Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Eyndroth

Members
  • Content Count

    21
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Eyndroth

  • Rank
    Rookie
  • Birthday 07/16/1986
  1. Eyndroth

    [Recrutement] Redacteurs HunterXHunter

    Eh ben merci bien! J'attends donc les demandes de dossier en mp Salutations!
  2. Eyndroth

    [Recrutement] Redacteurs HunterXHunter

    L'objectivité, un bien grand mot/problème/débat/... C'est vrai que je cherche plus à lire des textes proches du lecteur, d'où cette tendance à interpeller les gens virtuellement. Mis à part pour les livres où là, bizarrement je ne supporte pas la littérature orale/familière/facile... (Oui, il y a une distinction très grande entre la notion de texte et celle de livre, pour moi en tout cas)
  3. Eyndroth

    [Recrutement] Redacteurs HunterXHunter

    Je peux t'assurer qu'écrire ce dossier était un peu stressant mais pas du tout une corvée, l'humour (enfin, le pseudo humour) n'est pas là pour m'aider à finir de rédiger (si jamais écrire se révèle devenir une obligation et que je n'éprouve plus aucun plaisir, je prefère arrêter) et je peux également t'assurer que en vrai, humour = niet. Je fais plus asociale super froide qu'autre chose. Seulement, j'écris souvent de façon automatique, et je relis et reformule très peu. D'où ce style un peu bizarre. (D'où mes notes allant de 5 à 16 en dissertation de français, aussi) Je ne parlerai pas d'équilibre à trouver, je pense que c'est juste mon style de base à adapter selon les critiques que je recevrai. Si vous voulez je vous refais le même en style formel, mais je trouve ça plus ennuyeux (à lire pas à écrire) c'est tout. Et c'est pas du tout la même chose... Oui, je suis quelqu'un de modulable... Et puis oui, faut bien que les correcteurs aient du boulot, faut penser à eux... D'ailleurs Madhatter, pourquoi n'as tu pas postulé pour un poste de rédactrice?
  4. Eyndroth

    [Recrutement] Redacteurs HunterXHunter

    A ton avis l'emploi du "vous" reste acceptable? Oui, je viens de relire ce truc quelques heures après (surtout après avoir dormi et digéré mes bananes) et c'est clair que ça fait pas très "dossier sérieux pour tous les gens respectables qui veulent apprendre", mais plutôt "dossier pour des potes"... Ah, l'emploi du "tu"... Une déviance de l'anglais, ça, je suis sûre... Ah, les touches d'humour... Oui, comme je n'en ai pas en vrai j'essaie de compenser avec l'écriture. Mais à la limite, une fois que le texte est écrit, c'est facile de les enlever et de réécrire la phrase si besoin est. Je voulais juste donner un aperçu de mon style en vrai (et encore je vous ai évité les lourdeurs). Si un style très formel est requis, c'est tout à fait possible (on imagine bien que je vais pas écrire un mémoire de cette façon) mais cela me demandera plus de temps (mais bon, jamais plus de 2 semaines, hein?) Bon, on va voir les critiques du maître... (Au moins une chose est sûre, avec moi, jamais de plagiat)
  5. Eyndroth

    [Recrutement] Redacteurs HunterXHunter

    Note pour Madhatter: Bah, oui, c'était un peu d'humour, la proposition indécente... parce que proposition, en message privé, voilà voilà... Hum hum... Sinon, je vous présente donc ce fameux dossier test... A noter que chaque mot vient de moi, chaque syntaxe pourrie est la mienne, aucun copier coller n'a été effectué sur aucun site. A noter aussi que je n'ai pas mes mangas de HxH sur moi actuellement, juste quelques scans sur mon ordinateur, donc si il y a des erreurs (notamment avec les noms des personnages) c'est parce que j'ai regardé mes scans qui sont en anglais... (pourquoi je n'ai pas mes mangas avec moi? Parce que je vis dans 6m², cité U anglaise oblige...) Bon. Jetons nous dans la fosse. Ah oui, comme je n'avais jamais écrit de dossier de ma vie, il y a peut être des choses en trop ou au contraire qui manquent, ou bien le style n'est peut être pas approprié pour un dossier... Voilà. J'ai fait mes avertissements pour vous éviter une crise en lisant ça. Amen. (Je vous dis pas les kilos de bananes séchées que j'ai ingurgité ce soir pour survivre...) Greed Island. AVERTISSEMENT: Si on réfléchit bien et si l'on tente de traduire, littéralement, ça donnerait quelque chose comme " L'île de l'avidité". Et bien pas du tout. Madame Monsieur, bonjour, bienvenue dans ce dossier consacré à Greed Island. Avant d'entrer de plain-pied dans le sujet, un minuscule rappel serait judicieux... COMMENT ON EN ARRIVE A GREED ISLAND Gon, notre jeune héro, démarre son aventure pour bien sûr, devenir hunter, comme papa Jin. Une fois sa license de hunter professionnel obtenue, sa tante Mito lui donne un petit coffre que lui a légué Jin lui même. Dans ce coffre se trouvent 3 objets: une bague, une carte mémoire et une cassette audio. Voici le début de l'aventure de Greed Island. COMMENT CA MARCHE, GREED ISLAND? La carte mémoire se révèle être une carte mémoire pour Joystation ( l'équivalent de notre playstation, quoi) contenant des données d'un jeu unique, nommé Greed Island. Après diverses recherches, Gon et Kirua apprenent qu'il s'agit d'un jeu pour Hunters, uniquement. Peu d'exemplaires ont été édités (une centaine), aucun n'est encore en circulation, et le prix est exorbitant (pour nous pauvres lecteurs) : 10 milliards de jenis. On apprend également que ce jeu n'a jamais été terminé et qu'une récompense est offerte à quiconque le finira. Par chance pour eux, des exemplaires seront mis en vente aux enchères de York Shin City. Une fois à York Shin, ils rencontrent Zepairu, un mec sympa qui veut se faire quelques sous et les aidera à gagner un peu d'argent (mais pas assez pour acheter le jeu) et retrouvent Léolio et plus tard, Kurapika. Commence alors l'épisode avec la brigade fantôme et Kurapika dont nous ne parlerons pas ici. Une fois cet épisode fini, l'auteur se re focalise sur GI. Malgré le manque d'argent, Gon fait part de son idée à Kirua: leur but n'est finalement pas d'acheter le jeu, mais d'y "jouer" afin de retrouver une quelconque trace de Jin. Ils partent donc voir Battera, un milliardaire qui, pour des raisons encore inconnues à ce stade de l'aventure, achète tous les exemplaires disponibles de GI aux enchères, et offre une récompense de plusieurs millions de jénis pour qui le finira. Etant donné leur jeune âge, ils ne sont tout d'abord pas vraiment pris au sérieux par Battera et Tsezugera, un Hunter Professionnel au service du milliardaire, jusqu'à ce qu'ils évoquent la bague laissée par Jin: il s'agit d'un objet essentiel du jeu. Qu'ils connaissent son existence est la preuve qu'ils ne mentent pas. Tsezugera leur demande alors de montrer leur ren, pour estimer leur force et juger s'ils peuvent vraiment jouer à GI. Mais bon, voilà, des fois ça arrive, ils sont refoulés. Bonne occasion pour eux de trouver leur propre technique. Ils ont une semaine pour y parvenir, car le recrutement officiel des joueurs s'effectuera à cette date. Gon développe donc le Jaken, Kirua, sa capacité de produire de l'électricité. Comme c'est un peu les héros de l'histoire, et qu'ils ont évidemment fait des progrès que même pas toi tu fais en 86565 ans, lors du recrutement officiel, ils sont acceptés, avec quelques autres Hunters. On y est, on va enfin pouvoir voir nos deux petits hunters jouer à GI. Oui mais bon, avant, ils doivent enclencher leur nen, parce que GI ne démarre que comme ça et pas autrement. Puis les voilà téléportés dans un monde intermédiaire où une jolie demoiselle leur explique les règles du jeu. Une fois cette écoute finie, enfin, atterrissage en douceur dans le monde de GI. Welcome! BON, ET LE JEU LUI MEME? Le but du jeu GI est en fait de collecter des cartes. PLusieurs types de cartes existent: les cartes à sort, les cartes à emplacements fixes (il y en a 100, numérotées de 000 à 099) et les cartes à emplacements libres (nombre illimité de cartes, mais seulement 45 emplacements libres pour les placer dans le classeur). Pour terminer GI il faut réussir à collecter les 99 cartes fixes (la centième ou la 000 n'est disponible qu'une fois que tous les emplacements fixes sont complets). Pour cela, 2 sortilèges: Book et Gain, activables grâce à la bague qui sert également de sauvegarde si le joueur est amené à quitter le jeu. Book permet d'invoquer non pas une G-force, mais un livre (original), un classeur plus exactement, dans lequel sont rangées les cartes obtenues (ou volées). Pratique pour faire des échanges de cartes entre joueurs, ranger les nouvelles acquisitions, et indispensable lorsque l'on rencontre un autre joueur qui apparemment n'a pas l'intention de vous proposer une partie de scrabble. Sans son livre, le joueur ne peut utiliser ses cartes à sorts, et ne peut donc pas se défendre ou attaquer. Gain en revanche sert à matérialiser une carte. Ce processus ne marche qu'une fois, une carte redevenue objet ne peut redevenir carte. Tous les objets (des personnes aussi, ou plutôt des personnages) peuvent être transformés en carte, à condition que le nombre maximal de transformations n'ait pas été atteint. Imaginons que la Tour Eiffel puisse être transformée en carte. Le nombre maximum de cartes Tour Eiffel est 3. Si 3 joueurs ont déjà cette carte, le maximum est atteint, et malgré vos efforts laborieux, vous ne pourrez pas avoir la carte Tour Eiffel dans votre joli classeur. Si jamais vous le pouvez (si par exemple, seulement 2 joueurs possèdent cette carte), n'oubliez pas de la ranger dans le classeur avant une minute, sous peine de voir la carte se rematérialiser. Dans ce cas là, la re-retransformation en carte n'est plus possible (faudrait pas pousser mémé dans les orties non plus, tu ranges tes cartes et plus vite que ça, allez hop!) Et si vous le pouvez aussi, restez en vie. Parce que si jamais vous veniez à être raide mort, votre classeur ferait "pouf!" et vos cartes seraient détruites. Mais bon, comme le pense judicieusement Gon, si on meurt, on s'en fout un peu de ce que deviennent nos cartes, non? En ce qui concerne la classification des cartes, très simple. En haut à gauche de la carte, vous avez son numéro. En haut à droite, un autre nombre, qui indique le nombre d'exemplaires actuellement en circulation de la carte. Et juste à côté, une lettre, qui peut être SS, S, A, B, C, D, E, F, G ou H. A quoi donc que ça correspond, cette lettre? Elle indique simplement à la difficulté d'acquisition de la carte, le niveau SS signalant la plus forte difficulté. Pour les cartes à sort, pas vraiment de classification, je dirai juste qu'il existe des sorts offensifs, de protection, de surveillance, de vol, bref, toute une panoplie de sorts disponibles. La connaissance et la juste utilisation de ces cartes est évidemment fortement conseillée pour espérer pouvoir finir le jeu... Il n'existe aucune carte à sort permettant de tuer. EVENEMENTS IMPORTANTS La balade dans GI va permettre la rencontre très importante de Biscuit Kruger, une gamine assez douteuse au début mais qui en vérité, se révèle être un maître du nen, agée de 57 ans. Respect, donc, pour la vieille la demoiselle. Elle va profiter de l'univers du jeu pour entraîner durement et efficacement les deux jeunes amis, qui feront des progrès considérables avec elle. Pendant leur quête de cartes, les 3 vont devoir se confronter à un problème: un joueur dénommé Boomer. Boomer et son équipe approchent de la fin du jeu, mais n'hésitent pas à tuer les joueurs pour cela. Ils représentent le plus grand danger du jeu. Il se trouve que ce Boomer est en fait Gensuru, un joueur que l'on rencontre au début du jeu (méchant!!). Afin de contrer Boomer et son équipe, plusieurs groupes de joueurs vont se réunir (dont le groupe de nos 3 pitits hunters) et former une alliance pour tenter de trouver comment récupérer et garder le monopole des cartes qui manquent à Boomer. Notamment, pour obtenir une carte manquante, les joueurs doivent battre la bande de Laser et ses pirates, dans une suite de défis sportifs. Et pour ça, ils faut des joueurs forts, très forts. Après avoir observé les types de défis proposés, Gon Kirua Biscuit et un autre joueur , Goreinu, se mettent en quête de joueurs, donc, très forts. Ils contactent Tsezugera et son équipe puis tombent sur Hisoka après avoir vu avec alarmement qu'un joueur du jeu avait pour pseudo Kuroro Lucifuru. Retour chez Laser et ses pirates... S'ensuit un épique combat de ballon prisonnier contre Laser, qui est en fait un maitre du jeu. Un de ceux qui ont conçu GI. Une fois qu'il aura été vaincu, il révèlera à Gon qu'il a connu son père, Jin, première personne à avoir eu confiance en lui, et que ce dernier ne se trouve pas dans le jeu. On apprend aussi que GI est un lieu véritable qui existe dans le monde réel. Nos héros ont donc obtenu une des cartes manquant à Boomer et d'ailleurs, celui ci n'attend pas pour se manifester. Il veut la carte. Tsezugera et son équipe (et Goreinu) vont alors distraire l'attention de Boomer pendant 3 semaines pour permettre à Gon Kirua et Biscuit d'élaborer un plan et de se remettre des blessures occasionnées lors du match contre Laser. Durant ce laps de temps, Tsezugera est amené à sortir du jeu, et apprend alors que la récompense de Battera a été enlevée. Explication: Une fois le jeu terminé, le joueur peut choisir d'emporter 3 cartes qui pourront être utilisées dans le monde réel. Battera voulait récupérer la carte LE souffle du grand ange pour guérir l'objet de son amour, malade depuis longtemps. Mais celle ci est malheureusement décédée, et Battera, désespéré, a enlevé la récompense. Retour dans le monde GI Grâce au plan de Kirua, Boomer est vaincu, toutes les cartes sont réunies dans le classeur de Gon, ce qui provoque un quizz général: le gagnant remportera la fameuse carte OOO. Notre petit hunter aux cheveux noirs en bataille remporte le quizz . C'est le début de la fin du jeu... POUR FINIR Gon est invité à se rendre au château de GI, où il rencontre Dwun et List. Dwunl lui dit qu'il ne trouvera aucune trace de Gin dans les environs. En revanche il obtient le coffret où placer les 3 cartes utilisables dans le "monde réel". Ces cartes doivent provenir d'un emplacement fixe et être uniques. Finalement, List et Dwun lui disent qu'ils sont des compagnons de Jin, avec qui ils ont créé GI. Au total, 11 personnes ont participé à sa création: Laser, Elena, Eeta, (deux femmes qui expliquent le jeu et sauvegardent les parties), Dwun, List et Jin qui peut également s'écrire Gin. C'est à partir des initiales des onze créateurs que le nom du jeu a été créé... (rien à voir, donc, avec une quelconque avidité.) La petite troupe finit par choisir les cartes: La carte "Planète Bleue" (une pierre précieuse) pour Biscuit, "La côte d'un tsubo" et "Le collier du chevalier". Biscuit obtient sa pierre précieuse, Gon matérialise le collier du chevalier, objet qui lui permet de déceler les fausses cartes. Puis il sort la dernière carte, qui en fait est une carte à sort: Accompagnement. Puisqu'ils ne pouvaient que mettre des cartes à emplacements fixes dans le coffret, ils ont utilisé un sort de transformation pour changer "Accompagnement" en "Côte d'un Tsubo". Le collier détecte la supercherie, redonne sa vraie apparence à la carte. La carte à sort "Accompagnement" apparait, et est désormais utilisable dans le monde réel. Et Gon va l'essayer, pour tenter de trouver Jin. "Accompany, On! Jin !"
  6. Eyndroth

    [Recrutement] Redacteurs HunterXHunter

    Yop, je viens de recevoir une proposition indécente de sujet, "Greed Island", dans ma chtite boîte à messages, donc je vais réfléchir et aller faire bosser mes doigts sur le clavier. Je vous posterai tout ce que j'ai pondu sûrement demain... Dossier test: coming soon.
  7. Eyndroth

    [Recrutement] Redacteurs HunterXHunter

    Suite à la réception d'un sympathique message privé de Madhatter, j'en suis venue à me balader sur la rubrique Recrutement... Vous êtes donc en pénurie de rédacteurs, à ce que je lis. Comme je l'ai dit à Madhatter, le plus gros problème (à mon sens) avec ce poste, c'est bien de trouver un sujet de rédaction, car beaucoup de choses ont déjà été dites/écrites sur l'univers HxHesque (non ce mot n'existe que dans mon monde, cherchez pas). Ceci dit, si des membres proposent un sujet de rédaction ("siouplait monsieur le professeur, pas un sujet libre!!"=phrase que je n'ai jamais dite au lycée), je me ferai un plaisir de rédiger un article. Surtout que j'ai du temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Mais bon, trouver un sujet ça fait partie du job de rédacteur, non? Donc bon... J'ignore ce que vous en pensez...?
  8. Eyndroth

    Enigme.

    Et ceux qui n'ont jamais fait de grec et le latin, ben c'est trop loin, ils peuvent espérer comprendre un peu ou pas?
  9. Bonjour! Ben voilà, c'était pour voir quel était votre personnage secondaire favori ce qui élimine donc Gon, Kirua, Biscuit, les membres de la brigade fantôme et bon ben tous les autres principaux protagonistes... ^^ En ce qui me concerne j'ai beaucoup d'affection pour Senritsu (pour ceux qui ne se rappellent pas, c'est la petite femme au physique ingrat qui joue de la flûte avec Kurapika). J'aimerais beaucoup la voir lorsqu'elle avait son vrai corps. J'aime aussi beaucoup Komugi, l'aveugle qui joue avec le roi (me demande si elle utilise le nen quand elle joue, comme Neon lorsqu'elle faisait ses prévisions...?) Et je suis fan de Irumi :)
  10. Hum, d'après le test je serai de la transformation (youpi!!) (1:Transformation. 2: Renforcement. 3: Spécialisation. 4: Manipulation. 5: Matérialisation. 6: Emission) Je pense que j'aimerais transformer mon nen de façon à ce qu'il ait les propriétés de l'huile et que je puisse également en modifier la température (de l'huile bouillante, miam... et puis trop pratique pour faire des frites en camping!) ça me permettrait d'empêcher l'autre d'utiliser un objet (trop glissant) et de gêner ses mouvements de déplacement. Moi en revanche ça m'aiderait à leur glisser entre les doigts ou bien à aller plus vite. Je finirai l'ennemi en le brûlant ou bien en l'enveloppant entièrement d'huile (noyé dans de l'huile, beurk). Je pense qu'il y a d'autres possibilités, à réfléchir...
  11. Eyndroth

    Danny Elfman

    C'est effectivement lui qu chante dans la BO de A Nightmare Before Christmas (pas toutes les voix!). Maintenant je ne sais pas s'il chante sur d'autres BO.
  12. Eyndroth

    Fanart Clamp+ DN Angel

    D'autres dessins Clampiesques à proposer?
  13. Kajiura sama! J'ai découvert ses compositions bien avant son nom, comme beaucoup de gens je pense Personellement, A song of Storm and Fire de Tsubasa Chronicle première saison et Ensei + Mezame de Mai Hime restent mes morceuax favoris. C'est assez impressionnant de voir comment elle arrive à accorder entre eux des instruments si différents pour en faire des espèces de morceaux épiques à en couper le souffle les oreilles. Et les voix qui les accompagnent (généralement des choeurs ou une soliste soprano) sont également magnifiques.. Même si je n'aime pas l'ost de Noir mis à part quelques pistes, je quasi-vénère Y.Kajiura!
  14. Eyndroth

    Danny Elfman

    Oui, je suis d'accord, d'autant plus que je trouve que ce monsieur a une voix impressionnante qui lui permet de moduler le corps qu'il veut donner à la chanson. Une que j'aime beaucoup aussi est celle de Black Beauty, ou Prince Noir en français... En revanche j'ai moins apprécié celle de Sleepy Hollow...
  15. Eyndroth

    À mort le foot !!!!

    "Lourd?" C'est pour être comme ça que ce texte a été écrit. Lorsqu'on parle de foot et que l'on est un tant soit peu contre, on ne se sert quasiment que de clichés. Heureusement pour moi, je sais pertinemment que TOUS les spectateurs ne boivent pas des litres des bières ou de coca en s'enfilant pizza royale sur pizza au fromage... Malgré tout je pense qu'on ne peut pas refouler tous nos gestes lorsque un but est manqué ou une occasion ratée... (Expérience personnelle... )
×