Jump to content

Nimrahad

Members
  • Content Count

    2238
  • Joined

  • Days Won

    6

Nimrahad last won the day on November 4 2019

Nimrahad had the most liked content!

Community Reputation

236 Excellent

About Nimrahad

  • Rank
    One Punch-Man

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Détend toi. C'était une boutade, pas une critique sur ce chapitre. Pour ce qui est de mon avis, j'y reviendrai quand je serai sur un meilleur support pour taper mes messages. J'ai vu Toriyama avoir fait 2 pieds gauche à Goku dans une couverture de chapitre, pendant le combat entre Goku et Piccolo (ou c'était une illustration d'entre deux chapitres, je ne sais plus). Même les meilleurs peuvent faire des erreurs. Du coup je ne jetterai pas la pierre à Ikemoto sur ce point en particulier. Par contre sachant que la couverture est colorisée, elle a dû bénéficier d'un travail plus approfondi et d'un soin plus particulier par rapport à une couverture en noir et blanc. Je suis surpris que personne ne lui ai fait la remarque avant que ça arrive en publication.
  2. C'est un effet d'optique ou bien Naruto a deux mains gauche sur la couverture ? Remarque ça expliquerait son adresse dans les récents combats. 🤔
  3. Je ne rageais pas après le chapitre (je ne rageais pas du tout d'ailleurs). Je réagissais simplement à ta remarque où tu dis "Ce qu on apprend par Isshiki dans ce chapitre, c est que Boruto est à 80% dans le processus de transformations et que ca lui donne accès à des pouvoir terrifiants.". Tout en rebondissant sur la réponse de @rinnegansss à cette même remarque. J'ai simplement dit que j'espérais qu'il y aurait plus que "hop Boruto trop fort parce que kama et pif pouf Isshiki ko". Je n'ai pas dit que ce chapitre où les suivants ne fourniraient pas plus que ça. J'ai juste dit que j'espérais qu'il y aurait plus que ça. Pourquoi nous pondre des "vous n'avez pas compris" dès qu'on sort un truc qui ne va pas dans votre sens (ou que vous imaginez ne pas aller dans votre sens) ? Respirez, les gars.
  4. Oui, surtout que pour le kama de Boruto, on parle du pouvoir d'un gars, Momoshiki, qui s'est fait mettre en PLS par Naruto et Sasuke (et ce, après s'être boosté en bouffant son binôme). Lesquels, Naruto et Sasuke, se sont faits plier lors d'un total no-match, par un Jigen qui les affrontait en étant dans un hôte non adapté. Donc le coup de "pif pouf, le kama de Boruto rend celui-ci assez costaud pour étaler le Ant-man ninja alien", c'est un peu léger en terme de justification. J'espère qu'il y aura autre chose derrière tout ça.
  5. Baisse d'un ton, tu veux. Traiter l'argumentaire des autres de "débile" ne donne pas une image très reluisante de ta propre personne. Alors rend toi service et épargne toi (et à nous par la même occasion) ce genre de commentaire agressif (qui soit dit en passant ne respire pas le bon sens et la maturité). En outre, je ne comprends même pas pourquoi une telle agressivité. L'auteur fait partie de ta famille et tu te sens insulté du fait que j'émette des critiques sur son oeuvre et que je n'apprécie pas cette dernière autant que toi ? Ou dit plus simplement : Si tu aimes ce manga tel qu'il est, tant mieux pour toi, continue. Mais qu'est-ce que ça peut bien te faire que moi je ne l'aime pas ? A chacun ses goûts et à chacun ses attentes ! J'ai suffisament détailler mon avis sur les combats de Naruto et sur le manga Boruto en général, dans les topics des différents chapitres, pour montrer que non, ce n'est pas une question de "fanboyisme". Si tu ne comprends pas qu'il y a des problèmes de mise en scène quand un personnage dit une chose mais que les images tendent à en montrer une autre, je n'y peux rien. Si tu ne peux pas saisir qu'il y a un souci de cohérence quand un personnage n'utilise aucune des aptitudes dont il est spécialiste alors que la situation le nécessiterait (non pas une mais plusieurs fois), je ne peux, là non plus, pas y faire grand chose. Ce que nous avons là, ce n'est pas comme si Goku avait "oublié d'utiliser le déplacement instantané". C'est plutôt comme si Goku avait oublié qu'il pouvait se transformer en super saiyan ou qu'il pouvait voler. Bref c'est totalement inconsistent avec le personnage. Pour rester dans le même univers que Naruto, c'est comme si nous avions eu Sasuke à la place de Naruto et que Sasuke n'avait pas pensé à utiliser son sharingan. C'est à ce niveau là. Est-ce que ça fait de moi un fanboy ? Oui peut-être. Mais pas un fanboy de Naruto. Tout simplement un fanboy de la conhérence. J'ai l'exigence de vouloir voir des mises en scènes un brin cohérentes et travaillées. Et donc se battre comme un hokage, c'est laisser ses enfants être mis en danger de mort et c'est obliger un gosse de 12-13 ans à sacrifier un bras en servant de bouclier humain pour te sauver de ta propre incompétence ? Ok. Ce n'est plus ce que c'était les façons de se battre des hokages. Et il y a un gouffre, bonhomme, entre spammer les clones et n'en faire absolument aucun. Ce n'est pas comme si Naruto n'avait jamais utilisé uniquement quelques clones pour réaliser des feintes. Des exemples avec Naruto utilisant une petite quantité de clones pour réaliser des feintes ou des combos, on en a un tas (Kakuzu, ça te parle ? Le combat contre Pain ? Et ce ne sont que deux exemples parmi d'autres). Ce n'est pas du tout ou rien. Ce n'est pas 0 clone ou un spam intensif. Personne ici n'a demandé à ce que Naruto spamme les clones. Mais il aurait au moins pu en faire quelques uns pour feinter Delta ou, tout du moins faire un ou deux clones pour mettre ses enfants à l'abris. Il me semble que moi, et les autres partageant cet avis, avons été assez explicites dans nos explications. Là, certes oui, Naruto a battu Delta. Mais pour cela, il a d'abord fallu que Kawaki sacrifie son bras pour lui sauver la vie, et celle d'Himawari, par la même occasion. Mais bon, si c'est la façon de se battre des hokage, hein, tout va bien. Tu as raison, il ne faut surtout pas perdre des pages à soigner une mise en scène. Après tout, la mise en scène des combats, ce n'est pas comme si c'était l'essence même des shonens de baston. Et puis bon, ce n'est pas non plus comme si des tas d'autres d'auteurs le faisaient sans que personne ne vienne raler qu'ils gâchent des pages. Ne le prend pas mal mais je me réjouis que tu ne sois pas mangaka. 🙄 Ah oui et lesquelles ? Quelles circonstances l'empêchent de faire des clones (ne serait-ce qu'un ou deux pour protéger les enfants et les mettre à l'abris) ? L'alignement des planètes n'étaient pas favorables, peut-être ? Allons, un peu de sérieux. Il n'y a aucune circonstance venant justifier cela. Encore une fois, ce n'est pas une question d'être fanboy. Ensuite, pourquoi devrions-nous arrêter ? C'est toi que ça dérange (et je ne comprends même pas pourquoi, d'ailleurs). Si nos avis te déplaisent, cesse de lire nos commentaires. C'est aussi simple que ça. Ce n'est sûrement pas toi et le ton gras que tu emploies qui vont venir museler ma liberté d'expression. Et soit dit en passant, c'est justement parce les mises en scènes faites par Kishimoto, étaient globalement plus soignées, que le manga Boruto souffre, de mon point de vue, de la comparaison avec l'oeuvre originale. Donc non, si tu étais comme nous, tu ne ruinerais pas la carrière de Kishimoto à chaque combat. Nous n'avons pas ruiné sa carrière à chaque combat à l'époque. Tout simplement parce que les mises en scènes de Kishimoto étaient, dans l'ensemble, meilleures. Merci pour cette révélation, Captain Obvious. 🙄 J'avais parfaitement compris, bonhomme. Visiblement, toi, tu n'as pas compris que cette partie de mon message n'abordait pas les motivations de Boruto mais uniquement son niveau et rien que son niveau. Si Boruto était le génie surdoué et inégalé que certains affirment, alors il n'aurait pas eu besoin de la technologie ninja pour impressionner son père. Mais rassure-toi, j'avais parfaitement compris les motivations de Boruto. Toi en revanche, tu as plus de mal à saisir l'objet des argumentaires des autres. Mais quel rapport avec la partie de mon message que tu cites ? Le seul moment où je cite Delta sur le passage que tu cites, c'est pour expliquer que les dires des personnages (Kawaki qui dit que Naruto domine), ne colle pas avec la mise en scène du combat (Naruto mis en difficulté, ses enfants mis en danger, Kawaki obligé de sacrifier un bras, etc). Alors oui Delta est coriace, c'est une cyborg. Et alors ? Elle est si coriace que l'auteur en devient incapable de faire une mise en scène cohérente qui réussit à traduire en image ce qu'affirment les personnages ? Franchement tu pourrais difficilement répondre plus à côté de mon message. 🙄 Les goûts et les couleurs... Je ne l'ai pas vu aborder l'arc actuel. Cela étant, il est libre de penser ce qu'il veut et moi aussi. Ok. Cela étant, personnellement, le dessin du manga Boruto, je m'en accommode très bien. Mais là encore c'est affaire de goût. Si certains n'apprécient pas, ils en ont parfaitement le droit. De base DBS n'a pas la même ambition que Boruto. DBS est une oeuvre fanservice avec des transformations et de la baston (et même là, ils arrivent à se vautrer) avant tout destiner à exploiter la licence pour vendre des goodies. Boruto est plus ambitieux en terme de scénario (ce qui ne veut pas pour autant dire qu'il y réussit forcément) et fait l'effort de raconter plus de choses. Mais de là à dire que DBS ne raconte rien, c'est faux. L'arc Zamazu est un contre-exemple à ce que tu affirmes. On peut ne pas aimer cet arc. On peut même le détester, si on veut. Mais si on essaye d'être un brin objectif, on ne peut pas dire qu'il ne raconte rien. Oui, quand un personnage dit une chose et que l'image montre le contraire alors j'affirme que la mise en scène est déficiente. C'est un manga. Il ne faut pas se contenter de faire dire à un personnage "wahou bidule est trop fort". Il faut le montrer à l'image. Si Machin dit que Truc domine le combat, alors il faut à l'image qu'on voit que Truc domine. Cela aussi, c'est de la mise en scène. La mise en scène, ça ne se limite pas au découpage. Il n'y a pas besoin d'être un expert pour savoir au moins cela. Mais vas-y, toi qui sembles être un expert du découpage et de la mise en scène, éclaire nous de ton savoir. Délivre-nous de notre ignorance. Quand on joue les donneurs de leçons et qu'on affirme que les autres n'y connaissent rien, en général on doit faire l'effort de prouver un minimum qu'on sait de quoi on parle, si on ne veut pas passer pour un rigolo. Tu es peut-être un expert en matière de mise en scène mais visiblement les argumentaires, eux, ne sont pas ton fort. Ce n'est pas grave va, on ne peut pas être fort partout. Est-ce que tu peux me dire à quel moment, dans mes messages, je parle des dessins, s'il-te-plait ? Mais je ne t'en veux pas, ne t'inquiètes pas. Au fond tu me fais penser aux rigolos qui répondent aux messages des autres sans les avoir réellement lus et qui, du coup, répondent complètement à côté en pensant employer des réparties pleine d'esprit alors qu'elles sont à côté de la plaque. En terme d'argumentaire ça ne vole pas haut, en revanche l'effet comique est certain. 🙄 T'es hors sujet mec. 🙄 Quand je parle de respect du personnage, je parle de respecter ce qui a été établi à son sujet dans l'oeuvre originale. Par example, Naruto qui ne prend même pas la peine d'être présent en personne à l'anniversaire de sa fille (Alors qu'en plus, il avait largement les moyens de le faire. Il suffisait de laisser le clone au bureau tandis que l'original rentrait en personne chez lui), est-ce que c'est ça le gars dont le nindo est de ne jamais revenir sur ses mots ? Un gars qui ne tient pas un engagement envers ses enfants ? De toute façon cette histoire de Naruto tellement accaparé par son travail qu'il n'a plus de temps pour sa famille, ne tient pas debout. Les hokage ont du travail, oui, mais depuis quand sont-ils surchargés à ce point, au point de ne plus avoir de vie de famille ? Surtout en temps de paix... En plus avec ses clones, Naruto peut abattre l'équivalent du travail de centaines, voir de milliers de personnes. Il pourrait faire des clones et se répartir le travail avec eux pour le faire plus vite et avoir du temps à passer avec sa famille. Il pourrait laisser des clones au bureau, pendant que lui rentre chez lui à des heures normales. Le gars a tous les moyens à dispositions pour pouvoir mener en parallèle un travail prenant et une vie de famille, mais non. Au lieu de ça, il fallait absolument faire correspondre Naruto au cliché hollywoodien du père bourreau de travail, qui rate le match de son fils et le récital de sa fille parce qu'il est trop pris par son job. 🙄 Quand j'ai lu le chapitre 700, je me suis dis que Boruto faisait des bêtises (comme son père avant lui) pour se faire remarquer car il souffrait de grandir dans l'ombre de Naruto. Je pensais qu'il voulait se faire remarquer pour que les gens le voient lui, pour qui il est, et non simplement en tant que "fils de Naruto" (J'imagine que ça doit être difficile de grandir dans l'ombre d'un père ultra célèbre et respecté dans son domaine, surtout quand on choisit de suivre le même type de carrière que lui). Mais non. Boruto a des daddy issues car son papa est le cliché du père absent à cause de son travail (et tant pis si ça ne tient pas debout). ça c'est du manque de respect du personnage. On "tord" le personnage pour des besoins scénaristiques discutables. Heureusement la morale de Boruto qui apprend à connaître et comprendre son père et qui apprend ce que c'est d'être un ninja, est super sympa. Mais on aurait pu avoir la même avec un Boruto souffrant de grandir dans l'ombre de son père. Naruto qui ne fait pas un seul clone pour mettre ses enfants à l'abris et qui les laisse à porté de Delta, en plus d'être incroyablement débile, ce n'est pas cohérent avec le personnage. Le gars fait des clones durant la 4ème grande guerre pour les envoyer aux 4 coins du front pour aider tout le monde mais il n'est pas foutu de faire un seul clone pour protéger ses gosses et les emmener à l'abris ? Non, ce n'est pas comme ça que ça se passe. Il y a un effet miroir entre Nagato et Naruto qui se fait par l'intermédiaire du livre de Jiraiya. Ce n'est pas pour rien que Naruto reprend les termes exactes du roman de Jiraiya, ces mêmes termes qui avaient été inspirés à Jiraiya par Nagato lui-même, autrefois, tandis qu'aujourd'hui, Nagato emploie des termes similaires à celui de l'antagoniste du roman, montrant ainsi à Nagato combien il s'est fourvoyer, devenant l'anti-thèse de ce qu'il était jadis. Naruto revoit à Nagato l'image de celui qu'il était autrefois, l'obligeant ainsi à faire face à ce qu'il est devenu aujourd'hui et à réaliser à quelle point il s'est écarter de la voie qu'il s'était fixé. Enfin bref, je ne développe pas. Je l'ai largement fait dans divers topics et je n'ai certainement pas envie de faire l'effort de rédévelopper l'explication pour toi. En bref, pour saisir que ce passage ne se limite pas à "c'est pas bien d'être méchant, il faut être gentil", il faut lire un minimum entre les lignes. Toi tu es du genre, dans Batman V Superman, à croire que Batman et Superman ont arrêté de se battre, juste parce que leurs mères s'appellelaient pareil, non ? (Et après le mec essaye de me faire la leçon en me disant que je ne comprends pas les motivations de Boruto 🙄) Le rapport, là encore ? Ok. Au temps pour moi. Je te dois des excuses. J'ai dit plus haut que tu pouvais difficilement répondre plus à côté de mon message. Je me suis trompé. Tu viens brillamment de me prouver le contraire. 🙄 Tu es tellement à la ramasse mon pauvre. Je ne suis même pas agacé que tu me traites de débile. Car d'une part tu ne te rends même pas compte que ce n'est pas de moi mais de toi-même que tu donnes une image déplorable. Et d'autre part tu es tellement mais tellement à côté de la plaque. Il ne s'agit pas de faire comme si ce n'était jamais arrivé mais de revenir à une échelle de puissance plus "raisonnable", ce qui était possible car les protagonistes n'étaient justement plus les monstres de puissances qu'étaient devenus Naruto et Sasuke mais des genins de 12-13 ans. Les auteurs et l'éditeur ont choisi de faire autrement et de poursuivre dans la surenchère de puissance et c'est justement cela que je déplore. Beaucoup de gens déploraient la surenchère de puissance qu'était devenu le manga Naruto à la fin. Par conséquent poursuivre dans cette voie avec des antagonistes encore beaucoup plus forts que ce qu'on avait à la fin du manga Naruto n'est pas le choix idéal en réponse aux critiques faite sur la surenchère dans Naruto. D'autant plus que les héros sont des genins de 12-13 ans sortis il y a peu de l'académie. C'est comme si après l'arc chunin, Naruto et ses potes genins allaient directement affronter l'akatsuki, Madara Jinchuriki, Obito et Kaguya ensemble. Au début oui. Et d'ailleurs j'étais satisfait de cela au début du manga Boruto. Maintenant moins hélas. Oui parce qu'avoir un énième Otsutsuki bien plus fort que Madara Jinchuriki ou Kaguya et qui est capable de plier Naruto et Sasuke ensemble, sans effort, ce n'est pas du tout de la surenchère de puissance. 🙄 Je ne critique pas ceux qui aiment la manga Boruto. C'est leur droit et s'ils aiment, tant mieux pour eux. Mais se plaindre de la surenchère dans Naruto pour se satisfaire de celle que nous offre Boruto en ce moment, c'est vraiment du deux poids, deux mesures. 🙄 Merci Sherlock. 🙄 Personne ne t'a attendu pour saisir ça. C'est annoncé dès le début du manga Boruto. Le fait que je n'aime pas ne veux pas dire que je n'ai pas compris. J'ai compris tout cela. Et je n'aime pas. Point ! Ouais enfin moi je parle de l'auteur. j'ai dit que je doutais que ce soit ce qu'avait imaginé l'auteur en finissant son oeuvre. Ce qu'imaginait les lecteurs, ça n'a pas la même portée. On s'en moque même, si j'ose dire. Ce n'est pas le lecteur qui fait passer un message, une morale, à la fin de l'oeuvre, c'est son auteur. C'est donc de sa vision à lui dont il est question, pas de celle de ceux qui lisent. Bref, une fois encore tu es hors sujet. Oui mais non. Ce n'est pas ce que j'ai en tête. Sur ce coup j'admets que mon message n'a peut-être pas été assez clair. Pour la question de l'héritage laisser par Naruto et Sasuke, je parle bien "une fois qu'ils ne seront plus". Là, la paix est menacée alors qu'ils sont encore là. L'approche n'est pas la même. Par exemple, Sasuke voulait devenir une sorte de tyran, imposant la paix par la force (le monde unis face à un antagoniste commun qui serait Sasuke lui-même mais trop puissant pour s'y opposer directement et le déboulonner). Mais la solution de Sasuke ne semblait pas pouvoir fonctionner une fois celui-ci disparu. De même Naruto a amené la paix par le dialogue et la compréhension ("soyons tous potes" pour schématiser). Mais qu'en restera-t-il quand il sera plus là ? Et si des groupes hostiles apparaissent au sein des villages ninja, du vivant de Naruto et Sasuke, ils ne feront pas le poids face à ces derniers (et leurs alliés) s'ils menacent la paix à l'échelle mondiale. Il y a un intérêt à voir la paix ébranlée du vivant de Naruto et Sasuke (ébranlée par des dissensions, j'entends, pas par des aliens). Mais voir le monde au bord d'un conflit mondiale à une époque plus lointaine, alors que Naruto et Sasuke ne sont plus que légende et qu'il ne reste plus personne les ayant connu de leur vivant, l'approche n'est plus la même. Dans Boruto la paix est menacée pour raison "économique" et "sociale" (les ninjas n'ayant connu que conflits ayant du mal à s'adapter à un monde où une grande part de leur activité est devenue obsolète). C'est intéressant mais ce n'est pas l'angle que j'aurais aimé voir abordé quand je parle d'une suite plus lointaine. Le manga Naruto abordait davantage le "cycle de la haine" de la guerre que son aspect "économique et social". Il y était plus question de nature humaine. Si on imagine une suite plus lointaine où un coflit mondial n'a pas menacé plus tôt, cela voudrait dire que sur le plan économique et sociale, la solution qu'avait apportée Naruto avait tenu la route. Et on aborderait le sujet de la nature humaine et de la transmission d'une idéologie. L'idéal de Naruto peut-il lui survivre ou bien la nature humaine va-t-elle à l'opposé ? (pour schématiser au maximum) C'est une approche différente. Les deux ont leur intérêt. Mais le manga Boruto ne tourne pas autour de cet axe. C'est un aspect abordé dans un arc. Je parlais d'une suite lointaine tournant autour de ces thèmes. Je ne voudrais pas te décevoir mais c'est toi qui n'a absolument rien compris à mon message. Tu ne comprends même pas que, dans le passage que tu cites, je parle justement de l'arc Ao, et qu'en plus je complimente le manga Boruto sur ce qui est raconté dans cet arc (car oui, parfois je complimente aussi le manga Boruto. Je n'ai jamais dit que je trouvais que tout était bon à jeter). Je te remets le passage que tu cites, avec l'explication de texte : Alors certes, au début Boruto proposait bien des choses intéressantes. => Là je fais un compliment au manga Boruto. Je disais qu'au début le manga proposait des choses intéressantes. Autrement dit, il proposait de bonnes pistes scénaristiques. Comme les histoires avec les prothèses ninja. => Justement là c'est de l'arc Ao dont je parle. J'ai dit qu'au début le manga Boruto proposait des choses intéressantes et j'illustre cela en prenant l'exemple des prothèses ninja dont il est question dans l'arc Ao. C'était loin d'être manichéen (on voyait par exemple que le scientifique qui apparaissait comme un individus opportuniste, voir peu scrupuleux, dans le film, avait en fait aidé beaucoup de blessés de guerre avec ses inventions et qu'il n'avait pas mauvais fond). Et cela pouvait apporter une réflexion sur le transhumanisme. => Là j'explique ce que j'ai bien aimé dans l'arc Ao et dans le thème des prothèses ninja. Autrement dit, je parle bien de l'arc Ao, je l'ai bien compris, et je dis justement que j'ai bien aimé. C'est bien la peine de venir traiter moi ou mes arguments de débiles, alors que tu ne lis même pas mes messages correctement et que tu ne les comprends pas. Fais un effort, sinon on ne va pas s'en sortir. 🙄 Là encore tu n'as vraiment rien compris. Je suis gentil, je vais expliquer... encore. 🙄 Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de surenchère de puissance à la fin du manga Naruto, pas plus que je n'ai fait l'apologie de cette surenchère. Bien au contraire. Oui il y a beaucoup de surenchère à la fin de Naruto et non ce n'est pas une bonne chose. C'est bien pour ça que j'ai dit que je préférais une ambiance dans le style du début du manga Naruto (arc Zabuza, examen chunin, arc sannin, etc) sans toute la surenchère de puissance et les Otsutsuki (et je peux ajouter sans Madara et Obito Jinchuriki, sans les combats de "mégazords", etc). Donc non, je ne suis pas de mauvaise foi. Mes propos sont au contraire consistents. La surenchère à la fin de Naruto n'était pas une bonne chose et a été décriée par beaucoup de monde et je déplore donc qu'on retrouve cette même surenchère (encore plus accentuée car l'ennemi est un Otsutsuki encore plus puissant) dans l'arc actuel de Naruto. Et malheureusement, je doute que le manga Boruto face machine arrière sur les échelles de puissance, à partir de maintenant. J'ai lu assez de manga (et vu/lu assez d'oeuvres de fiction en général) pour avoir bon nombre de points de comparaison et avoir une bonne idée de ce que j'attends d'une oeuvre sans que cela se limite à du fanboyisme, contrairement à ce que tu sembles croire. J'ai une grande révélation pour toi : Les lecteurs ne se divisent pas en deux catégories avec ceux qui aiment d'un côté et ceux qui n'aiment pas parce qu'ils sont des fanboys de l'oeuvre originale de l'autre. On peut ne pas apprécier Boruto, sans être un fanboy (oui, je sais, c'est sûrement un choc pour toi, mais respire à fond). Pour tout te dire, j'ai apprécié le manga Naruto (dans l'ensemble) mais si je devais faire un top des mangas que j'ai préférés, Naruto ne serait même pas dans mon top 5 (et peut-être même pas dans le top 10). Et il y a des tas de personnages de manga que je préfère à Naruto. Pour le côté "fanboy", on repassera. Voilà, j'ai fait l'effort de répondre cette fois-ci (on va dire que j'avais un peu de temps à tuer) mais ce sera probablement la dernière fois. Tu insultes les autres tandis que tu ne fais même pas l'effort de lire leurs messages correctement et de bien les comprendre. Des messages comme ceux-là n'ont pas le moindre intérêt et ne valent pas la peine qu'on y réponde. Il y a pas mal de gens qui apprécient le manga Boruto et le disent tout en restant courtoies. De même les détracteurs du manga expriment aussi leur avis en étant courtoies. Si toi, tu n'es pas capable de faire preuve de la même courtoisie, ne t'étonne pas si les gens finissent pas purement et simplement t'ignorer. Nous sommes entre amateurs de manga et nous sommes là pour parler manga. Il n'y a pas de raison de se montrer insultant envers les autres. Si tu ne fais pas montre de respect envers les autres, ne t'étonnes pas si, en retour, eux ne font pas non plus preuve de respect à ton égard.
  6. Bah tu vois, étonnamment, entre un Itachi de 13 ans et un Boruto de 13 ans, bah je miserais plutôt une pièce sur Itachi, sans la moindre hésitation. Tu dis qu'à 13 ans Madara avait déjà tué des adultes du clan Senju. Peut-être mais là, je ne critique pas le fait que Boruto participe à un combat contre des adultes. Je critique le fait que Boruto, du haut de ses 12-13 ans, prenne part à un combat contre un adversaire plus fort que Madara Jinchuriki ou Kaguya. Entre un adulte du clan Senju et un Madara jinchuriki de Juubi, c'est le jour et la nuit. Alors oui, à 13 ans, Madara avait déjà vaincu des adultes. Itachi aussi, de même que Minato (par exemple quand il sauve Kushina). Mais ces adultes, ce n'était pas Madara Jinchuriki ou Kaguya. C'est comme si tu me disais qu'il n'y avait rien de choquant de voir Mathéo, 10 ans, faire quelques rounds avec Mike Tyson, car Kevin de la CM1 B a, lui, bien réussi à mettre un coup de poing à la récré à un élève de CM2. Ah donc, quand Boruto se fait attaquer par Delta et que Himawari se retrouve en danger de mort, poussant Naruto à essayer de la sauver en jouant les boucliers humains, ce qui oblige Kawaki à sacrifier son bras pour les sauver tous les deux, en fait c'était parce que la stratégie de Naruto voulait cela. Tout cela est arrivé car Naruto était en maîtrise. Ok. Quand Naruto décide de ne pas utiliser de clone pour mettre ses enfants à l’abri ou de bras de chakra pour récupérer Himawari sans se mettre dans la ligne de feu de Delta, c'est parce qu'en fait tout cela est voulu par sa brillante stratégie et qu'il ne peut pas se lâcher (parce que faire un clone, je ne vous raconte pas à quel point il se serait lâché là). Ben là, je dois bien avouer qu'elle m'échappe sa stratégie. Boruto sans karma a un si grand potentiel qu'il est obligé de tricher à l'examen chunin, en utilisant un outil ninja non autorisé pour réussir à passer les épreuves. Je suis sûr que Minato ou Itachi en auraient eu besoin, eux aussi, à sa place. Gros gros potentiel. Bon, Naruto, lui, n'en a pas eu besoin à l'époque où il a tenté l'examen, bien qu'il soit un gros cancre. Mais en même temps Naruto n'a affronté qu'un Neiji ou un Gaara, pas de quoi transpirer. On n'est loin de la grosse opposition à laquelle Boruto a dû faire face durant l'examen. Enfin, j'imagine que Kakashi affirmant que Boruto a le plus grand potentiel ninja jamais vu, est du même acabit que Kawaki affirmant que Naruto domine face à Delta (la même Delta qui met Naruto à terre, un échange sur deux et qui se paye le luxe de mettre la fille du hokage en danger de mort tout en tapant la discut' oklm). C'est plutôt le petit chef qui fait les reviews de Boruto, il me semble. Et la dernière fois que j'en ai vu une, ça concernait plutôt l'anime, pas le manga. En terme de scénario, il faut admettre que Boruto essaye de raconter plus de choses que DBS. En terme de mise en scène et de respect des personnages, c'est médiocre des deux côtés (mais pas de la même façon). Enfin même si Boruto essaye de raconter plus de choses que DBS, j'estime qu'il y avait moyen de faire nettement mieux. Là, on n'est retombé dans la surenchère de puissance. Il y avait bien mieux à faire. Par exemple, j'aurais apprécié retrouver une ambiance plus proche de la première partie du manga Naruto (arc Zabusa, examen chunin, combat des sannins, etc) sans toute la surenchère de puissance et sans les Otsutsuki. Après tout la première partie du manga Naruto était la partie la plus appréciée par beaucoup de monde. Boruto et sa team auraient pu partir en missions en divers endroit et pendant ce temps Naruto serait resté derrière son bureau. Ou alors, si on veut des enjeux plus importants, alors il aurait fallu partir sur une histoire se déroulant une bonne centaine d'années après la fin du manga Naruto. Pourquoi ? Parce qu'à la fin du manga Naruto, la question qu'on peut être amené à se poser ce n'est pas "Je me demande si des aliens bouffeurs de planètes, Galactus-style, vont venir briser la paix instaurée par Naruto". Non la question qu'on peut se poser est plutôt "Qu'adviendra-t-il de la paix quand Naruto, Sasuke et les kages actuels ne seront plus ? Cette paix que Naruto a instaurée leur survivra-t-elle ?" On aurait ainsi pu partir sur une histoire mettant en scène les descendants de nos héros alors que les tensions grandissent entre les villages et que la paix, instaurée par nos anciens héros devenus légendes, est menacée. L'histoire aurait alors pu présenter les thèmes suivants : Les nouveaux héros pourraient-ils faire perdurer l'héritage laissé par leurs ancêtres ? Ou bien instaurer la paix sur le long terme est-il impossible et les conflits sont-ils destinés à reprendre tôt ou tard ? Si les conflits sont sur le point de reprendre alors qu'est-ce qui n'a pas marché dans la paix mise en place par Naruto ? Existe-t-il une autre voie ou bien y a-t-il un moyen d'améliorer la solution de Naruto, de lui apporter ce qui lui manque, pour l'adapter à un monde en perpétuelle évolution et lui permettre d'endurer le passage des générations ? Mais non, nous n'avons eu ni la 1ère (style Naruto 1ère partie)) ni la 2ème possibilité (Naruto 100 ans après). Alors certes, au début Boruto proposait bien des choses intéressantes. Comme les histoires avec les prothèses ninja. C'était loin d'être manichéen (on voyait par exemple que le scientifique qui apparaissait comme un individus opportuniste, voir peu scrupuleux, dans le film, avait en fait aidé beaucoup de blessés de guerre avec ses inventions et qu'il n'avait pas mauvais fond). Et cela pouvait apporter une réflexion sur le transhumanisme. Mais maintenant, à la place de tout cela, on a des combats avec des surenchères démesurées contre des aliens bouffeurs de planète. (Les lecteurs ont tellement apprécié les Otsutsuki dans le manga original. Il faut en mettre plein. Quelle merveilleuse idée, les gars. 🙄) Ce que m'évoque le manga Boruto, en ce moment, ce sont les occasions ratées.
  7. Naruto a toujours été un faux cancre, en tout cas en matière de pratique (parce que pour ce qui est de la théorie, il était vraiment nul). Il a appris le kage bunshin, seul, à l'aide d'un parchemin (ou quand un parchemin est un meilleur prof qu'Iruka), en une nuit et a été de suite capable de produire un grand nombre de clones. Il a appris le rasengan en à peine plus d'une semaine. Il a appris et maîtrisé le mode sennin à la perfection en une semaine. Naruto est un faux cancre. Mais bon, parlons des génies reconnus comme tels. Itachi était un génie. Minato était un génie. Neiji était un génie. Kakashi était un génie. Est-ce que tu les imagines participer à un combat, à 12-13 ans, contre Madara Jinchuriki ou Kaguya ? Moi non. Je ne reviendrai pas sur ce que je pense des auteurs qui s'accaparent les œuvres d'un autres auteurs et qui tuent les personnages de ce dernier, pour mettre leurs propres personnages à la place. Quand Kishimoto a fait la fin de son manga tel que "Naruto, enfin accepté de tous, réalisa son rêve et devint hokage, après avoir réussi à briser le cycle de la haine et avoir rétabli la paix dans le monde shinobi", je doute qu'il avait prévu que la suite serait : "Mais cette paix dura moins d'une vingtaine d'années avant que le hokage meure dans des circonstances aussi tragiques que violentes et que la paix vole en éclat". Après peut-être que je me trompe et que c'est exactement ce que Kishimoto avait en tête quand il a fait le dernier chapitre de Naruto. Mais comme je l'ai dit, j'en doute. La fin de Naruto paraissait gnangnan, cucul, ou tout autre mot en double syllabes qui se répètent, pour beaucoup. Mais elle était aussi appropriée. Avec l'enfance qu'il avait eu, avec tout ce qu'il avait vécu, tout ce qu'il avait enduré, toutes les épreuves qu'il avait traversé, Naruto avait mérité son happy end. Il avait gagné sa fin heureuse à force de courage et de persévérance. Cette fin m'apparaissait donc comme un juste retour des choses. Et c'était le message délivré par Kishimoto. Je ne reviendrai pas non plus sur l'effet que cela a sur l'impact et la surprise, le fait de teaser la fin des anciens héros dès le début de l’œuvre. Enfin j'extrapole un peu. A dire vrai le début de Boruto est relativement flou quant au devenir de Naruto et Sasuke. Nous verrons donc. Et de toute façon, ce n'est pas le sujet ici. Naruto, c'était l'histoire du personnage du même nom et de Sasuke. ça n'a pas empêché que d'autres personnages soient mis en avant et aient leurs moments de gloire. Et même si l’œuvre de Kishimoto racontait l'histoire de Naruto, ce dernier n'a pas pour autant été mis en avant dans tous les affrontements. Et a parfois, et à raison, été laissé de côté, comme je l'ai signalé dans mon précédent message. Pour l'instant, pour moi, Boruto est à l’œuvre de Kishimoto, ce que la "postlogie" Star Wars (épisodes VII, VIII, IX) est à l’œuvre de Lucas. En vertu de quoi ? En quoi leur avis aurait plus de poids que celui de n'importe quel autre lecteur ? Parce qu'ils postent des vidéos ? Ce n'est pas ça qui les rend plus légitimes. L'appréciation d'une œuvre est quelque chose de très personnel et tout ce qu'ils font est de donner un avis personnel. Les autres lecteurs n'ont pas à penser pareil qu'eux. A chacun sa sensibilité, à chacun son ressenti, à chacun ses attentes. Bref à chacun son avis. Qu'un vidéaste parle de l'aspect technique d'une bande dessinée ou d'un film, s'il s'y connait en la matière, alors oui, ses propos auront plus de poids que celui d'un néophyte qui ne s'y connait pas en la matière. Mais il ne s'agit pas là de donner un avis personnel. En revanche, quand il s'agit de donner un avis personnel (j'apprécie ceci... je n'aime pas cela...) alors leur avis n'est pas plus valable que celui d'un autre. A chacun son avis. En outre, tu dis que les vidéastes sont unanimes mais peut-être aussi que ceux qui n'aiment pas Boruto, ne se donnent tout simplement pas la peine de faire des vidéos sur le sujet. Je peine à croire que tous les vidéastes apprécient tout ce que ce manga offre en ce moment. Et si on parle de l'opinion du public, je me suis baladé sur des forums anglophones. Crois moi, il n'y a pas qu'ici que le manga se fait critiquer.
  8. Ouais enfin Boruto n'est pas une œuvre indépendante ayant créé son propre univers. C'est une œuvre se déroulant dans l'univers de Naruto. Par conséquent il convient d'assurer une certaine cohérence par rapport à l’œuvre originale (Sinon, autant ne pas faire une œuvre dans l'univers de Naruto et créer son propre univers). Naruto qui oublie d'utiliser les techniques dont il dispose et qui oublie de faire des feintes pour, à la place, foncer bêtement dans le tas avec la subtilité d'une endive, ce n'est pas très cohérent par rapport à l’œuvre originale. Le personnage n'est pas respecté. Dans l’œuvre originale, des personnages comme Kakashi ou Jiraiya étaient des personnages secondaires, eux-aussi. Pourtant ils avaient leurs instants de gloire (au pluriel) et ils étaient respectés. Et ils ne sont que deux exemples parmi d'autres. Ce n'était pas toujours Naruto ou ses équipiers qui étaient mis en avant bien qu'ils soient le personnage principal de l'histoire et ses potes. Par exemple, Naruto, quand il avait 12-13 ans, n'avaient absolument pas sa place dans le combat opposant Orochimaru et Sarutobi ou dans le combat des Sannins. Kishimoto l'a donc, très justement, laissé en dehors de ces combats et lui a donné ses propres affrontements en parallèles. Là, on a Boruto qui, du haut de ses 12-13 ans, intervient dans un combat où l'adversaire est plus puissant que ne l'étaient Madara Jinchuriki ou Kaguya. D'ailleurs quelle bonne idée d'avoir mis des Otsutsuki comme adversaires à ce stade de l'histoire. En même temps, l'introduction de ce clan avait tellement bien fonctionné dans le manga original, qu'il était essentiel de capitaliser là-dessus pour la suite (Cette phrase contient une figure de style. Saurez-vous la reconnaître ? Attention, ce n'est pas facile. Oups, je viens de la refaire). Il faudrait que l'auteur comprenne qu'il n'est pas forcé de toujours mettre Boruto ou ses coéquipiers en avant. Enfin... Nous verrons bien comment ça va tourner. Ce combat-ci ne fait que commencer alors attendons de voir. Concernant ce chapitre : Les plus : La relation maître-élève entre Boruto et Sasuke est plutôt bien réussie. C'est clairement hors des combats que ce manga s'en sort le mieux. Les moins : Naruto,... Une fois de plus. Je ne m'attendais à rien et je suis quand même déçu. Nous verrons ce que donnera la suite. On peut donner une appréciation sur ce qu'a proposé l'oeuvre jusqu'ici mais il est encore bien trop tôt pour juger ce combat en particulier. Espérons que l'auteur nous surprenne agréablement (même si, à titre personnel, je n'attends plus grand chose des affrontements. Heureusement, le manga ne propose pas que des combats et essaye de raconter quelque chose). Bien sûr, il ne s'agit là que de mon avis personnel et il n'engage que moi.
  9. Je n'ai pas lu de manga qui parle de ça. Mais j'ai tenté une recherche google avec "manga lycéenne qui perd la mémoire suite à un accident de la route " et je suis tombé sur Six Half. Le synopsis que j'ai trouvé sur ce manga ressemble drôlement à ce que tu décrits.
  10. Nimrahad

    Kingdom 648

    A noter que ce manga n'est pas la première oeuvre à présenter la conquête des royaumes de Chine par Ying Zheng (Ei Sei), sous ce biais. C'était déjà le cas dans le film Hero. Le protagoniste est un guerrier qui met en place un plan pour assassiner le roi Ying Zheng afin de venger son village détruit lors d'une des invasions de Qin. Et oui, dans l'Histoire avec un grand "H", le roi Ying Zheng était très certainement un mégalomane. Dans le manga Kingdom (ainsi que dans le film Hero), c'est un souverain qui utilise des méthodes sanglantes (la conquête) pour atteindre de nobles idéaux (l'unification de la Chine et la fin des guerre qui déchirent la Chine depuis des siècles). Également, la manière dont nous est présentée le grand projet de Ying Zheng / Ei Sei, n'est pas très réaliste. C'est un manga dont Ei Sei est un des protagonistes et l'auteur souhaite le présenter sous un jour avantageux. Mais Le projet de Ryofui, lorsqu'il nous a été présenté, ne m'a pas paru plus réaliste. Alors quand je vois ici que le plan de Ryofui est considéré comme pragmatique et réaliste, je dois avouer que, pour ma part, je suis plus sceptique et réservé sur la question. Il nous parait plus pragmatique et réaliste car nous, lecteurs du 21ème siècle, sommes habitués à vivre dans un monde où la finance est prépondérante (ce qui n'a, pour autant, pas fait disparaitre la guerre). Mais le plan de Ryofui repose sur le fait qu'aucun des autres royaumes ne souhaitera se placer au dessus des autres et qu'ils se satisferont de partager les richesses de Qin et laisser ce royaume être la plaque tournante de cette économie plutôt que de s'emparer de ses richesses par la force et/ou tenter d'écraser les royaumes "concurrents" et s'émanciper du contrôle financier de Qin. Et à la rigueur, si le fait d'être la plaque tournante de ce nouveau système financier peut mettre Qin relativement à l'abri (et j'insiste sur le "relativement") de peur de voir l'économie s'effondrer, qu'est-ce qui empêche les autres royaumes de se taper dessus ? Là encore cela repose sur l'idée que les autres royaumes se satisferont de ce que Qin leur donnera et qu'aucun n'en voudra plus au point d'être prêt à s'en emparer par la force. Est-ce que le plan de Ryofui empêcherait l'accession au pouvoir d'un roi cruel et/ou mégalomane qui ne se satisferait pas du système financier mis en place ? Sachant que Ryofui est un homme qui ne vit pas au 21ème siècle mais dans un pays qui sort de 5 siècles de guerres quasi incessantes, son projet me parait pour le moins optimiste. Et cela étant, si l'objectif d'Ei Sei est mégalomane, celui de Ryofui ne l'est pas moins. Qu'il soit exercé par la force des armées ou par la finance, le contrôle du monde (ici la Chine) reste le contrôle du monde. Pour en revenir au chapitre, je suis de l'avis de certains. Je pense que les deux dernières pages sont de trop. La fin était plus impactante sans cela.
  11. Ouais enfin il serait temps qu'il puisse faire quelque chose sans contre coup. Tous les autres progressent de plus en plus et deviennent de plus en plus forts (aussi bien chez les apprentis héros que chez les vilains). Deku ne peut pas se payer un contre coup chaque fois qu'il fait un pas en avant. De plus la limitation est sûrement similaire à celle du One for All. Il ne peut probablement pas utiliser ses autres alters avec trop de puissance car son corps ne supporterait pas la pression. Pour le moment, Deku peut utiliser le One for All à 8% en continue, avec de très courts boosts à 20%. Il a encore énormément de chemin à parcourir.
  12. DK : Mouhahahahahahahahaha j'ai fusionné avec l'environnement et suis devenu un ersatz de Cthulhu. C'est à cause de vous, vous m'avez poussé à une telle extrémité. Je suis sûr que maintenant vous tremblez de peur. Les sins : Hahahahahahahahahaha. Allez les gars, c'est reparti. DK : Heu... Vous avez quand même peur, n'est-ce pas ? Quand même un peu... Un petit peu ? Même pas un tout petit peu ? Meliodas : On va tellement te refaire le portrait que même tes commandements ne vont pas te reconnaître. DK : Non mais on doit sûrement pouvoir s'arranger, n'est-ce pas... ? Allez quoi... S'il-vous plait ? Non, je vous en prie, ne me ridiculisez pas... Pas encore... Pitié ! Bouhouhou. Chaque année des milliers de méchants sont ridiculisés et humiliés par des héros sans scrupules. Pour que cela cesse, aidez-nous. Faîtes un don à la SPMD, la Société Protectrice des Méchants en Détresse. Parce que les méchants aussi ont droit à un peu de dignité. Quelques jours plus tard à une réunion des méchants ridiculisés. Un méchant : Des fois je repense encore à ce qu'il s'est passé. Vous savez, quand ils m'ont... m'ont... ridiculisé. Au début ça s'annonçait bien et puis j'ai rien compris, j'ai rien vu venir. Avant que je comprenne ce qu'il se passait, ils m'avaient battu avec leur pouvoir de l'amitié là. J'ai rien pu faire. Il n'y a même pas eu un combat digne de ce nom. Mais je m'en remets, doucement. Vous voyez, j'arrive mieux à en parler. C'est pas facile mais j'y arrive. Je commence même doucement à relire des shonens. Pas celui où j'apparais, bien sûr. C'est encore trop tôt. Mais petit à petit je remonte la pente. Animateur de séance : Bravo, vous êtes sur la bonne voie. Continuez comme ça. Applaudissons tous Acnologia pour son témoignage. *Clap* *Clap* *Clap* *Clap* *Clap* Animateur de séance : Nous accueillons aujourd'hui un nouveau venu. Je propose de lui laisser la parole afin qu'il puisse se présenter et nous parler de sa situation. Allez-y, c'est à vous. Prenez votre temps. DK : Heu... Bonjour à tous. Je... Je suis Demon King et j'ai été ridiculisé par des héros. Tous : Bonjour, Demon King. DK : J'ai affronté les héros 4 fois, en comptant le... l'affrontement, dans le purgatoire et... et... Animateur : ça va aller. Personne ne vous juge. DK : Je...J'ai perdu. Ce n'est pas comme si j'avais gagné les 3 premières fois avant d'être vaincu au combat final. Non, j'ai perdu à chaque fois. Sans jamais les mettre en danger. Il n'y en a pas un dans leur groupe qui... qui ne m'a pas collé au moins une grosse mandale. Et deux d'entre eux sont mes propres fils. Ils m'ont ridiculisé et humilié. *sanglote* Zeref : Bon sang, 4 fois. C'est de l'acharnement. Et après c'est nous qu'on qualifie de monstres. Et par tes fils en plus. Et moi qui pensait être à plaindre parce que c'est mon frère qui m'a mis à l'amende. Acnologia : DK, vieux, ça va aller. Laisse tout sortir, tu verras, ça ira mieux après.
  13. Mouais. Tous les films n'étaient pas comme ça non plus, même à l'époque. Autrefois on avait aussi notre lot de navets et de nanars ou plus simplement de films d'action et/ou grand spectacle, au scénario guère recherché. Les bons films sont simplement davantage restés dans les mémoires, voilà tout (ça plus la fibre nostalgique du "c'était mieux avant"). Et à l'inverse, il n'y a pas que des mauvais films aujourd'hui non plus. Il y a encore pas mal de bons films qui sortent.
  14. Oublie l'argument du manga qui ferait 100 tomes. Naruto ne faisait pas 100 tomes et pour autant il n'y a pas que Naruto et Sasuke qui ont brillé durant l’œuvre. Et là liste des personnages secondaires ayant brillé est particulièrement longue. Konohamaru est censé être à Boruto ce que Kakashi était à Naruto. Sauf que là, Konohamaru tient plus d'Ebizu que de Kakashi. S'il n'a pas été capable d'assurer face à Ao, je vois mal comment il pourra faire mieux à l'avenir car l'adversité ne devrait pas aller en diminuant. Il y a un énorme écart entre voir un très grand nombre de personnages secondaires briller et ne voir quasiment que les personnages principaux briller. Donc je ne demande pas à ce que le manga Boruto fasse briller autant de personnages que le manga Naruto. Mais à l'heure actuelle Boruto n'assure même pas le minimum syndical. Faire briller d'autres personnages que les héros cela permet d'élargir l'univers de son œuvre ou tout du moins de le voir sous un angle plus large car on multiplie les points de vue. En ne se focalisant que sur les héros ou quasiment, alors on réduit le champ de vision qu'on a sur l'univers du manga. Il n'a pas mal agit mais au final c'est Boruto, encore lui, qui sauve la journée. C'est comme si Naruto avait été celui qui avait vaincu Zabuza. Naruto et Sasuke ont brillé lors du combat contre Zabuza. Ils ont tiré Kakashi d'un mauvais pas. Mais ce n'est pas eux qui ont vaincu le ninja de la brume. Ce n'était pas de leur niveau. C'était un combat pour leur sensei. Le combat contre Ao aurait dû être un combat pour Konohamaru. Mais non, il a encore fallu que ce soit Boruto qui brille. Comme s'il n'en avait pas assez l'occasion. Le voir de voir d'autres personnages briller, que ce ne soit pas toujours Naruto qui sauve la journée, était une des forces du manga Naruto. A l'heure actuel, le manga Boruto n'a pas cette force. L’œuvre originale avait pourtant montré la voie. D'une part tu remarqueras que généralement, dans les critiques, je fais la distinction entre les défaut propres à un chapitres ou un arc et les défauts propres à l’œuvre (exemple : les personnages secondaires pas assez mis en avant). D'autre part, il ne s'agit pas de se servir des défauts pour discréditer l’œuvre (mon avis n'engage que moi, ce n'est donc pas ça qui va discréditer le manga). Il s'agit simplement d'exprimer un avis. Chacun a son avis et cet avis est propre à chacun. Pour toi ces défauts ne sont pas si énormes. Ils le sont davantage pour d'autres. C'est une question de sensibilité personnelle. Nous n'avons pas tous les mêmes attentes, pas tous la même sensibilité, la même perception et ce qui peut sembler relativement anodin à certain paraîtra plus important et impactant pour d'autres, et inversement. Et si certains, dont moi, pointent tant du doigt certains défauts, ce n'est pas pour discréditer l’œuvre et nous acharner dessus. C'est parce que ces défauts sont importants à nos yeux (en tout cas relativement importants). Nous apprécions, nous aussi, l’œuvre de Kishimoto et ces défauts engendre une certaine déception. Pour ta comparaison avec Dragon Ball Super, j'ai bien compris son but, ne t'inquiètes pas. Tu as mis en avant un défaut de Dragon Ball Super (le scénario) pour mettre en avant une qualité du manga Boruto (le fait qu'il essaye de proposer quelque chose au niveau du scénario et ne se limite pas à du fanservice). Personne n'a nié que Boruto tentait de proposer quelque chose en terme de scénario. Après cela n'efface pas les défauts soulignés. Du coup la comparaison avec Dragon Ball Super ne les efface pas non plus. 😉 Et l'importance qu'on porte aux défauts par rapport aux qualités est propre à chacun. Je lis beaucoup de manga. Principalement des shonen et des seinen mais il en existe de toute sorte. Du coup des types d'histoire, j'en ai vu un paquet. Le ton de la fin dépend du public ciblé et aussi grandement des thèmes abordés. Dans un shonen, en général, à partir du moment où on a des thèmes comme le rejet et l'intolérence, il y a de grandes chances que la fin comporte une morale sur la tolérance et l'acceptation des autres. Après, dans Naruto, cela aurait pu être fait avec plus de subtilité. Comme je l'ai dis, par exemple, j'aurais préféré avoir de vrais ninjas plutôt que des zetsu blancs, en guise d'opposition. Cela aurait amené une réfléxion plus profonde et plus intéressante. Pour ce qui est de Pain, tu as tort de caricaturer la résolution de la sorte. ça ne s'est pas limité à "ce n'est pas bien, sois gentil". Naruto n'a pas pardonné à Nagato (dans un premier temps). Il a juste choisi de ne pas exercer sa vengence. Et quand Nagato l'a pris à parti concernant le cycle de la haine, Naruto a répondu, établissant un effet miroir entre eux par l'intermédiaire du roman de Jiraiya. A ce moment Naruto n'apporte pas de solution à la haine. Juste la résolution de ne pas se fourvoyer et perdre sa voie, comme l'a fait Nagato. Et l'effet miroir entre les deux est, à mes yeux, très bien fait. Beaucoup ont réduit cela à "c'est pas bien d'être méchant, il faut être gentil" mais je trouve qu'en réalité l'effet miroir entre les deux est bien plus subtil que cela. Sauf qu'une des morales du manga Naruto c'est qu'à force d'efforts, Naruto parvient à atteindre ses objectifs. Naruto c'est le cancre qui a changé à force d'efforts et de persévérance. C'est le rejeté qui arrive à prouver sa valeur et à se faire accepter et respecter par les autres. C'est le rêveur qui va au bout de ses rêves, quels que soient les obstacles sur sa route. La logique derrière cela c'est qu'avec assez d'efforts et de persévérance, on peut déplacer des montagnes. Si on réduit Naruto à un simple idéaliste, alors cela revient à dire que les efforts et la persévérance ne suffisent pas, ce qui est certes réaliste mais ne correspond pas au message que véhicule l’œuvre depuis le début. Kishimoto a ajouté une nuance plus sombre à son manga (qui en comportait déjà beaucoup), en abordant le thème du cycle de la haine mais dès lors il s'est piégé quant à la résolution, compte tenu du message de l’œuvre. Avant les thèmes abordés se centraient sur des individus. Les efforts fournis faisaient changer l'individu en question (Hinata gagnant de la confiance en elle, Naruto prouvant sa valeur et se faisant accepter, Gaara cessant d'être un "monstre" et réapprenant à faire confiance et cherchant l'acceptation des autres, etc...). Le thème sur le cycle de la haine a été présenté, non pas à l'échelle de l'individu mais à l'échelle du monde ninja en général. Cela a rendu l’œuvre encore plus sombre qu'elle ne l'était (c'est le monde, le système dans ensemble qui est déficient, pourri, pas juste quelques individus). Mais en même temps, combiné à la morale du manga, l'auteur s'est coincé quant à la résolution de ce thème. Une résolution positive acceptable sur le plan individuel parait beaucoup plus niaise quand elle est appliquée à l'échelle du monde, dans un univers qui se veut sombre. Or comme le thème a été abordé à l'échelle du monde, la résolution s'est retrouvée à l'être à la même échelle. Kishimoto s'est coincé en faisant de ce thème un problème à l'échelle mondial. Et tu fous en l'air d'autres messages (Naruto se retrouvant au final à n'être qu'un idéaliste, dont l'idéalisme lui aura coûté la vie, contredisant ainsi un des messages présents depuis le début de l’œuvre) et tu émets le message que la haine ne peut être vaincu. Ce n'est pas évident. Et il y a tellement de défauts dans la relation Naruto/Sasuke (surtout dans la partie "shippuden") qu'une telle résolution n'aurait guère été satisfaisante. Voir ce que je disais plus haut, quand je dis que Kishimoto s'est coincé lui-même. Je suis loin de penser que tout ce que fait un auteur à succès, aussi talentueux soit-il, est forcément bien. Il y a une différence entre tenter d'expliquer pourquoi l'auteur a fait ces choix et apprécier ces choix. Dans les films "Le Seigneur des Anneaux" par Peter Jackson, je comprends (ou crois comprendre...disons que je peux émettre des hypothèses pour tenter de l'expliquer) les raisons de la plupart des changements faits par rapport aux livres. Cela ne veut pas dire pour autant que je les apprécie forcément. Tu brises la haine par l'acceptation, la tolérance et en choisissant, toi-même, de ne pas laisser libre cours à ta propre haine (ce qui n'empêche pas un bon coup de poing salvateur dans la tronche). Sauf que ce n'est pas non plus ce que j'ai dit. C'est une question de logique par rapport au message initial du manga, celui sur lequel il est bâtit. Je ne redéveloppe pas, je l'ai fais plus haut. Je suis d'accord. Mais là encore, la maturité de Naruto n'est pas ce qui est reproché au manga Boruto. 😉 Le but n'est pas qu'à chaque combat Naruto fasse étalage de tout son répertoire de techniques, pour donner un orgasme aux fans. 🙄 Mais là Naruto n'utilise même pas les techniques qui lui seraient utiles en la circonstance. L'excuse du temps perdu à faire le mudra n'est pas recevable. Le kage bunshin c'est un mudra. Un SEUL mudra. Et Naruto peut le faire en plein enchaînement. Il l'a déà fait (cf l'escarmouche contre Omoï et Karui où Naruto fait un clone en plein milieu de l'échange de coups pour bloquer l'épée de Karui). Et il y a eu assez de temps morts durant l'affrontement avec Delta pour faire des clones. Et ils ne sont pas si facile à détruire. Ils sont capables d'utiliser le manteau de chakra. Qu'il n'en ait pas fait au début parce qu'il sous-estimait Delta, je peux le concevoir. Ce n'est pas tous les quatres matins que Naruto croise quelqu'un capable de lui donner autant de fil à retordre. Mais une fois qu'il a pu constater sa force, il aurait dû faire des clones pour emmener ses enfants à l'abri. Il aurait pu faire des clones pour l'aider dans le combat (les clones sont utiles pour des combinaisons et des feintes). Il aurait pu utiliser les bras de chakras pour sauver Himawari plutôt que de faire le bouclier humain. Ses enfants se sont retrouvés en danger et il n'a même pas utilisé ses techniques. Sans compter sa propre mise en danger. Sans Kawaki, Naruto serait mort. Et ça ne s'améliore pas contre Jigen où il oublie carrément qu'il peut sentir le chakra et les intensions hostiles. Oui le style de Naruto est plus gracieux, plus technique, etc... Mais plus efficace ? En théorie, oui mais dans la mise en scène absolument pas. A l'époque Naruto utilisait ses clones en mode zerg rush, utilisant le nombre pour compenser ses lacunes en effet. Mais suite à l'entraînement au futon, il a appris à utiliser ses clones plus judicieusement, comme envoyer une poigné de clones pour étudier le style de son adversaire, contre Kakuzu. Avoir un style plus évolué, plus technique, n'est pas incompatible avec le kage bunshin. Au contraire, avec quelques clones utilisés judicieusement, il doit pouvoir tirer le meilleur parti de son jutsu fétiche, de son taijutsu plus évolué et de son style (en théorie) plus réfléchi. Mais face à Delta et face à Jigen, il n'en fait rien. Tu fais bien de citer le combat contre Momoshiki comme exemple. C'est un très bon exemple. Mais malheureusement, c'est le seul car depuis, Naruto est chaque fois un peu plus bridé de manière inexplicable et il est de moins en moins efficace et compétent. Oui, c'était du sarcasme mais pas du sarcasme méchant, plus une boutade. Et si pic il y a, c'est plus à l'intension de la mise en scène du manga que de ton message. Je ne suis pas de cet avis. Pour que la mort d'un personnage soit une bonne mort, il faut qu'elle soit impactante. Pour cela, non seulement il faut qu'elle apporte quelque chose à l'histoire mais il faut aussi qu'elle reçoive toute l'attention qu'elle mérite, que le focus soit fait là-dessus. Mais la fin de Gai aurait-elle été impactante ? Aurait-elle eu une réelle utilité autre que dire "Ouah, un personnage important meurt, c'est trop dark" ? Aurait-elle eu droit à l'attention qu'elle méritait ? Je ne crois pas. A ce moment trop de choses importantes se déroulaient dans l'intrigue. Naruto et Sasuke rencontraient le rikudo sennin dans leurs mondes intérieurs respectifs. Gai n'avait déjà plus de réel impact sur le déroulement de l'histoire. il ne servait qu'à gagner du temps en attendant l'éveil des deux héros. Et sa mort aurait-elle été plus impactante que sa survie ? Aurait-elle changé la suite des évènements de façon réellement importante ? Je ne crois pas. Je pense que sa disparition aurait été anecdotique, guère plus qu'une note de bas de page dans le livre de la 4ème grande guerre ninja, toute l'attention de l'intrigue étant focalisée sur Naruto et Sasuke recevant les pouvoirs du rikudo et s'apprêtant à affronter ensemble Madara. Et c'est la même chose pour Tsunade. Il y avait deux moments particulièrement adapté pour faire disparaitre Tsunade : son combat contre Pain et le combat des 5 kages contre Madara. Mais dans le premier cas, l'attention se focalisait immédiatement sur le retour de Naruto et le début de son combat contre Pain. Dans le second cas, il y avait tous les évènements de la guerre, le combat contre Obito, etc... qui poussait l'attention à se focaliser ailleurs. Bref la disparition de Tsunade n'aurait pas eu droit à l'attention qu'elle méritait, l'action se serait immédiatement focalisé ailleurs, ce qui aurait rendu sa mort trop anecdotique. Lors de la disparition de Jiraiya, toute l'attention était focalisée dessus. Il y a eu une période de temps mort après cela pour laisser, aux personnages et aux lecteurs, le temps d'assimiler et digérer la nouvelle. Dans la catégorie des morts anecdotiques, on a Neiji. L'attention était tellement focalisée ailleurs, il y avait tellement peu de temps à lui accorder, que sa fin a été peu impactante et c'est rien de le dire. Dès la conclusion de la partie 1 en fait mais bref... Il est tard et je devrais avoir lâché le pc depuis longtemps. J'ai dit l'essentiel de ce que j'avais à dire. J'éditerai mon messagei plus tard pour terminer ma réponse (mais je n'ai pas grand chose à ajouter).
  15. J'en viens à me dire que l'auteur n'aime pas Naruto (le personnage, pas le manga). Quand on voit le traitement de ce personnage, on peut sérieusement se poser la question. Quand on voit que Jigen considère Sasuke comme une menace mais pas Naruto (alors qu'en principe Naruto n'est absolument pas inférieur à Sasuke), on se dit qu'il y a un truc qui cloche dans le traitement de Naruto. On dirait que l'auteur cherche à le rabaisser. Et si ce n'est pas le cas, alors c'est vachement bien imité. S'il s'imagine faire honneur à Naruto et le faire briller, il est à la ramasse.
×
×
  • Create New...