Jump to content


PermaBalek

Members
  • Content Count

    77
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About PermaBalek

  • Rank
    Pirate
  • Birthday 12/28/1995
  1. Senkuu : "Qu'est-ce qu'on fait ? On prend un risque pour trouver d'autres survivants ou est-ce qu'on la joue safe et qu'on attend une meilleure occasion pour se regrouper ? Allez, on a pas le temps, on est dans le Jump ! Si on prend pas de risques, on va baisser dans les sondages." Je pense sérieusement que Senkuu aurait choisi de la jouer safe en vrai.
  2. J'ai lu le chapitre ce matin et là j'attendais l'ouverture de sujet. J'avais une grosse attente sur ce manga étant donné que c'est quand même du Inagaki et que Eyeshield 21 est un de mes mangas préférés. Et je dois dire que c'était vraiment cool. Je m'attendais pas à ça. Le concept est vraiment cool et y a moyen de partir super loin. Les persos sont assez cools même si le héros est bien cliché (mais bon c'est logique pour le Jump). Connaissant le style d'Inagaki, on va avoir un manga bien drôle qui va se jouer sur un comique de caractère assez fin. J'attends la suite assez impatiemment.
  3. Un sujet existe déjà pour ce genre de recherches ici
  4. Le "You're in the way" c'est parce que Noya finit sa roulade dans la ligne de course de Azumane et le laisse pas aller au filet pour la passe. Typique dans un manga de faire comme si un truc grave s'était passé en fin de chapitre alors que pas du tout.
  5. PermaBalek

    Berserk (2016)

    J'aime bien le "Adapté du manga ÉPONYME de Kentaro Miura". Alors oui mais non. Le héros ne s'appelle pas Berserk, messieurs de J-ONE. Au final, c'est bien dommage. Un petit pétard mouillé. Surtout qu'ils choisissent pas vraiment le bon moment pour le sortir. Quand ils ont dû entendre la news du nouvel anime alors qu'ils venaient de doubler déjà plein d'anciens épisodes, ils ont dû chialer.
  6. CE. GROUPE. DE. MALADE ! Pour moi, Lelouch et Meruem sont bien au-dessus du reste. Tous les deux dans mon Top 10 IM. Pour le 3è, c'était impossible de me décider entre Luffy, Gon et Goku. Je les adore tous les trois mais c'est beaucoup trop dur de choisir.
  7. Ce chapitre était vraiment cool. Mais le truc c'est que là normalement, Midoriya est mort. Ou au minimum, son bras explose et il n'en a plus. Je trouve ça un peu énormément exagéré.
  8. Je viens de rattraper les 6 épisodes de retard que j'avais (du 11 au 16). Pour commencer, le double épisode Italian Dream. Franchement excellent. Un de mes épisodes préférés jusqu'à présent. Nix qui pète un cable, et l'approfondissement du personnage de Rebecca.C'était vraiment trop bon. L'épisode suivant sur l'évasion de Lupin. Je l'ai tellement aimé cet épisode. On étudie la relation entre Lupin et Zenigata et j'ai trouvé ça tellement bien pensé. J'apprécie d'autant plus le personnage de Zenigata maintenant. Et puis tous les stratagèmes que Lupin utilise pour sortir de prison, j'ai trouvé ça grandiose. L'épisode sur La Joconde était lui aussi très bon. L'épisode était super bien rythmé, très dynamique et on s'ennuyait pas un seul instant. Super plaisant à regarder. J'ai quand même lancé un bon WTF à la fin de l'épisode. Puis est venu l'épisode 15 dans l'école. Oh putain, ce que la qualité a baissé d'un coup. J'avais l'impression que les personnages avaient décidés de devenir cons. Lupin perd tout esprit de déduction. Il peut se déguiser en mettant juste des lunettes. Les profs sont cons comme des briques. Une morale qui veut rien dire. Un scénario et une problématique qui n'ont aucun sens. J'ai vraiment pas aimé. Pour le dernier épisode, je suis mitigé. D'un côté, j'ai trouvé plutôt drôle le voyage des trois garçons en voiture (surtout Goemon), c'était assez plaisant et reposant. D'un autre côté, les personnages du chien et de la grosse riche nagent tellement dans le cliché. Je les ai trouvés complètement insupportables.
  9. Vote pour Komugi. Seul personnage de ce groupe qui m'ait vraiment marqué.
  10. Avec ce chapitre, l'auteur confirme bel et bien avec la déclaration de Ushikawa qu'il veut faire durer son manga sur plusieurs années. Donc cette fois, contrairement à plein d'autres mangas de sport, l'équipe va évoluer avec les 3è années qui vont partir et des nouveaux mecs en 1e année qui auront sûrement des spécialités bien différentes. Ce sera vraiment cool de voir la nouvelle équipe de Karasuno. C'est pour ça que pour moi, la victoire de ce match n'est pas si évidente que ça. Parce que y a encore moyen d'avoir un Nekoma/Karasuno sur des tournois futurs.
  11. VUS 20 : http://bato.to/reader#d020d5a2d8df5569 VUS 21 : http://bato.to/reader#6d86a17209602c28 J'ai lu les 21 chapitres de ce manga hier soir et quel bonheur ! Déjà les personnages. Tous les personnages sont vraiment très bien pensés. Ils ont un superbe développement. J'attends qu'on s'attarde sur Umino ou Komoda. On a encore énormément à apprendre des 5 personnages principaux. Leurs relations aussi sont très bien développés. De base, j'ai énormément apprécié l'amitié entre Komoda et le héros. Niveau scénario aussi, un développement intéressant même si on ne sait pas grand chose pour le moment. Pour le dessin, rien à dire. C'est juste propre. En tout cas, une très bonne découverte.
  12. Tiens, ce up du sujet me donne envie de donner mon avis sur Liar Game. Très franchement, Liar Game est un de mes mangas préférés, je le place peut-être dans mon top 15. Les batailles psychologiques sont vraiment très bonnes. L'évolution du personnage principal et son impact sur le jeu sont très intéressants. Yokoya en tient son rôle de grand méchant à merveille. Les grosses divergences d'opinion et entre Kanzaki et lui sont bien gérées et développées. Le groupe Harimoto apporte aussi vraiment quelque chose de bien palpitant dans les différentes épreuves. Akiyama, ce perso du charisme. Tellement fort, tellement posé. Les combats entre lui, Yokoya et Harimoto, c'est vraiment le plus grand attrait du manga. Le manga décrit le monde de façon pessismiste. Toutes les manipulations de comportement liées à l'argent mis en jeu donnent des développements et des stratégies très intéressantes. Et les épreuves qui régissent les différents arcs du manga sont elles aussi très très bien imaginées. Mais un très très gros défaut fait tâche dans cette oeuvre ultra jouissive : la fin. [spoiler= La fin de Liar Game] Et quand je dis la fin, c'est en fait toute la dernière épreuve avec les quatre royaumes qui est à chier. Déjà, Akiyama n'utilise qu'une seule ruse. Il ne fait jamais contrer par Yokoya qui pense avoir la victoire dans sa poche du début à la fin. Donc aucune bataille psychologique. Ensuite, on découvre enfin les vrais ambitions de Yokoya. On pourrait enfin développer bien le personnage. Mais là bam, Akiyama qui dit Fuck aux organisateurs en trouvant une faille (sans déconner, comment ils ont pas pu y penser). Et puis la vieille fin de merde où en fait tout le monde il est gentil, personne perdra son argent et tout rentre dans l'ordre et en fait le Papa de Yokoya, il était là pour veiller sur lui. Ça a juste aucun sens. L'auteur a développé un monde ultra pessimiste sur la nature humaine. Il avait intégré l'héroïne pure pour et naïve pour essayer de chambouler ce monde. Mais en fait, il suffisait de trouver une petite faille de merde dans le jeu pour que tout le monde devienne gentil. Même Yokoya qui était la plus grosse enflure de la galaxie, qui avait Mein Kampf comme livre de chevet, qui manipulait tout le monde avec son argent, qui était dans le jeu juste pour s'amuser et s'enrichir sur la dette colossale des autres. Comme ça d'un coup, il décide de se mettre du côté d'Akiyama, un homme qu'il a toujours hait de tout son être du début à la fin. Là je dis non putain ! "Et puis en fait le jeu c'était juste pour faire une télé-réalité en fait. Personne n'aura de dette en fait." Putain de Deus Ex Machina de merde qui n'a aucun sens ! En fait, j'ai l'impression de trouver dans cette ouvre le même syndrome que dans Detective Conan. L'auteur qui trouve un concept vachement cool, qui l'exploite super bien mais qui ne sait absolument pas faire avancer le scénario global. Mais moi je m'attendais à une fin avec du drama, un sacrifice d'Akiyama, un good ending avec la société qui sombre mais les héros qui perdent leur futur ou carrément un bad ending ultra pessismiste, je sais pas. Mais je voulais vraiment pas d'une fin ultra consensuelle comme ça, n'ayant aucun sens et avec un cliff-hanger de merde inutile à la dernière page. Quel dommage, mais quel dommage. Y avait moyen d'en faire quelque chose de magiquement cool mais non.
  13. Quand la vie te donne des fleurs, fais-en du Nawak.
  14. Raaah, ça m'énerve que Duke Hyou tombe contre ces deux monstres. Il est dans mon Top 15 IM (2è perso de Kingdom) mais Saitama est dans mon Top 10 et Kyoukai dans mon Top 5. Donc votes à Saitama et Kyoukai.
  15. Salut à tous. Je recherche un manga dont j'avais lu le premier chapitre en scan il y a 5-6 ans et qui m'avait beaucoup intéressé. Donc je vous raconte seulement ce dont je me souviens du premier chapitre. C'est un lycéen qui a un don pour réussir à voler, mais genre il arrive à chopper le porte-feuille dans la poche d'un mec à côté de lui dans le métro sans que personne se rende compte de rien. Donc il passe sa vie à voler et dépenser cet argent en jeux d'arcade et/ou pachinko. Il entretient de très mauvais rapports avec sa mère, il a envie de la trucider à chaque fois qu'il rentre chez lui. Puis y a un moment, le deuxième personnage principal de la série qui approche le héros. C'est un matheux de son école qui a découvert ses méfaits et veut passer un accord avec lui (je sais plus trop quoi). Le héros apprend plus tard que l'autre mec et genre un matheux de l'extrême mais que c'est une brêle dans toutes les autres matières (même scientifiques). Et y aurait une rumeur comme quoi il aurait arraché la langue de sa copine ou un truc du genre (Je me souviens plus trop mais l'univers du manga était vraiment bien sombre). J'espère sincèrement que vous pourrez m'aider. Mais si ça se trouve le manga a pas tenu longtemps dans son magazine et personne le connaît.
×
×
  • Create New...