Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Haar

Moderators
  • Content Count

    20584
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    25

Haar last won the day on September 22

Haar had the most liked content!

Community Reputation

836 Excellent

About Haar

  • Rank
    Dieu de la destruction
  • Birthday 10/25/1995

Recent Profile Visitors

6557 profile views
  1. Haar

    Pronostics Matchs Internationnaux

    1-1 0-2 2-1 2-0
  2. Manga comme anime me faut de tout. Après ça dépend du genre en question, pas besoin de world building dans un slice of life sur la vente de radis par exemple. Mais bon j'accord beaucoup d'importance à tous ces aspect : - Qualité du casting. Ceux-ci n'ont pas forcément besoin d'être dans mes favoris, un rôle bien amené ça peut le faire. Dans Bokurano par exemple, j'ai aucun perso du manga dans mon top 500 et j'ai adoré le manga et l'anime. Mais leur développement est intéressant dans sa gestion. - Qualité des dialogues. La principale tare des genres shojos (trop niais) et shonen (souvent écrit avec les pieds). Et pour le coup ça me tire totalement de l'oeuvre quand j'ai l'impression que c'est un collégien qui les gère. - La qualité graphique. Pas le plus important, c'est rarement un malus mais ça peut surtout être un gros bonus dans le cas de certains auteurs qui dessinent ou mettent en scène l'action de façon impressionnante. Pour les animes pareil, la qualité de mise en scène et l'animation (sakuga) ainsi que la retranscription des émotions sont importants. - Le world building et l'univers en général suivant le type de manga. Très important dans la fantasy et les space opera généralement. - Le scénario, forcément. Et ça vaut pour quasiment tous les genres. Même dans une romance classique ont peut rendre les choses intéressantes en le gérant bien. Je rajouterai le schéma narratif. Mal géré, incohérent ou trop répétitif le tout perd sa valeur.. - Le rythme. C'est très important qu'un manga gère son rythme pour qu'on continu à accrocher. Actuellement je trouve que les mangas du jump n'y arrive plus, pour ça que j'ai drop BNHA entre autre. Puis après y'a pas mal de choses qui dépendent du genre, dans un shonen nekketsu la qualité des combats par exemple même si là à part Jojo et HxH quasiment tout est au mieux moyen si on compte pas les matchs de shonens nekketsus sportifs. Quant au match. Bebop et Monster easy. Elfen Lied est médiocre et Gantz en anime..
  3. Teresa de loin, n°5 ou 6 IM ! Dommage qu'elle n'ait pas passé Musashi c'était pas loin.
  4. Spike assez facilement malgré un niveau très relevé ! J'adore Thorfinn surtout passé la dizaine de tome en fait. Mais Spike doit être mon top 6 IM donc il lui reste une certaine marge.
  5. Du coup oui j'ai mon brevet, un bac S mais aussi le permis au passage. ^^ @Othy
  6. Bon j'avais un peu de tmps, j'ai rattrapé mon retard (j'étais chapitre 2 donc autant dire que..). C'est pas bon, clairement. On est sur du shonen standard, mais pas dans le bon sens du terme. Mais je trouve l'ambiance plus appréciable que les deux derniers arcs de FT. Donc j'ai pris plus de plaisir que sur la fin du manga en lisant cette suite ce qui est plutôt positif pour le coup. Mais bon les rapports de force sont vraiment pétés. Les Spriggans étaient vraiment au dessus du lot, bien plus fort que les guildes noires qui étaient au top d'Ishgar. Zeref est sensé être le plus grand des mages et Acnologia la plus grosse menace. Mais la première guilde qui passe met à mal des gars du niveau de Natsu, Erza&Grey 1 an après leur niveau de fin du manga. Et l'histoire des 5 dieux dragons devenus plus fort qu'acno, cette surenchère. Mais paradoxalement c'était un peu obligatoire si on gardait la team du héros de FT vu que seule une immense menace pourrait les faire galérer. Cela étant j'ai quand même du mal à l'accepter ça complique trop de choses. Et le sentiment de progression des personnages de FT a toujours été mal géré (surtout Natsu qui n'évolue pas d'un pouce visuellement) mais là j'ai l'impression de les avoir vu régresser depuis. Du coup pas vraiment de note positive si ce n'est que le dessinateur imite plutôt bien FT et que l'ambiance reste assez sympa. Après c'est pas dramatiquement mauvais. Juste que ça innove pas, que c'est cliché, que l'ecchi est mal placé et que la formule FT marchait pendant 30 volumes mais était complètement usée sur la fin du manga et que nous la resservir mouais. C'est vraiment une suite "pour les fans". Enfin je parle mais j'ai commencé FT au collège et j'ai maintenant 24 ans, c'est probablement suffisamment intéressant pour un jeune collégien d'aujourd'hui puisqu'une autre qualité que je donnerai à cette suite actuellement c'est que le rythme est plutôt bon. Mais d'un œil plus sérieux c'est sur qu'entre ces dragons sorti de nulle part, la zéref blanche etc.. c'est difficile de prendre tout ça au sérieux. Du coup je lis ça sans réfléchir pour m'éviter de trop facepalm et ça va mieux. Toujours un plaisir de voir Laxus mettre les antagonistes en pls. M'enfin je suivait surtout FT (certes Laxus) Ultear et ce coup-ci je pense pas qu'on l'a reverra et c'est logique. Par contre où est passée Meldy ? Si y'a bien un perso que j'aimerai revoir c'est elle du coup. Et Eileen mais vu qu'elle est morte ça va être complexe. Jura aussi ça serait sympa. De toute façon cette histoire est aussi et surtout faire pour le fan service donc on reverra forcément ceux là et quelques autres comme Lyon j'imagine.
  7. Kaori sans aucun doute. Je la préfère largement aux trois autres dont je suis particulièrement fan aussi cela dit.
  8. Morgiana de très peu, beaucoup plus serré que hier pour le coup. J'ai beaucoup d'affection sur le personnage ça l'aide ce soir, car j'ai une large préférence pour l'évolution de Thorfinn qui n'est pas spécialement intéressant au début du manga mais qui le devient par la suite. Pour Kaori la marche était trop haute.
  9. Arf j'ai moi même coché que la Licence 3 qui est moins point d'arrêt actuel haha. Pour l'instant c'est stand bye pour ma part, j'ai pas encore décidé de ce que je ferai après mon année sabbatique. Et concernant le fruit je préfère celui de Marco.
  10. Haar

    Anime : saison en cours et à venir [Automne 2019]

    Bon je fais pas High Score Girl s2 et Chihayafuru s3 car je suis pas à jour dans les animes respectifs mais ce sont des oeuvres que j'apprécie. Pour ceux qui est des animes qui continuent depuis cet été : 3/ Fire Force : Le manga est une grosse daube. L'anime lui se regarde grâce à l'énorme staff du studio David Prod qui rend le tout délicieux pour la rétine. Vraiment, c'est super joli, surtout au niveau des couleurs. Et ça compense le contenu pas intéressant de l'oeuvre. Après c'est clairement pas un must-watch. 2/ Dr Stone : A la base je préférais Fire Force. Enfin en manga je trouve Stone meilleur, mais avec le bonus visuel FF était plus sympa à suivre pour moi. L'adaptation de Stone est pas mauvaise mais c'est plus la source qui me pose problème. Avec un setting aussi intéressant, l'auteur n'en fait rien et le manga n'est pas foufou à lire. Sauf que le dernier arc de l'anime se révèle être déjà plus sympa et le fait passer devant FF. Tout le passage qui permet d'aider Ruri est relativement sympa, plus que le début médiocre en tout cas. Maintenant c'est quand même un gros gâchis de faire quelque chose de moyen alors que je trouve que l'idée du synopsis déborde de potentiel. 1/ Vinland Saga : On est 10 niveau au dessus et pourtant comparé au manga c'est décevant. Le choix d'inverser l'ordre du manga ne m'a pas paru très pertinent. Malgré tout ça suffit amplement pour être dans les meilleurs animes de ces dernières années. Bon Thorfinn est pour le moment pas très intéressant donc c'est Askeladd qui sauve les meubles et plus généralement son ambiance, entouré du folklore viking qui est rafraîchissant. Passons aux nouveautés : 25/ Nanatsu no Taizai Saison 3 : Bon là que dire. Déjà je trouve le manga horriblement nul avec son casting atroce en dehors de quelques rares perso (Merlin et Ban en tête). Mais là Deen aide vraiment pas le manga. Parce que la qualité technique de l'anime est déplorable, bien loin le temps ou Deen nous sortait deux extraordinaires saisons de Rakugo qui semble être un petit miracle au milieu du nombre de daubes qu'ils ont pondu. Et là pas de miracle, on se rappelle des cas To Aru&One Punch Man de 2018 et 2019 du côté de JC Staff. NnT les rejoins tant c'est massacré à la hache. Bon les soucis de rythme pourraient passer, mais les visuels pauvres animes avec les pieds font que c'est vraiment l'anime le plus désagréable à regarder de la saison. 24/ Kandagawa Jet Girl : Sacré daube mais avec ce synopsis on s'en doutait. C'est limite voulu. Je m'y attendais j'ai lancé ça en sachant que c'était un nanar c'est limite drôle du coup, mais je pense pas tenir. 23/ OreSuki : Sûrement l'un des meilleurs animes de la saison pour beaucoup. Je peux comprendre car pour le coup la réalisation est bonne et que le début "surprend" vite fait en prenant soit disant à contrepied le genre. Mais je trouve que parce qu'il prend à contre-pied ce à quoi on est habitué l'oeuvre se satisfait de cet aspect là et au final montre quelque chose qui ne croustille pas sous la dent. Et je trouve les personnages particulièrement agaçants. Nul doute que ça plaira a bon nombre de lycéen donc je ne déconseille pas pour autant, mais pour ma part j'ai envie de baffer le cast à chacune de leurs interventions. 22/ Shinchou Yuusha : Kono Yuusha ga machin : Aucun intérêt. Déjà c'est moche, comme KonoSuba. Et ça copie KonoSuba sur la façon de présenter les choses. Sauf que KonoSuba est vite fait amusant par moment. Là c'est juste grotesque et pourri. Les personnages sont chiant. On a encore le setting habituel isekai en mode parodie, sauf que même ça c'est trop fait. L'ep 1 de la saison sur lequel je me suis le plus ennuyé. 21/ Granblue Fantasy Saison 2 : La direction artistique est toujours aussi sympa mais sinon c'est pas intéressant pour un sous. 20/ Kabukichou Sherlock : Meh, un épisode un très moyen techniquement. Rien ne m'a plus dedans à part le fait de voir du Rakugo. Les personnages sentent vraiment le réchauffé en dehors peut être de Sherlock lui même, mais il ne m'emballe pas non plus. La résolution de l'enquête ne m'a pas plus, d'ailleurs c'est la cas de l'ensemble de celle-ci. Certes c'est une introduction mais j'ai trouvé ça tellement faible que je pense pas continuer. 19/ Azur Lane : Au moins ça retrace des grandes batailles ? Pas vraiment intéressant cela dit, des waifus bateau qui se battent en duel, le cerveau japonais développe des concepts vachement improbable, même les meufs à poils qui se battent sur des jetski dans Kandagawa sont plus crédible. Maintenant ce n'est pas non plus si mauvais et déjà bien meilleur que KanColle qui a le même principe. Je recommande pas. 18/ Hataage Kemono Michi : J'ai rigolé devant l'absurdité des scènes sur les deux premiers épisodes mais ça devient déjà laçant. Après on reste dans le même genre d'oeuvre que KonoSuba du même auteur et certaines scènes rappellent bien le style de l'auteur. Mais rien à faire je trouve ça passable et je suis pas sûr que où l'histoire veut nous mener m'intéresse. 17/ Bokuben saison 2 : C'est toujours aussi mauvais mais pourtant à force je commence à m'attacher à certains personnages. Enfin "mauvais" là aussi c'est une histoire d'âge. Trop cliché vu/revu, un mixe entre Nisekoi et Gotouboun mais en moins intéressant. Vraiment trop bourré de cliché mais certains lycéen aimeront aussi. OreSuki est je pense bien meilleur objectivement. 16/ Choujin Kokousei Tachi (en gros les 7 héros dans un isekai) : Alors là on est sur quelque chose d'à la fois mauvais et fun à regarder. Pour l'instant ça me déplaît pas (en dehors de l'ep 1 qui était vraiment chiant). Enfin c'est vraiment pas le saint graal mais au moins je m'ennui pas vraiment. Après c'est toujours jouissif de voir à chaque épisode un nouveau gros riche bien dégueulasse prendre une branlée. C'est tellement cliché que ça en est désespérant mais ça marche toujours. Pas sûr que je finisse, faut voir si le côté naze l'emporte sur la distraction. C'est pas gagné. 15/ Honzuki no Gekokujou : Alors ça a du potentiel, un isekai avec une main girl qui veut être libraire dans un monde ou il y a quasiment aucun livre. C'est plus intéressant que le setting random de l'isekai et ça a l'air paisible. Maintenant le soucis c'est le pacing. L'ep 1 donnait envie de dormir donc c'est assez compliqué de s'y plonger pleinement. A voir avec le temps si ça évolue positivement ou non. Car techniquement c'est très faiblard. 14/ Assassins Pride : Un peu le même soucis que les 7 héros truc. C'est assez nul et cliché mais ça se suit car on a des "méchants" suffisamment lourdingue pour qu'on ait envie de les voir se faire botter le cul. Par contre la relation entre les deux MC me fait déjà flipper tellement ça sent pas bon à des km. Je sais pas quoi dire de plus j'ai du voir que 2 ep je crois et ça se suivait mais c'est le genre d'anime qui empire au fur et à mesure. 13/ Shokugeki no Soma Saison 4 : Pas mal de rush et une réalisation plus médiocre comme d'hab avec JC Staff et comme dans les précédentes saison de l'anime. Bon ça se laisse suivre, mais encore une fois rien que pour les dessins de Shun Saeki préférez le manga. 12/ Fate/Grand Order Babylonia : Que dire ? Propre techniquement, c'est joli. Par contre l'histoire à que très peu d'intérêt. A part si vous êtes du genre à baver sur Gilgamesh ou Ishtar je vois pas trop comment être impatient de voir la suite d'un anime comme ça. Mais bon être pas mal techniquement ça suffit à être au dessus d'une partie des animes de la saison et on va dire que le décor/la période explorée, même si c'est de loin est sympa. 11/ Boku no Hero Academia saison 4 : Là aussi Bones rassure, on est sur quelque chose de très propre en terme de réalisation. Cela dit on est pas encore plongé dans quelque chose d'intéressant. L'arc Overhaul est pas mal donc ça devrait être cool à suivre par la suite. Après rien de transcendant, MHA est un shonen sympa mais pas beaucoup plus. 10/ Mairimashita Iruma-kun : Un anime avec une DA/un style quand même à part, assez surprenant. Bourré de quiproquos tantôt funs, tantôt lourdingues mais qui dénote avec le reste de la saison. C'est un peu plus original que la soupe habituelle on va dire. Du coup je prend. Même si ce n'est pas transcendant, la bonne humeur qui s'en dégage me plaît pour l'instant. 9/ Hoshiai no Sora : Je n'en ai vu que 2 épisodes pour l'instant. J'aime bien la pellicule passé sur l'anime. Bon ça rappelle le très mauvais Battery et très vite fait Just Because, mais ça un charme que j'aimais déjà sur Battery en fait qui était mauvais pour son drama sans queue ni tête. Et là je sens que ça risque de tourner aussi sur du drama. L'essentiel c'est de voir s'il est bien géré. L'aspect positif c'est que l'oeuvre semble être proche de ses personnages et assez mature pour ne pas en faire trop. Le soucis c'est que ce genre d'anime a un lot de personnage généralement assez lourd/stupide pour permettre à l'histoire d'avancer. Du coup je suis assez dubitatif sur le rôle de chacun dans la suite de l'anime (surtout la fille qui semble hors sujet total pour le moment). 8/ No Guns Life : Je n'ai vu que l'ep 1 pour le moment. Comme le manga je trouve ça très moyen mais... mais j'adore l'ambiance très early-2000 qu'il s'en dégage. Le côté hard-boiled est peut être présent de manière un peu trop excessive (me semble que ça plaire à @Papy ça 😏 ) mais ça se fond bien dans cette ambiance neo-noire proche du style cyberpunk. Du coup je suis charmé encore une fois (comme le manga) par tout ce qui implique la forme. Mais le fond devra me séduire davantage car je n'avais pas continué le manga justement parce que l'histoire ne m'intéressait pas. 7/ Watashi, Nouryouku trucmuche : Encore un isekai, mais c'était très chill. Une meuf réincarnée qui veut être average pour vivre pépère. Concept déjà plus rare que la parody classique. Mais c'est vraiment le côté chill un peu non non biyoresque qui rend l'anime sympa. Bon ça serait jamais transcendant là aussi et ça peut se perdre en route mais l'épisode 1 mettait de bonne humeur. 6/ Ahiru no Sora : On est sur quelque chose de méga ultra conventionnel. Faut dire que Dream Team chez nous en France a commencé au début des années 2000. On est pas sur un pionnier, mais sur un successeur de la période Slam Dunk, bien plus ancien qu'un Kuroko. Et ça se sent car toutes les tropes qu'on connaît sont là, tout et vu et revu ou presque. Chaque façon de mettre les personnages en avant, de les faire se rencontre/développer c'est toujours du déjà vu. Notamment le côté un peu "racaille" des personnages qu'on retrouve dans Rookies, Slam Dunk, Angel Voice et bon nombre de mangas sportifs. Maintenant vu et revu ne veut pas dire mauvais forcément. Ahiru no Sora à défaut d'être original en 2019 fait bien ce qu'il veut faire et c'est tant mieux. En espérant que la suite s'améliore malgré tout car pour un manga aussi long (encore en cours aujourd'hui) un auteur doit forcément s'améliorer. Bon l'ep 5 sera sûrement très prévisible, espérons qu'une autre saison suivra. 5/ Sword Art Online Saison 3 : Alicization part 2-1 : C'est surprenant mais j'ai bien aimé cette entame. Sauf la fin de l'ep 2. On va enfin passer au chose sérieuse, en plus pas de Kirito à l'horizon (pour le moment) pour faire son Gary-stue. Quel plaisir. Bon je me répète mais là aussi ce n'est pas transcendant. Mais c'est efficace et visuellement l'ep 2 était très solide. On est sûr de la pure distraction ici, donc clairement pas une oeuvre profonde mais vu qu'on arrive sur la partie la plus sérieuse d'Alicization j'espère que ça sera d'un autre ton que le début de la part 1. 4/ Babylon : Je le répète souvent, on se tape plein d'isekai en carton mais certains genre sont vraiment en retrait. Je me plaint souvent que c'est le cas des genre policier&thriller. Mais on n'est plutôt bien servit dernièrement. Après le sympathique sans être ouf Cop Craft la saison dernière, Babylon se retrouve accompagné de Kabukichou ainsi que la saison 3 de PP cette fois-ci. Et Babylon est une bonne surprise. L'utilisation des codes du genre est visible et je pense qu'on est pas sur l'oeuvre la mieux maîtrisée de l'histoire du genre, mais elle est suffisamment solide pour nous intéresser nous visionneur. En s'appuyant sur une enquête surprenante et des cliff' de fin d'épisodes qui hypent bien la suite. Et bien sûr cette femme.. Je note aussi 2-3 idées de réalisation plutôt intéressante qui permette à l'oeuvre de gagner un peu en charme car de prime à bord c'est assez froid sur la forme. Je considère qu'avec Babylon à cette 4é place on passe vraiment sur des oeuvres à potentiels intéressants. 3/ Beastars : On est encore un cran au dessus. Beastars est une oeuvre d'un autre niveau que ce qu'on a l'habitude de voir en saison. De part les termes abordés certes, mais avant tout la façon de le faire. C'est aussi pour ça que Beastars a gagné le Taisho Awards de l'an dernier. C'est une oeuvre qui se démarque en tout point de ce dont on à l'habitude. Qui arrive à prendre à contre-pied le lecteur sans en faire des caisses, en restant toujours juste et il s'en dégage une certaine sensibilité, féminine qui donne un charme supplémentaire à l'oeuvre. Si la mise en scène de la fille Itagaki (dont le père serait l'auteur de Baki) reste au dessus et est pour moi une énorme force du manga.. force est de constaté qu'Orange a aussi décidé de prendre les choses en main et est probablement avec le n°1 de ce top l'anime qui ose le plus en terme de réalisation et mise en scène. Que ça soit de son jeu de lumière et d'ombre (encore plus intéressant en manga) ou dans la gestion de l'espace (et ces fameuses scènes face à face). La 3D est maîtrisée, on est loin des autres studios d'animation et on sent la maîtrise de celui-ci. Orange est vraiment au dessus du lot. Je note quand même qu'au niveau des fps j'ai un peu de mal, on sent que ça n'est pas aussi fluide qu'un anime classique. Si vous n'aimez pas faire l'anime ET le manga. Je ne peux que vous conseiller de faire le manga qui est clairement au dessus. Maintenant si l'un n'empêche pas l'autre, découvrir l'oeuvre via l'anime peut être aussi très intéressant. Mais n'oubliez pas de vous plonger dans le manga ensuite. Itagaki le mérite. 2/ Psycho Pass 3 : Rien à faire, j'adore l'ambiance Psycho Pass. L'univers plus généralement, ces hologrammes, ces put*ins de flingues de l'espace, ces personnages vicieux qui pullulent. Bon ce premier épisode m'a un peu perdu et y'a pas assez d'ancien à mon goût (need more Akane elle devenait enfin cool), mais c'était quand même bien sympa. J'ai pas grand chose à dire dessus que ça pourrait très bien mal tourner comme être super sympa par la suite en fait. Mais l'ambiance est là, reste à savoir si ça va pas se perdre en essayant d'en faire trop et j'ai aucun doute que les antagonistes ne seront pas Makishima-tier. J'espère être surpris positivement par la suite. Pour l'instant c'est un start sympa mais tout est à prouver. 1/ Mugen no Juunin : Arf c'est dur d'en parler, car si j'ai plus le manga en mémoire je ressent le côté massacre de l'oeuvre. Tout va super vite, ça manque souvent de temps pour se poser/expliquer, certains passages du manga sont totalement éclipsé et inexistant dans ce début d'anime. Mais en fait le manga est tellement au dessus du lot que même en charcutant les détails ça reste au dessus du reste à mes yeux pour le moment. Bon l'anime a bien de la chance que j'ai lu le manga y'a longtemps sinon j'aurais sûrement râler tout le long. Sauf que là je kiffe bien. Bien aidé par la réalisation en fait. Bon l'animation vole pas très haut par moment, je sais pas si y'a un blème de planning, ou si c'est budgetaire parce que je sais pas si les commandes Amazon marche de la même façon qu'un anime habituel. Mais y'a des carences. Par contre je suis un fan absolu de la DA et la colorimétrie de l'anime, certains aspects dans la mise en scène sont des partie prit étranges mais pour l'instant ça marche. Certes c'est le réalisateur de Texhnolyze qui est dans le coup et ceci explique cela. Et pour le coup c'est typiquement mon genre de réal' donc forcément ça me séduit une fois couplé à un manga que j'adore. C'est tellement dur d'étudier ce cas, encore plus quand je sais pas trop ce qui a été enlevé. Là j'ai juste capté l'absence du passif de Manji sur les 2 ep que j'ai vu. Pour l'instant je préfère pas trop comparer et profiter haha. Un bon gros kiffe et c'est rare en saison.
  11. As Rome 1-2 Naples Borussia Dortmund 2-1 Wolfsburg Eintracht Francfort 1-2 Bayern munich Levante 0-2 FC Barcelone Aston Villa 1-3 Liverpool FC Marseille 2-1 Lille Séville FC 1-1 Atlético de Madrid Torino 0-2 Juventus turin Real madrid 2-0 Betis séville Saint-Etienne 2-1 AS Monaco
  12. Kaori facile, la marche paraît trop grande cela-dit on est encore un ou deux crans au dessus d'Askeladd en popularité.
  13. Dis-donc ces quarts sont vraiment marrant entre un duel claymore et un duel watanabe, le hasard fait les choses bizarrement. Du coup ça sera Teresa mon perso préféré du manga devant.. Riful. J'adore les deux. Même si je kiffe Galatea et Miria elles sont vraiment plusieurs dimensions au dessus. Et pour le coup Teresa est encore plus haut que Riful.
×