Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Eoko

Members
  • Content Count

    486
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Eoko

  1. Eoko

    One Piece Chapitre 981

    Chacun son ressenti j'imagine. Moi je vois qu'ils ont fait pas mal d'erreurs sur WCI qui ont porté un coup à leur crédibilité : - Brûlée qui s'esclaffe en décrivant les supernovae de la pire génération comme du menu fretin pour les BM pirates... BM pirates qui derrière décident de mettre un de ces supernovae fraîchement débarqué comme responsable sécurité de la tea party... Et ça s'étonne après qu'il y'ait une trahison. - Brûlée encore qui fait office de téléporteur et de moyen de locomotion pour l'alliance. Je l'ai déja dit sur le topic des classements mais un pouvoir aussi important comme le sien, tu essaies de le protéger et ne pas l'envoyer seule au casse pipe pour gérer des intrus (eh oui elle a été seule un moment avant de se faire rejoindre par Crackers). Son FDD a été la clé de voûte sur cet arc qui a permis aux mugis d'accomplir tous leurs objectifs. - Les BM pirates ont subi pas mal les événements et ont paru dépassés. La communication n'est pas leur fort non plus avec le mensonge d'Opera qui a tout fait capoter et a fait que les BM pirates se croyaient tranquillement à l'abri pour la tea party, ceci en dit long sur la confiance qui règne entre les membres de cet équipage. Des failles sont clairement visibles sur leur mode de fonctionnement et cela s'est retourné contre eux. Pas très fin pour un équipage dont le système de fonctionnement et d'information est censé refléter celui de la mafia du monde réel. Après, je dois quand-même avouer qu'ils ont eu de la malchance sur certains de ces dits événements (je pense particulièrement à la tamatebako ou encore les limaces de mer qui se font apprivoiser par les HP) - J'aime beaucoup Perospero et il a accompli pas mal de choses durant cet arc mais le fait de laisser la Germa durant pas mal de temps prisonnière de son bonbon et qu'il perde du temps inutilement juste pour narguer Judge une fois la supercherie de la tea party découverte, c'était une grosse erreur. Ils se sont retrouvés libres juste après... - Le vol du road ponéglyphe.. Tu as Brook qui oklm copie la stèle sous le nez et à la barbe de Smoothie, qui est supposée garder cette stèle, qui se fait avoir comme un bleu et... se contente de rester plantée devant la porte de la salle aux trésors. Alors on pourrait remplir des pages sur la flemmardise et l'incompétence de ce personnage comparé à son collègue SC Katakuri qui a brillé de mille feux sur l'arc.. Mais pour le coup, le vol du ponégplyphe est entièrement de sa faute. - Plus récent, la survie de Pound fait passer Oven (qui s'était pas mal démarqué par rapport à ses frères/soeurs) pour un idiot fini. C'est plus de la faute d'Oda qui n'ose jamais aller au bout des choses quant il s'agit de tuer des personnages mais les faits sont là. De façon générale, peu de pertes à blâmer du côté de l'alliance : Pound, les mugis, Caesar, Capone, Jinbe et les HP parviennent tous à s'échapper. Ça casse un peu le message sur le fait qu'on ne rentre pas comme ça dans le territoire d'un Yonkou sans y laisser des plumes. Reste le sort de la Germa en suspens (et par pitié, ne me sortez pas Pedro. Les chances de le revoir au cours d'une mini-aventure restent élevées, soyons honnêtes).
  2. Personnellement, je préfère cette alternative à celle où Wendy se relève, te sort un discours vomitif sur ses nakamas et terrasse l'ennemi toute seule. Bien entendu, il y'a toujours une part de bullshit dans ce qui s'est passé. Elle est vidée de sa magie mais trouve tout de même de quoi enchanter ses copains randoms pour terrasser l'autre. Mais ça reste nettement moins bullshit que le scénario que j'évoquais plus haut. Eh oui, le style d'écriture de Mashima a fait que je relativise les chapitres objectivement nuls mais qui restent des chefs d'oeuvre comparé à ce qu'il nous a servi avant. L'idée de mettre en valeur ces personnages tertiaires est cool sur le papier, sans compter que pas mal de lecteurs (dont je fais partie) se plaignaient de la mise en avant constante de la team Natsu aux dépends des autres membres de la guilde. Le truc c'est qu'il est un peu trop tard pour s'intéresser à eux. On leur a collé une étiquette de random tout au long du manga principal pour finalement, après des années où ils mordent la poussière, on leur accorde (finalement !) quelques planches dans la séquelle. Du coup, ça ne fonctionne pas pour ma part, c'est beaucoup trop tard pour rattraper cette erreur de l'auteur. C'aurait été un personnage sous-utilisé, que l'on ne met en avant que ponctuellement (Guildarts, Laxus, Mirajane, Juvia, Cana, Elfman et j'en passe...), j'aurais trouvé ça cool. Mais là, ça me laisse de marbre. Toutefois, j'apprécie l'effort, on va dire que l'intention est là. ^^
  3. Eoko

    One Piece Chapitre 981

    C'est assez grossier la manière que l'auteur emploie pour écarter les BM pirates. Ils passent pour des bouffons là (déjà qu'à WCI, ce n'était pas glorieux) A voir si on continue sur les facilités avec la réunion Chopper/BM.
  4. Bien vu pour le Den Den Mushi. Il est effectivement possible de communiquer avec l'extérieur quand on se fait trap par le pouvoir de Brûlée et par conséquent, demander de l'aide. J'avais oublié ce point quand j'ai effectué mon raisonnement. Ceci-dit, il y'a pas mal de facteurs qui rendent une telle mission de sauvetage assez conditionnelle : - D'abord, dans le cas où les potentiels alliés, qui reçoivent le SOS du Mirro-world, ne se trouvent pas sur Totland. Là la situation est assez compliquée car il faudrait d'abord tromper la vigilance des limaces des mers pour arriver à l'archipel. Les mugis ont eu l'aide de Praline et des HP pour s'échapper du territoire sans qu'ils se fassent tracer. Il serait difficile de répliquer la même situation ici. Sans compter la durée du voyage (espérons que le prisonnier tienne jusqu'à leur arrivée). - Ensuite, dans l'éventualité où des alliés se trouvent sur Totland, pour essayer de retrouver Brûlée, il faut d'abord se faire discret dans une île (WCI) infestée de homies qui peuvent donner l'alerte à Big Mom. Ce n'est pas impossible, Brook et Pedro y sont parvenus. Mais ça représente une difficulté de plus non négligeable. - Enfin, si jamais Brûlée est retrouvée. Plus qu'à prier qu'elle soit seule et qu'elle ne soit pas accompagnée par des ministres, voire des SC ou pire encore, l'impératrice elle-même. Personnellement, je trouve les BM pirates assez stupides de la laisser sans surveillance vu l'importance de son pouvoir pour gérer et accélérer les flux logistiques au sein de tout l'archipel. Là où Sugar par exemple était en permanence accompagnée par Trebol... Si on résume, ça fait pas mal de "si" ^^. Mais n'empêche, je suis d'accord pour tempérer pour mes propos sur le fait que se faire piéger dans le mirro-world soit forcément synonyme de défaite. Disons que les chances de s'en sortir doivent tourner autour du 1% ou 2% en prenant en compte tous ces paramètres...
  5. Groupe 49 – Big Mom Pirates : Cracker, Brûlée et Randolph Charlotte Cracker Note : 90,17% Références prioritaires : Katakuri (92,49%), Luffy fin WCI (92,32%), Luffy Dressrosa (88,67%) et Doflamingo (88,19%) Il s’agit d’un des trois Sweet Commanders de Big Mom. Dans les chapitres 879 et 934, il est dit que Katakuri est le plus puissant des commandants donc sa note est une limite supérieure à la note de Cracker. Sa Vivre Card indique qu’il maîtrise aussi le Haki de l’observation puis qu'il est très bon pour renforcer son épée avec du HDA. Prime : 860,000,000 Combattant assez complet, et qui compense de manière habile ses quelques faiblesses (la douleur donc, via son armée infinie de biscuits). Je vois que le débat fait rage le concernant. Pour ma part c'est simple, dans sa mise en scène, l'auteur a clairement voulu nous faire comprendre que Luffy Dressrosa ne pouvait pas s'en sortir seul face à cet adversaire. L'aide de Nami s'étant avérée cruciale et déterminante pour que Luffy n'arrive ne serait-ce qu'à l'égratigner, un écart entre les deux dans la notation me parait indispensable. Charlotte Brûlée Note : 52% Références prioritaires : Carrot (56,00%), Nami WCI (43,81%) et Nami Dressrosa (39,31%) Elle affronte Nami et Carrot dans le chapitre 835 puis Nami dans le chapitre 837. Le groupe de Brûlée est vaincu par Chopper et Carrot (chapitre 849) Elle maîtrise le Mira Mira no Mi (le fruit du miroir) Ma note va peut-être paraître haute, surtout pour un personnage qui a servi de sac à patates pendant une bonne partie de l'arc, mais son pouvoir est redoutable. Elle a été en mesure de neutraliser une combattante de la trempe de Carrot sans aucune difficulté. Certains rétorqueront peut-être le fait que Carrot s'est juste fait absorber et que Brûlée devrait à son tour pénétrer dans le mirro-world pour la vaincre proprement (là elle serait en désavantage vu ses stats faibles physiquement). Sauf qu'elle n'en a pas besoin. Elle n'a même pas besoin de lever ne serait-ce qu'un muscle à vrai dire. A partir du moment où un adversaire se fait avoir et se fait emprisonner dans le mirro-world, il n'y a plus d'échappatoire possible. Brûlée n'aurait qu'à le laisser vagabonder jusqu'à mourir de faim et le tour est joué... Randolph (avec sa grue) Note : 36% Références prioritaires : Carrot (56,00%) Il s’agit d’un homie. On le note avec sa grue. Il attaque Nami dans le chapitre 831. Il affronte Carrot dans le chapitre 832. Il essaye d'attaquer Luffy dans le chapitre 836. Il sera vaincu par Carrot dans le chapitre 849. De mémoire, se fait one-shot par Carrot -> 20% d'écart. J'ai jeté rapidement un oeil sur le classement par rapport à des personnages qui se trouvent dans cette zone de notation : à savoir quelques randoms du colisée de Dressrosa. Vu qu'il parait habile avec son arme et qu'il est plus ou moins rapide avec sa grue, ça me semble raisonnable de le placer sur cette plage.
  6. Zou Décors : 16/20 Les questions soulevées par mon VDD sur les barèmes de notation sont pertinentes. Personnellement, encore que pour le scénario je comprends que l'on puisse vouloir séparer les arcs principaux des arcs de transition pour noter (même si je ne l'ai pas fait sur ma première note), autant pour les décors je ne vois pas nécessairement la pertinence de le faire. Que ce soit les arcs principaux ou de transition, ça va être les mêmes critères qui ressortent : caractéristiques naturelles des lieux, architecture des bâtiments, ambiance générale, etc. J'éditerai peut-être ma note si des explications sont fournies par @JoyBoy800 Sinon que dire, quelle île ! Zunesha en lui-même est une merveille d'innovation. Le coup de l'éruption pluvieuse quand on découvrait l'île avec Sanji, Nami et co' était mémorable. Le fait qu'il abrite, nourrit et protège toute une population était bien pensé. La forêt de la baleine était très belle.. Bref du bon cru.
  7. Pokémon : Ailes du crépuscule, une mini-série indépendante de Pokémon, la série, se déroule dans la région de Galar, où les combats Pokémon sont devenus une véritable sensation culturelle. Au fil des sept épisodes, la mini-série Pokémon : Ailes du crépuscule montrera en détail les rêves des résidents de Galar, leur quotidien, leurs difficultés et leurs conflits. En outre, les fans pourront rencontrer divers Pokémon originaires de la région de Galar tout au long de cette mini-série. Chacun des sept épisodes durera environ cinq minutes. L’animation a été confiée au Studio Colorido, réputé pour son imagerie chaude et engageante et pour ses techniques photographiques dynamiques, comme en témoigne le film d’animation « Le mystère des pingouins ». L’univers Pokémon évolue alors que les Dresseurs explorent Galar, et cette nouvelle ère va prendre forme dans une série animée créée par l’un des meilleurs studios d’animation au Japon. Le premier épisode : Quelqu'un s'est lancé dans cette mini-série ? Pour l'instant il y'a quatre épisodes qui sont sortis et je dois dire que c'est assez sympa. Techniquement on est à un cran au dessus des épisodes de Pokémon Generations (graphismes ou animations). Pour le reste, c'est des mini-épisodes de 5/7 min comme Pokémon Generations mais qui sont plus centrés sur des personnages tels que les champions d'arène, au lieu de reprendre certains éléments du scénario des jeux et les adapter comme le faisait Generations. Même si je n'ai pas acheté E/B sur switch, j'avoue avoir du plaisir à suivre cette série centrée sur Galar.
  8. Groupe 48 – Dernier groupe Zou : Nekomamushi, Rody et Zunesha  Nekomamushi Note spéculative : 86,07% Références prioritaires : Jack (spéculative : 88,95%) et Inuarashi (spéculative : 86,07%) Pas besoin de détailler ici, même note qu'Inu. Rody Note spéculative : 60,2% Références prioritaires : Luffy Dressrosa (88,67%) et Pedro (77,11%) Supérieur à Hody, mais inférieur à Cavendish (que je trouve sous-noté). Ça réduit considérablement la marge qu'il peut avoir, je le met approximativement entre leurs deux niveaux. Zunesha Note : 93.34 % Références prioritaires : Jack (spéculative : 88,95%) Balaie un commandant de yonkou comme un fétu de paille. Du coup à mon sens, les seuls qui peuvent espérer terrasser ce genre de monstres sont les combattants niveau amiral et plus, si l'on exclue les logia et les paramécia chelou comme Trebol ou Katakuri (c'est quand-même fou de se dire qu'un type comme Caribou aurait une chance de survivre face à ce monstre alors que Jack se fait écraser comme un cafard !) Maintenant, sans aller jusqu'à le one-shot, les 3 amiraux ont largement les moyens (rien qu'avec leurs logias particulièrement destructeurs) d'en venir à bout. 1,5% d'écart avec le moins bon noté des trois amiraux (à savoir Kizaru), à ce stade du classement, me semble être un bon indicateur pour illustrer la difficulté médium qu'aurait un amiral à faire plier Zunesha.
  9. Zou Scénario : 20/20 Oui je n'ai pas peur de mettre un 20. En général, je suis assez critique vis à vis d'OP mais cet arc en particulier m'a conquis. C'est probablement le seul arc post-ellipse qui aura droit à un 20 de ma part (même si je me tâtonne sur Wano et ses décors). Je le place dans le panier haut des meilleurs arcs d'OP, en compagnie de Sabaody ou Enies Lobby. Zou représente aussi une belle manière de l'auteur de répondre aux lecteurs (dont je fais partie) qui pensent que One Piece a chuté en qualité depuis l'entrée au nouveau monde.. Si je devais résumer en quelques points pourquoi cet arc m'a plu : Les minks. Un peuple fier et guerrier qui prend son destin en main pour affronter un commandant de Yonkou (rien que ça !) et ses sbires. Et c'est vraiment rafraîchissant de découvrir une population locale qui n'a pas besoin des mugis pour se défendre face à un antagoniste. Surtout après les lourdeurs des arcs de l'île des HP ou de Dressrosa où l'on avait encore typiquement les locaux martyrisés par un dictateur, les princesses pleureuses/victimes à sauver et les mugi qui contribuent à un coup d'état pour libérer les pays en question. Les flashbacks ont montré un combat dantesque des deux rois minks face à Jack où les deux parties étaient impressionnantes. Et justement pour arriver au point d'orgue de cet affrontement et de ses conséquences sur le présent : La révélation finale sur Raizou. Un des meilleurs twists de One Piece. Tout comme les mugis, j'étais sidéré en apprenant cette nouvelle. Et ça m'a encore plus conforté sur mon impression initiale sur le fait que les minks représentent de loin la meilleure population locale que les mugis ont côtoyé depuis le début de leurs péripéties (coup de cœur pour Nekomamushi et son clin d’œil à Garfield). J'ai trouvé la narration sur cet arc intéressante, où l'auteur brouille de manière habile les pistes sur le yonkou que les mugis iraient affronter en premier. Les spectres de Kaidou et Big Mom planaient telle une menace palpable tout au long de l'arc au fur et à mesure qu'Oda distille les informations et ce n'est qu'à la fin (de mémoire) où Luffy priorise la récupération de Sanji en se dirigeant vers WCI. La partie sur les roads ponéglyphe et les révélations sur Raftel qui font de Zou un arc charnière. J'ai apprécié les explications sur la procédure pour récupérer l'emplacement de l'île légendaire. C'est comme une chasse aux trésors classique chez des pirates. ^^ Le petit focus sur Robin avec ce miroir des événements d'Enies Lobby, qui rappelle son importance cruciale dans le récit (elle qui était assez négligée par l'auteur depuis Sabaody). Les cases sur les mugis qui ne jurent qu'à protéger Robin fait chaud au cœur. Les moments où l'auteur met en exergue les liens entre l'équipage sont vraiment appréciables, c'est suffisamment rare pour être souligné. Pour finir sur la défaite de Jack à la fin de l'arc, contrairement à mon VDD, j'ai aimé la manière dont ça été mis en scène. Une piqûre de rappel sur le fait que les animaux/créatures dans One Piece peuvent se montrer extrêmement puissants et dangereux, suffisamment pour balayer un navire d'un commandant de Yonkou. Ça laisse rêveur sur la puissance des rois des mers commandés par Poseidon par exemple... J'oublie sûrement des choses mais tout ça pour dire que pour moi, dans son originalité, sa structure particulière et différente des autres arcs d'OP et son rôle capital par rapport à l'intrigue principale de l'oeuvre, cet arc a fait un sans-faute pour moi.
  10. Groupe 47 – Les Minks : Inuarashi, Shishilian et Wanda Inuarashi Note spéculative : 87,95 % Références prioritaires : Jack (spéculative : 88,95%) et Pedro (77,11%) Pas trop loin de Jack à placer. En même temps, je ne me voyais pas en faire autrement. Non content de sa prestation honorable à Zou, c'est surtout son match nul avec Ashura (contre qui Jack a souffert, je le rappelle) qui pour moi, lui donne ce niveau actuel. Me concernant, la perte de sa jambe n'est pas un handicap significatif (cf Shanks qui se bat très bien avec un bras en moins). Au vu de son petit avantage d'alternance de pauses avec Nekomamushi face à Jack, 1% d'écart entre les deux me semble raisonnable.  Shishilian Note spéculative : 77,11% Références prioritaires : Pedro (77,11%) Il s’agit du capitaine de l'escouade des mousquetaires. C’est l’équivalent de Pedro du côté d’Inuarashi. Il combat les forces de Jack dans les chapitres 809 et 810. Il se porte volontaire pour prendre le commandement des Minks durant la bataille d'Onigashima (Inuarashi étant considéré comme un fourreau rouge). Comme tout le monde, même niveau que Pedro en attendant qu'on en voit plus. Wanda Note spéculative : 53% Références prioritaires : Pedro (77,11%), Carrot (56,00%) et Nami (43,81%) Elle est membre de l'escouade des Mousquetaires d'Inuarashi. Elle affronte les forces de Jack dans le chapitre 809. Malgré qu'elle soit affaiblie par le poison de Caesar, elle attaque Nami dans le chapitre 811. Elle, par contre (et je vais sûrement être à contre courant de pas mal d'entre vous), je la vois moins forte que Carrot. C'est simple, sur l'image que @Natsũ a posté sur les gifters, je ne vois tout simplement pas Carrot, avec son excellente vitesse, agilité et réactivité, se faire surprendre par le gifter et encore moins avoir besoin d'être secourue. Certes, elle se fait surprendre par Brûlée, mais à sa décharge, les pouvoirs de Brûlée sont assez OP et je pense que pas mal de gens se feraient avoir aussi. Je suis d'accord pour dire que théoriquement, Wanda devrait être supérieure de par son statut et son âge. Mais les feats montrés par l'auteur en disent autrement pour moi ! Je suis prêt à réviser mon jugement si jamais Wanda est mise en avant sur Wano.
  11. Eoko

    Personnages préférés - Top 10

    1/ Ludociel 2/ Chandler 3/ Merascylla 4/ Sariel 5/ Galan 6/ Hauser 7/ Derrierie 8/ Monspeet 9/ Hendrickson 10/ Jericho Après réflexion, force est de constater qu'aucun des sins ne mérite de figurer dans mes "préférés". Les choses auraient pu être vachement différentes sans tenir compte de plusieurs événements dans l'acte final du manga. Disons que les personnages qui figurent ici sont ceux qui m'ont le moins déçu ou qui restent relativement sympathiques/attachants.
  12. Groupe 46 - L’équipage de Kaido : Jack et Sheepshead Jack Note spéculative : 89% En tant que top commandant de Yonkou, je rappelle les notes de certains personnages comme Katakuri (92,49%) ou encore Luffy Dressrosa (88,67%) et Luffy fin WCI (92,32%) Il a affronté Inuarashi et Nekomamushi pendant 5 jours. Il affronte Ashura Doji dans le chapitre 921. Prime : 1 milliard de Berrys. 89%, soit entre Luffy Dressrosa et Sabo, me parait être une bonne note pour l'instant. Performance questionnable face à Ashura mais je retiens quand-même son impressionnante endurance face aux minks. Sheepshead Note : 48% Références prioritaires : Sanji (78,04%), Brook (60,97%), Wadatsumi (52,56%) et Zeo dopé (40,89%) Il s'agit d'un Headliner au même titre que Holdem, Speed, Babanuki ou encore Hawkins. Il affronte Brook puis est vaincu par Sanji dans le chapitre 795. Wadatsumi et Zeo sont des antagonistes qui n’ont pas posé de problèmes à Sanji et Brook donc il peut être pertinent de les comparer à Sheepshead. Ce guignol par contre, m'a beaucoup moins fait impression. Je ne suis pas sûr de comprendre les gens qui le comparent à Dellinger, Carrot, Monet. Je le vois se faire écraser par ces trois personnages qui sont bien plus forts, polyvalents et ont donné une certaine difficulté (mesurée) à nos protagonistes. Je pense plutôt qu'il est plus dans la fourchette de certains combattants du colisée comme Bellamy. Il n'aurait pas eu pour lui sa hiérarchie de headliner au sein des beast pirates, je lui aurais collé une note encore plus basse.
  13. Donc pour réagir en quelques points sur les derniers chapitres parus : - Alors tout le focus sur Wendy, osef pour ma part. Son adversaire n'était pas intéressant et avait le charisme d'une huître (y compris sous sa forme dragon force). Par contre le power up avec Irène est cheaté là, et question scénar ça laisse présager des trucs mauvais à venir. Ça donne libre cours à Mashima de justifier absurdités et bullshits lors des combats, un peu avec des personnages comme Merlin de NNT. Déja que Wendy toute seule est capable de neutraliser avec ses enchantements le pouvoir de la mage blanche (qui a soloté toute la guilde, je le rappelle), mais avec ce PU je n'ose même pas imaginer les plot hole que va nous sortir l'auteur... - Combat Gray/Mirajane zappé et passé sous silence (celui en duo avec Elfman contre les deux de Diabolos aussi au passage). L'auteur traite toujours aussi bien Mirajane à ce que je vois, une constante depuis l'arc Tartaros, surtout comparé à ses collègues de classe S... - La mage blanche bien ridiculisée sur ces chapitres, et s'est révélée être le dindon de la farce. Dommage, elle avait bien commencé pourtant en soumettant la guilde à ses pieds. Même si elle a perdu en crédibilité, ça reste meilleur que Zeref qui lui, n'a strictement rien accompli durant son arc. A voir comment tout ça va se recouper avec le 4ème dragon god révélé (Bon design pour cette dernière comme toujours, Mashima se régale sur ses personnages féminins). - Enfin, la partie qui est discutée plus haut sur les seeds du dragon god du bois. Personnellement, je me serais bien dispensé de cette partie. Ça fait une énième Fairy Tale battle (avec notamment le machin qui se transforme en Guildarts), ça rallonge l'arc inutilement (et le rythme de parution n'aide pas vraiment à apprécier cette partie d'avantage). J'aurais préféré une autre mise en scène sur ce combat, genre comme à l'époque de Tenroujima avec toute la guilde contre Acnologia.
  14. Eoko

    One piece Chapitre 976

    Ok pour la sécurité de Momonosuke. Après rien ne leur empêche de les faire tomber (typiquement, Robin n'aurait juste qu'à paralyser la grue et l'affaire est dans la poche) et de récupérer Momo en plein vol. Ce n'est comme les mugi n'avaient pas déja accompli ce genre de prouesses avant. Pour la fuite de Jinbe contre Big Mom (sans la moindre égratignure), j'avoue à voir réagi à chaud mais je laisse le bénéfice du doute à Oda pour proposer une explication convaincante. Ma réaction était à chaud mais c'est quand-même intrigant le fait qu'il soit seul et en pleine forme. Tes arguments sont valides, peut-être qu'on verra apparaitre les Sun Pirates au prochain chap donc wait and see. ^^ Comme je le dis plus haut, ils auraient pu viser la bestiole ou Kanjuro (Usopp en sniper, Nami qui créée des nuages/thundercloud, ou Robin qui clutche un des deux) et Luffy n'aurait qu'à étendre ses bras pour rattraper le Momo en pleine chute. Après si Kanjuro et sa grue étaient réellement hors de portée, ils n'auraient vraisemblablement pas pu entendre Momonosuke parler n'est ce pas ? Sanji n'était pas loin de les rattraper dans sa tentative d'ailleurs. Ton point sur la tempête est valide ceci-dit, peut-être qu'elle a baissé leur visibilité et qu'ils étaient beaucoup plus limités en terme de possibilités. Enfin bref, je n'ai pas l'intention de polémiquer longtemps sur ça mais je trouve cette fuite bien facile et qu'elle manque un peu de crédibilité.
  15. Eoko

    One piece Chapitre 976

    Je ne suis pas sûr de saisir comment/pourquoi ils laissent Kanjuro s'échapper... Robin, Nami, Usopp et Luffy auraient pu tenter quelque chose pour le ralentir mais non... Pas vraiment fan de Jimbe mais il faut reconnaitre que son arrivée est classe. A première vue, il a l'air en un seul morceau. Je m'attendais à le revoir avec une jambe en moins ou quelque chose du genre. Des explications sont attendues pour voir comment il a pu échapper à un yonkou en colère.. Je constate que les Sun Pirates n'ont pas l'air d'être avec lui. J'espère quand-même qu'Oda ne les a pas sacrifiés pour permettre à Jimbe de rejoindre Luffy alors qu'il est resté à la base sur WCI pour les aider contre les BM pirates !
  16. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 346

    Assez marrant que l'auteur ait écarté Merlin sur le final alors que deux chapitres avant, on avait les sins qui la sauvaient sur un ton sirupeux "Oui on sera toujours derrière toi, on est amis pour la vie, on te pardonne tes mensonges, manipulations blabla"... Après on a eu un gros focus sur elle sur la dernière partie du manga donc bon. Ça risque d'être le sin que l'on verra le plus dans la séquelle si c'est effectivement centré sur Arthur, ce qui ne me réjouis pas vu le plot hole qu'est devenu son personnage. Comme beaucoup le notent, l'enfant à Meliodas et Elisabeth est affreux... J'espère que Nakaba retravaillera son design adulte sur la séquelle mais c'est mal parti. Sinon que dire ? C'aura été une oeuvre divertissante sur ses deux tiers. L'arc des chevaliers sacrés était bon, les personnages étaient cools et appréciables. L'intrigue était correcte. Celui des commandements très inégal avec des chapitres mauvais mais aussi des sursauts de qualité sur pas mal de moments. Globalement ça restait divertissant à suivre mais la descente inexorable aux enfers aura commencé lorsque Meliodas (émotions) et Ban ont fait face au Demon King Clown au purgatoire. Passé la révélation sur Estarossa (bien menée), le manga devenait nanardesque. Sur la séquelle, j'hésite à suivre. J'aime beaucoup le crayonné de l'auteur et il arrive à faire des personnages sympas et cools (une des qualités de NNT), je pense lire les premiers chapitres pour mesurer la température et aviser ensuite.
  17. Mais du coup, l'épisode a donné une simili conclusion à ce combat qui s'était fait ellipser dans le manga ? Ceci veut dire qu'on est quasiment sûr de revoir Page1 dans le récit actuel. Joli épisode sinon, c'est cool de voir cette qualité constante sur l'animé.
  18. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 345

    Un soulagement pour ma part. J'avais peur jusqu'à la dernière minute qu'il ne rallonge les chapitres avec Cat comme pour le demon clown mais on évite ça, tant mieux. Rien de spécial sinon on va dire, un rapide tour d'horizon des personnages tertiaires (reste Mael mais l'auteur a l'air de s'en foutre de lui donc bon), Ban qui engraisse sa loli tout comme Mel et Eli. Il ne manque qu'à revoir King et Diane pour qu'on termine sur les couples.
  19. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 342

    Ce mini-arc représente possiblement le prémisse de son spin-off Arthur et des chevaliers de la table ronde. Après, si ça se concrétise, je suis d'accord que ce n'est certainement pas le meilleur moyen de l'amener. N'empêche, à un moment j'ai vraiment cru qu'on avait la fin du manga sur ce chapitre avec cet espèce de flashforward sur Meliodas en mode wtf.
  20. Eoko

    Snk 126

    J'ai eu aussi cette désagréable impression d'avoir affaire à un épisode d'une série B en lisant ce chapitre.. La seule chose qui a retenu mon attention ici est l'homme qui regarde la team des héros partir depuis sa fenêtre. La scène Connie/Annie m'a particulièrement dérangé vu que l'humour gras utilisé, j'ai trouvé que c'était OOC par rapport à ce qu'on nous dépeint de Connie depuis l'ellipse (et plus généralement, la mort de Sasha). J'ai bien aimé Onyakopon qui leur dit leurs 4 vérités aux Yeageristes par contre. Une des bonnes surprises sur les nouveaux personnages introduits sur cet arc. Après de mémoire, c'est la première fausse note depuis longtemps sur ce manga pour ma part alors je ne vais pas en tenir rigueur.
  21. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 340

    @Kokuto NNT pour moi si tu veux une métaphore, c'est comme une assiette de spaghettis. Essayer de comprendre les choix narratifs de l'auteur reviendrait à essayer de te forcer à prélever les spaghetti une par une puis de les aligner de manière à ce qu'elles soient toutes parallèles. Un grand investissement en temps et en énergie donc. Depuis l'arc du purgatoire, le récit n'a ni queue ni tête. J'ai, depuis longtemps, arrêté de faire fonctionner mon cerveau devant le contenu sordide et improbable des chapitres, sauf peut-être pour compter le nombre de branlées subies par le DK. Sur le spin off Arthur, oui ça aurait pu fonctionner vu que Suzuki a mis le roi de Camelot, ainsi que la Déité Suprême sur le côté.. On aurait eu des éléments constituant une bonne base pour une histoire sur Arthur et peut-être les chevaliers de la table ronde avec le clan des déesses mis en avant sur l'intrigue principale. Mais je pense que l'auteur n'ait pas voulu s'encombrer de ça et souhaite combler quelques trous laissés dans le récit tout en développant quelques éléments pour terminer cette purge au plus vite et passer à autre chose, d'où ce mini-arc très brouillon sur Arthur et le chaos. Bah les randoms comme Gilthunder, oui ils sont délaissés. En même temps vu l'escalade démesurée et disproportionnée des puissances apportée par les démons, les déesses, puis les sins, par quel moyen pourrait-on exploiter ces personnages devenus rapidement dépassés ? Moi-même j'aime bien Howzer et Jericho dans le tas et je trouve ça triste à ce qu'ils soient réduits à des spectateurs. Il y' avait rapidement un espoir sur Gil et Hendrickson lors de la possession de Margaret mais cette storyline a vite été expédiée. Au mieux, Hendrickson aura eu droit à quelques planches sympas.. Il aurait effectivement fallu faire progresser tous ces personnages pour les affranchir de leur rôle de spectateurs et qu'ils soient un peu plus actifs.
  22. Eoko

    One Piece chapitre 970

    Kaido vraiment pas mis en valeur ici. D'un côté, j'aime bien le côté fourbe avec la fausse prise d'otage de Momo (cette vieille est décidément sur tous les fronts...). Ça reste un pirate avant tout, et un pirate n'a pas à être loyal dans un combat. D'un autre côté, sa forme dragon est vraiment décevante : Se fait quasiment one-shot par Oden. Alors on nous l'a annoncé, on savait que Kaido a subi des défaites mais le voir échanger quelques coups et mettre un tant soit peu Oden en difficulté (qu'Oda n'a pas arrêté de poser sur un piédestal) aurait fait une bien meilleure mise en scène que ce qu'on a eu sur ce chapitre... C'est meh pour le boss de l'arc. J'en reviens à sa forme dragon, à part voler sur de grandes distances et cracher du feu, on n'aperçoit pas son utilité. La forme humaine de Kaido a l'air plus dangereuse. Ça aussi c'est un défaut de mise en scène par l'auteur... Assez étonné qu'on nous ressorte le traître 20 ans plus tôt. Intéressant, cela élimine d'office certains minks comme Carrot (je me rappelle que pas mal la soupçonnaient d'être dans le coup). L'implication de Shinobu dans la bataille l'écarte, à priori des suspects. Reste un des fourreaux. J'espère que ce n'est pas Denjiro, ce serait beaucoup trop simple vu son absence dans le présent... Autrement, et ça vaut pour l'entièreté du flashback, je n'ai pas accroché au personnage d'Oden. Oda en a fait des caisses avec lui, en étant dans la surenchère. Et rien, dans les actions du personnage, ne me l'ont rendu sympathique. Son développement est extrêmement restreint, laissant la belle part à des personnages comme Newgate ou Roger. Ce n'est pas mauvais en soi vu qu'on a eu pas mal d'infos croustillantes sur le voyage de Roger, mais cela se fait au détriment du personnage supposé être principal de ce FB.
  23. Eoko

    Nanatsu no Taizai chapitre 338

    Il me semble que l'auteur a déclaré sur un de ses volumes que Cath est une bestiole du purgatoire.. Reste à voir comment a t-il fini chez les druides. Le développement sur les derniers événements est assez étrange et passer du DK à ... un chat en antagoniste semble déroutant, mais l'auteur a effectivement disséminé quelques indices par-ci par là sur la nature du monstre.
  24. Eoko

    Animé

    Oui le contraste est saisissant avec ce qui a été fait avant sur NNT en anime. Limite je m'en veux d'avoir critiqué la saison 2 et son rush quand je vois le désastre qu'est cette saison : Un florilège de dessins et de plans ratés et moches, une animation au ras des pâquerettes donnant des scènes improbables et surréalistes. Et c'est assez dommage vu que la partie que traite cette saison est, à mon sens, de loin la meilleure du manga. Sur tous les épisodes sortis, le seul qui ressemblait à peu près à quelque chose est celui qui traite du gaiden de Gowther. Le reste est à mettre à la poubelle Bref, pour ceux qui auraient la curiosité de regarder, passez votre tour et tenez vous en au manga.
  25. Sur les derniers chapitres, la résolution du combat contre le DS fantôme sort de nulle part et la conclusion a été particulièrement moisie. Au mieux, ce nouveau personnage aura servi à introduire un power-up (cheaté) à Natsu. Au pire, on aura perdu 4 ou 5 chapitres pour rien. Mais ça ne m'a pas étonné. Mashima est très doué pour introduire des méchants singuliers ou charismatiques pour mieux les ridiculiser/enfoncer sur leurs fins. Le combat Erza/Laxus était bien chorégraphié mais encore une fois, l'auteur montre qu'il n'a aucune limite vis à vis d'Erza. Et donc là, on a un autre bullshit avec son plot device Wendy qui lui file les pouvoir de Gray/Natsu... La prochaine elle aura quoi dans ses épées ? Satan Soul, Fairy Glitter ou les Esprits de Lucy peut-être. 😃 Ce spin-off avait bien commencé, en légèreté. Rien de bien folichon bien sûr mais agréable à suivre en mode lecture condensée. Et là Mashima vient de vite retomber dans ses vieux travers.
×