Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Kokuto

Members
  • Content Count

    136
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

28 Excellent

About Kokuto

  • Rank
    Pirate

Recent Profile Visitors

914 profile views
  1. Kokuto

    One Piece Chapitre 972

    En voyant cette différence entre Orochi et Kaido, l'un avec un minimum d'honneur et l'autre sans le moindre, je me demande s'il n'y aura pas une confrontation entre eux à un moment donné. Ca pourrait être satisfaisant de voir Kaido perdre le soutien du Yonko, voir même être menacé par ce dernier. Je n'ai pas encore d'avis sur le chapitre, j'avais malgré tout bien aimé le dernier même s'il est un peu trop redondant dans One Piece, voir Oden debout tenir ses compagnons en restant de marbre ça restait une image forte. Par contre j'aime de moins en moins cet aspect "d'élu" que prend Luffy.
  2. Kokuto

    Alerte! Spoil One piece

    Tu fais mention desquels ? Parce que perso tout ça me paraît très peu probable pour la plupart. Surtout que du coup, le septième corsaire c'est Weevil c'est ça ? Le fils de Barbe Blanche ? Et ce mec serait l'idole de Zoro ? Plus que Mihawk ? Déjà que je vois mal Zoro avoir un "idole"... Pareil pour le coup de "Roronoa D.Zoro", j'y crois pas une seconde. Et la mort de Sanji encore moins.
  3. Kokuto

    One Piece Live Action 2021

    Pour le coup au contraire je trouve que l'animé s'améliore. J'ai trouvé l'animation de l'arc Whole Cake atroce, mais pour Wano ils ont mis un coup de boost appréciable pour ce qui est probablement le plus gros succès shonen en France (ou dans le top 5). Dommage que ce soit pour un arc qui pour l'instant est très moyen.
  4. Kokuto

    One Piece Chapitre 971

    C'est vrai que pour l'instant que ce soit en terme de charadesign, de personnalité, d'enjeux ou d'ambitions Orochi est vraiment l'un des pires méchants de One Piece...
  5. Kokuto

    One Piece Chapitre 971

    Impossible que ce soit un Bilcan, ses ailes n'ont pas la forme de celles des Bilcans.
  6. Kokuto

    Kengan Asura (Daromeon & SANDROVICH Yabako)

    Très bon manga de combat, en effet. Commençons par les dessins. S'ils sont au début très moyens à mon sens, l'auteur, vers les chapitres 30/40, affine considérablement son style, pour au final arriver à un style vraiment très beau et qui rend particulièrement bien l'impact des coups. La détermination des personnages, leur pugnacité, est bien rendue, et ne fait que rendre les combats plus épiques encore. C'est d'ailleurs une différence majeure de Kengan avec Baki, le maître du genre, auquel il est souvent comparé (forcément) : j'aime bien Baki, entendons-nous, mais le dessinateur peine selon moi à donner du dynamisme à ses scènes de combat; les personnages paraissent figés, dans des poses improbables à la Jojo's (à la différence que dans Jojo c'est volontaire), là où Daromeon réussit bien à retranscrire la violence des affrontements. Le scénario n'est pas en reste, il est plus intéressant qu'on pourrait le penser. L'univers introduit par Kengan, fait de combats organisés en scred par les multinationales est vaste et intéressant, il me rappelle l'univers mafieux de John Wick qui me plait beaucoup aussi. Toutefois, le point fort de Kengan reste, selon moi, ses personnages. Chaque combattant est unique, que ce soit en terme de chara design, de personnalité, d'ambition/d'enjeux, ou de style de combat. Il y en a tellement de tous les genres qu'on finit bien par trouver son chouchou : j'avoue avoir été séduit par Saw Paing, Hatsumi Sen, Imai Cosmo ou encore Sekibayashi Jun. Il n'y en a qu'un, je crois, qui m'ait laissé indifférent. Yamashita Kazuo, l'un des deux personnages principaux, est aussi un point fort du manga à mon sens. Déjà c'est un cinquantenaire, donc pas grand chose à voir avec Luffy, Ichigo et autre Naruto, et ensuite il n'a bien sûr aucune aptitude physique. Il incarne, au début, le citoyen lambda qui a raté sa vie...Et qui nous fait découvrir avec lui ce monde nouveau qu'est celui de la Kengan Association. Je ne spoile pas, mais son évolution au cours du manga est brillante. Trois bémols, cependant : - Les premiers chapitres du manga sont...Longs. En fait, les choses ne deviennent réellement intéressants qu'une fois le tournoi Kengan réellement abordé, avant, on s'ennuie un peu. En plus, pas de chance, le style graphique du début n'aide pas, il y a vraiment des fois où j'ai trouvé ça moche. Il faut donc s'accrocher un peu. - L'anime est en CGI dégueu, encore une fois...Après avoir ruiné Berserk, la CGI ruine aussi l'animé. Les coups n'ont aucun impact, ce qui est, on me l'accordera, BIEN DOMMAGE dans un manga de ce genre. Donc un point de moins pour l'animé. - Tokita Ohma, l'autre personnage principal (avec Yamashita), est...Mouais. Je l'ai trouvé assez quelconque. Il ne prend, heureusement, pas une très grosse place dans le récit, et franchement je l'ai trouvé aussi développé que des personnages pourtant secondaires. En comparaison, je préfère les personnages principaux d'Omega, la suite, Gaoh Ryuki et Narushima Koga, plus profonds et intéressants. Tout ça nous fait une note finale de 7/10, et franchement, c'est celle que je mettrais à Kengan. Je vous recommande donc la lecture, mais pas l'animé.
  7. Kokuto

    Nanatsu no Taizai chapitre 340

    En soi peu importe à qui la faute. Le résultat reste le même : le manga est parti en live il y a pas mal de temps. Et ça c'est dommage.
  8. Kokuto

    Nanatsu no Taizai chapitre 340

    Ne t'inquiètes pas, j'ai suivi la fin de Toriko en direct, et je me souviens même que tu faisais partie des rares à poster sur les derniers chapitres. En effet c'est un peu injuste de ma part de comparer Toriko à Bleach et Naruto. Il n'empêche que la fin est quand même sacrément bâclée et surtout frustrante, beaucoup plus que celle de Naruto où elle a été étirée mais où le principal a été traité. Dans Toriko, on sentait qu'il y avait encore énormément de contenus, avec des idées novatrices...Bref, c'est un très bon manga, mais qui aurait pu être excellent sans la pression des éditeurs, hélas. Pas grand chose à voir avec Nakaba qui foire tout seul, c'est vrai.
  9. Kokuto

    D'où viennent vos pseudos et avatars ?

    Mon pseudo Contrairement à ce qu'on pourrait penser vu la majorité de fans One Piece sur le forum, le pseudo ne vient pas du sabre de Mihawk (Kokuto Yoru), mais d'un personnage filler de Bleach, qui vient du film 4, film...Très moyen comme tout les films de Bleach. Et pourquoi Bleach, et bien parce que c'est mon premier manga et que donc même s'il est très moyen en soi, j'ai une affection particulière pour lui qui m'empêche d'être objectif huhu. Mon avatar C'est une image qui vient du manga coréen (manwha je crois) HELLPER, qui est un chef d'oeuvre, mon manwha, manga, et je pense oeuvre littéraire artistique tout ce que vous voulez préféré(e). Il s'agit du protagoniste principal, Jang Gwangnam. Je recommande vivement la lecture d'HELLPER à tout ceux qui ne connaissent pas (c'est-à-dire beaucoup de gens), étant donné que, bien qu'il s'agisse d'un gros succès en Corée, ça reste un manwha de niche ici.
  10. Kokuto

    One Piece chapitre 970

    Salut ! Il est vrai que Kaido n'a pas encore eu droit à "son" flashback. Toutefois je reste inquiet, parce que le flashback de BM justement ne m'a pas convaincu des masses, même s'il contenait des idées intéressantes je trouve qu'il passe trop vite sur l'entrée de BM dans la piraterie (il me semble qu'il y a une grosse ellipse après la "disparition" de Mother Caramel). Et pour Orochi...Doflamingo. C'est un personnage d'une cruauté incroyable, il utilise quand même Riku pour massacrer sa propre population puis se faire passer pour le sauveur de Dressrosa. Sauf que Dofla, contrairement à Orochi, apporte des éléments intéressants. C'est un Tenryuubito, élevé dans l'idée qu'il est supérieur à tout le monde, il se considère comme un élu digne d'être roi. Et j'ai personnellement eu de l'empathie pour lui, quand j'ai vu les efforts de son père pour se mêler à la masse, puis le lynchage et la misère qui ont suivies. Hody aussi, qui assassine Otohime puis fait porter le chapeau à un humain, c'est une belle enflure. Et là je cite les plus récents, Crocodile et Ener dans leurs genres étaient des monstres aussi. Je partage ton avis sur les samouraïs de Wano. En fait, j'ai du mal à comprendre si le GM a peur de Wano à cause d'eux, ou si c'est parce qu'ils fournissent le Granit Marin et qu'ils ont l'appui de Kaido. Parce que pour l'instant, à part Oden et Ryuma effectivement, c'est vraiment pas glorieux. Je compte sur Kyoshiro pour relever le niveau mais il a disparu depuis un petit bout de temps. En soi Sentomaru a blessé Jack aussi, mais...Meh. Cette scène m'a laissé de marbre. Jack n'a pas non plus énormément de charisme, c'est peut-être pour ça. Ah mais je dis pas, il y a des bonnes idées avec Big Mom. Oda a beaucoup de bonnes idées, simplement plus ça va plus je trouve qu'elles sont expédiées à la va vite, le problème restant pour moi celui du TEMPS qui passe un peu trop vite pour qu'il tienne le rythme (surtout en prenant une pause toutes les trois semaines, ce n'est pas une critique loin de là, juste un constat). Le problème avec ça c'est qu'il y a pour moi une contradiction. Il y a DEUX Big Mom : une qui est une Yonkou, chef de famille impliquée dans la Mafia, qui contrôle son empire en nouant des alliances à droite à gauche, retorse et manipulatrice. J'aime cette Big Mom. Le problème pour moi c'est qu'elle "cohabite" avec une autre Big Mom, beaucoup plus enfantine, qui fait des crises qui, perso, me paraissent être des caprices d'un enfant voulant du sucre, ce qui est je pense un peu le principe. En soi c'est très "One Picien" ce genre de contradictions inhérentes aux personnages, mais là j'arrive pas à adhérer. Big Mom est trop instable pour incarner une reine du crime organisé à mes yeux, surtout que son aspect enfantin est beaucoup plus présent que celui de manipulatrice machiavélique. Rien que le retournement de situation de l'alliance Kaido/BM pour moi c'est un problème. Parce qu'ils agissent comme deux copains qui se sont disputés mais se réconcilient autour d'un verre en se bourrant un peu la gueule. Et ça passe pas très bien pour moi. A part si au final on apprend que c'est une stratégie de l'un ou de l'autre, auquel cas je serai positivement surpris. Barbe Noire est le stéréotype du pirate...Oui et non. Dans le design, oui, ce qui le rend marquant, c'est sûr. Mais il reste qu'il a le même rêve que Luffy : devenir Roi des pirates. Je serais d'accord avec toi si son simple but était d'accumuler des richesses, comme Baggy, mais ce n'est pas le cas. Le perso est bien exposé à Jaya, quand il rencontre Luffy : comme lui, les gens se sont moqués de lui pour avoir des rêves, mais comme lui, il s'est accroché, et est prêt à mettre tout en oeuvre pour arriver au sommet, contrairement à Luffy. Oui, en un sens, Barbe Noire c'est de la triche, car il se construit en reflet à Luffy, ce qui facilite le travail à Oda. Même sans flashback, on comprend que BN est le Némésis de Luffy. Orochi, de ce qu'on sait pour le moment, n'a pas de rêve clairement établi. On peut supposer qu'il recherche le pouvoir, mais rien que ça, ça la différencie vachement de Barbe Noire : comme l'a dit Roger il me semble, être RdP, ce n'est pas être "l'homme le plus fort du monde", mais le plus libre. Et enfin, d'accord pour l'arc des Hommes-poissons. Même si l'arc était maladroit vis à vis des Mugis, je l'ai beaucoup aimé. Je trouve que One Piece a commencé à baisser en qualité depuis Dressrosa/Whole Cake, à l'exception de Zou que j'ai bien aimé.
  11. Kokuto

    One Piece chapitre 970

    Totalement d'accord avec Cabotin, notamment sur un point que j'aimerais creuser. Tout le monde a déjà suffisamment parlé du personnage d'Oden, qui divise les gens. Certains, et je le respecte, le trouvent formidable. Perso, il ne me fait ni chaud ni froid, sans doute parce que des personnages comme lui on en a déjà vu des dizaines et des dizaines, dans les shonen en général, mais même dans One Piece il n'apporte rien d'incroyable ni d'original à mon sens. Au-delà de ça, il ne correspond pas vraiment à l'idée que je m'en faisais. Quand je voyais la fidélité à toute épreuve des Neuf fourreaux envers lui, j'imaginais un individu assez noble, une figure digne et élogieuse du samouraï tel qu'on le perçoit dans la culture populaire. Certes, Oda m'a surpris, chapeau à lui. Mais pas de la meilleure façon. Et, au final, je vois Oden, mais aussi les Fourreaux comme des "gentils losers" (sérieux...Ils ont tous de sacrées gueules quand même) Non, un point soulevé par Cabotin que je trouve plus intéressant qu'Oden justement, c'est la caractérisation d'Orochi. Personnellement, quand je vois à quel point Wano a l'air d'être le centre du monde, je grince des dents. Oda multiplie les facilités scénaristiques afin de recouper son oeuvre et la raccourcir, ce qui est compréhensible (plus de 1000 chapitres quand même) mais est dommageable au récit. Mais surtout, il y a, pour cet arc, une simplification des enjeux quand même surprenante pour du One Piece. Si j'ai aimé, et j'aime toujours malgré tout, ce manga, c'est pour les thèmes "osés" qu'il traite. Beaucoup de gens ici, de ce que j'ai compris, n'ont pas aimé l'arc des hommes-poissons, et je comprends pourquoi. Toutefois, toute cette histoire de racisme m'a vraiment touchée, avec Fisher Tiger, une figure ambivalente digne des Black Panthers afro-américains, ou Otohime qui serait plus une Martin Luther King si on suit la comparaison. Autant Hody incarnait les dérives extrémistes de tels mouvements, autant ça donnait plus de complexité à Arlong par exemple, et à la haine de certains hommes-poissons. On a un peu perdu, je trouve, cet aspect moralement gris de One Piece. Orochi est 100% méchant. C'est un orphelin de la capitale, il y avait moyen de développer un peu, mais ça n'a pas été fait. Peut-être parce qu'Oda ne veut pas trop s'attarder sur des détails de son récit ? Possible, mais, encore une fois, ça affecte ce dernier. Un autre problème, vis à vis d'Orochi, c'est qu'il est ridicule, comme Spandam. Sauf que pour Spandam, ce n'était pas vraiment un problème : il avait Rob Lucci derrière lui, un très bon antagoniste de One Piece à mon sens. Sans incarner le mal absolu, il était le "poing armé" du GM, l'incarnation de l'agent un peu trop zélé convaincu que le GM = la Justice (et comme le dit très justement Dofla, "le plus fort définit la Justice", une citation anodine de OP en soi mais qui pour moi est très intéressante, surtout si on la place dans le contexte actuel IRL). Là, derrière Orochi, il y a Kaido. Et perso, il ne me fait ni chaud ni froid. Sans doute parce que depuis le début, les persos mettent l'emphase sur sa force légendaire. "La créature la plus puissante du monde", "si c'est en 1 contre 1, Kaido gagnera", je comprends que certains se sentent un peu froissés par ce chapitre 970, vu le teasing autour du perso. C'est surtout, selon moi, qu'il n'y a rien derrière. C'est un alcoolique, d'accord, et il veut mourir, d'accord. J'aimais bien l'idée d'un antagoniste qui veut se suicider, mais pour l'instant c'est très très vague. Et, visiblement, cette envie de mourir n'est pas "innée" mais est apparue progressivement, vu qu'il a l'air de tenir à la vie face à Oden. Kaido est encore moins développé que BM, qui est déjà assez vide à mon sens. Du coup, à part le "style", il n'a pas grand chose pour lui, contrairement à un Barbe Noire, qui, bien qu'il est sans aucun doute le plus faible des Yonkou, est de loin le plus intéressant et charismatique à mon sens, parce que justement, on sait qu'il a de l'ambition, qu'il est prêt à tout pour parvenir à ses fins, et qu'il est au final une version plus sombre, plus adulte aussi peut-être, de Luffy. Là où, justement, Kaido et Big Mom sont de grands enfants, présentés comme des forces de la nature. Ce qui paraît paradoxal, vu qu'ils ont réussi à bâtir de véritables empires. Bref, il y a quelque chose d'assez paradoxal selon moi là-dedans, qui fait que ce sont des antagonistes...Très moyens, au mieux. Surtout que, bien que Dressrosa ait aussi été un arc poussif, on ne peut pas lui enlever que Doflamingo est un grand méchant de One Piece, peut-être plus faible que Kaido et BM mais 100x plus intéressant. Tout ça fait très "simple", en somme, et il faudrait qu'Oda fasse attention à ne pas verser dans le simpliste et le caricatural. Surtout que l'isolement de Wano était un thème intéressant, quand on voit comment certains pays, aujourd'hui, sont de plus en plus refermés sur eux-mêmes, sans aller jusqu'à la Corée du Nord. Dommage qu'on se tape une redite du pays manipulé par un méchant chef d'état, surtout quand on sait qu'on se rapproche de plus en plus de la fin.
  12. Kokuto

    Chainsaw Man [Tatsuki FUJIMOTO]

    J'approuve mon VDD. Je ne connais pas Fire Punch (le précédent manga de l'auteur qui apparemment est une perle) mais j'aime bien Chainsaw Man. C'est absurde tout en restant pertinent à sa façon. Au fond le personnage principal (j'ai plus son nom par contre) est une version "alternative" de tous ces héros de shonen qu'on se tape d'ordinaire. Le truc c'est qu'en vrai je pense qu'un Luffy ou un Natsu (moins Naruto et Ichigo), dans la vie réelle, serait assez insupportable, et c'est ce que Chainsaw Man rend bien avec son propre protagoniste qui est un ahuri obsédé par sa patronne, Makima. J'aime beaucoup d'ailleurs les moments où l'auteur donne l'impression qu'il va approfondir un peu son protagoniste, avant de tout balayer d'un revers de la main. Ce qui, là encore, me fait penser à certains shonen où malgré les évènements qui se succèdent le héros reste plus ou moins le même. Autre point positif de Chainsaw Man, il n'y a pas "d'armure en scénarium" pour citer les JdG, tout le monde peut mourir et l'auteur s'en donne à coeur joie. C'est un procédé qui peut me lasser au bout d'un moment, comme dans GoT, mais ici, dans le domaine de la parodie, ça passe plutôt bien. Et, de plus, l'auteur joue avec ce cliché : le dénommé "Aki", je crois, est un bon cliché du Sasuke-like avec énormément de deathflags sur lui, pourtant il s'en sort toujours. J'aime bien cet aspect ironique, et je le vois bien mourir bêtement à la fin, de manière ridicule. C'est clairement pas un chef d'oeuvre, mais ça a le mérite de faire sourire. Reste le style graphique qui est pas terrible je trouve, mais bon.
  13. Kokuto

    Nanatsu no Taizai chapitre 340

    "Que se passe-t-il ? Que se passe-t-il ? Oh, mais qu'est-ce qui se passe ?" Pour ceux qui auront la référence, c'est un peu mon ressenti non seulement au vu de ce chapitre mais des...Dix, quinze derniers ? Qu'est-ce que Suzuki Nakaba est en train de faire ? Nanatsu no Taizai a pris une direction très...Etrange depuis disons ce qui correspond à la saison 3 de l'anime (qui est dé-gueu-lasse il faut le dire). Les premiers arcs du manga étaient très classiques, clichés diront certains, mais ça se tenait bien, c'était efficace et sympa à lire. Et puis il y a eu un virage à 180 degrés, avec des retournements de situations improbables, des personnages qui changent d'avis comme de chemises, des concepts introduits à la va vite... Ce n'est pas rare, hélas, qu'un shonen se viande sur la fin (Naruto, Bleach, Toriko...), mais là c'est fait d'une manière inédite. Cet arc était il me semble annoncé comme l'arc final de NNT, et ça fait déjà trois fois que Nakaba nous fait croire que ça y est, c'est fini. Le DK a quand même été vaincu une première fois avant de revenir juste après, c'est du jamais vu perso dans un shonen, imaginez qu'après la défaite de Kaguya, dans Naruto, Madara revienne prendre sa revanche...Pour immédiatement être vaincu à son tour ?! Et là c'est pareil, on est censés être dans le dernier arc, il n'y a plus vraiment d'intrigues à résoudre, et pourtant Nakaba nous relance avec quelque chose sorti de NUL PART. Tant qu'à faire il aurait pu utiliser la Déesse suprême, pas une "Mère du Chaos" dont on ne savait rien il y a 20 chapitres. Le comportement de Merlin est erratique aussi, d'abord on nous dit qu'elle est amoureuse de Méliodas, puis en fait non, d'Escanor, puis en fait elle a fait croire à ce dernier qu'elle l'aimait...D'un seul coup elle devient incompréhensible. Et donc, enfin, Cath. Le plot twist était intéressant mais Nakaba, encore une fois, pourquoi avoir éliminé cette menace en un chapitre pour la faire revenir le chapitre suivant ? C'est anti-climatique au possible ! On dirait du remplissage grotesque, du niveau des fillers de Naruto, ou, pire, des derniers films SW. On sent toutefois la volonté de Nakaba d'exploiter Arthur qui est, s'il doit y en avoir un, le dernier élément énigmatique de NNT, mais même ça c'est bancal. Franchement, je pensais qu'il allait clore son manga puis faire un spin off dédié au devenir d'Arthur avec peut-être la Table ronde, Mordred, etc. Du moins c'est ce que j'aurais fais à sa place, car on sent que du côté des Sins, bah...C'est fini, chacun a eu son développement, et certains au contraire stagnent depuis des lustres, y a qu'à voir Ban qui est littéralement un random. Et d'ailleurs, en parlant de randoms...Gilthunder ? Howzer ? Bon, c'était loin d'être les meilleurs personnages, m'enfin quand même, ils méritent qu'on s'intéresse un peu à eux.
  14. Kokuto

    Bleach 20th anniversary project

    Disons que sans Tsukishima => Ichigo ne récupère pas son zanpakuto => Yhwach gagne à la fin. Mais en effet, les Fullbringers ont été grandement sous exploités, et l'arc est bâclé comme pas possible (je pense vraiment qu'il y a eu une pression des éditeurs devant le mécontentement des fans mébon, ce n'est qu'une théorie perso). Pas vraiment d'accord pour les rapports de forces claqués non plus. Rien à redire par contre, hélas, sur le reste des défauts que tu cites...
  15. Kokuto

    One Piece chapitre 970

    Aie aie aie. La mise en scène laisse vraiment à désirer. Là pour le coup Kaido se rapproche plutôt d'Orochi ou même de Spandam, derrière ses troupes à commander de loin et à se faire rétamer par Oden avant d'être sauvé grâce à la vieille sorcière (on sait qui c'est elle du coup ? A part une proche d'Orochi ? Qui était censé être orphelin non ?) Il fait un peu de peine sur le coup. Autant plusieurs fois j'ai trouvé que Big Mom était abusée, autant là c'est Kaido qui paraît être un angelot.
×