Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Silesius

Members
  • Content Count

    3699
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Silesius

  1. +1 Solanin, un des premiers Asano que j'ai lus si je me souviens bien. +1 Natsu no Zenjitsu qui malgré les années qui passent demeure un des rares manga qui m'a touché, et même mon manga préféré.
  2. +1 Bride Stories. Blanc pour le second groupe.
  3. Ça faisait too much, même moi j'arrivais pas à me lire Pas de manga fantasy/harem, ce sera donc blanc et blanc. Avec un peu de harem j'aurais voté pour Spice & Wolf, dommage.
  4. Blanc et Blanc. Shield Hero c'est sympa mais ça vaut pas Danmachi dans le genre fantasy.
  5. Je connaissais pas il y a quelques semaines encore, mais notamment grâce à toi je connais désormais, et ça a été un véritable coup de foudre. Donc : merci Haar 😎 Blanc et blanc ici.
  6. J'ai validé mon vote trop vite et je ne me suis aperçu que j'avais pas coché Area 51, c'est bête +1 DanMachi, et largement. Blanc pour le second groupe.
  7. Un jour, peut-être, je trouverai le temps et la motivation pour enfin commencer Vinland Saga... +1 Cesare, excellent manga historique. Blanc pour le second groupe.
  8. Blanc pour le premier groupe, et Vagabond et Les gouttes de Dieu pour le second.
  9. +1 Annarasumanara pour le premier groupe. Ma lecture remonte à un moment (peut-être 7 ou 8 ans) mais ce webtoon me laisse le souvenir assez vivace d'une lecture atypique, poétique et touchante. Les personnages portent des thèmes intéressants, que la narration sert magnifiquement. Visuellement ça a son identité, et le surgissement de la couleur illustre magnifiquement les moments de "magie" du webtoon. Vote blanc pour le deuxième groupe.
  10. On dirait que je suis destiné à noircir ce topic. Je sais pas vraiment où je devrais en parler ni même s'il est décent de parler de ce genre de chose sur un forum, mais là tout de suite je me sens pas très bien et j'ai juste envie que des gens sachent ce que j'ai vu et ressenti ce soir. C'est encore une histoire de chat. Il n'y a même pas une heure à partir de ce moment où je commence à écrire, j'étais dans ma cuisine, je finissais de manger, la fenêtre était ouverte. J'entends une voiture passer devant chez moi - plutôt vite d'après le bruit de moteur - et j'entends un bruit sourd. Je me dis : "Tiens, elle a dû heurter quelque chose, peut-être un peu percuter le trottoir ; si les gens ne roulaient pas si vite, aussi...". Puis j'ai un doute. Je me dis "Non, pas encore quand même...". Je regarde par la fenêtre la route en me disant que je n'y verrai sans doute rien de particulier, que je m'inquiétais bêtement. Sauf que j'ai très bien vu, depuis ma fenêtre, le corps d'un chat sur la chaussée, la tête fixe au sol mais le reste du corps en train de se tortiller comme pour échapper à un danger ou une douleur auxquels on ne peut pourtant se soustraire. Je crois reconnaître le chat en train de mourir sur la route, je crie "Non !" comme un idiot et je sors précipitamment. La dernière fois, le jeune chat que j'ai vu se faire percuter, je le voyais pour la première fois. Cette fois-ci je connaissais l'animal. C'était le chat au pelage long, gris-blanc moucheté, qui venait régulièrement manger des croquettes devant la porte d'entrée de la maison dont j'occupe un des deux appartements, et qui venait aussi en manger sur le bord de ma fenêtre. Le chat qui était gentil et sociable et ne s'enfuyait pas en voyant arriver un humain. Pas mon chat à moi personnellement, mais le chat du quartier, le chat qui était un peu à ma voisine, un peu à moi aussi, le chat des vieilles du quartier que j'entendais lui parler parce que c'était une "tête" bien connue dans le coin, le chat que ses vieilles nourrissaient aussi (il mangeait à tous les râtelier le bougre...). Le chat dont j'avais appris le nom grâce à une de ces vieilles que j'entendais lui parler : "Misha". Ou "Michat", je ne sais pas comment on devrait l'écrire. Bref, un nom qui est sans doute le diminutif affectueux de "mon chat". Je l'ai vu pour la première fois il y a un an et demi ou deux ans, je ne sais plus. Je l'avais vu bien vivant juste sous ma fenêtre il y a même pas trois heures, en train de manger. Malheureusement je ne le reverrai plus, et encore plus malheureusement je ne pourrai sans doute pas me défaire du dernier état dans lequel je l'ai vu ce soir. Après être sorti précipitamment vérifier si le chat pouvait être sauvé (je savais déjà rien qu'à l'avoir vu se tortiller depuis ma fenêtre que c'était foutu, mais bon, j'espérais quand même). Je vois son état, je le reconnais. Il se tortille toujours. Je rentre vite chez moi pour aller chercher un vieux tissu avec lequel je pourrai prendre son corps, car contrairement au petit chat de la dernière fois il y a du sang partout autour de sa tête. Je ressors avec une vieille serpillère que je n'utiliserai plus jamais désormais. Il ne bouge plus, c'est fini. Dieu merci, ça n'a pas duré trop longtemps. Je ne sais pas si j'aurais pu rester là à le regarder agoniser pendant plusieurs minutes. Il a mis moins de cinq minutes à mourir, mais ça dû être atroce. Tout être vivant fait de chair et de sang ressent la même souffrance dans ce cas-là, peu importe que ce ne soit "qu'un" chat. Je vois l'état de sa tête. Je n'ai pas voulu regarder en détail, mais je dois bien regarder un peu le corps pour pouvoir l'envelopper dans le tissu. L'envelopper sommairement, car je vois son oeil gauche quasiment exorbité et j'espère juste qu'il ne va pas tomber sur le sol au moment où je vais lui soulever la tête pour le déposer dans son linceul. Il est presque 21h30, mais j'ai oublié l'heure. Je mets la dépouille dans le coffre de ma voiture et je me rends à la clinique vétérinaire comme la dernière fois, car ils ont une permanence de nuit, je crois me souvenir. Mais non, je trouve porte close (et deux chats bien vivants que je caresse un peu ; ils doivent être gâtés pour sembler habiter sur le perron de la porte de la clinique). Je rentre donc chez moi, le chat toujours dans le coffre de la voiture. Je n'aime pas cette idée, mais il y passera la nuit. Demain à 9 heures, je retournerai à la clinique leur apporter la dépouille. J'espère qu'ils m'accorderont la gentillesse d'aller prendre le corps eux-même, je n'ai pas vraiment envie de le reporter, sans doute tout raide cette fois-ci, pour leur emmener. 14 mai 2019, le soir. Misha est mort renversé par la voiture de quelqu'un qui roulait sans doute trop vite (qui a sans aucun doute ressenti sinon vu qu'il écrasait quelque chose, mais qui ne s'est pas arrêté). Je n'oublierai pas ce petit animal.
  11. Silesius

    Les Interviews des Membres du Forum 2019 [Fin]

    Salut princesse 😘 J'ai pas consciencieusement vérifié si les questions que je te pose l'ont déjà été, donc saute celles dont c'est le cas ^^ 1/ Pour ou contre le possible retrait de la clause de conscience dans la loi sur l'IVG ? 2/ Ton avis sur la PMA ? Sur la GPA ? 3/ Toi qui es coureur, comment trouves-tu le traitement de cette pratique sportive dans Running with the Wind ? Les performances de la plupart des personnages me semblent peu crédibles au vu de leur statut de novice en matière de course (et d'aussi d'après ce que j'ai pu lire ici ou là), mais je ne suis pas spécialiste. 4/ Tu as un animal de compagnie ? Si non aimerais-tu en avoir un (ou plusieurs), et lequel (lesquels) ? 5/ Lorsque tu lis un manga ou regardes un anime qui a pour thème une activité que tu ne connais pas ou dont tu n'es pas familier, est-ce que ça te donne envie d'en apprendre plus sur le sujet en allant faire quelques recherches, ou te contentes-tu de ce que t'expose ce manga/cet anime ? 6/ Sauras-tu trouver la suite de ce début de citation : "Chaque bien que tu détiens..." (j'espère que cette citation ne t'est pas inconnue) ? 7/ Le film le plus récent que tu as vu au cinéma ? Le prochain que tu vas aller voir ? 8/ Est-ce que tu as vu Juuni Kokuki (Les 12 royaumes) ? C'est un isekai, mais un très bon. 9/ Le dernier livre que tu as lu ? Voili voilou o/
  12. Silesius

    Les Interviews des Membres du Forum 2019 [Fin]

    Papy o/ 1/ Pour commencer dans la joie et la bonne humeur, une histoire triste/sordide à nous raconter ? 2/ Tu es de sensibilité écologique, à ce que j'ai compris. Que penses-tu des manifestations pour l'écologie telles que la manifestation pour le climat tout récemment ? Elles te semblent utiles ? 3/ T'arrive-t-il de ruminer parfois ? Qu'as-tu brouté lorsque cela arrive ? 4/ T'intéresses-tu à la littérature japonaise, en dehors du cadre de tes études ? Un roman japonais à me conseiller ? 5/ Un top jeux vidéo, si c'est possible ? 6/ Un film pas super connu que tu as apprécié/que tu tiens en haute estime et que tu pourrais me conseiller ? 7/ T'arrive-t-il d'écouter de la musique classique ? 8/ Oseras-tu aller au bout de tes convictions et poster une photo de toi en gilet rose ? 9/ As-tu vu le film Her de Spike Jonze ? Si non je te le conseille, c'est un très bon film sur l'intelligence artificielle qui a une approche originale et intéressante du sujet. 10/ Y a quelques semaines je suis allé voir au cinoche le film japonais Une affaire de famille (Manbiki kazoku) de Hirokazu Kore-eda, c'est vraiment un super film donc je te le conseille aussi si jamais tu ne connais pas ^^ 11/ Développe ta réponse à la question précédente 😛 12/ Complète la phrase suivante avec les éléments de ton choix : "Saint/Sainte […], priez pour […]." Ce sera tout, à peluche o/
  13. Silesius

    Les gilets jaunes

    Chers forumeurs d'hier et d'aujourd'hui, hypothétiques forumeurs de demain, bonsoir. Je crée ce topic afin de lancer un débat - oserais-je dire : un débat citoyen -, ou tout du moins provoquer une discussion - pourquoi pas échanger ! - , au sujet du tout récent mouvement social qui s'est produit dans notre beau pays et pourrait bien se poursuivre au moins quelque temps : je veux bien sûr parler du mouvement des gilets jaunes, mouvement citoyen de contestation qui cherche à interpeler le gouvernement. Pour rappel, ce mouvement s'est formé sur les réseaux sociaux, plutôt spontanément, à l'initiative de citoyens en colère voulant manifester leur ras-le-bol. Il s'est développé en dehors des partis politiques et des syndicats, et malgré quelques tentatives de récupération de certains d'entre eux, il reste majoritairement apolitique (autant que peut l'être un mouvement qui conteste directement un gouvernement, bien entendu). Le sujet de grogne de départ avait trait aux taxes sur les carburants mais est venu se greffer dessus tout un tas d'autres revendications n'ayant pas toujours de liens évidents avec le sujet de départ. Samedi était une journée de mobilisation qui a réuni, d'après les chiffres disponibles, grosso modo 300 000 manifestants à travers toute la France. Hier soir dimanche, le premier ministre Edouard Philippe déclarait avoir entendu les Français mais que le gouvernement ne changerait pas sa feuille de route concernant les taxes sur le carburant et la politique de transition énergétique que celles-ci sont censées servir. Et vous, quel est votre avis sur le mouvement des gilets jaunes, leurs revendications et les divers sujets qui s'y rattachent ? Le soutenez-vous ? Estimez-vous que la mobilisation de samedi était un succès ? Merci de débattre sereinement, les modos vous regardent* (lol). *Ce topic a été créé avec la bénédiction de Haar et Mµû (surtout Mµû, j'ai les screens).
  14. Début de soirée de merde ce soir. Il y a un peu plus d'une heure je rentre chez moi après avoir acheté de quoi manger pour ce soir. En m'approchant du petit portail de la cour qui conduit au seuil de mon appartement, j'aperçois dans la cour derrière le portail le gros chat noir qui vient manger régulièrement depuis quelques semaines - car ma voisine et moi laissons des gamelles de croquettes devant chez nous pour les chats du quartier. Le chat est sauvage et a peur, je me mets un peu en retrait pour le laisser passer le portail (qui est toujours entrouvert et jamais fermé). Il sort en courant et traverse la route sans encombres jusqu'à la maison d'en face où il y a un grand jardin. Je rentre alors dans la cour, et là j'aperçois un autre chat, tout jeune celui-ci, que je vois pour la première fois. Il a peur également, commence par partir vers le coin de la cour mais s'arrête vite devant le muret. Je me recule un peu pour lui laisser le champ libre de passer par le portail, la seule sortie de la cour à sa hauteur. Le chat finit par prendre ce chemin pour s'enfuir, et comme son compère s'élance en courant vers la maison d'en face. Sauf que cette fois-ci une voiture allait passer. Je pressens ce qu'il va se produire, et bêtement je crie au chat "Non, non !" comme s'il allait m'écouter. La voiture passe et je vois le chat faire un bond en arrière après qu'elle l'a percuté. Après avoir vérifié qu'il n'y avait pas d'autres voitures, je me précipite au milieu de la route pour aller chercher l'animal, qui ne bouge plus. Au moment de le ramasser, en pensant l'emmener immédiatement dans une clinique vétérinaire pas loin de chez moi, je ne sais pas s'il est mort ou vivant, si tout est déjà terminé ou si l'animal est juste choqué. Il me semble percevoir un mouvement lorsque je le saisis pour le prendre dans mes bras, mais pressé par l'urgence je n'y fais guère attention et je me dirige immédiatement vers ma voiture pour aller chez le vétérinaire. C'est au moment de le déposer sur le siège passager que je m'aperçois qu'il est totalement immobile et que son coeur ne bat plus. C'est bête comment je me suis dit alors que je pouvais me tromper, et qu'il fallait quand même que je l'emmène chez le vétérinaire. En reprenant le corps une fois ma voiture garée à côté de la clinique, je constate qu'il a les yeux grand ouverts et fixes. La jeune femme à l'accueil a vérifié si le chat était identifié, ce n'était pas le cas. C'était la première fois que je voyais dans mon quartier ce petit animal, qui devait avoir environ six mois. Il va être récupéré par les services de la mairie, et incinéré. Maintenant je vais devoir demander aux habitants de mon quartier si ce petit chat au pelage clair était à l'un d'eux. Chouette rencontre avec les voisins en perspective. J'avais envie d'écrire le triste récit de cet événement pour laisser une trace quelque part de l'existence de ce petit animal mort brutalement. Ce n'est peut-être "qu'un chat", comme des milliers de chats meurent sur les routes, et sans doute pour beaucoup de gens dans le système de valeurs commun ce n'est rien à côté de la mort d'un être humain, mais malgré tout je trouve qu'il y a quelque chose de confondant à penser qu'une vie quelle qu'elle soit puisse disparaître en un éclair sous le coup d'un enchaînement de circonstances malheureux. Mais je vous passe le reste des réflexions qui m'ont occupé l'esprit ce soir pendant mon repas après être revenu de chez le vétérinaire, repas qui ne s'est pas déroulé dans la plus grande des joies. Bonne soirée, et chérissez bien les êtres proches de vous, qu'ils soient humains ou animaux.
  15. Silesius

    [Jeu] 10 mangas avec... (3)

    4) Natsu no Zenjitsu dont le personnage principal, Aoki Tetsuo, est étudiant en art.
  16. Silesius

    Kino no Tabi (séries)

    Adaptations du light novel Kino no Tabi : The Beautiful World écrit par SIGSAWA Keiichi et illustré par KUROBOSHI Kohaku, en cours de parution depuis 2000 (21 tomes à ce jour). Anime de 2003 Titre original : Kino no Tabi : The Beautiful World Studio : A.C.G.T. Nombre d'épisodes : 13 Saison : printemps 2003 Genres : Aventure, Psychologique, Slice of Life Licence française : Kazé Synopsis : L'histoire suit Kino et sa moto parlante Hermes alors qu'ils voyagent de pays en pays afin d'y découvrir leurs populations et cultures, n'y restant jamais plus de trois jours. Staff Réalisateur : Nakamura Ryutaro (Serial Experiment Lain) Script : MURAI Sadayuki (Perfect Blue) Character design : SUGA Shigeyuki Directeur artistique : BANNO Masayoshi Musique : SAKAI Ryo Producteur : OSAWA Nobuhiro Doublage Kino : MAEDA Ai Hermes : AIGASE Ryuji Opening & ending Opening : "All the Way" par SHIMOKAWA Mikuni (paroles de SIGSAWA Keiichi) Ending : "The Beautiful World" par MAEDA Ai Informations supplémentaires : Site officiel : http://kinonotabi.com/ Site de Kazé : http://anime.kaze.fr/catalogue/lodyssee_de_kino Synopsis de Kazé : Films et épisode spécial entre 2003 et 2017 En février 2005 sort le court film Kino no Tabi : Nanika wo Suru Tame ni - Life Goes On. Il se situe chronologiquement entre l'épisode 4 de l'anime de 2003 (qui est un flashback) et le présent de l'anime, et raconte la formation de Kino auprès de son "Maître". En octobre 2005 sort l'épisode spécial Kino no Tabi : The Beautiful World - Tou no Kuni. Sorti en 2007, le film d'une trentaine de minutes Kino no Tabi : Byouki no Kuni - For You offre un compromis de style intéressant entre le style de l'anime de 2003 et celui des illustration originales du LN (j'aurais adoré que l'anime de 2017 reprenne ce style). Anime de 2017 Titre original : Kino no Tabi - The Beautiful World - The Animated Series Studio : Lerche Nombre d'épisodes prévus : 12 Saison : automne 2017 Genres : Aventure, Psychologique, Slice of Life Simulcast : Crunchyroll (http://www.crunchyroll.com/kinos-journey-the-beautiful-world-the-animated-series) PV 1 : https://youtu.be/EKRSIs_FIOg PV 2 : https://youtu.be/ij21njEpveg Synopsis : L'histoire suit Kino et sa moto parlante Hermes alors qu'ils voyagent de pays en pays afin d'y découvrir leurs populations et cultures, n'y restant jamais plus de trois jours. Il s'agit d'une nouvelle version de l'anime, avec un tout autre staff. Il semblerait que certains épisodes seront des reboots de ceux de l'anime de 2003, tandis que d'autres seront des adaptations d'histoires encore jamais adaptées du light novel. Staff Réalisateur : TAGUCHI Tomohisa (Persona 4 the Golden Animation, Twin Star Exorcists °~°) Composition de la série : SUGAWARA Yukie (Overlord) Character design : AMISAKI Ryoko Musique : DEWA Yoshiaki (Nagi no Asukara, Flying Witch, Gamers!) Doublage Kino : YUKI Aoi Hermes : SAITO Soma Shizu : UMEHARA YUichiro Le Maître : Lynn Sou : OGATA Megumi Photo : MINASE Inori Riku : MATSUDA Kenichirou Aibô : OKITSU Kazuyuki Tii (Tea) : SAKURA Ayane Opening & ending Opening : "Here and There" par YANAGI Nagi Ending : "Sato-dama no Tsuki" par YANAGI Nagi Informations supplémentaires : Site officiel : http://www.kinonotabi-anime.com/ Twitter officiel : https://twitter.com/kinonotabianime Visuel supplémentaire :
  17. Houseki, Garo et SGRS que j'aimerais voir continuer dans le tournoi davantage que les autres.
  18. Seiren : j'ai drop. Boruto : pas vu. Classroom of the Elite : avec ses citations de philosophes à chaque début et fin d'épisode (citations n'ayant généralement rien à voir avec le contenu des épisodes) et son absence de finesse et de profondeur, cet anime a tout de l'anime prétentieux. Mahoutsukai : j'ai mis en pause après le quatrième épisode, il y a de fortes chances que je ne reprenne pas. Le manga m'ayant assez vite lassé, j'ai voulu tester l'anime pour lui donner une seconde chance mais rien à faire, je n'accroche pas. Les personnages m'indiffèrent et l'univers ne m'émerveille pas. Tsurezure : certains couples me faisaient bien rire, d'autres m'ennuyaient au plus haut point, du coup j'ai trouvé l'anime très inégal. A Silent Voice : toujours pas vu le film et je ne prévois pas de le voir dans l'immédiat, le manga ne m'ayant pas vraiment enthousiasmé (contrairement au one-shot qui m'avait fait forte impression). Girls' Last Tour : ma bonne surprise de la saison. Je pensais ne pas accrocher (et effectivement le premier épisode ne m'avait pas véritablement séduit), mais j'ai voulu persévérer en matant au moins jusqu'au deuxième épisode avant de décider de drop ou non, et au final j'ai bien accroché. Hormis le premier, j'ai passé de bons moments agréables devant chaque épisode de l'anime.
  19. +1 Made in Abyss que j'ai trouvé assez osef dans les deux premiers tiers de l'anime mais qui s'est rattrapé à mes yeux avec un glorieux dernier tiers, et en particulier son dernier épisode. +1 Kino no Tabi (2017), un anime difficile à juger. Au-delà de la réalisation très différente de celle de l'anime de 2003 et qui a ses forces et ses faiblesses, c'est bien bien les histoires à la narration particulière de Sigsawa et toute leur ambiguïté morale qu'on retrouve dans cet anime, et ça je suis fan.
  20. Detective Conan S22, Gundam IBO S2 et le film SAO : pas vu. Konosuba S2 : autant j'avais trouvé la saison 1 amusante, autant cette saison 2 m'a ennuyé. Princess Principal : le premier épisode m'a avait bien plu (univers + je ne m'étais absolument pas renseigné sur l'anime donc ça a été la découverte totale), puis l'anime a fini par me lasser et au final j'ai drop au bout de 6 épisodes. Juuni Taisen : un début sympathique pour le genre, puis ça a fini par se dégrader sur tous les plans au point que maintenant je trouve l'anime juste mauvais. Houseki no Kuni : j'en attendais beaucoup, j'ai été déçu. Je ne sais pas comment le manga évolue, mais pour le moment l'anime n'a développé aucun thème de façon intéressante et je le trouve très convenu et superficiel. Visuellement c'est toujours très satisfaisant par contre, à part quelques écarts. Vote blanc.
  21. Silesius

    Juuni Taisen [Graphinica]

    Episode 6 vu. Je m'ennuie assez depuis trois épisodes. Les backgrounds des personnages n'étant pas super folichons et les personnages de toute façon pas destinés à durer, les épisodes 4 et 5 m'ont donné l'impression de bouche-trous en attendant le retour de l'action. Cette dernière revient dans l'épisode 6 et relève un peu le niveau mais l'épisode était bien prévisible, au moins concernant le Bélier et le Cheval (le Cheval à cause du titre de l'épisode, et le Bélier parce que son traitement rappelait celui du Sanglier ; en outre, voir le Tigre se bourrer la gueule de façon à première vue tout à fait stupide m'a fait immédiatement supposer que son talent devait être la technique de l'homme ivre). Comme prévu, après une certaine accalmie dans la succession des morts, on frappe un grand coup avec trois morts d'un coup. La prévisibilité ne va sans doute pas aller en s'améliorant, surtout si on prête attention à l'ordre des signes du zodiaque chinois : Sous spoiler, le cercle complet : L'idéal serait bien sûr que Juuni Taisen sorte un plot twist en cessant tout à coup de suivre l'ordre du zodiaque chinois, mais je n'y crois pas. La façon dont les personnages nous sont présentés ne va pas dans ce sens et n'autorise pas vraiment un tel retournement de situation (un plot twist est une possibilité inattendue qui se réalise contre toute attente, pas un non-sens qui contredit tout ce qui a été construit avant). Il n'est en effet sans doute même pas nécessaire de regarder l'ordre du zodiaque chinois pour deviner au moins qui sera le vainqueur de la guerre. Le Dragon et le Tigre sont osef, le Boeuf et le Lapin nous sont montrés comme très puissants et donc feront probablement office de boss à abattre, du coup il ne reste plus que le Rat, qui jouit en plus d'un temps d'apparition important depuis le début de l'anime. Perso je trouve le personnage soûlant avec son côté adolescent dark qui pense avoir tout compris du monde, mais bon, tant pis, je me suis résigné à l'idée que j'allais devoir le supporter jusqu'à la fin.
  22. Silesius

    [Jeu] 10 mangas avec... (3)

    Je pense que le cas Baccano! devrait passer. La bonne manière de savoir si une histoire a des personnages principaux c'est de se demander s'il y a des personnages secondaires qui se définissent par rapport aux premiers, or je ne vois pas vraiment de personnages secondaires dans Baccano!, et donc pas vraiment de personnages principaux, mais juste "des" personnages (même Isaac et Miria, qu'on voit beaucoup, ne sont pas les protagonistes de l'anime). Pour donner un exemple, le prof aux cheveux blanc/gris dans Made in Abyss se définit comme personnage secondaire par rapport à Riko, personnage principal, au vu de la relation de soutien en arrière-plan qu'il a envers elle, et réciproquement sa présence plus ou moins effacée et son absence d'existence pour lui-même en tant que personnage définissent Riko comme personnage principal. Je me souviens pas avoir vu un tel jeu de relation entre des personnages de Baccano! Enfin bon, en dernier lieu c'est à Men de trancher. 1) ou 2) Isekai Shokudou. Chaque épisode est divisé en deux histoires indépendantes d'une douzaine de minutes, et chaque histoire introduit et suit le regard d'un nouveau personnage qui va découvrir le restaurant. Le cuisinier et la serveuse, bien que présents dans tous les épisodes, ne peuvent pas être considérés comme les protagonistes de l'anime vu que ce dernier ne se focalise pas sur eux mais sur les impressions de chacun des personnages qui visitent le restaurant.
  23. Silesius

    Kino no Tabi (séries)

    Attention, pavé en approche. Episode 2. Ce deuxième épisode traitant une histoire qui avait déjà été adaptée dans l'anime de 2003, fatalement une comparaison entre les deux anime allait avoir lieu. Mon tout premier ressenti à la fin du visionnage de ce deuxième épisode a été, en toute franchise, la déception. Je me suis dit "quelle boucherie", tant pour ce qu'il se passe dans l'histoire elle-même (Kino qui initie une guerre civile) que pour le traitement de la narration, des personnages et des enjeux de l'histoire. Il y avait dans cet épisode une grosse sensation de rush par rapport à l'anime de 2003, qui consacrait à cette histoire deux épisodes, au lieu d'un seul par histoire habituellement. La version du récit du Colisée de l'anime de 2003 était en effet beaucoup plus fournie en éléments qui présentaient le pays et les personnages, et expliquaient en plus davantage le comportement de Kino. Je me suis demandé pourquoi il y avait de telles différences entre la série de 2003 et l'actuelle, et je suis donc allé jeter un oeil au chapitre du LN. Il se trouve que tous les éléments figurant dans l'anime de 2003 et pas dans celui de 2017 ne sont pas des omissions de ce dernier, mais bien des ajouts de la première série. En d'autres termes, la série de 2003 a ajouté beaucoup d'éléments originaux à l'histoire, la série de 2017 étant quant à elle plus proche du LN. Eléments propres à l'anime de 2003 : L'anime de 2003 développait davantage également les combats de Kino. On la voyait courir, sauter, faire des roulades, esquiver en tournant sur elle-même, s'abriter derrière les monticules présents dans l'arène... La série de 2017 la montre beaucoup plus statique et expéditive. J'invite tout le monde qui regarde la série actuelle à visionner en parallèle, pour cette épisode du Colisée, l'adaptation de 2003 (ça concerne les épisodes 6 et 7). C'est assez intéressant de comparer les deux versions. Je te le suggère en particulier, @Papy, puisque tu as apprécié ce deuxième épisode et a priori pas encore vu l'épisode 3, tant que c'est encore assez frais dans ton esprit. Je pense que tu pourrais trouver la comparaison intéressante. ^^ Cela dit, si l'anime de 2017 est plus proche du LN que celui de 2003, et propose donc une adaptation plus fidèle et honnête, il n'est pas pour autant une très bonne adaptation. L'épisode actuel omet un certain nombre d'éléments qui par leur absence modifient la présentation de Kino en tant que personnage, qui passe pour très froide et prompte à organiser des meurtres de masse sans raison. C'est vraiment dommage et je trouve ça problématique pour essayer de comprendre le personnage. Le LN, bien que n'insistant pas particulièrement dessus, mentionne bien que Kino constate la misère du bas peuple du pays lorsque le garde la conduit à sa chambre. Cet épisode 2 fait un très mauvais travail à ce niveau-là : non seulement il ne montre pas que Kino porte une quelconque attention à ce qui l'entoure, mais en plus il n'essaie même pas de nous présenter le contexte, à nous spectateurs (c'est à peine si on voit un mendiant une demi-seconde au coin de l'écran...). L'épisode aurait vraiment dû s'attarder un minimum là-dessus pour bien montrer qu'il y a de grosses inégalités dans ce pays. Les combats dans le LN n'étaient pas tous développés, mais un de ceux qui l'étaient aurait particulièrement gagné à l'être dans ce deuxième épisode. Il s'agit du deuxième combat, contre l'espèce de ninja. Il lance des boomerangs acérés qui tranchent par derrière la cible si celle-ci s'est simplement contentée de les esquiver la première fois. Cette façon de combattre bien précise n'est même pas exposée dans l'épisode (on ne voit pas les lames revenir), et Kino vainc son adversaire en deux secondes en lui tirant simplement dessus (il avait une armure, donc il a juste été immobilisé en ayant le souffle coupé). Dans le LN, elle remarque la particularité des armes de son adversaires, lui tire directement dessus ce qui l'étourdit à cause du choc sur son armure, mais surtout esquive les lames qui revenaient par derrière et, constatant qu'elles se dirigeaient donc vers l'envoyeur qui n'était plus en mesure de les réceptionner et risquait donc de se faire trancher possiblement mortellement, lui tire sur la jambe pour le faire fléchir et ainsi esquiver les lames qui revenaient en direction du haut de son corps. Bref, elle a fait en sorte de le sauver. Je pense que l'épisode aurait vraiment gagné à nous montrer cela afin de nuancer un peu la fin de l'épisode. L'épisode a également omis certains éléments de la déclaration de Kino après avoir tué le roi, lorsqu'elle promulgue sa loi, et cela modifie drastiquement la vision qu'on peut avoir du personnage. Dans le LN, Kino dit que seuls les citoyens doivent s'affronter pour devenir roi, et pas "tous les citoyens". En effet, ce pays divise sa population en deux catégories (l'anime de 2017 insiste peu sur cet aspect tandis que l'anime de 2003 le faisait, à raison) : d'un côté les citoyens qui vivent dans le confort (ceux qui sont dans les gradins et qui ont un goût pour les combats à mort), et de l'autre les esclaves pauvres et qui n'ont aucun droit. La loi que promulgue Kino ne s'applique donc qu'aux citoyens, avides de sang, et pas aux esclaves. Kino précise en outre que si un citoyen s'attaque à un esclave, il est disqualifié et déchu de ses droits : les esclaves sont donc mis hors de danger. Enfin, Kino dit également que ceux qui ne veulent pas participer peuvent le faire, mais que dans ce cas il sont déchus de leur citoyenneté. Au final, Kino laisse à chaque citoyen le soin de décider s'il vaut la peine de s'entretuer pour devenir roi d'une population où il n'y aura plus un seul citoyen pour le soutenir mais juste des esclaves qui l'écraseraient donc en nombre, ou s'il vaut mieux plutôt renoncer à son goût pour les tueries et rester en vie, quitte à ne plus avoir de privilèges. On est loin de la Kino tendance sociopathe que montre l'anime de 2017, tout de même. J'ai donc un avis un peu mitigé sur ce deuxième épisode. Ayant appris qu'il était plus fidèle au LN que l'adaptation de 2003, j'ai pu écarter facilement la déception que j'avais ressentie en comparant les deux adaptations, car cette comparaison n'a pas vraiment lieu d'être, l'anime de 2003 ayant décidé de faire assez largement oeuvre originale. Cependant, bien que plus proche du LN, l'épisode actuel n'en offre guère une bonne adaptation en supprimant beaucoup trop éléments important relatifs à la présentation du personnage de Kino, et donne une grosse sensation de rush et d'appauvrissement par rapport au matériau original. Je voudrais maintenant revenir un instant sur le personnage mystérieux de la veuve à la carriole. Comme la plupart des gens qui ont regardé l'anime ou lu le LN, ce personnage m'interroge. Il est difficile à saisir. Pourquoi avoir dit à Kino que le pays du Colisée était un pays "magnifique" alors qu'elle y avait perdu son mari ? Je vois deux possibilités d'interprétation à cette affirmation étrange. La première n'est que pure spéculation de ma part et n'est soutenu par aucun élément solide dans le récit. Je me suis demandé si la femme n'était pas allée dans ce pays en toute connaissance de cause en compagnie de son mari pour se débarrasser de ce dernier, qui lui aurait été ignorant des coutumes du pays vers lequel ils se dirigeaient. Ayant obtenu ce qu'elle désirait (être désormais veuve car son mari l'a épargnée, puis est mort au combat suivant), et étant un chouia psychopathe sur les bords, elle aurait alors dit à Kino, tout à fait sincèrement, qu'elle a trouvé le pays magnifique. Ce serait sacrément tordu, mais ça pourrait expliquer pourquoi Kino, après les événements du Colisée, est si énervée en se remémorant sa rencontre avec cette femme : elle se serait fait avoir par une détraquée, et sa colère serait tournée autant contre cette femme qui l'a manipulée que contre elle-même qui l'a ingénument crue et s'est ainsi jetée dans la gueule du loup. L'autre explication aux paroles de la veuve que je pourrais essayer de trouver est moins cruelle et plus ironique. Il s'agirait d'interpréter ses paroles à la lumière de la conception du monde de Kino que cette dernière résume dans la phrase-devise de l'univers de Kino no Tabi : "Le monde n'est pas beau, en conséquence il l'est". Le pays du Colisée n'avait en effet rien de magnifique, mais c'est justement à cause de cela qu'il est magnifique. Cela pourrait expliquer également l'énervement de Kino lorsqu'elle se souvient des paroles de la veuve après le Colisée : elle serait en colère cette fois-ci pas contre la femme mais seulement contre elle-même, qui s'est fait piéger par sa propre conception du monde. Je comptais aussi écrire mon avis sur les épisodes 3 et 4, mais je vais m'arrêter là pour ce soir. Je crois que j'ai assez écrit, et ma connexion fait en plus quelque peu des siennes donc il est plus sage que je remette ça à plus tard.
  24. Silesius

    [Jeu] 10 mangas avec... (3)

    7) Isekai Shokudou
  25. Silesius

    Topic Wii/Wii U/Switch

    Le studio Atlus (séries des Shin Megami Tensei, Persona, Etrian Odyssey) a révélé aujourd'hui que le SMT annoncé depuis janvier dernier sur Switch à l'occasion des 25 ans de la série est bien Shin Megami Tensei V. Teaser trailer sorti aujourd'hui, assez avare en informations : Traduction anglaise du texte qui apparaît dans la vidéo : Description du teaser trailer par Atlus : Source : http://personacentral.com/shin-megami-tensei-v-announced-nintendo-switch-teaser-trailer/ La vidéo teaser sorti en janvier dernier pour annoncer un SMT sur Switch : Pas plus d'informations pour le moment (date de sortie au Japon, localisation...).
×