Jump to content

Bliz

Members
  • Content Count

    866
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Bliz


  1. Si je devais donner des défauts à ce jeu ( il n’y a vraiment pas beaucoup ), ce serait dans un premier temps sans doute l’ajout du DA Keep qui, même s’il ouvre de nombreuses possibilités scénaristiques en modifiant à sa guise les évènements qui ont eu lieu dans les deux précédents opus de la série, donne un peu l’impression d’avoir joué aux deux premiers DA un peu pour rien. De plus, une personne n’ayant jamais joué à aucun des précédents jeux se retrouvera submergée et perdue devant la quantité de choix possibles se trouvant sur ce site sans avoir eu assez d’informations sur le passé de toute l’histoire.

     

    Autre point négatif pour ma part est que le fil rouge soit si court. Si l’on s’en tient à celui-ci alors il y a de nombreuses zones qu’il n’est pas nécessaire d’explorer et qui font un peu remplissage pour le coup, histoire d’augmenter artificiellement la durée de vie du jeu. Et je ne me souviens pas de cette impression pour les deux premiers DA ( même si cela remonte un peu surtout le premier de la série… ).

     

    Une absence à signaler dans le jeu, c’est celle des Nains alors que le problème les concernent aussi vu la nature du boss. On a bien un retour sur les Gardes des Ombres mais pas sur les Nains qui sont pourtant des spécialistes concernant ce genre de danger. J’ai trouvé cela regrettable, une quête autour du royaume Orzammar ou d’un autre Thaig aurait pu être développée. Mais bon, peut-être pour une prochaine extension…

     

    Et où sont passés Bodahn et son enchanteur de fils, Sandal ? Ils ne devaient pas être présents auprès de l’impératrice à Orlaïs après DA2 ?

     

     

    Mis à part ces points-là, j’ai trouvé le jeu vraiment dense. Pour tous les amateurs d’aventures, on est vraiment servis côté exploration avec DA : I. La zone que j’ai préférée est la première où l’on doit se rendre après l’introduction à Darse, les Marches solitaires entourant la ville de Golefalois. Certainement la carte la plus vaste du jeu à explorer avec des décors vraiment superbes.

    Il y a aussi le système de dialogue avec les autres personnages à choix multiples qui reste un plaisir à suivre et une plaie aussi parfois quand certaines réponses entraînent des conséquences non désirées dans la suite de l’histoire.

     

    Pour le boss du jeu, le plus gros problème que je pourrais avoir avec lui, c’est qu’il est complètement recyclé.

     

    Corypheus était le boss de l’une des très bonnes extensions de DA2 où il a été vaincu puis tué par Hawke et dont le développement et l’historique ont déjà été abordés dans celle-ci. Il n’a donc plus grand-chose à raconter dans DA : I. Quitte à choisir une engeance évoluée, pourquoi ne pas avoir choisi l’Architecte à la place ? Pour lui, au moins, on avait la possibilité de l’épargner si on souhaitait l’instauration d’une paix avec les engeances dans les tréfonds dans DAO : Awakening, laissant la porte ouverte à sa réapparition.

     

    Mais on a quand même la satisfaction de découvrir le véritable responsable, celui qui tirait les ficelles de cette intrigue, à la fin de l’épilogue et la révélation de l’identité du véritable ennemi est une agréable surprise, je trouve.

     

     

    Enfin, pour l’histoire en elle-même, j’ai trouvé que prendre le parti de s’allier aux templiers, au début du jeu, plutôt qu’aux mages était plus intéressant en termes de scénario et puis en s’alliant à eux, on évite ainsi de se coltiner des hordes de templiers rouges le reste du temps, ce qui n’est pas rien.

     


  2. Certe, mais Yama connait le bankai de Kyoraku, si il savait qu'avec se bankai Kyoraku pouvait vaincre Aizen sans avoir le besoin que le commandant en chef tue tout le monde je pense qu'il l'aurait fait, tu pense pas ?

     

    Justement, on ne connaît rien de son Bankai. Et de la façon dont Jûshirô en parle, il semble dangereux de l'utiliser dans une zone où il y a trop de monde. On en saura plus lorsqu'on le verra l'invoquer.

     

    J'ai mal formulé mais sa ne change rien puisque l'espada est vaincu quand Aizen rentre en scène, si Kyoraku était si sur de la tuer, il aurait put dire a tout le monde de partir ( sauf Yama au cas ou ), et puis c'était terminé. La encore, tu ne trouve pas sa plus rationel ?

     

    Mais même à ce moment-là, c'est encore plus problématique car si certains personnages peuvent encore se déplacer, d'autres sont complètement KO, soignés et gardés par d'autres Shinigamis. Comment voudrais-tu mettre à l'abri tous ces blessés ?

    De plus, les Vizards sont arrivés à ce moment-là également et ils n'avaient aucune envie de laisser la chance de pouvoir se venger et tuer Aizen à un autre personnage, un Shinigami qui plus est.

     

     

    Dommage pour lui je pense que le 8eme n'aurait pas put vaincre le 7eme ( vu la puissance de ce dernier, en Bankai il pouvait détruire toute chose vivante et non vivante sur un trés grand périmètre si bien que son Bankai a été interdit par la chambre des 46 et était limité a etre utilisé tout les 6 mois, tu me confirme que c'est exact Bliz ? ) .

     

    C'est bien ce que j'en ai compris aussi, oui.

     


  3. Yamamoto était pret a tuer tout les personnes présente pour tuer Aizen, et on va me dire que Kyoraku a eu peur d'utilisé son Bankai pour ne pas gêner les autres ?

     

    J'espère que tu seras d'accord avec moi si je dis que la position de Shunsui par rapport à Papy est suffisamment différente pour qu'il n'ait ni le droit ni l'autorité de prendre de telles décisions quant aux résultats d'une bataille ?

     

    Yamamoto est le Capitaine Commandant, s'il décide de risquer la vie de ses hommes pour en vaincre un seul, c'est à lui seul que cela incombe de le faire, pas à un subordonné. C'est la hiérarchie militaire tout simplement.

     

    De toutes les manières, Aizen est désormais immortel, il n'y a rien ou presque qui puisse le tuer depuis sa fusion avec le Hôgyoku. Donc cette question est pour moi réglée depuis que nous l'avons appris à la fin de l'arc Arrancar.

     

    Et meme en prenant le problème a l'envers, si un seul Bankai est suffisant pour vaincre Aizen, on envoie seulement Kyoraku en 1 vs 1, les autres capitaine enmène l'espada ailleurs, leur stratégie est complétement nul dans le cas contraire.

     

    Pour emmener l'Espada où ? Je te rappelle que l'espace de combat était pour le moins limité sur Terre. Il était donc interdit de se battre aux frontières de la zone délimitée sous peine de faire revenir la vraie Karakura et ses habitants sur Terre.

     

     

    Si c'est bien vrai, pourquoi la 11 eme division aide le 8eme Kenpachi (alors qu'elle devrait aidé son capitaine ) et pourquoi Kyoraku s'en mêle ?

     

    Non ce n'est pas ce qui s'est passé, en tous les cas pas dans les résumés / spoilers que j'ai pu lire.

    Shunsui et l'ensemble de la 11ème devaient être présents lors du combat permettant à Azashirô de devenir le 8ème Kenpachi. Comme Tôsen l'avait expliqué, l'une des 3 façons de devenir un Capitaine est de vaincre l'ancien en présence de 200 soldats ( soit la totalité d'une Division militaire ).

    Shunsui et le 7ème Kenpachi étaient amis de longue date je crois me rappeler, ils avaient participé à de nombreuses batailles / guerres ensemble.

    Pas la moindre idée quant à sa décision de refuser la promotion à la Garde Royale.

     

     

     

    D'après les spoils et traduc qui traine, le 7ème Kenpachi était Ginjô c'est lui alors qui aurait failli rentrer à la division 0 ou Azashirô qui est le 8ème ?

     

    Mis à part leurs ressemblances physiques, il n'y a rien qui indique que Ginjô et Kuruyashiki Kenpachi soient la même personne.

    Ce sont deux personnes différentes, on connaît le passé de Ginjô par le manga. C'était un Shinigami Remplaçant. De plus, il disposait du pouvoir du Fullbring auxquels seuls les humains ont accès.

     

    J'ai plutôt l'impression que cela ne fait qu'accentuer le parallélisme entre Ginjô et Ichigo car tous deux semblent avoir eu des "doubles" Shinigami avant d'entrer dans cette histoire ( pour Ichigo, c'était Kaien Shiba qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau ).

     

     

     


  4. T. Kubo a beau avoir confirmé, dans le roman, l’extraordinaire puissance de Zaraki, il vaut mieux attendre que cela soit indiqué dans le manga ( de la même façon que cela fut fait pour la survie de Harribel et ses Fracciones ).

     

    Si on retrouve cela dans le manga alors, pour ma part, je trouve que cela permet enfin de mieux expliquer les combats de Zaraki et les rapports de force que certains estiment désordonnés dans le manga. Dont le fameux « mais comment Zaraki peut-il vaincre Nnoitra alors qu'il a été vaincu par Ichigo en Shikai ? »

    Il me tarde d’en découvrir plus sur les mystères et l’évolution de Ken-chan.

     

    Pour Shunsui et sa non libération de Bankai pendant la bataille contre l’Espada et Aizen, il m’est avis que si l’auteur insinue que le Capitaine aurait pu vaincre Aizen s’il l'avait utilisé, c'est qu'il est probable que cela soit vrai.

    Maintenant, il faut se rappeler que la raison pour laquelle il ne l’invoque pas et celle donnée par Jûshirô ( qui est celui qui le connaît le mieux dans le Gotei 13 ) qui est qu’il ne doit pas l’utiliser en présence d’autres personnes. Et qu’il existe des Zanpakutôs dont les rayons d'action sont si grands de part leurs puissances qu’une fois en Bankai, cela peut entraîner le risque de blesser ou tuer ses alliés ( cf. Hyôrinmaru et l’avertissement de Tôshirô à Kira dans l’arc Soul Society ou Ryûjinjakka et le risque de destruction de Karakura avec tous les Capitaines et Vizards pour tuer Aizen au cours de l’arc Arrancar ou même le Bankai du 7ème Kenpachi mais là c’est dans le roman ).

     

    Il me semble que si nous n'avons pas eu droit de découvrir certains Bankai au cours de la bataille de Karakura, cela peut s’expliquer par la dangerosité et les contraintes d’utilisation de ceux-ci au milieu de tant de monde.


  5. Ce fut chapitre un peu en demi-teinte pour ma part.

     

    Dans un premier temps, pour revenir sur l’éventualité d’une ellipse, je trouve que ce chapitre a permis d’avancer dans cette optique. Il y avait certaines conditions nécessaires avant d’avoir recours à ce genre de figure de style et le dénouement de la relation Gon / Kirua en faisait partie pour moi.

    Ces deux-là devaient finir la quête de Gon faisant office de fil rouge depuis le début dans le manga.

     

    Par contre, il n’y aura finalement eu aucune conséquence grave au niveau psychologique / morale ( ou autre ) au power-up de Gon pendant son combat contre Pitou. Chose qui était pourtant sous-entendue. Je trouve cela dommage, ce power-up aura été au contraire bénéfique pour tout le monde : Kirua aura retrouvé sa sœur "oubliée ?" et Gon, son père. Cela pourrait même faire office de happy end mais qui n’aura pas lieu maintenant, à mon sens, il reste encore quelques intrigues à traiter.

    Et puisque l’on est encore dans le sujet, j’attends encore le traitement du personnage de Kurapika. Si jamais il doit y avoir une ellipse narrative, je persiste à le penser, négliger un personnage d’une telle importance serait injustifiable au vu de son absence déjà très voire trop remarqué.

     

    Sinon, Leorio, il s’est évaporé ou quoi ? Ce n’est pas lui qui souhaitait rester auprès de Gon juste après leurs retrouvailles pendant les élections ? Un peu étrange cette disparition soudaine…

     

    Dans le discours de Gin, j’ai bien apprécié la mise au point en rapport aux Chimaera Ants. J’avais toujours eu l’impression que la Reine était sortie de nulle part et, dans un certain sens, ce qu’il dit à leur propos a confirmé cette impression laissée par ces voraces bébêtes.

    Elles venaient donc d’un « autre monde ». Ajouter un peu de background à celles-ci me semble approprié au vu de l’aspect si étrange de leur débarquement dans la trame du manga. Même s’il reste à expliquer comment la Reine a pu se développer autant pour avoir une forme humanoïde de 2 mètres et une intelligence proche si ce n’est identique à celle des humains. Un mystère à éclaircir peut-être une fois arrivés dans ce nouveau territoire.

     

    En dehors de l’aspect explicatif sur l’origine des Ants, je trouve l’annonce de l’existence de ce nouveau monde arrive comme un cheveu sur la soupe.

    De façon assez légère, on retrouve un rebondissement qui devient comme pour l’ellipse narrative, un effet redondant que l’on retrouve déjà dans au moins 3 autres shônens de même génération. Je trouve cela d’autant plus dommage que l’on n’ait pas vu encore 20% de ce qui nous était présenté sur la mappemonde "d’autrefois".

     

    Après, je trouve que cette annonce bouscule un chouïa la cohérence du manga. Comme certains, je ne parviens pas à comprendre comment cet « autre monde » a pu passer inaperçu et non rendu public ou même filtré au vu de la technologie que nous connaissons dans le manga. Les moyens de locomotion étant loin d’être bancals également. Pour le moment, cette annonce me laisse perplexe. Cela donne l’impression que les personnages de ce manga pensent vivre dans un monde plat. J’attends du développement de ce côté-là aussi, pour le moment, je ne suis pas convaincu.

     

    M’enfin cette nouvelle partie du monde de HxH annonce de sacrés challenges à relever et de mystères à percer. Ne reste plus qu’à voir ce que va développer l’auteur.

     

     


  6. L’ellipse, de mon avis, n’est pas prête d’arriver au prochain chapitre. De façon "conventionnelle" (comprendre ici dans ce qui se fait dans les shônens, habituellement), une ellipse narrative est mise en place une fois que les objectifs futurs des principaux protagonistes sont établis et les intrigues "présentes" résolues.

     

    Or, ici, le cas Kurapika n’est toujours pas résolu. Dans l’arc qui vient de se terminer, tous les protagonistes étaient présents : Gon, Kirua et même Leorio y a fait son retour. Mais pas de Kurapika, pourquoi et comment ? Personne ne le sait. Je me suis même demandé comment Leorio n’a même pas eu l’idée de demander à Senritsu si elle savait quelque chose. Car si on se souvient bien, Senritsu a promis à Leorio de veiller sur Kurapika à la fin de l’arc York Shin. Pourtant celle-ci ne s’est pas exprimée à ce sujet.

    Si Kurapika est en danger, la Brigade étant prête à lui sauter dessus une fois Kuroro à l’abri du Judgement Chain, je vois mal ses amis la laisser dans la mouise et attendre quelques années d’ellipse pour reprendre cette intrigue.

     

    Si on ne sait pas ce que fait ou devient un personnage tel que Kurapika, je vois mal l’auteur lancer une ellipse narrative. Il n’y a aucune justification et ce serait un gros oubli de traitement pour un personnage d’une telle importance.

     

    Une autre raison : la relation Gon et Kirua. Ces deux-là sont comme des siamois et Gon serait prêt à partir chercher Gin sans avoir revu son ami ou lui passer un coup de fil ?

    Je crois me rappeler également que la première chose que souhaitait faire Gon, une fois son père retrouvé, était de lui présenter Kirua. Ce qui implique le fait que cette quête, d’une certaine façon déjà réalisée lors de l’élection, doive se faire ensemble.

     

    Une ellipse narrative de plusieurs années ne pourra être envisagée qu’à la condition que ces points d’interrogation soient traités un minimum, de mon avis.

     

    Concernant l’intérêt d’une telle ellipse, celle-ci est purement esthétique de mon point de vue. Car rendre les personnages principaux beaucoup plus forts signifie rendre leurs ennemis potentiels plus forts également. Les intrigues type : "Brigade", "Jairo" ou encore "les 5000 hybrides" peuvent être abordées et résolues sans une ellipse d’une telle envergure vu la vitesse de progression des personnages principaux, avec un bémol sur Leorio.

     


  7. Pour ma part, je vais tout d’abord commencer par saluer les énormes efforts de Togashi pour tenter de garder le rythme de travail infernal des mangakas du WSJ. Nous sortir près de 30 chapitres sans pause relève déjà de l’exploit pour cet auteur et un plaisir de le voir boucler tout un arc dans une même série de chapitres.

     

    M’enfin, il n’empêche que les trois derniers chapitres ont été difficiles à lire. Que l’histoire soit bonne n’y change rien, dans un manga, le dessin tient un rôle essentiel pour véhiculer tout un tas de choses / éléments et sans ce support, on a une impression de vide.

     

    Concernant ce chapitre, je l’ai trouvé intéressant ( si on fait exception des dessins, bien évidemment ) avec les confessions et remords du petit ant koala en face de la nouvelle Kaito dont la croissance est déjà très avancée. Elle atteindra l’âge adulte très vite ce qui permettra de retrouver le personnage rapidement, j’espère.

    Parmi les ants, c’est également la seule qui ait l’air autant humaine si on la compare à son jumeau ( Meruem ) par exemple de même génération. Elle fait plus penser aux hybrides telles que Pam. D’ailleurs, de par son ascendance, Kaito est-elle la nouvelle souveraine légitime des ants et des hybrides récemment nés ?

    Il serait intéressant de savoir s’il y aura une suite à ce que l’auteur a mentionné avec l’existence de ces 5000 potentiels super soldats.

     

    Sinon, je n’ai pas eu l’impression qu’une ellipse allait être annoncée pour le prochain chapitre. Je ne trouve pas le moment des plus pertinents pour, d’ailleurs et ce serait maladroit de la part de l’auteur pour plusieurs raisons.

    L’une d’elles étant l’absence d’éléments connus pour beaucoup de personnages dont l’un fait parti des 4 principaux. On ne sait rien de ce qu’est devenu Kurapika depuis sa dernière apparition au sein du clan Nostrad si ce n’est son statut de disparue. Tout comme un certain Kuroro censé avoir été libéré du Nen de Kurapika. Ou encore ce qui est arrivé à Hisoka après avoir joué l’exterminateur de hunters et saigné ce pauvre ( et déjà oublié ) Teradin.

     

    Quel serait l’intérêt de faire une ellipse alors que des personnages sont absents du manga depuis plusieurs années ?

     

    Le rythme de parution du manga est également une autre raison. Un exemple, cet arc a vu le retour d’un des personnages principaux, Leolio, qui n’était pas réapparu dans le manga depuis la fin de l’arc York Shin. Son absence au cours de deux arcs consécutifs ( GI et CA, soit une dizaine d'années pour les lecteurs les plus fidèles ) et sa récent retour en tant que manieur de Nen est déjà en soi une ellipse narrative. Recommencer le procédé juste après sa réapparition me semble un choix injustifié pour le coup.

     

    Pour ces raisons et pour d’autres, je ne pense pas qu’une ellipse temporelle nous tombe dessus. J’attends de voir de quoi sera composé le prochain chapitre mais pour le moment, je ne suis absolument pas convaincu d’une ellipse.

     

    Ce serait peut-être sympa d’ouvrir un topic dédié au bilan de cet arc tant qu’il est encore chaud. Il nous aura réservé son lot de surprises mais également de bons vieux pétards mouillés.

     


  8. En effet, selon le type de Hatsu, n’importe qui peut voir les manifestations du Nen même un non initié comme la Matérialisation pour laquelle on a eu plusieurs exemples dans le manga ( cf. Korutopi ). Cependant je crois que cela s’est limité à ce type de Nen.

     

    Pour Hisoka qui est de type transformation, il avait fallu utiliser le Gyo pour permettre à Gon et Kirua de décortiquer le Pansy Gum invisible à l’œil nu. Pour ce qui est de son Deceitful Texture, elle est en effet rendue visible puisque cela lui sert de leurre ou de camouflage par la modification de la surface d’un support en apparence.

    Les Nen Strings de Machi ne sont pas rendus visibles par exemple.

    Partant de là, je suppose qu’il n’est pas possible de déceler les hatsus de ce type de Nen et que cela équivaut donc pour les techniques de Zeno et Silva.

     

    En revanche, si cela s’avère être le cas ( à savoir des techniques telles que le Dragon Dive soient visibles à l’œil nu ), cela n’arrangera pas les choses puisqu’il sera très difficile d’expliquer pourquoi Kirua découvre le Nen à la tour céleste et ne parle que des pouvoirs de Irumi alors qu’il est censé en connaître bien plus et qu'il n'en parle même pas au cours de l'examen des Hunters par exemple.

     


  9. イルミに操作されてたから : littéralement "manipuler (passif passé) par Irumi", on n'a pas l'information.

     

    On ne peut donc rien retirer d’intéressant de la version originale, c’est bien dommage.

    Si je comprends bien, cela signifie que les teams de scantrad anglaises n’ont pas vraiment traduit le chapitre de façon littérale mais plutôt interprété le texte et en ont déduit le sens de la phrase via le contexte. Ce qui fait que l’on se retrouve avec deux versions différentes et pas beaucoup de moyens de savoir laquelle est la "vraie".

     

    Merci pour tes efforts ! ^^

     

     

     

    Captain H@dock,

    Ton hypothèse est sans doute juste, je n’en sais rien mais ce serait un début d’explication en effet. Cela dit que cela s’avère juste ou non, je trouve que le personnage de Kirua n’en sort pas gagnant dans tous les cas puisqu’il perd en crédibilité.

     


  10. Autre VUS : http://www.mangareader.net/hunter-x-hunter/322/3 ;)

    Concernant HxH, MS est pas toujours parfait. Sans raw, impossible de trancher.

     

    Le chapitre 322 est disponible en version originale déjà. Voici la page qui fait débat :

     

    hxh03.th.jpg

     

    Donc si quelqu'un de suffisamment à l'aise avec la langue japonaise aurait l'amabilité et le temps de nous éclairer sur l'usage du pronom personnel "Je" ou "Elle" utilisé par Kirua. Cela permettrait de trancher définitivement sur la question.

     


     

    Bon, après les Shenron pour DB, Pierre Philosophale pour FMA, Hôgyoku pour Bleach… Nous avons maintenant Aruka Zoldik dans la famille des fournisseurs de vœux et autres miracles pour Hunter x Hunter ! ^^

     

    Comme à peu près tout le monde, je trouve cette nouvelle manifestation du Nen incroyablement puissante et même trop car de par sa présentation, cela a tout l’air d’être un pouvoir non plus d’ordre humain mais plutôt divin, ne présentant aucune limite connue dans l’accomplissement des souhaits. Cela fait même passer les pouvoirs de Néon Nostrad, Pakunoda ou Meruem pour presque banals. ^^

     

    Il reste néanmoins impossible que Kirua ne puisse répondre favorablement au trois prochaines requêtes de sa sœur sous peine de mourir, lui ainsi que Gon. Au minimum…

     

    Le pouvoir de Aruka amène quelques questions malgré une présentation relativement complète.

    Je n’ai, pour ma part, pas bien saisi pourquoi, après le vœu de sa majordome de devenir riche accordé, Aruka n’a rien demandé à l’un ou l’autre de ses parents présents pendant qu’elle jouait avec sa maison de poupées alors que cela fait parti du mode de fonctionnement de son pouvoir.

     

    Ni pourquoi des personnes, non initiées au Nen, puissent voir le hatsu de la petite fille. À moins que son pouvoir ne soit tout simplement pas du Nen. Les paroles de Silva la concernant restent vagues mais il ne la considère pas comme humaine… Cela ferait d'autant plus écho aux autres références shônenesques vis-à-vis des "boîtes à miracles".

     

    Après, les autres questions concernent ses frères. Il y a deux chapitres, Irumi parlait avec Hisoka de Kirua et Gon qui seraient en danger de mort et qu’il fallait éliminer un autre frère Zoldik. Alors, il ne parlait certainement pas de Karuto et qu’en plus Hisoka connaît déjà, ni de Miruki non plus. Alors quid de ce « frère » ? À moins, que Togashi ne se soit trompé à ce moment-ci sur le genre de Aruka, je ne vois pas de qui il voulait parler.

     

    Une fois encore, on nous montre que Kirua a baigné dans le surnaturel toute sa vie avec toute sa famille, y compris ses plus jeunes frères et sœurs, pratiquant le Nen et pourtant, lui, n’en a jamais entendu parler ni n’a cherché à comprendre de quoi il s’agissait jusqu’à attendre son deuxième passage dans la tour céleste. Je trouve que cela ne colle pas du tout avec sa personnalité toujours curieuse de tout et très observatrice…Il y a un problème assez conséquent à ce niveau que je ne m’explique pas.

     

    Un chapitre intéressant de par la nouveauté qu’il apporte mais qui, malgré les longues explications, laisse un sentiment assez brouillon.

     


  11. Je n'ai pas parcouru toutes les pages afin de vérifier mais il semblerait que cela n'a pas été encore mis et je pense que ce serait le bon endroit pour l'y placer.

     

    Il est de notoriété publique que T. Kubo aime chercher l'inspiration pour quelques uns de ses personnages dans la musique et leur donner certains traits de caractères. Et Gin n'échappe pas à la règle.

    Son thème musical a été révélé au festival Bleach Harajuku Bankai l'été dernier :

     

    o0800120011413426782.th.jpg

     

     

    tiré d'un ancien album du groupe Saybia et qui a pour titre

     

    Par ailleurs, j'ai trouvé les paroles de la chanson vraiment en adéquation avec le personnage.

     

     

     

     

     


  12. Chapitre très intéressant, il l’est souvent quand Hisoka est dans les parages de toutes les façons. ^^

     

    Les règles de vote établies par Gin sont étonnantes, le bougre a pris le temps de bien y réfléchir avant la réunio. Son côté calculateur n’est pas vraiment nouveau, on en avait déjà eu plusieurs fois un aperçu, notamment au cours de l’arc Greed Island.

    Je suis curieux de savoir de quelle façon Pariston se verra prendre le poste de Chairman car avec une avance comme la sienne tout semble lui réussir.

     

    L’arrivée de Hisoka apporte son lot de fraîcheur au chapitre, toujours dans la provoc’ avec son classement des hunters présents ainsi que les membres du Zodiaque.

    Personnellement, je vois ce système de notation comme un outil servant à évaluer l’aura ou Nen de chaque hunter sur la base de 100 qui serait le plafond qu’il s’accorde pour lui-même. De ce que l’on en déduit, c’est que les membres du zodiaque ont effectivement un très bon niveau mais qu’ils restent inférieurs à celui de Hisoka en termes de puissance. De cette façon, la note accordée à Irumi devient plus logique car lui mettre 95 alors qu’il existe des personnages bien plus forts que lui ( et cela rien que dans sa propre famille ), c’était limite limite…

     

    L’intrigue autour de Gon et Kirua a été relancée du même coup, ce qui me laisse un petit espoir de les revoir avant la prochaine hibernation de Togashi. Aucune annonce de pause pour le moment… Pourvu que ça dure. ^^

     


  13. @difaze,

     

    L’origine des Chimera Ants est explicitée mais en aucun cas celui des monstres aux proportions déraisonnables dont Reina. Si tu parviens à me dire comment l’évolution a pu permettre aux Chimera ants de passer du stade insectes de 10 cm à celui de monstres humanoïdes de 2m de haut en dehors de suppositions, je ne vois pas comment expliquer leur arrivée...

    Car si, comme indiqué dans le manga, leur évolution est marquée par la nourriture qu’ils ingèrent alors il n’y a rien qui dans la nature qui permette d’expliquer ce bond spectaculaire dans l’évolution de ces bestioles puisqu’aucun humain n’a été dévoré avant que Reina ne commence son carnage avec les deux enfants (le futur Koruto et sa sœur Reina). Rien que l’explication manquante quant à l’aspect humanoïde de Reina constitue en lui-même un plot hole.

     

    Vient ensuite l’aspect soudain et inexpliqué de son apparition… Elle arrive toute meurtrie et cherchant à fuir. Pourquoi ? Comment ?

    Les seules choses qu’elle désire c’est survivre et donner naissance au Roi en tant que créature ultime pour régner sur le monde… Elle débarque pour ainsi dire de nulle part.

    Et si l’on regarde la description d’un plot hole, on retrouve le fait qu’il constitue entre autres choses « une omission flagrante d’informations pertinentes concernant l’intrigue » (Wiki).

    Je ne vois en quoi il est si difficile d’admettre qu’il puisse y avoir un plot hole ici sincèrement surtout s’il permet ouvrir sur quelque chose d’intéressant s’il est développé plus tard.

     


     

    Concernant les spoilers, il laisse entrevoir un chapitre de retrouvailles avec beaucoup d'anciens personnage dont le retour d'un certain Hisoka, ce qui laisse des perspectives intéressantes. ^^

    Le premier vote même si rendu caduque par le pourcentage de votant donne un grand avantage pour Pariston. Je me demande s'il ne pourrait pas y avoir comme cela a déjà été suggéré, une évolution du système de vote permettant de pouvoir glaner plus de participants.

     


  14.  C'est surtout que la spécificité des ants a été expliqué, et reina elle même révèle  posséder des gênes humains (quand elle éprouve le besoin de donner un nom à meruem et aux gardes).

    http://www.mangareader.net/207-14196-12/hunter-x-hunter/chapter-187.html (mode de reproduction)

    http://www.mangareader.net/207-14196-11/hunter-x-hunter/chapter-187.html (voracité et dangerosité de l'espèce)

    Ca me semble relativement bien expliqué

    Vu que ceux sont des persos secondaires en plus et qu'ils jouent le role de catastrophe naturelle faut bien qu'il y'ait une part de mystère autours de leur développement en plus.

     

    Justement, Reina ne possède pas de gènes humains. L'idée de baptiser les Chimera Ants lui est venu du désir de ses enfants ( et eux sont issus des festins à base d'humains donc le sont en partie ) d'avoir un nom, dans le chapitre 188.

    Lorsqu'elle dit qu'elle pense avoir du sang humain en elle ce n'est qu'en réponse, à la limite de l'auto-dérision, à son soudain intérêt de donner également des noms à son tour après la requête de l'un des ses enfants mais rien de concret sur son origine.

     

    Après, tes liens sont intéressants car dans le premier il conforte quand même pas mal dans l'idée que cette espèce est déjà bien répertoriée et donc en quelque sorte contrôlée ne devrait normalement pas excéder la taille d'un insecte ( 10 cm au max pour une reine et en aucun cas une taille humaine ) et ce, en sachant de quoi ces vilaines gloutonnes sont capables niveau "dégustation". Se retrouver avec une reine chimera ant de 2 mètres de haut, c'était du jamais vu.

     

     

    Donc je peux comprendre qu'on puisse ne pas trop aimé la partie ant mais je vois pas où y'a des "plot hole" ou des incohérences.

     

    Non. Plot hole n'est pas automatiquement associé à incohérences. C'est une question laissée en suspend dans une intrigue, une porte que l'auteur s'est laissée ouverte afin de pouvoir y revenir plus tard comme cela a été suggéré plus haut par @satyre.

    Le plot hole ne devient incohérence pour deux cas habituellement :

    - le premier est lorsque l’œuvre s'achève sans que l'auteur n'ait pu revenir sur cet élément laissé sans réponse et qui défie la "logique" de l'intrigue.

    - le second est lorsque l'auteur revient sur cet élément et effectue un retcon afin de pouvoir lier cet élément à un autre évènement dans son œuvre mais ne se déroulant pas en même temps par exemple. Mais là encore, si le retcon apporte plus de contradictions que de liants, on se retrouve avec une incohérence.

     

    Mais à ce niveau de l'histoire, ce plot-hole n'a rien d’irrémédiable. Togashi peut très bien revenir dessus au cours de cet arc ou un prochain ( peut-être celui consacré à Jairo si jamais on le revoit un jour... ), je trouve simplement dommage qu'il ne l'ait pas fait au cours du précédent.

     


     

    Pour les rapports de force au sein du Zodiaque, je préfère m'abstenir. C'est encore trop tôt et c'est assez "casse-gueule".

    Netero était le président, il était au top mais également sur le déclin au moment où il choisit de reprendre la chasse. D'après lui, il n'existe que 5 personnes, parmi les humains, à savoir manier le Nen à la perfection. Pour ma part, il devait en faire partie tout comme Gin mais cela ne donne pas vraiment d'ordre d'idée dans l'échelle des puissances. A voir par la suite...


  15. L’univers du manga est certes vaste mais je pense que des éléments supplémentaires n’auraient pas été de trop pour expliquer l’arc des Chimera Ants dont le prologue est incompréhensible à mon sens. D’où l’impression, voir plus, de plot hole dans cet arc.

    On ne sait pas, 8 ans après l’apparition de Reina d’où elle tient sa forme mutante, comment l’a-t-elle obtenu ( taille humaine, intelligence… ) sans avoir déjà goûté de l’humain et sachant que cette espèce était semble-t-il « sous contrôle » ni pourquoi elle apparaît gravement blessée, meurtrie et cherchant à fuir ou se cacher… Cela fait beaucoup de questions dont on espère qu’un jour que l’auteur daignera répondre.

    On peut supposer que Reina résulte d’une suite de mutations sur plusieurs générations même si sa taille ( le fait qu’une fourmi soit bipède est plus que troublant… ) et son intelligence restent un mystère tout comme les raisons de ses blessures de sa fuite.

     

    Concernant le chapitre 319, je l’ai trouvé vraiment bon et plein de surprises. La meilleure étant le retour de Gin. On en sait enfin un peu plus sur le personnage qui n’est donc finalement pas qu’un grand globe trotter mais également un rôle de poids dans toute l’organisation des Hunters en tant que membre d’un corps d’élites de celle-ci.

    Par contre sa surexposition actuelle signifie que l’on n’est sans doute pas prêt de voir Gon avant la fin de ce nouvel arc.

     

    Pour le reste des membres du Zodiaque, je dois reconnaître que certains me faisaient une meilleure impression de dos à la fin du précédent chapitre que de face dans celui-là. Le design de certains de ces personnages fait penser à celui des Chimera Ants ( et donc assez laids ) mais j’attends de voir ce qu’ils ont à offrir dans cet arc.

     

    La mauvaise surprise de ce chapitre aura été pour moi, la réapparition, trois chapitres seulement après sa disparition ( à notre plus grande satisfaction ), d’un clone de cet insupportable Pufu et ses manigances.

    Il ne reste plus qu’à attendre de voir comment sa stratégie pour devenir le nouveau Président de l’association des Hunters sera défaite. Ce serait assez amusant de constater que la règle imposée par Gin puisse entraîner le fait que le prochain chairman soit un personnage sortant de nulle part un peu comme ce que nous avait préparé Togashi dans Yuyu Hakusho avec Enki comme nouveau Maître des Ténèbres lors du dernier arc de ce manga ce qui avait été pour le moins inattendu.

     


  16. Ce chapitre signant la fin de l’arc des chimera ants fut très plaisant à lire. Le coup des 9 premières pages noires en début de chapitre m’a fait un peu sourire à la première lecture connaissant la réputation de l’auteur mais si l’on se place du point de vue de Komugi, le chapitre gagne en intensité et puis la double page avec le Roi à l’agonie dans les bras de la jeune fille est vraiment superbe.

     

    Cela reste néanmoins assez ironique le fait qu’un être aussi parfait que Meruem, appelé à faire régner son espèce sur le monde, n’était au final destiné qu’à rencontrer et partager plusieurs parties de Gungi avec une humaine qu’il n’arrivera jamais à battre mais qui au final le rendra meilleur.

     

    Pour ma part, Togashi n’aura pas totalement assumé l’énorme power-up qu’il a octroyé à Meruem en le faisant mourir de façon si « modeste » dans un arc où la montée en puissance n’aura jamais été aussi élevée et marquante. Ceci dit, cela n’aura pas empêché un bon développement du personnage du Roi et l’arc connaît une fin tout à fait honorable.

     

    Au final, de cet arc ce que je regrette le plus en dehors du rythme de prépublication chaotique et de sa longueur qui aura atteint 8 ans ( dont 5 ans de pause… ^^ ) c’est que contrairement aux précédents arcs de Hunter X Hunter, dans celui-ci on ne sait absolument pas d’où sont sorties ces bestioles.

    D’après la description de Kaito, dans mon souvenir, ces chimera ants ne devaient pas être plus grosses que des insectes classiques. Or Reina était de taille humaine, une sorte de mutant, sachant parler, etc…

    Pour le coup, ne pas avoir d’explications quant à son origine me laisse une mauvaise impression comme lors du visionnage d’un film de série B avec l’apparition d’une bébête ( crocodile, serpent, requin, lézard, pieuvre… ) géante mangeuse d’hommes que l’on doit à tout prix détruire. J’espère néanmoins que l’auteur mettra les choses au clair quant à ce plot hole.

     

    Pour la seconde partie du chapitre, le testament de Netero et l’élection du prochain chairman semblent présager des évènements intéressants avec notamment l’apparition de nouveaux personnages, les membres du « Zodiaque ». Mais personnellement, je préférerais voir l’intrigue quant au devenir de Gon être privilégiée, sans cela on risque de ne pas le revoir avant un petit moment…

     


  17. Après lecture des trois derniers chapitres, le choix de faire mourir le Roi et ses gardes par les répercussions de la bombe de Netero me plaît beaucoup. Ce choix permettant de passer outre des combats abracadabrantesques avec un Roi trop puissant pour tout le monde...

     

    La seule réserve que je pourrais émettre serait le timing de la révélation du compte à rebours pour la vie Roi. La faire si tôt dans la reprise de la prépublication du manga retire beaucoup de suspense à l'intrigue.

    Et cela laisse plutôt l'impression d'assister à un épilogue là où l'auteur nous avait laissé avec beaucoup de points en suspend avant sa dernière hibernation.

     

    En tous les cas, j'aime beaucoup l'évolution du personnage de Meruem qui d'enfant gâté capricieux, passe à un être mature, prêt à assumer son sort et avec une vision du monde totalement différente du à son contact avec une humaine.

    Sans aucun doute, les chimerae ants s'en sortent avec autant voir plus de dignité que leurs adversaires humains au final ( exception faite pour Pufu bien sûr... ^^ ).

     

    Ne reste plus qu'à savoir ce que sont devenus Gon et Kirua, et on pourra tourner la page de cet arc.


  18. Venom,

     

    je ne pense pas que T. Kubo se soit jamais plaint du système de vote du Jump. Dans mon souvenir, il regrettait ( dans l'un de ses tweets ) le manque de développement dans les retours d'avis qu'il recevait, le manque de critiques dites constructives dans ce qui s'apparente à des lettres de lecteurs à leur auteur, tout simplement.

     

    Quant au scenario de Bleach, dire qu'il est reparti de zéro est complètement faux. Le Fullbring ne tombe pas des nues, il a existé dans le manga depuis les premiers tomes avec Chad et Orihime.

    Ce nouveau pouvoir s'apparente à la Hollowmorphose qui est venu en force dans l'arc Arrancar avec les Visored dont on ne savait rien et où il a fallu attendre une quinzaine de tomes ( Tome 36 ) avant de savoir d'où cela venait.

     

    Il n'y a donc qu'à prendre son mal en patience, un équivalent au mini-arc Turn Back The Pendulum permettra certainement d'éclaircir tout cela, si besoin est, bien sûr.

     

     

    Edit :

    Alors je tiens a réagir la dessus même si ça commence a partir en énorme Hors-Sujet !

     

     

    Pour moi il tombe des nues. Si le Fullbring avait été dès le départ un objet prédominant pour Chad et Orihime, on en aurait parlé dès le début et non pas réijecter ça après Aizen.

     

    Effectivement, plus HS que cela, tu meurs...

    Pour information, le Fullbring de Chad et Orihime est évoqué à plusieurs reprises dans le manga et l'auteur, déjà lancé dans la préparation de l'arc Soul Society, a quand même eu le temps de balancer quelques indices sur leurs pouvoirs comme lors de leur éveil pour ces deux personnages. Et oh surprise, ça ressemble beaucoup à ce qu'a connu Ichigo au cours de l'arc actuel...


  19. Ce twist en fin de chapitre... C'est vraiment en la voyant que l'on se rend compte du vide laissé dans Claymore, sans un personnage aussi charismatique que Miria. Ce "miracle shônenesque" permet la résurrection / retour du Fantôme même si la crédibilité en prend quand même un coup quant à cette guérison quasi totale après le massacre auquel elle a eu droit si Miria est de type offensif ( ou alors cela a changé au cours de l'ellipse de sept ans ? ).

     

    Par contre, le reste du chapitre laisse des perspectives moins attrayantes quant à la suite de la trame, pour ma part.

    Surtout avec Dae qui nous la rejoue Kabuto et son Edo Tensei avec les zombies des précédentes numéros un qui pourraient bien être relâchées pour mater la rébellion des guerrières avec son cortège de morts violentes comme à Pieta. Là-dessus, je reste perplexe, l'issue de cette prochaine bataille va peut-être dépendre de l'intervention de Claire encore piégée avec Priscilla mais si cela aboutit à l'effondrement de l'organisation, pourquoi pas.


  20. Dis moi ce que entends par légitimité, je suis curieux. Si tu pouvais aussi quoter le passage où je "légitime" les actes terroristes de Sasuke, tu seras bien aimable.Merci

     

    Le terme "légitimité" que j'ai utilisé vient juste de la résultante de ton raisonnement, à savoir que tu places Sasuke et Konoha comme à égalité en ce qui concerne la valeur morale. Globalement, qu'ils ne sont que deux "méchants" qui se tapent dessus parce que le système shinobi pourri a façonné un nouveau monstre ( ici, Sasuke ). Monstre dont Konoha serait à l'origine selon toi, c'est là où je ne suis pas d'accord. Konoha a, par le passé, commis plusieurs actes / crimes répréhensibles ( je crois d'ailleurs n'avoir jamais affirmé le contraire... ) mais Sasuke a choisi de lui-même de plonger dans les ténèbres alors que Konoha lui proposait une vie la plus "paisible" possible.

    Pour moi, Sasuke et Orochimaru, c'est le même combat, ils ont tous deux plongés dans les ténèbres de leur propre chef, Konoha ne les a pas forcés à choisir cette voie.

     

     

     

     

    Dans la famille des arguments fallacieux, celui là est très beau. Tu adores faire des amalgames sur mes posts me semble t-il.  ;D

    C'est quoi le rapport entre tu dois obéir quoi qu'il arrive, être un outil et vouloir protéger la génération future ? Si tu pouvais expliquer en quoi obéir de manière aveugle est une belle chose. J'ai les yeux grands ouverts.

     

    Le rapport ? Bon, on va d'abord reprendre ta phrase qui était : "l'abandon de l'esprit critique pour se sacrifier pour la patrie"

     

    Et maintenant, quelques exemples :

     

    Jiraiya : Nagato est son ancien élève, il sait très bien qu'il a beaucoup souffert dans sa vie toussa toussa mais découvre qu'il va menacer le monde avec sa bombe atomique. Tant pis pour la compréhension des motifs du bonhomme, il décide de le tuer et si ce n'est pas possible, il va donner sa vie pour prendre le max d'informations pour que Konoha puisse le vaincre.

     

    Naruto : Qui dit comprendre les actions de Sasuke après avoir appris la vérité sur Itachi mais qui enchaîne très vite après par un "si tu cherches à t'en prendre à Konoha, je t'arrêterais même s'il faut te tuer au prix de ma vie".

     

    Le rapport te semble plus clair maintenant ?

    Au cas où, je retranscris, que cela soit un vieux briscard comme Jiraiya ou un jeune plein de bonne volonté comme saint Naruto, dès qu'il y a menace dirigée contre leur patrie, leur réaction est la même : être prêt à mourir de façon inconditionnelle pour leur village et ce, malgré toute l'affection qu'ils peuvent avoir pour leur opposant. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette patrie abrite ce qu'il y a de plus précieux pour eux, des êtres chers / la génération future.

    Est-ce du conditionnement de petits soldats ? Non, c'est juste la définition de la Volonté du Feu !

     

     

     

    Je scinde la moralité de Konoha très simplement. Un pays où la peine de mort est établi est un héros parangon de la vie et du pardon.

    Naruto = Naruto pas Konoha.

     

    Pourtant, Naruto ira jusqu'à tuer ( / mourir avec ) Sasuke s'il ne parvient pas à le ramener à la raison.

    C'est bien là "la politique morale" de Konoha, telle que tu l'as énoncé dans cette phrase : " Sasuke = Moralité Konoha (on tue pour préserver ce que l'on pense être bon ) ". Là-dessus, c'est marqué noir sur blanc dans le manga, après si tu n'es pas d'accord avec les propos de M. Kishimoto, je ne peux rien pour toi.

     

     

    Pourquoi zappes-tu toute la partie des enfants soldats conditionnés pour le bien être de Konoha ? Tu trouves cela moralement juste ? Tout ça parce que Naruto en est un ? Détourner son regard et se focaliser juste sur ce qui est sympa et tout mettre sur le dos d'un autre personnage, n'est pas une position moralement juste me semble t-il.

     

    Ou peut-être tout simplement parce que Naruto ne s'en est jamais plaint de sa condition d'enfant ninja, non ? À moins d'avoir raté quelque chose, mais en fait non. Car le rêve de Naruto dans le manga, c'était quoi déjà ... Ah oui, devenir Hokage. Or, si on ne passe par la case académie de ninjas, c'est un peu difficile de réaliser son rêve, tu ne trouves pas ?

    Le problème ici, c'est que tu vois la notion d'enfants soldats par un point de vue externe, de lecteur vivant dans un monde assez cool en comparaison à celui de Naruto. Dans le manga, les écoles de ninjas, c'est une base posée par l'auteur dès le premier chapitre et surtout servant de tremplin à la réalisation du rêve du héros.

    Après, il y a différentes méthodes et certaines sont abominables comme la sélection du village de Kiri ou celle de l'anbu racine de Danzou à Konoha.

     

     

    Oui il y a de gentils à Konoha et oui Sasuke est méchant. Mais de là à donner une aura de sainteté à ce village, moi je ne te comprends pas. Et ne me sort pas que tu ne lui donnes pas une aura de sainteté, car ce n'est pas l'impression que tu donnes.

     

    Personne ne donne une "aura de sainteté" à Konoha, ne te fie pas à tes impressions. La seule différence, c'est que d'une part, je n'assimile pas Konoha et son mode de fonctionnement uniquement sur celui de Danzou et que d'autre part, depuis le massacre du clan Uchiwa, je n'ai pas vu Konoha pratiquer des actes répréhensibles. De ce fait, juger Konoha sur ses actes passés ne me semble pas ou peu pertinent vu que la nouvelle génération, celle dont on est témoin depuis le chapitre 001, et maintenant sous la houlette de Tsunade n'est liée en rien à tous ce passé sanglant.

     

    Avec ma morale, Konoha avec ces lois, ses décisions politiques, a obtenu ce qui devait arriver. Un type qui veut se venger et qui utilise certains de leurs enseignements. Est-ce bien ? Bigre, non !!! A t-il raison ? Ben non ! Konoha est-elle responsable du fiasco ! Bien sûr ! Qui était les adultes, le enfants, les votants, les décisionnaires etc. ? Comment peut-on même discuter d'une chose aussi triviale ?

     

    Sur ce point, je ne suis pas d'accord du tout avec ton raisonnement. Konoha n'a pas mis le couteau sous la gorge de Sasuke pour le rendre aussi fou. Tout comme Orochimaru, il a choisi de plonger de son propre gré dans les ténèbres.

    Kakashi ( tiens, un adulte... ) fait tout ce qu'il peut pour raisonner Sasuke et ses envies de vengeance, je crois me rappeler. Enfin, peut-être n'est-ce qu'un détail pour toi.

     

    Naruto est d'accord avec toutes les décisions de Konoha ? Il manquerait plus que ça !

     

    Qui a dit le contraire ? C'est bien Naruto qui s'élève contre la décision de Danzou d'aider Kumo à tuer Sasuke...

     

     

     

    Conclusion - Konoha va être changé par Naruto pour avoir une moralité irréprochable de nos yeux d'occidentaux.

     

    Les actes de Konoha ne me semblent pas condamnables depuis le début du manga, à savoir depuis le passage en Genin de Naruto jusqu'à aujourd'hui pourtant...

     

     

    Konoha n'est pas le gentil pays......ça existe déjà, à la base un gentil pays ? Ou plutôt ne doit-on jamais assumer nos erreurs ? Konoha n'a pas a assumer ces erreurs parce que le marchand de ramen est un chic type ?

     

    Hein ? Tu m'expliques ce que tu veux dire là ? Où as-tu lu qu'il n'y avait personne pour assumer le massacre des Uchiwas, je ne crois pas avoir dis que les conseillers ne méritaient pas d'être châtiés pourtant. Bref...

    Mais ce que souhaite Sasuke, c'est de massacrer tout le village femmes et enfants compris, et eux, n'ont pas à assumer les choix d'anciens dirigeants. Je pensais que c'était formulé de manière claire. Faut croire que non pour certains. ^^

     

     

     

     

    Tu dis que je mélange, moi je dis que tu réduis. Shikaku décide de faire confiance au copain dans lequel son fils à placé la confiance.Et pour toi, cet exemple dédouane le village de la manière dont il utilise des enfants pour aller se battre. Accepte qu'un homme ne soit qu'un outils au service de la sécurité de son pays ? Etc. ?

     

    Et c'est reparti avec ce "faux débat" des enfants soldats. ^^

    J'ai déjà répondu à cela plus haut de toute façon. Et cet exemple, de Shikaku, montre simplement que ta vision des adultes de Konoha comme des monstres sanguinaires profitant tous de leurs enfants était complètement fausse, tout simplement.

    Après si tu veux un autre exemple, il y a bien celui de Kakashi qui ne pense pas avoir d'autre choix que de s'occuper de Sasuke mais qui choisit, au final, de laisser Naruto se charger de le faire revenir à la raison.

     

    Parce que de mon point de vue Naruto a raison. On ne tue pas non plus un coupable.......

     

    Désolé mais ce n'est pas l'avis de Naruto... Il est prêt à se tuer avec Sasuke et donc à tuer son meilleur ami pour protéger son village, faut-il le rappeler encore une fois ?

     

     

     


  21.  

    Tu réduis les crimes de Konoha à la famille Uchiwa ?

     

    Qu'on se comprenne bien, on est dans le topic "Discours de Sasuke" et je n'ai jamais vu une seule mention de la part de ce personnage de dénoncer les "crimes de guerre" de Konoha en se positionnant comme justicier vengeur de toutes les malheureuses victimes de Konoha. À partir de là, il est bien peu pertinent, de mon avis, de tenter de trouver une certaine légitimité aux actes terroristes de Sasuke en appuyant sur tous les mauvais côtés de la politique de Konoha.

     

    Par ailleurs tu sembles mettre tous les œufs dans le même panier avec ton énumération :

    La torture, les enfants soldats, l'abandon de l'esprit critique pour se sacrifier pour la patrie, la mise au ban de celui qui faute ( papa kakashi), des clans où le servage est de mise (Hyuuga) etc.

     

    "l'abandon de l'esprit critique pour se sacrifier pour la patrie". En clair, tu te positionnes sur le fait que la Volonté du Feu est également une aberration du système Shinobi mais ma parole, ils ont vraiment été stupides les Hiruzen, Asuma, Jiraiya et Tsunade d'avoir mis leur vie en jeu pour sauver leur patrie et leur famille... Pas de chance pour toi, c'est un des aspects que saint Naruto a d'ores et déjà intégré à son Nindo.

     

    Ce qui m'amène à un autre point de ton argumentation. Dans l'un de tes posts précédents, quand tu veux scinder la moralité de Konoha et de Naruto sur un point essentiel :

     

    On va dire autrement .

    Naruto = Notre moralité

    Sasuke = Moralité Konoha (on tue pour préserver ce que l'on pense être bon )

     

    Là encore, désolé mais ce postulat de base est complètement faux.

    Naruto partage cette part de moralité de Konoha ( qui n'est après tout "que" la Volonté du Feu... ) puisque c'est bien lui qui dit à Sasuke : "Si tu t'en prends à Konoha, notre affrontement est inévitable." Il est, par ailleurs, même prêt à mourir et à tuer Sasuke pour cela.

     

     

    Avec votre morale vous obtenez les gentils de Konoha ? Pas moi !

     

    OK. C'est ton point de vue, donc à partir de là on peut tout aussi bien dire que des personnages comme Ichiraku et sa vendeuse de ramens, en passant par Iruka, Shizune, Kurenai, Tsunade ou encore Ebizu, Kakashi, Gai, Shikaku, Chouza, etc... ne sont, en fait, que des gros vilains puisqu'ils n'appartiennent pas à cette fameuse "nouvelle génération", c'est bien cela ?

    Le problème est que tu n'as aucun argument à charge que tu pourrais placer à l'encontre de ces personnages. Tu mélanges tout, en fait, en mettant Danzou et sa vision du système shinobi avec ces personnages qui ne la partagent pas, loin de là. Si c'est le cas, je veux bien que tu me le montres car je ne l'ai pas encore vu / lu de mes yeux. À titre d'exemple, n'est-ce pas Shikaku qui permet à Naruto d'aller discuter avec Nagato malgré toute la rancœur qu'il peut lui-même avoir à son égard pour ce qu'il a fait au village ? À méditer.

     

     

     


  22. Beyonder

     

    As-tu lu une seule fois dans mes posts que je mettais Konoha sur un piédestal ? Ce n'est pas vraiment ce que j'interprète quand je marque : "monde de violence et inique" dans mon message précédent, hein...

    Par contre, c'était bien toi qui t'interrogeais sur la culpabilité de Sasuke dans le monde de Kishimoto, n'est-ce pas ?

     

    Parce que lorsque je lis ça :

    Konoha a t-elle le droit de juger Sasuke, non ! Ils sont coupables tous les deux !

     

    je me dis qu'il y a une erreur de précision, au mieux, ou de lecture au pire. Comment peut-on encore faire l'amalgame entre le village de Konoha et ses habitants à qui on a tous menti et Danzô et son super Sharingan spécialisé dans la manipulation, de l'autre ?? Surtout alors que l'on sait que le Hokage de l'époque ( le représentant du village donc ) tentait de trouver une solution diplomatique et pacifique au conflit...

    C'est tout bonnement aberrant. Danzô n'a pas le droit de juger Sasuke, oui on est d'accord, mais je ne vois pas en quoi ni Konohamaru, Sakura, Ino, Kiba, Chouji ou Tsunade ne le pourrait pas sans avoir à passer par saint Naruto ?

     

    On ne peut juger Konoha alors que ce village et ses habitants sont dans l'ignorance des faits, ils ne sont pas coupables, seuls les responsables du massacre le sont.

     


  23. Euh Beyonder... J'ai l'impression que tu tentes de "noyer le poisson" pour reprendre l'expression.

     

    Sasuke vit comme Saint Naruto dans un monde de violence et inique. Ça, je crois que personne dans ce forum ne l'a remis en question. Par contre, il n'a jamais été explicité que cela devait dédouaner ce personnage, pour autant, de tous ses actes de violences que j'ai justement souligné de gratuits.

     

    Je serais vraiment curieux de savoir ce que tu peux reprocher au pays neutre du Fer par exemple, que Sasuke prend un malin plaisir à envahir pour en tuer les gardiens à tours de bras pour sa vengeance personnelle, par pure égoïsme en clair...

     

    Soigner le mal par le mal ne rend pas le "vengeur" juste c'est bien la principale morale que tire Naruto au cours de l'arc Pain. Ce qui signifie bien que le système ou code moral que nous connaissons dans notre monde, s'applique également au monde de Kishimoto puisqu'il l'a installé à la fin de cet arc. De là, faire un jugement de valeur sur le comportement de Sasuke est rendu possible par nous, les lecteurs.


  24.  

    Sasuke coupable ? Oui mais de quoi et devant qui ? Coupable par rapport à une loi morale (justice divine) une loi du code civil (justice humaine). ?

    Sasuke est responsable de ses actes ! Coupable par rapport à ma morale, par rapport à la justice de mon pays. Mais est-il coupable dans le monde crée par Kishimoto ? Je n'en suis pas si sûr.

     

    D'après toi, Sasuke ne serait pas coupable dans le monde de M. Kishimoto, si j'ai bien compris ?

    Donc l'entrée dans un village étranger ( Kumo ) et l'agression d'un Jinchuuriki qui ne lui ont rien fait, c'était un accident ? La mort de Jay c'était juste la faute à pas de chance ??

    Son arrivée fracassante dans le pays neutre du Fer et toutes les têtes qu'il y a fait tomber et plus particulièrement les Samouraïs maintenant membres à part entière de l'Alliance Shinobi dans la guerre, c'était peanuts aussi ?

     

    Il sait ce qu'il fait, comme tu dis, "il est responsable de ses actes". Et sa soif de vengeance l'a poussé à commettre de nombreux crimes en s'associant à une organisation qui en a commis plusieurs dans le monde de M. Kishimoto...


  25. Une bien belle finale que celle-ci. Entre la B13a qu'on peut entendre dans certaines des plus belles scènes de combat de l'anime et Soundscape to Ardor qui se place souvent à des moments clés, le choix est difficile...

    Mais ce sera quand même Soundscape to Ardor qui me rappelle la discussion entre Orihime et Ulquiorra au Hueco Mundo, avant l'arrivée d'Ichigo, à propos de la signification du mot "cœur" entre autre...

     

    Et puis, si jamais il y a un tournoi de popularité entre les OSTs des films Bleach, alors B13a garde encore une chance de briller. ( même si la concurrence risque d'être rude... )

×
×
  • Create New...