Jump to content


Tenroku

Members
  • Content Count

    1076
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    27

Posts posted by Tenroku


  1. Une chose que j'ai réalisé en relisant le chapitre, dont je ne sais comment j'ai pu ne pas le voir à la première lecture, mais Eren a admis que la raison derrière ce qu'il fait, ce n'est pas que la protection de Paradis. Il fait ce qu'il fait également parce que le monde n'était pas comme celui décrit dans les livres d'Armin et il en a été déçu. Il a toujours pensé qu'au-delà des murs, il y aurait un monde vide qui, une fois débarrassé des titans, laisserait place à une liberté sans fin et des possibilités infinies. Un monde simple. Mais la réalité s'est avérée bien plus  compliquée et moralement fatigante. Un monde qu'il a voulu effacer. Alors que le chapitre 130 mettait l'accent sur le désir d'Eren de protéger les siens, le chapitre 131 met beaucoup plus l'accent sur la déception d'Eren et sur sa rejection du monde réel. Les deux chapitres semblent même être composés de façon symétrique, tel un miroir, avec le chapitre 130 commençant sur l'Alliance pour se terminer avec Eren et le chapitre 131 commençant avec Eren pour finir avec l'Alliance, peut-être pour refléter les deux faces d'une même pièce qui représente les motivations d'Eren. 

     

    En tout cas, il pourrait y avoir une métaphore assez intéressante à développer. D'un côté on a Eren qui, lorsqu'il a appris que le monde réel était différent de celui dont il a rêvé, a décidé de le rejeter, de l'effacer, refusant de vivre dans un monde qui ne correspond pas à son rêve d'enfant. Il refuserait donc de grandir et d'accepter le monde tel qu'il est, ce qui peut-être symbolisé par le fait qu'il se perçoit comme un enfant pendant qu'il commet ces atrocités  (c'est probablement aussi un mécanisme de protection similaire à la personnalité de soldat de Reiner) pour que le monde dont il rêvait se réalise. "Depuis que je suis né, je suis comme ça", impliquant qu'il n'a pas changé. Il n'a pas grandi.

    De l'autre côté, on a Armin qui a traversé la même déception, mais qui pourtant continue de penser que ce monde, bien que différent dont il rêvait, possède encore quelque chose à découvrir qui lui donnerait sa valeur. Soit il se voile la face et refuse d'affronter la réalité que ce monde n'a rien de plus à offrir, soit il a raison et son chemin le mènera à découvrir cette vérité. Seul l'avenir nous le dira.

     

    Si c'est vraiment la direction qu'Isayama décide d'explorer, ça devrait être très intéressant.

     


     

    il y a 33 minutes, Lux Æterna a dit :

    Il faudrait savoir ce que dit Sieg en VO. La version Française comporte (comme toujours ?) de nombreuses erreurs et change carrément le sens des phrases.

    Là-dessus aussi je m'étais renseigné :

     

    suniuz.png.c2e4ca5c7fa111c90634bd85af104f0f.png

     

    Aussi, Sieg n'était pas vraiment éloigné lorsque Eren a fait son discours à Grisha, donc je doute qu'il n'aie pas entendu ce qu'Eren disait.

    Ca fait 11 mois que j'essaie de trouver une réponse en vain, je me suis déjà résolu à attendre qu'un éventuel chapitre nous montre quelque chose qui permettrait de mieux comprendre les subtilités du pouvoir. Mais jusqu'à maintenant, ça n'a fait que compliquer les choses. Avant le chapitre 130, j'ai toujours pensé que lorsqu'il avait touché la main d'Historia, il avait uniquement vu le souvenir de ce qu'il s'était passé cette là, ainsi que le souvenir du futur que Grisha a vu. Le paysage.

     

    • Thanks 1

  2. Il y a 9 heures, Lux Æterna a dit :

    Je suis d'accord avec ta dernière remarque mais justement je ne comprends pas ce qui te gêne.
    Sieg en se connectant à Eren et lui montrant les souvenirs, ou plutôt l'instant présent de Grisha, a donné l'occasion à Eren de motiver Grisha pour qu'il puisse aller au bout et décimer la famille Reiss. Mais ce passage, comme dit au-dessus, on l'a vu et nous savons ce qu'Eren a dit ; venger sa sœur, Dinah, Kruger, ses camarades de Neo Eldia. Et c'est en lui rappelant tous ces mauvais souvenirs que Grisha a retrouvé la motivation nécessaire pour tuer la famille Reiss.

    C'est pas ça qui me gêne, si ça avait été juste ça, il n'y aurait pas de problème. Ce qui me gêne, c'est que Sieg dit que Eren a incité Grisha à tuer la famille Reiss, non pas avec ce discours, mais en lui montrant "quelque chose qui ne s'est pas encore produit" et le fait que Grisha demande à Eren de "tout lui montrer". Grisha a décrit le pouvoir de l'Assaillant comme étant de "pouvoir voir dans les souvenirs de ses futurs successeurs". La VF officielle l'a traduit comme "son détenteur futur peut communiquer ses souvenirs à ceux qui l'ont précédé", mais après m'être renseigné, la traduction française semble être erronée. Donc, a priori, la bonne description du pouvoir est censée être de "pouvoir voir dans les souvenirs de ses futurs successeurs". Or, ce que Sieg et Grisha disent semble bien indiquer qu'Eren a été capable de communiquer ses souvenirs.

     

    Ca implique que soit le pouvoir de l'Assaillant est en fait actif (c'est à Eren d'envoyer les souvenirs du futur que voit son père) et la description qu'en fait Grisha est erronée (et encore une fois, je doute qu'Isayama aurait fait dire à Grisha une description erronée, même si ça ferait sens du point de vue de Grisha, ça confuserait les lecteurs), soit le pouvoir de l'Assaillant est bien passif en temps normal (comme pour les mémoires du passé, Eren ne contrôle rien) et en déduction de la phrase "la voie sur laquelle je me trouve maintenant a été rendue possible par le fait que tu m'aies amené dans les souvenirs de notre père", Eren a seulement été capable d'envoyer des souvenirs activement parce qu'il était dans les souvenirs de son père. Je penche plutôt sur cette seconde implication, car autrement, ça signifierait que le pouvoir est actif et qu'Eren a dû envoyer tous les souvenirs du futurs qu'il a vu dans les souvenirs de son père par lui-même. Ce qui soulèverait la question de pourquoi Eren aurait envoyé les souvenirs que l'on voit dans le chapitre 130 après les cases où Eren touche la main d'Historia (si ces souvenirs sont bien censés être les souvenirs du futur qu'il a vu à ce moment, ce dont je ne suis même pas sûr) et les souvenirs de sa rencontre avec Ramzi ? Je ne vois actuellement pas pourquoi Eren verrait le besoin de lui envoyer ces souvenirs là contrairement à la fois où il était dans les souvenirs de son père et s'est rendu compte que son père n'allait pas tuer la famille Reiss de lui-même. 

     

    Autrement dit, par déduction, tout porte à croire que le pouvoir de l'Assaillant est bel est bien passif et qu'Eren n'a été capable d'envoyer des souvenirs à Grisha que parce qu'il était dans ses souvenirs. Et donc, ce qui me gêne, c'est qu'on a pas vraiment d'explication de pourquoi c'est le cas. Pourquoi Eren a pu activement envoyer des souvenirs (que ce soit des souvenirs partiels ou le paysage) lorsqu'il était dans les souvenirs de son père ? Comment ça marche exactement ? Quelle est la mécanique ?  Encore une fois, s'il n'y avait pas eu cette mention par Sieg qu'Eren a envoyé des souvenirs à Grisha pour l'inciter à tuer la famille Reiss et que ça avait juste était le discours d'Eren qui l'avait motivé, il n'y aurait aucun problème sur la mécanique du pouvoir. Mais là du coup, la mécanique est confuse. On ne sait pas si Eren a activement envoyé le paysage ou si Grisha a vu le paysage passivement. C'est confus. La preuve en est qu'à chaque fois que j'aborde le sujet avec des gens, ils ont toujours des compréhensions différentes. Certains pensent que le pouvoir est actif, d'autres qu'il est passif.

     

    Maintenant, une possibilité qui corrigerait le tir serait que la phrase de Sieg (je paraphrase) "Si Grisha a tué la famille Reiss et t'a transmit l'originel, c'est parce que tu lui a montré quelque chose qui ne s'est pas encore produit" réfère en fait au discours qu'Eren fait à Grisha lorsqu'il est à genoux. Mais je doute que ce soit le cas, ce serait vraiment une drôle de façon de le formuler. Si ça référait vraiment au discours d'Eren, la formulation n'aurait-elle pas plutôt été de l'ordre de "C'est parce que tu lui a dit quelque chose" ou "C'est parce que tu l'as motivé".

     

    En tout cas j'espère que j'aurais réussi à expliquer plus clairement ce qui me dérange ^^

     

    Au fait, rien à voir, mais les meilleurs scans sont sortis, voici la dernière page :

    0131-040.png

     

    Eren n'est vraiment plus qu'une tête et une colonne vertébrale.

     

    • Like 1

  3. il y a 46 minutes, Lux Æterna a dit :

    Est-ce qu'on peut se fier à ce que dit Sieg ? Personnellement, j'ai toujours pensé qu'en disant cela, Sieg essayait de justifier le choix de Grisha. Sieg ne connaissait pas le pouvoir de l'Assaillant, étrangement même Frieda ne savait pas, j'ai bien l'impression que peu de personnes étaient au courant.

    Ca ferait sens pour Sieg de ne pas bien comprendre, mais mon raisonnement c'est que je ne pense pas que dans un moment de révélation aussi déroutant Isayama ajouterait des éléments qui nous induisent en erreur. En l’occurrence, j'ai perçu les phrases de Sieg comme Isayama expliquant au lecteur ce qu'il vient de se passer. Ca aurait été effectivement bien plus simple si le pouvoir était resté passif comme pour les souvenirs du passé. Mais la phrase de Sieg et Grisha qui demande à Eren de lui en montrer plus suggère qu'Eren a été capable d'activement lui montrer des souvenirs. De plus, lorsque Sieg dit a Eren qu'il a montré un souvenir du futur à son père, Eren répond "Merci frère, en m'entraînant dans les souvenirs de mon père, tu as rendu possible la voie sur laquelle je me trouve actuellement", ce qui semble suggérer que si Eren a bel et bien pu envoyer des souvenirs à son père, c'était probablement uniquement grâce au fait que Sieg l'avait amené dans les souvenirs de son père.

     

     

    • Thumb 1

  4. @Draco Perso j'interprète l'expression d'Eren lorsqu'il mentionne le paysage à Sieg comme la Liberté qu'il voit s'étendre devant lui. Oui, Eren ne supporte pas ce qu'il a à faire pour l'obtenir, mais il le fait quand même, car il value bien plus la Liberté qui en découle. Il déteste devoir tuer des innocents et pourtant, le fait qu'il le fasse, c'est ce qui fait de lui l'être le plus libre. Rien ne l'arrête. Si le monde est un mur l'emprisonnant, détruire ce monde c'est être libre. Faut pas oublier que Grisha a vu la même chose et pour lui c'était effrayant à tel point qu'il a demandé à Sieg de stopper Eren.

     

    Mais après tu as peut-être raison. Parce que, d'après Sieg, Eren lui a montré quelque chose qui ne s'est pas encore produit pour convaincre Grisha de tuer la famille Reiss et je doute que ça puisse être le paysage vu que c'est ce qui lui fait dire à Sieg de stopper Eren. 

     

    Mais en même temps, toute la scène est assez confuse. On sait qu'Eren lui a montré des souvenirs pour le manipuler (Grisha qui lui demande de lui montrer quand le mur sera détruit, si Carla est en vie, etc...) et il y a le futur terrifiant où le plan d'Eren se déroule au lieu de celui de Sieg que Grisha a vu. Donc ce qui ferait sens, c'est qu'Eren a montré à Grisha des souvenirs partiels pour le convaincre à tuer la famille Reiss (mais là encore ça semble entrer en conflit avec les paroles de Sieg comme quoi Eren lui aurait montré quelque chose qui ne s'est pas encore produit, à moins que c'est un souvenir partiel du paysage mais du coup ça n'explique pas pourquoi Grisha lui pose des questions sur le mur et Carla) et après coup, Grisha a vu le paysage et a dit à Sieg que c'est le plan d'Eren qui allait se passer et pas le sien avant de lui demander de stopper Eren.

     

    A moins que Grisha lui posant des question sur le mur et Carla n'est pas supposé être en rapport avec le/les souvenir(s) partiel(s) qu'il lui a montré.

     

    Bref, ça fait 11 mois que j'essaie de comprendre toutes les subtilités de cette scène, mais en vain, y'a toujours un truc qui semble contradictoire. Donc on verra bien à l'avenir ^^

    • Like 1
    • Thumb 1

  5. il y a 26 minutes, Lunarlanes a dit :

    Il n’arrête pas d’essayer de se convaincre qu’il a voulu ca. Surtout dans les 2 derniers chapitres. On dirait quelqu’un qui essaie de s’auto persuader qu’il n’avait pas d’autres choix.

    C'est ce dont j'ai aussi l'impression. Je ne peux m'empêcher de me demander à quel point tout ça pourrait être une prophétie auto-réalisatrice. En d'autres termes, dans quelles mesures ce qui est en train de se passer actuellement est devenu inévitable à cause du fait qu'Eren se soit lui-même convaincu que c'était inévitable à cause de la vision du futur qu'il a vu. Je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'il se serait passé si Eren n'avait pas déserté le Bataillon après leur échec de communication avec l'association de protection des Eldiens et s'ils avaient continué à essayer d'entrer en contact avec d'autres pays. Il avaient encore plus d'un an avant la mort de Sieg à cause de la malédiction d'Ymir. Les pays du moyen-orient étaient en guerre contre Mahr, n'y aurait-il pas eu moyen d'en tirer parti? Evidemment qu'ils avaient aussi une haine pour les Eldiens vu qu'ils étaient les principaux soldats de Mahr, mais est-ce qu'ils auraient vraiment été en position de refuser une potentielle aide de l'île du Paradis ? Autant de questions auxquelles nous n'auront probablement jamais de réponse.

     

    Aussi, il me semble également totalement probable qu'Ymir a une plus grande importance dans ce qui se passe actuellement. Mais si c'est pour "se venger", c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité. Au lieu de détruire ceux qui l'ont oppressé et lui ont enlevé toute liberté, elle voudrait faire en sorte qu'ils soient les seuls à rester sur terre. Il me semble plus probable qu'elle n'agisse pas par vengeance, mais simplement pour sa liberté personnelle. Et la Liberté n'est pas forcément quelque chose positif quand on voit le paysage qu'Eren décrit comme étant la vraie Liberté.

    • Like 2
    • Thumb 2

  6. Je crois que ce chapitre est bien partit pour être un des meilleures chapitres de ce manga. A noter qu'Eren semble avoir atteint le "paysage" qui s'avère être l'infâme destruction synonyme de Liberté, ce qui veut dire que si Eren n'a rien vu au-delà, le futur est à écrire.


  7. @Lux Æterna Exact mais ce que tu dis est également possible. Peut-être que ce sera plus clair sur les scans officiels, j'me rappelle d'un problème similaire avec les premiers scans du chapitre 122 où on ne voyait pas bien les détails de la créature qui a donné ses pouvoirs à Ymir.

     

    012.png0122-011.png


  8. On verra bien, dans tous les cas, cette forme est très énigmatique et on se demande vraiment à quel but elle sert. Je pensais originellement qu'elle servirait à transporter les titans colossaux à l'intérieur d'elle vers le continent, mais en fait non pas du tout, les Colossaux ont vraiment fait tout le trajet à la nage, chose que je n'aurais jamais pensé voir un jour 😁

     

    Après, une autre possibilité qui serait incroyable, c'est qu'il n'y a effectivement pas de corps et qu'Eren se soit littéralement transformé en ce truc. Ou probablement pas en fait vu qu'on voit sa tête à la fin du chapitre 123 et elle est différente de la tête du titans que l'on voit dans ce chapitre.


  9. @Lux Æterna Je parle pas de ça mais de sa colonne gigantesque. On voit bien que les fils attachés aux bras de cette forme de titan "miniature" (qui est quand même plus grande qu'un Titan Colossal lol) semblent se prolonger et potentiellement mener à un endroit plus éloigné de la colonne.

     

    erenpuppet.png.93d16ae4efdfb591e9ffc57cd6923eba.pngerenpuppet1.png.fcd67b7d03a3a04855486aca68625891.png


  10. Nouvelle traduction encore meilleure que les autres https://bato.to/chapter/146872 C'est celle de la Fukkatsu qu'on a attendu hier mais en vain.

    J'incite vraiment à tout le monde de la lire parce que y'a des phrases qui changent complètement et qui deviennent plus claires, et notamment la phrase de fin est totalement différente. Celle qui était dans les précédentes versions, c'était le splash-text du magazine. Je crois que la qualité des scans est également meilleure, ce qui est essentiel pour pouvoir apprécier encore plus les incroyables doubles pages (dont ce chapitre détient le record au nombre de 9 contre le chapitre 122 précédemment qui en détenait apparemment 7) qu'Isayama nous a pondu. Mais il va encore sûrement falloir attendre la version officielle pour des scans de qualité encore plus supérieure.

     

    D'ailleurs, j'vais attendre les traductions officielles avant d'écrire un commentaire plus élaboré, du moins si j'ai pas la flemme et que je trouve des choses intéressantes à ajouter vu que je pense que tout a déjà été dit. J'voulais juste adresser une question que j'ai vu plusieurs personnes se poser, vis-à-vis de la nuque d'Eren qui semble complètement exposée. Il me paraît fort probable qu'il n'est pas au niveau de la nuque et se trouve ailleurs au niveau de son titan (peut-être avec Sieg), d'où il tire littéralement les ficelles vu que l'avant de son titan a un aspect de marionnette sur la dernière page.

     

    • Thumb 2

  11. Les fans : On veut le flashback de la rencontre Eren/Historia !

     

    Isayama : Ah, vraiment?

     

    Les fans : Oui !

     

    Isayama : Tenez. *coupe la partie la plus cruciale*

     

    🤣

    • Haha 1
    • Joy 2
    • Thumb 1

  12. Il y a 1 heure, Tablis a dit :

    Après, il y a un gros souci quand on se met à vouloir extrapoler des choses qui ne sont pas dans l'oeuvre. Pour reprendre ta question, où est-il cité que c'est seulement pour se défendre et repousser une attaque ? Tu vois, c'est le problème quand on veut extrapoler sur des choses qui ne sont pas présentes dans l'oeuvre, on peut faire dire tout et n'importe quoi à n'importe quel personnage. 

    Donc on se retrouve dans une position où on ne peut, a priori, pas apporter de preuve définitive que l'un ou l'autre a raison. C'est une différence d'interprétation. Personnellement, je maintiens qu'en cas d'attaque ennemie, ils auraient probablement utilisé un GT partiel pour neutraliser l'ennemi à des fins défensives, mais pas à des fins génocidaires. Ça me paraît juste plus cohérent vis-à-vis de la manière de penser des personnages en question. J'entends ton argument sur pourquoi ils auraient été choqués, ça se tient. Mais une autre chose à prendre compte c'est que l'utiliser à des fins génocidaires rendrait vain le sacrifice d'Historia et de ses enfants jusqu'à ce moment. S'ils sont capables de considérer la possibilité de devoir maintenir le GT pendant 50 ans et d'effectuer ce sacrifice, c'est justement dans l'optique de rattraper le reste du monde au bout de cette période et de ne plus avoir à se reposer dessus (même si, comme Hange l'a dit, ils n'oseraient peut-être jamais se débarrasser d'une telle arme) et pas pour foutre toute cette démarche en l'air à la moindre attaque. Dans ce cas là, autant éviter le sacrifice d'Historia et procéder avec le génocide directement, comme Eren le fait actuellement. Alors oui, le GT nous est présenté comme "l'arme ultime capable de rayer toute la population de la planète", mais ça ne veut pas pour autant dire que ces personnages l'auraient utilisé de cette manière. Agree to disagree. Après, là où on restera d'accord c'est que, peu importe que tous ses membres aient voulu commettre un génocide ou pas, ça ne fait en rien de l'alliance les "gentils" ou "méchants" de l'histoire. :) Ce n'est pas manichéen. Tout le monde a du sang sur les mains et est prêt à se les salir pour ce qu'ils perçoivent comme étant le plus juste.

     

    • Like 1
    • Thumb 4

  13. Il y a 1 heure, Tablis a dit :

    Cela serait bien qu'à l'avenir, au lieu de seulement prendre le premier paragraphe, de le tronquer, puis d'extraire un fragment de phrase, pour réarranger le tout à ta sauce, tu prenne le temps de lire l'intégralité d'un message. C'est bien mieux pour comprendre le fond, le sens et le contexte d'un message. ;) 

     Si j'ai fait ça c'est parce que je n'ai rien à redire sur les deux phrase qui précédent puisqu'elles sont correctes, elles ne sont pas concernées par mon interrogation. Pareil pour tout le reste de ton message que j'ai bien lu et avec lequel je suis d'accord. Je ne vois pas en quoi je réarrange ton message à ma sauce. Tu as bien dit que le groupe est entièrement (donc Hansi, Armin, Jean et Connie inclus) composé d'individus qui étaient prêts à commettre un génocide, ce qui pour moi est faux. Oui, ils devaient rester en mesure de déclencher le GT à tout moment, au cas où la dissuasion ne fonctionnerait pas et que Paradis se ferait attaquer. Mais encore une fois, où est-il cité que c'est pour génocider une population/le monde et non pas pour simplement se défendre et repousser une attaque ? C'est toujours comme ça que je l'ai compris, personnellement. Suis-je le seul ? Est-ce que j'ai raté quelque chose ? Si ce que tu dis était vrai, alors pourquoi Hansi, Armin & co auraient été aussi choqués qu'Eren ait décidé d'aller aussi loin ? Eren ne ferait que suivre le plan qui avait été établi, même s'ils en étaient pas friands et préféreraient ne pas en arriver là. Mais Armin pensait qu'Eren allait simplement utiliser les Titans muraux de Shiganshina pour détruire la coalition mondiale, pas pour exterminer toute vie au-delà de l'île ou même hypothétiquement ne raser que Mahr toute entière (ce qui constituerait un génocide). Il n'a jamais été question de cela, à ce que je sache.

     

    Il y a 1 heure, Tablis a dit :

    Je sais que tu es un "anti-Yeager" convainque et que tu as une grande aversion envers tout ceux qui ne pensent pas exactement comme toi, mais il faut rester un minimum impartial et neutre quand on souhaite analyser convenablement une situation, et surtout, ne pas tenter de réarranger l'histoire à sa sauce (tien, ça correspond parfaitement à mon dernier paragraphe).

    Alors, non. Je ne suis pas "anti-Yeager", je ne suis juste pas "pro-Yeager". J'essaie justement de rester neutre. Peut-être le fait que je passe mon temps à argumenter à propos de l'alliance et sur le fait que je critique les méthodes de Floch t'ont donné cette fausse idée.  Qu'est-ce qui te fait croire que j'ai "une grande aversion (=Violente antipathie, profond dégoût pour quelque chose ou quelqu'un) envers tous ceux qui ne pensent pas exactement comme moi" ? Parce que je me suis plain de la mauvaise foi dont certains font preuve pour s'attaquer à l'écriture autour de l'alliance à chaque nouveau chapitre en tournant leurs dires en dérision ? Ça reste juste mon opinion. Normal que je sois en désaccord et que ça me dépite. Mais en aucun cas j'éprouve une "grande aversion" envers eux. Je trouve juste que ça limite le débat et que c'est chiant. Quand j'ai défendu que l'alliance fait sens scénaristiquement, j'ai bien précisé qu'on a tout à fait le droit de ne pas être en accord avec eux et que moi-même je ne peux pas les supporter du fait qu'ils n'ont pas de plan clair. Quand j'ai défendu qu'une "Peace Ending"/"Happy End" peut fonctionner et que je trouve dommage de vouloir la labeller automatiquement comme merdique, sans même attendre de voir si Isayama parviendrait à la mettre en place de manière cohérente avec ce qu'il a établi précédemment dans le récit (quand bien même on pense que c'est impossible), j'ai bien précisé qu'on a tout à fait le droit de ne pas aimer sans pour autant penser que c'est incohérent. Je n'ai pas d'aversion pour quiconque ne pense pas comme moi, je trouve juste dommage que certains ne fassent justement pas preuve de plus d'impartialité et de neutralité et accusent des développements de ne pas faire sens juste parce qu'ils ne les aiment pas. Si toutefois c'est ainsi que je parais pour toi où pour d'autres, ben je suis désolé, ce n'est pas mon intention.

     

    • Like 1
    • Thumb 4

  14. Citation

    Le groupe des "gentils", est un groupe entièrement composé de personnes ayant voulu commettre un génocide. [...] Hansi, Armin & co étaient d'accord pour déclencher le Grand Terrassement si leur plan initial ne fonctionné pas,

    @Tablis Alors par contre j'ai pas la moindre idée d'où est-ce que tu as vu que Hansi, Armin & co auraient voulu commettre un génocide si leur plan initial ne fonctionnait pas. Oui, ils s'en seraient remis au Grand Terrassement, mais à des fins purement dissuasives, pas génocidaires. Ils auraient ciblé des cibles militaires, pas civiles (même si il y aurait probablement eu des dommages collatéraux). La raison pour laquelle ils voulaient éviter d'en venir à ça, c'était pour ne pas avoir à plonger le monde dans la peur et ne pas avoir à s'en remettre à des méthodes qui leur vaudrait leur appellation de démons (et aussi pour ne pas avoir à sacrifier Historia et ses enfants). Tu te doutes bien que le fait qu'ils s'offusquent de ce qu'Eren fait actuellement ne ferait aucun sens s'ils étaient ok avec le fait de génocider des populations entières s'ils ne trouvaient pas d'alternatives.

     

    EDIT : Citations sur lesquelles je base mon propos :

     

    - Armin qui se demande si menacer le monde avec le GT est vraiment le seul moyen de protéger le peuple Eldien. Il n'est là aucunement question de génocide.

    - Kiyomi qui explique que le plan nécessite un GT partiel pour montrer son potentiel destructeur au monde. Cela implique donc un but dissuasif du GT.

    - Jean qui dit à Floch de garder les pertes civiles au minimum. S'ils étaient prêt à utiliser le GT pour commettre un génocide dans le cas où leur plan initial a échoué (ce qui était le cas à ce moment de l'histoire), Jean ne dirait pas ça.

     

    Alors aurais-je raté quelque chose qui affirme le contraire ?

    • Thanks 1
    • Thumb 3
    • Pouce en Bas 1

  15. Apparemment, Isayama a aussi dit quelque chose qui devrait plaire à ceux qui veulent une Dark End (dont je fais aussi partie du moment où c'est bien fait et que ça raconte quelque chose d'intéressant, je me sens obligé de le répéter vu que j'ai l'air d'être une des seules personnes à défendre une possible Happy End) 😂

     

     

    Il veut faire une histoire qui donne la sensation qu'il n'y a aucun échappatoire, capturer le feeling du visual-novel Muv-Luv et un peu de Jurassic Park (on me dit dans l'oreillette que ça peut soit être en référence au film, ce qui serait une fin plus optimiste, ou au roman que je n'ai pas lu mais qui apparemment fini moins bien).

     

    Merci pour ton message @Doraay. Oui, je me prends sûrement trop la tête. Mon problème, c'est probablement que je laisse trop les avis négatifs entacher mon expérience. SnK est mon histoire préférée et, à défaut de vouloir que tout le monde apprécient ce que l'histoire essaie de faire, j'ai au moins envie qu'ils comprennent. Et du coup ça me dépite de voir des gens complètement passer à côté selon moi et rester trop rigides dans leur lecture. De voir une énième fois des gens se plaindre de "Ils tuent leurs compatriotes, quelle bande d'hypocrites" alors qu'on a passé tout un chapitre à les montrer en train d'essayer d'éviter de le faire mais ne pas en avoir le choix pour avoir une chance de sauver à la fois Paradis et le monde. Et après ils disent que l'histoire penche en faveur de l'Alliance. SnK nous a toujours présenté les contradictions de la guerre, donc pourquoi les gens s'étonnent lorsque c'est encore le cas? Je comprends que ce que l'alliance tente d'accomplir semble impossible. Bienvenue dans SnK, le manga dont le thème principal est de surmonter des obstacles qui semblent impossibles à surmonter.

    • Like 4

  16. *Mode Yeagerist salé : ON*

     

    Ah les Paradisiens qui s'entretuent, c'est tellement nouveau. On n'a absolument pas eu tout un arc où c'était le sujet principal.

     

    Evidemment, vu que c'est pas les personnages qu'on soutient, soudain le fait que le cast principal que l'on suit a de l'armure scénaristique devient problématique. C'est pas comme si c'est quelque chose de commun dans toute histoire qui ne veut pas tuer de personnages juste pour le choc et préfère se les garder sous le coude pour en faire quelque chose de plus intéressant ou leur donner une fin plus impactante. D'ailleurs, l'armure scénaristique, c'est définitivement la seule chose qui assure leur survie et pas leurs années d'expériences, ni le fait qu'ils furent dans le top 10 des meilleurs de leur promo et que la plupart des soldats qu'ils affrontent n'ont que très peu, voir pas d'expérience de combat réelle, vu qu'ils ont forcément rejoint le Bataillon durant les 4 dernières années. On se rappelle tous à quel point les Brigades Spéciales étaient forts dans la cave des Reiss, pareil avec les Mahrs à Liberio. Le fait que les Yeagerists ratent tous leurs tirs de balle, c'est absolument pas parce qu'ils doivent viser des gens qui se déplacent en équipement tridimensionnel, tout en devant faire gaffe à ne pas se faire frapper/croquer par 3 titans. Et le fait que Gabi arrive à toucher Floch à l'épaule, c'est n'importe quoi. C'est pas comme si depuis le temps elle avait montré à quelle point c'est une tireuse hors-pairs. D'ailleurs, le fait qu'elle n'ait touché Floch qu'à l'épaule malgré cela et malgré le fait qu'elle n'est pas dans la même situation que les autres Yeagerists, c'est certainement pas parce que Floch a lui aussi de l'armure scénaristique.

     

    T'façon s'ils gagnent, c'est parce que c'est clairement les gentils. Le manga est vraiment devenu manichéen. C'est pas comme si Isayama avait passé les trois derniers chapitres à enlever toute trace d’héroïsme de l'alliance en l’obligeant à se salir les mains, ou bien qu'il n'arrête pas de rappeler à quel point ils mettent l'île en danger, ou encore qu'il montre que la plupart des gens qui se battent du côté des Yeagerists ne sont que des gens normaux qui ont peur pour le futur de leur famille et dont cette peur est parfaitement exploitée par leur leader. Non, c'est clairement eux les gentils, parce que l'histoire les a fait gagner et parce qu'ils sont contre le génocide et au fond on sait à quel point le génocide c'est mal, donc ça veut forcément dire que c'est eux les gentils et ce peu importe le fait que l'histoire ne passe pas de jugement et laisse les lecteurs se faire leur avis.

     

    De toute façon, cette alliance elle va définitivement mener à la perte de Paradis. Lorsque les armées du monde vont voir des Paradisiens les sauver et se mettre eux-mêmes en danger alors qu'ils auraient pu laisser le reste du monde crever, leur premier réflexe va clairement être de vouloir les tuer, sans même au moins écouter ce qu'ils ont à dire. C'est logique, vu que Magath est mort. Y'a vraiment pas le moindre doute là-dessus. Et même s'ils les écoutaient, c'est pas comme s'il y avait la moindre chance qu'ils puissent être convaincus que Paradis n'est pas une menace et que tout ça aurait pu être évité si Mahr n'avait pas attaqué en premier. D'ailleurs, il n'y a jamais eu de scène dans le manga qui consiste à convaincre un groupe que l'on n'est pas une menace.

     

    Sinon, j'ai trop hâte d'être au prochain chapitre pour pouvoir encore une fois répéter la même chose que je répète depuis 4-5 chapitres et qu'on puisse tous avoir exactement les même discussions qu'on a déjà eue 1000 fois.

     

    *Mode Yeagerist salé : OFF*

     

    Bon, je vais me prendre des pouces vers le bas, mais comme vous pouvez le constater, je perd de plus en plus patience avec la mauvaise foi et la totale inflexibilité de penser qui traîne depuis quelques chapitres. A chaque fois que je passe sur ce forum, j'ai l'impression de voir toujours les mêmes plaintes autour de l’alliance. Comme si ces plaintes étaient nouvelles. "Ils mettent l'île en danger, ils ne peuvent définitivement pas sauver l'île du Paradis s'ils ne génocident pas le monde entier". On a compris. "Non, c'est pas forcément la seule façon, parce...", "Non, l'alliance fait sens parce..." Oui, on a compris Tenroku, arrête de te répéter. Ce qui me dépite le plus, c'est la totale mauvaise foi pour décrédibiliser ce que l'auteur essaie de raconter. Et je sais que certains trouveront probablement que c'est moi qui suit de mauvaise foi dans la manière dont je tourne la leur en dérision et que j'essaie de trouver des excuses pour tout. Je reconnais qu'il y a des défauts. Mais ces défauts là n'ont rien de nouveau. Oui, les héros (et par héros je veux juste dire les personnages que l'on suit) ont de la plot-armor jusqu'au moment où l'auteur décide qu'ils doivent mourir. Wow, incroyable. Je rappelle aussi qu'Isayama aurait pu avoir Shadis et Magath rejoindre le reste de l'alliance sans jamais mentionner le fait que l'autre bateau pourrait les rattraper. Alors pourquoi ils les a pas fait crever sur le champs de bataille? Parce que les faire mourrir de la manière qu'il a faite est plus intéressante que de simplement se prendre une balle par un random. Mais le but final reste le même : l'alliance s'en est sortie, mais pas sans un prix. Et ce prix pourrait être très cher en fonction de la direction qu'Isayama décide de prendre à l'avenir. Je ne pense pas que la mort de Magath ne rende de possibles négociations avec Mahr et le reste du monde absolument impossible, mais il est clair qu'il aurait pu faciliter les choses. Ce qui me fait rire, c'est que les gens utilisent cet argument là maintenant, alors qu'avant ils disaient déjà que c'était impossible. Pareil lorsqu'on a appris dans le précédent chapitre que le Grand Terrassement a déjà atteint le continent, pleins de gens disaient "bah maintenant c'est vraiment impossible". Ce qui me fait rire, c'est que j'imagine la situation : les Paradisiens sauvent le monde. Le monde : "Merci de nous avoir sauvé de l'apocalypse, mais y'a quelques villes qui se sont faites détruire et des gens qui sont morts, donc on va tous vous tuer". C'est juste tellement absurde, ça montre encore une fois la mauvaise foi de certains et que si l'histoire prend une direction qu'ils aiment pas, c'est automatiquement n'importe quoi, et ils chercheront n'importe quelle excuse pour essayer de la décrédibiliser. Moi-même j'avais déjà exprimé mes inquiétudes sur le fait que je ne serais pas fan d'une fin où un génocide est récompensé positivement, mais ce n'est pas pour autant que je trouverais que c'est techniquement une mauvaise fin et qu'elle ne ferait pas sens. Encore une fois je me répète, mais on peut être en désaccord avec l'alliance sans pour autant s'attaquer à l'écriture. Isayama a l'air d'être conscient de ce qu'il fait avec l'alliance, tous les potentiels problèmes qu'elle peut engendrer, ils les a mentionnés dans l'histoire. Et pourtant, chaque mois il y a toujours des gens pour répéter ces mêmes plaintes et que Isayama est en train de faire n'importe quoi.

     

    Bref, j'ai pas grand chose à ajouter sur le chapitre en lui-même, c'est principalement de la castagne donc y'a pas grand chose à commenter. J'ai un nitpick, c'est qu'à un moment Reiner se prend des lances au niveau de la nuque, mais quelques cases plus loin, l'armure de la nuque est intacte. Isayama aurait très bien pu la dessiner brisée comme après la première salve qu'il s'était pris à Shiganshina. Il ne s'est pas repris d'attaque directement dans la nuque après ça donc ça n'aurait rien coûté de montrer son armure brisée. Autre chose : je ne suis pas fan du fait que le titan de Falco ait ce look si animal. Pour moi ça devrait être réservé au Bestial. On va me dire que le Mâchoire de Porco ressemblait à un lion, sauf que c'est juste qu'il avait les cheveux long et une barbe, il n'avait pas littéralement une crinière de lion. Ni de pattes de lion d'ailleurs.

     

    Bref, désolé pour la mauvaise humeur, peut-être que j'overreact, mais je ne prends clairement plus autant de plaisir à discuter ici dernièrement, vu à quel point les conversations tournent en rond (en même temps, au point où en est l'histoire, y'a plus autant de place pour des théories).

    • Like 1
    • Thanks 6
    • Haha 2
    • Thumb 1
    • Pouce en Bas 2

  17. La raison pour laquelle ils ont autant de contenu est parce que le trailer est pré-animé. En gros les scènes que l'on voit ont été animées spécialement pour le trailer et ne sont pas nécessairement tirées d'épisodes qu'ils ont déjà animés. Après, ça veut pas dire que les animations du trailer ne seront pas réutilisées dans l'animé. C'était déjà le cas avec certains des précédents trailers. Il est possible que certaines animations tirées du premier arc proviennent directement d'épisodes, mais en tout cas pour les animations du second arc c'est définitivement pré-animé. 

     

    D'ailleurs, c'est YABUTA Shuhei, le réalisateur de l'animé Vinland Saga, qui a réalisé ce trailer. 

     

     

     

    Liste du staff : 

     

    • Like 1
    • Thumb 1

  18. Une des choses qui me désolent le plus, c'est de voir à quel point le rejet d'une fin plus optimiste est si systématique et binaire. "Si à la fin l'Alliance parvient à sauver Paradis sans génocider le reste du monde, c'est mauvais". La vérité c'est qu'une fin pessimiste a tout autant de chance d'être mauvaise qu'une fin optimiste. Tout dépend de l'écriture. SnK a toujours trouvé un équilibre parfait entre pessimisme et optimisme. Un chapitre très pessimiste comme le chapitre 123 où toute possibilité de paix semble impossible et où le génocide d'Eren semble prédéterminé est immédiatement suivi d'un chapitre plus optimiste où l'accent est mis sur Gabi et qui nous montre que la compréhension mutuelle est possible. Dans ce cas, une fin qui penche dans un sens ou un autre peut faire sens. Je ne demande pas aux gens de forcément aimer une fin plus optimiste, mais de rester ouverts aux possibilités et d'au moins reconnaître si elle est faite de façon logique. J'ai déjà proposé dans d'autres topics une idée de fin optimiste qui serait logique et cohérente avec l'histoire.

     

    Je dis tout ça alors que moi-même, ma fin idéale est une fin pessimiste dans laquelle Eren réussi son génocide mais au prix du sacrifice de ses amis proches (à part Historia) qu'il désirait le plus protéger, et avec l'implication que la paix est toujours menacée sur Paradis (ce qui pourrait aussi être le cas dans une fin plus optimiste). Mais je reste néanmoins ouvert à une fin optimiste tant qu'elle est cohérente avec l'histoire et qu'elle raconte quelque chose. Je trouverais juste tellement dommage qu'une fin optimiste soit désignée comme mauvaise juste parce qu'Isayama n'a pas décidé de contenter la vision pessimiste de certains (et inversement).

    • Like 2
    • Thumb 3

  19. A en lire certains, j'ai l'impression qu'ils pensent que l'objectif de l'alliance est de laisser Paradis crever au profit du reste du monde. Ce n'est pas ce qu'ils veulent. Ils pensent juste que l'extermination totale de la population en dehors de Paradis n'est pas forcément nécessaire pour protéger l'île. Ils sont convaincus de pouvoir trouver une solution qui permettra de sauver les deux, même s'ils ne l'ont pas encore trouvée et même s'ils doivent repousser l'inévitable encore et encore. Hange parie sur le fait que le monde devrait être découragé pendant un certain temps après avoir vu les conséquences d'une attaque sur Paradis, ce qui devrait leur gagner du temps pour trouver une solution. Comme Jean l'a dit, il n'y a aucune garantie qu'ils vont en trouver une dans ce laps de temps, mais pour eux, courir ce risque est toujours préférable à un génocide, même s'il n'y a qu'une infime chance de trouver une autre solution. Ils refusent qu'on leur impose un choix binaire et poursuivent la liberté d'avoir un autre choix. S'il n'y a pas d'autre choix, ils se battront pour le créer. On peut très bien ne pas être d'accord avec eux sur le fait qu'ils puissent en trouver un, y'a aucun soucis avec ça. Mais faut arrêter de dire que l'alliance "n'a pas de sens". Les chapitres 123 à 126 sont entièrement dédiés à montrer pourquoi chaque personnage du groupe qu'on suit vient à décider de stopper Eren. Et encore une fois, on peut tout à fait être en désaccord avec leurs motivations, trouver qu'elles sont égoïstes (ce qui du point de vue des Paradisiens est le cas). J'ai moi-même expliqué dans le topic du chapitre 127 que je ne peux pas supporter l'alliance tant qu'ils n'auront pas un plan. Mais c'est pas pour autant que leurs motivations ne font pas sens.

     

    En gros, ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas confondre le fait d'être en désaccord avec l'alliance et l'idée qu'elle ne fait aucun sens du point de vue de ses personnages.

    • Like 1
    • Thumb 5
×
×
  • Create New...