Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Tenroku

Members
  • Content Count

    1045
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    25

Tenroku last won the day on March 3

Tenroku had the most liked content!

Community Reputation

556 Excellent

1 Follower

About Tenroku

  • Rank
    Héros
  • Birthday 09/09/1997

Recent Profile Visitors

3319 profile views
  1. Tenroku

    Snk 128

    DAZ AND SAMUEL L. JACKSON ARE FUCKING BACK AND... they're dead. J'aime tellement ce qu'Isayama vient de faire avec ce chapitre. Dans le chapitre 126, il nous montrait ce groupe de héros réticents (héhé, tu l'as?) former une alliance pour un noble objectif : sauver le monde. Puis avec les chapitres 127 et 128, il a complètement déconstruit cette trope. Il s'efforce désacraliser cette alliance, de lui ôter toute trace d’héroïsme et de forcer ses membres à souiller leurs mains du sang de leurs camarades qui, bien que faisant partie eux aussi d'une faction avec des tendances douteuses, ne font qu'essayer de protéger leurs vie et sont bouleversés par la trahison de leurs camarades. Bien sûr en faisant ça, le but d'Isayama n'est certainement pas de mettre l'alliance dans le tort total, mais encore une fois que les choses ne peuvent pas être si simplistes. Et comment ne pas avoir des frissons lorsqu'on lit cette dernière page : "Le rêve qu'ils avaient ensemble finit en cauchemar". Quand on pense au breakdown de Connie à force de se faire trahir et que maintenant c'est lui le traître... C'est ça l'ironie dramatique que j'aime tant et que j'espère retrouver dans la fin de l'histoire. Y'a d'autres choses à souligner, comme Magath qui, comme prévu, se rend vite compte des absurdités qu'il a déblatéré la veille et s'en excuse. Ça c'est le Magath que je voulais voir. Je ne pensais pas revoir un jour Reiner et Annie avec l'ODM Gear, ça fait grave bizarre. Kiyomi qui parvient à maîtriser Floch avec des arts martiaux Chose à noter, le pouvoir de transformation en titan fonctionne encore, on pouvait s'y attendre compte tenu du fait que la régénération fonctionnait aussi, mais il va donc falloir qu'Isayama justifie pourquoi Ymir continue de créer des titans autres que Eren, si elle est censé avoir gagné son libre-arbitre. Ça peut vouloir dire qu'il y a une condition pour qu'elle puisse agir de son libre-arbitre, comme être en contact avec Eren dans le monde de l'Axe, ou alors ça veut dire qu'Eren les laisse faire/ne peut rien faire pour stopper Ymir de créer des titans. Ca nous force à s'interroger sur les intentions d'Eren. Encore une fois je doute de la théorie Lelouch puisque la bande était censée être en prison à ce moment là. Honnêtement, j'aimerai bien être surpris et que ce ne soit pas nécessairement une des issues que l'on a prédit (tant que ça fait sens et que ça raconte quelque chose d'intéressant évidemment). Enfin, pour conclure, deux citations qui résument bien tout : "Qu'est-ce qui te rends si heureux ? Si tu pense que Paradis sera sauvée avec, désolé de te le dire mais... vous n'allez que rendre le monde plus petit. Et vous continuerez à vous entre-tuer, comme d'habitude." "Vous nous pouvez pas retirer la violence des gens. Pas vrai, Caporal ?". à
  2. Tenroku

    Anime

    @Kokomi The Queen (Othy) Je crois qu'il n'y a que celui-ci qui semble avoir été créé à partir de l'épisode 11 de la saison 1.
  3. Tenroku

    Snk 127

    @strikefreedom42 Très bien. Bon, on va en rester là parce que on s'éloigne trop du sujet de base : SnK. Je dirais juste qu'il y a des points que tu évoques que je ne partage carrément pas.
  4. Tenroku

    Snk 127

    C'est exactement ce que je dis dans mon commentaire, on est bien d'accord. Le problème, c'est la manière dont @strikefreedom42 l'a formulé : Je suis sûr que ce n'est pas ce qu'il voulait dire, mais la manière dont c'est fait pourrait sous-entendre qu'il dit qu'un noir ne peut pas évoquer ça parce qu'il n'a pas connu cette époque... Alors qu'il est tout à fait pertinent de dénoncer certaines discriminations en évoquant l'Histoire pour montrer qu'elle se répète. Et puis affirmer comme ça que certains noirs utilisent cette Histoire "comme excuse" (excuse de quoi ? de crimes ?) sans source, je comprends que ça ait pu faire tiquer @hasler. En fonction du contexte, ça peut être justifié et si le contexte n'est pas précisé, ça peut porter à confusion. Mais j'imagine qu'il voulait parler d'utiliser ces excuses pour commettre des crimes, spécifiquement. C'est le risque de s'aventurer en terrain miné comme ça. Personnellement, je n'avais jamais entendu parler de crimes commis avec la revanche pour l'esclavagisme comme justification, donc si quelqu'un a une source à ce propos à partager en MP, je suis preneur.
  5. Tenroku

    Snk 127

    Attention avec ce genre de comparaisons bancales, je rappelle que Mahr utilise l'oppression qu'ils ont subit pour justifier leur oppression des Eldiens, et je ne pense pas que la comparaison qui est discutée ici soit appropriée. En soit, il n'y a rien de mal à rappeler et à se sentir concerné par l'oppression que son peuple a subit dans le passé, tant que c'est fait dans une situation adaptée (si quelqu'un essaie de minimiser ou de nier ces faits par exemple, ce qui arrive souvent) et tant que ce n'est pas utilisé comme excuse/justification pour des choses douteuses...
  6. Tenroku

    Snk 127

    Pour répondre à Kan Ki et ajouter à ce que Goon a dit : Hange et Armin tueront les Yeagerists si les Yeagerists essaient activement de les tuer, c'est toujours comme ça qu'ils ont répondu face à n'importe quel ennemi, et n'oublions pas qu'Hange pleurait même de devoir les tuer dans le précédent chapitre. Le reste du monde essaie aussi d'activement les tuer, mais on parle de militaires là. Ce qu'ils veulent, c'est empêcher le meurtre de civiles qui certes soutiennent probablement d'une manière ou d'une autre la volonté de vouloir exterminer les Eldiens de Paradis qu'ils pensent être une menace imminente après le festival, mais ils sont aussi nés dans ces circonstances et ont eux aussi été oppressés par les Eldiens de Mahr. Mais ces gens là restent quand même à l'arrière, à vivre leur vie et ne sont pas activement en train d'essayer de tuer les Paradisiens contrairement aux militaires qui se rassemblent pour préparer une attaque. Après je comprends bien sûr la logique d'Eren : tôt ou tard ces civils seront motivés par la haine et vont à leur tour tenter de tuer les Paradisiens. Et même si je comprends et que je suis d'accord avec ce qui motive Hange & co., je peux difficilement les soutenir sachant qu'ils n'ont pas de plan de secours. Mais en tout cas, non, ce n'est pas de l'hypocrisie s'ils en viennent à tuer des Yeagerists. Mais d'ailleurs, encore une fois, évitons de sauter à des conclusions trop hâtivement parce qu'on n'est même pas sûr qu'ils vont attaquer de manière frontale et faire des plein de victimes. Perso, je sens plutôt que ça va se jouer sur de la diversion et de l'infiltration. Et pour finir, oui les Yeagerists sont devenus comme ça parce qu'ils ont été victimes de Mahr, tout comme les Mahr ont commencé à oppresser les Eldiens 100 ans auparavant parce qu'ils étaient victimes de l'Empire Eldien. Je ne suis pas vraiment d'accord lorsque Goon affirme que la rancœur des Yeagerists est vielle de plusieurs siècles. Contrairement à Mahr, celle des Yeagerists est d'actualité, ils ont bel et bien été persécutés. Mais ça ne change pas le fait qu'à partir du moment où légitime défense se transforme en oppression, il faut que ça stoppe. Si elle ne fait pas attention, une victime peut devenir un persécuteur et c'est l'une des frustrations qu'Isayama voulait présenter dans son manga (n°7). L'anti-thèse des Yeagerist, ce serait le père de Sasha qui aurait pu choisir de venger sa fille mais ne l'a pas fait, ce qui a eu pour effet de faire voir raison à Gabi, une gamine qui était particulièrement endoctrinée.
  7. Tenroku

    Anime

    La Saison 1 adapte 33 chapitres en 25 épisodes, avec un rythme assez lent, des gros fillers (et je ne dis pas ça de manière péjorative) et des récaps en début d'épisode parfois hyper long pour remplir la durée de l'épisode. Elle a un rythme d'environ 1.34 chapitre/épisode. La Saison 2 adapte 18 chapitres en 12 épisode, là aussi avec un rythme un peu plus rapide mais toujours pas mal de fillers et de scènes qui sont avancées par rapport au manga comme le flashback d'Ymir pour remplir les 12 épisodes. Elle a un rythme d'environ 1.5 chapitre/épisode. La Saison 3 adapte 40 chapitres en 22 épisodes, avec un rythme très soutenu et même rushé dans sa première partie pour ceux qui ont lu le manga. Cependant, dans le cas présent, même si c'est rushé par rapport au manga et qu'on perd pas mal de détails, de développement de personnage et de worldbuilding, la manière dont l'animé présente les événements (différemment du manga) reste assez cohérente et permet aux anime-onlies de quand même comprendre l'histoire, même si le manque de certains détails peuvent rendre la compréhension de certaines choses un peu plus difficiles. Mais encore une fois, rien d'extrêmement grave, l'histoire reste quand même de bonne qualité. Cette saison a le rythme le plus soutenu avec en moyenne 1.8 chapitre/épisode. Les estimations actuelles sont que le manga va se terminer aux alentours du chapitre 134 (le chapitre 127 vient tout juste de sortir), ce qui ferait 44 chapitres à adapter pour la Saison 4, soit seulement 4 de plus que la Saison 3. Ça devrait être faisable en 24 à 26 épisodes, même si comme pour la Saison 3, certains détails devront probablement passer à la trappe, ce qui est dommage mais ne va pas pour autant ruiner l'expérience. Mais je pense que l'avantage que le premier arc de la Saison 4 devrait avoir par rapport à l'arc qu'a adapté la première partie de la Saison 3, c'est qu'il y a plus d'action, ce qui est plus rapide à adapter, contrairement à cette partie de la saison 3 qui adapté un arc très lourd en dialogue et moins en action.
  8. Tenroku

    Snk 127

    Bon, la plupart des choses à dire ont déjà été dites et mon opinion est un peu composée de différentes parties des votre. Hange est un de mes personnages préférés mais je dois avouer avoir du mal à être à 100% derrière elle. Tous les reproches qui lui sont faits me font un peu mal, mais je ne peux que les comprendre. En effet, comme tout le monde l'a souligné, elle est consciente des problèmes qui découleraient du fait de stopper Eren mais n'a pas de solution. Ce qui la pousse à tout de même prendre ce risque, c'est le devoir moral et ce qu'elle perçoit comme la volonté de ses prédécesseurs. Tout comme Jean expliquait dans le précédent chapitre avoir fait ce choix pour ne pas trahir la mémoire de Marco, Hange estime que ne pas sauver l'Humanité trahirait la mémoire de ses camarades décédés. Mais si pour Jean et Marco ça semble être le cas, on peut questionner si c'est vraiment ce que les camarades d'Hange penseraient et je pense que l'analyse de @Lung est totalement pertinente. Je suis moi-même agacé à chaque fois que je vois quelqu'un dire des choses comme "Erwin aurait définitivement fait ça", c'est facile de dire ça d'un personnage mort et qui ne peut le contredire. Mais dans le cas présent, la question qui se pose est : est-ce qu'au travers de cette vision d'Hange Isayama essaie de nous dire que c'est en effet comme ça que ses camarades décédés auraient vu les choses ou bien est-ce que Hange projette sa moralité sur eux ? Difficile d'y répondre. En tout cas, comme je l'avais dit dans le topic du chapitre 126, j'aurais préféré qu'ils aient au moins un semblant de plan de secours, une garantie, mais ça n'a pas l'air d'être le cas. Même si ça avait été quelque chose comme s'en remettre au plan des 50 ans avec Historia et ses enfants qui devront hériter du Bestial pour conserver le Grand Terrassement comme dissuasion, j'aurais été satisfait. Bien sûr, c'est mal et immoral de leur imposer ça (bien qu'au dernier souvenir d'Hange, Historia était volontaire, même Levi le mentionne dans le chapitre 112) mais probablement toujours plus moral que le génocide mondial. Bien que là encore, ça dépend de comment on voit les chose et pourrait considérer (façon Geralt De Riv) que le moindre mal n'existe pas et qu'il n'y a aucune valeur à choisir entre un des deux. Mais bon là pour le moment, a priori, le plan c'est de rassembler des collaborateurs et essayer de persuader Eren plutôt que de le tuer. Et en soit, je pense qu'il n'y a rien de mal à essayer, même si ça va certainement foirer. Annie a raison lorsqu'elle leur demande s'ils pensent vraiment que quelqu'un qui est en train de commettre un génocide peut être raisonné par une simple conversation. Mais je pense qu'Armin a également raison lorsqu'il dit qu'on ne peut pas être sûr avant d'avoir d'essayer. C'est le fait de sauter à des conclusions comme Annie le fait qui fait qu'il n'y a jamais d'opportunité pour discuter et éviter des problèmes. C'est comme le monde qui saute à la conclusion que les habitants actuels de l'île du Paradis doivent avoir les même aspirations de domination que l'ancien Empire Eldien et doivent donc être éradiqués, ce qui a finit par pousser Eren à faire ce qu'il fait. Choisir de ne pas essayer de discuter "parce que de toute évidence ça n'aboutira pas", c'est fabriquer des prophéties auto-réalisatrices. Mais, Annie a raison et c'est pas pour autant qu'on ne doit pas considérer la possibilité que ces discussions n'aboutissent effectivement pas. Bref, c'est même pas vraiment ce dont je voulais parler, mais je me sens obligé d'expliciter les potentiels biais que ce genre de raisonnement peut engendrer. Je voulais parler de certaines frustrations que certains moments du gros dialogue de ce chapitre m'a donné, et il s'agit du fait que certains personnages n'abordent pas certains sujets à des moments où ils auraient dû, peut-être (je l'espère) par manque de pages. Et c'était pour ça à la base que je mentionnais le passage avec Annie, Mikasa et Armin, lorsque Annie leur demande s'ils seraient prêts à tuer Eren si lui parler ne suffisait pas. C'était le moment parfait pour aborder le sujet de la garantie après avoir stoppé Eren avec le camps Mahr. "Oui, mais si on tue Eren et qu'on perd l'Originel, comment on peut être sûr que vous et le reste du monde n'allez pas en profiter pour nous attaquer ?" Je rejoins l'avis de @Draco là-dessus, je ne comprends pas pourquoi le sujet n'est pas abordé avec Magath & co. et ça me déçoit, c'est un des premiers trucs qu'ils devraient faire avant de passer à la suite. Même frustration lors de la dispute entre Magath et Jean, avec Magath qui mentionne que c'est Mahr a été oppressé par Mahr, j'aurais trouvé intéressant que Jean ou même Onyankopon mentionne le fait que Mahr fait exactement la même chose au monde que l'empire Eldien. Et à ce moment là on aurait pu avoir Magath qui reconnait ça et exprime les mêmes critiques sur la politique militariste Mahr et le système qui fait que les citoyens Mahr continuent de la supporter qu'il exprimait déjà à Willy dans le chapitre 97, mettant en avant qu'il est différent de ses prédécesseurs, ce qui aurait forcément fait avancer la conversation dans une direction intéressante. Mais à place, j'ai eu l'impression d'avoir une redite du dialogue entre Gabi et Kaya dans le chapitre 109, ce qui en dit long. Magath putain, quelle déception dans ce chapitre. La maturité et le recul dont il faisait preuve dans l'arc Mahr le rendait intéressant et m'a fait pensé, à tort, qu'il aurait plus de recul par rapport à la situation actuelle et qu'il reconnaîtrait déjà que Paradis ne fait que se défendre. Je sais que certains auraient trouvés ça trop facile qu'il n'ait aucun reproche à faire aux Paradisiens, mais je pense que c'est surtout si les Paradisiens n'avaient pas fait de reproches aux Guerriers que ça aurait été trop facile. Les Guerriers savent déjà qu'ils étaient complètement en tort et que les Paradisiens ne faisaient que se défendre. En plus, on a déjà vu une personne Mahr changer sa vision sur les Paradisiens récemment en la personne de Gabi, pas la peine de refaire le coup avec Magath. Surtout que Magath c'est genre LE personnage pour qui ça aurait fait sens qu'il comprenne directement les Paradisiens, pour les raisons que j'ai expliqué ci-dessus. Donc oui, j'ai trouvé que la manière dont Magath a été présenté dans ce chapitre était une perte de temps plus qu'autre chose et a rendu le personnage beaucoup moins intéressant. Bon, au moins on voit au cours du chapitre qu'il commence déjà à voir les choses différemment et à se remettre en question lorsque Hange le tourne en dérision "Jean, ne vois-tu pas que le Maréchal est abasourdi par le fait que de viles démons comme nous soient prêts à sacrifier leur paradis pour leur venir en aide ?" et le moment où il voit Gabi supplier le groupe de les aider. Dernier point à aborder, c'est Yelena. Comme tout le monde j'ai bien aimé son rôle dans le chapitre mais je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle a remis les personnages à leur place. Plutôt, elle s'est projetée sur eux. Elle leur reproche d'être, tout comme elle, charmés par l'idée de sauver le monde au point même de mettre de côté leur rancœur et de s'allier. Mais nous en tant que lecteurs, on a bien vu les motivations qui les ont poussés à le faire : parce que le génocide c'est immoral, parce qu'ils ne veulent pas laisser leur ami faire une telle chose pour les protéger ou encore parce qu'ils ne veulent pas décevoir la mémoire de leurs compères. Rien d'aussi vaniteux que de juste vouloir accomplir ses fantasmes de jeune fille comme elle. Au final, elle sert surtout d'outil narratif pour ramener sur le tapis les crimes de chacun et embrayer sur le sujet de la mort de Marco et ses dernières paroles qui sont d'une importance symbolique et thématique à ce chapitre : "On n'en a même pas encore discuté", mettant en avant toute l'absurdité de ce conflit. Certains trouveront ça naïf mais je ne pense pas que ce soit le cas. Un des messages que l'histoire met en avant depuis le début de cet arc c'est que tout ce conflit aurait peut-être pu être évité si les gens (et là en l’occurrence les fautifs c'est surtout le monde) avaient choisit de communiquer plutôt que de sauter à des conclusion qui ont forcé Paradis à riposter de la manière dont ils l'ont fait.
  9. Tenroku

    Couvertures Shingeki no Kyojin

    Couverture Volume 31
  10. Tenroku

    Snk 126

    D'accord, je comprends mieux ton point de vue. Tu as raison sur le fait que le monde considérerait uniquement l'Alliance comme bonne mais le reste de Paradis comme une menace, je n'avais pas considéré ça. Mais en fait (et j'ai déjà exprimé cette idée dans d'autres sujets) depuis le début de cet arc, il a été souligné que le monde a peur de Paradis parce qu'ils ne les connaissent pas, ne peuvent pas les entendre. Et on a également vu que lorsque la discussion est entamée, les choses se débloquent petit à petit, il faut juste du temps. Mais si l'Alliance venait à sauver le monde ce serait une preuve irréfutable de leur bonnes intentions, et tout comme la famille Tybur avec le festival, le monde écouterait ce qu'ils ont à dire et Paradis obtiendrait donc une tribune pour tout expliquer, la raison pourquoi les choses en sont arrivés là et pourquoi Paradis a voulu riposter de cette manière. Bien sûr tout ça repose sur le fait que le monde soit capable de se remettre en question et d'accepter sa part de responsabilité dans ce qui s'est passé, ce qui est effectivement pas gagné mais pas totalement impossible. Si on réduit cette situation à sa base, on revient à la scène de l'épisode 10, où Armin fait face à l'armée et essaie de les convaincre de ne pas les tuer. Dans cette scène, l'armée (le monde) craint Eren (et les eldiens en général) parce qu'il peut se transformer en titan et constitue une menace. Ils essaient de le tuer (le monde passe à l'attaque) mais Eren se protège en utilisant son pouvoir pour stopper la boule de canon (en utilisant l'Originel pour relâcher les titans muraux). Alors qu'ils rechargent leur canon (le monde se prépare à lancer une nouvelle attaque), Armin essaie de raisonner avec eux et de tout expliquer. Il réussi à convaincre une bonne majorité des soldats mais leur supérieur Weilman est submergé par la peur et les infecte avec cette dernière. Heureusement, il y avait également Pixis pour le stopper. Le succès de cette stratégie reposerait donc sur le nombre de Pixis dans le monde et sur l'espoir qu'ils soient assez nombreux pour empêcher les Weilman d'infecter la population et la mener au bord de la destruction une nouvelle fois. C'est un paris très risqué, peut-être trop risqué pour être appelé "saint d'esprit" et être fait sans plan de secours, mais comme on a pu le voir, il n'est pas impossible. Bien sûr, ça ne mettrait pas totalement fin au racisme anti-Eldien tout comme on n'a pas mis fin (et malheureusement probablement jamais) au racisme dans notre monde, l'important c'est que ce racisme soit assez réduit pour que Paradis soit laissée en paix le temps nécessaire pour qu'elle puisse se développer et se tenir en tant que nation sur le plan mondial (on peut même imaginer qu'avec l'aide d'autres pays en plus d'Hizuru, ça pourrait aller plus vite que 50 ans). Et c'est sans compter sur le fait que les titans ne sont plus autant une menace qu’auparavant donc il y a de moins en moins de raison de craindre les Eldiens à cause de cette caractéristique, du moment que le monde comprenne (encore une fois, grâce aux explications d'Armin) que le fait de pouvoir se transformer en titan ne fait pas d'eux des êtres intrinsèquement mauvais. La grosse différence qu'on pourrait souligner c'est le fait que le Grand Terrassement est un acte plus offensif que de se transformer pour bloquer un boulet de canon, mais c'est également une réponse défensive appropriée à la menace qui est bien plus grande. Encore faut-il que le monde le reconnaisse et ça aussi, je l'avoue, ce n'est pas gagné. Mais comme je l'ai déjà dit, mon but n'est pas de dire que ça a de grandes chances de fonctionner, juste que ce n'est pas totalement impossible (à moins qu'encore une fois il y ait un/des angle(s) que je n'ai pas considéré) et qu'il y a des précédents dans le manga. Et s'il s'avérait qu'Isayama veuille passer le message que continuer d'avancer à contre courant de cette manière et faire preuve de compassion, ça finit ultimement par payer, alors je ne pense pas que ce serait contradictoire avec les thèmes du manga s'il gère la fin de cette manière. Mais c'est vrai que ce ne serait pas original et indéniablement une vision optimiste. Si c'est juste ça le plan de l'alliance, je ne pense donc pas que ce serait irréaliste et totalement stupide, mais ce serait indéniablement putain d'inconscient. C'est pourquoi, comme tu l'as dit, j'espère qu'ils ont un plan de secours ou une garantie pour éviter que ça backfire royalement. Au cours du manga, Armin a toujours tenté de négocier d'abord, mais il avait toujours un plan de secours si ces négociations échouaient. Par exemple, lorsqu'il a essayé de négocier avec Bertholdt à Shiganshina, le bataillon l'encerclait et en profitait pour essayer d'aller achever Reiner. Je critiquerai donc l'écriture si les personnages décidaient de suivre le plan présenté ci-dessus sans même adresser la possibilité que ça pourrait totalement se retourner contre eux et contre tout Paradis. Je ne dis pas qu'ils doivent forcément en avoir un, mais au moins qu'ils fournissent une explication acceptable (ce qui sera difficile) si jamais ils décident d'avancer sans en avoir un.
  11. Tenroku

    Snk 126

    Ce que je trouve assez marrant, c'est que ça ne te choque pas que le monde puisse s'unir main dans la main face à la menace Paradisienne sur appel de Willy Tybur (qui est un Eldien qui vient de révéler que sa famille est une bande d'imposteurs, ont mentit au reste du monde pendant tout ce temps et ont laissé Mahr en faire qu'à leur tête parce qu'ils ne pensaient qu'à leur position) même sans l'attaque d'Eren, mais quand on évoque la possibilité que le monde puisse voir les Eldiens de Paradis en tant que héros parce qu'ils ont sauvés le monde d'une menace apocalyptique (comme la famille Tybur mais cette fois-ci pour de vrai et avec preuves à l'appui) alors même que ça aurait été vachement plus simple et plus safe de ne penser qu'à leur gueule et laisser Eren faire (tout comme il aurait été plus simple pour Uri de tuer Kenny, pour M. Braus de tuer Gabi, et pour les Paradisiens de tuer leurs prisonniers Mahr), là d'un coup c'est pas réaliste ^^ J'ai l'impression que ce n'est pas tant un problème de réalisme, mais un problème de ne pas vouloir d'une fin qui a déjà été vue et n'est pas la plus audacieuse, ce que je peux parfaitement comprendre et que je rejoins également. Même si je n'aurais pas de problème avec une telle fin (encore une fois, du moment qu'elle est faite de manière sérieuse, logique et convaincante, c'est-à-dire pas comme ce chapitre 126), après y avoir réfléchi, ma fin idéale serait tout de même celle où Eren gagne au prix de ce qui l'avait poussé à faire ce qu'il a fait en premier lieu : protéger ses amis. C'est de la parfaite ironie tragique. C'est la fin la plus "The Mist" à laquelle je peux penser, où (spoilers pour la fin de The Mist) le personnage principal commet une action en pensant protéger ses proches mais se retrouve au final à être leur tueur. Et d'ailleurs, ça pourrait expliquer le rêve qu'Eren fait dans le chapitre 1 / épisode 1 où il voit des souvenirs du futur ("See you later" de Mikasa dans le manga et mort de sa mère et d'Hannes + d'autres trucs dans l'animé) et se réveille en larmes. Eren, puisqu'il ne se rappelle pas de ce rêve, pourrait penser qu'il puisse changer le passé et la voie sur laquelle il s'est engagée en évitant à sa mère de mourir ce jour là (ou quelque chose de ce genre). Après tout, connaissant Isayama, le coup du "J'ai vu dans l'avenir que j'allais réussir" pourrait bien se retourner contre lui et il aura négligé un détail/mal interprété ce qu'il a vu. A moins que cette "scenery" soit les Guerriers et ses amis marchant main dans la main pour l'arrêter, ce qui en ferait chier plus d'un 🤣 Je plaisante bien sûr, comme je l'ai déjà dit dans un autre sujet il me semble, si c'était vraiment ce qu'Eren veut je ne pense pas qu'il aurait mis ses amis en prison et aurait déclaré qu'il veut protéger son île. J'aimerai aussi revenir sur l'idée que Hanji & co sont stupides de faire cette alliance. Mais encore une fois, c'est en partie (voir en majorité) une conséquence de la manière des pro-Jägers de gérer les choses. S'ils n'avaient pas essayé de tuer Hanji et Levi, ils n'auraient pas été forcés de s'enfuir et n'auraient pas rencontré Magath et Pieck. S'ils n'avaient pas essayé d'exécuter les Mercenaires anti-Mahr et n'avaient pas abusé de leur pouvoirs, Jean n'aurait peut-être pas été autant révulsé par les pro-Jägers et n'aurait pas eu à s'opposer à eux pour sauver son ami Onyankopon. Il ne se serait peut-être pas remis en question (il était d'ailleurs le premier à essayer de rationaliser les actions d'Eren dans le chapitre 124). "Oui mais Onyankopon aurait pu jurer fidélité aux pro-Jägers et il ne se serait pas fait exécuter" et à quoi bon ? Il a déjà prouvé sa fidélité à Eldia et voilà comment il est traité. Aucun intérêt de se soumettre à des gens qui te traitent comme ça juste parce qu'ils se sentent supérieurs et veulent flatter leur ego et démontrant leur supériorité. "Ce n'est pas la peine de mourir pour sa fierté", d'accord, mais vous tiendriez ce discours si c'était Mahr qui soumettait Paradis et proposaient aux Eldiens de les laisser vivre dans des camps ? "Mais les Mahr eux ne proposeraient même pas ce choix", certes, mais si ça avait été le cas, vous seriez ok avec ça ? Si au lieu de passer un accord de commerce, Hizuru (ou n'importe quelle autre nation) leur avait proposé de totalement se soumettre en échange de leur protection, vous pensez que Floch et Eren seraient d'accord ? C'est ça la liberté dont ils parlent ? C'est facile de sortir des phrases toutes faites de ce style quand on est en position de supériorité. Et puis si un choix est présenté comme "Option 1" ou "Mourir", ce n'est pas vraiment un choix. C'est de l’oppression, de la dictature. Je ne pense pas que j'exagère en faisant ces comparaisons, les parallèles entre Mahr et les pro-Jägers dans les récents chapitres ne sont pas très subtiles, je serais étonné que quelqu'un puisse les rater. Bref, cette alliance, c'est pour eux le seul moyen de protéger ce qui leur est cher, leur fierté inclue. Encore une fois, c'est une démonstration de ce qui arrive lorsqu'on méprend oppression pour défense. On perpétue le cycle. Essayer de supprimer tous ses ennemis pour ne plus en avoir, c'est pas quelque chose de nouveaux, c'est littéralement ce que les deux camps de ce manga ont toujours essayé de faire et ça a foiré lamentablement à chaque fois, justement parce qu'ils ne faisaient plus la différence entre défense et oppression. C'est un des thèmes majeurs du manga, comment passer à côté ? En partant de là, l'auteur peut mener l'histoire dans deux directions : soit ce cycle est ce qu'il est justement parce que l'alternative est trop compliquée, voir impossible, soit les personnages qui continuent d'aller de l'avant à l'encontre des lois de ce monde cruel (comme "Tuer ou être tuer") et ne s'y abandonnent pas malgré tous les éléments qui tentent de les faire plier (des éléments comme Sasha qui épargne Gabi pour se faire tuer par cette dernière ou des visions du futur qui t'indiquent que tu ne peux pas empêcher ce qui va se produire) finissent par être récompensés contrairement à ceux qui s'y abandonnent et s'y soumettent. Ces deux directions seraient en adéquation avec les thèmes du manga. Cette histoire a toujours été à propos de gens qui continuent de se battre contre des obstacles d'apparence insurmontable, mais exterminer tous ses ennemis n'est pas forcément la seule façon de se battre. On peut voir l'Alliance comme des esclaves à leurs désirs impossibles de paix tout comme on peut voir Eren comme esclave de ce monde cruel qui a renoncé à s'y opposer et a fini par suivre le courant, en l’occurrence le courant de ses futurs souvenirs dans lesquels il est piégé, puisque ce sont ces futurs souvenirs qui l'ont mis sur la voie de leur réalisation. C'est une prophétie autoréalisatrice. Bref, encore une fois je ne suis pas là pour dire qui a raison et qui a tort, mais justement pour dire qu'il n'y pas un côté qui a raison et un côté qui a tort et voir que les gens pensent encore de cette manière avec les pro-Jägers et l'Alliance me fait questionner s'ils ont vraiment bien saisit les thèmes du manga. C'est aussi pour dire que non, une happy-ending pour l'Alliance n'est pas totalement impossible et ne serait pas incohérente avec les développements du manga, même si c'est pas forcément la fin que je souhaite le plus voir moi-même parce que c'est pas hyper original, mais c'est pas pour autant que ce serait une mauvaise fin et que le message qu'elle passerait serait irréaliste. On peut reprocher à une fin optimiste de bercer le lecteur d'illusions tout comme on peut reprocher à une fin pessimiste de conforter le lecteur dans sa paresse et son manque d'effort.
  12. Tenroku

    Snk 126

    Comme je l'ai dit dans mon précédent commentaire, la manière dont la formation de l'alliance a été présentée laisse grandement à désirer et aurait pu être réalisée de manière bien plus convaincante (espérons qu'Isayama parvienne à rattraper le coup autant que possible dans le prochain chapitre), mais c'est pas pour autant qu'elle est incohérente avec les thèmes de l'histoire ou dénuée de sens. Tout le but du petit arc des personnages qui a pris place dans ce volume (ch. 123-126) était de montrer comment ils en viennent à décider de stopper Eren. De base, les personnages ont rejoint le bataillon d'exploration pour sauver l'Humanité des titans. C'est ce qu'ils décident de faire encore une fois, pour rester fidèles à eux-même et aux promesses qu'ils ont faites à leurs proches (Marco pour Jean et sa famille pour Connie) et ce même si la définition "d'Humanité" s'est élargie. Et si pour ça ils doivent s'allier avec ceux qui étaient autrefois leurs ennemis, ainsi soit-il. Toutes les merdes qui sont arrivées au cours de l'histoire se sont produites parce que des personnes ne pouvaient pas voir plus loin que leur cupidité, leur haine et leur soif de pouvoir. Les personnages que l'on suit se rendent compte de cela et il est donc parfaitement logique qu'ils essaient de ne pas reproduire ces erreurs. Ils savent que le monde n'est pas noir et blanc et comprennent les raisons qui ont poussé leurs ennemis à faire ce qu'ils ont fait. Plutôt que de se soumettre à leurs bas-instincts et aux cruelles lois de ce monde, il décident de continuer à avancer. Ça aussi ça peut être vu comme une preuve de leur liberté. Et maintenant ils décident de s'opposer à Eren et aux pro-Jägers dont ils perçoivent les actions comme une répétition du cycle. Il en va de même pour Eren qui pense que sa méthode est le seul moyen de stopper le cycle. Qui a raison ? Qui a tort ? Ce sera à l'auteur de le décider.
  13. Tenroku

    Snk 126

    Alors, si j'ai bien suivi : - Fin d'après-midi : Déclenchement du GT, Annie est libérée de son crystal et part avec Hitch, Connie part pour Ragako avec Falco - Couché du soleil : L'armée fini de tuer tous les titans dans Shiganshina, Armin et Gaby partent à la rescousse de Falco, Hange et Levi s'allient à Magath et Pieck - Nuit : Connie et Falco s'arrêtent pour camper, Armin et Gaby continuent leur route, (off-screen) l'Alliance contacte Mikasa et Jean et les met au courant. Ils prévoient un plan pour s'évader sans laisser de trace en subtilisant de l'équipement et des provisions. - Lendemain matin : Connie, Falco, Armin et Gaby arrivent à Ragako puis repartent pour Shiganshina, Floch déclare Paradis libre avec Jean à ses côtés, CFAG tombent sur Annie à Trost et se dirigent ensemble vers Shiganshina - Après-midi : (off-screen) CFAGA arrivent à Shiganshina et sont mis au courant des dernières news et du plan d'évasion, Execution de Yelena et Onyankopon, Pieck attaque et l'alliance met son plan à l'exécution En terme de temporalité c'est vraiment serré, j'ai l'impression de voir l'épisode 5 de la saison 3 avec les personnages qui semblent se téléporter même si je pense que ça devrait quand même plus ou moins marcher. Ça aurait été mieux s'il y avait un deuxième jour pour espacer un peu plus les événements et c'est peut-être bien le cas, mais ça impliquerait que Reiner a dormi pendant deux jours, ce qui n'est pas impossible mais peu probable. Mais le fait que ça se passe sur un jour impliquerait aussi que littéralement tous les titans des murs (Maria, Rose et Sina) ont traversé toute cette distance en un jour à leur lenteur, ce qui semble un peu gros.
  14. Tenroku

    Snk 126

    Mon Dieu ce chapitre... En soit, ce qu'il essaie de raconter n'est pas surprenant et fait parfaitement sens, mais c'est probablement le chapitre le moins bien exécuté de tout le manga. Le gros problème c'est comment les alliances ont été gérées. J'ai jamais rien eu contre ce développement qui se dessinait déjà au fil des chapitres, mais ça valait du moment où c'était exécuté de manière logique et en concordance avec le ton de l'histoire. Mais là, c'est pas ça du tout. Même si on pouvait le voir venir à des kilomètres, que les personnages se comprennent et savent pourquoi leurs opposants ont agis comme ils l'ont fait et qu'ils veuillent tous mettre un terme au cycle, l'alliance des personnages avec ceux qui étaient jusqu'à présent leurs ennemis n'est pas quelque chose qui devrait littéralement se résumer à "Hé ! Vous voulez tuer Sieg ? Nous aussi ! On ne peut rien faire pour arrêter Eren, donc joignons nos forces !" et "Ah! Annie!". Ce second cas est particulièrement mauvais mais même dans le premier, Hange dit "Joignons nos force, ce genre de choses!", c'est comme si elle-même se rend compte de la niaiserie de ce qu'elle dit et à quel point ça peut être cliché. Sauf que c'est pas censé être niais, les personnages sont censés se rendre compte en quoi ça fait sens et en quoi ils bénéficieraient de s'allier malgré leurs différents. Quelque chose de super important et dramatique est réduit au rang de simple blague. Si même les personnages ne le prennent pas sérieusement, comment les lecteurs sont-ils censés le faire ? Pourtant, Isayama avait très bien géré ça avec Gabi. Pour ce qui est de l'intrigue avec Connie, il est maintenant clair que c'était juste un prétexte pour qu'ils se retrouvent à Trost (du moins c'est là que je suppose qu'ils sont puisque c'est la plus grosse ville près de Ragako et il serait logique pour Annie et Hitch de passer par là) et tombent sur Annie. J'ai bien aimé la conclusion à laquelle Connie vient : comme quoi le seul moyen d’exhausser le vœu de sa mère qu'il devienne un bon soldat et la rendre fière, c'est de venir en aide à des gens dans le besoin et que c'est ce qui lui fait décider qu'il faut sauver le monde. Mais encore une fois, ça aurait pu être beaucoup mieux exécuté. On n'a pas vraiment vu Connie se poser des questions sur ce qui fait un bon soldat. Tout ce qu'on a vu c'est qu'il en pouvait plus de se faire trahir et a donc décidé d'agir égoïstement. On ne l'a même pas réellement vu réaliser que donner Falco à boulotter à sa mère ne la rendrait pas fière de lui. Un moment il veut le faire, ensuite Armin essaie de se suicider et il le sauve, et après il est déjà venu à cette conclusion. On comprend très bien où Isayama veut en venir, mais c'est l’exécution qui pèche. Pour la scène entre Louise et Mikasa, je ne vois pas trop le but pour l'instant même si je sens que cette intrigue sur l'écharpe est beaucoup plus importante qu'il n'y paraît. D'ailleurs, j'ai vu pas mal de gens sur reddit se demander si le fait que Louise ait pu parler à Eren est un plothole, mais je pense que ça a dû arriver entre le moment où Eren est arrivé à Shiganshina et où il est allé voir Gabi en prison. Il s'est sûrement écoulé quelque heures entre ces deux moments. Le problème c'est "pourquoi Eren lui aurait dit de jeter l'écharpe alors qu'elle ne l'avait pas encore?", mais Louise explique qu'ils parlaient de Mikasa, donc il est possible qu'ils aient abordés ce sujet et qu'Eren lui ait dit de la jeter si l'occasion se présentait. Ou alors Louise ment tout simplement, mais dans ce cas je ne verrais pas trop l'intérêt de cette intrigue si ce n'est de renforcer le fait que Mikasa hésite encore par rapport à Eren, ce qui était déjà assez clair. Bon, pour citer du positif quand même, content qu'on nous montre comment Hange et Levi ont survécu et se sont retrouvés dans la position d'à la fin du chapitre. Content aussi que Levi n'a pas pris l'explosion de plein fouet et avait pris une mesure pour atténuer le choc, même si Hange nous dit de manière pas du tout subtile que c'est parce qu'il est un Ackerman, meh... Ça fait un peu sens puisque Mikasa a également guérit de côtes brisées en très peu de temps (du moins pas aussi rapidement qu'un Shifter). Mais encore une fois, l'exécution... ça fait très "Shut up, it's Ackermagic". Puis tout ce qui se passe avec Floch et Jean, là c'était vraiment excellent, rien à redire. Le speech d'Onyankopon Beaucoup aimé le callback à Marco avec Jean. Pour le coup, on a bien vu Jean hésiter sur ce qu'il devait faire et c'est ultimement pour ne pas trahir la mémoire de Marco qu'il a fait le choix de s'opposer au courant, comme lorsqu'il a rejoint le Bataillon. Floch, toujours excellent même si j'ai bien fait savoir que je n'approuvais pas du tout ce qu'il fait, ça fait parfaitement sens avec son personnage et ce qu'il représente. Il reste le problème de Jean et co. planifiant leur disparition avec Pieck et Magath, etc... Mais bon il est clair qu'ils ont dû se rencontrer à un moment et se sont mis à jour des dernières alliances. Encore une fois, le vrai problème pour moi c'est qu'on ne nous montre pas la création de ces alliances et comment les personnages y réagissent, on attend juste de nous de l'accepter sans broncher. Ce que je voulais, c'est que les personnages aient une réelle conversation, règlent leurs différents et qu'ils viennent tous à s'accorder de manière logique sur pourquoi s'allier leur bénéficierait. Même si nous on le sait déjà, encore une fois, c'est pas une étape que l'auteur peut se permettre de négliger. C'est pourquoi je prie vraiment pour qu'Isayama s'attarde plus sur cela dans le prochain chapitre et qu'il se rattrape autant que possible pour ce qu'il a négligé dans ce chapitre. Peut-être (espérons !) que ce chapitre est ce qu'il est parce qu'il voulait absolument conclure ce volume sur la dernière page de ce chapitre et qu'il avait déjà prévu d'aborder tout ces problèmes dans le prochain.
  15. Tenroku

    Anime

    Alors techniquement oui, le 4 et le 5 qui montrent comment Levi a rejoint le Bataillon d'Exploration sont les seuls auxquels la série principale fait directement allusion. Le 1er est également canon puisque c'est l'adaptation d'un chapitre bonus du manga. Mais comme je l'ai dit, on peut tous les considérer canon (au moins à l'animé) parce qu'ils ne contredisent rien d'établi dans la série principale mis à part pour le 2 et le 8. Le 2 est une histoire originale construite à partir des fausses previews complètement barrées qu'Isayama dessine à la fin de chaque volume (c'est des trucs du style "dans le prochain volume : Armin se casse une jambe !"). Sa canonicité est un peu vague puisque d'un côté il y a une scène dans cet OAV qui fait qu'il ne peut clairement pas être considéré 100% canon et de l'autre il y a une référence faite à celui-ci dans l'épisode 12 de la saison 3 où Eren appelle Jean "Jean-bo" et lui dit d'être plus gentil avec sa mère qui laisse penser que des évènements similaires à cet OAV ont dus se produire. Et pour ce qui est du 8, il s'agit littéralement d'une "What if?" story.
×