Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 12/07/19 in all areas

  1. 7 points
    On parle beaucoup d’Armin, ces derniers temps ! Certains défendent le personnage, qu’ils jugent incompris. D’autres s’agacent de son pacifisme, qui leur parait décaler face à la situation. Pour essayer de mettre tout le monde d’accord (cela va être dur), j’ai donc analysé Armin en me basant sur ce qui est dit et ce qui est montré. Et je suis arrivé à la conclusion suivante : il y a eu un petit disfonctionnement dans l’écriture. Surprenant de la part d’Isayama… à moins que celui-ci me surprenne dans les prochains chapitres. I) Armin le militaire : 1) Le nouveau titan colossal : A la base, selon Keith Shadis (chapitre 17, tome 4), Armin a « des capacités physiques en retrait ». Seulement, tout à changer au chapitre 85. Ce jour-là, il devient l’héritier du titan colossal et donc l’un des plus puissants atouts militaires de l’île du Paradis. Il possède le titan emblématique du manga, celui qui a tout déclenché. De cette façon, Isayama a créé une forte attente chez les fans. A chaque apparition, le colossal a totalement chamboulé l’histoire (chapitre 1 avec l’attaque de Shiganshina, chapitre 45 avec la capture d’Eren…). Les lecteurs s’attendaient logiquement à ce que ce titan entre les mains d’Armin fasse évoluer la situation en faveur des Eldiens. 2) Un stratège remplaçant Erwin : Toujours selon Shadis (chapitre 17), Armin dispose de « résultats exceptionnels dans les matières théoriques ». Il est le cerveau qui trouve des solutions et au chapitre 85, Hansi lui dit qu’il est investi « de l’esprit d’Erwin ». Du coup, nouvelle attente chez les fans : ils attendent de voir un Armin trouvant des stratégies exceptionnelles qui peuvent retourner des situations militaires difficiles. 3) Des résultats brillants : Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ses résultats en tant que stratège militaire sont exceptionnels. Eren le dit très bien : « C’est lui qui a eu l’idée de combler la faille de Trost avec une pierre. C’est lui qui a imaginé le stratagème pour démasquer Annie. C’est lui qui a eu l’idée de progresser de nuit pour venir jusqu’ici. C’est encore lui qui a su dénicher Reiner et c’est grâce à lui qu’on a pu venir à bout de Bertolt. » (Chapitre 84, tome 21). C’est aussi lui qui permet la retraite du bataillon à la bataille de Revelio (chapitre 105, tome 26). Bref depuis le début du manga, Armin est un bon stratège militaire qui obtient de nombreuses réussites. On nous le dit et on nous le montre ! Donc en tant que lecteur, c’est clairement ce que l’on attend de lui ! II) Armin le diplomate : 1) Un rôle qui peut sembler à contre-emploi : Or depuis l’ellipse, Armin veut se battre sur un autre terrain : la diplomatie. Et quand j’y pense, il a souvent essayé de discuter avec ses adversaires : - Avec Annie (chapitre 31, tome 8) : « On peut discuter Annie. Explique-nous, pour qu’on comprenne ! » - Avec Bertolt (chapitre 49, tome 12) : pour tenter de reprendre Eren. - Encore avec Bertolt (chapitre 78, tome 19) : « Discutons ! » Finalement, c’est cohérent avec le personnage. Isayama nous avait bien mis des indices dans ce sens. Armin réfléchit, il veut comprendre le monde et les autres, donc il cherche le dialogue. Seulement… 2) Un terrain trop difficile : Seulement là, c’est mission impossible ! Avant l’ellipse, aucun de ses interlocuteurs n’a voulu du dialogue et maintenant… il n’y a toujours personne qui veut négocier avec lui. Avant l’ellipse, les intentions d’Annie, Bertolt et Reiner étaient mystérieuses. En parlant, Armin pouvait espérer les comprendre et (éventuellement) trouver un arrangement. Et maintenant, que les intentions de l’ennemi sont claires (s’emparer de l’originel et exterminer l’île du Paradis), un arrangement semble presque impossible. Par-dessus le marché, on voit que l’adversaire a une mentalité anti – eldienne bien ancrée et qu’il est décidé à ne faire aucune concession (rappelez-vous du discours de Willy Tieber ou de l’association pro – Eldien). Avec de tels obstacles, l’idée d’Armin de résoudre le conflit par la diplomatie prendrait facilement dix ans ! Ou vingt ans ! Voir cinquante ans ! Et il le dit lui-même : « on a besoin de temps » (chapitre 106, tome 26), le problème c’est que du temps, l’île du Paradis n’en a pas ! Quand on lit le manga, on voit qu’Isayama a subtilement fermé toutes les portes de la négociation. Résultat, on finit par se dire qu’ici, la solution ne réside pas dans la diplomatie … et donc qu’Armin fait fausse route. 3) Une absence (presque) totale de résultat : Il faut dire ce qui est ! Armin n’a jamais obtenu de résultats en négociant avec l’ennemi. - Annie est touché par ses paroles, mais choisit de se battre. - Bertolt (malgré sa crise de conscience) rejette la discussion. - Le comité pro – Eldien considère les habitants de Paradis comme des ennemis. Les lecteurs voient qu’Armin a de la bonne volonté, qu’il a pu toucher certains ennemis (Annie ?), mais aussi que ses tentatives de négocier n’ont jamais résolu quoi que ce soit. A chaque fois (avec Annie ou Bertolt), il a dû en revenir à la tactique militaire. Donc, Isayama a donc créé une attente chez les lecteurs : échec de la négociation, reprise de la stratégie. Les lecteurs s’attendent à ce qu’Armin revienne à ses stratégies. Et cela … ne se voit pas ! III) Du point de vue des lecteurs : 1) Militairement : une forte attente des fans : Depuis le début, les fans entendent qu’Armin est un bon stratège et ils le voient pendant la plupart des batailles. C’est donc ça qu’ils attendent de lui : un stratège qui trouve toujours un moyen (souvent surprenant) pour neutraliser efficacement les forces adverses. Or depuis l’ellipse, Armin veut résoudre les problèmes en négociant. Le gros problème, c’est qu’on ne le voit pas prévoir une autre solution. Si les négociations échouent (d’ailleurs, elles n’ont jamais eu lieu), on a l’impression qu’Armin n’a pas de plan B. La déception des fans peut se comprendre : il est censé être « l’un des principaux tacticiens d’Eldia » (chapitre 112, tome 28) et on ne le montre pas préparer de stratégie militaire, pour vaincre l’ennemi ! Je suis sûr que si on l’avait vu (au moins une fois) préparer un plan pour empêcher l’invasion de l’île, les critiques à son encontre seraient moins fortes. 2) Diplomatiquement : une obstination mal comprise ? : Comme je l’ai dit, Armin n’a pas obtenu de résultats avec la diplomatie. Il y aurait eu de quoi en décourager plus d’un. A tel point, qu’on se demande : pourquoi Armin s’obstine-t-il dans cette voie ? A mon avis, Armin sait que « pour dissiper le malentendu » (chapitre 106, tome 26) comme il dit, il faut casser l’image de l’Eldien dangereux et menaçant. Il est encouragé par les quelques résultats obtenus avec les prisonniers Mahrs. Donc, il veut éviter les stratégies « malveillantes » (force ou ruse), pour que les Eldiens apparaissent comme pacifiques et fiables. Hélas ! Il a régulièrement essayé de négocier et cela n’a jamais marché. De plus, il est un personnage intelligent. Du coup, les fans ont du mal à le suivre. Armin a échoué, ils s’attendent donc à ce qu’il cherche rapidement une autre solution (ruse, démonstration de force…) pour mettre fin à la menace. Et j’en reviens à ce que j’ai dit plus haut : on ne le voit pas chercher autre chose. 3) Ses sentiments avant son devoir ? Dernier point… et en défaveur d’Armin, malheureusement. Hansi lui dit clairement sa mission au chapitre 21 : « nous attendons tous que tu livres une contribution maximale au sort de l’humanité. » Son devoir est de sauver l’île du Paradis. Il est un militaire, alors il doit protéger son pays. Or dans le chapitre 105, on voit qu’il s’est attaché aux prisonniers Mahrs qui collaborent et qu’il considère le grand terrassement comme « le plus effroyable des cauchemars ». En clair, ses sentiments le poussent à vouloir épargner l’ennemi. Et comme les lecteurs le voient chercher constamment à éviter le « grand terrassement », alors que l’ennemi lui n’aurait aucun scrupule à anéantir Paradis, ils se disent forcément qu’il fait passer ses sentiments personnels avant son devoir. Du coup, l’avis d’Armin semble biaiser (avec ou sans Bertolt) et il est forcément moins crédible. Conclusion : J’ai vraiment l’impression qu’Isayama lui a collé le mauvais rôle dans les derniers arcs. Il ne met plus ses points forts en avant, mais montre trop ses échecs : - Il est un grand stratège et il ne le montre plus beaucoup exercer ses talents. On a l’impression qu’il ne fait plus rien de ce côté. - Il est celui qui veut négocier, mais tout est contre lui, donc il échoue. On a l’impression qu’il a choisi une solution inefficace. - Il voudrait sauver un ennemi, qui n’hésiterait pas à trucider tout son peuple. On a l’impression qu’il est d’une profonde naïveté. Pour conclure, je me répète mais Isayama a trop mis l’accent sur le côté « négociation » d’Armin et a presque effacé son côté « stratège ». C’est cohérent, mais trop brutal comme changement. Et certains lecteurs n’ont pas accroché… Ils attendaient surtout un Armin stratège qui trouve des solutions, Isayama en a fait un partisan de la négociation qui échoue et qui en plus ne prépare plus de plans complexes comme il savait si bien le faire. Pour ma part, j’aime bien Armin, mais l’écriture du personnage me semble avoir connu un raté. Dommage !
  2. 5 points
    Je suis d'accord ! Sur Reddit y'a trois trucs : Armin est devenu useless, Gabi est OP as fuck et Annie is back. T'as très bien résumé Armin, c'est un personnage très lucide, alors que certains le trouve naïf. Armin sait très bien que même si la paix est quelque chose de logique, personne ne sera pour. Sérieux, entre Bertholdt, le comité de protection des sang-mêlé eldien et Eren, il a bien comprit que tout le monde n'est pas aussi pacifique que lui et que tout le monde n'arrive pas à faire l'impasse sur les conflits passés. C'est un peu comme on disait à l'époque, que Falco était naïf... Juste nan, Falco est très lucide, c'était Gabi qui était naïve. Selon moi, c'est Gabi, Magath, Fritz 145ème, les endoctrinés, Floch et tous les autres qui sont naïfs en pensant que la violence et l'extermination va tout résoudre. Quand bien même Eren tuera tous les autres humains, qui dit qu'il n'y aura pas un eldiens insulaires qui sera vénère parce que l'humanité, des gens innocents, se sont fait buter ? Une seule personne suffit à déclencher les braises de la haine et du conflit, Eren en ait la preuve. Bref, le génocide n'est pas plus une solution que la diplomatie. Ça parait tout gentil et con de dire ça, mais ça me parait tout aussi con que de résoudre la violence par plus de violence. En plus, comme tu dis, il n'y a pas qu'un seul Armin. Jean et Mikasa sont clairement pour la paix entre les peuples (chapitre 108 : "Le problème, c'est l'ignorance." Mikasa; chapitre 105 : "C'est pas en balançant des gamins qu'on va arrêter ces tueries !" Jean). Même côté "ennemi". Gabi a prit son temps, certes, mais même avant, y'avait des gens qui était plus pour la paix. Falco le premier, mais aussi Reiner, j'suis sûr qu'il aurait préféré que tout ça se passe autrement (idem pour Bertholdt, mais lui avait abandonné cette idée). Même Pieck, j'suis sûr qu'elle préférait éviter ça. "Mais il prévoit de garder Falco en vie parce qu'il est trop gentil, il pense encore pouvoir faire la paix avec Reiner", ben oui, si le reste de l'humanité meurt, les seuls "ennemis" seront Reiner et Pieck (et Magath), donc garder Falco vivant, c'est un bon deal. Certes, y'a toujours Eren, mais là encore, rien ne dit qu'Eren survivra à ce qu'il fera (dans la tête d'Armin, je veux dire). Déjà que réduire le monde à néant ça prendra pas qu'une journée, donc oui, c'est pas déconnant de garder Falco en vie. Pendant les quelques jours, voir semaines, durant lesquelles Eren va détruire le monde, Reiner et Pieck vont peut-être tenter quelque chose, donc Falco en otage ou garantit, c'est un bon plan. De même, c'est lui qui a eut l'idée de contourner les murs pour surprendre Pieck et Magath, sans ça, Eren aurait été descendu par la Big Bertha (et là, sa tête n'aurait jamais atteint la main de Sieg). Et bien sûr, il aurait pas put se transformer en Colossal, car sinon, il aurait défoncé les murs et les titans dedans se seraient réveillé à cause du soleil. À Revellio, c'est lui qui a eut l'idée des balises et du dirigeable pour s'enfuir, pas Eren. Encore une fois, si y'a eut si peu de victimes et si Eren a put s'en sortir, c'est grâce à Armin. Idem en prison, il n'aurait pas put s'échapper en titan, sinon il aurait broyé ses amis. Son titan l'handicap plus qu'autre chose, Armin est quelqu'un qui fait dans la finesse, le Colossal ne lui correspond pas trop. Si les gens ont l'impression qu'il est useless, c'est parce qu'il n'arrive pas à lire dans le jeu d'Eren, qui est devenu son "ennemi" entre temps. Par conséquent, s'il ne peut pas comprendre la menace principale, il agit moins efficacement. Mais c'est comme l'arc RTS, Armin à bugué pendant 3 bons chapitres face à Bertholdt, il était tellement perdu, il avait tellement fait de la merde qu'il a laissé les commandes à Jean. Et au final, c'est lui qui a sauvé la situation. Ma main à coupé qu'il va refaire la même. Bien sûr, y'a aussi la comparaison avec Erwin qui rentre en jeu, mais c'est clairement fait exprès. "Tu ne remplaceras jamais Erwin !" disait Livai, il avait raison. Ici, ça nous montre que oui, la perte d'Erwin est une perte tragique, c'est l'une des conséquences de l'arc RTS. C'est tellement clair que je comprend pas pourquoi les gens pinaillent dessus ! Si Eren doit se faire arrêter, c'est Armin qui saura comment faire. Et c'est pour ça que ce sera triste. Après, le cas Gabi, c'est tellement évident du pourquoi du comment elle est OP que c'est pas la peine d'épiloguer là dessus.
  3. 3 points
    @Rouletabille, hum, oui, je vois ce que tu veux dire ! Mais même si j'ai dit qu'Armin a toujours été plus pour la diplomatie et la négociation, il savait être intransigeant quand il le fallait. Il n'a pas hésité à briser psychologiquement Bertholdt pour libérer Eren, il a tué une femme en lui tirant dans le dos pour sauver Jean et encore une fois, lorsque Reiner perd la face durant l'arc RTS, Armin dit bien qu'il ne pouvait pas en être autrement, car ils n'ont que trop peu d'informations. Bref, quand la cause est perdue, Armin sait que la violence est la seule solution, même si c'est dur. Du coup, c'est quoi qui dérange les gens ? Peut-être que l'ellipse nous a fait perdre cette habitude de voir Armin douter, peut-être que les flashbacks de l'escouade Livai ont été trop dispersés pour ne pas que l'on trouve le comportement d'Armin trop mou... Après, encore une fois, Armin a tué des centaines de personnes lors de l'attaque de Revellio. Certes, il ne le voulait clairement pas, mais il la fait. Je doute un peu de qui vient l'idée, c'est très logique de détruire la flotte Marh avec le Colossal, mais vu le nombre de personnes innocentes happés par l'explosion, on peut se poser la question : de qui vient cette partie du plan ? Je pense que ça vient d'Armin toujours, briser la flotte était nécessaire, en bref, même si Eren lui avait ordonné de faire ça via la lettre de Falco, Armin serait tombé sur cette solution aussi ("Le Colossal ne fait pas dans la finesse", qu'il disait). Il aurait accepté le tribu à payer. Quoi d'autre donc ? On l'a bien vu dans les flashbacks des chapitres 106 et 108, Armin est clairement pour une paix et c'est lui le plus optimiste (en même temps, en quelque mois, ils ont put entretenir de bonnes relations avec la plupart des prisonniers marhs). Tout a été clarifié dans le flashback du chapitre 123, c'est là qu'il a constaté que non, il n'y aucun espoir de paix entre eldiens et le reste du monde. Depuis, je me demande s'il a fait des allusions sur une possible paix entre l'Île et le reste du monde, mais je ne m'en souviens d'aucune. En même temps, après Revellio, proposé la paix, c'est un peu se foutre de la gueule du monde... Mais même sans ça, on se souvient, au chapitre 108, qu'il était prêt à donner Eren en pâture à quelqu'un d'autre pour être sûr d'avoir toujours l'Originel de son côté. À l'époque, on pensait que l'Originel avait l'ascendant sur le sang-royal, donc cette option servait à s'assurer que Sieg ne la leur mette pas à l'envers, sans pour autant avoir à sacrifier Historia. Donc, ça aurait aboutit sur le Grand Terrassement pour calmer l'hypothétique future coalition entre les nations. Il visait la paix comme ça, mais la paix basée sur la peur et la force de dissuasion, c'est clairement pas ce qu'il voulait, mais il l'a accepté. Et même quand on considère Eren comme son ennemi, Armin n'a pas hésité trop longtemps avant de lui en coller une. Certes, il était dans le déni, mais à l'avant dernier chapitre, mais bon le comportement d'Eren est louche. Tellement louche que Jean pense que c'est totalement volontaire de sa part (chapitre 118). Du coup, si Jean voit cette possibilité, c'est sûr qu'Armin aussi. C'est pour ça qu'il pense qu'Eren est de leur côté jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il a déchainé tous les titans muraux de l'Île... C'est sûrement une différence de tolérance ou de patience par rapport au comportement d'Armin, mais selon moi, c'est tout à fait normal. En plus, en étant vraiment tatillon : - Entre sa réapparition au scan 103 et la fin de la bataille de Revellio au chapitre 105, il a agit, il s'est transformé et a détruit la flotte Marh. - Entre le chapitre 106 et le chapitre 117, Armin ne peut pas se transformer, ça n'aurait servit à rien et il aurait buté ses potes. De plus, s'il n'a pas trouvé de stratégie miracle, c'est car Eren n'est pas encore clairement son ennemi. Il le dit au chapitre 108, il donnera à manger Eren à un soldat eldien fidèle s'il comprend, à la suite d'une discussion, si son ami est encore quelque de bien, selon lui. Bref, le moment venu, il ne comprend pas, donc ne peut pas agir correctement. - Et du chapitre 118 jusqu'à maintenant, il trouve des stratégies, berne relativement bien Jelena, surprend Pieck et Magath, ce qui sauve Eren indirectement, et même après s'être rendu compte du plan de ce dernier, il garde la tête froide et prend la meilleure solution, à savoir garder Falco en vie, au cas où Reiner, Pieck et Magath tentent quelque chose. Bref, j'vois rien de gênant chez Armin depuis l'ellipse. Il montre encore plus son désir de paix et de diplomatie ? Tu m'étonnes, avant il ne savait même pas qui était vraiment l'ennemi, que le problème était la rancoeur et l'ignorance. Reiner et Bertholdt brouillaient sans cesse les pistes, ce dernier à même prétendu que c'était lui qui prenait les décision. C'est normal qu'Armin parle plus de paix, il connait le contexte maintenant.
  4. 3 points
    Oui Armin, le pauvre...LE personnage le plus incompris de tout le manga. Il se prend des torrents de rage sur reddit sans que personne ou presque ne tente de comprendre un minimum pourquoi Isayama l'a gardé et en quoi il est particulier. Si on se souvient, au début d'RTS, Erwin confie à Armin une petite troupe de soldats quand ils doivent chercher et trouver Reiner. Armin a l'idée qui se révélera bonne, mais quand il donne son ordre de chercher dans le mur, tous ses soldats le regardent comme des ahuris, l'air de se dire "Mais qu'est-ce qu'il raconte lui, là?", finissent par lui crier dessus et y'a même un type qui le secoue comme un prunier n lui hurlant qu'ils n'ont pas le temps de jouer avec des ordres saugrenus. J'ai l'impression qu'Isayama a très bien réussi à causer cette même incrédulité chez les lecteurs dont beaucoup trouvent Armin à côté de la plaque, déconnecté, trop loin... Pourtant rien de nouveau sous le soleil,c'est comme ça que le personnage nous a été présenté dés sa première apparition. On dirait que certains le découvrent, et je crois que c'est le cas pour beaucoup qui n'ont pas bien regardé le perso depuis le début et l'ont lu de travers. Et je ne parle pas des certains passages de l'histoire et de ses dialogues que certains ne comprennent tout simplement pas, et réinterprètent à leur sauce. Je ne sais pas pourquoi les gens ont tellement de mal à voir la logique derrière l'évolution d'Armin, parce qu'il y en a une. Qu'ils n'aiment pas la logique, c'est une chose, mais il faut d'abord la comprendre. Bon, Armin peut être un personnage difficile à cerner, surtout avant l'ellipse,je veux bien, mais il y a des limites à la bêtise tout de même. Avec un peu d'attention et un minimum d'analyse, c'est faisable. Au lieu de ça, on préfère se rabattre sur le fameux " c'est Berthold en lui" pour expliquer certains de ses comportements. Le fait d'avoir mangé Berthold n'est sûrement pas pour rien dans les dispositions d'esprit d'Armin actuelle, mais de là à y voir Berthold qui habite sa conscience... On le croit moins intelligent parce qu'il ne devine pas tout des intentions d'Eren, son ami qu'il aime (oui, le déni a été gros et gras), et des éléments secrets de l'histoire auxquels il n'a pas eu accès, on le dit passif alors que si on réfléchit bien, il n'a juste pas été actif dans le sens voulu par les fans (la guerre), on lui en veut de ne pas remplacer Erwin alors que ce n'est pas son rôle dans la hiérarchie militaire et que, puisqu'on est dans un manga qui se veut (relativement) réaliste du point de vue du développement psychologique des personnages et du fonctionnement des structures socioprofessionnelles, c'était impensable qu'un gamin de 19 ans épris du monde fasse le job d'un vieux routard cynique. Armin est le seul personnage à penser sérieusement, avec passion et conviction personnelle, à la paix du côté de nos héros, ce n'est pas pour rien. Ça sonne atrocement bisounours, guimauve tout ce que vous voulez, mais réfléchissez: est-ce si inconcevable pour un être humain raisonnable que petit à petit les haines se calment? Armin lui-même a compris et pardonné. Il a pardonné aux guerriers, il tentait de faire parler Berthold encore à Shiganshina avant leur grande bataille... Et c'est logique au fond: quand soi-même on a un mode de pensée, qu'on est capable de certaines opérations mentales, on se dit naturellement qu'on est pas le seul et qu'il doit y en avoir d'autres capables des mêmes opérations. C'est d'ailleurs un piège aussi quand on pense ses propres raisonnements évidents alors qu'ils ne le sont pas forcément pour d'autres. Si lui y arrive,pourquoi pas d'autres, doit-il se dire. Et pourquoi y aurait-il qu'un seul Armin dans le monde?
  5. 3 points
    "Super chapitre"... Oui et non. Ras le bol de Gabi à toutes les sauces et d'Armin. Pas que je sois entièrement dans le camp d'Eren, ça irait totalement à l'encontre de la logique de l'oeuvre que le reste de l'humanité passe l'éponge sur le passé des Eldiens de part le risque qu'ils peuvent re-représenter dans des générations futures moins "pacifiques" que des personnes comme Armin ou Hange. On a trop parlé de HELIOS pour qu'il n'apparaisse pas -tout comme on parlait trop du GT pour qu'il soir évité-. Donc je vois bien ça arriver, Pour ceux qui ne veulent pas lire de théorie : Ça va commencer à me gaver sévère et me gonfler si l'avion de Kiyomi sert à parachuter Armin pour qu'il fasse une bombe façon camping l'été sur la nuque du Titan d'Eren pour le buter Ça fait déjà un bail que je me demandais à quoi il allait servir et il présente fortement les traits d'un fusil de Chekov. De plus avec la déclaration d'Eren pendant le sérum bowl comme quoi ce sera Armin qui sauvera l'humanité... Wait & See.
  6. 2 points
    L'idéal pour moi, ça serait qu'Eren résiste à Armin (que ça soit par la violence ou avec du dialogue. De toute façon il y aura sûrement une confrontation Eren/Armin), qu'il parvienne à accomplir son souhait (détruire le monde. Comme ce que Grisha "a vu") et qu'ensuite il falsifie la mémoire de tous les Eldiens survivants (de l'île) et fait passer Armin, Reiner et co comme des sauveurs (tout ce qui est teasé sur ça) qui ont su protéger l'île des Titans qui voulaient tout détruire. Eren gagne, fait son génocide (et une fois ça fait, Ymir quitte définitivement les PATHS, plus de Titans) puis s'éclipse icognito, Armin est un héros et on termine l'histoire comme au tout début du manga. Plus d'humanité en dehors de l'île et mémoire falsifié, pour de bon. Faudra juste faire taire ceux qui sont sur l'île et pas Eldien (Yelena, Onyankopon et Nicolo (et Mikasa aussi d'ailleurs lol)). Peut-être que Floch veut réunir tous les Volontaires pour tous les exécuter (Floch qui ensuite ira rendre visite à des familles qui cacheraient des non eldiens dans leurs grenier/sous-sol) ? Plus de Titans, Paradis sauvé pourtant c'est loin d'être une fin heureuse. C'est même sinistre. Imagine le malaise si avec "l'alliance" ça se passe comme ça
  7. 2 points
    A mon sens c'est le contraire. Armin a été choisi car il ne peut pas faire ce qu'Erwin aurait fait ; la perte de ce dernier a amené la situation actuelle sur l'île. Si on réfléchit bien, tout ce qu'Armin peut faire, Erwin aurait pu le faire aussi. A part si tu penses à un discours de l'amitié envers Eren mais je doute fortement car Eren est déterminé comme jamais.
  8. 2 points
    Hum, la troisième bataille de Shiganshina techniquement, premier chapitre. Décidément, cette ville à prit cher... Dans la tier list de la souffrance, y'a Ymir, Grisha et Shiganshina dans le top du top. C'est vrai que Jean est de plus en plus appréciable, c'est l'un des personnage qui a l'évolution la plus cool ! Après, certes, tout ça est en partit la faute du gouvernement Marh, ils ont crée Eren. Cela dit, ce que je trouve vraiment pertinent, c'est qu'au final, il n'y a pas de vrai responsable. Eren veut détruire le monde suite au conflit haineux entre son peuple et le reste de l'humanité, tout ça a commencé avec la mort de sa mère, dû à l'attaque des Guerriers Marhs. Cependant, si Marh attaque, c'est parce qu'ils ont peur du Grand Terrassement (et aussi pour les ressources naturelles). Ironique, ils ont creusés leur propre tombe... S'ils ont peur de ça, c'est parce qu'ils ont subit la suprématie d'Eldia durant deux millénaires. Et si Eldia a fait ça, c'est à cause d'un roi absolument terrible qui a obtenu un pouvoir beaucoup trop dévastateur. En bref, si l'on exclus le parasite d'Ymir, tout ça a commencé avec un despote comme il en existe tant d'autre. Ce despote était eldien, mais il aurait très bien put être Marh, oriental, de Slava, d'Heazul, etc... Parce que c'est Nicolo qui donne la réponse, on a tous le Démon en nous. Le coupable n'est pas Eren, pas plus que Marh, c'est simplement le démon qu'il y a dans chaque homme. Certes, Eren est sur le point de détruire le monde, mais ça aurait put être n'importe qui, car Eren est n'importe qui et ça c'est beau ! Ça me rappelle cette théorie disant qu'Eren est le Démon de la Terre, même Willy Teyber le présentait comme ça. Finalement, le démon de la terre, c'est pas ce parasite, car il est neutre, il s'est accroché à la première personne qui lui tombait sous la main. Le vrai démon, celui qui a poussé Ymir à faire des choses terribles, comme dans la légende, c'est juste l'Homme en général, la part malveillante et haineuse que l'humanité à au fond d'elle. Le Démon, c'est le roi d'Eldia, c'est les esclaves qui ont dénoncé injustement Ymir, c'est les marhs qui ont lynchés les eldiens pendant un siècle, c'est la partie lâche de Rhodes Reiss et de ses serviteurs, c'est Erwin qui a sacrifié plusieurs personnes pour atteindre son but, c'est Sieg qui retourner tout le monde pour accomplir sa mission, c'est Eren, etc... D'ailleurs, ça permet de rajouter encore plus au parallèle entre Eren et Sieg. Les deux voient un problème à tous les maux de l'humanité, à savoir une population bien précise. Les deux ont une solution radicale pour y remédier, à savoir l'annihilation de cette population (de manière plus ou moins douce). Cependant, là où Sieg voyait le problème du côté des eldiens, Eren voit le problème chez le reste de l'humanité. Après, sur la question du pourquoi les titans primaires s'attaquent même aux eldiens, on ne peut connaitre la réponse pour l'instant. Isayama, à travers Jelena, à posé la question, elle devra donc être résolue plus tard, c'est inévitable. En tout cas, Sieg ne peut pas les manipuler, car à chaque fois que Sieg donne des ordres à des titans spéciaux, il utilise inconsciemment le Chemin pour ça, car il est de sang royal. Cependant, Ymir ne lui obéit plus, donc il ne peut plus donner d'ordres. Oui, j'suis d'accord pour Falco. J'ai fait tout un paragraphe sur ce que je pensais sur ce personnage dans la rubrique du Scan 118, il ne mourra pas (pas avant ses 25 ans, tout du moins), selon moi. Connie prend les devants, mais le fait d'une mauvaise manière. Scénaristiquement parlant, il va forcément échouer, soit en se rendant compte de ce qu'il fait (et que c'est mal), soit il va continuer, mais échouer et là... J'me fais du soucis pour lui. Le truc, c'est que je me demande ce qui va l'en empêcher. Falco est immobilisé correctement, à Ragako il n'y a personne pour l'entraver, sa mère ne peut pas bouger, Eren et les Colossaux sont trop loin et même s'il tombe sur Livai et Hansi, ils ne pourraient rien faire contre lui (Hansi est sans équipement et Livai est trop amoché). En fait, le seul truc que je peux voir, c'est que Pieck et Magath l'ait suivit. Là, c'est possible. Même si au fond de moi, je veux toujours voir Connie achever Sieg. Pour la suite, alliance ou non, je vois pas de fin joyeuse. En fait, c'est ce que je me dit depuis l'arc de Marh, c'est tellement la merde que peu importe la fin, elle ne pourra pas être joyeuse. Ici, même si une alliance Eldia-Marh se construit et parvient à descendre Eren, je doute que Magath puisse rendre Eldia sympathique aux yeux de la population (surtout que les eldiens continentaux sont prêts à témoigner, Eren est du côté des insulaires, bref rien ne va en la faveur d'Armin, Mikasa, etc...). À côté de ça, si Eren l'emporte... Bah, tout l'humanité, sauf l'Île du Paradis disparait et on ne peut pas appeler ça une bonne fin, même une fin nuancée, ce serait une fin absolument terrible.
  9. 1 point
    Division 1 | Journée 11 Paris SG 1-1 Montpellier (résumé vidéo) Buts : Lawrence (45'+2) / Geyoro csc (69'). PSG : Endler ; Périsset, Cook, Dudek, Morroni ; Formiga, Däbritz (Lawrence 34'), Geyoro ; Diani, Huitema (Katoto 73'), Nadim (Khelifi 81'). Montpellier : Perrault ; Torrent , De Almeida, Dekker, Puntigam ; Mondésir, Landeka, Toletti, Karchaoui ; Petermann (Le Bihan 83'), Gauvin (Léger 64'). Lyon qui demain a l'occasion de faire le break après cette contre performance de PSG. Balle de match de Endler sur corner de la dernière chance 94' de manqué pour PSG. Malgré un bon match Montpellier qui manque l'occasion de revenir pour la deuxième place. Bordeaux 2-0 Reims Buts : Asseyi (5', 49'sp). Bordeaux : Bruneau ; Lardez, Gilles, Cascarino, Chatelin ; Jaurena (Istillart 70'), Bilbault ; Garbino (Laurent 79'), Lavogez (Karchouni 75'), Asseyi ; Sarr. Fleury 2-3 Paris FC Buts : Corboz (86'sp), Malard (91') / Sallstrom (1', 35'), Thiney (92'). Guingamp 1-1 Dijon Buts : Oparanozie (8') / csc (15'). Marseille 1-3 Soyaux Buts : Caputo (29') / Rouge (61'), Cambot (66', 94'). Lyon 6-0 Metz (résumé vidéo) Buts : Hegerberg (11', 45'sp, 75'), Mbock (35', 37'), Parris (60'). Lyon : Bouhaddi ; Bronze, Renard, Mbock, Bacha ; Henry (van de Sanden 69'), Marozsan, Kumagai (Cascarino 58') ; Parris, Hegerberg (Christiansen 81'), Majri. Banc : Weiss, Greenwood, Buchanan, Cayman. Blessé : Le Sommer. A noter dans les occasions de manqué notamment deux transversales et un poteau. Triplé d'Hegerberg qui prend le large au classement des buteuses. Les Lyonnaises championnes d’automne. Classement : Lyon 31 pts (+43) PSG 26 pts (+29) Bordeaux 24 pts (+14) Montpellier 21 pts (+15) Guingamp 15 pts (-2) Fleury 14 pts (-7) Paris FC 14 pts (-8) Soyaux 13 pts (-9) Dijon 11 pts (-13) Reims 10 pts (-9) Marseille 6 pts (-25) Metz 1 pt (-28) Classement des buteuses : Ada Hegerberg (Lyon) : 14 buts Khadija Shaw (Bordeaux) : 9 buts Viviane Asseyi (Bordeaux), Kadidiatou Diani (PSG), Marie Antoinette Katoto (PSG) : 8 buts Dzsenifer Marozsan (Lyon), Lena Petermann (Montpellier), Valérie Gauvin (Montpellier) : 7 buts Eugénie le Sommer (Lyon), Camille Catala (Paris FC), Marina Makanza (Fleury) : 5 buts Classement des buteuses de D1 TCC : Ada Hegerberg (Lyon) : 23 buts (14 D1, 9 WCL) Marie Antoinette Katoto (PSG) : 12 buts (8 D1, 4 WCL) Kadidiatou Diani (PSG) : 10 buts (8 D1, 2 WCL) Khadija Shaw (Bordeaux) : 9 buts (9 D1), Eugénie le Sommer (Lyon) : 9 buts (5 D1, 4 WCL) Dzsenifer Marozsan (Lyon) : 8 buts (7 D1, 1 WCL), Viviane Asseyi (Bordeaux) : 8 buts (8 D1) Prochaine journée et dernière avant la trêve : 14, 15 décembre : Marseille - Bordeaux Soyaux - Fleury Guingamp - Reims Lyon - Dijon Metz - Montpellier Paris FC - PSG Frauen Bundesliga | Journée 12 Sand 0-4 Wolfsburg Buts : Jakabfi (10'), Harder (25', 49', 81'). Bayern Munich 2-0 Fribourg Potsdam 4-3 Francfort Hoffenheim 2-0 Jena Leverkusen 2-0 Essen Duisburg - Cologne : reporté Classement : Wolfsburg 34 pts (+50) Hoffenheim 31 pts (+31) Bayern Munich 28 pts (+24) Essen 19 pts (0) Potsdam 18 pts (-1) Francfort 18 pts (-3) Sand 17 pts (-7) Fribourg 14 pts (-14) Leverkusen 12 pts (-11) Duisburg 7 pts (-15) (-1 match) Cologne 7 pts (-18) (-1 match) Jena 1 pt (-37) Classement des buteuses : Permille Harder (Wolfsburg) : 18 buts Nicole Billa (Hoffenheim) : 13 buts Lara Prasnikar (Potsdam) : 10 buts Ewa Pajor (Wolfsburg), Lea Schuller (Essen) : 8 buts Tabea Wassmuth (Hoffenheim), Isabella Hartig (Hoffenheim), Laura Freigang (Francfort) : 7 buts Angleterre | Journée 9 Chelsea 2-1 Manchester City Buts : England (79'), Mjelde (81') / Weir (59'). Chelsea renverse la situation sur la fin dans le choc. Reading 0-3 Arsenal Buts : Miedema (28', 92'), Little (37'). Manchester Utd 3-1 Everton Liverpool 1-1 West Ham Tottenham 1-0 Brighton Bristol City 0-2 Birmingham Classement : Arsenal 24 pts (+22) Chelsea 22 pts (+16) (-1 match) Manchester City 21 pts (+16) Manchester United 15 pts (+9) Everton 15 pts (+4) (-1 match) Tottenham 13 pts (-3) Reading 11 pts (-4) (-1 match) West Ham 10 pts (-7) Birmingham 7 pts (-10) (-1 match) Brighton 6 pts (-10) Bristol City 3 pts (-24) Liverpool 2 pts (-9) Classement des buteuses : Viviane Miedema (Arsenal) : 12 buts Bethany England (Chelsea), Lauren James (Manchester United) : 5 buts Pauline Bremer (Manchester City), Chloé Kelly (Everton) : 4 buts Espagne | Journée 12 Le FC Barcelone qui réalise le break avec +5 en tête du classement suite au nul de l'Atletico deja tenu en échec la semaine dernière. Atletico Madrid 2-2 Athletic Bilbao FC Barcelone 3-0 Betis Séville CD Tacon/Real Madrid 2-1 Espanyol Barcelone Logrono 1-0 Valence Huelva 0-2 Real Sociedad Rayo Vallecano 2-1 Tenerife FC Séville 1-0 Madrid CF Levante 1-0 La Corogne Classement : FC Barcelone 31 pts (+42) Atletico Madrid 26 pts (+12) Levante 21 pts (+6) La Corogne 21 pts (+3) Rayo Vallecano 18 pts (-4) Logrono 17 pts (+4) Athletic Bilbao 16 pts (+3) Real Sociedad 16 pts (-1) Tenerife 13 pts (-4) FC Séville 12 pts (0) CD Tacon/Real Madrid 12 pts (-12) Valence 11 pts (-2) Huelva 10 pts (-8) Madrid CF 10 pts (-14) Betis Séville 7 pts (-8) Espanyol Barcelone 2 pts (-17) Journée 9 reportée du faite d'une grève lancée par les joueuses le 14 novembre, qui réclament une convention collective assurant des conditions de travail minimales et égalitaires. Classement des buteuses : Jennifer Hermoso (FC Barcelone) : 13 buts Oriana Altuve (Rayo Vallecano), Jade Boho Sayo (Logrono), Asisat Oshoala (FC Barcelone) : 7 buts Italie | Journée 9 Sassuolo 3-0 Florentia Orobica 1-7 Juventus Turin Tavagnacco 0-3 Hellas Vérone Empoli 0-3 Fiorentina Inter Milan 1-4 AS Roma AC Milan - Bari : reporté Classement : Juventus Turin 25 pts (+22) Fiorentina 19 pts (+9) AS Roma 18 pts (+8) AC Milan 17 pts (+10) (-1 match) Sassuolo 13 pts (+2) Florentia 13 pts (-3) Inter Milan 11 pts (-4) Empoli 11 pts (-1) Hellas Vérone 11 pts (-5) Bari 8 pts (-2) (-1 match) Tavagnacco 2 pts (-14) Orobica 1 pt (-22) Classement des buteuses : Cristiana Girelli (Juventus) : 10 buts Tatiana Bonetti (Fiorentina), Maegan Kelly (Florentia) : 6 buts Edit : Angleterre, League Cup | Journée 5 En gras dans les classements les qualifiés pour les quarts. Liverpool 3-1 Durham Chelsea 1-1 Reading (2-4 tab) Arsenal 9-0 London Bees Birmingham 1-3 Manchester Utd London City 2-4 Brighton Sheffield Utd 2-2 Coventry United (4-5 tab) Tottenham 6-0 Lewes West Ham 7-0 Crystal Palace Charlton 2-5 Bristol City Leicester 0-4 Everton Aston Villa 5-2 Blackburn Groupe A : Sheffield United (D2) 10 pts (+6) Aston Villa (D2) 10 pts (+4) Liverpool 9 pts (+9) Durham (D2) 9 pts (+3) Coventry United (D2) 6 pts (-8) Blackburn (D2) 1 pt (-14) Groupe B : Arsenal 13 pts (+25) Brighton 11 pts (+9) Bristol City 10 pts (0) London Bees (D2) 5 pts (-14) Charlton (D2) 4 pts (-9) London City (D2) 2 pts (-11) Groupe C : Manchester United 12 pts (+16) Manchester City 9 pts (+8) Birmingham 6 pts (+2) Everton 3 pts (-3) Leicester (D2) 0 pt (-23) Groupe D : Chelsea 13 pts (+10) Reading 11 pts (+10) West Ham 10 pts (+8) Tottemham 8 pts (+1) Crystal Palace (D2) 3 pts (-18) Lewes (D2) 0 pt (-11) La formule et 3 groupes de 6 et 1 groupe de 5, les deux premiers qualifiés pour les quarts de finale. 5 journées au premier tour. Regroupe les équipes des divisions 1 et 2. Départagé au tab en cas de match nul avec 1 point en plus du point du nul pour le vainqueur. Coupe d'Italie | 8es de finale Chievo Fortitudo 0-8 Juventus Inter Milan 1-4 AC Milan Pink Sport Time 0-2 AS Roma (ap) Empoli 1-0 Tavagnacco Ravenna 0-5 Fiorentina Roma CF 0-5 Sassuolo San Marino Academy 1-0 Hellas Vérone Orobica 1-3 Florentia
  10. 1 point
    Avec ces 2 derniers chapitres, je pense de plus en plus pour une fuite ou tout du moins que Riboku sera toujours vivant (fuite, otage). En effet, je ne m'attendais pas à voir un flashback de Ouken or dans celui-ci on y découvre par la même occasion des bribes d'une histoire passée troublante de Riboku. Rien que cette bataille où il a faillit y perdre la vie est intrigante. Il a l'air de la désigner comme une bataille qui a compté dans l'histoire et si c'est vraiment le cas, j'aimerais bien en connaitre davantage sur les acteurs décisifs. De plus, même si il donne des raisons de son changement depuis sa rencontre avec Ouken, on n'a pas toutes les informations à son sujet. Tout ceci me fait penser que Riboku ne peut pas mourir sans nous avoir révélé ce qu'il cache de son passé ou de ses ambitions. J'ai du mal à croire qu'on ait 2 flashback consécutifs donc je m'attends à ce que Riboku parvint à survivre. L'autre point de ces 2 chapitres c'est que Ouken est un monstre pour développer autant d'attaques sans ressentir les blessures qui lui ont été infligés. C'est comme s'il venait de débuter le combat. Là aussi Shin tient bien le coup, je ne crois pas à sa défaite, je crois fortement à sa victoire et je me demande comment il va réellement contre attaquer car il est vraiment mis en difficulté pour pas changer. Finalement, il avait plus d'aisances au combat avec son épée plutôt que la hallebarde qui l'accompagne désormais.
  11. 1 point
  12. 1 point
    Par contre vous interprétez les intentions de paix de mikasa et armin comme étant majoritaire sur l'ile de paradis alors que au contraire une immense majorité est derriere lui, donc eren n'est pas si isolé que sa.Il veut sauver ses amis mais aussi paradis et historia et son bébé par dessus tout a mon avis. La question que je me pose est que eren doit etre capable de sauver les eldiens sur mahr car il peut parfaitement communiquer avec eux et les faire revenir sur paradis... Annie qui est ressuscité et quel bonheur aura un role a jouer mais cela suppose que la tentative d'empêcher eren d'accomplir un genocide ne se passera pas sur paradis mais sur liberio a mahr ou se trouve son père ,d'où l'utilité de l'avion gardé en reserve par notre maligne asiatique.
  13. 1 point
    Quand j'écrivais ça, je ne pensais pas forcément à Mikasa ou Jean,mais à d'autres personnes de l'autre côté de la mer qui auraient pu souhaiter que tous ces combats se calment et cherché activement à œuvrer en ce sens. Jean et co ont suivi le plan de Kiyomi et bien sûr souhaitent la paix, mais j'ai l'impression qu'ils sont moins passionnés qu'Armin. Et puis surtout ils sont tous du même côté, il faut trouver des gens qui pensent comme Armin de l'autre côté. Oui...c'est logique. Le hic c'est que comme beaucoup de lecteurs ont en tête cette équation simplissime Armin=gros pacifiste qui ne sort que des naïvetés, équation collée comme une étiquette sur le dos de ce pauvre blondinet, on ne réfléchit plus trop à la pertinence de ses explications, on les classe direct dans la case " blabla de négociations inutiles". C'est aussi la réflexion que je me suis faite à propos de l'évolution des choses et l'impuissance d'Armin dans cet arc :ce n'est pas nouveau, c'est un personnage qui marche sur ce schéma impuissance/angoisse/solution. Mais là,ça dure longtemps, les deux premières phases. Isayama en tout cas le justifie assez bien, avec des raisons d'ordre psychologique crédibles, Eren étant en effet devenu un mystère pour ses amis. M'enfin,chais pas, j'ai l'impression que les gens lisent trop vite et n'apprécient pas la finesse d'Isayama, toutes les circonstances qu'il construit patiemment pour que les personnages soient poussés à faire telle ou telle chose ou ne pas faire telle ou telle chose. Bon exemple avec le Colossal: Armin l'a alors il faut qu'il l'utilise même quand ce serait une catastrophe. Je remarque le deux poids deux mesures: beaucoup comprennent Eren et son action parce que les circonstances présentées semblent le contraindre s'il veut que son île s'en sorte. Mais avec Armin, même quand une foule de circonstances expliquent logiquement ses actions, on lui en veut, parce que y'a pas de boum-boum. Les gens veulent des explosions, même si c'est idiot, c'est le critère pour déterminer si un élément de l'intrigue est intéressant ou non. Je le voyais bien causer avec Magath. Bon sinon, à ce stade, je ne vois pas du tout ce qu'il pourrait faire. Ni les autres d'ailleurs. Bon, bref, je vais pas faire un énorme pavé...Juste....c'est dur en ce moment pour ceux qui aiment Armin. Quelle épreuve!
  14. 1 point
    La seconde bataille de Shiganshina s'achève officiellement avec ce chapitre. Jean m'a fait plaisir dans ce chapitre, lui au moins a compris les raisons d'Eren et pose les bonnes questions. Oui Eren fait quelque chose d'horrible, mais c'est pour protéger les personnes qui lui sont chère, et s'il ne le fait pas qui les protégera ? Il a aussi raison sur le fait que les non-eldiens ont une part de responsabilité dans le déclenchement du grand terrassement. Ce sont les marhs qui ont créé Eren en attaquant l'île du Paradis, ce sont eux qui ont déclenché cette guerre ce jour-là, et ce sont eux qui ont refusé de ne serait-ce qu'envisager la paix avec les paradisiens. Ensuite, pour les titans de Sieg, il y a 2 options selon moi, soit ils n'obéissent qu'à Sieg car ils ont été créé avec son liquide cérébro-spinal, soit c'est Ymir qui contrôle les colossaux et elle n'a rien à faire des titans de Sieg. Après c'est aussi possible que le contrôle des colossaux demande trop de force à Eren pour qu'il puisse aussi s'occuper des petits, mais je ne voit pas pourquoi ordonner qu'aux colossaux de marcher vers le continents demanderait plus de force qu'ordonner à TOUT les titans de le faire. Après si ça se trouve, il est tellement concentré sur le grand terrassement qu'il les a oublier (peu probable) ou il fait confiance à ses camarades pour faire le ménage. Concernant Falco, je ne me fait pas trop de soucis pour lui, je me doute bien qu'il ne se fera pas bouffer, et encore moins par la mère de Connie, mais cette scène nous fait un peu mieux comprendre le point de vue de Connie. Son désir est égoïste mais force est de constaté qu'il en pris plein la tronche tout au long de l'histoire. Entre sa mère, Sacha et la "trahison" d'Eren, on peut comprendre qu'il en ai marre et veuille servir ses intérêts à lui. Enfin, ce chapitre parachève l'évolution de Gaby avec la symbolique de la scène avec Kaya. L'alliance se profile entre les eldiens et les survivant marhs, mais sera-t-elle suffisante pour arrêter Eren ? J'en doute et je n'espère pas, parce que s'il est arrêté ou tuer, je ne voit rien qui pourrait sauver les eldiens du génocide.
  15. 1 point
    @musx83 et @Shankys je poste mes pavés dès que la trad' est sortie mais soit je vais faire ce que vous me dites Mais je ne connais pas la commande pour mettre en spoil
  16. 1 point
    @Jufoba J'avais pensé à la même chose que toi, parce que quelque part ça pourrait donner un sens au fait qu'Annie fut gardée de côté jusque-là. Mais ensuite en y réfléchissant je me suis dit : est-ce que son Cri serait capable de prendre le dessus sur la volonté de l'Originel ? Sauf si, justement, l'Originel accepte ça et que c'était ce qu'il avait prévu. Mais ensuite je me suis dit : comment est-ce qu'un titan de 15 mètres peut donner des ordres à des titans gigantesques de 60m (d'après l'histoire du mineur ils devraient faire 10m de profondeur) d'autant plus qu'ils sont à une distance très éloignée d'elle ? En effet on avait déjà vu à l'oeuvre le cri d'Annie, et il était plutôt impressionnant, mais il n'avait pas non plus rameuté tous les titans de l'île En tout cas on a encore trop d'éléments contradictoires... d'un côté on a un Eren qui (depuis qu'Historia lui avait ouvert les yeux dans le sous-sol des Reiss) se bat pour lui et les siens, qui agit selon cette maxime "ceux qui menaceront ma liberté, je leur prendrai la leur" mais d'un autre côté on a aussi des éléments qui peuvent nous amener à croire qu'il cherche à être l'ennemi de toute l'humanité, Eldiens y compris. Et ça, ça passe par le fait que les titans primaires soient entrain de s'attaquer à tout le monde, et je ne pense pas qu'il ait oublié de les contrôler ça serait trop bête, ni non plus que c'est Ymir qui dirige car aux dernières nouvelles Eren lui avait demandé de lui prêter sa force. En tout cas si l'objectif d'Eren c'est de se "sacrifier pour le bien de l'humanité" j'aurai du mal à le digérer surtout si ça n'est pas suffisamment bien amené. Après ceci dit, Eren peut toujours se faire passer pour mort et il aura ainsi tout gagné, mais bon cette fin serait beaucoup trop heureuse pour un manga comme SnK... Je sais je fais trop de raccourcis mais j'imagine le pire scénario possible (de mon point de vue). Je rejoins l'idée de @Draco sur le fait que je n'espère pas que cette "coalition" va avoir raison d'Eren. Même si l'honnêteté de Magath n'est plus à prouver, je reste persuadé (au moins à cause des ressources présentes sur l'île) que tôt ou tard le monde entier (ou au moins une partie du monde) va s'attaquer aux Eldiens et continuer à leur en faire baver. Parce que les idées ne meurent pas, et cela est valable pour bon nombre d'idées, y compris celles qui poussent à la haine et à la guerre. Je vois qu'on essaie encore beaucoup de théoriser sur la suite (moi y compris, c'est normal ce manga nous fait rêver) mais je pense que la priorité reste de comprendre les événements qui se déroulent actuellement, en s'appuyant sur ce qu'on a déjà vu (donc ça passe par la relecture, oui c'est long). En fait bon nombre d'entre nous ont essayé de prévoir comment les choses se passeraient, je ne vais pas revenir là-dessus car la liste est beaucoup trop longue, mais il n'empêche qu'on a souvent eu tord (on pensait que Sieg était pro-Eldia, on pensait que Falco allait se faire bouffer par Reiner, on pensait qu'il y avait une histoire de boucle temporelle et qu'Eren pourrait correspondre stricto sensus au démon de la Terre, tandis qu'Historia serait Ymir, etc...). Même si parfois on a su lire entre les lignes (Sieg pas fidèle à Mahr), la plupart du temps l'auteur nous a épaté et a souvent fait mieux que ce qu'on espérait En gros, là on a un énorme W8 & See qui se prépare pour nombre de scans à venir... franchement je sais pas comment ils pourront faire cette saison 4 en 25 épisodes
  17. 1 point
    Bonsoir, J’aimerais juste signaler la présence du titan Saul Goodman dans ce chapitre. Voilà ça sera tout mdr bonne lecture.
  18. 1 point
    Chapitre lu ! Une fois n'est pas coutume, un chapitre bourré d'action et d'émotions. Cette mise en scène, c'est beau de voir le chapitre s'ouvrir sur monsieur Leonhart et se terminer sur sa fille. Et donc, on a déjà quelques infos. Eren ne contrôle pas les shifters, même les titans de Sieg ne semble pas être contrôlés (parce que c'est le liquide cérébro-spinal de Sieg ? Peut-être qu'Eren est trop occupé avec les titans muraux...), cependant il est en mesure d'annuler le durcissement. Ce qui me fait me dire qu'il n'est pas tout puissant, si c'était le cas, il aurait annuler que celui des murs et non pas celui d'Annie. Ou alors il nous manipule tous et Annie fait partie de son plan depuis le tout début. Et donc, qu'est-ce qui se passe concrètement. Maintenant, on sait que la mère de Connie est toujours "vivante". Ce dialogue entre eux, c'était fort. Jean réalise le plan d'Eren, il aimerait évité ça, mais il n'en a plus la force. Et à côté, y'a Connie qui en a marre (comme d'hab') et qui prend les devants ENFIN. J'ai hâte de voir la suite. Connie part en solo avec Falco sous le bras pour le donner à becter à sa mère. Enfin Connie n'agit plus sous l'impulsion des autres, enfin il prend le large et devient... Carrément l'opposé de ce qu'il était en fait. On l'oubli tout le temps, mais selon moi, si y'a bien un soldat eldien qui a morflé durant toutes cette histoire, c'est bien lui. Entre sa mère, son village, ses amis qui l'ont trahit et Sasha, tu m'étonnes qu'il pète des câbles. Enfin il a la chance de faire quelque chose de bien, pour rattraper la merde des autres (selon lui), mais même là ses amis sont contre. Il en a juste marre d'Armin, de Jean, de Mikasa et surtout d'Eren. Vraiment hâte de voir la suite sur ce personnage. De son côté, t'as Armin qui prévoit déjà la suite. Si le monde est détruit, les seuls ennemis seront le groupe de Reiner. Il est pas idiot, il sait que supprimer Falco n'est pas une bonne idée (surtout quand tu sais qu'avec Reiner, y'a Gabi, aka "je te défonce des tanks blindé et des soldats génocidaires oklm"). Bref, l'alliance avec Reiner est proche, j'ai très envie de voir le traitre et ses anciens potes à nouveau se battre ensemble. Entre temps, Jelena pète un câble (comme d'hab'). Mais elle pose une bonne question : qu'est-ce que devient Sieg. S'il ne contrôle plus les titans, c'est qu'il est mort. Ou comme Reiner, il a la flemme et veut juste crever (en même temps, le plan de sa vie est tombé à l'eau, y'a de quoi être déprimé). On peut voir le chaos complet à Shiganshina (comme d'hab'), la bleusaille qui se plaignait des méthodes archaïques de l'instructeur et mon dieu quel homme ! C'est à ce moment là qu'il devient un héros. Il ne veut pas l'être, il l'est déjà ! En vrai, il est costaud le Shadis, déjà qu'il est plus très jeune, mais en plus il venait de se faire passer à tabac par tout un régiment... Franchement respect. D'ailleurs, le titan qu'il bute c'est Roeg, donc doublement respect ! De même, Gabi qui nous fait du grand Gabi, entre la référence à Eren dans le miroir et le sauvetage de Kaya, elle prend littéralement le style des personnes qu'elle bute. Et donc ouais, la rédemption est là et elle apprend ça leçon, elle est le démon. Mais pas que elle, comme le dit Nicolo, chacun à le démon en lui. Ymir ne dirait pas le contraire. Ah et pour ceux qui ne l'ont pas capté, c'est Naile que Gabi a buté. On peut donc rajouter ce bon vieux Naile à la liste des kills de Gabi... Jean prend les devants, lui aussi accomplit son rôle et son évolution, il devient un vrai leader. Littéralement, c'est lui qui dirige l'assaut et tout le monde le suit sans broncher. Si Jean survit à tout ça, j'suis sûr qu'il aura le poste de Zackley (déjà que beaucoup de postes viennent de se libérer). Et donc oui, lui aussi y passe, Pixis meurt définitivement. Armin l'achève avec tout le respect qu'il lui doit. C'est assez émouvant, Pixis était aussi important qu'un Erwin, à ceci prêt qu'il semblait plus noble dans ses intentions. En plus, c'est l'un des personnages les plus anciens, ça fait bizarre de le voir partir pour de bon... Et donc finalement, alliance entre Gabi et le groupe d'Armin (Reiner sera dans le lot aussi, même s'il n'est plus aussi utile qu'avant sans son blindage). Ce qui veut donc dire alliance avec Pieck et Magath. Je ne doute pas de leur survie, si on ne les voit pas, c'est qu'ils sont encore en vie. Si ce branquignole de Floch à survécu, alors eux aussi. D'ailleurs Floch ne perd pas son temps (comme d'hab') et arrête Jelena et je dis OUI. En vrai, j'aime bien Floch, passé du petit cadet voulant être un héros, mais n'ayant aucun charisme, à putain de leader froid et pragmatique, ça fait quelque chose. C'est un peu un Jean inversé, qui fait froidement, préférant avoir recourt à la violence plutôt qu'à la parole. Et puis, je peux pas saquer Jelena, donc merde. Et ouais, Annie is back, qui l'eut cru. Je me demande ce qu'elle apportera, c'est pas le titan féminin qui va sauver la situation. Quoique, si ça se trouve, en criant elle va peut-être attirer les colossaux, pour peu qu'elle se trouve sur le titan d'Eren, peut-être qu'ils le buteront ou l'emmerderont... Noté bien ça, au cas où j'ai raison dans les chapitres à venir x). Finalement, y'a pas grand chose à analyser dans ce chapitre, c'est très clair du début à la fin. Ce chapitre sonne vraiment comme le début de la fin, on a le commencement de plein d'intrigues. L'alliance entre le groupe Armin et celui de Gabi, Connie qui va donner Falco à manger à sa mère, le réveil d'Annie. Et même sans les voir, on peut se douter que Pieck, Magath et Sieg font des choses dans leurs coins. 'Fin, plus Pieck et Magath, parce que c'est clair maintenant que le gars allongé par terre dans les chemins aux côtés de Reiner, Pieck et Gabi n'était autre que Sieg. Non seulement il est pas en bonne état mentalement, mais physiquement, il n'est qu'à la moitié de ses capacités, hu, hu, hu...
  19. 1 point
    https://jaiminisbox.com/reader/read/solo-leveling/en/0/96/page/1 vus 96 out Bon, ça part très vite en couille, ça faisait longtemps qu'on avait pas vu ça. 3 rangs S décapités en même pas 10 secondes par un truc à peine visible. Il est obligatoire que notre héros va devoir venir, sinon c'est tout le monde qui va y passer. Logiquement c'est ce que contenait cet oeuf, un guerrier fourmi monstrueux trop rapide trop fort tout ce que tu veux, une machine à tuer. C'est intéressant, l'idée que les types se fassent one shot avant même de pouvoir se battre, même ayant compris la situation ils ne peuvent rien faire parce que la différence de puissance est trop grande. Y'a de quoi se demander ce que foutent les coréens à l'intérieur du nids, à devoir affronter la reine qui je l'imagine (même si c'est pas si logique) doit être monstrueusement forte, alors qu'ils sont moins forts que les japonais. Je sais même pas si Ryuji Goto peut faire quelque chose contre ce monstre. Enfin bref, ça va être intéressant, j'ai lu jne sais plus ou que l'arc était bon, j'ai hâte de lire la suite. Même si au niveau du scénario c'est pas fou et pas innovant, ça a le mérite d'être classe, entraînant et stylé graphiquement.
  20. 1 point
    C'est plus subtil que ça. Il n' y a pas grand-monde qui accuse directement Mikasa et Armin d'avoir causé le comportement d'Eren. C'est plutôt une tendance à souligner leur responsabilité à eux dans le malentendu entre eux durant les quatre ans de l'ellipse que je remarque. On sait qu'Armin et Mikasa se sont voilé la face pour ne pas voir qu'Eren changeait et pour garder l'image qu'ils avaient d'Eren durant l'enfance. Dans les faits, ils ont ignoré les mauvais signes. Ce qui se passe, c'st qu'avant le chapitre 123, je voyais des messages qui commentaient l'attitude de Mikasa et Armin et qui disaient principalement : "Oh ils sont bêtes et naïfs, Eren lui a une meilleure appréciation de la situation, il assure, pas comme eux qui ne font rien!" (en gros).Maintenant, c'est encore des critiques sur les deux pauvres amis, mais cette fois c'est plutôt : "Oh les mauvais amis quine prennent pas le temps et la peine de se soucier de leur pote qui déprime!". Pour faire simple, avant Eren était un mec solide, deter et clairvoyant, et maintenant c'est une victime qu'on a négligée. Deux éclairages pour le même personnage en fonction de ce qu'on veut en voir.
  21. 1 point
    Non mais de toute façon, il ne faut pas chercher la logique dans cette suite, le fait que le nouveau God Dragon soit le fils d'Igneel ne change rien à mon sens, alors certes on me dira que la logique et la cohérence dans FT ça fait deux, mais dans cette suite on atteint des sommets. D'après Zeref, Acnologia a le pouvoir et la puissance pour dominer et contrôler le monde, mais rapidement Acnologia lui renvoi aussi le compliment (en comprenant Alvarez j'imagine), par la suite Acnologia veut exterminer tous les dragons/DS (pour lui c'est la même chose), quand il tue God Serena il explique qu'il ne lui reste que sept dragons à tuer en soit les sept DS restants avec Sting, Rogue, Wendy, Luxus, Cobra, Natsu, Gajeel. J'imagine que l'on ne compte pas Eileen puisqu'elle se "cachait" sous une forme humaine avec ses enchantements se qui explique que Acnologia ne l'a jamais reconnu comme le "dragon" qui donne la quête de cent ans, jusque la aucun problème. Mais bon tu apprend qu'il y a un continent avec cinq dieux dragons (genre Acnologia ne savait rien ? Même Zeref ?), pire que tout tu apprend qu'il y a carrément une guilde avec des DS (et Acnologia ne l'a jamais su, ne s'en et jamais douter ?) alors qu'il considère les DS comme des dragons ? C'est même pour cela qu'il tue God Serena et voulait tuer les autres DS. On atteint le summum en sachant que les DS du nouveau continent obtiennent leurs magies de DS en mangeant des dragons. On sait que la guilde peut compter au moins une dizaine de membre voir moins, donc ils ont du manger des dragons (et donc logiquement vaincre des dragons sans magie de DS de base), donc cela implique que des dragons sont encore en vie ou tout du moins que dans les récentes années il y en avait, mais Acnologia ne savait strictement rien ? Donc à la fin du manga c'est dit qu'il n'y avait plus que quelques DS (les sept que l'on connait plus Acnologia en dragon), il voulait emprisonner pour l'éternité les derniers DS/dragons, mais en faite ta un continent avec cinq dieux dragons, des dragons et des DS à gogo puisqu'ils ont carrément une guilde. Bref rien qu'avec cela on tournait en rond niveau cohérences et logiques à moins que Zeref et Acnologia soient totalement idiots au point de ne pas savoir ça sur les autres DS/dragons sur un autre continent, mais bon, donc voir un fils caché d'Igneel qui reste son véritable fils, j'ai envie de dire "mouais" ça me choc pas plus que ça au vu de tout se que j'ai déjà vu d’abracadabrantesque dans cette suite.
×