Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Elsa

Créature Divine
  • Content Count

    12367
  • Donations

    20.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    19

Elsa last won the day on January 6

Elsa had the most liked content!

Community Reputation

586 Excellent

About Elsa

  • Rank
    Gold Saint
  • Birthday 06/23/2000

Recent Profile Visitors

5293 profile views
  1. La couverture 50, peut-être ma préférée aussi à ce jour. Magnifique ! Et un petit vote pour la 61 pour la symbolique tout de même, un tome crucial.
  2. Elsa

    Star Wars Live Series [Disney+]

    Saison 1 - épisodes 1 à 4 Après quatre épisodes (la moitié de la saison), j'aime beaucoup cette série. Pas que j'en doutais, mais même si j'avais de la hype (série live Star Wars oblige, que j'attends depuis une décennie), j'en avais moins que pour les films, et particulièrement les films principaux. D'ailleurs, je n'ai commencé la série qu'aujourd'hui. J'ai vu les quatre épisodes d'une traite. La fin du premier épisode m'y a obligé, je ne pouvais pas en rester là. Puis, les épisodes étant plus courts que la plupart des séries de nos jours (40 minutes maximum)... Le personnage principal est bien cool pour l'instant. Je savais que Pedro Pascal était charismatique mais je ne m'attendais pas forcément à ce que cela transparaisse à travers son armure. Une bonne chose. Les différents flashbacks en mode flash sont assez intrigants, j'ai hâte d'en savoir plus. Il serait donc un Mandalorien d'adoption d'après ce qu'il sous-entend ? Voilà quelque chose que je n'avais pas vu venir au vu du titre de la série. Quoi qu'il en soit, j'ai hâte de voir sa tronche. Il y a tellement de teasing autour de ce point que cela arrivera forcément. Cela aurait pu être le cas avec la mère du peuple de fermiers, mais finalement non. Je me demande quelle sera la personne à qui il fera suffisamment confiance pour dévoiler son visage (peut-être le "Mini Yoda" ?). Parlons-en de ce "Mini Yoda", justement. Ce twist. Je m'étais fait spoiler avec une image mais cela ne m'a pas moins marqué pour autant au moment de son apparition. Surtout que j'étais tellement dans le truc que je n'avais même pas fait le rapprochement entre la "cible de 50 ans" et l'image que j'avais vue, alors que c'était évident. Vu que je ne me souvenais plus que la série se déroulait entre les épisodes VI et VII, j'ai un moment cru que c'était Yoda (même habit), surtout à partir du moment où il utilise la Force (magnifique moment ), me disant que toutes les allusions à l'Empire, les Stormtroopers, l'AT-ST, etc. faisaient référence à un précédent Empire (je ne connais pas beaucoup l'Univers Étendu, donc je me suis dit que c'était éventuellement possible), mais c'était trop gros. Ce n'est donc pas Yoda. Cela m'étonnerait que ce soit son fils, nous l'aurions su dans les films et sans femme, c'est compliqué. Si c'est vraiment le cas, c'est très fourbe. Une réincarnation de Yoda ? Peut-être. Ou tout simplement un autre membre de son espèce, le plus probable. Quoi qu'il en soit, cela m'intrigue énormément et c'est le petit plus de la série pour moi, grand fan des films. J'ai hâte d'en savoir plus le concernant, les propos du scientifique du reliquat de l'Empire n'ayant pas aidé. Le reste était cool. Les personnages secondaires furent sympas : le vieux qui l'aide sur la planète où il récupère "Mini Yoda", le droïde IG qui était original et bien cheaté, les membres du peuple des fermiers, les autres Mandaloriens qui viennent le sauver à un moment, l'ex mec de l'Empire qui cache des trucs, sa comparse mercenaire ex-Stormtrooper, etc. L'ambiance est comme je m'y attendais : un peu sale, poussiéreuse, guerrière, le tout sur fond de SF. Tout ce que l'on pouvait espérer d'une série sur un Mandalorien chasseur de primes. On retrouve un peu de ce que Han Solo nous avait montré à l'époque (les contrats frauduleux avec Jabba, les discussions tendues dans des tavernes, l'improvisation inhérente aux acteurs de ce milieu, etc.) avec une atmosphère "sur le terrain" à la Rogue One. Les combats sont très bien mis en scène, comme toute la série d'ailleurs, avec des plans magnifiques et effectivement, un budget astronomique qui est bien palpable. La mythologie de Star Wars est bien titillée et représentée avec les nombreuses espèces (connues ou non) à l'écran, les Jawas que l'on apprend à découvrir sous un autre angle, la carbonite, les combats impossibles contre des grosses bêtes, etc. Pour finir, la musique est vraiment bonne. Différente de ce qui se fait habituellement, mais elle aide à donner une identité propre à la série. J'aime notamment le thème principal avec cet espèce de xylophone / triangle et les tambours qui te foutent le stress derrière. Bref, je suis content. Une excellente entrée en matière pour les séries Star Wars. Pas autant d'étoiles dans les yeux et de plaisir que devant les films principaux (normal), mais une saveur particulière qui enrichit à la fois l'univers Star Wars et mon bonheur d'observer celui-ci se développer. Vivement la suite ! P.S. Les génériques de fin sont magnifiques.
  3. Elsa

    [Netflix] Sex Education

    Je n'ai jamais commenté la saison 1 mais vu que c'est moi qui ai créé le sujet, on peut se douter que je suis tombé sous le charme. Je reçois donc cette nouvelle de la date de diffusion révélée avec grand plaisir et impatience. Et ces affiches sont sublimes. Changement de look pour Maeve. Peut-être que la fin de la saison 1 y est pour quelque chose. Maeve et Otis étaient à deux doigts de pouvoir enfin tomber dans les bras l'un de l'autre, mais non. Ce dernier n'a pas changé d'un poil, avec son air à la Hide the pain Harold. Bref, vivement. Le kit va sortir, surtout que je ne l'avais pas mis à l'époque il me semble... On attend le trailer maintenant. P.S. Le tableau-poster des autres personnages principaux est dispo pour ceux qui veulent, ainsi que quelques images de la saison 2.
  4. Elsa

    Les news du cinéma

    Le prochain prochain (parce qu'il y a En avant entre temps) Pixar vient déjà de frapper avec une première bande-annonce brillante : On tient la prochaine perle de Pixar, après le bouleversant Toy Story 4. Soul m'a l'air de tirer plusieurs éléments de Vice-Versa et de Coco, soit deux des tous meilleurs Pixar jamais sortis. Particulièrement du premier, qui est par ailleurs du même réalisateur (l'un des meilleurs du studio avec Lasseter, Unkrich et Stanton). J'ai l'impression de revivre les bandes-annonces de Vice-Versa justement, qui m'avaient donné une hype folle à l'époque. Après les jouets, les fourmis, les monstres, les poissons, les super-héros, les voitures, les rats, les robots, les chiens, l'Écosse, les émotions, les dinosaures et les fantômes, c'est au tour de l'âme d'avoir des émotions. L'émotion, le plus gros point fort de Pixar, va encore être d'une intensité rare... Je suis tellement enchanté qu'ils plongent dans les tréfonds de l'humanité. Ils repoussent sans cesse les limites. Un grand vivement.
  5. Elsa

    Marvel Cinematic Universe

    Que c'est dur de voter ici. Ce sera tout de même Come and get Your Love - Redbone parce que la musique est géniale et cela donne une scène d'introduction cultissime. Mais le générique de Deadpool et le "moment Quiksilver" sont toujours aussi énormes. Le premier moment Quiksilver (du film précédent) méritait aussi de concourir.
  6. Elsa

    Marvel Cinematic Universe

    Choix tellement compliqué que je n'ai utilisé qu'un vote, pour les réalisateurs qui se démarquent assez largement pour moi : Anthony et Joe Russo, tout simplement auteurs des deux chefs d'oeuvre du MCU ainsi que de ce qui est peut-être le troisième meilleur film de la franchise (en compétition avec d'autres). Rien que ça. Ce sont juste les boss. Derrière, entre Jon Favreau le précurseur du MCU (et réalisateur de l'un des meilleurs films de la saga également avec Iron Man), James Gunn le barré et ses deux films jouissif, son apprenti spirituel Taika Waititi qui a dépassé le maître, Bryan Singer et Sam Raimi alias les deux relanceurs du genre (préférence pour Bryan Singer de mon côté), je n'ai pas su les départager. Joss Whedon méritait largement d'être dans le sondage pour les deux premiers Avengers, le premier montrant pour la première fois ce que le genre des super-héros permettait réellement de faire sur grand écran en termes d'ambition. Sans parler de James Mangold, qui a lui aussi réalisé deux films dont le chef d'oeuvre Logan. Rien que pour cela, il aurait pu concourir. La présence de ces deux réalisateurs aurait sans doute changé la donne dans mes votes, dans le sens où James Mangold aurait eu mon second vote. Logan, Avengers : Infinity War et Avengers : Endgame sont, je crois, mes trois films de super-héros préférés tant ils m'ont mis une claque au cinéma.
  7. Elsa

    DC Extented Universe

    R.I.P. le sondage qui n'est plus présent mais j'aurais voté pour Christopher Nolan (évidemment) ainsi que Todd Phillips, claque récente du Joker oblige. Comme quoi, c'est encore et toujours l'univers de Batman qui fonctionne le mieux chez DC. Mon troisième choix aurait d'ailleurs été Tim Burton, qui a lui aussi travaillé sur le chevalier noir. Mais il paie peut-être la vieillesse de ses films et le fait que, de toute façon, s'il est l'un de mes réalisateurs préférés, c'est loin d'être pour ses deux Batman (qui étaient cependant très bons, bien sûr). Dommage (et bizarre) que Zack Snyder ne fut pas de la partie. Edit : forcément, l'ami goon poste entre temps. Logique avec le fait que le sondage avait disparu. Je reviens dans quelques minutes avec mon choix dans le nouveau sondage. On part donc sur des chansons plus que sur des musiques. Je suppose que cela viendra plus tard. Mon choix sera simple : Heathens. J'ai toujours bien aimé le groupe Twenty-One Pilot, et j'ai directement kiffé cette musique que j'ai découverte, je crois, à la radio, quelques jours / semaines avant la sortie du film. Une musique jouissive (l'instru' est dingue) qui le devient encore plus au lancement du générique final. Tout ce temps d'attente pour finalement avoir l'explosion recherchée en clôture du film. Le visuel du générique était ouf aussi. Bref, cette musique m'a marqué, je l'associe automatiquement à Suicide Squad et cela me donne un grand plaisir de la réécouter. Les autres ne m'inspirent pas plus que cela, sauf la musique de Watchmen qui est sympa et qui est, il faut le dire, rattachée à une scène culte avec ce générique barré au ralenti. Assurément l'une des meilleures exécutions de l'exercice.
  8. Elsa

    Matrix

    Je poste ici pour avoir le topic dans mes réponses. Le fameux Matrix 4. L'une des suites de saga culte les plus invraisemblables dans la tête d'énormément de fans, à l'instar d'un Retour vers le Futur 4. Finalement, on y arrive. Évidemment, j'ai des appréhensions, mais quand l'on me dit que les Wachowski reviennent, déjà, cela fait tilt. On parle quand même de deux génies du cinéma qui savent systématiquement ce qu'ils font. Ils nous ont révélé leur présence en même temps que l'annonce du film, c'est donc que le projet ne sort pas de nulle part et qu'il est certainement pensé depuis longtemps. Inutile de rappeler que la trilogie se suffit à elle-même et que la fin ne laisse pas de place à une suite, mais bordel, quand je vois que Toy Story 4 est un chef d'oeuvre, je sais que tout est possible. Quant au retour de Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss, j'ai d'abord eu un petit orgasme. Ensuite, ils sont censés être morts. Leur retour devrait me faire peur, mais avec la folie des Wachowski et le fait que l'univers de Matrix permet des choses infinies, je suis plutôt dans l'expectative de savoir sous quelle forme ils vont revenir. Bref, j'ai tout simplement hâte de voir ce que cela peut donner ! Aucune suite, déjà sortie ou en cours d'arrivage, ne pourra être meilleure que Matrix premier du nom, mais en termes de réflexion, de mise en scène des combats et surtout d'expansion de la mythologie de cet univers, je suis sûr qu'un quatrième film ne peut pas faire de mal.
  9. Elsa

    DC Extented Universe

    Ah mince, j'avais oublié de voter / commenter. Bon, le Joker et Harley Quinn sont les premiers, c'est le principal. J'aurais pu éventuellement rajouter Bane ou Double Face (ceux de Nolan) si j'avais eu envie de voter pour d'autres personnages, mais c'est loin d'être sûr. Je ne considère pas vraiment Catwoman comme une méchante. Pour le sondage actuel, Gotham City Sirens, toujours fidèle à Harley.
  10. Elsa

    [Netflix] Dans leur regard

    Elle est déjà sur ma liste depuis sa sortie et pour le coup, celle-là, elle va sûrement entrer dans mon top (oui, parce que j'ai un sixième sens pour cela). Je suppose qu'elle est un peu plus dans l'émotion que When they see us qui reste finalement très terre à terre et froide. Proche du documentaire quoi, encore une fois. Il y a aussi le fait qu'elle ne soit pas entièrement tirée d'une histoire vraie (inspirée d'un article d'après ce que j'ai compris), mais cela ne l'empêchera pas de faire froid dans le dos non plus, à tous les coups. Bref, j'ai failli lancer le premier épisode hier. L'échéance se rapproche de plus en plus. Peut-être ce soir. Merci quand même. Je viendrai bien sûr commenter sur ton topic le moment venu.
  11. Elsa

    James Bond 007

    Je fais d'une pierre deux coups en postant ce commentaire pour avoir le topic dans mes réponses puisque l'on a la traduction du titre en français ainsi que la première affiche : Spectre était un bon film, faisant revenir un méchant culte de la saga, connectant les trois précédents films, et constituait une fin correcte au James Bond de Daniel Craig, mais vu que je l'ai trouvé moins bon que Skyfall (qui m'avait mis une claque à l'époque), je n'ai pas été mécontent quand l'on a appris que, ô surprise, il restait finalement encore un film avec Craig. Le reste des news a continué à augmenter ma hype : Cary Fukunaga, le réalisateur de la saison 1 de True Detective et de Maniac, pour diriger les opérations, Rami Malek en guise de méchant principal, Ana de Armas () en James Bond Girl, Jeffrey Wright au casting, le retour de Léa Seydoux et de Christoph Waltz pour des rôles clés, etc. Autant dire que tous les ingrédients sont là pour conclure l'arc Craig en beauté. Je ne sais pas s'il est possible de faire mieux que Skyfall, mais il est possible de faire une fin plus mémorable que Spectre. J'ai toujours adoré le James Bond de Daniel Craig, donc vivement !
  12. Elsa

    [Netflix] Dans leur regard

    Une série glaçante et d'une violence psychologique extrêmement élevée, mais sans aucun doute la plus importante que j'ai vue. Tout le monde devrait voir cette série. Je pense que c'est un chef d'oeuvre du genre. Ce n'est pas mon genre de prédilection mais je n'ai rien à redire sur ce long film de 5h qui traite le sujet avec beaucoup de réalisme, de précision et d'émotion. On sent la patte de réalisatrice de documentaires d'Ava DuVernay car la série frôle le docu-fiction à plusieurs reprises (principalement dans les épisodes 1 et 2). Il fallait une réalisation et un casting incroyables pour raconter cette histoire incroyable et ce fut une réussite. Tous les acteurs sont géniaux (mention, bien sûr, aux neuf acteurs jouant les cinq condamnés) et je comprends mieux maintenant pourquoi le jeune Jharrel Jerome a reçu l'Emmy Award du meilleur acteur. C'est amplement mérité, d'autant qu'il a la part belle dans l'épisode 4, soit mon épisode préféré et certainement le meilleur. C'est lié, évidemment. J'ai également apprécié le découpage des épisodes : le premier sur le crime, l'arrestation et l'interrogatoire des (pauvres) jeunes ; le deuxième consacré au procès ; le troisième racontant l'incarcération des quatre "mineurs" ainsi que leur vie après la prison ; le quatrième relatant la vie du "majeur" en prison pour adultes et l'épilogue de l'histoire, avec l'aveu du vrai criminel et les conséquences de cet événement. Ce montage a bien aidé à se focaliser sur chaque élément de cette terrible enquête. Le premier épisode est choquant et terrifiant. Le deuxième épisode est froid et passionnant. Le troisième épisode est triste et assez réconfortant (aussi étonnant que cela puisse paraître - c'est peut-être l'épisode le plus joyeux, ou plutôt le moins déprimant). Le quatrième épisode est violent et révoltant. Le tout est la tragédie humaine et injuste de cinq adolescents qui n'avaient rien demandé et qui ont perdu entre 6 et 13 ans de leur vie, les changeant à jamais. Le personnage de Linda Fairstein rentre directement dans la catégorie des personnages face auxquels tu as envie de traverser l'écran pour les tuer. La différence avec les autres, et ce qui est navrant, c'est qu'avant d'être un personnage, c'est une personne réelle... Je ne vais pas la juger sans la connaître en vrai et me doutant que la série n'est pas forcément à 100% accurate (mais au vu des faits, je suis sûr que c'est quasiment le cas), mais lorsque l'on connaît les faits, il n'y a pas beaucoup de doutes possibles... Ne connaissant pas toute l'histoire avant de voir la série, j'ai espéré qu'elle fasse l'objet d'une enquête pour discrimination raciale lorsque le vrai coupable a avoué et que certains dessous et scandales de l'affaire ont été révélés, mais je savais très bien que ce ne serait pas le cas. Ces crapules sont trop bien protégées... Au passage, content de revoir Vera Farmiga (que je vois régulièrement) et surtout Joshua Jackson que je n'avais pas revu depuis Fringe. Dans un rôle très sympa en plus. Bref, c'était une expérience intense et nécessaire. J'espère que cette série pourra à l'avenir influencer les enquêteurs, les juges, les avocats, les juristes et toute autre personne travaillant dans ce milieu, et ce même si cela doit être pour de mauvaises raisons, tant qu'il y a moins d'injustice. Un grand respect, une grande admiration, un simple merci et la meilleure des continuations possibles à Korey Wise, Antron McCray, Kevin Richardson, Yusef Salaam et Raymond Santana.
  13. Ah, j'avais quand même commenté les épisodes 6 et 7 de la saison 9 (ceux suivant le départ de Rick) et donc l'introduction des Chuchoteurs via cette scène culte de Rosita complètement désemparée face à une horde de "zombies qui parlent". Saison 9 épisodes 8 à 16 Que dire ? Cette ellipse a permis de nombreuses choses, simples mais il fallait y penser et surtout bien les mettre en scène : la prise d'âge de Judith, qui devient un personnage à part entière, totalement jouissif et touchant ; le développement de Negan, qui se dirige lentement vers sûrement vers un rôle principal en tant que protagoniste ; l'apparition d'une nouvelle bande de méchants extrêmement réputés avec les Chuchoteurs ; de nouveaux personnages qui promettent d'être géniaux ou qui le sont déjà (Lydia, Connie et plus largement son groupe, les Chuchoteurs avec en priorité Alpha, etc.) ; l'évolution des relations entre les différentes communautés ; de nouveaux mystères sur un trou de six ans pour nous spectateurs ; de nouveaux chocs, etc. Je ne vais pas tout détailler car cela prendrait plusieurs centaines de lignes, mais je vais seulement parler de quelques points marquants et de ce que j'ai vraiment adoré dans cette saison. L'arrivée des Chuchoteurs dans l'histoire a je trouve été très bien gérée. Tous les lecteurs du comics disaient qu'ils étaient encore pire que Negan, c'était de notoriété publique du moment que l'on s'intéressait un tant soit peu à cet univers. Et c'est vrai qu'en tant que spectateur de la série (je me demande si c'était pareil pour les lecteurs du comics à l'époque), j'ai toujours imaginé que cela ne pouvait pas être pire que Negan. Comment c'était possible au vu des épisodes 6x16 et 7x01 ? Là où les scénaristes ont été intelligents, c'est qu'ils ont largement pris leur temps pour intégrer les Chuchoteurs, qui mettent plus d'une demi-saison à s'imposer, car l'on ne va pas se mentir, c'est l'épisode 9x15 qui les posent définitivement là. Mais là où Negan n'a été concret qu'à partir de l'épisode 6x16 et qu'il n'était pas très menaçant durant les quelques épisodes où l'on en a entendu parler auparavant, cela s'est fait plus progressivement avec les Chuchoteurs et avec de la tension dès le début. D'abord les "zombies qui parlent" où Rosita comme la majorité des spectateurs sont perdus. Ensuite la mort inattendue de Jesus. Puis les rencontres en mode guerre froide entre les groupes. Et enfin, l'apothéose avec la frontière de têtes... Une introduction plus longue, plus exponentielle et commençant directement plus fort. Alors, certes, le nombre de Chuchoteurs, leurs moyens et leur organisation peuvent faire pâle figure face aux Sauveurs, mais leur "invisibilité" et leur imprévisibilité remplacent tout cela. Nos héros auront beau déglinguer un groupe de Chuchoteurs avec Alpha et Beta à l'intérieur, ils ne pourront jamais être sûrs à 100% qu'il n'y a pas d'autres Chuchoteurs dans la nature, au milieu de zombies. C'est leur plus grande force et l'on a déjà vu ce que cela leur permettait de faire... Et j'ai peur pour la suite car je suppose que c'est loin d'être terminé et que l'épisode 9x15 n'était peut-être pas le pire... Pour le moment donc, je dirais que Negan reste un poil au-dessus en termes de menace (mais, clairement, le 9x15 est le deuxième pire massacre de la série de peu derrière le 7x01, et encore, ils pourraient être à égalité au final, avec du recul...), mais je n'ai pas hâte de voir la suite à ce sujet... Allez, revenons sur une note plus joyeuse : mes nouveaux personnages favoris. Assez logiquement, Judith Grimes est déjà l'un de mes personnages préférés, mais elle n'est pas mon seul coup de cœur de la saison, et potentiellement même pas mon plus gros. J'ai nommé Lydia. Exactement le genre de filles pour qui j'ai un faible : perdue, fragile, rejetée, ce qui rend toutes ses relations difficiles par définition. En plus, j'aime toujours les développements de personnages venant du camp des méchants et qui se retrouvent, par la force des choses, à vouloir être intégrés dans le groupe des gentils alors que tout l'oppose. De ce point de vue, l'épisode de sa capture et de son interrogatoire par Daryl, avec Henry en électron libre au milieu, est l'un de mes préférés de la saison. Le moment où l'on ne sait pas du tout si elle bluffe ou pas, si elle est sincère ou pas lorsqu'elle dit qu'elle veut rester, et que l'on se rend compte plusieurs épisodes plus tard qu'elle-même ne le savait pas non plus et qu'elle essayait de s'en convaincre et de jouer le tout pour le tout, comme si elle se disait "et si cela pouvait marcher ? Peu importe ce qui arrive de toute façon, je n'en ai plus rien à foutre". Je l'ai trouvée extrêmement touchante et j'étais tout souriant quand je la voyais se rapprocher petit à petit de Henry ou construire une sorte d'amitié avec Daryl (sur la fin). C'est en me rendant compte de ce sourire que j'ai compris que je voulais la protéger autant que Henry puis Daryl. Quelle ne fut pas mal PLS dans le dernier épisode lorsqu'elle demande à Carol de mettre fin à ses jours... En plus, la scène dure longtemps, le suspense y était insoutenable et j'y ai vraiment cru à un moment... Mais merci Carol de rester le personnage clairvoyant que tu es. Grâce à cela, nous reverrons Lydia et en fin de compte, cette saison n'était qu'une introduction, donc je la vois bien prendre encore plus d'importance. J'ai hâte. Au moins dans mon top 10 de la série. Comme dit plus haut, Judith est mon deuxième coup de cœur mais c'était prévisible. Tout était réuni pour qu'elle soit énorme, il fallait juste adhérer au choix de casting mais vu qu'elle est jouée par la gamine qui joue Rey enfant dans l'épisode VII de Star Wars, je savais dès le premier coup d’œil que j'allais kiffer. Quel charisme déjà pour son âge, elle en impose sacrément. Toutes ses interactions avec Negan et plus largement les moments où le duo est formé sont géniaux. L'épisode flashback avec Michonne où l'on découvre certaines choses qui se sont produites durant l'ellipse était assez intense de son côté, développant le côté enfant triste et fragile de Judith, parce que même si elle est quasiment aussi badass que son père, elle reste une enfant pour l'instant. Voilà, encore une superbe introduction d'un futur personnage phare, et si je classe finalement Lydia un cheveu devant et que je la lui ai préféré pour l'avatar, c'est peut-être uniquement parce que je sais que Judith a beaucoup plus de beaux jours devant elle, contrairement à une Lydia qui peut théoriquement y rester à tout moment. Après, je pensais déjà que Carl ne pouvait pas mourir avant la fin de la série, mais pour ma défense, c'était sans penser que l'on verrait une Judith avec quelques années de plus bien avant la fin de la série. Mais du coup, Judith a également un successeur en attente avec RJ, donc j'espère qu'ils ne nous referont pas le même coup... Dans tous les cas, je pense que l'on a largement le temps, on devrait voir Judith vieillir pendant plusieurs années au moins. Pourvu simplement que Lydia soit épargnée quelques temps aussi. Alpha, que dire... Un design bien flippant, une tarée comme on aime ne pas les aimer, un flashback appréciable pour commencer à comprendre pourquoi elle est comme elle est. Inutile de revenir sur l'épisode 9x15 qui est l'un des plus choquants et marquants de la série. Tara, la pauvre qui n'avait rien demandé et qui avait encore à montre... Enid, impardonnable, l'une de mes chouchoutes dont le JSS m'est resté en mémoire... Henry, que j'avais appris à apprécier et qui promettait de devenir assez intéressant... Rien que pour Lydia, c'est tout autant impardonnable. Si jamais cette scène ne devait pas être la pire commise par Alpha, je me demande bien ce que cela pourra être... Quant à Beta, on l'a un peu vu en fin de saison en mode guerrier increvable, mais je ne sais pas pourquoi ils cachent encore son vrai visage sachant que l'acteur a été casté et n'est pas connu dans la série ? Peut-être qu'il a un trait distinctif sur la tronche ? Ou alors, c'est juste une symbolique vis-à-vis de leur condition ? Affaire à suivre. En tout cas, il semblerait que les Chuchoteurs avec Alpha et Beta n'ait finalement rien à voir avec le groupe aux hélicoptères qui recherchaient des A et des B et qui ont embarqué Rick. Ils sont complètement opposés niveau standing (les Chuchoteurs ne sont qu'un groupe miteux en termes de moyens, tandis que le groupe aux hélicoptères, bah tout est dans le titre...). Étonnant mais espérons que la saison 10 nous en dira plus. Le groupe de Magna est cool, chaque personnage peut avoir son intérêt, mais là où le look de Magna et l'actrice m'avaient attiré au tout début, c'est Connie qui prend du galon et que je suis en train de lui préférer. L'actrice est juste et l'amitié qu'elle développe avec Daryl est sympa. J'ai hâte d'en voir plus. Pour finir sur les personnages connus, Daryl a fait une saison monstrueuse au sommet de ce qu'il sait faire. J'ai adoré, vivement que cela continue en ce sens (paradoxalement, sans Rick, cela devrait, vu qu'il devient une sorte de leader spirituel). La saison laisse entrevoir ce que Negan pourrait être, et c'est fantastique. J'aime autant ce nouveau Negan sahant qu'il n'a rien perdu de sa superbe en ce qui concerne son charisme et sa répartie. Son duo avec Judith, comme dit au-dessus, est génial, et l'on retiendra essentiellement le moment où il brave la tempête pour la sauver. Touchant. Je suis ravi que le personnage ne soit pas abandonné et, mieux, qu'il a l'air parti pour devenir l'un des piliers du groupe. Le départ de Rick et le futur départ de Michonne vont sûrement aider, même si Maggie va revenir. En parlant de Michonne, comme d'habitude voire mieux, j'ai bien aimé comment elle a dû gérer la "mort" de Rick, la protection des siens et particulièrement de Judith. Rien à signaler chez Carol qui est fidèle à elle-même. Rosita, Eugene et Gabriel sont en retrait mais leurs scènes furent appréciables. J'espère qu'ils seront un peu plus en vue cette saison. Aaron est cool et n'a pas forcément besoin de plus. Triste lorsqu'il a perdu Jesus (je n'en ai pas dit plus concernant ce dernier car la surprise l'avait emportée sur l'émotion, mais à froid, quel dommage qu'il meure si tôt alors qu'il lui restait tant à montrer... puis il avait la grande classe, je le kiffais - top 10). Rien à dire sur Ezekiel. BREF. Je crois que j'ai tout dit. Je suis content et frustré à la fois. Content parce que malgré le départ de Rick, qui me semblait être la fin du monde, la série a su se donner un nouveau souffle et même retrouver sa grandeur d'antan (la saison 9 étant meilleure que la 8 et très certainement que la 7 également, bien que cette dernière comporte quelques uns des épisodes cultes de la série, dont probablement le meilleur, le 7x01). Frustré parce que les détracteurs de la série vont ou s'en sont (je n'ai pas suivi) donnés à cœur joie pour dire que c'est justement grâce au départ de Rick que la série va mieux, alors que non. C'est l'ellipse qui a complètement changé la série, événement qui aurait très bien pu avoir lieu sans le départ de Rick. M'enfin, son retour sera d'autant plus jouissif dans les films dans quelques mois / années. Que j'ai hâte, bordel. La saison 9 ayant été énorme et terminant sur une grosse hype (l'appel radio à la fin... Maggie ou la meuf avec qui elle est ? Je ne vois que cela), j'ai plus que hâte de voir le début de la saison 10 demain. L'affrontement contre les Chuchoteurs est loin d'être terminé et plein de mystères nous attendent. Le retour de Maggie, les infos éventuelles sur les mecs aux hélicos, le départ de Michonne, la place qu'aura Negan, la montée en puissance de Judith et bien sûr le combat face aux Chuchoteurs, tant de choses qu'il me tarde d'observer ! Avant de se quitter, je vais poster mon top des personnages effectué avec le site tiermaker.com : je ne veux pas perdre cette image, et c'est un classement plus simple à faire car l'on peut faire des groupes de préférence sans avoir nécessairement besoin de tous les trier et leur donner un rang. Bon, il y a pas mal de personnages qui me sont sortis de la tête ; ils sont dans le groupe "OSEF" dans ce cas (mais il n'y a pas que les personnages que j'ai oubliés dans cette catégorie). Voilà à peu près ce que cela donne, et on verra si la saison 10 me fait changer d'avis (Lydia et Judith peuvent encore gagner des places, entre autres ). À demain !
  14. Elsa

    [Netflix] The Haunting

    Je vois à ma grande surprise qu'il n'y a pas de topic sur cette série, ce qui est inacceptable pour moi vu que j'ai pris une énorme claque il y a quelques semaines, soit presque un an après la sortie de la première saison, en la visionnant en deux fois (les cinq premiers puis les cinq derniers, et vu le découpage de la série, je pense que c'était une excellente idée non préméditée). Déjà, les séries d'horreur, je n'en vois pas souvent passer et j'en vois encore moins. Mais surtout, et c'est le principal, c'est un vrai drame. Ce qui fait que les réalisateurs mettent plus l'accent sur les émotions et les ressentis des personnages, sur leurs peurs, et donc sur l'ambiance pesante plus que sur les jumpscares et le gore (ce qui n'empêche pas que cette série contient le plus gros jumpscare de tous les temps - je suis navré d'avance pour tous les futurs spectateurs car il est impossible à voir venir et il peut provoquer une crise cardiaque). Finalement, comme je le disais à mon ami quand nous l'avons regardée, ce n'est pas vraiment une série d'horreur comme la majorité des gens (malheureusement) l'entendent aujourd'hui. Et c'est ce que je préfère, non seulement du point de vue de l'horreur, mais aussi et principalement parce que cela sert beaucoup mieux le propos de base : la tragédie que vit une famille. L'ambiance est vraiment noire de chez noire dans cette série, c'est l'une des atmosphères les plus lourdes que j'ai eu à vivre en regardant un film ou une série. C'est une série très réaliste (malgré le genre), très triste, très dure, très touchante. À ne pas mettre entre les mains de n'importe qui (bien que je me fasse sans doute des films et que beaucoup de gens aujourd'hui, parce qu'ils ne réfléchissent pas ou ne comprennent pas, ne seraient même pas bouleversés une seconde par cette histoire). D'un point de vue technique et performance, il n'y a rien à dire : la réalisation est parfaite, tous les acteurs sans exception sont parfaits (ce qui les rend tous très attachants - je pourrais parler de chacun pendant des heures alors je me contenterai de dire que j'ai eu le gros coup de cœur pour Nell et que j'aime également beaucoup Olivia et Hugh, mais les autres sont très sympas aussi, évidemment), l'écriture est parfaite, le scénario est tellement bien ficelé que j'ai encore du mal à y croire, la musique nous transporte durant les quelques moments où elle est utilisée (car oui, comme vous pouvez vous en douter, il y a pas mal de scènes dans un silence d'église). C'est vraiment avec ce genre de série que l'on se rend compte que les cérémonies de type Emmy Awards, même si j'aime les suivre, ont quelque chose qui cloche (aucune nomination aux Emmy Awards, justement). Pour finir, j'aimerais quand même évoquer mes épisodes préférés de la saison, bien qu'ils soient tous excellents. Le 5 est mon préféré. Une véritable oeuvre d'art à lui seul, une tragédie grecque qui m'a autant ému que retourné. Je suppose que cet épisode, et particulièrement sa fin, fera date dans l'histoire des séries (du moins de ses spectateurs). Tant de poésie, de symbolisme, d'intensité, c'est rare. Je suis fan et je ne m'en remettrai jamais ; je pourrais le revoir de manière isolée si je n'avais pas le temps de revoir la saison entière. Des fois, j'ai vraiment envie de le faire. Ensuite, je citerai trois épisodes qui sont mes trois autres favoris après le 5 : le 6 (le fameux épisode constitué de deux ou trois plan-séquences de plus de vingt minutes chacun, la vitrine de la série s'il en fallait une, la preuve de la maîtrise ultime de Flanagan sur tous les plans), le 9 (similaire au 6 sur beaucoup d'aspects, et à la fois la conclusion des huit précédents épisodes et l'introduction du dernier) et le 10 (bien sûr, qui clôt à merveille l'histoire compliquée d'une famille simple qui n'avait rien demandé). C'est réellement l'une de mes séries préférées et l'une de celles m'ayant le plus ébranlé ces dernières années. Elle est très probablement dans mon top 10. Je ne suis pas mécontent de l'annonce d'une nouvelle saison pour cette anthologie (principalement parce que cela me permettra de revoir certains membres du casting de la première saison que j'ai adorés), mais je ne sais tellement pas comment ils pourront faire mieux que je l'attends sans l'attendre. Ce sera certainement du grand art, mais jamais je ne m'impliquerai autant que pour la famille Crain. C'est du moins mon sentiment maintenant, quand j'écris ces lignes. À Flanagan de me faire mentir. Je ne sais pas encore si c'est ce que je souhaite ou non. Merci M. Flanagan, merci Mme Pedretti et merci à tous les autres acteurs et à toute l'équipe de la série pour cette fresque si éprouvante...
×