Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Crimson Rain Papy

Members
  • Content Count

    2869
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    12

Crimson Rain Papy last won the day on January 27

Crimson Rain Papy had the most liked content!

Community Reputation

377 Excellent

About Crimson Rain Papy

  • Rank
    One Punch-Man
  • Birthday 01/25/1997

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Crimson Rain Papy

    Anime : saison en cours et à venir [Hiver 2020]

    @Master Saiki (Othy) Haha si si, c'est bien ça Ishuzoku. C'est du cul, tout simplement, mais qui se prend pas au sérieux, voire qui parodie un peu le genre hentai. Je l'ai mis haut car en terme de kiff, ben, je kiffe, mais faut absolument pas voire mon classement comme un top 10 qualité hein ^^ Sinon, je viens dire un petit mot sur Oshi ga Budoukan, un autre anime que je pensais finalement pas suivre, mais dont j'ai entendu parler sur twitter comme étant au final un vrai yuri, ça m'a poussé à essayer. Eeeeet, c'est vrai que dans le style, j'ai préféré à Koisuru Asteroid que j'ai donc drop; mais pour l'instant c'est sympa sans plus. Ca évite les tares du genre, mais c'est niveau zéro pour les personnages je dirais, les deux sont résumées en 3 mots chacune (aka "elle est fan" et "elle est timide"). Mais j'attends de voir encore qq épisodes pour l'évolution du tout. Et sinon, ben je tenais à dire que Dorohedoro en anime, ça déchire. Je suis vraiment très très fan de ce qui est fait, et les combats passent largement mieux pour les eps 2 et 3. Et aussi l'anime se permet de ne pas être censuré du tout, c'est agréable. Avec en plus des décors ouffissimes (en même temps c'est Mr Kimura Shinji Akira-Les Enfants de la Mer-Kekkai Sensen-Mutafukaz-Steamboy-Totoro-Tenshi no Tamago qui est au boulot. Classe.), le chara-design très cool et bien respecté, et des plans de toute beautey, c'est vraiment un des meilleurs animes de la saison, assurément. Le rythme a l'air un peu massacré, mais la moi et son attention deficit disorder elle kiffe ^^
  2. Crimson Rain Papy

    Beastars [Animé]

    Je me suis aussi terminé l'anime il y a quelques jours, et j'ai suivi ça avec une lecture du manga. Mais je vais évidemment essayer de ne parler que de l'anime. Beastars remonte sacrément le niveau des animes en 2019, c'est assez fou. Surtout en partant du pari de la 3D, comme l'avait fait Houseki à l'époque, il s'en sort haut la main, en offrant quelque chose de visuellement unique (dans la japanimation), et en utilisant à fond son médium pour exploiter son matériau de base. Alors certes le côté feutre disparaît, et pas mal de bouilles intraduisibles en 3D sont perdues (surtout pour Haru, RIP elle est tellement plus fun et mignonne en manga), mais ça permet cette qualité à chaque épisode, ça permet aussi des moments d'animation folles, comme celle dont parle Haar au théâtre, ça permet aussi un vrai jeu sur la couleur, sur l'ambiance (là je repense au dernier épisode avec le coup du miroir); mais aussi de choisir judicieusement ses moments qui méritent la 2D, comme le cauchemar de Haru, ou le passé de Louis. Orange utilise la 3D non pas comme mal nécessaire, mais par choix, et ça se sent. Et du coup ça fait plaisir de voir qu'ils reçoivent les louanges qu'ils méritent. Mais une grosse partie de la qualité de l'anime vient aussi évidemment du matériau dont il est adapté, c'est une évidence. Comme Haar l'a dit, le casting est de toute manière bien écrit/bien développé, même si dans l'anime on aura surtout eu l'occasion de voir Legosi/Haru un peu Louis; du coup je suis hyper contente de voir qu'il y a déjà une s2 de prévue! Surtout que ça couvrira mon arc préféré Et l'univers est lui aussi assez fascinant, vraiment bien pensé, vivant, on n'oublie rien, et les parallèles avec notre monde sont si faciles à faire, même s'ils sont au final tellement nombreux, ça peut parfois être difficile de savoir si l'auteure voulait faire de Beastars un message/une opinion, ou si c'est simplement venu avec la volonté de superposer nos deux mondes. Mais bref, facile d'y voir une métaphore du véganisme, tout comme une simple exploration de ce qu'est la sexualité et la "peur" de l'inconnu. Et là la frontière entre espèces voire entre carnivores/herbivores va savoir si ça se rapporte aux différences sociales, raciales, de genre... on peut l'appliquer à beaucoup de choses, je pense. Pour revenir à l'anime, on a aussi droit à une musique vraiment splendide, de Kousaki Satoru qui est connu notamment pour tout son boulot sur la série Monogatari, et quelques KyoAni des années 2000 comme Lucky Star et Haruhi. C'est un changement de thème total, mais il a fait un boulot génial, établi d'emblée un thème marquant, et c'est tout ce que je demande avec une piste musicale originale. Bon et puis je ne peux pas ne pas parler de l'opening. Ca faisait très très longtemps qu'un OP ne m'avait pas autant plu, et pourtant il est très simple dans sa construction, pas de folie de montage, juste ce stop motion de Legosi et Haru. Mais calqué sur la musique, c'est tout bonnement fabuleux, et il est très clairement devenu un de mes OP préféré ever. Allez, je le remets, juste pour le kiff Bref, gros morceau de 2019 que Beastars, un vrai succès, qui perso ne me surprend pas connaissant Orange + la réputation du manga, mais je suis surtout très heureuse de voir que tout comme Houseki, la commu anime est capable d'aller au delà de son froid avec la 3D, pour découvrir ces oeuvres si loin de ce que la japanimation offre par pelle.
  3. Crimson Rain Papy

    Haikyuu!!

    Ce chapitre ❤️❤️❤️ ces pages finales, absolument splendides Peu de chose à dire, juste de la méga hype. Ca sent la fin, mais vraiment j'aimerais bien qu'on ne s'arrête pas là, qu'on voie vraiment Hinata entrer en équipe nationale, et retrouver Kageyama. Là, c'est le règlement de comptes final, pour enfin faire d'eux des égaux, par la suite ce serait cool de les voir peut être enfin être vraiment amis, et duo au sommet. Bon j'ai aussi pas envie de voir Haikyuu se terminer, ça va de soi. Petite chose qui continue de me turlupiner : il est où Noya? 👀 Il est teasé en plus, mais on l'a toujours pas vu, c'est suspect. Du coup je me dis qu'il est soit lui aussi joueur (en tant que gros indice y a le chap bonus de Hinata, Kageyama et donc Noya qui jouent avec les joueurs actuels de la team Japon de volley), ou peut-être chef des supporters, ça m'étonnerait pas? A voir. Ah, et bon rire en voyant que Kageyama a ridiculisé l'équipe de France, sympa
  4. Crimson Rain Papy

    Anime : saison en cours et à venir [Hiver 2020]

    Pas trop possible pour moi de faire le bilan de l'hiver, vu que ce qui était probablement mon anime préféré de cette saison n'est toujours pas terminé (Babylon), et que je n'ai pas fini d'autres comme Hoshiai no Sora (savoir comment ça s'est fini me bloque pas mal), Beastars (faut juste que je m'y mette), Psycho-Pass, etc. Au final j'ai seulement fini Vinland Saga, qui était une vraie tuerie, je tiens à le dire. Probablement mon AOTY, avec Mob Psycho 100. Mais l'hiver est là, et même si j'ai peu de temps, j'ai fini par regarder pas mal de choses (pas sûr que je puisse suivre le rythme par contre), et j'ai bien envie d'en parler : 9) Overflow : alors. C'est un short, c'est la seule raison pour laquelle je regarde. Je veux voir le shit-show jusqu'au bout, en fait. C'est un hentai, ni plus ni moins. Incestueux en plus. Mais je sais pas, c'est tellement naze, et assumé comme du porno, j'ai envie de voir ça (surtout que c'est court). 8.) Koisuru Asteroid : c'est plutôt mignon et fun, pas sûre que je regarde longtemps, je me suis déjà parfois un peu ennuyée devant le premier épisode. Après, le style est très sympa, visuellement, c'est 100% copié sur KyoAni (les profils, sans dec), mais clairement je pense pas tenir bien longtemps. 7) number24 : alors, comment dire. Je pense absolument pas que number24 c'est mieux que Koisuru, loin de là. Mais je trouve cet anime terriblement fun, dans ses pires côtés. C'est du queer-bait des plus bas de plafond, c'en devient hilarant. Visuellement, ça passe, même si le côté "bonbons de toutes les couleurs" des persos est ridicule, idem les environnements très vides. Mais bon c'est quand même le premier anime de rugby que j'arrive à suivre... et rien que pour me marrer, j'ai hâte de voir des matchs. C'est mon pur plaisir coupable (ou pas) de la saison. 6) Housekichou Richard-san : plutôt sympa, et moins queerbait que je le croyais. Le premier épisode était solide, quelques jolis moments, le héros, Seiji, est plus intéressant que je le pensais. Enfin voilà ce principe d'enquêtes à partir de pierres précieuses c'est sympa. 5) Dorohedoro : cet anime faisait peur. J'en avais pas passé 2min, parce que la 3D vraiment pas terrible, je me suis dit que vu que ce que je savais du manga, c'était vraiment dommage. ...sauf que j'ai été voir la version scan, et que ben le début est pas très beau hein. Et puis en voyant plus de screencaps, ça m'a donné envie de lui redonner une chance, j'ai bien fait. Nikaidou prend pas mal cher, mais la réa reste très cool, au fond. Ca va vite, on s'emmerde pas, le style crasseux des décors et du chara-design fonctionne bien. Juste les combats en 3D qui font un peu pitié, c'est dommage, j'espère que ça sera mieux pour la suite. 4) Jibaku Shônen Hanako-kun : jolie surprise, une réa vraiment très sympa, avec des vibes de shônen des années 2000, sans prise de tête, mais sans être stupide. Megumi Ogata en Hanako, j'ai bugué, surtout avec sa voix de Shinji. Bref, un anime type surnaturel/school life qui est vraiment très sympa, j'ai beaucoup apprécié en tout cas. 3) Ishuzoku Reviewers : ...bordel. Si j'avais su. Je me préparais à pas tenir 5min. J'ai déjà maté deux eps, et j'attends le suivant avec limite de l'impatience. C'est complètement con, et au final assez assumé pour que je trouve ça vraiment drôle, et au premier degré. J'avais surtout peur que ça devienne un truc d'hétéros frustrés, mais j'aime le côté call-out de l'anime, en fait. Que les différents membres du groupe de Reviewers passent leur temps à dire que le chef, symbole de l'hétéro viril qui se remet pas en question et pense être une référence en terme de goûts; est un gros con très fermé. L'ep 2 et le passage sur "gros ou pas gros" était tordant, du coup. Faut voir si ça devient pas redondant, voire si ça vire pas vers de la simple beauf-erie, mais pour le moment je m'amuse beaucoup devant. Et l'opening est génial. 2) Eizoken ni wa te wo dasuna : Yuasa, dieu merci. J'attends de voir si ça va perdre de son charme, si ça va tenir le coup sur la longueur, ce genre d'histoire c'est risqué. Mais actu c'est hyper fun, et ça déborde d'amour pour l'animation, surtout avec ces moments où l'imagination prend le relais. Après, que ça devienne un passage obligé de chaque épisode, je trouve ça un peu dommage, ça lui fait perdre de sa superbe, mais bon c'est un pinaillage. C'est de l'éclate, les 3 filles sont trop marrantes (Kanamori est la meilleure par contre qu'on soit clairs), et l'opening est génial, là aussi. 1) Haikyuu! To the top : mais bon y avait pas de concurrence, évidemment que c'est mon anime de la saison. C'est aussi génial que les fois précédentes, Hinata est enfin au centre de la scène, avec l'arc du ball-boy, et tant de moments splendides que j'attends... ça va un peu couper juste avant que ça devienne vraiment intéressant, mais cet arc d'entraînement promet du beau, et comme d'hab la réa est géniale, encore plus avec le nouveau chara-design qui sublime les moments d'humour, et rend les moments intenses encore plus poignants. Rien à dire. C'est merveilleux, et personne n'est vraiment surpris.
  5. Euh oui enfin si personne n'a répondu aux oubliés c'est clairement parce que personne n'était au courant que ce tournoi existait, en fait. Encore une fois il suffisait de nous MP/quoter, et même avant de faire une liste et demander des oubliés, demander l'avis d'autres personnes c'est ce qui se fait toujours, ici (et Othy n'hésite pas à nous quoter pour le topic Saiki, j'avoue que je ne sais pas pourquoi il ne l'a pas fait pour ce tournoi). C'est simplement dommage. Et on se prétend pas spécialistes, juste qu'on poste plus que les autres dans la section, donc logiquement c'est pas nous qu'il faut contacter...? 🤔 Bref, de très loin Ping-Pong et Cowboy Bebop. Le premier c'est, à mes yeux, un pur chef d'oeuvre, mon 2e anime préféré, et je le remate inlassablement. Cowboy Bebop c'est facilement le meilleur Watanabe, avec Samurai Champloo, d'ailleurs dur de voir à quel point il n'arrive plus à produire quoique ce soit d'aussi marquant depuis le temps (et je compte pas Kids on Slope qui était juste une adaptation). Parasyte c'était vraiment très sympa, intéressant, une bonne réa aussi. Inuyashiki et Backstreet Girls j'ai pas dû dépasser les eps 1. Kimetsu c'est le seul de la liste que je n'ai pas terminé. J'ai tout simplement plus trop d'affinités avec le genre, et je me suis vite ennuyée. Ca reste clairement un très bon anime du style nekketsu. Death Note, je fais partie de ceux qui aiment de manière égale les deux parties. Les deux ont des points forts (la mise en scène, les retournements, des scènes très fortes) comme des points faibles (le rythme notamment, dans l'une comme l'autre, et des persos vraiment insipides en dehors de Light/L). Saiki c'est clairement ma comédie préférée des dernières années, j'aime beaucoup les persos, j'aime l'humour complètement absurde, et la réa complètement aux fraises est absolument parfaite pour ça. Le rythme des dialogues en mode 1.5x aussi (je me demande sérieusement parfois si c'est les seiyuus qui sont incroyables ou s'il y a un effet d'accélération). Jojo, en terme d'adaptation c'est vraiment un pur kiff. Les seiyuus s'amusent énormément, et ça se sent, tout comme le staff derrière qui est composé d'immenses fans de la série. Ainsi même la part 5, à mes yeux la plus faible, était un bonheur à regarder, dans le soin qui y était apporté, les scènes sublimées (la torture dance bordel ), et j'en passe. Vivement Stone Ocean! Psycho-Pass, parce que malgré les années j'aime toujours autant cette série (enfin la saison 1 quoi). Le côté futuriste punk est vraiment cool, les persos intéressants, Makishima est un antagoniste complètement dingue et débordant de charisme. C'est vraiment un univers cher à mon coeur, l'un des premiers saisonniers que j'ai regardé, si ce n'est le premier, et vraiment, découvrir PP semaine par semaine, ça fout une claque, quand on découvre les animes. Et rien que pour ça l'oeuvre reste très chère à mon coeur. Ca n'enlève pas qu'elle est aussi vraiment bien écrite, le rythme impeccable, les choses s'emboîtent au final de manière très naturelle, et j'aime encore plus que l'oeuvre ne cherche pas à nous donner de vraie morale. Certains en voient une, pas moi, je vois juste la représentation d'un futur assez fou et assez apathique pour créer des persos comme Kougami et Makishima, contre lequel des gens braves tels que Akane ne peuvent finalement rien faire. Et j'ai beau ne pas être habituellement pessimiste, je trouve que ce message va bien à PP.
  6. @Master Saiki (Othy) Euh ouais enfin t'avoueras que c'est chelou, un tournoi qui est là juste pour représenter les goûts de son organisateur ^^ C'est généralement pas comme ça qu'on fait, il suffisait d'aller contacter ceux qui commentent (commentaient, RIP cette section) le plus en section anime pour qu'ils te donnent une liste, tu pouvais même juste te baser sur MAL. Ou sur les précédents tournois d'animes. Enfin bref, t'aurais contacté des gens comme Croco, moi, Haar, et j'en passe, on t'aurait sans souci aidé ^^ Ca n'enlève en rien la qualité de ton travail + la recherche que je me doute que tu as fait, mais pour un tournoi, et une organisation censée être neutre, c'est pas top. Parce que t'as beau ne pas aimer Eva, ne pas inclure l'anime le plus influent + culte de tous les temps pour ce genre de raison, c'est un peu dommage.
  7. Un peu en retard, je n'ai pas pu voter pour le premier tour (les résultats sont pas trop mal même si ça fait mal de voir Houseki si bas), ni proposer des rattrapés (ça je m'en veux, vu la tronche de la liste) mais je vais essayer de voter pour ce tournoi autant que possible. Pas sûre que je puisse commenter pour tous les animes longs, mais vu que les animes c'est ce que je préfère, je me sentirais mal de ne pas passer donner mon avis, connaissant quasiment tous les nominés. Bon y a des nominés que je comprends tout bonnement pas (Backstreet girls???? vraiment?????????), mais pas grave, on va dire que ça reste toujours plus divers que ce qu'offre ce forum en général ^^ mais bon y a quand même pas Evangelion non plus what the fuck Black Lagoon : toujours pas vu Gankutsuou : vu que quelques épisodes, faut que je reprenne Hinamatsuri : c'était très rigolo, mais bon je l'aurais pas mis dans une liste censée représenter les meilleurs animes ever, encore moins les meilleures comédies Vinland Saga : mon AOTY 2019, vraiment un excellent anime, dirigé d'une main de maître de Wit studios. Même sans beaucoup de sakuga, même sans être flashy, le côté poisseux et cruel de l'époque a été parfaite retranscrit, les persos sont extrêmement charismatiques et bien développés (bon surtout Askeladd quand même), donc gros coup de coeur, faut que je me lise enfin le manga d'ailleurs. Banana Fish : au fond je pense que Vinland est largement meilleur, mais en terme de sentiments, BF est bien plus cher à mon coeur. Dernier anime à m'avoir fait sangloter, pour de vrai, les émotions sont brutes et parfois virent vers le pathétique, mais c'était une expérience assez inoubliable, en plus de ça très bien réalisée par Mappa. Je n'oublierai jamais l'histoire du léopard du Kilimandjaro. Encore aujourd'hui j'en ai le coeur serré, de repenser à cette scène, et beaucoup d'autres. C'est une oeuvre avec beaucoup de coeur, et un magnifique personnage principal (même si ce n'est clairement pas pour tout le monde, encore plus dans certains thèmes abordés qui sont tout bonnement atroces). Assassination Classroom : pas vu/pas intéressée Magi : idem Steins gate : gros trou chez moi, un jour je me poserai enfin pour regarder Dragon ball : sympa HxH (2011 & 99) : même sans connaître la moitié des candidats je me permets de voter pour lui, vu qu'il va rouler sur le groupe, à juste titre.
  8. Crimson Rain Papy

    Animé

    Un anime qui finit comme ça, ça veut dire deux choses : - Le temps pour animer l'épisode en question n'a pas été assez long, voire exagérément court - Les animateurs sont les premiers a avoir souffert Ce genre d'épisode, ça signifie que le projet a été planifié avec le cul, par des producteurs inhumains, qui voudraient avoir des machines et non des êtres humains pour animer. Ca veut dire que les animateurs, déjà sous-payés, ont probablement travaillé non stop 24/7 juste pour boucler à temps la dead-line, et ont donc dû bâcler, et de la pire des manières. Et en plus c'est probable que avec ce qu'ils ont rendu (la seule chose qu'ils pouvaient rendre avec leur deadline), ça leur a valu une baisse de salaire (les heures supplémentaires bien-sûr n'ont pas été payées), et dans beaucoup de cas un harcèlement psychologique. Donc évitez les discours visant à faire des animateurs les méchants. Dans la chaîne alimentaire des animes, ils sont généralement tout en bas. Ils sont ceux qui prennent le plus, et sont traités comme de la merde, alors que ce sont eux qui fournissent le travail le plus important. Le budget n'a aucun lien. Une production saine produira un bel anime. Une production malsaine produira des cas comme NnT. C'est pas le meilleur article qui recense ce genre de choses (les meilleurs sont en anglais), mais si vous voulez des chiffres et une source : https://hitek.fr/actualite/taiki-nishimura-conditions-difficiles-animation-japonaise_13051 Bref, le mot de la fin : quand votre anime préféré est pas beau, que c'est trop injuste que votre combat préféré ait pas bien été animé, ne tapez pas sur les animateurs, s'il vous plaît. La fin de l'article que j'ai partagé le dit assez bien : Passion et plaisir, malgré le salaire merdique, et les conditions exécrables. C'est ça, être un animateur d'anime japonais.
  9. Crimson Rain Papy

    Haikyû!! [Production I.G.]

    おかえり Y a pas à dire, même en cette période où je laisse complètement les manganimes de côté, y a bien que Haikyuu pour me faire trépigner, en manga comme en anime, donc. Trop heureuse de cette reprise, même si sans surprise de mon côté, c'est une reprise tranquille, après tout faut bien suivre le manga, et dans le manga on venait de finir deux ans de match contre Shiratorizawa x) Bref, ce qui saute aux yeux le plus comme différence c'est évidemment le nouveau chara-design, et même moi qui adore celui du manga, je sais qu'il va me falloir un petit moment pour m'y habituer dans cette version. Après, je trouve toujours que c'est une excellente idée, un chara-design plus simple = plus facile à animer, et pour qqch comme Haikyuu qui est tellement vif, flottant, où les déformations sont reines, y a besoin de cette élasticité du chara-design original du manga. Ca permet notamment de bien mieux retranscrire les scènes d'humour, et au contraire de mettre plus de poids sur les moments intenses. Mais bon les persos ont quand même soudain tous l'air bien plus jeunes, avec de grands yeux, et c'est perturbant. Va falloir s'y faire. Pour parler des choses qui m'ont "déplues", y a l'opening et l'ending que je trouve assez oubliables. Et aussi le nouveau eye-catch, qui est osef à souhait, surtout alors que les services c'était trop cool... mais bon c'est pas le truc le plus simple à réadapter, avec le nouveau chara-design, je peux comprendre. Reste quand même que ce piaf, ils auraient au moins pu l'animer, même en 2-3 frames :') Sinon bah c'est le même Haikyuu hein, même couleur, même humour, même anim, même musique, et moi qui aime tant cette série, je dis oui Kageyama qui sait pas lire les kanji bordel, ça m'avait tellement fait hurler de rire, je m'en lasse pas. Idem de Suga qui veut qu'il dise du bien de lui, ou Tsukki qui essaie d'engueuler Hinata et en perd ses mots. Puis y a d'autres scènes, notamment celle de Hinata en vélo, qui étaient celles dont je me souvenais avant tout, et absolument pas déçue. Ca claque. Bref!! On a aussi de bref flash de nouveaux persos, Sakusa de Itachiyama, Hoshiumi, et Atsumu. J'ai pas mal oublié leurs apparitions dans l'arc d'entraînement (je me souviens surtout de la fin de celui-ci et vaguement de la partie concernant Hinata, moins celle de Kageyama), du coup c'est cool je vais redécouvrir pas mal de trucs, ça fait un bail mine de rien. Maintenant, j'attends la sortie de l'OAV quand même!! Quelques jours à attendre en France, je crois qu'il sort sur Crunchy US dans quelques heures, je me jette dessus dès que je peux, y a mon match préféré dedans ❤️
  10. Crimson Rain Papy

    Kingdom Saison 3

    Quelques petits rappels : 1) Hisashi Abe, il a bossé sur le chara design de Berserk, mais aussi de Devil May Cry, Gunslinger Girl, Psycho-Pass (les films) 2) Le chara-design de Berserk 2016 était tout à fait bon, même si la réa pour l'animer, elle, ne l'était pas Voilà son travail, en tant que chara-designer : aka : 3) Clairement c'est pas le passé du chara-designer qui a de l'importance quand on regarde le staff Par contre, Kenichi Imaizumi, le réalisateur, qui n'a clairement pas des chefs d'oeuvres à son actif (même s'il a quand même réalisé des eps de Sangatsu ou Mushishi, c'est pas rien non plus), ça ça veut dire quelque chose. Studio Signpost aka Pierrot+, qui n'a pas non plus bonne réputation en terme d'organisation du planning/traitement des employés, avec les débâcles des deux saisons de Tokyo Ghoul:re, ça c'est pas bon non plus. C'est cool de voir que les gens commencent à apprendre à ne plus seulement se fier au nom du studio, et à se renseigner un peu sur le staff, mais maintenant faut regarder au bon endroit ^^ Et aussi ne pas se fier à une seule référence, quelqu'un qui travaille sur un anime à ce genre de poste clé a rarement un seul travail à son actif.
  11. Crimson Rain Papy

    Anime : saison en cours et à venir [Hiver 2020]

    Cool de voir la section revivre un peu! En espérant que @Shankys en inspirera d'autres Pour ma part, je continue de bien apprécier la saison d'automne 2019, facile la meilleure de l'année. Quant à mon AOTY 2019, ça vacille, ça va se jouer entre Mob II et Vinland Saga. Si je devais donner un top 5 (dans le désordre) ce serait Mob II, Vinland, Run with the Wind (je le mets en 2020 vu que j'ai préféré la seconde partie de loin), Sarazanmai et forcément Mo Dao Zu Shi s2. Bien moyen que Beastars ou Babylon volent une place par contre. Ca resta une année je trouve un peu vide, même si dans mon cas ça a été contrebalancé par ma découverte des oeuvres chinoises, et vraiment j'ai très très envie de mettre la main sur Nezha ou Legend of Hiei. Maintenant, ce que je vais regarder cet hiver 2020, et y a pas mal de choses qui m'intéressent vraiment : Test : Ishuzoku Reviewers : 😏 on va voir combien de temps je vais tenir, rien que pour la blague. Darwin's Game : j'en ai entendu beauuuucoup parler, surtout en mal. Alors je veux voir de mes propres yeux le bousin Overflow : 😏😏😏 ça a l'air bien Boku no Tonari : ça a l'air un peu naze je vais pas mentir, en plus d'être probablement un genre de Saiki Kusuo en moins bien, mais vu qu'avec ce genre d'anime au final on peut vraiment juger qu'en regardant au moins un ep (surtout que moi l'humour absurde je marche à fond, si c'est bien fait), je vais faire ça. Oshi ga Budoukan Ittekuretara Shinu : ça peut être rigolo number24 : un nouvel anime de rugby... un peu en retard pour la coupe du monde huh Comme d'hab je vais checker, mais bon, jusque-là aucun m'a convaincue, je pense pas que ça change avec celui-là. Mais sait-on jamais! Koisuru Asteroid : je veux pas faire ma Crusaders, mais y a un potentiel yuri mignon sans prise de tête qui m'intéresse, le fait que ce soit Doga Kobo (même si je préférerais LARGEMENT une suite à Nozaki-kun) aussi. Runway de Waratte : j'ai entendu pas mal de bien du manga, mais aussi des fans ronchons par rapport aux trailers, ça me rappelle Kono oto tomare de l'année dernière x) Que j'avais détesté, j'espère que ça ira mieux pour celui-là. ID:INVADED : je pensais pas checker, mais le trailer m'a plu. Le côté sci-fi/mystery je sais pas ce que ça va donner, c'est rarement ouf chez nos amis Nippon, mais on sait jamais, et la réa a l'air pas mal, le réalisateur est assez connu aussi (même si j'ai jamais regardé le moindre de ses trucs). Bon, et Kenjiro Tsuda et Hosoya Yoshimasa pour doubler les MC, j'avoue que je peux difficilement passer à côté. Natsunagu : très intriguée, par le visuel, et le syno qui promet quelque chose de très posé. Après, je vois nulle part que c'est prévu pour l'hiver 2020, je me demande si MAL s'est pas gouré, qu'il y ait toujours pas le moindre site officiel + trailer semble pousser dans cette direction. Sûr (par ordre de hype) : Kuutei Dragons : pas fan de la 3D de Polygon Pictures, mais ça a le potentiel d'être bien cool, même si j'attends de voir si l'histoire dépasse le concept. Housekichô Richard-shi : il me rend très curieuse, cet anime. Les visuels, que ça vienne d'un roman, j'en ai des vibe d'un BL mais il a pas l'air annoncé tel quel. Il va sans dire que je m'y lance en espérant que ce soit ce qui m'attend en regardant, ou alors d'être surprise. En tout cas depuis son annonce je sais que je vais checker. PET : cette fois c'est bon, c'est pour cette saison, MAL s'est pas gouré x) Le nouveau trailer m'a encore plus intriguée, la réa propose un truc assez violent, le rating aussi. J'ai jamais aimé ce qu'ont fait Geno Studio par contre, mais j'espère que ça sera mieux cette fois. Dorohedoro : depuis le temps que j'en entends parler là aussi... j'ai toujours été très curieuse, je sais que je l'aurais lu un jour ou l'autre, mais l'annonce d'un anime m'a poussée à attendre de voir ça adapté. Alors après "inadaptable"? Perso j'ai trouvé les trailers intéressants, et j'aime ce que fait MAPPA depuis quelques années (ça fait du bien, le fric de YoI), alors je pars sans trop d'avis, ni positif ni négatif. Après, clairement, si ça me plaît et que l'anime est dégueu (comme ça avait été le cas avec Golden Kamuy), je switcherai vers le manga, assurément. Magia Record : oh damn, j'avais pas capté que ça sortait cet hiver. J'avais beaucoup aimé Madoka Magica, même si j'ai jamais vu le 3e film, faudra que je me fasse ça dans le mois. Curieuse, du coup, même si j'espère que le temps qui s'est écoulé depuis + la disparition de beaucoup de talents chez Shaft ne soit pas au détriment de cette conclusion. Somali and the Forest Spirit : les trailers promettent quelque chose de vraiment sympa, je suis une sucker pour les histoires de parents improvisés. Hâte. Eizoken ni wa Te wo Dasu na! : absolument. Un nouveau Masaaki Yuasa, je fonce, même si de ses projets prévus pour 2020 c'est celui qui m'inspire peut-être le moins? (Japan Sinks 2020, ça, je veux voir, surtout avec Kensuke Ushio à la musique). Mais bon ça reste Yuasa, le principe a l'air perché, je sais même pas vraiment de quoi ça parle, mais j'y vais les yeux fermés. Très heureuse de le retrouver en saisonnier, la dernière fois c'était Ping-Pong... ...et ça veut rien dire, mais pas grave, hypuuu. Saiki s4 : Merci Netflix, hâte de voir les derniers chaps adaptés, en espérant que ça soit toujours aussi moche, même avec Netflix en producteur. Sinon ce serait pas vraiment Saiki. Ca me permettra aussi d'enfin regarder la fin, d'ailleurs ^^ Haikyuu! To the top : y a même pas de compétition en fait, parce que je sais ce qui va être adapté, que c'est un nouveau moment de grand envol pour la série, et qu'entre le chara-design qui s'est rapproché du manga, et les rares teasers, je suis déjà certaine qu'il sera à la hauteur de l'attente. J'adore Haikyuu, j'adore ce qu'en a fait Prod IG, alors voilà, zéro surprise, je serai hypée day one.
  12. Crimson Rain Papy

    Gintama [Hideaki SORACHI]

    Bon techniquement le fait que c'est un film ça a été annoncé en juillet dernier, mais effectivement ça avait pas été partagé ^^ L'annonce c'est le fait qu'il y a un Super Stage Gintama prévu pour le film le 21 décembre, à 21h (heure jp), centré sur le film, dans le cadre du Jump Festa. Hypu. Je prie pour une date de sortie pour été 2020 🙏
  13. Crimson Rain Papy

    Haikyuu!!

    Rahhh cette apparition de Oikawa à la fin, énorme Ravie de le voir revenir, en même temps c'était lui qui me laissait croire qu'on verrait des compétitions internationales dans Haikyuu (avec son échange post-défaite avec Ushiwaka), et s'il devient un genre de mentor pour Hinata (probablement pour l'aider au rôle de passeur?), Hinata aura définitivement eu les meilleurs senpai du monde Sinon, ce chapitre, ce que j'en retiens c'est avant tout cette page de solitude, limite d'angoisse de Hinata seul dans sa chambre. C'est intéressant de se poser là-dessus, car c'est tout à fait compréhensible, mais en même temps surprenant de la part d'un héros qui montre généralement seulement de l'enthousiasme. Mais faut pas oublier la blague des toilettes avant chaque match du début du manga, Hinata il a toujours eu un problème avec le stress, et montrer qu'en grandissant, ça s'est métamorphosé en de la véritable anxiété (au sens médical), ça ne m'étonne pas, au fond. Encore plus à cet âge, et dans sa position. Agréable de voir cela, encore plus ce petit instant où il regarde la photo de ses camarades de Karasuno (Tadashi confirmé capitaine ❤️). Et forcément, au niveau personnel, vu que j'occupe actu plus ou moins sa position (partir vivre dans un pays étranger, commencer à bosser là-bas, avoir des colocs; même si heureusement moi je parle la langue lol), ça touche des trucs dans lesquels j'arrive à me reconnaître, c'est très agréable. Bref, un bon chapitre, contente de voir que Furudate prend son temps pour nous montrer l'adaptation à la vie brésilienne de Hinata, tout en commençant à légèrement nous parler de beach volley et de ses différences avec le volley-ball. Vraiment hyper emballée par ce qu'on nous offre actuellement
  14. Crimson Rain Papy

    Haikyuu!!

    Perso j'ai adoré ce chapitre, vraiment. Pas du tout déçue, même si j'espérais voir Fukurodani, mais ça m'étonnerait que ça ne soit pas abordé un peu plus tard. Il faut juste être patient, l'auteur va pas juste effacer Bokuto comme ça après l'avoir tant mis en avant (et s'il n'a pas dit qui a gagné les nationales, c'est sûrement pour une bonne raison). Dans ce qui me plaît dans ce chap, il y a déjà ma joie de découvrir que Yamaguchi était le capitaine, en 3e année (numéro 1 de son maillot) Je me suis toujours dit que c'était lui le plus adapté, heureuse de voir que j'ai eu raison. Aussi, je trouve ça hyper adapté que Hinata se lance dans le beach volley, ça lui va bien, et c'est assez cool de le voir être passeur à son tour. Surtout que, le beach volley se jouant en équipes de 2, ce serait hyper cool si on avait droit à quelques chaps où il est rejoint par Kageyama Idem, j'aime de voir Hinata grandir, très étonnant de le voir méditer, étudier d'autres langues, avoir son appart, un coloc, un boulot. Les DVD de Dragon Ball en portugais Enfin bref, j'ai vraiment hâte de voir le duo se retrouver évidemment, même si ça pourrait prendre un peu de temps, on est clairement dans un passage de transition de toute façon. Et puis aussi de savoir ce que sont devenus tous les autres : Tsukki, Kenma, Kuroo, Bokuto, Oikawa, Ushiwaka... ça devrait venir dans les chaps à venir, et clairement, je trépigne d'impatience ❤️ Haikyuu ne cessera jamais de me surprendre, malgré les années, c'est pour ça que j'adore ce manga.
×