Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Nimrahad

Membres
  • Compteur de contenus

    2 039
  • Donations

    0,00 € 
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Nimrahad a gagné pour la dernière fois le 5 février

Nimrahad a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

24 Excellent

À propos de Nimrahad

  • Rang
    One Punch-Man
  1. Shokugeki no Soma chapitre 263

    Sauf erreur de ma part, Soe, le fils de Senzemon, a fondé Nakiri international, l'organisation de recherche de Tootsuki. Mais c'est Leonora qui s'occupe de la direction de cette organisation et qui supervise les négociations avec les organisations externes. Par conséquent, Leonora assurant la direction de Nakiri international, Soe pourrait changer de travail pour reprendre la tête de Tootsuki. J'avais pensé à Gin aussi mais je me suis dit que Senzaemon voulait que la direction de l'académie reste dans la famille Nakiri.
  2. Shokugeki no Soma chapitre 263

    C'est un très bon argument, d'autant qu'il n'y a probablement qu'une seule femme blonde dans le monde. (Une figure de style se cache dans cette phrase. Saurez-vous la reconnaître ? Attention, ce n'est pas facile... Oups je viens de la refaire) D'ailleurs Ikumi étant blonde, elle aussi, c'est probablement la soeur cachée de Souma et Erina ou bien une cousine. D'ailleurs la mère de Souma et Erina a eu une vie sentimentale mouvementée pour avoir deux enfants nés la même année, de deux pères différents. Oh et Souma est né prématurément aussi puisque, selon les wiki, il y a moins de 8 mois entre l'anniversaire d'Erina et celui de Souma. Je te prie de pardonner l'ironie dont je fais preuve. J'espère ne pas t'avoir froissé. C'est juste que se fier à la couleur des cheveux pour déterminer les liens de parenté est pour le moins hasardeux. A la rigueur, qu'on me dise que Rindou pourrait être une cousine de Souma, à cause de leur couleur de cheveux, je peux l'entendre car ça reste une couleur de cheveux assez atypique. Mais là, on parle de cheveux blonds. Quand bien même tu aurais raison (ce qui semble hautement improbable compte tenu des dates de naissance des rejetons, déjà), la couleur des cheveux n'est certainement pas le meilleur argument à avancer. Pour en revenir au chapitre lui-même, tout le monde dans ce manga semble avoir oublié l'existence du fils de Senzaemon (le père d'Alice). D'ailleurs quand Senzaemon dit qu'il ne voit qu'Erina pour lui succéder à la tête de Tootsuki, c'est très sympa pour son fils. L'idée de Souma de placer Erina à la tête de l'académie me laisse dubitatif. Le fait que tout le monde acquiesce me laisse encore plus perplexe.
  3. Shokugeki no Soma chapitre 261

    Est-ce que tu ne confondrais pas avec quelqu'un d'autre ? Je ne me rappelle pas avoir fait un commentaire au sujet du "don" d'Azami. Un juge en fait (et on a pas encore vu si elle est du genre à juger selon l'avis d'Azami ou selon son propre avis). Anne, elle, me semble impartiale. Elle s'était opposée au changement des juges et à insister pour rester dans le jury, insistant sur le fait qu'elle n'hésiterait pas à contester une décision qu'elle jugerai partiale.
  4. Shokugeki no Soma chapitre 260

    Nous sommes décidément gâté avec les sourires d'Erina sur les deux derniers chapitres en date. Après le sourire chaleureux et tendre de la semaine dernière, on a droit cette semaine à un joli sourire chaleureux et espiègle, un peu dans style de Souma. Il a décidément eu beaucoup d'influence sur elle. Hâte de voir les futures interactions entre ces deux là, ça promet. Erina donne vraiment l'impression de s'amuser en cuisinant et ça ne peut que lui être bénéfique.
  5. Shokugeki no Sôma chapitre 259

    Ce sourire d'Erina est magnifique. On voit à quel point sa relation avec Souma à changé. Et au final, il y a tout de même du travail d'équipe entre eux, au moins dans la préparation des plats, avec Erina qui a goûté les préparations de Souma pour le plat de ce dernier et Souma qui aide Erina dans la préparation des ingrédients pour le plat de cette dernière. Il n'y a pas eu d'entraide dans la préparation entre Rindou et Eishi. Mais entre Rindou et Eishi, il y a une collaboration des plats, des saveurs, tandis que l'approche et la force d'Erina et Souma résident non pas dans la collaboration de leurs plats mais dans leur opposition. La semaine prochaine, la dégustation du plat d'Erina qui, je n'en doute pas, fera voir l'ensemble de ce menu (plat de Souma + plat d'Erina), sous un tout nouveau jour. Mais Azami admettra-t-il sa défaite ?
  6. Shokugeki no Sôma chapitre 259

    C'est l'évidence mais ce n'est pas là où je voulais en venir. Ce que je voulais dire c'est qu'ils ne dépassent pas leurs limites par l'entraide, chacun essayant d'apporter ce qui manque à l'autre et/ou essayant de lui faciliter la tâche pour qu'il puisse se concentrer sur l'essentiel (modulo l'apport du palais divin d'Erina à la préparation du plat de Souma). Ils dépassent leurs limites en s'opposant, en se surpassant l'un l'autre. Au lieu d'une entraide, ils font naître une saine émulation par leur opposition. Bien sûr que l'enjeu du shokugeki impose de se dépasser, de repousser ses limites, c'est évident. Mais ce n'était pas le point de mon commentaire. Navré de ne pas avoir été plus clair.
  7. Shokugeki no Sôma chapitre 259

    J'aime bien que Souma fasse référence à la Red - White Battle. J'y avais justement fait référence dans le topic du chapitre précédent car leur situation présente me rappelait un peu celle de cette battle. Il n'y avait pas eu d'entraide durant cette battle, juste chacun tentant d'imposer sa patte dans le plat en y apportant son style et son originalité propre. Ici, il n'y a pas de travail d'équipe dans le sens d'entraide entre eux. Leur travail d'équipe réside dans l'opposition, les obligeant à se dépasser.
  8. Shokugeki no Soma chapitre 258

    J'ai relu le match d'entraînement entre la team Saiba - Souma - Erina et la team Dojima - Megumi - Takumi. Dans la team Saiba, la situation était assez similaire à celle de l'équipe Souma - Erina dans ce chapitre. Il n'y avait pas de concertation, pas de synchronisation, chacun y allait de son propre style, de sa propre innovation et au final, le clash entre ces saveurs, ces innovations, a conduit à un plat délicieux. En même temps Souma a fait un pâté, ce qui convient à une entrée. Si Azami décrète que le plat de Souma n'est pas une entrée, ce n'est pas parce que le plat est trop riche ou mène ceux qui le mange à satiété avant le plat principal. Azami décrète que ce n'est pas une entrée car, en terme de saveur, cela est digne d'un plat principal et donc il pense que le plat de Souma ne mettra pas l'emphase sur la saveur du plat d'Erina. Mais là, Azami extrapole. Il est beaucoup trop tôt pour déterminer que le plat de Souma ne met pas l'emphase sur celui d'Erina. Il faut attendre qu'Erina présente son plat pour pouvoir en juger.
  9. Dragon Ball Super

    C'est vrai lorsque l'anime est une adaptation de la version papier. Par exemple pour Fullmetal Alchemist, l'anime était une adaptation du manga papier (puis ayant rattrapé la parution de la version papier, le premier anime s'en est affranchi en proposant sa propre version de l'histoire). La version papier, qui est la source de l'adaptation, est l'oeuvre originale et donc la version canon. Or ici, concernant DBS, sauf erreur de ma part, il me semble que ce n'est pas le cas. L'anime n'est pas une adaptation de l'oeuvre papier. Les deux sont partis de la même base (les indications de Toriyama, grosso modo) et ont, à partir de là, chacun créé leur propre version de l'histoire. La version papier n'est donc pas plus canon que l'anime.
  10. Star Wars

    C'est de la sagesse de se sacrifier plutôt que de demander à un droïde (dont on peut sauvegarder la mémoire et le programme pour le retélécharger dans un corps tout neuf) de faire exactement la même chose ? Je suppose que c'est aussi la grande sagesse prodiguée par son entraînement avec Leia, qui l'a incité à ne surtout pas parler de son plan avec Poe Dameron, au point de se retrouver avec une mutinerie sur les bras. Si c'est ça, la sagesse liée à la Force, il ne faut pas trop s'étonner de la chute de l'ordre Jedi. Ajoutons en plus qu'absolument rien dans le film ne laisse supposer une quelconque sensibilité à la Force de la part d'Holdo (et en plus cela n'apporte rien au personnage). J'adore quand les éléments censés apporter des justifications aux points bancals du film, ne font en fait que souligner un peu plus les défauts d'écriture du scénario. Plutôt que de tenter de justifier leur paresse d'écriture et leurs loupés scénaristiques, ils feraient mieux de ne plus en parler du tout et attendre que les gens n'y pensent plus, tout en espérant que les détracteurs (au nombre loin d'être négligeable) soient frappés d'amnésie collective d'ici la sortie de l'épisode IX. Là il ne font que remettre en avant les points qui fâchent et raviver le brasier. En faisant cela, ils se tirent un coup de blaster dans le pied (oui j'adapte mes expressions au contexte). Tout à fait. On a ainsi l'impression que les héros de la trilogie originale (Luke, Han, Leia, etc...) n'ont rien accompli, que tout leur combat, tout ce pour quoi ils ont lutté et ont souffert n'a servi absolument à rien. A la fin de la trilogie originale, on avait un sentiment d'accomplissement, qui a été réduit à néant avec cette nouvelle trilogie. Bref c'est tout le contexte de cette nouvelle trilogie qui est plombé dès le départ. Ils auraient dû faire une histoire se déroulant 100 ou 200 ans après la trilogie originale. Ainsi, les scénaristes n'auraient pas eu sur les bras les personnages de la trilogie originale (dont ils semblent avides de se débarrasser) et on aurait pu partir sur une nouvelle histoire et des nouveaux héros, sans donner l'impression que les héros de la trilogie originale n'avaient rien accompli et que leur combat n'avait servi à rien. Et pour brosser les fans dans le sens du poil, il aurait suffit d'un petit caméo de Luke en fantôme de Force pour prodiguer quelques conseils.
  11. Dragon Ball Super

    Je pense que ce n'est pas tant pour la croisière en elle-même, que C18 semble être désolée mais plus pour ce que cela représentait pour C17. Et la grande question est là. Qu'est-ce que cette croisière représentait pour C17 ? Je ne crois pas que c'était pour lui juste l'occasion de partir en vacances tous frais payés. Je pense que c'était surtout l'occasion pour lui de passer un moment privilégié avec sa famille. Il a l'air très pris par son travail. Il le redit encore dans cet épisode. Je n'ai pas l'impression qu'il puisse passer beaucoup de temps avec sa famille. Cette croisière était, pour lui, l'occasion de passer du temps avec ceux qu'il aime, loin de son travail et de toutes les obligations qui l'empêche d'être davantage avec les siens. Cela avait l'air de lui tenir vraiment à coeur. Et je pense que c'est pour cela que C18 s'inquiète de savoir si C17 est vraiment ok avec ça. Il a abandonné un projet qui lui tenait à coeur, pour le bien des univers. Je n'ai pas eu l'impression que C18 désapprouvait son choix mais juste qu'elle s'inquiétait de savoir comment son frère gérait la chose et qu'elle était désolé pour ce dernier. Après, c'est peut-être juste moi qui surinterprète les choses. Dans tous les cas, quand bien même j'aurais vu juste sur le fond, sur la forme ce passage n'en demeurerait pas moins maladroit.
  12. Shokugeki no soma Chapitre 256

    Une victoire 3-0 n'est pas forcément synonyme d'une victoire facile. Un cuisinier peut gagner un shokugeki 3-0 si son plat n'est que très légèrement meilleur que celui de son adversaire mais que les 3 juges s'accordent pour dire que le plat est très légèrement meilleur. Ce n'est pas un match de foot ou un 3-0 serait synonyme d'une assez large domination de l'équipe victorieuse. Ici un 3-0 peut être obtenu au terme d'une lutte serrée. Il suffit juste que les 3 juges soient d'accord sur le résultat. Il suffit de voir les 3-0 qu'a mis Soma à des membres du conseil des 10 ou la victoire 3-0 d'Erina contre Momo. Je suis sûr que leurs plats n'étaient pas largement supérieur à ceux de leurs adversaires. La décision des juges a juste été unanime. Rindou et Tsukasa ont gagné leurs match contre Megishima et Kuga 3-0, il me semble (corrigez moi si je me trompe). Mais on a bien vu que ce fût une bataille âpre et éprouvante.
  13. Dragon Ball Super

    @k.hyuga Bien sûr que Goku adore se battre et que cela fait partie de ses motivations. Je n'ai jamais dit le contraire. Ce que je contestais c'est : "il n'a jamais penser à Chichi, Goha, Krilin, Tortue Géniale et consorts quand il combattait Freezer, Buu, Cell, Vegeta", alors qu'on a suffisamment d'exemples montrant le contraire. Goku ne se limite pas à sa soif de combat. De même qu'il n'est pas simplement un héros qui se bat pour sauver le monde et/ou ses amis. Il est un tout petit peu plus complexe que cela. Le plaisir du combat, le désir de dépasser ses limites, et l'envie de protéger ses amis, tout cela constitue les motivations de Goku. Et ses motivations ne sont pas incompatibles entre elles. Goku aime se mesurer à des adversaires puissants. Il veut dépasser ses limites et devenir plus fort. Et il n'est pas indifférent au sort de ses amis et veut les protéger. Comme je l'ai dit, la déclaration de Goku comme quoi il n'est pas un héros de justice mais qu'il ne pardonnera pas à quiconque cherchera à blesser ses amis, je trouve que cela résume très bien le personnage. Goku ne se bat pas pour la justice, pour stopper le mal, etc... Il se bat pour le plaisir, pour se dépasser et il ne laissera personne faire du mal à ses proches. Et pour revenir sur tes exemples : Dans le cas de la réaction de Goku lorsque Trunks lui parle de son futur, elle est compréhensible. Goku est un combattant, un guerrier. Trunks lui annonce qu'il périra de maladie et non au combat. Alors certes, Goku n'a jamais affiché le désir de tomber au champs d'honneur. Mais là, on lui annonce qu'alors qu'une terrible menace se profilera, lui ne pourra pas l'affronter mais, au lieu de cela, succombera à une maladie. En tant que guerrier, cela a de quoi le faire rager. Le senzu donné à Cell ne change strictement rien pour ses amis. Qu'il donne un senzu à Cell ou pas, le résultat sera le même. Soit Gohan éveille son potentiel et, en ce cas, Cell ne fera pas le poids, qu'il soit en pleine forme ou pas, soit Gohan n'éveille pas son potentiel et, en ce cas, il ne sera pas de taille, même si Cell est fatigué. Face à Freeza, c'est sa première transformation en Super Saiyan. Cela altère son comportement. Il n'est pas vraiment dans son état habituel. Comme Gohan, la première fois qu'il devient Super Saiyan 2. En outre, Goku est furieux contre Freeza. Il ne veut pas seulement affronter ce dernier à son meilleur niveau, il veut éclater ce dernier à son meilleur niveau, pour ce qu'il a fait à Krilin. Alors certes, le désir de combattre le tyran à son meilleur niveau est là, mais ce n'est pas juste pour le plaisir. Il y a une soif vengeresse, derrière. Oui Goku veut affronter le guerrier le plus puissant de l'univers et il veut aussi que la défaite de Freeza soit totale. Pour tout cela, il doit affronter Freeza à son plus haut niveau. Enfin, pour le cas Vegeta, Goku admet lui-même que sa demande est égoïste, mais bon, pour que ses amis n'aient pas à en pâtir, il lui "suffit" de devenir plus fort que Vegeta. Et alors aucun de ses proches n'aura à souffrir de sa demande. (Ceux qui ont péri seront ramenés à la vie. Dans le cas de Krilin sur Namek, ce dernier avait déjà été ramené à la vie par les Dragon Ball de la Terre et je ne suis pas sûr qu'à ce moment Goku connaissait les propriétés des Dragon Ball de Namek)
  14. Dragon Ball Super

    C'est totalement vrai. Goku s'est toujours battu pour lui-même et uniquement pour lui-même. Il ne s'est jamais battu pour les autres. Les autres n'ont jamais été sa motivation dans les combats. Il n'a jamais affronté toute une armée pour réunir les dragon ball afin de ramener à la vie le père d'un de ses amis. Il n'est jamais parti à la poursuite de tambourine pour venger la mort de Krillin. Il ne s'est jamais sacrifié contre Raditz pour permettre de le vaincre et ainsi sauver son fils et une centaine de terriens. Il n'est jamais entré dans une rage folle parce qu'un tyran galactique avait assassiné son meilleur ami sous ses yeux. Il ne s'est jamais sacrifié contre Cell, non plus, pour empêcher la destruction du monde. Bref Goku s'est toujours battu pour lui-même et uniquement pour lui-même. Enfin trêve d'ironie (j'espère que personne n'aura trouvé cela désobligeant car ce n'est pas le but), ce que je veux dire par là c'est que le Goku qui annonce qu'il n'en a rien à faire de la justice ou d'être un héros mais qu'il ne pardonnera pas celui qui osera faire du mal à ses amis, me semble tout à fait en phase avec le personnage qu'on a toujours connu. Ici, concernant le "pouvoir de l'amitié", il faut bien se rappeler que si Goku perd, cela signifie la fin pour sa famille et tous ses amis. Or Il n'a jamais été indifférent au fait que ses amis puissent être en danger. Je déplore juste le fait que, mis à part la réplique de Goku après que Jiren ait tenté d'attaquer ses amis dans le public (qui est, à mon humble avis, parfaitement en phase avec le personnage), cela soit présenté de manière un peu trop "fairy tail-ienne".
  15. Shokugeki no Soma chapitre 255

    Erina et Souma vont probablement gagner car ils vont préparer des plats qui, s'ils auraient perdu individuellement, respectivement face à ceux d'Eishi et de Rindou, vont se sublimer l'un l'autre et ainsi leur apporter la victoire. Ils gagneront grâce à une meilleure synergie. Ainsi on aurait Erina et Souma qui, individuellement, seraient inférieurs à Eishi et Rindou mais qui, en équipe, seraient supérieurs au duo des premier et second sièges.
×