Annonce du forum

Nous vous rappelons qu'après votre inscription ou en cas de besoin n'hésitez pas à consulter la charte du forum ou contacter un modérateur ou administrateur pour toutes questions.

Topic du moment : Les Interviews des Membres du Forum 2016

La MFT recrute des éditeurs. Si vous souhaitez tenter votre chance, c'est par ici : Recrutement éditeurs

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Le février 13, 2017, 01:57:44 am Par Ymirdante
(Lu 110 fois)

Ymirdante

  • Chunnin
  • ***
  • Messages: 290
  • Sexe: Homme
  • “A scattered dream that's like a far-off memory...
    • Voir le profil
Im back  :D

Je reviens avec une nouvelle fic qui sera certainement ma dernière idée . Je ne sais pas si je continuerais Androgyne mais en tous cas dans ma tête j'avais fini toutes l'histoire et elle est bien mais beaucoup trop rapide et il manque de l'aventure, et cet été j'ai eu une nouvelle idée : Monster school

comme le titre dit, ça va se passer dans une école avec des monstres ? pas du tout original  ::)



                                                                  Monster school



Chapitre 1 : La naissance du spriggan


A la genèse du monde, le sol sema « Yggdrasil » un arbre immense qui grandit au fur a mesure et engendra la vie autour de lui. Les premiers êtres humains naissaient dans des bourgeons au sommet de l'arbre, ils étaient appelaient « les fées », c'était des êtres pures de lumières et immortel car protégeaient par Yggdrasil, Ils vécurent au sommet de l'arbre sans se souciaient de ce qu'il y'avait en bas au racine de l'arbre, mais malgré la naissance de ces êtres divins, Yggdrasil avait aussi engendré la vie a des monstres qui naissaient de ces racines, ils étaient plus effroyable les uns que les autres, les fées les plus curieux descendirent de l'arbre et apprirent à les apprivoiser, au fil des temps ces fées perdirent la protection d'Yggradsil car ils ne vivaient plus sur l'arbre, ils perdirent leur immortalité, ils vivaient avec les monstres et s’intégrèrent a leurs environnements. Ainsi les anciennes fées évoluaient peu a peu en de nouvelles races, ils intégraient l’élément de leurs races mais il gardaient leurs apparence humaines.
Ce qui vivaient dans les volcans avec les dragons devinrent des salamandres, les ondines dans l'eau, les gnomes dans les souterrains, les sylphes au cœur des forêt et les caith sith dans les endroits sombres.
Ces cinq nouvelles races apprirent a ce reproduire contrairement au fée qui n'ont été incapable, les dernières fées qui restaient sur l'arbre observaient du haut de l'arbre leurs evolution, au fil des temps ils y'avaient des conflits de territoire entre ces 4 races, ces guerres créaient un sentiment de haine et de colère qui menaçait sur Yggdrasil et l'affaiblissaient peu a peu.

Pour les fées Yggdrasil était aussi appelé « mère » ils étaient inconcevable pour eux de laisser faire les nouvelles races, Les fées les plus hautes de la hiérarchie étaient : Obéron le roi des fées et son frère Saiph qui étaient le chef de l'armée des fées qui avaient pour but de descendre de l'arbre pour combattre les nouvelles races, et la plus importante des fées : Titania, elle était la gardienne d'Yggdrasil, son existence était indispensable a la survie d'Yggdrasil car elle est en quelque sortes la matérialisation d'Yggdrasil. Les fées étaient d'humeur très festive, ils allaient au théâtre tous les soirs dans le palais du roi Obéron au sommet de l'arbre, tandis que saiph et ses soldats affrontaient la dure réalité.

Un soir après la fête, après que les fées ont déserté le palais a minuit pour rentrée chez eux, Obéron était seul dans le palais et attendait patiemment le retour de son frère Saiph qui avait prévenu qu'il rentrerait ce soir là. Il était assis sur son trône l'air blasé, Obéron était blond et était vêtu d'un costume blanc, après quelque minutes Saiph était enfin de retour, il avait les cheveux gris et était vêtu de vêtement noir, c'était tous l'opposé de son frère.

- Bonsoir mon frère, j'ai raté la fête a ce que je vois, dit Saiph ironiquement

- Je suis soulagé de te revoir Saiph, mais je ne peux pas m’empêcher de croire que tu es entrain de changer … dit Obéron

- Pourquoi tu dis ça ? Ai-je changé ? Je suis toujours une fée ! Répondit Saiph

- Tu le sais très bien, Je pense que c'était une mauvaise d'envoyer toi et les autres fées patrouiller, en bas d'Yggradsil, Toi et les autres fées commençaient a vous adapter a l'environnement des fées déchus, vous commencez a avoir cette soif de « Haine ». Nous sommes des fées, nous sommes pures, nous ne devons pas participer a leurs misérable guerre, tu le sais très bien Saiph !

- Je me bat pour protéger mère, je ne peux pas laisser ces stupides fées déchus tuer mère a petit feu, si je ne vais pas en bas qui la protégera ? Hein ? Et tu le sais très bien vous vous voilez la face toi et les autres fées, avec vos stupides fêtes, alors que tous va mal. Dit Saiph énervé

- Mère ne peux pas mourir, tant que les nouvelles races n'accèdent pas « au coeur », mère continuera de nous protéger et protéger l'équilibre du monde ! Répondit Obéron

- Mère mourra et tu l'as vu comme moi grâce a la vision du futur, nous allons mourir nous les fées, nous qui avons été incapable d'évoluer en restant dans notre nid douiller, alors que les anciennes fées, elles ont évolués au fil des siècles et ce sont adaptés a leur environnements, peu importe le nombre de guerre et de mort qu'elles feront, ils se reproduiront toujours et au fil des siècles ils perdront leur pouvoirs peu a peu et ils deviendront des humains ordinaire, voilà ce qui nous arriveront si nous les arrêtons pas. Dit Saiph

- Je n'en peux plus frère, te voir changer comme ça me rend inquiet pour l'avenir de notre peuple, tu es entrain de diviser les fées et c'est ça qui causera notre perte, d'un côté les fées pures et de l'autre les ..

- Spriggans ? C'est ce que tu voulais dire Obéron ?

- Je ne veux pas te traiter de spriggan, mais tu es entrain de le devenir, la vision dit que ce sont les spriggans qui tuera mère de l'intérieur, alors c'est pour ça qu'il faut que tu arrêtes cette « armée de fées » tu es entrain de développer un sentiment de « haine »,  il faut que nous nous unissons pour veiller sur mère et aussi nous devons soutenir titania dans le processus de guérison, mère nous a toujours protéger, il faut que nous lui montrons que nous sommes la pour elle pour qu'elle se soigne et riposte elle même contre les nouvelles races, notre seul mission est de répandre la joie et la bonne humeur sur l'arbre. Dit Obéron

- J'en ai assez entendu, reste dans ton passé, pendant que moi je construirais l'avenir des fées ! Cria Saiph

- Saiph ne dis pas n'importe quoi, si mère meurt ce sera a cause de nous, a cause de notre division, nous pouvons changer le futur en revenons sur le droit chemin et être la ensemble pour mère ! Dit Obéron

Saiph quitta le palais en colère, et récupéra ces soldats pour retourner se battre en bas de l'arbre, Obéron fuit impuissant face a son frère, les mois passèrent et Saiph n'avait toujours pas donner de date de retour,  les fêtes se déroulaient toujours comme ci de rien n'était, les fées étaient toujours heureux et s'amusaient, Obéron était rester tous le temps assis sur son trône et observaient les fées, depuis un certains temps il avait remarquer que Titania ne venait plus et rester « au cœur » pour veiller sur Yggdrasil, Obéron se décida enfin de voir Titania qu'il n'avait plus rendu visite depuis l’intercalation avec Saiph, il prit a manger et se rendit au sommet de l'arbre dans au cœur d'Yggdrasil qui était un énorme bourgeon lumineux, Titania était a genoux et prier comme elle a toujours fait.

- Je … je suis désolé de ne pas être venu te voir Titania, dit Obéron

- Je suis au courant de ton intercalation avec Saiph, vos sentiment était opposés, dit Titania

- Je ne sais plus quoi faire, Saiph est têtu, il ne veut pas m'écouter, j'ai l'impression qu'il fait exprès.

- Non tu te trompes, Saiph est submerger par ses émotions, nous ne savons pas ce qu'il vit en bas, nous nous sommes jamais allés.

- Mais qu'est-ce que je devrais faire, si ça continue comme ça, ce sera la fin.

- Je ne sais pas, je suis perdu comme toi, mais tu dois le raisonner tu es son frère, dit-elle

Pendant ce temps dans le palais la fête continuait ils étaient une centaine de fée, c'était les derniers fée qui restante sur l'arbre, Ils étaient tous joyeux quand tout à coup Saiph apparu, il était rentré sans avoir prévenu de son retour, l'ambiance était tendu et il y'avait un grand silence dans la salle, les fées étaient mal à l'aise de voir que Saiph était de retour avec ces soldats car d'habitude ils ne viennent pas durant la fête.

- Les spriggans sont de retour ! cria une fée

Lorsque Saiph entendit qu'une fée l'avait traité de spriggan, il se mit en colère et le frappa, et la fée se retrouvât par terre, les autres fées étaient terrifiés, c'était la première fois qu'il voyait Saiph en colère, et les soldats de Saiph et encourageaient ce dernier, ils étaient tous vêtu d'une armure grise.

- C'est comme ça que tu traites ce qui se battent pour Mère, maudite fée ? Dit Saiph en colère

- Pardonné moi chef, je ne voulais pas .. dit la fée apeuré

Saiph grinça des dents en souriant, et il s’apprêta a dégainer son épée quand tout a Obéron arriva a temps il ouvrit les portes du hall essoufflé et en colère et cria « Saiph » de toutes ses forces, les fées étaient soulagés de le voir, Saiph se retourna vers son frère et s'approcha de lui

- Saiph pourquoi tu fais ça ? Es-tu vraiment le spriggan de la vision? Demanda Obéron en colère

- Tu ne sais pas ce que j'endure en bas ! Tu ne peux pas me comprendre ! Cria Saiph

- Je suis ton frère je suis là pour toi, reviens sur le droit chemin Saiph, ne sois pas têtu ! Répondit-il

Saiph dégaina son épée de fer noir et la pointa vers Obéron, il y'avait environ 5 mètre d'écart entre eux.

-Regarde cette épée a était forgé par un puissant salamandre, son nom est Blainn et désormais il fait parti de mes troupes de soldats ! Dit Saiph

- Quoi ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Demanda Obéron

- Ça veut dire que lorsque je suis en bas je suis le roi spriggan, je massacre les autres races et je recrute les meilleurs guerrier d'autres races, la terre est assez vaste pour nous ! Il est temps de descendre mon frère et vous tous les fées, c'est a notre tour d'évoluer comme les anciennes fées on fait, la seul différence entre les autres races c'est que nous seront toujours des fées immortel et puissante grâce au pouvoir de mère !

- Jamais ! Tu es devenu fou Saiph ! Cria Obéron

Obéron était dans une colère noir il serra ses mains de toutes ces forces, une puissante aura bleu gisait de son corps et créa un courant d'air vers Saiph, les autres fées et spriggans ressentit cette immense pouvoir a travers tous le hall, Des ailes de fées apparut au dos d'Obéron, elle était bleu comme ses yeux, Saiph faisait face a l'immense aura de son frère, il avait les cheveux et les habits qui flottait

- Ce potentiel gâché, il pourrait servir à la guerre ! Dit Saiph en souriant

- Notre pouvoir n'est pas fait pour tuer, dit Obéron

L'aura bleu et les ailes d'Obéron disparu, et il s'approcha de Saiph.

- Pourquoi as-tu stopper ton pouvoir ? Demanda Saiph

- Je ne veux pas te faire de mal mon frère, le pardon est la première étape pour protéger mère, dit Obéron calmement

A ce moment Saiph dégaina son épée et transperça Obéron, il ne s'attendait pas à ça, les fées étaient effrayés , Saiph retira d'un coup sec l'épée et la remis dans son fourreau et Obéron tomba au sol en sang.

- Qu'est-ce que c'est cette sensation, je n'arrive plus a respirer … dit Obéron

- C'est la mort, la fin de ta longue existence mais aussi celle de toutes les fées, dit Saiph en riant

- Non je ne peux pas te laisser faire sans agir, répondit Obéron

- Tu ne peux rien faire, c'est la fin de ton existence .. répondit Saiph

Saiph cria en ordonnant aux spriggans de tuer toutes les fées, les spriggans étaient impitoyable et les tuaient tous un par un sous les yeux du roi Obéron qui était entrain d'agoniser au sol et Saiph parti du palais pour aller trouver Titania au cœur d'Yggdrasil, pendant ce temps Obéron était toujours au sol entrain de mourir mais il ne pouvait pas laisser faire Saiph, il utilisa ces derniers forces pour voir le futur grâce aux pouvoir d'Yggdrasil, le temps se figea et tous ce qu'il y'avait autour d'Obéron disparu engloutit dans une lumière blanche, Obéron flottait dans le vide et ne ressentait plus aucune douleur car le temps était figer pour lui, en face de lui défilé des images montrant le futur et il remarqua quelque chose de bizarre.

- Quoi c'est impossible, le futur à changé .. pensa t-il

Il tendit son bras vers les images en face et tous changea autour de lui, il se retrouva sur la terre ferme là ou il n'était jamais allé, il était dans une zone rocailleuse et il regarda autour de lui et vit le ciel se déchirer formant des trou de vers car le temps a etait chambouler à la mort d'Yggdrasil.

- En tuant mère, Saiph a changé le futur, car mère veillait sur l'équilibre du monde, c'est horrible ! Est-ce qu'il en a conscience ? Se demanda-t-il

Puis Obéron fut interpellé par un bruit, il se retourna et un dragon apparut, il avait les écailles rouges et les yeux, il était effrayé c'était la première fois qu'il voyait un dragon, quand tout à coup un jeune homme en armure de chevalier traversa le corps d'Obéron puisque qu'Obéron n'était pas présent physiquement, le chevalier dégaina son épée qui était sur son dos et s'opposa face au dragon, sur l'épée du chevalier était gravé un nom.

- Salamander ?  Lisait Obéron

Obéron ne le savait pas encore, Salamander était le héros dont le nom résonne encore aujourd'hui.




J'espère que ça vous a plu, dites moi votre avis  :D
« Modifié: février 13, 2017, 22:38:00 pm par Ymirdante »
.. a far-off memory that's like a scattered dream... i want to line the pieces up... yours and mine.”