Jump to content

Sakura no Hiluluk

Members
  • Content Count

    2607
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Sakura no Hiluluk

  1. Cavendish et Hajrudin pour ma part. Le premier car j'aime bien son style (il est schyzo, manie Durandal, et complètement con à cause de son délire fanboy), le deuxième parce que j'ai toujours aimé les Géants dans One Piece, et je trouve qu'il est le parfait exemple d'une génération montante, et un premier exemple de ce que pourrait être un arc Erbaf (des guerriers liés par l'honneur, tout ça). Et puis l'attaque Gungnir est probablement l'une de mes préférées du manga.
  2. Groupe 23 : Dressrosa 8 - Bloc D_2 Hakuba: 80% -Il s'agit de Hakuba seulement, pas de Cavendish qui s'éveille au milieu. -On évalue la force de Hakuba. En puissance pure, Hakuba est un monstre. Probablement l'un des personnages les plus rapide du manga, avec un parfait contrôle sur celle-ci, la possibilité de trancher énormément de monde en très peu de temps, la volonté de tuer... autant dire une vraie terreur à affronter. Hormis le cas Robin, où il lui fonce dessus depuis le sol (et ne peut donc plus changer de direction une fois lancé), qui est le parfait counter de la plupart des combattants physiques se reposant sur la vitesse plus que la force pure ou des compétences étranges, je ne vois pas grand monde, hormis le haut du classement, capable de véritablement tenir tête à un Hakuba sans limite de temps ou d'intervention de Cavendish, parce que, comme Jack, Hakuba ne se soucie aucune des vies qu'il peut faucher. Suleimann: 33% -Affronte Rebecca au colisée mais n'arrive pas à la toucher, on peut supposer que c'est lui qui a battu Acilia, une des combattantes nommé du bloc D qui protégeait Rebecca mais qu'on a jamais vu combattre. -Se fait OS par Dellinger Je pense qu'il est bon, mais pas au point d'être monstrueux. D'une part, il est entré sous les ordres de Cavendish, donc il ne navigue clairement pas dans les mêmes niveaux que les capitaines de Flotte de Luffy. Ensuite, il n'a pas été capable de vaincre Rebecca, ce qui me fait penser que ses attaque sont relativement puissantes, mais trop lentes, avec une faible maitrise technique pure. Cela dit, ça reste un criminel de guerre de classe S, ce qui n'est pas rien.
  3. Sauf qu'un gars à 1 milliard de prime, il en a rien à cirer du Gouvernement. Il veut quelque chose, il débarque et il le prend, peut importe les conséquences, Jack nous l'a déjà montré. Le garçon, il est incontrôlable, et je ne vois pas le Gouvernement apte à gérer un gus pareil. Déjà, au début de One Piece on avait : -Doflamingo faisant du chantage au Gouvernement Mondial -Mihawk qui se balade et fait ce qu'il veut quand il veut -Kuma qui est apparemment fidèle mais visiblement bosse en sous main contre le Gouvernement -Hancock qui agit comme elle l'entend et s'en prend même à la Marine si ça lui chante -Jinbe qui semble fidèle mais respecte énormément Barbe Blanche et est toujours prêt à l'aider -Moria qui trafique dans son coin à lever une armée de zombies monstrueux et n'hésite pas lui aussi à piquer des ombres d'agents du Gouvernement ou de la Marine -Crocodile, qui lui se prépare carrément à faire un coup d'Etat, comme ça, pour le plaisir presque Autant dire qu'un malade mental comme Jack, dont la prime repose probablement en grande partie sur sa violence aveugle et son goût immodéré de la torture et du carnage, n'est tout simplement pas le matériel adéquat pour obtenir un Corsaire. Ce d'autant plus que le gusse n'a aucune envie de discuter, jamais. Autant dire tout de suite que si un pirate a une prime qui monte aussi haut que la sienne, il n'acceptera jamais de devenir Corsaire, c'est pas dans son tempérament, tout simplement. Les Corsaires, c'est ni fiable, ni stable comme pouvoir. C'est un pis-aller mis en place après la mort de Roger pour tenter de contenir la vague de piraterie. Les membres ne sont soient pas intéressés par le pouvoir chez les pirates (Hancock, Jinbe, Kuma et Mihawk) ou estiment qu'ils ne peuvent pas -pour l'instant- s'en emparer (Moria, Doflamingo et Crocodile) mais veulent quand même le faire en prenant leur temps. En gros, ce sont typiquement des gus dont les primes ne reflèteront que peu la force, soit parce qu'ils la cachent, soit parce qu'ils ne sont pas intéressés par les actions qui font monter les primes. De plus, le Gouvernement peu envoyer très rapidement l'invitation au rang de Corsaire. Hancock a fait un raid, obtenu une prime de 80 millions et a directement était contactée par le Gouvernement, ils n'ont pas attendus qu'elle devienne plus violente. Et puis en plus, la prime n'a aucun intérêt pour un Corsaire. Ce qu'il importe, c'est qu'il terrorise la majorité des pirates, hors c'est bien ce qu'on fait tous les Corsaires vus jusqu'à présent, quelle que soit leur prime. Leur boulot, c'est en gros d'écrémer les nouveaux venus dans la piraterie qui débarquent sur Grand Line. Ils massacrent des équipages pirates et peuvent piller des pays indépendants, et c'est tout. Arrêter les gros pirates, normalement c'est le boulot de la Marine, c'est aussi une question de crédibilité du Gouvernement d'ailleurs. Et puisqu'on parle de ça, je doute très fortement que la prime de Jack ou Jack lui-même soit connu dans le monde entier. Luffy lui-même, pirate célèbre, n'est pratiquement jamais reconnu dès qu'il se déguise un peu parce que les rumeurs les plus folles courent sur lui (il ferait 8 mètres de haut, etc.). On peut donc penser que, globalement, dans le monde de One Piece, les nouvelles circulent assez peu d'une ile à l'autre, même dans une Mer aussi calme qu'East Blue. Alors hormis les plus gros évènements, la plupart des gens n'a aucune idée de qui sont les pirates puissants du Nouveau Monde, hormis les plus grands (basiquement, les Empereurs). Du coup, quand quelqu'un débarque de sa Mer Bleu pour entrer sur Grand Line, en règle générale, 80 millions de berry, c'est déjà du violent à affronter.
  4. Hum, le nouveau monde de Sinbad ressemble vraiment pas mal au notre, finalement. Surtout pour ce qui est des défaut, d'ailleurs...
  5. Mon vote va à Law, dont le passé m'a vraiment marqué, avec l'un des meilleurs flashback du manga.
  6. Non. S'il ne la donne pas dans l’œuvre, sa "réponse" n'en est pas une, point. Si Tolkien, après avoir écrit Le Seigneur des Anneaux avait dit : le héros de l'aventure, c'est Pippin, je suis désolé, mais ça aurait été faux, et archi-faux, à moins qu'il ne retravaille complètement l’œuvre pour la faire correspondre à cette vision. On s'en tamponne qu'il estime que ce soit la vérité, si rien dans l’œuvre ne permet de la soutenir elle, et seulement elle, sa position n'est qu'une parmi plusieurs qui se valent tout autant. Le cas de Blade Runner est parlant : dans la version originelle, le héros est un humain, c'est explicite et il a droit à un happy ending. Mais Ridley Scott n'était pas satisfait, et il a donc fait deux retouches au film, qui font en sorte que l'on ne sache pas si le héros est vraiment un humain ou un Réplicant. Or, Scott n'avait jamais caché le fait qu'il n'aimait pas l'idée que Deckard soit un humain; Cela veut dire qu'il a eu deux opportunités de faire correspondre le film à sa vision et ne l'a pas fait. De ce fait, le fait qu'il affirme que le héros soit un Réplicant lors d'une interview n'en fait pas la vérité. Pas quand il y a eu deux occasions d'en faire la vérité, et ne l'a pas fait !
  7. Certes, Nimrahad mais... @F-Sama Pour ma part, je n'ai jamais vu dans le fin de l'épisode Vi qu'une fin ouverte, du moins pour ce qui est de la Force. Pour moi rien n'est réglé à ce moment-là de l'Histoire de l'univers Star Wars, il y a bien trop de questions en suspens. Ce qui est réglé, grosso modo, et encore, à la fin du Retour du Jedi, c'est la situation politique galactique et l'histoire familiale des Skywalker. Mais on s'en tape de ce que pense le réalisateur/auteur s'il a besoin d'éléments externe à son œuvre pour appuyer sa position ! S'il n'y a rien, je dis bien, rien dans son œuvre seule qui permette de soutenir seulement sa position, et pas une autre*, alors son opinion ne vaut pas plus que celle d'un autre. La parole de l'auteur, je suis désolé, mais ça n'est pas parole d'Evangile. Dans les cas de Star Wars et Blade Runner, rien ne permet à Lucas et Scott d'affirmer que leur vision est la bonne, rien n'oblige à les suivre, tout permet même de les contredire, œuvre à l'appui. Ce d'autant plus que, contrairement à une peinture, une histoire véhicule de manière bien plus claire son message. Il n'y a pas de doutes sur qui sont les protagonistes, leurs rôles, leurs relations, arcs narratifs, etc. S'il y a des ambiguïtés sur ces conditions, soit l'auteur/réalisateur s'est planté, soit il l'a voulu. Dans le cas de Star Wars (ou Blade Runner) c'est clairement une volonté de mise en scène ou de narration de l'histoire, du conte, qui est ouvert, laissant la possibilité au lecteur/spectateur de se faire son propre avis. De ce fait, l'avis de Lucas/Scott n'a pas plus de valeur que celui de n'importe qui d'autres, au moins jusqu'à ce qu'ils retravaillent leurs films pour les faire correspondre seulement à leur(s) opinion(s). Et puis, je ne dis pas que l'auteur a tort. Je dis qu'il n'a pas forcément raison, ce n'est pas la même chose. Sa vision est justifiée, justifiable et respectable. Mais elle n'est pas l'alpha et l’oméga de la manière dont on peu comprendre son œuvre. Tout simplement. *Attention, ici je parle d'interprétations "basiques" ou disons, d'une compréhension que tout le monde peut avoir, pas de l'étude des textes pour estimer qu'en fait, "l'auteur a dit ça, mais il voulait dire ceci" (qui n'est finalement valable que dans certains cas, quand l'auteur ne peu directement parler de la situation présente et a recours à des fables ou paraboles pour déguiser ses propos).
  8. En même temps, quelque chose d'énorme comme un élu, dans une histoire du genre de Star Wars ne peut pas être un personnage aussi secondaire que Vador (qui en dépit de sa prestance n'est pas au centre de l'intrigue, en tant qu'acteur à tout le moins). Ou alors, il y a un problème dans la narration/construction du récit. Et pourtant, je te dis que moi, et de nombreuses autres personnes, ne voyons pas un élu en Anakin. Il n'y a aucune preuve quantitative que les gens qui considèrent, avec leur connaissance des films qu'Anakin soit l'élu soient les plus nombreux.
  9. Bien sûr, ô Maitre à Penser. Toi, tu as compris l’œuvre, moi non, quelle honte. Sauf que non. Tu n'as rien compris à ce qu'est une œuvre, qui plus est de cinéma. Rien, dans l’œuvre de Lucas telle qu'il l'a fourni (c'est à dire les films, et seulement les films) ne permet de défendre la position que toi et Pandead avaient comme étant la seule valable, loin de là même. Non, Vador n'est pas le personnage principal de la trilogie originale, c'est Luke et seulement Luke (même Han et Leia sont secondaires). Vador n'est qu'un personnage de second rang. Charismatique et puissant, mais pas celui qui est au centre de toute la narration. C'est lui qui est le héros, car il est le seul à faire de véritables choix. Le seul moment où Vador en fait un, c'est quand il décide de sauver son fils. C'est un acte fort, un choix puissant, mais un seul choix ne fait pas de lui le héros, ou plutôt LE héros. Certes, il devient un héros, mais même ainsi, son action ne ramène pas l'équilibre. En mourant, il ne dit pas à son fils "Ne recréé pas l'Ordre Jedi, car de lui les Sith renaîtront". Et je pourrais tenter de t'expliquer pourquoi, une fois qu'une œuvre a été offertes au public, l'avis du réalisateur sur l'Histoire de celle-ci, dès lors qu'il ne l'a développe pas à travers d'autres œuvres de sa main. Ainsi, Ridley Scott considère que Caïn est un Réplicant dans Blade Runner. Grand bien lui en fasse. Mais tout comme l’œuvre de Lucas, l'Histoire qu'il nous conte dans les six premiers films, permet au personnage de Caïn d'être soit un humain, soit un Réplicant selon l'idée que s'en fait chaque personne regardant le film. Que Ridley Scott dise "C'est un Réplicant" ne change pas le fait que pour de nombreuses personnes qui ont vues le film, le personnage est un humain. Et ce ressenti vient du fait que, justement, Blade Runner ne donne pas de réponse définitive. Et il en est de même avec l'épisode VI : l'Empereur est mort et Vador aussi ? Très bien. En quoi y-a-t-il un équilibre dans la Force ? Quelles leçons sont tirées des évènements qui ont conduits à la Chute de la République et au combat contre l'Empire ? Rien n'est clairement dit. Rien n'est même dit, tout simplement, de ce que va faire la Rébellion après avoir vaincu sur Endor. Certes, le spectateur se doute bien qu'elle va gagner (l'Empereur et Vador sont mort, et les plus puissantes armes de l'Empire détruites, bien sûr que cela va avoir des conséquences). Mais durant combien de temps les restes de l'Empire vont-ils se battre ? On ne le sait pas. Et il en est de même avec l'équilibre de la Force. Les Siths sont vaincus, mais-est-ce que ça suffit à restaurer cet équilibre ? On ne le sait pas. Rien, dans les fils originels ne permet d'affirmer que oui, l'Equilibre est atteint de toute éternité. On peut le penser après les avoirs vus, et estimer que c'est grâce à Luke, qui fait tous les bons choix là où son père avait fait tous les mauvais. On peut penser que c'est grâce à Anakin reprenant le dessus sur Vador. Ou on peut penser que l'Equilibre n'est pas vraiment atteint, qu'il y a encore bien des obstacles à surmonter pour qu'il le soit. Et cette dernière position est tout aussi valable que les précédentes, n'en déplaise à Lucas et à ceux qui le vénèrent comme un prophète. Encore une fois, qu'il ait réalisé l’œuvre ne fait pas de son avis personnel le Credo selon lequel les films et l'Histoire qu'ils racontent, ou alors il devrait retoucher la trilogie originelle pour qu'on arrive à la même conclusion que lui simplement en regardant les films. Prenons le cas "Han shot first". Quand Lucas a retouché Star Wars, il y a intercalé un plan (numérique) où Han évite le tir de Greedo et le tue. Et Georges Lucas explique alors que c'est ainsi que cela aurait dû se passer dès l'origine, que la scène devait se comprendre ainsi à l'origine, et qu'une erreur de montage a fait que la scène du tir de Greedo n'a pas été mise dans la version originale du film. En réparant cette erreur, Georges Lucas fait effectivement de sa vision la manière dont il faut comprendre la scène, puisque les deux coïncident parfaitement. Mais la vision selon laquelle Vador serait l'élu n'est pas une évidence dans la trilogie originale, et même dans la prélogie, il semble plus un faux-Messie que celui que les Jedi attendaient. Que ce soit voulu par Georges Lucas, je n'en doute pas. Mais du coup, en regardant les six films, je ne vois aucunement en Anakin Skywalker un élu. Je vois un Jedi faible émotionnellement succomber au Côté Obscur avant qu'un Sith finisse par laisser ses émotions (ici l'amour) reprendre le dessus pour le faire basculer à nouveau dans le Côté Lumineux, se sacrifiant pour son fils. C'est magnifique. Mais ce n'est pas suffisant, en terme de symbolique, de mise en scène et d'histoire (au sens de conte, narration) pour faire de lui un élu. Quoi qu'en pense et qu'en dise Georges Lucas.
  10. Sauf que non. Lucas l'a dit, il l'a expliqué. Ce n'est absolument pas ce qu'il ressort des films. Quand on se contente de les regarder, la balance de la Force n'est pas amenée, et Anakin est un "faux" élu. Qu'il soit le réalisateur ne donne pas à son opinion personnelle plus de poids que celle de n'importe quelle autre opinion, dans la mesure où il a besoin de recourir à des moyens externes au film, et donc à leur Histoire pour la soutenir.
  11. Non mais... Lucas n'a pas le dernier mot en la matière, je suis désolé de le dire. Qu'il considère que l'Histoire de Star Wars soit celle d'Anakin, je le conçois. Qu'on puisse dire que Star Wars ne saurait être que ça, parce que Luca l'a dit, non. Il peut bien prétendre qu'Anakin est l'élu, dans la mesure où il ne l'a jamais montré dans les films, n'a jamais développé comment et en quoi ses actions ont établis un équilibre dans la Force, sa position ne vaut pas plus que celle de n'importe qui d'autre. Et encenser l'univers étendu, qui à part la trilogie Thrawn ne vaut pas tripette pour descendre l'épisode VII... Hum, comment dire.. redescends de ton Aventin ! Edit : surtout que les critiques récurrentes sur Kylo Ren sont bien marquées du fait qu'elles manquent complètement le but même de ce personnage. Il n'est pas Vador. Il ne le sera jamais. Mais là où le premier a eu des décennies pour surpasser ses émotions et en faire une arme sous son contrôle, Ren n'y arrive pas, parce qu'il ne peut pas être certain de ses choix. C'est justement ce qui en fait un personnage intéressant, au lieu de tenter un ersatz de Vador.
  12. Pour ma part, "l'équilibre" dans la force m'a toujours paru douteux. Au final, il ne s'agit ni plus ni moins que d'une domination d'un Côté sur l'autre. Or, le Côté Obscur comme le Côté Lumineux sont fondamentalement déséquilibrés. Si un seul règne, alors il n'y a pas équilibre. J'ai toujours estimé que la prophétie de l'équilibre ne serait atteinte que quand les utilisateurs des deux Côtés de la Force se décideraient à employer les deux à égale mesure. S'il n'y a que de la Lumière, tout meurt. Il en est de même avec seulement des Ténèbres.
  13. Robin. Nico Robin. Franchement, Baby 5 est rigolote, Koala, bof bof, et Viola a été tout aussi utile que Robin... mais Robin, c'est Robin.
  14. Bizarrement, pour moi, c'est Cavendish la révélation de l'année... je sais même pas pourquoi en plus !
  15. Ouais, enfin "l'argumentation" d'EvilSquid... c'est loin de même essayer d'être objectif, hein ?
  16. Rebecca par défaut pour moi. les autres ne m'ont pas vraiment marquées j'ai pas accroché à Sugar, Koala on l'avait déjà vue, et Viola, mbof).
  17. Aller, va pour Kaidou. J'hésitais pas mal avec Big Mam, parce que bon, Kaidou on l'a vu une fois déjà; et pas dans l'ombre, mais après avoir vu la folie de Jack, je veux voir son capitaine en action.
  18. Je pense qu'aucun des deux ne voulait vraiment se battre. Kaidou est suicidaire, mais je pense qu'il s'est dit que s'il affrontait Shanks, son équipage morflerait (mauvais pour sa guerre ça) et qu'en plus il risquait d'arriver trop tard pour se battre contre Barbe Blanche (qu'il considérait peut être comme le seul à même de le tuer). Quant à Jack, il a beau être un malade mental de première, je doute qu'il désobéisse à un ordre direct de son capitaine. AU passage, ce chapitre m'a scotché, littéralement. C'est la première fois depuis longtemps qu'un chapitre me prend aux tripes, quoi. Tout y est, en fait : le world-building de qualité, des combattants impressionnants, Sanji et co... Edit : je constate aussi, comme je le supposait, que Pedro est le Mink tâcheté. SOn oreille est maintenant abimée, comme quand on l'a vu dans l'ombre. J'aime.
  19. Bha, les combats qui durent des plombes c'est habituel dans One Piece : Ace contre Jinbe, cinq jours et Kuzan contre Sakazuki, 10 jours, par exemple. Quant à l'arme étrange de jack, il semblerait que les cornes sur ses épaules contiennent des sabres tordus. En tout cas, les gars de Kaidou et les Minks sont de vrais monstres : tenir tête pendant 5 jours à des Minks qui se relaient toutes les douze heures, fallait le faire pour les premier, et mettre en difficulté un pirate comme Jack durant tout ce temps, au point qu'il doive utiliser une arme chimique, ça aussi ça envoie du pâté. Franchement, c'est clairement une montée en puissance du manga je trouve, un genre de premier véritable regard dans les sphères suprêmes de la piraterie, et ça a l'air bien méchant. Mince, maintenant j'espère qu'Oda fera au moins apprendre l'électro à un des membres de l'équipage (genre Chopper) ça le renforcerait pas mal sans avoir à lui faire obtenir le Haki...
  20. En parlant de la ressemblance entre Weeble et Jack, j'ai vu mentionné en passant une théorie, sur un forum anglais où je traine, comme quoi Jack pourrait être le père du premier. Je sais pas si j'y crois vraiment, surtout que bon, ça repose sur la taille et la coupe de cheveux plus qu'autre chose (deux critères pas vraiment déterminants dans One Piece) mais j'aime assez l'idée, qui pourraoit avoir du potentiel (et en tout cas être meilleure que de faire de Weeble un simple random surpuissant parce que surpuissant).
  21. Groupe 22 : Dressrosa 7 - Bloc D_1 Cavendish 55 % J'avais mis cette note à Bartolomeo, et je vois les deux au même niveau. De plus, je ne crois pas qu'on puisse le noter vraiment sans Hakuba, et avec ce dernier, il nous a montré une bonne puissance. Avec Hakuba, il aurait 10% de plus. Orlumbus 49% Balaise, et je le vois au même niveau qu'Ideo. Il a l'air d'avoir une capacité sympa (avec sa capacité à contrôler les péons) et une force physique pure visiblement impressionnante. Rebecca 25% Mine de rien, elle est assez puissante pour une "non-combattante" : bonne vitesse, Haki de l'observation, etc.
  22. Doflamingo, je le trouve impressionnant, mais je sais pas si je dirais que je le trouve "classe". Pareil pour Law. Kaidou dégage une aura démente, mais on ne l'a pas assez vu pour que je me fasse une réelle opinion. Sabo par contre, j'aime beaucoup. Un style sympa, assez sobre. Je valide.
  23. Ce sera Gladius pour moi. j'aime vraiment le style vestimentaire de ce perso.
×
×
  • Create New...