Jump to content


Zenobi

Members
  • Content Count

    1477
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Zenobi last won the day on May 4 2019

Zenobi had the most liked content!

Community Reputation

44 Excellent

1 Follower

About Zenobi

  • Rank
    Fullmetal Alchemist
  • Birthday 02/18/1985

Recent Profile Visitors

1416 profile views
  1. Le comédien Roger Carel qui était la voix emblématique d'Astérix, de C3PO et de tant d'autre encore est mort à 93 ans. https://www.lefigaro.fr/cinema/mort-du-comedien-roger-carel-l-homme-aux-mille-voix-20200918
  2. S'il y a bien un truc dont on peut douter, c'est des véritables intentions de Makima. Elle n'a fait que mentir et manipuler tout ceux qui l'entoure donc même son petit discours sur la suppression des grands fléaux pour un monde meilleur... Mmmmouais ça sent l'entourloupe quelque part 😏
  3. S'ils avaient fait ça il n'y aurait même pas d'histoire à raconter alors. Regarder plusieurs chapitres de destruction du monde en alternant avec les insulaires fêtant cela avec des banquets comme dans Astérix, bof quoi... 😏 Concernant les titans géants et leur apparente fragilité cela tient surtout au fait qu'ils ne semblent pas spécialement savoir faire autre chose qu'avancer droit devant eux. Donc ils se se défendent pas ou n'attaquent pas contrairement aux plus petit titans, leur force c'est leur gigantisme et leur nombre. Un troupeau géant qui avance et détruit tout sur leur passage, en buter quelques uns ne changera pas grand chose à l'affaire.
  4. Et pourtant si, à partir du moment où l'on prive l'humain d'une émotion qu'il est sensé pouvoir ressentir à la base, on se met à le manipuler. Et ce quelque soit la finalité de cet objectif. Parce que cela va faire réagir cet humain dans le sens que l'on souhaite. Ici on parle de la haine, mais on pourrait faire la même chose avec la joie, la tristesse, la compassion, l'amour, etc... Dès l'instant où l'on "reprogramme" un humain, il devient comme un robot, programmé pour se comporter et agir selon des paramètres choisis, donc sans libre-arbitre. Et en le privant carrément d'un sentiment (ce qui n'est pas tellement possible dans la réalité, sauf accident ou maladie peut-être) il ne sera même pas capable de découvrir par lui-même. Pour l'exemple des patrons je suppose que tu parles de l'opposition Boss VS Leader, sauf que je ne retrouve pas spécialement le profil d'Eren dans ces exemples. Et enfin on ne peut pas non plus réduire la non-intervention divine "d'erreur" commise par Dieu, D'une part parce que je ne veux pas m'engager sur tout un débat philosophique interminable se demandant si une entité présentée comme parfaite peut faire des erreurs x) Et surtout car cette non-intervention est le sujet des débats sur le libre-arbitre humain justement
  5. Mais dans ce cas là cela revient à supprimer le libre-arbitre des Eldiens. Ce n'est pas une libération mais de la manipulation, exactement comme dans Naruto avec Madara qui voulait mettre en place son plan Œil de la Lune pour hypnotiser le monde et le faire vivre dans un paradis illusoire de paix sans conflits. En fait la situation actuelle me fait un peu penser à l'épisode biblique de l'arche de Noé, avec Dieu qui décide de se débarrasser de tous les êtres de la Terre considéré comme devenu trop mauvais en les noyant, sauf une poignée d'Elus avec à leur tête Noé et ses couples d'animaux pour fonder un monde nouveau après le Déluge. Mais ça n'a pas empêché le monde d'après de beaucoup ressembler à celui d'avant, avec des discordes entre les descendants de Noé, des conflits, des bannissements, etc... Mais Dieu avait décidé de ne plus intervenir dans les affaires des Hommes et de les laisser libre d'agir selon leur libre-arbitre. Voilà pourquoi la situation s'est reproduite. Et Eren n'est pas éternel, il n'a plus que quelques années à vivre. En admettant que son plan réussisse, il ne pourra pas agir sur ce que les Eldiens et leurs descendants feront de leurs vies car il ne sera plus là pour décider à leur place.
  6. il y a une chose qui me chiffonne pas mal, c'est comment Eren compte-t-il rebâtir (ou faire rebâtir par les Eldiens) un monde nouveau alors qu'il ne reste RIEN de l'ancien ? Mais vraiment littéralement rien ? On le voit sur les images mais les titans détruisent absolument tout : les peuples, les infrastructures, les animaux, la nature et tout ce qui y poussent. Bref toute la vie. Ils modifient également le paysage, les collines et les fleuves ne doivent plus ressembler à grand chose après leur passage. Tout est anéanti. Il ne reste qu'un champ de ruine derrière eux, justes des cratères béants un peu partout. Et c'est tout. Un grand terrassement au sens propre. Alors oui, il n'y aura plus de Mur pour barrer la vue des Eldien, mais à la place, ils n'auront qu'un paysage lunaire et seront un peu comme sur une ile au milieu d'un monde désertique. Etrange Paradis quand même, qui le sera malgré tout par défaut car ce sera le seul endroit habitable du monde. Ils seront libre de passer le reste de leur existence sur leur Ile ? Sans compter que, de façon réaliste, je n'arrive pas à croire que les Eldiens vivront en paix pour toujours après cet épisode (si cela aboutit jusqu'au bout bien sur) les conflits existaient déjà sur Eldia bien avant que les insulaires ne découvre qu'il y a d'autres peuples et pays au delà des Murs et la solution d'Eren les a divisé avant que le plan ne soit mit a exécution. Il n'y a donc aucune raison pour que cela cesse après le terrassement. Cet acte risque au contraire de les diviser encore plus, entre ceux qui verront Eren comme un Dieu libérateur et ceux qui ne pourront accepter de vivre au prix d'un tel sacrifice. Selon moi cette paix à laquelle aspire Eren pour Eldia est illusoire. La seule solution pour qu'il n'y ai plus du tout de conflits, ce serait de détruire jusqu'au dernier humain tout simplement.
  7. Plus de doute possible le grand terrassement a commencé, il n'y aura pas de retour en arrière, les dés sont jeté comme on dit. Reste à savoir si l'Alliance parviendra à stopper Eren avant que les titans annihile le reste du monde. Les dessins sont beaux, avec l'immensité des monstres face à la petitesse des bâtiments et engins de guerres des humains qui ne pèsent pas bien lourd face à ce qui m'a fait penser à une coulée pyroclastique dévalant sur la mer et détruisant tout sur son passage. Tirer des missiles et des obus sur ces titans, c'est comme tirer sur un volcan en éruption, ça ne sert à rien. La seule solution est la fuite mais même cette alternative parait futile devant la puissance écrasante des titans. Les habitants du monde me font de la peine... Par contre j'ai un peu de mal a visualiser l'étendue dans le sens de la largeur des titans. Dans le chap 129 Hansi explique que les titans avancent a la vitesse d'un cheval au galop et qu'il ne leur faudra que 4 jours pour ravager le monde. Or si on prend en compte que la taille de la Terre de SnK est grande comme la notre, pour en arriver là il faudrait que la largeur de la rangé des titans fasse des milliers de kilomètres, sinon ils devront faire sans arrets des aller et retour pour bien tout piétiner sur leur passage, ce qui laisserait le temps aux habitants du monde de les contourner ? Et si la grandeur des titans est bien montré, surtout avec Eren, le sens de la largeur du rang n'est pas clair, et puis sans oublier que ces monstres viennent des Murs des Enceintes pas si immenses que ça, leur nombres est donc forcément limité. Brf je n'ai pas très bien saisi ce point Sinon le design d'Eren est cool. Il est moche mais moche dans le bon sens, il a un physique qui marque les esprits. Je suis certain qu'il restera dans les mémoires comme un des futurs méchants charismatiques que l'on rencontre dans les mangas, au même titre qu'un Madara, Meruem ou Aizen. Ce qui ne signifie pas que je souhaite le voir réussir son entreprise complètement haha. Néanmoins il va forcément se passer quelque chose. J'ai relu le tout premier chapitre et lorsqu'on le revoit maintenant, on se rend tout à fait compte que les premières case du premiers chapitre sont en fait relié à ce qui sera le dernier chapitre, avec Eren qui se réveille d'un rêve en pleurant et dont il ne se souvient plus, et surpris de voir Mikasa avec les cheveux long. Peut-etre que ce que vivent les personnages a deja eu lieu et qu'il ne s'agisse que d'un éternel recommencement au final.
  8. @Jufoba Pour Weinstein sur l'image, c'est certainement lui. Isayama a disséminé ici et là des petits easter egg dans son manga. Sur 9GAG il y en a un qui a été repéré y'a pas longtemps sur un meme
  9. Personnellement je comprend parfaitement ton point de vue. Il n'y a rien de plus énervant de voir des commentaires à chaud et sans recul ni arguments simplement se plaindre des "succès" de l'Alliance tout ça parce qu'ils craignent de les voir réussir leur entreprise, clamer que tout ça est incohérent (alors que SnK à toujours été maitrisé par son auteur jusqu'ici, pourquoi cela changerait ?? ) et que donc cela ferait une fin trop heureuse et pas réaliste et par conséquent ferait que le manga serait bon à jeter à la poubelle à cause d'une fin qui ne leur conviendra pas (un peu à la GoT). Bref, on sent vraiment qu'il y a la volonté de voir le monde disparaitre et que "pour une fois" dans une fiction, cela se réalise. L'Alliance représente bien plus qu'un simple groupe de rebelles. Il sont tout simplement une manifestation de l'espoir, ici un espoir de réconciliation entre des peuples qui se battent au nom d'une vengeance démesurée pour éviter un génocide par tout les moyens, aussi bien chez les habitants du monde entier en stoppant Eren, que chez les Eldiens en montrant au monde qu'ils ne sont pas les démons comme on les à toujours représenté. L'Espoir c'est un sentiment optimiste, qui peut être fou aussi, ou vain, ou désespéré, mais auquel on peut s'accrocher jusqu'à la mort tant que l'on y croit. Mais l'Espoir n'est pas synonyme de succès pour autant. Dans les œuvres de fiction ou l'on oppose très souvent le Bien et le Mal, le Bien finit toujours par triompher pour que l'on puisse en tirer une leçon positive. Dans les œuvres qui se veulent plus réalistes et où l'on opposera plutôt des idéologie et des points de vue entre les camps, les plus optimistes ne sont pas forcément les grands gagnants à la fin du récit. Et franchement, qu'un groupe tente d’empêcher une solution aussi folle qu'une annihilation quasi-totale de la population mondiale ne me parait pas du tout incohérent pour ma part, et le fait qu'il y ait des Eldiens dans le lot non plus. Dans notre monde connaissez vous un pays qui ne compte aucuns opposants aux décisions des pouvoirs en place ? Il ne me semble absolument pas inconcevable qu'un groupe de citoyens s'opposent à leurs compatriotes s'ils estiment que ce qu'ils font peut être préjudiciable aux plus grand nombre, même s'ils sont différent d'eux. J'avoue être plutôt partisan d'une fin où le génocide serait évité parce qu'une paix basée sur une destruction généralisée réussie, quelle tristesse quand même 😥 Cependant, je ne considère pas non plus cette fin inconcevable. Isayama peut montrer par ce biais qu'une paix mondiale entre tous les peuples est utopique et impossible à réaliser. Mais avec l'Alliance, il peut dépeindre des gens qui ont cru en cette paix, un espoir de réconciliation et qui ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour y arriver, qui se sont battu comme des lions et n'ont jamais baissé les bras. Je suis content de voir le groupe en ce moment donner tout ce qu'ils ont pour réaliser leur but ultime, même si cela finit par échouer car au moins, ils auront essayé. En fait je serais carrément contre une fin où ils finiraient par se ranger du coté d'Eren en disant "Ok en fait tu as raison, mène le grand terrassement jusqu'au bout". Là ce serait incohérent à mon avis.
  10. Il reste quand même Kurapika et sa vengeance contre l'araignée qui n'est toujours pas résolu et qui risque de ne jamais se faire à cause de Hisoka qui a décidé de décimer le groupe en premier. J'aimerais vraiment savoir comment cela va se conclure entre eux-deux. A la limite HxH pourrait prendre la forme d'un roman au lieu d'un manga si Togashi ne se sent plus de dessiner. On a des passages entiers y ressemble avec l'arc de la succession et cela reste intéressant à suivre si on y accroche, bien que le visuel serait difficile à remplacer, faisant partie de l'ADN du manga... Mais bon au stade ou on en est...
  11. RIP Albert Uderzo, le papa d'Astérix est décédé cette nuit d'une crise cardiaque à l'age de 92 ans https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2746819-20200324-uderzo-dessinateur-asterix-mort
  12. Eren n'est pas une menace pour eux c'est sur mais on peut tout à fait les comprendre lorsqu'ils disent être contre la solution prôné par Eren. Etre sauvé au prix de millions, voir peut-etre milliards de vie de gens (qui sait combien d'habitants compte de monde de SnK ) est complètement aberrant pour eux, et j'arrive à me mettre à leur place personnellement. Ce n'est pas parce que quelqu'un trouve une solution carrément folle et génocidaire pour nous sortir d'un problème qu'on soit obligé d'y adhérer... Ils reconnaissent ne pas avoir la solution miracle pour résoudre leur situation mais cela ne signifie pas pour autant qu'Eren à raison.
  13. Au contraire c'est plutôt logique : face à une menace qui nous dépasse, la seule solution est de se trouver des alliés avec des un intérêt commun pour être plus fort, quitte à mettre les vieilles rancœurs de coté. La menace actuelle c'est Eren qui veut carrément détruire le monde, pas moins. En conséquence, le monde va chercher à s'opposer à lui, et ce, symbolisé par le petit groupe que l'on voit dans ce chapitre mais on peut tout aussi bien imaginer que de plus grosses armées de pays différents se battront ensemble pour tenter d’arrêter les titans géants. La discussion autour du feu de camp est là pour rappeler à quel point ce genre d'alliance peut être compliqué à mettre en place, notamment avec Jean. Et s'ils ne font rien pour l'instant c'est aussi parce qu'ils ne peuvent pas être à ce battre H24 non plus. Lors des campagnes militaires les temps de repos sont nécessaires pour se reposer et de mettre des stratégies en place.
  14. Personnellement si je ne crois pas spécialement en un "happy end", j'espère que nous n'aurons pas non plus ce genre de fin parce que c'est exactement,t ce à quoi tout le monde semble s'attendre : le grand terrassement d'Eren qui semble inéluctable et la dernière case avec Eren avec l'enfant dans ses bras qui nous donne l'impression que la fin est déjà écrite et que toute résistance est vaine. Une histoire qui se terminerait sur un génocide généralisé réussi, ça laisserait un gout amer dans la bouche à mon avis et une étrange morale à SdK, en gros que pour vaincre son ennemi, la seule solution est de l'écraser jusqu'au dernier ainsi que tous ceux qui y sont lié de près ou de loin Impossible qu'Isayama réduise la conclusion de toute sa saga sur une solution aussi réductrice. Bref j’attends d’être surpris et je reste confiant à ce sujet.
  15. Je ne comprend pas trop l'emballement pour le personnage de Floch pour ma part. Il s'agit juste d'un fanatique. Très bien dans ce rôle mais rien de plus. Il en est même la parfaite définition, avec ses idées très arrêtées et son jusqu'au-boutisme qui ne tolèrera aucune forme de résistance face à l'idéologie d'Eren auquel il adhère en l'éliminant purement et simplement. On retrouve effectivement cette mentalité chez les adhérents les plus durs des partis dictatoriaux cités plus hauts, des groupes djihadistes actuels ou bien même dans des sectes enfermées sur elle-même dont les membres iront jusqu'à et tuer et mourir sur ordres de leur leader. Rien de très glorieux là dessous. Pour l'histoire en cours, je me demande si Isayama ne s'inspirerait pas simplement des groupes de soldats japonais qui préféraient mourir plutôt que de se rendre à la fin de la seconde guerre mondiale, vouant une admiration sans borne à l'empereur et près à tout pour détruire l'ennemi, y comprit mourir comme avec les Kamikazes. Le conflit entre les Eldiens est intéressant également, avec ceux qui sont en accord avec les sacrifices que cela engendre dans leur propres rang même chez les civils parce que le pays passe avant tout, une mentalité répandu au Japon ou le collectif passe en premier, et les autres qui rejettent la méthode justement à cause des pertes innocentes parce que l'individu compte d'avantage, ce que l'on retrouve plutôt chez les occidentaux.
×
×
  • Create New...