Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 10/19/19 in all areas

  1. 11 points
    Quel bonheur de savoir qu’oden a buté un sanglier il y a 40 ans . vraiment , je pense que je n’aurai jamais pu apprécier wano sans ce genre de détail croustillant . rdv au prochain épisode pour savoir ce qui va arriver au cochon . Va t’il devenir devenir un fourreau rouge ou non , le suspense est insoutenable ? non mais sérieusement c’est du génie à ce stade je trouve 😅 🤩
  2. 9 points
    Oh merde ! Le sanglier a le rinnegan ! OO; Bon ok je sors --->[]
  3. 9 points
    Ce que j'ai dis au chapitre précedent qui se confirme petit à petit ..... prochain chapitre Le retour de hawk qui va nous mettre le plus beau coup de tête jamais vu dans un manga j'ai hate \o\ ( Je ne dirais rien de plus sur le dk on a deja tout dis ).
  4. 8 points
    Le chapitre n'est même pas encore sorti que certains sont déjà en train de faire des théories sur tel ou tel nouveau personnage que l'on aperçoit dans le chapitre Savoir si Koshiro, ou Tenshiro est le maitre de Zoro, le père du maitre de Zoro, mais avec un ascendant avec le père d’Oden etc Je sais que pour certains, la beauté de One Piece est de pouvoir créer de nouvelles théories sur chaque case, mais attendez, calmons-nous un peu. On peut un peu profiter, pour une fois que l’on voit Oden avant de dire qu’il est lie a Zoro, à Roger etc De toute façon Oda nous pond des chapitres comme ça depuis quelques temps. Lorsque l’action est faible, il fait semblant de créer des doutes avec une phrase un design etc. Il veut que l’on parle des details plus que de l’histoire. Je vais attendre la sortie en anglais du chap pour me faire une idee sur le caractère d’Oden, ses agissements à l’époque, mais pourquoi vouloir a tout prix que ce chapitre remette tout dans son contexte. On sait très bien que ça ne sera pas le cas, donc arrêtons de nous triturer l’esprit avec des théories et apprécions la continuité de l’histoire. Sengoku l’a dit il y a 2 ou 3 chapitres. Tout est lie a Wano, et probablement c’est Oda qui voulait nous faire comprendre que tout est lie a ce qu’Oden avait fait. Posez vos cerveau et appréciez les 15 prochains chapitres qui ne seront que de la mise en situation
  5. 7 points
    Houken a trouvé la réponse, Houken est parvenu au bout de la voie. Houken est devenu ... UNE GUANDAO VIVANTE !! Il n'a plus de corps, on voit seulement une guadao géante fauché des corps
  6. 7 points
    Je me permets de passer pour répondre à deux trois trucs, même si ça ne s'adressait pas directement à moi. D'une façon générale, le chapitre est agréable à lire, comme un roman de gare en attendant son train. Je ne vais pas réitérer mes critiques. Il y a clairement trois tendances de lecture : on est trois quatre à râler du manque de cohérence d'écriture et du manque de maîtrise dans les combats (ce qui est vachement grave dans un shonen nekketsu), deux trois personnes sont plus tendres malgré des déceptions évidentes, et enfin quelques lecteurs trouvent leur compte dans la lecture, et tant mieux pour eux ! Je ne suis pas là pour gâcher leur plaisir. J'aimerais juste revenir sur un petit truc que j'ai lu en passant @fantomas: Je ne suis pas d'accord. Déjà, parce que je ne suis pas français (;)) mais ensuite parce que c'est un phénomène méga répandu dans la littérature de divertissement et tout le monde s'en plaint, français ou pas. On peut être l'auteur de son oeuvre et ne pas la connaître. Toryama en est un bon exemple. On peut être l'auteur de son oeuvre et la massacrer, passer à coté de ce qui a fait son succès, la renier, la modifier, ne pas la comprendre, etc. Il y a assez de polémique sur Lucas et Star Wars ou encore sur Harry Potter et JK Rowling. Elle connaît son oeuvre, mais pourtant passe totalement à côté de son intérêt littéraire et narratif réel. Ce qui explique les cuisants échecs de la pièce de théâtre HP ou du dernier film... Il y aura toujours des gens pour apprécier, car ce qu'il veulent ce n'est pas une histoire cohérente, c'est replonger dans un univers qui répond à leurs attentes par un effet échos incroyable. C'est le principe d'une fanfic. Rester dans la zone de confort, entretenir les attentes du lecteur. Boruto c'est le cas classique de l'oeuvre qui chercheur à répondre aux attentes par cet effet d'échos (allez, hop, retournons au Konoha du passé, allez hop, on ressort Ao, etc.) et qui en même temps chercher à transgresser l'oeuvre originale : hop, je tue naruto, j'en fais un mauvais père, etc. Et en soi, c'est bien. C'est très bien. Sauf si on le fait à l'envers, ou de façon décalée - je ne sais trop comment expliquer le ressenti. L'effet d'échos et le jeu avec les attentes ne doit pas se faire sur l'anecdotique et la nostalgie, mais sur l'identification du lecteur au héros. Quant à la transgression elle doit pas se faire sur la surface (car finalement, on relit du naruto, aucune innovation) mais au cœur de l'oeuvre. Un Naruto mauvais père, comme un Harry Potter mauvais père, c'est pas une mauvaise idée. Mais alors t'en fais un vrai truc, pas un machin redondant qui se résout, se défait, se résout, etc. Je vais pas ressortir le Guide du Scénariste de Vogler mais la base de la base c'est, avec ce type de personnage, de faire des courbes d'évolution. En lisant l'oeuvre je veux me dire : ouaaaah, ils ont compris le personnage de Naruto, ouaaaaah, ils osent en faire un père de merde, c'est logique dans l'évolution du caractère, il a pas eu de famille, il est maladroit, ouaaaah, ils ont compris l'aspect jouissif du nekketsu, il se bat comme un dieu, je l'admire et le critique en même temps, je suis dans une position amour/haine qui crée un attachement et une compréhension. Alchimie délicate, ma foi. Je vois la suite de l'oeuvre en tant qu'elle me montre un Naruto fantasmé par ma lecture d'ado (surpuissant) et transgressé pour ma lecture actuelle (mauvais père). Et je veux me dire : ouaaaaah, ils ont osé tué Naruto. Créant une singularité ; singularité au niveau du fantasme avec un combat qui répond à mes envies de fan, et singularité au niveau de la transgression qui brise dans un moment dramatique un icone, en montrant par exemple son sacrifice qui pousse Boruto a évoluer. Un peu comme ils ont fait avec l'attaque de Konoha. Là, c'eut été bien de tuer Naruto, c'était le moment, l'instant. Là on est empêtré avec des personnages qui tournent en rond. Boruto n'évolue pas. Son absence d'évolution est tant dans son arc narratif que dans sa progression intradiégétique. Il s’entraîne Boruto ? Il progresse ? Il traverse des épreuve ? Il affronte des échecs ? Et qu'on ne me parle pas de l'arc du chuunin. Son humiliation - qui aurait pu être un moment génial dans son évolution - ne fait évoluer le personnage que le temps d'un combat. Non seulement le personnage de Boruto stagne, mais Naruto aussi. Le choix était pourtant simple : du slice of life sympa, pour nourrir la nostalgie, ou une réécriture du mythe, une transgression/surpassement des attentes. C'est bien plus qu'un problème de RF ou de détails, ou de qui connait mieux l'histoire. C'est un problème au cœur même du projet qui est incapable de se penser comme un projet autonome, de penser ses personnages comme des personnages et non comme des fonctions narratives, qui est incapable de faire ce qui est si dur de faire : continuation/surpassement/transgression. Toujours le même problème. Si tu transgresses n'importe comment, ça énerve les gens (cf. Star Wars), si tu continues bêtement, aucune utilité. Est-ce possible de prendre une oeuvre et de faire de la continuation/surpassement/transgression ? Oui. Est-ce récurrent de mal faire ? Oui. Exemples :
  7. 6 points
    Hello ! Bon bon bon, ça me fait mal de le reconnaître mais je crois que ma partie préférée du chapitre, c'était la page d'intro avec Garou ^^ Chapitre qui ne fait pas vraiment avancer l'histoire... Et n'apporte aucune info non plus. En gros : - Genos nous prouve qu'il aurait été un excellent porteur de menhir. - Il confirme son boost offensif et peut tirer des lasers de partout. - Il préfère exploser l'entrée que de demander l'ouverture du portail, ce qui est stratégiquement bien joué pour préserver la défense du QG lol. - Le QG reconnaît son erreur et s'excuse de ne pas l'avoir appelé, puis lui demande officiellement son aide. - Nyan s'avère encore vivant et Mecavalier veut le disséquer pour améliorer sa technologie. - Food Battler Futoshi confirme que le gras, c'est la vie (et va accessoirement s'occuper du gosse). - Genos récupère les données sur les monstres récoltées par Mecavalier. A ne pas oublier non plus : durée de vie de Genos => 2 scans (en cours) !
  8. 6 points
    Lien VF:   Spoil FR : Hyo poursuivait kinemon pour recouvrer ses dettes Puis les 9 fourreaux sont apparus Titre: mots de la lune Kinemon était le célèbre punk de Wano Trois personnes ont attrapé un cochon, puis kinémon est venu les trouver, leur a volé et pris leur portefeuille. À l'âge de 9 ans, Oden avait déja une mauvaise réputation et il était interdit de casino. À 10 ans, il a été arrêté pour des rixes avec l'Underworld Oden a entendu parler de l'histoire du cochon, et a décidé de le récupérer Le nom du cochon est "Dieu de la montagne". Il attire des milliers de cochons sauvages qui ont dévasté la capitale et blessé beaucoup de personnes Images Spoil: Spoil US: Hyo was chasing kinemon to collect debts Then the 9 scabbard appeared Title:words of the moon Kinemon was the famous punk in wano Three people caught a pig then kinemon came to them and take it and take their walletd as well At age 9 Oden became a bad name of the underworld and he banned from entering casino At age 10 he aressted for fighting with underworld Oden heard them talking about pigs then he said very interesting give me the pig The pig name is “mountain god” It is attracting thousands of pigs then the capital was rushed by thousands of wild boars and there were many injuries Oden caused chaos of harlem Chaos of harlem is caused by oden because he plucked folk women and established harlem area
  9. 6 points
    Spoiler : https://imgur.com/a/82FTN6D
  10. 6 points
    Bonjour, @fantomas Je comprends ton point de vue, mais concernant Jiren, malgré un certain charisme, il est clairement un pétard-mouillé en ce qui concerne ses feats comme on dit. Du moins, il l’est si l’on part du principe que l’auteur de Boruto a totalement bridé les deux héros et qu’on accepte de le reconnaître comme quelque-chose d’évident et pas simplement comme étant une excuse pour justifier la frustration -en reprenant tes mots-. Les lecteurs u manga Naruto peuvent expliquer et démontrer de 1000 façons les incohérences et les limitations volontaires en ce qui concerne la puissance et le niveau de Sasuke, encore plus Naruto, censé être devenu plus fort que lui alors que les différents combats donnent l’impression du contraire. L’utilisation du mode-ermite et de son radar censé voir le danger a l’avance (traduction officielle lors de la présentation du mode-ermite de Naruto) aurait dû être largement suffisant pour qu’il comprenne la technique de Jiren et n’ait aucune difficulté à lui porter des coups, mais c’est une capacité que l’auteur a décidé de passer sous silence, sans parler des émotions qu’il est censé ressentir en utilisant le chakra de Kurama, ce qui lui permet de combattre n’importe quel type d’adversaire, qu’il soit invisible, minuscule ou même dénuée de chakra... rien que ces deux capacités auraient énormément changé de chose dans chacun des combats où le Kage a été présent. Je ne parle même pas de la force qu’il est censé avoir en utilisant le chakra de Kurama, davantage encore lorsqu’il le combine avec le Senjutsu, sans oublier qu’il est capable de concentrer l’énergie naturelle ou le chakra de kurama en un seul point précis, rendant la concentration du chakra beaucoup plus puissante (comme dans le film Last ou Boruto ou quand il propulse Madara de l’autre côté de la map avec un seul coup classique), le pire restant l’absence totale du Kumite Kawarui et la résistance ainsi que récupération totalement décuplés par le mode-ermite ... tout ça ne représente que 10% des capacités de Naruto et ces 10% aurait déjà dû lui permettre de combattre beaucoup plus convenablement qu’il ne le fait depuis le début. En réalité, la présence Sasuke n’est même pas nécessaire, réciproquement, Sasuke n’a pas besoin de Naruto non-plus. Je parle de « passer sous silence », mais le sentiment qui s’en dégage donne l’impression que l’auteur a clairement oublié certaines capacités du Kage, mais ce qui confirme définitivement que l’auteur, paradoxalement et au contraire, sait ce qu’il fait et qu’il bride, justement, volontairement les anciens, c’est qu’il se rappelle des anciennes techniques du manga, donc ça n’a pas de sens, le fait est que @Kouza et @Konan ont raison dans le fond : il faut vraiment débrancher son cerveau. Je parle de Naruto, mais il en va de même pour Sasuke, qui n’utilise plus Gendo, ni Tendô, ni le Enton, ni les flèches du Susanoo, ni le Susanoo partiel, ni Kirin, ni le Chidori Natasha ... pourtant, grand-dieu, elles auraient été bien utiles dans l’avant-dernier chapitre.. Si l’on se rappelle du combat avec Madara et de tous les combats de Naruto, mais aussi de Sasuke, on ne peut pas dire « tu utilises ça pour expliquer la frustration », c’est un fait malheureux, car je trouve l’histoire et le suivi narratif plutôt intéressant et prenant, néanmoins, l’auteur bride beaucoup trop les deux personnages pour donner une impression de détresse ultime et une cohérence à son échelle de puissance. Je ne sais pas trop qui est derrière l’histoire, mais ils visent probablement les nouveaux lecteurs et les plus jeunes, parce que pour les autres, je ne vois pas comment l’on peut accepter un traitement pareil du personnage de Naruto tout Sasuke sans sourciller et trouver cela un minimum crédible. Le pire étant que ce ne sont pas les deux seuls à être concerné par ce, rappelons-le, évident bridage scénarisfique, puisque Shikamaru, Konohamaru, Aô etc. sont à des années lumières de leur niveau général ou celui qu’ils sont censé avoir aujourd’hui -passe encore pour Konohamaru-,, mais pas seulement, leur raisonnement et tout ce qui gravite autour en prennent un coup. On va aussi oublier que Naruto n’use jamais du chakra du Rikudo dans Boruto, un mode qu’il est censé avoir à vie selon le dernier Databook de par sa condition officielle de « principal » transmigrant naturel -et il n’y a pas besoin de confirmation tant ça paraît logique puisque Sasuke a gardé tout ce qu’il avait acquis durant la guerre à son tour, comprenant ainsi le Sharinnegan et les techniques déverrouillées lorsque Hagoromo lui avait alors transmis définitivement son chakra, si l’un a tout gardé, l’autre aussi, auquel cas, Sasuke ne devrait même pas pouvoir utiliser le jutsu Amenotejikara-. Naruto qui se transforme bêtement en Bijûu alors qu’il ne l’a fait que contre des adversaires nécessitant qu’il adopte une grande taille et une grande allonge, Sasuke qui devient aussi stupide que durant l’arc des Kage et qui prétexte des je ne sais quoi pour ne pas expliquer les capacités de Jiren, la quantité de chakra des deux personnages qui devient absolument ridicule alors qu’ils n’ont pratiquement rien utilisé et qu’ils sont tous les deux connus pour avoir, de base, une très grande réserve de chakra, le Susanoo parfait se casse comme du beurre sous le pied de Jiren alors que même Tsunade, épaulé du Raikage et du Tsuchikage, n’a pas pu détruire entièrement la surface défensive de l’invocation (clairement) etc. J’apprécie l’histoire et certains dessins ainsi que plan/mise en scène, mais comme beaucoup, je n’en peux plus de voir Naruto et Sasuke, censé être devenu beaucoup plus forts encore que leur version « War » se faire marbrer comme ça. C’est dommage, car encore une fois, j’apprécie le manga sur les autres plans. Je suis beaucoup moins surpris et « peiné » sur les capacités de la nouvelle génération, car l’on sait depuis le début du manga Naruto que les anciennes génération sont amenés à être surpassés par la nouvelle. Il ne faut pas oublier les techniques et le niveau que des jeunes comme Sasuke, Naruto, Neji, Choji, Gaara, Kakashi jeune, Itachi, Minato etc. pouvaient avoir déjà au même âge.
  11. 6 points
    Ce chapitre semble confirmer une récente rumeur... Il y aurait une suite (un prequel peut-être ?!) prévu pour NNT dont le DK serait le principal personnage, le tout supervisé par Marc Dorcel. Jai hâte ! Sinon le chapitre était... un pas de plus vers la fin, cool.
  12. 5 points
    Lien VF:   Spoil FR : Titre: Histoire de la montagne L'attaque du sanglier continue, tous le monde essaye de trouver le bébé. Un passant trouve kinemon et lui dit que Tsuro a été mangé par la montagne Kinemon court avec son epée et dit qu'il va retrouvé Tsuro Oden s'avance et dit au dieu de la montagne que le bébé est ici Le Shogun arrive et exile Oden (pensant que c'est de sa faute), qui a couvert Denjiro et Kinemon. C'est à cause de cela qui l'ont suivit par la suite. Pause semaine prochaine Images Spoil: Spoil US: Title:story of the mountain-the attack of the mountain god wild boar continued, and there was a lot of chaos. Everyone tried to find the white pig.-one of the passers found kinemon and told him otsuro has been eaten by the mountaingod-kinemon ran with sword towards the god mountain and said return otsuro-Oden stepped forward and said to the mountain god the white pig is here-The shogun came to Oden and exiled him because of what happened they thought he brought the pig and oden covered kinemon and danjiro because of that they want to follow oden and became his retainers
  13. 5 points
    Bon je fais partie de la majorité silencieuse d'habitude mais la je vais me décider à commenter pour une fois même si ça sera probablement mon unique message. Je trouve que le chapitre est plutôt bon pour un flashback et j'ai l'impression qu'à travers ce chapitre on comprends un peu mieux la personnalité d'Oden (bon en gros il semble être le genre de personne à prendre la responsabilité des conneries que d'autres ont commis mais disposant d'une très grande humilité, il ne donne à personne d'explication sur ses actions. D'ailleurs, pour l'instant le seul acte répréhensible qu'il a commis est de manger sur une dépouille funéraire mais même la on comprends qu'il connaissait le défunt et on peut supposer qu'il y a probablement une raison "noble" à cet acte). Je vois bien le FB se terminant une fois qu'Oden a réuni les 9 fourreaux ce qui permettrait de faire le lien avec les fourreaux rouges avant que le FB ne commence. D'un autre côté, ça voudrait dire que le FB devrait être interrompu pour se poursuivre plus loin dans le manga ce qui n'est jamais arrivé de mémoire dans OP. Mais je vois mal Oda faire 30 chapitres de FB de suite pour expliquer tout le background Oden, les tailleurs de pierre, toki, kaido vs oden etc même si ça ne me dérangerait pas au final. D'ailleurs cette scène : m'a tout de suite fait penser à celle-là : Bon théorie 1(peut être la plus probable) : C'est juste la façon qu'Oda dessine des épéistes trancher des gros trucs en l'air 😄 Théorie 2 : Zoro a fait son apprentissage dans le dojo qui enseignait le Nitōryū, le même que pratique celui Oden ce qui expliquerait la grande similarité entre leurs 2 techniques (et on comprendrait également d'ou vient le Nitōryū que pratiquait Kuina) Bon, je pourrais aller plus loin dans la/les théorie(s) mais je laisse à d'autres le soin de compléter si ça leur chante parce qu'il se fait tard 😀
  14. 5 points
    Pour ma part, je ne suis pas spécialement pressé que le combat final démarre. One Piece c’est avant tout une super histoire, et franchement il y a tellement à raconter / révéler dans ce flashback... je suis personnellement hyper hypé!
  15. 5 points
    Ont-ils un lien familial ? Voire filial ? 😛
  16. 5 points
    Pour la nouvelle forme du DK, je lui trouve un petit air à Trépassable : Et coïncidence, le nom du pokémon sied parfaitement à ce design plus que douteux.
  17. 5 points
    http://sensescans.com/reader/read/kingdom/en/57/619/page/1 il suffisait de demander ^^
  18. 5 points
    Si on reprend la chronologie : Il y a 51 ans : Kôshirô, le père de Kuina, naît Il y a 41 ans : Denjiro semble avoir entre 10 et 15 ans Il y a 22 ou 23 ans environ : Naissance de Kuina - Je me base sur le fait qu'elle soit morte à 11 ans, que Zoro était plus jeune qu'elle et qu'il avait 19 ans lors de la première partie du manga - Donc si Zoro, qui avait 19 ans au début de l'histoire, avait 9 ou 10 ans à la mort de Kuina, ça nous donne 9+11 ou 10+11 = 20 ou 21 ans avant l’ellipse, soit 22 ou 23 ans à l'heure actuelle. Il y a 20 ans : Denjiro faisait parti des 9 fourreaux Rouges et était présent à la mort d'Oden (il avait donc entre 31 et 36 ans) Kuina avait 2 ou 3 ans Zoro avait 1 ou 2 ans Il y a 12 ans environ : Kuina meurt, elle avait 11 ans Zoro en avait 9 ou 10 (je n'ai pas trouvé d'autre info plus précise que le fait qu'il était plus jeune qu'elle) Denjiro avait entre 39 et 44 ans environ Kôshirô avait 39 ans Si Denjiro a 10 ans dans le flash back, ça colle.
  19. 5 points
    Raw : https://manamoa.net/bbs/board.php?bo_table=manga&wr_id=2144894 Pas de pause la semaine prochaine.
  20. 5 points
    Les prequels c'est un vaste sujet à débat ... Personnellement je ne trouve pas qu'ils aient abîmé la trilogie originale (bien au contraire) ni qu'ils soient inférieurs. Loin d'être confus ils apportent un éclairage important sur la structure de l'univers et sur la façon dont tout s'est articulé. Un éclairage que, rétrospectivement, je conçois difficilement qu'on puisse ne pas le considérer comme indispensable. A mes yeux c'est l'inexistence des prequels qui rendrait la trilogie originale plus poreuse, et non leur existence qui a abîmé SW. C'est tout le contraire : ils ont enrichi SW au sens large et en particulier ils ont amélioré les originaux en leur donnant un background plus substantiel. Typiquement le personnage d'Obi Wan a gagné un épaisseur infinie, indescriptible, grâce au prequels, et on ne voit plus du tout l'épisode IV de la même façon ! Certaines critiques sont un petit peu douteuses : les effets spéciaux vieilliraient mal (parce que la trilogie originale est encore au top niveau graphisme peut être ?), certains acteurs ne seraient pas bons (comme si tous les acteurs de la trilogie originales étaient extraordinaires ... dans les deux cas on a des scènes parfois très mal jouées, c'est ainsi), tout serait du CGI (comme si c'était un défaut en soit d'utiliser des effets spéciaux alors que Lucas a justement toujours été novateur et à la pointe en la matière, ce serait totalement contraire à sa philosophie de ne pas utiliser les dernières technologies disponibles ! Les prequels ont eu un impact énorme dans le monde du cinéma, ils étaient très inventifs et ont fait avancer le monde des effets spéciaux à l'instar de la trilogie originale en son temps) qui serait tellement inférieur à la création de maquette (alors que rien que pour l'épisode 1 il a été construit beaucoup plus de décors, maquettes et autre en concret que pour la trilogie originale ! Et oui la terrible vérité !), les midichloriens auraient anéanti l'univers de SW (dans le genre excessif ... les midichloriens sont la réponse à comment, non la réponse à pourquoi, SW est un univers surtechnologique, il n'est pas étonnant que la science soit capable d'analyser scientifiquement les manifestations de la force ce qui ne lui enlève ni son côté mystique ni son côté philosophique), il serait indigne que Vader ait pu être aussi niais qu'Anakin (comme si Vader devait être né un monstre et demeurer un monstre toute sa vie : ça n'aurait aucun sens, la bonne question à se poser est comment un enfant devient un monstre, c'est une question aussi très contemporaine, pourquoi il y a des gens qui pètent les plombs et deviennent des tueurs, des terroristes, sombrent dans la folie), il y a le problème de la politique sur lequel je reviendrai etc... On dit parfois que Lucas n'est pas bon metteur en scène, et que la trilogie originale était supérieure car il était aidé, il était le créateur mais pas le directeur. Dans une certaine mesure c'est vrai : un travail incroyable a été fait par d'autres que lui, notamment Irvin Kershner pour l'épisode V. Mais dans les prequels nous avons des exemples des merveilles de mise en scène, de dynamisme et d'audace : la course de pods, la bataille spatiale au début de l'épisode III, le combat contre Maul, le combat Anakin / Obi Wan, le combat spatial entre Obi Wan et Jango Fett avec les bombes soniques ... Pour quelques scènes qu'on jugera décevante on gardera en mémoire autant de scènes marquantes. Nous avons aussi une variété d'univers, de monde, de créatures, qui peut faire pâlir de jalousie les originaux. Non pas que Lucas avait moins d'idées à l'époque (la citée des nuages est merveilleuse, et je signale d'ailleurs qu'elle l'est beaucoup plus avec les dernières éditions qui gomment le côté hôpital aseptisé des intérieurs), mais il avait moins de moyens. Geonosis, Felucia, Kamino, Kashyyyk, Coruscant, le monde aquatique de Naboo, Mustafar ! Voilà quelque chose qu'on attend de la science fiction et que les prequels incontestablement ont parfaitement réussi. Ils ont donné à voir l'univers, ils ont donné à voir toute cette richesse d'aliens (déjà montré dans les originaux avec la Cantina, avec le palais de Jabba) qui a, au demeurant, totalement disparu dans les nouveaux. A l'origine on avait les méchants, de vieux hommes blancs avec l'accent anglais, ce sont vraiment les colons européens du XIX siècle qui gouvernent le monde et se considèrent comme supérieurs, contre les gentils, des jeunes à l'accent américain avec une femme forte entourés d'une variété d'espèces qui veulent la liberté. Manichéisme symboliquement clair, simple, qui fonctionne. Maintenant on a des hommes et des femmes, blancs ou de couleur dans les deux camps (bizarre que le premier ordre soit plus ouvert que l'empire sur ce plan, cela dénature l'idéologie qu'ils sont sensés incarnés) mais quasiment aucun aliens. D'ailleurs on a tué Ackbar pour le remplacer par un humain. A ce titre la nouvelle trilogie est la plus ethno-centrée sur les humains des 3, alors qu'avec les moyens d'aujourd'hui elle devrait être la plus diverse, c'est un non sens absolu, une faute structurelle, et une paresse assez inexplicable. Dans la nouvelle trilogie accessoirement le seul et unique élément inventif dans un décor c'était dans le 8 la planète Crait avec son sol rouge recouvert de sels et ses grottes de cristaux, en 2 films il y a eu 1 seul décor inventif, le reste c'est du désert, de la neige, une colline et des vagues, Canto Bight ba c'est Dubrovnik genre sans aucune modification, on est en Europe quoi, paie ton rêve ... Il y avait plus de variétés dans Rogue One en 1 film que dans la nouvelle trilogie, la principale tout de même, en 2 opus : scandaleux ! Bref je m'égards ... Si j'en reviens au prequels alors là oui on nous donne à voir la variété d'espèces dans un monde de SF si large. En fait la confédération des systèmes indépendants est entièrement (sauf Dooku) constituée de monde peuplés d'aliens ce qui est hyper intéressant en soit déjà parce qu'on nous montre de la SF non de non et ensuite parce qu'on nous illustre par ce biais que la République soit disant morale, en vérité, étant ethno-centrée, contrôlée par les humains qui pillaient et s'enrichissaient sur le dos des peuples aliens qui ont fini par réclamer leur liberté parce qu'ils étaient mal défendus et représentés dans cette république raciste et corrompue de l'intérieur (si on lit entre les lignes c'est ça la raison pour laquelle ces systèmes de la bordure extérieur veulent se détacher de la république à laquelle ils doivent payer de lourds impôts), république dont au final l'état était si détérioré que la mutation en Empire n'est même plus si étonnante. Et puis par ailleurs on découvre tous les membres du conseil Jedi : très variés, peut être juste des cameos mais malgré tout on ressent l'ampleur de cette galaxie dans sa diversité. On voit les géonosiens, les kaminoens, les Toydariens avec le maître esclavagiste d'Anakin, le chasseur de prime qui change d'apparence, les Zabrak avec Maul etc... Bref, visuellement les prequels sont un voyage, ils sont très riches. D'autres critiques sont plus fondées : on peut par exemple déplorer certains dialogues, et notamment maladresses dans le développement de la relation entre Anakin et Padmé, ça c'est une évidence. A vrai dire Lucas est un bon scénariste, mais pas très bon dialoguiste, et ça le personnage d'Anakin, pourtant central, en a certainement le plus souffert. Certains diront que le basculement d'Anakin ne fait pas sens, que ce n'est pas assez fort : peut être, admettons, mais il y a tout de même une intention derrière, il y a une vision, un guide et une structure. SW se veut "mythologique" dans l'âme, au sens grec du terme, et ça va aussi avec son lot de caricatures et avec un aspect "destinée", "inévitable". Ca me fait penser qu'à l'origine l'histoire de SW est racontée comme un conte par les "Whills" (paraît-il que le projet initial de Lucas pour la postlogie devait revenir un peu là-dessus d'ailleurs et clore l'explication de cet univers une fois pour toute avec les origines de la force, le monde des midichloriens, les whills etc... c'eut été passionnant et la boucle aurait été bouclée, je ne sais pas si c'est vrai, peut être qu'un jour les scénari de Lucas sortiront, ils existent ...), ces entités absolues de la force, d'où le "il y a longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine", l'idée de destinée, de mythe n'y est que d'autant plus forte. Je crois que c'est important de voir SW comme une tragédie classique ou comme un mythe antique, avec le lot d'excès et de raccourcis que ça peut impliquer. Certains regrettent que les jedis soient apparus comme nettement moins nobles qu'Obi Wan et Yoda ne le laissaient présagés. Ca je peux comprendre mais d'un autre côté si Obi Wan et Yoda sont les seuls qui ont survécu (enfin façon de parler) il y a aussi une raison, de même qu'il y a une raison pour laquelle les Jedis ont disparu et ça Lucas la donne. Donc là je crois qu'il s'agit plus d'un éclaircissement que d'une trahison. Il y a JarJar, et d'autres formes de comic relief qui déplaisent à pas mal d'adultes. Alors ça c'est un sujet assez sensible, mais je crois qu'il faut concevoir que SW prétend s'adresser à beaucoup de mon à la fois. A la base cela reste un conte pour enfants, par dessus cela un adulte peut y voir toutes sortes de choses, notamment via les aspects politiques, philosophiques etc... Avec JarJar George Lucas a admis que fondamentalement ce qu'il voulait c'était plaire à ses propres enfants, c'est tout, il ne faut pas y voir autre chose. Et quand Yoda joue au demeuré dans l'épisode 5, quand on nous montre la torture d'un gonk-droïd dans l'épisode 6, quand on nous introduit les ewoks, le personnage de C3PO pour ne pas dire de R2, tout ça aussi ce sont des aspects comiques, peut être plus fins à l'époque, mais tournés vers les enfants. Tout ça c'est une question d'équilibre, alors on dira peut être que les prequels sont déséquilibrés, c'est possible, c'est sans doute au fond le sens de la plupart de ses critiques où chaque cas isolé ne serait pas très grave mais tout mis en commun dans de mauvaises proportions ça peut provoquer de lassitude et de l'irritation. Mais enfin ce n'est pas comme si seuls les prequels avaient des défauts, personnellement je me suis déjà ennuyé en voyant l'épisode IV, il m'arrive de trouver certains passages longuets dans les originaux (dans l'épisode 6 chez Jabba par exemple). En substance, à partir du moment où après la sortie de l'épisode 3 on est capable de faire ce genre de vidéo : C'est qu'on a bel et bien raconté une histoire correctement. Après on peut dire qu'on s'attendait à plus ou moins ceci ou cela et qu'on aurait préféré l'histoire comme ci comme ça mais enfin il y a une histoire. Là la nouvelle trilogie, et c'est tout de même gravissime, c'est qu'il n'y a ni continuité ni réelle histoire qui est racontée, je veux dire on ne capte rien on ne sait pas où ça va, où ça veut en venir, c'est vide, archi vide. On est dans un cas où les premières répliques de l'épisode 8 (Luke qui ne veut pas qu'on le retrouve) annulent toute l'intrigue de l'épisode 7 (aka : il faut retrouver la carte que Luke a caché pour qu'on puisse le retrouver), ça n'a strictement aucun sens. Sérieusement la symbolique ultime de cette trilogie c'est le masque de Kylo : je l'enlève, je le remets, je le détruits, je le reconstruits ... waw voilà une histoire qui sait où elle va ! Je ne dis pas qu'entre l'épisode 1 et l'épisode 6 on ne peut pas trouver des incohérences, des contradictions, mais enfin force est de constater qu'à la fin des fins la structure est là, la vision est là. Lucas a raconté l'ascension, la chute et la rédemption d'Anakin Skywalker de a à Z, il avait quelque chose à dire et à chaque chapitre de cette fabuleuse histoire nous avions droit à notre lot de nouveautés et à un film totalement différent des précédents. Il dit lui-même en interview que c'est ça la nature profonde de son oeuvre d'ailleurs, "a family soap opera" dont Anakin est la figure principale et tragique. Il affirme aussi que pour lui faire des nouveaux films c'est toujours expérimenter, se faire plaisir, s'amuser, essayer. Faire un pauvre remake tout bidon comme le 7 c'est faire de l'anti George Lucas à 500%. Faire dans la controverse comme Johson est déjà plus quelque chose qui ressemble à Lucas à la différence que lui le ferait sans trahir son univers et en ayant des idées, en enrichissant son enfant (il considère SW comme ses enfants et il a dit les avoir vendu à un marchands d'esclave : Disney, ça avait fait scandale à l'époque ), en voulant raconter des choses, là où Johson voulait juste faire un bras-d'honneur à JJ et accessoirement aux fans pour se donner un air novateur. Ce type n'a aucune substance ... Bref, la trilogie originale n'était en soit pas totalement suffisante pour raconter l'histoire d'Anakin, il était intéressant et utile de tout montrer, ça j'en suis fondamentalement persuadé et je constate qu'aujourd'hui plus ça va plus les gens ont un regard positif sur les prequels (sans doute en réalisant avec effroi à quel point un SW sans George Lucas s'est pété la gueule). Nous avons vu la rédemption, mais comment la monstruosité qu'est Vador a-t-elle été créée ? Comment l'Empereur a-t-il renversé la République ? Il était légitime d'explorer ces questions par ailleurs beaucoup plus fondamentales que "qu'est-ce qu'il se passe maintenant que l'empire est anéanti à la fin de l'épisode 6" qui est quelque chose de fondamentalement subsidiaire à partir du moment où l'arc Vader est clôt. Illustrer le passé de Vader, donner de l'épaisseur à l'Empereur, montrer les défaillances de Jedis et de la république, franchement je suis désolé mais ce n'est pas rien, c'est hyper important dans cet univers, sans ça on n'a pas toute l'histoire. Les gens se plaignent parfois des passages politiques mais moi, au contraire, même gamin je les adorais, et je pense qu'ils sont indispensables. Cela raconte la chute d'une démocratie pour devenir un empire dictatorial, de là il est normal que sous l'empire la politique soit au second plan (on parle d'un régime sans aucune liberté), en revanche, comment raconter l'histoire de la chute d'une démocratie sans parler des problèmes internes liées à son gouvernement et à sa politique ? Raconter la chute d'une démocratie sans parler de politique et ba ... ce serait nul, ce serait incohérent. Du reste dans l'épisode IV on nous dit bien que l'empereur vient de dissoudre les derniers restes de la République en supprimant la sénat : cela tiens donc mais pourquoi ce sénat existait-il encore ? Comment l'Empire a-t-il été proclamé ? Cf épisode III ... Du détail oui, mais salvateur. Par ailleurs les prequels ne manquent nullement d'action, donc bon se focaliser sur quelques passages au sénat qui seraient ennuyeux je trouve ça assez étonnant comme argument. Peut être est-ce plus mal coupé, plus mal monté, je ne sais pas, mais de l'action il y en a. On peut retourner ça comme on veut niveau combat au sabre laser il y a eu des progrès spectaculaires qui ont été faits dans la mise en scène et dans la matériel et c'est objectivement appréciable, tant est si bien qu'on est toujours épouvanté de voir à quel point dans les épisodes 7 et 8 les chorégraphies était misérables, un retour en arrière désastreux et sans panache. Grosso-modo à mes yeux les prequels ont apporté : - des aspects essentiels de l'histoire sans lequel SW serait poreux et incomplet et cela comprend l'aspect politique - des grands innovations en matière d'effets spéciaux - des plans de référence pour de la SF : variétés d'aliens, planètes, qui participent de l'élargissement et de la figuration qu'on se fait de l'univers - une amélioration substantielle, souhaitable et épique des combats - un approfondissement de nombreux personnages : Vader, Obi Wan, Palpatine et même Yoda (qui finalement après son échec devient mons sectaire et aveugle) - de nouveaux personnages mythiques : Qui Gonn, Grievous, Maul, Dooku, Windu ... - de magnifiques batailles spatiales, on reste dans le divertissement après tout Bref, tout ce qu'on attend de prequels et tout ce qu'on attend d'un SW de mon point de vu. Du reste en ce qui concerne Lucasfilm ce qui importe c'est qui est aux manettes. Les responsables c'est JJ, Johson, Kennedy, on le sait très bien. Ce sont eux qui décident. Bob Iger est PDG de Disney est dans son dernier livre, qui est une sorte de suicide auprès des fans, honnêtement je me demande comment on peut être demeuré au point de raconté ça ouvertement mais passons, il y a grosso-modo un chapitre qu'on pourrait intituler : "comment j'ai entubé et trahi George Lucas et pourquoi j'ai jeté toutes ses idées à la poubelle". C'est fascinant de voir l'absence d'autocritique et l'impunité de ces gens parce qu'admettre ça aussi clairement c'est plus ou moins la démonstration que dans sa tête il a fait ce qu'il fallait et ce qui était le mieux pour les fans et pour SW ce que je trouve un peu fort de café mais peu importe. Disney est très impliqué, et au plus haut niveau, dans SW parce que c'est à l'origine une poule aux oeufs d'or (sauf qu'aujourd'hui les ventes de jouets se sont effondrées, Solo a été fait à perte et ils remettent en question plein de projets à cause du mécontentement des fans et de la lassitude du grand public) et un investissement dantesque. J'ajoute qu'à titre personnel je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout un défenseur de ce qu'est devenu Marvel. Mais dans l'absolu Disney peut faire des choses bien : Star Wars rebels, après un début timide voire borderline, a éclot en quelque chose de grandiose. Quand ils font confiance à D. Filoni tout va bien, je suis sûr que la dernière saison de TCW sera génial. Rogue One était un film grandiose (la scène de Vader seule est 100 fois supérieure à la somme de tout ce qu'on voit dans le 7 et le 8 réunis), digne de SW, digne de figurer dans la chronologie officielle. C'était sous étiquette Disney mais c'était super bien, et quasiment tout le monde est d'accord là-dessus. Quand ils font de la qualité il y a, à vrai dire, très peu de controverse, mais pour la trilogie principale ils ont juste merdé de A à Z. Même pas foutu d'écrire un plan ou un scénario à l'avance pour la trilogie, les mecs sont dans l'impro totale à chaque film : c'est pitoyable, et c'est dommage. C'est dommage parce que SW c'est mythique, eux-même ont dépensé beaucoup d'argents dans ce projet, franchement ça aurait pu très bien se passer s'ils avaient confié l'affaire aux bonnes personnes. Moi demain on me dit que Disney fait un SW avec Filoni et Gareth Edwards aux manettes je vais voir le film hyper confiant. Mais eux à la place ils sont plutôt en mode "Waw Johnson a produit le pire film SW de tous les temps et la plus grande controverse de l'histoire de la franchise, si on lui donnait une trilogie entière à réaliser ??!!! Genius !!! " A un moment donné on ne peut pas cracher à la tête des fans H24, ça finit par avoir des conséquences. Mais honnêtement moi cette histoire de trilogie je n'y crois pas, je suis presque sûr que ce sera annulé, ils ne peuvent pas se permettre un potentiel échec financier d'une telle ampleur.
  21. 4 points
    Il pourrait presque postuler pour un spot publicitaire de Nana
  22. 4 points
    Une constance admirable dans le fait de ne jamais dépasser la barre des 20 points, plus une place dans le fond du ventre mou, au bord de la zone rouge. Je suis le TFC de ce championnat.
  23. 4 points
    Bah non. Justement après la lecture de chapitres, ce que j'aime c'est lire des théories, en faire et participer. Chacun apprécie une œuvre à sa façon. Ça j'avoue j'étais plié de rire surtout avec la case où il fait un palmface tête baissée. looool Sinon oui ce chapitre m'a fait rire. C'était bien sympa. MAIS !!!! Pour le moment ça se passe tel que je le craignais. Particulièrement au niveau de la longueur. Parce que si on doit tout voir jusqu'à l'exécution d'Oden par Kaidou, on va en avoir pour facilement un tome. J'espère que la suite va me donner tort et donc j'attends de voir où ce flashback va nous mener. Et pour les théories (et oui désolé on se refait pas), on dirait le Wado Ichimonji dans le dos de Denjiro...
  24. 4 points
    ça serait bien si tu lisais les phrases en entier Sicéron. Genre vraiment, ça devient usant. J'ai dit que les arcs (dont la coalition) n'avaient pas besoin de duels pour être épiques. Pas qu'ils n'avaient pas de duels. Tu n'aurais pas eu le duel Kanmei/Moubou, l'arc serait resté vraiment excellent. Les hauts faits dans cet arc sont quasiment tous des moments avec peu ou pas de duel martial : la remontée de Shin contre Mangoku (même sans le duel, qui d'ailleurs est davantage un duel de mots qu'un duel d'armes), Kanki qui brûle une tour, Kanki qui descend de la Porte, Ousen qui plante Ordo, Ousen qui va sauver la Porte, Karin qui pétrifie tout le champ de bataille, l'échelon de Moubou, la dernière ruse de Riboku pour passer la porte sans la passer, l'instinct du Duke pour percer le Ryuudou, le discours de Sei à Sai (bordel ce moment...), tout le siège de Sai (sans les duels limite comiques entre Shin/Ten et Futei/Kaine), l'arrivée de Tanwa. Si tu enlèves le duel Moubou/Kanmei et le duel Shin/Houken (qui sont les deux points culminants de l'arc, niveau combat), est-ce que cet arc aurait été aussi épique ? Oui, indubitablement. Donc je signe et je persiste : Hara n'a pas besoin de grands combats pour rendre son histoire haletante et épique. C'est d'ailleurs une différence majeure par rapport à un manga pur combat comme Naruto, DB, Bleach, etc. (ou même OP). Voir Shin renverser une situation désespérée et mener des dizaines de milliers d'hommes à la charge contre un adversaire impitoyable me fait vachement plus vibrer que n'importe lequel des duels qu'il a menés jusqu'ici (à part peut-être celui contre Rinko, et je ne pense pas qu'on reverra un jour un duel contre un ennemi aussi supérieur à Shin). Les deux chapitres sur l'éveil des unités d'Ouhon et Shin, avec des combats "ordinaires" à la clef, c'était du pur bonheur. Pourtant, juste des mots. Hara sait manier les mots et le gigantisme, et c'est ce qui rend son manga aussi bon.
  25. 4 points
    Groupe 7 : Tanjiro : il est sympathique mais c'est un non-fumeur. San : vu qu'elle est écolo, elle doit refuser de fumer. Yusuke : il fume ses ennemis Gally : Elle vit dans une décharge donc ses poumons (ou son système d'aération ) est digne d'une fumeuse de compétition. Groupe 8: Riful : Dans son univers, il n'y a pas de cigarettes donc non. Thorfinn: les vikings n'ont pas inventé la cigarette donc non. Katsura : On ne le voit jamais fumer à l'écran mais comme il combat souvent Toshi (fumeur de compétition), il fume indirectement beaucoup donc mon point va pour lui. Emanon : Fumeuse légendaire . PS : Le groupe 8 étant un véritable casse-tête pour déterminer mon vote, j'ai opté pour un critère bidon car je n'arrivais pas à les départager : les quatre personnages méritaient un vote et sont remarquables et j'aurais aimé développé mon propos peut-être une dernière fois pour certains mais je n'ai pas le temps.
×