Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Rick Grimes

Membres
  • Compteur de contenus

    11 929
  • Donations

    0,00 € 
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    18

Rick Grimes a gagné pour la dernière fois le 30 septembre

Rick Grimes a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

359 Excellent

À propos de Rick Grimes

Visiteurs récents du profil

2 682 visualisations du profil
  1. Rick Grimes

    Tournoi de popularité des Pokemon

    Nostenfer et Hyporoi qualifiés. Qulbutoké entre dans le classement aux commentaires. Libégon est éliminé. Pikachu et Massko qualifiés.
  2. Rick Grimes

    Tournoi de popularité des Pokemon

    Gros groupe que le 23. J'aurais presque pu voter pour tous. Nostenfer et Archéduc. Le premier est, comme je l'avais dit au tour 1, un énorme coup de cœur de la 2G depuis que j'en ai monté un moi-même. Une galère pour faire évoluer Nosferalto, mais quel bonheur de l'avoir ensuite. Un design génial, des statistiques et un moveset jouissifs, une grande utilité pour la capture de Pokemon et un double-type suffisamment original pour être excellent en combat. Bref, il a tout ce que l'on peut rechercher dans un Pokemon. Je suis fan. Peut-être mon Pokemon Poison préféré hormis les familles d'Ectoplasma et de Florizarre (que l'on pourrait ne pas compter tant il ne s'agit pas de leur type "principal"). Quant à Archéduc, je suis déjà fan. Je ne l'ai pas encore, mais il est peut-être la raison principale dans l'immédiat pour laquelle il faut absolument que je reprenne Lune rapidement. Un design sublime et un double-type exceptionnel. La grande classe. Le rêve d'avoir un Starter Spectre quoi, après le type Psy avec Goupelin. Dommage pour Qulbutoké, culte, et qui est un énorme tank en plus de cela. Une bonne aura. J'aime bien Hyporoi également, qui reste classe et important dans la saga, même si je préfère Hypocéan, comme j'avais pu le dire. Rattatac, je dois être l'un des seuls à bien l'aimer. Mais j'aime le type Normal, j'aime son design simple et efficace, j'adore Croc-Fatal et Croc de la Mort, sa forme d'Alola est sympa, et la première image de Pokemon que j'ai vue, avec notamment Rattatac au premier plan, restera à jamais gravée dans ma mémoire. Le meilleur Rattatac-like, c'est le premier, c'est la 1G. Finalement, celui que j'apprécie le moins dans ce groupe est Dimoret alors qu'il reste classe et sympa. Excellent double-type. Pikachu. Mon favori du tournoi avec Spectrum et Mewtwo ; inutile que j'en reparle après le pavé que j'avais fait au premier tour. J'essaierai d'en dire plus, et différent, au prochain tour. Pour le coup, le reste du groupe est à la fois tellement loin dans mes préférences et tellement homogènes que je suis dans l'incapacité d'attribuer un second vote. Élecsprint est classe (je le préfère largement à Luxray), Chartor est marrant pour le délire, Nymphali est une évolition, donc cool, même s'il doit se situer dans la deuxième moitié de la famille dans mes préférences, Rafflesia est impressionnant et m'intriguait à l'époque, et Massko a beau faire partie d'une famille de Starter que j'adore, il est celui que j'aime le moins des trois. Mais je l'aime bien quand même, comme les quatre autres. Nymphali, Élecsprint et Rafflesia auraient pu avoir mon vote.
  3. Saison 9 épisodes 6 & 7 Cette saison. Je sens que le dernière épisode de la mi-saison va être ouf et poser les bases de la suite. C'est dingue comment ils ouvrent déjà plein de possibilités avec ces deux derniers épisodes et les quelques indices disséminés ici et là en ce début de saison. Entre les hélicos et l'histoire des A et B (bien que l'on n'en saura peut-être pas plus avant les films, à la vue de la fin de l'épisode 5), la meuf de la communauté avec qui communique Maggie (qui est bien celle que l'on a vue une fois dans l'une des deux saisons précédentes qui leur donnait des choses gratos, on est d'accord ?), ce qu'il s'est passé entre Michonne et Maggie (?), le nouveau groupe de personnages, les Chuchoteurs qui vont faire leur entrée... Je précise que je ne lis évidemment pas les comics (tout le monde le sait de toute façon), mais quand l'on regarde cette série et que l'on traîne sur internet, on a forcément déjà lu le nom des Chuchoteurs, comme l'on avait lu le nom de Negan avant son arrivée. Je ne sais absolument rien d'eux si ce n'est leur nom, mais du coup, je suppose que ce sont eux que l'on entend au milieu de la horde de zombies, car ce ne sont bien entendu pas les zombies qui parlent... Sachant la hype de malade que j'avais pour Negan et les Sauveurs, et que les Chuchoteurs sont apparemment encore pires (c'est dans l'ordre des choses), la hype commence à monter là aussi... Le prochain épisode étant l'épisode de mi-saison, il va forcément se passer quelque chose. Je pense que plusieurs éléments cités ci-dessus sont liés, car cela ferait beaucoup sinon, mais dans quelles mesures... J'ai hâte de voir cela. Et il y a encore des gens dans la nature que les scénaristes peuvent faire revenir à tout moment ; Dwight, Sherry et Heath, on ne vous oublie pas. Tant de possibilités pour la suite ! Sachant que Rick n'est pas mort. Judith. Déjà sous le charme comme Croco'. Elle a bien la carrure pour reprendre le flambeau de Rick alors qu'elle est si jeune. La même détermination, la même bonté profonde, malgré ce que peuvent parfois montrer les apparences, et la même force. Une leader en devenir. Surtout que son autre parent est Michonne, pas la dernière des guerrières non plus. Excellente potentielle relation avec Negan qui a une bien belle mine. Il a dû apprendre à vivre en prison et Judith doit être l'une des rares communications qu'il peut avoir avec les gens. Judith est assez intelligente de son côté pour voir que la relation n'est pas malsaine, mais après ce premier contact (pour nous spectateurs), elle a l'air de garder ses distances. Pauvre Negan. Je suis à fond pour une libération future et une alliance avec le groupe, comme la consécration finale du souhait de Carl. Six ans après, c'est bien plus envisageable qu'avant, surtout si c'est Judith qui fait le lien, comme Carl aurait pu le faire par le passé s'il n'avait pas quitté la vie si prématurément. Pour en revenir à Judith, j'espère qu'elle aura son nom au casting principal ou au moins en guest l'année prochaine (voire en saison 9B), et qu'elle prendra de plus en plus d'importance. Dommage que l'on ne la voie pas dans l'épisode de cette semaine, tout comme Negan. Rick qui a donc un troisième gamin, avec Michonne cette fois. Hâte de le voir grandir, mais j'espère juste que cela ne va pas signifier que Judith est en danger, du moins à moyen terme... Ils m'ont déjà fait le coup avec Carl que je voyais intouchable, ils ne m'auront pas deux fois. Le nouveau groupe de personnages est très cool. J'aime déjà beaucoup Magna et Luke, principalement grâce à leur acteur respectif, mais aussi parce qu'ils semblent être les deux personnages les plus intéressant. Magna, encore une femme badass avec un nom bien classe. Dan Fogler dans un rôle bien différent de celui de Jacob Kowalski, il a réussi à me faire oublier ce personnage, ce qui n'était pas une mince affaire. Belle perf'. Leur histoire commune est touchante et dans le dernier épisode, la scène où ils retrouvent leur ami zombifié fut particulièrement touchante. J'ai hâte de voir le rôle qu'ils vont prendre à l'avenir. Une Michonne intransigeante face à eux mais qui sait quand même quand s'arrêter (modérée également par Siddiq, qui prend de l'importance) avec notamment la fin de l'épisode 6 et le moment où elle tue l'ami zombifié dans le 7. J'aime bien cette Michonne avec la chemise de Rick et cette nouvelle coiffure que je préfère. J'ai eu peur au début de l'épisode 6 qu'elle soit toujours aussi chiante en étant trop dure, mais on voit bien que ce n'est pas le cas et qu'elle protège juste sa famille. Il a l'air de s'être passé des choses en six ans, notamment entre Maggie et elle, mais je n'ai pas compris s'il y avait eu un réel événement ou si c'est juste le fait qu'ils se sont éloignés et que les trois communautés ont petit à petit commencé à vivre séparément. Je suppose que c'est fait exprès et que l'on découvrira ces six années petit à petit (uniquement dans les films ? Si oui, cela fait loin ). Belle relation avec Judith et belle narration dans l'épisode 6 au final. Moi qui n'ai jamais été un grand fan de Michonne (sans la détester bien sûr, elle fait partie du groupe et c'est la femme de Rick), je sens que je vais l'apprécier de plus en plus. Rosita. Toujours si radieuse et la plus belle femme du show pour moi, alors que son visage est marqué et sourit rarement. Cette moue quoi. Je l'apprécie toujours autant dans son rôle qui reste à jamais "secondaire". Dans le groupe principal, mais en retrait. Je savoure donc toutes ses apparitions. Et Dieu sait que ses scènes furent parmi les plus intéressantes dans ces deux épisodes. D'abord la révélation de sa relation avec Gabriel (pas si surprenant, il y avait des pistes), puis son duo de la classe avec un Eugene qui est devenu coriace et possède une tresse du bon goût. J'adore. La fin de l'épisode 6 fut de toute beauté niveau tension avec la cerise sur le gâteau des chuchotements qui apparaissent. J'étais à fond à ce moment-là. Le début de l'épisode 7 n'est pas moins intense juste avant le générique avec la détresse de Rosita qui m'émeut. Malheureusement, elle a dû abandonner Eugene dans une cabane... J'espère qu'il va bien. Ce sera probablement le sujet n°1 du prochain épisode. Côté Coline, comme les rumeurs le laissaient entendre, on a donc un départ temporaire de Maggie. Vache de l'exiler comme cela. Elle est visiblement partie avec la fameuse meuf de la communauté avec qui elle communiquait, mais je me demande pourquoi exactement elle est partie. Enfin, je peux envisager des débuts de compréhension : Rick est mort à ses yeux, elle a fait la "paix" avec elle-même par rapport à Negan, c'est la fin d'une ère, donc elle a peut-être voulu changer de vie, se donner de nouveaux objectifs. J'ai hâte d'en savoir plus quand même, notamment s'il s'est réellement passé quelque chose avec Michonne comme évoqué plus haut. Michonne qui n'était même pas au courant de son départ. Jesus prend logiquement la tête de la Colline avec Tara comme adjointe qui essaie de l'aiguiller, exactement comme il le faisait lui avec Maggie. Sympa. J'attendais de revoir Enid après l'ellipse, mais l'on n'a droit qu'à un plan. Vivement un peu plus à son sujet. Au passage, bien fun la rencontre Jesus - Aaron dans l'épisode 7. Les deux sont classes et cela permet au moins de garder le contact entre les deux communautés. Cool le bras en fer pour Aaron. Les scénaristes n'ont pas encore l'air d'avoir franchi le pas, mais ces deux-là pourraient-ils finir ensembles ? Pourquoi pas. Daryl et Carol. Je ne sais pas si j'ai gardé les deux meilleurs pour la fin ou non, mais les deux m'ont bien fait kiffer dans ces deux épisodes. Dans un premier temps Carol, évidemment, quand elle crame le groupe de Sauveurs qui avait réussi à s'échapper au campement du pont six ans plus tôt. Cet instant de saloperie la plus salace, on ne refait pas Carol. Plus ses cheveux poussent, plus elle devient violente. Cette coupe n'empêche, cela a fait un choc en la découvrant. La Reine. Le Roi qui fait presque office d'invité dans ces deux épisodes pour montrer rapidement l'évolution de Henry qui doit se rendre à la Colline pour "étudier" et qui se fait escorter par Carol. C'est là que l'on arrive à la rencontre tant attendue avec Carol qui rend visite à Daryl. Beau moment. On avait rapidement compris que Daryl s'était exilé pour vivre seul dans la forêt, mais je me demande si cela s'est fait au cours des six années ou si cela a commencé directement après qu'il ait vu Rick mourir sur le pont. Après tout, à cet instant précis, il part seul, dos à nous, dans un moment d'ailleurs déchirant. J'ai adoré Daryl dans l'épisode 7 parce que l'on voit qu'il n'a pas fait le deuil de son frère de cœur après six ans. Je savais qu'il avait essayé de le retrouver, c'était la seule raison de son exil en plus du fait que c'est un mec solitaire qui préfère vivre seul que de montrer ses sentiments. C'est bien le Daryl que l'on connaît à ratisser toute la zone sans relâche. Il est génial dans cette saison de toute façon. Au moins, nous avons la confirmation qu'il persiste des doutes sur la mort de Rick au sein du groupe, même si certains essaient de tourner la page et de considérer qu'ils ne le reverront jamais, qu'il soit mort ou pas. Mais pas Daryl. Bien que cela viendra peut-être (sans doute, hélas). La petite escapade entre lui, Carol et Henry fut intéressante à suivre. Daryl qui s'est trouvé un chien. J'ai eu peur qu'il meurt à un moment, la cruauté des scénaristes étant sans limite, mais heureusement, non. Finalement, Daryl décide d'accepter de suivre Carol à la Colline pour paterner le petit Henry. Hâte de voir la suite à ce niveau. Henry qui veut pécho Enid. Des retrouvailles sympas entre Daryl / Carol et la Colline, pour de suite se lancer dans le sauvetage de Eugene. Dernier plan qui laisse songeur sur la suite. Vivement le dernier épisode de la mi-saison ! J'ai peur qu'un personnage y passe même si c'est peut-être trop tôt, trois épisodes seulement après la "mort" de Rick. Eugene ne peut pas mourir maintenant, pas quelques heures après que l'on ait découvert son tout nouveau look et caractère ! Jesus non plus, vu la promesse qu'il a faite à Maggie. Je m'interroge juste sur Michonne and co' qui sont en train d'amener le nouveau groupe à la Colline : vont-ils y arriver tranquillement, ou vont-ils croiser la route de Daryl (les retrouvailles Daryl - Michonne, une scène que j'attends pas mal) / Jesus, qui risquent eux-mêmes de se heurtes aux Chuchoteurs ? J'ai la hype car outre les événements qui sont comme d'habitude plein de tension, la présence des Chuchoteurs qui rôdent (je suppose que ce sont eux quand la sourde-muette regarde dans la forêt) rajoute du stress et je suis sûr qu'il peut se passer quelque chose de gros dans le prochain épisode, bien qu'il y ait probablement plus de chances que les scénaristes nous balancent un cliff' de bâtard au lieu d'en montrer beaucoup (cf. mi-saison 6 ou encore mi-saison 8). J'ai l'impression de revivre les moments où l'on découvrait petit à petit la menace des W, puis des Sauveurs. Pour l'instant, je survis sans Rick, mais c'est difficile, comme le disait Michonne dans l'épisode 6. On va vers l'avant. Et l'avenir qui nous est teasé peut être puissant d'après tous les teasings que l'on a. Vivement le 9x08 ! P.S. La figurine de Rick.
  4. Rick Grimes

    Tournoi de popularité des Pokemon

    Fantominus et Mackogneur qualifiés. Salamèche et Aligatueur qualifiés.
  5. Rick Grimes

    Tournoi de popularité des Pokemon

    C'est peu probable de ne pas aimer un seul Pokemon sur six dans un second tour, mais je suppose que cela peut arriver une fois ou deux. Solution : tu votes pour les six Pokemon. De cette manière, cela ne change rien au résultat final du groupe, et tu peux voter dans l'autre groupe sans crainte. Merci au passage de jouer le jeu au niveau des commentaires depuis le groupe de Libégon, cela ne fausse pas du tout le tournoi. ---------------------------------- Fantominus. Cette famille. En suivant, j'ai eu du mal à me décider entre Magirêve, Élektek et Mangriff, mais allez, va pour Mangriff que j'ai toujours trouvé bien classe et dont j'adore le duel avec Séviper. Vive la 3G ! D'ailleurs, sa version Shiney est sublime également. Mackogneur a une aura particulière mais je ne sais toujours pas si j'aime beaucoup ou pas. Il fait partie de ces rares Pokemon. Quant à Embrylex, je l'aime probablement beaucoup moins que la majorité des gens, mais il reste une bonne base qui a ce qu'il faut pour être en fin de Pokédex. Salamèche. Comme une évidence. Meilleur Starter jamais. Va pour Rhinoféros ensuite, même si j'ai pas mal hésité avec Togepi qui est culte. Pour son caractère de bon gros bourrin de la 1G, pour celui d'Auguste et pour son robot dans l'épisode de l'île des Pokemon Géants. Aligatueur est une évolution finale de Starter 2G, donc j'aime bien par définition, bien qu'il soit sans doute celui que j'ai le moins joué. Lougaroc est beau. Galekid et Ponyta sont des bases sympas.
  6. Rick Grimes

    Tournoi de popularité des Pokemon

    Effectivement, j'ai oublié de le mettre au début. Enfin, après, vu que c'est un tournoi sur une oeuvre unique, normalement, il ne devrait pas y avoir de vote blanc (sauf potentiellement parmi ceux qui n'ont pas fait toutes les générations, et il y en a pas mal au final). Psykokwak et Lucario qualifiés. Feunard et Onix qualifiés.
  7. Rick Grimes

    Tournoi de popularité Inter-Manga 2018

    Les élitistes qui critiquent les personnages populaires et prennent de haut les valeureux forumeurs qui votent pour, cela existe depuis le début et ce sont toujours les mêmes, on ne va pas les changer si facilement. C'est triste, et je sais que c'est difficile, mais il faut essayer d'en faire abstraction. En tout cas, je te soutiens dans ta croisade. On est peu à défendre les gros par écrit face aux autres, mais on a une bien plus grande armée de l'ombre. Sur ce, Donquixote Doflamingo, bien sûr. Ce boss.
  8. Rick Grimes

    Tournoi de popularité des Pokemon

    Artikodin et Cizayox qualifiés. Tortank et Gardevoir qualifiés.
  9. Rick Grimes

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 7] (2)

    Yep. Annonce faite dans le premier teaser officiel de la saison 8 : Attention tout de même à ceux qui ne sont pas à jour dans la série, cette vidéo regroupe toutes les images marquantes des sept premières saisons. La vidéo la plus spoilante de tous les temps.
  10. Rick Grimes

    Les news du cinéma

    Énorme. Je me tiens tellement au courant dernièrement que je ne savais même pas qu'un film live allait sortir, alors que je suppose que c'est connu depuis un moment. Voir les Pokemon dans le monde réel, un rêve de gosse qui va devenir réalité. Ce n'est pas l'histoire et les personnages humains que j'imaginais, et j'espère juste qu'ils ne vont pas trop dénaturer Pikachu avec la voix de Deadpool (quand même), mais rien que pour le bonheur de voir des Pokemon réalistes interagir avec de vrais humains et probablement une batterie de clins d’œil et autres références, j'irai le voir. Un film Pokemon quoi.
  11. Rick Grimes

    Toy Story 1, 2, 3..... et bientôt 4 !

    Les amis, les choses sérieuses vont bientôt commencer : Dans un peu plus de six mois, les jouets reviendront, neuf (!) ans après.
  12. Rick Grimes

    Marvel Cinematic Universe

    R.I.P. le grand Stan Lee. Une légende qui est celui qui à l'origine nous a permis à tous de vivre tous ces films et dernièrement l'exceptionnel Infinity War. Pour la fin d'une ère, ce serait génial qu'il ait eu le temps de tourner ses deux derniers caméos, pour Captain Marvel et Avengers 4. En espérant que ce dernier lui soit dédié.
  13. Rick Grimes

    Tournoi de popularité des Pokemon

    Moi c'est depuis le début du tournoi, je rate un groupe sur deux dans mon propre tournoi. Par contre, Haar ouais, c'est dramatique de ne pas jouer le jeu à ce point. Enfin toi ce n'est pas mieux avec les commentaires pour un groupe sur deux le même jour. M'en fous, je peux quand même compter les coms que tu n'écris pas vu que je sais pour qui tu votes. Artikodin et Kadabra. Le premier est l'un des trois oiseaux légendaires, donc forcément, la grande classe. Je préfère Électhor, mais je les adore tous les trois. Quant à Kadabra, j'ai toujours été fan de ce Pokemon et peut-être plus qu'Alakazam (cela doit être kiff-kiff). C'est dingue. Mais je trouve son design sublime, et c'était toute une aventure et un rêve d'en capturer un direct au lieu d'avoir Abra. Dommage pour Abra du coup que j'aime beaucoup aussi. Leveinard, la base. Cizayox est sympa mais je préfère Insécateur. Crocodil doit être l'un des Pokemon dont je me fous le plus dans ce tour 2. Tortank et Gardevoir. Fort dommage pour Nosferalto pour qui j'aurais bien voulu voter, mais il reste Nostenfer donc c'est bon. Steelix est cool et classe mais je préfère un poil Onix. Nidoqueen et Otaria sont deux Pokemon de la 1G donc notables, mais sans plus.
  14. C'est le moment où je fais mon retour sur ce topic, car il le faut... Je n'avais pas commenté la série depuis une éternité. Depuis le dernier épisode de la saison 7 si je ne m'abuse, que j'avais trouvé bien jouissif mais que je n'avais pas commenté, car j'ai souvent du mal à commenter les derniers épisodes, c'est connu. Ensuite, n'ayant pas parlé de cet épisode, j'ai zappé toute la saison 8. Plusieurs fois, j'ai voulu revenir, mais à chaque fois, je me faisais prendre au piège, je me disais que je voulais commenter tous les épisodes que je n'avais pas évoqués, mais forcément, plus le temps avançait, plus il y a d'épisodes à commenter, et donc moins je le faisais. C'est dommage car j'ai bien aimé la saison 8. Ce n'était peut-être pas la meilleure, on est d'accord sur ce point, mais j'ai adoré le fait qu'ils mettent en scène une vraie longue guerre, du début à la fin, avec les plans, la stratégie, les trahisons, les gros combats, les dilemmes des leaders, etc. On a vu une guerre pendant une saison entière, il n'en fallait pas moins pour terminer l'arc des Sauveurs, et en ce sens, j'ai vraiment kiffé pour ma part. Il y avait également le coup des flashforwards qui m'a tenu en haleine comme rarement. Puis une batterie de scènes mémorables, comme dans chaque saison. Sans oublier que ma période d'absence sur le topic a fait que je n'ai même pas commenté la mort qui me semblait avant qu'elle ne survienne la moins probable de la série, car je pensais que Carl ne pouvait pas mourir avant la fin pour reprendre le flambeau de Rick... Visiblement, je me suis trompé, mais j'aurais dû le comprendre quand je voyais que Judith survivait sans problème et commençait même à grandir... R.I.P. le petit bonhomme qui, sur la fin, devenait génial... Je ne sais pas si je dois le remercier ou non car c'est à cause de lui que l'on n'a pas eu la mort tant attendue de Negan qui aurait été d'une jubilation hors du commun (bien que la fin de la saison 8 soit bien forte malgré tout sous l'arbre, le dernier duel entre Rick et Negan étant hyper intense), mais c'est grâce à lui que l'on a ce début de saison 9 qui est pour moi excellent, change en parlant de construction au lieu de destruction, revient aux bases de la série, et surtout, prend tout son sens avec le dernier épisode en date, le fameux épisode 5. Saison 9 épisode 5 : What comes after Faisons tout d'abord un petit retour en arrière. Nous sommes à la fin du dernier épisode de la saison 8, celui qui voit enfin Negan tomber. Tomber, certes, mais pas mourir, puisque Rick décide de l'épargner pour rendre hommage à la mémoire de Carl. Forcément, cela a laissé des séquelles du côté de Maggie, qui ne peut accepter cela. Daryl non plus, probablement en priorité parce qu'il se sent responsable de la mort de Glenn. C'est à ce moment-là que nous découvrons que Maggie et Daryl veulent "trahir" Rick. Alors, à cet instant précis, c'est extrêmement flou, parce que l'on ne sait pas vraiment ce que cela signifie. Fomenter un coup d'état ? Aller jusqu'à le tuer ? Ou juste ne plus le suivre sur toutes ses décisions ? Les deux premiers points, surtout le second, m'ont toujours paru absurdes et je n'y croyais pas, ce n'est pas possible que Rick et Maggie / Daryl se déchirent à ce point après avoir vécu tant de choses. Mais bon, je me disais que cette histoire de guerre interne pouvait être intéressante et changeait des deux précédentes saisons, donc j'avais hâte de voir cela. Quelques semaines après la fin de la saison 8, la tragédie tombe : le départ de Rick Grimes / Andrew Lincoln au cours de la saison 9. News à côté de laquelle il est impossible de passer quand l'on nage dans le monde des séries comme moi. La déception, la frustration, la tristesse, tout un tas de sentiments qui me passent par la tête quand j'entends cette nouvelle. Pourquoi ? Je pensais que The Walking Dead était l'histoire de Rick Grimes, je pensais qu'il serait là jusqu'à la fin pour léguer son héritage (Judith uniquement, puisque Carl est mort prématurément) au monde, quitte à mourir en le faisant. Après avoir appris ce départ, je me suis instantanément souvenu de la guerre civile sous-entendue par Maggie et Daryl, et j'ai fait automatiquement le lien. C'est là que j'ai commencé à avoir réellement peur : la peur que Rick meure, et meure des mains de Maggie / Daryl. Inconcevable, impossible, inacceptable. Depuis ce jour, j'ai vécu loin des news sur The Walking Dead, pour essayer d'en savoir le moins possible sur la suite et la fin de Rick. J'ai même réussi à passer au travers de l'actualité spécifiant que Rick Grimes allait mourir. J'en suis resté à son simple départ, mais je ne savais pas qu'il était annoncé qu'il allait mourir. Ce qui n'a rien changé au fait que j'avais grande peur qu'il meure, cela a peut-être même accentué cette appréhension. J'essayais de garder espoir quant à sa survie, mais je ne voyais pas dans quelles mesures il pouvait simplement quitter le groupe, et connaissant cette série, j'avais du mal à croire à une survie. La saison 9 commence et, comme un parano, je vois dans la majorité des interactions entre Rick et Daryl / Maggie une preuve supplémentaire que leur relation va petit à petit se détériorer. Enfin, surtout entre Rick et Daryl, qui ont principalement des dialogues froids et terre-à-terre, sans émotion ou compréhension de l'autre. Entre Rick et Maggie, encore, cela passe, car les deux sont des leaders, et en cette qualité, ils essaient forcément, consciemment ou non, de concevoir le point de vue de l'autre. Puis vient la fin de l'épisode 3. J'ai vraiment vu la fin de Rick dans cette scène. Daryl et Maggie qui laissent faire les filles d'Oceanside qui ont choisi de venger leurs maris en zigouillant du Sauveur. Si Rick l'apprend, il va péter un câble, Daryl et Maggie vont essayer de le neutraliser, et cela va mal tourner. Heureusement, l'épisode 4 enterre toute cette guerre civile et nous fait comprendre que cela a toujours été un faux problème. La petite escapade entre Rick et Daryl nous le montre avec brio. Dans un premier temps électrique, avec un début de fight entre brothers, l'ambiance entre les deux devient plus dramatique et émouvante lorsqu'ils décident enfin de s'expliquer. Dialogue hyper fort et intense, notamment du côté de Daryl qui exprime ses émotions comme il le fait rarement. S'ensuit une superbe séquence d'entraide face au danger zombie, avec de la tension mais surtout de la rage des deux frères, pour se sortir de cette situation. Le moment où ils se séparent finalement lorsque Rick prend la décision de rester pour dévier la meute est déchirant, leur "Be safe" sonnant comme un adieu. La fin de l'épisode, le choc, confirme la fin d'une ère... L'épisode 5 arrive. J'ai la boule au ventre avant même de commencer car je sais que c'est très certainement le dernier épisode de Rick Grimes. Je n'ai jamais autant stressé de toute la série que lors de cet épisode, excepté pendant les épisodes 6x16-7x01, qui correspondent à l'entrée en scène de Negan. C'est-à-dire que l'on sait qu'il va se passer quelque chose, et quelque chose d'énorme qui va changer la série toute entière, mais l'on ne sait pas quand ou comment. Il y a une telle tension... Dans mon cas, cela m'a encore plus affecté car l'on parle de Rick, mon personnage préféré de la série et mon personnage masculin préféré toutes séries confondues avec un ou deux autres maximum. J'avais mal au ventre pendant tout l'épisode. Cela commence on ne peut plus intensément avec la suite directe de la fin de l'épisode précédent (logique). Dès le début, un passage clé, car l'on ne sait même pas s'il va se sortir de cette situation horrible. Une tige de métal dans le bide, des zombies qui se rapprochent à grand pas et surtout une difficulté ingérable à se relever du fait qu'il est sur le dos. Une hallucination très intrigante lui permet d'avoir la force nécessaire pour se relever. Rick se retrouve sur son lit de mort du premier épisode de la série, comme pour retracer toute sa vie durant l'apocalypse en commençant par le commencement. La horde d'oiseaux qui se transforme en horde d'hélicoptères est la partie intrigante de la vision dont je parlais. C'est à ce moment que Rick se réveille, dégrafe sa ceinture et parvient à s'extirper de la tige avec une extrême douleur, jusqu'à remonter sur le cheval en agonisant à moitié. Rideau, générique. Introduction de malade pour un épisode qui promet d'être magistral de bout en bout. La suite de l'épisode va être compliquée à commenter tant j'ai ressenti de choses en si peu de temps (un épisode d'une durée normale d'une quarantaine de minutes, au final). Une alternance de scènes de tension de folie où Rick se relève plusieurs fois tant bien que mal, à la limite de la syncope et de la boucherie (mention spéciale à la scène au campement, aussi stressante que surprenante vu que l'on se rend compte qu'il y a eu un carnage), devenant ainsi le fameux Walking Dead, et d'hallucinations superbement mises en scène montrant toutes un pan de la vie de Rick mais prônant toutes le même message. La deuxième hallucination est parfaite : Rick qui se dirige à cheval sur l'autoroute d'Atlanta, rappelant explicitement un plan du premier épisode, avec Shane qui débarque pour retrouver son ami de toujours. La discussion entre les deux est juste pile poil ce qu'il fallait pour conclure leur relation, plus de six ans après, et l'on ne doute pas une seconde que Shane aurait réellement réagi de cette manière pour son frère. La troisième hallucination est belle, puissante, déchirante depuis que l'on sait que Scott Wilson, l'interprète de Hershel, est décédé il y a quelques semaines, soit quelques semaines après avoir tourné cette scène. Le mentor moral de Rick qui lui aura toujours inspiré une grande sagesse. La quatrième hallucination a un gros impact avec un sol fait de cadavres (le "Don't open, dead outside" est 👌), soit l'exact opposé de la belle image que proposait l'hallucination avec Hershel. Des cadavres parmi lesquels on reconnaît absolument tous les personnages principaux du groupe de Rick que la série a connue, que ce soit ceux qui sont morts ou encore vivants. Toutes ces hallucinations qui disent à Rick de persévérer, de continuer pour retrouver et sauver sa famille. Un message ambigu qui prend tout son sens, et peut-être pas celui que l'on avait compris à premier vue, lorsque Rick arrive exténué au pont. Avant d'en parler, je fais une "pause" pour survivre et pour évoquer l'autre moment important de l'épisode : le face-à-face entre Maggie et Negan. Cela commence par une Maggie qui arrive vers la cellule de Negan avec une Michonne qui a attend devant comme si de rien n'était. La tension commence à monter à ce moment-là, et le dialogue entre Maggie et Michonne est extrêmement fort. Michonne décide finalement de ne pas empêcher Maggie de rentrer car elle sait que cela est vain. La discussion endiablée débute entre Maggie et Negan, avec ce dernier qui lui balance les pires horreurs pour l'attiser, et c'est là que l'on se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond. Puis, le choc : Negan craque complètement. Je ne m'attendais pas à le voir comme cela. Je savais bien qu'il avait des émotions puisque l'on nous l'a montré dans les deux saisons précédentes, mais le fait de craquer à ce point... Je pensais qu'il provoquait Maggie pour espérer avoir une ouverture pour sortir, mais pas du tout, c'était pour qu'elle le tue. Dingue de voir Negan comme cela, et cela rajoute encore plus de valeur au personnage. Une énième scène puissante avec Maggie qui réalise finalement que son sort est pire que la mort, que Rick a toujours eu raison et donc qui le laisse en vie pour croupir en prison. Maggie a enfin eu sa vengeance. Interlude terminé, la scène du pont... Cette scène... J'en chiale encore. Les scénaristes sont tellement fourbes. Le moment où Michonne et les autres arrivent en courant sur le pont pour le sauver, j'étais tellement à fond, j'allais exploser de stress, et ils arrivent tous pour le sauver. Énorme soulagement... Jusqu'à ce que l'on se rende compte, au fur et à mesure que la discussion entre Rick et Michonne avance, que ce n'est qu'une énième vision... L'ascenseur émotionnel avec la tension qui remonte à son apogée lorsque la réalité reprend. Rick qui parvient à traverser le pont, les zombies qui le suivent mais qui ne le font pas s'écrouler, le premier zombie qui rattrape Rick et s'apprête à le bouffer... Et la flèche de Daryl qui le sauve. Cette fois, c'est sûr, ils sont bien là pour le sauver ! Mais l'on comprend rapidement qu'ils ne peuvent pas l'atteindre avant qu'il ne soit trop tard. C'est la fin, on le sent, on le voit... La musique qui s'excite dans le dramatisme et l'inéluctabilité, tous les autres qui s'accélèrent pour faire ce qu'ils peuvent, les explosifs qui tombent sur le pont aux yeux de Rick, Daryl qui décoche les dernières flèches pour sauver Rick et commence à comprendre que c'est fini et qu'en décochant les flèches, ce n'est pas pour le sauver mais pour l'aider à en finir... "I found them." Toutes ses hallucinations prennent immédiatement sens. Le pont explose, les zombies tombent, Rick part en héros. La tristesse sur le visage de Daryl... Horrible à voir, tellement poignant... Maggie et Carol en détresse obligées de retenir Michonne... Le semblant de "guerre civile" est loin. A ce moment de l'épisode, je suis au bout de ma vie. C'est si beau, si fort et si triste à la fois... Je viens de voir mon personnage préféré mourir, mais surtout se sacrifier. Je n'ai plus les mots. Mais l'épisode continue, et c'est vrai que l'on avait laissé Anne en partance cette fameuse communauté inconnue, mais sans le "A" ou le "B" qui était censé être sa monnaie de sortie. On la retrouve ici attendant l'hélicoptère, dans la merde vu qu'elle n'a pas de "A" ou de "B", jusqu'à ce qu'elle découvre que... Rick n'est pas mort. \o/ Je revis. Il est sur le fil, mais il n'est pas mort, il a réussi à échouer sur la berge de la rivière, car Rick est un guerrier, il est immortel. Anne propose donc logiquement à l'hélico de le récupérer en tant que "B" (émouvant de voir qu'elle essaie de sauver son "ami" qui l'a sauvée comme elle dit). Ces quelques secondes de silence correspondant à la réflexion des gars de l'hélico pour décider s'ils acceptent ou non furent les plus longues de ma vie depuis un moment. Mais oui, bien sûr, ils acceptent. Rick est donc évacué, pris en charge et ce, sans que son groupe ne le sache. Cruel. Dernière apparition de Rick, fin de l'épisode... Ah non, attendez, il reste un dernier paquet ! Alors que l'épisode était déjà parfait, ils ont trouvé le moyen de le conclure de la meilleure manière qui soit. De conclure l'épisode, l'histoire de Rick et la première partie de The Walking Dead de la meilleure manière qui soit. Sur une transition du plan où l'hélico s'éloigne vers l'horizon, où l'on comprend qu'il s'est passé du temps, on enchaîne direct sur un groupe de tous nouveaux personnages (qui ont par ailleurs l'air déjà cool avec Luna de The 100 et Jacob de Les Animaux Fantastiques ) en mauvaise posture face à une horde de zombies. Interviennent alors un revolver et une gamine qui gueule pour les libérer. Le sourire monte aux lèvres car on commence à comprendre de quoi il s'agit. Les personnages arrivent devant une gamine, sabre de Michonne dans le dos et python de Rick dans la main. C'est bon, on sait. Et là, le moment où elle ramasse le chapeau de Rick / Carl et où elle balance : "Judith, Judith Grimes". Avec la musique de cowboy en fond. Ce swag de l'infini. Si je disais que c'était la meilleure fin possible, c'est pour deux raisons. La première : montrer que Judith est bien la relève, qu'elle est totalement dans les pas de son père, et qu'elle fait honneur à sa grandeur et son héritage. La deuxième : faire une ellipse (une grosse cette fois, de six ans) pour bien délimiter les deux parties de la série, et pour bien faire comprendre que The Walking Dead sans Rick, c'est différent, que c'est une deuxième série qui débute. Et voilà, fin, dernière apparition de Rick dans The Walking Dead. Les scénaristes laissent la porte ouverte à son retour, ce qui est la meilleure nouvelle possible pour moi tant j'étais sûr qu'il allait mourir, mais aussi pour la série pour ma part car je n'arrive pas à concevoir The Walking Dead sans Rick. Je ne sais même pas si la série pourrait y survivre. Mais avec cette ellipse, cette scission claire, c'est probable. J'ai par ailleurs appris, après l'épisode, que trois (télé)films étaient en préparation pour raconter ce qu'il s'est passé pendant ces six ans d'ellipse et continuer l'histoire de Rick. Je suis tellement aux anges de découvrir cela. C'est une bonne manière d'étendre l'univers de la série, et surtout, cela me permettra de revoir Rick. Sans oublier que voir une série que l'on adore au format film (même s'ils seront sans doute diffusés sur la chaîne en téléfilms et non au cinéma) est un rêve de toujours. La production pourrait commencer dès 2019, ce qui implique qu'au mieux, le premier film pourrait sortir fin 2019, ce qui serait génial. Vivement ! Bref, cet épisode restera pour moi l'un des tous meilleurs de la série, et un épisode de mon top 3 inclassable avec le pilote et le 7x01 (que je pourrais presque étendre à un top 5 avec le 4x14 et le 6x09, mais si je commence à faire cela, je vais finir avec un top 10 tant il y a d'épisodes magistraux), malgré pléthore d'autres épisodes exceptionnels que nous a pondus la série. La sortie de Rick et d'Andrew Lincoln est parfaite, je ne vois pas comment ils auraient pu faire mieux, et le petit (gros bonus) avec le fait qu'il soit finalement toujours en vie et donc qu'il pourra éventuellement revenir un jour, bien qu'il persiste à dire aujourd'hui que ce ne sera pas le cas. Rick Grimes, un véritable héros. Depuis le début de la série, il a flirté avec l'anti-héroïsme facilement autant qu'avec l'héroïsme, mais c'est dans un acte héroïque qu'il quitte la série et sa famille. Il a connu la folie, la barbarie, le dictatorship, la solitude, la tristesse, la trahison, etc. Mais s'il y a bien une seule chose qu'il n'a jamais perdu, c'est son sens de la famille, la protection des siens et sa détermination, le fait de ne jamais abandonner dans cette tâche. C'est ce qu'il a toujours fait depuis le début, protéger sa famille et tenter de leur donner une vie digne, de construire quelque chose pour eux. Il a déjà réussi, il a déjà échoué, mais il part sur une grande réussite où le groupe est à l'aube d'une nouvelle ère, c'est lui qui a provoqué cela et il a pu voir le commencement de cela. Il ne pouvait partir que de cette manière, en sauvant sa famille, en assurant un futur pour ce qu'il a de plus précieux : sa fille. Judith Grimes, de qui je suis déjà fan. J'attendais impatiemment le jour où elle sera suffisamment grande pour avoir un véritable rôle dans la série, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle ne pouvait pas faire meilleure entrée en scène. En l'absence de Rick, j'espère que c'est elle qui deviendra la leader (enfin, un peu plus tard, forcément, car elle semble trop jeune actuellement, même si de la part d'une Grimes, cela ne m'étonnerait pas ), et elle pourrait carrément devenir mon personnage préféré dans ceux qui restent. En plus, elle est jouée par l'actrice qui jouait Rey enfant dans l'épisode VII de Star Wars, tranquille. Ce qui est assez dingue, c'est que je redoutais fortement le jour où Rick quitterait la série, car je savais très bien que l'attente des épisodes suivants n'aurait plus la même saveur, que je prendrais moins de plaisir à suivre cette série qui perdure encore et toujours dans mon top ultime de mes séries préférées, et ce malgré le fait que j'adore également les autres personnages, notamment Daryl qui persiste à mon top 1 dans les personnages restants grâce aux derniers épisodes où il a été superbe, aussi badass que touchant. Alors, ce sera toujours le cas, il manquera forcément toujours quelque chose dans la suite, mais ce sera je pense beaucoup atténué par la montée en puissance de Judith. C'est fou ce qu'en une scène, elle peut déjà imposer le respect. Puis, maintenant que l'on sait qu'il y aura trois (télé)films dans lesquels reviendra Rick, je suis presque comblé, même si l'absence de Rick dans la série me fait chier. J'ai quand même hâte de voir comment va se passer la suite, le nouveau look des anciens personnages, les nouveaux personnages, si l'on va continuer sur cette histoire d'hélico et de A et B vu qu'il y a une ellipse de six ans (pour le fait que Rick ne soit pas classé en A, je pense que A et B ne veulent pas dire ce que l'on croit, ou tout simplement que Anne ment pour protéger Rick), quid de Negan et bien sûr le rôle qu'aura Judith. Andrew Lincoln, merci pour toutes ces années, vous êtes un Artiste avec un grand A. L'un des meilleurs, l'un des plus grands acteurs que je n'ai jamais vus à l'oeuvre. Encore une performance remarquable dans cet épisode pour soigner la fin de l'histoire de Rick, pour le sublimer. D'une justesse incroyable, d'un charisme inondant, d'une sensibilité palpable, d'une classe folle. Je ne l'aurai jamais assez dit, mais le fait que la série soit snobée par les cérémonies est une honte, rien que pour cet acteur. Par ailleurs, l'hommage que toute l'équipe de la série lui a rendu, toutes ces dernières photos de tournage furent magnifiques. Sa lettre d'adieu était bouleversante. Cela me donne presque envie de lui en faire une, mais je crois que j'en ai assez dit. On le reverra dans les films, c'est l'essentiel. Et, même s'il veut pour l'instant consacrer plus de temps à sa famille, ce qui est beau, j'espère que nous le reverrons avant la fin de la série (si toutefois il ne meurt pas dans les films ). Hail Rick Grimes !
  15. Rick Grimes

    Tournoi de popularité des Pokemon

    Le mec qui n'a même pas le temps de commenter à son propre tournoi. Dommage pour Exagide même si mon éventuel commentaire pour lui n'aurait rien changé. Sharpedo qui termine dernier, dur. Ronflex et Braségali qualifiés. Caninos et Carabaffe qualifiés. Étant tous les deux arrivés premiers à égalité parfaite (première fois que cela se présente dans le tournoi), j'ai effectué un tirage au sort et c'est Caninos qui a gagné.
×