Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Machiavel

Members
  • Content Count

    60
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Machiavel last won the day on March 10

Machiavel had the most liked content!

Community Reputation

63 Excellent

About Machiavel

  • Rank
    Pirate

Recent Profile Visitors

508 profile views
  1. Machiavel

    Snk 128

    Justement, c’est ce Floch-là qui est mort, celui qui s’est engagé la fleur au fusil parce que galvanisé par la propagande militaire sur la reconquête du mur et qui croyait devenir un héros. La cruauté et la pestilence de la guerre Floch l’a rendu lucide vis-à-vis de lui-même : il s’est décrit de lui-même comme un lâche et un naïf. Le Floch actuel est né lors de la charge sur le titan bestial, le discours suicidaire d’Erwin l’a transformé. Pour la première fois, il s’est lancé à l’assaut, non pas pour devenir un héros mais en étant convaincu qu’il allait mourir, sacrifié comme un simple pion au nom d’une cause qui le dépasse. Sa survie était une surprise pour lui. C’est alors qu’il s’est mis à penser à son destin. Depuis sa renaissance, il n’a fait que rechercher ce démon pour se mettre à son service. Il a d’abord cru que le destin l’avait désigné pour permettre à Erwin de survivre, en effet c’est d’abord le major qui incarnait pour lui ce démon capable de les guider vers la victoire selon ses propres termes et ce n’est qu’ensuite qu’il a reconnu ce démon en Eren. Floch est le pur produit de cette guerre. Il n’a pas du tout le profil d’un opportuniste de ma perspective. Ni celle d’un homme avide de puissance pour lui-même. Mais bon, on observera bien son comportement dans les chapitres suivants … Et il ne peut pas. Floch ne peut absolument pas avoir de remords. Il considère que ses actes sont totalement légitimes, Paradis bénéficie de l’avantage moral de la puissance agressée et Floch est le soldat d’un camp menacé d’extermination, il ne fait qu’agir en conséquence. Ce n’est pas un idéaliste comme les paradisiens qui veulent arrêter Eren, son seul objectif est de gagner la guerre, quoi qu’il en coute. La vie humaine ne vaut plus rien pour lui depuis la reconquête de Shiganshina. Pour les ingénieurs, il s’agissait d’en tuer quelques-uns pour tenir tous les autres en respect. Cela n’a pas fonctionné puisque la femme s’est tout de meme rebellée mais encore une fois c’est un comportement logique qui sert un but précis. A vrai dire, on peut meme dire qu’il a commis une erreur parce qu’il s’est montré trop modéré, peut-être aurait-il dû tous les abattre puisqu’il était quasiment impossible que tous ces prisonniers coopèrent pacifiquement alors que leur patrie était sur le point de se faire détruire. Ils allaient forcément tenter quelque chose, la meilleur logique du point de vue des pro-Jager était de les tuer préventivement. Bref, je n’adhère pas du tout à l’hypothèse « ça l'arrange bien de faire tout ça parce que ça lui plaît de devoir être un dictateur ». Il fait simplement ce qu’il juge nécessaire de faire pour atteindre des objectifs qui le dépassent, c’est-à-dire servir Paradis. Il ne regrette rien mais il ne prend pas de plaisir non plus, Floch est devenu une machine froide qui ne s’enflamme que pour sa patrie.
  2. Machiavel

    Snk 128

    En tous cas, ce serait très malin de sa part. Vu la menace que représente le grand terrassement, c'est meme ce qu'il y'a de plus logique à faire : profiter à fond de la naïveté des paradisiens de leur équipe pour arrêter Eren et ensuite détruire définitivement Paradis et les eldiens en général.
  3. Machiavel

    Snk 128

    A mon humble avis, tu te trompes lourdement sur le personnage de Floch. Je pense que tu as un biais qui est lié au fait que tu n’apprécies pas ses actes et les juges moralement répréhensibles. Et ce rejet vis-à-vis du comportement du personnage te mène à le percevoir de façon biaisée, ce n’est que mon opinion personnelle évidemment. Pourtant, tous les actes de Floch sont rationnellement explicables, il ne fait rien qui ne soit inutiles à sa cause, on peut expliquer son comportement de A à Z sans en passer par l’hypothèse affective d’un Floch qui est ivre de puissance. En réalité, Floch est déjà mort lors de la charge de Shiganshina. Il est devenu l’esprit de sacrifice incarné au service de sa cause, celle de son pays. Comme il a suivi le commandant Erwin lors de la charge à Shiganshina, aujourd’hui il suit Eren avec la même détermination. C’est un soldat qui défend son pays. Dans les chapitres qui vont suivre, lorsqu’il fera face à la mort ( car il est prévisible qu’il va mourir), on le vérifiera. Et à mon avis, ce n’est certainement pas le genre de personnage à chercher à sauver sa propre vie, ce serait pour lui un honneur de mourir sacrifié pour son pays, je pense même qu’il est convaincu que c’est son destin. Mais on verra bien par la suite ce qu’il en est …
  4. Machiavel

    Kingdom 638

    Bonjour tout le monde. J'ai lu attentivement tous les commentaires, ils sont vraiment très intéressants. Il y'a aussi de bons rappels de la situation géopolitique de cet univers que j'avais totalement oublié avec le temps. J'ai une question : cette intervention de Qi est si imprévisible que ça ? Parce que, qu'on le veuille ou non, approvisionner des soldats en terrain conquis est bien une intervention militaire hostile même si elle n'est pas létale ( ça rappelle les américains qui approvisionnaient les Russes et les Anglais avant d'entrer en guerre contre l'Allemagne en décembre 41, les Allemands savaient que tôt ou tard, les américains entreraient en guerre contre eux, ils espéraient juste que ce soit le plus tard possible). Je veux dire : depuis la guerre de coalition, les autres puissances n'ont pas envisagé le fait que Qin et Qi pouvaient être en alliance tacite ? C'est pourtant une hypothèse que n'importe quel dirigeant devait prendre en compte même si elle est incertaine. N'est pas une erreur absurde de Riboku et de Zhao en général de ne pas avoir considéré cette possibilité ? Du coup, ce dénouement me semble irréaliste,Zhao a l'air totalement surpris alors qu'il ne devrait pas l'être.
  5. Machiavel

    Solo Leveling

    -Rhaaaaaa, je me suis arrêté au chapitre 108 et je pensais reprendre la lecture au chapitre 120 mais j’ai appris pour la coupure au chapitre 110. Du coup, j’ai du me résoudre à lire les deux derniers chapitres, j’espère que la pause ne sera pas trop longue. -J’ai l’impression que si Sun Jin-Woo a été intéressé par l'association des chasseurs américains, ce n’est pas pour se faire booster sa propre puissance ( il n’en a pas besoin ) mais plutôt pour en savoir plus sur lui-même et comprendre pourquoi contrairement aux autres chasseurs, il parvient à augmenter sa puissance. Mademoiselle Selner ne peut augmenter la puissance des chasseurs qu’elle booste que de 20 à 30 %, ce qui est beaucoup dans l’univers de Solo leveling mais pas suffisant pour ne serait ce que changer de classe et ça ne représente rien pour Sun Jin-Woo, il n’a vraiment pas besoin de ça. Du coup, je pense que sa curiosité était mal placée et ça l’a amené à commettre une erreur, maintenant le monde des chasseurs va apprendre qu’il n’a aucune limite et ça peut représenter un grand danger pour lui : ceux qui sont plus puissants que lui ont tout intérêt à le détruire maintenant avant qu’il ne devienne trop fort ! C’était une grave erreur qui risque de le mettre en danger mais c’est tant mieux pour le scénario et pour lui donner un peu d’adversité. -Lorsque Mademoiselle Selner a commencé la première étape de l’élévation de puissance sur Sun Jin woo et qu’elle a été submergé par les ténèbres et par son aura ( ?), j’ai l’impression qu’il s’est passé exactement la même chose lorsque l’ombre de Beru a été invoqué pour la première fois, Sun Jin-Woo a tout d’un coup été submergé par des ténèbres, c'était comme si on l’avait déplacé à un autre endroit, lui non plus n’a pas compris ce qui lui est arrivé sur le moment. Et qu’est ce que c’est que ce visage qui a fait trembler Selner ? L’incarnation de son aura ? L’incarnation du système ? Lorsque Selner dit « c’est un roi », qu’est que ça veut dire ? Est-ce en référence aux statuts du système ou alors est ce ainsi qu’elle nomme les chasseurs de niveau nation ? Apparemment, elle connait d’autres rois puisqu’elle affirme qu’il est différent des autres. -On découvre aussi qui était le mystérieux chasseur de rang S du chapitre 28 qui était l’élève de Song Chi-Yul et il s’agit de Cha Hae-In. -Dans l’ensemble, j’ai vraiment adoré cette première saison, je n’ai vraiment rien à redire ( même si l’arc de l’ile de Jeju est clairement inspiré de l’arc chiméra ant de HxH mais au final ça ne m’a pas dérangé plus que ça). Solo leveling est incontestablement mon mahwa préféré. J’espère que la saison 2 sera au moins aussi palpitante, en tous cas avec les nouveaux antagonistes, les chasseurs de rangs nations et les mytères du système, ça promet !
  6. Machiavel

    Snk 127

    Je ne sais pas comment il fallait lire ton post alors parce qu’il me semble que tu as parlé d'une idéologie raciste qui essentialise les groupes ethniques, que tu as embrayé sur des manifestations de racisme anti-blanc qui seraient selon toi le fruit de certaines mouvements dans les milieux universitaires, tu considères que ces mouvements sont inspirés des études post-coloniales et tu parles d’universitaires qui « ne se contentent pas d'inventer un concept tout bonnement raciste et sexiste dans son principe même ». Ça m’a semblé clair. Si tu ne parles pas des études post-coloniales ou des mouvements post-coloniaux, de quoi parles-tu exactement, quelle est donc cette idéologie qui formalise le racisme anti-blanc ? Parce que même au niveau des militants post-coloniaux, quand bien même il existe parfois des réactions excessives et essentialisantes, elles restent très minoritaires même au sein de ce mouvement. Et ces quelques réactions de haine raciste comme je le dis plus haut se font plus en réaction de discriminations réelles ou supposées vécues ici et maintenant que d’un passé esclavagiste. Et à ma connaissance, on n’a pas là la formalisation d’une idéologie raciste envers les blancs, ce sont des réactions émotionnelles et affectives de gens très souvent au bas de l’échelle sociale ( donc rien à voir avec Magath qui est un cadre dirigeant de Mahr qui a concrètement participé à l’oppression et à la ségrégation des Eldiens). Je n’adhère pas non plus à la notion de victimisation ( et par conséquent, je ne sais pas ce qu’est une idéologie « victimaire »). Qu’est-ce que ça veut dire ? Que des catégories de personnes trouvent avantage à s’enfermer d’elles-mêmes dans une identité de victime ? Mais si ces catégories de personnes sont réellement victimes de discrimination à l’emploi, au logement etc. et que tout cela est vérifié par des statistiques, elles s’y enferment toujours d’elles-mêmes ou c’est la société qui les enferme dans cette identité ? Et dans le dernier cas, lutter pour ses droits et pour l’égalité des chances, c’est se victimiser ? Pour moi ça n’a aucun sens, j’ai surtout l’impression que ce discours sur la victimisation consiste à délégitimer la lutte certaines catégories d’individus contre des handicaps de départ, de sorte que lorsqu’on évoque des discriminations sociales, ce ne soient pas elles qui fassent débat mais les dérapages verbaux, réels ou supposés, de ceux qui luttent contre elles. Parce que oui, je ne nie pas qu’il existe des dérapages idiots et des carricatures, mais se focaliser dessus au point de les conceptualiser en « victimisation », n’est ce pas regarder le doigt en espérant faire oublier la lune qui est montrée ? Bref, cette notion n’a pour moi aucun sens … Mais, si on parle plus de la traite transatlantique en occident, n'est ce pas tout simplement parce qu’elle est occidentale ? C’est l’explication qui me semble la plus simple et logique. 🤔 J’ai au contraire l’impression que maintenant, dès qu’on évoque la traite transatlantique, on assiste à une levée de bouclier des identitaires qui font tout pour ramener la discussion à la traite transsaharienne, comme s’ils étaient dans une forme de concurrence du genre "vous nous avez saoulé avec l'esclavage en ne pointant que la responsabilité des blancs. Mais regardez, les arabes aussi...". Je retrouve le meme mécanisme de défense dès qu’il y’a des critiques de l’impérialisme occidental en Afrique, on assiste très souvent à une levée de bouclier et on se met à parler de la Chinafrique. Comme s’il fallait absolument absoudre l’occident de toute critique et défendre une vision strictement positive de la civilisation occidentale. Bref, dans tout ça, je n’arrive pas à voir une quelconque pertinence dans ce parallèle entre la réaction de Magath et les noirs qui parlent de l’esclavage.
  7. Machiavel

    Snk 127

    Je ne vais pas revenir sur tout ton propos mais sur quelques éléments : -Je suis très très loin d’être un sympathisant des études post-coloniales MAIS je ne vois pas en quoi on peut les qualifier de raciste. La blanchité n’y est pas perçue comme une notion biologique mais comme une construction sociale qui a émergé lors de la conquête du monde par l’occident. La vision de la race des post coloniaux est claquée sur la vision de la classe chez les marxistes : comme le capitalisme a produit les classes, le colonialisme européen-mondial a produit les races. La blanchité est à la race ce que la bourgeoisie est à la classe. Et pour illustrer le fait que cette notion de race chez eux n’est pas biologique, ils expliquent par exemple que les italiens ( particulièrement les siciliens ), les irlandais ou les juifs n’ont pas toujours été considéré comme des blancs aux Etats unis ( et aussi surprenant que cela puisse nous paraitre, c’est historiquement vrai). De plus, le postcolonialisme vise avant tout des institutions et un système qui, selon ceux qui y adhèrent, perdure ( et c’est là que j’ai de nombreux déssaccords avec eux, du moins dans la perception de l’intensité de ce système ) et non pas des individus à cause d’une rancœur issue d’un passée lointain. Une fois qu’on a dit ça, on ne peut pas nier le fait que des militants décérébrés utilisent ces conceptions pour en faire une bouillie bassement raciste désignant « LES blancs » comme des adversaires, voir des ennemis. Il ne faut donc pas confondre les études post-coloniales au niveau universitaire et ce que certains militants en font. Et très souvent, ces postures imbéciles se font en réactions de discriminations vécues ici et maintenant et à cause d'un lointain passé esclavagiste. -Il me semble que si on entend plus parler de la traite transatlantique que de la traite transsaharienne ( qui a touché plus de personnes mais qui a aussi été bien plus longue), c’est parce qu’on est en Europe. J’ai du mal à voir du racisme là-dedans. 😑 Je trouve qu’il y’a quand même beaucoup de chose qu’on catégorise faussement comme du racisme et qui n’ont rien à voir ( et je ne fais pas partie de ceux qui expliquent que le racisme anti-blanc n’existe pas, la haine raciste peut bien évidemment toucher les blancs comme tout le monde mais il existe aussi une propagande identitaire qui consiste à amalgamer plein de comportements au racisme anti-blanc, je ne dis pas que c’est ton cas, je précise simplement ).
  8. Machiavel

    Snk 127

    Ah mais moi je peux t’expliquer mon parti pris de pro-Jager radical que j’assume sans la moindre réserve. Je ne peux pas parler pour les autres, je parle pour moi : -Ma perspective est machiavélienne et selon elle, la logique de la politique n’exige pas, non qu’on aille à l’encontre de la morale mais qu’on la subordonne aux nécessités. Autrement dit, nécessité fait loi. -Nous avons là une guerre entre Etats, qui n’est pas n’importe quelle guerre, c’est une guerre d’extermination. Ce n’est pas Paradis qui a déclenché cette guerre mais Mahr qui a réussit à engrainer les autres nations, cette guerre s’est imposée aux Paradisiens qui, à la base, n’avaient rien demandé et vivaient en paix replié sur leur bout de terre depuis un siècle. - Plusieurs choses ont été tenté par les paradisiens pour échapper à cette guerre, mais les tractations diplomatiques ont mené à des culs de sac. Pire, ces tractations n’ont fait que faire perdre du temps. Parce que le temps des Paradisiens est compté : plus le temps passait et moins les titans constituaient un atout stratégique à cause des innovations technologiques. - Comme le disait Nicolas Machiavel, en politique le choix n’est pas entre le bien et le mal mais entre le pire et le moindre mal. Quel est le pire pour les pro-Jagers ? Réponse : l’extermination des paradisiens. De cette perspective, le principal objectif des paradisiens doit être de gagner cette guerre. On peut toujours s’imaginer qu’il y’a peut-être des solutions pour réussir à survivre, et c’est vrai, il y’en a peut-être, on n’en sait rien mais toute solution qui consiste à courir le risque de cette extermination est mauvaise. La destruction des installations militaires ? Elles peuvent se reconstituer et le danger d’extermination ne sera pas écarté. Qu’est-ce qu’il reste comme solution qui garanti la survie des paradisiens ? C’est simple : l’extermination de tous les autres. Le voilà le moindre mal. -Alors oui, les milliards d'habitants du monde ne sont pas fautifs, ils sont justes endoctrinés par la propagande de leur élite. Mais ils ne vont pas mourir parce qu’ils sont coupables de quoi que ce soit, il n’y a pas de procès à faire et les milliards d’innocents ne sont pas des accusés, Eren n’est pas un juge et le grand terrassement n’est pas une sentence, Eren est et ne peut être ici qu’un homme d’Etat et le représentant de sa nation, et le grand terrassement est une mesure de sécurité publique. Son propos était très clair : « Mon objectif est de protéger la population de cet endroit ou je suis né et ou j’ai grandi. Le reste du monde, lui, souhaite sa destruction, il voue à notre peuple dans son ensemble une haine ancestrale exacerbée qui ne trouvera satisfaction que dans notre complète annihilation. Mais je ne laisserai pas une chose pareille se produire ». Les civils ne vont donc pas mourir parce qu'ils sont auraient fait quelque chose de mal, ce ne sont que des innocents, ils vont périr pour la sécurité de Paradis. C’est ça l’horreur des guerres d’exterminations ( qui heureusement sont très rares) mais encore une fois, les paradisiens ne l’ont pas choisie, elle s’est imposée à eux. Par contre, ils doivent la gagner et comme nécessité fait loi, les autres doivent mourir. Voilà le genre de logique qui mène à supporter Eren inconditionnellement. 😉
  9. Machiavel

    Snk 127

    Ça doit certainement exister mais ce n’est en aucun cas systémique, c’est marginal. Cette comparaison n’a strictement aucun sens de toute façon : -Magath est un cadre dirigeant d’un empire qui justifie l’oppression et la ségrégation et d’une catégorie de population à cause de ce que ses ancêtres ont prétendument commis. -Si des noirs ( et pas seulement) reviennent beaucoup sur l’esclavage ( donc je ne parle pas des noirs qui commettent des crimes sur des blancs au nom de l’esclavage qui doivent de toute façon être marginaux mais de ceux qui remettent ça sur le tapis), ce n’est pas pour mettre en place un système oppressif et ségrégationniste qui viserait les blancs, c’est parce qu’ils en subissent encore certains stigmates. Il y’a eu en occident toute une théorisation et une conceptualisation idéologique de l’infériorité des noirs pour justifier l’esclavage. Il n’est pas difficile de comprendre qu’il ne suffit pas d’abolir l’esclavage pour que cette idéologie disparaisse comme par enchantement, elle est passée dans la culture, et pas seulement chez des blancs, chez des noirs aussi ( lire à ce sujet « Peau noire, masque blanc » de Frantz Fanon). Un petit exemple de cette culture : lorsqu’il y’a des cris de singes dans les stades pour cibler les joueurs noirs, ça ne tombe pas du ciel, c’est bien parce que dans un certain imaginaire, le noir est associé au singe, et c’est lié à l’idée de la propagande esclavagiste selon laquelle le noir est le stade intermédiaire entre l’humain et le singe. Lorsqu’un noir se fait traiter de macaque ou autre, ça ne tombe pas du ciel non plus. Et avant qu’on me fasse dire ce que je ne dis pas, je ne suis pas entrain d’amalgamer tous les blancs à cette culture raciste évidemment, ça n’a aucun sens de faire ça, cependant, cette culture suprématiste et raciste inférorisant les noirs existe, tout comme il existe une culture imprégnée d’un complexe d’infériorité chez certains noirs, et pour comprendre d’où ça vient et le déconstruire, il faut revenir à l’histoire et par conséquent à la traitre négrière. Bref, cette comparaison est sans fondement, totalement d’accord avec toi là-dessus.
  10. Machiavel

    Snk 127

    Je trouve que c’est un très bon chapitre. Maintenant, et je parle de mon point de vue pro-Jager radical, autant le choix des Mahrs de ce groupe me semble logique ( ils cherchent à sauver les leurs, c’est normal) autant le choix des paradisiens de ce groupe ( à part Livai) ne me convainc pas. Et pourtant Jean a posé les bonnes questions dès le départ : s’ils arrivent à arrêter Eren, que se passera-t-il ensuite pour les paradisiens après sa mort ? Tout ce qu’Hansi a pu faire c’est balbutier des spéculations sans fondements avant de laisser exploser ses émotions et de jouer sur les affects et la moraline en évoquant les camarades du bataillon disparus qui soi-disant n’accepteraient pas que le monde soit sacrifié pour le bien de l’ile. Toujours facile de faire parler les morts mais qu’en sait -elle ? Elle est certaine qu’absolument aucun d’entre n’aurait considéré que le grand terrassement serait la meilleure solution ? Comme si tout le monde penserait la même chose à tout moment ? Faut arrêter, le recours aux émotions était la meilleure manière de mettre un terme aux questions très rationnelles de Jean qui la dérangeait. Non pas qu’Hansi soit manipulatrice, elle croit surement en ce qu’elle dit mais elle essaie surtout de se convaincre elle-même. Et pourtant, elle-même reconnait que ses idéaux n’ont servi à rien. En tous cas, elle ne me convainc pas du tout du bien-fondé de l’idée d’arrêter Eren. Dans le groupe, chaque personnage a été confronté à ses propres actes mais tous les actes ne sont pas égaux : les Marh ont tenté d’exterminer les paradisiens et les paradisiens se sont défendu. Et en plus, tu as dans le lot un haut dirigeant Mahr ( Magath) qui a l’outrecuidance de les qualifier de démons comme s’ils étaient coupables de quelque chose alors que les mecs vivaient tranquillement isolés sur leur ile avant de se faire massacrer. Non mais stop, en fait, les paradisiens du groupe m’énervent plus qu’autre chose. Je reste convaincu que la meilleure option reste le grand terrassement, je suis toujours à fond derrière les pro-Jager et Floch. Bon, j’ai compris depuis longtemps qu’ils finiront par se faire démonter mais je leur souhaite une belle mort, surtout à Floch dont j’ai beaucoup apprécié l’évolution, c’est une mort glorieuse que de mourir pour sa patrie entre les mâchoires d’un titan et elle lui sied parfaitement, je l’imagine mourir la main sur le cœur. Maintenant, je considère que si ce chapitre suscite autant d’émotions chez moi, c’est parce qu’il était très bon.
  11. Machiavel

    Solo Leveling

    On a pas encore vu la puissance des rangs nation cela dit.
  12. Machiavel

    Solo Leveling

    Là il est quand même fort probable que Sun Jin Woo soit au rang nation. Et il semble aussi que le rang nation soit une classe à part entière. Les différences de puissance entre les rangs sont considérables. Il est aussi possible que les différences entre les rangs les plus élevés soit plus grandes que celles entre les rangs les plus faibles ( autrement dit, la différence entre les rangs S et les rangs A sont proportionnellement plus grandes que les différences entre rang D et E). Au chapitre 28, on mentionne qu’il faut 10 rangs C pour pouvoir battre un rang B. Selon cette logique, il faudrait certainement infiniment plus de rangs S normaux pour vaincre un rangs S nation. Au-delà des spéculations, on a vu quelque chose de concret : Beru aurait été capable d’exterminer sans se fouler les 16 rangs S de l’escouade d’assaut qui ont pénétré sur l’ile de Jeju si Sun Jin Woo ne s’était pas ramené. Beru qui s'est lui meme complètement fait dominer par le MC. Donc non, je ne pense pas qu’une team de rang S d'une seule guilde soit en mesure de faire galérer le MC, les rangs nations sont simplement à un autre niveau.
  13. Machiavel

    Solo Leveling

    Moi j'ai l'impression qu'ils parlent de quatre protagonistes différents. 😅 -Le premier dont il parle, c'est celui dont ils disent qu'ils ne comprennent pas pourquoi il aide les humains ( et moi là, j'ai l'impression qu'ils parlent de Sung Jin Woo) -Le second, c'est la femme qui serait terrifiée par l'odeur des insectes en décomposition ou par les insectes eux mêmes ( vraisemblablement une allié à eux) -Le troisième, c'est celui qu'ils désignent par "l'un d'entre eux" qui est présent en Corée et dont le barbare voudrait s'occuper, ce que le vieux Yakki refuse ( j'ai l'impression qu'il parle du père de Sung Jin Woo) -Le quatrième, c'est celui dont le vieux Yakki dit que cet endroit "devrait lui être laissé" pour s'occuper du troisième ( on dirait aussi un allié à eux, on dirait que les membres du groupe auquel ils appartiennent se sont réparti en zone géographique pour leur "chasse" Je constate aussi que le Yakki ouvre des portails bleus et le barbare des portails rouges.
  14. Machiavel

    Solo Leveling

    VUS chapitre 107 : https://jaiminisbox.com/reader/read/solo-leveling/en/0/107/page/1 C’est la fin de l’arc des fourmis. Des fourmis en débandade sont interceptées par un chasseur chinois qui semble ne pas craindre Beru. S’agit-il du fameux chasseur de rang nation Liu Zhiang ? Pour le moment on ne sait pas mais je trouverai amusant que ce ne soit qu’un de ses subordonnés. Et de nouveaux personnages apparaissent, des monstres à l’allure humaine qui semblent parler de Sun Jing Woo et qui semblent connaitre son pouvoir. Et fait important, ils ne comprennent pas pourquoi il aide les humains ( ça fait un moment que j’ai une théorie personnelle sur le statut de Sun et apparemment elle n’est pas si farfelue finalement). Une nouvelle intrigue se met doucement en place. Hâte de voir où l’auteur veut nous emmener.
  15. Machiavel

    Solo Leveling

    Voilà, on vient de découvrir son nom au chapitre 107 et c'est bien de lui que je parlais, Thomas André, le maitre de la guilde des charognards.
×