Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Setna

Members
  • Content Count

    9553
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Setna last won the day on November 17 2019

Setna had the most liked content!

Community Reputation

558 Excellent

About Setna

  • Rank
    Kage

Recent Profile Visitors

3682 profile views
  1. 44. Meilleur Personnage Game of Thrones Saison 8 J'arrive pas à trouver réellement un bon personnage dans cette saison 8. Il y a plusieurs catégories de mauvais personnages dans cette saison : ceux qui sont incohérents (Jaime, Tyrion), et ceux qui sont stagnants dans le mauvais sens (Jon, Cersei, Arya). Jaimie dit qu'il n'en a jamais rien eu à faire de la population, alors que tout l'enjeu du personnage auparavant c'était justement qu'il se donnait seulement l'apparence d'en avoir rien à faire. Tyrion a enchaîné échecs sur échecs, non pas par coup du sort mais parce qu'il a été stupide, ce qui est totalement absurde. Jon Snow n'a pratiquement rien fait de la saison hormis suivre Daenerys, même si j'ai bien aimé le sort final qui lui est réservé. Cersei a passé son temps à restée camper à la fenêtre, c'est abusé le nombre de scènes qu'il y a eu juste pour la montrer regarder au loin. Arya n'a pas utilisé les capacités qu'elle avait pourtant passée plusieurs saisons à peaufiner, à quoi ça a servit au final ? A côté, on a quand même Sansa qui est restée cohérente, elle n'a pas fait grand chose mais elle était dans le ton de son évolution. On a Theon qui a eu sa rédemption final, je trouve ça quand même assez triste qu'il n'ai servit à rien et qu'il n'ai pas vraiment évolué pendant les dernières saisons, mais son traitement n'est vraiment pas à plaindre quant on compare à d'autres personnages. Et enfin on a Daenerys qui a un réel développement pendant cette saison, rushé parce qu'il fallait faire vite, mais que je ne trouve pas incohérent et qui aurait pu donner des péripéties vachement intéressantes si la série avait plus durée. Donc va pour Sansa, je n'ai rien de négatif à dire sur elle, et je trouve qu'elle aura eu un parcours assez satisfaisant au fil des saisons. 45. Meilleur Personnage Avengers Endgame 2. Tony Stark : Une bonne conclusion pour un personnage qui était irritant au départ mais qui a su avoir un développement crédible et presque touchant. 5. Thanos : Moins percutant que dans le film précédent, parce qu'il fait beaucoup plus méchant pour être méchant. 4. Steve Rogers : Pas mal. Bien que j'aime assez l'acteur, je trouve le personnage assez osef quand même. Mais il a une bonne conclusion, lui aussi. 1. Thor : Marrant, mais depuis que j'ai pu voir l'acteur dans plusieurs autres rôles, je l'apprécie de moins en moins. Il ne joue pas vraiment, il est juste lui même. Et du coup j'arrive moins à voir Thor plutôt que l'acteur. Il n'empêche que je trouve que depuis plusieurs films, Thor est vraiment plus intéressant qu'un paquet d'autres personnages, et je suis pressé de voir ce qu'il va devenir. 6. Natasha : Osef total. Je comprend pas pourquoi son personnage n'a pas été développé avant. 3. Nebula : Alors là, elle est partie d'un personnage tertiaire jusqu'à devenir un personnage pratiquement principal, et ça s'est fait tout naturellement. C'est une réussite, clairement.
  2. 41. Meilleur Générique Série 2019 1. His Dark Material : Je ne sais pas pourquoi, mais ce générique me fascine assez. Pourtant, il n'a formellement rien d'incroyable. Mais la musique est très entraînante, on est dans du niveau Game Of Thrones (dommage qu'à l'intérieur de la série elle même, ça n'ai pas été flagrant). Et surtout, j'aime beaucoup cette transition entre monde parallèles et cordes, qui est évidemment un sous entendu à la théorie des cordes. 2. American Horror Story 1984 : Encore une fois, cette série réussit à se démarquer par la qualité de son générique. C'est dingue, ils restent sur le même ton depuis la saison 1, des fois c'est pas très original, mais des fois ça reste vraiment en mémoire. Et pour cette saison, on est dans le second cas, car le mélange entre un côté horrifique et du synthé des années 80 est tout simplement excellent. 3. True Detective (saison 3) : Dans la continuité des génériques de True Detective. Ils posent bien l'ambiance de la série. De plus, le choix des musiques a toujours été excellent dans cette série. C'est typiquement le style de générique que je pourrais laisser défiler sans le passer, car il met dans le bon état d'esprit pour se lancer dans le visionnage d'un épisode. 4. Stranger Things (saison 3) : Simple mais très efficace. Dans le genre du générique ou on ne voit que le titre de la série, ça doit être dans le haut du panier. Il y avait aussi celui de Lost qui était assez mémorable, mais c'est sur que celui de Stranger Things est mémorable. Je l'ai déjà dit et je le répète, mais pour moi ce générique est quand même moins que bien que celui du jeu The Wolf Among Us. 5. DARK (saison 2) : Visuellement le générique est plutôt hypnotique, avec une musique qui va bien avec. Mais en soit, il ne propose pas beaucoup plus, du coup une fois qu'on l'a vu une fois c'est finit. 6. Jessica Jones (saison 3) : J'aime bien le style graphique de ce générique, qui lui donne évidemment une apparence de comics. 7. The Terror Infamy : J'avais préféré celui de la saison 1 avec le dégradé entre les personnages et leurs squelettes symbolisant du coup à la fois leur mort possible ou réelle, sachant que la série n'était pas avare en mort (il faut dire qu'elle était contrainte par le fait historique). Le générique de la saison 2 est pas mauvais pour autant, mais après avoir été habitué à celui de American Horror Story, il faut faire fort pour vraiment renouveler le genre. 8. Game of Thrones (saison 8.) : Le générique de Game Of Thrones a su être présenter son univers efficace et est de fait une part intégrante de la série, car il permet de mieux en saisir la géographie. De ce point de vue c'est une réussite. Mais après 7 saisons, le poids de la répétition se fait sentir. Même si il y a des modifications au fil des saisons, ça fait bien longtemps que je ne regardais plus les génériques. 9. The Punisher (saison 2) : Moui. Bon, forcément j'ai pas vu la série donc ça aide pas à bien juger un générique, même si je connais un peu le personnage. Mais en tout cas, je trouve le générique vachement lambda. 42. Meilleur Opening Animé 2019 1. Beastars : Ah ouais, là c'est du bon. Déjà, ça a pas l'air d'être vraiment de l'animation mais plutôt du stop motion, du coup ça donne une originalité de facto. Mais l'opening en profite pour raconter une histoire, du coup c'est agréable à voir. 2. Carole & Tuesday OP2 et OP1 : Ben voilà, quant visuellement ça dénote un peu, ça participe à rendre un opening moins chiant à regarder. 3. Vinland Saga OP1 et OP2 : J'aime bien la musique de l'opening 1, ce qui est un plus par rapport aux autres opening de base. 4. L'Habitant de l'infini : J'ai l'impression de voir quasiment toujours les même opening, c'est abusé. 4. Kimetsu no yaiba : On ne peut plus classique. 4. Jojo's Bizarre Adventure : Golden Wind OP1 et OP2 : Bof, c'est dans le ton visuel du manga, mais c'est tout. 4. Dororo : J'ai vraiment pas grand chose à dire. A chaque fois, c'est difficile de voir une réelle originalité dans la manière dont sont montés les opening. 4. Fire Force : Classique 4. Mob Psycho 100 II : Je suis pas fan du tout. Edit : Ah ba avec ce groupe on peut voir qui n'est pas près à passer une quinzaine de minute pour connaître les participants. Il y a plus de votes blanc que je ne le pensais. 43. Meilleure Bande Son Films 2019 1. Le Chant du Loup Ce film se base énormément sur la sonorité puisque c'est le job du protagoniste, qui doit détecter les impuretés sonores dans le radar pour déterminer leur origine. Ce n'est pas tant les musiques en elles même qui ont donc retenues mon attention, mais En allant regarder sur youtube pour voir quelles musiques étaient les plus populaires, celle qui a le plus de vue est Honoring the dead, que j'aime bien. Mais elle n'est pas vraiment dans le ton de ce que j'imagine pour le film. Une musique comme On Land traduit mieux l'ambiance. 2. Rocketman Comment ne pas évoquer ce film ? Je dois avouer que je ne connaissais pas grand chose d'Elton John, je ne savais pas même que certaines musiques utilisées dans le film étaient de lui, et j'ai donc apprit que j'en appréciais pas mal certaines de lui du coup. Ce film s'inscrit dans la continuité de Bohemian Rapsody vu que le réalisateur de ce dernier s'est rabattu sur Rocketman. J'ai quand même préféré Rocketman, même si ça m'a pas passionné non plus. Je retiens particulièrement Sorry Seems To Be The Hardest Word. 3. Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker Les musiques de Star Wars sont évidemment mythique. Il y a eu quelques petits réglages, avec des fusions de musiques il me semble, mais globalement c'est beaucoup resté dans le ton de ce qui se faisait déjà. 4. Le Roi Lion Les musiques sont des versions inférieures de celles du film d'animation. La différence ne réside ni dans les paroles, ni dans l'intonation des voix, ni dans les instruments, en bref elle ne réside pas dans la qualité des musiques elle même. La différence, c'est que ce sont globalement des répétitions de ce qui avait déjà été fait, donc on ne peut dire que la créativité soit vraiment au rendez-vous et c'est une part très significative dans mon vote. La différence, c'est aussi que les chansons de Disney fonctionnent en partie à travers leur animation, et que celle du film est nettement moins expressive donc communicative. Heureusement que les musiques sont de base excellentes. 5. Joker Ca m'a étonné de voir à quel point la musique a marqué pas mal de gens, parce qu'elle n'a pas eu beaucoup d'effet sur moi. 6. Alita : Battle Angel Oulà, j'ai du regarder un peu sur le net pour retrouver les musiques, parce qu'elles m'ont pas marquées. 7. La Reine des Neiges 2 Alors là, je dois bien avouer ne pas garder un souvenir impérissable des chansons dans ce film. Au moins dans le premier il y avait Libérée Délivrée, mais dans celui là il n'y en a pas tellement qui sorte du lot.
  3. Setna

    [Netflix] Mindhunter

    Ouais bon, on peut considérer que la série est finit en gros. Avec David qui a d'autres projets qui lui font plus envies, et les acteurs qui vont aller sur leurs propres projets, il y a peu de chances pour qu'ils aient tous leurs agendas qui se libèrent simultanément. Puis de toute manière, à partir du moment ou le réalisateur n'est plus très motivé, ça a pas beaucoup de chance de revenir par magie par la suite. C'est bien dommage, c'est une série qui marchait bien il me semble. Je me rappelle pas d'avoir déjà vu une annulation de série alors que tout allait bien.
  4. 39. Meilleure Série AMC 2019 J'ai vu que la saison 2 de The Terror, donc ce sera vote blanc. 40. Meilleur Film Action/Thriller 2019 (excepté les énormes productions) 1. Le chant des loups : 4,25/5 J'ai été tenu en haleine du début à la fin, c'est le signe d'un bon film de tension. Le contexte de guerre froide atomique du film est parfait pour mettre de la tension. Il y a quelques éléments qui m'ont fait soulevé un sourcil, mais c'est tellement mineur en rapport aux qualités du film que ce n'est pas ce qui en reste à la fin. En plus, ça se voit qu'il y a eu un réelle recherche sur le fonctionnement dans les sous-marins. Le réalisateur a de toute évidence eu accès à beaucoup d'informations, voir de logistiques. 2. Gemini Man : 3,5/5 Je m'attendais à ce qu'il soit très moyen, et finalement il était pas mal du tout ce film. Le rythme est bien géré, les personnages sont correctement développés, le scénario est plutôt pas mal pour un film d'action (à part la fin un peu facile). Le tout reste plutôt prévisible, mais ça reste très honorable. Les effets spéciaux sont globalement réussis, mais il y a quand même des scènes qui font un peu grincer des dents. 3. Triple frontière : 3,25/5 Après une première moitié lente à se mettre en place, la tension monte nettement en seconde partie. Bon film d'action que voilà, avec pas mal d'acteurs connus en plus. Les rebondissements étaient assez faciles à anticiper, mais c'est typiquement le style de film qui ne mise pas sur ce type d'artifice donc ça n'a pas tellement d'importance. Et mine de rien, on se demande toujours comment tout ça va se terminer. Bonne surprise. 4. 6 Underground : 3/5 Il y a pas à dire, j'ai du mal à trouver les films de Michael Bay mémorables. Pourtant, le scénario a tout pour être attractif, il sait créer des scènes d'actions, les acteurs ne sont pas mauvais, en gros les ingrédients de la réussite sont présent. Mais ça met vraiment du temps à prendre. Bien sur, grâce à son rythme, le film finit quand même par accrocher. A partir du moment ou l'action est portée par l'intérêt du scénario, le film devient sympa à suivre. Je peux pas dire qu'il y ai de la tension, mais c'est un bon film d'action. L'humour est pas incroyable par contre. A noter toutes les petites réflexions que la réalisateur fait passer : les diverses références, le fait qu'il faille pas pirater les films, le "run", etc. 4. Parasite : 3/5 6. Anna : 2,75/5 6. US : 2,75/5 6. Glass : 2,75/5
  5. 37. Meilleure Série Netflix 2019 1. Mindhunter (saison 2) 2. Dark Crystal 3. Stranger Things (saison 3) 4. Love, Death & Robot : Pour ce groupe, j'ai regardé un peu plus d'épisodes de cette série, du coup je développe un peu. C'est vrai que les épisodes sont sympas parce qu'ils développent chacun leurs propres univers de science fiction, leurs propres univers graphique, et donc leur propre identité visuelle et scénaristique. Il y a quelques temps, j'aimais bien regarder ce genre d'animation que l'on pouvait trouver sur le net, en particulier celles de l'ESMA : Mon ami Charlie, Enterré pour de vrai, ou encore Dans la tête, pour n'en citer que quelques unes. Donc j'applaudis le concept de Love, Death & Robot, d'autant que l'animation a la constance d'être excellente. Je pense cela dit que ça s’essouffle assez vite, 15 minutes par histoires c'est bien pour boucher des trous dans son emplois du temps, mais pas pour regarder en continu. 5. When They See US 6. Umbrella Academy -. La Casa de Papel (partie 3) / You (saison 2) / The Crown (saison 3) / The Punisher (saison 2) : Pas vu. 38. Meilleure Série Non US 2019 1. Dark (saison 2) 2. La Frontière Verte 3. The Capture 4. Marianne 5. Kingdom -.Line of Duty (saison 5) / The End of the Fucking World (saison 2) / La Casa de Papel (partie 3) / Le Bazar de la Charité / Peaky Blinders (saison 5)
  6. Je vais vite pour les séries afin d'en mettre un peu plus pour le films. En tout cas, le moins qu'on puisse dire c'est que l'horreur n'attire pas des masses de foules, c'est bien dommage. Après, il n'y a rien eu de si incroyable cette année, en particulier côté série. 35. Meilleure Série Épouvante/Horreur 2019 1. Kingdom : Pas mal du tout. Je ne sais pas si je regarderai une saison 2, et il y a des acteurs pas au top, mais l'histoire est pas mal. Rien que le principe des zombies pendant une période médiévale en Asie, c'est plutôt accrocheur. 2. Marriane : Pas mal du tout x 2. Il y a un ventre mou au milieu avec des épisodes de remplissages franchement dispensables, mais les trois derniers épisodes sont bons. 3. The Terror Infamy : Très décevant après la qualité de la saison 1. On dirait qu'ils ne savaient pas ou aller avec cette saison 2. 4. American Horror Story 1984 : Je n'ai vu que le premier épisode. Les slasher, à moins d'être ultra originaux, ne valent pas plus qu'un film en longueur à mon avis. -. The Walking Dead (saison 9B et 10A) & Fear the Walking Dead (saison 5) : Pas vu. -. The Purge (saison 2) : Pas vu, je savais même pas qu'il y avait une série pour ça. 36. Meilleur Film Épouvante/Horreur 2019 1. Ça : chapitre 2 : 3,25/5 Je ne pouvais pas ne pas voir cette suite, vu que le premier film était l'un des meilleurs films d'horreur de son année. Et la première chose qui impressionne, c'est que le film fait presque 3 heures, ça doit être le plus long sortie cette année que j'ai vu. La longueur du film s'explique par le fait que le scénariste s'attarde sur chaque personnage. J'ai trouvé que Çà était vachement plus corrosif dans sa manière d'exploiter les peurs, le film était plus réussis sur ce point que le précédent. Visuellement, on s'est habitué, donc il fait moins d'effet que pour le premier film, même si le coup du The Thing & co était sympa à voir. Il y a aussi l'humour qui fonctionne plutôt bien, c'est différent de la fois précédente. 2. Brightburn : l'enfant du mal : 3,25/5 J'avais un a priori négatif en le commençant parce qu'il y avait des critiques négatives, ou en tout cas des déceptions. Et je ne les comprend pas. J'ai trouvé ce film plutôt bon. Certes c'est classique, il ne révolutionne pas le genre de la tension / peur / horreur, mais il fait malgré tout bien son job. Et la fin est pas mal du tout, ça donnerait envie de voir une suite ou il y a tout ce qui est indiqué. Je pense que, peut être, beaucoup voulaient que le film tel que serait une possible extension de l'univers indiquée à la fin. Mais on peut voir ce film là comme une origine story correcte. 3. Retour a Zombieland : 3/5 Bien que je ne sois pas un fan absolu du premier, il est indéniable que cette suite est réussis. Ceux qui auront aimé le premier aimeront cette suite, car le film reste exactement dans le même ton. L'humour est réussit, ce qui est bien évidemment la force principale du film. Le scénario est du même type, à savoir rien d'incroyable mais ça fait le job. Ce sont les personnages qui ressortent le plus du film, j'ai trouvé les ajouts plutôt pas mal. C'est très bien d'avoir réutilisé les acteurs d'origine aussi. 4. Scary Stories : 2,75/5 Je sais pas, dès le début du film, j'étais de bonne humeur parce que j'aimais bien l'ambiance. Il me rappelais un peu les chairs de poules, que j'aimais bien lire quant j'étais petit. Le film s'inscrit dans cette tendance à l'ambiance des années 70-80, comme Stranger Things par exemple. Ca se voit rien qu'à l'affiche d'ailleurs. L'une des conséquences directe, c'est que le film est du déjà vu dans son histoire. Il y en a eu des tas de ce type depuis que le livre fut écrit. Le film serait donc plus agréable si on a pas vu beaucoup de film d'horreur auparavant. Le film a un bon rythme, les acteurs jouent bien, le scénario est plein de péripéties. Maintenant, c'est sur qu'il y a des facilités à certains moments. Les notes Allociné sont plutôt justes. 5. US : 2,75/5 C'est le même réalisateur que Get Out, ce qui a amené ce film a être un peu anticipé, et donc à recevoir un accueil critique. Les notes ne sont pas mauvaises sur Allocine, mais je ne suis pas sur de savoir quoi en penser au final. Ce n'est pas un film d'horreur effrayant, il est plus oppressant qu'autre chose par moment. Il installe une ambiance, c'est une bonne chose. Et il va à fond dans son tripe, là aussi c'est une bonne chose. J'ai été surprit par le scénario, mais c'est pas facile de savoir si c'est une bonne chose ou non. Difficile de vraiment croire à l'explication qui nous est donné. Puis la conclusion est quand même particulière. 6. Annabelle : La Maison du mal : 2,75/5 Le pitch de départ est tellement classique et déjà vu que je ne me rappelle même plus si j'ai vu les deux films précédents. A force de voir les images de cette poupée un peu partout, l'ayant déjà aperçue dans l'un des films Warren, et ayant visionné plusieurs films avec des histoires de poupées plus ou moins possédées, je dois avouer ne plus très bien les différencier. Sans surprise, le film est sans surprise. Techniquement je n'ai pas grand chose à reprocher au film, c'est bien réalisé, bien monté, bien joué, et tout est au service d'une histoire mille fois vue ne proposant pas de touche inventive, et des personnages presque tous sans intérêts. Pourquoi se donner du mal alors que le scénario est si basique ? N'empêche, des films d'horreur il y en a eu pas mal cette année. - The Lighthouse : 4/5. Dès le début du visionnage, le film percute par ses images et sa sonorité : c'est avant tout un film sensoriel. Les images sont en noir et blanc, il y a un gros travail de lumière notamment par la présence très prononcée des ombres. Les musiques sont vraiment oppressantes. Le film est donc un petit ovni de cette année. Le film se concentre sur un duo de personnage, dont l'un d'eux est plus une sorte de vieux fou qu'autre chose. Puisqu'ils sont dans un isolement du fait de leur métier, c'est une sorte de huit clos avec bien peu de personnage. Forcément, l'histoire se concentre autour de ces deux personnages, dont on apprend petit à petit la personnalité. En bref, c'est un film qui ne laisse pas indifférent. Une oeuvre qu'il faut voir en 2019, c'est vraiment curieux qu'elle n'ai pas fait tellement de bruit. - Midsommar : 3,75/5. Dommage qu'il n'ai pas participé, parce qu'il est vraiment pas mal du tout ce film. Première chose qui frappe, il est looong. La raison vient de cette mise en place très lente. Le film mise sur la mise en place de son ambiance, qui permet de nous mettre dans le même état d'esprit que les personnages. Ce film met plus mal à l'aise qu'autre chose. L'ambiance est excellente grâce à la tension flottante, et à de bonnes idées de mise en scène. Le film se termine donc sur une meilleure note qu'il ne commence, car sa lenteur du début est justifiée par sa seconde partie. Mais il faut quand même se taper la première partie. - Simetierre : 3,5/5. Je comprend pas les mauvaises critiques, c'est un film d'horreur sympa. Peut être qu'il y a eu une bande annonce qui laissait espérer des choses qui n'étaient pas dans le film, mais en n'en sachant rien je l'ai trouvé plutôt satisfaisant. Clairement, ce n'est pas un film qui fait réellement peur, mais il installe une bonne ambiance, et c'est surtout ça que je demande. J'ai trouvé que c'était une bonne adaptation du bouquin de Stephen King, même si je l'ai pas vu, parce qu'à minima le film n'est pas ennuyant à voir. En tout cas, j'ai été pris dedans. Ceci étant dit, ça ne reste pas un grand film malgré tout, avec le recul on peut malgré tout se dire que la dernière partie était prévisible et a mit du temps à se mettre en place, même si en soit ça aurait été du classique si ça avait été la quasi totalité du film. - Play or Die : 3/5. Vu les notes pourries et les commentaires incendiaires que ce film se reçoit, je suis clairement en minorité rien que pour donner un pauvre 3/5. Mais c'est parce que j'aime bien les films à énigme. - La Malédiction de la Dame Blanche : 2,75/5. Au visionnage du film, on comprend très vite pourquoi il n'a pas été particulièrement apprécié. Le film a facilement une décennie de retard. Il utilise des ressorts de l'horreur maintes fois vus, un scénario au combien classique et même frustrant. De fait, le film est archi prévisible. Les acteurs jouent bien, mais quant c'est au service de personnages déjà vus, dans un scénario convenu, sans scène vraiment marquante, il faudrait des performances exceptionnelles pour que ça puisse rattraper quoi que ce soit. Heureusement que tu me le dis, car j'étais convaincu d'avoir lu qu'il était réel, et donc que, en dehors du perso de Brad Pitt, le film revisitait l'attaque de la joyeuse famille Manson pour lui donner une fin plus heureuse que celle réelle.
  7. 33. Badass de l’année Série  Baba Voss (See) : Physiquement l'acteur est badass, mais j'ai pas vu suffisamment d'épisodes de la série pour vraiment voir à quel point son personnage l'est.  Geralt (The Witcher) : Moui. J'attend un peu plus de consistance pour voter pour un personnage.  Frank Castle (The Punisher saison 2) : Pas vu.  Homelander (The Boys) : Compliqué de parler de badassitude, tant les intentions du personnage sont sadiques.  Negan (The Walking Dead saison 9B, 10A) : Pas vu.  Judith Grimes (The Walking Dead saison 9B, 10A) : Pas vu.  Daenerys Targaryen (Game of Thrones saison 8) : Dans cette saison 8, Daenerys n'a pas vraiment briller par son côté badass contrairement à certaines saisons précédentes.  Jessica Jones (Jessica Jones saison 3) : Pas vu.  Billy Butcher (The Boys) : C'est un poids lourd dans le groupe.  Jim Hopper (Stranger Things saison 3) : Je trouve que c'est lui qui rassemble le plus de qualités que l'on peut chercher chez un badass. 34. Badass de l’année Film John Rambo (Rambo Last Blood) : On est clairement dans du badass dans le dernier tiers du film, j'avais presque l'impression de voir un film Expandables.  John Wick (John Wick Parabellum) : Il en devient caricatural.  Robb Mc Bride (Once Upon a Time in Hollywood) : Pas mal du tout. Le seul personnage fictif du film il me semble.  Hobbs (Fast & Furious : Hobbs & Shaw) : Ce doit être le seul film de tous les awards que je n'ai pas vu, parce qu'il y en a pleins dans cette saga et elle m'intéresse pas beaucoup.  Alita (Alita : Battle Angel) : Pas mal du tout.  Thanos (Avengers : Endgame) : Hum, je ne sais pas, quant je vois le reste des personnages du groupe je trouve que Thanos fait tache. Mais il faut dire que ce groupe est nettement plus relevé que celui des séries.  Anna (Anna) : Je commence à avoir l'habitude de ce type de personnage avec Besson.
  8. Le groupe reste plus longtemps, c'est donc le bon moment pour se lancer dans une petite analyse des résultats en cours. Pourquoi Game of Throne saison 8 a un tel score sur le sondage de la meilleure série HBO de l'année ? En effet, il est intéressant de voir à quel point Game of Thrones saison 8 est en tête du sondage, avec plus de 35% des votes alors que toutes les autres séries sont à moins de 20%. Hors, au vue des avis déposés sur le topic de cette série, le moins qu'on puisse dire c'est que les membres qui y ont posté n'étaient pas content du tout de cette dernière saison. Alors, comment expliquer des résultats aussi élevés pour ce sondage ? J'ai bien peur de ne pas être original quant à l'explication, mais allons y quand même. Comparons un peu les notes Allociné pour ces séries & saisons et les résultats actuels du sondage. Notes spectateur Allociné Sondage forum 1 Chernobyl : 4,6/5 Game of Thrones saison 8 : 36,59% 2 Euphoria : 4,3/5 Chernobyl : 17,17% 3 His Dark Material : 4,3/5 His Dark Material : 14,63% 4 Watchmen : 3,9/5 Watchmen : 9,76% 5 True detective saison 3 : 3,7/5 True detective saison 3 : 2,44% 6 Succession saison 2 : 3,5/5 Succession saison 2 : 2,44% 7 Game of Thrones saison 8 : 3,1/5 Euphoria : 0% Deux choses sautent aux yeux : la présence très haut de Game of Thrones saison 8 dans le sondage actuel, et celle très basse de Euphoria dans ce même sondage. C'est bien simple, si on excepte ces deux séries, toutes les autres sont exactement dans le même ordre entre les notes spectateur Allociné et le sondage du forum. La raison de la place basse de Euphoria est assez peu difficile à comprendre : presque personne n'a du voir cette série, donc il n'y a personne pour voter pour elle. Mais le fait que beaucoup de monde ai vu Game of Thrones ne peut pas expliquer seul pourquoi elle est aussi haute. Regardons les données sur Allociné sous un autre angle : celui de la répartition des notes. Afin de rendre la comparaison plus simple, je ne regarde que deux séries : Game of Thrones et Chernobyl. Répartition des notes Game of Thrones saison 8 VS Répartition des notes Chernobyl VS La plus grande popularité intrinsèque de Chernobyl sur la saison 8 de Game of Thrones est incontestable. 65% des gens ont donnés 5/5 à Chernobyl, alors que seulement 10% des gens ont donnés 5/5 à la saison 8 de Game of Thrones. Mais fait encore plus impressionnant : seul 9% des gens ont notés Chernobyl en dessous de 4/5, alors que 77% des gens ont notés Game of Thrones en dessous de 4/5. Alors, imaginons que seules ces séries soient confrontées dans un groupe, et que tout le monde ai vu les deux séries. Quel sera le % de personnes qui répondront avoir préférées la saison 8 de Game of Thrones par rapport à Chernobyl ? On peut estimer qu'entre 65% et 91% des gens voteraient pour Chernobyl si ils devaient voter pour la meilleure série entre Chernobyl et la saison 8 de Game of Thrones. Autrement dit, en étant confronté uniquement à Chernobyl, Game of Thrones récupérerait environ 20% des votes si il fallait voter pour la meilleur des deux saisons de série (et ça c'est en étant généreux pour GoT). Il suffit d'ajouter toutes les autres séries au sondage, et forcément la part de votes pour Game of Thrones ne cesse de diminuer. Je pense qu'à partir de ces chiffres, on peut estimer confortablement que moins de 10% des gens auraient votés pour Game of Thrones si ils avaient vu toutes les séries du sondage. Je ne doute pas que certains ai été charmés par la saison 8 de GoT (environ 23% si on se base sur Allociné) et donc une partie d'entre eux pourrait voter pour cette série par conviction. Mais la supériorité de GoT au sondage est nettement supérieur même à ce chiffre de 23% (qui est de loin un maximum). Cette supériorité ne témoigne donc de pas grand chose d'autre que du fait que beaucoup n'ont pas vu les autres séries de la liste. Au minimum, je pense qu'environ 15% de ceux qui ont votés pour la saison 8 de Game of Thrones n'ont pas vus les autres séries du sondage.
  9. 31. Meilleur Adaptation Disney 2016/2019 J'ai proposé ce groupe parce qu'il y a un déluge d'adaptation en films classiques (ou réalistes) de films d'animation Disney. Mais en soit, je peux pas dire avoir été particulièrement charmé par aucun d'entre eux.  1. Aladdin : 2,75/5. Le film commençait bien, mais je l'ai trouvé un peu long. L'énorme point négatif pour ma part, c'est que Jafar est franchement pas terrible. L'acteur est mauvaisement caricatural. Ca ne présage rien de bon pour l'éventuelle suite, sachant que j'ai toujours trouvé Le Retour de Jafar meilleur que Aladdin. Reste que le film fait plusieurs bons choix, par exemple l'introduction du film était réussis. Will Smith fait du bon boulot avec le génie (alors qu'il y avait eu des mauvaises réflexions après le trailer). J'ai pas passé un mauvais moment même si ça a finit par devenir un peu ennuyant. 2. Le Roi Lion : 2,75/5. il est inférieur au premier film d'animation, parce que le film de base n'est pas fait pour être réaliste dans son animation. Les animaux n'ont pas beaucoup d'expression ce qui dénote avec leurs voix, et rend plus difficile de s'y attacher que pour le film d'animation. L'imagerie a été minimisé dans ses passages fantastiques afin que rien qui se passe dans le film ne puisse pas ne pas se passer dans la réalité. Il est donc moins marquant aussi. 3. Maléfique : Le pouvoir du Mal : 2,75/5. Déjà que les ficelles scénaristiques sont trop énormes, c'est un peu chiant de comprendre les twist dès que l'intrigue est lancé, ça enlève beaucoup de l'intérêt du film. Mais cela passé outre, le film est intéressant dans le développement de son univers, c'est la partie que j'ai la plus apprécié. Le film continue sur son thème des humains face aux être magiques, c'est pas transcendant mais bon. 4. Le Livre de la jungle / Mowgli / La Belle et la Bête : 2,5 à 2,75/5. Je les rassemble parce que mon sentiment est à peu près le même pour ces trois là. Ils n'apportent pas grand chose de nouveau du point de vue de l'histoire. Un petit point spécifique à Mowgli, c'est la manière d'animer les visages des animaux, mais le résultat est trop étrange.  7. Alice de l'autre côté du miroir : 2,5/5. Il m'a clairement pas marqué, même si il y avait quelques scènes sympas. 8. Dumbo : 2,25/5. Le film est techniquement réussis, Dumbo n'a jamais eu l'air irréel, même si on parle pas du niveau de réalisme des singes dans les films dernièrement. Par contre, j'ai jamais réussis à accrocher au film. C'est bien simple, j'ai abandonné plusieurs fois le visionnage, et ai du me convaincre de continuer avant de finalement réussir à le terminer. Il faut dire que le film d'animation Dumbo n'a jamais été l'un de mes préférés non plus. 32. Meilleure Série HBO 2019 Bon, je ne vais pas rechercher dans les pages précédentes les notes que j'avais accordé à chaque série, car Chernobyl est de toute manière la gagnante. 1. Chernobyl Je suis assez admiratif du travail qui a été fournit pour réaliser cette série. Il y a nécessairement eu un gros travail historique et technique pour reconstituer la chronologie des événements, et ça devait être loin d'être évident vu que les archives de l'URSS ne sont pas nécessairement aisée à trouver. Ils ont certainement du combler des trous, mais de ce que j'en ai vu sur le net, la série a su être fidèle dans la mesure du possible. Le travail sur les décors a aussi été souligné à plusieurs reprises, par des personnes qui vivaient à proximités à l'époque et ont su reconnaître la manière dont les maisons étaient faites, les voitures, les habits, etc... De plus, ce qui est impressionnant, c'est que la série a été capable de maintenir l'attention pendant ces 5 épisodes, mais à aller plus loin en produisant une tension perpétuelle, ce qui est loin d'être évident. Grâce aux images et au sonorités, l'accident de Chernobyl est franchement terrifiant dans cette série. Enfin, on peut également parler des performances d'acteurs, qui réussissent tous à être dans leur rôle. Maintenant, si il devait y avoir une limite, ce serait les largesses non dit avec la réalité. Même ce point est à relativiser, car la série fait le point sur un certains nombres d'éléments qui ont été changés pour que l'histoire fonctionne mieux. Par exemple, le personnage de la femme scientifique représente l'ensemble des scientifiques qui ont aidés le personnage principal, c'est dit à la fin donc tout le monde sait après visionnage que ce personnage n'a pas existé. De plus, il y a des modifications qui n'ont guère d'impact du point de vue de la vérité, mais qui sont utiles pour l'histoire : le fait de rendre la fumée de Chernobyl bien visible permet de lui donner une présence angoissante pendant les épisodes, alors que j'avais lu que cette fumée ne se voyait pas normalement (à confirmer). De la même manière, la scène avec l'hélicoptère qui s'effondre arrive bien avant dans la série que dans la réalité. Un élément centrale au dernier épisode, c'est la déclaration du personnage principal qui expose toute la vérité pendant le procès, ce qui n'est pas arrivé en vrai. C'était utile pour donner une fin satisfaisante à la série, mais il ne faut pas croire que ça s'est passé ainsi. Il y a d'autres éléments qui renforcent le drame et qui sont un peu plus borderline, comme la déclaration à la fin que (il me semble) la moitié des mineurs sont morts avant d'avoir 40 ans ou quelque chose comme ça, comme si les radiations en étaient la cause, alors qu'en soit je suis pas convaincu que l’espérance de vie moyenne d'un mineur dans ce régime ai été bien élevée dans tous les cas. Donc bon, quant on regarde ce genre de série d'inspiration historique, il faut toujours faire attention dans ce qu'on en retient comme concordant à la réalité historique. 2. True Detective (saison 3) 3. His Dark Materials (co prod avec BBC) 4. Watchmen 4. Game of Thrones (saison 8.) Je met cette saison a égalité avec Watchmen. Il est indéniable qu'il y a eu une énorme perte de qualité et de quantité des intrigues pendant les dernières saisons, les scénaristes ayant cherchés à toutes les conclure. De fait, pendant cette ultime saison, à part quelques retournement de situation liés à des évolutions de personnalités des personnages, les intrigues n'avaient pas du tout le même sel que pendant les premières saisons. Les dialogues ont également sévèrement perdus en prestige, il y avait des scènes que j'avais plaisir à revoir pendant les premières saisons juste par la qualité de l'interprétation et la finesse des dialogues (entre Tyrion et la Vipère dans la cellule, entre Tyrion et l'eunuque avec le sorcier, le procès de Tyrion, entre Tywin et Olenna, les discussions entre l'eunuque et Petyr, etc), mais pendant les dernières saisons il n'y a rien de tel. La dernière saison de Game of Thrones était du grand spectacle, c'est à dire l'opposé de ce qu'on avait au début. En soit, je n'y suis pas du tout opposé, au contraire quant il y a du grand spectacle de qualité c'est très appréciable (par exemple la première bataille avec les marcheurs blancs pendant la saison 5, qui reste la meilleure de toute à mon avis). Mais, si d'un point de vue technique les batailles sont beaucoup plus abouties pendant cette saison 8, ne serait-ce qu'en terme d'effet spéciaux, de destruction, en bref de grandeur, je ne me suis pas vraiment senti investie dedans. Quant on voit ou la scène veut non mener, quant on voit des personnages avoir soudainement des protections scénaristiques qui les empêchent de mourir, ça enlève une partie de la tension, ça déçoit au visionnage, et ça témoigne d'une baisse de qualité dans l'écriture même du scénario. 6. Euphoria -. Succession (saison 2)
  10. 29. Héros/héroïne de l'année Série 1. Valeri Legassov (Chernobyl) : Comment ne pas voter pas lui ? Il est la seule véritable personne de ce groupe, à avoir fait réellement de actes que l'on pourrait considérer comme héroïque, et à avoir eu une fin tragique. 2. Jim Hopper (Stranger Things saison 3) : Un vrai badass depuis la saison 1. 3. Jim Holden (The Expanse saison 4) : C'est dingue le chemin qu'a fait ce personnage, il a beaucoup évolué pour en arriver à ce qu'il est pendant cette saison. 4. Juliana Crain (Le Maître du Haut Château saison 4) : Elle a été correcte dans cette saison, idem à elle même. J'ai quand même préféré voir sa progression dans les premières saisons. 5. Elliot Alderson (Mr Robot saison 4) : C'est un personnage très fragmenté, qui a accompli son objectif initial, mais bon. Je trouve que c'est un excellent personnage, par contre est-ce qu'on peut vraiment le qualifier de héro ? 6. Arya (Game of Thrones saison 8.) : Elle a eu son moment de gloire dans l'épisode 3, sauf que je n'ai pas du tout apprécié le procédé. Et en dehors de ce passage, elle n'a pas fait grand chose de la saison. -. Oliver Queen (Arrow saison 8., Crisis on Infinite Earths) : Pas vu, et même si je devais me lancer un jour ce qui est peu probable, je ne pense pas que j'arriverais jusqu'à la saison 8. 30. Héros/Héroïne de l'année Film 1. Alita (Alita : Battle Angel) : Dynamique. 2. Tony Stark (Avengers : Endgame) : Une belle conclusion. 3. Nicky Larson (Nicky Larson et le parfum de cupidon) : Sympathique. 4. Woody (Toy Story 4) : Pas grand chose de nouveau. 5. Simba (Le Roi Lion) : Classique. 6. John Wick (John Wick 3) : Ca finit par être exagéré à force de le rendre sur puissant. 7. Rey (Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker) : Elle n'a pas eu droit à tellement de développement, c'est dommage. 8. Anna (La Reine des Neiges 2) : Bof, je savais pas trop ou la mettre, elle est correct mais le film était pas incroyable.
  11. 26. Méchant/Antagoniste/Anti-héros Série de de l'année C'est dingue, certes je ne connais pas tous les membres du groupe, mais dans ceux que je connais je les trouve tous au minimum très bons. 1. Homelander (The Boys) : Sa façade de camaraderie et de charme fonctionne suffisamment pour que la réalité de sa personnalité froide et brutale n'empêche pas totalement de l'apprécier. C'est fort. Surtout quant on le voit agir de façon naturelle. 2. Billy (Stranger Things saison 3) : Il a rempli son rôle de support pour le véritable méchant, que du coup je prend également en compte pour ce personnage. La scène ou il parle réellement était bien sympa. Je suis pressé d'en voir plus. En lui même, Billy a eu droit à un certain développement dans cette troisième saison, c'était plutôt attendu après la fin de la saison 2. 3. Vera (Mr Robot saison 4) : On l'a pas énormément vu à part dans un épisode qui lui était dédié avec Elliot, mais rien que celui ci suffit à justifier sa présence dans le groupe. Il est dans le même style que Homelander, de manière plus subtile mais aussi moins grandiloquente. 4. John Smith (The Man in the High Castle saison 4) : Même si il y a Hitler dans cette série, il faut tout de même avouer que le véritable méchant de cette série, celui qui est vraiment développé et montre une ambiguïté qui ne laisse malgré tout jamais l'impression qu'il changera de camp, c'est lui. Ses manipulations étaient plus présentes dans les précédentes saisons, cela dit il a aussi réussit un énorme coup dans cette saison 4. 5. SkekSil (Dark Crystal) : Cela englobe l'ensemble de cette fratrie de créatures dégoûtantes et presque caricaturales, mais qui remplissent parfaitement leur rôle. De plus, il y a une certaine diversité dans leurs personnalités. Ca les rend franchement méprisables. 6. Mrs Coulter (His Dark Materials) : Bonne interprétation d'un bon personnage, maintenant je n'en pense pas énormément plus. -. Alpha & Beta (The Walking Dead saison 9B, 10A) / Joe Goldberg (You saison 2) / Villanelle (Killing Eve saison 2) / James Saint Patrick (Power saison 6) : Pas vu les saisons. 27. Méchant/Antagoniste/Anti-héros Film de de l'année  1. Ça (Ça chapitre 2) : Plus réussit dans le premier ou il était plus diverse dans ses apparences, et moins prévisible globalement. Mais il reste très sympa dans ce film. Je vote pour lui sans avoir été ultra impressionné non plus. 2. Le Joker (Joker) : Pas mal, le personnage a eu droit à un bon développement, une bonne personnalité, et est crédible dans sa folie. Pas aussi mémorable que celui de Nolan, mais très solide. 3. Rose "Chapeau" O'Hara (Doctor Sleep) : Bien sympa, la manière qu'elle a avec son groupe de manger l'aura est assez terrifiante. 4. Mysterio (Spider-Man Far From Home) : J'ai été spoilé avant le film, ce qui m'a bien ennuyé le concernant quand même. Sinon, j'ai bien aimé le personnage, sans plus et sans moins. 5. Kylo Ren (Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker) : C'est un bon personnage globalement, mais il manque de substance à l'issue du 9ème. Au final, il est difficile à comprendre parce qu'il n'y a pas grand chose qui explique ses décisions. 6. Elijah Price (Glass) : Pas mal du tout, le dernier tier du film est centré sur lui et son génie. Il aurait mérité un peu plus du film cela dit. 7. Thanos (Avengers : Endgame) : Je l'ai trouvé moins bon dans celui là que dans Infinity War, parce qu'il avait l'air moins vicieux. Dans Endgame, il fait nettement plus méchant générique, c'est un peu dommage. 8. Palpatine (Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker) : J'étais pas bien fan de Palpatine pendant les épisodes 4-5-6, et celui du 9 est grosso modo le même en moins bien. On le voit pratiquement pas, il déboule de nul part, ne fait pas grand chose, et c'est finit. Sa décharge de foudre était pas mal, mais c'est tout. 28. Méchant/Antagoniste/Anti-héros Animé de de l'année 1. Askeladd (Vinland Saga) : Très bon, c'est LE personnage de cette saison 1. Il a droit a un bon développement, sa personnalité en fait un antagoniste assez charismatique. 2. Maman (The Promised Nerveland) : Elle a fait un bon antagoniste pendant cette première saison, d'ailleurs sa manière d'agit n'est pas si différente d'Askeladd. 3. Broly (Dragon Ball Super Broly) : De base j'aimais bien son côté barbare inarrêtable, et ce film lui a donné un développement correct. 4. Kaidou (One Piece) : Je me base sur le manga. Sa présentation était géniale, par contre il n'est pas incroyable par la suite. 5. Muzan Kibutsuji (Kimetsu no yaiba) : Pas assez vu pour vraiment le juger. De toute évidence il y a encore beaucoup de choses à découvrir sur lui. -. Harley Quinn (Harley Quinn) : Pas vu. -. Diavolo (Jojo's Bizarre Adventure : Golden Wind) : Pas vu. -. Shira (L'Habitant de l'infini) : Je ne suis pas arrivé jusqu'à là.
  12. Ah mince, heureusement que j'ai été cité, j'allais oublier de participer. Bon vite fais malheureusement : Dark Crystal > His Dark Materials > The Mandalorian > Game of Throne (saison 8.) > Carnival Row >  The Witcher > See >Watchmen Je juge en fonction de l'originalité de l'univers, du niveau de développement auquel il a eu droit, du type de personnages et de leurs diversité, etc. Le Flagelleur mental >  Les Skeksès > L'enfant > Les Gelflings > Le Robot > Iorek Byrnison > The Night King > Drogon > Le Monstre Je me base purement sur des préférences. Pour Perdus dans l'espace, j'ai pas vu la saison 2 du coup je me base sur la saison 1.
  13. 22. Design de l'année Personnage Série 1. Homelander (Anthony Starr - The Boys) : Je n'aurais clairement pas voter pour lui sans avoir vu la série. A première vu, son costume est on ne peut plus classique, avec même ce patriotisme visuellement évident. Il est un mélange des costumes de Superman et Captain America. Mais quant on a vu la série, on se rend compte que son costume est un beau pied de nez aux valeurs & actions traditionnellement associées aux Etats-Unis (liberté, expansionnisme, etc), puisque Homelander les tords pour les rendre affreuses. 2. Mando (The Mandalorian) : Sa nouvelle armure en jette pas mal, surtout qu'elle doit avoir des fonctionnalités que l'on a peut être pas encore vu. 3. Alpha & Beta (The Walking Dead saison 9B, 10A) : J'imagine qu'il se mettent un masque de zombie sur la face, qui ont du être prélevés sur de vrais zombies. C'est une bonne idée et peut donner une vraie aura aux personnages, mais ça je peux pas trop juger n'ayant pas vu les saisons. 4. Geralt (The Witcher) : Pas mal, les cheveux blancs et les yeux de couleur incongrue donnent à son personnage un air vraiment spécifique. 5. Angela Abar (Regina King - Watchmen) : Pas mal comme costume, ça l'a rend classe. Maintenant j'ai pas compris pourquoi certains policiers avaient des costumes spécifiques, est-ce que quiconque qui serait à son poste récupérerait le même costume ? 6. Vignette (Carnival Row) : Une fée de taille humaine et un bon costume, c'est un design solide. 7. Iorek Byrnison (His Dark Materials) : Bon, un ours en armure c'est génial comme principe. Mais je suis déçu par rapport au bouquin, parce que je m'attendais à ce que l'armure soit largement plus impressionnante. Il suffit de comparer au film : A côté, l'armure dans la série ressemble à rien. 8. Dick (Titans) : Son costume fait bien kitch quand même. On dirait un costume de super héro des anciens Batman, avant que Christopher Nolan ne fasse sa saga. 23. Design de l'année Personnage Film Sur ce point les films écrasent largement les séries cette année. 1. Ghidorah (Godzilla 2 le roi des monstres) : J'aime beaucoup les hydres depuis que j'ai vu Hercule, donc en gros depuis que je les connais. Il faut dire que c'est une sorte de sur-dinosaure, avec une taille très élevée et des têtes de serpents, donc ça ne peut que me plaire. Ghidorah en est le représentant ultime de démesure, il suffit de voir sa taille incroyable pour s'en rendre compte. En plus, quant il utilise son électricité, ça rajoute encore à son design. Une vraie réussite ! 2. Fourchette (Toy Story 4) : Mais alors là, l'idée est géniale. Il suffit de voir Fourchette dans ce groupe, il a l'air de ne pas y avoir sa place, tellement les autres sont sensés être un minimum classe contrairement à lui. Mais voilà, comment ne pas souligner l'originalité de son apparence ? On parle quand même d'un jouet fait à partir d'une fourchette et d'un peu laine, c'est juste ridiculement bien. 3. Ca (Ca chapitre 2) : C'est impressionnant de voir la diversité des apparences que cette créature prend au rythme de ses apparitions. Bien sur, la plus connue c'est le clown, mais il y en a d'autres. Je l'avais quand même trouvé plus spectaculaire dans le premier, même si il ne démérite pas ici. 4. Le génie (Aladdin) : Il y avait des commentaires pour souligner que son apparence n'était pas terrible, mais j'aime bien. C'est sur que ça change du dessin animé, sauf que l'acteur s'en sort très bien. Le génie reste moins zinzin quand même, si il avait plus de diversité et de folie dans ses prises d'apparence je l'aurais peut être mit plus haut. 5. Mysterio (Spider-Man Far From Home) : Il fallait réussir à ne pas rendre ridicule ce costume, ce n'était pas facile, et ils ont réussis. J'aime bien cette apparence, curieusement la boule sur la tête ou on ne voit pas dedans, ça rend très bien dans le film. 6. Thanos (Avengers : Endgame) : Le réalisme de Thanos est à couper le souffle, je n'ai jamais eu l'impression d'une fausseté dans ses expressions, de voir qu'il est fait de CGI. Bien sur, son apparence est évidemment fausse, mais il est tellement bien fait et est introduit dans un univers déjà suffisamment décalé pour qu'à aucun moment je n'ai été sortie des films. Après, son apparence n'est pas incroyable d'originalité, il est ultra humanoïde, et à part son changement de couleur il pourrait presque être un humain. 7. Le Joker (Joker) : Ca commence à être habituel le design du Joker, on peut pas applaudir une quelconque originalité. D'ailleurs, je préférais le design du Joker de Christopher Nolan, qui paraissant plus fou. Ici ça fait très propre, même si c'est justifié. Puis en terme de clown, Ca est très largement mieux vu toutes les apparences qu'il prend. Je me demande vraiment quelle peut être la justification des votes en masse pour le Joker, parce que son design n'a franchement rien d'incroyable, surtout quant on compare à d'autres participants du groupe. On est sensé voter pour le meilleur design, pas le meilleur film, la meilleure interprétation ou autre. 8. Brandon Breyer (Brigthburn l'enfant du mal) : Moui bon il met une cagoule qui le rend un peu flippant, mais ça se voit surtout sur l'affiche. Dans le film, c'est pas si flagrant. Et même avec sa cagoule, ça reste basique quand même.
  14. Je met les détails en spoiler : Source : Allocine
  15. 20. Meilleur Série basée sur des Comics 2019 1. The Boys : 4,5/5. Elle écrase tellement la concurrence que je peux voter les yeux fermés. Les 8 épisodes sont un pur concentré d'histoire, il n'y a pas un seul épisode dont on pourrait se passer, les intrigues lancées trouvent des résolutions et d'autres avancent bien, tout en laissant suffisamment d'élément pour la saison 2. Vraiment, c'est l'une des meilleurs saison de 2019. 2. Watchmen : 2,5/5. La deuxième et dernière saison de série de comics que j'ai vu entièrement cette année. Watchmen brille par certains de ses épisodes qui sont vraiment excellents, mais en dehors de ça le scénario prometteur du début ne s'est jamais envolé, et la résolution de la saison manquait de punch. 3. Doom Patrol : 2,5/5. Je l'ai commencé il y a quelques jours et ai vu 6 épisodes. Après les premiers épisodes bien entraînant, la série est entrer dans son rythme de croisière et devient donc bien chiante. Sachant qu'elle fait 15 épisodes, ça devient de moins en moins probable que j'arrive jusqu'à la fin. 4. Umbrella Academy : 2/5. J'ai abandonné après quelques épisodes parce que le rythme était vraiment trop lent. -. Titans (saison 2) / The Punisher (saison 2) : Je ne les ai pas encore commencé. Cela dit, pas sur que je le face un jour, en particulier The Punisher vu qu'elle a été abandonnée. bof. Jessica Jones (saison 3) / The Walking Dead (saison 9B et 10A) / Fear the Walking Dead (saison 5) : Ce sont des séries que j'ai abandonné. Je peux pas vraiment juger de la qualité des saisons actuelles, mais j'avais pas accroché à Jessica Jones et les Walking Dead m'ont lassés, donc si les séries sont restées sur cette pente alors je n'aurais clairement pas voter pour elle. 21. Meilleur Film basé sur des Comics/Mangas 2019 Presque tout le groupe est composé de films déjà présents dans les groupes précédents, du coup je copie colle. 1. Avengers Endgame : 3,75/5 2. Alita Battle Angel : 3,75/5 3. Nicky Larson et le parfum de cupidon : 3,5/5 4. Joker : 3,5/5 5. Dragon Ball Z Broly : 3,25/5 Lui ça faisait un peu plus longtemps que je l'avais vu. Il faut dire que sur le net, il y a eu pas mal de hype avec ce film, notamment au niveau de l'animation. Je l'attendais un peu parce que le personnage de Broly était relativement marquant par sa brutalité et l'impression d'invincibilité qu'il exerçait. De toute évidence, ce film était de toute manière la conclusion de ce qui avait déjà été entrepris dans l'animé par l’intermédiaire de Kale : rendre canon la transformation étrange de Broly, mais à un niveau réactualisé pour le niveau actuel de l'animé. Du coup ça amène tout de même à se demander quelle est la réelle signification de cette transformation, puisque son origine reste différente (ce n'est pas le vrai sayen légendaire ? Pourtant il n'y en a qu'un dans chaque univers). Concernant le film en lui même, je l'ai trouvé réussis. Sur la constitution de l'histoire, c'est pareil que pour Captain Marvel ou Shazam : une première partie d'introduction à l'univers qui est pas mal, et une deuxième partie totalement classique. La première partie accorde une part significative de son temps au développement de Broly, le rendant plus ambiguë que le premier film qui en avait basiquement fait un animal sauvage. La deuxième partie a effectivement une qualité d'animation très élevée. Un point parallèle par contre : c'est quoi ce délire avec les musiques ? Pour du Dragon Ball, c'était nul quand même. Des fois la musique consistait à répéter le nom d'un personnage, c'est complètement pourri. Pourtant il y a pas mal de bonnes musiques d'ambiance dans l'animé. 6. Spider-man Far from Home : 3,25/5 7. Captain Marvel : 3/5 Il y avait aussi Shazam (2,75/5), X Men Dark Phonix (3,5/5), Men in Black International (3/5), Batman Hush (2,5/5) et Brightburn l'enfant du mal (3,25/5).
×