Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 08/10/2017 dans toutes les zones

  1. 2 points
    Adaptations du light novel Kino no Tabi : The Beautiful World écrit par SIGSAWA Keiichi et illustré par KUROBOSHI Kohaku, en cours de parution depuis 2000 (21 tomes à ce jour). Anime de 2003 Titre original : Kino no Tabi : The Beautiful World Studio : A.C.G.T. Nombre d'épisodes : 13 Saison : printemps 2003 Genres : Aventure, Psychologique, Slice of Life Licence française : Kazé Synopsis : L'histoire suit Kino et sa moto parlante Hermes alors qu'ils voyagent de pays en pays afin d'y découvrir leurs populations et cultures, n'y restant jamais plus de trois jours. Staff Réalisateur : Nakamura Ryutaro (Serial Experiment Lain) Script : MURAI Sadayuki (Perfect Blue) Character design : SUGA Shigeyuki Directeur artistique : BANNO Masayoshi Musique : SAKAI Ryo Producteur : OSAWA Nobuhiro Doublage Kino : MAEDA Ai Hermes : AIGASE Ryuji Opening & ending Opening : "All the Way" par SHIMOKAWA Mikuni (paroles de SIGSAWA Keiichi) Ending : "The Beautiful World" par MAEDA Ai Informations supplémentaires : Site officiel : http://kinonotabi.com/ Site de Kazé : http://anime.kaze.fr/catalogue/lodyssee_de_kino Synopsis de Kazé : Films et épisode spécial entre 2003 et 2017 En février 2005 sort le court film Kino no Tabi : Nanika wo Suru Tame ni - Life Goes On. Il se situe chronologiquement entre l'épisode 4 de l'anime de 2003 (qui est un flashback) et le présent de l'anime, et raconte la formation de Kino auprès de son "Maître". En octobre 2005 sort l'épisode spécial Kino no Tabi : The Beautiful World - Tou no Kuni. Sorti en 2007, le film d'une trentaine de minutes Kino no Tabi : Byouki no Kuni - For You offre un compromis de style intéressant entre le style de l'anime de 2003 et celui des illustration originales du LN (j'aurais adoré que l'anime de 2017 reprenne ce style). Anime de 2017 Titre original : Kino no Tabi - The Beautiful World - The Animated Series Studio : Lerche Nombre d'épisodes prévus : 12 Saison : automne 2017 Genres : Aventure, Psychologique, Slice of Life Simulcast : Crunchyroll (http://www.crunchyroll.com/kinos-journey-the-beautiful-world-the-animated-series) PV 1 : https://youtu.be/EKRSIs_FIOg PV 2 : https://youtu.be/ij21njEpveg Synopsis : L'histoire suit Kino et sa moto parlante Hermes alors qu'ils voyagent de pays en pays afin d'y découvrir leurs populations et cultures, n'y restant jamais plus de trois jours. Il s'agit d'une nouvelle version de l'anime, avec un tout autre staff. Il semblerait que certains épisodes seront des reboots de ceux de l'anime de 2003, tandis que d'autres seront des adaptations d'histoires encore jamais adaptées du light novel. Staff Réalisateur : TAGUCHI Tomohisa (Persona 4 the Golden Animation, Twin Star Exorcists °~°) Composition de la série : SUGAWARA Yukie (Overlord) Character design : AMISAKI Ryoko Musique : DEWA Yoshiaki (Nagi no Asukara, Flying Witch, Gamers!) Doublage Kino : YUKI Aoi Hermes : SAITO Soma Shizu : UMEHARA YUichiro Le Maître : Lynn Sou : OGATA Megumi Photo : MINASE Inori Riku : MATSUDA Kenichirou Aibô : OKITSU Kazuyuki Tii (Tea) : SAKURA Ayane Opening & ending Opening : "Here and There" par YANAGI Nagi Ending : "Sato-dama no Tsuki" par YANAGI Nagi Informations supplémentaires : Site officiel : http://www.kinonotabi-anime.com/ Twitter officiel : https://twitter.com/kinonotabianime Visuel supplémentaire :
  2. 1 point
    J'attente fut longue. Que dire ? Que dire ? Quel spectacle ! Sur plan technique, ce fut deux d'excellents épisodes comme je les aimes, surtout le second où tout devient plus intense. L'animation est fluide, le dessin de qualité, de beaux effets et une musique qui sublime l'action. Et scénaristique, un excellent combat. Un déluge de surpuissante entre le Goku et Jiren la force tranquille. Vitesse, surpuissance, explosion, tension, transformation, chorégraphie, tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série sont là, mais à une échelle de puissance dieu de la destruction. Dans ce duel, un clin d’œil à Namek : Goku a une allure vestimentaire quasi-identique (bleu en haut, rouge en bas), Goku adopte une nouvelle forme capillaire (sur Namek, il passe du noir/rouge au blond ; ici, il passe du bleu/rouge au noir), l'utilisation du Genkidama, Goku fait face à Freezer (les rôles sont inversés) il lui rappelle Namek.... La transformation de Goku est à la fois classe, sobre et efficace. Voir un Goku aussi zen. Je préfère largement cette forme à une métamorphose excessive genre un Goku cheveux arc-en-ciel, un Goku démon trop dark trop méchant trop bodybuildé des cheveux trop tentaculHAIRS. Dragon Ball ça a toujours été de l'excès (puissance et muscle), mais sans jamais tomber dans le dark mode. Quant à ce, Jiren, quel personnage fascinant ! En apparence, calme, simple et sympa (sa tête inspire bien plus de confiance que celle d'un Cell, Freezer ou Kidd Bu), mais renfermant une puissance phénoménale qui maîtrise à la perfection. ça chance des adversaires sophistiqués/recherchés qui parlent trop.
  3. 1 point
    Woah, eh bien. C'était une claque. J'ai adoré cet épisode, vraiment. L'univers, l'animation 3D, la mise en scène, la musique, c'était vraiment excellent. Les personnages ont beau, en premier lieu, sembler très figés dans un personnage-type (le perso maladroit, le perso sombre, le perso trop gentil, le maître sérieux), le fait qu'il s'agisse de gemmes m'a fait passer facilement au delà. Et après, en en voyant plus, j'ai déjà ressenti beaucoup de peine pour Phos et Shinsha/Cinnabar, seuls dans un monde déjà peu peuplé, à se demander leur raison de vivre. Il y a une vraie ambiance qui s'installe, sans attendre, et qui m'a tout de suite fait entrer dans l'univers, ce qui m'arrive rarement quand on sort d'un contexte réaliste. Alors si on ajoute les décors dans un style dont je suis très fan (des bâtiments blancs très sobres, dans de grandes étendues vides; un peu comme j'ai toujours adoré le Hueco Mundo dans Bleach), c'était un gros oui. J'ai parlé de la musique excellente mais je pense aussi surtout au sound-design : génial. On sent le côté dur et friable des gemmes, que ce soit dans la 3D qui du coup je trouve correspond parfaitement, mais aussi dans leur bruit de pas, sourds, pour bien montrer qu'ils sont bien loin de nous. Bref, j'ai vraiment hâte de voir la suite et la manière dont tout va évoluer, c'est un énorme oui de mon côté.
  4. 1 point
    2. Saint Seiya Pegasus Fantasy Frisson à chaque fois ! Encore aujourd'hui à 33 ans
  5. 1 point
    Un futur crossover a été annoncé lors du ComicCon de New York entre The Walking Dead et Fera The Walking Dead. Il n'y a pas encore eu de date annoncée ou de synopsis concernant cette future rencontre, mais AMC a "teasé" avec cette image :
  6. 1 point
    Excellents épisodes comme on pouvait s'y attendre. En même temps on nous vend le climax du tournoi après une semaine de pause, un événement spécial, une nouvelle transformation avec marketing dans le Jump, du coup le contraire aurait été une belle blague. Au départ j'ai eu peur : je ne supporte pas Brianne et son combat contre Goku ne comportait à mes yeux aucun intérêt, je priais pour que ça ne s'éternise pas (j'ai eu peur que ça dure un épisode entier). Heureusement ça a été vite bouclé, on constate d'ailleurs que Brianne n'est vraisemblablement pas au niveau d'un SSJB et c'est tant mieux (à vrai dire personnellement ça commençait un petit peu à ma fatiguer que tout le monde soit au niveau de Goku SSJB). J'irais jusqu'à dire qu'il est dommage qu'elle n'ait pas été éliminée, car Jiren, Végéta et Goku ont pu être en position de le faire. Je n'aime pas trop cette façon de toujours sauver des personnages ratés pour le faire poindre ça et là à répétition sur plusieurs épisodes, à un moment donné Brianne a eu l'occasion d'affronter des cadors en 1 vs 1 tout en nous montrant ses techniques, à ce stade son cas devrait être réglé. Heureusement que C-18 est là pour redorer le blason des femmes parce que Brianne (et l'U2 en général) n'est pas vraiment un personnage qui en donne une bonne image. Très vite cela dit Jiren entre dans la scène, sous les directives de son Dieu de la destruction dont les techniques de télépathies peuvent être utiles dans un tel tournoi (pour guider les troupes). Quoi qu'il en soit le personnage de Jiren est complètement fumé, je trouve même ça complètement exagéré. Certes on est dans un shonen et les ennemis sont de plus en plus forts mais là c'est un petit peu trop gros, un petit surfait. Le SJJB Kaikoen x20 est totalement largué et certains dieux eux-mêmes le jugent invincibles, vraisemblablement Jiren est plus fort au moins que certains dieux de la destruction et j'aurais préféré que ce ne soit pas le cas. On nous l'annonçait donc au moins on peut dire que Jiren est à la hauteur de sa réputation, sinon bien plus, mais ils sont allés un peu loin. Cette impression est aussi peut être exacerbée par le fait que Jiren ne dégage aucun charisme et semble, de prime abord, totalement insipide et inintéressant (dommage car jusqu'alors Hit et Zamasu étaient des personnages parfaitement réussis). À voir si avec le temps Jiren s'ouvre un petit peu et devient un personnage appréciable et non un épouvantail muet sorti de nul part dont la seule caractéristique est d'être plus fort que tout le monde. Dans tous les cas le combat est évidemment superbe, en fait c'est uniquement dans ce genre de scène que l'anime dépasse le manga (le combat contre Hit était déjà plus spectaculaire en anime qu'en manga). Comme quoi quand ils veulent ils peuvent faire une animation soignée et un déroulement bien pensé qui tient en haleine. Rapidement tout le monde constate l'impuissance totale de Goku, qui, bien qu'un peu excessive à mon goût, est bien amenée. Le recours au Genkidama n'est pas absurde puisqu'il s'agit d'un combat en équipe et que précisément cette technique repose sur la collaboration. N'oublions pas par ailleurs que le Genkidama a toujours été l'arme ultime de Goku dès lors qu'il revenait de son entraînement avec Kaio, c'est une constante dans DBZ (utilisé face à Végéta, Freezer et Buu, il n'y a que Cell qui y échappe parce qu'à ce moment là il fallait que Gohan prenne le relais dans l'esprit de Toriyama). Quand rien ne marche reste le Genkidama dont la puissance dépasse ce que Goku peut faire seul, c'est un choix logique en ce qui me concerne et dans la continuité des arc précédents. Ici effectivement il y a bien peu de forme de vie et Goku ne peut compter que sur quelques alliés. Je me suis vraiment interrogé sur l'évidente fraude d'utiliser l'énergie des participants éliminés (qui de surcroît ont été soignés par des senzu donc sont Full Power) : à ce compte là autant demander à Whis et Beerus de participer tant qu'on y est. M'enfin on va faire comme si on n'avait rien vu ! Demeure que globalement chaque personnage est ici beaucoup plus puissant que dans DBZ, il y a une concentration de monstres : C-17 niveau SSJB, Végéta idem, Freezer idem, Gohan est plus fort que face à Buu etc... du coup la progression de tout le monde peut peut être expliquer qu'avec beaucoup moins de matériel Goku arrive malgré tout à un résultat très puissant, de surcroît il utilise le SSJB pour projeter son Genkidama là où il n'était qu'en SSJ1 face à Kid Buu, j'imagine que ça joue. Bon après Jiren repousse ça comme une vulgaire boule de feu, admettons ... La défaite de Goku était parfaitement menée, on sent la tension qui prend les personnages, Beerus compris. C'est ce qu'on attend dans ce tournoi : de la tension, de la pression, qu'on arrête 2 secondes avec les personnages à la Brianne, avec les escarmouches bidons, la rigolade etc etc... Le retour de Goku est aussi extrêmement épique, de même que le monde ultra instinct qui pue juste la classe (épuré, pupille argent, une aura sobre mais foutrement efficace). C'est rare de voir Goku avec une expression véritablement énervé et aussi sérieuse d'ailleurs, encore un point qui fait frissonner. Je ne vois pas trop pourquoi on chercherait une logique particulièrement aux événements, c'est Dragon Ball, il n'y a rien à comprendre. L'absorption d'un Genkidama ça c'est déjà vu dans un OAV (lors du combat contre C-13 je crois), rien de bien extravagant sous le soleil donc. Depuis longtemps on nous tease l'instinct dans DBS, comme la forme de combat ultime où on peut réagir sans avoir à réfléchir (c'est que Whis enseigne à Beerus), Goku est le plus grand génie du combat de Dragon Ball et il suit le même entraînement, personnellement ça me suffit à imaginer qu'une telle scène puisse se produire. Avec de la volonté (la survie de l'univers est en jeu), un certain génie, une dose évidente de chance (Goku en a quoi qu'on en dise) et un entraînement divin dans les pattes ça passe ... et puis surtout c'est juste hyper épique ce qui me suffit à l'accepter. Ce n'est pas du tout plus bullshit que le SSJG qui apparaît en faisant une ronde avec 7 SSJ ou des trucs du genre, en fait c'est même plus ou moins la même logique puisqu'au fond c'est l'énergie de tout le monde qui a permis à Goku d'atteindre ce stade de même que l'énergie de 7 SSJ permettait d'atteindre le SSJG. À terme Goku devrait pouvoir l'activer seul je présume. En général dans DB la progression naturelle des choses tend vers de nouvelles transformations, c'est une succession de PU comme dans de nombreux manga. Il n'a jamais été dit, me semble-t-il, que le SSJB était la dernière transformation, et ça ne va pas vraiment plus loin que DBZ où on enchaînait Kaioken, SSJ, SSJ bodybuilder, SSJ2 et SSJ3. Ca reste dans la logique de l'univers, des ennemis toujours plus forts appellent à des transformations toujours plus puissantes. Cela étant je suis bien d'accord pour dire qu'on a un peu trop de commentaires et donc de coupures pendant les combats, c'est intempestif et pas toujours intéressant, il y a du progrès à faire de ce côté. Le fait que le Genkidama ne fatigue pas les participants est une facilité pour le coup. Après ils ne sont pas obligés de donner toute leur énergie j'imagine donc ça peut toujours se défendre, mais il devient difficile de concevoir que ça suffise, dès lors, à faire un Genkdiama assez puissant(*). Bon, globalement DB n'a jamais été un manga très minutieux, le côté épique d'une situation ou d'un combat prime sur la cohérence générale, ce n'est pas nouveau. (*) Je dis ça sachant que face à Buu l'énergie infinie des cyborgs ne suffisait pas à créer un genkidama puissance infinie comme ça devrait logiquement le permettre. Ici le commentaire de C-17 et C-18 laisse supposer que l'énergie infinie n'a pas été oubliée (puisque Goku peut prendre "autant qu'il veut") mais dans ce cas ça devient inconsistant avec Buu. J'imagine que C-17 et C-18 régénèrent rapidement leur Ki d'où la notion d'infinie ce qui fait que ça donne du Ki au genkidama petit à petit, là sachant que C17 a un niveau SSJB éventuellement il est responsable du gros de la force du Genkidama (si Goku a pu prélever l'équivalent de 3 ou 4 fois ses réserves pleines, à voir), du moins je pense qu'on pourrait essayer de l'expliquer par ce biais. À la fin Hit entre en scène : ça promet pour le prochain épisode même si Hit sera certainement totalement largué par Jiren. Ca permettra tout au plus à Goku de récupérer un peu. Freezer vient se moquer de Goku et on part sur un cliffhanger. Pour moi pas de suspense cela dit, ce que dit Freezer me paraît clair : ça lui rappelle Namek, or sur Namek lorsque Goku fait face à un Freezer épuisé, coupé en 2 et à moitié mort il ne le tue pas, il lui redonne de l'énergie en lui tirant une boule de feu dessus. Freezer va vraisemblablement faire la même chose tout en prenant Goku de haut. Il faut garder en tête qu'à chaque fois qu'on nous a vendu une trahison ou un sale coup de Freezer c'était une fausse alerte (à partir du moment où le tournoi commence j'entends, pas avant où il avait encore la possibilité de changer d'univers ou autre) : en vrai il a collaboré depuis le début du tournoi, il éliminer des ennemis, il participe au Genkidama ... Freezer n'est pas non plus idiot, c'est dans son intérêt de gagner le tournoi, s'il y a trahison elle sera très tardive afin qu'il soit le dernier combattant pour pouvoir utiliser le voeu pour lui. Là dans l'absolu il n'a aucun intérêt à éliminer Goku qui est le seul à pouvoir tenir tête à Jiren, éliminer Goku c'est condamner l'U7 et Freezer n'est probablement pas assez idiot pour faire ça. Au minimum il aurait besoin que Goku affaiblisse Jiren le plus possible afin que lui ait une chance de l'éliminer (le meilleur scénario pour lui ce serait carrément un double KO entre eux). Maintenant comment faire face à Jiren ? Il est tellement fort que je doute qu'un simple travail d'équipe suffise (puisque les coups d'un SSJB ne lui font rien). Soit ils vont découvrir un secret, comme face à Hit, qui le rendra vulnérable, soit Goku va maîtriser sa nouvelle forme, soit on a toujours l'option de la fusion avec Végéta ou Gohan (fusion métamol par Potala) mais ce serait redondant vis à vis de l'arc précédent. J'imagine que Goku va devoir trouver un moyen de retrouver son mode ultra instinct, qui sait il va peut être volontairement heurter un nouveau Genkidama et Jiren le laisserait faire par curiosité (vu qu'il n'a jamais d'adversaire à son niveau). Ce que je trouve un peu étrange c'est qu'après un tel combat le soufflé risque de retomber : on va repartir sur les robots de l'U3, Brianne, les guignols de l'U4 ... j'espère qu'ils ont encore de très gros combats en stock (pour Végéta, Freezer, C17, Gohan) qu'on ne sente pas trop une scission brutale. Si Quitela est serein c'est certainement parce qu'il a 2 combattants invisibles, du coup il compte certainement l'emporter au timer. Admettons que Jiren soit le dernier debout à la fin, Quitela lui aurait toujours 2 combattants, donc il l'emporterait. L'U4 est fourbe et a des capacités spécifiques, mais il n'a pas de combattant surpuissant, toutefois il est possible, avec ces règles idiotes, de gagner en se cachant plutôt qu'en combattant. Une règle plus juste aurait été de faire gagner l'univers qui a éliminé le plus de combattant mais bon. Dans tous les cas vivement la suite, pour le coup si on reste sur ce niveau de qualité la fin du tournoi va être grandiose.
  7. 1 point
    Je connaissais pas du tout et j'ai vu tlm en parler en bien ou mal donc jme suis dit, je vais tenter. Déjà quand tu vois que c'est fait par studio Pierrot ton espoir d'avoir un truc beau s'évanouit et tombe dans les ténèbres. Mais bref je vais pas en parler pendant 30 minutes, c'était nul cliché cliché cliché. Même pas vraiment de setup de l'univers. Tu peut juste résumer par : Deux enfants nés dans un monde ou tout le monde utilise la magie hyper facilement, l'un surdoué et froid, l'autre super extravagant et qui n'a aucun pouvoir mais qui veut juste devenir le hokage de ce monde quoiqu'il arrive, et à la fin comme par hasard un gros méchant se pointe et réveille son pouvoir caché, unique et cheaté de démon. Fairy tail x Naruto. J'ai même dû skipper rapidement au fur et à mesure tellement je me faisait chier. Bref un anime que je ne regarderais pas et que je vais oublier.
  8. 1 point
    Episode passable, très peu de choses à souligner en fait. Kagura est bien le petit fils de Yagura. Bon, jamais je ne me serai douté qu'il aurait une descendance, comme il faisait trop enfant physiquement. J'aurai pensé à un petit neveu,quelque chose dans le genre. Combat de sauvetage de Denki que l'on va oublier facilement. C'est juste dans un sens unique et vraiment la finalité n'avait pas d'enjeu, sauf si le véritable chef se serait manifesté. Il apparaît quand même à la fin de l'épisode, et on dirait qu'il aurait un lien de parenté avec Kisame... ou Fuguki Suikazan.
  9. 1 point
    Non il n'y avait rien d'humoristique dans son poste (confirmé en discussion PV) Sinon je considère qu'on a pas a vous communiquer quand on doit sortir le chapitre, ou on en est etc, le chapitre sortira quand il sera fini. La pour le coup il n'y avait pas de vrai traduction anglaise donc faut pas nous jeter la pierre. Car si on utilise l'autre traduction sans savoir qui l'a faite et son niveau de japonais et qu'on traduit en français avec des erreurs (encore plus importante) vous serez les premiers a nous faire des remarques...
×