Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Killer 7

Members
  • Content Count

    1110
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Killer 7

  • Rank
    Héros
  • Birthday 11/16/1989

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Mais trêves de détours, passons à la véritable raison de mon intervention. Pour ce tour je vais voter pour le FC Croco. Tout d'abord parce que j'apprécie plus le personnage que Lavi, au demeurant sympathique mais qui fait de la figuration depuis un moment dans D-Gray Man, manga décevant au rythme de parution soporifique et rébarbatif. La page de présentation est de plus beaucoup plus sympathique et travaillée, plus attrayante par les couleurs et les nombreuses images qui la rythment sans être démesurée comme le FC Guilde. Le récapitulatif des fan arts est de plus une très bonne idée.
  2. Qu'est ce que le FC Fairy Tail ? Un fan club basé sur les personnages de la guilde principale du manga éponyme, auquel adhèrent les fans de cette oeuvre. Nous pouvons en cette description sommaire distinguer deux problèmes majeurs. Premièrement ce groupe a pour objet le manga écrit par Hiro Mashima, dont nous connaissons tous la piètre qualité, pouvant se targuer de figurer parmi la lie de la bande dessinée japonaise. Alors certes, la page de présentation, quoi qu'un peu indigeste, est impressionnante de détails et d'informations dont elle regorge, témoignant de l'attention de ses participants. La masse de fan arts doit probablement comporter d'appréciables images coquines de nos pulpeuses mages en tenues légères et poses suggestives dont nous raffolons. Seulement cet investissement louable ne fait pas tout, car le matériau de base importe lui aussi dans le résultat final. Et malheureusement avec des origines si douteuses, le produit ne peut être mirobolant, ce fan club en est une parfaite illustration. Deuxièmement, participer à ce fan club signifie côtoyer la communauté de fans de cette oeuvre, dont les travers ne sont un secret pour quiconque. La simple connaissance de leur attrait pour le manga devrait suffire à rendre méfiante n'importe quelle personne sensée. Mais non contents de cette faute de goût originaire, ils cumulent refus de la critique ainsi que l'agressivité qui l'accompagne, admiration démesurée pour le titre et son auteur, ainsi qu'une naïveté commune à l'esprit puéril se dégageant du manga. Qu'avons nous en face de cette abomination dans ce match ? Le FC Neliel, personnage de Bleach aussi éphémère qu'attrayant, tant par sa plastique envoûtante que par sa force redoutable une fois le sabre à la main, ô combien plus plaisante que ses coreligionnaires guerrières de Fairy Tail confortées dans un statut d'objets de désirs tandis que l'espada tient son rang d'une fort belle manière. Simple et sans fioritures, ce fan club modeste remplit le rôle qu'on attend de lui. Je vote donc sans hésitation pour le FC Neliel. Le second degré est depuis longtemps dépassé par les adeptes de ce FC, on en serait plutôt au cinquantième. Mais je comprends que les défenseurs de ce haut lieu de la blague et de la bonne humeur en viennent à invoquer les lacunes spirituelles des sceptiques pour tenter vainement de masquer la redondance, le manque de recherche et de bon goût de leur activité et du comportement ridicule qu'il induit. Après tout ce sont des fans de One Piece dont nous parlons. Je ne poste jamais dans les topics hebdomadaires One Piece car bien que suivant les scans, je suis incapable de faire des critiques semblables à celles portant sur Naruto et Fairy Tail, aucunement à cause d'une supposée qualité transcendante de l'oeuvre la plaçant hors de portée de mon atteinte, loin de là, mais par manque de bases sur lesquelles me reposer. Critiquer Fairy Tail revient à tirer sur une ambulance et ne nécessite que la plus faible dose de sens critique existante au vu de sa nullité. Faire de même pour Naruto suppose des prérequis à peine plus élevés vu l'ardeur de Kishimoto pour détruire son manga, mais étant une oeuvre plus construite et dotée d'un schéma moins redondant et systématique que celle de Mashima, il est préférable d'avoir une connaissance approfondie pour juger, ce que mon assiduité à la suivre depuis plusieurs années me permet. Il me faudrait le même investissement sur One Piece pour le faire, et en l'absence de ce dernier par manque d'intérêt pour le manga et sa communauté, je ne pourrais au mieux qu'écrire un avis sur mon désamour général sur le topic des déceptions, ce qui explique pourquoi je m'abstiens.
  3. Killer 7

    Tournoi Mondial des Shinobis (TMS 2013)

    Quels sont les exploits de Sakura en tactique ? Une succession de feintes en substitutions, faire semblant d'être clamsée, utiliser des armes soporifiques sur ses alliés par surprise, tenter de planter Sasuke dans son dos. Waou, je ne peux que rester ébaubi devant tant de prouesses. Sakura n'est qu'un modèle miniature de Tsunade plate et aux cheveux roses avec les supers techniques en moins, soit une médecin qui quand elle passe à l'offensive débranche son cerveau et fonce dans le tas pour écraser de ses supers poings ses ennemis. Sa note en intelligence ne reflète selon moi que ses hautes capacités d'apprentissage et de connaissance, aucunement sa tactique qui est quasiment inexistante. Si on couple ça avec ses autres techniques, ça ne vole pas bien haut. Comment ça fumigène et c'est fini ? S'il ne fait que brouiller la vue, il est inutile contre la Hyuga qui avec son byakugan a une vision qui va au delà des obstacles. Je ne dis pas qu'elle pourrait détecter ce qui bouge dans la fumée, mais ce serait le cas des mouvements de Sakura effectués en dehors du nuage, les lancers de kunaïs empoisonnés seraient donc inutiles car anticipés. S'ils sont lancés alors que Sakura est dans le nuage, il n'y a aucune précision et le jet a peu de chances de toucher sa cible. Si l'arme utilisée est un gaz soporifique, Hinata peut retenir sa respiration le temps d'en sortir, de la même manière que Sakura l'aurait fait si les bras de la marionnette de Sasori ne l'avaient pas retenue. A moins bien sûr que l'intelligence moindre de la Hyuga ne lui permette pas d'avoir ce réflexe de survie. En fait Sakura c'est la meilleure et plus dangereuse ninja du monde shinobi, puisque même des adversaires ayant une vitesse de 4,5 et l'anticipation du sharingan sans parler du reste de leur panoplie offensive et défensive se feraient avoir par sa tactique. Effrayant. Il faut aussi prendre en compte plusieurs éléments en faveur de la Hyuga, premièrement son style particulier de taijutsu. Si deux pratiquants du goken aux caractéristiques d'Hinata et Sakura s'affrontaient, Sakura gagnerait grâce à sa plus grande vitesse, force et endurance. Seulement là où Sakura a besoin d'effectuer des mouvements amples pour frapper et déployer toute sa puissance, Hinata par son juken n'a besoin que de faire des gestes bien plus directs, ce qui réduit l'influence de leur écart de rapidité, sachant qu'Hinata possède le byakugan et a un meilleur taijutsu. Non seulement la parade ou l'esquive seraient facilitées, mais il en est de même des contres, qui pourraient amoindrir grandement les facultés de Sakura au bout de quelques coups, réduisant à néant ses capacités combatives. Deuxièmement, les capacités de soin de Sakura sont inutiles selon moi, puisqu'elle ne pourrait pas réactiver les tenketsus clos par les coups d'Hinata. Sachant de surcroît que si ses bras sont touchés, elle ne pourrait plus faire circuler le chakra dans des zones cruciales pour les soins. Enfin avoir un médecin dans une équipe pour soigner ses coéquipiers c'est bien, mais devoir dans un duel se soigner seul c'est beaucoup moins bien, à moins de disposer de techniques cheatés qui ne sont pas en la possession de Sakura, contrairement à son maître. Troisièmement, Sakura malgré son titre de ninja médecin et tous les incroyables talents qu'il induit et que ses fans n'ont de cesse de rappeler, n'a jamais montré aucune disposition particulière pour l'esquive, quand on a vu une Hinata gérer un court moment un Neji en début de FG. Je la verrais bien commencer par se manger un ou deux coups en fonçant dans le tas, être diminuée puis finir par en crever.
  4. Cette semaine, un chapitre concentré sur les conséquences de la disparition de Neji qui fait la part belle à la description des sentiments au détriment de l'action qui n'a qu'une place mineure. Il nous montre encore une fois l'incapacité de Kishimoto de décrire une guerre digne de ce nom, et ceux qui essaient de justifier le caractère bienvenu de la discussion entre Naruto et Hinata en faisant une comparaison avec notre monde ont il me semble une notion biaisée de ce genre d'évènements, à moins que par mauvaise foi dans le noble but de défendre le manga ils n'inventent n'importe quoi pour le rapprocher de nobles épisodes historiques. L'amour comme les conflits sont indissociables de l'humanité, toutefois ils ont des espaces déterminés pour s'exprimer. Je ne crois pas que les champs de batailles furent et sont des lieux particulièrement propices aux déclarations amoureuses implicites et concrétisations de couples. Tout d'abord car traditionnellement les soldats sont des hommes, et que les relations homosexuelles sont limitées et marginalisées, mais surtout car ils ont autre chose à foutre quand leur vie est en jeu que de conter fleurette. Je suis désolé de le rappeler, mais nos héros ne sont pas ici dans un camp militaire, une zone proche du front sans être directement exposée dans lesquels des relations peuvent se développer même en temps de guerre, mais en plein combat face à un ennemi censé être implacable et constituant la plus grande menace pour le monde. Seuls ceux qui veulent garder leurs oeillères ne reconnaîtront pas que cette guerre ninja n'en a que le nom et n'est qu'une vulgaire parodie de conflit. Cela se remarque aux réactions aberrantes de Naruto, qu'on pourrait presque croire, si on ne le savait pas aussi profondément amoureux de Sasuke pour le poursuivre ainsi, sur le point de faire une seconde crise d'hyperventilation en assistant à la mort d'un de ses compagnons. Certes cela ne lui était jamais arrivé auparavant, toutefois un être normalement constitué assimile le danger auquel lui et ses compagnons sont confrontés, et se prépare à perdre des êtres chers. Cette absence totale d'anticipation de la part du héros signifie qu'il avait, avant cette tragédie inhérente au combat, l'inébranlable certitude qu'il allait par ses seuls moyens protéger tout le monde. Cette volonté qu'il croit omnipotente mise au service d'idéaux christiques totalement déconnectés de la réalité est depuis longtemps critiquée par de nombreux lecteurs dont je fais partie. Nous ne faisons qu'assister à une illustration supplémentaire de cette dernière. Pour pousser l'analyse plus loin dans les détails, cette logorrhée sentimentale rose guimauve nous emmène, bien que cela fût depuis longtemps prédictible, vers la concrétisation d'un couple entre Naruto et Hinata, fait qui laissera de marbre la plupart des lecteurs qui se foutent totalement de ces intrigues annexes de pacotille aussi mal gérées et bidons que les évènements majeurs de cette guerre, c'est dire. Pendant que l'auteur s'épanche de manière interminable sur ces babillages, les réactions des ninjas de Konoha sont réduits à la portion congrue. Comme d'habitude, l'auteur s'attarde sur le superficiel et bâcle ce qui importe. Venons en au seul moment d'action de ce chapitre, l'attaque de Bee ne fait que rajouter un épisode au combat de Pokemon géants entrepris depuis une cinquantaine de chapitres. On sait tous parfaitement ce qui va en résulter, Juubi se relèvera comme si de rien n'était, éructera avec force pour se débarrasser de ces gazs incommodants, puis reprendra le combat de plus belle, enfin le renard aura ainsi gagné quelques secondes qui le mèneront vers la victoire finale, c'est ce que tout le monde attend de toute façon. Il est d'ailleurs marrant de constater qu'Obiteub, qui faisait remarquer à Madarage le chapitre dernier que ce dernier ne voulait pas déclencher de Bijuu Ball trop près pour conserver la faculté de résurrection par le biais des rinnegans, devient suicidaire maintenant qu'il a pris le contrôle des opérations alors qu'il affirmait sa soif d'indépendance et de ne pas être sacrifié selon le plan de son maître juste auparavant. Bien évidemment, Madarage ne sait faire autre chose que rester les bras croisés et répéter à l'envi au lecteur l'existence de ce si pratique handicap du contrôle difficile du Juubi pour empêcher les plus puissantes attaques d'arriver sur la gueule de l'Alliance. Une météorite ou un monde des fleurs c'est bien évidemment trop demander à monsieur le flemmard. Enfin, je sais pas quelles sont les fêtes nationales au Japon, mais on remarque aussi que l'accalmie des dessins bâclés fut de très courte durée, n'ayant duré que le temps du chapitre 613 avant de revenir au 614 et de continuer de plus belle dans celui-ci. Je ne parlerai pas de Kyubi qui se fait massacrer de manière récurrente, mais les gueules des personnages sont vraiment abominables, plus elles sont éloignées et plus elles ressemblent à une bouillie informe, le trait n'est pas précis et très sommaire. Bref, Kishimoto en a vraiment ras le cul de son manga qui lui a apporté la fortune, vivement qu'il raccroche maintenant que le dernier tiers de son oeuvre restera minable.
  5. Le FC Chèvre est à l'image de l'oeuvre dont elle est tirée, de sa nature et du tempérament des fans de cette dernière. On prend un délire, on lui donne une importance démesurée et on en arrive à créer un lieu de rassemblement pour une secte vouée à l'adoration d'une chèvre apparue dans le manga. L'animal est inutile, le culte créé autour de lui ridicule, comment un tel fan club a-t-il pu remporter le concours l'année dernière ? En tout cas sa route s'arrête ici cette année. Le FC Law propose lui un rassemblement autour d'un personnage somme toute relativement appréciable, même s'il lui arrive d'être le vecteur de trolls de la part de l'auteur. Voyons Vergo, pourquoi te sens tu visé ? Au moins on retrouve à travers lui la fonction qu'on s'attend à trouver dans un groupe de fans. Ma voix va donc au FC Law.
  6. Killer 7

    Tournoi Mondial des Shinobis (TMS 2013)

    Je vote pour Hinata. Les attaques des deux adversaires peuvent provoquer le OS, une par sa force monstrueuse qui brise le corps, l'autre par son poing souple qui endommage les organes internes. La victoire reviendra donc selon moi à celle qui touche la première. Selon le dernier databook, Sakura a un avantage en vitesse sur la Hyuga, seulement cette dernière possède un avantage d'allonge comme elle l'a montré avec ses paumes du lion. Les deux adversaires pourraient se neutraliser un bon moment, le byakugan n'étant pas d'une très grande utilité car il ne permet que de voir, mais pas d'anticiper une vitesse trop grande des coups visibles. Grâce à son allonge, Hinata pourrait selon moi remporter la victoire sur une Sakura qui n'a rien montré en esquive malgré les divers titres qui pourraient lui être attribués hâtivement, ayant été aidée constamment par Chiyo contre Sasori. On est très proche ici du match nul, mais j'ai préféré voter pour la Hyuga car des écarts de vitesse se révèlent parfois insignifiants comme l'a montré Kisame face à Bee. La victoire revient donc à Hinata selon moi.
  7. Monet à l'image du manga duquel elle est issue est un phénomène de hype personnalisé. Personnage sans grand intérêt ni aura qui va traverser ces quelques pages de papier dans lesquelles elle apparaît comme l'être incolore, inodore, insipide, et presque invisible qu'elle est, à l'image de tant d'autres de ses coreligionnaires. Prenant part à un arc une fois de plus décevant, elle servira aux pires besognes prescrites par le scénario calamiteux d'Oda, éloignant momentanément Luffy, donnant de sa personne et son honneur pour un moment de gloire de Zorro, finissant ridiculisée tout comme le clown. Elle aura de plus intégré le club très ouvert des personnages désirés dans chaque arc, en attirant les plus abracadabrantes théories d'intégration de l'équipage de la part de ses fans aveuglés par leur amour démesuré. Sa fin sera la seule maigre consolation au milieu d'un bilan bien sombre, sa mort probable l'empêchant de revenir hanter à l'avenir les pages des histoires loufoques des personnages secondaires et par là même de nous imposer de revoir son horrible personne. Mon vote va donc au FC Neliel, resplendissante, puissante et gorgée de vie, à l'opposé de ce fantôme ridicule de sinistre harpie. Nous ne la remercierons jamais pour tout ce qu'elle a apporté à l'histoire du manga Bleach, en déconfiture sans elle et ses formes généreuses, et bien évidemment pour sa plus splendide représentation ci-dessous :
  8. Killer 7

    Tournoi Mondial des Shinobis (TMS 2013)

    Hashirama se moque des petites attaques de Sasori comme les lames, épines, mains sortant de rouleaux. Il faudra du lourd pour le forcer à dégainer ses meilleurs armes, comme la limaille. Seulement le mokuton est une excellente arme de surcroît très polyvalente, aussi bien défensivement qu'offensivement. Je le vois bien réussir à bloquer, tout au moins bien ralentir la limaille, et dans le pire des cas, ses clones mokuton perdront totalement le marionnettiste qui ne saura plus où donner de la tête. L'enserrer dans des branches sortant du sol ne sera pas bien compliqué, il suffira ensuite de le broyer. Victoire facile d'Hashirama.
  9. Killer 7

    Fairy Tail 312

    Les seuls ici qui dévoilent une certaine propension à perdre leur calme et agresser ceux dont les propos les dérangent sont quelques ardents fans du manga. Une communauté telle que celle-ci existe pour chaque manga, mais celle qui est consacrée à l'adoration de l'oeuvre de Mashima se doit, pour défendre son idole, d'accroître l'agressivité et l'intolérance des propos divergents à un niveau bien supérieur à la moyenne, tant ils sont rapidement dépassés face aux critiques d'un titre déplorable qu'ils ne peuvent contrer sur le plan de l'argumentation. Pour ma part, le motif de mon suivi de cette série est d'espérer me marrer chaque semaine à la lecture du chapitre, ainsi que poursuivre l'étude d'un manga vraiment mauvais, ça m'aide à mieux apprécier les bons titres. Je ne suis pas le moins du monde lassé pour l'instant, donc n'en déplaise à certains mais je vais poursuivre mes activités de la manière avec laquelle je les ais menées jusque là. Suivez l'avis de votre chef de file, il émet des avis pertinents. Parfois. Quant à ce fantastique combat en cours, je sens qu'on va avoir droit au dénouement classique. Notre super méchante crainte de tous censée être super puissante n'arrive finalement qu'à égratigner ses adversaires avec ses attaques au pouvoir pourtant démentiel. Ne parvenant à prendre l'ascendant, elle décide de passer aux tactiques de fourbe et sort de sa poche l'amie des deux pour les forcer à se péter la tête. Mais on sait où mènent ces basses manoeuvres face au pouvoir divin de l'amitié, tout droit à la défaite. Erza va probablement rétamer les deux en les enchaînant, finissant probablement à moitié à poil. Logique. Hâte de voir la suite pour admirer une fois de plus la puissance de Mary Sue. J'espère qu'on aura droit à l'image d'un coup porté avec tous ses amis ainsi que le public qui l'aideront, comme cela s'est produit avec Azuma. Ca serait si magnifique et épique dans le troll et le niveau zéro de l'originalité et la maturité de l'intrigue.
  10. Rectifier une erreur. Tu pardonneras je l'espère ma propension à l'ironie de t'avoir déboussolé. Toutefois tu as pressenti la teneur de mes propos et distingué des arguments contradictoires selon les paragraphes, c'est déjà ça. Il ne reste plus qu'à faire coller le tout avec mon intention. Non, nous ne disons pas vraiment la même chose. Le problème n'est pas que tu ais affirmé que Sakura est importante dans la trame, ce qui est indéniable, mais que tu ais réfuté sa nature qui l'est tout autant de boulet en occultant tous les passages qui sont nombreux en sa défaveur dans une mauvaise foi assez rare à ce niveau. Je ne vois d'autre explication à cette tendance qu'un profond amour porté au personnage. Si ce n'est pas le cas, ce serait d'autant plus inquiétant. Il faut en déduire soit que tu dissimulais fort bien ton appréciation du personnage, soit tes coreligionnaires sont assez peu perspicaces.
  11. Elle n'a jamais perdu de combat car elle n'en a quasiment jamais disputé à cause de son inutilité chronique, qui pousse ceux qui l'entourent à enfiler le bleu de chauffe et se mettre en première ligne pour pallier à son incompétence. Quand on regarde plus précisément les combats dans lesquels elle s'est trouvée engagée et qu'elle n'a pas perdu il est vrai, on peut constater qu'elle fut tout d'abord incapable de protéger son équipe contre des ennemis en surnombre dans la forêt de la mort, ce qui est totalement normal, mais qu'elle n'a même pas été foutue d'en mettre un sérieusement en difficulté. Par la suite elle n'a pu qu'obtenir le match nul contre une tanche ultime comme Ino. Son seul fait d'armes marquant consiste à avoir battu un Sasori suicidaire à deux contre un avec de la préparation et en bénéficiant du sacrifice de Chiyo. Enfin elle a réussi à exploser un Zetsu déguisé en Neji, soit les merdes qui se sont faites exterminer par milliers par des chunins. Waou, je suis scotché par cette liste non exhaustive de prouesses. Sachant que je n'ai énuméré ci-dessus que ses rares moments actifs, mais pour proposer un éclairage plus complet sur le personnage, il vaudrait mieux se concentrer sur son inactivité, domaine dans lequel elle est reine. Se désintéressant des arts ninjas et ne se consacrant qu'à son amour pour Sasuke, elle ne dispose d'aucun esprit d'équipe au début du manga. Elle ne l'acquiert qu'avec la mission au pays des vagues dans laquelle elle n'a eu comme seule réussite le fait de mieux grimper aux arbres que les autres pendant deux jours avant qu'ils ne la rattrapent. Cette mentalité consiste d'ailleurs à encourager ses équipiers pour qu'ils viennent la soutenir. Lui confier la mission de protéger la vie de Tazuna était évidemment une folie mais heureusement Kakashi avait tout prévu et lui vient en aide. Pendant l'examen chunin, elle répond probablement très bien aux questions du test sans aide extérieure. Quel dommage que les résultats de cette épreuve n'aient strictement aucune incidence sur l'accès à la deuxième phase de la sélection. Elle doit ensuite se faire sauver les miches un nombre incalculable de fois dans la forêt de la mort, face à Orochimaru, l'équipe d'Oto, n'ayant jamais aucune utilité en combat. En revanche elle a un don pour appliquer des compresses sur le front de ses amis et se couper les cheveux de manière expresse. Viennent ensuite son épique duel de rivales amoureuses face à Ino décrit ci-dessus, et le début de sa carrière de supportrice de ses équipiers dans les gradins. Elle réussira encore une fois à se mettre dans une situation périlleuse, nécessitant l'intervention de Naruto pour l'arracher des griffes de Gaara. Vient finalement le temps des cris et des larmes. Mon dieu Sasuke n'a pas un regard pour moi et passe des heures à contempler l'horizon de sa fenêtre. Mon dieu Sasuke a écrasé ma pomme que je lui avais préparé avec attention et amour. Mon dieu, mes deux équipiers se battent, je vais les arrêter en me plaçant au milieu. Mon dieu, Sasuke part en réalisant une terrible trahison pour se plonger dans la pire noirceur qui existe, pourvu qu'il m'emmène. Ouin ouin Naruto, ramène mon Sasuke adoré, t'as intérêt à réussir pendant que je reste là à vous attendre les fesses au chaud à me dessécher en pleurant toutes les larmes de mon corps, pourvu que mon petit coeur meurtri tienne le coup. Puis vient le temps des résolutions, de la maturité, Sakura s'entraîne et devient réellement forte, aussi bien physiquement que psychiquement. Tout d'abord dans ses nombreux combats, les prouesses décrites ci-dessus. Dans ses décisions maintenant, elle devient forte en décidant de s'accrocher à son criminel endurci, et encore plus en faisant le choix de le tuer après avoir menti et trahi tous ses compagnons, pour finalement ne pas réussir son geste, et attendre la mort jusqu'à ce que le blond à moustache arrive pile au bon moment et la sauve de ce que nous espérions tous avec délectation. Tout ceci entrecoupé de nombreux pleurs, tous justifiés et nécessaires évidemment. Elle place désormais tous ses espoirs dans Naruto, il est bien plus difficile de s'empêcher d'intervenir et de laisser faire les autres. Quelle force de caractère. Mais il y a un domaine dans lequel elle excelle encore plus que tous ceux évoqués précédemment, les techniques médicales. Là c'est vraiment du lourd, du très lourd. Elle a sauvé de la mort un nombre incalculable de personnes, des civils et militaires de Konoha pendant l'attaque de Pain et la guerre, Kankuro, et tant d'autres que nous en oublions. Par application de la jurisprudence Tsunade par laquelle il convient de considérer les soins comme des interventions de première importance dans la trame scénaristique, et d'ajouter le niveau médical au niveau offensif, Sakura, loin de l'image de boulet que certains fans du NH essaient avec rancoeur et mauvaise foi de lui conférer, est un des meilleurs personnages du manga, tant par son utilité de médecin que sa puissance offensive destructrice, sans même évoquer son influence sur l'intrigue amoureuse, intérêt central du manga. Quand on essaie de déterminer la nature d'un personnage en faisant un inventaire de ses interventions, il peut être bon de toutes les prendre en compte. Sojobo aime à répéter qu'une bonne partie des fans du NH sont avant tout des fans d'Hinata. Je crois qu'on peut affirmer que la réciproque pour le NS peut aussi se vérifier.
  12. Killer 7

    Fairy Tail 312

    Il n'est aucunement question de mauvaise foi ici, du moins de la part de ceux qui critiquent le chapitre, puisqu'il suffit d'ouvrir les yeux sur ce dernier pour constater que s'il est peut-être bon pour du Mashima, il reste mauvais même au meilleur de ce que peut donner cet auteur. Le combat est à mille lieux de l'affrontement contre les assassins bidesques par le soin et le développement qui y sont apportés, et pourtant on ne ressent pas une once de plaisir à la lecture. De plus je ne comprends pas la comparaison effectuée avec Naruto, puisque cela met en lumière la proximité existante entre les deux oeuvres actuellement quant à leur médiocrité. Enfin, c'est assez marrant de mettre en avant une démesure chez le manga sur lequel on crie le haro alors qu'elle existe aussi dans ce merveilleux Fairy Tail. Dans une mesure moindre certes, toutefois nous avons pu constater que la formidable "attaque des dix-huit dieux de la guerre sanglante par le feu infernal du courroux rédempteur sacré" n'a fait, tout en détruisant la place entière, que mettre partiellement en lambeaux les fringues des deux épéistes. Mais comme c'est Mashima, ce n'est pas exagéré du tout et génial de surcroît. Tu affirmes ne pas cautionner le célèbre "et toi tu pourrais faire mieux ?" tout en l'utilisant avec brio. Ridicule.
  13. Killer 7

    Fairy Tail 312

    Alors c'est ça un chapitre censé être exceptionnel de Mashima ? Un combat de trois camps composé d'un roulement d'attaques portées sur un ennemi sans défense qui s'enchaînent et nous mystifient par leur redondance et leur irréalisme, privilégiant les coups de pied aux armes blanches, ou encore leur démesure grotesque habituelle, Minerva nous sortant l'attaque de la mort qui abîme les habits pour le classique fan service. J'allais presque oublier dans tout ça la révélation, Lucy du futur sous la capuche. Surprise ou évènement attendu, peu importe, pour le temps que je passe à prévoir la suite du manga et ce que j'en ai à faire. Seulement elle réduit je le crains à néant les prédictions alarmistes qui nous étaient contées tout au long du tournoi. Maintenant que notre bande de formidables amis est sur le point d'être prévenue par la Lucy du futur, tous les mauvais évènements à venir vont pouvoir être effacés d'un coup de baguette magique, dans la plus pure tradition du manga de l'absence de difficultés et de peines. En somme, de la bonne soupe hebdomadaire servie par Hiro.
  14. Killer 7

    Tournoi Mondial des Shinobis (TMS 2013)

    Le 4ème kazekage dispose d'attaques de zone qui entravent facilement ce qu'elles réussissent à toucher. Sarutobi le vieillard pâtit quant à lui de son âge avancé ainsi que de son statut de ninja de la FG par définition tout pourri. Donc il se fait torcher sans problème par yondaime kazekage. Edit : effectivement tu as raison. Ben c'est encore pire vu qu'Asuma n'est qu'une grosse brêle. No match.
  15. Killer 7

    Couverture Tome Naruto (66)

    Il y avait de l'idée dans cette couverture, mais force est de constater encore une fois que le bilan est plus que mitigé. Le fond rouge est original, rappelant l'atmosphère apocalyptique dans laquelle se trouvent nos héros. Les positions de Kakashi et Obito sont en revanche très classes, surtout pour le ninja copieur. Je suis un peu circonspect pour le masque en train de se briser, mais sinon c'est très beau. En revanche la couverture comporte un gros point noir en plein milieu, le gros débile avec sa tête de consanguin qui joue son Ace attorney en pyjama orange fluo. Il est laid, il ne sert à rien, il semble extérieur au combat entre Obito et Kakashi qui se déroule donc il est hors-sujet, et au final il masque quelque peu les deux duellistes. Kishimoto n'aurait pas du l'incorporer, et nous faire une simple passe d'armes entre les deux, peut-être un peu éloignée, avec le Gedo Mazo en fond, qu'il a malheureusement utilisé sur une autre couverture il me semble, où comment gâcher de bons éléments en les utilisant n'importe comment. En somme, une couverture avec du potentiel encore une fois gâché.
×