Jump to content


Tenroku

Members
  • Content Count

    1082
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    27

Tenroku last won the day on June 9

Tenroku had the most liked content!

Community Reputation

646 Excellent

2 Followers

About Tenroku

  • Rank
    Héros
  • Birthday 09/09/1997

Recent Profile Visitors

3681 profile views
  1. Nope, visiblement c'est toi qui t'es emmêlé les pinceaux au niveau de la chronologie ^^ Le Bataillon arrive sur le continent et Eren les quitte bien avant la fin de la guerre contre la coalition du moyen-orient. Dans le chapitre 93, alors que l'état-major Mahr se réunit le jour/quelques jours après la signature du traité de paix pour débriefer dans la ville en contrebas de Fort Slava, Eren est déjà là, déguisé en tant que soldat Mahr avec les cheveux plus long qu'il ne les avait lorsqu'il est arrivé sur le continent pour la première fois, en train de suivre Reiner et les guerriers aspirants. Ca fait déjà un bout de temps qu'il a déserté le bataillon d'exploration à ce moment là. On ne sait pas le temps exact puisqu'on ne sait pas quand le Bataillon s'est rendu sur le continent, on peut juste déduire que c'est entre 10 mois et 1 mois avant la bataille de Liberio. Et là, Eren qui est présent à la ville sous Fort Slava, c'est 1 mois avant la bataille de Liberio. Alors pour commencer, le traité de paix signé n'est qu'avec la coalition du moyen-orient, pas avec littéralement toutes les nations ennemies de Mahr. Là aussi j'ai l'impression que tu t'emmêles les pinceaux. On ne voit jamais Willy Tybur proposer cela lui-même. La première fois qu'on le voit, le festival a déjà été décidé. On va reprendre les choses chronologiquement. Dans le chapitre 93, Sieg propose l'idée à l'état-major de relancer le plan de de récupération de l'Originel pour que Mahr puisse déclarer au plus vite dans les journaux du monde entier qu'elle a prise le contrôle de Paradis. Le fait que Mahr décide de relancer le plan est prétexte à la réunion de journalistes et de gens importants du monde entier à Liberio pour que Mahr puisse faire sa déclaration de guerre en se présentant comme la sauveuse du monde contre la menace Paradisienne. C'est basiquement ce que Sieg explique aux guerriers dans le chapitre 95. Ca permet donc à SIeg de réunir tous ces gens en un seul lieu pour qu'ils soient victimes de l'attaque d'Eren et incités à prendre part militairement à la guerre de Mahr contre Paradis. C'est une part essentielle de son keikaku prévue avant même que le Bataillon n'arrive sur le continent et que la guerre contre la coalition du moyen-orient ne soit finie (TL Note : "Keikaku" signifie "plan") . Et pour faire cette déclaration, Mahr s'en remet à la famille Tybur, parce que contrairement à Mahr, la famille Tybur a une bonne réputation auprès du monde et le monde écoutera ce qu'ils ont à dire. Je ne sais pas si l'idée de parler au reste du monde au travers des Tybur vient de Sieg lui-même, Willy s'est peut-être proposé, mais l'idée de faire en sorte que le monde s'unisse en un seul endroit pour qu'ils soient victimes de l'attaque d'Eren et forme une alliance contre Paradis vient forcément de Sieg, puisque c'était une part essentielle de son plan (même si Willy a par la suite eu la même idée d'inciter une attaque de Paradis dès qu'il a appris que Mahr avait été infiltré dans le chapitre 98, mais c'était déjà après le festival soit planifié). Willy souhaitait bien sûr aussi que le monde s'allie contre Paradis mais pour inciter le monde à prendre activement part à la guerre, l'attaque d'Eren devait avoir lieu. Si c'était si certain que le monde entier allait décider de s'unir pour attaquer Paradis ensemble sous l'incitation de Willy même sans l'attaque d'Eren, alors l'attaque de Liberio aurait été une étape totalement inutile dans le plan de Sieg. Il aurait été moins risqué de simplement extraire Sieg discrètement vers Paradis et ils auraient eu 6 mois avant que le monde n'attaque. Il n'y aurait pas eu besoin de détruire le port et l'état major de Mahr pour éviter qu'ils ne lancent une contre attaque immédiate, puisqu'ils n'auraient eu aucune raison de le faire si Eren n'avait pas attaqué en premier lieu. Donc pour résumer, si Sieg n'avait pas convaincu Mahr à reprendre leurs opérations sur Paradis, le festival pour déclarer la guerre à Paradis n'aurait probablement pas eu lieu, les gens importants du monde ne se seraient probablement pas réunis en un seul endroit pour que Eren puisse les tuer et le Bataillon d'Exploration aurait en principe encore jusqu'à la fin du terme de Sieg pour chercher une alternative. Le fait que Mahr est menacé par le monde est pourtant un des points essentiel de l'arc Mahr. C'est la raison même pour laquelle ils avaient besoin d'organiser le festival et de rediriger le regard du monde vers Paradis en premier lieu, le but étant de rappeler que c'est Paradis la principale menace du monde. Parce que comme Sieg laisse sous-entendre à l'état-major dans le chapitre 93, leur nations ennemies ne vont pas attendre gentiment que Mahr rattrape son retard technologique, c'est sur ça qu'il base son argumentation pour inciter l'état-major à reprendre les opérations sur Paradis. Udo mentionne dans le chapitre 98 que tous les pays bavent à l'idée d'attaquer Mahr alors qu'elle est affaiblie. Willy mentionne que Mahr a bien trop d'ennemi. Tout ça, c'est après la fin de la guerre contre la coalition du moyen-orient et la signature du traité. Donc si, les yeux du monde étaient bien rivés sur Mahr. Du coup, on ne parle pas d'un mois mais de 1 an et quelques mois entre le moment où ils sont arrivés sur le continent pour rechercher des alliés et la fin du terme de Sieg, à une époque où les yeux du monde étaient rivés sur Mahr et où rien ne garanti que les nations se seraient unies contre Paradis aussi tôt si Sieg n'avait pas incité Mahr à relancer le plan de récupération de l'Originel. La raison pour laquelle le Bataillon a décidé d'aller eux-même sur le continent, c'est justement parce qu'ils pensaient qu'il valait mieux qu'ils se montrent d'eux-même plutôt que de passer par l'intermédiaire d'Hizuru et des Mercenaires Anti-Mahr (ou du moins leur leadeuse) qui de toute façon souhaitaient que Paradis s'en remette au plan de Sieg (pas l'euthanasie, celui des 50 ans. Enfin si, secrètement l'euthanasie pour ce qui est de Yelena). Attention, je rappelle encore une fois que je ne suis absolument pas en train de dire que ça aurait définitivement aboutit et qu'ils auraient trouvé une alternative si Eren ne les avait pas quittés et Sieg accéléré les choses. Tu as tout à fait raison, ça semble improbable que "8-10 clampins" auraient pu y parvenir. Tout ce que je dis, c'est qu'on ne peut pas en avoir définitivement le cœur net à moins que Sieg n'ait pas précipité les choses pour son plan et qu'ils aient pu aller au bout de leurs 1 an et quelques de temps imparti et échoué, même à cette époque où les yeux du monde étaient encore rivés sur Mahr. Mais le fait est que ce plan a été avorté au bout d'un seul jour parce que Eren devait feindre de suivre le plan d'euthanasie de Sieg pour pouvoir se servir de lui et aussi parce qu'après cette première rejection ajoutée à ses souvenirs du futur qui semblent être immuables, il ne croyait tout simplement pas qu'ils trouveraient une autre solution et que ça ne servait à rien de continuer à chercher. Et de ce fait, on ne peut pas affirmer de façon définitive que le plan du Bataillon n'aurait pas abouti. On a cependant tout à fait le droit de penser que ça n'aurait pas abouti comme tu le fais, mais c'est une opinion, pas un fait (et je ne dis pas que tu prétends le contraire). C'est tout ce que j'essaie de dire, je n'affirme en aucun cas qu'une alternative existait, j'affirme juste qu'on ne peut techniquement pas dire qu'il n'y en avait pas de façon définitive. Voilà tout.
  2. Justement, ce que tu dis est parfaitement logique, c'est qu'on attendrait logiquement de la part du gouvernement. Et pourtant, au lieu de transférer son titan immédiatement, il lui a donné un mois pour s'expliquer. A quoi ça servirait s'ils avaient l'intention de le croire sous aucun prétexte ? Encore une fois, ils ont essayé au maximum d'éviter d'avoir à transférer son titan parce qu'ils savaient que ça aurait de mauvaises conséquences, mais s'ils avaient l'intention de le faire et à assumer ces conséquences peu importe les explications d'Eren, alors ils auraient pas attendu un mois. Le fait qu'ils aient attendu un mois montre qu'ils étaient prêts à l'entendre, ça ne ferait pas sens autrement. Le danger n'est plus même mais il n'est absolument pas inexistant : c'est une potentielle attaque du monde extérieur. Donc je ne vois pas en quoi placer leur espoir en la loyauté d'Eren est un risque irrationnel ? Ou bien ai-je mal compris ce que tu voulais dire ? Bah c'est ça tout le paradoxe du truc en fait ^^. C'est une prophétie auto-réalisatrice. C'est la vision du futur qui le convainc qu'il n'a pas le choix et qui le mène à faire de ce futur une réalité, ce qui au final rend ce futur réellement inéluctable. C'est assez difficile à expliquer. S'il n'avait pas eu cette vision du futur, ce futur ne serait en principe pas inéluctable. Eren n'aurait peut-être pas fait les choix qui causeront ce futur. D'ailleurs je dis "vision" mais c'est pas exact, ce sont des souvenirs qu'il voit et des souvenirs sont par définition des choses qui se sont déjà produites. Donc le futur existe déjà, il a déjà eu lieu et il est en train d'avoir lieu. C'est la vision de l'univers bloc. Techniquement, Eren fait encore ses choix de lui-même. Mais ses choix sont prédéterminés par pleins de facteurs. En l’occurrence, le fait qu'il voit un souvenir du futur (un futur avec lequel il est en accord) fait qu'il est conditionné à la possibilité que le futur ne puisse être changé et il va ensuite décider d'utiliser la conférence avec l'association des droits des Eldiens comme preuve définitive que le futur ne peut-être changé et que c'est donc normal s'il cause ce futur qu'il souhaite. Je ne sais pas vraiment si on peut dire qu'il essaie effectivement de se persuader que tout est écrit (ce qui est techniquement le cas) pour se délester du poids de la culpabilité, alors qu'il continue de répéter qu'il a lui-même souhaité ce futur. Je pense que tout deviendra plus clair lorsque l'histoire mettra enfin en lumière tout cette histoire de prédétermination avec Ymir. Juste une correction : Il a dit le "faux" plan de Sieg, pas le plan d'euthanasie. C'est celui qui vise à dissuader le monde pendant 50 ans le temps que l'île arrive à un niveau de puissance qui leur permettrait de ne plus avoir besoin de se reposer sur le GT (en théorie, puisque Hange précise bien qu'il n'y a pas de garantie qu'ils abandonnent une arme aussi puissante), ce qui nécessitera le sacrifice d'Historia et de ses enfants. Je n'ai pas l'intention de prendre part au débat parce que c'est encore la répétition d'un débat qui a déjà eu lieu 100x dans les précédents topics et qui tourne en rond. Cependant je veux juste apporter quelques précisions qu'il faut également prendre en compte. Il convient aussi de rappeler qu'à l'issue de la guerre contre la coalition du moyen-orient, Mahr n'avait pas l'intention de toucher à Paradis tout de suite et les yeux du monde étaient rivés sur Mahr, pas sur Paradis. Et celui qui a incité l'armée Mahr à reprendre les opérations sur Paradis, ce qui a par la suite mené au festival et la déclaration de guerre, c'était Sieg lui-même et on sait maintenant que ça faisait partie de son plan pour que le monde forme une coalition qui puisse être frappée plus facilement avec un GT partiel, amenant le monde entier dans la ruine financière. L'attaque sur Liberio était prévue quoiqu'il arrive, ça faisait partie du plan avec lequel Eren devait feindre d'être en accord. Qu'on soit bien clair : Mahr aurait tôt ou tard repris l'opération sur Paradis, mais en tout cas ce n'était pas dans l'immédiat, ce qui aurait éventuellement offert au Bataillon d'Exploration plus de temps pour conduire sa recherche d'alliés. Du moins, si Eren ne les avait pas délaissés après un premier échec. Je rappelle encore une fois que l'échec avec l'association de protection des Eldiens n'est pas un échec total de la mission, le Bataillon était arrivé sur le continent que depuis un jour et avait l'intention de continuer les recherches, donc on ne peut pas dire avec certitude que la mission n'aurait abouti à rien si elle avait pu continuer, surtout lorsqu'on prend encore une fois en compte le fait que Mahr était le démon dont le monde se préoccupait, fait qui aurait très bien pu être exploité pour former des alliances. Et réciproquement, il convient de rappeler que ça ne veut absolument pas dire que le Bataillon d'Exploration aurait forcément trouvé une autre solution, juste que les choses sont plus nuancées que "il n'y avait pas d'autre solution". Ce qu'il conviendrait mieux de dire, c'est que "il y avait peut-être d'autres solutions, mais la tournure des événements (en l’occurrence, Eren qui déserte pour s'associer au plan d'euthanasie de Sieg dans le but de se servir de lui) les a rendues impossibles". Ce n'était pas les chances de réussite du plan qui leur posait problème, mais son éthique. Est-il juste d'imposer le fardeau de protéger l'île aux enfants d'Historia ? C'est pour cette raison qu'ils souhaitaient chercher une autre solution et non pas à cause de la viabilité du plan.
  3. Sauf que c'est l'inverse. C'est parce qu'Eren ne voulait pas sortir de son silence et expliquer pourquoi il a attaqué Mahr tout seul et de quoi il a parlé en secret avec Yelena et Sieg que l'armée a décidé de transférer son titan. La raison pour laquelle l'armée a été si patiente avec lui au lieu de transférer son titan immédiatement, c'est parce que Eren est un symbole et il est évident que l’exécuter risquait de poser des soucis et d'envoyer un mauvais message au peuple. Donc ils ont essayé de repousser l'échéance autant que possible jusqu'à ce qu'il faille impérativement prendre une décision. Le fait que l'armée ait mit autant de temps est aussi la preuve de l'espoir qu'elle plaçait en lui et que s'il y avait une bonne justification pour ce qu'il a fait, elle était prête à l'entendre. J'avoue que je ne vois pas très bien où tu veux en venir. En quoi son comportement pose des questions si il est au courant que le futur ne peut pas être changé ? Il n'essaye jamais réellement de le changer, puisque de toute manière il souhaite ce futur, malgré tout le mal que ça lui fait. Eren était fataliste déjà avant. Pour info, le flashback du chapitre 131 se déroule la veille du meeting avec l'association de défense des Eldiens et il disait déjà que le futur ne pouvait être changé et qu'il allait tuer tout ces gens. Le rejet que cette association a montré pour les Eldiens de Paradis est la dernière chose qui a totalement brisé son espoir d'un futur différent (et encore, pas sûr qu'il l'espérait en fait vu qu'il dit que c'est ce qu'il voulait) et l'a mit sur la voie de la réalisation du futur qu'il a vu (si on considère qu'il ne l'était pas déjà). Toucher la main d'Historia lui a permit de débloquer plus de souvenirs de son père, souvenirs qui incluent les souvenirs du futur d'Eren que Grisha a passivement vu avec le pouvoir de l'Assaillant ou que Eren lui a envoyé.
  4. Rien à voir, mais je voulais juste signaler qu'il y a apparemment une erreur de traduction dans le chapitre. Lorsque Yelena demande à l'Alliance d'admettre que le plan de Sieg était le meilleur, Hange ne dit pas "Je l'admet. Eren n'a pas présenté d'autres solutions, de futur ou d'espoir, seulement mon impuissance.", elle dit "Je l'admet. Je n'ai pas été en mesure de présenter une autre solution, un espoir ou un futur à Eren. Seulement mon impuissance". Ca fait plus de sens puisque ça renvoi à sa conversation avec Eren dans le chapitre 107. De cette manière elle ne dit pas réellement que le plan de Sieg était un bon plan, seulement qu'elle n'a pas été en mesure elle-même d'en proposer d'autres. https://tsuki-no-ura.tumblr.com/post/628862833739923456/hello-i-saw-on-twitter-that-hanges-reply-to Sinon y'a autre chose que je veux souligner. Les plus anciens d'ici se rappelleront peut-être d'une des plaintes que j'avais il y une quinzaine de chapitres à propos du fait qu'on nous avait pas donné de raison pour laquelle Eren a attendu 1 mois avant de passer à l'action alors qu'il aurait pu accélérer les choses en brisant son silence et dévoilant le fait qu'il se servait de Sieg à l'armée (sans pour autant dévoiler son véritable plan de détruire le monde), ce qui aurait prouvé que ses actions avaient un sens et qu'il n'était pas contrôlé et donc l'armée aurait pu les laisser entrer en contact au lieu de gaspiller du temps qui a permis à Mahr de lancer une attaque surprise et qui a presque fait tomber Paradis dans une guerre civile. Non seulement ça a mené beaucoup de lecteurs à blâmer le gouvernement de Paradis, ce qui était assez frustrant vu qu'il réagissait juste de façon logique face au silence d'Eren, mais toute la première partie de cet arc menaçait de s'effondrer s'il n'y avait pas de raison assez solide pour justifier son existence. J'étais assez déçu lorsque le flashback du meeting entre Eren et Yelena dans le chapitre 130 n'avait en rien éclairci les choses. Mais enfin, la traduction officielle du chapitre mentionne qu'attendre 1 mois servait à donner le temps au reste du monde de se réunir en un endroit pour les détruire dans le cadre du plan de Sieg. Ca explique également pourquoi ils ont décidé de provoquer le monde entier lors du festival au lieu d'exfiltrer Sieg dans la discrétion. C'était la conclusion à laquelle j'étais venu mais ça fait du bien de voir que l'histoire le confirme enfin. La première partie de cet arc ne s’effondre donc pas ! 😃
  5. Excellentes review @Elliе ! Si ça t'intéresse, y'a un site absolument génial qui te permet de voir le parcours entier de chaque personnages, lieux et objets à travers le temps : https://dark.netflix.io/en Si jamais y'a des zones d'ombres, ça peut aider à les éclaircir.
  6. A priori le 18 septembre, de ce que je vois sur Amazon France.
  7. Une chose que j'ai réalisé en relisant le chapitre, dont je ne sais comment j'ai pu ne pas le voir à la première lecture, mais Eren a admis que la raison derrière ce qu'il fait, ce n'est pas que la protection de Paradis. Il fait ce qu'il fait également parce que le monde n'était pas comme celui décrit dans les livres d'Armin et il en a été déçu. Il a toujours pensé qu'au-delà des murs, il y aurait un monde vide qui, une fois débarrassé des titans, laisserait place à une liberté sans fin et des possibilités infinies. Un monde simple. Mais la réalité s'est avérée bien plus compliquée et moralement fatigante. Un monde qu'il a voulu effacer. Alors que le chapitre 130 mettait l'accent sur le désir d'Eren de protéger les siens, le chapitre 131 met beaucoup plus l'accent sur la déception d'Eren et sur sa rejection du monde réel. Les deux chapitres semblent même être composés de façon symétrique, tel un miroir, avec le chapitre 130 commençant sur l'Alliance pour se terminer avec Eren et le chapitre 131 commençant avec Eren pour finir avec l'Alliance, peut-être pour refléter les deux faces d'une même pièce qui représente les motivations d'Eren. En tout cas, il pourrait y avoir une métaphore assez intéressante à développer. D'un côté on a Eren qui, lorsqu'il a appris que le monde réel était différent de celui dont il a rêvé, a décidé de le rejeter, de l'effacer, refusant de vivre dans un monde qui ne correspond pas à son rêve d'enfant. Il refuserait donc de grandir et d'accepter le monde tel qu'il est, ce qui peut-être symbolisé par le fait qu'il se perçoit comme un enfant pendant qu'il commet ces atrocités (c'est probablement aussi un mécanisme de protection similaire à la personnalité de soldat de Reiner) pour que le monde dont il rêvait se réalise. "Depuis que je suis né, je suis comme ça", impliquant qu'il n'a pas changé. Il n'a pas grandi. De l'autre côté, on a Armin qui a traversé la même déception, mais qui pourtant continue de penser que ce monde, bien que différent dont il rêvait, possède encore quelque chose à découvrir qui lui donnerait sa valeur. Soit il se voile la face et refuse d'affronter la réalité que ce monde n'a rien de plus à offrir, soit il a raison et son chemin le mènera à découvrir cette vérité. Seul l'avenir nous le dira. Si c'est vraiment la direction qu'Isayama décide d'explorer, ça devrait être très intéressant. Là-dessus aussi je m'étais renseigné : Aussi, Sieg n'était pas vraiment éloigné lorsque Eren a fait son discours à Grisha, donc je doute qu'il n'aie pas entendu ce qu'Eren disait. Ca fait 11 mois que j'essaie de trouver une réponse en vain, je me suis déjà résolu à attendre qu'un éventuel chapitre nous montre quelque chose qui permettrait de mieux comprendre les subtilités du pouvoir. Mais jusqu'à maintenant, ça n'a fait que compliquer les choses. Avant le chapitre 130, j'ai toujours pensé que lorsqu'il avait touché la main d'Historia, il avait uniquement vu le souvenir de ce qu'il s'était passé cette là, ainsi que le souvenir du futur que Grisha a vu. Le paysage.
  8. C'est pas ça qui me gêne, si ça avait été juste ça, il n'y aurait pas de problème. Ce qui me gêne, c'est que Sieg dit que Eren a incité Grisha à tuer la famille Reiss, non pas avec ce discours, mais en lui montrant "quelque chose qui ne s'est pas encore produit" et le fait que Grisha demande à Eren de "tout lui montrer". Grisha a décrit le pouvoir de l'Assaillant comme étant de "pouvoir voir dans les souvenirs de ses futurs successeurs". La VF officielle l'a traduit comme "son détenteur futur peut communiquer ses souvenirs à ceux qui l'ont précédé", mais après m'être renseigné, la traduction française semble être erronée. Donc, a priori, la bonne description du pouvoir est censée être de "pouvoir voir dans les souvenirs de ses futurs successeurs". Or, ce que Sieg et Grisha disent semble bien indiquer qu'Eren a été capable de communiquer ses souvenirs. Ca implique que soit le pouvoir de l'Assaillant est en fait actif (c'est à Eren d'envoyer les souvenirs du futur que voit son père) et la description qu'en fait Grisha est erronée (et encore une fois, je doute qu'Isayama aurait fait dire à Grisha une description erronée, même si ça ferait sens du point de vue de Grisha, ça confuserait les lecteurs), soit le pouvoir de l'Assaillant est bien passif en temps normal (comme pour les mémoires du passé, Eren ne contrôle rien) et en déduction de la phrase "la voie sur laquelle je me trouve maintenant a été rendue possible par le fait que tu m'aies amené dans les souvenirs de notre père", Eren a seulement été capable d'envoyer des souvenirs activement parce qu'il était dans les souvenirs de son père. Je penche plutôt sur cette seconde implication, car autrement, ça signifierait que le pouvoir est actif et qu'Eren a dû envoyer tous les souvenirs du futurs qu'il a vu dans les souvenirs de son père par lui-même. Ce qui soulèverait la question de pourquoi Eren aurait envoyé les souvenirs que l'on voit dans le chapitre 130 après les cases où Eren touche la main d'Historia (si ces souvenirs sont bien censés être les souvenirs du futur qu'il a vu à ce moment, ce dont je ne suis même pas sûr) et les souvenirs de sa rencontre avec Ramzi ? Je ne vois actuellement pas pourquoi Eren verrait le besoin de lui envoyer ces souvenirs là contrairement à la fois où il était dans les souvenirs de son père et s'est rendu compte que son père n'allait pas tuer la famille Reiss de lui-même. Autrement dit, par déduction, tout porte à croire que le pouvoir de l'Assaillant est bel est bien passif et qu'Eren n'a été capable d'envoyer des souvenirs à Grisha que parce qu'il était dans ses souvenirs. Et donc, ce qui me gêne, c'est qu'on a pas vraiment d'explication de pourquoi c'est le cas. Pourquoi Eren a pu activement envoyer des souvenirs (que ce soit des souvenirs partiels ou le paysage) lorsqu'il était dans les souvenirs de son père ? Comment ça marche exactement ? Quelle est la mécanique ? Encore une fois, s'il n'y avait pas eu cette mention par Sieg qu'Eren a envoyé des souvenirs à Grisha pour l'inciter à tuer la famille Reiss et que ça avait juste était le discours d'Eren qui l'avait motivé, il n'y aurait aucun problème sur la mécanique du pouvoir. Mais là du coup, la mécanique est confuse. On ne sait pas si Eren a activement envoyé le paysage ou si Grisha a vu le paysage passivement. C'est confus. La preuve en est qu'à chaque fois que j'aborde le sujet avec des gens, ils ont toujours des compréhensions différentes. Certains pensent que le pouvoir est actif, d'autres qu'il est passif. Maintenant, une possibilité qui corrigerait le tir serait que la phrase de Sieg (je paraphrase) "Si Grisha a tué la famille Reiss et t'a transmit l'originel, c'est parce que tu lui a montré quelque chose qui ne s'est pas encore produit" réfère en fait au discours qu'Eren fait à Grisha lorsqu'il est à genoux. Mais je doute que ce soit le cas, ce serait vraiment une drôle de façon de le formuler. Si ça référait vraiment au discours d'Eren, la formulation n'aurait-elle pas plutôt été de l'ordre de "C'est parce que tu lui a dit quelque chose" ou "C'est parce que tu l'as motivé". En tout cas j'espère que j'aurais réussi à expliquer plus clairement ce qui me dérange ^^ Au fait, rien à voir, mais les meilleurs scans sont sortis, voici la dernière page : Eren n'est vraiment plus qu'une tête et une colonne vertébrale.
  9. Ca ferait sens pour Sieg de ne pas bien comprendre, mais mon raisonnement c'est que je ne pense pas que dans un moment de révélation aussi déroutant Isayama ajouterait des éléments qui nous induisent en erreur. En l’occurrence, j'ai perçu les phrases de Sieg comme Isayama expliquant au lecteur ce qu'il vient de se passer. Ca aurait été effectivement bien plus simple si le pouvoir était resté passif comme pour les souvenirs du passé. Mais la phrase de Sieg et Grisha qui demande à Eren de lui en montrer plus suggère qu'Eren a été capable d'activement lui montrer des souvenirs. De plus, lorsque Sieg dit a Eren qu'il a montré un souvenir du futur à son père, Eren répond "Merci frère, en m'entraînant dans les souvenirs de mon père, tu as rendu possible la voie sur laquelle je me trouve actuellement", ce qui semble suggérer que si Eren a bel et bien pu envoyer des souvenirs à son père, c'était probablement uniquement grâce au fait que Sieg l'avait amené dans les souvenirs de son père.
  10. Connie, c'est un peu le Marco des couvertures d'SnK :
  11. Couverture du Volume 32 qui contient les chapitres 127 à 130 :
  12. @Draco Perso j'interprète l'expression d'Eren lorsqu'il mentionne le paysage à Sieg comme la Liberté qu'il voit s'étendre devant lui. Oui, Eren ne supporte pas ce qu'il a à faire pour l'obtenir, mais il le fait quand même, car il value bien plus la Liberté qui en découle. Il déteste devoir tuer des innocents et pourtant, le fait qu'il le fasse, c'est ce qui fait de lui l'être le plus libre. Rien ne l'arrête. Si le monde est un mur l'emprisonnant, détruire ce monde c'est être libre. Faut pas oublier que Grisha a vu la même chose et pour lui c'était effrayant à tel point qu'il a demandé à Sieg de stopper Eren. Mais après tu as peut-être raison. Parce que, d'après Sieg, Eren lui a montré quelque chose qui ne s'est pas encore produit pour convaincre Grisha de tuer la famille Reiss et je doute que ça puisse être le paysage vu que c'est ce qui lui fait dire à Sieg de stopper Eren. Mais en même temps, toute la scène est assez confuse. On sait qu'Eren lui a montré des souvenirs pour le manipuler (Grisha qui lui demande de lui montrer quand le mur sera détruit, si Carla est en vie, etc...) et il y a le futur terrifiant où le plan d'Eren se déroule au lieu de celui de Sieg que Grisha a vu. Donc ce qui ferait sens, c'est qu'Eren a montré à Grisha des souvenirs partiels pour le convaincre à tuer la famille Reiss (mais là encore ça semble entrer en conflit avec les paroles de Sieg comme quoi Eren lui aurait montré quelque chose qui ne s'est pas encore produit, à moins que c'est un souvenir partiel du paysage mais du coup ça n'explique pas pourquoi Grisha lui pose des questions sur le mur et Carla) et après coup, Grisha a vu le paysage et a dit à Sieg que c'est le plan d'Eren qui allait se passer et pas le sien avant de lui demander de stopper Eren. A moins que Grisha lui posant des question sur le mur et Carla n'est pas supposé être en rapport avec le/les souvenir(s) partiel(s) qu'il lui a montré. Bref, ça fait 11 mois que j'essaie de comprendre toutes les subtilités de cette scène, mais en vain, y'a toujours un truc qui semble contradictoire. Donc on verra bien à l'avenir ^^
  13. C'est ce dont j'ai aussi l'impression. Je ne peux m'empêcher de me demander à quel point tout ça pourrait être une prophétie auto-réalisatrice. En d'autres termes, dans quelles mesures ce qui est en train de se passer actuellement est devenu inévitable à cause du fait qu'Eren se soit lui-même convaincu que c'était inévitable à cause de la vision du futur qu'il a vu. Je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'il se serait passé si Eren n'avait pas déserté le Bataillon après leur échec de communication avec l'association de protection des Eldiens et s'ils avaient continué à essayer d'entrer en contact avec d'autres pays. Il avaient encore plus d'un an avant la mort de Sieg à cause de la malédiction d'Ymir. Les pays du moyen-orient étaient en guerre contre Mahr, n'y aurait-il pas eu moyen d'en tirer parti? Evidemment qu'ils avaient aussi une haine pour les Eldiens vu qu'ils étaient les principaux soldats de Mahr, mais est-ce qu'ils auraient vraiment été en position de refuser une potentielle aide de l'île du Paradis ? Autant de questions auxquelles nous n'auront probablement jamais de réponse. Aussi, il me semble également totalement probable qu'Ymir a une plus grande importance dans ce qui se passe actuellement. Mais si c'est pour "se venger", c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité. Au lieu de détruire ceux qui l'ont oppressé et lui ont enlevé toute liberté, elle voudrait faire en sorte qu'ils soient les seuls à rester sur terre. Il me semble plus probable qu'elle n'agisse pas par vengeance, mais simplement pour sa liberté personnelle. Et la Liberté n'est pas forcément quelque chose positif quand on voit le paysage qu'Eren décrit comme étant la vraie Liberté.
  14. Si, t'inquiète pas. L'édition de ce mois-ci, c'est l'édition de Septembre. L'édition d'octobre sort en Septembre. C'est toujours comme ça.
  15. Meilleur traduction et scans par la Fukkatsu : https://bato.to/chapter/1485167
×
×
  • Create New...