Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 05/26/20 in all areas

  1. 3 points
    Bonsoir, Bon, j’ai cité pas mal de monde dans ce post et à plusieurs reprises donc n’hésitez pas à parcourir l’ensemble du message car, même si je vous répond à un moment, je peux vous répondre à un autre moment plus bas @Lydwe et @Draco Je souhaitais aussi utiliser cet argument pour justifier la puissance de Randoph mais il ne faut pas oublier que Diesel est également envoyé pour ce genre de mission or sa performance contre Carrot est encore plus mauvaise que celle de Randolph (chapitre 849). A mon avis, on ne peut pas vraiment les hyper parce qu’ils ont massacré quelques personnages lambdas dans un pays. En revanche, je viens de me rendre compte que Randolph, Brûlée, le Noble Croco et Diesel sont considérés comme problématiques par Chopper (chapitre 849) donc peut-être que je les sous-estime un peu en effet. Ils ne sont pas faibles et je vais peut-être monter légèrement Brûlée et Randolph. @Setna et @Prongs Je le précise au cas où mais la Nami notée à 43,81% est la Nami de l’arc Whole Cake Island sans Zeus encore. Dans le classement, j’avais ajouté une petite indication pour informer que Zeus n’est pas pris en compte. La différence entre la Nami WCI sans Zeus et la Nami de Dressrosa est le nouveau Clima-tact qu’elle reçoit à Zou dans le chapitre 822. D’ailleurs, c’est grâce à lui qu’elle parvient à se libérer de Brûlée. Bon, je pense que la dénomination « fin WCI » prête à confusion donc je vais la renommer « Nami WCI ». Nami avec Zeus sera évaluée (en spéculatif en attendant la fin de la guerre à Onigashima) dans le groupe 60. @I shiro et @Jersey-louis Je voulais juste intervenir en ce qui concerne l’intelligence de combat et les stratégies adoptées par Doflamingo et Cracker. Du côté de Doflamingo, je pense qu’on sous-estime un peu toute la stratégie qu’il y a eu dans le combat entre l’ex-corsaire, Luffy et Law. Dès le départ, le démon céleste tente de séparer Luffy et Law car il sait qu’il y a de grandes chances que le combat soit compliqué pour lui s’il affronte les deux en même temps. En effet, les rares fois où les deux supernovas ont affronté ensemble le flamant, ce dernier a été frappé de plein fouet par Red Hawk puis Gamma Knife. A partir du chapitre 759, on voit que Doflamingo sépare Luffy et Law à l’aide de son clone et Bellamy. C’est un moyen plutôt efficace de s’économiser et de tenir à distance ses deux adversaires. Malheureusement, il est très vite dépassé par la room de Law et le Red Hawk mais sa réaction est immédiate. Au chapitre 760, il « parasite » légèrement Luffy, lui attache les mains et l’éloigne du combat pour affronter Law seul. En fait, avec Bellamy et son clone, il a créé une « cage » dans laquelle retenir Luffy comme il le dit dans le chapitre 769 lorsque Luffy détruit son clone. Malheureusement encore pour Doflamingo, ce n’était pas suffisant pour retenir Luffy très longtemps donc il a eu la bonne idée de libérer Bellamy sachant pertinemment que ce dernier allait finir par attaquer Luffy. Dans les chapitres 779 et 780, Luffy finit par comprendre le stratagème de Doflamingo. Cette stratégie lui a permis d’affaiblir considérablement Law (il pensait même l’avoir tué). C’était plutôt bien joué de sa part sachant que Luffy aurait dû s’engager dans un 2 contre 1 après la défaite de Law. Malheureusement pour une troisième fois, Law est aussi stratège et il a switché son corps avec une autre personne donc il n’était pas vaincu. Dans le chapitre 782, même face à un Law avec un bras en moins et complètement immobilisé, Doflamingo sait qu’il ne faut pas se précipiter sur lui sans réfléchir. Il voit la room de Law se former et il est prudent contrairement à Trebol. Face au Gear 4, on le voit analyser très vite la nouvelle forme de Luffy (chapitre 784). Tout en étant complètement dominé par G4, il comprend le fonctionnement de ce power-up (chapitre 785) puis il décèle très vite les limites du Gear 4. A partir de là, il active l’éveil et il temporise jusqu’à que le Gear 4 se termine sachant que Luffy va être vulnérable après. C’est une stratégie qui a été payante. De son côté, Cracker peut aussi faire preuve de stratégie. Pour commencer, il ne dévoile pas ses véritables pouvoirs et son apparence en restant dans son armure jusqu’à sa destruction totale. Il est même prêt à utiliser de la confiture lorsque son armure est touchée. En fait, Cracker est un maitre de la tromperie quand on y pense. Assez d'accord avec ça également. Après, je vois aussi qu'il adopte la même tactique pendant 11 heures et envoie son armée de soldats contre Luffy alors que ces derniers sont impuissants face au Chapeau de paille une fois qu’ils sont mouillés par la pluie de Nami. Le Sweet Commander ne semble pas avoir cherché une autre approche pour atteindre Luffy et Nami. Peut-être qu’il n’avait rien d’autres à proposer ? Peut-être que les homies et Luffy l’empêchaient de s’en prendre à Nami et donc de saisir la vivre card de Big Mom ? C’est possible et je ne fais que spéculer pour le moment. En termes de stratégie de combat, Cracker me semble quand même moins bon qu’un Doflamingo qui prend le temps d’analyser les forces et les faiblesses de ses adversaires (le Gear 4 de Luffy, les pouvoirs de Law…) puis qui sait tourner une mauvaise situation à son avantage (séparation Luffy et Law pour ne pas les affronter en même temps)... @I shiro Cracker ne fait pas que temporiser. Il s’expose pour attaquer Gear 4 après avoir bloqué Kong Organ avec ses soldats. Même après avoir vu la puissance de Gear 4, il n’hésite pas à sortir de sa défense pour attaquer directement Luffy. Je ne suis pas sûr qu’il craigne tant que cela le combat rapproché . A mon avis, c'est sûr qu'il préfère combattre derrière ses soldats et ce serait logique mais s’il doit aller au contact lui-même pour attaquer son adversaire il le fera j’ai l’impression. Cette forme full a permis de vaincre Cracker mais il ne faut pas oublier que Luffy a pu utiliser cette forme full parce qu’il a mangé les soldats de Cracker pendant des heures. Or, sans la pluie de Nami, il aurait été impossible de manger le soldats (ils sont très durs) donc impossible d’utiliser Tankman version full. Par conséquent, en 1 contre 1 sans Nami, j’ai un peu de mal à voir Luffy utiliser cette forme (les conditions n’auraient pas été réunies pour qu’il l’utilise). Rien n’indique qu’il a renforcé son HDA à cause de son problème de résistance. Comme cela a été dit après, c’est plus le fait de prendre très peu de coups qui pourrait expliquer sa faible résistance et encore Katakuri n’a pas pris de coups pendant des années (chapitre 884) pourtant il a une résistance correcte. En outre, je ne suis pas sûr que Cracker serait vaincu par n’importe quel type d’attaque. Canon Ball est une attaque extrêmement puissante et, en plus, Cracker est propulsé à toute vitesse sur ses soldats très durs. Je pense que c’est surtout la collision avec ses soldats qui l’a mis KO plus que l’attaque de Luffy en elle-même. Pourquoi pas ? Le HDO peut très bien être la spécialité d’un personnage sans que celui-ci ne soit aveugle (comme Sanji). De plus, on peut très bien souhaiter perfectionner son HDO sans être aveugle. Par exemple, Katakuri, Luffy ou encore Koby ont atteint un niveau avancé voire très avancé dans leur maîtrise du HDO @Prongs C’était avec la traduction de Mangastream où il disait cela. Dans la traduction officielle anglaise (Viz) et avec la traduction de cnet128, Luffy déclare que le Haki de l’armement de Cracker est très/trop dur (chapitre 837). Cnet128 : This guy’s Armament Haki... It’s so tough...!!! Source : https://mangahelpers.com/t/cnet128/releases/42715 @Kokomi The Queen (Othy) Je vais essayer de te répondre pour Brûlée de tel sorte que tu puisses la noter : Je commencerais par dire qu’on n’est pas vaincu ou OS lorsqu’on est aspiré dans le monde des miroirs. On est juste piégé dans le monde de Brûlée mais on n’est pas inconscient ou blessé par l'aspiration. Il faut que Brûlée vienne dans le monde des miroirs pour achever ses adversaires comme elle tente de le faire dans le chapitre 842 à l’aide d’une faux. C’est assez limité comme moyen je trouve 😅. D’ailleurs, Chopper et Carrot avaient déjà élaboré leur plan à ce moment là pour vaincre la fille de Big Mom. En effet, Chopper a eu l’idée dans le chapitre 838. Par conséquent, après ça, ils se laissent capturer et ils attendent une situation favorable pour vaincre Brûlée (ce qui arrivera dans le chapitre 849). Cette dernière est incapable de réagir à l’assaut de Carrot et elle se fait vaincre assez facilement elle et tout son groupe. A noter aussi qu’elle a réussi à se faire tromper par ses propres pouvoirs et personnes ne s’en est rendu compte dans son groupe. En ce qui concerne le fait que Chopper se soit fait capturer dans le monde des miroirs, voici ma réponse : Après Monster Point, le corps de Chopper est tellement affaibli qu'il ne peut plus marcher pendant plusieurs heures (Chopper: After I use Monster Point, my whole body goes so numb I can't walk for about two or three hours ! cnet128, chapitre 648). A mon avis, Brûlée a attendu la fin de Monster Point pour le piéger. Brûlée a fait face a bien plus fort qu’elle et notamment au groupe de Luffy dans la Seducing Woods. Elle ne comptait pas se réfugier dans le monde des miroirs et appeler de l’aide. En effet, lorsque Cracker arrive, elle déclare qu’elle aurait tué Luffy si Big Mom lui avait donné l’ordre de le faire. Elle pensait être capable de gérer Luffy alors que, dans les faits, elle est bien plus faible. Cela se voit notamment dans le chapitre 885 où elle est complètement impuissante contre un Luffy sans Haki (elle demande de l’aide à Amande, elle ne fait rien pour se libérer de Luffy…). Ensuite, un deuxième point qui est la continuité du premier, elle a déjà été vue en difficulté. Lorsqu’elle affronte Nami -et que la navigatrice attaque avec ThunderBolt Tempo- elle n’a pas le temps d’aller dans le monde des miroirs pour se cacher et appeler de l’aide. C’est exactement la même chose dans le chapitre 849 contre Chopper et Carrot ou avec Luffy dans le chapitre 885. D’ailleurs, elle se fait encore capturer par Pekoms dans le chapitre 896. Enfin, lorsqu’on note un personnage, son niveau reflète uniquement les situations où il combat seul. Si on considère que Brûlée fait d’abord appel à Katakuri avant d’affronter Doflamingo (je reprends ton exemple) alors finalement ce n’est pas elle qui affronte Doflamingo mais Katakuri. En cas de défaite du corsaire, la victoire reviendra à Katakuri qui se sera montré supérieur (ou la victoire reviendra au duo Katakuri/Brûlée si cette dernière a aidé). En allant dans le monde des miroirs, Brûlée aura juste « fui » le combat pour aller chercher de l’aide pour combattre quelqu’un de plus fort. Pour être vraiment clair c’est comme si tu étais en train de me dire que : Si Law fait face à plus fort que lui il n’aura qu’à faire une room géante pour se téléporter ailleurs ou téléporter Luffy (ou quelqu’un d’autre) à ses côtés pour faire face à la menace. Blueno aurait juste pu fuir son combat contre Luffy G2 avec son FDD lorsqu’il était dominé et apporter tout le CP9 pour vaincre Luffy donc il est plus fort que Luffy… @Kobe81 Il ne faut pas oublier que Nami se libère toute seule des griffes de Brûlée dans le chapitre 835 grâce à son nouveau clima-tact. Rien n’aurait pu empêcher la navigatrice d’enchaîner avec Thunderbolt Tempo mais Carrot passe devant pour attaquer Brûlée donc la navigatrice laisse faire la Mink. Je suis assez d’accord à propos de « Parasite » et je l’ai évoqué dans mon post où je note les personnages. Il ne me semble pas inconcevable que Doflamingo puisse parasiter les soldats de Cracker au moins pour les arrêter sachant qu’il a pu arrêter temporairement quelqu’un comme Joz (chapitre 560). Selon moi, il pourrait théoriquement utiliser « Parasite » pour arrêter les soldats brièvement et simultanément utiliser l’éveil pour essayer d’atteindre Cracker. Après, comme le dit Setna, peut-être que Cracker pourrait libérer ses soldats des fils mais pourrait-il le faire avant que Doflamingo l’atteigne avec son éveil pendant que les soldats sont parasités ? Je n’ai pas de réponse… @Jersey-louis Au contraire, on peut y voir une stratégie de la part de Doflamingo. Comme je le disais un peu haut dans ce post, Doflamingo a compris très vite les limites du G4. Lors de la première utilisation du G4, il lui suffisait de temporiser et d’attendre que Luffy atteigne sa limite. C’est exactement ce qu’il semble faire vu qu’il n’utilise aucune de ses meilleures attaques (Ever White, Flapping Thread et God Thread). Il n’utilise même pas le HDA sur ses fils pendant l'éveil dans le chapitre 785 alors qu’il l’utilise systématiquement dans le chapitre 790 lorsqu’il ne temporise plus et qu’il y va à fond pour vaincre Luffy. Comme il ne fait aucun doute qu’il puisse renforcer ses fils avec du Haki à volonté, je pense que Doflamingo attendait que le G4 se termine en déployant le moins d’effort possible dans le chapitre 785. Surement qu’il souhaitait s’économiser un peu pour être sûr de finir Luffy après G4 puis il voyait bien que sa stratégie lui permettait de tenir Luffy G4 à distance pendant une vingtaine de minutes donc il n’a pas élevé le niveau. C’était risqué de sa part car Luffy finit par réussir à se rapprocher et à placer un Leo Bazooka et Doflamingo finit à la limite du KO à la fin du G4. Bonne soirée à tous.
  2. 3 points
    Le cas Ousen c'est vraiment compliqué oui et non parce que le gars a le niveau GG sous les cieux depuis le Roi Sho mais les rumeurs sur son ambition font qu'il n'a jamais été un candidat. Néanmoins, suite à la victoire de Gyou, le Roi Sei est obligé de lui donner une promotion pour les raisons suivantes: - Mission quasi-suicide voire suicide avec le piège de Riboku, - Énorme avantage donné à QIN par la prise de toute la zone Sud de Zaho - Il sauve l'unification future de la Chine - Etat de service récent: Sanyou, Coalition, Campagne moyenne après la mort de Mougou, Gyou Le seul Général qui a fait mieux que lui c'est Moubu avec la coalition et il y a débat pour moi. Mais, clairement Ousen est parmi les généraux les plus méritant de QIN avec Tou et Moubu. De plus, il cumule une expérience qui rivalise avec celle de Tou selon moi. Maintenant qu'il a démontré qu'il pouvait gérer une campagne de grande échelle à toute la Chine, le mouvement que doit faire QIN est de le nommer GG pour mettre la pression avec son prestige militaire: - Moubo le destructeur - Tou qui peut tout (vous avez saisi le jeu de mot ; oui je fatigue...) - Ousen le stratège insondable Maintenant, pour Kanki je ne suis pas sûr qu'il devienne GG. Je trouve qu'il est un peu court: il a deux campagnes moyennes depuis qu'il est sorti de l'aile de Mougou. Une hors-champ et Kokuyou. Il a aussi la tenue du mur lors de la coalition. La majorité de sa carrière est sous les ordres de Mougou et depuis la mort de Mougou il mène des guerres d'importance moyenne. Son arrivée dans l'armée de QIN est vraiment récente comparée aux autres personnages et son statut d'ancien bandit est toujours dans les esprits. Je pense donc qu'il lui manque une grande guerre de plus de 100 000 hommes en tant que Général Suprême pour passer un cap et pouvoir fédérer les officiels sur sa promotion en GG. Je ne pense pas que le cas de Yotanwa soit insultant pour Ousen ou Kanki même si ils ne sont pas nommé GG. Yotanwa n'est pas GG, elle a un titre équivalent. Ça fait une différence, elle ne fait pas partie de l'armée de QIN à proprement dit, elle est la reine d'une nation. Les généraux de QIN ne vont pas être vexés pour un titre honorifique qu'elle a reçu surtout pour son statut diplomatique. Pour rappel, elle a reçu son titre (j'ai oublié le nom) après la coalition, les Généraux qui n'ont pas été promu GG n'ont pas fait un scandale. Alors, que c'est seulement Moubu qui devient GG.
  3. 3 points
    Cool les BMP mon équipage pirate préféré dans One Piece Groupe 49 – Big Mom Pirates : Cracker, Brûlée et Randolph Charlotte Cracker Note : 90% Références prioritaires : Katakuri (92,49%), Luffy fin WCI (92,32%), Luffy Dressrosa (88,67%) et Doflamingo (88,19%) Il s’agit d’un des trois Sweet Commanders de Big Mom. Dans les chapitres 879 et 934, il est dit que Katakuri est le plus puissant des commandants donc sa note est une limite supérieure à la note de Cracker. Sa Vivre Card indique qu’il maîtrise aussi le Haki de l’observation puis qu'il est très bon pour renforcer son épée avec du HDA. Prime : 860,000,000 Tout a déjà été énormément développé par @Natsũ @Setna(je vois qu'il y a des choses qui ne changent pas par rapport au bon vieux temps )il n'y a probablement rien à ajouter mais je vais quand même donner mon avis fissa. Pour le fameux débat du rapport de force entre Doffy et Cracker (débat infini depuis 2016), moi j'ai toujours vu Cracker un peu meilleur. Notamment pour sa meilleure performance que Doffy contre Luffy (même si Doffy a été sérieusement endommagé par le GK de Law avant. Je sais pas si ce genre de blessures influe aussi énormément que ça. Katakuri a pu très bien se battre contre Luffy malgré son auto-blessure causée par Mogura, limite il s'ait même mieux battu. Et pourtant Kata' est un type qui normalement ne se prend pas beaucoup de coups donc il peut éventuellement être plus sensible au fait d'encaisser des attaques). Il a bien mieux géré le Gear 4 et a pu tenir dans un combat de 11 heures alors qu'il était désavantagé comme pas possible par la pluie de Nami (qui était protégée par les Homies de la forêt) qui permettait à Luffy de bouffer les biscuits (autrement très solides), une stratégie qu'on doit pas voir tous les jours dans la OPverse, je pense pas que Luffy aurait réussi tout seul (Et c'est pas parce qu'il a largement moins de temps d'antenne que Doffy et qu'il a moins d'importance qu'il se doit d'être moins fort (en tant qu'enemi). Perso' je n'ai jamais compris ce genre d'arguments. Surtout dans les shonen où le niveau des ennemis augmentent énormément et rapidement. Du coup un larbin d'un monstre de puissance peut très bien être aussi fort qu'un ancien ennemi important). Son Haki de l'armement très puissant (qui lui a permit de blesser Boundman Luffy avec son épée Pretzel), sa défense très solide (sachant qu'il peut régénérer ces soldats biscuits), son armée surpuissante (même si je doute que les soldats biscuits aient le Haki contrairement au soldat principal. Ils restent très résistant...) Ca fait de lui un adversaire redoutable pour énormément de monde. One man army. Les points où il ne brille pas sont la résistance physique, la stratégie (pas capable de s'adapter au fait que Nami afaiblisse son armée). Il n'est pas très polyvalent non plus. Et perso' il m'a plus impressionné qu'un Jack qui est (pour le moment) uniquement un gros bourrin. Quand on voit la difficulté extrême de Luffy (gros bourrin lui aussi et qui est clairement inférieur en 1 vs 1) face à Cracker, je vois pas comment Jack pourra passer l'armée et atteindre Cracker (en plus Jack est clairement plus lent que Luffy. Il va se faire submerger par les soldats). Il devra jouer sur son endurance hors norme et son potentiel mode hybride je présume... Mais bon Cracker est bien adapté contre les gros bourrins. Je le monte à 90%. Je l'ai d'ailleurs toujours vu à 90 Vu que je le pense adapté contre énormément d'ennemis avec son pouvoir (du coup qu'un adversaire précis comme Doffy peut le battre (après un extrem diff fight), ça ne mettra pas Cracker globalement en dessous). Il reste encore assez éloigné de Katakuri. Et il a clairement des points faibles (mais du coup je pense qu'il peut aussi être globalement un poil meilleur qu'un personnage comme DR Sabo qui vient tout juste d'avaler le Mera). Edit: Sa prime de 860 millions devraient même être plus haute vu qu'elle ne prend en compte que le soldat biscuit principal (après oui je sais que la prime n'est pas uniquement indicateur de puissance. Sinon je serais en train d'argumenter pour un Perospero>Sabo ou Queen>Katakuri). Charlotte Brûlée Note : 42% Références prioritaires : Carrot (56,00%), Nami fin WCI (43,81%) et Nami Dressrosa (39,31%) Elle affronte Nami et Carrot dans le chapitre 835 puis Nami dans le chapitre 837. Le groupe de Brûlée est vaincu par Chopper et Carrot (chapitre 849) Elle maîtrise le Mira Mira no Mi (le fruit du miroir) C'est plus un personnage de soutient. Elle a un très bon FDD, pas vraiment accès combat (si ce n'est pour faire des clones) mais qui reste hax et peut surprendre. Elle se fait marave pas Chopper et Carrot alors qu'elle est avec son gang dans le monde des miroirs. Elle se prend une violente décharge par Nami qui parvient à lui échapper. Elle se fait constamment capturer. Elle ne peut pas atteindre le niveau 50 (elle a pas montré être une bonne combattante) mais elle reste probablement dans les alentours de Nami sans Zeus. Randolph (avec sa grue) Note : 41% Références prioritaires : Carrot (56,00%) Il s’agit d’un homie. On le note avec sa grue. Il attaque Nami dans le chapitre 831. Il affronte Carrot dans le chapitre 832. Il essaye d'attaquer Luffy dans le chapitre 836. Il sera vaincu par Carrot dans le chapitre 849. Lol ce gars du gang a Brûlée. Dire que j'étais hype à sa première apparition, comme avec Bobbin Au final il est pas au niveau de Carrot mais peut rester assez dangereux pour des personnages comme Nami. Il est plutôt rapide et c'est un Homie, combattant qui n'est pas lambda, qui est au dessus de la moyenne. Pas très loin de Brûlée, Nami donc. Il devrait être d'un très bon niveau si il était basé sur la première partie de GrandLine. C'était dans l'anime (je sais pas si on voit ça dans le manga) mais il avait massacré en solo (avec sa grue) toute une armée random d'un pays pour rapporter de la bouffe à la Tea Party. Ca c'est un feat que des puissants personnages de la première partie de Grandline pourraient faire.
  4. 2 points
    Hello tout le monde. J'ai commencé ce topic car en tant que fan de Kyoukai, je suis de plus en plus frustré par son traitement au fil de l'oeuvre. Tout d'abord je trouve insupportable le fait qu'elle soit tant en retrait. Surtout par rapport à Karyo Ten. Pourtant on parle d'un membre de l'escouade d'origine, un lieutenant de surcroit, c'est à peine si elle parle plus que En. Mais ce qui me frustre le plus c'est, d'une part, cette position de joker ultra cheaté que l'auteur a décidé de lui attribuer et qui lui colle à la peau. Je caricature, mais j'ai l'impression que son rôle ne se limite qu'à décimer le maximum de soldats pour que Shin puisse prendre la tête d'un général. Pour quelqu'un qu'on vente comme un génie de la guerre que ce soit au niveau martial, tactique et stratégique, elle est trop peu présente dans les manœuvres. Par exemple, on la voit jamais établir une stratégie ou commander une charge. Ce qui est dommage car je la trouve tout aussi compétente que Shin si ce n'est plus. J'attends une masterclass de sa part qui nous montre toute l'étendue de son talent. Que Shin finisse avec la tête de 3 généraux et qu'elle non passe très mal pour ma part. D'autres part, je trouve que son amour pour Shin donne de moins en moins d'intérêt au perso. Dans le sens où chaque action qu'elle fera sera pour Shin et non pour elle même. J'avais aimé le fait qu'elle annonce vouloir exceller à la guerre pour pouvoir vivre sa vie à fond en l'honneur de sa défunte sœur. Mais depuis un moment, on s'en éloigne. elle n'a que Shin à la bouche. J'ai l'impression que chacune de ses actions a pour but de protéger Shin etc... Je suis conscient qu'elle lui doit beaucoup car Shin ainsi que le reste de la HSU ont été la source de lumière dans sa vie. Je remets pas en cause son amour. Je préfère ça qu'un couple avec Karyo Ten. Mais si Kyoukai est seulement là pour les intrigues amoureuses, et aider Shin à devenir un GG sous les cieux, je trouverais ça tellement décevant. J'en viens même à souhaiter qu'elle devienne indépendante et qu'elle entre dans la sérieuse compétition pour les 6. Quel est votre avis sur le sujet?
  5. 2 points
    ça ne me dérange pas qu’elle soit la « tou » de Shin . mais les officiers de généraux , doivent avoir le droit de gérer des fronts contre des adversaires de valeurs et non pas des groupes de pèquenaud anonymes affiliés à une armée pour la forme . je lis plus haut que vous avez kiffé le moment où elle a créée un plan pour contenir l’attaque de l’armée de gyou’un . moi , ce passage m’a Fait ragé comme pas possible . il y avait 4 généraux en face Et l’auteur a trouvé le moyen de rendre son action de classe impersonnelle... Enfin bref je ne vois pas l’intérêt de construire kyoukai avec d’aussi fortes capacités si c’est pour l’handicaper de la sorte pour le pilot du mc. pour ouhon , personnellement c’est l’inverse j’adore son traitement . qu’il soit inconstant est pour moi un atout narratif car ça rend le récit de ses actions imprévisible et donc agréable et fun à lire . le perso est piquant ! parfois tête à claque , parfois attachant .. parfois génial , parfois stupide . parfois imperturbable et froid et parfois terriblement émouvant . la scène ou il dit « je dois sauver mon père » le dernier jour du shukai je la trouve énorme d’impact émotionnel par exemple Et ça justement parce que c’est lui qui le dit . Contre gyou’un c’est pareil , j’étais sur le c*l de le voir faire demi tour pour sauver l’homme qui ne fait que lui casser les c**** enfin ce que j’essai de dire c’est que les choix narratif d’un perso , en bien comme en mal sont parfaitement acceptable à mes yeux . mais c’est quand même nettement mieux quand ils permettent d’approfondir ce dit perso . et c’est ce qui manque cruellement au traitement de kyoukai pour moi . j’aime presque mieux le traitement fait pour kanjou sur cet arc ...
  6. 2 points
    @Gin bienvenue a toi . je suis absolument d'accord avec toi mais n'oublions pas qu'héki est un outil politique pour la faction de sei ... ceci explique bcp de chose. en tout cas pour ma part , je le vois comme un officier de soutien sans plus . je n'irai pas jusqu'a dire qu'il est aussi nul que EN parce qu'il est quand même plus puissant et plus intelligent . mais dans l'idée c'est un peu le même profil je trouve . pour moi , son avenir se trouve la de toute façon .. si lui devient GG ça serait une honte pour le poste . donc soit il trouve un " maitre " a servir , soit il sera utilisé comme outil de dramaturgie en se faisant tué devant shin/sei ou SBK . quand on parle de GG et de membre des 6 ( ou des 3 de zhao ) . il y a une différence majeure c'est l'autonomie allouée a ces généraux . le GG de base suit les ordres du QG de la capital royale quand le membre des 6 est libre de donner les siens indépendamment de la capitale royale .
  7. 2 points
    Les trois louveteaux sont exceptionnel et feront des généraux exceptionnels. Il faut bien se rappeler qu'ils ne sont pas la norme ou la moyenne des Généraux. Nous ne sommes pas dans Bleach où le titre de capitaine est réservé a une élite parmi les élites. Pour ceux qui connaissent pas Bleach (si si ça existe ), ben l'armée se compose de 13 divisions et chaque division a un capitaine et pour être capitaine ben faut être forcement un monstre. Ce n'est pas le cas avec Kingdom, un général n'est pas forcement un monstre. Pour faire un parallèle avec kingdom ça serait comme avec le poste de "GG sous les cieux": pour le devenir font forcement être un monstre. Ce n'est pas pour rien que Zaho n'a que deux sièges d'occupé sur 3. Il ne suffit pas d'être GG. En résumé tout les GG sous les cieux sont des GG mais tous les GG ne sont pas des GG sous les cieux. Nous avons les exemples de Mougou, Choutou, le GG de l'est de Zaho (le mec un peu lent). Par contre, le poste de général standard est plus "ouvert" on va dire. Souvenez vous du nombre ahurissant de Généraux que Shin, Ouhon, Mouten tuent. Ou sinon des lieutenants d'Ouki/Tou: il en a une bonne partie qui sont dans la même catégorie qu'Heki. Ou encore Kinmoun, Gakuei, Domon etc ce sont tous des généraux et clairement pas des monstres. Néanmoins, Heki a largement le niveau d'un général et a montré qu'il avait les épaules pour. Il a une bonne vision, un bon leadership, le sens des responsabilités (un peu comme En). Je ne suis pas d'accord avec le fait qu'il s'arrête à 5000 hommes max, ce n'est pas sa limite. Lors de la fausse rébellion de Sekyou, il affronte et arrive à vaincre un général de Zaho. Après, c'est comme au sport: tous les joueurs d'une division ne sont pas des monstres. Mbappé est forcement meilleur que Capitaine X dans je ne sais quelle équipe de Ligue 1 mais il n'a pas forcement les épaules pour porter une équipe en tant que Capitaine. La maturité joue un grand rôle sur certain poste c'est tout. (Je ne suis pas le football donc si Mbappé est déjà capitaine sorry ahaha).
  8. 2 points
    J'avais prévu de me faire en priorité toute la filmographie de Shinya Tsukamoto (Tetsuo, Haze, Bullet Ballet, Kotoko, Killing, Fires On The Plain soit 6 sur 15 de vus en quelques jours) mais @Setna en évoquant James Bond m'a donné envie de mi mettre n'ayant jamais regardé la saga dans l'ordre et surtout pas tous les films. Coupé en plein élan je reporte la suite a plus tard ayant aussi d'autres films à regarder qui me botte. Shinya Tsukamoto mériterait d'être plus connu car quand je vois que j'ai du faire une demande d'ajout n'étant pas présents sur Betaseries des Haze, Kotoko, Fires On The Plain et Killing et que je suis donc le seul maintenant à les suivre sachant que Bullet Ballet est suivi par 30 membres et Tetsuo par 83 membres. A titre de comparaison excessive le film le plus ajouté et Harry Potter avec 78 000 et la série Game of Thrones avec 223 000 membres. Betaseries étant un site ou j'ai ajouté tous les films (1303), series et animés (40 026 épisodes) que j'ai vu dans ma vie et de qui tous les soirs j'ajoute chaque nouveaux visionnages. Capture Fires On The Plain (2014) (Trailer) Avant dernier film sorti de Shinya Tsukamoto qui est une petite merveille. Nous suivons un soldat (Shinya Tsukamoto) coincé sur une île des Philippines vers la fin de la seconde guerre mondiale présentant des signes de tuberculose ou l’hôpital de fortune du coin ne veut pas s'en occuper et son unité ne voulant pas d'un malade dans les pattes. Errant sur l’île ou bon nombre de soldats y crèvent de faim et sous la menace de l'ennemi nous y voyons la folie s'accaparer d'une partie des soldats et la détresse de notre protagoniste qui est juste exceptionnel avec son visage qui devient inexpressif et un regard qui devient des plus vide. Terrible, puissant, fort. 4.25/5 Killing (2018) (Trailer) Film de samouraï et dernier en date de mon nouvel ami Shinya Tsukamoto. Le cadre est une ferme en pleine campagne au milieu du XIXe siècle ou un jeune rônin s’entraîne tous les jours avec le jeune fils de la ferme afin d’affiner ses talents de sabreur. Un jour, un vieux rônin charismatique (Shinya Tsukamoto) lui propose de rejoindre son groupe de mercenaires en mission secrète vers la capitale. Dur d'en parler sans spoiler mais la fin est des plus frustrante, forte, inattendu. Le réalisateur aime vraiment exploiter la folie, la descente au enfer, la transformation. 1h20 de durée ça méritait bien plus mais je présume limité en budget car il y a des scènes d’éclipsés c'est perturbant. 4/5 Haze (2005) (Trailer) Film de Shinya Tsukamoto d'une durée de 48 minutes étant la version longue d'un court métrage présenté à plusieurs festivals de films à travers le monde entre 2005 et 2006. Il à la particularité d'en être le réalisateur et acteur principal (comme souvent). Nous suivons un homme blessé qui se réveille enfermé dans un espèce d'égout glauque dans une quasi obscurité. Il tente dans bien que mal de s'y extraire de cette prison qui parait être l’oeuvre, le dépotoir d'un tueur en série. Le défaut du film est sa fin et la manque d’informations mais l'ambiance glauque me fait monter ma note. 4/5 James Bond 007 contre Dr. No (JB1) (1963) Grand classique donc avec quelques scènes bien cultes. Sean Connery dans le rôle dégage vraiment beaucoup de charmes. La scène de la mygale quand j'étais enfant m'avais bien marqué. 3.5/5 Bons baisers de Russie (JB2) (1964) Dans la lignée du premier. 3.5/5 Kotoko (2011) (Trailer) L'actrice principal réalise une belle performance en interprétant le rôle d'une jeune mère souffrant de problèmes psychiatriques. Un film de de Shinya Tsukamoto qui y joue aussi un rôle. Il aime décidément les rôles ou il en prend plein la gueule le bougre. 3/5 Bullet Ballet (1998) (Trailer) Film en n&b de Shinya Tsukamoto également acteur principal. Le choix du noir et blanc donne du cachet au film. Bon film mais je suis moins rentré dedans que Fires On The Plain, Killing et Haze. 3/5 Pokémon : Mewtwo contre-attaque - Évolution (2020) Dispo sur Netflix depuis fin février. Le dernier en date des films d'animations Pokemon qui est un remake du premier d'il y a 20 ans en images de synthèse. J'avais envie de me regarder un film léger tout simplement. 2.5/5
  9. 2 points
    Bon baisers de Russie (1964) En avant pour le deuxième James Bond. Le titre rappelle évidemment Bons baisers de Bruges, qui y faisait référence. En tout cas, le film est plus long, ce qui indique potentiellement plus de budget, c'est logique après le succès du premier. Au passage, je n'avais pas souligné l'opening pour le précédent James Bond, et bien dans le second on reste dans le même genre. A priori, il était le plus simple d'estimer que ce film aurait de nouveau pour antagoniste principal un membre de Spectre. Et effectivement, le second film donne plus de perspective sur cette organisation. D'ailleurs, on a la première apparition du grand méchant, avec son fameux chat blanc, qui a été à l'origine d'autres méchants comparables comme celui de Détective Gadget ou de Pokemon rouge / bleu. De plus, la structure du film fait beaucoup plus moderne que le premier, j'imagine que c'est ce film là qui a définitivement ancré cette saga. Mais du coup, j'ai du mal à voir le film autrement qu'ayant un peu mal vieillit, vu que les plus récents font la même chose mais avec plus de moyens, de panache, etc. A la limite, si les dialogues étaient meilleurs pour ce James Bond, mais en fait non c'est du pareil au même. Encore une fois, le film se termine comme un cheveux sur la soupe. Maintenant, je dois dire que ça va probablement être une saga qui va me fatiguer rapidement. Si c'était une série, ce serait le type qui a un scénario pour chaque épisode, avec à peine de continuité entre les épisodes. De plus, le scénario suit pour chaque épisode une formule relativement similaire. Hors, pour James Bond, je ne suis pas non plus un grand fan de la formule, ou plutôt elle s’essouffle vite. Voir l'agent secret confronté à un complot, réussir à passer entre les balles pour découvrir la vérité, affronter et vaincre le grand méchant du film, avec un final ou tout se termine bien, ça va 1 ou 2 fois mais après c'est trop répétitif. Dès ce deuxième opus, je commence à ressentir un peu de lassitude, c'est mauvais signe. Ma note : 2,75/5 Robocop 2 (1989) Bon, vu les notes sur Allociné, je n'en attendais rien. 2,1/5, c'est vraiment mauvais. Pourtant, le film commence plutôt bien. On est dans un monde qui s'effondre, avec beaucoup de crimes, ce qui permet à Robocop d'avoir de l'action. En plus, je m'attendais à ce que le film casse complètement avec le précédent, mais en fait ce sont les mêmes acteurs. En gros, l'intrigue est lancée normalement, visuellement le film reste dans le ton du précédent, et il développe un peu plus les personnages et l'univers. Bon, c'est clair qu'avoir un gamin comme ennemi, c'est original mais il aurait fallut que ce soit mieux fait pour être crédible. Et le film n'est pas hyper rythmé. Franchement le film est mieux que ce que je pensais, du coup je suis allé voir les critiques sur Allociné. Et en fait, il n'y a pas grand chose de dit sur les faiblesses du film, en dehors des quelques points dont j'ai parlé au dessus. Ma note : 3/5 Aliens le retour (1986) Je n'étais pas certain d'avoir vu en entier ce film, donc maintenant ça sera fait. Il ne me restera que le tout dernier sortie à voir. Bon, au visionnage il me parait évident que je n'avais jamais vu le film en entier. Ca m’ennuie parce que j'ai vu la fin par contre. Les films Alien ont tous plus ou moins la même structure, c'est quand même dommage le manque d'originalité. Ca peut pas vraiment se reprocher à la suite directe, mais je trouve qu'il y avait moyen de faire plus et mieux avec la saga. En tout cas, cette suite est efficace, l'action fonctionne bien, la tension aussi, les personnages sont correctement développés. Ma note : 3,5/5 Goldfinger (1965) Ah, ce titre là est très connu. Finalement c'est peut être cet opus qui a définitivement lancé la saga. Le film commence fort avec James Bond qui se fait encore plusieurs James Bond girl, j'ai l'impression que ça montre d'un cran à chaque film. Et encore une fois James Bond se fait assommé d'une manière ou d'une autre, ça aussi c'est une constance. Cependant, le film commence effectivement mieux que les précédents, grâce à ce mystère du tueur à la dorure. Ca donne un côté Agatha Christie au film, qui manquait aux précédents. Le film développe aussi un peu plus les différents gadgets. De plus, c'était aussi assez original de renverser les codes utilisés dans les deux premiers films en ce qui concerne le méchant, qui est cette fois ci présenté dès le début. Pour moi c'est le meilleur film James Bond sur la première trilogie. N'empêche, le rythme de production des films est impressionnant. Ma note : 3,5/5 Opération Tonnerre (1965) Au rythme d'un James Bond par jour, la saga durera moins d'un mois, ça peu encore passer en terme de longueur. J'aime bien la musique d'introduction de ce film là, elle m'a rappelé celle de Django. N'empêche, les accélérés sont toujours un peu comiques avec le regard d'aujourd'hui. Ca se voit vraiment beaucoup que ce n'est pas juste des actions rapides. En tout cas, c'est le retour au premier plan de Spectre. Je trouve que le film prend une meilleure tournure que les deux premiers, malgré que le réalisateur soit le même, j'ai été plus rapidement capté par l'intrigue. Mais par la suite, ça redeviens un peu classique. J'ai du mal à comprendre le succès des James Bond alors qu'ils se ressemblent et étaient produit en masse, mais il faut dire que c'est un peu la même chose pour les films de super héros actuellement, ou les westerns il y a quelques décennies (enfin, j'imagine). Sauf que les James Bond ne sont jamais passé de mode. N'empêche, le méchant avec le cache-œil ressemble un peu à Jean Pierre Raffarin, c'est marrant. Ma note : 3/5 Les dents de la mer 2 (1978) C'est vraiment pas une saga qui m'intéresse beaucoup, mais bon autant la voir un jour. A la limite, je préfère presque des films comme Piranhas, parce qu'au moins le n'importe quoi dedans me fait rigolé. Avec les dents de la mer, même si des scènes peuvent être tendu, je trouve le concept un peu limité, donc après la premier film j'ai du mal à comprendre quel a bien pu être l'intérêt de faire de suite. C'est peut être une raison de voir le film du coup. Déjà, bonne première surprise, l'acteur principal du premier film est de retour. Je ne suis pas sur que sa famille soit constituée des mêmes acteurs, mais du coup ça n'est pas bien grave si ils sont différents. Au moins ça donne un point d'encrage au spectateur, plutôt que d'avoir une suite complètement low cost du premier. Il y a aussi l'acteur qui joue le maire, Murray Hamilton, que j'ai confondu avec Gene Hackman (notamment pour son rôle dans mort ou vif), les deux acteurs ont une grosse ressemblance. En dehors des acteurs, le film utilise aussi le même type de caméra en vision subjective de la part du requin, on est dans la continuité du premier (et c'est aussi pratique en terme de coût évidemment). Le requin met cependant moins de temps à se montrer en lui même, donc en un sens le film ne mise pas sur une préparation aussi longue que le premier film (ce qui est encore un bon point). Enfin, j'ai bien aimé le fait de retourner le principe de la suite contre le héro, qui se met à douter de lui. Cependant, ça a un effet négatif : en tant que spectateur, on sait déjà qu'il a raison, donc on devine l'évolution du scénario, donc on sait que cette péripétie est en fait plus une perte de temps qu'autre chose. Du coup, malgré les points positifs du scénario, les parallèles avec le premier rendent la première partie du film trop longue, parce qu'on sait déjà quelle sera l'histoire du film. Mais je trouve que cette suite s'en tire plutôt bien, si elle est vue assez de temps après le premier c'est mieux de la voir elle que de visionner de nouveau le premier. Cela dit, la dernière demie-heure est un peu trop longue. Ma note : 2,75/5 La conquête de la planète des singes (1972) Après la fin de l'opus précédent, je me demandais comment cet opus pourrait bien traiter du sujet. Après tout, la question du budget se pose, et montrer le changement de société avec la présence de plus en plus importante des singes n'est pas forcément chose aisée dans ces conditions. Le film choisit de faire une ellipse de 20 ans pour qu'on voit directement les singes intégré à la société, mais sous forme d'esclave. J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi, il aurait fallut une ellipse plus importante, ça n'a pas beaucoup sens surtout que le fils du couple du film précédent est resté secret. Le film essaye de justifier à travers des premières minutes riches en exposition, par exemple en invoquant l’existence d'une maladie, mais ça marche moyennement. Il faut dire que ce film franchit un pas qui n'avait pas été franchit par les précédents : faire des hommes dans des costumes de singes moyennement ressemblants des singes de notre époque à nous. Avant, on pouvait rationaliser leur apparence en imaginant qu'ils avaient évolués pendant des centaines d'années, mais là ça vole en éclat. Malgré ces points, le film insuffle malgré tout un vent de fraîcheur dans cette saga : il s'ouvre enfin sur le monde des humains, sur la culture, et que c'est d'une importance non négligeable pour les thèmes qui tiennent à cœur dans la saga. Le film faisant par ailleurs moins d'1h30, son contenu est suffisamment condensé pour que le film ne se perde pas dans des péripéties lentes voir inutiles. En fait, c'est même l'inverse, le côté révolution arrive même peut être trop facilement (chose que la saga actuelle fait beaucoup mieux). Le hochement de tête est même un peu comique à voir. Malgré tout, je préfère ce type de facilité, d'autant plus qu'on parle d'une facilité originale pour l'époque, que d'une lenteur que je pensais voir dans le film. Franchement, le film était bien meilleur que ce à quoi je m'attendais. Ma note : 3,75/5
  10. 1 point
    Lucasfilm a dévoilé hier (24 Février 2020) sur nouveau projet qui se développera sur plusieurs médias (comics, nouvels, romans jeunesse et Young Adults, etc) et éditeurs (Marvel, IDW, Del Rey, etc) : Project Luminous. Ce projet est en préparation depuis 2018 et devrait ouvrir, selon Kathleen Kennedy, Présidente de Lucasfilm, "une nouvelle ère riche et fertile" Il a également était assuré le Projet Luminous n'entre pas en conflit avec les futures séries et films Star Wars pour laisser toute liberté créatives aux différentes équipes. "Le synopsis situe l'histoire 200 ans avant la saga Skywalker, à l'époque de la Haute République. Les Jedi sont alors à leur apogée et voyagent beaucoup dans la galaxie, en tant que gardien de la paix et de la justice. Mais désoastre va ébranler la galaxie, et un nouvel ennemi va faire son apparition, des sortes de viking post-apocalyspiqes, les Nihil". Video de présentation Quelques couvertures de la prmière phase du projets avant de prochaines annonces : Light of the Jedi (roman adulte, Del Rey), sortie le 25 Août aux USA : Un roman Young adult, Into the Dark, et jeunesse, A Test of Courage, tout deux publié par Disney Lucasfilm Press : Synopsis : Le Padawan Reath Silas quitte la capitale galactique cosmopolite de Coruscant et est envoyé vers les frontières non développées - et rien n'aurait pu le rendre plus malheureux. Il préférerait rester au Temple Jedi, à étudier les archives. Mais lorsque le vaisseau à bord duquel il voyage se retrouve éjecté de l'hyperespace lors d'un désastre galactique, Reath se retrouve au cœur de l'action. Le Jedi et ses compagnons de voyage trouvent refuge sur ce qui semble être une station spatiale abandonnée. Mais d'étranges choses ont alors lieu, amenant le Jedi à enquêter sur la vérité qui se cache à bord de cette station mystérieuse, une vérité qui pourrait mettre fin à la tragédie... Synopsis : Lorsqu'un transporteur est brusquement éjecté de l'hyperespace lors d'un désastre galactique, la nouvelle adolescente Jedi Vernestra Rwoh, un jeune Padawan, une technicienne audacieuse et le fils d'un ambassadeur son piégé sur une lune jungle où ils doivent faire équipe pour survivre non seulement au terrain dangereux mais aussi au danger dissimulé dans les ténèbres... La série régulière chez Marvel, The High Republic (Août) : Une autre série comics, cette fois chez IDW, The High Republic Adventures : Quelques concept-arts pour finir :
  11. 1 point
    Le moment Houken est un peu comme une parenthèse dans la bataille, car sa mort ne prouves pas que Shin a dépassé les talents martiaux des grands généraux comme Ouki, mais Houken devait mourir et ça aurai été à contre sens de tout le manga qu'il soit tué par Kyoukai. Cette dernière est allé l'affronter uniquement pour protéger Shin, et ce n'est pas ce lien d'amour qui aurai été suffisant pour battre Houken. Il devait être tué par quelqu'un pouvant lui prouver que sa voie n'a jamais existé, même si l'homme ne peut se transcender, il peut atteindre le sommet de la puissance martiale par ses liens incassables, un grand général en somme, la voie qui est représenté par Shin. J'adores Kyoukai mais elle ne pourra jamais atteindre le titre de grand général, ou en tout cas elle ne fera pas partie des six, Kyoukai se bat pour la Hi Shin qui lui a donné une raison de vivre alors qu'elle était prête à mourir en vengeant sa soeur, je sais que certain d'entre vous préférai qu'elle se battes pour elle-même mais ce n'est pas le cas, elle ne deviendra jamais indépendante de la raison pour laquelle elle se bat. Shin lui rêve d'atteindre cette objectif avant tout pour lui-même, Sei et la Hi shin sont venus après Après, cela ne veut pas pour autant dire que son potentiel est gâché, et elle aura sans doute des kills à sont actifs mais je penses que comme dans cette guerre, sa priorité restera de préserver le maximum de vie de son unité
  12. 1 point
    Je ne dirais pas qu'elle est gâchée. Mais plutôt que le potentiel scénaristique de son personnage un peu sous exploité si on la considère comme un personnage principal depuis le début, hors ce n'était pas le cas. Le plus gros problème c'est que son personnage était beaucoup trop fort de Base et dans la même branche "mystique" que Houken qui était un Boss et il est presque impossible de faire évoluer un personnage qui est dés le début trop fort. Comme le fait comprendre Riboku pour Houken qui n'a finalement jamais pu devenir vraiment plus fort que lors de son premier affrontement avec Ouki. Les persos de Kingdom progresse uniquement dans 2 aspects, martialement/politquement ( Shin/Sei ) et émotionnellement. Hors Kyoukai ne progresse vraiment que dans un seul depuis le début, le second. Ensuite dans les persos principaux, il y a des priorités de développement et aussi par rapport au scénario qui est une retranscription. Shin = Héros, Sei = Meilleur ami, Raison de ce battre du Héros, Ten = Amie, Petite Sœur. Kyoukai dans l'histoire n'arrive que bien après et en même temps que Bitou, Bihei et j'ai oublié le nom de leur premier chef de Go... Kyoukai à le plus gros développement de tous, elle est meilleure amie puis sans doute premier amour de Shin, Entraîneur et première Rival de Shin, mais elle a aussi un arc pour elle. Elle dépasse en importance désormais Ten et est devenue un personnage principal ! Du coup elle est très loin d'être gâchée et en plus elle va avoir un nouveau développement martial avec ce qu'elle a perdu contre Houken sans oublier sa romance. D'un point de vu scénaristique Mouten est bien plus important qu'elle et pourtant on ne le voit jamais, lui pour le coup est vraiment sous exploité, mais pas gâché.
  13. 1 point
    @Shin-wara Dans l'ensemble on est d'accord, surtout sur les points GGR et Houken. Après concernant Ryoutou, ça ne m'a pas dérangé plus que ça. J'aurais justement pas trouvé crédible si, à elle seule, elle tue un général ennemie qui avait une formation de défense. Par contre j'attends d'autres assassinats de sa part notamment avec les différents clans d'assassins. Ça c'est vraiment ce qui me fait peur pour la suite du manga: le schémas "je dois prendre absolument la tête du commandant ennemie sinon je sers à rien". J'espère que les futurs succès de Shin ne dépendront pas uniquement des généraux qu'il tuera. En une bataille Shin réussi à tuer 3 généraux dont un one shot, un connu pour être le bouclier de l'un des grands cieux, et enfin celui qui a la puissance martiale la plus fort du manga. En plus de développer son instinct et d'éveiller son unité. Je veux bien qu'il soit le personnage principal, mais ça fait beaucoup. Ça veut dire que Shin est déjà plus fort que les Duke Hyou, Moubu, Ouki et Renpa? A côté de ça, on a les Mouten et Kyoukai qu'on vente comme des génies, qui nous montrent rien, mais qui évoluent quand même parce que le récit l'exige. Pas grand monde aime Ouhon, mais en vrai c'est vraiment celui qui est le mieux exploité de tous (hormis Shin). J'espère de tout cœur que Shin ne devienne pas la caricature qu'est devenu Luffy.
  14. 1 point
    Ah ça ... je l’avais dis au moment du combat avec houken ... Pour le moment kyoukai est traitée comme un lieutenant Pas comme une futur GG . Dans cet arc le traitement de kyoukai était moyen selon moi . dans la mesure ou : 1) le contexte ( une aile en infériorité numérique d’officiers gradés ) aurai du lui permettre d’avoir de l’espace pour briller en opposition à des généraux . ( et pas juste des troupes de no name sans commandant comme à chaque fois ) . 2) avec CGR , plutôt que de sortir un plan miracle qui consistait à rentrer dans l’encerclement adversaire pour les détruire de l’intérieur . j’aurai préféré qu’elle utilise la situation pour surprendre CGR et avoir son kill ... ( quitte à ensuite revenir briser l’encerclement de l’extérieur pour avoir l’effet moral de la prise CGR comme justificatif du boost . 3) avec houken , je n’ai pas du tt aimé le parallèle avec kyou/ouki . A mes yeux , kyoukai aurai du soit être celle : - qui battait houken ( au combat ou psychologiquement en lui montrant que les liens la rendait plus forte ) - qui menait la HSU dans la poursuite Vs riboku pdt que Shin combattait houken . l’utiliser en chair en canon , je trouve que c'était parfaitement inutile a ce stade de l'histoire . la tension était deja immense et le background se suffisait a lui même . ( ouki pour houken + kyogai ) pour ce qui est de l’aspect émotionnel , ça ne me dérange pas qu’elle ait un lien fort avec Shin . voir même une romance ... mais pas au point de la rendre stupide et de lui faire perdre sa spécificité propre ... il y a d’ailleurs d’autres moment où je trouve que le perso a été mal exploité . par exemple à kokuyou , plutôt que de se battre en plein jour avec ryoutou j’aurai préféré que la mission assassinat dans la nuit fonctionne ... contre gohoumei , ça ne m’aurai pas dérangé non plus si elle avait été celle qui avait capturé / tué reiou . Mais bon , à la limite je peux comprendre que Shin avait besoin d’un kill à ce moment là .
  15. 1 point
    Heki est un général correct, avec de bonnes compétences. Peut-être que ses appuis familiaux et politiques l'ont facilité à gravir les échelons.😁😏 Mais il n'a pas démérité et je pense que le voir devenir un des lieutenants de Ri Shin si ce dernier monte encore dans la hiérarchie militaire ne serait pas idiot. Au contraire, même. Ta métaphore footballistique n'est pas mauvaise mais je donnerais, pour ma part, un exemple plus ancien que celui de Mbappé. Zidane est devenu un capitaine avec le temps, acceptant progressivement de porter une équipe dans ce rôle, mais quand il n'était pas capitaine, il pouvait compter sur un chien de garde appelant à une discipline de fer (Deschamps).😉
  16. 1 point
    @Gin Salut, bienvenue sur le forum. Pense à faire des sauts de lignes et des paragraphes, c'est plus agréable à lire ^^ Heki, il est là pour représenter le niveau de général standard, il connait les bases, il n’est pas flamboyant, mais on peut compter sur lui. Si tout le monde est exceptionnel, personne n’est exceptionnel. Pour la bourde d'Heki, honnêtement personne ne pouvait deviner qu'ils allaient utiliser des sous-terrains secrets pour avoir accès facilement au vivre. Donc oui, il a échoué à les protéger, mais comme beaucoup d'autres dans son cas. Pour avoir tué le roi Rozo, il mérite une récompense, mais pas au niveau de Mouten qui a géré seul une aile pendant 15j. Concernant les 6GG, vu que l’on connait actuellement que 2 Grands Généraux actuellement, Moubu et Tou, je pense, n'importe quel Général promu GG fera en définitive partie des 6GG. Il y a juste le statut de Yotanwa qui n’est pas clair, mais apparemment elle pourra aussi y prétendre. Donc pour moi : Moubu, Tou, Ousen, Yotanwa, Kanki et Mouten ^^ Désolé Ouhon et Shin, il y avait plus de place Je pense qu'on aura davantage d'explication sur le fonctionnement des généraux avec la promotion imminente de Mouten, Shin et Ouhon.
  17. 1 point
    C'est bien le God Thread, effectivement ça doit être au moins aussi puissant qu'un KG, en revanche on ne sait pas s'il peut la sortir autant qu'il le veux, et le fait qu'il ne l'ai sorti qu'a la toute fin, en opposition au KKG semble quand même aller dans le sens d'une technique ultime de Doflamingo. Franchement ça m'étonnerais que le mec puisse balancer a l'infini des techniques aussi puissante, plusieurs fois peut être bien mais y'a forcément une limite, sinon le gars est vraiment trop con, il a une technique overkill qui est sa seule et unique option face au G4, mais il préfère se faire boxer 10min avant de la sortir, alors qu'il est lui même choqué de la puissance déployée par son adversaire et voit très bien qu'il ne peut absolument plus rien faire au point de froler le KO, ce qui ici signifiait la perte de son empire et son emprisonnement. Ça ne me semble pas vraiment coller avec la supposée intelligence du mec. Oui mais pour faire attaques puissantes il doit concentré ces fils, sinon ils ne sont même pas suffisamment puissants pour repousser Luffy, alors pour passer les biscuits de Cracker y'a de la marge. Quant a Cracker, ce n'est pas Luffy qui parcours les mer au hasard et doit tout découvrir de lui même, lui est issu d'une famille de Yonkou, le Haki n'a jamais rien eu de mystérieux pour lui parce qu'il était constamment entouré de personnages le maîtrisant, de sa mère a ses frères en passant par l'équipage affilié a la famille. Mais même en admettant qu'il ai effectivement renforcé son HDA pour cette raison .... ça nous mène ou ? Qu'est ce que ça change dans le débat ? Cracker n'en ressort pas plus ou moins valorisé, ses feat & capacités reste les mêmes. Encore une fois admettons, mais je vois pas en quoi ça le diminue, il a une faiblesse, il s'est occupé de la palier avec une bonne stratégie, et ça marche; le mec KO super facilement tient des combats contre Luffy pendant des heures et des heures, s'est hissé a la position de Sweet Commander dans l'un des 4 équipages les plus puissants du monde. Plutôt que de mettre en avant cette faiblesse (qui est virtuelle puisqu'au final il ne se fait jamais toucher) c'est justement le fait qu'il soit suffisamment intelligent pour s'en rendre compte et mettre au point une stratégie payante pour faire de cette faiblesse une force qu'il faut mettre en avant. Ton raisonnement c'est comme dire "Ouais Luffy frappe vraiment comme une quiche, c'est pour compenser sa force de crevette qu'il a du développé le G4". Peut être, mais ça fait partie de sa force, et ça ne change rien au fait qu'en G4 il frappe comme une grosse brute, tout comme ça ne change rien au fait que pour toucher Cracker, il faut déjà passer sa résistance d'acier. Cracker IN et Cracker OUT (j'aime bien le terme, bien choisi), sont deux stratégies différentes, avec des avantages et désavantages différents. Cracker IN est une stratégie qui ne paye pas contre des mecs qui frappent aussi fort que Luffy, mais je rappelle quand même que toujours maintenant, le G4 a une puissance absolument monstrueuse, même un mec comme Kata ne rigole plus du tout quand il se le mange, et perd son sang froid. Cette stratégie est probablement très efficace contre 99% du cast de OP, parce que rare sont les mecs qui ont montré une puissance offensive digne du KG, donc rares sont les mecs qui pourrait ne fus ce que toucher Cracker, CQFD. Pour le Parasite, Dofla doit connecter son fil a la colonne vertébrale de ses victimes, a la base de la nuque, les Soldats de Cracker n'ont pas de Colonne Vertébrale, donc pas de contrôle possible. Probablement, sauf que son armure est vide, pas très compliqué de se toucher donc. Et y'a Zéro raison pour que, juste parce qu'il est dans son armure, tout a coup, son pouvoir change de règles et qu'il soit obligé de faire se toucher l'armure elle même. C'est le cas d'aucuns autres FDD en tout cas.
  18. 1 point
    Groupe 49 – Big Mom Pirates : Cracker, Brûlée et Randolph Charlotte Cracker Note : 90% Références prioritaires : Katakuri (92,49%), Luffy fin WCI (92,32%), Luffy Dressrosa (88,67%) et Doflamingo (88,19%) Il s’agit d’un des trois Sweet Commanders de Big Mom. Dans les chapitres 879 et 934, il est dit que Katakuri est le plus puissant des commandants donc sa note est une limite supérieure à la note de Cracker. Sa Vivre Card indique qu’il maîtrise aussi le Haki de l’observation puis qu'il est très bon pour renforcer son épée avec du HDA. Prime : 860,000,000 Ah, Cracker ! Ca avait pas mal causé déjà il y a quelques temps quand une simulation de combat Cracker vs Doflamingo avait été faite. D'ailleurs, mon argumentation de l'époque : Bon après c'est bien beau de regarder Cracker vs Doflamingo, mais ce combat n'a pas eu lieu et n'est qu'hypothétique. L'évaluation de Cracker sera bien plus précise en utilisant Luffy DR (88,67%) et Luffy WCI (92,32%) comme références. Déjà, on voit que Luffy a eu une nette progression sur WCI, principalement due à son combat contre Katakuri. Peut-être également un peu pour tout le reste aussi. En début d'arc, Luffy galère contre Cracker. Ensuite, il se fait marcher dessus par Katakuri (les 3% de différence me semblent bien justifiées). Enfin, il fait jeu égal puis vainc Katakuri. Sans trop m'avancer, je pense que Luffy WCI vainc Cracker bien plus facilement que Luffy DR. Luffy DR d'ailleurs était plutôt mis en difficultés pendant tout ce qu'on voyait du combat. Malheureusement, il y en a une bonne partie qui a été passé sous silence. Luffy DR aurait-il vaincu Cracker sans l'aide de Nami ? Déjà il aurait pas pu bouffer les biscuits et faire sa dernière attaque, il aurait dû trouver autre chose. Mais Luffy est ingénieux, on le connaît le bougre. Cela dit, je pense pas qu'on puisse réduire à ce point l'aide de Nami sur les 11h de combat. Je vais quand même placer Cracker entre nos deux Luffy. 90%, ça semble pas mal pour illustrer les difficultés de Luffy DR (+1,3%), supposer que l'apport de Nami (43,81%, quand même) a permis de faire la différence. Ensuite, supposer une petite progression de Luffy jusqu'à son combat contre Katakuri (jusque 89,5 par exemple), ou vraiment il progresse à fond (jusque ses 92,3%). On pourrait aussi utiliser Jack en tant que référence (88,95%), mais celui ci étant spéculatif, ça vaut pas forcément le coup. Charlotte Brûlée Note : 43% Références prioritaires : Carrot (56,00%), Nami fin WCI (43,81%) et Nami Dressrosa (39,31%) Elle affronte Nami et Carrot dans le chapitre 835 puis Nami dans le chapitre 837. Le groupe de Brûlée est vaincu par Chopper et Carrot (chapitre 849) Elle maîtrise le Mira Mira no Mi (le fruit du miroir) Une fois sortis du piège de Brûlée, Chopper (51,22%) et Carrot (56%) ne semblent pas avoir eu de difficultés à venir à bout de Brûlée et des Homies présents, Randolph compris dedans je crois. On est clairement dans le cas d'un personnage au pouvoir relou qui peut causer des soucis à bien plus fort qu'elle, mais est de plus en plus mise en difficulté au fur et à mesure que le pouvoir est découvert. Par exemple, sur 10 combats, en supposant que les personnages apprennent de leur adversaire, elle pourrait gagner une fois contre un +80% (avec un peu de chance ), mais perdrait les 9 suivants. Contre une Carott, c'est un peu plus équilibré, on est plus sur un rapport de 2/10 peut-être, et sans avoir particulièrement de la chance. Nami est pour moi la meilleure référence car c'est là où on a eu un 1v1 direct. Ce combat était court, et pour le coup c'est Brûlée qui ne connaissait pas les pouvoirs de Nami. Mais les deux ont montré des occasions de vaincre leurs adversaires. Bref, c'était équilibré. Sur 10 combats contre Nami, je dirai que Brûlée aurait l'avantage sur les premiers combats, mais qu'elle le perd assez rapidement pour tendre sur un 50/50 dès le 3eme combat puis enfin un ratio en faveur de Nami. Résultat : quasi égal à Nami. Randolph (avec sa grue) Note : 36% Références prioritaires : Carrot (56,00%) Il s’agit d’un homie. On le note avec sa grue. Il attaque Nami dans le chapitre 831. Il affronte Carrot dans le chapitre 832. Il essaye d'attaquer Luffy dans le chapitre 836. Il sera vaincu par Carrot dans le chapitre 849. Clairement convaincu par Natsu. J'aurai eu tendance à monter un peu pour ne pas avoir plus de 15% d'écart, mais puisqu'il existe l'écart de référence Brook/Zéo dans le même endroit du classement, ça me semble vraiment le bon raisonnement. Brook bat Zéo avec autant de difficultés que Carott bat Randolph. Il n'y a pas de pouvoir cheatcode particulier. Simple et efficace
  19. 1 point
    Shin Nendo: Il a un physique à faire peur, il est con comme un cul, mais quel coeur immense et quel sens de l'amitié.
  20. 1 point
    Bonsoir, Bienvenue sur le topic des classements One Piece @Prongs et @Nilsou (je ne te l'ai pas dit tout à l'heure) On dirait que le débat sur Cracker fait rage à nouveau^^. Vous pouvez continuer à débattre ici en toute liberté tant que le débat tourne autour de Cracker. Je ferai surement quelques remarques demain sur ce que j'ai lu. En attendant, je remets la présentation du groupe. Pour plus d'informations sur les personnages évalués, vous pouvez lire mes commentaires (ici) puis les commentaires des autres membres. Bon, je préviens quand même, il y a eu pas mal de développement (notamment pour Cracker 😅) Groupe 49 – Big Mom Pirates : Cracker, Brûlée et Randolph Charlotte Cracker Note : % Références prioritaires : Katakuri (92,49%), Luffy fin WCI (92,32%), Luffy Dressrosa (88,67%) et Doflamingo (88,19%) Il s’agit d’un des trois Sweet Commanders de Big Mom. Dans les chapitres 879 et 934, il est dit que Katakuri est le plus puissant des commandants donc sa note est une limite supérieure à la note de Cracker. Sa Vivre Card indique qu’il maîtrise aussi le Haki de l’observation puis qu'il est très bon pour renforcer son épée avec du HDA. Prime : 860,000,000 Charlotte Brûlée Note : % Références prioritaires : Carrot (56,00%), Nami WCI (43,81%) et Nami Dressrosa (39,31%) Elle affronte Nami et Carrot dans le chapitre 835 puis Nami dans le chapitre 837. Le groupe de Brûlée est vaincu par Chopper et Carrot (chapitre 849) Elle maîtrise le Mira Mira no Mi (le fruit du miroir) Randolph (avec sa grue) Note : % Références prioritaires : Carrot (56,00%) Il s’agit d’un homie. On le note avec sa grue. Il attaque Nami dans le chapitre 831. Il affronte Carrot dans le chapitre 832. Il essaye d'attaquer Luffy dans le chapitre 836. Il sera vaincu par Carrot dans le chapitre 849. Bonne soirée.
  21. 1 point
    Il faut faire la part des choses entre Naruto et Boruto Next Generation la suite. Il y a le manga Naruto puis officiellement les films qui ont un lien à savoir Naruto The Last ainsi que Boruto le film puis il y a le manga Boruto une suite à Naruto, mais aussi en anime ou les deux supports gardent des liens, ceux qui font le manga supervisent l'anime (on peut même y voir des références). Momoshiki et Urashiki et leurs propos viennent uniquement de l'anime Boruto, anime Boruto qui suit le manga Boruto, toute la partie avec Urashiki dans le tournoi de l'examen chûnin de Boruto a un grand lien avec le manga Boruto. C'est bien pour cela que je dis que Boruto apporte d'énormes incohérences avec le manga Naruto que se soit l'anime avec les exemples que tu cites (Urashiki, Momoshiki, etc) ou dans le manga ou ils changent totalement la nature des Otsutsuki et tout se qu'il y a autour. On parle de Kaguya la chef du clan Otsutsuki qui vient avec son clan à un parasite extraterrestre qui vient en duo pour dévorer des planètes. D'ailleurs il suffit de voir le film Boruto. Il n'y a pas d'Urashiki, il n'y a aucun propos sur Kaguya devant surveiller un secteur, ni même de branche secondaire ou de branche parallèle ou quoi que se soit, ni même le délire de "planter un Juubi" qui va faire un arbre qui va dévorer la planète. Dans le film la seule envie de Momoshiki c'est d'extraire Kyubi de Naruto pour en faire des pilules, jamais il n'a l'envie ou l'idée de réunir les Bijuu pour faire un Juubi et faire pousser un arbre qui lui permettra de dévorer la planète. De plus il n'a jamais été dit que Kaguya craignait une attaque de son clan. Kaguya se préparer contre une menace qui n'était nul autre que Kinshiki et Momoshiki (et uniquement eux), il n'y avait pas d'histoire de clan ou de branche parallèle ou secondaires, alors qui sont-ils ? Probablement des déserteurs du clan à l'origine ou deux membres qui se sont dissociés du clan ou que sais-je on peut facilement trouver des raisons sans que cela soit incohérent avec les propos dis dans le manga, le databook et guidebook. C'est le même principe qu'avec le clan Uchiha éteint, même si il y avait encore quelques membres survivants comme Obito. De base on a se constat. - Kaguya chef du clan Otsutsuki débarque avec son clan sur la Terre pour dévorer le fruit divin. - Kaguya craint une menace à savoir Momoshiki et Kinshiki. - Kaguya se fait sceller, son fils Hamura à la tête du clan Otsutsuki part sur la lune, Hagoromo reste sur Terre. - Au fil des années le clan Otsutsuki disparait et il ne reste que Toneri, le dernier Otsutsuki, le dernier des descendants Otsutsuki du clan (puisque tout le clan été sur la lune). - Momoshiki et Kinshiki viennent sur Terre pour dérober le chakra d'Hachibi puis rapidement de Kyubi pour faire des pilules pour la puissance et la jeunesse. - Momoshiki et Kinshiki se font tués, la fameuse menace que craignait Kaguya disparait. C'est l'anime et le manga Boruto qui apporte des différences et des incohérences, des contradictions. Visiblement Kaguya n'est plus la chef du clan Otsutsuki, elle vient en duo sur la Terre comme tous les Otsutsuki font (mais bon si ils viennent en duo pourquoi elle vient avec une partie du clan ?). Ils cherchent à dévorer des planètes comme des parasites en faisant pousser des arbres divins qui consomment la planète en faisant pousser un unique fruit. Momoshiki et Kinshiki ne sont plus la menace que craignait Kaguya, mais c'est visiblement tout le clan Otsutsuki. C'est bien pour ça que je râle autant au sujet des incohérences dans le manga et l'anime Boruto. Les derniers chapitres de Boruto (et une moindre mesure l'anime Boruto), changent totalement l'histoire des Otsutsuki et les informations données dans le manga Naruto, dans le quatrième databook ou dans les guidebook pour les films. Je rappel que les databook/guidebook sont des compléments d'informations donnés et fait par l'auteur en personne. Dans tous les cas Boruto chie totalement sur l'origine et sur l'histoire des Otsutsuki faite par Kishimoto et ça c'est une honte et c'est irrespectueux, mais aussi incroyablement stupide, car au moins l'histoire des Otsutsuki aussi mauvaise soit-elle (belle connerie de l'auteur) était finit.
  22. 1 point
    Les autres je ne sais pas, mais pour moi, quand c'est vraiment mauvais, j'arrête. Pour l'instant je suis de loin, mais faudrait pas que ça devienne plus mauvais... Après oui, on peut faire intervenir, introduire n'importe quoi, n'importe qui dans un manga (une histoire en général). Par exemple, dans 5 chapitres les auteurs peuvent venir dire que le chef suprême des Otsutsuki est Doraemon, nous ne pourrions l'empêcher. Donc oui tout est faisable et acceptable, mais est-ce pour autant que tout est forcément bien? Il faut savoir nuancer ce qui peut être fait, de ce qui est bien fait. Déjà 5 éléments de bases, mais en tout il y en a bien plus dans le ninjutsu, car le mokuton, c'est pas du ninjiutsu? Pour les seaux, oui les débutants doivent en faire, mais par exemple, amaterasu ou susanoo qui sont du ninjutsu (oui oui, le data book le classe comme ninjtsu), tu as vu des seaux? Donc faut pas être trop catégorique sur le fait qu'il faille absolument des seaux pour faire du ninjutsu, il y a nombres d'exemples dans le manga Naruto et notamment plus l'histoire avançait qui prouvaient que les seaux n'étaient pas un composant indispensable pour faire du ninjutsu. Ou plus simplement, le rasengan, il n'a pas besoin de seau, à moins que ce ne soit pas du ninjutsu, or il me semble qu'il est décrit de rang A. Continuons, le hiraishin n'est pas toujours fait avec des seaux, la technique du sandaime raikage pour perforer est du raiton, mais il n'y a pas de seaux et c'est du ninjutsu. Pareil pour le sand aime mizukage qui use de justu (celui qui fait office de pistolet) sans recours à un seau et il y a plein d'autres exemples. Et le fait qu'elle soit supérieur à Jiraya ne jouerai pas un rôle? Justification qui est très très limitée... C'est du même acabit que mon exemple avec Doraemon. Après il a été assez souvent dit que la défaite de Naruto et Sasuke ne serait pas gênante si en face le gars avait montré des signes de difficultés, mais non, rien, le gars est plutôt vu comme étant très tranquille, quelqu'un qui n'a jamais forcé et jamais puisé dans ses réserves. Si le combat avait été âpre et nous avait montré un Jigen qui était un minimum essoufflé, esquinté, donc ayant du chercher dans ses réserves, je n'aurai pas vu de souci à sa victoire, mais rien. est-ce un problème de mise en scène? Un problème de dessins? Mais le fait est que le gars n'est jamais vu en difficulté, pire, c'est plutôt un sentiment d'extrême facilité qui ressort de ce combat. Il semble plus en difficulté là dans ce chapitre face à un gars, que face aux deux meilleurs ninjas qui ont battu Kaguya et perdu face à un gars normalement moins fort actuellement vu sa condition de "parasite" sur tout les compartiments à Kaguya, cherché l'erreur... Par contre il serait bien de ne pas faire de double post...
  23. 1 point
    Je pense que pour le coup tu oublies que l'aura de Cracker lui permet de faire s'évanouir les Homies les plus faibles. Ce n'est pas du HDR, mais l'effet semblait similaire. On peut donc se demander si les Homies qui résistent à cette aura ne résisterait pas au Haki des Rois (qui touche vraiment les plus faibles). Quand bien même on assumerait que le fait qu'il ne supporte pas la douleur signifie qu'il n'a pas de résistance (ce qui reste une interprétation selon moi), faut-il encore le toucher. Remplir la map par exemple pourrait facilement être contré par une armée de biscuits trop solides pour le Flamant. Edit : désolé du double-post.
  24. 1 point
    Charlotte Cracker Note : 89,45% Références prioritaires : Katakuri (92,49%), Luffy fin WCI (92,32%), Luffy Dressrosa (88,67%) et Doflamingo (88,19%) Il s’agit d’un des trois Sweet Commanders de Big Mom. Dans les chapitres 879 et 934, il est dit que Katakuri est le plus puissant des commandants donc sa note est une limite supérieure à la note de Cracker. Sa Vivre Card indique qu’il maîtrise aussi le Haki de l’observation puis qu'il est très bon pour renforcer son épée avec du HDA. Prime : 860,000,000 Ah, Cracker... Le perso de l'arc WCI qui a commencé à me plaire à partir de la 3e/4e lecture de l'arc. Il me dérangeait car j'avais du mal à me faire à l'idée que Doflamingo puisse être inférieur à un 3e mate de Yonko. Sauf que là... Force est de constater qu'il a moins de mal face au Gear 4th de Luffy, a une très grosse defense, peut fabriquer énormément de soldats et qu'il a tenu plusieurs heures face au duo Luffy/Nami. Luffy dira même que son haki de l'armement était le plus solide qu'il ait rencontré jusqu'à présent et on sait que BM l'a envoyé faire face à Luffy en sachant que ce dernier venait de vaincre Doflamingo. BM et lui même le considèrent donc comme supérieur au Joker. J'aurais bien aimé voir son combat face à Luffy seul pour pouvoir vraiment juger la différence entre les deux combattants. Je pense que BM et Cracker ont sous évalué la force du Joker que je vois dans les mêmes eaux que l'homme biscuit. Tout comme @Lydwe je vois le fils de BM comme supérieur à Jack qui est à 88,95 (en attendant de voir sa forme hybride) qui pour l'instant m'a bien moins impressionné que le Sweet Commander. Jack me donne l'impression d'être une simple brute avec un max d'endurance et de PV contrairement à Cracker qui a l'air bien plus complet. Pour moi sa limite haute n'est pas Katakuri, mais Luffy fin WCI à 92,32. Conclusion : Note de 89,45 pour Cracker, ce qui le place à +1,26 de Dofla, +0,5 de l'autre brute de Jack et à +1,22 de Luffy Dressrossa qui a fait jeu égal avec lui grace à l'aide de Nami. Charlotte Brûlée Note : 37% Références prioritaires : Carrot (56,00%), Nami fin WCI (43,81%) et Nami Dressrosa (39,31%) Elle affronte Nami et Carrot dans le chapitre 835 puis Nami dans le chapitre 837. Le groupe de Brûlée est vaincu par Chopper et Carrot (chapitre 849) Elle maîtrise le Mira Mira no Mi (le fruit du miroir) Passons désormais à la demoiselle en détresse de cet arc, celle qui a passé la moitié du temps en captivité et sans qui Morgans n'aurait pas eu l'info de la défaite de Katakuri, j'ai nommé : Charlotte Brûlée !!! En effet, elle a réussi à retarder Luffy et le grand Gangster Gastino, elle a réussi à kidnapper certains Mugi grâce à son fruit en tout début d'arc et... C'est à peu près tout ce qu'elle a fait de positif, non? A part ça : One shot par Carrot, capturée par Luffy sans haki alors qu'elle se baladait naïvement dans son monde de miroir, recapturée par Pekoms avant de hurler que Luffy avait battu Kata (permettant à Morgans d'avoir une info exclusive). Elle aura été très utile à l'alliance Mugi! QI de combat NEGATIF: elle devrait se contenter d'emprisonner ses adversaires dans son monde miroir avant de se pointer avec des alliés vraiment fort. Au lieu de ça elle passe son temps à se faire marcher dessus dans "son" monde. Elle a déjà la possibilité de se transformer en tout et n'importe quoi mais ne s'en sert pas pour attaquer sans être vu : elle pourrait se transformer en lapin, arbre, chat... et attaquer de loin avec une arme comme sa sœur Flampe! Mais non, elle préfère attaquer au CAC alors qu'elle n'est clairement pas faite pour ça. Elle donne l'impression d'avoir une maîtrise des plus basiques de son fruit. Le Mira Mira no mi doit offrir plus de possibilités que son monde des miroirs qu'elle maîtrise à peine... Un labyrinthe de miroir où l'adversaire ne sait pas si la personne en face de lui est un reflet ou son vrai adversaire (Bruce Lee dans Opération Dragon, dernier John Wick), contrôler les éclats de miroir et s'en servir comme des armes (ça pourrait être monstrueux avec un haki de l'armement passable), clone miroir (qui pourrait fonctionner comme le Mirage tempo de Nami sauf que tu te retrouves à frapper dans un miroir), éveil permettant de transformer tout ce que l'on touche en miroir... Concernant sa note : elle est clairement inférieure à Carrot, je la voit même inférieure à Nami Dressrosa qui me semble bien plus débrouillarde que la fille de Big Mom. Partons sur une note de 37 afin de laisser une certaine marge entre elle et Nami. Randolph (avec sa grue) Note : 38,5% Références prioritaires : Carrot (56,00%) Il s’agit d’un homie. On le note avec sa grue. Il attaque Nami dans le chapitre 831. Il affronte Carrot dans le chapitre 832. Il essaye d'attaquer Luffy dans le chapitre 836. Il sera vaincu par Carrot dans le chapitre 849. Randolph est un assez bon combattant qui arrive à bloquer quelques coups de Carrot en mode "échauffement", mais qui ne tient pas la route quand Carrot vise le KO rapide. Sauf erreur de ma part, il perd énormément en vitesse et en mobilité sans sa grue qui se prend un KO rapide par Carrot. La question que je me pose est : Randolph pourrait-il battre Nami WCI? Pour moi, non! Zeus pourrait mettre KO Randolph et sa grue en une seule attaque et Nami est incroyablement difficile à toucher (fuite, bons réflexes, Mirage tempo). Je placerait même Randolph entre Nami Dressrosa qui avait déjà de quoi le mettre KO et Brulée qui n'a montré aucune attaque efficace en dehors de son miroir doré qui ne peu fonctionner qu'une fois face à des adversaires plus rapides qu'elle. 38,5 Edit : modification des notes suite à la remarque de @Natsũ
  25. 1 point
    Light : de loin mon préféré de la série. Une intelligence remarquable, mais peu à peu détruit par son complexe de dieu.
  26. 1 point
    En y repensant c'est assez paradoxal mais le pouvoir de Law ne coupe pas. Il n'y a donc pas de puissance dans ses attaques et on comprend mieux pourquoi il se fait balader par Dofly. Et un personnage peu remettre ses morceaux tout de suite s'il en a occasion sauf si Law emploie une certaine technique qui lui demande plus d'énergie mais cela ne dur qu'un temps. Hawkins peu donc se reformer tout seul je crois sauf s'il est vraiment taillé en dès lol. (qu'est ce que c'est chiant ce site avec ses pubs bidons pour régime qui reviennent tout les 20 secondes pfffffff)
  27. 1 point
    Ce n’est pas dit de manière explicite mais celui qui a délivrer Law au pénitencier de Rasetsu à la capitale des fleurs c’est bien X-Drake. Et bien que Hawkins se soit fait découper par Law en plusieurs parties quelqu’un a dû le trouver et l’assembler et ce dernier a dû prévenir ses supérieurs en émettant l’idée la + probable que le fautif est X-Drake vu que je pense qu’il l’a attaqué en traite. La couverture de Drake n’est pas quasi parfaite donc à voir si cette mésaventure ne lui portera pas préjudice par la suite.
  28. 1 point
    Zoro trouve luffy parce que luffy fait du bruit je l'ai compris comme ça et je pense qu'il ne faut pas aller chercher plus loin. J'ai franchement aimé ce chapitre, niveau humour et mise en place des forces en présence. L'équipage de kaido, c'est comme les rocks il n'y a que la force qui importe. Pour le reste on parle souvent de la génération terrible et très franchement j'aurais été vraiment déçu que luffy et zoro échappent sans pb à apoo. Enfin je sais pas... Il y a deux ans qui ont passés, deux ans que les protagonistes mais comme le.disait bien qqn ici, les autres ont aussi progressé. Xdrake Hawkins et apoo chez kaido bege chez big mom law corsaire, urouge qui défonce un sweet commander, ils ont accumulé pas mal d'experience, de force, ce ne sont pas des randoms. Oda est malin en touchant à son duo pour nous faire comprendre la dangerosité de la situation. Dans qqs chapitres, luffy ou zor aura fait qqch de ouf et on abusera dans le sens inverse.
  29. 1 point
    La seule chose que je trouve inhabituelle chez Zoro c’est le fait qu’il ait réussit à trouver Luffy alors qu’au début de l’arc le personnage arrive à faire l’exploit de se séparer de Luffy/Kiku/Law alors qu’il était à bord de la même monture (Komachiyo). Mais bon il est vrai que Luffy a fait un gros boucan ce qui pourrait expliquer la chose. J'aurais préféré qu’il fasse chemin à part comme d’habitude mais peut-être que l’auteur a mis ça pour + tard. Du coup Queen dans ce chapitre à juste servit a motiver/galvaniser ses hommes. Je pensais qu’il allait participer de lui-même à l’affrontement surtout qu’on voit bien qu’il n’a pas peur de mettre la main à la pâte.
  30. 1 point
    Zoro a assisté à la pauvreté du peuple de Wano de prés, que ce soit avec Tama ou bien plus tard avec le village d'Ebisu, où on l'a senti toucher par ces gens pauvres qui gardaient une certaine joie de vivre et partageaient avec lui ce qu'ils avaient. Du coup ça ne me choque pas vraiment.
  31. 1 point
    One piece ne marche pas comme dragon ball, il n'y a pas de plot invincibilité pour les héros comme avec les principaux antagonistes jusqu'a la fin d'un arc. C'est aussi ce qui fait le sel de One piece, il y a plus de tension parce qu'ils ne sont pas tout puissant et peuvent se faire blesser par de simples arme du gaz ou une bombe. Tout voir au travers du prisme de la puissance est un défaut récurent que font certains lecteurs de OP. De plus je trouve ça puéril de leurs reprocher leurs faiblesses ici. Ils ne sont pas en train de combattre Apoo ni de lui faire face, il n'essayent même pas de bloquer l'attaque ou d’utiliser leurs haki non ils se prennent juste une explosion par surprise ni plus ni moins, le résultat me parait normal vu qu'ils ne sont pas invincible. D'autant plus Appo est loin d'être un random donc il est normal que ce personnage ai droit a une mise en avant,pas sur qu'il aura d'autres occasions. J'ai la net impression qu'Oda est en train de finaliser le portrait d'Apoo, il est montré comme un individu sournois qui a des tendances a la trahison et son style de combat est complétement raccord avec lui même (comme pour beaucoup de perso d'ailleurs) du coup il attaque systématiquement en cachette en traitre avec son attaque qui frappe sans crier gare. Dire que Appo est fort ou fiable n'a pas tellement de sens non plus, sa façon de faire est plus dangereuse en elle même que ces pouvoirs, techniquement il aurait aussi pu miner le sol et appuyer sur un bouton c'était la même. je pense qu'on sous estime l'avantage de l'invisibilité... Il ne serait pas étonnant que l'invisibilité de Sanji ou encore Shiliew pèse lourd malgré le HDO. A noter vu le traitement qu'il a par rapport a Kidd, je ne suis pas sur qu'Apoo s'en sorte, je ne serais pas étonné qu'il lui mette une raclé ce qui ne serait pas plus mal et apporterait a Kidd également sa revanche
  32. 1 point
    En tout cas pour ma part, la "micro" défaite de Luffy ne me choque pas du tout. Comme dit précédemment, on assiste aux pouvoirs particuliers de Apoo, on en vient nous même à se demander comment ça marche. Cela ne doit pas être forcément évidemment pour zoro et luffy. De plus, on parle tout de même de l’équipage d'un Yonko, on assistera pas continuellement à des masterclass de nos héros. Je suppose qu'à la fin, on verra une victoire de l'alliance de Luffy sur celle de Kaidoo. Montrer ce genre de scène permet juste de valoriser cette futur victoire, la victoire des mugiwara sera d'autan plus impressionnante au vu des sacrés loustiques qui composent l'équipage des 100 bêtes.
  33. 1 point
    C'est arrivé près de chez vous (1992) Ca fait partie de ces films coup de poing que je connais depuis un moment, et dont la fréquence dans divers tops m'a encore plus donné envie de le visionner. Il faut dire que le principe de base du film permet beaucoup de folies. C'est un faux documentaire dans lequel des journalistes suivent le quotidien d'un tueur en série. Le faire en noir et blanc renforce le côté rustique donc documentaire de quartier, ce qui correspond au titre. Les scènes du quotidien se mélangent au scènes de meurtres, qui sont traitées avec le même regard, si bien que leur banalité apparente contraste avec le fond (ne serait-ce que par les descriptions que fait Poelvoorde, dès le début on est mit dans le bain quant il explique comment faire en sorte qu'un corps reste au fond de l'eau en fonction de si c'est un enfant, un adulte, un vieux ou un nain). Le film continue sur cette lancée tout du long, ça m'a fait me demandé à quel point il a fait réagir à sa sortie. D'un côté, j'ai trouvé que le film était peut être un peu long par rapport à son sujet, d'un autre côté il est d'une longueur somme toute classique voir même en dessous de la moyenne (1h32). C'est juste qu'il est dans le rythme d'un documentaire qui se veut suivre l'histoire d'une vie, et forcément il y a des passages ou c'est légèrement un peu plus mou. Mais en rédigeant la critique, je me rend compte que je suis un peu dur, après tout le film montre l'évolution des journalistes. On peut en tirer des messages par rapport aux journalistes, mais aussi aux spectateurs d'ailleurs. J'ai pu comprendre une référence supplémentaire dans Le Joueur du Grenier : "Gamin, c'est pour rire gamin. Reviens". Ma note : 4/5 La tortue rouge (2016) Et voilà, c'est le dernier film Ghibli, et il est un peu particulier puisqu'il est une coopération (d'ailleurs il est petit, il fait 1h20). En dehors de ça, il y a encore le téléfilm et quelques cours métrages, mais je verrai plus tard pour ça. On voit rapidement à l'animation n'est pas dans les canons de Ghibli, et donc que c'est un film un peu particulier dans leur registre. Le personnage principal a la même structure visuelle que Tintin, ce qui n'est pas étonnant vu que le film est franco-belge (et aussi allemand et japonais !). Le scénario ne perd pas de temps, dès les 5 premières minutes le contexte est introduit : un homme s'est échoué seul sur une île. Le fait de se retrouver seul ou à plusieurs sur une île déserte m'a toujours beaucoup accroché, que ce soit avec Lost, avec l'île mystérieuse que j'ai vu plusieurs fois quant j'étais petit (l'adaptation en dessin animé du roman de Jules Verne), ou même des œuvres plus contestées comme la série The I-land l'année dernière. Ca change enfin des Ghibli habituel, c'est très bienvenu. De fait, je suis entré directement dans le film, et c'est pas dur de s'assimiler au personnage principal, vu qu'il réagit par instinct de survie pendant tout le début. C'est aussi un film qui est avare de paroles. La musique, les bruits et les grognements sont présents, mais il n'y a pas de mot prononcé. Associé à la lenteur du scénario, ça en fait un film avant tout contemplatif. Le scénario en lui même est par ailleurs tout aussi avare dans ses thématiques, j'ai pas trouvé qu'il racontait grand chose. Bref, heureusement qu'il fait que 1h20, parce qu'au niveau du contenu ça aurait pu être réglé en deux fois moins de temps. Maintenant, on peut s'interroger sur le sens de tout ça. Après tout, il y a un élément fantastique en particulier dans le film, duquel découle une bonne partie de l'histoire. En regardant sur le net, le film raconte apparemment les étapes de la vie d'un être humain. Moui. Il y a moyen de faire passer des messages par l'intermédiaire de métaphore, mais des fois je trouve que la métaphore est surtout une excuse pour ne pas raconter grand chose, et ici ça me parait être le cas. C'est un désavantage dans ce genre d'oeuvre ouverte, je trouve pas que le scénario ai une quelconque identité. Concrètement : j'ai finis par m'emmerder à voir ce film alors qu'il n'est même pas long. Pourtant il a des éléments qui fonctionnent (l'aspect visuel, les musiques), mais ce genre de chose ne maintient pas l'intérêt longtemps si ça n'est pas extraordinaire. Ma note : 2,5/5 James Bond 007 contre Dr. No (1963) Maintenant que j'ai terminé tous les films Ghibli, je m'attaque à un autre gros morceau : les films James Bond. Il y en a 25 en tout, c'est assez incroyable comme saga. A ce niveau, c'est carrément de la série. Ça m'a surprit de voir que le premier datait de 1963, et du coup ça me rend un peu curieux de voir dans quel contexte il se place. De plus, plusieurs films James Bond sont dans la liste des meilleurs films d'action, donc il fallait bien que je me lance dans cette saga à un moment donné. La musique est ce qui met direct dans l'ambiance de cette saga, les quelques notes très connues sont par ailleurs utilisées à plusieurs reprises pendant le film. On retrouve rapidement une idée beaucoup vue dans les films pendant la guerre froide : le système d'information et d'écoute à grande échelle, avec des individus dans des pièces secrètes qui écoutent les conversations et se transmettent des messages. J'ai pas l'impression de voir autant ça maintenant, même si il y a bien des films comme Jason Bournes et autres. Rapidement, je n'ai pas pu m'empêcher de faire des parallèles avec OSS117, c'était assez cocasse. Mais James Bond est évidemment un film plus sérieux. Le film est en fait une sorte de thriller, avec quelques scènes d'action. J'ai l'impression qu'il est moins focalisé sur des grosses scènes d'action que les derniers films James Bond. Bien sur il y a les habituelles James Bond girl, l'une d'elle a un rôle quant même plus intéressant qu'une simple plante, bien que rapidement terminé. James Bond est aussi assez crédible comme personnage, bien sur il est un peu exagéré pour l'intérêt du film, mais ce n'est pas un Gary sue ce qui m'aurait rapidement ennuyé. Quant au méchant, ils ont sus ménager le suspens autour de lui. Maintenant, je trouve quand même qu'en terme de rythme, le film est assez inégal, notamment lorsqu'ils sont à 3 sur une île. De plus, la fin est très précipité, on dirait qu'ils ont coupés cours. J'ai lu qu'il n'y avait pas énormément de moyens sur ce film, donc c'est peut être la raison. Alors, est-ce un film qui méritait autant de suites ? Franchement non, il n'est pas incroyable. Mais comme c'est une adaptation de bouquins, l'idée doit venir de là. Ma note : 3/5 Les Evadés de la planète des singes (1971) Je profite de ma lancée dans la saga James Bond pour continuer mes visionnages sur les autres saga déjà commencé. Il était grand temps de voir la suite de la saga de La planète des singes, j'en suis donc au troisième film. D'accord, donc le film cherche à renverser le principe des deux précédents. Maintenant, c'est au tour des singes d'être placés dans le contexte d'une planète dominée par des humains. Directement, on perd forcément la dimension de critique subtile du racisme. Maintenant, j'avais vu il y a un moment la vidéo de durendal sur cette saga, et même si j'avais fais exprès de ne pas écouter trop attentivement, c'est évidemment qu'il y a des choses que je vois plus facilement dans le film. Par exemple, on voit dans ce film que les marionnettes des singes commencent à vieillir, vu que leurs bouches ont bien du mal à fermer. Reste que ça pouvait donner des idées qui renouvellerait la saga. D'ailleurs, le film essaye de faire passer un message par rapport au traitement des animaux, même si ça reste peu développé. Le film traite aussi de la conscience des humains fasse à la preuve de leur dégénérescence et même de la destruction prochaine de la planète. Mais voilà, le film a vraiment l'air de pas avoir de budget, ça l'empêche de réellement décoller, et bien sur le fait que ça se passe à notre époque enlève beaucoup de l'originalité des deux films précédents. Ma note : 3/5
  34. 1 point
    917 vu. Un entracte sympa avant de commencer le deuxième acte de l'arc Wa. C'est curieux comme Perona est un personnage attachant malgré ses caprices (de princesse gothique). Malgré son attachement à Moria, elle semble avoir également avoir développé de l'affection pour Mihawk. Ce dernier semble quant à lui s'attendre à un évènement qui pourrait bien le pousser à sortir de sa relative neutralité habituelle. Ailleurs, Moria se montre plutôt téméraire en attaquant le territoire de Teach, afin de retrouver son compagnon. Hélas, il semble qu'il soit trop tard pour Absalom. RIP celui qui a été le plus proche de devenir le mari de Nami (lui c'est "un vrai"). La chasse aux Fruits du Démon se poursuit. Devon a mise la main sur un Fruit Mythique et Shiryu celui de l'invisibilité. Comme si ce dernier n'était déjà pas assez dangeureux. Encore heureux que le Pyro Fruit ait échappé à Burgess... Pendant ce temps à Marijoia, les commandants révolutionnaires sont passé à l'action pour tenté de sauer Kuma. Et apparemment, ça ne s'est pas fait sans heurts. Les acteurs et les différentes forces continuent de se mettre en place piur "l'après Wa no Kuni". Prochain épisode "En marche! L'opération spéciale pour faire tomber Kaidô" :
  35. 1 point
    Episode 917 vu Moria n'a pas froid au yeux pour aller en territoire d'un empereur avec comme appui que des zombies lambdas 😎 Il n'est pas a son premier essai ayant deja défié Kaidou par le passé. Un vrai. Grosse intervention de Teach pour conclure qui a enfin le charisme d'un empereur. Je me demande si Moria va rejoindre l'équipage de Teach n’ayant pas trop le choix. Avec Perona qui part pour le retrouver, j’espère que Mihawk va la suivre une fois débarrassé des nuisibles. Mihawk faisant le ménage sur l'île de Teach c'est salivant.
  36. 1 point
    Bon bon bon… J’ai attendu la fin de ce passage pour pouvoir donner mon avis global là-dessus, et verdict : je ne perdrai plus de temps à regarder cet anime. Ils ont complètement dénaturé la rencontre entre Luffy et Kaido (je ne vais pas parler de combat, même si c’est clairement l’impression que donnent ces épisodes…), mais au delà de ça, ils dénaturent surtout totalement le personnage de Kaido. Le fait qu’il essaye de bloquer et rendre certains coups à Luffy est complètement absurde et va totalement à l’encontre de la manière dont c’est raconté dans le manga. Dans le manga on a clairement ce côté jemenfoutiste chez Kaido, avec le fait qu’il se contente d’encaisser les coups de Luffy comme si il en avait rien à faire, voire même qu’il avait un espoir que Luffy puisse le tuer, lui, le suicidaire. Dans l’anime on a un Kaido qui semble chercher à résister à Luffy et qui essaye même de se battre en retour, à quelques reprises. Et malgré ça, il finit quand même par encaisser les attaques de Luffy. Non seulement ça dénature le personnage, mais en plus ça le fait paraître plus faible qu’il ne l’est vraiment. C’est dommage car l’animation et l’OST sont excellents par moments. Mais même là ça a été essentiellement gâché par des bizarreries nous rapprochant plus de DB que de OP (cf le commentaire très pertinent de Jersey-Louis un peu plus haut). Et malgré l’animation excellente, ils ont aussi trouvé le moyen de gâcher la fin de l’épisode (3 épisodes d’attente pour ça). D’où sort le King Kong Gun de Luffy ? Pourquoi Kaido donne l’impression de tout donner dans ce coup alors que ce n’est pas le cas en vrai ? Pourquoi avoir coupé ce passage et celui de la réplique légendaire de Kaido (« Quel genre de roi voulais-tu être ?! ») avec la scène de Law et Hawkins qui n’avait rien à faire là ?? Bref, et on va pas revenir sur tous les autres ajouts servant à allonger encore l’épisode (soit 4 pages du chapitre). Respect aux animateurs en tout cas. Ils ont sauvé un minimum ces épisodes, et c’était sûrement pas facile à faire. Allez, je garde la tête haute, il y a l’épisode « Lemillion » de MHA ce week-end et il sera sûrement génial.
  37. 1 point
    Bon, j'ai décidé de mater le 914, histoire de voir ce que donnerais un passage important a la sauce Wano. Et on peut dire que je n'ai pas été déçu (ironie X 400.000). Je savais déjà que le combat ne se terminait pas (ben oui 20 minutes c'est trop court pour une demi passe d'arme), mais j'ai voulu savoir sur quel volume de page tenait l'épisode... Ben la réponse, c'est 10. L'épisode entier représente 10 pauvres pages. Et déjà la je trouve ça scandaleux, mais passons. C'est même pas ce qui me gène le plus honnêtement. Non ce qui me gène atrocement ... c'est ce délire de spectacle son & lumière permanent. Dès qu'un personnage s'énerve un peu, attaque ou cligne des yeux, c'est partit pour le tunning show 2019, avec éclairs multicolors, étincelles dans tout les sens, flammes & autres aura & lasers. Ce combat c'était une portière de Nissan GT-R, y'avais même déjà le dragon pour compléter l'imagerie. Oooh c'est un manga ou un cirque la ? Je sais que tout ces feux d'artifices sont censé donner une impression de puissance, donner plus de crédits aux coups des protagonistes, mais c'est juste complémentent ridicule, en plus de totalement dénaturé l'esthétique du combat, un peu comme Luffy et son King Cobra tout droit sorti d'une toupie Beyblade. En plus avec ces artifices a deux balles, tout les combats ont la même allure, ce qui encore une fois dessert l'anime. Je vous laisse savourer. Autre problème, la lenteur. Je trouve très paradoxale l'idée de, d'un coté représenter un combat ultra dynamique, très intense, mettre des supers animateurs sur le coup, et de l'autre coté, étirer ce passage de 2/3 minutes en un épisode entier, qui aura pour conséquence de ... totalement contrebalancer le dynamisme et l'intensité dudit combat. Et vas y que jte gagne 1min en faisant grogner Luffy tout rouge, et vas y que je t'en gagne 3 de plus en donnant une crise de narcolepsie et de hoquet a Kaidou, et vas y que jte montre 34 fois Kaidou dans le ciel. God les gars, accélérez. C'est si dur de gagnez du temps ET de faire un truc correcte qui va pas complètement casser le rythme ? Et le pire c'est que pour essayer de faire genre "Nan mais c'est dynamique", bah ils te rajoutent 300 effets; Éclairs rouges, étincelles, bourrasque de vent, sol qui se fissure, bref, on te sort l'essentiel du magasin de farce et attrape des Wisley, mais dans les faits on vient de perdre un 20eme d'épisode sur Luffy qui se relève et crie. En 20 minutes, en tout et pour tout, on a eu 5/6 coups de poing, tout le reste c'est du remplissage a coups de cailloux qui s'envolent. Bon et la musique, je dirais pas grand chose, puisque visiblement beaucoup semblent l'apprécier, moi perso j'ai eu l'impression de mater un AMV, j'ai pas compris d'ou ce vieux morceaux de rock sortait, et je l'ai trouvé en total décalage avec l'action, pour moi on est pas sur une OST de "Luffy donne tout face a un adversaire bien trop puissant" et ça m'a dérangé. Bref, c'était pas le seul passage que j'ai décidé de regarder, j'avais fait la même chose avec le Gear 4 que je voulais voir animé, et le Grizzli Magnum, et a chaque fois, bah c'est pareil. Je me retrouve devant une scène qui n'a presque plus aucun rapport avec celle que j'ai lue, un truc totalement dénaturer et d'une lenteur abyssale (le grizzli magnum de Luffy qui en fait devient une espèce de bras de fer de 15min avec Caesar, une horreur). Quand on voit la qualité des œuvres contemporaines, sincèrement ç'en est gênant.
  38. 1 point
    Episode 914 vu Je pensais avoir la totale du combat de Luffy contre Kaidou et non du coup je suis resté sur ma faim. Néanmoins quel plaisir de voir un Luffy combattre sereinement s'en faire le clown. Et quelques séquences bien puissante. Vivement le prochain épisode.
  39. 1 point
    Bon, j'ai vu le dernier épisode, le 914, et ça prend vraiment trop de temps par rapport aux chapitres. Ça n'avait pris qu'un seul chapitre dans le chapitre, là, ça en prend 2. J'aimerais bien que ils rajoutent ce qui n'est pas montré dans le manga pour pouvoir rallonger sans pour autant ralentir le rythme des épisodes. Ils pourraient mettre les combats hancock vs coby, mihawk vs marines... Et peut-être même le combat de sabo contre les amiraux, même si ya peut de chance que ça arrive, parce que j'ai vu des gens se plaindre que ces combats n'étaient pas montrés, ce qui est effectivement dommage.
  40. -1 points
    Je comprends pas pourquoi queen veut qu'il y ait quelqu'un qui remplace un tobbi roppo s'il arrive à avoir la tête de luffy. A moins que ce soit du bluff, mais la relation tobbi roppo et okanban est pourrie entre eux
×
×
  • Create New...