Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Eoko

Members
  • Content Count

    473
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

109 Excellent

About Eoko

  • Rank
    Membre du conseil des 10

Recent Profile Visitors

1406 profile views
  1. Eoko

    One piece Chapitre 976

    Ok pour la sécurité de Momonosuke. Après rien ne leur empêche de les faire tomber (typiquement, Robin n'aurait juste qu'à paralyser la grue et l'affaire est dans la poche) et de récupérer Momo en plein vol. Ce n'est comme les mugi n'avaient pas déja accompli ce genre de prouesses avant. Pour la fuite de Jinbe contre Big Mom (sans la moindre égratignure), j'avoue à voir réagi à chaud mais je laisse le bénéfice du doute à Oda pour proposer une explication convaincante. Ma réaction était à chaud mais c'est quand-même intrigant le fait qu'il soit seul et en pleine forme. Tes arguments sont valides, peut-être qu'on verra apparaitre les Sun Pirates au prochain chap donc wait and see. ^^ Comme je le dis plus haut, ils auraient pu viser la bestiole ou Kanjuro (Usopp en sniper, Nami qui créée des nuages/thundercloud, ou Robin qui clutche un des deux) et Luffy n'aurait qu'à étendre ses bras pour rattraper le Momo en pleine chute. Après si Kanjuro et sa grue étaient réellement hors de portée, ils n'auraient vraisemblablement pas pu entendre Momonosuke parler n'est ce pas ? Sanji n'était pas loin de les rattraper dans sa tentative d'ailleurs. Ton point sur la tempête est valide ceci-dit, peut-être qu'elle a baissé leur visibilité et qu'ils étaient beaucoup plus limités en terme de possibilités. Enfin bref, je n'ai pas l'intention de polémiquer longtemps sur ça mais je trouve cette fuite bien facile et qu'elle manque un peu de crédibilité.
  2. Eoko

    One piece Chapitre 976

    Je ne suis pas sûr de saisir comment/pourquoi ils laissent Kanjuro s'échapper... Robin, Nami, Usopp et Luffy auraient pu tenter quelque chose pour le ralentir mais non... Pas vraiment fan de Jimbe mais il faut reconnaitre que son arrivée est classe. A première vue, il a l'air en un seul morceau. Je m'attendais à le revoir avec une jambe en moins ou quelque chose du genre. Des explications sont attendues pour voir comment il a pu échapper à un yonkou en colère.. Je constate que les Sun Pirates n'ont pas l'air d'être avec lui. J'espère quand-même qu'Oda ne les a pas sacrifiés pour permettre à Jimbe de rejoindre Luffy alors qu'il est resté à la base sur WCI pour les aider contre les BM pirates !
  3. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 346

    Assez marrant que l'auteur ait écarté Merlin sur le final alors que deux chapitres avant, on avait les sins qui la sauvaient sur un ton sirupeux "Oui on sera toujours derrière toi, on est amis pour la vie, on te pardonne tes mensonges, manipulations blabla"... Après on a eu un gros focus sur elle sur la dernière partie du manga donc bon. Ça risque d'être le sin que l'on verra le plus dans la séquelle si c'est effectivement centré sur Arthur, ce qui ne me réjouis pas vu le plot hole qu'est devenu son personnage. Comme beaucoup le notent, l'enfant à Meliodas et Elisabeth est affreux... J'espère que Nakaba retravaillera son design adulte sur la séquelle mais c'est mal parti. Sinon que dire ? C'aura été une oeuvre divertissante sur ses deux tiers. L'arc des chevaliers sacrés était bon, les personnages étaient cools et appréciables. L'intrigue était correcte. Celui des commandements très inégal avec des chapitres mauvais mais aussi des sursauts de qualité sur pas mal de moments. Globalement ça restait divertissant à suivre mais la descente inexorable aux enfers aura commencé lorsque Meliodas (émotions) et Ban ont fait face au Demon King Clown au purgatoire. Passé la révélation sur Estarossa (bien menée), le manga devenait nanardesque. Sur la séquelle, j'hésite à suivre. J'aime beaucoup le crayonné de l'auteur et il arrive à faire des personnages sympas et cools (une des qualités de NNT), je pense lire les premiers chapitres pour mesurer la température et aviser ensuite.
  4. Mais du coup, l'épisode a donné une simili conclusion à ce combat qui s'était fait ellipser dans le manga ? Ceci veut dire qu'on est quasiment sûr de revoir Page1 dans le récit actuel. Joli épisode sinon, c'est cool de voir cette qualité constante sur l'animé.
  5. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 345

    Un soulagement pour ma part. J'avais peur jusqu'à la dernière minute qu'il ne rallonge les chapitres avec Cat comme pour le demon clown mais on évite ça, tant mieux. Rien de spécial sinon on va dire, un rapide tour d'horizon des personnages tertiaires (reste Mael mais l'auteur a l'air de s'en foutre de lui donc bon), Ban qui engraisse sa loli tout comme Mel et Eli. Il ne manque qu'à revoir King et Diane pour qu'on termine sur les couples.
  6. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 342

    Ce mini-arc représente possiblement le prémisse de son spin-off Arthur et des chevaliers de la table ronde. Après, si ça se concrétise, je suis d'accord que ce n'est certainement pas le meilleur moyen de l'amener. N'empêche, à un moment j'ai vraiment cru qu'on avait la fin du manga sur ce chapitre avec cet espèce de flashforward sur Meliodas en mode wtf.
  7. Eoko

    Snk 126

    J'ai eu aussi cette désagréable impression d'avoir affaire à un épisode d'une série B en lisant ce chapitre.. La seule chose qui a retenu mon attention ici est l'homme qui regarde la team des héros partir depuis sa fenêtre. La scène Connie/Annie m'a particulièrement dérangé vu que l'humour gras utilisé, j'ai trouvé que c'était OOC par rapport à ce qu'on nous dépeint de Connie depuis l'ellipse (et plus généralement, la mort de Sasha). J'ai bien aimé Onyakopon qui leur dit leurs 4 vérités aux Yeageristes par contre. Une des bonnes surprises sur les nouveaux personnages introduits sur cet arc. Après de mémoire, c'est la première fausse note depuis longtemps sur ce manga pour ma part alors je ne vais pas en tenir rigueur.
  8. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 340

    @Kokuto NNT pour moi si tu veux une métaphore, c'est comme une assiette de spaghettis. Essayer de comprendre les choix narratifs de l'auteur reviendrait à essayer de te forcer à prélever les spaghetti une par une puis de les aligner de manière à ce qu'elles soient toutes parallèles. Un grand investissement en temps et en énergie donc. Depuis l'arc du purgatoire, le récit n'a ni queue ni tête. J'ai, depuis longtemps, arrêté de faire fonctionner mon cerveau devant le contenu sordide et improbable des chapitres, sauf peut-être pour compter le nombre de branlées subies par le DK. Sur le spin off Arthur, oui ça aurait pu fonctionner vu que Suzuki a mis le roi de Camelot, ainsi que la Déité Suprême sur le côté.. On aurait eu des éléments constituant une bonne base pour une histoire sur Arthur et peut-être les chevaliers de la table ronde avec le clan des déesses mis en avant sur l'intrigue principale. Mais je pense que l'auteur n'ait pas voulu s'encombrer de ça et souhaite combler quelques trous laissés dans le récit tout en développant quelques éléments pour terminer cette purge au plus vite et passer à autre chose, d'où ce mini-arc très brouillon sur Arthur et le chaos. Bah les randoms comme Gilthunder, oui ils sont délaissés. En même temps vu l'escalade démesurée et disproportionnée des puissances apportée par les démons, les déesses, puis les sins, par quel moyen pourrait-on exploiter ces personnages devenus rapidement dépassés ? Moi-même j'aime bien Howzer et Jericho dans le tas et je trouve ça triste à ce qu'ils soient réduits à des spectateurs. Il y' avait rapidement un espoir sur Gil et Hendrickson lors de la possession de Margaret mais cette storyline a vite été expédiée. Au mieux, Hendrickson aura eu droit à quelques planches sympas.. Il aurait effectivement fallu faire progresser tous ces personnages pour les affranchir de leur rôle de spectateurs et qu'ils soient un peu plus actifs.
  9. Eoko

    One Piece chapitre 970

    Kaido vraiment pas mis en valeur ici. D'un côté, j'aime bien le côté fourbe avec la fausse prise d'otage de Momo (cette vieille est décidément sur tous les fronts...). Ça reste un pirate avant tout, et un pirate n'a pas à être loyal dans un combat. D'un autre côté, sa forme dragon est vraiment décevante : Se fait quasiment one-shot par Oden. Alors on nous l'a annoncé, on savait que Kaido a subi des défaites mais le voir échanger quelques coups et mettre un tant soit peu Oden en difficulté (qu'Oda n'a pas arrêté de poser sur un piédestal) aurait fait une bien meilleure mise en scène que ce qu'on a eu sur ce chapitre... C'est meh pour le boss de l'arc. J'en reviens à sa forme dragon, à part voler sur de grandes distances et cracher du feu, on n'aperçoit pas son utilité. La forme humaine de Kaido a l'air plus dangereuse. Ça aussi c'est un défaut de mise en scène par l'auteur... Assez étonné qu'on nous ressorte le traître 20 ans plus tôt. Intéressant, cela élimine d'office certains minks comme Carrot (je me rappelle que pas mal la soupçonnaient d'être dans le coup). L'implication de Shinobu dans la bataille l'écarte, à priori des suspects. Reste un des fourreaux. J'espère que ce n'est pas Denjiro, ce serait beaucoup trop simple vu son absence dans le présent... Autrement, et ça vaut pour l'entièreté du flashback, je n'ai pas accroché au personnage d'Oden. Oda en a fait des caisses avec lui, en étant dans la surenchère. Et rien, dans les actions du personnage, ne me l'ont rendu sympathique. Son développement est extrêmement restreint, laissant la belle part à des personnages comme Newgate ou Roger. Ce n'est pas mauvais en soi vu qu'on a eu pas mal d'infos croustillantes sur le voyage de Roger, mais cela se fait au détriment du personnage supposé être principal de ce FB.
  10. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 338

    Il me semble que l'auteur a déclaré sur un de ses volumes que Cath est une bestiole du purgatoire.. Reste à voir comment a t-il fini chez les druides. Le développement sur les derniers événements est assez étrange et passer du DK à ... un chat en antagoniste semble déroutant, mais l'auteur a effectivement disséminé quelques indices par-ci par là sur la nature du monstre.
  11. Eoko

    Animé

    Oui le contraste est saisissant avec ce qui a été fait avant sur NNT en anime. Limite je m'en veux d'avoir critiqué la saison 2 et son rush quand je vois le désastre qu'est cette saison : Un florilège de dessins et de plans ratés et moches, une animation au ras des pâquerettes donnant des scènes improbables et surréalistes. Et c'est assez dommage vu que la partie que traite cette saison est, à mon sens, de loin la meilleure du manga. Sur tous les épisodes sortis, le seul qui ressemblait à peu près à quelque chose est celui qui traite du gaiden de Gowther. Le reste est à mettre à la poubelle Bref, pour ceux qui auraient la curiosité de regarder, passez votre tour et tenez vous en au manga.
  12. Sur les derniers chapitres, la résolution du combat contre le DS fantôme sort de nulle part et la conclusion a été particulièrement moisie. Au mieux, ce nouveau personnage aura servi à introduire un power-up (cheaté) à Natsu. Au pire, on aura perdu 4 ou 5 chapitres pour rien. Mais ça ne m'a pas étonné. Mashima est très doué pour introduire des méchants singuliers ou charismatiques pour mieux les ridiculiser/enfoncer sur leurs fins. Le combat Erza/Laxus était bien chorégraphié mais encore une fois, l'auteur montre qu'il n'a aucune limite vis à vis d'Erza. Et donc là, on a un autre bullshit avec son plot device Wendy qui lui file les pouvoir de Gray/Natsu... La prochaine elle aura quoi dans ses épées ? Satan Soul, Fairy Glitter ou les Esprits de Lucy peut-être. 😃 Ce spin-off avait bien commencé, en légèreté. Rien de bien folichon bien sûr mais agréable à suivre en mode lecture condensée. Et là Mashima vient de vite retomber dans ses vieux travers.
  13. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 335

    L'avantage avec l'idée d'une Merlin antagoniste, est qu'il serait plus facile de digérer tout le bullshit provenant de son pouvoir OP si elle l'utilisait pour donner de la difficulté aux sins après leur petite promenade de santé contre le demon king. Après, ce n'est que spéculation. Il faut attendre d'avoir la trad et de voir le chapitre suivant pour avoir le fin mot de cette histoire. Il n'en demeure pas moins qu'il est difficile d'être hypé par cet arc vu la tournure qu'ont pris les 30 derniers chapitres...
  14. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 333

    Personnellement, ça ne m'a fais ni chaud ni froid. Son sacrifice était inutile tant les sins roulaient sur leur adversaire. Pire encore, à part staller le DK quelques secondes et lui filer une ou deux mandales (comme tout le monde), il ne s'est pas particulièrement illustré. C'est idiot et mal fait et les adieux ici n'arrivent pas à m'enlever ce sentiment de gâchis. Sans compter qu'il emportera le secret de la grâce dans sa tombe malheureusement, seul élément intéressant qui restait à traiter par rapport au personnage. C'est dommage, qu'on l'aime ou pas, c'était un personnage flamboyant qui méritait mieux.
  15. Eoko

    Pokémon [Nintendo]

    @Setna Au temps pour moi, j'ai cru lire 3 dernières générations dans ton message ! 400 dans un pokédex, oui tu peux faire l'aventure avec. Ceci étant, se séparer définitivement de pas mal de bestioles aurait pu passer pour ma part si l'équipe en charge nous propose du contenu graphique et sur le plan des fonctionnalités de qualité (la première excuse qu'ils avaient employé lors de l'annonce du dexit). Et des infos et trailers que l'on a eu jusqu'à maintenant, ce n'est manifestement pas le cas ! Du moins ce n'est pas suffisant pour valider leur excuse.. Pokémon est une des licences les plus populaires et rentables de Nintendo. Cette licence mériterait largement un jeu de la trempe de Breath of the Wild pour son passage à la switch. Ils ont manifestement loupé cette occasion, préférant rester dans leur zone de confort et ils n'ont pas de problème à cracher à la gueule des fans sur plusieurs attentes exprimées depuis des années ou sur des fonctionnalités très appréciées qui ont été retirées. D'où le fait qu'il y' ait pas mal de mécontentements..
×