Jump to content

le petit bonhomme de bois

Members
  • Content Count

    172
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by le petit bonhomme de bois

  1. Bonsoir, Je me permets de répondre aux interrogations concernant le studio MAPPA, son expérience et sa capacité à faire une adaptation correcte. Donc MAPPA a été fondé en 2012 par d'anciens employés de chez MADHOUSE. Voyons ce qu'ils ont faits depuis: -Collaborations avec Shin'ichiro Watanabe (Cowboy Bebop, Samurai Champloo...) à deux reprises: Kids On The Slope en 2012 et Terror In Resonance en 2014; -Troisième saison d'Hajime No Ippo en collaboration avec MADHOUSE en 2013; -Adaptation du tokusatsu Garo en anime depuis 2014; -Shingeki No Bahamut (depuis 2014); -Yuri On Ice en 2016; -Kakegurui depuis 2017; -Inuyashiki en 2017; --Banana Fish en 2018; -Zombieland Saga toujours en 2018; -Dororo en 2019; -Sarazanmai toujours en 2019; -Dorohedoro en 2020; -The God Of Highschool toujours en 2020; -et enfin Jujutsu Kaisen encore en 2020. Je ne vais pas m’attarder plus que ça sur chaque titre et la liste ci-dessus est loin d'être exhaustive, mais quiconque sachant reconnaitre un anime bien fait comprendra que l'on a affaire ni à des brèles, ni à des lapereaux de quinze jours. Au contraire, je pense qu'il s'agit d'un des meilleurs studios en activité à ce jour. En vous remerciant.
  2. Hum, je tiens juste à dire que, selon l'article associé au lien de goon, c'est l'ensemble des sorties du weekend qui est catastrophique; surtout comparé à l'année dernière (où un modeste film d'auteur nommé "The Black Panther" avait cassé la baraque). "Alita" est en tête de l'ensemble des films sortis cette semaine, je pense qu'il ne devrait pas trop galérer à rentrer dans ses frais au final. Bon par contre je ne sais toujours pas si le film est bien, il faudrait que j'aille le voir.
  3. Je vais sans doute paraître très lourd et obtus mais non, ça reste encore une interprétation. D'ailleurs, dans l'extrait que tu propose, Kruger lui même avoue ne pas comprendre les agissements du roi d'alors; ce qui m'amène à penser que le flou entourant la chute d'Eldia reste entier. Après, l'utilisation des titans comme arme de guerre est indéniable, mais il reste à savoir en quelles occasions et avec quelle proportion. Kruger reste très évasif sur le sujet et les seules "données" précises connus à l'heure actuelle sont issu de la propagande de Mahr, donc possiblement biaisés. En fait, les seuls qui devaient être au courant de l'exactitude des évènements d'alors sont les porteurs du coordinateur au sein de la famille Reiss, et il en éprouvaient une grande culpabilité. Mais de quelle culpabilité on parle? Celle d'avoir été responsable du massacre de royaumes entiers ou celle d'avoir abandonné son peuple en esclavage? Voire les deux? Je trouve d'ailleurs Isayama très pertinent lorsqu'il illustre les "données" historiques avec des simili-images d'Epinal. Cela rappelle que ce n'est que la version officielle des faits, et il utilisait déjà ce procédé pour illustrer "l'enseignement" historique à l'intérieur des murs. Enseignement qui s'est révélé être un tissu de mensonges. Mahr, tout comme les Reiss, contrôle énormément l'enseignement historique, et sa version officielle de l'histoire s'illustre elle aussi en image d'Epinal; et elle comporte elle aussi de nombreuses zones d'ombres. Sachant que Kruger base sa version des faits sur une synthèse de l'histoire selon Mahr (avec les trous que l'on connaît) et les bribes de souvenirs du titan "d'attaque" (foutu traduction à l'arrache de son patronyme, je suis sûr qu'on passe à côté d'un truc), ses explications sont donc imparfaites et il est le premier à le reconnaître. Il pourrait donc se tromper sur des détails importants, comme Zeke...Ou Grisha. Aucune des versions de l'histoire qui sont proposées à l'heure actuelle ne sont convaincantes, aussi j'éprouve beaucoup de méfiance envers les plus insistantes et catégoriques, c'est-à-dire celles proposées par les représentants de Mahr. Pour finir, je continue aussi de penser que les familles Fritz et Reiss sont distinctes, même si elle sont indéniablement liées. Le fait qu'Ymir eut trois filles est lui très fortement supposé, non pas par des dialogues mais par des indices disséminés par l'auteur au sein du récit (les trois murs, l'enluminure représentant la séance de cannibalisme funéraire à la mort du titan originel...). Du coup, qui dit trois filles dit trois mariages et donc trois noms distincts... Enfin bref, tout cela n'est que suppositions, mais je ne serais pas étonné si l'ensemble des versions "officielles" de l'histoire proposées jusque là se révèlent être toutes plus erronées les unes que les autres...
  4. Vu le rôle important, voire omniprésent, de la propagande dans le discours officiel de Mahr; j'ai un mal fou à croire une seule ligne venant d'un de leur dignitaire, qui plus est quand il s'agit d'un fanatique comme Zeke. Le seul moyen de connaître la vérité est d'attendre le flashback concernant la chute d'Eldia, si ce flashback arrive un jour... D'ici là, aucune affirmation n'est digne de confiance.
  5. C'est marrant, je pense plutôt l'inverse. Je veux dire, il n'y a aucune preuve tangible pour discerner qui des deux versions de l'histoire dit la vérité ou est de la propagande. De plus on parle de l'empire Eldien (il me semble que l'on parlait plutôt de royaume, mais bon), mais on n'a aucune idée de la superficie réelle de ce dernier. En revanche, on connaît celle de l'empire de Mahr via la carte mondiale qui a été illustré précédemment (je ne sais plus quel chapitre, veuillez m'excuser); et on est clairement face à un Golgoth trans-continental. Quant aux moyens mis en œuvre par Mahr pour obtenir autant de territoire, on les connaît: L'utilisation massive des titans et la guerre tout azimut. Ils sont bien pratiques d'ailleurs, ces titans: Non seulement ils permettaient jusqu'il y a peu de remporter facilement des guerres; mais si on compte en plus le fait qu'ils ne peuvent être issus que du peuple Eldien, cela déculpabilise Mahr au niveau de leur emploi. En gros: "Ce n'est pas nous les démons, mais eux"; et la pirouette diplomatique du clan Taibar à Libério va dans ce sens. Il est d'ailleurs bien curieux, ce clan Taibar. Pour des Eldiens vivant à Mahr, ils profitaient de beaucoup de privilèges.... Beaucoup trop, à mon avis. Aussi, voici ma version des faits historiques (attention, fanfic en approche): Si l'empire Eldien s'est effondré, c'est moins dû à une opposition pacifiste au roi Fritz qu'à une opposition belliciste, mené par le clan Taibar. La puissance militaire que représentent les titans devait susciter les convoitises des pays voisins, amenant les Eldiens à se défendre. En tant que clan guerrier (leur titan tutélaire se nomme "warhammer", tout un programme); les Taibar devaient être partisans d'une politique expansionniste, ainsi que de l'écrasement des pays rivaux; chose que les rois Fritz ont refusé de faire. Frustré par les décisions de leurs rois, le clan Taibar a donc fomenté un coup d'état en s'associant au royaume de Mahr pour évincer les Fritz et ont visiblement réussi, envoyant ces derniers en exil. Ces derniers n'ont pas pu se pardonner d'avoir abandonné leur peuple en état de quasi-esclavage, ce qui expliquerait la culpabilité exprimé par l'ensemble des porteur du titan originel depuis. Il serait d'ailleurs intéressant de savoir pourquoi c'est la famille Reiss qui a mené l'exil et qui a porté le titan originel jusque là, à la place de la famille Fritz. On sait que la légendaire Ymir avait trois filles, ce qui a pu générer trois famille de sang royal: les Fritz, les Reiss et.....? Enfin bref tout ça pour dire qu'il n'y a aucun moyen à l'heure actuelle de discerner la vérité de la propagande, et que par conséquent je me refuse de laver Mahr de tout soupçons, bien au contraire.
  6. This. Si on veut de l'originalité dans le traitement des population de One Piece, cette remarque résume toute la différence de Tötland par rapport aux précédentes escales. Est-ce que cela doit dispenser BigMom de chuter à la fin de l'arc? Personnellement, je ne pense pas. En fait, contrairement à d'autres, j'estime qu'il serait plus intéressant de voir la yonkô tomber dès cet arc et donc de voir l'immunité qu'elle garantissait à l'ensemble de la population de l'archipel voler en éclat; générant au passage un grief carabiné à l'encontre des Mugiwaras et justifiant la réapparition future des membres de l'équipage les plus en vue. Pourquoi donc? C'est une question de marge de progression. Je trouve qu'au final il n'y aura eut qu'un trop faible focus sur la famille en elle-même et j'espère les revoir ultérieurement s'ils ne brillent pas plus d'ici la fin de l'arc. En revanche, on sait presque tout sur la vie , le caractère et les compétences de Charlotte Linlin. Associé au fait qu'à plus de soixante ans, ses plus belles années sont sans doute derrière elle; et bien tout cela contribue à réduire sa capacité d'évolution amha. De plus, elle ne lâchera pas les Mugis comme ça; son côté obstinée et rancunière m'amène à penser qu'elle les poursuivra jusqu'à la lisière de son territoire. En ce sens, si la fameuse pièce montée que l'on fait miroiter dans ce chapitre apparaît (on est d'accord que c'est Sanji qui va la faire, n'est-ce-pas?); elle ne servira qu'à gagner du temps pour larguer les amarres. Et je tiens aussi à rappeler que, de par ses actions, elle reste une personne fondamentalement mauvaise (d'accord c'est plus de l'acquis que de l'inné): On parle de la commanditaire des expériences de Ceasar Clown sur des enfants là, et dans l'unique but d’assouvir un "besoin" puéril qui plus est! Au passage, j'aimerais revenir sur un point qui m'a fait tiqué moult fois dans les chapitres précédents: Les interactions CC/Nami et le comportement qui en découle de cette dernière. Alors je veux bien que les circonstances font que la navigatrice ne sache rien quant à la chaîne de commandement des controversées expérimentations sur Punk Hazard, mais je me demande si elle aurait été aussi prompte à fuir dans le cas contraire...Mais bon, au point où on en est, tout ça ne semble plus avoir beaucoup d'importance... Enfin, j'ai lu sur ce topic différentes interprétations quant aux témoins du gueuleton d'anniversaire à la chair humaine de Linlin. Personnellement, j'en ai tiré des conclusions assez simples: -Le géant horrifié aura témoigné de la scène auprès de ses congénères d'Elbaf, confirmant sa réputation merdique auprès d'eux. La seule conclusion intéressante à en tirer est que BM a dû déployer des efforts surhumains en diplomatie pour arranger un mariage entre Lola et Loki (pas étonnant qu'elle lui en veuille autant). -Le Streusen ricanant a juste compris que la jeune Linlin de six ans était une chance inespérée de gravir les échelons de la piraterie du nouveau monde à toute berzingue. Plus de cinquante ans plus tard, les événements n'ont toujours pas réussi à lui donner tort. Jusqu'à présent...
  7. Voilà un chapitre intéressant qui ouvre certaines perspectives. Tout d'abord, Pudding. Cette annonce de vouloir créer un gâteau avec l'aide de Chiffon en se rendant en bordure de territoire pue en effet le retournement de veste de dernière minute. Mais en y réfléchissant bien et en se remémorant les différents flashbacks qui ont dévoilés -en partie- sa véritable personnalité; cette idée semble plutôt logique. Pour moi, Pudding ne rêve que d'une chose: Se barrer de cette famille qui la surveille comme le lait sur le feu, mais qui en même temps n'a pas hésité à la pourrir pour un détail physique qui semble bien anodin au sein d'une société qui se veut contre toute forme de discrimination. Du coup, fuir avec Chiffon et Bege me semble être la solution idéale (car non, je ne veux toujours pas d'elle sur le Sunny -maquer Sanji me faisant l'effet d'une horrible faute de goût-). Mais la grosse info du chapitre est bien sûr le retour express de BigMom à la charge, compromettant pour de bon toute entreprise de fuite des Mugiwaras. Déjà, j'aimerais revenir sur le relationnel pour le moins dysfonctionnel entre la mère et ses enfants: Si ces derniers vivent sous sa protection, ce n'est pas sans risques!! Et il en va de même pour tout les habitants de Tötland, du péon moyen jusqu'au fils les mieux considérés. Opéra en a fait les frais, et Perospero pourrait en souffrir également si les Mugiwaras étaient vaincus par Linlin dans un avenir proche. D'où l'omniprésence de FDDs culinaires au sein de l'équipage... Ce qui m'amène à penser que si la chute de BigMom est toujours impérative pour boucler cet arc, son équipage peut toujours lui survivre et réapparaître plus tard. Maintenant, comment s'y prendre? -En utilisant le memo memo de Pudding (ou toute autre forme de psychanalyse capillotractée) pour lui révéler la vérité sur le sort de Mère Caramel et de ses camarades d’orphelinat: très improbable selon moi. Concrètement Linlin n'a rien vu ce jour là, seul Streusen a assisté à la scène. Et ce détail là n'étant connu que du lecteur, je me demande par quel tour de magie l'un des protagonistes de l'intrigue aura cette idée de vouloir ressortir ce cadavre de son placard, sans parler de son efficacité plus que douteuse à résoudre la crise actuelle... -En confectionnant un gâteau de mariage sur le pouce: Cette idée a l'avantage d'être raccord avec le trouble alimentaire de la Yonkou. Seulement il faut du temps, de la main d’œuvre qualifiée et des ingrédients pour mener l'entreprise à bien; et si je ne doute pas des compétences de Sanji, il lui faut composer avec les deux autres paramètres et les cuisines du sunny sont vides! Si seulement l'île de Whole Cake regorgeaient d'ingré... Attends une minute?! -En cognant comme on sait si bien le faire dans One Piece: On va forcément y venir, quelque soit l'issue de cet arc. Si Sanji veut cuisiner, il faudra que le reste de la troupe fasse diversion en allant au charbon. Et quand bien même ils calmeraient la crise de BigMom, cette dernière est toujours en pétard après eux et veut leurs mort. Autant s'y préparer donc... Ah oui, un petit détail de dernière minute: Pound n'est pas le premier mari de Linlin!! S'il est le père de Lola et Chiffon, elles ne sont loin d'être les aînées de la famille; cette place revenant respectivement à Perospero et Compote. D'ailleurs je ferait remarquer que les dits aînés semblent avoir plus de traits en communs avec Streusen quand il était jeune, renforçant cette impression que c'est bel et bien lui le premier mari. Après comment il s'y ai pris... Sans doute par insémination artificielle (ouep, comme les truies élevées en batterie ). Et vu la tête de Brulée, j'ose: Oui, Foxy a été un des maris de Linlin!! Voilà, n'hésitez pas à envoyer vos messages d'insultes en MP!! Bonne nuit les petits!!
  8. Hou, la belle erreur de débutant. Depuis le temps que je suis les scans et les infos du WSJ, je sais qu'il ne faut jamais se fier à leurs annonces, ni à ce que peut raconter un mangaka quant au futur de son œuvre. Quelques exemples: -2016 va être l'année de Sanji. -Tsunade va mourir dans l'attaque de Pein sur Konoha. Et il y en a sûrement d'autres, mais j'ai la mémoire qui flanche... On pourrait aussi embrayer sur une toute autre histoire une fois arrivé à Erbaf, non? Comme le mythe du serpent rouge de sang dont parlaient Dorry et Brogy à Little Garden par exemple? En fait, je ne vois pas quel apport pourrait avoir BigMom sur Erbaf, ça n'a été qu'une escale dans sa vie au final. De plus, je trouve qu'il serait extrêmement dangereux diplomatiquement de quitter Tötland sans l'avoir mise hors d'état de nuire, la vendetta étant une seconde nature chez elle. Et si les mugiwaras ne l'ont pas compris (rien de très surprenant dans leur contexte), le lecteur a bien vu ce qui était arrivé à Jigra, lui... Et ce ne serait pas humiliant pour BigMom et sa flotte que de laisser les mugis s'échapper de leur territoire? Ils tiennent vraiment à cet affrontement, eux!! C'est pour ça que j'estime qu'il faut bien entre 15 et 20 chapitres pour boucler cet arc sans décrédibiliser personne; ni la flotte de BigMom qui pourra avoir droit à un développement digne de son rang, ni pour les Mugiwaras et cie qui devront se surpasser (et donc évoluer) pour se montrer digne d'être l'équipage du futur roi des pirates....
  9. Chapitre de transition. Il fallait s'y attendre après le gros twist de la semaine dernière, il faut bien faire retomber la pression! Maintenant, est-ce que les Mugiwaras et cie sont sortis d'affaire? Pour ma part, c'est un non catégorique et ce chapitre le prouve sur plusieurs points: -Il leur faut déjà rejoindre leurs navires respectifs et d'après leurs dires, ce n'est pas la porte d'à côté. -Ensuite il leur faut quitter Tötland, à savoir l'archipel où les forces de BM sont amassées et où les eaux peuvent être particulièrement traîtresses. -Enfin il faut aussi prendre en compte qu'au moins une partie des troupes de BigMom vont se lancer activement à leurs poursuite, ce qui suppose que les affrontements sont loin d'être terminé. Dans cette optique, je vois très mal l'arc en cours s'achever dans les semaines qui viennent; on en a encore pour 15 à 20 chapitres pour boucler sans bâcler! Car franchement, je serais déçu si: -Les mugis présents n'évoluaient pas plus, -Le sort de Pudding et de la Germa n'étaient pas évoqués, -Et surtout si le cas Charlotte Linlin n'était pas définitivement réglé (franchement, un allez-retour Kaidou/BigMom? Vous ne trouvez pas que le manga est assez long comme ça?). Pour finir sur une polémique à deux balles, j'aimerais émettre un procès d'intention parfaitement assumé. Mesdames et messieurs les chantres d'une fuite sans accroc et d'une résolution avant la fin du mois: Honnêtement, vous n'en avez rien à cirer de cet arc, pas vrai? Vous êtes tellement overhypés par la rêverie et Wano (ce qui est normal au demeurant) que vous êtes prêts à sacrifier l'intrigue et la crédibilité des antagonistes présents pour accéder plus vite à vos désirs, n'est-ce-pas? Et bien c'est votre problème, mais j'espère qu'Oda (qui n'a jamais rien bâclé dans son œuvre jusqu'à présent) vous ignorera et continuera de le faire jusqu'au bout! Voilà, la bise les jeunes!!
  10. Chapitre 871 lu. Donc au final le tamatebako aura bien servi à quelque chose et, comme beaucoup le pressentaient, ce quelque chose est la destruction du palais de BM. Et il était temps d'ailleurs car la supériorité numérique dont jouissait la famille se sera révélé écrasante pour les mugis et compagnie. Il fallait bien qu'il y ai une porte de sortie au merdier dans lequel ils s'étaient embourbés! Par contre je ne crois toujours pas à la fuite, mais j'y reviendrais... Stussy se révèle être un agent du CP0 et abats froidement Du Feld. Surprenant dans les faits, c'est d'autant mieux ficelé pour moi que ça rejoint deux thématiques de l'arc à savoir la duplicité et la mortalité accrue. Concernant le débat sur l’absorption ou non de l'énergie vitale de Luffy par BM, j'opterais pour la négative. Luffy est suffisamment téméraire pour se mettre en danger sur un coup, pas la peine de rendre BM plus cheatée qu'elle ne l'est déjà. Revenons donc à cette chute finale du palais. En y réfléchissant, c'est une excellente occasion de virer tout les no-names et autres personnages-poubelles de la famille Charlotte hors du tableau (dont fait partie Compote au passage, car à par le name-dropping initial elle n'a eu aucun développement et là c'est trop tard!), et de ré-équilibrer la balance des forces en présence. Je continue de croire que l'affrontement avec Linlin et son équipage doit se régler durant cet arc même, et ce pour plusieurs raisons: -Des conséquences diplomatiques catastrophiques le cas échéant: Linlin veut faire la peau à Luffy et séance tenante qui plus est. C'est déjà ce qui rend la fuite techniquement très difficile; mais si par miracle les mugis parvenaient à s'enfuir, j'ai comme l'impression qu'elle se vengerait de façon encore plus cruelle de Luffy et de ses alliés. Vous vous rappelez des mésaventures de Jigra le trafiquant d'organes et surtout de sa famille pour ne pas avoir répondu à une invitation de BM? Maintenant, résumons les griefs de cette dernière vis-à-vis de Luffy: Provocation initiale, détournement de provisions, sabotage d'une OPA super hostile contre la Germa, destruction du gâteau tant attendu et de la photo tant chérie, et maintenant plasticage du palais avec moult dommages collatéraux sur le reste de l'île (bon ça c'est pas vraiment de sa faute mais ça va quand même lui retomber dessus!). En prenant tous ces éléments en compte, je crains non pas pour les mugis; mais pour Fusha, Shimotsuki, Syrup, Cocoyashi, le Baratie, les royaumes de Drum, d'Alabasta ou de Ryugyu... Bref je ne vois pas ce qui empêcherait BigMom de faire dans la vendetta à outrance si Luffy arrive à la fuir en lui laissant les coudées franches... Et vu sa franchise, elle va sans doute le rappeler aux Mugis avant la fin de l'arc. - BigMom<Kaidou: Je vais encore me faire taxer de sexisme mais je m'en fous, sa réaction à l'évocation du nom de Kaidou trahit selon moi l'issu des éventuelles confrontations antérieures entre les deux Yonkous. Et cela ne me surprendrait pas vraiment, s'ils semblent de force à peu près égale je trouve que Kaidou a plus de bouteille qu'une Linlin qui est au final très protégé par sa famille. Dans cette optique, si Luffy ne peut vaincre BigMom, ce n'est même pas la peine d'aller se frotter à Kaidou après. Il peut rentrer chez lui pour planter des carottes!! -Les mugis n'ont pas joués toutes leurs cartes (même si ils pensent le contraire): Tout d'abord, je tiens à dire que je conchie la Zoro-dépendance. Si le trio Nami/Chopper/Brook n'a toujours pas compris les enjeux du nouveau monde, ça va vraiment barder pour leurs matricules dans un futur très proche! Et rien de mieux que la mort d'alliés de fraîche date (Jimbe, Pedro, un pas en avant!) pour les rappeler à l'ordre! Car au delà de ce problème se cache une grosse carence dans cet arc: Aucun Mugiwaras n'a eut de power-up!! Et ça n'est encore jamais arrivé dans aucun arc à ma connaissance!! Et ce serait d'autant plus dommageable qu'il y a des pistes pour que lesdits power-ups surviennent. Entre les expériences génétiques de la Germa pour Sanji (D'ailleurs avec l'explosion du palais je vois mal l'armée des clones rester les bras croisés), le nouveau climat-tact de Nami, une possible assimilation express de l'electro pour Chopper et un éveil du FDD de Luffy en catastrophe (diantre! Mes amis et moi allons nous écraser comme des cacas après une chute de plusieurs dizaines de mètres suite à la destruction du palais! Si seulement le sol pouvait être en caoutchouc!!), ils ont encore des atouts à jouer! D'autant plus que l'infériorité numérique ne sera plus un problème avec la probable arrivée de l'armée des clones! Enfin, tout ça pour dire que l'arc est pour moi encore loin d'être fini. Trop de points restent à développer, et ça prendra le temps que ça faudra!!
  11. Et pourtant je ne pense pas qu'elle ai tant évolué que ça. Certes, elle a forcément dû s'endurcir quelque peu face aux adversités du nouveau monde (notamment concernant le haki comme tu le souligne); mais quand Streusen fait sa connaissance elle est déjà d'un niveau monstrueux. Même avant d'acquérir le soru soru no mi Caramel en parlait comme d'un potentiel amiral. Aussi Streusen n'a pas dû avoir à lui expliquer grand chose, juste quelques ajustements devant les quelques pics de difficultés qu'elle a rencontré dans sa carrière (et je pense surtout à Roger et aux autres Yonkôs quand je dis ça-la marine n'ayant pas vraiment d'influence dans le nouveau monde-, il serait intéressant de savoir comment se sont déroulés ces confrontations d'ailleurs). Un cas intéressant ce Streusen, mais j'y reviendrais. Mais nous sommes d'accord sur plus de points que tu ne semble le croire . J'ai parlé de similitude avec Moria, j'aurais dû préciser qu'elle n'était que partielle. Et il est vrai que BigMom n'hésite pas à monter au front où sa force naturelle fait la différence.... Mais est-ce que cette confiance est due à l'expérience ou à au fait qu'elle sous-estime d'emblée ses adversaires? Il aurait fallu savoir comment elle s'en est sorti face aux autres monstres du nouveau monde mais comme je l'ai dit précédemment on est dans le flou à ce niveau là.... Vu sous cet angle c'est bien évidemment complètement débile de la déclarer plus faible yonkô sans un début de preuve. Mais l'arc étant à un état bien avancée, je me demande si sa réputation a des bases aussi solides que pour les autres....Sans remettre en cause sa puissance intrinsèque, j'ai l'impression que son nom est nettement plus gros que sa personne... En même temps elle a deux lubies qui reviennent en permanence: Son besoin d'avoir une famille et sa volonté de réaliser l'utopie de Caramel (utopie qui n'était qu'un gros bobard pour amadouer les chiards, mais la pauvre n'a jamais eu l'occasion d'être mise au parfum). Et c'est en cela que Streusen a particulièrement réussi son coup: En jouant sur ses désirs, il a réussi à monter un équipage digne d'un niveau empereur. La petite veut une famille? Très bien, il sera son premier mari (et Perospero son fils) et l'encouragera à la polyandrie. La petite veut fonder une utopie où la discrimination n'a pas sa place? Banco! La petite à tout le temps faim? Ok, alors il fondera l'organisation du bouzin sur la nourriture (domiciliation dans un archipel culinaire et division des tâches par ingrédients). En fait Streusen est pour moi le vrai cerveau de l'affaire. Si BigMom commande, c'est qu'elle a les muscles pour le faire; mais c'est lui qui fait tourner la boutique en coulisse kagemusha-style. C'est sa volonté de faire partie d'un équipage surpuissant qui a poussé la jeune Linlin sur la voie de la piraterie. Et il sait que BigMom lui restera fidèle, il lui a offert une famille. C'est en cela qu'elle est manipulable, mais uniquement par sa famille en fait! Et c'est aussi pour ça qu'elle ne supporte pas la trahison et l'abandon, d'où la surveillance quasi-paranoïaque de tout et de tous via les homies. Streusen a parfaitement compris les névroses de BigMom et a su les utiliser comme pilier de la famille/l'équipage. Et du coup, toute personne ou entité en dehors de l'équipage ou de ses intérêts ne peut que se manger la défiance la plus totale. T'es pas de la famille? On te reconnais pas!! edit: Bof, l'arc actuel n'est pas avare en détails glauques jusqu'à présent, un de plus ou de moins...
  12. Suite au post de Nechiku, je me permet de préciser ma pensée sur Big Mom. Here we go!! Tout d'abord, concernant son état mental instable, voire puérile; je persiste et signe. Certes, des décennies sont passées et la yonkô a une connaissance accrue du monde dans lequel elle évolue; mais elle reste d'une nature profondément naïve et manipulable. Un des exemples marquants de cet arc est la tristesse qui s'est emparée d'elle lorsqu'elle a crue que Brook était mort à son chevet (la naïveté), et le rappel par ses homies personnels (un comble!) de la tea party et du gâteau qui va avec pour la calmer (la manipulation). Et ça, c'est un trait de caractère qui ne l'a jamais quittée et tous les membres de son entourage; depuis ses parents jusqu'à Pudding en passant par Caramel, Streusen ou encore Opéra; ont eus recours à la manipulation pour pouvoir la gérer (question de vie ou de mort vu sa dangerosité naturelle). Concernant mes dires sur le fait qu'elle ne soit pas une vraie combattante, là encore je maintiens, mais je précise. Par vrai combattant, j'entends quelqu'un qui se soit entraîné et aguerri pour faire face à des adversaires par soi-même, et pas en envoyant moult soldats et invocations pour faire le travail à sa place. Quelqu'un a remarqué une similitude avec Moria et j'y souscrit totalement. Après elle arrive effectivement à soloter Capone (encore que la neutralisation des canons est due à Katakuri, mais chuuut....) mais c'est principalement dû à sa force qui est acquise de naissance. Donc, pour moi elle a surtout appris à créer et gérer des armées de servants via le soru soru no mi; ainsi qu'à régler les problèmes diplomatique par la terreur, toujours à l'aide de son fruit (même si sa force herculéenne doit bien aider aussi, mais comme je l'ai dit ça tient de l'innée). Quant à l'accusation de sexisme, c'est juste minable . Je finirais enfin en déclarant que je trouve toute hiérarchisation de puissance assez malvenue dans l'univers de One Piece. Entre la puissance variable des fruits du démon, l'importance de savoir maîtriser ces derniers, le haki qui rebat complètement les cartes, les capacités innées dû au fait d'appartenir à telle ou telle race, l’entraînement dans tel ou tel disciplines de combat et autres jokers de dernière minute; il n'y a que devant le fait accompli que l'on peut dire qu'un tel>un autre. Toute supposition est vouée à se faire troller tôt ou tard.
  13. Et bien voilà!! Çà c'est un chapitre qui a le mérite de résoudre plusieurs problèmes! La menace sur le Baratie? Résolue! Pour la fuite des mugiwaras et cie, à l'inverse de Nami je n'en voulais pas. Et bien je suis content de voir que Luffy (et par extension Oda) sont du même avis! Le cas BigMom se doit d'être réglé dans l'arc présent! D'autant plus que je pense qu'elle est le yonkô présentant le plus de failles et donc le plus susceptible de tomber en premier, je m'explique: -Charlotte Linlin est quelqu'un d'instable (et pas qu'un peu): Si elle paraissait comme quelqu'un de machiavélique en début d'arc, les cachotteries de sa famille et surtout son flashback ont révélés une personnalité naïve et manipulable. Elle aurait pu mourir de faim sur son île si Streusen ne l'avait pas reprise en main! Associez à cela ses crises de démence et vous obtenez un capitaine absolument pas fiable, qui pourrait détruire sa propre famille en un tour de main sans même s'en rendre compte! -Charlotte Linlin n'est pas une vraie combattante: Certes, elle a une force monstrueuse et un fruit cheaté. Mais j'ai l'impression qu'elle ne s'est jamais vraiment battue depuis qu'elle a commencé sa carrière de pirate. Toute ses conquêtes semblent avoir étés réalisées par la peur qu'elle suscite, et il en va de même pour la cohésion de son équipage. Et au moindre manquement, elle avait l'air d'abuser de la roulette, qui là encore fonctionne à l'intimidation. Or on a vu avec la démission de Jimbe qu'il suffit de ne publiquement pas avoir peur d'elle pour foutre toute cette logique en l'air. Et je n'ai pas l'impression qu'elle ai d'autres tours dans son sac à l’exception de ce que l'on a déjà vu... Après je ne demande qu'à être contredit. -Charlotte Linlin est vieille: Bon là c'est sûr ça ne ressemble pas à un argument valable, mais c'est très fort au niveau de la symbolique. Tel Kaidô et Edward Newgate, elle représente un age de la piraterie révolu, celui de Roger Garp et autres Sengoku. Du coup, avant de devoir s'occuper de Teach et (éventuellement) de Shanks, Luffy doit vaincre ces reliques du passé en priorité (enfin selon moi). Et comme il ne fait pas dans la procrastination alors.... Après je ne dit pas que ça va être facile: Comme d'autres le pressentent aussi, je pense qu'on va vers plusieurs morts. Déjà parce que cet arc est l'un des plus sombres qu'il nous a été donné de voir, mais aussi afin que l'on puisse marquer le fait que le nouveau monde n'est pas conçu pour les gamins. Et pour étayer mes propos, voici une petite liste personnelle de deathflags potentielles: -Big Mom (voir ci-dessus) -Pudding (elle est pour moi une figure tragique, une sorte d'oiseau en cage schizophrène. De plus, sa seule échappatoire en cas de survie est l'équipage des Mugis; or je trouve qu'elle s'insérerait très mal et serait vite inutile) -Pedro (il est au crépuscule de sa vie et il le sait) -Jimbe (sa dernière discussion avec Aladdin était pleine de sous-entendus funestes...) -Jajji (il aura marqué cet arc de sa vilenie morale et de son inutilité physique. Et comme Big Mom il représente une époque révolue) Voilà, sur ces notes joyeuses, je m'en vais attendre le prochain chapitre!! Au plaisir!
  14. Je vois qu'en attendant le prochain chapitre, l'éternel débat sur de possibles nouveaux arrivants au sein de l'équipage s'est relancé. A ce sujet, j'ai déjà donné mon avis; mais je le redis: Je m'oppose à tout nouvel entrant. L'heure pour les mugiwaras n'étant plus, à mon sens, celui du recrutement mais bien celui des alliances diplomatiques avec d'autres flottes. En ce sens, Jinbe n'est pas un individu isolé: C'est l'héritier officieux de Fisher Tiger, et de fait le capitaine de ce qui reste des pirates du soleil. Si il est aussi responsable qu'il semble être, il a déjà un navire et un équipage sous ses ordres et ne pourra donc faire cavalier seul (et je ne parle même pas de sa responsabilité en tant que protecteur de l'île des hommes-poissons). Rien en revanche ne l’empêche de signer une alliance avec les mugis du type Cavendish/Bartolomeo et autres suite aux événements de Dressrosa. Et cela vaut aussi pour Reiju: Si, comme je le crois, elle se retrouve à la fin de l'arc comme seule héritière de la Germa, je la vois mal laisser cette armée de clones sans libre-arbitre à l'abandon; là encore c'est une question de responsabilité. Quant à Pudding... Je tergiverse beaucoup sur son sort dans mon coin; mais plus on se rapproche de la fin de l'arc, et plus je lui vois une destinée tragique. Tel que j'entrevois les choses, elle aurait toutes les peines du monde à s'intégrer dans l'équipage (la jalousie dont elle semblait faire preuve à l'égard de Nami il y a quelques chapitres associée à son caractère instable en fait un danger potentiel, et ce sera pire lorsque Robin fera son retour). De plus, je trouve son pouvoir pas si utile que ça (il est à la fois trop cheaté et pas assez polyvalent), de même que son troisième œil est plus intéressant de par sa rareté (elle est la dernière représentante connue de son espèce) que de par sa supposée utilité à décrypter les ponéglyphes (pour cause de doublon avec Robin). Aussi elle est en haut de ma liste des dommages collatéraux potentiels dans l'affrontement final qui vient. Car oui: Il n'y aura pas de fuite possible, et le cas BigMom doit se régler durant cet arc même, sous peine de retombées catastrophiques pour tout ce que les mugiwaras comptent de connaissances amicales. Du coup, j'attends moi aussi impatiemment un power-up massif....Mais pas de Luffy qui en a déjà eu un à l'arc précédent et en aura sans doute un autre contre Kaido. Non, celui que je veux voir m'en mettre plein la vue; c'est Sanji. Cet arc a beaucoup trop gravité autour de sa personne pour qu'il ne nous sorte pas une évolution de porc qui roxxe du percheron (c'est comme roxxer du poney mais avec plus de muscles ). Voilà, fini les suppositions, à demain pour les spoils! edit: @xavdiez: Sans blagues?! Tu veux dire que ce bon Jinbe dit et fait exactement les mêmes choses que la dizaine de protagonistes du chapitre 800 (coupe de saké inclus)? Mais où sont donc passé tout les alliés (oups le gros mot!) sus-nommés? Cela m'interroge!!
  15. Un chapitre comme on aime avec des références sentaï qui vont bien de la par des Vinsmokes. Pour un peu, ils ressembleraient presque à de vrais héros! ...Sauf que non. Je n'ai pas oublié leur génocide sur l'île de Broccoli, ni la façon révoltante dont ils traitent les domestiques (et je ne parle même pas du cas Sanji). Ils restent à mes yeux de pures raclures, à l’exception de Reiju bien entendu. D'ailleurs, je trouve que ce chapitre révèle de nombreuses choses quant aux thématiques générales de cet arc, l'une des principales étant "rien ne se passera comme prévu", aussi appelé "Oda nous trolle mais nous le valons bien". L'objet représentant le mieux cet état de fait est à mon sens la Tamatebako. Vendu depuis l'île des HP comme le fusil de Tchekov ultime de l'arc en cours, la voilà balancé au loin sans espoir de la voir mise en avant. Et contrairement à d'autres, je pense que son rôle s'arrête bel et bien là. Pour moi elle est tombé dans la mer et sera récupéré par les acolytes de Jimbe. Tout ceci n'était qu'une feinte. Tout comme je pense que Linlin ne sera pas responsable de la destruction de l'île des HP. Selon moi, elle et son équipage doit être vaincu durant cet arc, car trop de choses sont en jeu: l'île des HP donc, mais aussi le Baratie seront directement menacés par la vendetta de BM si les mugiwaras et cie se contentent de fuir (et le cas du trafiquant d'organes dessoudé au début de la cérémonie montre qu'elle ne plaisante absolument pas avec ça). Et ça, on peut être sûr qu'au minimum Sanji et Jimbe l'ont compris (peut-être pas Luffy, mais lui il veut cogner de toute manière donc bon...). Alors oui, les protagonistes sont en fâcheuse posture: Acculés dans le fort de Capone qui passe un sale quart d'heure, ils ont besoin de solutions rapides et efficaces.... Et je pense que ces gredins de Vinsmokes sont la solution. Car maintenant qu'il est au calme dans le château de Capone, rien n’empêche Jajji de dégainer un den-den-mushi pour appeler l'armée des clones à la rescousse. Armée qui a déjà démontré dans les chapitres précédents se radicale efficacité. De toute manière, ils ne peuvent pas fuir non plus: Toute leur flotte de bateaux-escargots qui constitue leur royaume est amarrée à l'île de Whole Cake, il parait impossible pour une telle armada de s'échapper rapidement comme le Sunny pourrait le faire. J'irais même plus loin en disant qu'ils seront les principaux artisans de la chute de l'équipage de BM. Outre les clones qui vont décimer civils et menus fretins en bas du château de Whole Cake, les fils de Jajji vont également faire un carnage, associant puissance technologique et tactiques méprisables (mort de Linlin: Ichiji par derrière alors qu'elle affrontait Luffy de face). Ils vont aller tellement loin dans la cruauté qu'ils en ressortiront comme les principaux antagonistes de l'arc (préparez les mouchoirs pour Pudding). Des mugiwaras révoltés par tant de barbarie (notamment un Sanji qui devrait claquer un power-up pour l'occasion) voudront forcément leur faire payer scéance tenante. Alors oui, ça fait beaucoup de morts. Mais c'est un autre thème récurrent de cet arc: l'omniprésence de la mort autour des activités de Linlin (remember Muscat, mais aussi Vergo et Monet qui travaillaient sur les expériences de géantification - donc pour le compte de BM -). Et oui tout ceci est possiblement (très) long à mettre en place. Mais je pars du principe que les arcs de One Piece s'achèvent quand Oda estime le moment venu. Si ça doit prendre un an ça prendra un an (et pourtant moi aussi je veux voir Wano). Quant aux annonces du déroulé futur de l'arc qu'Oda a pu faire, elles ont la même valeur que dans la bouche de n'importe quel autre mangaka: Ce sont des trolls conçus uniquement pour faire jacasser les imbéciles (je ne vise personne en disant ça bien entendu ).
  16. Sacré surprise que ce revirement de situation du côté de Pudding!! ...Mais à mon avis ce n'est pas la dernière... Déjà le fait que Pudding ait kidnappé Reiju pour lui révéler les intentions de sa famille est en soit franchement suspect. Si elle voulait vraiment que ce plan d'extermination des Vinsmoke se déroule sans accroc, elle se serait bien gardé de toucher à un seul cheveu des assassins de la haute; sous peine de voir le mariage être annulé pour cause de brèche sécuritaire. Or là non seulement elle en moleste un membre, mais en plus elle lui spoile l'ensemble des réjouissances de demain. Si elle voulait que les Vinsmoke se tire sans tarder, elle n'aurait pas mieux fait!! Du coup, je pense qu'au prochain chapitre, Reiju parviendra à s'échapper et avertira le reste de sa famille de la conspiration en cours. Ce qui m'amène au deuxième cas d'apparence trompeuse de l'arc: Les Vinsmoke. Je lis les réactions aux chapitres chaque semaine et je remarque que ces derniers sont bien sous-estimés. Certes, la dernière fois qu'ils ont étés aperçus, ils se comportaient en random couillons au milieu d'homies prompts à cafter. Or on parle d'une famille d'assassins de lignée royale et de renommée internationale!! Les concernant, je pense qu'ils savent exactement où ils mettent les pieds... Vu qu'ils doivent très probablement fomenter l'assassinat de Big Mom et de l'ensemble de sa famille! Plus que la protection d'un yonkou, c'est a la restauration de leur noblesse perdue qu'ils aspirent. Pour cela, décapiter l'un des équipage les plus influents du nouveau monde serait un bon moyen de prouver sa valeur. Or un assassinat pareil demande beaucoup de préparation et de self-contrôle. Donc oui, ils sont sans doute au parfum pour la nature des homies mais sont obligés de jouer le jeu en leurs présence. Et pour la collecte des précieuses informations de ce genre, ils ont forcément une taupe au sein de la famille (du style mafieux d'opérette qui a un comportement chelou en backstage). On me répondra que les Vinsmoke sont trop justes en terme de puissance pure, je répondrais que l'on n'a pas encore vu l'armée des clones en action. Ni même le reste de la fratrie en mode sérieux. A mon avis, ils ont leurs chances... Même s'ils restent de parfaits encu*** (pour le prochain chapitre, suite à l'évasion réussie de Reiju; j'annonce qu'un de ses frangins les plus neuneu - je dirait Niji, même si Yonji peut faire l'affaire- va vouloir tuer cette dernière pour "effacer les traces"). Donc je pense que les deux familles ont prévus de s’entre-tuer.... Lors de la cérémonie. Cette dernière ne peut qu'avoir lieu pour deux raisons: -La première est que cela donnerait une scène d’anthologie pleine de regards en coin et de messes basses; avec les lieutenants essayant tant bien que mal de positionner leurs pions (les tauliers de chaque famille étant bien trop occupés par le déroulement de la cérémonie). -La deuxième étant de voir en action ce splendide fusil de Tchékov qu'est la Tamattebako Box, que Mama ne pourra s’empêcher d'ouvrir en guise de signal pour sa tuerie.... Je vous laisse imaginer le bordel qui s'en suit. Pfiou j'ai pas mal déliré.... Sinon pour le reste du chapitre: -Pedro va sans doute y passer. Tamago n'a pas tout montré selon moi, et son adversaire va finir par être capturé.... Et exécuté. Un coup dur qui servira de mise en bouches pour le massacre à venir (car ça va tomber comme des mouches, ne serait-ce que pour préserver le Baratie de toutes formes de représailles). -Chopper galère à trouver Luffy dans le monde des miroirs. Mais il pourrait aussi tomber sur Ceasar.... Sur qui tombera-t-il en premier? -Pas grand chose à dire sur l'agitation présente de Luffy. -Oda nous a trollés, c'est 2017 l'année de Sanji!! Allez, au plaisir!
  17. "Beaucoup semblent avoir sauté le pas vers l'abandon de One Piece"? Allons bon... Me concernant, je suis plus qu'intrigué par ce début d'arc, et ce pour un tas de raisons différentes. Certains ont noté la ressemblance entre Dressrosa et la société de Big Mom et c'est à mon sens voulu: Je ne serais en effet pas étonné si Dofla avait pris BM en modèle. Avec sa façon de hiérarchiser à l’extrême ses ouailles, BM s'assure un contrôle quasiment absolu d'un archipel entier, archipel avec lequel elle semble vivre une relation symbiotique de par ses fringales meurtrières. A cela s'ajoute le pouvoir de son FDD: La capacité de donner la vie à des objets inanimés... et de la soustraire d'autrui. On est évidement encore dans le flou sur l'étendu de ses pouvoirs, mais je ne serais pas surpris si elle pourrait augmenter son espérance de vie via ce procédé de quasi-vampirisme. Et cela pourrait expliquer comment elle a pu obtenir une descendance aussi nombreuse: Peut-être est elle vieille de plusieurs siècles.... En tout cas sa famille lui semble être son bien le plus précieux.... Mais je doute que l'on puisse réellement parler d'amour maternel. Car au delà du fait qu'elle ai apparemment déjà tué ses propres enfants, ces derniers n'ont l'air de ne pas avoir d'autre utilité que de tisser des alliances avec d'autres équipages et organisations via des mariages. Il n'y a rien d'affectueux qui se dégage d'elle: Tout semble être une question de calcul et d'hégémonie, et son organisation sociale semble être régie par une multitude de règles. Et ça, ce n'est que l'un des nombreux emprunts à l'univers de Lewis Carroll (on reviendra sur les divers influences de l'arc plus tard). Pour en revenir à BM, et pour utiliser un exemple récent, je la comparerais volontiers à Cersei Lannister: Elle aime moins ses enfants pour ce qu'ils sont que pour ce qu'ils représentent, la rendant au mieux ambiguë, au pire monstrueuse. D'ailleurs je crois me souvenir que dans une interview, Oda avait dit qu'il rechignait à mettre les mères en avant car elles représentaient l'antithèse de l'aventure. Avec BM, on est en plein dedans, vu le risque de stagnation qu'elle représente non seulement pour Sanji, mais aussi pour l'ensemble des mugiwaras... J'en viens d'ailleurs à me demander si, face à un adversaire faisant aussi peu de cas de la vie d'autrui, Luffy ne commettra pas son premier meurtre.... Pour en revenir aux divers emprunts de l'arc, il me parait important de noter qu'il n'y a pas que l'univers d'Alice qui semble être représenté: On trouve aussi des emprunts à bien d'autres contes européens, que ce soit des frères Grimm (Hansel et Gretel principalement, pour l'univers comestible) mais aussi à Charles Perrault (entre BM qui évoque Barbe-Bleu et le Lapin botté il y a de quoi faire). On peut aussi citer la subtile référence à Halloween via la formule de BM avant de subtiliser la vie de son fils. Mais comme je l'ai dit précédemment, concernant le fonctionnement social de l'archipel et le déroulement de l'intrigue, c'est Alice au pays des merveilles qui semble prédominer. Et vu que dans le roman, Alice sauve sa peau essentiellement en faisant preuve d'esprit, d'éloquence et d'intelligence, cela prouve selon moi l'importance future de Nami dans cet arc, avec power-up à la clé. Quant à Sanji, c'est la question du rapport à la famille qui va être abordé. Tout semble indiquer qu'il se soit enfui dans son enfance pour justement échapper à l'univers ultra-cadré que semble être la famille Vinsmoke... Et qui semble être aussi l'apanage de la famille de BM. A voir lors de l'arc suivant mais je suis sûr que l'on aura un parallélisme intéressant avec Zoro, qui lui pourrait avoir fuit sa famille non pas parce qu'elle était étouffante comme les Vinsmoke, mais au contraire parce qu'elle ne se souciait pas de lui. Et le présent chapitre alors (oui on en parle!)? Je vais m'avancer un peu mais je pense que l'ensemble des illusions (je parle là des apparitions de Sanji, du double de Luffy et des horloges/log poses qui partent en sucette) sont dues au fameux lapin botté. Car tant qu'on est dans l'emprunt à Lewis Carroll, autant y aller à fond et confier à ce rongeur le fruit de l'horloge (le modèle avec miroir intégré). Car oui, je plussoie quand je lis que le Sanji que l'on voit doit être une projection antérieure, un excellent moyen d'amener des inopportuns là où l'on veut au demeurant. Associé avec l'effet miroir pour neutraliser l'élément le plus dangereux de l'équipe, voilà un fruit parfait pour les traquenards et autres tours de con. Hâte d'être dans une semaine pour voir jusqu’où cela peut aller.
  18. C'est ici que l'on vient déverser sa haine? Bon ben on va s'y mettre!! Avant-propos:Il n'y a pas beaucoup de personnages que je déteste vraiment. Tant que je comprend où l'auteur voulait en venir à la création du personnage et que l'évolution dudit personnage reste un temps soit peu logique, je ne trouve rien à redire. Et les questions d'ordre esthétique me passe au dessus de la tête, car il faut aussi des moches pour rendre un univers de fiction attachant. Du coup, on va se contenter d'un top 3, même si l'on va essayer d'argumenter un minimum. N°3: Light Yagami (Death Note): C'est simple, j'ai jamais pu me plonger sérieusement dans ce manga à cause de ce trouduc'. S'il se contentait d'avoir l'air d'un emo-cunt-aimant-à-baffe, je lui laisserais le doute du délit de faciès.... Mais non! Mossieur passe son temps à vanter sa supériorité intellectuelle par rapport au reste du monde, alors qu'il se trimbale un sens moral digne d'un gamin de huit ans! Ajoutez à cela une couardise et une irresponsabilité de tout les instants et vous obtenez, pour citer Stan March, "le plus gros connard de l'univers"!! Je me doute bien que c'était le but de l'auteur que de suivre l'évolution de l'antagoniste au lieu de celle des différents héros, mais force est de constater qu'il n'a que trop bien réussi son coup! Y'a pas marqué "Garou" là!! ...Et je me rends aussi compte qu'il fout en l'air mon avant-propos. Il reste un personnage très bien écrit, mais je ne peut viscéralement pas le supporter!! La quintessence de la petite frappe pleurnicharde!! Tiens, tant qu'on dans le registre des emo-cunts.... N°2: Uchiha Sasuke (Naruto): Comme précédemment, on est face à un génie autoproclamé avec certes un meilleur sens des responsabilités (bien aidé par le fait qu'il s'agisse d'un des meilleurs combattants de l’œuvre). Mais bon dieu, quelle girouette! Et quel sens moral minable! Ce type est un générateur à facepalm pire que Ash dans Evil Dead! On peut lui dévoiler toute la lore de l'univers quant à sa famille ou son village, il ne cessera jamais de se montrer borné, égoïste, irrationnel et stupide; et ce pour nul autre raison que "c'est le boss final du manga, LOL"! Le pire, c'est qu'il n'est pas le seul personnage issu de ce manga à être antipathique malgré lui, mais c'est le seul à être aussi inconstant et contradictoire! Bon, le numéro un est issu de Bleach; manga qui ne manque pas de têtes à claques bien trop gratinées. C'est pourquoi, avant de décerner ce grand prix de l'infamie, je voudrais dédier un Gérard d'honneur à TOUT CES P*****S D'ANTAGONISTES QUI JACASSENT PENDANT DES PLOMBES POUR RACONTER COMMENT MARCHENT LEURS POUVOIRS ET QUI S’ÉTONNENT PAR LA SUITE DE SE FAIRE POUTRER EN DEUX PAGES!!!!! BON DIEU QUE JE LES HAIS!!! Toute l'indigence narrative de Kubo s’exprime à travers ces pipelettes, qui passent leurs temps à raconter leurs vies en imitant mollement le posing de Jojo's Bizarre Adventure, pendant que Kubo les illustrent sous tout les angles possibles; et ce dans le seul but de remplir le quota de pages hebdomadaire! Genre ça se voit pas!! Mais revenons à nos moutons: N°1: Hitsugaya Toushirou: Que dire... On touche le fond de l'inutilité là. Un nouvel arc se dessine? De nouveaux ennemies apparaissent? Tu te dis "Chouette! on va sans doute voir du stuff de première fraicheur -haha-!"? Ben peut-être, mais saches que quoi qu'il arrive tu assistera forcément à l'improbable power-up du personnage le plus fade, le plus rébarbatif et le plus générique enfanté par Weekly Shonen Jump durant cette dernière décennie. Le gonze n'a plus rien à proposer depuis la fin de l'arc SS et pourtant il s'arrangera toujours pour gratter plusieurs chapitres par arc pour sa pomme; et ce au nom du fan-service le plus paranormal que je connaisse. L'impression de déjà-vu le concernant (ah tiens? Momo l'a encore foutu dans la merde!) est maximale, le tout associé à une personnalité lisse comme un cul de bébé et un pouvoir dont on connait les tenants et aboutissants depuis bientôt dix ans! DIX ANS BORDEL!!! Hum....Enfin voilà quoi. C'est pas cool.
  19. Ok, Oda a voulu rappeler qui était le patron en matière de conduite de récit au sein des mangakas spécialisés shonen. Et ce avec un twist d'autant plus imprévisible que les chapitres précédents nous montraient surtout les conséquences de la venue des samouraïs sur Zou; on en avait conclus bien trop hativement de la réaction des Minks à leur égards.... Il y aurait donc une alliance entre Zou et (au moins une partie de) Wano? Reste à en connaitre les modalités..... Si je ne me trompe pas, samurai signifie "celui qui sert", et les membres de cette caste considéraient leur entière existence comme devant être au service de leurs seigneurs. Aussi, bien qu'ils soient au dessus du péon moyen au sein de la société féodale japonaise, ils ne se voyaient pas comme étant autre chose que des serviteurs vis-à-vis de leurs daimyos, le mettant même au dessus de leurs propre vie et honneur. Du coup, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant que Kin'emon ne se considère que comme un serviteur...
  20. Tudieu! Cela va bien faire des siècles que je n'ai pas posté ici! Seulement voilà, ce nouvel arc s'annonce franchement palpitant avec toutes ces zones d'ombre qui ne demandent qu'à s'éclaircir! Bon chapitre en ce qui me concerne. Je ne vais pas revenir sur l'ensemble des informations disséminées au fil des pages, presque tout a déjà été dit ici ou ailleurs. En revanche, ce qui m'intéresse plutôt pour l'avenir, c'est la question du potentiel zoan de Jack. Et à mon avis on est pas au bout de nos surprises, car je pense que de nombreuses fausses pistes ont étés mises en place par ce coquin d'Oda... Tout porte à croire que Jack a le zoan du mammouth. Or comme l'a rappelé un forumeur de la volonté du D, ce type de fruit influence la mentalité de son utilisateur, l’amenant à ce comporter comme l'animal dont il partage les pouvoirs. A partir de là, le possesseur dudit fruit du mammouth devrait se comporter de façon placide et posé, ne s'emportant qu'en cas de danger; tel le pachyderme qu'il devrait être. Et on n'a rien vu de tout ça dans les différentes apparitions de Jack jusqu'alors. Bien au contraire, Jack a l'air extrêmement agressif et tenace, faisant preuve d'une témérité peu commune (quatre navires de marine surarmée avec des gros pontes à bord? On prend quand même!!), et d'un possible instinct de survie tout aussi hors-norme s'il a survécu à l'affrontement avec Tsuru. Tout ceci laisse présager d'un zoan carnivore.... Et du genre teigneux qui plus est....Le genre de bestiole tellement agressive qu'elle pourrait expliquer pourquoi Jack semble porter une muselière en permanence, sans doute pour préserver ses subordonnés de sa nature dangereuse. J'ai repensé à l'aspect imposant du mammouth et je me suis dit que ce serait cocasse si Jack s'avérait être de petite taille. C'est alors que ça a fait tilt. Le glouton. Ou carcajou. Ou wolverine dans la langue de shakespeare. Une belette sous stéroïdes de la taille d'un pitbull. Capable de parcourir des distances folles, de grimper des montagnes en moins d'une journée, d'attaquer des ours ou des loups, de tuer des élans, et ce dans l'unique but de survivre. Une bestiole qui ne connait pas l'hibernation et que tout les natifs de Scandinavie ou du Canada redoutent pour son caractère franchement pas aimable. En plus, cela ferait des interactions rigolotes avec Chopper. Du genre : -Luffy (ou Zoro): Alors c'est lui Jack? Il paye pas de mine, le nabot!! (transformation en carcajou) -Chopper: Oh bordel!!! (s'envole dans la stratosphère propulsé par sa propre chiasse tel une biche dans Castle Crasher). Ouais.... Je le sens bien, ce plan...
  21. Rarement vu une trad aussi boiteuse.... M'en vais en attendre une de meilleure qualité car là ça n'a ni queue ni tête!!
  22. Un bon chapitre cette semaine, qui dévoile un Doflamingo tel que je l'ai toujours imaginé: [glow=grey,2,300]Un connard[/glow]. Sans rire, on parle d'un type qui a: -Organisé un trafic d'esclaves au grand jour et à grande échelle (ainsi qu'un trafic d'armes mais dans le secret le plus total -j'inclus les FDD dans le lot vu leurs utilité première-). -Supervisé divers expériences scientifiques utilisant des enfants comme cobayes (certes c'était l'idée de Ceasar Clown, mais m'est avis que rien n'aurait pu se faire sans son aval - remember le rôle de Vergo dans cette affaire-). -Monté un coup d'état et dirigé un royaume en utilisant une forme particulièrement insidieuse de contrôle mental (rentrez chez vous reptiliens et autres illuminatis!! ). Bref à la vue de son dossier j'ai toujours été sidéré de voir tant de co-forumeurs se confondre en excuses vaseuses du genre "oui, mais il a sans doute une enfance malheureuse, son père devait être [glow=grey,2,300]"[/glow]un salaud[glow=grey,2,300]"[/glow] ([glow=grey,2,300]il existe des synonymes tel que ordure[/glow]) de tenryubito archétypal et blablabla....." BAH TIENS!! Contemple la vérité, toi qui t'inventais des fanfics juste pour pouvoir te déculpabiliser d'aimer une ordure dont le seul mérite véritable est d’être trop swagggg, comme disent les jeunes! Ton Dofla chéri n'a aucune excuse quant à son comportement autre que d'être un super trou du cul matérialiste et égocentrique, doté d'un sens moral digne du plus débile des candidats de télé-réalité!! VOIS ET REPENDS TOI DANS LA LUMIÈRE DU CHRI....oh bordel, qu'est ce que je raconte?! A côté de ces fracassantes révélations, on a un début de mise en place de l'après-bataille avec Fujitora qui finis par se ranger du côté du roi (et donc indirectement du côté de Luffy), Usopp qui en retrouve sa liberté ( il est intéressant de noter que le péquin no-name moyen dans OP se comporte toujours comme un mouton, ça en deviendrait gênant si la galerie de personnages crée par Oda n'était pas si étendue...), les révolutionnaires eux aussi en stand-by.... Et un flashback qui n'en finit pas de s’annoncer (avec un peu de chance on reviendra sur les circonstances de la mort de la mère de Dofla -même si ça n'excuse en rien ses actions a posteriori-). J’espère qu'on aura aussi la version de Law quant à leurs antécédents, car je sent le solo de pipeau du flamand à des kilomètres (oui je n'aime pas DD, je sais pas si ça s'est vu ). [glow=grey,2,300]édit @AxelM[/glow]
  23. Merci pour les spouales des SBS mon bon Goon, tu es fort urbain!! Et évidement la première chose qui saute au yeux est l'âge véritable de Sugar, ainsi que son âge "d'apparence". Mine de rien ça donne des informations plutôt intéressantes: -Primo, Sugar avait donc 12 ans lors de la prise du royaume, Elle est donc entrée dans la famille extrêmement jeune. -Si l'on se fit avec exactitude à l'âge d'"apparence" indiquée, on peut en conclure qu'elle aurait mangée le hobi hobi no mi vers l'âge de dix ans, soit douze ans avant les évènements actuels. Au passage, on peut supposer que son recrutement au sein de la Famille a dû se faire durant la même période (et à mon avis, son recrutement a été motivé justement dans l'optique de la prise de Dressrosa, son pouvoir étant le nec-plus-ultra du contrôle de population à grande échelle...). -Or, sachant que Law a quitté les pirates de Dofla treize ans auparavant, il apparaitrait clairement que lui non plus ne connaissait pas Sugar dans le dernier chapitre, et aurait pu tout aussi bien se faire piéger par elle sans l'intervention d'Usopp.... Ce dernier aurait vraiment eu raison de s'en méfier; c'était vraiment le secret le plus vicelard (car le mieux caché) de la Famille....
  24. Ne vous êtes vous jamais demandé ce qui se passerait si jamais les super-héros, au lieu d'être les modèles de bravoure et de responsabilité comme décris habituellement, se révélaient être des connards mesquins digne d'une téléréalité? Parce que Garth Ennis, lui, oui. Associé à Darick Robertson au dessin, le scénariste de Preacher (aussi responsable du retour en grâce du Punisher durant les années 2000) nous concocte un univers parallèle où les évènements historiques se conjuguent avec l'existence des superhéros, pour le meilleur mais surtout pour le pire. Un monde où les super-héros sont avant tout les VRPs de luxe de sociétés d'armement; où la version officielle de leurs aventures imprimée dans les comics cache mal une réalité faite de débauche, de mépris des lois et d'impunité plus ou moins totale. Pour contrer la potentielle menace que représente ces glandus en collants, la CIA a mis sur pieds une unité secrète, the Boys. Leurs mission: Collecter des infos compromettantes, faire chanter les super-slips les plus borderlines pour leur rappeler leurs devoirs, voire même leur flanquer une dérouillée dans les cas les plus extrêmes. Au nombre de cinq, c'est l'histoire de cette bande de joyeux drilles, et plus précisément celle de la dernière recrue P'tit Hughie, que l'auteur a choisi de conter. Évidemment, Garth Ennis oblige, attendez vous à de la violence et du sexe en très grosse quantité, ainsi qu'à des dialogues ciselés à l'humour ravageur. C'est une critique de la course à l'armement et du business de la guerre, mais aussi des travers manichéens de l'image que véhiculent les comics "traditionnels", le tout servi avec un esprit punk pas avare en potacheries et autres situations scabreuses. Je ne saurais trop conseiller la lecture de ce vrai chef d’œuvre du comics américain indépendant, mais promis je donnerais plus de détails prochainement.
  25. Pour revenir sur le booking de Bryan, c'est clair qu'il y avait clairement de l'abus lors du main-event. Cependant, j'estime que: - De un, c'était sans doute dû au caractère exceptionnel du match, l'occasion en or pour Bryan. -De deux, je ne pense pas que le booking à la superman soit appelé à perdurer. Déjà parce que Bryan va se trouver des alliés (ça a déjà commencé avec le Shield). Ensuite parce que contrairement à un John Cena, Bryan sait seller les fins de match difficiles, et semble mettre un point d'honneur à tirer le meilleur de ses adversaires. -Enfin, toujours contrairement à Cena, je ne pense pas que l'alignement de Bryan soit voué à rester coincé en mode "full-face". Un turn peut toujours être possible, et quand on connait son passif en indy ou au japon, on sait que le gus en a encore beaucoup en réserve concernant sa gimmick (à titre d'exemple je ne désespère pas de voir renaitre l'American Dragon de façon officielle ). Et puis John Cena est toujours en activité, non? Pourquoi créer deux supermans? J'ai toujours considéré que plus il y avait de main-eventers potentiels, plus on pouvait créer de scénarios intéressants (la ruthless aggression era était la plus géniale des ères rien que sur ce détail).
×
×
  • Create New...