Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



L. Mormont

Members
  • Content Count

    3242
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

45 Excellent

1 Follower

About L. Mormont

  • Rank
    Seigneur des pirates
  • Birthday 12/16/1990

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. L. Mormont

    Copa America 2019 (14 Juin - 7 Juillet)

    Il faut remettre en question l'appellation "l'Argentine, équipe de talent" je pense. Si l'on s'en tient à l'équipe du premier match, en regardant en dessous du milieu de terrain, c'est ultra faible quand même. Hormis Otamendi (qui n'a pas fait énormément de match cette saison avec City), aucun ne joue dans un top club européen, ce qui est grave quand même pour une telle nation. Alors oui, ce n'est pas forcément parce que tu ne joues pas dans un top club que tu ne peux pas être excellent, mais dans une telle proportion... Et c'est le gros problème après l'échec du collectif dans cette équipe. Au milieu, c'est pas trop mauvais sur l'équipe de base, mais de là à en faire des top joueurs dans quelques années pour la plupart, je suis circonspect. Au milieu et devant, il y a toujours le même problème dont tu parles. Sans rire, en regardant l'effectif de l'Argentine, tu te dis, c'est ouf comparé à ce que tu pouvais avoir il y a encore 5 ans. C'est le même problème que les Pays-Bas il y a quelques années, t'es dans un gros creux générationnel (les Messi, Di Maria, Aguero sont quand même assez proches de la fin, et les talents tardent à se révéler). Peut-être que la retraite de Messi (en fin de compet, surtout s'il sort vite ?) aidera à décomplexer cette équipe au niveau du jeu, après, de là à en faire des chevaux de course, le chemin est long...). Le soucis des deux gros d'AmSud que sont le Brésil et l'Argentine, c'est qu'ils ont eu tendance à se reposer sur leur superstar ces dernières années (c'est dur de leur en vouloir), qui est un peu l'arbre cachant la forêt, ce qui fait que l'équipe se retrouve désoeuvrée quand elle est absente (Neymar) ou n'a pas le rendement escompté dans le jeu (Messi). Alors, c'est beaucoup moins grave pour le Brésil qui a quand même énormément de talent enlevé Neymar, mais tu sens que dans le jeu, il y a un truc, même du côté du mental de l'équipe en son absence. Tu retires un Neymar au Brésil, vois ce qu'il se passe avec les joueurs en dépression en 2014 (bon, maintenant, ils ont l'habitude). Si tu faisais pareil avec la France actuellement, mettons un M'Bappé absent pour le reste de l'Euro, tu sais qu'il y a suffisament de talent derrière pour te dire "Ouais, c'est quand même possible".
  2. Concernant les rois des 7 couronnes, aucun ne m'a vraiment enthousiasmé (de toute façon, s'il avaient été de bons rois ne souffrant contestation, ils auraient chacun régné plus longtemps) pour ceux ayant suivi Robert. Robert était un alcoolique plus intéressé par le vin, les femmes, et conserver son trône que par ses tâches de roi. Joffrey était un malade se servant de son titre pour assouvir ses pulsions, Tommen était bien trop gentil et manipulable. AU regard de cela, Cersei était au dessus, mais elle n'était intéressé que par le trône, non par son peuple. Je vote donc Bran (le fait qu'il devienne Roi me convient personnellement, je trouve l'idée intéressante même si je comprends que cela en frustre pas mal), même si je serais curieux de savoir comment il conjugue son rôle de Corneille et celui de Roi des 6 couronnes. Concernant les évolutions : Celle de Sansa est bonne, elle passe de petite fille obsédée par le mariage romantique avec le prince, chialeuse, mais qui a déjà conscience du rôle de Dame de la cour (elle n'est pas non plus totalement débile au début de la série, simplement très naïve) à une vraie tête pensante, élevée par les meilleurs que sont Littlefinger et Cersei (même sil elle est loin d’échafauder des plans de fou, elle comprend surtout ce qu'il se passe dans la tête des gens). Plus encore, elle passe de celle qui voulait fuir le Nord à tout prix pour les fastes de la Cour, à quelqu'un prenant à coeur les intérêts de son peuple, et celle qui incarne le mieux parmi les Stark l'esprit du peuple Nordien. Samwell : je trouve pas l'évolution ouf perso... Il a fait des progrès depuis le début, mais il reste un couard comme on l'a vu durant la bataille de Winterfell... Mais cela reste personnel. Jon : une évolution qui suit la logique du personnage depuis le début, bâtard qui n'a pas sa place à Winterfell, qui fait ses preuves à Châteaunoir avant de devenir le meneur d'homme. Comme pour son père, sa conscience du devoir l'a perdu, mais il a eu droit à une chance supplémentaire. Son personnage est resté cohérent durant 7 saisons, le trône ne lui plaisait pas, c'était normal. C'est son traitement en saison 8 qui malheureusement le pénalise. On peut donner sa parole, mais ne pas être aveugle à un moment donné, et il a mis bien trop longtemps à s'en rendre compte malheureusement. Heureusement, son régicide a permis de relever cela, lui offrant une fin à la fois triste et qui lui convient bien. Jaime : sans les 2 derniers épisodes, il se battait avec Theon pour la meilleure évolution. Mais ce qu'a voulu dire la série pour lui, c'est que son amour pour Cersei l'empêchait de complètement évoluer, et c'est bien dommage (ce n'est pas illogique à mon sens, simplement pas le choix de développement du personnage que j'aurais souhaité). Finalement, comme il le dit "Il n'y a toujours eu que Cersei". Hormis cela, j'ai adoré le voir évoluer, en partant de l'homme que tu aimes détester en début de série, un excellent combattant seulement obsédé par sa soeur, prêt à tout moyen pour la retrouver. Il y a ensuite eu Brienne, avec qui il a entretenu une des meilleures relations de la série, la perte de sa main pour lui qui était un des tout meilleurs au combat, son rôle de père qu'il a pratiqué à Dorne avec Myrcella, pour ensuite terminer sur un homme qui voulait défendre son royaume et les vies qu'il contenait. Jusque là, c'était parfait, et il reste un de mes personnages préférés. Arya : évolution dans la lignée du premier épisode, mais il n'y a pas eu de "changement" contrairement à des Jaime et Theon qui m'intéressent plus. Tyrion : un excellent personnage durant les 4 premières saisons, moins bon ensuite. Cependant, j'aime la maturité qu'il a acquis au cours de la série, ne menant plus la vie de débauché d'auparavant, se souciant profondément du Royaume. Theon : meilleure évolution de la série, vraiment parfaite de bout en bout. C'est sans doute l'un des personnages qui a soulevé le plus d'émotions d'ailleurs : l'antipathie au départ, le dégoût voire la répulsion, la pitié, pour ensuite vraiment l'apprécier pour ce qu'il est devenu. Il représente le Pardon dans la série, et son personnage a été remarquablement traité et a bénéficié d'ailleurs d'un excellent acteur. Je pourrait en dire plus en développant sur le personnage saison après saison, en parlant de son désir inassouvi pendant longtemps d'avoir été un Stark (concrétisée par Sansa après sa mort), de celui d'être accepté par ses deux familles quitte à toujours faire les mauvais choix, etc... mais ça me semble bien. Vraiment, le travail autour de ce personnage représente ce que j'aime le plus comme traitement de la part d'une série. Meilleur combat : Oberynn vs Mountain. Ce que GoT représente : ce n'est pas toujours le gentil qui gagne, ni le plus méritant. Hormis cela, je pense que c'est le combat de GoT qui restera dans les mémoires dans 30 ans, tant par le contexte et la dramaturgie que par le visuel. Ironique d'ailleurs, sachant que la Montagne est très loin d'être un des meilleurs combattants à l'épée. Sans son skill en endurance, il perdait ses deux combats bien avant.
  3. L. Mormont

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Bon, mon avis sur ce dernier épisode. Et ben au final, comparé à ce que l'on a vu durant les 2 dernières saisons (la 6, tu commençais dans le rush, mais j'aime beaucoup cette saison malgré tout), ben cet épisode n'a pas été désagréable. Il souffre encore des mêmes problèmes et des mêmes facilités que les autres épisodes, mais il a également de gros points positifs. Commençons par le début. Bon, Tyrion qui retrouve son frère et sa soeur en 5 minutes, à la limite, ce n'est pas ce qui me dérange le plus dans cette scène. Le truc bizarre, c'est quand même que l'on a l'impression qu'il suffisait de se décaler de 5 pas pour que Jaime et Cersei ne meurent pas sous les décombres. Après, j'ai bien aimé la mise en scène autour de Tyrion (qui est excellent dans cet épisode, c'était devenu si rare que cela mérite d'être souligné). Jon ensuite, et là dafuq, le gars s'en prend à Ver Gris qui exécute les prisonniers, part voir Daenerys pour causer chiffon, et arrive devant Daenerys après Ver Gris qui attendait en haut ???? J'ai limite eu l'impression que le regard de Ver Gris c'était "Tu vois, j't'ai ken à la course aussi" 🙄 Daenerys quant à elle, aucune surprise, elle veut toujours plus, devant ses troupes de 75000 immaculés et 12000 Dothrakis. Là pour le coup, le parallèle avec certains événements dans la réalité vient facilement en tête. Big Up d'ailleurs pour le plan de Daenerys avec les ailes de Drogon derrière. C'est là que j'ai adoré Tyrion et que commence son gros travail sur Jon durant l'épisode. Le jet de l'insigne de la main devant Daenerys était super, tout comme la scène en elle même. Ca, c'est mon Tyrion, et ses fortes convictions. Il a perdu espoir en cette reine, qui a trahi ses idéaux, ce qui va bien au delà de la libération de son frère. C'est sympa pour le coup que cet épisode soit tourné autour de Jon et Tyrion, qui sont deux personnages qui s'apprécient depuis le début malgré les antagonismes de leurs familles. Hallucinant quand même que Jon soit aussi difficile à convaincre, après tout ce qu'il a vu. Je me suis dit "Mais il est c** ?". C'est chaud quand même, au bout d'un temps, tes convictions personnelles doivent aller au delà de tes promesses quand ça prend de telles extrémités. Ca se termine grâce aux références à la famille qui agit bien sur un Stark, mais c'est dur d'avoir à en arriver là. Après, c'est le gros point noir de l'épisode pour moi, la scène de la mort de Daenerys. WTF. Limite, durant cette scène, il y avait un compteur de secondes la séparant de la mort au dessus de Daenerys. Genre dans le palmarès des morts clichés, là, c'est la palme d'or. Cette scène me gêne alors que bizarrement, je comprends les deux personnages. Daenerys veut toujours plus, et Jon ben on se doute qu'il a besoin de vérifier, il va pas exécuter sa copine de gaieté de coeur. Mais c'est triste tellement c'était téléphoné, du début où Daenerys caresse le trône, se disant "enfin" (et là, on se dit, elle s'assoiera jaja dessus), à la fin avec le baiser embobineur. "Tout ça pour ça ? ". Genre, on suit ce perso depuis le début pour que sa mort au moment où elle arrive soit aussi banale ? Malgré ce qu'elle a fait, la mort de Daenerys était sensé me donner un peu d'émotions, mais non, 100 fois plus de compassion pour Drogon. C'est dommage d'ailleurs de nous le montrer aussi sentimental, doté d'une vraie intelligence que maintenant, ça faisait bien trop longtemps. C'était devenu une arme bien plus qu'une créature pensante sous Daenerys depuis qu'il avait passé sa crise d'ado. Sa peine, le fait qu'il ne puisse pas se résoudre à tuer le dernier des Targarien malgré sa colère, qu'il expulse sur le trône. Une belle conclusion pour ce trône, qui aura rendu la mère du Dragon folle à lier. Après, j'ai pas pigé les Immaculés, ils sont pour l'ordre et tout, mais Jon vient de buter leur reine dont ils étaient fadas, donc ils le gardent en prison dans l'attente d'un procès plutôt que l'exécuter ? Cette destruction du Trône est un gros point positif. Les familles se sont massacrées tout au long de la série pour lui, il était normal d'avoir un changement à la fin. Après, je m'interroge sur le fait de convier Tyrion et de le laisser décider de l'avenir des 7 couronnes, alors que bon, c'est un taulard et tout. Après, c'est une forme d'accomplissement pour ce personnage d'être enfin reconnu par Westeros comme étant quelqu'un qui a commis des erreurs mais qui a un avis qui mérite d'être suivi (hormis sous Daenerys). Durant le conseil du coup, j'ai beaucoup aimé plusieurs choses. Tout d'abord, Sam qui pose l'idée de démocratie. Je l'avais envisagé aussi, mais c'est bien que ça ait soulevé les rires, le pallier à franchir était trop élevé à ce moment - là. Mais l'idée a le mérite d'être posée. Et poser Bran en tant que Roi, et bien, je trouve l'idée très intéressante. D'un côté, il voit tout donc il peut anticiper les erreurs à ne pas commettre (après, on peut se demander si cela ne va pas entrer en conflit avec son rôle de Corneille, pour lequel certaines choses DOIVENT se passer, même les plus mauvaises). Après, c'est le meilleur moyen de mettre en place l'élection d'un Roi, d'avoir quelqu'un qui ne convoite pas le pouvoir et ne peut pas se reproduire. Après, qu'est ce que cela va donner après Bran, les humains restant les humains, le pouvoir peut transformer les gens. Un gars juste au départ peut avoir le pouvoir qui lui monte à la tête et retourner le système... On en arrive à la fin, presque'en forme de Happy End pour les personnages, même si c'est plus difficile pour Jon. J'ai beaucoup aimé son déroulement axé autour des Stark (ce que certains peuvent regretter je le comprends), avec la musique en fond. Pour Arya, son côté exploratrice indépendante est logique. Elle part découvrir le monde, éloignée de la politique. Pour Sansa, le couronnement comme reine du Nord. Bonne conclusion pour le personnage (et elle est magnifique dans cette scène). Le Nord a acquis son indépendance. Mine de rien, on mesure le chemin parcouru par le personnage, qui en début de série voulait simplement être une pompom girl princesse dans les fastes du Sud, et qui termine Reine dans le Nord, avec un sentiment d'appartenance au Nord très forte (comme l'a montré son dialogue avec Jon en début de saison). Pour Jon, la fin n'est pas mauvaise en fin de compte, c'est juste dur pour lui de se retrouver exiler après tout ce qui a été fait. On peut se demander (et lui aussi) l'intérêt d'avoir une garde de Nuit, mais finalement, c'est davantage une mission de guide des Sauvageons au delà du Mur qu'on lui confie. Et c'est la vie qui lui convient après tout. Il a tout fait pour se débarrasser de son étiquette de seigneur, n'a jamais su agir en tant que tel, la vie de château n'est pas pour lui... C'est le mieux, et quel plaisir de le voir retrouver Fantôme. J'ai aimé que la série se termine sur l'au - delà du Mur, là où elle avait commencé. Merci à GoT de m'avoir tenu autant en haleine durant des années. La série est loin d'être parfaite sur la durée, mais elle m'a donné des émotions et a su me garder en attente. C'est le plus important.
  4. Jon Snow, mon personnage préféré, malgré sa dernière saison. Oberyn a laissé une sacrée empreinte tout de même, au delà de sa mort évidemment, pour un personnage n'étant pas du cast principal et resté aussi peu de temps.
  5. L. Mormont

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    5/10 pour ma vision de l'épisode. J'arrive à poser mon avis après deux jours, alors que j'étais très décu durant le visionnage. Impossible à dire que l'épisode est raté visuellement, c'est juste magnifique. Malheureusement, il s'en tire essentiellement grâce à cela, ce qui est le symbolisme de ce qu'est devenu GoT depuis 2-3 saisons : une série pop-corn qui se contente plus d'en mettre plein la vue plutôt que faire un équilibre avec le scénario. Je préférais l'arc "guerre du trône" à l'arc "fantastique", mais finalement, les deux ont été bâclés dans leur conclusion. Commençons par Varys. En soi, le fait qu'il se fasse cramer par Daenerys est logique, et est une bonne fin pour lui. J'aurais aimé une meilleure mise en scène peut-être, un peu à la Tarly, mais la scène est bien jouée, les derniers mots de Varys à Tyrion émouvants, etc... Mais bordel, Varys, c'est le mec qui a résisté à plusieurs rois sans jamais se faire pincer. Là, c'est limite s'il n'avait pas un panneau "C'EST MOI QUI VEUT BUTER DAENERYS". C'est dommage, et c'est le cas pour les 3 têtes de la séries que sont Varys, Littlefinger, et Tyrion : l'impression que durant les dernières saisons, on leur a enlevé une partie de leur cerveau pour qu'ils se fassent pincer. C'est d'ailleurs pour cela que l'intrigue de la guerre des Trones a perdu de son intérêt aussi. La décision de Daenerys est logique, elle l'exécute pour trahison, Jon n'a rien à redire, c'est un peu comme la loi du Nord quoi. Par contre, aussi loyal qu'il puisse être, Jon n'a pas d'excuse pour avoir mis autant de temps à piger pour Daenerys. C'est dommage et difficile à comprendre à vrai dire... On sait qu'il n'a qu'une parole, mais avant ce qu'il se passe dans Port-Real, il ne voit absolument rien du caractère de sa tante et ce n'est pas comme si elle le cachait vraiment... Et l'amour est moins une excuse vue la répulsion qu'il éprouve désormais vis à vis d'elle... Jon est un plot depuis le début de cette saison. Il a eu plein de moments énormes durant les dernières saisons, mais dans celle-ci, son traitement est décevant... J'vais pas revenir sur les balistes, que l'on a sans doute montrées comme beaucoup trop intéressantes durant l'épisode précédent, ici, le fossé est trop important en comparaison. Je veux bien que Daenerys ait élaborée une stratégie consistant à faire un piqué depuis le ciel, de s'aider du soleil et tout, que dans l'épisode précédent, les dragons étaient en vol stationnaire sans voir au loin les bateaux qui arrivaient à les viser en se déplaçant, mais bon. Voir un massacre, d'accord, on ne s'y attendait pas, mais GoT nous a toujours appris que l'on n'avait pas toujours ce que l'on attendait, mais que le massacre reste logique quoi. Quand je vois que Daenerys avait 8000 Immaculés au débuts, en a perdu 90% pour en avoir désormais 20000 sur le terrain, lol. Idem pour les Dothrakis, surement que ceux présents ici étaient restés au chaud durant la bataille de Winterfell, c'est bien dans leurs gênes. Pour Daenerys, le fait qu'elle devienne une mad queen est logique, c'est teasé depuis plusieurs saisons, voire limite depuis le début. Là où je boude plus, c'est que jusqu'à il y a deux épisodes, cela avait toujours été bien géré, doucement, mais on le sentait. Là, elle passe limite de assez sympa quoiqu'un peu extrémiste à 10 fois plus méchante que Cersei. La décision de tout cramer dans Port-Real aurait pu être logique si la bataille avait eu lieu dans une saison 9 et que l'on avait vraiment fait monter la tension du personnage tout au long de la saison 8. En effet, cramer la cité, cela permet de la purifier, de se débarasser d'une partie du peuple qui ne l'acceptera jamais, tout en faisant peur au reste de Westeros, vu qu'elle a bien compris qu'elle ne pourrait pas contrôler Jon qui la repousse. Mais là, ça arrive juste beaucoup trop soudainement... Pour Jaime, j'arrive à être plus nuancé désormais. Il a eu une belle évolution tout au long de la série, et finalement, qu'il aime toujours Cersei qu'il a aimé tout au long de sa vie, qu'il veuille la retrouver pour la sauver malgré tout le mal qu'elle a fait, c'est compréhensible. C'est juste dommage de balancer tout un développement, de le faire passer pour un muffle vis à vis de Brienne (qui en plus a un rôle d'amante éplorée désormais), de le voir être insensible à la désolation autour de lui. C'est cette insensibilité totale qui n'est pas cohérente pour moi, non le fait qu'il retrouve sa soeur. Très belles scènes avec Tyrion, puis avec Cersei d'ailleurs. La mort des deux me convient, elle est émouvante, peu m'importe que Cersei ne soit pas tuée par Daenerys ou Arya, comme je l'ai dit, on ne mort pas forcément toujours comme le veulent les spectateurs, et c'est bien normal. Idem, le CleganeBowl est très bon. La relation Limier/ Arya a vraiment été excellente jusqu'au bout, même si c'était un peu (beaucoup) n'importe quoi ce volte-face d'Arya en 5 secondes. La mort de Qyburn, que j'appréciais pourtant, était bien marrante. Après, le duel fut ce qu'il devait être et a eu la conclusion qu'elle méritait. Comme le disait une youtubeuse, c'est bizarre que dans l'avant dernier épisode d'une série comme GoT, ce soit un personnage secondaire comme le Limier qui est généralement cité comme étant le meilleur de l'épisode. Concernant Arya, beaucoup trop de temps passé sur elle et son armure en scénarium. Alors surement, on veut nous faire monter l'horreur qu'elle a vu et subi afin de nous la mettre en possible meurtrière de Darnerys, mais c'était juste trop long et mal géré. Par contre, ses plans dans la ville étaient juste sublimes. Il y aurait encore beaucoup à dire sur cet épisode, je suis vraiment pas allé trop loin. En fait, l'épisode n'est pas mauvais en tant qu'épisode simple, il est juste décevant en ayant cette place là dans la chronologie de la série, et en cloturant de façon bâclée les intrigues les plus importantes. Il aurait fallu une autre saison afin que cette conclusion soit mieux montée probablement, plutôt qu'à se noyer dans des facilités et des raccourcis scénaristiques.
  6. Jon et Jaime, deux personnages de mon top 3 😎
  7. Aucun personnage que je n'affectionne vraiment dans ces deux groupes, hormis Jorah pour lequel la durée de présence joue forcément. Robb et Joffrey. Jorah.
  8. Jaime et Theon Deux personnages que j'apprécie beaucoup, car ils font partie de ceux qui ont la plus grande évolution depuis le début de la série. Evolution qui est passée par la perte d'un membre ultra - important de leur corps d'ailleurs. En ce qui concerne Jaime, il est dans le top de mes personnages, en ayant suivi une courbe diamétralement opposée à celle de sa soeur. Sa relation avec Brienne est je trouve (comme pour beaucoup d'autres) l'une des meilleures de la série, et nous a donné une des toutes meilleures scènes de la saison récemment. Jaime est d'ailleurs le lien qui permet pendant longtemps à sa famille de tenir en place, vu qu'il est le seul à s'entendre avec sa fratrie et son père. Son côté plus humain et loyal qui ressort après le bellâtre égoîste du début de série ne vient pas de nulle part, et ont donné lieu à certains moment de fraîcheur (que ce soit avec Myrcella, ou même face à Olenna où c'est cette dernière qui apparaît un peu comme la méchante). Vraiment, dans mon top 3 des personnages. Quant à Theon, c'est également un personnage que je me suis mis à beaucoup apprécié. C'est un peu l'antihéros par excellence : il est en rivalité à sens unique avec Robb, et n'a que le désir d'être reconnu, ce qui l'a poussé à faire des erreurs durant la première partie de la série. C'est ce désir d'être reconnu, trop voyant, qui paradoxalement l'empêchait de l'être. Si au départ il paraissait carrément antipathique, son personnage, sans être sympathique, a longtemps fait éprouver de la pitié et de la gênance sous Ramsay. Ce n'est qu'à partir de son évasion avec Sansa qu'il commence à se reprendre, jusqu'à sa rédemption totale, et c'est là que je me mets à vraiment l'apprécier. Comme cela a été dit, c'est le personnage tombé au fond du trou, mais qui a su se relever en changeant sa manière de penser (par rapport à sa soeur, aux Stark...). Dans mon Top 10. Olenna et Tyrion Dans cette maison où les hommes sont faibles mentalement, heureusement qu'il y a des femmes fortes. Olenna est un personnage que j'ai beaucoup apprécié, grâce à ses punchlines et son franc-parler. Tyrion, mais davantage pour les premières saisons, jusqu'à ce qu'il devienne la main de Daenerys à vrai dire, car depuis, il enchaîne quelque peu les erreurs, et j'ai du mal à me rappeler une de ses grosses actions récentes.
  9. L. Mormont

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Hello, je place également mon avis sur cet épisode. C'est une belle bataille, un peu trop sombre parfois, mais cela ne m'a pas gêné plus que cela. En ce qui concerne le point principal, à savoir la défaite du Roi de la Nuit, elle était nécessairement à faire durant cet épisode selon moi. Déjà, parce qu'en face, c'est une armée de morts, qui par définition ne réfléchit pas, ou alors par le biais du Roi de la Nuit si l'on préfère. Il y a donc en fait peu d'aspect tactique du côté du NK, rendant forcément cela moins intéressant sur la durée ou au cours d'une seconde bataille. Donc en fait sur ce choix là, cela ne me pose aucun problème. Les points positifs : Une bataille qui se regarde très facilement, alors qu'en soi, ce n'est pas forcément ce que je recherche dans ce genre de série, pour laquelle je préfère largement les retombées, ainsi que les intrigues politiques. Là, ce n'était pas trop long malgré la durée. L'atmosphère changeante, que ce soit entre la bataille, les déplacements d'Arya dans Winterfell... Les musiques, évidemment, avec en point d'orgue celle du face à face. Les morts, qui sont toutes bien faites, même si je suis moins fan de celle d'Ed, qui aura tout de même sauvé Sam. La petite Mormont, vraiment épique, je le sentais venir depuis le début de l'épisode, mais tout de même.😢 Jorah qui y passe également, c'est l'une des plus fières maisons du Nord, à qui Jon doit beaucoup, qui y passe... Même Béric a réussi à me toucher, même si en soi, je n'ai rien à carrer du personnage. Et évidemment, Théon qui atteint sa rédemption. C'était attendu, c'est sans surprise, mais c'est beau (excellent le jeu d'acteur d'Alfie Allen tout au long de cette série et durant cette scène d'ailleurs, ce n'était certainement pas le personnage le plus facile à interpréter). Les points négatifs : Les Dothrakis, pas besoin de m'étaler davantage dessus. Quelques facilités scénaristiques tout de même. Le NK ressuscite les morts de la bataille qui semblent bien plus nombreux que les vivants, à partir de là, avec le stade d'épuisement, et le nombre, cela aurait du être une boucherie. Il est regrettable également de ne pas avoir vu combattre de WW. En fait, en vrai, le combat était tellement déséquilibré que les scénaristes ont du faire un choix, mais quel dommage... Brann : à un moment de la série, on lui sort qu'il ne pourra jamais remarcher , mais qu'il pourra voler. J'imagine que tout le monde imaginait qu'il piloterait un Dragon durant sa bataille finale, pas des FUCKING CHOUETTES. Son rôle est un peu décevant. Il est la mémoire des Hommes, certes, mais ses capacités auraient du pousser les scénaristes à vraiment l'utiliser durant cet épisode... Evidemment, le moyen de tuer le NK, un peu facile (j'ai lu des scénarios dans les commentaires depuis 2 jours qui étaient plus emballants). Après, que ce soit Arya, c'est très bien, c'est surprenant, tout en restant une possibilité crédible selon moi. Il y a autant de points positifs que négatifs, mais j'en ressors tout de même avec beaucoup plus de sentiments positifs. Désormais, c'est la bataille face à Cersei qui s'annonce, avec la mise en place durant le prochain épisode, et, j'imagine, la bataille finale durant l'épisode 5. Quelques questions qui me viennent : Quel sera le rôle de Jaime, après avoir combattu aux côtés du Nord, qu'il avait rejoint pour affronter les WW ? Cela reste difficile de le voir s'opposer à sa soeur, même si c'est ce qui finira par arriver. C'est l'idée du retournement qui, s'il arrivera, n'est pas encore amené dans ma tête. Qui pour tuer Cersei ? J'avoue, j'avais toujours imaginé Arya la démonter au final (qui sait, en prenant le visage de Tyrion ou Jaime, même si je la vois mal tuer l'un des deux). Mais cela lui ferait beaucoup (trop ? ) d'épic kills... Je ne vois pas Tyrion le faire, je pense qu'il est au dessus de l'idée de vengeance vis à vis de Cersei (puis à ce train là, il ne fera pas bon être de sa famille hahaha). Jaime, c'est encore le plus probable à mes yeux, mais j'attends une surprise (surtout que lui du coup, il ne faudra définitivement pas être son roi ^^)... Le rôle de Brann : que va t-il devenir maintenant ? Il est normalement au dessus de ses conflits, et son but a été atteint...
  10. L. Mormont

    Doctor who

    Alors, épisode du Nouvel An vu. C'était d'ailleurs plus un épisode lambda qu'un épisode spécial, mais bon. Et bon sang, que cela fait du bien d'avoir du rythme enfin dans un épisode cette saison ! Et de retrouver un de nos chers Daleks, on s'attache vite à ces petites bestioles. Leurs "EXTERMINATE" m'avaient tellement manqué. Le Dalek est bien dans l'épisode, assez flippant. Et je suis content, c'est la première fois que l'on voit à quel point un seul Dalek peut mettre la misère à l'humanité entière. A chaque fois jusqu'à présent, ou ils étaient en groupe, ou le seul Dalek restait confiné (saison 1 de la NewWho). Bonne interprétation du Docteur également dans l'épisode, plus convaincante que les compagnons pour le coup, notamment Ryan que j'aime beaucoup pourtant. Sinon, ça bouge, on retrouve enfin l'épique qui manquait jusqu'alors dans cette saison. J'ai fait attention aux musiques pour la première fois mine de rien. J'ai enfin eu ce que je cherchais dans cette saison, ça fait du bien. Passons à ce qui fâche, c'est un épisode bourré de défauts, notamment sur la relation entre Ryan et son père, réglée en deux temps trois mouvements. Encore que je ne reproche pas à ce que Ryan pardonne à son père quand il pense que celui ci va mourir, mais cela avait déjà été fait auparavant dans l'épisode. En fait, c'est une intrigue que l'on aurait pu développer dans la S2, sur 3-4 épisodes. Ou faire mourir le père, pour assombrir Ryan durant la S12. Globalement, les secondaires sont en retrait dans l'accompagnement du Docteur dans cet épisode, j'ai été déçu de voir que le Docteur allait s' occuper seule du Dalek dans l'entrepôt... Autre chose qui parait bizarre, l'armement du Dalek qui s'est transformé en machine de guerre uniquement dans un vieux hangar. Qu'il construise une armure résistant à tout avec des bidons vidés, passe encore, mais d'où sortent les missiles ???? Puis bon, la résolution est complètement bâclée, on se croirait revenu à l'ère Moffat (mais j'aimais l'ère Moffat ). Je vois pas pas en quoi le dalek résisterait moins que le père à l'attraction alors que le père n'a même pas de prise solide. Bref, on se retrouve avec un épisode qui a énormément de défauts, mais que j'ai su apprécier tout de même car je retrouvais ce que j'aime dans Doctor Who, avec les défauts que cela comporte... Maintenant, le prochain épisode sera celui du Nouvel An en 2020, qui démarrera une saison 12 qui sera probablement plus vivante que la douce saison que l'on vient de passer. On retrouvera surement encore les Daleks, et un ou deux anciens ennemis, voire enfin un ennemi intéressant créé par Chibnall (ouais, parce que Tim Shaw, faut pas se moquer de moi). Et probablement, la disparition d'un ou deux compagnons durant cette saison...
  11. L. Mormont

    Doctor who

    Je suis assez déçu par cette saison, avant l'épisode final. Je n'ai rien à dire sur Jodie Whittaker ou ses compagnons (surtout Graham et Ryan) qui sont vraiment bien pour le coup. On a un esprit de camaraderie, un cercle vraiment sympathique. De même, le 13ème Docteur en lui même est très bon. Non, mon reproche, c'est sur le contenu des épisodes, qui, au final, manquent beaucoup de rythme (je ne me disais pas cela en début de saison, là, cela fait beaucoup). Au final, je compte 2-3 épisodes vraiment sympa (Rosa, Demons of the Punjhabn, et l'épisode 9 qui lui était vraiment ce que j'attendais d'un DW). Mais pour le reste, c'est très mou durant les épisodes, on sent rarement ce petit stress qui vient dans DW, il n'y a pas eu de situation "catastrophique" (comme il pouvait y en avoir avec les Anges et les Daleks), même si l'épisode avec le Pthin bouffeur de vaisseau était sympa. Cette saison manque de ses méchants historiques. J'ai entendu un truc à ce propos pour l'épisode du nouvel an qui me faisait plaisir, j'espère que l'on sera dans le bon. Petit classement de mes épisodes avant le final : 1. It takes you away (épisode 9) 2. Rosa (épisode 3) 3. Les démons du Pendjhab (épisode 6) 4. Le casse -tête du Tsuranga (épisode 5) 5. La femme qui venait d'ailleurs (épisode 1) 6. Kerblam (épisode 7) 7. Arachnids in the UK (épisode 4) 8. La chasse aux sorcières (épisode 9. Le monument fantôme (épisode 2)
  12. L. Mormont

    Dernières News/Débats (3)

    SI ça s'avérait avec cet écart, j'aurais du mal à comprendre. Pas que la victoire de Modric soit imméritée, mais bon, sa saison sur l'année entière ne justifie pas cela. Ca montre bien que le lobbying marche bien "CR7 peut pas l'avoir cette année, donc on va le filer à un beau joueur, le foot romantique".
  13. L. Mormont

    Doctor who

    Je me faisais la même remarque. D'ailleurs, je me disais qu'il tente tellement le check avec Ryan, qui le refuse à chaque fois, que cela finirait bien par arriver d'ici la fin de saison avec soi un geste héroîque de Graham, soit sa mort (enfin une mort pas vraiment mort comme DW sait nous offrir). Mais c'est vrai que les "vieux" sont les personnages les plus touchants dans cette série (ce qui change des mères qui sont en général sacrément casse-bonbons, hommage à celles de Rose, Martha et Donna ^^). Pour les musiques, évidemment, c'est très dur de succéder à Murray Gold. Mais ce qui m'inquiète, c'est qu'à la fin d'un épisode, je ne suis même pas capable de réaliser à quel moment il y a eu de la musique... Sinon, un truc qui commence à me gaver un peu par contre, c'est que CHAQUE épisode est bourré de causes sociétales, et c'est quand même pas habituel (le racisme, le handicap, l'abandon d'enfant...). C'est bien, mais c'est un eu trop systématique en ce début de saison.
  14. L. Mormont

    Doctor who

    Bof, dans ce cas là, il en est de même pour Amy et Rory qui avaient tout juste 22 ans quand ils ont commencé la série. Après, il ne faut pas oublier que l'on reste dans les premiers épisodes du nouveau docteur. Ca a quand même rarement été folichon. Déjà le premier épisode était au dessus de tout ce qu'il s'était fait depuis le revival comme épisode de regen. Le 2ème n'était pas ouf, et après, "Rosa", je vois pas trop ce que l'on pourrait lui reprocher. Moi, c'est plutôt optimiste pour ma part. J'aime beaucoup l'interprétation de Whittaker, c'est le principal. En ce qui concerne les compagnons, ça ne pourra jamais plaire à tout le monde de toute façon. J'aime beaucoup Graham pour le moment, Yaz est un peu en retrait. Les points forts : Une interprétation du Doctor qui est géniale pour le moment (et notamment sur les mimiques, le caractère). Des compagnons attachants, surtout pour Graham. Un bon rythme dans les épisodes. Le générique poutre. Les points noirs : Pas de fil rouge, et je le sens pas d'ennemis marquants cette saison. Les musiques qui ont toujours été un point fort sont transparentes pour le moment.
  15. L. Mormont

    Assassin's Creed 1, 2, 3 & 4 [X360/PS3/PC]

    Bon, j'en suis à un peu moins d'une trentaine d'heures sous Odyssey. Et ben franchement, en reprenant les bases d'Origins, le jeu fait largement mieux, je suis pleinement convaincu pour le moment. Le personnage pris (je suis allé vers Kassandra, c'est quand même rare de pouvoir utiliser une fille dans AC) est plus sympathique que ne l'était Bayek (avis 100% personnel). Le héros ici choisi n'a pas une histoire de ouf, mais Bayek et sa copine m'avaient quand même un peu cassé les noix). On est encore plus dans l'exploration qu'auparavant : peu de points d'observation comparativement à la superficie de la carte, des décors plus sympas et variés que ceux de l'Egypte (après, c'est personnel ça, les forêts m'enchantent plus que le désert). Le système des "cibles" est sympa et très rempli, entre les mercenaires, les adeptes du Kosmos, les créatures mythiques... Ca fait pas mal de variété mine de rien. Le système de choix est plutôt sympa, surtout qu'ils peuvent avoir une influence sur le monde qui entoure. Perso, je fais toujours les choix qui me paraissent les plus "gentils", mais ça a donné lieu à autant de victimes que de sauvés. Ca peut même parfois annuler une mission déjà lancée (ex : j'avais buté une cible sans le savoir, je suis allé voir le commanditaire qui m'a parlé de son frère que j'avais buté peu avant, je l'ai avoué, et paf, mission annulée). Ya de petits choix n'influant que sur la mission et en en changeant la conclusion, et des choix à plus grande échelle). Les relations charnelles entre les personnages sont sympas à amener (mention à la quête de Supideo, bien marrante quand même). Les personnages annexes me laisseront bien plus de souvenirs que dans Origins. Surement aussi grâce à ce système de choix d'ailleurs, mais les histoires sont bien plus intéressantes je trouve. Parmi les points négatifs : Les primes sur sa tête, dont on peut se débarrasser automatiquement en payant la rançon. Quel est l'intérêt du coup, étant donné que si t'explores un temps soit peu le jeu, tu n'auras aucun mal à payer ? Quelques bugs (j'ai déjà traversé un donjon dont tous les ennemis ne réagissaient pas). Le système de conquête me laisse quelques regrets. Je comptais mettre toutes la map sous règne spartiate, mais pas moyen, vu que des conquêtes se font en notre absence, les territoires pris sont perdus peu après sans qu'on ne le sache. De plus, les batailles ne sont pas variées. Les ennemis sont quand même bien débiles parfois. Pour la plupart, c'est du encore aux limites techniques, pour d'autres, c'est abusé (les requins qui n'attaquent pas à la surface...). Les développeurs ont choisi des ennemis qui sont des sacs à PV, et certains combats deviennent bien relou. Des fois, quand j'ai un peu la flemme, je me débarrasse des ennemis avec un bon petit Spartan kick du haut d'un toit ou d'une falaise. Voilà pour un petit avis à mi-parcours. Même s'il n'atteindra pas le 2 dans mon coeur, cet AC est vraiment le meilleur de la saga selon moi
×