Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Papy

Membres
  • Compteur de contenus

    2 496
  • Donations

    0,00 € 
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Papy a gagné pour la dernière fois le 6 février

Papy a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

71 Excellent

4 abonnés

À propos de Papy

  • Rang
    One Punch-Man
  • Date de naissance 25/01/1997
  1. Il est dans la liste de base. Il est même tout en haut.
  2. Les Phantom Thieves (Persona 5), pas sûre pour les mettre vu que techniquement l'anime vient de commencer mais le groupe est trop cool pour que je le mette pas Joui (Gintama), donc Gintoki/Zura/Takasugi/Sakamoto Nekoma et Fukurodani (Haikyuu) Aogiri, les Clowns, l'Antique, GOAT (Tokyo Ghoul) Les Hommes en Noir (Détective Conan) Tekkadan (Gundam Iron Blooded-Orphans)
  3. Openings : Gundam Iron Blooded Orphans 1 (Raise your flag) 3-gatsu no Lion OP 1 (Fighter) Haikyuu OP 5 (Hikari Are) Rakugo OP 2 (Imaya ni Shinigami) ACCA (Shadow and Truth) Durarara OP 1 (Uragiri no yuuyake) Mob psycho 100 (99) Psycho pass 1 (abnormalize) One punch man (The hero!!) Gundam Zeta 1 (Toki wo Koete) Drifters (Gospel of the throttle) Ping Pong The Animation (Tada Hitori) Yuri on Ice (History Makers) Lupin 2015 Monster Jeux-vidéos : Legend of Zelda : Majora's Mask Persona 5 (Wake up, Get up)
  4. Anime : saison en cours et à venir [Printemps 2018]

    Enfin, tous les pilotes de la saison qui m'intéressaient sont sortis, on peut donc classer et faire un point sur tout ça, avec quelques catégories pour agrémenter le tout : Trash-tier : 19) Tokyo Ghoul:re : bon ben Pierrot a réussi à prendre toutes les maigres attentes que j'avais et à les réduire en bouillie. C'est tellement infâme que je suis de plus en plus persuadée que les studios font des efforts pour rendre ça aussi fade et inintéressant que possible. Haise a zéro personnalité et développement, même l'action est pas belle, la musique osef, les doubleurs s'en foutent. C'en devient impressionnant, tant de médiocrité. Pourtant, je regarderai jusqu'au bout, faut pas en douter, je veux voir jusqu'où va aller Pierrot dans l'insulte pour ce manga et son auteur. Drop : 18) Captain Tsubasa : le premier épisode était marrant, mais honnêtement je me vois absolument pas regarder plus. Même si ma génération a grandi avec, j'avais personnellement jamais regardé donc j'ai pas particulièrement de souvenirs qui me pousseraient à continuer le visionnage. 17) Tada-kun wa koi wo shinai : j'ai lu que l'épisode 2 était meilleur que le premier, mais même en tentant de le regarder, je suis pas allée au bout. C'est une comédie-romantique qui me tire à peine un sourire, à partir de là j'ai plus grand intérêt à regarder. Même si la réa est très jolie. 16) Gegege no Kitarô : le premier épisode était sympa, mais le côté un peu trop "anime pour enfant" m'a poussée à ne pas aller plus loin. J'aime bien l'univers de Kitarô, en plus, surtout le design des yokai, mais ici j'ai trouvé ça plus lisse qu'autre chose, avec une héroïne là pour pas grand chose d'autre que provoquer les accidents. Pas trop mon truc. Test de 3 épisodes : 15) Mahou Shojo Site : ahh, cet anime emo au possible l'héroïne à la vie la plus pourrie du monde, battue par ses camarades, son frère, dont le professeur s'en fout, et que même les passants insultent lol Enfin du coup l'épisode 1 restait sympa, dans cette escalade des enfers, jusqu'à la conclusion quand même bien sale. Le 2, comme je m'en doutais, s'enfonce dans une banalité bien vilaine, en cantonnant les personnages à des stéréotypes dont elles sortiront sûrement pas (l'héroïne sérieux, elle a pas prononcé d'elle même un mot de tout l'épisode, elle fait rien d'autre que répéter ce que lui dit la blonde, d'un air terrifié lol). Du coup je verrai l'ep 3, au cas où, mais j'imagine que j'irai pas plus loin, vu que je me doute que le reste sera pas forcément plus intéressant. 14) Golden Kamuy : comme dit sur le topic, un premier épisode intéressant dans son contexte, mais terriblement mal réalisé malgré tout. C'en rend le visionnage assez désagréable, et du coup je me dis que je verrai le résultat sur trois épisodes, pour décider si je passe ou non au manga (ce sera sûrement le cas). 13) Hisone to Maso-tan : un petit moment sympa, avec une héroïne que j'ai bien apprécié, et surtout une musique qui m'a vraiment beaucoup plu (la réa est très bonne en général). Après, j'attends de voir vers où l'histoire se dirigera, alors je le mets là. Il manque encore un truc qui pourrait me faire le mettre dans le "très bon", en fait, même si je garde confiance pour la suite. Sympa : 12) Tachibanakan Triangle : pas grand chose à dire dessus, c'est du yuri àlakon de 3 minutes, mignon sans être trop pushover. Vu la taille du truc, je vois pas pourquoi je regarderais pas en entier, encore plus vu que c'est sur Crunchy. 11) Uchuu Senkan Tiramisu : un truc bien débile, dans l'espace? Je dis oui. Bon, l'épisode 2 était pas aussi bien que le premier (pas assez de nudité ), donc c'est pas certain que je regarde jusqu'au bout. Mais pour le moment je kiffe bien. 10) Persona 5 : je retiendrai sûrement pas l'anime longtemps, vu que le premier épisode m'a fait immédiatement succomber et aller voir un playthrough du jeu sur internet. Comme je m'y attendais, c'est un gros kiff, dans le style, dans la musique, parce qu'il s'agit d'une histoire de Phantom Thief et que j'y ai toujours été très faible. Je continuerai malgré tout l'anime, vu que ça a l'air parti pour être de pas trop mauvaise qualité, surtout au niveau du dessin. 9) Wotaku no koi wa muzukashii : une petite romance bien sympa, comme je les aime. Déjà, on a droit à des protagonistes adultes, j'apprécie, et en plus l'héroïne est très marrante, n'est pas une jeune fille en fleur rougissante, et le héros a un côté terre-à-terre comme je les aime. Ils forment un bon duo, avec une certaine alchimie, et je demande rien d'autre d'une romance, je suis donc ravie, même si la réa peine un peu. En tout cas, l'opening est très cool. 8/ Boku no Hero Academia : je le mets là car le début de l'arc est tout ce qu'il y a de plus classique, la réa aussi du coup. Mais pas de doute que cette saison finira bien plus haut dans mes préférences, en sachant ce qu'elle contiendra. Pour le moment, en tout cas, c'est juste sympa, mais hâte que ça devienne vraiment très bon. Le très bon : 7) Piano no Mori : malgré une intro en 3D affreuse, j'ai vraiment beaucoup aimé ce premier épisode, et toute la construction des personnages principaux. La réalisation, quand on arrête la 3D, est vraiment très belle, et j'aime les animes de musique, alors je pars déjà comblée, encore plus pour un manga aussi culte. Vraiment hâte de suivre tout ça, même si les scènes de piano m'attristent quand même beaucoup. 6) Ginga Eiyuu Densetsu : là aussi, je pars en sachant à quoi m'attendre vu que j'ai vu le début de l'anime original. Malgré tout, le reboot me plaît beaucoup, c'est beau, les batailles sont intenses, Reinhard et Yang ont le charisme qu'il faut, et si on garde le même rythme, sans rush, ça sera tout aussi bon jusqu'au bout. En plus j'étais en manque d'un bon space-opéra, alors ce reboot arrive à point nommé. 5) Mahou Shojo Ore : alors là, c'te surprise. Je m'attendais pas à autant rire et kiffer, en fait. Là où je m'attendais à un truc rigolo mais un peu relou, j'ai en fait trouvé une vraie parodie de Magical Girl comme je les aime, avec une héroïne qui m'a fait vraiment rire, et des retournements débiles auxquels je m'attendais clairement pas. J'étais pétée de rire pendant les deux épisodes (surtout le second quand même, les barrettes-grenade c'était merveilleux), et ça fait du bien. Vraiment, un gros kiff. Top-tier : 4) Hinamatsuri : je m'attendais pas à autant aimer cet anime. Et c'est pourtant le cas. Tout ce que l'anime offre a marché sur moi jusqu'à présent, et ça fait vraiment du bien. Les personnages sont attachants, même en si peu de temps, leur lien fonctionne parfaitement, là aussi très rapidement, et leurs conversations sont en or. Même les persos secondaires (la camarade de Hina barmaid, omg j'en pouvais plus) sont bons, la réa est très bonne... rien à dire, c'est une super comédie, je m'attendais à passer un bon moment mais clairement pas autant. Hâte de voir la suite. 3) Lupin III : le retour du classique, toujours aussi bon. J'en ai un peu discuté avant, mais je dois dire que je suis toujours aussi soufflée de voir une série aussi vieille continuer d'être aussi bien réadaptée, poursuivie, sans jamais se répéter. Que ce soit dans le style, dans l'histoire, dans les nouveaux personnages, on garde ce qui a rendu la série célèbre (le jeu du chat et de la souris entre Lupin et Fujiko, les vols impressionnants commis en quelques minutes, les déguisements de Lupin, les personnages en général), mais on y ajoute des choses, de la modernité, de nouveaux thèmes, et c'est toujours aussi agréable à voir. Le second épisode était lui aussi un vrai bonheur, notamment avec le début de développement entre Lupin et Ami, celui-ci étant pour la première fois chargé de protéger quelqu'un sur un temps long, et sans que ce soit une de ses conquêtes. Pour la première fois, on le voit avoir de vraies responsabilités, et c'était hyper intéressant de le voir réagir à cette ado impassible, et montrer qu'il demeure quelqu'un de vraiment dangereux, un tueur, quand il voit que d'autres lui veulent du mal. Bref, un pur bonheur, en plus toujours aussi bien réalisé (même si j'ai trouvé que la musique était pas aussi bonne, surtout dans l'ep 2, j'espère que ce sera pas trop le cas), et aux doubleurs légendaires toujours à fond dans leur rôle (sérieux, le jour où les doubleurs de Lupin et Jigen mourront, je serai très très triste). 2) Megalo Box : un anime qui fait déjà parler de lui, et à juste titre. Impossible de se prononcer dès maintenant, mais cet anime a déjà la saveur d'un classique, et c'est assez rare pour le faire remarquer. Peut-être que c'est le côté Samurai Champloo de la musique et de la couleur, peut-être que c'est le chara-design à l'ancienne, l'animation puissante et l'ambiance lourde qui plane. On se doute de ce qui nous attend, il suffit de connaître un peu Ashita no Joe, l'anime ne cherche même pas tellement à le cacher, mais on arrive à avoir quand même envie de voir la façon dont cela se passera, les épreuves qu'affrontera JD. Je garde mes réserves car on ne sait jamais, mais c'est un anime qui m'a quand même vraiment donné confiance dès ses deux premières minutes, et c'est très rare. J'espère que Megalo Box sera jusqu'au bout la perle rare qu'on avait prédit. 1) Saiki Kusuo s2 : toujours au top. Kokomi <3 Saiki <3 Kaidou <3 Même les nouveaux personnages sont géniaux (la gyaru, Hiroshi, la pétasse blonde "rivale" de Kokomi). En plus on voit un peu que Kokomi a grandi <3 Et Saiki aussi <3 Saiki c'est merveilleux, rien d'autre à dire.
  5. Haikyuu!!

    P'tain, je suis émue j'en ai rêvé, de ce moment, de ce chapitre, il est enfin là. Le serve & block. Le duo Tadashi/Tsukki. Le service Ace. En plus face à Nekoma, c'est magnifique. C'est assez dingue de voir jusqu'où ça remonte, cette histoire, quand même... Le duo était au début là seulement pour un peu mettre des bâtons dans les roues du duo Hinata/Kageyama, et c'était Tsukki qui volait la vedette. Et aujourd'hui, ils se sont hissés chez les meilleurs Avec ça, Tsukki qui rend enfin hommage à ses senpai, pour leurs apprentissages et leur soutien, ça fait aussi vachement plaisir à voir.
  6. Dur le groupe 6, je connais et j'aime énormément les 3 personnages. Gesicht est facile l'un de mes persos préférés chez Urasawa (en plus je me suis relu Pluto récemment alors la beauté de l'écriture du personnage est encore fraîche dans ma mémoire). Il a un développement, et un arc narratif vraiment prenant, dur, touchant, même en étant un androïde. Sa relation avec sa femme, avec Astro, et son rapport à la paternité est vraiment ce qui rend Pluto si beau. Hâte de voir ce que vaudra l'anime, d'ailleurs. Kaneki, lui, est un de mes personnages préférés IM, dont le développement et les nombreux changements continuent encore aujourd'hui de me fasciner. Au final, on a tous un peu notre Kaneki préféré, alors même qu'il s'agit au fond d'une seule et même personne (et Ishida a bien montré qu'il était conscient de ce côté multi-personnalité, voire que c'était voulu). De mon côté, la rage qui me possède en ce moment à chaque épisode de TG:re prouve bien toute l'affection que j'ai pour le Kaneki nommé Sasaki Haise (car oui si j'avais voté pour lui, ce serait en réalité pour Haise, même si j'aime aussi beaucoup les autres Kaneki.) Un personnage tellement juste, qui prend tout son sens quand on a vu les dernières itérations de l'être qu'est Kaneki Ken, et qui continue encore aujourd'hui d'avoir une importance fondamentale dans le monde de Tokyo Ghoul, pour le sens qu'avait son existence. Et évidemment, son côté déchiré, entre le monde, le rêve qu'il a construit et la réalité, le réveil qu'il sent venir, la peur de disparaître; tout ça me fascine. Mais au final j'ai voté pour Valentine. Je me l'explique pas, c'est même pas le méchant auquel je pense en premier quand je pense à Jojo, même si SBR est de loin ma partie favorite. Mais il a tout simplement un charisme qui fait que, rien qu'en le voyant dans le sondage, j'ai eu tant de moments précis et marquants qui me sont revenus que j'ai cliqué. C'est un personnage hors norme, au design fou, aux répliques marquantes (son discours sur "la première serviette", sa plaidoirie face à Johnny...), et au Stand aussi génial qu'il est incompréhensible. Et aussi un flash-back vraiment génial, prenant aux tripes, comme c'est le cas dans tout SBR.
  7. Hinamatsuri [feel.]

    Idem, une de mes surprises de la saison. Le scénario de base me disait pas grand chose, mais dans les faits, j'ai trouvé ça vraiment bon. Le ton caustique me fait beaucoup rire, les conversations entre Hina et Nitta marchent très bien, la réa est agréable, voire très bonne (ce combat au début, sérieux). Et puis surtout, un truc qui m'est indispensable pour apprécier une comédie, personnellement, j'accroche aux personnages, à leur relation. Ca colle, tout simplement, et voir ça dès le pilote, sans que ça sorte de nulle part, qu'on sente la construction sans que ça prenne des plombes, eh bien c'est assez rare mine de rien. Et très appréciable. Donc vraiment hâte de voir la suite, le premier épisode, en tout cas, est vraiment passé vite et j'espère que le reste de la série sera tout aussi agréable à suivre.
  8. Éclats d'âme/Shimanami Tasogare [Kamatani Yuuki]

    VUS 21 : https://mangadex.org/chapter/240258/1
  9. Gyro évidemment, l'italien qui réussit à enterrer tous les autres italiens de Jojo (et y en a nombre) EDIT : mince, j'ai loupé le groupe à quelques secondes Désolée JB pour le post, je sais pas si c'est possible de les supprimer? Je vois pas où en tout cas.
  10. Lupin III (2015)

    le foot, cette plaie Bref, premier épisode de cette nouvelle saison de Lupin vraiment très très cool, j'étais ravie de retrouver la bande (même si l'absence de Fujiko m'a rendue tristounette jusqu'à la fin et le bel ending à son hommage ), et la nouvelle fille, si elle est pas aussi cool que l'était Rebecca dans la saison de 2015, peut être sympa à suivre, surtout en étant cette fois non pas une potentielle amante, mais une vraie responsabilité pour Lupin&co, quelqu'un à protéger pas pour juste un épisode mais une saison entière. En plus, le pitch final, celui de voir Lupin pourchassé par l'ensemble du monde, des passants, grâce à internet était une idée vraiment pas con. C'est clair que avec les réseaux sociaux, et la 4G, un mec au visage aussi connu ferait pas long feu. Surtout que même s'il reste un maître du déguisement, ils pourraient bien se planquer que des hackers seraient certainement capables de les repérer (et c'est là que la gamine devrait j'imagine prendre de l'importance). J'ajoute à tout cela que la série a toujours une réa aussi remarquable, vraiment ça fait plaisir à voir. Les personnages respirent, les décors sont fabuleux (rien qu'avec un screenshot une amie a pu reconnaître que le début se passe à Colmar), l'animation est belle (cette poursuite en voiture )... Rien à dire, Lupin est une de ces vieilles séries qui continue de donner lieu à des projets fabuleux et originaux et ça fait plaisir (sérieux, suffit de voir Fujiko to iu Onna, le dernier film sorti du Goemon, et ces derniers animes, on a tout le temps de nouveaux styles, qui marchent, et qui donnent des résultats géniaux). Maintenant, hâte de voir le groupe se balader en France, visiblement on aura pas trop de clichés (hors de l'accordéon de l'opening lol) ça fait plaisir, et en même temps ça ne m'étonne pas car le traitement de l'Italie était lui aussi assez bien foutu, avec des références excellentes, sans en faire trop. Là, on en a déjà la preuve avec Colmar, le match de foort, mais aussi la fin à l'aéroport Charles de Gaulle ou même les panneaux, les voitures, immédiatement reconnaissable pour un Français, et qui n'a même pas besoin d'un personnage pour dire "haha nous sommes donc ici à...". C'est quelque chose de rare, des animes qui ont pas besoin de faire de la narration dans les dialogues pour expliquer ce qu'il se passe, et j'apprécie, encore plus dans ce cas-ci, vu que pour nous Français ce serait rapidement redondant. Le seul regret : l'opening et l'ending sont loin d'être aussi bons que ceux que 2015 on peut pas tout avoir
  11. Golden Kamuy [Geno Studio]

    J'ai aussi maté le premier épisode qui est sorti hier du coup, et dans mon cas, c'était la quasi totale découverte. J'en ai beaucoup entendu parler de ce manga, j'ai vu nombre d'images mais j'ai eu la découverte du scénario malgré tout. Du coup, j'ai trouvé l'histoire intéressante, comme le dit Haar le sujet est pas si courant, même la période (post guerres russo-japonaises) c'est pas forcément quelque chose que l'on voit vachement en manga, alors que c'est un passage vraiment charnière de l'histoire du pays (bien qu'aux politiques pas forcément au centre si vous voyez ce que je veux dire ). Au fait, Crunchy a pas fait l'effort de préciser et je trouve ça un peu idiot en tant que traducteur : la date du début met "An 37 de l'ère Meiji", du coup ça correspond à 1904 pour le calendrier grégorien, une évidence au Japon mais pas en Occident. Enfin le contexte m'intéresse, les personnages sont pour le moment sympas, rien à signaler. Un souci, j'ai trouvé, c'était au niveau du rythme, surtout pour la première partie de l'épisode. Les transitions, qu'il s'agisse de celle entre la guerre et l'action actuelle (un pauvre plan sur une montagne, c'est vraiment pas terrible, surtout avec le vieux dialogue explicatif derrière qui fait très poussif), et même quand Sugimoto part à la recherche du mec (on explique d'ailleurs à peine ce qui est vraiment leur lien, comment ils se sont rencontrés etc.), en 3sec le mec est mort, s'est fait bouffer, et mettre dans le garde-manger de l'ours La notion du temps qui passe est vraiment pas bien représentée, même si comme je l'ai dit, ça va mieux dans la seconde partie, après l'arrivée d'Asirpa. Mais le plus gros problème, évident, c'est la réalisation. Je commenterai pas la 3D, qui est ce qu'elle est (aka pas bien utilisée et casse beaucoup d'effets qui auraient du avoir du souffle), mais simplement le dessin et l'animation en général. Pour un premier épisode, c'est vraiment très pauvre, et en plus il y a pendant bien 80% de l'épisode aucun effort de couleur, de style, de lumière. Tout reste dans des tons plats, alors qu'ils sont pourtant dans un décor assez fabuleux, Hokkaido enneigé, en pleine forêt, ça pourrait donner de supers effets, de nuage, de condensation, de soleil qui fait fondre la neige sur les branches, j'en passe. Au final, on a absolument rien, même pas vraiment de vie dans cette forêt, et chez les personnages à peine animés et parfois juste laids dès qu'on sort des gros plans. C'est juste plat, sans saveur, et c'est très dommage. Du coup je testerai sur trois épisodes, car malgré tout le scénario me plaît bien, et que depuis le temps, j'ai envie de découvrir ce dont tant d'amies m'ont parlé (car oui, je suis au courant pour tous les moments plus... olé-olé ).
  12. Gintama [Hideaki SORACHI]

    VUS 677 : https://mangadex.org/chapter/232792/1 Un chapitre bien fun à lire! Déjà pour le retour de Kagura, qui pète la classe mais surtout les échanges entre Gintoki et Takasugi, évidemment. Rien à faire, je me lasse pas de les voir se tirer la bourre, après tant de temps et d'antagonisme, voir qu'ils restent des gamins ça continue de me faire rire. La grosse question qui demeure : qu'est-ce que Gintoki possède qui explique qu'il soit ainsi pourchassé (à part la cartouche de jeu de Takasugi lol)? Probablement quelque chose en rapport avec Utsuro, peut-être une des mains des membres du Tendôshû? Ca m'intrigue, mais ça explique qu'il soit prit en chasse comme ça, et même si Takasugi le retrouve je trouve un peu facilement, ça explique aussi qu'il ait déjà rappliqué. Bref, un chapitre très cool, très drôle aussi, ça fait plaisir!
  13. C'est tout un art de se présenter.

    Oh yeah, je serai plus toute seule pour les faire rager En tout cas bienvenue, on a une petite commu de fans de Haikyuu (et j'ai aussi ma collec de figs/porte-clés ), et j'espère que tu te sentiras assez à l'aise pour discuter sur n'importe quel topic! Le discord aussi est là pour discuter plus simplement.
  14. Megalo Box (TMS Entertainment)

    Bon eh bien on s'attendait à du lourd, et c'en était, avec ce qui est là tout de suite le meilleur pilote de la saison. Une bonne grosse claque, voilà ce que c'est. Dès les premières minutes, tout est posé : le ton, le style, le chemin qui sera parcouru (ce panneau "sens unique", ça veut dire ce que ça veut dire, et vu le manga auquel il est rendu hommage... voilà.). Le côté rétro du chara-design et le line-art à l'ancienne donnent un cachet vraiment unique à l'anime, et l'animation est fabuleuse, tout autant que le dessin est bourré de détails. Le scénario, pour le moment, n'a rien de grandiose, mais tout est dans la manière dont le cadre est posé, et l'ambiance qui va avec. Junk Dog, boxeur de talent ayant renoncé à sa fierté pour survivre dans un monde violent régi par l'argent et la magouille; qui ne souhaite que prouver sa valeur sur le ring, et non pas au nombre de billets, mais qui dans les faits est incapable de participer au plus grand championnat de Megalo Box car sans-papiers. Mais bon, on se doute qu'il parviendra à participer, soit en explosant Yuuri qui vient le défier en fin d'épisode, soit en lui prouvant sa valeur même sans le vaincre. Malgré tout, le rythme, la réa, les dialogues, tout sert vraiment ce scénar, pour faire défiler l'épisode, et nous faire rentrer dedans à 100%. En plus c'est Hosoya (Reiner de SnK, Orga de Gundam IBO, rien que ça) qui double JD, donc une valeur sûre, qui pète de charisme, et qui saura nous faire vibrer (il le fait déjà tout au long de l'épisode). Bref, un gros coup de coeur, j'espère que ça le restera et que la réa tiendra le coup (vu que c'est un hommage, je pense, mais je me suis pas renseignée je dois dire), mais pour le moment je pars hyper confiante, et méga hypée. Ah, et j'avais oublié, la musique déchire
  15. Anime : saison en cours et à venir [Printemps 2018]

    Ginga Eiyuu Densetsu, Hero Academia s3, Lupin the Third, Hisone to Maso-tan, Megalo Box, Piano no Mori, Golden Kamuy... Mais ouais y a rien du tout Et citer Tokyo Ghoul:re...
×