Jump to content


All Activity

This stream auto-updates     

  1. Yesterday
  2. One Piece Chapitres 1005 & 1006 Ohio & Iowa ! Oui vous avez bien lu, je vais commenter brièvement les deux derniers chapitres n'ayant que peu de temps pour moi jusque là. On va commencer par la page de couverture avec Charlotte Katakuri qui semble, au vu des traces autour de sa bouche, pris des dégâts en dégustant son Donut au Ryuo 🙃 Ensuite nous avons une couverture du Jump avec les 3 capitaines les plus terribles de la pire génération, à l'avenir... Elle les représente bien; Law, sérieux et calculateur; Luffy, joyeux et confiant; Kid, sourire de sociopathe et violence dégagée par ses teintes rouges vives ! Puis, nous passons à la sublime illustration de l'équipage des Bêtes ! Nous remarquons donc que l'équipage de Kaido est mis l'honneur, ce qui n'est pas trop tôt, puisqu'ils va se faire détruire sous peu, et cette page one n'aurait bientôt plus eu de sens... Tout l'équipage ? Non, une poignée d'irréductibles supernovas résiste encore et toujours à l'envahisseur ! Ainsi, si l'on comprend aisément que caler des Numbers ne serait pas productifs, ni même le reste de l'équipage, trop random au niveau des priorités, il est à noter que ni Scratchmen Apoo, ni Basil Hawkins ne sont présents aux côtés des autres, tandis que X Drake très classieux (et que je ne commenterai pas plus) de profil, voulait se taper l'incruste sur la photo de classe avant son départ vers de plus verts pâturages... Allez, critique Cristina Cordula, mes chéris 🤩 : -Kaido, qui a eu la bonne idée de choisir une moumoute bleue, afin de ne pas la confondre avec ses cheveux, assez particuliers, mais qui se fondaient dans son manteau sur les pages en noir et blanc. Il reste mon Yonkou préféré au niveau du style (FDD inclus), car il représente bien le méchant et impressionnant type que j'avais envie de voir Luffy cogner. Oda ne nous a pas sorti un design Weevilesque, ouf ! 😷 Oda a donc choisi un dessin tel qu'on l'a vu la première fois, sans chemise, mais avec Kanabo ! Tatouage rouge peut-être, mais ses écailles de Dragon se rapprochent plus de sa fourrure... -King, d'un noir de jais (trop noir, même..) aurait mérité un peu de dorures sur ses ornements, voire ses ailes...Je l'aime beaucoup malgré tout, dans son style Impel Downesque (Magellan et Shiryu étant parmi mes personnages préférés de l’œuvre). Ainsi, son sabre dénote clairement au niveau de ses tons, que je n'aime pas... -Queen, qui troque ses deux sabres courbes chinois pour une arme mécanique, est déjà plus original, même si sa salopette en noir et blanc me surprend...rien de plus à ajouter. -Jack, le beau-gosse de la couverture, véritablement !! 😍 Non, je n'ai pas viré ma cuti, mais j'avoue que la colo le met bien en avant, et ça me fait plaisir ! Sa présentation avait été bien classe, et correspondait aussi, à l'image de son maître, à un équipage de bourrins ! La fourrure marron renforce bien son côté homme"-poisson" des cavernes (et sa couleur de peau est très "humaine pure souche"), et change des coloris habituels de l’œuvre. Avec ses cheveux d'un châtain très clair, il a vraiment un style barbare goth prononcé, qui lui va à ravir ! Pas d'arme d"gainée pour lui. -Who's Who...passe très difficilement pour moi, après un Jack resplendissant. On voit souvent parler de Queen comme étant un Okama (alors que pas du tout), mais c'est plus notre Smilodon (à longue queue...) masqué, qui semble sortir d'une passe dans la forêt, la clope au bec post coït, avec son attirail de cuir rougeoyant, son rose à lèvres, et sa crinière ébouriffée...ouuuhhh la vilaine chatte !! Serait-ce donc un Pussymilodon ? Heureusement que son rosabre reste dans le fourreau...sortez couverts !! -S'en suit la déesse de la grâce et l'horreur, Black Maria, la beauté sadique qui fait de la peinture rouge sang, sur toile, à l'aide de Poings américains (pas de toile, je pense, et sans haki infusé...?), qu'elle a gardé planqués sous ses kimonos pour paraître plus inoffensive et attirante...fuyez, pauvres fous ! A noter, son petit calumet de la paix, senteur opium... Son kimono est affublé des mêmes couleurs que ses cheveux, ainsi les ornements qui y sont présents. La consigne est Rouge & Noir....et Or ! Peut-être mon Tobiroppo préféré (en compétition avec Sasaki...). -La fratrie au blanc dominant, Page One et Ulti ! Cela leur va plutôt bien, et tranche avec le côté violent de leurs FDDs. Cheveux bleus, avec une mèche blanche perdue au milieu des roses, la frangine est assez originale, et le frangin ne l'est pas moins. Bonne pioche, qui ne fait pas trop dans le cliché. les deux me semblent plus agréables maintenant que lors de leur introduction ! Aussi aimerais-je voir Page One combattre sous forme humaine, et de nouveau Ulti avec sa masse pointue (comme contre Yamato). -Enfin, Sasaki (alors, HP ou pas ?). Très chouette design de marin, pour moi, et ses cornes dorées rendent bien ! Peu de choses à dire, si ce n'est que ses cheveux verts ont le bon goût de ne pas être trop vifs, sinon, s'il est HP, on aurait dit des algues...son tatouage reste noir. Peu de choses à reprocher à cette page couleur, ainsi qu'à l'équipage, si ce n'est la trop grande habitude d'Oda de refiler des katanas à tous ses personnages... J'aurais préféré des griffes, plus félines, pour Who's Who, même si cela aurait fait redite avec le capitaine Kuro du chat noir... J'arrive, Jinbe, j'ôterai mon masque au 1008... J'aurais préféré une hallebarde de gargouille pour King, qui, en tant que maître du donjon de la torture et des plaisirs BDSM, aurait eu un style plus cohérent et original (même Sadi dipsose d'un joli fouet-martinet à pointes...). Dark Soul l'a fait, allez Oda, il faudrait jouer un peu plus ! J'aurais préféré que Sasaki se batte tel un duelliste, ce que représente son FDD du Tricératops (à la fois un bouclier crânien osseux et des cornes). Aini, une lance de duelliste et un bouclier lourd lui auraient convenu, avec son style cuirassé ! Un style parfait pour l'hybride, notamment face au cuirassé Franky Shogun... Bon allez, je vais commenter les chapitres en parlant un peu des divers personnages, sans suivre de manière linéaire : Vinsmoke Sanji,Fidèle à lui-même, montrant sa toute confiance en son équipage, en vedette Nico Robin, avec sauvetage de Mr Prince-ss (ça fait un peu SS, mais au vu de sa famille...), et tel Jésus, Christ crie ! Encore une fois, il surprend ses geôlières par ses réactions ! Bien joué, bonhomme, tu as le droit d'aimer toutes les femmes, excepté @Sorceress 👅 Critiqué trop tôt car il était "hésitant"...comme quoi, si les gens pouvaient attendre quelques chapitres, ou au moins les scans, avant de commenter, et ne pas se fier uniquement aux spoils, ce serait cool, mais je rêve probablement trop... Rien à dire, hormis qu'il donne de bonnes indications à ses alliés, et semble vouloir aller là où il sera le plus utile !! Il nous indique aussi potentiellement un HDA assez balèze pour que même en se défendant, il puisse blesser...affaire à suivre ! Black Maria, elle, nous sort sa panoplie de celle qui tire les ficelles des confessions sur l'oreiller, mais préfère la jouer à la verticale qu'à l'horizontale...coups de knuckles, et grand bâton folklorique planqué sous son kimono (hum), le personnage est très stylisé, pour mon plus grand plaisir !! J'espère la voir aussi un peu se battre juste sous forme humaine, ou sous forme Zoan, car l'araignée a faim, elle aussi... En attendant, son pouvoir secondaire lié à son Zoan, les toiles, sont très efficaces, Trebol approuverait 👌 Brook, dont l'utilité est de plus en plus démontrée au fur et à mesure des arcs, nous montre que les pouvoirs que lui ont octroyé sont FDD sont loin d'être passifs ! Excellent soutien, son gel est admirable !! Allez, évite les panties de ces drôles de dames, et dégage la voie pour notre archéologue préférée ! Nico Robin, en dessin plein, avec sa belle tenue, est absolument ravissante ! C'est l'un des moments les plus badass qu'elle a eu au sein de ce manga ! Admirable ! Montre-nous ton côté démoniaque, Nico ! 💪 Sa phrase "quand tu m'as envoyé ton invitation, tu croyais peut-être que j'étais une fille facile à attraper" m'a rappelé une charmante déconvenue Elle se la joue Jean-Pierre Foucaut avec le fameux "c'est ton dernier mot ?" adressé à Black Maria, qui va gagner des millions...de mains en travers du visage ! 🖐️(paf, la fessée) ✋(bim, dans la face) 🖐️(paf, la fessée, encore, pour le plaisir) 🖖(prise du nez) 🤘 (dans les yeux) 🖕(dans le...l'araignée !!) Perospero...Perorin qui pérore, on aura tout vu ! Il a vaincu les deux Minks, mais heureusement que les nuages ont voilé la pleine lune, car lui-même a avoué qu'il s'en était fallu de peu ! Comme quoi, Big Mom était confiante, lorsqu'elle l'a laissé seule...ou a-t-elle vu que son espérance de vie était faible, et a décidé de le laisser subir la vengeance de Carrot et Wanda, qui n'auront pas dit leur dernier mot, elles, à mon avis... Mais il est trop confiant, il aurait dû les achever. A voir ce qu'il fera contre un Marco épuisé...en tout cas, il met la main à la pâte, et ne s'est pas contenté de sombrer avec les reste de son équipage ! Rien que pour ça, bravo, il assume totalement son rôle, et tient son rang !! Il a raison, quand il sermonne Carrot ! Ce sont les Mugis et les Minks qui ont envahi le territoire d'un Yonkou, et pour voler son plus grand bien, qui plus est ! Il y avait déjà eu un précédent...à un moment donné, la sentence tombe !! Il semble avoir projeté des pics de bonbon, ainsi qu'enliser les lames dans du bonbon pour ôter leur tranchant, bien joué ! Marco le Phénix....Aaaaaah San Marco, il a fait l'café ! Je sais, j'ai déjà fait cette blague... Où est mon aile droite ? On peut dire qu'il fait un joli baroud d'honneur, et qu'un personnage comme lui méritait une mise en avant de ses capacités avant sa disparition (si disparition il y a...en passant, son FDD irait tellement bien à Sanji !!! ). Oda aviat promis de détailler son FDD plus tard (époque MarineFord), et il tient parole ! Pourvu que les autres WB crew jouissent un jour d'une page pour chacun d'ux, qui montrerait leur niveau de monstre (entre des Perospero et des Daifuku, etc...probablement, c'est tout de même pas mal, pour une dizaine de mecs hors champ, sans compter d'autres équipages...). Le combat semble cohérent, et c'est très important ! A long terme, il ne sembla pas pouvoir l'emporter, et c'est logique, car se taper les numéros 2 et 3 d'un équipage de Yonkou, c'est pas donné à tout le monde... Chapeau à King, qui a réussi à couper, au moins temporairement, une aile de Marco, et qui encaisse bien !! Queen aussi, est pas mal outillé, entre son rayon Pacifista (ça va faire couler de l'encre, sur ce scientifique...), et encaisse tout aussi bien, le Cybernosaure ! Marco enchaîne boules de feu Ho-oh In (?), Blue Bird, coups de genoux, de serres Ongle, flammes qui protègent, réchauffent, soignent...Brillant ! ---------- D'ailleurs, un petit point pour ceux qui considèrent que deux personnages qui en affrontent un, ont une puissance globale équivalente à la fusion de leurs forces...non... Si tu as une défense qui nécessite 1000 en attaque, et que ce soient 2 personnes, ou 15 qui t'attaquent, sans qu'aucune ne dispose d'une force 1000, tu gagneras. De même, certains FDD permettent de gérer des groupes, et d'autres non, sans que la puissance globale d'un combattant ne soit différente... Garp et Sengoku ont affronté pendant 3 jours Shiki avant de le vaincre, mais vous pensez qu'il était deux fois plus fort qu'eux individuellement ? Évidemment que non, ils sont tous d'un niveau très proche ! ---------- Retour au présent... Pêle-mêle, on voit rapido les autres mugis dans leurs actions habituelles, je ne m'attarderai pas plus dessus, il n'y a pas grand-chose à analyser, et vous avez déjà tout commenté. Les autres choses qui ressortent sont : -Scratchmen Apoo est bien en forme, gloire à lui ✌️, et il semble réfléchir à son avenir, au travers de ses réflexions... -Jack is back...and bone ! Yohohohoho... -Hyogoro "de la fleur" était bien le mec gonflé à bloc aperçu au 1005, ce qui avait fait tilt chez plusieurs d'entre-nous. Le surnom du Yakuza n'ayant rien à voir avec Vista "sabre fleuri", qui le doit au nom de ses sabres, portant ceux de fleurs, et non de ses techniques de faisant apparaître des pétales de cerisier...ouais, sapé comme un prestidigitateur, il en planque dans ses manches et les balance après ! Contrairement aux autres, je suis content de voir Hyogoro en forme, et sortir une technique nommée Dohatsu Kohai. Ne serait-ce que parce qu'aucun FB n'a permis de jauger sa grande puissance (il ressemble à un Jinbe à mes yeux, tant par le style Yakuza, l'honneur allant avec, que par la corpulence). On peut ainsi voir son design quasi identique à son apogée (quasi, car il est altéré par le Koorioni). J'aurais aimé que les autres illustres personnages de Wa no Kuni bénéficient, ne serait-ce qu'une fois, d'une belle action comme celle-ci (Sukiyaki; le rival de Hyogoro à la capitale aussi; les chefs Yakuza, Daimyos, comme les Shimotsuki, etc...). Il souhaitait être utile et vaincre un puissant adversaire, et Hotei en a fait les frais, ce qui, tout en étant honorable, est triste pour ce "jeune" chef de la police, qui méritait un peu son moment aussi et il n'y aura pas droit...Fukurokuju venir ? C'est qu'ils sont sensé être balèzes...). Bref, il peut mourir pour de bon, merci prof ! 🙏 Salut l'artiste XD Il ne faut pas oublier que sa femme et ses hommes se sont fait assassiner par Orochi et Kaido, et qu'il a été enfermé en prison durant 20 ans ! Normal qu'il veuille se battre jusqu'à la mort et avec honneur !! En passant, les nakamas d'autres équipages mériteraient un petit tour de piste sur de bons adversaires, tout de même... -X Drake est d'ailleurs trop petit, sur la perspective où il est à côté de Hyogoro. Normalement, en hybride, il est grand ! -Yamato (et Shinobu), découverte (au sens propre, comme au figuré...), fonce à travers les rangs. après avoir entendu "il y a du monde derrière la porte"...Il y a surtout du monde au balcon ! 😆 -Enfin, tout comme Big Mom et ses limaces de mer, Kaido dispose d'un bon moyen de surveillance et de communication grâce à Bao Huang et les Marys...Encore une situation à utiliser à son avantage ? Toujours un peu d'humour sur ces chapitres, discret mais agréable, avec des choses fraîches comme Sanji qui glisse (son rêve, hein...) après le clin d'oeil complice de Robin... -Enel, auprès des Fourreaux Rouges, qui va se faire Jack, of course Une pensée pour @Ike (mercenaire), dont je me doutais de la participation , et de la jubilation méritée, au vu des chapitres montrant les capacités du Phénix. Je t'aurais aussi pensé Uzu Who's who Tiens, reprends-en une louche (d'où ses lunettes) ou deux... Pack découverte et dégustation - capsules san marco compostables pour nespresso - 80 boissons 22,49 €25 € Coffee-Webstore +9,99 € de frais de port Ah flûte, c'est son père,ça !!
  3. Le problème, c'est que ce principe semble être une extension de celui d'Oda. Si on voyait Sanji faire ce type de cheminement intellectuel, ça voudrait dire qu'Oda lui même a eu cette réflexion. Et si One Piece a beaucoup de contenu, on ne peut pas dire que les interrogations morales en fassent partie. Au contraire, Oda fait exprès de ne pas trop s'approcher de ce type de sujet. C'est bien pour ça que je ne vois pas Sanji avoir cette évolution psychologique, je pense qu'il gardera cet état d'esprit jusqu'à la fin. Si il y a confrontation entre une situation dangereuse et les principes de Sanji, la situation devrait se régler par un tour de passe-passe, l'expérience de pensée que tu proposes est irréalisable. Maintenant ce n'est pas parce que ça va vraisemblablement se passer ainsi que c'est une bonne chose. Mais vu à quel point Oda semble frileux à l'idée de la violence contre les femmes, je ne pense pas qu'il saurait faire un développement intéressant pour Sanji en allant dans cette direction. Peut être que je le sous-estime.
  4. alexandrebond

    Kingdom 672

    ça n’empêche pas que shin a vaincu pas mal d'officier de zhao qui a abattu houken un des 3 grand cieux de zhao ça représente un ouki en terme d'importance ça booste la réputation de shin mais ok mais le peuple de zhao révère ses 3 cieux autant que que les 6 chez qin en plus le trauma chouhei est très loin d’être guéri c'est simple des 6 état zhao est celui qui haie le plus qin je concède que son histoire est inspirante mais de la a pensez que des paysans voudrons s’engage dans l'armé de qin contre leurs anciens compatriote sous les ordres d'un général qui a tué le plus d’officier et généraux de zhao c'est 10 dernière année que les autres de qin j'ai un doute après avoir si se détail compte moins que je le pense
  5. Shin-wara

    Kingdom 672

    @alexandrebond Shin est un ancien esclave , model de réussite absolue avec une réputation établie . il aura du mal à convaincre les anciens haut placé de riboku , Keisha and co . mais pour les pauvres / paysans and co . J’ai quasiment aucun doute sur le fait qu’il apparaisse rapidement comme la chance à saisir pour eux .
  6. Alors : oui, mais pour le coup je le reconnais, et j'essaye au mieux de me mettre à la place du personnage. En l'occurrence, d'un point de vue écriture du personnage, il est d'autant plus impactant et pertinent de mettre Sanji face à ce dilemme qu'il est attaché et que ce principe est ancré en lui. Il y a deux notions ici : le principe en lui même et l'ancrage du principe. Je pense que Sanji est le personnage le plus ancré dans ses principes parmi les Mugi, ce qui représente donc un axe d'évolution intéressant. Pour Luffy, Zoro, Nami, Usopp etc, une évolution de ce genre a beaucoup moins d'intérêt car ce ne sont pas des personnages très ancrés dans leurs principes. Ils ont d'autres défauts, parfois durs à trouver (bonjour Zoro), qui fait d'autres axes d'évolution. Après, sur le principe en lui même, comme tu l'as dit je le trouve stupide, mais j'insiste bien sur le fait que c'est personnel, et tu remarqueras que j'essaye de ne pas faire intervenir cette opinion dans mon raisonnement (bien que l'objectivité est impossible) Rapidement là dessus, puisque Zoro n'est pas une référence : tu m'as mal compris, j'ai exactement la même interprétation que toi du premier point. Sur East Blue, il privilégie son honneur à la situation. Pré-ellipse, il fait l'inverse. Ensuite, tu ramènes son action en fonction de la situation au respect de son honneur... Là je trouve que tu extrapoles beaucoup. Dans ce cas, peu importe ce qu'il fait avec détermination, on peut dire qu'il le fait par honneur. Je pense que c'est mal comprendre le personnage. Même si d'une certaine manière, on pourrait dire que ce n'est pas en contradiction avec ses principes, reste qu'à ce moment là, il doit pas se dire "Pour mon honneur je vais m'agenouiller devant Mihawk", mais bien "Pour mes Nakama je vais m'agenouiller devant Mihawk". Bref, ça rejoint ce que je disais plus haut : Zoro n'est pour moi pas quelqu'un d'ancré dans ses principes. Même si l'évolution de son comportement face à Mihawk est intéressante, la comparaison à Sanji n'est je pense pas pertinente. Je l'ai souligné également : le fait que Robin réponde à l'appel la rend responsable en effet. Mais reste que l'expérience de pensée que je propose, même si ce n'est pas ce qui est arrivé, reste intéressante pour analyser le personnage de Sanji : et si Sanji s'était vu soutirer l'info parce qu'il a refuser de frapper une femme, ce qui aurait mener Robin à entrer en combat contre sa volonté ? Le choix du respect de son principe ne devrait-il pas être questionné ? Oui, tu as raison, mais tu contournes le problème. L'idée de l'expérience de pensée est de poser une modélisation, en fixant les variables. En l'occurrence, il n'y a que deux options : déroger à ses principes ; ou laisser quelque chose de grave arriver. J'aimerais voir Sanji dans cette situation, le pousser dans ses limites, sans lui permettre un tour de passe-passe. C'est pour moi une bonne situation dans laquelle mettre un personnage comme Sanji. Et oui, j'aimerais voir Sanji dans une situation où il n'a pas le choix, et où il choisit se battre contre une femme, dérogeant à ses principes, s'excusant auprès de Zeff en son for intérieur, s'appropriant le principe pour en connaître le fondement, et faire un choix de comment l'interpréter. Et sinon, voir Sanji choisir le respect de son principe, et en payer le prix, permettant là aussi un raisonnement sur le fondement du principe.
  7. Encore une fois j'ai quand même du mal a croire que eren meurt aussi facilement et sans émotion ni une parole... peut être une surprise encore... Ensuite je ne comprend pas ceux qui insistent sur le fait que le bébé d'historia n'est pas d'eren comme si celui-ci n'avait pas eu le temps de le faire avec elle et c'est encore plus compliqué de la convaincre de le faire avec un inconnu .... d'ailleurs comment l'a t'il persuadé, de faire un gamin de son propre cheffe et connaissant historia , se n'est pas juste pour sauver sa peau, vu son caractère , il y a une autre raison... M'enfin izayama peut nous surprendre comme souvent .
  8. alexandrebond

    Kingdom 672

    pas sur shin est un fléau pour les militaire de zhao des 3 c'est lui qui a a son palmarès le plus de tête d'officier er généraux de zhao le recrutement risque d’être tendu dans les zones conquises
  9. Shin-wara

    Kingdom 672

    j'ai surtout l'impression que toutes les forces de QIN vont être drainés par les 5 GG actuel .. et c'est d'autant plus intéressant que ça pourrai bien contraindre nos petits loups a devoir se renforcer avec des habitants de territoire nouvellement conquis !! ^^ . et autant dire qu'a ce petit jeu , il y en a un des 3 qui risque de partir avec un sérieux avantage chez les lambda de la plèbe 😃
  10. Un topic que je voulais créer il y a des mois, ayant vu avec stupeur que la série n'en avait pas, malgré son gros buzz. C'est toujours pareil des mois plus tard donc je crée le topic, parce que la série le mérite. Une série géniale à suivre de bout en bout, qui "sort de nulle part" et qui, selon moi, mérite sa popularité. Je peux comprendre que cela ait gonflé certaines personnes (quoique, honnêtement, j'ai rarement vu une série aussi populaire faire autant l'unanimité, je n'ai eu aucun retour négatif dans mon entourage et il y en a très peu globalement, tout le monde a adoré), mais c'est parce que ce genre de série est trop rare, donc quand ça marche, ça fait d'autant plus de bruit. Franchement, une série sur les échecs, qui reste un jeu / sport de niche (tout le monde connaît mais peu de monde en fait assidûment), je suis hyper content qu'elle ait à ce point passionné les foules. C'est cool pour une discipline que j'aime beaucoup (même si je n'y joue pas souvent non plus). Je ne vais pas revenir sur tout ce qui fait que la série est une réussite totale, tout a déjà été dit. J'aimerais bien en faire un pavé plus détaillé un jour, peut-être à mon second visionnage. J'en resterai aux plus gros points forts de la série. D'abord, le personnage et l'actrice, qui sont magistraux (évidemment) et qui donnent envie de s'intéresser aux échecs. Beth Harmon est fascinante à tous les égards et si ce sont les échecs qui sont le moteur de sa vie et qui déclenchent un peu tout ce qu'elle vit (sauf un certain événement, que je ne citerai pas), j'ai adoré la suivre dans toutes les étapes difficiles de sa vie. Elle passe véritablement par toutes les émotions, tous les états, et c'est intéressant de voir comment un génie telle qu'elle est réagit à ce genre de situation, que ce soit des trucs du quotidien ou quelque chose qui n'arrive qu'à des champions comme elle. Le personnage est complet, électrique, torturé et simplement inatteignable. Ensuite, bien entendu, la prouesse de rendre la série si addictive et passionnante est extrêmement belle. Pour ma part, aimant déjà les échecs, je pense que j'aurais pu aimer la série si elle avait été moins maîtrisée, mais là, c'est du grand art parce que le mec qui ne comprend rien aux échecs est quand même rentré dedans pieds joints. Et pourtant, il y a beaucoup de termes techniques et d'explications imbittables. Le personnage et l'actrice y sont pour beaucoup, mais c'est également l'écriture et la mise en scène très bien vue qui marquent. Tout le monde se souviendra de tous les jeux que les réalisateurs ont trouvé pour montrer chaque partie d'échecs de manière différente (parce que chaque partie d'échecs est différente). Mention spéciale aux représentations que Beth se fait du plateau, de ses parties et de ses tactiques, toujours jouissif à observer, presqu'à foutre les frissons. Les costumes, les décors, la reconstitution de l'époque, l'esthétique de la série, l'image léchée au sens large, les musiques, les personnages secondaires, l'attention au détail, tout le reste est de très bonne facture aussi. Bref, je répète ce qui a été dit il y a plusieurs mois par à peu près tout le monde, sans apporter grand chose, mais c'était histoire d'en rajouter une couche à chaud pour bien montrer que, selon moi, c'est une grande série et qu'elle mérite de dépasser le stade de buzz passager, de tenir dans le temps. Je pense qu'elle y parviendra. Félicitations à Anya Taylor-Joy pour sa victoire aux Golden Globes, ainsi que pour l'équipe de la série pour le prix de la meilleure mini-série. Je suis très heureux qu'Anya Taylor-Joy, que j'avais bien aimée dans Split, atteigne ce niveau de reconnaissance. J'ai déjà hâte de revoir la série en connaissant le parcours de Beth et le dénouement de l'histoire. Netflix est l'une des meilleures chaînes / plateformes en termes de production de séries, avec une grande quantité de bonnes séries, mais c'est finalement assez rare que je trouve une série exceptionnelle au point d'être dans les meilleures de tous les temps ou dans mes préférées. Je ne sais pas encore si c'est le cas pour The Queen's Gambit, mais ce que je sais, c'est que c'est l'une des meilleures séries de la plateforme, et que je n'en classerai pas beaucoup au-dessus.
  11. Chaîne : Netflix. Pays d'origine : États-Unis. Genre : drame. Date de première diffusion : 23 octobre 2020. Format : épisodes de 46 à 68 minutes - une saison de 7 épisodes. Créateurs : Scott Frank et Allan Scott. Casting : Anya Taylor-Joy, Bill Camp, Moses Ingram, Marielle Heller, Harry Melling, Thomas Brodie-Sangster, Marcin Dorociński, etc. Synopsis : "Cette fiction suit Elisabeth Harmon, une prodige des échecs orpheline, de huit à vingt-deux ans, dans sa quête pour devenir la meilleure joueuse d'échecs du monde, tout en luttant contre des problèmes émotionnels et une dépendance aux drogues et à l'alcool. L'histoire commence au milieu des années 1950 et se poursuit dans les années 1960." (Source : Wikipédia) Trailer :
  12. Fayagate

    Kingdom 672

    Leur intérêt est de prouver aux restes de la Chine qu'il n'y a pas que les 5GG mais eux trois aussi sont d'excellents généraux. Quand on entendra parler de lors conquête on ne parlera pas de Mouten mais de l'alliance des 3 jeunes généraux talentueux de Qin. Alors que s'ils deviennent vice-généraux d'un des 5GG, la victoire sera plus facilement attribuée au GG. Et puis militairement, c'est une aubaine : avoir une 6e puissance peut être une sacrée surprise : les 5GG sont occupés/dans une impasse, les autres états pensent être tranquille et bim une 6e puissance t'envahit. Je crois que je tiens un scénario qui me plairait beaucoup : Après la campagne de Zhao, Shin a 30K hommes, Ouhon et Mouten 20K. Ils forment une force de 70K pour conquérir Han, pendant que les 5GG empêchent les autres états de venir en aide à Han. Pendant cette grosse période de guerre, 2GG meurent ou se retirent, les 3 oisillons conquièrent Han et deviennent GG. Mouten et Shin me va aussi mais le problème c'est qu'ils ne formeraient une force que de 50K hommes (selon Shin 30K, Mouten 20K après la campgne de Zhao). Ça ferait peu quand même. Il y a pas de quoi être fier, je préfère largement avoir fait le choix de la passion 😛
  13. Là j'ai du mal à vous suivre. d'un côté vous dites que le principe de Sanji est ancré en lui profondément et que s'il va contre son principe ce n'est plus un principe et vu toute votre argumentation, moi je comprends que non, jamais il ne trahira son principe peut importe la situation sinon ce n'est plus un principe. Moi je me pose simplement la question, car personne ne l'a vu sous cet angle, que si une situation comme je l'ai décrit ou il n'y aurait bien que lui seule aucun autre copain, copine pour intervenir, que ferait-il? Toujours en suivant votre vision et argumentaire du principe de Sanji, le gars n'agirait pas, mais alors moi ce qui m'intéresserai c'est de voir comment il vit cette situation ou plutôt l'après situation. Il s'allume une cigarette avec une pose classe et s'en va? Il dit pardon et s'allume une cigarette et s'en va? Il est prit d'un tel remord que ne voulant pas rompre son principe, il se fait seppuku? Pour moi vu les commentaires, non ce n'est pas si évident, car comme dit hors mis Shin-wara et quelques autres, jamais personne ne s'est posé la question de sa réaction dans une situation des plus critiques. Pour moi c'est que quoiqu'il arrive pour la majorité, peu importe la situation, il n'ira pas à l'encontre de ce principe. Car quand je lis que jamais un principe ne doit être rompu, c'est que dans toutes situations, même celle que j'ai décrit (et comme dit jamais l'auteur ne le mettra dans cette situation, mais le même principe dans un autre manga, qu'en est-il?), Sanji ne fera rien. Jamais je n'ai lu de nuance, ou alors c'est plus mal de rompre un principe dans une situation extrême que de s'y tenir? Mais bon, c'est un autre débat. Edit: La vision n'est pas réduite avec mon exemple, mais je n'ai sans doute pas assez développé le contexte pour comprendre, car ce n'est pas exactement comme le cas Reiju. Partons du principe qu'il n'y ait que 2 enfants en bas âges et qu'une femme veut les tuer (le motif du pourquoi tuer d'un(e) crimine(le) on passera). Les enfants ne peuvent pas se déplacer car blesser, il faut que les enfants soient soigner assez vite sous peine d'y passer et Sanji est seul (oui je sais le destin s'acharne, mais il y a pire). Donc là il ne peut pas faire comme avec le cas Reiju, car là il n'a fait que bloquer une attaque et Reiju était mobile, donc pouvait fuir, mais dans le cas que j'expose, les enfants ne peuvent fuir. Donc pour moi il n'y a que deux possibilités: -Il laisse les enfants à leur triste sort et ne touche pas une femme. -Il combat son opposante de façon à la mettre hors d'état de combattre car les enfants ont rapidement besoin de soin. Donc selon le contexte et le mien diffère un peu de celui de Reiju, oui il n'y a que deux possibilités. J'admets que le cas que j'expose serait très rare, mais pas impossible, donc dans ce cas là, je ne vois pas ou la vision est réductrice? C'est surtout que parfois il y a des moment ou la vie n'est pas tendre et il faut agir ou pas. Attention je ne dis pas qu'il doit la tuer, mais il sera obliger de la repousser pour s'occuper des enfants, donc il sera obliger de frapper, ne serait-ce que pour l'expulser au loin le temps de prendre et emmener les enfants. Mais dans ce cas là, s'il devait frapper, le fera t-il vraiment? Car toi tu donne l'exemple ou il bloque, pas ou il frappe. S'il le fait, comment le vivrait-il?
  14. Un bon épisode encore une fois. J'ai toujours aimé ce que Isayama a fait du personnage de Sasha, en la rendant plus importante dans la mort, culminant dans cet épisode. Ajouter à ça la musique et les seiyus de Nicolo et de Kaya et cela rend la scène du restaurant est très bonne. Juste un regret, quand Kaya tente de poignarder Gabi, dans le manga, Mikasa la ramenait contre elle pour la protéger. Ca rajoute quelque chose en plus au personnage de Mikasa. Beaucoup aimé le moment où Livaï se souvient de toutes les pertes pour en arriver là. La réalisation, où on les voit sur les arbres, est bien pensé. Eren menaçant comme il faut lors de sa réunion avec Armin et Mikasa. Et mention spéciale à Kensho Ono, seiyu de Floch. On sent bien dans sa voix sa délectation d'être en position de force, ce qui le rend détestable, même si j'aime bien le personnage. Prochain épisode : "Sauvagerie", celui que j'attend le plus de cette saison. 😎
  15. Effectivement, c'est pas des timelines pour une de ces raisons, mais aussi parce que Isayama n'aurait pas mis ce concept dans son œuvre sans clairement l'introduire et le 139 n'aura pas le temps de le faire. Par contre cet argument est souvent utilisé par les EH qui cherchent à montrer que ce n'était qu'un rêve sans qu'Eren soit impliqué, comme si ça suffisait pour rejeter l'idée qu'il puisse avoir tout abandonner pour Mikasa. Perso je pense que c'est une vision commune produite par les paths, un peu comme Armin avec la feuille dans le 137. Vu que le temps est ralentit dans les paths, en quelques secondes de réalité ils vivent 4 ans ensemble dans la vision, c'est pourquoi les marques de la malédiction apparaissent (Uli les avait à sa toute fin au chap 69) sur la fin. Mikasa a des migraines parce que le pouvoir de l'originel agit sur elle, la vision se confond avec la réalité : lorsqu'elle embrasse Eren mourant de la malédiction dans les paths, elle l'embrasse aussi lorsqu'il meurt par sa main. Il peut pas voir le futur, seulement percevoir des souvenirs des futurs détenteurs de son titan, sans pour autant choisir lesquelles.
  16. Bon, j'allais répondre dans le topic des Mugi pour pas trop polluer celui-ci, mais le poste de @Shin-wara recadre la thématique et la remet directement en lien avec le sondage! Donc, on va continuer ici! 🙂 @Eiyuu Snake; Alors, ton poste me fait comprendre qu'il y a simplement une différence au niveau de la valeur que nous attribuons aux principes de Sanji, par rapport à ceux de Zoro. Pour toi, le principe de Sanji est simplement stupide, et c'est une vue qui se tient bien et que tu résumes assez bien en disant que tu préfèrerais qu'il l'abandonne plutôt que de le voir en souffrir. Je ne peux pas dire que je suis en désaccord total avec cet état de fait. Mais cela pose la question de ce qu'est un "principe de vie" et de la raison pour laquelle certaines personnes les adoptent! Un principe de vie n'est pas fait pour être reniée à la première difficulté qui se présente! Si c'est le cas, ce n'est plus un principe! Mais là n'est pas le problème, parce que nous savons bien que pour Sanji, ce principe est plus qu'un simple "choix de vie", c'est quelque chose de tellement encré en lui qu'il s'est permis à EL de parler de cela comme ayant été "enfoncé" en lui. Dans son combat contre Khalifa, on peut même percevoir sa frustration de ne pas être capable de frapper cette dernière pour récupérer la clé. Et cela est une première différence avec Zoro qui a "choisi" son principe de vie et se l'est fixé lui-même. L'acte d'abandonner son principe ne lui demanderait pas, à priori (peut-être apprendrons-nous plus tard que ce n'est pas juste un caprice et qu'il a été forgé dès le départ avec ce principe) le même effort que cela demanderait à Sanji d'abandonner le sien. Maintenant, là où je ne suis réellement pas en accord avec toi et @Shin-wara, c'est dans les exemples que vous présentez comme ayant été des situations où Zoro a dû choisir entre son honneur (donc, je suppose, ses principes) et la situation. 1. Face à Mihawk, Zoro n'a pas eu à faire un choix! Ici, ce n'était pas "abandonner Luffy et ainsi abandonner son honneur" ou "se laisser tuer et garder son honneur"! Mais il s'agissait une nouvelle fois de protéger à nouveau son honneur et ses principes! Cette scène est d'ailleurs à l'origine de l'une de mes citations préférées du personnage: Dans le bushido, mourir au combat n'avait rien de déshonorable! La retraite, c'est ça qui était perçue comme pouvant être déshonorante! En perdant son combat, Zoro refuse de se retirer car, et ce sont ses propres mots, il sent que s'il fait un pas en arrière à ce moment-là, il aura tout perdu! Encore une fois, c'est selon son code d'honneur qu'il agit ici! Il n'y a pas de dilemme. 2. J'ai soigneusement évité de mentionner cette scène dans mon précédent message car, avec Pig Daddy, on n'en avait discuté avec un autre gars sur l'un des topics des chapitres. La fameuse scène de l'agenouillement. Cette scène présente en effet, à première vue, l'unique exemple qui se tient vraiment où Zoro semble renoncer à ses principes afin de devenir plus fort. En effet, il est clair qu'en temps normal, Zoro ne se serait jamais permis de quémander l'aide de l'homme qu'il veut à tout prix surpasser. En le faisant, il s'est renié le droit de pouvoir dire plus tard qu'il y est arrivé par ses propres moyens. Mais le problème, c'est que Zoro agit ainsi afin de rester, et oui, encore une fois, fidèle à ses principes! Celui de devenir plus puissant et de surpasser rapidement Mihawk! D'où lui vient ce principe, et pourquoi était-ce plus important pour lui que l'honneur de pouvoir affirmer qu'il y est arrivé de lui-même? Et bien, encore une fois, la réponse est Luffy, l'homme à qui il doit la vie et dont il s'est fait un devoir de protéger le rêve de devenir le SdP! Lorsque Zoro se prosterne devant Mihawk, il le fait afin de respecter sa promesse à Luffy et de ne plus jamais perdre (l'équipage venait de se faire anéantir à cause de leur faiblesse)! Cette défaite et cette impuissance à Shabaody lui a fait prendre conscience qu'il lui manquait quelque chose s'il voulait vraiment réaliser son rêve et protéger celui de son capitaine, et cette chose, seul Mihawk pouvait la lui donner. C'est d'ailleurs en réalisant cela (et en percevant la détermination du sabreur qui n'avait rien perdu de cette volonté inébranlable de le surpasser un jour) que Mihawk accepte de le prendre sous son aile et de lui enseigner le Haki. @Shin-wara, il faut bien noter que Zoro "n'abandonne pas son rêve"! C'est tout le contraire! De même, @Eiyuu Snake, il n'abandonne pas ici ses principes, mais du fait justement de ses principes, lie et tient en haute importance encore une fois la réalisation de son rêve avec le fait d'être capable de protéger celui de son capitaine. Si Luffy devait être à jamais vaincu parce que lui était trop faible, ce serait pour lui le plus grand des déshonneurs, même plus grand que celui qui vient avec le fait de se prosterner devant son rival pour lui demander son aide afin de s'assurer de devenir plus fort rapidement! Pour moi, cette scène n'a rien à voir les dilemmes auxquels Sanji doit faire face! Aussi, @Eiyuu Snake, je ne parlerais pas d'inaction de Sanji! Le personnage n'est pas resté inactif, bien au contraire, il appelle à l'aide! Il demande de l'aide à un camarade. Son cri est très clair et montre qu'il croit fermement dans le fait que Robin peut le sauver! Il n'appelle ni Nami, ni Brook, ni Franky, mais Robin! Et c'est cette confiance que Robin reconnait à la fin du chapitre précédent. Alors, je reconnais que personnellement, je n'ai pas trop aimé la mise en scène, et c'est vrai que l'on peut voir cela comme mettre en danger un camarade. Et c'est là où, je pense, votre lecture diffère, je pense, de l'intention de l'auteur. Oui, Robin est présentée comme étant une cible et les ennemis cherchaient précisément à ce que Sanji l'attire afin de pouvoir la capturer. Mais le fait reste que Sanji sait très bien tout ça, pourtant, il décide quand même de l'appeler et pas n'importe comment, "Viens me sauver!" qu'il crie! Ici, Sanji fait un pied de nez à l'ennemie et, plutôt que de mettre en danger Robin, montre qu'il a toute confiance en elle et dans le fait qu'elle soit capable de s'en sortir face à l'adversaire. Maintenant, la question que vous vous posez, c'est "pourquoi une telle confiance?" ou plutôt, "Comment peut-il savoir et être sûr que Robin peut effectivement le sauver des mains de l'ennemie?"; et parce que vous vous posez ces questions, qui n'ont évidemment pas de raisons évidentes, vous percevez son acte et son appel à l'aide comme une mise en danger inutile d'un camarade (et c'est d'ailleurs probablement ce que Black Maria pense aussi! Son plan est un succès, elle n'a plus qu'à cueillir le "zoisillon")! Le fait est que Sanji ne sait pas si Robin va gagner ou non, c'est de la confiance! A-t-il eu raison de lui faire confiance, a-t-il eu tort? Tout ne dépend plus que de Robin! Ce qui m'amène à l'avant-dernier point, celui concernant le fait que ce serait la "faute de Robin si elle perd"! Oui, d'une certaine façon, ce serait bel et bien sa faute à elle si elle perd, vue que c'est son combat maintenant! Ce combat est désormais sa responsabilité; c'est le rôle qu'elle se doit de remplir afin de permettre à l'équipage de remporter la victoire (comme l'ont bien résumé les membres du CP0). Par contre, la façon dont tu l'a comprises est différente de ce que je voulais dire! Sanji n'aurait jamais divulgué la position de Robin et si l'ennemie avait eu le pouvoir de lui arracher cette information, la situation aurait été complètement différente car ce ne serait plus un "Sanji qui fait confiance à Robin et croit fermement qu'elle peut s'en sortir", avec une Robin qui partage ce sentiment et se sent en mesure de prendre le relais! Ce serait une Robin qui se fait tomber dessus et se retrouve dans un combat qu'elle n'a pas choisi de livrer! Les deux situations sont différentes et la seconde serait une situation où Sanji aura bel et bien mis en danger Robin en permettant à l'ennemie d'attaquer celle-ci sans vergogne! Mais franchement, je ne considère pas les deux situations comme étant "équivalentes"! Bien évidemment, on peut penser que si Sanji avait pu s'en débarrasser lui-même, Robin n'aurait pas eu à devoir assumer cette responsabilité! Et c'est vrai! Mais le fait est qu'il en était incapable et a donc décidé, réalisant pleinement ses propres limites, de passer le relais à un camarade (ou deux, si on compte Brook) qu'il pense être capable.s de s'occuper de l'affaire, pendant que lui-même ira s'occuper d'autre chose! Déléguer les tâches dans l'équipage a toujours fait partie de la politique de l'équipage! Chacun a un rôle à jouer et est requis de le jouer à la perfection afin d'assurer la victoire finale! C'est comme ça qu'ils ont toujours opéré et cela leur a réussi jusque-là (et, spoiler, ça va encore leur réussir )! Pour finir, pour moi, Zoro n'est pas un personnage de référence, la perfection incarnée! Il représente l'archétype même du personnage bien badass, du samouraï intrépide, sans peur et plein d'honneur, prêt à tout pour protéger son honneur et son seigneur et qui n'hésite pas à se faire seppuku lorsqu'il échoue! Alors, je ne vais pas nier que, comme tout le monde, j'ai aussi une petite faiblesse pour ce genre de personnages bien badass, mais le bushido n'est pas une philosophie de vie que je tiens en si haute estime pour considérer que les principes de Zoro et ses actions sont des références. Évidemment, cela n'engage que moi. Mais je dirai, pour faire un parallèle avec ce que tu dis sur le fait d'abandonner ses principes plutôt que d'en souffrir, que le fait que Sanji montre une telle persévérance dans le maintien de son principe et que, malgré les difficultés il s'y tienne et reste fidèle, est un aspect que j'apprécie personnellement énormément! Cela me peinerait énormément qu'il jette cela à la poubelle à la première difficulté! Comme je l'ai dit dans mon commentaire de vote, j'aurais bien aimé voir Sanji trouver une solution astucieuse pour s'en sortir. Mais le fait qu'il ait demandé l'aide de Robin et qu'il ait placé en elle et en Brook toute sa confiance ne me déplait pas. @Shin-wara, ce n'est pas ce que j'entends par la comparaison Sanji et shinobi! Cette partie là est séparée du reste du poste pour une bonne raison! Il faudra attendre que je développe ce que j'entends par là car cela concerne le mangas dans son ensemble et la façon d'agir de Zoro et Sanji dans les batailles de l'équipage (cela n'a rien à voir avec le débat de frapper des femmes ou non)! En fait, l'impression que me laisse Sanji et Zoro, c'est non seulement samouraï et shinobi (indice sur ce que j'entends par ce terme: en japonais il signifie "se faufiler" pour se référer à une personne agissant furtivement et est formé des kanji "furtif" et "personne"! Pour moi, cela capture plutôt bien le rôle que Sanji a eu à travers les arcs, par rapport à Zoro qui est le bras armé, le guerrier par excellence de l'équipage), mais aussi le soleil et la lune! L'un brille de mille feux et est aveuglant, l'autre est moins aveuglant et plus "discret", mais tous deux sont importants. @B.B King, pour moi, si Sanji se retrouve dans une situation comme celle-ci, il va agir! Le principe de Sanji n'implique pas de laisser agir une femme comme elle l'entend, mais uniquement de ne pas lever lui-même la main sur elle (au fait, @Shin-wara, c'est pour ça qu'il n'a aucun problème avec le fait que Brook assiste Robin contre Black Maria ou qu'il n'a pas eu de problèmes à ce qu'on planifie la mort de BM - d'ailleurs, si je ne me trompe pas, il ne participe pas activement au plan d'assassinat en lui-même, mais plutôt au plan de sauvetage des Vinsmokes. Mais si je me trompe, tant pis, ça ne remet pas en cause ce que je viens de dire -! Lui-même ne peut pas lever la main - le pied - contre une femme, mais il n'empêche que quand c'est nécessaire, il sait que quelqu'un doit faire quelque chose. Mais il ne faut pas confondre cela avec une situation qui impliquerait une femme innocente! Dans ce cas-là, il ne permettrait pas à un homme de lui faire du mal!). Le fait est que les seuls choix existants ne sont pas toujours "soit rester sans rien faire et laisser la jolie demoiselle tuer des innocents" ou "coller une patate à cette méchante bonne femme"! Il y a plein d'autres possibilités comme sauver la famille en la déplaçant avant qu'ils ne soient tués, ou servir de bouclier pour leur permettre de s'échapper, ou dévier l'attaque de la bonne femme (il le fait contre Khalifa en se protégeant à plusieurs reprises de ses attaques, et le fait contre BM! Du moment qu'il sait qu'il ne va pas faire de dégâts à la personne, il n'a aucun problème à agir physiquement! Mais il faut qu'il soit sûr de la force de son adversaire et du fait que son action ne lui portera pas atteinte! Ce qui n'était pas le cas avec Black Maria où il était convaincu que le simple fait même d'utiliser le HdA causerait des dommages à son ennemie et donc ne l'a pas fait). C'est le même problème qu'avec la question du "et si Nami était en danger, resterait-il là sans rien faire?"! La réponse est simplement et évidemment non! Et on le sait, on l'a vue! Il n'a pas hésité une seule seconde à voler au secours de Reiju face à BM alors qu'elle était en danger face à une femme! Le principe de Sanji a ses subtilités, mais il reste limpide! Pour moi, il n'y a pas de "loop-hole" ou de mystère quant à la façon dont Sanji agirait dans une situation donnée! Le personnage est assez bien développé pour qu'on devine dans une bonne majorité des cas ce qu'il va ressentir et comment il va réagir face à une situation donnée (attention, je n'affirme pas qu'on pouvait deviner comment il allait réagir dans la situation de Wano, même si, je pense qu'à postériori, l'issue était quand même envisageable! Juste qu'on peut deviner, en comprenant le personnage, sa mentalité et son évolution, ce qu'il peut ou ne peut pas faire). Edit: @Shin-wara , tu sembles avoir une vision très négative du terme "shinobi"... je me demande bien pourquoi! 🤔 Le terme "shinobi" n'a rien à voir avec un calculateur froid qui joue avec la vie de ses camarades. Je pense que tu peux jeter un oeil à la page Wikipedia concernant ce mot, qui est le même que ninja: https://fr.wikipedia.org/wiki/Ninja Edit 2. @B.B King Non, ce n'est pas ce que dit notre argumentaire! 😑 C'est même tout le contraire de ce que j'ai dit! Tout ce que tu dis dans ton message ci-dessous, j'y ai pourtant répondu. Le problème c'est de bien comprendre en quoi consiste le principe dont on parle! Le principe de Sanji ce n'est pas de rester inactif quand une belle femme est impliquée, c'est de ne pas lui faire du mal! Tu poses des questions et tu donnes deux possibilités "frapper" ou "ne pas frapper" et tu considères qu'il n'y a que ça de possible et que donc, puisque Sanji ne peut pas faire de mal à une femme, alors c'est "ne pas frapper" et donc ne pas agir! Or, c'est une vision très réduite de toutes les possibilités existantes! Encore une fois, ton exemple, c'est le même que la situation avec Reiju et BM (le principe de Sanji ne se cantonne pas seulement aux belles femmes, mais aux femmes en général). Reiju était en danger face à une autre femme, et que fait Sanji, bah, il intervient, bloque et se tire aussitôt après!
  17. Peut-être parce parce que Eren dans tous les cas meurt dans le(s) futur(s) ?
  18. Dadunique

    Kingdom 672

    J'avais bon 😏 Décidément on prend les paris sur ce forum ?
  19. Oui, mais les habitants de Wano et ceux qui ont permis ça ne sont pas mieux d'avoir voulu massacrer tout un clan et Orochi, qui n'était encore qu'un enfant et/ou pas très loin. La sentence pouvait et aurait dû juste s'arrêter sur celui qui a commis le crime. Pourquoi pas, une sanction économique, dette, impôt, si on veut faire payer tout le monde. Il y a effectivement un désir de monter au trône, d'accéder au pouvoir, mais il conservera une certaine haine envers ce peuple pour ce traitement des plus particuliers. Et je me demande si les choses auraient été telles qu'elles sont si Wa n'avait pas connu cette ère de répression envers ce clan. Cette partie du développement nous dit que tout n'est pas noir ou blanc. Orochi n'est pas méchant parce qu'il l'est de nature, il y a une raison et un contexte. Maintenant et malgré tout, il restera quand même détestable avec un comportement pitoyable, accuser un nouveau né, mais on se demande vraiment si cette répression, vouloir s'en prendre à tout un groupe dont femmes et enfants pour se venger de l'acte d'un homme, ne l'est pas tout autant.
  20. lilas

    Kingdom 672

    @Fayagate j'aime bien l'idée honnêtement, mais Ouhon fera barrage. Il est vraiment trop peu coopératif et dans une logique de rivalité. Donc sauf s'ils sont dos au mur, je ne vois pas le truc arriver.
  21. Rarement vu un truc autant tirée par les cheveux pour justifier quelques choses qui ne peut tout simplement pas exister par pure logique temporelle. Tout simplement car si c'est un monde parallèle, le rêve de Mikasa, ca voudrait dire qu'il ne fera pas tout ce qu'il a fait dans les Paths avec Sieg. Donc en gros on se retrouve avec une timeline ou Historia serait morte, le père de Eren meurt, donc Eren n'a pas de titan etc...etc...Donc les évènements du rêve de Mikasa n'ont aucune logique. Ce délire de timeline n'a strictement aucun sens a partir du moment ou y'a eu les chapitres dans les Paths. Le rêve de Mikasa est juste une version idéalisée qu'elle a de Eren, suffit de voir son physique, sa tête d'enfant sur un corps d'adulte. Sans parler du comportement totalement incohérent de Eren par rapport a tout ce que Isayama nous montre de lui depuis le chapitre 1.
  22. Je ne pensais pas que cette affrontement allait virer dans ces conditions. Finalement même s'ils ont bien lutter, ils sont bel et bien impuissants face à des professionnels qui savent manier les armes à feu. Au moins, la team de Kohaku a réussit à détruire l'appareil de communication de leur adversaire. Maintenant leur résurrection repose sur l'activation de la Méduse.
  23. Ce que tu dit à du sens mais si il y a d'autre timeline tu as une infinité de possibilité donc il se peut que son père soit influencé beaucoup plus tôt ou il n'hésite pas à les tuer
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...