Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Ilan Wes

Membres
  • Compteur de contenus

    745
  • Donations

    0,00 € 
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Ilan Wes a gagné pour la dernière fois le 3 juillet 2018

Ilan Wes a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

132 Excellent

À propos de Ilan Wes

  • Rang
    Démon
  • Date de naissance 15 avril

Visiteurs récents du profil

1 204 visualisations du profil
  1. Ilan Wes

    Nanatsu no Taizai chapitre 303

    C'est ça aussi le problème, c'est le rythme du manga. Depuis l'affrontement contre Mael où là par contre c'était d'une lenteur incroyable, Nakaba a accéléré le rythme et ne prends plus la peine de réellement s'attarder sur les détails (du moins les plus importants pour rendre cet arc final magistral). Je crois que c'était l'année dernière en été où il avait dit en interview qu'il ne restait plus qu'un an avant la fin du manga, eh ben je pense que là on y est pour très bientôt. Visiblement ça semble être un choix de Nakaba de vouloir mettre fin à son manga et c'est lui-même qui veut autant rusher, pour une estimation, il doit rester 20 chapitres grand max. Du coup, on peut se poser des questions ? Va-t-on avoir un vrai affrontement dantesque contre le DK de retour dans sa véritable forme ? Et surtout, qu'en est-il de la Déité Suprême ? Car là plus on avance, plus je me dis que finalement elle ne sera pas un antagoniste ou même une menace. Ah et faut pas l'oublier, que va-t-il arriver d'Arthur ? On nous l'a teasé comme un roi avec un potentiel de fou, il a enfin Excalibur, ça serait vraiment dommage que ça se termine comme ça pour lui (même si l'auteur a dit vouloir faire un spin-off après centré sur lui, mais juste non, il nous hype le perso dans NNT alors il doit le montrer dans NNT et pas dans un autre manga).
  2. Ilan Wes

    Nanatsu no Taizai chapitre 303

    J'aurai envie de dire du bien de ce chapitre et des récents car il y a du bon, mais je ne peux pas m'empêcher de soupirer en lisant justement les chapitres. Comme je l'ai dit, y'a des bonnes choses comme le personnage de Ban que je trouve toujours aussi stylé, Meliodas qui est de retour et qui démontre pourquoi c'est le patron, la relation Elizabeth-Meliodas que je trouve pour le coup bien écrite car c'est la source même du scénario, les Sins qui sont de nouveau au complet, Ludociel qui va enfin disparaître, des choses qui auraient pu rendre cette partie d'arc excellente, mais hélas Nakaba a raté quelque chose de très important. Qu'est-ce qui est important dans le climax d'une série (et si on n'y est pas encore, on en est très proche) ? Qu'est-ce qui permet de rendre épique une bataille contre l'un des boss final ? La réponse est évidente, c'est la tension. Et comment justement montrer cette tension ? Eh ben on faisait en sorte de nous montrer que la situation est vraiment dramatique pour nous faire nous inquiéter pour les protagonistes. Là ce n'est pas le cas, à aucun moment tu y crois au danger pour les Sins (le seul moment c'est lorsque le Démon Originel tabassait Escanor, c'est tout et même là y'avait aucune réelle tension). Exemple du manque de tension, on nous présente des ennemis super balèzes qui sont des êtres d'un niveau incroyable, et au final on nous le montre pas. C'est le cas du Démon Originel, le mec apparaît de manière épique avec un très bon design qui démontre un démon différent de tout ce qu'on a pu voir outre le DK, normalement il aurait dû mettre tout le monde à terre et inspirer la crainte et le désespoir mais non, en 2 chapitre tu le vois déjà se prendre des coups avant d'être écarté de l'histoire sans nous donner de nouvelles de lui. Pareil pour le DK, je veux bien accepter les justifications avec le fait qu'il doit gérer deux fronts de batailles, mais quand même, y'avait mieux à faire. Le minimum aurait été de faire un chapitre entier où le DK fout le bordel, il bat tout le monde, et comme cliffhanger on aurait eu le DK debout au milieu des corps des Sins et Archanges avec comme légende un truc du genre "Plus aucun espoir, le roi ultime est de retour avec le désespoir". Là on aurait eu du danger et de la tension, là on se serait senti vraiment impliqué et on aurait envie de découvrir la suite avec impatience. Sauf que ça n'a pas été le cas, le DK arrive et en un chapitre, le mec se fait déjà bolosser par Ban et Meliodas. Je ne voulais pas l'accepter mais c'est bien le cas, on est en plein dans le syndrome Fairy Tail avec son arc final.
  3. Ilan Wes

    Shokugeki no Soma chapitre 302

    Justement j'y pensais lorsque j'écrivais mon post, c'est clair que ça serait un peu incohérent de voir Megumi faire mieux que Tsukasa face à Asahi. Mais en même temps s'il y a bien un truc qu'un manga de cuisine permet de faire dans le scénario et de justifier, c'est que les performances d'un cuisinier lors d'un duel peut aussi parfois dépendre du thème. Par exemple, si le thème du duel entre Asahi et Megumi venant à etre un plat en rapport avec les légumes (ce qui est possible, Asashi pourrait vouloir affronter son adversaire en la ridiculisant dans son domaine), Megumi pourrait peut-être mieux se débrouiller que Tsukasa car c'est sa spécialité. C'est une justification comme on pourrait peut-être en donner d'autres, de toute façon si Asahi écrase Megumi sans montrer la moindre faiblesse, je ne comprendrai pas à quoi aura servi scénaristiquement ce duel (peut-être à remonter le manga dans le classement du jump en faisant plaisir aux fans de Megumi, et encore c'est pas vraiment leur faire plaisir que de faire perdre Megumi).
  4. Ilan Wes

    Shokugeki no Soma chapitre 302

    Un chapitre plutôt pas mal, j'ai bien apprécié. La raison est simple, Megumi. Elle a toujours été un personnage que j'ai apprécié (elle est dans mon top 3 de mes persos préférés du manga), c'est certainement le personnage qui a le plus évolué du manga. Elle est partie de la fille toute timide et pas sûr d'elle, à une fille qui sait désormais s'affirmer et qui montre l'un des meilleurs potentiels du manga. Son duel face à Ryo dans l'arc de l'élection d'automne est l'un de mes passages préférées du manga. Et là elle continue encore de montrer cette évolution, elle n'a pas peur d'aller faire face à Asahi, elle est prête à se donner à fonds pour protéger une amie. Malheureusement on connait déjà tous à l'avance le résultat du shokugeki, Asahi ne peut que gagner (même si j'adorerai tellement le voir se faire laminer par Megumi, mais c'est impossible). Maintenant on peut se poster la question, quelle est l'utilité de ce duel si on connait déjà l'issue finale ? Une question que je me posais déjà avec le duel face à Tsukasa mais ça n'a pas eu aucun intérêt et pour preuve il s'est déroulé hors champ. Là on va vraiment s'attarder sur ce Megumi vs Asahi, on pourrait penser que le but de ce duel serait de voir l’évolution du potentiel de Megumi en la faisant mettre Asahi un peu en difficulté, mais pour moi si ce n'est que ça, alors cela n'aurait pas grand intérêt, certes ça serait cool pour Megumi mais ça servirait à rien pour le scénario. Pour moi, s'il y a un intérêt à ce duel, c'est clairement de nous montrer un possible point faible d'Asahi que Soma pourra exploiter lors de leur confrontation finale. Face à une Megumi qui donne tout, Asahi pourrait peut-être se retrouver à dévoiler quelques faiblesses concernant son pseudo super pouvoir, ainsi ce duel et Megumi auront servi à quelque chose. On aurait le plan final avec Megumi à terre et frustrée en disant qu'elle n'a rien pu faire, et Soma qui vient la relever en lui disant que justement elle a pu faire quelque chose, elle aura pu montrer la voie à Soma. Pour moi ça serait vraiment la seule utilité à ce duel.
  5. Ilan Wes

    [anime] Jojo's Bizarre Adventure - The animation

    Episode 21, et je pense que je vais très souvent me répéter mais bon sang, encore une fois c'était un excellent épisode ! Un épisode qui se différencie des précédents, car celui-ci vient se concentrer sur les personnages, on oublie un peu l'histoire et on se concentre sur la bande. Personnellement j'ai beaucoup apprécié toute la partie de l'épisode consacré sur eux, c'était à la fois émouvant, beau et inspirant. Je l'ai déjà dit sur une critique d'un précédent épisode, mais cette bande est vraiment génial, on ressent vraiment cette esprit de camaraderie entre eux, non, plus encore, ce ne sont pas des camarades, ils sont une famille. On voit aussi à quel point Bruno compte pour eux, il est le leader, il est leur lumière, celui qui les aura permis d'enfin trouver leur voie et leur place dans ce monde. Evidemment qu'ils ne voulaient pas abandonner Bruno, ils ne veulent pas perdre leur lumière, mais ils avaient peur pour leur vie, on peut pas vraiment leur en vouloir. Même si je trouve ça vraiment dommage de voir Fugo quitter le groupe, au fond je le comprends. Il a peur, il a une réaction que beaucoup auraient pu avoir à sa place. Mais bon sans trop spoiler, il y a un certain personnage cher à mon cœur qui va arriver et que j'ai hâte de voir, il va vite nous faire oublier Fugo. Mais quant à ceux qui ont rejoint Bruno, ce sont des vrais jusqu'au bout, à la vie à la mort avec Bruno. Que ça soit Abbachio ou Mista, mais surtout Narancia, j'avoue avoir lâché ma petite larme. Le voir en panique, ne pas savoir quoi faire, faut essayer de se mettre à sa place, ce n'est pas simple, il a besoin de Bruno, il se sent vivant à ses côtés, mais Bruno veut le protéger et lui dit de rester. Et on arrive à mon passage préféré de l'épisode, le monologue de Narancia qui prends conscience que lui et Trish se ressemblent, il y a une phrase que j'ai adoré, c'est le "Elle, c'est moi. Sa blessure est la mienne", c'est pas une phrase ultra stylée ou triste mais dans le contexte, c'est vraiment magnifique. Et derrière le mec tape un sprint à la nage et hurle Bucciarrati, comme mon VDD, j'en ai eu des frissons. C'est ça aussi Jojo's Bizarre Adventure, des moments forts en émotions sans que ça soit trop larmoyant non plus. Sinon la première partie était aussi très bonne, King Crimson est toujours aussi pété, et si j'avais un peu de mal au début avec ses nouvelles couleurs, je préfère celles de All-Star Battle, je me suis très vite fait aux nouvelles couleurs et je trouve même que ça lui va très bien. Et j'ai aussi aimé le rendu de son pouvoir, ce monde mélangeant la 3D et la 2D, une sorte d'univers à lui, c'est stylé. A part ça, il y a aussi le cas de Bruno, cette épisode nous montre qu'il y a un petit soucis avec son corps, un nouveau petit mystère en plus. Fin de cette première partie de l'anime, là on va rentrer dans la vraie histoire, hâte de voir ça en anime ! Hâte de voir l'épisode 23, on a un nouvel opening, si je ne me trompe pas, son nom est Ouragirimono no Requiem, soit le requiem du traître, ça me hype bien ! La question à se poser, serait concernant l'ending, vont-ils le changer ? Personnellement j'adore ce son de Jodeci, mais je ne serai pas contre un petit classique de King Crimson ou alors Gangsta Paradise.
  6. Ilan Wes

    Shokugeki No Soma chapitre 300

    Plus on avance dans l'histoire et plus je trouve que l'on tombe dans le ridicule, j'ai l'impression de voir le scénario d'une vieille série B. Je ne reconnais plus Shokugeki no Soma, je rappelle qu'à la base on était censé suivre le cursus scolaire du héros jusqu'à l'obtention de son diplôme. On va me dire que le but de l'histoire était de suivre Soma qui allait se découvrir lui-même en tant que chef à travers l'héritage de son père et donc le passé, mais pour moi on suivait juste Soma qui avait pour objectif de surpasser son père et pour cela il devait faire mieux que lui en devenant premier siège et obtenant le diplôme que Jouichiro n'a jamais pu avoir. Mais là on a commencé à diverger et partir dans des histoires farfelues (c'est comme si dans MHA, on arrêtait de suivre l'avancée de Midoriya et ses amis à Yuei pour se concentrer sur des ennemis genre les parents d'Ochaco, on s'en fout de ça). Et puis après le père fou, le pseudo "frère" taré qui se venger de Soma va savoir pourquoi, voilà maintenant la mère qui déteste sa fille ? Sans déconner, le scénariste n'a plus d'imagination ou quoi ? Comment on en est arrivé à là ? Je ne comprends pas. Déjà qu'on devait se coltiner un Asahi insupportable et qui est mal écrit, si en plus on nous ramène une mère tarée aussi, ça va vite devenir une parodie le truc. C'est quoi l'intérêt de nous ramener la mère d'Erina en tant qu'antagoniste ? Nous dire que le palais divin d'Erina a été une malédiction pour elle car à cause de ce pouvoir, elle a perdu l'amour de sa mère et son père a fait d'elle son outil pour changer le monde ? Et que grâce à Soma, elle embrassera pleinement ce pouvoir ? On avait eu cette histoire avec toute la partie avec Azami, donc pas besoin de refaire la même chose car ça n'aurait aucun intérêt scénaristique. Erina a déjà évolué, elle a déjà embrassé ce pouvoir, elle s'est créé des liens avec les autres grâce à ça, c'est plus un problème pour elle. Du coup forcément que Mana doit avoir une dent envers Erina mais pour une différente raison, ou alors sa haine serait diriger vers un tout autre personnage. Ah non, j'espère vraiment pas, quand je parlais de scénario de série B, eh ben on y serait mais genre totalement.
  7. Ilan Wes

    [anime] Jojo's Bizarre Adventure - The animation

    Episode 20 vu, et comme le dirait le grand Joseph Joestar, OH MY GODDDD !!!!!!!!!!!!!!!! 😍😍 Mais c'est un truc de malade cet anime, David Production vous êtes des fous ! Vous êtes géniaux !! En plus on voit que c'est fait par des passionnés qui sont tous autant fan de Jojo que nous voire plus, et encore une fois c'est magnifiquement fait. Cette épisode est incroyable, que l'on ait lu le manga ou non, on est clairement à fond dedans et se sent impliquer à 100% avec Bruno. Je vais parler de mon cas, je savais ce qui allait se passer car j'ai lu manga, mais même en sachant tout à l'avance, je me suis pris une de ces claques ! Déjà visuellement ça reste vraiment très beau, on n'a pas de baisse de qualité comme on l'avait souvent dans les dernières saisons, là c'est constant. Et puis dans la réalisation, c'est là que cet épisode ou devrais-je que cet anime brille le plus ! On a une montée de tension incroyable, et ça commence dès la première partie de l'épisode où ça insiste sur l'esprit de camaraderie de l'équipe, on les a suivi à travers des combats périlleux où ils ont tout donné et là on nous les montre enfin soulagé et pouvant penser à se reposer, l'OST est plutôt belle et ça met une bonne ambiance où tu souris avec eux. Mais déjà à partir de là, ça sent la douille, tu te dis que c'est trop parfait et que forcément que ça ne peut que mal finir. Après on enchaîne avec une autre ambiance mais cette fois-ci de peur et de doutes, on suit Trish qui se pose des questions sur son père et sur ce qu'elle va devenir, et nous spectateurs on se met à sa place. Et Bruno vient calmer le jeu en nous rassurant, tout comme Trish on se dit que ça va bien se finir, qu'enfin elle va pouvoir avoir une vie tranquille, et bordel que non ! Et arrive le passage génial dans l'ascenseur, la tension monte de plus en plus, t'es pas bien, et quand Trish disparaît, t'es comme Bruno, tu dis WTF ?! Et ensuite y'a rien à dire, c'était parfait. Le flashback de Bruno était bien placé, on s'attache encore plus au personnage car il véhicule de bonnes valeurs, et puis on comprends pourquoi il prend la situation de Trish et du boss au sérieux. Non seulement il en veux au Boss pour l'avoir trahi avec l'histoire de drogue, mais en plus y'a aussi le fait que Bruno qui avait un fort lien avec son père et qui là voit un père essayer de buter sa fille, forcément ça ne le laisse pas indifférent. Et les dernières minutes c'était un truc de fou, la tension était à son paroxysme. Le boss est là, Bruno peut enfin découvrir son identité, il n'a jamais été aussi proche du boss, c'est la chance de sa vie. Et là il apparaît, KING CRIMSON !!! L'un des stands les plus pétés de tout Jojo, il est magnifique, et tout comme Bruno, on a le cerveau retourné. En vrai je regrette de fou d'avoir lu le manga, j'aurai aimé découvrir les choses avec l'anime, je pense que j'aurai pété un cable. On peut le dire, Golden Wind commence maintenant, la véritable intrigue va pouvoir débuter. Et on n'est pas prêt pour ça tout comme on n'est pas prêt pour Steel Ball Run ! Que j'ai hâte ! Non, on a tous hâte de voir SBR avec la qualité de GW voire même meilleur car ça ne sera pas pour maintenant et David Production aura le temps de bien préparer ça. Et puis on aura Stone Ocean avant, et hâte de voir ça aussi, surtout pour voir à quel point la censure va opérer, car à partir de cette partie Jojo ça devient un peu violent quoi.
  8. Ilan Wes

    Gintama [Hideaki SORACHI]

    En vrai y'a un truc que j'ai toujours voulu savoir avec Gintama et qui peut potentiellement servir de base pour des possibles spin-off ou truc du genre où on suit les aventures de Sakamoto ou autres. C'est une question que tout fan de Gintama s'est au moins posé une fois, qu'en est-il du reste du monde ? Toute l'histoire est concentrée sur Edo, mais déjà ça ne reste qu'une ville parmi tant d'autres au Japon, on pourrait alors se demander quelle est la situation dans les autres villes japonaises mais surtout dans les autres continents dont l'Europe ou l'Amérique. Que faisaient les autres pays alors que la Terre se faisait attaquer par l'armée de libération ? Ou alors les Amantos quand ils ont envahi la Terre, ils s'en foutaient du reste du monde et se sont contentés que d'Edo ? Ou même quand Utsuro allumait les veines du dragon et foutait un bordel avec l'altana, que se passait-il ailleurs ? On nous disait que c'était toute la planète qui était en danger, genre dans le reste du monde aussi y'avait l'altana qui partait en cacahuète ? Et en plus on sait que certains pays existent dans l'univers Gintama, dans certains chapitres ou épisodes comiques, ils parlent de la France ou des USA, mais pourtant Sorachi n'est pas allé plus loin.
  9. Ilan Wes

    Gintama [Hideaki SORACHI]

    Sérieusement ? Ah putain, Sorachi est certainement le plus gros trolleur que le manga game ait connu, c'est juste génial ! En vrai j'étais pas prêt mentalement pour lire le dernier chapitre, quand j'ai vu qu'il y avait des nouveaux post sur cette rubrique, je pensais que le dernier chapitre avait été publié et je savais pas comment réagir. Gintama est dans mon top 3 de mes mangas préférés avec City Hunter et Jojo, c'est l'un des mangas qui m'a le plus marqué et l'un des rares mangas dans lesquels je me suis vraiment senti impliqué du début à la fin de l'histoire grâce notamment à des personnages super bien écrits et une intrigue très bien ficelée. Et quand je pense que le manga arrive à son terme, je me dis que je ne suis toujours prêt, je n'arrive toujours pas à me faire à l'idée qu'il va falloir dire au revoir aux Yorozuya et à tout le quartier de Kabukicho, à tous ces personnages déjantés et haut en couleur (en plus c'est pas le genre d'oeuvre où tu peux avoir une suite avec une nouvelle génération, non là clairement l'histoire de Gintama se termine avec Gin qui parvint enfin à vaincre ses fantômes du passé et qui va de l'avant), et je suis bien content de voir qu'on aura encore le temps de dire au revoir à tout cet univers, et merci Sorachi pour tout ça. Et concernant le sondage de popularité, pas vraiment surpris, même si je m'attendais à voir Sougo deuxième à la place d'Hijikata (de toute façon Sougo reste deuxième dans mon cœur derrière Gintoki et devant Kagura). Pour le reste, Kagura reste septième et j'avoue que ça me fera toujours marrer de voir Shinpachi huitième, le mec va se coltiner les blagues sur son nom et ses lunettes jusqu'à la fin. Par contre juste pour les trolls, j'aurai placé notre cher auteur gorille plus haut dans le classement, il le mérite.
  10. Ilan Wes

    Ligue des Champions (2) 2017/18

    Un pauvre 0-0, même si le match ne fut pas du tout emballant et on n'a rien eu à se mettre sous la dent, ça n'empêche pas qu'il y a beaucoup à dire, surtout du côté du Barça. Concernant l'OL, c'est un bon match nul, pas de but encaissé donc tout est encore jouable, ils vont aller au Camp Nou en jouant le tout pour le tout. Et puis en tant que moi-même lyonnais je suis content du résultat, même si j'aurai aimé que l'équipe montre un meilleur visage surtout offensivement car à part les 2 occasions au début du match, l'OL n'a rien montré devant. Mais par contre en défense ça a répondu présent, je pense notamment à Dubois qui a fait beaucoup d'efforts, il était toujours là. Marcelo aussi a été solide, mais le patron est encore une fois Denayer, dès son arrivée il s'est imposé comme le boss en défense. Il ne lâche rien, il a été sur chaque action adverses, costauds et étouffant pour les adversaires, c'est l'homme du match à mes yeux. Et pour les autres joueurs, Aouar n'a rien eu à faire à part une frappe cadré au tout début, Ndombélé par contre a montré des bonnes choses. Je le trouve solide sur ses appuies, il ne tombe pas et perd rarement la balle, il arrive toujours à trouver la bonne passe vers l'avant, c'est juste dommage que devant Memphis était mauvais, il est sur la lignée de ses matchs décevants en 2019, et Dembélé impossible de dire quoi que ce soit sur lui tellement on l'a peu vu. Maintenant faut parler du Barça, et que dire à part, Wouah, que c'est mauvais ! Je regarde chaque match et en tant que grand fan du Barça dont du grand Barça de Guardiola, ça me fait mal au cœur de voir cette équipe jouait ainsi. Y'a absolument rien, c'est le néant dans le jeu, le tiki taka n'est plus qu'un lointain souvenir. Le milieu du Barça c'est juste mauvais (Rakitic j'en ai marre, et Valverde qui s'obstine à ne pas descendre Coutinho au milieu avec Alena, et puis Roberto qui ne sert strictement à rien tant il est inutile dans le jeu), aucune inspiration, aucune créativité et aucune envie, ça se contente de faire des passes basiques, à aucun moment ça ne cherche vraiment à jouer vite en une touche de balle en cassant des lignes. Non, c'est statique, ça ne propose rien, et c'est aussi la faute des attaquants. Suarez il est de plus en plus mauvais, non seulement il ne propose rien devant mais en plus il est d'une lenteur, et puis il suffit de le regarder, il a pris du bide et n'est plus capable de dribbler et prendre de vitesse qui que ce soit. Et quant à Messi, il avait bien commencé le match puis petit à petit il s'est éteint comme d'habitude en phase finale de LDC ces 3 dernières années. Il n'a pas réussi à éliminer et profiter de certaines failles lyonnaises dans la première mi-temps, et en deuxième période, il était trop bas sur le terrain, je veux bien qu'il soit à la base des actions mais à un moment donné ça reste un attaquant dont le rôle est de marquer des buts (sachant que le 9 n'y arrive déjà pas). Le responsable de tout cela c'est aussi ce Valverde qui n'a aucun fond de jeu et qui en plus est entrain de détruire l'ADN du Barça et l'héritage de Cryuff. Que ça soit dans ses choix tactiques ou les choix quand il s'agit de remplacer un joueur, c'est à chaque fois prévisible et ça n'apporte rien. Ce coach n'est pas celui qu'il faut pour le Barça, et le pire c'est qu'il a été prolongé, c'est incroyable comment les dirigeants sont des incompétents. Cette équipe du Barça ne fait plus peur, elle est clairement prenable, elle dépend beaucoup trop de l'état de forme de Messi. Je la vois mal aller loin dans la compétition, face à un gros comme City ou le Bayern voire même le PSG, elle ne passera jamais. Je souhaite que Lyon donne tout au match et élimine ce Barça même si ça va être plus chaud au Camp Nou !
  11. Ilan Wes

    Mob Psycho 100

    J'aurai pas dit mieux que mes VDD qui ont exprimé tout ce que j'ai apprécié à travers cet épisode 7 et même cet arc en général, c'était un arc qui permet d'avancer dans l'histoire à travers les personnages et c'était très bien fait. Si j'étais déjà un grand fan de Reigen, ces deux derniers épisodes me l'ont fait encore plus apprécier. Car jusqu'à présent, ça reste un personnage cool mais qui paraissait un peu trop parfait, alors certes il avait ses défauts en tant que personne, mais il avait cette qualité qui te donnait envie de le suivre comme un gourou. Il se sortait de chaque situation avec le sourire, il avait toujours le bon mot quand il le fallait et il ne paraissait jamais faible. Mais là avec ces épisodes, on découvre que c'est finalement quelqu'un avec des failles et qui se pose des questions sur lui-même, mais surtout que derrière cette carapace d'homme toujours serein et fort mentalement, se cache en réalité quelqu'un qui doute et qui se cherche. Et c'est à travers une réalisation excellente, que l'on comprend que la réponse à ses questions s'est toujours trouvé à ses côtés en la personne de Mob, bien qu'il cherchait à le nier avant de le réaliser. Tout comme Mob a besoin de Reigen car il est celui qui le comprend et en quelque sorte son premier ami à qui il a pu se confier, Mob l'est aussi pour Reigen, les deux se ressemblent car ils cherchent chacun à trouver leur place dans ce monde, et finalement leur place est l'un aux côtés de l'autre. Ce n'est pas une juste relation patron-employé ou maître-élève, c'est une réelle amitié. Et puis pour continuer sur la réalisation, j'ai aussi adoré toutes les facettes de notre monde que l'on nous a montré à travers des idées visuelles vraiment bonnes. Le danger des réseaux-sociaux et de la presse avec les fakes news (même si là pour le coup c'est plutôt vrai), les personnes fourbes, le fait que quand il faut te descendre alors là ça répond présent et ça peut vite devenir un enfer à vivre pour la victime. Tout ça pour dire que j'adore toujours autant cette animé, si un certain Dororo n'était pas diffusé en même temps, ça serait clairement le meilleur anime de la saison.
  12. Episode vu, et si le précédent m'avait fait paraître le temps vraiment court, eh ben c'est tout le contraire, le temps il me paraissait si long. A la fin de l'épisode, une question m'est venu en tête, quelle était l'utilité de cette épisode ? Nous raconter une histoire d'amour ? Nous montrer la relation père-fille entre Choji et Chocho ? En soi pourquoi pas, on peut raconter quelques chose d'intéressant avec ça, mais là c'est pas le cas, c'était vide et sans intérêt, à aucun moment ça ne va pas jusqu'au bout pour raconter quelque chose. A la limite je pensais qu'on allait peut-être nous expliquer comment Choji et Karui ont fini ensemble car non seulement ils ne viennent pas du même village mais en plus ils se sont jamais adressés la moindre parole dans tout Naruto Shippuden, on sait pas comment ses deux-là ont pu finir ensemble, quitte à nous raconter une histoire d'amour, fallait nous raconter ça. En plus l'humour dans cette épisode était vraiment naze, je sais bien que l'humour est subjectif et que peut-être que d'autres ont sourit voire rigoler à certains moments, mais moi je n'ai pas esquissé le moindre sourire. Pour faire bref, je me suis ennuyé devant l'épisode. Seul point positif, on a pu voir les autres personnages, ça fait toujours plaisir de revoir ceux qu'on a suivi dans Naruto et qui sont désormais adultes avec leur gosse. Par contre c'est quoi leur but avec Shino ? Pourquoi ils lui font ça ? Il me fait de la peine le mec, faut lui trouver une femme, c'est triste de le voir seul à jouer avec une peluche à son âge alors que tous les autres de sa génération se sont mariés (même Kiba a une copine). Bon hâte quand même de voir le prochain épisode, je l'attends vraiment celui-là. Je ne comprends pas pourquoi Kakashi vient donner des conseils à Sasuke sur comment s'occuper de sa fille, Kakashi n'est pas clairement pas le mieux placé pour donner des conseils. Mais bon, ça peut toujours être cool, et puis voir Kakashi reste un plaisir.
  13. Ilan Wes

    [anime] Jojo's Bizarre Adventure - The animation

    Episode 19 vu, et je devais juste dire une seule chose ça serait, David Production vous êtes des fous !! Quel épisode !! 😍 Et surtout quelle adaptation ! Chaque épisode est meilleur que le précédent qui lui-même était déjà excellent. Je pensais pas dire ça, mais avec cet anime incroyable, Golden Wind est devenue l'une de mes parties préférées de Jojo, c'est dingue. Jusqu'à présent ils ont réussi à adapter chaque grands moments du manga avec brio, que ça soit la légendaire danse, le combat de Bruno face à Pesci, le combat face à Melone et maintenant Mista/Giorno contre Ghiacco, j'ai pas les mots, c'est juste excellent. Le stand de Ghiacco était tellement bien retranscrit, il puait le style dans son armure, en plus son seiyuu est super bien trouvé, c'était la voix parfaite pour lui. Chaque épisode centré sur un combat nous permet de nous familiariser avec les personnages et c'est très bien fait, je me suis attaché à chaque personnage, je me sens impliqué avec chacun d'eux, et je trouve qu'ils vont tellement bien ensemble. La team de Bucciarati remonte dans mon classement, ils sont clairement devant la team de Stardust Crusaders, celle de Battle Tendency et DiU. Alors oui on pourra toujours que ça manque de vrai scénario, que c'est que du combats et que les méchants sont assez vite bâclés, ce n'est pas faux et c'était déjà un défaut qui faisait que Golden Wind était parmi les parties que j'appréciais le moins avec Phantom Blood, mais bon sang que l'anime a réussi à rendre le tout génial à travers des combats magnifiques. Tout est au top, l'animation, la réalisation, le jeu de couleurs, les OST, les seiyuus, on sent que les mecs qui bossent dessus le font avec passion et qu'il y a du budget. C'est tellement génial que j'en viens à me demander ce qu'aurait pu donner Diamond is Unbreakable si ça avait été fait avec les mêmes moyens, c'est dommage.
  14. Ilan Wes

    Dororo [Mappa]

    J'ai enfin pu voir l'épisode 6 et juste WOW !! A mes yeux et j'ai vu que c'est aussi le cas pour beaucoup, c'est sans conteste l'anime de la saison. Ce double épisode retranscrit toute la beauté de cette anime, c'était géniale. A la fois beau et triste, à la fois silencieux et bruyant (les OST sont peu présentes et le peu de musique provient de la chanson de Mio ou des cris de Hyakkimaru), nous montrant à la fois le désespoir par la situation du pays mais aussi l'espoir à travers les personnages dont Mio et les gamins, mais nous montrant surtout la cruauté du monde mais aussi de la vie qui ne fait pas de cadeau jusqu'au bout. J'ai pas lu le manga donc je m'attendais pas à ce dénouement même si c'était prévisible à un moment, mais je dois juste avouer que le personnage de Mio est réussie. Il y a un truc que j'adore avec cet anime, c'est qu'il n'y a pas besoin de trop en faire pour nous faire attacher à un personnage ou le développer. Dans l'épisode 6, à travers une seule phrase dite par Dororo, on a pu comprendre tout ce qu'il avait pu vivre et s'attacher à lui, cette seule phrase nous a suffit à ressentir de la compassion pour lui. C'est une qualité que l'on ne retrouve pas dans d'autres œuvres qui sont obligées de te montrer tout un flashback pour exposer le personnage. Après j'imagine bien qu'on aura forcément des flashbacks sur le passé de Dororo à un moment donné, mais en vrai y'a pas besoin.
  15. Ilan Wes

    Ligue des Champions (2) 2017/18

    Malheureusement avec le PSG on ne peut pas crier victoire trop tôt mais quand même, là ils sont au courant donc c'est plus pareil que face au Barça. Si jamais le PSG se fait remonter et éliminer par ce Manchester Utd là (qui en plus devra faire sans son meilleur joueur Pogba et peut-être aussi sans Martial et Lingard), mais c'est pire qu'une faute professionnelle, pire que face au Barça surtout que là ils sont prévenus. Autant que les Quataris s'en aillent car alors qu'ils voulaient faire du PSG le meilleur club d'Europe, ils en auront fait la plus grande risée.
×