Jump to content

Link-in Park

Members
  • Content Count

    326
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Link-in Park last won the day on May 20 2021

Link-in Park had the most liked content!

Community Reputation

16 Good

About Link-in Park

  • Rank
    Hunter
  • Birthday 02/06/1993

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Dans le manga d'origine, il est bien dit qu'il est impossible de ressusciter des personnes mortes depuis trop longtemps avec les Dragon Ball. Ce qui explique que les saiyens ou les habitants de Granola ne peuvent revenir.
  2. La présence de Zodd est une vraie surprise. Griffith compte peut être attaquer Elfheim finalement, ce qui expliquerait l'attaque de Zodd. Ou alors il défend juste son maître.. Avec Skullknight dans le coin, se dirigerait on vers un 2 vs 1 contre Zodd avec une probable défaite de celui-ci ?
  3. Et bien ! Cela me fait tout bizarre de revenir pour discuter des spoils et du futur chapitre de Berserk... J'étais tellement impatient et réservé en même temps ahah. Pour commencer sur les dessins : franchement on est pas mal pour le moment. Effectivement, je trouve aussi que Casca est différente. Pas moins bien. Différente. Surtout au niveau du visage. Guts et Griffith sont parfaits pour le moment. Rien de choquant donc ; on reconnait l'empreinte du maître. Surtout pour le montage : j'aime beaucoup l'image de Casca avec les différents flashback. Pour ce qui est de l'analyse du chapitre il est encore un peu tôt pour en discuter mais il y a 2 choses qui m'interpellent : - Casca semble perdre son collier protecteur qui a été fait, si mon souvenir est bon, par Flora. Son rôle était de repousser les démons je crois. Que cela signifie t'il ? Et quelles en seront les conséquences ? S'est-il brisé car la présence de Griffith est trop intense pour cette "simple" protection ? Casca va t'elle supporter cela ou va t'elle à nouveau retomber dans la folie ? (pitié non...). Pour la suite je suppose que la reine des Elfes pourra recréer une protection aussi puissante, voir plus, que ce collier mais si ce n'est pas le cas, on risque de retourner que les combats quotidiens contre les monstres... - le coup de la DragonSlayer n'affecte pas du tout Griffith, elle passe complètement à travers. C'est étrange. Soit c'est parce qu'il est encore un peu dans l'état de Moon Child, soit c'est son état permanent (ce que j'aurais tendance à croire, car il s'est retransformé en lui-même. Je ne vois pas pourquoi la transition Moon Child => Griffith ne serait pas totale). Si c'est le cas, cela va poser un gros problème pour la quête de Vengeance de Guts. Non seulement Griffith est un surhomme, mais il est en fait tout simplement invincible. Même l'épée imprégnée de ténèbres n'arrive pas à le toucher alors qu'elle peut toucher les autres démons. Aura t'on un besoin de power-up la DragonSlayer dans le futur ? Bref, déjà pas mal de choses à dire, c'est plutôt bon signe ! Vivement le chapitre complet !
  4. J'avais aussi compris correctement le message visiblement. Le fait est que nous ne saurons jamais vraiment quelle aurait été la volonté de Miura. C'était quand même quelqu'un de très secret (comme tous les japonais me direz vous...). Donc soit on accepte la situation, soit on ne l'accepte pas. Tout ce que je me dis, c'est que dans le cas d'une reprise de l'œuvre par un autre mangaka / une autre équipe, il est difficile d'avoir de meilleures conditions. Mori était véritablement un ami de Miura, peut être même le meilleur d'après certains. De plus, il l'a lui-même assisté quelques fois sur Berserk. Donc je veux bien croire qu'il connaisse véritablement les intentions de Miura pour son histoire. Ajoutons à cela qu'il ne sera pas seul ; avec toute une équipe pour le dessin notamment. Le studio Gaga, qui va s'occuper de cela, est en fait le nom donné aux assistants de Miura. C'est, si j'ai bien compris, un studio de production de manga créé par Miura pour nommer ses assistants. Eux-mêmes devaient bien connaître le maître et potentiellement la suite de l'histoire. En gros, est-ce parfait ? Bien sur que nom. Seul Kentaro Miura peut faire du Kentaro Miura. Mais est-ce un sacrilège de l'œuvre originale ? Je ne pense pas. Attendons de voir ce que cela va donner, mais je pense sincèrement que toutes les conditions sont réunies pour faire au mieux. J'ai envie d'y croire en tout cas.
  5. Et bien, quelle nouvelle ! Après tout ce temps, je ne l'attendais plus. Je pensais que le silence allait continuer indéfiniment et que l'œuvre s'arrêterait là, tout simplement. Dans un sens je suis très impatient de découvrir la suite, de voir la suite des aventures de Guts, mais dans un autre j'ai une petite appréhension. Est-ce que cela respecte bien les intentions de Miura ? La qualité des dessins et du scénario sera t'elle proche de l'originale ? Le fait que ce soit Mori qui supervise tout cela me rassure un peu quand même, quand on connait l'histoire des 2 auteurs et de leur amitié. Mais quand même ! Qui aurait cru qu'au final ce serait le vrai "Griffith" (Mori) qui, à la disparition du vrai "Guts" (Miura), reprendrait la suite de l'œuvre de sa vie pour la mener à son terme ? La causalité diront certains...
  6. La salutation à tous ! En général je ne commente plus trop les chapitres depuis quelques années (même si je prends toujours plaisir à vous lire) mais les dernières informations me pousse à réagir.. Entre la pause d'un mois et le retour de Berserk, le tout annoncé la même matinée.. wow ! Que Oda prenne une pause ne me dérange pas du tout, bien au contraire. J'espère surtout qu'il est en bonne santé et qu'il fait ne se tue pas trop à la tâche. Si cette pause est uniquement des "vacances" suite à la fin du plus grand arc de la série, ça me va. Si c'est un signe de problème de santé caché au public, j'en serai beaucoup plus attristé. Enfin bref.. Pour le chapitre, j'attends de le lire surtout. La fin de l'arc me semble encore un peu... bizarre. J'ai du mal à y croire. J'attends de voir tout cela dans son ensemble. Enfin, j'espère que Yamato va bien rejoindre les Mugi ; une femme en plus ferait du bien à l'équipage !
  7. J'ai vue passer l'info aussi. C'est quoi par contre ? Le chapitre que le Young Animal avait d'avance ? Un Pseudo chapitre finale avec une fin ouverte avec les croquis du maitre ? Ou encore l'assistant qui fini bien par reprendre la suite ? Ca reste bien flou cette histoire. Si c'est juste pour pseudo finir l'histoire, je pense qu'ils auraient pu ne rien faire du tout. La fin du dernier chapitre est suffisamment forte je pense..
  8. Mince alors... On s'attendait presque à avoir un chapitre en juin, donc quand j'ai vu Berserk en haut du forum, j'ai été ravi. Bonjour l'ascenseur émotionnel... Je suis vraiment attristé d'apprendre son décès. Il n'avait que 54 ans (dissection aortique, personne ne pouvait rien faire je pense). Pensée émue à l'homme bien sûr, Kentaro Miura, ainsi qu'à sa famille et ses proches mais aussi à tous ses fans du monde qui se retrouvent en deuil. Berserk restera une œuvre monumentale qui a traversée les années et les distances et a inspiré de nombreuses personnes, notamment Hidetaka Miyazaki avec les Dark Souls. La quête de Guts restera inachevée. Ou plutôt elle ne connaitra pas de fin. C'est assez symbolique pour une quête de vengeance et cela fait sens : la vengeance n'apporte rien, et sa quête ne se finit jamais. Le manga se termine sur une magnifique image, une véritable note d'espoir. Difficile de s'arrêter sur un moment plus marquant, on y verrait presque la causalité... Reste à nous dire qu'au moins Guts aura retrouvé Casca avant la fin. Et c'est surement la seule chose importante. Merci M. Kentaro Miura, merci pour tout. Reposez en paix.
  9. Bon chapitre dans l'ensemble, ravi que cela avance ! On sent venir de potentiels adversaires pour les Mugis. Se dirigera t'on enfin vers un arc à la EL avec un combat par Mugi ou presque, où plutôt bataille générale à la MF ? Pour ce qui est du changement soudant des habits des personnages, je n'ai pas trop compris l'intérêt. Une petite voix dans ma tête me dit que c'est plus une idée marketing qu'autre chose histoire de vendre encore plus de produits dérivés type "Luffy période wano, luffy période combat Kaido". Enfin bref, ce serait de bonne guerre dirons nous. Je suis peut être un peu perdu dans les actes, mais ne devrions nous pas terminer le second acte pour enfin commencer le troisième ? Je pensais que l'attaque de Wano serait le bon moment.. Enfin, bravo à Oda et ses équipes qui continuent un travail de fou malgré la situation sanitaire. J'aurais attendu de nombreux hiatus mais non. Bravo !
  10. Mon dieu, quel sentiment partagé à la lecture de ce chapitre. Après près de 8 mois d'attente, c'est tout d'abord la joie qui s'empare de moi, puis vient l'émerveillement de découvrir les sorcières et enfin l'excitation ultime du Skull Knight. On va enfin apprendre des choses, on le sait. Mais, oh frustration, quand ? Casca a déjà conscience de son état et de son blocage, c'est une bonne chose. Avec le développement des sorcières, on peut supposer que nos 2 apprentis vont apporter un début de solution à la situation. Je ne m'attendais pas à ce qu'elles soient si puissante comparés aux autres apprentis. La guerre, ça forge ! On découvre aussi une sorcière brune (sur l'arbre) qui pourrait prendre de l'importance par la suite au vue de son introduction. Et Guts.... aaaaah ! Vivement la suite ! Des révélations sur l'enfant de la Lune ? Des révélations sur un lien entre Guts et Griffith par cet enfant ? Bref, rendez-vous dans 8 mois ahah !
  11. Merci pour le chapitre. On avance bien, les combats ne sont ni trop longs ni trop courts à mon goût. Ca fait plaisir d'enfin découvrir la classe B. Le dernier combat est toujours autant teasé, surtout au niveau du One for All. Je suppose que cela va impliquer qu'Izuku va se faire avoir par le pouvoir de Shinso. J'espère presque que ce sera volontaire, parce que sinon l'envie de dire "encore" sera là pour ce pauvre Deku ahah. Je débarque récemment sur le manga papier et je vous vois parler de l'état de santé de l'auteur vis-à-vis du nombre de pages. Cela ne me choque pas personnellement. On a une confirmation d'une vai santé fragile ? J'espère que ce n'est pas le cas. Sinon, que cette pause lui fasse du bien, quitte à en prendre plus si besoin.
  12. Pétard je suis dévasté... Linkin Park est encore aujourd'hui mon groupe préféré, et ce depuis près de 10 ans... (mon identifiant est et restera Link-in Park). Dire que je m'étais promis d'aller enfin les voir en concert l'année prochaine maintenant que je viens de terminer mes études. Chester, finalement, cela aura été trop insupportable... j'espère que tu auras trouvé ta paix désormais... J'ai une grosse pensé pour ta femme et tes 6 enfants...
  13. C'est marrant, plus la saison avance et plus je sépare la série des livres dans ma tête. Je n'ai même pas l'impression de me faire spoiler, mais de suivre une histoire bien différente ahah. Que dire de l'épisode ? Intense. L'arc de Bran prend une tournure Branatique dramatique. L'histoire de Hodor est tragique et belle à la fois. On se doutait qu'il y aurait un rapport avec "Out The Door", mais je n'avais pas du tout prévu que ce soit de la faute de Bran... C'était une très belle scène. Et donc information importante : Bran peut avoir une action sur la passé. Or la présence de Hodor à ses côtés dans le présent montre que le Bran du futur a déjà agit sur le passé. La question est donc " qu'a t'il fait d'autre ?" quels actions, quels événements sont de son ressort ? Il possède un pouvoir absolument immense... Viens voir venir le twist final que Bran est l'antagoniste principale de GoT et qu'il est à l'origine de tout ce qui se passe ahah. Autre chose importante : les Autres justement. J'avoue être un peu... déçu par leurs origines. Dans un sens, cela créer à nouveau du manichéisme dans l'oeuvre : les marcheurs blancs, expériences ratées qui veut tout détruire... J'aimais bien l'idée d'un peuple différents de tous les autres, avec une autre culture et qui luttent pour sa survie et son expansion, comme le ferait les hommes. Pour les Etats Généraux de la royauté... j'éviterais d'en parler pour l'instant. Arya continue sa formation. On voit bien qu'elle reste Arya Stark et qu'elle ne sera jamais ''No one". Mais je me demande vraiment où veut aller Martin avec ce personnage. Quel est le but de tout cela ? Bon épisode en somme
  14. Je remonte un peu le topic car je viens de finir la Légende de Korra, et que j'ai besoin d'en parler, ahah ! J'avais beaucoup, beaucoup aimé la série sur Aang, et je viens de faire les 4 saisons de Korra en 5 jours. Et là, je suis en manque. Comme à la fin d'un super livre. J'arrive pas à me sortir de l'univers, à me détacher de Korra et de sa vie. Alors, un petit retour sur Avatar : La légende de Korra (qui reste le seul et véritable nom de la série pour moi). Un début en fanfart avec une Korra à l'opposé d'Aang comme Avatar : athlétique, volontaire, obstinée et maîtrisant déjà 3 éléments tout en étant totalement novice dans le côté spirituel. Elle est aussi plus agée que Aang (physiquement j'entends, on va oublier les 100 ans d'hibernation de Aang), ce qui apporte plus de maturité à la saga. La première saison est très bien, le scénario travaillé et on apprend à découvrir les personnages et le nouveau monde. On comprend la naissance des égalitaristes. C'est un déroulement qui semble logique avec le développement de la technologie qui rend la maîtrise un peu plus obsolète chaque jour dans le quotidien des gens. La montée en puissance du mouvement mené par Amon est bien amené, et l'on ressent bien l'exception que représente Républic City : une ville de toutes les nations, de tous les genres, mais très isolée du reste du monde. Elle est seule face à cette menace. Un autre plus de cette saison est le Pro-bending. Ce sport est une bouffée d'air frais et nous permet en même temps de découvrir l'évolution de la maîtrise, avec d'autres techniques et une autre manière de combattre. Ainsi, difficile de ne pas voir les différences entre Toph/Bollin et Zuko/Mako. La saison 2 m'a pas mal plus aussi, mais j'avais un peu l'impression d'avoir un méchant sortie d'on ne sait où. C'est d'ailleurs quelque chose que je reprocherai à la série, en comparaison avec ATLA : les 4 livres sont assez distincts et comportent chacun un déroulement présentation de la situation, élément perturbateur, péripéties, combat final, courte situation de fin. Ajouté à cela des saisons 12-13 épisodes au lieu de 20-24 pour ATLA, et on obtient une intrigue moins développé, avec quelques raccourcies qui ternissent un peu la saga. Cependant, si le début de la saison est un peu mou, la fin est tout simplement dantesque et épique au possible. Les combats contre Vaatu m'ont carrément donné des frissons, et on ressent très bien le désespoir de Korra suite à la perte de son esprit d'Avatar. Enfin, énorme plus non seulement de la saison, mais de la saga Korra toute entière : Wan, où l'histoire du première Avatar. Ces 2 épisodes sont géniaux, le personnage est énorme et charismatique, et le choix de dessins différents tout à fait approprié. Et c'est super d'enfin découvrir les origines de l'Avatar et de son cycle. La saison 3 sonne le renouveau d'un peuple. Toujours le plaisir de la découverte pour nous autres spectateurs. Découverte plus en détails de l'entraînement à la maîtrise de l'air, de la culture des nomades. J'ai aimé pensé à ce qu'Aang aurait ressenti vis-à-vis de cela. C'est la réalisation d'un de ses rêves les plus grands. Cette saison est aussi celle où Tenzin est un peu plus mis en avant, avec l'entraînement des jeunes nomades, mais aussi avec tout le ressentit que peut avoir le personnage. Les émotions passent bien, et sa relation avec Korra évolue beaucoup dans cette saison. Et puis on peu parler de son combat contre le Lotus Rouge où il montre clairement un niveau monstrueux. Cette saison, c'est aussi le véritablement commencement de l'évolution psychologique de Korra. C'est là qu'elle commence à grandir et à prendre en maturité. Elle réfléchie longuement à son statut d'Avatar et aux conséquences de ses décisions. Et sa solitude au vue de l'absence de lien avec les précédents Avatars est très bien retranscrite à l'écran. On notera aussi l'évolution de sa relation avec Asami qui aboutira avec fin de saison 4. Enfin, parlons un peu des antagonistes. Même s'ils semblent tomber eux aussi comme un cheveux sur la soupe, c'est déjà moins flagrant que dans la saison 2. On voit qu'ils avaient été pensés depuis le début par les créateurs, notamment avec l'explication de l'isolement de Korra lors de son entraînement. Ils sont aussi beaucoup plus charismatiques que Unulak, et leur but est compréhensible. On sent qu'ils ne sont pas justes "méchants", mais qu'il y a une véritable volonté de changer le monde en mieux. Pour la saison 4, c'est un peu plus partagé. C'est la saison dans lequel j'ai le plus apprécié Korra, mais c'est paradoxalement la saison où j'ai le moins apprécié l'histoire et les personnages. Une grande partie de la saison est consacré à l'évolution de Korra, à son développement psychologique. J'ai tout simplement adoré cette partie, car Korra prend énormément en maturité et en humanité. Et en tant que spectateur, on se sent beaucoup plus proche d'elle. On partage ses doutes, ses peurs et ses douleurs. Et la voir guérir petit à petit est un véritable soulagement. La fin de la saison confirme en toute délicatesse ce qui a doucement été mis en place avec Asami depuis la saison 3, et un mot des créateurs fini d'officialiser tout cela. Korra devient encore plus un Avatar représentant toutes vies, aimant toutes vies : réelles et spirituelles, masculin et féminin. Pour ce qui est des autres personnages, j'aime moins. A la fois les choix peu compréhensibles de certains (Bollin et Mako) et le développement d'autres (Kuvira). On pourrait prévoir toute la trame autour de Kuvira 2min après l'avoir découverte. La seule chose que je lui donne, c'est d'avoir été introduite en saison 3, ce qui diminue un peu l'effet "cheveux sur la soupe". A cela j'ajouterai quelque chose qui m'a un peu, voir beaucoup, géné dans cette saison 4 : l'absence d'une véritable fin. Je reste un peu sur ma faim et trouve un peu difficile de me dire que c'était l'épisode final. Il manque un truc, c'est trop rapide, pas assez... final . En conclusion, j'ai pris grand plaisir à découvrir les aventures de Korra, et j'en viens même à plus l'apprécier que Aang. Autant je pense que ATLA est bien mieux développé scénaristiquement, autant je trouve que le personnage de Korra est le plus développé de la saga. On la voit véritablement grandir au cours de la série, à travers ses réflexions, ses remise en questions, ses amours et ses souffrances. Elle est très "humaine". Et on le ressent particulièrement dans la saison 4. En bref, je n'arrive pas à me sortir de cet univers pour l'instant, donc je suis en train de dévorer les comics faisant suite à ATLA. Heureusement, des comics sur Korra vont bientôt être publiés. J'ai hâte !
  15. Film vu. Alors, que dire ? Bilan mitigé. Et même plutôt mitigé moins que mitigé plus. D'abord les moins. Premièrement, j'ai eu l'impression de revoir l'épisode IV : droïde contenant des plans recherchés par tous le monde, inconnu sur planète désertique qui le retrouve, départ de la-dite planète sur le Faucon Millénium, méchant avec un masque qui commande l'armée de méchants suivant les ordres d'un grand maître encore secret, un vaisseau-planète capable de détruire des planètes et qui en fait la démonstration, la nécessité de détruire les boucliers de l'intérieur du vaisseau avant de pouvoir le faire exploser, les X-wings qui passent dans une tranchée avant de faire péter Starkiller. Bref. Pour en rester sur le scénario, les incohérences et facilités sont de mise dans ce film. J'ai du mal à comprendre comment on peut critiquer la prélogie sur ce point et adorer cet épisode VII. Le plus fort exemple est bien la découverte "fortuite" du sabre d'Anakin (car c'est le sien à l'origine quand même). Rey tombe vraiment dessus comme ça. Elle entend des voix sur une planète, descend dans une cave sans demander la permission à personne, ouvre une porte pour accéder à une pièce remplie de babiole et là, le premier truc qu'elle ouvre révèle un sabre-laser disparu depuis près de 30 ans... Mouais. Autre point : Snoke. Il sort d'où ce gars ? Grand seigneur noir du côté obscur, apparemment bien puissant (maître de Kylo Ren) et qui se semble pas très jeune. Il était où du temps de Palpatine et Vador ? Il empilait du sucre ? Le premier ordre et les chevaliers de Ren... Kézako ? On suppose que c'est les restes de l'empire. Mais pourquoi suivent-ils Snoke ? Quel légitimité a t'il ? Je suis bien plus clément la dessus, j'attends de voir si on en apprendra plus par la suite. Cela me fait venir à quelque chose qui m'a troublé, mais que j'ai peut être mal compris de mon côté : les Stormtroopers. Ils ne sont pas sensés être au service du gouvernement galactique (anciennement empire) ? Logiquement, je pense que je l'ai aurai du du côté de la République (une armée sert un pays et non un homme). Après c'est peut être un cas particulier. J'ai aussi du mal à croire que le premier ordre ait pu construire Starkiller, un vaisseau planète capable d'aspirer des étoiles et de détruire des planètes, pendant 30 ans dans le plus grand secret. Efficace la République, surtout avec le souvenir de l'étoile noire. Allez, laissons de côté le Premier Ordre et passons au détail du film que je n'ai vraiment pas compris : la Résistance. C'est quoi ? Une armée indépendante ? Un groupe de rebelles ? L'armée de la République ? Dans mon esprit, l'alliance rebelle de la première trilogie s'est dissoute lors de la formation de la République pour rejoindre s'est rangs. Elle n'était plus rebelle justement. Donc la Résistance, ils résistent à quoi ? Pourquoi ce nom et pas juste les "forces de la République" ? Pour moi c'est juste du fan-service gratuit pour dire "regardez, l'alliance rebelle est encore là !" même si c'est totalement incohérent. Et au milieu de tout cela, la République ne fait rien suite à la destruction de 4 planètes par un groupe armé. J'ai l'impression de voir 2 armées indépendantes se faire la guerre sur un champs de bataille neutre (la République) sans d'autres motivations que "on est les gentils" et "on est les méchants". Passons aux personnages et acteurs. Tout d'abord Fynn. J'ai pas du tout accroché au jeu de l'acteur et au personnage lui-même. C'est... "trop". Faudrait que je vois le film en VO, ça changerait peut être quelque chose. Puis le jeune stromtroopers qui semble galérer tout le long du film lors des combats, notamment avec le sabre-laser, et qui d'un coup combat très bien contre un jedi noir... La relation Rey/Fynn : c'est trop aussi. Bien pire que Padmé/Anakin. C'est surjoué, prévisible et assez cliché à mon goût. On dirait 2 gamins de 10-15 ans. J'ai pas trouvé cela très naturel en fait comme rapprochement. J'ai mieux aimé le personnage de Rey. Plus naturel et mieux joué. Elle est juste trop rapide à mon goût dans sa progression. Elle comprends d'un coup le fonctionnement de la force et le combat au sabre-laser. Assez pour vaincre un jedi noir entraîné depuis des années. J'ai particulièrement aimé le moment de son combat contre Kylo Ren où elle bloque son sabre pendant 5 min et prend le temps de fermer les yeux, de se calmer et de ressentir la force. Pendant tout ce temps Kylo Ren ne fait... rien. Il ne bouge pas. Bref. Je finirai sur BB-8. Il semble être le coup de coeur de la presse. Bah... j'ai vraiment du mal. Je n'ai pas eu l'impression d'avoir affaire à un robot, mais bien à un gamin. Un bébé robot quoi. Les bruitages sont ce qui m'ont donné cette impression. Le robot exprime toutes ses émotions avec des grands son bien marqués. Ce n'est pas un robot de protocole pourtant. R2-D2 n'était pas du tout pareil, c'est C3PO qui nous faisait la traduction. Puis dernière chose pas très importante : le robot-boule, très peu pour moi. Maintenant les plus : Kylo Ren. J'aime beaucoup ce personnage, sa manière de fonctionné, de réfléchir. Son histoire est assez original pour la saga, et c'est rafraîchissant.L'acteur joue très bien aussi je trouve quand il porte le masque. Sans le masque, j'aime moins. J'aime pas sa tête en fait, mais c'est personnel. Je plussoie aussi Han Solo. Il a eu un long rôle dans le film, et il n'a pas servi à rien. Le personnage a bien vieillie, c'est bien développé. Et sa fin me semble parfaite. Ca évite le fan-service à la suite des films et ça donne de l'importance à Ben Solo. Gros point positif du film : la claque visuel. Je ne l'ai pas vue en 3D, mais j'aurais voulu ! La course poursuite au début sur Jakku est excellente. Starkiller est très bien faite aussi. Mais mon coup de coeur reste le sabre-laser de Kylo Ren que je trouve particulièrement bien fait Enfin, Luke Skywalker. Ne pas le voir de tout le film est super. Ca le mystifie vraiment. Et son apparition final apparaît comme une vrai récompense pour Rey, mais aussi pour le spectateur qui n'attend que ça du film. Très bien fait à mon goût. Voilà, au vue de ce magnifique pavé, je me rend compte que j'ai quand même été bien déçu par le film et que j'avais besoin d'extériorisé ahah. Tout seul, je le trouve vraiment moyen. J'attends de le voir au sein de la nouvelle trilogie. Et contrairement à ce qui a pu être dit assez souvent, ce film reste en dessous de la prélogie pour moi, même en temps que film seul.
×
×
  • Create New...