Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Papy

Membres
  • Compteur de contenus

    2 582
  • Donations

    0,00 € 
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Papy a gagné pour la dernière fois le 6 février

Papy a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

132 Excellent

À propos de Papy

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Papy

    Haikyuu!!

    Je suis aussi bien emballée par ce match Bokuto vs Kiryuu, vu que comme souvent, Furudate nous piège sur les premières impressions. Kiryuu a tout du gros bourrin yankee, avec sa tête et de manière générale son statut, ainsi je trouve ça hyper rafraîchissant que le match débute, et qu'on soit déjà plongé dans ses complexes. C'est pas faux du tout, cette différence qui existe entre des joueurs hyper confiants comme Bokuto et Ushiwaka, qui se concentrent sur leurs capacités sans trop se comparer aux autres; tandis que d'autres comme Kiryuu ne cessent de regarder la concurrence et de la craindre, ce qui leur permet malgré tout de savoir quoi faire une fois face à eux. Ainsi, vu l'opposition assez claire entre Bokuto et Kiryuu, qui va être au centre du match, et le fait que Kiryuu semble favori; j'aurais tendance à penser qu'au final, ce sera Fukurodani qui gagnera. Je ne vois pas trop l'intérêt de confronter Kiryuu à Karasuno, il ne les a d'ailleurs jamais rencontrés, aucune rencontre n'a été teasée; contrairement à Itachiyama qui fera clairement office de challenger avant la finale (pour la demi, du coup). Aussi, Hinata ne cesse de répéter que Bokuto est son "maître de volley", alors au fond, j'avoue qu'une finale Karasuno vs Fukurodani ça me fait baver. Enfin, on ne cesse de parler du statut de TOP 4 des Ace du pays pour Bokuto, j'aurais du mal à l'imaginer perdre sans avoir réussi à vaincre l'un de ses compétiteurs. Mais encore une fois, j'ai appris à la dure que Furudate savait toujours détourner mes attentes, donc on verra bien. Bref, un match qui devrait être assez court, ça fait du bien après celui qui vient de se terminer, surtout qu'il était en effet extrêmement tactique. On revient au bourrinage, hâte de voir quel Bokuto apparaîtra lors de ce match, et surtout s'ils arriveront à gagner. Encore plus si on arrive à développer Akaashi ✌️
  2. Papy

    Présentation dun nouveau membre: MangaPower2010

    Une rencontre d'âme soeurs 😮 On croirait que vous êtes la même personne c'est fou
  3. Papy

    Tournoi de popularité Inter-Manga 2018

    Meruem, y a rien à faire, quand je repense à l'évolution du perso et les scènes tellement puissantes qui l'accompagnent (celle qui me restera le plus étant, je pense, celle de Welfin et de son "mot"), j'ai immédiatement envie de me replonger dans HxH. Guts j'aime bien, Lelouch aussi, Light haha je me passerai de commentaire (même si le perso en lui-même est intéressant). Bon et puis Meruem est doublé par Uchiyama Kouki, donc il est dans tous les cas gagnant.
  4. Papy

    Tournoi de popularité Inter-Manga 2018

    Plus que "ne pas aimer", y a plutôt le cas du "osef puissance 1000" Mais bon, pas grave, le vote blanc est là pour ça. Et c'est pas comme si c'était une surprise. J'aime bien Robin, j'aime bien Luffy; mais comme dirait un autre "c'est même pas top 1000". Goku alors là, c'est vraiment le héros idiot sans grand intérêt. Kakashi était sympa, son développement avec Obito a un peu tout gâché. Donc blanc.
  5. Papy

    Tournoi de popularité Inter-Manga 2018

    J'aime beaucoup Chrollo, j'adore Meruem, je connais pas encore Kyoukai Mais bon on parle de mon numéro 1 IM, donc j'ai pas trop de scrupules à voter uniquement pour Gintoki
  6. Perso je dis pourquoi pas. Netflix sait faire des séries, clairement, et vu que Watanabe est impliqué dans le projet y a moyen que ça reste assez fidèle. Le point qui m'inquiète le plus c'est la musique, car Cowboy Bebop sans Yoko Kanno, ouch, est ce que c'est vraiment Cowboy Bebop? Enfin en attendant plus de détails (aka des acteurs, des images, l'équipe derrière le projet), je me contente d'être curieuse et je préfère partir positive. C'est une série qui a de quoi être très bien adaptée après tout (contrairement a des projets comme la série OP qui fait peur rien que de l'imaginer), reste à savoir conserver la magie de l'original.
  7. Reiner évidemment. Meilleur perso de la série et de loin (le seul qui a eu droit à un vrai bon développement aussi, ça aide). Et puis Hosoya Yoshimasa ❤️
  8. Enfin un perso pour lequel j'ai envie de voter Erwin, je prendrai le soin d'épiloguer dans la suite du tournoi vu qu'il passera facilement. Donc je me contenterai de dire que je le trouve largement plus intéressant que Levi, et aussi que Daisuke Ono est mon doubleur préféré donc voilà
  9. Non, c'est un passage qui a même été adapté dans la dernière saison (sinon on l'aurait mis en spoiler). C'est le créateur d'un certain "appareil de torture" ^^
  10. Bon courage pour ce tournoi! Beaucoup de persos de SnK m'indiffèrent pas mal, et avec ça je dois dire que j'ai du mal à me rappeler qui est qui dans le manga, donc je voterai sûrement pas énormément, mais je peux bien donner mon avis sur quelques uns + soutenir mes quelques favoris. Pour ce premier groupe : Je me souviens pas de Carly et de Ugo. Rico j'en ai pas beaucoup de souvenirs. Traute est cool mais assez oubliable. Zackley est... affreux. Une vraie pourriture, complètement malade. Et autant généralement ça me dérange pas, autant lui il a un vrai truc qui me fout toujours mal à l'aise, donc je me vois pas voter pour lui. Enfin, ben je trouve Mikasa vraiment vraiment insipide, surtout à cause du fait qu'elle puisse pas apparaître une seconde sans dire "Eren". Après, dans le dernier chapitre, je l'ai trouvée un peu plus intéressante (quelle surprise, c'est quand elle parlait pas d'Eren), mais ça change pas que de manière générale elle m'intéresse pas beaucoup. Vote blanc ....et je découvre que c'est pas une option dans le sondage lol Tu devrais l'ajouter, @Tenroku EDIT : Merci!
  11. Papy

    Tournoi de popularité Inter-Manga 2018

    Gros gros gros groupe pour moi. Enormément de persos qui font partie de mon top 50, sachant que le seul qui n'est pas dans ce cas est... 53e. Au moins ce sera facile de classer : 6) L : un des premiers persos que j'ai vraiment vraiment aimé, pour ce qui était mon second manga. Encore aujourd'hui je le trouve toujours aussi fun, et passionnant à suivre, et si avec le temps son statut de "meilleur détective du monde" me fait sourire, il reste un perso cher à mon coeur. Et puis Kappei Yamaguchi au doublage, incroyable alors que c'est pas du tout son genre de rôle, ça aide. 5) Hisoka : rahh, un psychopathe comme je les aime. Dans l'univers de HxH, il y a des méchants intéressants (la Brigade), des méchants grandioses (Meruem), et il y a Hisoka. J'ai toujours aimé les personnages qui ne pouvaient pas vraiment être mis dans une case, et il en fait définitivement partie. Parfois allié parfois ennemi, toujours dangereux, toujours avec une idée derrière la tête. Pire que dangereux, il est malsain, et je trouve ça toujours aussi couillu pour Togashi d'avoir osé. Sans rire, il est tellement affreux mais fascinant que la plupart des fans frileux nient que c'est un simple prédateur sexuel et justifient ça en disant "il est attiré par le pouvoir", ça en dit tant Aussi, son design est hyper cool. Et Daisuke Namikawa est parfait pour le doubler dans la série de 2011. 4) Killua : dans la même série, malgré tout, je dois dire que j'ai toujours eu un gros gros faible pour Killua. Son introduction, déjà, est géniale, et tout le build-up autour de lui pendant l'arc Hunter, et la conclusion qu'on connaît, m'a vraiment surprise quand j'ai découvert la série, et y a de quoi. Il aurait pu être un simple rival, mais sa rencontre avec Gon et leur complicité immédiate m'a toujours foutu le sourire, à me rappeler que, oui, à la base, ce sont juste des gosses. Et toutes les fois où cela a été utilisé contre eux, pour les ramener à la réalité bien dure à laquelle ils font face, ça a fonctionné chez moi. Killua c'est le gamin qui se bat désespérément contre ce qu'il est et contre son futur, le genre de personnage pour lequel j'ai toujours de la sympathie. Son évolution est vraiment intéressante aussi, diluée au fil des arcs, jusqu'à ce climax face à un Gon qu'il ne reconnaît plus, ce passage et l'échange tellement vicieux qu'ils ont puis tout ce qui suit. Enfin bref, un perso vraiment touchant, dont le voyage est au moins aussi marquant que celui de Gon (ils sont de toute manière difficilement séparables), mon perso préféré de HxH. 3) Kaori : magnifique, c'est le premier mot qui me vient quand je repense au perso. Autant plus le temps passe et plus je me souviens de Shigatsu avec une certaine amertume (surtout à cause des persos secondaires tous très oubliables et pourtant ils ont beaucoup de place dans la série), autant Kaori reste celle qui illumine tout le reste. Elle représente tellement de choses, belles et terribles à la fois, elle marque assurément les esprits (et elle a évidemment marqué le mien). Je pense que je ne rematerai jamais Shigatsu, et c'est principalement car je sais que je fonderais en larmes à chacune de ses apparitions, quoiqu'elle dise, quoiqu'elle fasse. Parfois je me revois les épisodes finaux de la série, juste pour évacuer un bon coup. Je pense que j'en dirai pas tellement plus, car tout est dit, au sein même de la série, il suffit de revoir sa lettre, je pense que tout y est. Encore une fois, un mot : magnifique. 2) Makishima : j'en ai déjà beaucoup parlé et je dois dire que je suis surprise qu'il soit encore là (même s'il passera définitivement pas ce tour), mais bon, tant mieux! Je reste toujours aussi fascinée qu'au premier jour par lui, en tout cas, c'est une certitude. Je l'ai répété plein de fois, mais son côté pompeux, c'est exactement pour ça que le personnage est intéressant, de mon point de vue. Personnellement, j'ai jamais pensé une seconde qu'il faisait complètement sens, que c'était un philosophe des temps modernes ou trucs du style; mais c'est la manière dont ses discours forment le personnage qui m'a toujours plu. Il cite, mais jamais dans le vide, et jamais juste pour faire cool, je pense. Les références sont pas gratuites, elles sont assez justifiées dans ce que la série essaie de transmettre, et surtout ce qu'elle essaie de montrer sur Makishima : c'est un intellectuel enfermé dans ses rêves de dystopie et qui se voit grand ennemi solitaire. Il a une idée totalement extravagante du monde, et de lui-même, et il est en parfaite opposition avec Kougami, le pessimiste, terre à terre, même en ayant lui aussi sa dose de lectures. En tant qu'antagoniste, il est absolument parfait dans le monde de Psycho-Pass, pour ce monde fou et sombre, le Japon Dick-esque qui est décrit. Maintenant que j'ai pu lire/voire plus de de SF d'ailleurs, je lui trouve un côté Roy Batty, le "méchant" de Blade Runner, mais pas comme un parallèle, mais comme si Makishima s'était rêvé comme lui : incompris, en quête de libération. Et pourtant, si Roy Batty a une fin lumineuse, remplie de poésie, Makishima en a une bien plus froide, terre à terre. Bref, c'est un personnage qui encore aujourd'hui me travaille, et auquel je trouve toujours plein d'angles de lectures. Bien joué, Urobuchi. Ah, et Takahiro Sakurai pour le doubler, c'est juste son meilleur rôle (même si je pense que Reigen est pas si loin en terme de génie de doublage), et dieu sait que le gars est talentueux. 1) Kagura : Que dire, c'est la Reine, c'est la Patronne, c'est le Leader, c'est motherfucking Kagura (aru). Il y a teeeellement d'héroïnes objet, d'héroïnes tentant difficilement de se faire de la place, d'être quelqu'un, et elle les met tellement toutes au sol, c'est presque violent de l'imaginer. Et pourtant elle a que 14 ans, c'est une simple gamine, mais aussi bien plus, comme la majorité des personnages de Gintama de toute façon. C'est une guerrière, plus puissante que n'importe quel terrien, mais c'est aussi une enfant, effrayée par son sang, sa lignée, et par l'abandon. Puis c'est une jeune fille, qui aime sortir avec ses amies, mater des dramas, avoir de jolis parapluies, essayer de se maquiller. Enfin, ben, c'est moins glamour, mais c'est aussi une grosse dégueulasse, qui dit fuck à tous ceux qui la gonflent, qui ne suit pas les canons de féminité. Puis c'est une fille, une soeur, celle de Gintoki à qui elle vole ses manies, avec qui elle se bat pour la télé, celle de Umibouzu aussi, bien qu'il ne s'en sente pas digne, la soeur de Kamui, la soeur de Shinpachi, de Otae, de Soyo, et tant d'autres. Elle est terriblement drôle, touchante, parfois terrifiante, et tout bonnement géniale à suivre. Je l'aime fort d'amour, et j'ai hâte de la retrouver enfin dans le Jump GIGA ❤️
  12. Papy

    [anime] Jojo's Bizarre Adventure - The animation

    Allez, j'avais abandonné la section animes, parce que ben y a plus grand monde, mais l'épisode d'aujourd'hui était tellement ouf, ça m'a donné envie de passer mettre un petit commentaire. Je fais partie de ceux qui ont clairement pas la partie 5 comme favorites, voire, dans mon cas, était restée longtemps bien dernière. Ca ne veut pas dire grand chose en tant que tel : je la mettrais dernière de mon classement Jojo, mais ça reste Jojo, et donc à l'échelle du reste du monde du manga, ça demeure toujours un bon moment. Mais il faut quand même souligner à quel point ce que David Pro nous offre, aujourd'hui, est spectaculaire. Sept épisodes et la qualité est toujours au top. Mieux, on a toujours droit à une vraie adaptation, et pas juste un plan pour plan en couleur. David Pro s'amuse avec cet anime, ils expérimentent, notamment avec l'utilisation de la 3D pour certains Stands qui rend extrêmement bien (Sex Pistols était génial, dans cet épisode), ou juste pour des plans où on a l'impression qu'une caméra tourne autour des personnages et qui donne vraiment une impression de relief, et un dynamisme aux scènes. Et puis il y a cette scène de la danse, bon dieu. Je crois que, avec Abbacchio qui pisse dans la théière, c'était LE moment le plus attendu, et c'est fou ce qu'ils nous ont servi. Cette scène de torture psychédélique est tellement fun, que ce soit avec l'animation au point, la musique mortelle, et surtout les effets de stylisation, sur l'effet loupe sur l'oeil, l'arc en ciel de la lumière, les zooms, et enfin ces plans animés comme avec de la peinture sur verre (que Mob Psycho utilise dans son ending, pour ceux qui ne voient pas à quoi ça ressemble; et c'en est pas dans Jojo je précise, mais la technique est imitée)... ouf, vraiment, c'était ouf. Et encore une fois, j'en reviens pas du pied que cette série me fait prendre, grâce à une adaptation dantesque, alors qu'à la base ben j'en suis pas si fan. Les personnages sont aussi bien mieux abordés, je trouve. Déjà, ils ont avancé le flashback d'Abbacchio, et ça me fait immédiatement l'apprécier beaucoup plus. On comprend tout de suite d'où sort son antagonisme parfois relou pour Giorno, et ça donne de la substance, une aura au personnage. Il est pas là pour faire figure de relou de service : il a un passif, un lien particulier à Buccellatti, un lien particulier avec la notion de Justice, et ça m'a vraiment fait redécouvrir le perso. Et puis Suwabe Junichi au doublage ça fonctionne chez moi, immédiatement. J'ai hâte de voir ce qu'il en sera avec les autres membres de Passione, même si j'adore déjà Mista et Narancia. Enfin, très important : les combats de Stand sont vraiment très très bien rythmés. On est bien loin de Stardust Crusaders où ils étaient tous trop lents, ou DiU où ils souffraient de la mauvaise animation. Là, tout est tellement beau, c'est un régal, et la tension et le rythme font que les épisodes défilent bien bien trop vite (sauf peut-être Giorno vs Bruno, mais ça restait très fun à voir). Black Sabbath et son atmosphère étaient dantesques, celui qui vient de finir contre Zucchero était plein de tension, et le sound-design pour faire vivre Moody Blues était vraiment génial, et là j'ai vraiment hâte de voir la suite du combat de Sex Pistols. Surtout que, grâce au fait que je ne portais pas la partie dans mon coeur, j'ai totalement oublié ce que sont les Stands des antagonistes, et ça me refait tomber dans une vraie tension, où je m'attends à tout. Bref, en un mot : joussif, cet anime est jouissif. Beau, inventif, extrêmement bien rythmé, drôle, et on sent l'amour pour la série à chaque épisode, et ça c'est hyper agréable. Quand je vois dans la même saison un anime comme Golden Wind, à côté d'une autre adaptation d'un excellent manga comme TG:re, qui au contraire semble subir le désintérêt de ses créateurs; ça fait du bien de se dire qu'il y a encore des gens passionnés et surtout des gens prêts à payer ces personnes pour qu'elles s'éclatent, et nous offrent un tel bonheur hebdomadaire. Et surtout ça ne me fait qu'attendre avec plus d'impatience le jour béni où David Pro s'attaquera à ma partie préférée, à Steel Ball Run, et bien que les chevaux en 3D continuent de me faire un peu peur, je me dis que si y a autant d'amour que ce que l'on voit maintenant dans GW, voire s'ils continuent autant de s'améliorer à chaque saison; ce sera un pur chef d'oeuvre. Le futur s'annonce beau, c'est assez rare, et ça fait plaisir de pouvoir le souligner!
  13. Papy

    Tournoi de popularité Inter-Manga 2018

    En fait le truc, c'est que y a pas un côté mieux que l'autre. Honnêtement. Je sais que je devrais me taire et laisser les modos/le gérant du tournoi gérer, mais c'est tellement ridicule cette histoire, et surtout y en a qui viennent en remettre une couche pour la 4e fois au lieu de juste laisser couler; je peux pas m'empêcher de venir mettre mon grain de sel. Ceux qui chient sur des mangas juste parce qu'ils sont populaires/sont salty parce que leurs persos préférés moins connus passent pas sont relous (et je nie pas que j'ai pu l'être aussi). Ceux qui viennent se considérer comme victimes d'un "acharnement" sont honnêtement pas mieux. C'est juste un tournoi les gars, un tournoi qui est à sens unique, on l'a compris depuis longtemps, c'est dommage que beaucoup ne jouent pas le jeu et votent uniquement pour ceux qu'ils connaissent et non pas ceux qu'ils apprécient, mais sérieux, on a pigé, changez de disque. Si vous voulez "défendre" des persos pas connus, défendez-les en parlant d'eux dans les commentaires. Si vous voulez "défendre" les plus connus que vous jugez "maltraités", ben pareil, dites ce que vous appréciez chez eux dans les commentaires, au lieu d'en arriver à "y a une conspiration des élites/y a que des kikoos qui votent". Sérieux. C'est lourd. Pour éviter de juste poster pour, au final, moi aussi, me plaindre, je vais un peu développer mon avis sur le groupe en dessous. Je le mets sous spoiler pour pas importuner le comptage des commentaires, désolée AWXO. EDIT : bon bah c'était trop utile
  14. Papy

    Anime The Promised Neverland [CloverWorks]

    Ca ne veut rien dire. C'est souvent à peine quelques mois avant leur sortie qu'on a droit à des trailers animés. La meilleure preuve en est Mob Psycho : on a enfin eu un trailer animé, pour la saison qui sort aussi en janvier, et pourtant dieu sait que l'animation sera bonne.
×