Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Tenroku

Members
  • Content Count

    1033
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    24

Everything posted by Tenroku

  1. Tenroku

    Snk 126

    Alors, si j'ai bien suivi : - Fin d'après-midi : Déclenchement du GT, Annie est libérée de son crystal et part avec Hitch, Connie part pour Ragako avec Falco - Couché du soleil : L'armée fini de tuer tous les titans dans Shiganshina, Armin et Gaby partent à la rescousse de Falco, Hange et Levi s'allient à Magath et Pieck - Nuit : Connie et Falco s'arrêtent pour camper, Armin et Gaby continuent leur route, (off-screen) l'Alliance contacte Mikasa et Jean et les met au courant. Ils prévoient un plan pour s'évader sans laisser de trace en subtilisant de l'équipement et des provisions. - Lendemain matin : Connie, Falco, Armin et Gaby arrivent à Ragako puis repartent pour Shiganshina, Floch déclare Paradis libre avec Jean à ses côtés, CFAG tombent sur Annie à Trost et se dirigent ensemble vers Shiganshina - Après-midi : (off-screen) CFAGA arrivent à Shiganshina et sont mis au courant des dernières news et du plan d'évasion, Execution de Yelena et Onyankopon, Pieck attaque et l'alliance met son plan à l'exécution En terme de temporalité c'est vraiment serré, j'ai l'impression de voir l'épisode 5 de la saison 3 avec les personnages qui semblent se téléporter même si je pense que ça devrait quand même plus ou moins marcher. Ça aurait été mieux s'il y avait un deuxième jour pour espacer un peu plus les événements et c'est peut-être bien le cas, mais ça impliquerait que Reiner a dormi pendant deux jours, ce qui n'est pas impossible mais peu probable. Mais le fait que ça se passe sur un jour impliquerait aussi que littéralement tous les titans des murs (Maria, Rose et Sina) ont traversé toute cette distance en un jour à leur lenteur, ce qui semble un peu gros.
  2. Tenroku

    Snk 126

    Mon Dieu ce chapitre... En soit, ce qu'il essaie de raconter n'est pas surprenant et fait parfaitement sens, mais c'est probablement le chapitre le moins bien exécuté de tout le manga. Le gros problème c'est comment les alliances ont été gérées. J'ai jamais rien eu contre ce développement qui se dessinait déjà au fil des chapitres, mais ça valait du moment où c'était exécuté de manière logique et en concordance avec le ton de l'histoire. Mais là, c'est pas ça du tout. Même si on pouvait le voir venir à des kilomètres, que les personnages se comprennent et savent pourquoi leurs opposants ont agis comme ils l'ont fait et qu'ils veuillent tous mettre un terme au cycle, l'alliance des personnages avec ceux qui étaient jusqu'à présent leurs ennemis n'est pas quelque chose qui devrait littéralement se résumer à "Hé ! Vous voulez tuer Sieg ? Nous aussi ! On ne peut rien faire pour arrêter Eren, donc joignons nos forces !" et "Ah! Annie!". Ce second cas est particulièrement mauvais mais même dans le premier, Hange dit "Joignons nos force, ce genre de choses!", c'est comme si elle-même se rend compte de la niaiserie de ce qu'elle dit et à quel point ça peut être cliché. Sauf que c'est pas censé être niais, les personnages sont censés se rendre compte en quoi ça fait sens et en quoi ils bénéficieraient de s'allier malgré leurs différents. Quelque chose de super important et dramatique est réduit au rang de simple blague. Si même les personnages ne le prennent pas sérieusement, comment les lecteurs sont-ils censés le faire ? Pourtant, Isayama avait très bien géré ça avec Gabi. Pour ce qui est de l'intrigue avec Connie, il est maintenant clair que c'était juste un prétexte pour qu'ils se retrouvent à Trost (du moins c'est là que je suppose qu'ils sont puisque c'est la plus grosse ville près de Ragako et il serait logique pour Annie et Hitch de passer par là) et tombent sur Annie. J'ai bien aimé la conclusion à laquelle Connie vient : comme quoi le seul moyen d’exhausser le vœu de sa mère qu'il devienne un bon soldat et la rendre fière, c'est de venir en aide à des gens dans le besoin et que c'est ce qui lui fait décider qu'il faut sauver le monde. Mais encore une fois, ça aurait pu être beaucoup mieux exécuté. On n'a pas vraiment vu Connie se poser des questions sur ce qui fait un bon soldat. Tout ce qu'on a vu c'est qu'il en pouvait plus de se faire trahir et a donc décidé d'agir égoïstement. On ne l'a même pas réellement vu réaliser que donner Falco à boulotter à sa mère ne la rendrait pas fière de lui. Un moment il veut le faire, ensuite Armin essaie de se suicider et il le sauve, et après il est déjà venu à cette conclusion. On comprend très bien où Isayama veut en venir, mais c'est l’exécution qui pèche. Pour la scène entre Louise et Mikasa, je ne vois pas trop le but pour l'instant même si je sens que cette intrigue sur l'écharpe est beaucoup plus importante qu'il n'y paraît. D'ailleurs, j'ai vu pas mal de gens sur reddit se demander si le fait que Louise ait pu parler à Eren est un plothole, mais je pense que ça a dû arriver entre le moment où Eren est arrivé à Shiganshina et où il est allé voir Gabi en prison. Il s'est sûrement écoulé quelque heures entre ces deux moments. Le problème c'est "pourquoi Eren lui aurait dit de jeter l'écharpe alors qu'elle ne l'avait pas encore?", mais Louise explique qu'ils parlaient de Mikasa, donc il est possible qu'ils aient abordés ce sujet et qu'Eren lui ait dit de la jeter si l'occasion se présentait. Ou alors Louise ment tout simplement, mais dans ce cas je ne verrais pas trop l'intérêt de cette intrigue si ce n'est de renforcer le fait que Mikasa hésite encore par rapport à Eren, ce qui était déjà assez clair. Bon, pour citer du positif quand même, content qu'on nous montre comment Hange et Levi ont survécu et se sont retrouvés dans la position d'à la fin du chapitre. Content aussi que Levi n'a pas pris l'explosion de plein fouet et avait pris une mesure pour atténuer le choc, même si Hange nous dit de manière pas du tout subtile que c'est parce qu'il est un Ackerman, meh... Ça fait un peu sens puisque Mikasa a également guérit de côtes brisées en très peu de temps (du moins pas aussi rapidement qu'un Shifter). Mais encore une fois, l'exécution... ça fait très "Shut up, it's Ackermagic". Puis tout ce qui se passe avec Floch et Jean, là c'était vraiment excellent, rien à redire. Le speech d'Onyankopon Beaucoup aimé le callback à Marco avec Jean. Pour le coup, on a bien vu Jean hésiter sur ce qu'il devait faire et c'est ultimement pour ne pas trahir la mémoire de Marco qu'il a fait le choix de s'opposer au courant, comme lorsqu'il a rejoint le Bataillon. Floch, toujours excellent même si j'ai bien fait savoir que je n'approuvais pas du tout ce qu'il fait, ça fait parfaitement sens avec son personnage et ce qu'il représente. Il reste le problème de Jean et co. planifiant leur disparition avec Pieck et Magath, etc... Mais bon il est clair qu'ils ont dû se rencontrer à un moment et se sont mis à jour des dernières alliances. Encore une fois, le vrai problème pour moi c'est qu'on ne nous montre pas la création de ces alliances et comment les personnages y réagissent, on attend juste de nous de l'accepter sans broncher. Ce que je voulais, c'est que les personnages aient une réelle conversation, règlent leurs différents et qu'ils viennent tous à s'accorder de manière logique sur pourquoi s'allier leur bénéficierait. Même si nous on le sait déjà, encore une fois, c'est pas une étape que l'auteur peut se permettre de négliger. C'est pourquoi je prie vraiment pour qu'Isayama s'attarde plus sur cela dans le prochain chapitre et qu'il se rattrape autant que possible pour ce qu'il a négligé dans ce chapitre. Peut-être (espérons !) que ce chapitre est ce qu'il est parce qu'il voulait absolument conclure ce volume sur la dernière page de ce chapitre et qu'il avait déjà prévu d'aborder tout ces problèmes dans le prochain.
  3. Tenroku

    Anime

    Alors techniquement oui, le 4 et le 5 qui montrent comment Levi a rejoint le Bataillon d'Exploration sont les seuls auxquels la série principale fait directement allusion. Le 1er est également canon puisque c'est l'adaptation d'un chapitre bonus du manga. Mais comme je l'ai dit, on peut tous les considérer canon (au moins à l'animé) parce qu'ils ne contredisent rien d'établi dans la série principale mis à part pour le 2 et le 8. Le 2 est une histoire originale construite à partir des fausses previews complètement barrées qu'Isayama dessine à la fin de chaque volume (c'est des trucs du style "dans le prochain volume : Armin se casse une jambe !"). Sa canonicité est un peu vague puisque d'un côté il y a une scène dans cet OAV qui fait qu'il ne peut clairement pas être considéré 100% canon et de l'autre il y a une référence faite à celui-ci dans l'épisode 12 de la saison 3 où Eren appelle Jean "Jean-bo" et lui dit d'être plus gentil avec sa mère qui laisse penser que des évènements similaires à cet OAV ont dus se produire. Et pour ce qui est du 8, il s'agit littéralement d'une "What if?" story.
  4. Tenroku

    Anime

    C'est compréhensible. Je t'invite cependant quand même à éventuellement lire les chapitres 86 à 89 (inclu) qui portent sur la backstory de Grisha. Ça te permettra non seulement de bien intégrer toutes les informations qui ont été exposées, mais l'animé a également coupé certains détails (rien de bien méchant qui t'empêcherait de comprendre la suite de l'histoire), en particulier dans le chapitre 89. Et c'est aussi fortement le cas de tout l'arc du Coup d'État mais dans ce cas précis c'est un peu spécial, puisque c'est l'auteur lui-même qui a demandé au staff de l'animé de rendre cet arc plus dynamique. En fait, lorsque cet arc paraissait mensuellement dans le manga, beaucoup de lecteurs se sont plains que c'était trop lent. Isayama prenait vraiment son temps pour développer les personnages et faire du worldbuilding, ce qui a certes rendu la progression beaucoup plus lente, mais ça a donné beaucoup plus d'impact à certaines scènes. Par exemple, le coup de poing qu'Historia met à Levi après avoir été couronnée a beaucoup plus de sens dans le manga à cause de quelque chose qui n'a pas eu lieu dans l'animé. Il y également plus d'explications sur certaines choses et on comprend mieux pourquoi certains personnages pensent d'une certaine manière. En gros pour cet arc, l'animé et le manga passent par les même grands points et atterrissent au même endroit mais en empruntant différents chemins. Encore une fois, c'est absolument pas nécessaire pour suivre l'histoire mais ça permet quand même d'y voir plus clair sur certaines chose. Et puis ça fait toujours plus de contenu à se mettre sous la dent. Pour ce qui est de l'animé, si tu veux encore avoir quelque chose à regarder, il y a 8 OAVs assez intéressants : - Le 1er s'intitule "Le journal d'Ilse" et est une adaptation du chapitre 18.5 du manga où le bataillon d'exploration trouve le carnet d'une ancienne recrue morte lors d'une précédente exploration et qui a fait une rencontre bizarre avec un certain titan. - Le 2e s'intitule "Un soudain visiteur" et est un épisode de comédie qui voit s'affronter Jean et Sasha dans un duel culinaire lorsqu'ils étaient encore en entraînement. L'épisode donne une petite backstory à Jean. - Le 3e s'appelle "Détresse" et est à propos d'un certain incident qui s'est passé durant un entraînement de la 104e brigade. - Le 4e et 5e s'intitule "No Regrets Partie 1 et 2" et montre comment Levi a rejoint le Bataillon d'exploration. Celui-ci, faut vraiment le voir ! - Le 6e et 7e s'intitule "Lost Girls Partie 1 et 2" et se centre sur Annie la veille de la 57e expédition extra-muros alors qu'en tant que membre des Brigades Spéciales, elle se voit chargée de retrouver une fille disparue. On nous y montre un morceau de sa backstory, notamment de la relation qu'elle entretenait avec son père. - Le 8e s'intitule "Lost Girls Partie 3" et se centre sur Mikasa alors qu'elle rêve d'un univers alternatif où ses parents n'ont jamais été tués. C'est une exploration de son personnage. Ce qui est cool, c'est que tous ces OAVs mis à part une partie du deuxième et tout le 8e peuvent être considérés canons.
  5. Tenroku

    Anime

    La saison 3 va rendre l'intrigue encore plus complexe et si jamais t'as des questions ou que tu n'es pas sûr de quelque chose, n'hésite pas à nous les poser !
  6. Tenroku

    Anime

    @Clemsi Si tu comptes continuer à regarder et si ça ne te dérange pas, partage-nous ton ressenti au fil des épisodes (pas forcément à tous les épisodes mais à chaque fois que t'as pas mal de choses à dire). C'est toujours intéressant de voir la réaction des gens qui commencent Shingeki ^^. Si tu le fais, pense juste à éditer un message pour mettre à jour ta progression plutôt que d'en refaire un à chaque fois, ça évitera le spam et les doubles posts.
  7. Tenroku

    [Netflix] The Witcher

    Synopsis du film d'animation Traduction : "Bien longtemps avant de devenir le mentor de Geralt, Vesemir entame son propre voyage en tant que sorceleur après que le mystérieux Deglan l'ai revendiqué par la Loi de Surprise."
  8. Tenroku

    [Netflix] The Witcher

    Apparemment un film d'animation produit par le studio de Legend of Korra est prévu :
  9. Tenroku

    Snk chapitre 125

    Dans un monde idéal peut-être mais malheureusement les choses ne fonctionnent pas de cette manière en réalité ^^ Le monde s'est convaincu que Paradis veut conquérir le monde, surtout après l'attaque au festival qui pour eux semble confirmer les dires de Willy, donc demander d'être épargné ne servirait à rien. Mais c'est pas pour autant que ça justifie le génocide du monde entier. Si Paradis a la possibilité de tenter d'ouvrir le dialogue (et j'ai assez détaillé pourquoi je pense que c'est le cas, libre à toi de ne peut être d'accord), il en va de leur responsabilité de le faire avant de passer à l'ultime recours que serait le génocide du monde entier et ce même si c'est le monde qui a commencé. Y'a pas de "Mais c'est eux qu'ont commencé" qui tienne sinon on n'arrive jamais à rien 🤣 Mais on est bien d'accord, si seulement un des deux camps initiait le dialogue et tentait de parvenir à un accord, les choses iraient bien mieux.
  10. Tenroku

    Snk chapitre 125

    Je suis totalement d'accord, mais c'est pas comme si ils en avaient vraiment eu le temps avec l'attaque qui s'en est suivie quelques minutes après. Et même après avoir révélé la vérité, Willy a directement présenté Paradis comme une menace réelle cette fois de par le fait qu'Eren peut utiliser (pour des raisons inconnues) le pouvoir de l'Originel. Donc ils ont même pas le temps de réaliser et comprendre qu'on leur a mentit pendant toute leur vie qu'on leur présente déjà un nouvel ennemi et que cet ennemi se pointe pour les tuer. Ça aurait pu être l'implantation d'une graine de révolte mais il aurait fallu lui laisser le temps de bien germer. Exactement mais tu sous-estimes l’efficacité de la peur pour faire arrêter de penser et provoquer une simple réaction de survie. "Ils ont trop peur pour réfléchir", c'est exactement ce que dit Armin à propos des soldats qui essaient de tuer Eren pendant la bataille de Trost avant que Pixis n'arrive. J'adore cette scène parce que c'est vraiment une version miniature d'une des problématiques centrales du manga actuellement. Et puis comme je l'ai dit dans mon précédent commentaire, admettons que l'idée que c'est un subterfuge ait traversée l'esprit de certains, l'attaque d'Eren a tout de même causée des morts importantes parmi eux ce qui ne peut rester impuni, sans mentionner le fait que de leur point de vue, Eren avait probablement l'air de tous les cibler et ils étaient certainement trop occupés à s'enfuir pour se rendre compte que sa cible principale étaient les militaires. C'est pas hyper satisfaisant si Eren règle une des problématiques centrales de l'histoire (la haine et la rancoeur) grâce à ses pouvoirs magiques. C'est bien plus satisfaisant si une solution plus réaliste et dont on peut s'inspirer dans la vie réelle est proposée. Même si, on est bien d'accord, il n'y a certainement pas de vraie solution à ce problème, mais ce n'est pas pour autant qu'on ne peut pas nous proposer de pistes. Le fantastique dans l'histoire, c'est juste censé apporter un peu de piment et d'évasion à une histoire (en l’occurrence, une histoire de guerre) à laquelle on ne s'intéresserait pas en temps normal. Après, c'est mon avis personnel, je ne sais pas ce que les autres en penseraient. C'est ça. Si le monde avait entendu le désir de paix de l'île du Paradis mais l'avait quand même rejeté, il n'y aurait plus la possibilité que tout ce conflit soit évité si le monde connaissait les véritables intentions de Paradis et non pas la propagande Mahr. Et pour l'instant, cette possibilité existe encore, Isayama ne l'a pas effacée. Après, ce que tu en penses toi personnellement de cette possibilité, c'est une toute autre question.  Il y a une différence entre la liberté d'expression et celle de faire exactement tout ce que tu veux. Il faut bien qu'il y ait des règles pour que l'on puisse tous vivre ensemble ou autrement c'est juste l'anarchie. Attention, je ne suis pas en train de dire qu'il faut se soumettre à tout, surtout si c'est injuste, mais y'a un équilibre à respecter. La mentalité "Si quelqu'un veut me prendre ma liberté, je vais prendre la leur" sonne comme "Il a voulu casser mon jouet alors je lui ai cassé le sien". C'est exactement ce genre de mentalité qui fait perdurer le cycle. Deux actions mauvaises n'en font pas une bonne. Beaucoup trop de gens mettent liberté et justice dans le même sac, mais la Liberté n'est pas forcément synonyme de justice et Eren le comprend bien. C'est d'ailleurs ce que sous-entend cette citation attribuée à Eren à l'exhibition finale. Et c'est certainement pas la liberté qu'Eren va sacrifier. C'est peut-être exagéré de dire qu'Eren ne peut pas vivre en société, mais il est clair que la volonté d'Eren de vouloir supprimer toute potentielle menace à ses proches et à sa vie, bien que compréhensible, ne favorise pas vraiment le vivre ensemble.
  11. Tenroku

    Better Call Saul

    La série a été renouvelée pour une sixième et dernière saison de 13 épisodes prévue pour 2021 BCS finira donc à l'épisode 63, soit un épisode de plus que Breaking Bad à moins de compter El Camino comme un 63e épisode de BB. On nous annonce également le retour de trois personnages de Breaking Bad dans la saison 5 de BCS. N'ouvrez pas la balise si vous voulez garder la surprise Aussi, voici tous les nouveaux visuels, teasers et BTS de la saison 5 sortis actuellement à ma connaissance :
  12. Tenroku

    Snk chapitre 125

    Et encore une fois, j'ai l'impression que vous voulez juste aller trop vite en besogne et vous cherchez quelconques justifications pour justifier Eren. Si Eren n'avait pas attaqué, rien ne garantit que tout le monde supporterait forcément Willy. Au premier rang ici, on voit des personnes qui semblent assez perplexe. Je ne veux pas utiliser ça comme preuve qu'il n'y avait pas tant de monde qui adhérait au discours de Willy, parce qu'il est clair que la grande majorité semblait y adhérer, mais ça montre qu'il y toujours de la nuance. Faut bien remettre le moment dans son contexte. Tout le monde est ému par le discours de Willy et ses talents d'orateur, surtout ceux qui connaissent Willy depuis bien longtemps, voir même depuis son enfance. Tout ces gens ont certes de l'influence, mais ne prennent pas nécessairement de décisions. Donc assumons que le festival se conclue et qu'il ne se passe rien. L'euphorie du moment est passée et j'ai un peu de mal à croire que personne ne se rendrait compte de ce que Mahr essaie de faire. Le but du festival étant de détourner la haine que le monde avait pour Mahr sur l'île du Paradis pour leur laisser le temps de rattraper leur retard technologique et ré-assouvir sa dominance. Alors même que ça fait 4 ans depuis que l'île du Paradis est censée être une véritable menace (mais c'est pour de vrai cette fois ! lol), ils n'ont toujours rien fait. C'est marrant, c'est presque comme s'ils ne faisaient que se défendre contre l'expansionnisme de Mahr en laissant les autres pays tranquilles. C'est presque comme si Mahr est une menace plus réelle et immédiate pour le reste du monde que l'île du Paradis. Mais bref, c'est sûr que personne ne risque d'y penser après qu'Eren ait prouvé les dires de Willy en passant à l'attaque lors d'un événement où des personnes importantes du monde entier et pas que de Mahr s'étaient réunis et qui semble donc prendre tout le monde pour cible (même si en vérité Eren ciblait principalement les militaires). Un bon moyen de répandre la peur qui fera taire les penseurs. Et même s'il comprenait qu'Eren ciblait principalement les militaires Mahr, impossible que le monde ne réagisse pas à une attaque qui a causé des pertes parmi les leurs. Mais pour être honnête, Eren n'avait pas le choix puisque cette attaque faisait partie du plan de Sieg auquel il devait faire semblant d'adhérer. Peu importe la réaction du monde au discours de Willy, l'attaque aurait certainement eu lieu, leur applaudissements ont probablement juste rendu l'acte plus facile. Cette fin serait très cheap parce que Eren mettrait basiquement fin à la haine de manière artificielle grâce à ses pouvoirs fantastiques. Evidemment que l'auteur veut créer une situation plus tendue où la possibilité de résoudre les choses en paix est bien plus difficile, sinon y'aurait aucune tension. Si il avait vraiment voulu que les choses ne puissent pas se résoudre en paix, il aurait fait que Armin/Eren puisse raconter leur histoire/version au reste du monde et proclamer leur désir de paix, pour ensuite faire que le monde le rejette en bloc. Je ne sais pas pour toi, mais je trouve ça bien plus préférable au monde d'il y a un siècle ^^, même s'il y a encore beaucoup de choses à améliorer. J'ai l'impression qu'Eren ne serait jamais content de vivre en société parce que le gars est tellement obsédé par la Liberté™ qu'il en a que faire du concept de "ma Liberté s'arrête là où celle des autres commence". "Si quelqu'un essaie de me prendre ma liberté, je vais leur prendre la leur" dit-il fièrement en débitant sa mentalité enfantine. "Je suis comme ça depuis que je suis né", c'est bien le problème, faut grandir. Ne vous méprenez pas, je ne dis pas que ce qu'il a fait aux ravisseurs de Mikasa n'était pas mérité et sa seule option ou qu'il doit laisser le reste du monde faire ce qu'il veut, mais encore une fois, la différence c'est qu'à l'époque, c'est lui qui est à un désavantage et qui n'a pas la capacité de sauver Mikasa sans tuer ses kidnappeurs, ce qui n'est pas forcément le cas aujourd'hui avec le Grand Terrassement et le reste du monde. Mais sur ce point là aussi on va certainement devoir s'accorder sur notre désaccord ^^ Je pense que je l'ai déjà partagé, mais je le fait à chaque fois que j'en ai l'occasion. Voici une excellent analyse sur la Liberté qu'Eren cherche et ce qu'elle implique : https://jeanandthedreamofhorses.tumblr.com/post/187986458470/eren-jaeger-who-freer-than-the-tyrant Je ne vais pas me répéter sur pourquoi je pense que l'alternative que je propose avec la destruction des installations militaire a des chances de fonctionner (bien sûr, toujours sur l'assomption que le pouvoir des titans peut être maintenu en dépit de l'opposition d'Eren, ce qui pourrait ne pas être le cas), ce serait la troisième voire quatrième fois que je l'explique et on continuerait de tourner en rond. Moi-même, je pense que c'est très risqué et qu'il y a plein de façons dont ce plan pourrait foirer et vous avez tous des arguments très valides. Depuis le début, j'essaie d'expliquer pourquoi je pense que certaines situations peuvent être gérées de manière moins extrêmes (les méthodes de Floch et le génocide d'Eren) et qu'il peut être dangereux de se convaincre du contraire. Même si ces alternatives peuvent paraître plus risquées et incertaines. Et c'est l'existence de ces alternatives qui pour moi rendent les actes que l'on voit dans ces situations données injustifiables, quand bien même je peux les comprendre. J'essaie d'être le plus objectif possible et de ne pas faire jugements hâtifs, même si c'est impossible d'être totalement objectif et que mes opinions personnelles ressortent et influencent forcément ma vision. En tout cas, je suis toujours aussi surpris du respect des gens sur ce forum alors même qu'on parle de sujets très sensibles (même si c'est dans le cadre d'une fiction), ça change d'autres endroits.
  13. Tenroku

    Snk chapitre 125

    @Lung Je suis tout à fait d'accord sur la probable impossibilité de maintenir le pouvoir des titans. Pour citer encore une fois ce que j'ai dit dans un précédent message : J'avais d'ailleurs moi-même suggéré l'idée dans le topic du chapitre 123 (comme quoi, je me répète beaucoup et on tourne en rond ce qui est très à propos vu le thème du manga 🤣) que ce qui fait qu'un Grand Terrassement à grande échelle puisse être la seule option, c'est Ymir dans le monde de l'Axe et sa possible réincarnation sur Paradis, ce qui lui laisserait peu de temps avant de redevenir une esclave ou d'être tuée si le monde extérieur existe encore. Mais pour l'instant, ça reste encore au stade de théorie. On verra comment les choses se développent. Je ne sais d'ailleurs pas trop quoi ressentir à cette idée, si ce dénouement est inévitable, non pas à cause de la nature humaine mais de l'existence du pouvoir des titans en lui-même et ce qu'il implique (avec Ymir dans le chemin qui permettrait à Eren de l'utiliser uniquement s'il détruit le reste du monde), ce ne serait pas aussi intéressant à mon humble avis. C'est justement le fait qu'on puisse avoir ces débats avec différents points de vue sur le sujet qui rend cette situation si intéressante. Après, y'aura peut-être toujours quelque chose de symbolique à en tirer, faudra voir comment c'est présenté encore une fois. Cela dit, même sans le pouvoir des titans, il y aura encore du conflit sur l'île. C'est pas le pouvoir des titans qui en est à l'origine mais la nature humaine. J'avais expliqué comment je vois le pouvoir des titans comme une allégorie du démon que chaque homme a en lui, mais il peut aussi être vu comme une allégorie du pouvoir en lui-même et de sa capacité de corruption. Il peut être utilisé pour faire le bien ET le mal. Si le conflit n'a pas lieu autour du contrôle du pouvoir des titans, ce sera autour d'une autre chose. La disparition du pouvoir des titans ne mettra pas fin aux disputes de pouvoir. Encore une fois, le problème n'est pas le pouvoir des titans mais la manière dont les Hommes l'utilisent. Comme je l'ai déjà dit, si les titans n'étaient pas utilisés comme armes pour tuer, il est fort probable que la haine pour les Eldiens ne serait pas aussi grande.
  14. Tenroku

    Snk chapitre 125

    Je pense pourtant avoir bien adressé cette question : Remplace juste "conquérir" par "soumettre" ce qui sous-entend plus ou moins la même chose. Dans l'idée, les soumettre sert juste à les stopper d'attaquer pendant un temps durant lequel ils seront obligés à entendre Paradis. Après ça, le monde doit être laissé tranquille et Paradis doit observer comment le monde réagit avant de prendre une décision radicale comme "on n'a pas le choix de tous les tuer". Et si certains pays sont ouverts à faire du commerce avec Paradis, ça fait un autre moyen de renforcer les relations. Ça ne va pas faire disparaître toute la haine du jour au lendemain, mais comme l'a dit Machiavel, ce n'est pas le but. Mais ça offre déjà une meilleure base pour avancer vers une cassure du cycle, même s'il ne sera jamais totalement cassé, on peut arriver à une paix relative basée sur la dissuasion, comme dans notre monde aujourd'hui. Ça aussi il me semble en avoir déjà parlé dans le topic du chapitre 123. Parce que non, tuer tout le monde à l'extérieur des murs ne sera pas suffisant pour briser le cycle non plus. C'est exactement ce que met en avant le chapitre 125, avec les émeutes et Armin qui explique que les 2000 ans de conflit pour le contrôle des titans se répétera simplement sur l'île. Alors que va faire Floch pour pacifier l'intérieur des murs de l'île ? Il va probablement encore appliquer ses méthodes fascistes. Le risque serait qu'il suive l'exemple de ce qu'Eren fait à l'extérieur des murs en se débarrassant de tous ceux qui pourraient poser une menace à la paix. En d'autres termes, on est de retour au début du manga, avec l'humanité au-delà des murs exterminée et un gouvernement fasciste qui réprime ses citoyens "au nom de la paix de l'humanité" par croyance (comme le 145e roi) et par cupidité (comme les nobles de l'assemblée qui ne cherchaient qu'à protéger leur position). Sur ce sujet, je recommande les deux excellentes vidéos de Wisecrack (en anglais mais la première vidéo a des sous-titres français) : La première parle de comment la Saison 1 est la présentation d'une société basée sur les visions de Carl Schmitt et comment les Saisons 2 et 3 en sont une critique. C'est vraiment super intéressant. Mais en tout cas, tout comme je pense qu'il faut laisser le bénéfice du doute et voir comment le monde extérieur réagit avant de choisir l'option la plus radicale, je laisse le bénéfice du doute à Floch et aux pro-Jäger pour ce qui est de la gestion des troubles internes. Non pas que ça justifierai le fait d'éradiquer tout le monde à l'extérieur sans lui avoir laissé une dernière chance avant, mais au moins ce serait déjà un peu plus facile à accepter. Et l'idée de "pour tuer un monstre, il faut devenir un monstre", encore faut-il savoir quand l'appliquer. Elle fonctionnait en effet au début de l'histoire, lorsque l'humanité faisait face à une menace surpuissante dont les intentions sont inconnues et donc avec qui on ne peut négocier. Maintenant que Paradis connait la vérité et possède le Grand Terrassement, la situation est littéralement inversée. C'est le monde extérieur qui croit faire face à une menace surpuissante avec laquelle ils ne peuvent négocier. Parce que oui, même si l'association de protection des droits Eldien sont eux-même contre Paradis, il ne faut pas oublier qu'ils n'ont aucune connaissance de la volonté de négocier de Paradis. On pourrait les fauter pour ne pas avoir vérifié, mais ça ne justifie par pour autant de tous les tuer et faut pas non plus oublier que la menace du 145e roi en cas d'interférence du monde extérieur. Et quand Willy a révélé la vérité au monde entier, l'attaque qui a suivie n'a fait que leur confirmer que Paradis n'avait pas de bonnes intentions.
  15. Tenroku

    Snk chapitre 125

    Justement, je suis de l'avis que s'ils détruisaient seulement les installations militaires et s'arrêtaient à ça avant de déclarer qu'il s'agissait d'une mesure d'auto-défense et qu'ils ne souhaitent pas aller plus loin (contrairement aux rumeurs qui veulent que l'empire Eldien ait l'ambition de reconquérir le monde comme dans le passé), ça pourrait changer la donne. Ils peuvent même dévoiler la manipulation de Mahr pour détourner la haine du monde sur Paradis. Si Paradis comptait réellement reconquérir le monde, ils n'auraient aucun intérêt à essayer de duper le monde en leur disant qu'ils veulent la paix alors que le monde n'a plus les moyens de résister s'ils décidaient de le conquérir. Et ça, le monde serait bien forcé de le constater. Encore une fois, je pense que le problème fondamental est un problème de communication. Paradis n'a pas eu l'occasion de communiquer ses intentions au reste du monde et au premier échec, Eren s'est en allé de son côté alors qu'ils avaient techniquement encore un an pour essayer (mais je suis conscient que ça n'aurait probablement pas aboutit à grand chose, même avec Kiyomi qui pourrait juste prétendre les aider alors que ce ne serait pas dans son intérêt si Paradis trouvait une alternative au plan original de Sieg). La confrontation est devenue inévitable. Le seul moyen maintenant pour que le monde soit forcé d'entendre Paradis, c'est la soumission, qui passerait par la destruction de leur capacités militaires. Un autre moyen aussi pour éventuellement convaincre le monde de les entendre, c'est la méthode Tybur aka la méthode Helos. Le monde a accepté d'entendre la famille Tybur en particulier malgré la haine qu'il vouait pour Mahr parce que c'est la famille Tybur qui s'est rebellée contre l'empire Eldien, a entamé sa chute et a sauvé le monde, mais aussi parce que la famille Tybur n'a pas utilisé son titan contre le reste du monde. Cette deuxième composante peut sembler impossible à remplir après l'attaque sur Libério mais si un groupe de Paradisiens sauvait le monde de la menace Jäger, ça coulerait de source qu'ils n'étaient pas pour l'attaque sur Libério. Je sais que certains n'aimeraient pas ce développement sous prétexte que c'est trop naïf, mais ça ne les a pas empêchés d'accepter sans poser de questions que la même chose se passe avec le festival et ce même si Eren n'avait pas attaqué. Et avec la fin du dernier chapitre, la probabilité que ça parte dans cette direction semble assez haute, mais attendez ceux qui n'aiment pas cette direction ! Ne perdez pas espoir ! Même si l'histoire prend cette direction, ça ne veut pas dire que c'est exactement ce qui va se passer et que la fin sera heureuse. Attendons de voir comment Isayama l’exécute avant de juger. Il en va de même pour ceux (moi inclus) qui sont un peu méfiants des implications d'une fin où Paradis gagne grâce à un génocide mondial et pour l'instant je suis très satisfait de comment Isayama le présente, s'il va en effet dans cette direction. Bref, je me suis carrément égaré là x) Personnellement, je ne pense pas que ce que je présente ici soit particulièrement idéaliste. C'est certes plus passif et ça laisse le bénéfice du doute, mais dans l’exécution, ça me semble être parfaitement logique et j'en veux pour preuve que c'est déjà arrivé (comme je l'ai dit avec les Tyburs, mais aussi en plus petit avec Gaby et Kenny). Si même après ça, le monde ne veut pas entendre Paradis, là il n'y aurait réellement pas le choix d'aller jusqu'au bout. Mais on ne peut pas exterminer des ennemis par pure précaution sous prétexte qu'ils pourraient nous attaquer dans l'avenir sans en avoir la totale confirmation et le présenter comme si c'était entièrement justifié. Je pense que je l'ai assez répété. Après, je précise évidemment que tout ce que j'explique, c'est purement en principe, mais évidemment qu'Eren n'accepterait pas ces alternatives puisqu'elles nécessiteraient de maintenir le pouvoir des titans et le sacrifice d'Historia (qui est une personne à qui il tient) et ses enfants. Et c'est totalement compréhensible, à sa place, il est très probable que je décide la même chose. Et je sais aussi que les pro-Jäger ne se soucieraient pas de tout ça puisque pour eux, le reste du monde mérite ce qui leur arrive alors que eux survivront, et ils ne vont pas chercher plus loin que ça. Et là aussi, si j'étais dans le même contexte, il est probable que je sois pareil. Mais ça ne veut pas pour autant dire que ce qu'ils font est justifié ou admirable. EDIT : Il y a une chose que j'ai oubliée d'adresser. Le plan que je propose peut sembler très similaire à ce que Floch fait avec les Mercenaires anti-Mahr. Leur proposer de se soumettre sous peine de mort. La différence étant que Floch pourrait juste les faire emprisonner, chose qui n'est pas vraiment faisable avec le reste du monde. Le reste du monde n'aurait pas non plus à rester soumis à Eldia mais juste à la traiter comme n'importe quel autre pays qui tente de subvenir à ses besoins et qui n'est pas plus une menace que n'importe quel autre pays.
  16. Tenroku

    Snk chapitre 125

    Floch avait déjà son fusil pointé sur lui avant ce "défi". Et encore une fois, pour moi, le fait qu'il l'ait défié ne justifie absolument pas le traitement qu'il a subit, même si je comprends la logique tout en gardant la suspicion que c'est avant tout parce que le pouvoir est monté à la tête de Floch qu'il l'a fait plutôt que par nécessité. Mais sur ça, comme sur d'autres choses, je pense qu'on va devoir s'accorder sur notre désaccord. Pour ce qui est de la suite de ton message, j'avais déjà détaillé ma pensée à ce sujet dans le topic du chapitre 123 il me semble. Pour moi, ce n'est pas à Eren de décider que le monde, s'il est épargné, décidera forcément de continuer à se battre contre Paradis. Et comme exemple, j'utilisais les deux fois où le cycle a clairement été brisé et dans les deux cas, c'était lorsque une personne qui avait le pouvoir (et dans une certaine mesure, la justification) de tuer une autre personne a décidé de l'épargner. Je parle évidemment de Uri/Kenny et M. Braus/Gaby. Toi, tu proposes le contre-exemple de l'Allemagne nazie. Alors, je ne suis pas ultra connaisseur en la matière, mais si je ne dis pas de connerie, une des choses qui a provoqué cette montée au pouvoir et gardé la haine éveillée, c'est le traité de Versailles qui a basiquement fait payé l'Allemagne pour toute la première guerre mondiale, ce que beaucoup ont considérés injuste. En soit, c'est un forme d'oppression et ça a fait redémarrer le cycle. Et aussi, vu que l'Allemagne a reconstruite son armée et recommencé la guerre, est-ce que ça veut dire qu'on aurait dû exterminer tous les allemands à l'issu de la première guerre mondiale ? Evidemment que non. Et je sais que certaines personnes n'aiment pas faire ce genre de comparaison parce qu'il s'agit d'une oeuvre fictive (ce que je respecte), mais pour moi personnellement, pour savoir ce qu'il faudrait faire, j'essaie de m'imaginer ce qu'il se passerait si la situation proposée dans la fiction était réelle. Après tout, une des fonctions de la fiction peut être de proposer des réflexions et permettre d’appréhender le réel. Donc oui, je pense qu'on ne peut pas décider de ce que le monde de SnK fera avant de l'avoir vu, surtout lorsque l'histoire nous a montré que le cycle (bien que difficilement), peut être brisé. Pour Mahr c'est une autre question, mais le reste du monde croyait réellement l'île du Paradis était une menace réelle et cette croyance était fondée sur un mensonge. L'un des problèmes à surmonter, c'est l'ignorance et la communication. Il faut que le monde ait la preuve que Paradis n'a aucunement l'intention de dominer le monde comme certains le prétendent. Et pour ce qui est du problème du pouvoir des titans qui lui marque une claire différence avec notre monde, j'avais expliqué la métaphore que les titans représentent à mon sens et donc pourquoi ce n'est pas forcément pertinent d'utiliser cette différence pour justifier ces actions. A mon sens, les titans sont la manifestation du "démon" qui est en chaque être humain (j'avais même dit ça avant que Nicolo tienne des propos similaires dans le ch. 124). Chez les Eldiens, ce démon se manifeste de la manière que l'on connait mais c'est pas pour autant qu'il est différent des autres. Dans les deux cas, le démon pousse son hôte à devenir une machine à tuer sans libre-arbitre, utilisé comme arme de guerre par des gouvernements qui ne cherchent que le profit, entre autres. Et puis, si les titans n'étaient pas utilisés comme armes de guerre (ce que Mahr a continué de faire malgré la disparition de l'empire Eldien), mais uniquement comme outils de construction, je ne pense pas que la haine serait toujours aussi présente. Bref, tout ça pour dire que, dans SnK, on ne peut pas décider de ce que le monde va faire s'il est épargné (ce que le monde a fait avec les Paradisiens et maintenant risque de le regretter), tout comme on n'aurait jamais décidé à l'avance de ce que l'Allemagne allait faire à l'issue de la Première Guerre Mondiale. Et ce, qu'il s'agisse d'une guerre d'extermination ou non.
  17. Tenroku

    Snk chapitre 125

    Et on voit bien que ce n'est pas si efficace que ça au final, puisque les recrues sont de nouveau du côté de Keith et prêtes à infiltrer les rangs des pro-Jäger (sous ses conseils, autrement ils se rangeraient purement et simplement de son côté et finiraient éradiquer) pour se soulever lorsque l'opportunité se présentera. Et pareil pour les Mercenaires. Comme quoi, la peur comme moteur de motivation a aussi ses limites par rapport à la conviction, même si la première peut paraître efficace. Je viens de vérifier, et non, il ne s'est pas opposé à la prise de contrôle de la section. Il a simplement reproché à Floch d'être "un petit merdeux dont le seul moyen de capter l'attention des autres est de leur brandir un fusil dessus". Floch, dont le gigantesque ego a été blessé, a donc ordonné aux recrues (dont la plupart étaient probablement déjà des supporters des pro-Jäger) de tabasser Keith. Donc le fait que ce soit purement "une mesure qui était nécessaire pour la réussite d’une opération dont dépendait la survie de Paradis" est discutable. Même en étant déjà supporters des pro-Jäger, certains auraient tout de même probablement hésité à suivre cet ordre de Floch et se seraient retrouvés tout de même en taule malgré tout si Keith ne les avaient pas provoqués. Et oui, tu as sûrement raison quand tu dis que c'est pour leur apprendre la discipline et à obéir sans broncher, ça n'en reste pas moins une méthode fasciste. En effet. Et donc par conséquent, en quoi le génocide de toute vie en dehors des murs serait donc une solution ? Pour sauver la patrie ? Quand bien même celle-ci va inéluctablement s'entre-déchirer elle-même ? Donc comment peut-on voir le fait de tuer tout le monde à l'extérieur des murs comme "un mal nécessaire" pour sauver sa patrie et non pas un génocide infâme totalement arbitraire qui ne sauvera pas la patrie ? A partir du moment où Paradis possède le Grand Terrassement, c'est eux qui ont l'ascendant et ont le pouvoir de ne pas répéter le cycle. Le fait que ce soit un guerre d'extermination ne justifie rien. C'est aux Paradisiens à qui il revient maintenant de décider s'il s'agit d'une guerre d'extermination. Si exterminer toute vie en dehors des murs ne sera pas suffisant pour apporter la paix à Paradis, et qu'ils pourraient quand même se protéger de l'extérieur en visant seulement des cibles militaires, est-ce que les actions d'Eren et des pro-Jäger sont réellement justifiées ? Encore une fois, il faut parvenir à distinguer le moment où de la légitime défense devient purement et simplement de l'oppression à sens unique qui va perpétuer le cycle. Je pense que c'est ce à quoi il faut faire attention. Mais malheureusement, la nature humaine semble rendre cela très difficile. Si on prend l'exemple de Reiner et Annie, ils ont tous les deux remarqué cette distinction, et c'est pourquoi ils ne justifient pas leurs actes, quand bien même ils les ont commis sous prétexte que c'était pour sauver leur patrie. Reiner a fait ce qu'il a fait parce qu'il voulait être vu comme un héros et Annie l'a fait parce qu'elle voulait rentrer auprès de son père. C'est leur nature qui les a poussés à le faire, pas la nécessité de commettre un mal nécessaire pour la protection de leur patrie. "Il y a un démon en chacun de nous". Mais quand bien même "On doit sortir de la forêt, même si c'est impossible, on doit continuer d'essayer". Pour moi, ça signifie que même si on ne peut peut-être pas résister à notre nature, on se doit tout de même le faire plutôt que de s'y abandonner. Je comprends pourquoi tu penses de cette manière. Que la protection de la patrie justifie d'employer des moyens moralement condamnables. C'est un des thèmes du manga et une dure vérité qu'on nous force à regarder. Mais comme je l'explique, le fait que ces actes servent à assurer la protection de la patrie, dans le cas présent, est très discutable. Est-ce que tu protège vraiment la patrie lorsque tu réprimes une partie du peuple qui la forme parce qu'il a un avis divergent du tient ? En tout cas, c'est la justification que se donnait Sannes pour parvenir à perpétuer ses meurtres. Même Hange y a été confrontée lorsqu'elle se devait de cacher des informations à la population pour ce qu'elle considère être la sécurité de Paradis. Mais pourtant, est-ce une chose que l'on doit admirer et à laquelle on doit s'abandonner ? Je l'ai déjà dit mais, personnellement, je ne pense pas. J'expose juste mon opinion, je ne te demande pas de changer d'avis. @hasler Tu as tout à fait raison. Comme tu l'expliques, on peut tout à fait comprendre sans justifier et ce n'est pas non plus parce que quelque chose est justifié que c'est excusable. Peut-être que je donne l'impression du contraire, mais encore une fois, je comprends très bien pourquoi Floch agit de la manière dont il le fait. Seulement, je remet en question sa nécessité, le fait que ce soit réellement "pour le bien de sa patrie" et je met en garde contre le fait de ne plus distinguer le moment où de la défense devient de l'oppression et l'admiration de ce comportement. Mais je sais que ça peut être difficile. Moi-même, si j'étais un Paradisien, je ne sais pas si je pourrais tenir les propos que je tiens actuellement. C'est purement parce que j'analyse l'histoire d'un point de vue extérieur que je suis capable de prendre ce recul.
  18. Tenroku

    Snk chapitre 125

    Floch est un excellent personnage parce qu'il est un parfait exemple d'opprimé devenu oppresseur, un des thèmes majeurs du manga. Il est un exemple de ce qui arrive lorsqu'on ne fait plus la distinction entre de la légitime défense et l’oppression. C'est ce qui s'est passé avec Mahr et l'oppression des Eldiens. Et c'est ce qui se répète encore. Donc l'idée que c'est ce qui permet de mettre fin au cycle est une grosse blague. Et pour moi, personnellement, Floch est un exemple de ce qu'on doit à tout prix éviter de devenir, sous peine de perpétuer ce cycle. C'est absolument pas une personne que l'on devrait admirer parce que "C'EsT uN pAtRiOtE, iL pRoTèGe SoN PaYs". A quel moment ordonner aux nouvelles recrues de passer Keith à tabac sous peine d'être envoyés en prison, c'est protéger son pays et non pas opprimer et dicter la pensée à son peuple ? A quel moment tuer ce Mercenaire qui ne souhaitait pas se soumettre pour en faire un exemple, c'est protéger son pays et non pas de l'abus de pouvoir ? Les mercenaires étaient déjà réunis, désarmés et sous le joug de soldats. Ce n'est pas comme s'ils représentaient encore une menace. Il s'agit simplement des actes d'un mec qui ne se sent plus pisser et à qui le pouvoir est monté à la tête, pas de quelqu'un qui ne fait que le nécessaire pour protéger son pays. Et le fait que certains ne remarquent pas cette distinction, c'est la raison pour laquelle les fachos arrivent à s'emparer du pouvoir. Le pouvoir de corruption du pouvoir en lui-même est également un thème récurent dans SnK et c'est exactement ce qui nous a mené là où on en est. Et là, encore, c'est plus facile à justifier parce que les Mercenaires sont des étrangers, donc plus aisés à percevoir comme de potentielles menaces au pays (avec cette vue du monde bien spécifique), surtout en temps de guerre, mais ça ne m'étonnerait pas de voir le même spectacle avec les opposants Paradisiens des pro-Jäger qui se feront sûrement labeler de traîtres et de menaces pour la paix, comme dans l'ancien régime. Du moins, c'est ce que les dires de Keith aux recrues dans ce chapitre laissent présager. Tout ce que je viens d'expliquer, c'est le visage même du fascisme. C'est donc ça la liberté, Floch ? Mais malgré tout cela, est-il possible d'empêcher cet ordre des choses, ou est-ce là simplement la réflexion de la nature humaine ? Parce que oui, on ne peut malheureusement que comprendre les agissements de Floch et des pro-Jägers et comment ils en sont arrivés là. Et peut-être que tout ça est inévitable. Mais pour autant devrait-on les accepter, les justifier ? "C'EsT lA gUeRrE, c'EsT cOmMe Ça. On Ne FaIt PaS d'OmeLeTtE sAnS cAsSeR d'OeUfS". Devrait-on s'abandonner à cela ou lutter pour essayer de réellement mettre un terme au cycle ? Pouvons-nous changer les choses ou sommes-nous condamnés à répéter les même erreurs, encore et encore, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne pour le faire ? Comme le dit Niccolo dans le précédent chapitre : "Nous devons sortir de la forêt. Même si c'est impossible, on doit continuer d'essayer". Tout ça, ce sont de belles paroles bien sûr mais est-ce que ça permettrait de sauver un pays ? Je n'ai pas la réponse. Peut-être est-ce une des questions que l'histoire veut nous poser ? En tout cas, ce que je sais, c'est que la méthode Floch n'est pas ce qui va mettre un terme au conflit et apporter la liberté tant désirée à Paradis et ce n'est certainement pas une chose que nous sommes censés admirer.
  19. Tenroku

    Snk chapitre 125

    Oui. Quelle frustration. Si seulement c'était en bonne qualité et en grand, nous français pourrions déjà le lire 😂
  20. Tenroku

    [Netflix] The Witcher

    Je pense que la raison principale, c'est la volonté de suivre les 3 personnages principaux de l'histoire en parallèle au lieu de commencer uniquement par Géralt (si on exclue la backstory de Yen qui apparemment n'est que rapidement mentionnée dans les livres) qui finirait par rencontrer Yen (qui serait introduite pour la première fois vers le milieu de la série) et finir la saison en se centrant pratiquement que sur l'intrigue de Ciri. Je pense personnellement aussi que ça aurait pu être un peu mieux géré même si ça ne m'a pas vraiment dérangé.
  21. Tenroku

    SnK Chapitre 124

    J'en doute. Je pense qu'Armin a tapé juste dans le chapitre 118 lorsqu'il dit qu'Eren s'est servit d'éléments vrais pour donner de la crédibilité à ses mensonges. Et puis, il y a pas mal d'éléments qui semblent contredire ce qu'Eren leur a raconté comme le fait qu'Armin n'a pas attendu de bouffer Bertholdt pour proposer à ses ennemis de discuter avant de passer à l'action. Si Berthold a bien une influence, je pense que c'est purement vis-à-vis de Annie, et encore il y'a d'autres possibles explications à cela. Pour ce qui de la relation sujet-souverain liée aux Ackerman, encore une fois il semble y avoir de la vérité mais qu'Eren exagère. Dans le guidebook "Answers", Isayama nous dit que "les membres de la famille Ackerman sont capables d'utiliser leur force au maximum lorsqu'ils sont au service de quelqu'un" et que "cette recherche d'un être à servir est atavique, ou plutôt instinctive" (p. 168). Mais plus tôt dans le guidebook, lorsque l'interviewer lui demande de confirmer que Mikasa, Levi et Kenny sont bien de la même lignée, il répond "C'est le cas, en effet. Cela dit, la décision de se battre pour quelqu'un n'a rien à voir avec cet aspect atavique. C'est leur caractère qui veut ça. (Rires.) Mikasa et Levi se sont développés comme des personnages œuvrant pour quelqu'un. Leur personnalité me semble coller avec ça." (p. 44). Comme le guidebook date d'il y a bien avant le chapitre 112, il est possible qu'Isayama ait changé d'avis depuis, mais ça fait quand même lever le sourcil sur les dires d'Eren. En tout cas, ce qui est dit dans le guidebook me semble bien plus coller à ce qu'on voit dans le manga. Levi a même choisit de laisser son "souverain" Erwin mourir. Sans oubllier que les Ackerman étaient persécutés précisément parce que la famille royale ne pouvait pas les contrôler. Donc les Ackermans ne sont pas si soumis que ça au final. Et pour ce qu'il est des maux de têtes, encore une fois, ça semble unique à Mikasa. On n'a jamais vu Kenny ou Levi en avoir. On voit effectivement Levi se tenir la tête dans le chapitre 112 lorsqu'il apprend que Eren va être remplacé, mais ce n'est pas accompagné de l'onomatopée "throb" habituelle lorsque Mikasa a des maux de tête. Tout ça semble indiquer qu'Eren a effectivement manipulé la vérité pour donner plus de crédibilité à ses mensonges afin de couper ses liens avec ses amis. Lorsque Mikasa demande à Armin dans le chapitre 118 pourquoi Eren essaierait de les repousser, Armin pense direct à ce que Eren avait dit à l'océan, qui est lié à ce qu'il fait actuellement. Armin avait donc bien vu juste encore une fois et sait qu'il y a une raison derrière la méchanceté d'Eren envers lui et Mikasa et c'est lié à ce qu'il est actuellement en train d'accomplir.
  22. Tenroku

    SnK Chapitre 124

    Le texte dont papillonrouge parle : Par contre pour moi, ça me semble être qu'une seule personne qui parle. Elle fait d'abord un constat de la situation, dit qu'elle ne va pas se laisser abattre et questionne enfin la méthode de résistance qu'elle va devoir utiliser.
  23. Tenroku

    SnK Chapitre 123

    @Magulas Tu soulèves d'excellents points. Cependant, je pense que la situation avec Eldia et le monde diffère de celle entre les Nazis et les Juifs en une chose : Eldia est actuellement le seul pays à posséder une arme de dissuasion et de destruction massive et je pense que ça ouvre forcément des options. Si ça paraîtrait effectivement bien ridicule pour un représentant juif d'essayer de négocier la paix avec ses oppresseurs dans le sens où on se doute que ça n’aboutirait à rien, c'est bien parce qu'ils ne possédaient pas les moyens de les soumettre et les forcer à la négociation, contrairement à Paradis actuellement dans le manga. Alors bien sûr, ça ne ferait pas automatiquement disparaître le racisme qui, d'autant plus comme tu l'as souligné, est encré depuis des générations. Mais le manga nous a déjà montré que ce racisme, cette peur de l'inconnu, n'est pas insurmontable. Après tout, si Paradis a pu développer de bonnes relations avec certains Mahrs prisonniers de guerre, c'est parce que ces derniers ont d'abord été soumis et forcés d'entamer la communication avec l'ennemi. Au lieu de les traiter comme des prisonniers, ils leur ont donné des métiers et leur ont accordé leur confiance (bien sûr ça n'aurait probablement pas été le cas sans l'insistance de Yelena et au final ça s'est retourné contre eux, mais même s'il y'avait un Grior, il y avait aussi un Niccolo). Alors bien sûr, quelques prisonniers de guerre Mahrs ne sont pas vraiment comparables au reste du monde en terme de proportion et de temps nécessaire pour accomplir cela, mais ça montre au moins que ce n'est pas impossible. Si après avoir causé des dégâts pour les forcer à se soumettre, Paradis les aide à se relever avec le pouvoir des titans (sous certaines conditions et garanties bien entendu) de façon similaire à l'Amérique avec le Japon, les mentalités pourraient changer et la haine pourrait s'atténuer. Si la situation semble bien se stabiliser, Paradis pourrait probablement même mettre un terme au pouvoir des titans comme Eren compte probablement le faire, bien que ce soit improbable après en avoir autant dépendu comme le souligne Hange dans le chapitre 107. Bien entendu, je suis conscient que tout ce que je dis là est extrêmement idéaliste, naïf, incertain et difficile à entreprendre, mais mon but initial était simplement d'argumenter qu'il y a bien d'autres alternatives plus morales pour sauver Paradis (si il n'y avait pas toute cette situation avec Ymir dans le monde de l'Axe qui souhaite probablement s'en libérer au plus vite). Mais après je n'ai pas la prétention de dire que ce serait le bon choix. Comme Game of Thrones nous l'a montré, le choix le plus moral n'est pas toujours le bon choix. Et j'avoue que si j'étais dans la situation d'Eren où je dois choisir entre garantir la sécurité des miens (du moins pendant un temps) et épargner le monde, égoïstement, je choisirais probablement la première option. Sinon, rien à voir, mais plus j'y pense, plus ça me paraît ridicule qu'Eren parvienne à éliminer toute vie au-delà de Paradis. Je ne doute pas que c'est ce qu'il compte faire, mais je ne pense pas que le Colossaux soient si difficiles à éviter. Les villes de ce mondes doivent probablement posséder des bunkers et je doute que le passage des Colossaux soit suffisant pour tous les détruire. De plus, autant qu'ils puissent être, je ne pense pas que les Colossaux puissent piétiner toute la surface du monde en même temps, ce qui signifie que peut importe où ils sont, il y aura forcément des endroits au même moment où ils ne sont pas, donc je pense qu'une partie de la population pourra toujours les esquiver. Il y aura tout de même beaucoup de morts et la plupart seront peut-être même pas causées par les Colossaux directement, mais par les famines et les guerres intestines causées par le manque de ressource. Mais je pense qu'il y aura tout de même un nombre non-négligeable de survivants. Cela dit, ce dont je ne doute pas, c'est que le Grand Terrassement va ramener la civilisation du reste du monde à un stade moins avancé, laissant Paradis les dépasser. Après, on ne peut qu'imaginer ce qu'il va se passer. Eren aura probablement fait disparaître le pouvoir des titans d'ici là. La population de Paradis finira par grandir jusqu'à ce qu'ils soient forcés de coloniser le continent. Ils seront confrontés aux populations survivantes et on peut imaginer que l'Histoire se répétera, seulement le pouvoir des titans sera juste remplacé par le pouvoir de la technologie. Éventuellement, de nouveaux pays se formeront (peut-être tous descendants de Paradis) et on peut imaginer qu'il finira par y avoir une semi-paix comparable à celle de notre monde actuel avec la dissuasion nucléaire, etc... Jusqu'à que ce cette paix précaire finisse peut-être un jour par s’effondrer et le niveau de civilisation reculera à nouveau et tout se répétera. Il n'y a peut-être pas de remède à la condition humaine. Si ce le genre de chose qu'implique la fin du manga, je serais satisfait. Tant que ce n'est pas "Ils exterminèrent toute vie au-delà de Paradis et vécurent heureux et libres jusqu'à la fin des temps" 😂 Spoil Planche finale
  24. Tenroku

    SnK Chapitre 123

    Je n'ai jamais dit qu'il ne peut pas y avoir de tensions, j'ai dit qu'ils ne se font pas de guerre directe. Et comme tu peux le constater, malgré ces tensions, c'est pas pour autant que les américains décident de génocider tous les Russes pour éviter qu'une vraie guerre directe n'éclate un jour. C'est là où j'essaie d'en venir ^^ Et comme tu le soulignes, ils ne se foutent mutuellement pas sur la tronche parce qu'ils ont la trouille de se faire défoncer par l'autre. Le même principe que la dissuasion nucléaire, en soit : "si tu m'attaques, tu risque de fortement le regretter". Comme je l'ai dit dans un précédent commentaire, on n'a jamais 100% de garantie qu'on ne va pas être en guerre avec un autre pays plus fort que nous mais c'est pas pour autant qu'on déciderait de tuer tous ceux qui représentent une menace. @stannis Je ne vois pas les choses de cette façon personnellement. Certes il y a des éléments fantastiques qui nous séparent du réel, mais comme dans beaucoup d'histoires, les éléments fantastiques sont là pour souligner certains aspects de notre monde ou bien pour faire office de métaphores. Le pouvoir des titans est une métaphore du pouvoir auquel les être humains deviennent accro et finissent par abuser. Les titans pures, eux, sont la définition des soldats qu'Eren décrit dans le chapitre 97 : des êtres poussés en enfer contre leur gré, utilisés comme des armes de guerre, ne semant que haine et souffrance dans leur passage. Ce n'est pas parce que l'histoire a des éléments surnaturels qu'elle ne peut pas être un commentaire de choses bien réelles. Mahr peut également tout à fait rappeler l'Allemagne nazie et leur politique expansionniste, c'est la première chose qui vient à l'esprit lorsqu'on les voit pour la première fois. Et évidemment, eux aussi avaient une haine exacerbée contre un peuple qui n'avait rien demandé. C'est pas pour rien qu'Isayama a choisit de faire ce parallèle en particulier. Mahr semble être un empire coloniale comme il y en avait dans notre monde alors qu'est-ce qui te fait croire que cette affirmation serait vraie pour Mahr en particulier mais pas pour n'importe quel empire colonial de notre monde ? Un empire colonial voit un territoire qui ne peut se défendre contre lui et qui peut leur apporter des richesses, évidemment qu'il va probablement essayer de le coloniser après avoir fabriqué un bon prétexte pour justifier son invasion. Et c'est parce que actuellement on est plus dans la même ère qu'il y a cent ans. L'impérialisme n'est aujourd'hui plus présent (du moins pas à ce que je sache et si c'est encore le cas, ce n'est évidemment plus autant le cas qu'il y a cent ans) mais l'était encore il y a un siècle. Aujourd'hui, il y aussi des institutions comme l'ONU, l'OTAN et il y a évidemment la dissuasion nucléaire. Donc oui, par rapport à aujourd'hui, le monde d'SnK n'est pas comparable. Mais le monde d'SnK ne s'inspire pas de notre monde d'aujourd'hui, il s'inspire de notre monde du siècle dernier. Et encore une fois, je ne vois pas en quoi les choses que tu décris ne sont pas comparables à notre monde d'il y a cent ans. La seule majeure différence, c'est bien entendu que le monde a une raison plus pragmatique de craindre les Eldiens puisqu'ils peuvent littéralement se transformer en monstre. Mais là encore, je te renvois à mon premier paragraphe sur l'utilisation d'éléments surnaturels pour souligner des aspects de l'histoire. Tout le génie de la juxtaposition entre les Eldiens et le humains normaux, c'est que même si les Eldiens peuvent littéralement se transformer en monstre, les humains normaux peuvent se comporter de manière toute aussi monstrueuse, ce qui met en avant l'hypocrisie des humains qui essaient constamment de se trouver des différences alors qu'en leur coeurs, ils sont tous pareils. Les Eldiens et leur capacité à se transformer en monstre n'est qu'une métaphore du monstre que n'importe qui peut devenir à cause de la guerre. Ce n'est aussi pas pour rien qu'Isayama nous a montré la véritable origine du pouvoir des titans, qui s'avère être neutre. Ce n'est pas un pouvoir divin offert par Dieu pour faire le bien, tout comme ce n'est pas un pouvoir maléfique offert par le Diable pour faire le mal. La nature du pouvoir, c'est le coeur humain qui le décide. On peut l'utiliser pour accomplir de bonnes choses comme des mauvaises. Si tu penses que je vais trop loin, libre à toi d'être en désaccord, mais c'est la manière dont moi je vois les choses personnellement ^^
  25. Tenroku

    SnK Chapitre 123

    Mouais, enfin, à t'entendre on serait encore en guerre contre les Allemands et les Etats-Unis seraient encore en guerre contre le Japon... Et aussi, les gros pays possédant l'arme nucléaire n'auraient aucune vergogne à directement se foutre sur la gueule au lieu de se faire des guerres économiques ou de se faire la guerre par le biais d'autres pays moins développés. C'est pour ça que l'argument de "il y a trop de rancœur, ça prendrait des siècles à la faire disparaître" ou "ce monde fictif est beaucoup trop cruel", j'y crois pas du tout. Je doute que le monde qu'a créé Isayama soit si différent de notre monde à la même époque. Je ne vois en aucun cas où la description que tu en fais ne peut s'appliquer à notre monde. Mais bref, je me suis déjà exprimé sur ce sujet dans un précédent commentaire, donc je ne vais pas me répéter. Et j'ai également expliqué l'autre raison qui fait qu'il n'y a peut-être pas d'autre choix, vis-à-vis d'Ymir dans le monde de l'Axe.
×