Jump to content


Shichibukai

Members
  • Content Count

    1594
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Shichibukai last won the day on September 19 2019

Shichibukai had the most liked content!

Community Reputation

354 Excellent

About Shichibukai

  • Rank
    Empereur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je vois de plus en plus la citation d'Oda sur la défaite de Kaido venir, mais je pense que vous avez pas vraiment compris le sens de la phrase. Quand Oda disait cela, ce n'était pas dans le sens "Luffy vaincra Kaido autrement que par un coup de poing", mais plus dans le sens "Kaido est très fort, je ne peux pas le faire vaincre par Luffy par un simple concours de force qui se termine sur une grosse attaque de Luffy" Vous vous êtes arrêté à la partie sur le coup de poing, pensant que ça voulait dire que Luffy allait le battre par une autre technique alors qu'Oda voulait certainement dire qu'il voulait trouver un moyen logique à ce que Kaido puisse perdre face à Luffy, cette solution on l'a eut : - Les Fourreaux rouges - Les Supernovaes - Yamato - L'éveil du Haki de l'armement et des rois - L'éveil du fruit de Luffy Tout ça amène à la chute de Kaido, donc non, Oda n'a pas trahit les lecteurs ou que sais-je, il voulait trouver un moyen logique à la défaite de Kaido et il l'a plutôt bien mis en place. En ce qui concerne le chapitre, ça a l'air d'être du tout bon, on s'approche enfin de la fin de l'arc et ça c'est cool. Par contre, je pense pas qu'on aura un gros flashback sur Kaido, ce qui me déçoit un petit peu, mais c'est pas non plus un drame.
  2. Oui fin après y a quand même une différence entre être critique et être rude envers l'oeuvre. Je veux bien qu'on soit critique envers ce chapitre qui s'attarde sur des choses peu intéressantes(et à vrai dire je le suis également), mais dire que les récents chapitres ont été moyens ? Ca reste quand même un tout petit injuste quand on sait que ça fait depuis 4/5 chapitres que le rythme a bien augmenté et qu'Oda a proposé pas mal de bonne chose. Après chacun son avis j'imagine, mais je pense que certains devraient faire une petite pause de One Piece, c'est ce que j'avais fais à Punk Hazard que je trouvais assez moyen dans son ensemble (Encore aujourd'hui d'ailleurs), j'ai arrêté OP puis j'ai repris quand c'était vers la fin et c'était tout de suite un peu plus agréable que de suivre quelque chose qu'on aime pas ou qu'on ne comprend pas encore (Parce que bien évidemment avec Oda tout va prendre sens à la fin de l'arc avec énormément de révélations). _____________________ En ce qui concerne le chapitre maintenant, j'ai un peu soufflé quand j'ai vu les premiers spoils, mais le chapitre a l'air un peu plus varié, j'avais peur que l'action soit totalement stoppé pour faire un focus sur Raizo, mais en vérité c'est un 50/50 entre le combat de Luffy et le reste, c'est un chapitre de transition pour mettre (encore) les choses en place. Je suis toujours pas fan du fait de perdre autant de temps sur ça, mais bon, c'est un défaut d'écriture qui m'insupporte un peu dans le manga en général, c'est pour ça que les arcs durent aussi longtemps parfois pour rien, ralentissant le rythme, ce qui a d'ailleurs un impact sur beaucoup de détails dans le manga, du genre : Ou est passé Denjiro ? Depuis 50 chapitre le personnage a totalement disparu alors qu'on a eut droit à des focus sur Raizo et son combat depuis le début de la bataille. Pas très fan en plus du côté "Ouai Raizo en fait il avait prévu de prendre de l'eau parce que la dernière fois tout était en feu" ? Meh ok, ca vient pas de nulle part, mais j'ai un peu l'impression que Oda a créé tellement d'intrigues parfois un peu inutiles (Comme le fait que le château soit en feu) qu'il essaye un peu de recoller les bouts. Hâte de voir un peu plus d'info autour du chapitre, mais aussi un peu hâte que le combat contre Kaido se termine histoire de voir ce qu'il se passe dans le monde de OP + de voir autre chose tout simplement.
  3. Je crois que tu as raté le coche sur les intentions d'Oda sur ce combat. Ce n'est pas une question d'aimer ou pas la légèreté ou de revenir au One Piece d'antan, en fait c'est bien l'inverse. Luffy par son éveil à atteint un stade quasi-divin au point d'atomiser le 4e mur allant jusqu'à changer le style graphique du manga. On est pas dans une situation ou Luffy fait l'idiot et Kaido se fait ridiculiser de manière incohérente comme Big Mom a déjà pu en souffrir précédemment avec un Franky qui lui roule dessus alors que dans la réalité des faits, Big Mom aurait pu instantanément tuer Franky à ce moment là. Le but c'est pas de se fendre la poire et de mettre le cerveau de côté pour pas réfléchir à ce qui est en train de se passer, non là, le but de la scène c'est pour au contraire démontrer la puissance du personnage principal qui est tellement devenu puissant, qu'en effet, il désamorce totalement la situation. On peut critiquer Onigashima sur son manque de tension à plusieurs reprises, genre par exemple le retour de Kinemon après son sacrifice qui pour le coup foire le drama autour de cette scène avec Momo. Là ça n'a pas tellement de sens, c'est fait exprès, Luffy est la "réincarnation" (On sait pas encore si c'est direct ou indirect) de JoyBoy et surtout de Nika le Dieu du Soleil qui représente la liberté et la joie. C'est ça qui est génial d'ailleurs, alors que dans d'autres Shonen ce genre de Power Up passe par une mise en scène très shonen avec le personnage qui perd le contrôle et qui devient ténébreux, là Oda prend les codes à contre-pied avec une démonstration de puissance qui passe par l'humour. Après c'est évident que les prochains combats seront beaucoup plus serrés et tendus pour Luffy, il va pas rouler sur Barbe Noire. Comme d'ailleurs c'est évident qu'au prochain chapitre, Kaido va sortir sa carte maitresse (Certainement l'éveil lui aussi) pour donner un combat serré à Luffy jusqu'à l'attaque finale. Faut juste voir les 2 derniers chapitres comme des chapitres ou Oda dévoile la nouvelle puissance de Luffy, comme on en a pour tous les Shonen dés que le héros a un Power UP.
  4. Non, le changement de fruit c'est au moins jusqu'à Dressrosa par contre. Si on se rappelle bien de l'arc, Doflamingo avait lui aussi pointé du doigt le fait que Luffy arrivait à faire choses que son propre fruit ne pouvait expliquer, notamment réussir à rendre son corps flexible malgré le Haki, ce qui maintenant s'explique avec son Zoan. Donc déjà rien qu'à Dressrosa Oda avait cette idée en tête (Ce qui fait quoi ? Plus de 5 ans maintenant) Personnellement je pense qu'il en a eut l'idée vers l'arc des Hommes-poissons ou l'on retrouve quand même pas mal d'indices sur Joyboy avec notamment Skypia mais je pense qu'à l'époque c'était trop tôt pour y penser (Même si ça m'étonnerait pas qu'il ait eut l'idée depuis le début). Je comprends pas la remarque de "Pourquoi on nous l'a jamais dis avant" ? Bah parce qu'on nous le dit maintenant ? La notion de Nika est assez soudaine mais on sait que c'est quelqu'un qui est très lié avec Joy Boy (Voir est Joy Boy mais faudra voir les explications d'Oda par rapport à Nika) et lui on nous en parle depuis longtemps donc je vois pas le problème. Je pense pas que ça soit si soudain que ça ou que Oda a improvisé, par exemple, le fait que les Zoan aient une conscience on le savait pratiquement déjà parce que si on remarque bien toutes les armes ayant mangées un Fruit du démon, ce n'était que des Zoan, jamais des logia ou des paramecia, donc on pouvait déjà penser que la seule possibilité pour Vegapunk de créer des armes avec des fruits du démon, c'était d'implanter cette conscience dans l'arme pour qu'elle puisse utiliser le Zoan. Non pour moi la question principale autour de cette révélation c'est plutôt de comprendre l'origine même des fruits du démon ? Si Nika est une personne qui a existé il y a 800 ans, est-ce que les fruits du démon ne conservent pas, généralement, des entités/capacités qui ont par le passé existées. Mais ça on l'apprendra quand Oda nous expliquera toute l'histoire oubliée, Nika, Joy Boy etc...
  5. Je vois pas tellement l'incohérence dans l'histoire, comme souligné au dessus, on nous a déjà montré que c'était assez flou même pour les membres du Gorosei. Je pense juste qu'il y a 800 ans ils ont changé le nom de ce fruit, qu'avec le temps le savoir s'est plus ou moins perdu, jusqu'à même oublier le nom remplacé du fruit et qu'ils ont fait le rapprochement que très récemment. Pourquoi que très récemment du coup ? Pour moi je pense qu'il n'y a pas de hasard dans le changement d'attitude du gouvernement qui fait maintenant le lien entre le Nika nika no mi et Luffy : pour moi c'est Shanks qui leur a dit, ça expliquerait ça venu devant le Gorosei, ça expliquerait d'ailleurs de qu'il parlait quand il disait "Cet homme". Je ne crois pas à la théorie du Shanks Mastermind maléfique, par contre je suis entièrement convaincu qu'il savait tout du One Piece et qu'en réalité il cherchait Joy Boy pour réaliser la rêve de Roger, d'où aussi le fait qu'on a insisté sur le fait que Shanks pleurait quand Roger lui a tout raconté sur le One Piece (Parce qu'il réalisait que Roger ne pouvait pas achever sa quête). Je suis à 100% que de base il cherchait Ace pour lui donner le Nika Nika no mi, d'où le fait qu'il soit resté si longtemps à East Blue pour un pirate de son niveau, ça serait assez ironique qu'il n'ait jamais réussi à le trouver alors qu'il était sur la même île et que Luffy ait arraché son propre destin des mains de Shanks. Pourquoi Shanks l'aurait dit au Gorosei ? Encore une fois je ne pense pas que Shanks soit un antagoniste, mais je pense qu'il fait ça pour provoquer une guerre contre le gouvernement parce que c'est surement nécessaire à la réalisation du One Piece. Est-ce que lorsque Barbe Noire disait qu'il n'allait pas laisser la marine récupérer quelque chose, ce n'était pas du Nika Nika no mi dont il parlait ? Du coup au contraire tout match dans cette révélation, on comprend mieux ce délire de forme, les différentes propriétés du fruit etc... plus qu'à en savoir plus sur ce Zoan mais pour le coup je trouve que c'est une excellente révélation et un excellent chapitre.
  6. C'est certainement l'occasion pour Oda de développer le flashback de Kaido qu'on a toujours pas eut. Il va certainement tabasser le boss du CP0 pour avoir interrompu son combat et Oda nous expliquera certainement d'où lui vient ses motivations sur un FB de 3-4 chapitres. J'imagine que Luffy se relèvera juste après pour commencer le Round Final avec une nouvelle technique/forme.
  7. Je ne pense pas que Big Mom tombe sur ce chapitre, mais je pense que c'est la fin du combat pour les 3. Je pense que Big Mom va quitter l'île soit par l'aide de ses enfants, soit juste après ce combat, mais ça me paraît évident que les 2 supernovaes ne peuvent pas descendre un Yonko avant même Luffy, c'est lui le héros, c'est lui qui doit faire l'impossible, ça serait totalement anticlimactic que Big Mom tombe avant Kaido. Cette fin de combat me rassure aussi sur le fait que lorsque l'on reverra Linlin à Elbaf (Parce que bon, je pense qu'elle est beaucoup trop lié à l'île pour ne pas y être), ça ne sera pas pour un combat vu qu'elle sera possiblement dans un sale état (Si Elbaf se passe pas longtemps après Wano). Maintenant faut savoir comment ça peut se dérouler, est-ce qu'elle va prendre en retraite avec l'arrivée des renforts qui se trouvent sur Zou ? Est-ce que Denjiro va prêter main forte à Kid et Law qui sont dans un sale état eux aussi pour la faire fuir ? Faudra voir mais j'ai en tout cas un gros doute sur sa défaite.
  8. Chapitre qui a l'air pas mal et qui remet un peu en ordre les personnages et ou ils en sont avant le combat final. Depuis le début de Wano ça me paraît évident que Big Mom reviendra à Elbaf donc je la vois pas perdre et j'ai l'impression qu'on part sur ça avec surement Kid et Law qui vont réussir à la faire partir en retraite. En ce qui concerne Zoro avec les images ça me paraît évident que nous ne sommes plus sur le plan réel, mais dans sa tête et qu'il est en train de se battre avec la mort. Je me demande d'ailleurs si en fait Zoro n'a pas été récupéré par Brook et Robin et qu'il s'imaginerait, dans les vapes, cette image de la mort qui ressemble quand même vachement à Brook. De souvenir on connaît pas trop leur position mais la dernière fois qu'on les a vu ils étaient au centre du château quand ils ont croisé Yamato. En tout cas hâte de voir ce que Oda nous réserve avec ça, est-ce que ça serait pas l'occasion aussi de nous montrer son lien avec Ushimaru (Que je soupçonne d'être soit son oncle soit son grand-père vu que d'après Oda ce n'est pas son père mais que "Oulala ils se ressemblent beaucoup hein ?") de façon un peu subtile un peu comme Kakashi après son combat contre Pain, quand il revoit son père, ça collerait beaucoup d'ailleurs avec Zoro qui est bien lié à la spiritualité et à la mort. + Il serait temps de finir les intrigues secondaires comme Hyori et Raizou.
  9. Chapitre qui a l'air encore une fois excellent. Je suis un poil déçu du combat de Sanji, concrètement je trouve qu'il y a un problème de découpage et de rythme (Et c'est pas le premier combat à souffrir de ce problème dans cet arc), Sanji vs Queen aurait dû se terminer avec les premières pages de ce chapitre, consolidant l'impact de l'attaque de Sanji et mettant en scène dans un seul et même chapitre un bon final. Le dernier chapitre je pensais que le combat allait continuer parce que justement on ne voyait absolument pas l'impact du coup de Sanji, on pouvait se dire "Bah du coup il se passe quoi ? C'est un Finish ou ça va continuer ?" quelque chose qu'on ne retrouve pas dans ce chapitre avec King parce que la double page est magnifique et qu'on voit très bien, notamment par l'aile découpé de King, que c'est bon, c'est terminé Zoro a gagné (Sans oublié les flashback etc...). Sanji vs Queen ça me rappelle énormément le combat de Jinbe et Who's Who qui se termine sur un coup quasi lambda qui met ce dernier K.O et on pourrait aussi citer Franky vs Sasaki qui s'était un peu terminé comme ça. Sanji vs Queen était intéressant uniquement à cause du dilemme et de l'évolution de Sanji, sinon, on va pas se mentir, Queen n'a pas été très brillant, oui il est fort c'est un 2e commandant, mais au final il a montré quoi ? Il balance des lasers, il a envoyé Sanji dans le décors avec ses bras mécaniques, en terme de combat pur c'était pas exceptionnel, heureusement que Sanji a eut tout un développement pendant le combat. Enfin, le rythme c'est un peu pareil, j'ai cette impression qu'Oda a du mal à sortir de sa zone de confort au fur et à mesure que les adversaires et les enjeux deviennent plus important, au début du chapitre on a Sanji qui tombe de fatigue, encore j'ai l'impression que c'est la limite de la régénération de Sanji qu'Oda nous introduit (Certainement que Sanji, même quand son exosquelette fait son travail, doit voir sa stamina diminuer, ce qui fait qu'il ne peut pas tanker à l'infini ce qu'on a vu ce qu'il était capable d'endurer), mais un peu comme Zoro vs Killer, j'vois pas tellement pourquoi Sanji tomberait K.O là. Oda veut nous donner l'impression que c'était une bataille intense alors que ça n'est pas le cas, Sanji a, sur le papier, surclassé Queen dans chaque chapitre : du moment ou il a eut son Power Up c'était terminé. Le combat était globalement cool, mais comme je l'ai dis, c'est surtout Sanji et son développement qui a carry tout ça. Ce problème de rythme on le revoit un peu avec le combat principal de ce chapitre : King vs Zoro, mais cette fois ça m'a un peu fait penser à Katakuri vs Luffy. C'est à dire que pendant tout l'affrontement, c'est un véritable no diff de l'adversaire, qui se fait absolument pas toucher de tout le combat, puis d'un seul coup Power Up, Zoro "débloque" son Haki des rois et arrive à revêtir ses lames, à partir de ce moment là c'est finito merci au revoir on ferme les rideaux. Le pompon c'est littéralement le moment ou Zoro dit, à raison, qu'il doit faire vite parce qu'il atteint ses limites et là King lui répond : "Oui moi aussi j'atteint mes limites" PARDON ?!!! Sans compter le coup final, si on compte tous les coups vraiment encaissés par King, il a du se faire toucher 4 fois, une fois quand Marco annonce Sanji et Zoro, une fois ou Zoro arrache un bout de son masque et deux fois dans ce chapitre. Encore je suis gentil parce que lorsque King dit qu'il a atteint ses limites il s'est pas encore pris le 4e, mais non King ou Arbel ou ce que tu veux, tu n'as pas atteint tes limites normalement. Quand tu vois Zoro avec 20 os brisés qui tranche Kaido juste après ou même quand tu vois tout ce qu'il s'est pris avant de quitter le toit, je vois pas comment Oda peut essayer de nous faire avaler que des King et Katakuri se font épingler aussi rapidement alors qu'à ce niveau t'es censé être un monstre en endurance, comme Luffy, comme Zoro et comme Sanji via son power up maintenant. Alors oui je comprends le but d'Oda dans ces combats, le truc c'est de voir que Luffy passe un palier contre Katakuri et qu'il rentre dans une autre cour, comme Zoro contre King comme Sanji contre Queen, je trouve pas ça si incohérent que ça parce que je vois ce que Oda essaye de raconter, de par l'éveil de leurs capacités Zoro et Sanji ont égalé voire surpassé le titre de 1er et second commandant d'un empereur, mais je trouve que ça fait quand même tâche en terme d'exécution, même si encore une fois, je trouve que le combat de King et Zoro fait partie du Top 3 sans discussion de ses affrontement avec Mr1 et Ryuma (Beau clin d'oeil à ce dernier d'ailleurs), bref voilà c'était un peu mon petit "coup de gueule" même si j'apprécie bien ce chapitre et tout l'arc globalement qui doit faire partie de mes préférés.
  10. Bien évidemment que Aoyama se rapproche plus de Deku que Shigaraki dans les faits, sauf que le parallélisme s'arrête là. Le parallèle entre Gaara et Naruto était fort parce qu'il était travaillé et que Gaara était plus qu'une simple victime qui n'avait pas le choix, c'était clairement une version de Naruto qui n'aurait pas trouvé son Iruka, c'était d'autant plus fort à travers le caractère d'un Gaara et surtout après son évolution au cours du manga (Même si bon, à partir de Shippuden le personnage disparaît malheureusement après son arc de sauvetage). Et c'est exactement ça qui manque avec cette intrigue du traître, oui c'est une victime d'AFO, oui bien sûr que Deku va voir en lui ce qu'il aurait pu devenir sans Allmight (D'ailleurs y a une "théorie" très intéressante, même si elle se base sur rien, comme quoi la mère aurait refusé ce que les parents de Aoyama ont accepté, d'où le fait qu'elle soit si émotive avec son fils, ou un délire dans le genre en tout cas je l'avais vu passé sur Twitter), c'est certainement pour ça que Deku va l'excuser etc... C'est là où je trouve que la résolution de cette intrigue est plate, le coup du Deku qui aurait déraillé aurait été intéressant si Aoyama assumait pleinement son rôle et avait joué un double jeu. Sauf que là, vu qu'il a été menacé, qu'il n'a jamais été si efficace que ça dans les plans de AFO, bah du coup je vois strictement pas la différence entre lui et un Nomu, d'ailleurs AFO le dit (Et ça m'a bien énervé), au final Aoyama n'a pas d'importance s'il fait son job ok, sinon bah tant pis. C'est là ou on passe d'un potentiel Gaara (Même si pour moi c'est clairement Shigaraki, d'ailleurs on a même le cliché avec Deku enfant qui rencontre Tenko à la fin de la guerre) à un des 3 randoms ninja du Son à l'examen des Chunin qui se font péter la bouche pendant tout l'arc. Gaara pour reprendre la comparaison, tout son développement permettait de le rendre plus attachant, de comprendre son personnage, de comprendre que c'était plus de la faute du monde Ninja et de leur vision. Aoyama lui, était déjà plus ou moins attachant, ce twist explique certaines scènes du manga, mais ça n'explique pas, en tout cas jusqu'à maintenant, le caractère du personnage. Alors oui, y a le truc avec les sans-alters, sauf que comme je l'ai dis, c'est tragique, mais c'est pas le plus grand des problèmes dans l'univers de MHA, c'est même un problème qui a tendance à disparaître, ce n'est donc pas quelque chose que Deku peut régler, au contraire le problème dans la société de MHA c'est plus le fait qu'il y a de plus en plus de pouvoirs qui sont trop puissant et que ça risque de mettre en danger l'humanité un jour. Même si le thème des Sans-alters étaient développés, le fait qu'Aoyama soit forcé par ses parents et se soit déjà mis à pleurer 50 litres de larmes avant même de se faire choper rend cette intrigue décevante, il n'y a pas de remise en question sur la vision du lecteur ou des personnages, Aoyama va s'en vouloir et va vouloir se racheter très certainement, mais avec ce twist je me suis pas assis sur mon siège en me disant "Ah bah ouai... j'avais pas vu les choses comme ça", non, c'est téléphoné, on sait tous qu'il va se faire pardonner. Ca me fait penser à la fin d'Harry Potter avec Malfoy quoi (Et encore il avait fait bien pire lui), au final tu te dis que c'est pas un mauvais bougre et ça s'arrête là. Et je faisais pas partie de ceux qui pensaient que ça allait être Ochaco ou Kirishima, moi j'aurais trouvé ça beaucoup plus intéressant que ça soit bien Hakagure la traître et qu'elle en soit totalement consciente de son propre chef (Déjà pour la développer), qu'elle ait aidé AFO pour qu'il lui retire son alter parce que justement là on aurait pu avoir un autre angle sur les alters/sans-alters, avec un Deku qui a toujours rêvé d'être un héros et une Hakagure qui elle aurait toujours voulu naître sans son alter parce que c'est un poids, quelque chose qui a été peu développé (Vaguement avec Spinner), ça aurait pu faire réfléchir la Classe A pour qu'ils se disent "Ah bah ouai on a jamais fait attention à elle ni à ce qu'elle ressentait et ça nous a explosé à la gueule", ça aurait été assez prévisible, mais ça aurait été intéressant à développer. Là, à part un serrage dans les bras je vois pas tellement ce que ça va changer. Naruto en combattant Gaara s'était rendu compte de la chance qu'il avait eut dans son malheur, ce qui rend la révélation sur la montée en rang de Gaara au début de la deuxième partie, bien plus touchant vu que Gaara à réussit à atteindre le rêve de Naruto. Alors je me doute pas qu'avec Horikoshi, il va réussir à exploiter ça et à pondre des moments poignants avec un Aoyama qui va bien se sacrifier au bout d'un moment pour se racheter (Et d'ailleurs, outre la déception de la révélation, les chapitres sont bien dessinés et bien écrits y a pas de problèmes là-dessus), mais ça reste, je trouve, un coup manqué et quelque chose qui aurait pu être bien mieux amené (Après c'est pas terminé on sait jamais).
  11. L'un veut devenir le plus grand héros que l'histoire ait connu, l'autre la menace ultime. L'un a All for One l'autre One for all. Tous ont un mentor l'un donnant de bonne foi son pouvoir à la nouvelle génération, l'autre voulant absorber son élève. Quand je dis que c'est Deku tombé dans les mains de AFO c'est pas concrètement, c'est du point de vue symbolique, c'est clairement montré à travers le manga et encore plus pendant la guerre, que Shigaraki et Deku sont deux faces d'une même pièce. Deku est l'enfant bercé par les exploits d'Almight au point d'en devenir son élève, Shigaraki lui est l'enfant tout aussi niais que Deku qui est tombé dans les mains de AFO et a été totalement instrumentalisé pour en faire un hôte. C'est implicité que sans l'un l'autre n'a pas tellement de raison d'exister, en tout cas à travers leurs alters, c'est très Shonen le côté "Pouvoirs/héros/volontés qui passent de génération en génération jusqu'à la mort du grand méchant". Shigaraki est la némesis de Deku, pas Aoyama qui n'a que son passif de sans alter de commun. Mais au final, AFO a fait des victimes depuis le début du manga, les nomus sont un parfait exemple, ce sont tous des expérimentations de AFO qui sont de base des gens qui ont été pour la plupart trompé. Aoyama n'est qu'une victime en plus, comme Nagant a aussi été trompé par AFO etc... Quant au problème de société dans MHA tu te trompes, les sans-alters ne sont pas un problème ou plus justement, ils ne seront plus un problème bien longtemps. C'est de plus en plus rare, même de la génération de Deku, d'être un sans-alter au point ou il n'en n'existera plus dans pas si longtemps que ça. Le problème de la société bâti entre autre par Almight c'est surtout par rapport à la dépendance des citoyens aux héros et à la dépendance des héros par rapport à un leader au dessus de tout qui ferait la pluie et le beau temps. C'est pour ça que lorsque Deku revient il dit que ce n'est plus l'histoire qui racontera comment il est devenu le plus grand des héros, mais comme toute la classe A l'est devenu. Almight lui avait sans le vouloir engendré un système malsain ou les héros se reposaient sur leur laurier, d'où la situation actuelle. Et ce commencement, il a eut lieu avec la guerre en grande partie à cause de Shigaraki, que Deku va devoir arrêté d'une meilleure façon que ne l'avait fait ses prédécesseurs avec AFO, ce qui renforce encore plus le lien entre les deux personnages. C'est pour ça que le rôle de Aoyama en tant que traître n'a pour l'instant qu'un maigre intérêt et surf sur des thématiques qui m'ont l'air assez bouchées en terme de développement. Ca aurait été intéressant si à la limite il était conscient de cette traîtrise et l'acceptait pleinement. Là c'est difficile de ne pas l'excuser et ce n'est pas tellement crève-cœur principalement parce qu'il n'a pas fait tant de victimes que ça, mais aussi parce qu'au final bah ça reste un bon gars quoi.
  12. Oui sauf que non. Yuga n'est pas ce que Midoriya aurait pu devenir s'il avait rencontré All for One, ce rôle là c'est clairement Shigaraki qui l'a dans le manga, Yuga lui n'est qu'un pion. Cette réflexion sur la société et les méthodes de Deku, il les travail déjà depuis la fin de la guerre comme on a pu le voir avec ses prédécesseurs. D'autant plus que la thématique des sans alters ont l'a tout de même bien travaillé avec Deku et ça jusqu'à maintenant, il n'y a pas vraiment besoin d'un autre personnage puisque la thématique d'un sans alter est travaillé tout au long de l'histoire par les efforts de Izuku. On peut rajouter aussi le fait qu'on nous a largement expliqué que plus ça avance et plus les gens comme Deku se font rare, au point ou l'auteur nous dit clairement qu'il sera sans doute le dernier possesseur du One for all. La réflexion sur la société et le statut de héros ainsi que des alters, elle s'est faite aussi quand Deku est parti en mode vigilante, je vois pas vraiment ce que Yuga change à des éléments qui sont déjà bien bossés et qui sont encore bien développé. Shigaraki est le produit de la société. Toga est le produit de la société. Stain est le produit de la société. Dabi est le produit de la société. Yuga lui s'est juste fait manipuler et même dans la manipulation au final ça a changé quoi pour les héros ? De souvenir y a pas eut de victimes directes à cause de lui et même si c'était le cas, ce n'était qu'une victime qui obéissait à ses parents. C'est pour ça que j'aurais préféré que ça soit Hakagure qui soit derrière tout ça parce que ça aurait pu développer justement quelque chose qu'on a rarement vu dans MHA : un personnage qui verrait en son alter une malédiction, quelqu'un qui, contrairement à Deku, voudrait être sans alter et là y a des thématiques intéressantes à développer, là y a un impact, là y a un truc intéressant à aller chercher. Yuga au final oui ça va être une motivation supplémentaire pour Deku, mais des victimes de AFO y en a eut combien ? Ca sera une victime comme Nagant et comme d'autres personnages, mais le personnage qu'on retiendra principalement dans ces cas-là, ça restera Shigaraki qui est le parallèle direct à Deku. Au final je vois pas ce que ça va vraiment apporter à l'histoire en plus, oui peut-être que Aoyama va se sacrifier pour se faire pardonner, oui peut-être que ça va rajouter une victime en plus à AFO, mais en attendant la suite, je suis assez dubitatif sur la résolution de cette intrigue.
  13. Bon ben je reviens ce que je disais la dernière fois : C'est exactement ce que je disais (Comme beaucoup d'autres d'ailleurs). Très déçu de cette intrigue dont j'attendais pas forcément grand chose, comme je l'avais dis, si ça avait juste permis de développer Hakagure ça m'aurait suffit. Je trouve que c'est assez mal géré depuis quelques chapitres, l'espèce de feinte pour nous faire croire que Hakagure est la traitre alors qu'en terme de narration ça n'a aucun sens de faire ça puisqu'on voyait à travers les yeux du narrateur qui se basait lui-même sur les paroles AFO, la révélation sur Aoyama pareil et là je crois que ce chapitre c'est un peu le pompon. Déjà quand ça commence avec AFO qui te dit qu'au final "Osef du traitre si ça marche tant mieux sinon tant pis" je trouve ça quand même assez pauvre en terme d'écriture, c'est censé vouloir dire quoi ça ? Si ce plot est si insignifiant c'était pas la peine de le remettre sur le tapis, c'est nul comme façon d'introduire ce genre de twist. Je ne vois pas tellement ce que va apporter cette histoire à Aoyama à part de la culpabilité qui le forcera à se sacrifier dans la suite du manga, je vois pas non plus ce que ça rapporte dans l'histoire en général. Donc bon, encore une fois, meh, chapitre bien dessiné, y a de l'émotion, mais bon je trouve ça sans plus perso. Je fais toujours confiance à Horikoshi pour surprendre, est-ce qu'il fait tout ça pour nous prendre à contre pied ? Certainement, je trouverais ça gros que AFO n'ait pas un coup d'avance et que Aoyama n'ait pas un autre but qu'il ne connaîtrait pas. Peut-être qu'il cache un autre Alter qui va piéger les héros, peut-être qu'il va mourir pour rajouter un côté dramatique à la situation, on verra bien mais pour l'instant ça me laisse un peu amer toute cette histoire de traitre, même si ça a l'air d'être une intrigue qui va rapidement se terminer donc on devrait bientôt se concentrer sur des choses plus intéressantes.
  14. Et bien j'aurais préféré que ça soit Hakagure la traître qu'Aoyama qui était pour le coup le deuxième suspect de la classe A avec elle. Ca aurait pu permettre de la développer et de développer aussi les thématiques sur les mutations physiques avec des intentions un peu plus nuancées. Là on se retrouve avec le classico "Je me fais menacer par le méchant" qui va certainement se régler par le pouvoir de l'amitié à coup de : "Mais non t'es pas méchant, tu nous as aussi beaucoup aidé quand tu le pouvais ^^" et rebienvenue dans la Classe A on en parle plus. Alors peut-être que Horikoshi a d'autres choses de prévues et qu'Aoyama, sans le savoir, va déclencher un événement qui va mettre tout le monde en danger (Une attaque des vilains ? ), mais je trouve ça pas terrible comme révélation malgré un chapitre bien dessiné comme d'habitude. A voir donc.
  15. Je trouve que c'est plutôt le contraire. Horikoshi a cette intrigue dans sa tête depuis bien longtemps et je trouve ça intéressant que justement, il en ait pas fait des caisses avec ça. Connaissant l'auteur, ça va être dans l'exécution que le rôle du traitre va vraiment briller. Ce que j'aime beaucoup dans l'écriture d'Horikoshi, c'est qu'il tente pas de mettre des feintes, y a pas mal de révélations qui sont assez évidentes, mais il arrive toujours à rendre ça intéressant sur les conséquences là ou dans beaucoup de fictions, le build up pour ce genre de twists sont assez travaillés pour résulter en quelque chose d'assez insignifiant. En gros il est jamais dans dû "Qui pourrait bien être le traître" mais plus "Qu'est-ce que ça veut dire pour la suite". Il avait fait pareil avec Dabi, c'était évident qu'il était Toya : - Maîtrise du feu - Blessures graves de brulure - Le fait que la disparition de Toya soit bien mis en avant quelques dizaines chapitres avant la révélation. Dans n'importe quel Shonen basique, l'auteur aurait essayé de nous mindfuck en disant que Toya c'est Spinner qui est tombé dans un bain d'acide et qui est devenu un lézard ou alors aurait essayé de jongler de façon hasardeuse avec les faits en créant par cela des incohérences dans l'histoire juste pour cacher absolument le fait que c'était Toya (Un peu à la Tobi). Avec Toru c'est exactement la même chose, c'était évident que c'était elle, tu peux pas me faire croire qu'un auteur comme Horikoshi dont l'écriture des personnages est sa plus grande force, a créé un personnage comme Toru sans qu'il ne la développe. Tu peux pas me faire croire qu'en 335 chapitres, un personnage qui a le pouvoir d'invisibilité, ce qui n'est pas forcément puissant physiquement mais ultra utile, n'ait JAMAIS brillé dans le manga alors qu'elle aurait pu être clutch dans pas mal de situation avec ce genre d'alter. Ici c'est totalement voulu de la part d'Horikishi, c'est via son alter, mais surtout parce que le personnage est osef tier qu'il est le parfait espion parce que de l'oeil du lecteur, le personnage ne sert à rien, tu as raison sur ce point : On s'est tous moqué du fait qu'elle servait à rien en la traitant de fraude et en se demandant comment elle avait pu rejoindre UA avec l'examen, ce qui serait marrant c'est qu'en plus ça soit expliqué par un développement de ses vrais intentions et de son passé. Au final c'est totalement volontaire parce que le personnage ne doit en aucun cas brillé à UA. Un espion, en plus avec un alter d'invisibilité, ne doit pas briller, ça aurait été par exemple ridicule que le traître soit Denki comme le pensait certains.
×
×
  • Create New...