Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



P㋐py

Members
  • Content Count

    2744
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

P㋐py last won the day on March 18

P㋐py had the most liked content!

Community Reputation

261 Excellent

About P㋐py

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. P㋐py

    [anime] Jojo's Bizarre Adventure - The animation

    Rhaaa mais quel épisode génial! Visuellement, déjà, on dépasse un nouveau stade dans les détails, notamment quand il s'agit d'être dégueu. Cette zéro censure me fait rudement plaisir, surtout que là, ils ont bien cherché à nous donner le plus envie de gerber possible : les ciseaux dans la gorge de Doppio, mon dieu que j'ai eu du mal à regarder :'D Enfin un combat vraiment génial, et certainement mon ep préféré de cette part 5 : Doppio est toujours aussi génial, Soma Saitou pour le doubler en roue libre qui est génial; Risotto pue la classe, les inversions de couleur sont frappantes et magnifiques, la tension est à son comble, et puis ce final Vraiment, absolument génial, cette semaine ❤️
  2. Salut @Cabotin! Je sais pas ce que t'as fait à Kairyu, mais en tout cas bravo 👀 1) Quelle réaction tu as eue en voyant toutes les questions de Kairyu? 2) Noodle persiste à dire que c'est un compte double de Erza, t'y crois, toi? 3) Contente d'apprendre que mon topic sur Sarazanmai t'a encouragé à aller checker, encore plus si au final tu as aimé Du coup tant qu'à faire je te conseille vivement un autre anime de cette saison : Carole & Tuesday, le nouvel anime de Watanabe (Shinichiro Watanabe aka Monsieur Cowboy Bebop/Samurai Champloo/Space Dandy), qui est pour le moment vraiment très beau et dont les chansons réussissent le pari d'être aussi splendides qu'elles devraient l'être dans cet univers. 4) Pour revenir à Sarazanmai, j'en conclus donc que c'est ta première confrontation au fameux "style Ikuhara", quelles impressions? 5) Le shirikodama c'est un vrai élément du folklore entourant le kappa, qu'il volerait aux moins vigilants, du coup, tu penses que Ikuhara a juste respecté la légende, ou qu'il s'est dit que ce serait une bonne occasion pour une métaphore sexuelle? 🤔 6) Kappa, ou belette, en terme musical? 7) Pas d'anime de sport dans ta MAL, c'est un genre qui t'intéresse pas, ou tu n'as juste pas encore eu l'occasion de t'y intéresser? Pas de Gundam non plus Idem que la question du dessus. 9) Tu arrives sur le forum dans un période, disons, de sécheresse; comment l'as-tu découvert? Et qu'est-ce qui t'a donné envie de t'inscrire? Mes pavés? 10) Le podium final du tournoi Gintama, sur /10? 11) Le moment de Gintama qui t'as le plus marqué? 12) Pourquoi Gintoki il est tellement supérieur à Hijikata? 13) SPOILERS MANGA GINTAMA 14) On vient d'apprendre que le prochain chap de Gintama, sans savoir quand il sortira, fera au moins une centaine de pages. Mais 100 vraies pages, ou 50 pages avec encore de la parodie de DB? 15) Plus sérieusement, que t'inspires cette nouvelle? Perso j'ai trouvé ses chaps de 50 pages aussi bien composés, dans le rythme, que ses chaps de 20, mais ce sera quand même un tout autre style. 16) Je te vois souvent dire que tu admires les dialogues dans Gintama, et je suis moi-même bien d'accord, mais c'est pas souvent qu'on lit ce genre de choses comme "qualité" de l'oeuvre. Perso je sais que c'est quelque chose qui m'a sauté aux yeux en lisant le manga en japonais, surtout pour des chapitres/épisodes de combat. Y a-t-il un passage en particulier où le dialogue t'a donc marqué? 17) Une réplique préférée, dans Gintama? Ou bien d'un animanga en général? 18) Si je parie que le soliloque final de Valentine sur la serviette doit faire partie de tes répliques préférées, j'ai bon? 19) Allez, Valentine, on va en parler : t'as réussi à piger le fonctionnement de D4C du premier coup, toi? 20) Tu me renies, si je dis qu'à ce jour j'ai toujours pas vraiment bien pigé ce qu'il se passe dans les chaps Love Train? 21) Ton antagoniste Jojo préféré, et pourquoi c'est Valentine? 22) Ton Jojo préféré? 23) Allez, toi aussi, donne nous ton classement des parties 24) Soma Saitou qui double Doppio, son talent sur /10? Comment fait-il pour à ce point faire de l'ombre à Katsuyuki Konishi, le doubleur du Boss, qui pourtant fait pas un travail dégueu non plus? 25) Hâte de voir la fin de l'adaptation de la part 5, ou peur d'avance du bordel qui risque d'être pas mieux que dans le manga? 26) Quelle réaction auras-tu si les chevaux de la part 7 animée sont en 3D? 😭 27) Allez, je vais pas faire plus long, au pire je reviendrai, et je vais changer de sujet : j'ai vu que t'aimais la série Zelda, ton préféré? 28) Ton premier Zelda (si y en a eu plusieurs)? 29) 2D ou 3D? 30) Si je te dis que j'ai séché mon cours d'amphi du vendredi après-midi pour rentrer jouer à Breath of the Wild le jour de sa sortie, me juges-tu? Et voilà, un chiffre rond, parfait Merci pour tes réponses!
  3. P㋐py

    Sarazanmai [MAPPA & Lapintrack]

    Réalisateur : Ikuhara Kunihiko et Takeuchi Nobuyuki (Utena, Mawaru Penguindrum) Studio : MAPPA & Lapintrack Durée : 11 épisodes (printemps 2019) Simulcast : Wakanim Résumé : Kazuki, Tooi, et Enta, trois collégiens, sont transformés en kappas (créature mythologique japonaise) après avoir rencontré Keppi, le prince héritier du Royaume Kappa. Il les charge de combattre des Kapa-zombies, grâce au "Sarazanmai", son mystérieux créé lorsque les 3 sont "connectés". Cependant, ce qu'ils ne savent pas, c'est que cette connexion qui les unit même brièvement les soumet au risque de voir leurs plus gros secrets être révélés... Casting : Yasaka Kazuki : Murase Ayumu Kuji Tooi : Uchiyama Kouki Jinnai Enta : Horie Shun Keppi : Suwabe Jun'ichi Akutsu Mabu : Hosoya Yoshimasa Niiboshi Reo : Miyano Mamoru Avis : C'est le premier anime du célèbre Ikuhara que je regarde, et je dois dire que si j'avais été juste curieuse lors des premières bandes-annonces, j'ai été très très convaincue par le premier épisode. Le style décalé, mais qui fait quand même rapidement sens avec un petit rewatch, m'a beaucoup plu, le rythme est prenant, c'est drôle, la réalisation est merveilleuse. Ce n'est certainement pas un anime pour tous, c'est un style qu'il faut apprécier, mais c'est immédiatement devenu mon anime préféré de la saison, et celui qui me hype le plus avec Carole & Tuesday. Je vais parler du contenu des épisodes 1 et 2 sous spoilers : Bref, un petit coup de coeur (no shit, j'en ai fait mon kit), j'ai vraiment hâte de voir vers où tout cela va mener, les trois débordent de secrets et ça va être amusant de les voir les dévoiler un par un
  4. c'est au tour de Myu... ça va être drôle 1) Une découverte manga récente à faire partager? 2) Une déception récente? 3) Actuellement, quel est le magazine qui t'intéresses le plus, et pourquoi? 4) Un thème sur lequel tu aimerais lire un manga? 5) En tant qu'ancien, ton meilleur souvenir du forum? 6) Un perso préféré dans Sangatsu? ❤️ 7) Tu penses que l'histoire ira jusqu'où, qu'on développera Rei adulte, ou qu'on se limitera à son adolescence? 8.) A ton avis, Houseki, c'est bientôt fini? Y a-t-il une fin/quelque chose que tu aimerais voir? 9) Tsubomi, ou Emi? 10) Mes photos du Japon t'intéressent toujours pas mal, est-ce que tu as prévu d'y aller, si oui où par exemple? Ou un autre voyage de prévu, à l'avenir? 11) Un livre/série de livre que tu recommanderais? 12) Un manga que tu ME recommanderais? Merci, et bon week-end o/
  5. P㋐py

    [anime] Jojo's Bizarre Adventure - The animation

    Enfin, mon moment préféré de la part 5, parce que Doppio c'est quand même le meilleur Du grand kiff, de A à Z, Saito Soma pour doubler Doppio est parfait, le côté gentil garçon effrayé quand même capable de péter des câbles; et surtout ce TURURURU qui, moi aussi, m'a fait hurler de rire tellement je m'y attendais pas J'avais peur de ce que ça donnerait, mais c'était parfait. Tout le développement progressif, qui nous montre lentement à quel point les choses se passent pas normalement dans sa tête, c'était excellent. Le petit coup d'oeil qu'il adresse au machin de la voiture quand il demande un téléphone c'était parfait, rien que pour la chute, où il l'utilise comme téléphone. Et puis la grenouille Le fait qu'il se cache la bouche quand il "répond" Idem, quand c'est au tour du Boss de parler, c'est impressionnant, Katsuyuki Konishi et ses "Oh, mon cher Doppio, mon adorable Doppio", j'ai surkiffé. Impossible encore de savoir exactement ce qu'il en est, si c'est de la schizophrénie, si c'est un Stand, si c'est juste Araki-whatever-can-you-do, mais je m'en fiche, j'adore ce passage ❤️ Et l'affrontement avec Risotto bien glauque et gore, pas du tout censuré, ça fait bien plaisir là aussi! Bref, encore du Doppio la semaine prochaine, hell yeah
  6. P㋐py

    Anime : saison en cours et à venir [Printemps 2019]

    Un petit point sur les pilotes du printemps, même si 2 animes que je compte voir n'ont pas encore commencé, mais sachant que l'un d'entre eux est SnK, qui est la saison 4 donc je sais à quoi m'attendre; et l'autre c'est l'adaptation en anime de Gundam Origins, que j'ai déjà maté; je me dis que ça ira lol. Le 25 avril c'est trop loin, et j'ai envie de mettre mes opinions à cahdu sur les trailers, sans avoir les épisodes suivants pour m'influencer. Déjà, dans le animes dont j'ai pas fini l'ep 1 : We never learn (flemme), Hitoribocchi (pas mon humour), Fairy Gone (pas accroché), Mayonaka no Occult Koumuin (pas accroché non plus). 8.) Joshikausei : un short comique basé sur le silence, mais qui, j'avoue, m'a pas vraiment tiré le moindre sourire. C'est bien parce que c'était 3min que j'ai terminé l'épisode, j'espère que par la suite y aura au moins quelques fulgurances. Mais bon voilà, c'était franchement pas terrib 7) Kono oto Tomare : c'est assez rare qu'un perso m'énerve aussi rapidement, et pourtant, le président du club de koto l'a fait. Je vais pas épiloguer sur son comportement complètement idiot avec le héros, et sur le fait qu'à la fin, il est montré comme un gentil alors qu'il demeure un mec rempli de préjugés à la con qui sait pas s'excuser; mais voilà, clairement, il m'a foutu les boules. Du reste, c'est franchement pas très joli ni original, c'est un anime auquel je laisserai genre 3 épisodes pour le bénéfice du doute, notamment parce qu'il a une bonne réputation en manga. Mais je suis pas hyper emballée. 6) Onepunch Man s2 : on a fait tout un foin sur cette saison, et l'épisode 1 était correct. Pas génial ni naze, juste correct. Y a des soucis qui présagent rien de bon, genre le rythme vraiment merdique (l'épisode qui ouvre comme si ça faisait pas des années qu'était sortie la s1, qui essaie même pas de réintroduire l'univers, c'était très bizarre), qui conduit à des scènes "sérieuses" assez soporifiques, et des gags qui fonctionnent qu'une fois sur deux. L'intro de King sort de nulle part, du coup, c'est dommage, si on a oublié qu'il existait ça efface la moindre chance de surprise à son apparition, et quand on nous révèle qui il est vraiment, ça retombe un peu à plat. Sinon, boah, c'était pas si terrible. La réa est correcte, rien de si laid, même si c'est clair qu'on peut se demander ce que nous prévoie le reste de la saison, et le chara design + le shading sont chelous. Mais bon, voilà, l'histoire c'est du OPM, perso j'avoue que le côté sérieux j'en ai rab, alors je me suis globalement ennuyée. Il demeure c'était pas un pilote honteux, loin de là. Surtout que quand même, cette saison souffre pas mal, perso, de la comparaison avec Mob Psycho, la saison dernière. A côté, effectivement, OPM à-la-JC-Staff ça fait vraiment pitié, que ce soit l'action ou juste les persos/l'humour. On verra bien ce qu'il en est au final. 5) Mix : a Meisei Story : j'ai pas eu de bol parce que j'ai maté le premier épisode avec ce qu'étaient sûrement les sous-titres du dub anglais, qui, du coup, étaient à chier, entre vannes traduites en anglais, et mauvaise synchronisation. Enfin j'ai fait avec, et de manière globale c'était un premier épisode sympathique. Presque longuet, parfois je me suis un peu ennuyée, mais la réa est jolie, et ça pose les bases pour le moment on va dire. Je me dis que ça doit être bien plus cool en manga, en fait, donc peut-être que je délaisserai l'anime pour ce dernier. Je testerai quelques épisodes pour voir si c'est nécessaire. 4) Kimetsu no Yaiba : un pilote sympa, dont je retiens avant tout de très bonnes pistes musicales, même si elles semblent complètement à côté de la plaque au début de l'épisode, bien trop grandiose pour un passage SoL. Du reste, l'action est classe, et j'attends de voir vers où ça mène. L'opening me fait très très peur, parce qu'avec un début pareil, je m'attendais à une histoire de grand voyage, un peu à la Princesse Mononoke, pour sauver la soeur; mais l'opening vend une énième histoire d'école, avec d'autres enfants apprentis tueurs de démons, et... pff, c'est pas ce qui m'intéresse du tout. Après, c'est que l'opening, je verrai bien ce qu'il en est concrètement par la suite. La réa, quant à elle, est assez fonctionnelle, rien de très "ufotable-esque" pour le moment, là aussi j'attends de voir. 3) Fruits Basket : l'anime que j'attendais le plus, parce que c'est un shojo que j'ai toujours voulu lire/découvrir, et que pour le moment, je trouve ça hyper sympa. C'est totalement typé "shojo des années 2000", mais c'est une ambiance dont je me languissais un peu ces derniers temps, alors forcément ça me fait plaisir de la retrouver lol C'est fun, pour le moment très feel good, avec une héroïne pas trop relou, c'est joli. Bref, je passe de bons moments devant, et ça m'assure un bon smile à chaque épisode. Contente d'avoir ce remake, du coup. 2) Carole & Tuesday : le fameux Watanabe, dont j'avais choisi de me méfier, parce que j'avais été très très déçue de son dernier (Zankyou no Terror). Et là, bon bah, fiou, j'ai été vraiment charmée, y a pas à nier. La chanson, à la fin, je me l'écoute déjà en boucle, tellement c'est beau de voir ces deux univers musicaux s'apprendre, se chercher, arriver à se mêler, de manière imparfaite, jusqu'à ce petit instant de beauté presque hors du temps; sans jamais avoir besoin de mots. La rencontre entre Tuesday et Carole est très sympa, mais je dois dire que c'est vraiment ce moment de communion par la musique qui m'a eue. La réa est magnifique, surtout tout l'univers visuel, pour cela on remercie bien fort Thomas Romain (cocorico), c'est absolument splendide ce que sa team a fait, en collab avec Bones. On sent une vraie ville vivante, moderne sans être trop futuriste, juste assez pour voir que l'on est dans un temps éloigné, mais pas trop non plus. Quant aux filles, Carole est très cool, Tuesday est mignonne sans être trop moe; curieuse de voir comment va progresser leur relation, et leur musique. Et oui, la musique, c'est important : elle déchire. La bande-son est vraiment incroyable, c'est que l'ep 1, mais y a des vibes Nujabes sans l'être, et j'adore. Enfin voilà, vraiment hyper joli, curieuse de voir la suite. 1) Sarazanmai : mon dieu mais quel trip C'était tellement perché, ça m'a fait vraiment, vraiment beaucoup rire, du coup, et là aussi c'est un anime qui m'a foutu le smile. Pourtant ça parle pas forcément de choses simples, la fin de l'épisode à ce niveau m'a vraiment surprise, mais y a une bonne humeur qui se dégage qui m'a vraiment trop plu. Le passage du... comment le décrire, kappa-anal-beads?, j'étais pétée de rire, ET à fond alors qu'ils entonnent leur chanson et leur choré. Très dur de prédire vers où ça va aller, c'est personnellement mon premier Ikuhara, et en ayant cru comprendre que soit on accrochait à son style, soit on le détestait, je pense que y a pas de doute sur le fait que je serai dans la première catégorie lol Je me suis éclatée, ce nawak qui fait quand même assez facilement sens (pour la majorité on va dire) j'ai trouvé ça mortel, je suis curieuse de découvrir les "boîtes" des autres persos. Je marche à fond, et je commence déjà à essayer de décortiquer ce que je vois, parce que clairement c'est le genre d'anime qui nous offrira pas tout gratos. J'ai hâte de voir la suite!!
  7. P㋐py

    Anime One Punch-Man

    @Setna Désolée de te décevoir, mais quand tu parles des fans j'imagine que tu parles des occidentaux... et je peux t'assurer à 100% que ce qu'ils disent, eux, les animateurs ne l'auront jamais entendu/n'auront pas pu changer quoique ce soit, et les directeurs/ceux qui prennent des décisions, ils auront pas été influencés. A la rigueur s'ils ont pu être influencé par quelque chose, c'était les séances d'AVP qu'il y a eu au Japon, qui, je crois, n'avaient pas eu de bons retours. S'il y a eu des petits changements vis-à-vis du trailer, ça viendra de gens qui sont venus corriger par derrière, et justement, que y ait eu une correction pour l'épisode 1 alors que le trailer date d'il y a à peine un mois, c'est pas un bon signe. Ca veut dire que le trailer qui a été donné n'était pas fini. ...et s'ils n'ont pas eu d'autre choix que de donner un trailer rempli d'images non-finies, ça en dit long sur l'état du reste de la série. Sur tes exemples de combat, j'ai pas vu l'épisode, donc je peux pas te répondre. Mais je répondais à ce que tu disais sur "je trouve ça pas si mal que tous les épisodes ne soient pas déjà animés", ce qui, là, est un point de vue extrêmement naïf sur la production. Ils peuvent certes potentiellement stabiliser/recentrer un cadre, mais en terme d'animation, ils vont pas soudain rajouter des sakuga en quelques semaines, encore moins parce que "les fans se sont plains". Ça ça n'arrivera pas. Désolée 😬
  8. P㋐py

    Anime One Punch-Man

    Je n'ai pas encore vu l'épisode, mais je peux déjà te dire que non, parce que ça ne fonctionne pas comme ça. Un épisode d'anime, ça ne se fait pas en une semaine. Pour une bonne production, d'un seul épisode, il faut des mois. Alors les critiques de l'épisode 1? Ca ne changera absolument rien. Généralement, ces dernières années, quand un anime commence à être diffusé, la production est terminée genre aux 75%. Y a des cas comme la saison 2 de Mob Psycho où elle était terminée des mois avant la diffusion, pour peaufiner au maximum. Et actuellement, on sait qu'au contraire, la production d'OPM est extrêmement en retard. C'est très mauvais signe, et c'est pas en quelques semaines que ce sera réglé, malheureusement. Pour plus de détails sur l'organisation du planning derrière les épisodes d'un anime, en général : https://www.animenewsnetwork.com/answerman/2018-03-16/.129066
  9. P㋐py

    [Netflix] Cowboy Bebop

    Juste un casting et c'est bon on parle de se pendre, génial Perso je dis oui, j'aurais pas cru à un Spike asiatique vu que c'est Netflix et qu'ils ont bien white-washé Death Note, et surtout que pour le coup, ça se valait, un Spike occidental. Mais tant mieux, je dis. Le reste du cast est pas mal, même si je remarque que y a pas encore Ed, ça m'étonne qu'il soit pas là alors qu'on a déjà un Vicious. Enfin bref, bien hâte de voir de premières images de mon côté, j'ai envie d'y croire 💪
  10. P㋐py

    Mob Psycho 100

    Qu'ajouter à ça? Cet épisode avait vraiment tout. La fin d'un combat dantesque, très très violent, un échange à coeur ouvert, des moments plus funs, et une vraie ouverture sur une saison 3 pour conclure tout ça. Le combat contre Suzuki était très cool à voir, j'ai vu des imbéciles se plaindre de ne pas avoir un truc du niveau de l'ep 5, mais autant ne pas écouter les enfants gâtés. Le défilé de sakuga était au rendez-vous, avec certains plans à couper le souffle (celui au dessus des nuages putain), et surtout ces moments d'ecstasy, de Mob complètement emporté par son pouvoir, jusqu'à être durement rappelé à la réalité par le regard effrayé de son frère. Surtout que oui, ce combat n'est pas pour autant montré comme badass ou classe. C'est un affrontement vicieux, qui donne une vision absolument pas positive de la violence. kVin, sur twitter, l'a mieux dit que moi, alors je partage : Mob Psycho 100 c'est une critique, qui peut sembler facile et niaise par moments, avec il est vrai des résolutions qui pourraient se réduire, littéralement au "pouvoir de l'amitié" (c'est littéralement ce qu'il se passe dans l'ep 12 avec Serizawa, 100% amitié lol), mais c'est dans l'aspect encore immature de Mob qu'on voit que ce n'est pas que cela. Mob, généralement, quand il arrive à 100%, il perd le contrôle. Son humeur dirige le fait qu'il brise tout (100% motivation après qu'on ait brûlé sa maison), ou reconstruise (100% frustration face à Teru), ou sauve (100% gentillesse face à Suzuki). Du coup, c'est UNE chose, qui est assez grosse quand même, que je reproche un peu à cet épisode. Il n'y a pas ce moment, mon 100% préféré, du 100% gentillesse. Enfin, si, il y est, mais il n'est pas mis en tant que tel, à l'écran, et je suis assez déçue, forcément. C'est vraiment dommage, pour moi ça incarnait parfaitement qui est Mob, ce qu'il est devenu, ce qu'il essaie de faire, même face à un homme aussi perdu que le Boss. Mais à part ça, le reste était vraiment parfait pour conclure la saison. Entre de nouveaux moments de foreshadowing (que ce soit des personnages dans la foule, une ou deux petite phrase glissée), et enfin l'arrivée du fameux brocoli (), c'est impeccable pour clore ce chapitre de la domination du monde par Claw. Mais maintenant, ce qui va être intéressant, c'est bien de voir ce que ce fameux brocoli va entraîner (l'épisode le dit presque littéralement d'ailleurs), et les conséquences que cela aura, notamment pour Mob, encore une fois. Hâte de voir ce fameux OAV, en espérant que, comme le premier, cela soit pour annoncer une nouvelle (et dernière cette fois) saison Pour conclure, ben c'est bien simple, je suis même pas surprise, c'était un pur bonheur, chaque semaine. D'une qualité encore plus haute que pour la s1, pour des thèmes plus complexes, des moments plus sombres, alors que l'histoire entre dans son dernier tiers/quart. Comme Cabotin, de loin mon épisode préféré aura été le 7, parce que déjà ce passage dans le manga m'avait vraiment, vraiment touchée, mais parce que pour le coup, là, Bones a vraiment pris son temps et a rien laissé au hasard. Reigen est le meilleur perso de la série, je pense qu'on est tous d'accord là-dessus, et le voir enfin montré tel qu'il est, la triste vérité derrière sa façade pleine d'assurance, c'était magnifique. La fin de l'ep 7 continue encore d'être déchirante, à chaque visionnage. Bones, Yuzuru Tachikawa, les doubleurs, les animateurs, les compositeurs, les CM sur twitter, tout ce beau monde aime cet univers, et ça fait vraiment chaud au coeur de voir ça. Il va sans dire que je sais que la série va me manquer, d'ici quelques mois, mais là je suis juste ultra satisfaite, j'arrive pas à souhaiter immédiatement une suite. Quand je vois que même après 3-4 ans l'anime a réussi à toucher plus de monde, que le public s'est considérablement élargi (alors que d'autres animes ont souffert des années de pause), ça me pousse à croire que c'est bel et bien un anime pas comme les autres. Qu'il restera longtemps dans les mémoires. Les vieux cons pourront dire autant qu'ils veulent que "c'était mieux avant", je suis pas d'accord, surtout quand on a droit à une oeuvre comme celle-ci, qui transpire d'un amour sincère et passionné pour son médium, pour l'art, sans avoir besoin de bishonen/de filles à gros seins pour attirer un public, sans même avoir un style "traditionnel", d'ailleurs. J'ai vu, sur twitter, plein de japonais que je suivais à la base pour des fandom totalement différents de Mob (des artistes Yuri on Ice, d'autres Détective Conan, d'autres Gintama), qui étaient amoureux de cette série. La dernière fois que j'avais pensé ça, que j'étais face à un vrai chef d'oeuvre qui transcendait son média, c'était Showa Genroku Rakugo Shinjuu, qui nous avait offert deux saisons de poésie, de beauté, de trouvailles de réa, même en étant chez un studio comme Deen et ayant un sujet franchement pas sexy. Mob Psycho 100 se place aussi là, dans ces plus grands animes de la décennie, y a aucun doute là-dessus. 100% d'amour ❤️❤️❤️ et un 10/10 sans aucune hésitation sur MAL
  11. P㋐py

    Anime : saison en cours et à venir [Printemps 2019]

    Ca fait longtemps que j'ai pas fait ça, mais vu que l'hiver vient de se terminer, je peux bien faire un point sur les saisonniers. Et vu que j'en ai pas vu tellement cet hiver, je vais aussi parler de l'automne 2018, tant qu'à faire. Automne 2018 Une saison pas dingue, mais plutôt variée, avec de la romance, de l'action, du sport, du SoL, de la comédie, de la fantasy. C'était une saison sympa somme toute. 7) Jingai-san no Yome Un short que j'ai maté parce qu'il était sur Crunchy et que le principe était assez stupide pour m'intriguer. Finalement, rien de beau à retenir, c'est même loin d'être le meilleur short de la saison, mais ça a eu le mérite de me faire rigoler généralement une fois par épisode, dans sa stupidité crasse. 6) Tsurune Le KyoAni le plus faible de l'année, une vague tentative pour eux de se trouver un nouveau Free, avec un peu moins de fanservice quand même? Le souci c'est que Free, qu'on aime ou pas, ça avait le mérite d'être plutôt marrant (surtout la saison 1), et d'avoir des persos assez attachants. Là, honnêtement, ils sont parfois difficilement appréciable, entre le tsundere-Kaito Ishikawa qui est relou pour rien, le bisho qui essaie d'être drôle mais l'est pas, Ryohei qui sert à rien... Minato, en héros, est plutôt sympa, mais franchement oubliable. Seiya, lui, c'était bien le perso qui m'intéressait le plus au final, et s'il permet à quelques épisodes d'être intéressants, au final, ça mène un peu nulle part. Donc le meilleur perso restera Masaki, rien que parce qu'il est BG + dit clairement que ses élèves sont des gosses relous Je retiendrai quand même de beaux passages : l'épisode 2 surtout, malheureusement parce que j'ai eu l'espoir que l'anime parte dans une direction qui aurait été géniale (que Masaki soit un fantôme), mais dans l'ensemble, l'ambiance était assez bonne notamment à chaque scène de tir à l'arc. Ils ont bien réussi à transmettre l'intérêt de ce sport et sa beauté, et pour ça bien joué. Je sais pas si y aura une saison 2, je la materai sûrement par curiosité, en espérant fort qu'on nous fasse un Eternal Summer qui permet de vraiment donner plus d'épaisseur aux persos. Mais j'avoue que j'y crois moyen (à une amélioration des persos, pas une s2), vu mes retours du novel. 5) Hora mimi ga mieteru yo Un short qui adapte un BL chinois, qui est ridiculement kawaii, et dont l'adaptation est franchement sympa. Ca se prend pas la tête, c'est juste mignon, plaisant à voir, les persos sont sympas, la réa style aquarelle rend très bien. Une agréable surprise, vu que j'avais lu le webco dont il est tiré et que j'étais pas allée bien loin, ça me fait plaisir de le voir adapté en anime, avec des doubleurs japonais en plus. 4) Tensei Shitara Slime Datta Ken Je me permets de le placer là vu que j'ai pas terminé l'anime, mais que j'ai maté 13 eps donc ce qui est sorti pendant l'automne. Et c'est le premier isekai que je regarde vraiment, et c'est du feel good comme j'aime! J'attends de voir le reste évidemment, mais ce que j'ai vu je l'ai trouvé vraiment cool, le héros me plaît beaucoup, les persos secondaires sont marrants et pas relou. Une bonne pioche, donc. 3) Yagate kimi ni Naru Assez facilement le meilleur shojo ai adapté en anime. Une réa splendide, vraiment, c'est à souligner, c'est la meilleure de la saison. Une jolie histoire, des moments d'intimité qui prennent au tripes, et une exploration de ce que c'est, d'être lycéen et de ne pas arriver à rentrer dans le moule. Pour ça, Yuu est une protagoniste vraiment intéressante, et j'aime que l'anime, à la fin, n'aille pas plus loin, nous laisse imaginer ce qu'il se passera après, et surtout ne la force pas à tomber amoureuse. Une héroïne aromantique, c'est rare, et c'est bien abordé, même si au final la présidente m'a pas autant plu que je l'aurais souhaité, c'est finalement un perso comme Sayaka qui m'a intéressée. Mais ça reste un anime de très bonne facture, malgré son dernier épisode qui laisse un peu sur sa faim. 2) Gaikotsu Shoten-in Honda-san C'est rare, mais c'est un short qui vaut vraiment la peine d'être regardé. C'est ultra instructif, et aussi vraiment très drôle. Vraiment, j'ai pas grand chose d'autre à dire dessus, à part que je me suis régalée chaque semaine, que Honda est un héros hyper fun à suivre dans ses déboires, et c'est facile de s'identifier à lui aussi, ça aide. Bref, un petit coup de coeur. 1) Banana Fish ...et mon coeur, ben c'est l'anime qui l'a rétamé. Sans dec, je crois que j'avais pas été aussi mise dans le mal depuis le dernier épisode de Sora Yori ou Devilman, et encore, je crois que la fin de Banana Fish (et de manière générale ses derniers épisodes) ont fait pire. Cet anime m'a détruite, c'est le mot. Après la fin du dernier épisode, j'ai pas pu arrêter d'y penser; tant cet anime est cruel et beau à la fois. C'est vicieux, c'est froid, c'est injuste, jusqu'au bout, sans pour autant laisser sur une note si amère que ça. Simplement ça : jusqu'au bout, l'histoire de Ash aura été dure, pleine d'événements bien trop cruels, et l'histoire réussit à te faire souffrir jusqu'au bout, à la dernière seconde, quand tu pensais que c'était pas possible de faire pire. Dur d'en parler sans tout spoiler, mais voilà, dans l'ensemble, j'aurai du mal à oublier cette expérience, ce petit noeud dans le ventre chaque jeudi en attendant que le nouvel épisode sorte. C'est une très belle histoire, parfois un peu répétitive au niveau de l'action (au bout d'un moment Ash qui se fait kidnapper on croirait un gimmick, tant ça arrive tous les 2 épisodes), et des persos somme toute un peu oubliables en dehors de Ash et Eiji (même Eiji le pauvre, il est cool et marrant, mais il fait un peu office de demoiselle en détresse). Ash, en tout cas, est un beau personnage, que j'oublierai pas de sitôt. Le guépard du Kilimandjaro non plus. Hiver 2019 Une saison un peu plus calme, même si on a eu droit à quelques bonnes surprises. Ca reste pas dingue, si on compare à d'autres saisons, mais c'était correct. 7) Boogiepop wa warawanai Ma plus grosse déception, alors que pourtant, j'ai dû apprécier la bonne moitié de l'anime. Mais l'arc final est une purge, vraiment, c'est à crever d'ennui. Les persos sont pas intéressants, à part Boogiepop mais même elle elle finit par juste déblatérer des phrases toutes faites et au summum du convenu. Je crois que le moment où j'ai déchanté c'est celui où une nana lui dit un truc du genre "Est-ce que je suis dans un cauchemar?" et que Boogiepop lui répond "Mais la vie n'est-elle pas un cauchemar...?" ...genre, sérieux, tuez-moi. Du coup, malgré une compo musicale par Kensuke Ushio, qui fait du Ushio, donc c'est merveilleusement merveilleux, et une réa qui tente des trucs, c'est très plat. Le premier arc est vraiment sympa, le second bien au début, puis chiant à la fin, le troisième est plutôt cool, et le dernier ben j'en ai parlé, c'est vraiment naze. Du coup, ben déçue forcément, avec un staff pareil et une telle réputation, je pensais vraiment que ça allait être au moins intéressant. Dommage. 6) Kaguya-sama : Love is War Une super rom-com, elle est que 6e, mais faut savoir que je le trouve de très très loin mieux que Boogiepop, j'ai même adoré chaque épisode. Juste que les autres animes je les ai préférés. Bref, une excellente surprise, je comptais même pas mater l'anime à la base, mais les bons échos m'ont rendue curieuse. Et j'ai bien fait : c'était vraiment, vraiment très drôle. Les persos sont tous attachants (même si Chika c'est la meilleure ), la tension est ridicule et donc à crever de rire, la réa fait des trucs assez dingues. Parfois un peu niais, mais honnêtement, dur de se plaindre, tellement c'est feel good à la fin. Vraiment j'espère que y aura une saison 2, l'anime le mérite. 5) Dororo Un peu lent à démarrer, mais vers l'ep 5, ça s'accélère, et au final j'ai apprécié que l'histoire sache prendre son temps ainsi. Avec une réa de toute beauté tout en noir et blanc, le voyage de Dororo et Hyakkimaru est vraiment agréable à suivre, encore plus la quête de ce dernier pour vaincre les démons qui lui ont volé son corps. Le voir lentement devenir plus humain, c'est aussi lentement s'attacher à lui, et à ce point de l'anime, j'ai fini par vraiment aimer ce duo, et être investie dans leur histoire. Celle-ci est parfois étonnamment violente (coucou le flash-back de Dororo), et le côté historique de l'ère Sengoku (si je me trompe pas) est bien retranscrit, ça fait longtemps que j'essaie de mater des animes de cette période et c'est le premier qui me plaît autant. Du coup, c'est pas encore terminé, il reste le printemps, mais actuellement c'est un anime qui devient vraiment très très cool avec les épisodes, et j'espère que ça continuera jusqu'au bout, sans décevoir. 4) Yakusoku no Neverland Une petite merveille d'adaptation. Vraiment, chapeau, j'ai plus développé sur le topic, mais c'est une réussite à 100%, cet anime. La tension, la flippe, les rebondissements, toute l'ambiance réussit bien à te placer dans cette ferme, et à te faire craindre à chaque grincement de planche. La réa est splendide, le côté voyeuriste rend à merveille, et si effectivement le manga se voulait moins thriller et plus intellect, je dois dire que j'ai adoré la route prise par l'anime. Plein de choses transmises via la réa et non des pensées à rallonges dans la tête des enfants, ça me plaît perso. Et pourtant les doubleurs sont impeccables, les performances des doubleurs de Mama, Norman, même Emma sont excellente (Ray je l'adore, mais rien à faire, j'entends trop Killua quand la doubleuse parle). Bref, même en connaissant l'histoire j'ai eu des frissons d'angoisse, et j'ai adoré ça. Hâte hâte de voir la suite adaptée l'année prochaine, même si dans les faits l'arc qui suit est largement moins intéressant (c la vi). 3) Jojo's Bizarre Adventure Part 5 : Golden Wind Mais quel kiff, cette partie en anime, c'est dingue. Rien à dire de plus, c'est Jojo après tout : osef de l'histoire, osef presque même des persos, les combats de Stand sont dantesques, la tension est palpable à chaque instant, King Crimson est flippant, la musique est bonne, la réa est toujours parfaitement Jojo-esque. Du kiff, j'ai rien à dire de plus. Quand je pense que j'aime même pas tellement cette partie à la base, c'est fort. Ca me donne que plus envie de voir la part 7 adaptée, maintenant ❤️ Dans 10 ans, certes, mais j'espère que je serai là pour la voir ❤️❤️ 2) Kaze ga Tsuyoku Fuite iru J'adore les animes de sport alors je suis peut-être pas hyper objective, surtout qu'en vrai y a pas mal de passages/épisodes qui étaient un peu moyens. Mais cette fin, ces 5 derniers épisodes, ce final, putain. Quel bonheur, ce que nous fait Prod IG, c'est tellement beau. J'adore tous les persos, les dix, ils m'ont tous fait vibrer. J'adore Ouji et sa détermination qui va de pair avec son réalisme, j'aime Kakeru complètement à l'ouest (même s'il vaut pas un bon Kageyama) mais tellement impressionnant quand il court, j'aime Haiji même s'il aurait pu expliquer son but dès le début, j'adore Moussa parce que rah, ce mec est trop mignon C'est un super anime, qui m'a fait m'enjailler devant mon écran alors que si y a un truc que je déteste dans la vie, c'est courir. Et c'est très fort. Combiné à une réa au top, une musique par Yuuki Hayashi toujours au point, et des moments mais tellement exceptionnels (cette fin, j'en reparle mais cette FIN putain), j'ai juste de la peine à l'idée de ne jamais revoir ces mecs courir des kilomètres et des kilomètres. Après un tel chemin, pour un objectif tellement dingue, c'est du pur manga de sport, mais je suis faible, et je trouve ça magnifique. Mais bon maintenant faut pas déconner : donnez-nous la s4 de Haikyuu svp 1) Mob Psycho 100 s2 Duh. Evidemment. Y aura des gens pour dire qu'on overhype, j'en ai rien à faire : cet anime est un miracle. Sa réalisation est le truc le plus impressionnant que j'ai pu voir ces dernières années, l'amour de l'animation déborde à chaque frame, et c'est quelque chose que je trouve d'absolument admirable. Et même sans juste parler de la réa, on parle aussi d'un manga que j'aime énormément, qui aborde des thèmes que je trouve beaux, traités avec une justesse et une sensibilité magnifique. C'est une critique de plein de choses, mais c'est aussi une histoire qui porte un message d'espoir qu'on voit peut-être pas assez : les gens peuvent changer, la gentillesse peut sauver une personne, on a tous quelque chose de brillant en nous, on est tous capables d'accomplir des choses par la force de nos convictions. Mob est un protagoniste fantastique, touchant, naïf mais qu'on voit subtilement grandir et affronter des choses terribles : la haine du monde incarnée par Mogami, le mépris des autres par Suzuki, et bientôt d'autres choses dans (on y croit) la saison 3. Reigen est un personnage tellement plus intéressant qu'au premier regard, tellement plus complexé, tellement plus touchant, et au final quand même tordant (je me remettrai jamais de sa rencontre avec Shimazaki). Je dis que c'est un miracle, pas seulement parce que c'est un anime qui a eu un développement étonnamment sain et une équipe amoureuse du projet (et de Reigen); mais aussi parce que c'est si rare, un anime/manga d'action qui se permet d'aborder de tels thèmes, qui sont si loin et pourtant bien plus importants que ceux transmis par d'autres histoires grand public, qui voudrait faire croire à tous les otakus qu'en étant BG et ultra puissant toutes les filles seront à leurs pieds. C'est une leçon d'humilité, Mob Psycho, avec un héros qui grandit grâce à sa gentillesse (100% gentillesse putain ), avec un mentor qui est rempli de complexes, de doutes, et qui apprend lui aussi toujours à devenir quelqu'un de meilleur. C'est une histoire qui t'apprend l'importance d'être quelqu'un de bien. Et franchement, il était temps que quelqu'un le dise. Hâte de voir la s3, pour un final en folie, avec notamment mon arc préféré de tout le manga en point d'orgue ❤️
  12. P㋐py

    [anime] Jojo's Bizarre Adventure - The animation

    L'épisode 24 était (Oui, Cabotin, tu m'as fait douter, mais celui sorti hier était bel et bien le 24 ) Bizarrement, c'était le seul Stand de la partie dont je me souvenais vraiment, notamment grâce au Stand de Trish Je me souvenais que tout le monde y passait très vite, mais encore une fois j'avais zappé le fonctionnement de Notorious B.I.G, et effectivement, l'anime l'a bien bien rendu dégueu. J'ai eu plusieurs moments de dégoût qui m'ont échappé au visionnage, c'est dire (quand ils ouvrent le frigo, puis quand il se met à attaquer la main de Giorno, urgh), ainsi qu'un petit moment de panique naïve quand Bruno sort "on va le jeter de l'avion" lol Enfin beaucoup de tension, et en parallèle on avance sur Trish, sur le mystère autour du Boss. Pendant ce temps là, Abbacchio pilote tranquillement lol Moody Blues, ce Stand tellement utile et cool, mais qui sert tellement à rien en combat Bref, visuellement on a retrouvé le rythme de croisière, en plus, avec plein de plans de toute beautey, notamment certaines inversions de couleur sur Giorno. D'ailleurs, je voulais en parler, mais si clairement il sera jamais Jojo préféré, je me retrouve à bien plus l'apprécier que dans le manga. Peut-être grâce au fait que c'est le seul qui voit quand y a de la merde/clairement un Stand (Mista bon dieu je le kiffe lui et son Stand, mais là les deux derniers combats où il passe son temps à pas croire Narancia/Giorno, c'est relou), ou juste l'effet Ono Kensho (❤️), mais je le trouve bien plus sympathique. Bon, mon classement demeure Josuke > Joseph > Jotaro/Johnny/J2suke > Giorno > Jonathan, mais maintenant je l'apprécie, ce qui était pas le cas avant lol Juste que les autres Jojos ont beaucoup plus de personnalité/ont pas ce côté messie un peu trop facile, ça joue. En tout cas, merci @Cabotin pour ce petit passage sur le 2nd disque de l'OST, généralement j'attends pour me l'écouter, pour découvrir les pistes dans l'anime, mais là ça m'a bien fait kiffer ce que tu as partagé Hâte d'arriver à ce point-là de l'histoire, c'est clairement mon passage préféré de la part 5.
  13. P㋐py

    Mob Psycho 100

    100% amitié Un très bon avant-dernier épisode, qui explore un peu le personnage de Serizawa, et offre une vision intéressante de ce qu'aurait pu devenir Mob, s'il n'avait pas eu d'amis/son frère/Reigen. Un hikkikomori, terrifié par ses pouvoirs, qui ne fait que blesser son entourage, et choisit de s'enfermer car incapable de supporter l'idée de faire du mal à quelqu'un. C'est facilement le Super 5 le plus intéressant (même si Bones s'est bien éclaté sur Shimazaki, il m'avait pas laissé un si gros impact dans le manga), et au final c'est bel et bien un nouvel allié pour le groupe de Mob, qui permet de sauver la mise de Reigen. Son petit discours était marrant d'ailleurs, on sentait à des kilomètres qu'il bluffait et s'approchait pour foutre un pain au Boss (à ce niveau rien ne sera mieux que celui qu'il fout à Shimazaki, c'était un chef d'oeuvre d'humour ce passage), mais ça fait plaisir de le voir accepter de se mettre à ce point en danger pour protéger Mob. Il l'a déjà fait avant, il continue de le faire sans hésiter, mais après avoir eu l'arc de l'imposteur, forcément, chacune de ses actions envers Mob revêt une nouvelle couleur, et c'est plaisant à voir. Bref, c'est le calme avant la tempête, avant la fin, pour de bon, de la saison 2 Des retours des Japonais qui ont vu l'ep 13 en avant-première, on peut s'attendre à un truc absolument énorme, j'ai vraiment une méga hype. Même si on a pas un truc digne de l'ep 5, de toute façon, il y a dans cet affrontement l'un de mes moments préférés de toute la série, et je sais que ce sera sublime, alors hype 100%. ...encore plus avec le CM Twitter + le doubleur de Mob qui insistent bien sur le fait de regarder le dernier épisode en live, alors ça donne des espoirs pour une annonce à la fin, genre, je sais pas, une saison 3 en production...??? 👀 Je vais pleurer moi, lundi, à devoir être en cours pendant le live, c'est une certitude.
  14. P㋐py

    Anime The Promised Neverland [CloverWorks]

    Dernier épisode, j'avoue que même en ayant lu le manga + étant à jour, ce passage date un peu dans mes souvenirs; et le flash-back d'Isabella, j'ai eu la larme à l'oeil (la chanson putain ). Vraiment une immense réussite que cette adaptation, chapeau. J'ai vu des gens préférer le manga, j'avoue que je saisis pas vraiment (je serais curieuse de voir les arguments contre l'anime) : le travail d'adaptation est assez dantesque. Entre le boulot sur le cadre, qui a toujours créé une ambiance étouffante, donné l'impression que les enfants étaient observés à tout instant; les doubleurs qui sont très convaincants (Emma surtout, elle m'a foutu des frissons, Norman aussi); ou juste le boulot sur la couleur, les ombres, c'était vraiment très très bon. En plus, l'arc adapté est de loin le meilleur du manga (même si le dernier en date est aussi très bon), alors ça a donné une saison au top. Isabella est une super antagoniste, intense, effrayante, ambiguë, Krone était elle aussi terrifiante, la préparation de l'évasion et ses rebondissements était très prenante, sans vraie longueur. Le départ de Norman, même en sachant pertinemment qu'il arrivait, il m'a brisé le coeur, rien que par la réaction de Emma. Bref, excellente première saison, hâte hâte de voir la saison 2 en 2020 (car oui, elle a été annoncée)!!
  15. Allez Haarounet, c'est à moi Flemme de te faire un truc trop long par contre, mais j'imagine que tu m'en voudras pas... 1) Ca va trop te surprendre, mais j'ai envie de te poser des questions sur Gintama Sougo vs Gintoki, les deux sadiques, s'ils devaient se taper sur la gueule, tu parierais sur qui? 2) Jusque-là, le moment de Gintama qui t'as fait le plus marrer? 3) Celui qui t'a le plus touché (si y en a un)? 4) Allez, j'ai même pas vu ce que t'avais pensé de l'arc Mitsuba, alors que c'est généralement l'arc qui détruit tout le monde. Dis-moi tout 5) A part Kino no Tabi que je dois mater quand t'auras passé l'ep 200 de Gintama, tu me conseillerais de mater quel anime, tout de suite maintenant? Que tu penses que j'apprécierais, évidemment. 6) Allez, même question : un manga que je devrais lire (dis pas Solanin, tu me l'as déjà conseillé la dernière fois et je le lirai dès que j'en aurai l'occas, t'inquiète) 7) Et toi du coup, c'est quoi ton classement des teams dans Haikyuu? T'as dû me le dire sur Discord mais j'ai oublié 8.) Si tu devais faire une dreamteam des persos de Haikyuu, elle ressemblerait à quoi? Du coup, 7 joueurs = 1 serveur, 1 libéro, 2-3 middle blockers, 2-3 wing spiker, qui en capitaine, qui en ace, etc. 9) Tu penses que le manga se finira après les nationales, ou qu'on aura droit à du contenu "à la Eyeshield" après? 10) Je sais plus si tu joues à SSB, si oui, tu main qui? Et devine quel est mon main tiens 😏 11) Persona 5 sur Switch, j'ai raison d'y croire ou c'est mort? 😧 12) Rise elle est cool, mais c'est trop facile de choisir un perso préféré parce que tu la trouves bonne 🤔 A travers toute la série Persona, un perso masculin que t'apprécies/qui t'a particulièrement plu? 13) On va continuer sur des questions Gundam Un remake de Zeta qui permettrait de rendre les combats intéressants, mais qui a un Kamiyu moderne qui a donc perdu de sa "saveur misogyne"; pour ou contre? 14) Tu sais qu'on a tous chialé sur la s2 de IBO + tu as vu dans la s1 que les persos pouvaient crever sans pression + c'est Mari Okada la reine du mélodrame au scénar. T'as peur pour qui, pour la s2? 15) Ils préparent un film hollywoodien sur l'UC (avec Brian K. Vaughan à la réa), on a encore aucun trailer/image, mais tu serais prêt à aller le voir? Rien que pour le kiff? L'apparition du Gundam dans RPO c'était quand même la meilleure partie après tout 16) Tu penses quoi de la tronche de l'adaptation de Sonic au ciné? Cauchemar, ou cauchemar? 17) Si tu devais adapter un anime/manga en film américain (dans l'optique où il serait correctement adapté évidemment), tu choisirais lequel? 18) Allez, tu l'as achetée où ta casquette? 19) Si par miracle t'as ton année et que tu pars bel et bien au Japon, 2019-2020 ce sera donc la période où j'y serai 🤔 Rencontre IRL, ou peur que ça ruine la magie, comme Prinprin qui m'évite pour les soirées Gundam? 20) Allez, ton pronostic pour la Coupe du Monde de Rugby : qui va la gagner? Et nous, on ira jusqu'où, à ton avis? Byebye o/
×