Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Nimrahad

Members
  • Content Count

    2208
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Nimrahad last won the day on April 13

Nimrahad had the most liked content!

Community Reputation

160 Excellent

About Nimrahad

  • Rank
    One Punch-Man

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Nimrahad

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Mouais... En plus de laisser à l'histoire un terrible goût d'inachevé, cela soulèverait de trop nombreuses questions. ça apporterait certaines réponses pour ajouter d'autres questions. Au final on ne serait pas beaucoup plus avancé. Par exemple, prenons la prise de contrôle de Bran sur Daenerys, dans la vidéo, ça expliquerait le massacre de Port-Real. Mais ça n'expliquerait absolument pas son comportement dans l'épisode d'après. Si Bran était lié d'une manière ou d'une autre au roi de la nuit (nouveau roi de la nuit ?) (cf les yeux bleus dans la vidéo), pourquoi vouloir le trône ? Le roi de la nuit que nous avons vu n'a jamais semblé vouloir conquérir le trône (en fait la vidéo aurait un peu plus de sens sans la scène avec les yeux bleus même si je sais que c'est là pour faire le lien avec certaines anciennes théories). On peut aussi se dire que si Bran a poussé Sam à révéler à Jon la vérité sur son ascendance, si Bran a subtilement poussé Jon à dire la vérité à Sansa et Arya et s'il n'a rien fait pour empêcher le massacre de Port-Real, cela peut être aussi parce qu'il avait entrevu un futur pire encore et qu'un pétage de plomb prématuré de Daenerys, plutôt que pendant son règne, était un moindre mal. C'est tout le problème de cette fin de série. Tout est trop rushé, rien n'est développé comme il le faudrait, du coup on ne peut que s'interroger sur les motivations des personnages (Pourquoi Bran a fait ou laissé faire tout ce que j'ai cité plus haut ? Pourquoi Daenerys a-t-elle massacré la population de Port-Real alors que la ville s'était rendue ? etc...). On ne peut qu'émettre des hypothèses, ce qui est particulièrement frustrant car, la série étant achevée, nous n'aurons pas de réponse (à part via des interviews, éventuellement, mais ce n'est pas pareil).
  2. Nimrahad

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    ça me rassure. C'est donc normal que j'ai eu les voix des personnages de Kaamelott dans la tête, en l'écrivant. 😁 D&D sont de vrais alchimistes du petit écran. Ils ont transformé de l'or en plomb. 🙄
  3. Nimrahad

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Je vais y aller de mon humble avis sur ce dernier épisode de la série Game of Thrones. ça a pris le temps pour écrire ce commentaire, tant et si bien que je poste une semaine après avoir vu l'épisode. J'avoue avoir eu la flemme de faire un long message et du coup, je l'ai rédigé en plusieurs fois. J'espère que cela ne rendra pas le tout trop décousu. Je suis assez mitigé sur cet épisode. D'une part, je trouve qu'il manque un truc pour le dernier épisode d'une série de cet ampleur. Un souffle épique peut-être, l'élément "wahou", le truc qui aurait dû marquer les esprits. Bien sûr, il y a la mort de Daenerys mais ce n'était pas une surprise. J'étais persuadé dès l'épisode 5 que Jon allait la tuer. Et lorsqu'il va dans la salle du trône pour lui parler, je me disais que c'était le moment où ça allait se passer. Quand ils se sont embrassés, j'étais quasiment sûr qu'il allait la poignarder avec sa dague à ce moment. Je me suis demandé, un très court instant, si elle n'allait pas le prendre de vitesse et le tuer d'abord mais il me semblait bien plus probable que ce soit Jon qui la tue et non l'inverse. La scène n'était donc pas mal faite. Mais elle n'était pas surprenante, pas choquante et beaucoup plus plate qu'elle n'aurait dû l'être pour un tel évènement. Concernant le sort des personnages. J'en suis relativement satisfait. Tout ne me convient pas mais je suis globalement content. Cependant je suis beaucoup moins convaincu par la manière dont on en arrive là. Bref, la destination me convient mais ce n'est pas le cas du chemin emprunté pour l'atteindre. Jon part vers le Nord, au delà du mur et part vivre avec les sauvageons. En tout cas c'est ainsi que j'ai compris la scène de fin et j'espère que c'est bien celà qu'il fait et qu'il ne se contente pas de les escorter avant d'aller finir ses jours avec la garde de nuit, ce qui serait vraiment couillon. Mais la manière dont il regarde la porte dans le mur, se refermer, sonne vraiment comme un adieux aux terres au sud du mur. Cela ne m'a pas donné l'impression qu'il comptait retourner au mur. Car autant je serais complètement satisfait par le fait que Jon parte avec vivre avec le peuple libre autant je ne le suis absolument pas par la condamnation à rejoindre la garde de nuit. Aussi j'espère que Jon n'est pas redevenu/resté garde de nuit et s'est juste barré au Nord (de toute façon, qui irait le chercher là-bas ?). En effet, je trouve que sa condamnation n'a pas tant de sens que cela. Je m'explique. Jon est condamné à rejoindre le mur, uniquement pour ne pas contrarier les immaculés, lesquels ne restent même pas à Westeros et se barrent à Naath. Qu'est-ce qui empêche donc, une fois les immaculés partis, de voir Sansa ou Bran (selon que le mur soit sous la juridiction du Nord, des 6 couronnes ou les deux) accorder un pardon royal à Jon ? Qui trouverait quelque chose à y redire ? Yara ? Elle dit que Jon a tué celle qui les a délivrés d'un tyran. Mais elle n'était pas là. Elle n'a pas assisté de ses yeux au massacre de Port-Real. Cercei était une personne détestable ayant commis des atrocités. Mais elle n'a pas fait le centième de ce qu'a fait Daenerys en brûlant la capitale et ses habitants. Et le pire c'est que la mère des dragons ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin. Je pense que la plupart des seigneurs sont soulagés du sort de Daenerys car, ainsi, ils savent que leur fief ne risque pas de subir le même sort que Port-Real parce que la reine aurait décidé que leur peuple avait besoin d'être "libéré". Au fond le crime de Jon, c'est d'avoir tué une aspirante reine, sans légitimité, qui s'était rendu coupable de génocide en tuant des centaines de milliers de civiles et qui ne comptait pas en rester là. Rien d'impardonnable à mes yeux. Il a fait la seule chose juste et sensée qu'il y avait à faire. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé de raisonner Daenerys avant. Donc que Jon aille au Nord vivre avec le peuple libre, je trouve que c'est la meilleure fin pour ce personnage. Si, brisé par son geste, il avait décidé de tout laisser derrière lui et de partir vivre au Nord, au delà du mur, le seul endroit où il se soit vraiment senti à sa place, j'aurais été totalement satisfait de son sort. Mais qu'il parte au Nord à cause d'une condamnation sans grand sens, faite uniquement pour ne pas contrarier une bande de fanatiques ras-du-casque, ne restant même pas sur le continent, là ça me laisse nettement plus perplexe. Qu'est-ce qui empêche de raconter une chose aux immaculés pour les apaiser et d'en faire une autre une fois qu'ils seront partis ? Parce que cela déplairait aux seigneurs de Westeros ? Lesquels, honnêtement ? Remarquez, dans un sens, c'est un peu ce qu'on a. La garde de nuit n'existe plus réellement en tant que telle. Elle n'a plus de but, les marcheurs blancs étant vaincus, le roi de la nuit étant mort et les sauvageons étant en paix avec les seigneurs de Westeros. Elle n'a plus réellement d'effectif (on a vu quatre gardes de nuit à chateau noir : les deux qui escortent Jon et ceux qui ouvrent et ferment les portes...encore que pour cela, je ne saurais affirmer à 100 % qu'il s'agissait bien de membres de la garde de nuit. Pour le reste, on n'a vu que des sauvageons à château noir). Bref il n'existe plus réellement de garde de nuit telle qu'on la connaissait. Envoyer Jon là-bas est plus symbolique qu'autre chose et à priori, il ne reste même pas là-bas puisqu'on le voit partir avec le peuple libre (d'ailleurs rien n'indique qu'il a renouvelé ses vœux dans la garde de nuit). Mais s'il s'agissait réellement de poudre aux yeux pour les apparences, il aurait fallu expliciter un peu cela. Si on avait eu une petite scène entre Jon et Tyrion où ce dernier expliquerait que cette condamnation n'est que de la poudre aux yeux pour soigner les apparences et faire taire les immaculés mais que Jon serait libre d'aller vivre où il veut, cela aurait été mieux. Mais non, le tout semble plutôt officiel. Alors oui, le résultat est à priori le même. A ce qu'il semble, Jon ne reste pas au mur et part vivre avec le peuple libre. Mais, le cheminement est différent. Le fait que Jon parte avec le peuple libre est très symbolique. Il a tué sa reine, la seule pour laquelle il avait accepté de plier le genou. Dorénavant, il ne pliera plus le genou devant personne. Cette fin me plait. Mais le moyen pour y parvenir un peu moins. Concernant Bran roi, je ne suis pas convaincu. Attention, que Bran soit roi, cela pourrait passer... En tout cas ça passerait mieux avec un Bran plus comme celui qu'on a eu jusqu'en saison 6. Mais la justification donnée pour le choisir... J'ai vu nombre de critiques sur Youtube dire qu'ils étaient convaincus par les arguments de Tyrion. Et bien pas moi. Ce qui unit les peuples, c'est leurs histoires...heu...ouais, admettons. C'est aussi ce qui peut les diviser accessoirement. Les rancœurs qui opposent ou opposaient certaines maisons, reposent sur leur histoire commune. Mais admettons. Choisir un roi parce qu'il a la meilleure histoire et parce qu'il est le gardien de l'histoire de l'humanité. Sérieusement ? Ces seuls critères suffisent à déterminer qu'il sera le meilleur roi ? Le fait que Bran soit celui avec la meilleure histoire, est-ce l'opinion des showrunners exprimée à travers la bouche de Tyrion ? Non parce que de toutes les histoires racontées dans cette série, l'histoire de Bran n'est pas celle que je mettrai en tête de liste des histoires que j'ai préférées suivre. Et puis quel critère étrange, franchement. Prenons un autre exemple. Au niveau des très bonnes histoires, il y a celle d'une princesse dont le père était un roi fou qui a été tué à cause de sa folie. Elle et son frère ont dû s'exiler par delà les mers. Elle a grandit. Son frère, cruel et avide de pouvoir a été tué mais elle, est devenu reine des dothrakis et mère de 3 dragons. Avec ses troupes, elle a libéré un grand nombre d'esclaves, gagnant ainsi la loyauté des immaculés, lui offrant ainsi une très grande armée. Avec ses armées et ses dragons, elle a pris Meereen et libéré la baie des serfs. Elle a ensuite fait voile vers Westeros pour reprendre le trône sur lequel siégeait autrefois sa famille. Plutôt cool comme histoire, non ? Et on a bien vu comment cela a fini. Une bonne histoire ne suffit pas à faire un bon roi ou une bonne reine. Oui mais il est aussi le gardien de l'histoire de l'humanité. Ok donc, suivant cette logique, n'importe qui avec une connexion à Wikipedia ou un accès à des livres d'histoire et avec de quoi écrire une bonne auto-biographie ferait un bon président ? Samwell serait donc un excellent roi. Il a une bonne histoire (le premier homme depuis des millénaires à avoir tué un marcheur blanc, entre autres). Il connait plein de choses sur l'histoire du monde (lui, il savait que Lyanna et Rhaegar s'étaient mariés, hein Bran ?!). Donc c'est un candidat idéal, non ? Il n'y a pas d'autres critères ? Ce n'est pas grave si Bran n'a pas montré de talent particulier à gouverner ? Et ce n'est pas grave qu'il ait le charisme d'un pied de table ? Non ? Bran est vraiment celui qui va réussir à rassembler et inspirer le peuple ? Oui ? Bon, ok. Bah dans ce cas, en se basant sur le critère de la meilleure histoire, j'ai une autre super histoire à vous raconter. C'est l'histoire d'un bâtard qui a rejoint le mur et est devenu garde de nuit. Il a affronté plein d'épreuves de l'autre côté du mur. Il a affronté les marcheurs blancs, a gagné le respect des sauvageons, ... Il est finalement devenu lord commandant de la garde de nuit et a laissé les sauvageons passer le mur afin de les protéger des marcheurs blancs et s'allier à eux pour combattre le roi de la nuit. Hélas, il fût trahi et assassiné par certains de ses frères de la garde de nuit. Mais il n'est pas resté mort. Il a été ramené à la vie par une prêtresse rouge. Il est ensuite devenu roi du Nord et a constitué une grande coalition pour combattre la menace des marcheurs blancs, regroupant armées du Nord, sauvageons, ainsi que les armées de Daenerys et ses dragons. Et on apprend que ce bâtard n'en est, en réalité, pas un puisqu'il est le fils légitime de Rhaegar Targaryan et Lyanna Stark, faisant de lui l'héritier légitime du trône de fer. Plutôt chouette comme histoire, non ? Personnellement je la trouve meilleure que celle de Bran mais c'est un avis qui n'engage que moi. En plus le gars est respecté et aimé de son peuple. Il ne s'est pas imposé comme roi du Nord, il a été choisi. Et les sauvageons le respectent et l'admirent énormément. Il a donc le don de se faire accepter et aimer du peuple et inspire la loyauté. Il a une petite expérience de ce qu'est diriger et gouverner, ayant été roi du nord et lord commandant de la garde de nuit. Et, plutôt que de choisir la voie la plus facile, il s'est toujours efforcé de faire ce qui était juste faisant passer au second plan son propre interêt, au profit de l'intérêt général. Est-ce que cela ne ferait pas de bonnes qualités pour un roi ? Ok, il n'est pas le gardien de l'histoire de l'humanité mais il peut avoir des conseillers pour ça. Mais non, Jon n'est pas un choix possible pour régner sur les seigneurs de Westeros car il a tué Daenerys, ce qui déplait énormément à certains. Aux peuples ? Non, voyons. Aux seigneurs de Westeros ? A part un ou deux, pas vraiment non plus, je pense. Non, ça déplait aux immaculés, ceux qui ne sont pas des citoyens de Westeros et qui ne compte pas rester sur le continent. C'est sûr que leur avis sur la question est primordial. Alors oui, il faut éviter une guerre avec les immaculés...surtout parce que, sur le moment, ils retiennent Jon en otage, car soyons clair, ils sont au coeur d'une cité en ruine, encerclée par des troupes du Nord, et n'ont aucune voie de ravitaillement. Par conséquent, ils sont mal barrés pour soutenir un siège. Donc si guerre il devait y avoir, je miserais une pièce sur les nordiens. Ce qui leur donne du poids c'est d'avoir Jon comme prisonnier, celui-là même que les nordiens espèrent récupérer. Mais, comme je le disais plus haut, qu'est-ce qui empêche aux Westerosis de faire comme ils l'entendent une fois Jon récupéré et les immaculés partis ? Enfin bref... Bran, donc, est le gardien de l'histoire de l'humanité mais est-ce indispensable pour un roi ? Le roi pourrait très bien avoir Bran comme conseiller. Oui mais Bran a aussi des visions de l'avenir. Ce qui est très utile. Bran a une bonne histoire, il est le gardien de l'histoire de l'humanité et il voit l'avenir. Cela en fait donc un bon souverain, non ? Non ? Cela serait utile surtout si Bran n'avait pas tendance à regarder les mauvaises choses ou à rater des détails importants (comme le mariage de Lyanna et Rhaegar) ou s'il n'avait pas tendance à faire de la rétention d'information (Bran, tu ne voudrais pas nous dire comment les marcheurs blancs ont été vaincu la première fois ? Ce serait un peu utile. Non ? Bon tant pis). Ce que Bran a pour lui, c'est sa propension à faire passer en premier le bien commun. Seulement ceux qui peuvent le mieux en témoigner sont Jaime et Theon... qui sont tous deux morts. Les seigneurs de Westeros, en tout cas ceux qui n'ont pas participé à la bataille contre les marcheurs blancs, n'ont pas de raison particulière d'approuver la nomination de Bran. D'ailleurs quand Tyrion annonce que Bran est le gardien de l'histoire de l'humanité, etc, les seigneurs de Westeros qui n'étaient pas à Winterfell et n'ont pas entendu parler de la corneille à trois yeux, auraient dû froncer très fort les sourcils et dire quelque chose comme "Hein ?????". Et puisque je parlais de la propension de Bran à faire passer en premier le bien commun, on peut quand même s'interroger sur les évènements récents. Et effet, si Bran peut voir le futur, n'avait-il pas vu le massacre de Port-Real ? Dans ce cas pourquoi n'a-t-il pas cherché à l'en empêcher ? Soit il ne l'avait pas vu (ce qui est dommage car voilà le gardien de l'humanité...), soit il a choisi de ne rien faire. S'il s'agit du deuxième cas, pourquoi ? Est-ce que ne rien faire était ce qui conduisait au bien du plus grand nombre ? Ou bien les motivations de Bran étaient-elles plus sinistres (désir d'accéder au pouvoir) ? La question n'est pas illégitime car si on observe ses actions de cette saison, deux des principales ont été de pousser Sam à révéler son ascendance à Jon, puis de pousser ce dernier à révéler cette ascendance à Sansa et Arya (car en disant devant elles, à Jon, que c'était son choix de tout dire ou pas, c'est comme s'il disait directement à Sansa et Arya que Jon a un secret. Il met donc ce dernier au pied du mur). Or cela a contribué à la déchéance de Daenerys. Que ce serait-il passé si le secret de Jon n'avait pas été révélé ? Est-ce que Daenerys n'aurait pas pété les plombs et serait devenue une bonne reine ? Est-ce qu'elle était de toute façon destinée à péter les plombs à Port-Real ? Ou peut-être encore aurait-elle pété les plombes plus tard, pendant son règne, apportant encore bien plus de souffrance au royaume et à ses habitants, ce qui fait que, les évènements qui se sont déroulés dans les derniers épisodes de la saison, étaient en réalité un moindre mal par rapport à ce qui aurait pu être ? J'aurais tendance à croire que c'est le cas. Que le fait de révéler le secret de Jon et de ne pas empêcher le massacre de Port-Real était ce qui menait à un moindre mal. Mais on est tout de même en droit de s'interroger là-dessus car les scénaristes ne se sont pas donnés la peine de tenter de nous expliquer tout cela et de le développer en amont. Parce que, ainsi, la nomination de Bran est une surprise et les surprises c'est forcément bien, hein ? HEIN ? ALLEZ, DÎTES LE ! LES SURPRISES, C'EST BIEN ! DÎTES LE ! Pourtant, il y avait moyen d'expliciter un peu tout cela, sans éventer la surprise. En effet, après que Tyrion ait proposé Bran au titre de roi, un des seigneurs auraient pu s'étonner que Bran n'ait pas tenté de prévenir les évènements de Port-Real, si vraiment il pouvait voir l'avenir. Bran aurait alors simplement pu répondre que, hélas, ceci était la voie du moindre mal pour le peuple de tout Westeros. Cela aurait renforcé son côté protecteur du bien du plus grand nombre. Et cela aurait contribué à légitimer le fait que Tyrion le propose pour être roi. Mais non, les auteurs ne se sont pas donnés la peine de rajouter deux lignes de dialogue. Ou alors ils souhaitaient qu'on s'interroge sur les motivations de Bran ? Si tel est le cas, est-ce un bon choix ou bien un autre des éléments discutables de cette saison ? Bref j'ai un problème avec Bran. Plus exactement avec le Bran qu'on nous a servi durant les deux dernières saisons. Cela serait beaucoup mieux passé avec le Bran qu'on avait jusqu'à la saison 6. Probablement, déjà, parce que ses motivations auraient probablement été plus explicites. Et parce qu'il avait moins le charisme d'un pied de table. Venons-en à Sansa, la reine du Nord. Quand elle dit que les nordiens ne voudront plus plier le genou, j'avoue avoir haussé les sourcils et m'être demandé si elle ne se foutait pas un peu de la gueule du monde là. On a un Stark sur le trône et les nordiens refuseraient de plier le genou devant lui ? Ils accepteraient de plier le genou devant un Stark roi du Nord mais pas devant un Stark roi des sept couronnes ? Ils devraient être contents, au contraire, avec un nordiens à la tête des sept couronnes. Mais bon, on va supposer que Sansa pense surtout à l'avenir, quand le roi des sept couronnes ne sera plus un nordien, lorsqu'elle demande l'indépendance du Nord et qu'elle ne fait pas cela pour avoir une couronne sur sa tête. Accordons lui le bénéfice du doute. La justification donnée reste quand même mal exprimée mais on va essayer de lire un peu entre les lignes. Par contre ce qui me pose davantage problème c'est que l'indépendance du Nord créé un précédent. Qu'est-ce qui empêche d'autres contrées de demander leur indépendance alors ? Comme les Îles de fer ou Dorne, par exemple ? alors le Nord indépendant avec Sansa à sa tête, pourquoi pas ? Je trouve même cela plutôt pas mal. Mais les conséquences politiques sont un peu vite balayées sous le tapis. Je sais que c'est un épilogue et qu'on ne peut pas s'attarder longuement sur la nouvelle géo-politique de Westeros mais tout de même, ce n'est pas un évènement mineur. Et ça reste surprenant que d'autres royaumes ne tentent pas de prendre exemple sur le Nord. Arya qui part en exploration à l'Ouest. Elle avait déjà dit à Lady Crane, lors de l'épisode 8 de la saison 6, il me semble, qu'elle voulait le faire. Mais un peu de développement en ce sens n'aurait pas été du luxe, pour mieux amener cette fin. Le choix n'est pas illogique. Arya n'est pas une lady. Elle n'est pas faite pour rester dans un chateau. Qu'elle veuille découvrir le monde n'est pas illogique avec le caractère du personnage. Au contraire. Mais ça ne dispense pas d'un peu de développement pour amener à cela et pas seulement une phrase dite il y a deux saisons de cela. Tyrion qui devient main du roi. Pourquoi pas. J'adore Tyrion. C'est un de mes personnages préférés de la série. Et quelle interprétation de la part de Peter Dinklage tout au long des 8 saisons. Mais Ver Gris laisse vraiment passer ça ? Il accepte la justification de Bran ("Il ne veut pas être main du roi. Mais je le nomme à ce poste, ainsi il expiera ses fautes toute sa vie. Le voilà bien puni"), juste comme ça. Ok. Très bien. Ver Gris montre ici qu'il a le discernement d'un caillou posé par terre mais soit. Dommage que la suite des délibérations ait été coupée. Personnellement, vu comme le cas de Tyrion a été accepté, je vois les choses ainsi. Ver Gris - "Très bien pour Tyrion. J'accepte. Mais qu'en est-il de Jon Snow. Il doit être sévèrement puni." Bran - "Jon n'a jamais voulu avoir une couronne. Par conséquent, je le propose au titre de roi du Nord, ainsi il sera bien puni." Ver Gris fronce les sourcils très fort, se disant que quelque chose cloche. Mais quoi ? Tyrion observe Ver Gris qui fronce les sourcils de plus en plus fort. Il voit les deux sourcils se rapprocher de plus en plus et il sait que lorsqu'ils auront fusionné pour ne former plus qu'un mono-sourcil, le cerveau de Ver Gris risque d'imploser sous cet effort intense de réflexion, ce qui pourrait entraîner une guerre avec les immaculés. Il décide donc d'intervenir. Tyrion - "Je propose qu'on envoie Jon Snow au mur." VG - "Le mur ?" Tyrion - "Oui, là-bas, il rejoindra la garde de nuit. Il ne pourra posséder nulle terre, il ne pourra prendre nulle femme, et n'engendrera nulle descendance." VG - "Est-ce qu'on leur coupe les parties viriles, dans la garde de nuit, comme pour les immaculés ?" Tyrion - "Heu... non." VG - "On ne leur coupe pas les parties viriles et pourtant, ils ne peuvent prendre aucune femme ? La vache c'est rudement sévère. Dîtes m'en plus sur cette garde de nuit." Tyrion - "La garde de nuit est le bouclier qui protège le royaume des Hommes. La garde de nuit protège les royaumes du Sud contre ce qui se trouve au nord du mur." VG - "Mais, ce qui se trouve au nord du mur, ce n'était pas les marcheurs blancs et leur armée de morts vivants, ceux qu'on a tués à Winterfell ? Du coup, elle existe encore votre garde de nuit, là ?" Tyrion - "ça, c'était UNE menace au nord du mur. Il y en a plein d'autres." VG - "Comme quoi ?" Tyrion - "Heu... comme...heum... Et puis il y a aussi les...heu... pfiouf, ces trucs là, ça rigole pas, moi je vous le dis. Et puis il y a les... heu... les machins là. Non mais de toute façon le nom ne vous dirait rien, vous n'en avez jamais vu." VG - "C'est pas faux. Et c'est dangereux ces trucs ?" Tyrion - "Dangereux ? Le mot est faible." VG - "Donc Jon Snow pourrait y rester s'il rejoint la garde de nuit." Tyrion - "Ouais, carrément. Il a toutes les chances de mourir d'ennui." VG - "Pardon ?" Tyrion - "Non, je disais qu'il avait toutes les chances de mourir face à un ennemi." VG - "Ah ouais. Bon bah ok, ça me convient alors." Tyrion - "Hé ben, ce mec porte bien son nom. Il est aussi con qu'un lombric." VG - "Plait-il ?" Tyrion - "Houla mais vous avez vu l'heure ?!?! Vous n'avez pas un bateau pour Naath à prendre, vous ?" VG - "Ah si, merci de m'y faire penser." Tyrion - "Je vous en prie, ça me fait plaisir." Et comment les choses se sont-elles passées après le départ des immaculés ? Peut-être ainsi : Sansa - "Bon bah voilà, les chieurs sont partis. Tu envoies un pardon royal à Jon ?" Bran - "Fais-le toi. Tu peux, tu es reine du Nord. En plus le mur est au nord. Moi je n'ai pas le temps, avec la prise du pouvoir, tout ça..." Sansa - "Hé ho, moi aussi j'ai une prise du pouvoir sur le feu. En plus, il faut que je rentre à Winterfell, ça va me prendre des semaines. Sans compter toute la paperasse pour officialiser l'indépendance du Nord." Bran - "Ouais enfin j'ai une capitale à faire reconstruire. ça ne va pas se faire tout seul." Sansa - "Bon bah du coup, pour Jon, comment on fait ?" Bran - "On s'envoit un corbeau à l'occasion, on se fait une bouffe et on en rediscute ?" Sansa - "Ok, ça marche." Et pendant ce temps, Jon va au mur car personne n'a pris le temps de lui rédiger un pardon royal. A moins que les choses ne se soient en fait déroulées ainsi, après que les immaculés aient quitté Westeros et après le départ de Jon vers le Nord. Bran, devant une fenêtre, observant les ruines de la capitale, caressant un chat blanc, angora, posé sur ses genoux. - "Tout se passe comme je l'avais prévu. Je règne sur les six couronnes. Sansa est reine du Nord et Jon est en passe de devenir roi au delà du mur. Les Stark règnent sur tout Westeros. Mouhahahahahahahahahahahaha...kof kof... Mince, j'ai avalé de travers". D'ailleurs je parlais de la fin des délibérations qui a été coupée et c'est un des problèmes de cet épisode : Les ellipses. Il y a eu deux grosses ellipses. Celle qui coupe la fin des délibérations, nous faisant passer de Bran nommant Tyrion main du roi à Tyrion annonçant à Jon qu'il sera envoyé au mur. Pourtant ce qui a dû se passer durant cette ellipse promettait d'être intéressant et important. Et ce n'est pas là la principale ellipse. Il y en a une autre avant cela. Juste après la mort de Daenerys. On passe de Drogon s'envolant, emportant le corps de la mère des dragons avec lui, à Ver Gris devant le conseil des seigneurs de Westeros pour débattre du sort de Jon et de Tyrion. Que s'est-il passé entre les deux ? Pourquoi Ver Gris n'a-t-il pas exécuté Jon sur le champ ? Pour éviter une guerre avec les nordiens ? Animé par la vengeance et la haine comme il l'était, il a eu ce discernement ? Franchement, ce ne sont pas de menus détails. Ce sont des éléments importants et intéressants dont l'absence laisse un trou dans l'épisode. D'ailleurs comment est-ce que tout le monde sait que Jon a tué Daenerys en lui plantant un couteau dans le coeur ? Je dis cela parce que Yara qui n'était pas là, le sait. J'en déduis donc que tout le monde doit le savoir. Comment l'ont-ils su ? Drogon est parti en emportant avec lui les preuves. Alors comment ont-ils su ? Qu'ils supposent que Jon a tué Daenerys, admettons. Mais qu'ils sachent exactement comment cela s'est passé ? Je ne vois que deux explications possibles. La première est qu'ils ont visionné les enregistrements des caméras de sécurité. La seconde est que Jon a non seulement avoué avoir tué Daenerys (ce qui n'est pas spécialement malin) mais il a en plus expliqué son geste dans les moindres détails (ce qui est non seulement encore plus con mais surtout très bizarre). Bref l'ellipse laisse trop de questions en suspend. Plutôt que de vouloir économiser du temps, cela me laisse surtout la désagréable impression que les scénaristes n'ont pas voulu s'embarrasser à essayer de trouver des explications cohérentes et se sont contentés de glisser la poussière sous le tapis en ellipsant le tout pour nous mettre devant le fait accompli, comme pour nous dire "c'est comme ça, c'est tout, faîtes avec". La scène avec Drogon qui fait fondre le trône de fer est très symbolique. Mais il fait preuve d'une étonnante perspicacité dans cette scène. Je sais qu'on nous a dit et redit que les dragons étaient très intelligents. Mais ils ne nous avaient pas habitué à un tel niveau de discernement. D'autant que Drogon a ici le discernement pour comprendre que l'obsession du trône et du pouvoir qui a mené Daenerys à sa perte mais pas pour se dire que brûler des civiles ce n'était pas une bonne idée ? Toujours est-il que, aussi étonnant que cela puisse paraître, Drogon est le personnage le plus sage de cet épisode. Un point qui m'a déçu est qu'on n'entend absolument plus parler des lettres envoyées par Varys à l'épisode 5. Ce n'est pas un détail datant de plusieurs saisons. Il s'agit d'un élément introduit dans l'épisode précédent. Et cela est passé à la trappe, on n'en entend plus du tout parler. Tout ça pour ça ? Toute les histoires autour de l'ascendance de Jon, pour ça ? Uniquement pour créer un antagonisme entre lui et Daenerys et contribuer à la déchéance de cette dernière ? C'est tout ? Quel gâchis. Le conseil des seigneurs de Westeros était pourtant le moment idéal pour ressortir les lettres de Varys et aborder la question de l'identité de Jon. Les scénaristes ont, à mes yeux, vraiment raté le coche sur ce coup-là. A noter que, dans cette épisode, Tyrion tente d'expliquer le comportement de Daenerys. Ce qu'il dit est pertinent, pour autant, ça n'explique pas vraiment la décision soudaine d'éliminer la population de Port-Real alors que la bataille était gagnée, dans l'épisode précédent. Faute d'explication, nous n'avons que nos suppositions. Dommage. En dehors de ça, tout le début de l'épisode est plutôt bien, pour moi. Bon il y a bien un moment où je trouvais que Jon méritait des claques (avec sa dévotion quasi aveugle envers Daenerys au point d'être dans le déni et d'essayer de lui trouver des excuses) mais heureusement, ça n'a pas duré longtemps et il a rapidement pris la décision qui s'imposait. C'est après la mort de Daenerys que cela se gâte, à mes yeux. Que dire pour conclure sur cet épisode ? Certainement pas la meilleure fin qui soit, pour une série d'une telle ampleur. Elle méritait mieux. Mais ce n'est pas non plus la pire fin de série que j'ai jamais vu. Et concernant l'ensemble de la saison en elle-même, elle comporte un certains nombres de bonnes idées (et d'autres beaucoup plus discutables, hélas) mais l'ensemble est trop rushé, trop précipité. Cette saison aurait mérité d'avoir plus d'épisodes afin de donner davantage de développement et mieux amener nombre d'éléments. Bref tout n'est pas à jeter, bien au contraire. Il y a pas mal de bonnes idées et d'éléments plaisants. Mais il aurait fallu prendre davantage le temps pour bien faire les choses. Les auteurs ont trop misé sur les effets de surprise, au détriment de la construction, du développement et de la logique narrative. Ce n'est pas la première fois dans la série qu'une telle chose arrive mais, c'était beaucoup plus ponctuel. C'est beaucoup plus apparent dans cette saison. Le fond n'est globalement pas si mal (il y a des choses très discutables mais il y a aussi des choses très intéressantes). Mais la forme laisse à désirer. En tout cas cette saison et cette fin ne me dégoûteront pas de la série et je prendrai plaisir à revoir cette dernière. Je compte d'ailleurs revoir la série en intégralité d'ici quelques temps. Je salue, au passage, les compositions de Ramin Djawadi, toujours excellentes.
  4. Nimrahad

    Shokugeki no Soma Chapitre 312

    Pour te répondre, je vais m'auto-citer : Donc non, tu n'es pas le seul à avoir cette impression. Moi aussi j'ai eu cette impression de rétro pédalage. Ils font des trucs pour hyper l'antagoniste le plus mal foutu du manga, avant de se rendre compte que c'était une connerie d'un point de vue narratif et donc de faire machine arrière, en essayant maladroitement et vainement de nous faire croire que tout est normal. Pourquoi je dis que hyper le personnage d'Asahi comme ils l'ont fait, était une connerie d'un point de vue narratif ? Tout simplement parce que, s'il n'y avait pas le rétro-pédalage, Souma viendrait juste d'atteindre ce qui est un de ses objectifs depuis le début du manga, à savoir surpasser son père, et cela durant la demi finale d'un concours culinaire. Pas la finale, non. Pas l'ultime duel du manga. Non, une demi-finale. Il y a mieux pour faire atteindre au héros, un de ses objectifs majeurs. Les auteurs s'en sont aperçus et nous gratifient d'un "non mais en fait mon père que je veux surpasser, il est bien plus fort que ça", de la bouche de Souma. Sauf que ça n'efface pas la défaite de Joichirou face à Asahi. Défaite qui mériterait, du coup, d'être expliquée, puisque Joichirou est plus fort qu'Asahi mais a perdu contre ce dernier. Mais nous n'avons pas d'explication. Ce qui rend le tout totalement bancal.
  5. Nimrahad

    Shokugeki no Soma Chapitre 312

    Enfin, Asahi a perdu. Rien que pour ça, ce chapitre valait le coup. 😛 Maintenant le chapitre essaye de nous le dépeindre comme un type pas si mauvais, fairplay (il cherche à rendre le couteau de Joichiro), un flashback de quand il était enfant et s'entendait si bien avec Joichiro, le fait qu'il ne cherchait pas seulement à devenir plus fort (vraisemblablement le recherchait le même bonheur que celui qu'a trouvé Joichiro avec sa famille). Mais est-ce que quelqu'un que ce type est coupable de kidnapping ? Qu'il a essayé de forcer Erina à un mariage, via un pari stupide (enfin Erina n'était pas forcée d'accepter le pari, elle n'a pas été très futée à ce moment-là. Cela étant, si elle avait refusé le pari, est-ce que Asahi l'aurait laissée partir comme ça, gentiment, alors qu'il est allé jusqu'à la kidnapper pour la pousser à ce pari ?) ? Qu'il ne cessait de se vanter et rabaisser Souma durant tout l'arc ? La défaite s'est passée de manière bien douce pour un personnage si détestable. Ce que je n'apprécie pas trop dans cette défaite est que cela repose, non sur le fait que Souma a un truc en plus, mais sur le fait qu'il manque un truc à Asahi. On me dira que ça revient au même. S'il manque un truc à Asahi et que Souma a ce truc en question, alors il a un truc en plus par rapport à Asahi. Oui, c'est vrai, mais par rapport aux autres chefs ? Si le résultat est le même par rapport à Asahi, l'approche est différente. J'aurais aimé qu'on nous présente la victoire en nous montrant que si Souma a gagné c'est grâce à un truc qu'il aurait en plus et non à cause d'une lacune de son adversaire. On ne nous dit pas que Souma a gagné grâce à un truc qu'il a en plus, que lui seul a. On nous dit que Asahi a perdu parce qu'il avait une lacune, parce qu'il lui manquait quelque chose. L'approche n'est pas la même. Je ne sais pas si j'arrive à être clair dans ce que j'essaye de dire. Et ok, il manque un truc à Asahi. Mais ça ne l'a pas empêché de rouler sur tous les autres chefs. Tsukasa et Joichiro inclus. Y compris sur Souma, une première fois. Qu'est-ce qui a changé depuis leur premier duel pour que Souma arrive ainsi à combler l'écart ? (D'autant qu'Asahi était plus fort dans ce duel que lors du précédent) ? On nous aurait dit que Souma cuisinait pour le bien d'Erina, ça aurait pu justifier. Mais là, ça n'a pas clairement été explicité. On a aussi Souma qui dit que Joichiro est bien plus fort. Heu...ok mais toujours est-il que Joichiro a perdu face à Asahi. Alors comment cela se fait-il s'il est plus fort ? Est-ce que Joichiro était plus fort à l'époque où la mère de Souma était encore parmi eux mais qu'il est moins fort maintenant car il a perdu celle pour qui il cuisinait ? ça aurait été sympa de tenter de justifier un peu tout cela. Parce que là, on nous a mis Asahi qui bat Jouichiro histoire de hyper au maximum ce nouvel antagoniste, avant d'assister à un total rétro pédalage des auteurs, qui nous disent que "non, non mais en fait Joichiro, il est bien plus fort" (réalisant qu'Asahi battant Joichiro, sachant que le but de Souma est de surpasser ce dernier, ce n'était pas un idée de génie). Bref d'un point de vue narratif, le tout me semble bancal (ça ne se limite pas à ce chapitre, c'est un problème global de l'arc). Mais bon, Asahi a perdu, enfin. Donc ça va, je suis plutôt content de ce chapitre, rien que pour ça. 😁
  6. Nimrahad

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Visiblement je crois que tu n'as pas bien saisi le but de mon propos. Navré si je n'ai pas été clair. Je vais donc expliciter. Oui j'extrapole. Bien sûr que j'extrapole. Le simple fait que je donne plusieurs explications possibles, montre qu'il s'agit de théories et non de faits. Donc bien sûr que j'extrapole. Mais c'est aussi ce qu'ont fait tous ceux qui disaient, après l'épisode 5, que le geste de Daenerys était illogique, incohérent ou sans raison. Ce n'est pas parce qu'une explication n'est pas donnée qu'elle n'existe pas. En donnant plusieurs explication possible je n'ai rien voulu montrer d'autre que cela : qu'il pouvait exister une explication et qu'en l'état, il était prématuré d'affirmer que c'était illogique ou incohérent ou sans raison. Pour parler de manière générale : Si on nous donne une explication illogique ou incohérente, là on peut dire que la scène est illogique ou incohérente. Si on ne nous donne pas d'explication, alors nous ne sommes pas plus avancés. On peut alors pointer du doigts la narration critiquant ses trous et manquements car, comme tu l'as dit, le rôle des scénaristes est de limiter les extrapolations. Mais on ne peut pas affirmer que la scène est illogique ou incohérente ou que les actions se déroulent sans raison car, en réalité, on l'ignore. Si on a des explications convaincantes alors tant mieux, pas de problème. En l'occurrence, à la fin de l'épisode 5, tout ce qu'on pouvait dire est "on ne sait pas", ce qui est très différent de "c'est illogique", "c'est incohérent" ou encore "elle fait ça sans raison". Voilà où je voulais en venir. Concernant l'épisode 6, il se trouve que je me suis réveillé à 5h ce matin. N'ayant pas à me lever avant 6h30, ça m'a laissé le temps de le regarder (autant rentabiliser le temps de sommeil perdu). Je donnerai mon avis plus tard. Je suis sur mon téléphone et ce n'est pas l'idéal pour rédiger de longs messages. Celui-ci est déjà bien assez long comme ça. Pour le moment, je dirai simplement que je me suis tellement face palmé tout au long de l'épisode que j'ai dû ensuite vérifier que je n'avais pas le nez et le front plats.
  7. Nimrahad

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    ça grogne beaucoup sur la série en ce moment. Je ne veux pas dire spécialement ici mais un peu partout à vrai dire. Moi-même j'ai émis un certains nombres de critiques sur les épisodes de cette saison. Pourtant j'ai l'impression que beaucoup de gens, submergés par leur déception, se focalisent énormément sur le négatif au point d'en oublier le positif car, soyons clair, tout n'est pas à jeter dans cette saison 8. Il y a même pas mal de choses sympas. Je pense qu'il faut voir les épisodes deux fois car, lors du second visionnage, on a passé la mauvaise surprise des déceptions et on perçoit mieux les aspects positifs. J'en vois pas mal, ici et là, qui se plaignent du pétage de plombs de Daenerys, disant que ce n'est pas logique, qu'il y a une poignée de saisons encore, elle libérait les esclaves et que ce n'était pas cohérent qu'elle attaque ainsi la population de Port-Real, qu'il n'y avait aucune raison. Pourtant des raisons on peut en trouver. Personnellement je vois deux raisons possibles pouvant expliquer son geste. La première raison : la rupture nerveuse. Même aux heures les plus sombres de son histoire passée, elle a toujours eu un rêve, un but qui la poussait à aller de l'avant. Ce but, c'était le trône de fer. Un but qui a tourné à l'obsession. Elle a aussi toujours eu des êtres pour la soutenir moralement (Jorah, Baristan, Missandei, etc). Et elle était portée par le peuple. À présent, elle a perdu ses soutiens moraux. Jorah et Missandei morts, elle doute de Tyrion et Jon ne lui retourne pas son affection, en tout cas pas comme elle le voudrait. De plus elle jalouse ce dernier. Elle a perdu deux de ses dragons, qu'elle considérait comme ses enfants, ce qui pèse lourdement sur son moral déjà mis à mal. Également, le peuple ne la porte pas. À la baie des serfs, elle n'avait aucune légitimité au départ. Mais de fait, elle n'exigeait rien du peuple. Et en libérant les esclaves, elle a gagné leur loyauté, gagnant ainsi la légitimité du charisme. En arrivant à Westeros, elle avait la légitimité du sang et elle s'est uniquement reposée là-dessus, exigeant de ce fait que les westerosis plient le genou devant elle sur la base de cette légitimité du sang. Ainsi elle n'a pas gagné la loyauté du peuple de Westeros, elle l'a exigée. Or la loyauté et l'amour ne s'exigent pas, ils se méritent. Se faisant elle s'est privée de la légitimité de charisme. Et là elle apprend les origines de Jon. Elle réalise ainsi que c'est lui l'héritier légitime le plus direct au trône. De plus il a le don d'attirer à lui la loyauté des autres. Il a ainsi la légitimité du sang et la légitimité du charisme. Tandis que Daenerys n'a plus ni l'un ni l'autre. Et alors que la nouvelle des origines de Jon commence à se répandre, Daenerys voit son rêve lui glisser entre les doigts. Ce rêve pour lequel elle a déjà tant perdu. Car prendre le trône est une chose mais le conserver en est une autre. Parce que Daenerys sait que les gens pousseront Jon à monter sur le trône même si ce dernier n'est pas intéressé par le titre de roi. Tout comme il est devenu roi du Nord. Autrement dit Daenerys pourrait prendre le trône mais elle a toutes les chances de le perdre dans la foulée, maintenant que l'information de la naissance de Jon se répand. Bref le monde de Daenerys s'écroule. Alors que cloches sonnent la réalisation de son rêve est plus proche qu'elle ne l'a jamais été. Et en même temps elle semble de plus en plus inaccessible. Ronger par la frustration, la jalousie, la colère, la haine et le chagrin, à cause des êtres chers qu'elle a perdu, de ses rêves brisés et de tous les sacrifices qu'elle a faits en vain, elle fini par sombrer totalement. Et au cours de la bataille, la guerre ayant en plus, tendance à faire ressortir ce qu'il y a de pire chez l'être humain, elle s'abandonne à la rage et au désespoir, ainsi qu'à la folie qui la gagnait de plus en plus. Elle laisse tout exploser (Let it gooooooooo. Let it gooooooooo...). Et je me suis même demandé si ce geste n'était pas en partie auto-destructeur car cela ne sera pas sans conséquences et Daenerys le sait probablement. L'autre explication possible est qu'il ne s'agit pas seulement d'une rupture mentale mais aussi d'un geste calculé, choisi. En effet, comme je l'ai dit, Daenerys n'a ni la légitimité du sang, ni la légitimité du charisme. Elle sait même si elle prend le trône, il y a de grandes chances que les gens poussent Jon à accéder au trône et que celui-ci, même s'il n'en a pas envie, risque de s'y résoudre, tout comme il avait été poussé à devenir roi du Nord, même s'il n'a jamais voulu de la couronne. Sa seule chance de conserver le trône est donc de gouverner par la terreur. Elle le dit quand Jon repousse ses avances : "Soit, la crainte suffira". Or vaincre les armées de Cercei et prendre la cité ne suffira pas pour instaurer la terreur. Par le passé, Daenerys a pris la cité de Meereen mais ça n'a pas empêché des tentatives de renversement et le culte des fils de la harpie. Ici, en rasant la cité, c'est un message fort pour les seigneurs de Westeros. C'est la fondation de son règne de terreur. Bien sûr cela n'exclut en rien la folie, puisqu'il faut en avoir pour être prêt à en arriver à de telles extrémités pour le trône. Ou bien il y a une troisième possibilité : A un moment où Daenerys survolait la cité, avant le début du massacre, Cercei, du haut du donjon rouge aurait hurlé "Fais moi descendre, si tu en es capable". Daenerys aurait mal compris et lui a fait des cendres. 🙄 😛 Bref le geste de Daenerys n'est pas incohérent ou inexplicable. C'est juste beaucoup trop rushé. Il aurait fallu prendre le temps de développer la déchéance mentale de Daenerys de manière plus progressive. Comme je l'ai dis dans ma critique de l'épisode, Daenerys était sur une pente glissante et là dans cet épisode, la pente est soudainement devenu un mur à 90°. Et Daenerys ne glisse plus, elle est en chute libre. C'est trop rapide. Certains se plaignent aussi du revirement d'Arya. Mais là encore, ce n'est pas illogique ou incohérent. Jusqu'ici jamais la vengeance d'Arya n'a conduit cette dernière vers une mort quasi certaine. Elle a certes pris des risques mais jamais rien d'insurmontable. Là, sa vengeance la mène vers une mort quasi certaine. De plus elle a retrouvé sa famille et a des choses à perdre, à présent. Et qui de mieux que Sandor pour le lui faire comprendre ? Lui ne vit plus que pour sa vengeance depuis des années. Il n'a plus rien qui le retient, plus rien à perdre, il ne lui reste rien d'autre que sa vengeance, contrairement à Arya. Il ira donc jusqu'au bout mais sait qu'il n'en reviendra pas. Mais Arya a encore des choses en dehors de sa vengeance, des choses pour lesquelles vivre. Et Sandor le lui fait comprendre. Le problème est que, là aussi, c'est trop rapide. Il aurait pu être appréciable de voir Arya et Sandor discuter de leurs vengeance durant le trajet jusqu'à Port-Real et voir Sandor faire remarquer à Arya qu'elle avait des choses à perdre. Arya aurait eu le temps d'y réfléchir et son revirement aurait été moins soudain. Le problème est que cette saison est bien trop courte. Et cela c'est de la faute des showrunners. Ils avaient la possibilité de faire plus d'épisodes et ils on refusé. En fait, vu comment s'est terminé l'intrigue des marcheurs blancs, ils auraient mieux fait de faire 10 épisodes en saison 7 pour finir l'intrigue des marcheurs blancs en fin de saison 7 et faire 10 épisodes en saison 8. On aurait ainsi eu 7 épisodes de plus pour amener la chute de Cercei et la déchéance de Daenerys. Bon, bien sûr, le manque d'épisode et le rush des intrigues ne justifient pas tout. Il y a aussi des choix scénaristiques discutables. Par exemple je trouve la fin des marcheurs blancs, trop facile et ça me dérange que la menace soit réglée par Arya seule sans que Jon ou Bran ait un réel rôle dans la chute du roi de la nuit. Le fait qu'Arya soit celle qui porte le coup de grâce ne me dérange pas mais ça me dérange que Jon ou Bran n'ait pas eu de rôle dans la mort du roi de la nuit car la lutte contre les marcheurs blancs était leur histoire à eux. Arya n'était qu'une pièce rapportée dans cette intrigue. L'intrigue de Jon et Bran au sujet de leur lutte contre le roi de la nuit, a été coupée court par un personnage qui n'avait pas grand chose à voir avec cet arc. Je sais que, dans Game of Thrones, toutes les intrigues ne sont pas menées à terme. On peut citer le cas de Robb Stark, dont l'intrigue s'achève brutalement, coupée court par son assassinat. Mais cela permet de raconter autre chose. Tandis que le fait qu'Arya mette fin toute seule à la menace du roi de la nuit, ne raconte rien de plus. On peut parler du cas Jaime où on se demande s'il y a une pertinence à ce que son parcours l'ait mené à finir ainsi. On peut aussi évoquer la mort de Rhaegal faite de manière illogique. Bref tout n'est pas imputable au fait qu'il y ait peu d'épisodes et que les intrigues soient rushées. Mais une grande partie l'est. Ces parties ne sont pas illogiques ou incohérentes. Juste trop rapidement expédiées. Mais je le répète, tout n'est pas mauvais. Il y a aussi un certains nombre de bons points. Il faut aussi les voir.
  8. Nimrahad

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Episode vu. Et - cela devient une rengaine dans cette saison - j'ai bien aimé mais... Aerys II en a rêvé, Daenerys l'a fait. Elle s'est un peu emballée sur la barbecue post-victoire. Dans le fond que Daenerys devienne une mad queen ne me choque pas. Mais dans la forme, cela me laisse davantage perplexe. Comme je l'ai dit dans mon précédent message, il y avait des signes depuis longtemps qui pouvaient nous préparer à un glissement progressif de la jeune femme vers la folie. Elle était sur une pente glissante. Mais là, dans cet épisode, on n'a plus une pente. On a un mur à 90°. Daenerys ne glisse plus, elle est en chute libre. Le basculement est très rapide. Peut-être trop même. Pourquoi seulement 6 épisodes quand il y a tant à dire et quand ce qu'il y a à dire, aurait tant mérité qu'on prenne davantage de temps pour le dire ? Varys a été atteint par le même mal que Littlefinger. Lui qui a maintes et maintes fois prouvé son intelligence et son talent en matière de manigances dans l'ombre, se mettait à présent à comploter avec la finesse d'un chef burgonde bourré. Forcément, il est rapidement exécuté, de la même manière que ses attributs virils quelques décennies plus tôt. Daenerys qui dit que Jon l'a trahie car il a avoué le secret de sa naissance à ses "sœurs", la dernière fois que j'ai entendu une telle logique, c'était de la bouche de Cercei. Cela annonçait la couleur pour la suite. La scène d'adieu entre Tyrion et Jaime est vraiment superbe et m'a beaucoup ému, je dois l'avouer. Dommage que le reste du traitement du frère ainé ne soit pas aussi bon que cela. Lui qui avait tué le roi fou parce qu'il projetait de brûler Port-Real et ses habitants, ne se laisse ici convaincre d'essayer de convaincre Cercei à abandonner et fuir, que par la perspective de sauver cette dernière et leur enfant. Les vies des habitants de la capital semblent le laisser indifférent. Jaime, qu'on a vu évoluer et devenir progressivement un homme meilleur, aurait fait preuve de plus de noblesse en tuant le roi fou qu'en essayant d'intervenir auprès de Cercei (du fait des motivations guidant le geste) ? Etrange. Qu'est devenu tout son développement ? Leur fin à lui et Cercei est plutôt belle en revanche. ça ne rattrape peut-être pas tout mais c'est ça de pris. Très belle scène aussi entre Sandor et Arya, celui-ci parvenant à convaincre cette dernière d'abandonner sa vengeance, lui sauvant ainsi la vie. Une superbe conclusion pour ce duo. Le Cleganebowl a finalement lieu. Sandor a prouvé qu'il était meilleur guerrier que son frère mais, malheureusement, celui-ci n'est plus humain depuis longtemps. Leur lutte fratricide s'achève comme elle avait commencée, dans le feu. La fin de Euron m'a laissé froid. En même temps je n'accordais que peu d'intérêt au personnage. Pendant ce temps, Daenerys brûle d'envie de faire savoir son mécontentement à la capitale... heu non...attendez...Pardon, je reformule. Pendant ce temps, Daenerys brûle la capitale, par envie de faire savoir son mécontentement. Elle commence par la flotte de Euron puis les troupes de Cercei car, hélas pour eux, tous les snipers de l'épisode précédent étaient en RTT et, en plus de cela, Drogon est un champion de dodge ball. Mais elle ne s'arrête pas en si bon chemin et décide de faire profiter l'ensemble des habitants de son chaleureux enthousiasme, marquant ainsi sa chute irrémédiable dans la folie, sous les regards impuissants de Jon et Tyrion, lesquels ne peuvent rien faire pour mettre un terme à la folie ambiante qui semble même s'être emparée des soldats. L'antagoniste de cette fin de saison nous est donc révélé : Daenerys du typhon de la maison Targaryan, l'incendiaire imbrûlée, la briseuse de vies, la reine des cendres, bourreau des sept couronnes et destructrice du royaume.
  9. Nimrahad

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    J'ai trainé pour le faire (la flemme de faire un long message) mais je vais y aller de mon humble opinion sur l'épisode 4 de la saison 8 de Game of Thrones. Mon avis global est très similaire à celui de l'épisode précédent. En résumé, j'ai bien aimé mais... Là où l'épisode est une réussite, c'est sur l'aspect politique / course au trône, qui est revenue au centre de l'intrigue depuis la défaite des marcheurs blancs à l'épisode précédent. Les auteurs ont montré à maintes et maintes reprises que cet aspect est vraiment celui qu'ils maîtrisent le mieux dans la série. En revanche, en ce qui concerne les stratégies militaires et en particulier les batailles navales, c'est nettement moins brillant. Dans cet épisode, c'est même assez catastrophique. L'épisode commence avec les bûchers pour ceux tombés au combat et l'hommage qui leur est rendu. On voit que c'est Jon qui prononce l'éloge funèbre, montrant qu'il est, de facto, le leader naturel de cette coalition qui s'était formée pour affronter les marcheurs blancs. Puis vient le temps de célébrer la victoire. Certains passages sont très appréciables. Il y a tout d'abord la légitimation de Gendry. J'ai d'abord cru que Daenerys était partie dans une de ses crises, vu la manière dont elle a commencé son discours mais non. En fait c'était une habile manœuvre politique. La mère des dragons espèrent ainsi gagner un soutien. Mais ce soutien est moins solide qu'elle ne le croit. Tout d'abord, si Gendry devait choisir entre Jon et Daenerys, je ne suis pas sûr que sa loyauté irait à cette dernière, bien au contraire. Or c'est le genre de question que Daenerys doit se poser, vue ses inquiétudes du moment. Ensuite, Arya a rejeté la demande en mariage de Gendry car elle n'a rien d'une lady et ne veut pas en être une. Mais Gendry a bien dit que ses titres ne signifiaient rien sans Arya à ses côtés. Il est donc tout à fait possible qu'il renonce aux titres qui lui ont été offerts si cela lui donne une chance d'avoir Arya auprès de lui. Du coup le soutien qu'a acquis Daenerys est doublement fragile. Il y a aussi la scène entre Sansa et le limier qui était très sympa. Un peu tardive peut-être. On aurait pu avoir ça dans les deux premiers épisodes. Mais mieux vaut tard que jamais. On voit aussi que Jon attire naturellement les gens à lui. Ils lui accordent naturellement leur loyauté. Au grand désarroi de Daenerys qui ne jouit pas d'un tel privilège à Westeros. Jon étant de plus l'héritier légitime du trône de fer, elle se sent menacée dans ces revendications. Jon a non seulement la légitimité du sang mais aussi la légitimité de la loyauté. Mais pour le reste, globalement, j'ai trouvé les réjouissances bien trop longues. Il ne restait que 3 épisodes (2 maintenant) et il y a énormément de choses à raconter. Ce n'est plus tellement le moment de perdre du temps inutilement. D'autant qu'il n'y a pas eu assez de temps pour d'autres scènes qui m'auraient paru plus intéressantes et/ou plus importantes. Jaime et Brienne couchent ensemble. Je ne pense pas que c'était vraiment nécessaire mais bon, pourquoi pas. Bronn retrouve les frères Lannister. Et je ne trouve pas la scène réussie. Certes l'échange verbal est sympa comme souvent entre ces personnages. Mais les frères sont comme par hasard isolés à ce moment-là, Bronn sort de nulle part (et les trouve grâce à son détecteur de Lannister ?) et le tout est assez vite expédié. Jon avoue ses origines à ses "sœurs" (en réalité, ses cousines) et la scène est coupée, ce qui nous empêche de voir leurs réactions. Dommage, j'aurais aimé les voir et je pense ne pas être le seul. Tormund fait ses adieux à Jon, car il repart vers le nord. Sam et Gilly aussi disent au revoir. Et Jon demande à Tormund d'emmener Ghost avec lui car la place du loup est dans le nord. Mais nous n'avons même pas droit à une scène d'adieux entre Jon et Ghost. Mince, ce n'est pas un chien qu'il a trouve sur le bord de la route la veille. C'est son loup géant, qu'il a depuis que ce dernier n'était qu'un petit louveteau et qui l'a accompagné pendant des années. Il méritait mieux qu'un simple petit regard et un (très) léger signe de tête en guise d'adieux. Les auteurs nous aurons vraiment trollé jusqu'au bout avec Ghost. ça, on a du temps pour voir Tormund picoler et draguer deux filles du nord mais pour voir les réactions d'Arya et Sansa à l'aveu de Jon et pour voir des adieux dignes de ce nom entre Jon et Ghost, là, il n'y a pas le temps. Il y a assez de budget pour une balade à dos de dragon, dans le premier épisode, inutilement longue mais pas assez pour voir Jon dire proprement au revoir à son loup géant. C'est du foutage de gueule. Tous les échanges "politiques" (origine de Jon et son droit au trône, inquiétudes sur le comportement de Daenerys, etc) sont très réussis, rien à redire. Daenerys et ses troupes retournes à Peyredragon où les attend la flotte de Euron. Et là, c'est le drame. Rhaegal est abattu par les balistes de la flottes. Mais le drame n'est pas tant dans l'évènement lui-même que dans la mise en scène. Comment Daenerys, qui était en altitude sur le dos de Drogon a pu ne pas voir la flotte de Euron ? Parce qu'ils étaient planqué derrière un relief ? Tous les bateaux ? Admettons, dans ce cas, comment ont-ils pu lui tirer dessus ? Si elle ne les voit pas, ils ne devraient pas la voir non plus. A noter que les balistes n'étaient sûrement pas construites quand Jame a quitté la capitale autrement il en aurait informé les forces de Daenerys et du nord. De même pour Bronn car, ayant parié sur la victoire de Daenerys, il n'aurait pas gardé sous silence une telle information. Donc dans l'intervalle, Cercei a eu le temps de faire construire assez de balistes pour la flottes de Euron et pour en équiper abondamment les remparts de Port Royal. Et surtout avoir le temps de former des balistères pour en faire de vrais snipers. Parce que soyons clairs, les balistères de la la flotte de Euron sont sur des bateaux, qui tanguent et avancent. Et ils visent un dragon en plein vol. Le tout en tirant à l'aveugle (car si Daenerys ne les voient pas, logiquement, ils ne la voient pas non plus) ou bien en ayant le temps de viser et de tirer dès l'instant où ils voient Daenerys mais avant que cette dernière ne les remarque, donc à la vitesse de l'éclair...littéralement. Et aucun tir ne manque sa cible. Ce n'est pas comme si, sur une volée de tirs, un ou deux touchaient Rhaegal tandis que le reste passait à côté. Non, tous les tirs atteignent le dragon. Ce ne sont plus des balistères qui tirent, là. Ce sont des magiciens. 🙄 Euron détruit ensuite le reste de la flotte de Daenerys avec une extrême facilité avec ces nouvelles armes. Personnellement, je suis passablement agacé par la flotte de Euron et ses capacités de téléportation et ses bâches d'invisibilité. 🙄 Euron coule la flotte de Daenerys donc mais n'a pas pensé à poster des soldats sur les rives pour achever les survivants revenant à la nage... ok. 🙄 Missandei se fait capturer parce que... bah parce que. On n'a pas le temps de justifier, il reste moins de 2 épisodes et demi à ce stade. Jaime apprend la nouvelle et décide de retourner vers le sud. On s'en doutait, son rôle n'est pas fini. Tant mieux. Espérons que cela sera bien traité. Daenerys se pointe avec une cinquantaine de fantassins et son dragon face aux murailles de Port Real et ses nombreuses balistes et demande la reddition de Cercei. Et celle-ci, refuse. Bah ça alors, quelle surprise. On se demande pourquoi elle refuse. Cinquante fantassins face à ses murailles, garnies de balistes et derrières lesquelles attendent plus de 20000 hommes, Cercei aurait dû se retrouver en position fœtale, tremblante de terreur. D'ailleurs on se demande pourquoi elle ne demande pas à ses balistères snipers/magiciens d'ouvrir le feu étant donné que Daenerys, son dragon et ses soldats, sont à portée de tir (car on ne me fera pas croire que la flotte de Euron pouvait atteindre Rhaegal mais que les défenseurs des remparts de Port Real ne peuvent pas atteindre Daenerys, ses troupes et Drogon). Missandei est exécutée et Daenerys est de plus en plus proche de péter les plombs. Un de mes amis qui a vu l'épisode avec moi me disait que Daenerys qui pète un câble et semble tourner mad queen, cela sortait vraiment de nulle part. Je lui ai rappelé qu'on en avait déjà eu des signes par le passé. Par exemple, en saison 7, par deux fois Daenerys étaient prêtes à aller incendier Port-Real (et tant pis pour les dommages collatéraux). Elle en a été dissuadée une première fois par Tyrion et une deuxième fois par Jon. Et doit-on parler du sort des Tarly ? J'ajouterai qu'il y avait des signes bien avant cela. Dans la saison 5, lorsque Tyrion rencontre Daenerys, il lui dit qu'elle ne connait pas les régions qu'elle entend gouverné et qu'elle n'a personne à ses côtés qui connaissent les forces et faiblesses des maisons qui pourront la rejoindre ou s'opposer à elle. Daenerys répond qu'elle va avoir une très grande armée et de très grands dragons. Bref Daenerys a toujours eu pour premier réflexe de répondre à ce qui s'opposait à elle par la force de ses dragons et de ses armées. Ce n'est absolument pas nouveau. Le approches plus subtiles qu'elle a pu essayer, c'est en général parce que quelqu'un de son entourage le lui a conseillé. Dans la baie des serfs, cela ne choquait pas parce qu'elle avait face à elle des esclavagistes, cruels de surcroit, pour la plupart. On se disait donc qu'ils méritaient l'approche violente de Daenerys. Et on se disait que l'approche de Daenerys était surtout dû au contexte. Mais à présent qu'elle est à Westeros et que ceux qui sont face à elle, ne sont pas des esclavagistes (et qu'ils sont loin d'être tous cruels), on s'aperçoit que l'approche naturelle de Daenerys n'a pas changé. Et cela met en lumière le problème. Un problème dont il existait déjà des signes mais qu'on ne remarquait pas forcément du fait du contexte. Daenerys est une conquérante pas une souveraine car elle est intransigeante et parfois impitoyable. Elle tend d'ailleurs à le devenir de plus en plus car elle perd de plus en plus de ceux qui étaient sa bonne conscience et/ou qui permettaient aux meilleures aspects de sa personnalité de s'exprimer. Elle a perdu deux de ses dragons, qu'elle considéraient comme ses enfants. Elle a perdu Jora qui était une de ses bonnes consciences et elle a perdu Missandei, une de ses rares véritables amies... peut-être même la seule. Il ne lui reste que Tyrion, en qui elle a de moins en moins confiance et Jon, dont elle est amoureuse mais de qui elle se défie, du fait que ce dernier est un prétendant plus légitime qu'elle au trône de fer. Et dans le même temps, l'accession au trône devient une obsession de plus en plus grande. Daenerys est donc sur une pente très glissante et cela n'a rien d'illogique et de soudain. Voilà pour mon humble avis. Vivement la suite. Mais je trouve de plus en plus dommage que cette saison soit aussi courte. Il y a encore tant de choses à raconter que deux épisodes, même de 1h20 chacun, ce n'est pas assez.
  10. Nimrahad

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Bah j'ai donné quelques exemples de fins pour le roi de la nuit qui, personnellement, m'aurait davantage plu. On reste sur du Arya qui poignarde le roi de la nuit mais avec une part bien plus active de Bran, Jon et Daenerys et un travail d'équipe. Et un vrai scénariste (ce que je ne suis pas) avait moyen de proposer bien mieux que ce que j'ai pu suggérer en exemple. Pour toutes les prophéties autour d'Azor Ahai, Illumination, etc... c'était compliqué. Mais il y avait possibilité de faire mieux que juste Arya en mode "Batman, Konoha's dark flash" qui se fait le roi de la nuit en solo, au nez et à la barbe des autres marcheurs blancs et des spectres (qui avaient dû tous passer en veille, en attendant que leur chef tue Bran... C'est bien connu, le froid ce n'est pas très bon pour la charge des batteries), sans avoir besoin d'aucune aide extérieure. Mais bon, ce qui est fait est fait. Du coup, j'espère que le rôle d'Arya va maintenant s'en trouver réduit, concernant la résolution des intrigues restantes, histoire d'en laisser un peu aux autres. Ce qui est un peu dommage car, du point de vue du développement narratif, il aurait été plus naturel de voir Arya active pour ce qu'il y a à venir que pour la défaite du roi de la nuit. (Et qu'on ne se méprenne pas, Arya fait partie de mes personnages préférés) Enfin nous verrons bien. Ah les loups... Tellement emblématiques des enfants Stark... Et tellement absent de la série, hélas. J'aurais tellement aimé voir Daenerys en face de Ghost. Elle qui sourit quand les gens ont peur de ses dragons, j'aurais juste aimé voir sa réaction, face à face avec un loup géant, sans ses dragons à côté d'elle pour monter la garde. 😛 Le Cleganebowl promet. Je vois ça d'ici. Une grande bataille entre les forces de Daenerys et celles de Cercei. Sandor apercevant son frère au loin sur le champ de bataille, tous deux séparés par des centaines de soldats se battant. La tension s'instaurant et grimpant de plus en plus à mesure que le limier parviendra à s'approcher de sa Némésis. L'impatience s'ajoutant à la tension alors que le combat fratricide tant attendu se fait de plus en plus imminent. Jusqu'à enfin atteindre son paroxysme au moment où Arya surgira derrière la montagne pour le tuer d'un coup de dague. ça sera tellement cool. 😛 ça va, ça va, je plaisante. Pour Cercei, je vois bien celle-ci mourir des mains de Jaime, depuis la fin de la saison 6 et l'explosion du grand septuaire de Baelor. Et puis je trouve que ça s'inscrirait bien dans le développement de Jaime.
  11. Nimrahad

    Nanatsu no Taizai chapitre 309

    Ce n'était pas de gros spoilers mais j'ai rajouté les balises. Tu peux en faire de même dans le morceau que tu as cité et les spoilers seront à l'abri des regards. 🙂
  12. Nimrahad

    Nanatsu no Taizai chapitre 309

    Loin de moi l'idée de défendre ce chapitre et les récents chapitres de Nanatsu no Tazai. Je les ai assez critiqués, moi-même. Mais là, tu compares des chapitres qui se disent être un épilogue et un épisode de bataille. Même si la qualité des chapitres de Nanatsu no Taizai était resté à son zenith, l'intensité dramatique de l'épilogue n'aurait jamais égalé celui de l'épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones . C'est comme si tu comparais la bataille du gouffre de Helm avec la scène où Daenerys et Jon . 🙄
  13. Nimrahad

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    C'est dommage car il y a avait une utilité toute trouvée pour Bran : Informer les défenseurs de Winterfell, avant la bataille, de l'endroit où les enfants de la forêt avaient enfoncé leur lame dans le corps de l'homme qui est devenu le roi de la nuit et présenter ce point comme son point faible. Bran aurait alors été celui qui aurait indiqué le moyen de tuer le roi de la nuit. Encore une occasion manquée.
  14. Nimrahad

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Elle devait aussi contenir un alliage en scénarium. ça fait aussi de très bonnes armures (la plupart des personnages connus en étaient à priori équipés). A part ça, je crois que parmi les avis et critiques que j'ai vu ici et là, certains se demandaient ce que faisaient les spectres dans la bibliothèque de Winterfell, à errer là, sans but, alors qu'en temps normal, les spectres sont plutôt agressifs et vont activement au contact des ennemis. Je suppose qu'ils cherchaient les notes et manuscrits de J.R.R. Martin concernant la fin de ses romans. Si cela se trouve c'est pour ça que le roi de la nuit veut à tout pris mettre la main sur la corneille à trois yeux. La corneille est la mémoire de l'humanité. Elle sait peut-être comment vont se terminer les romans de Martin. 😜
  15. Nimrahad

    The Avengers I, II, III et IV

    Tout à fait. Il serait surprenant qu'il n'y ait pas de film Avengers avec une nouvelle équipe. Ce genre de film est l'opportunité de pouvoir faire des cross-over entre héros ayant leurs propres séries de films. Et certains autres héros n'apparaissent que via ce type de film car ils n'ont pas leurs films solo. Même dans les comics les équipes changent, évoluent avec le temps. Pour autant les publications les concernant ne s'arrêtent pas. Tant qu'il y a un public pour ces films, on peut raisonnablement songer qu'il continuera à y avoir des films Avengers.
×