Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Kokuto

Members
  • Content Count

    115
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

8 Neutral

About Kokuto

  • Rank
    Pirate

Recent Profile Visitors

744 profile views
  1. Kokuto

    One Piece Chapitre 957

    Oui, et c'était y a plus ou moins 30 chapitres, soit, dans la logique d'un shonen, une éternité. D'ici 30 autres chapitres, Luffy sera capable de sortir une bien meilleure prestation contre lui, et dans 60 chapitres environ il aura plus ou moins le niveau d'un Yonkou. Déjà faut voir le niveau qu'il a actuellement, avec son power-up du Ryuo. Faut pas oublier non plus qu'on est dans la dernière phase du manga et que tout va s'enchaîner très vite, les rapports de force vont se tordre complètement. Jveux dire, le Luffy qui se fait OS par Kaidou est normalement au top de sa forme, après ses 2 années d'entraînement, pourtant va bien falloir qu'il parvienne à vaincre Kaido dans un temps record, et pour ça Oda n'a pas le choix : il va nous sortir des turbo powers-ups, un peu de collaboration entre les persos et enfin un peu appuyer sur la crédulité consentie du lecteur ("allez, fais un effort, oublie que ça n'a aucun sens et plonge toi dans l'histoire"). Comme One Piece est plutôt bien écrit, contrairement au dernier arc de Bleach, ça devrait passer, mais ça risque quand même d'être un peu brutal. C'est d'ailleurs un des trucs qui m'inquiètent avec la fin de One Piece, la surenchère de puissance et la progression des héros.
  2. Kokuto

    One Piece Chapitre 952

    Rah que cet arc est long à se mettre en place, c'est interminable. Dire que tout tourne autour des neuf fourreaux aussi, des personnages qui brillent par leur manque de charisme et de personnalité...One Piece est vraiment meh en ce moment je trouve.
  3. Kokuto

    One Piece Chapitre 951

    Kaido et Big Mom m'ont pas parus particulièrement intelligents. La seconde en est quand même à faire des caprices pour avoir de quoi manger, et le premier ne m'a pas vraiment fait bonne impression avec son côté alcoolique, sans côté qu'il est apparemment très prévisible (cf le plan de Law qui se basait sur la réaction de Kaido après la destruction de l'usine des Smiles). A la rigueur, ils sont "normaux", mais clairement pas intelligents. Teach est quelqu'un d'intelligent, par contre, par exemple, Doflamingo et Law aussi.
  4. Kokuto

    Hunter x Hunter Chapitre 390

    Bon, je poste rarement, étant un "forumeur de l'ombre" si je puis dire, mais comme vous m'avez donné un faux espoir (à quand la suite sacrebleu 😞) je vais ajouter mon grain de sel. Tout d'abord je profite de ce passage rapide pour dire que je suis très souvent d'accord avec les interventions de Jersey-louis, que ce soit sur la nullité de la fin de Nanatsu no Taizai ou la gestion plus que maladroite des rapports de forces Big Mom/Queen, et cetera et cetera. Et, une fois de plus, je le plussoie sur sa vision du shonen/seinen (et sur le MCU aussi 😀) Hunter x Hunter est un manga atypique par bien des aspects. Je ne trouve pas la comparaison avec One Piece très pertinente, car ils sont trop différents. Il se rapproche bien plus, effectivement, de Jojo, et Togashi a déjà dit qu'Araki était une grande source d'inspiration pour lui, là où Oda est plutôt un admirateur de Toriyama (Togashi aussi hein sans doute, mais OP se rapproche bien plus de Dragon Ball que de Jojo). Je ne crois pas à une "évolution" (je n'aime pas le terme) de shonen vers seinen pour Hunter x Hunter, car dès le début on a droit à des personnages qui sortent du moule habituel : Hisoka, par exemple, qui dès l'Examen Hunter aimait se toucher en pensant à Gon, ou Kirua, issu d'une famille d'assassins, et qui a droit à certains moments assez trash (quand il arrache le coeur de Johness, notamment, c'est atténué dans l'anime, mais le voir prendre un plaisir tordu à lui montrer son coeur dans le manga m'a fait frissonner). De tout temps, HxH a eu droit à un traitement particulier, qui le distingue des autres shonen selon moi. Deux exemples particuliers, que je vais développer ici, me viennent en tête : la Brigade Fantôme/Kurapika et Meruem/Netero. D'ailleurs, Kurapika peut être comparé à un autre personnage, Sasuke, ainsi que leur thématique de la vengeance vis à vis de quelqu'un/quelque chose (la Brigade/Itachi). On pourrait aussi parler de leurs yeux rouges, étrange coïncidence étant donné que Naruto a été publié après HxH, et que Sasuke est un personnage issu de la pression des éditeurs sur Kishimoto et donc fait à la va vite, mais bon, ce n'est sans doute qu'une coïncidence...^^ Enfin je digresse, mais on voit ici deux façons différentes de traiter le même thème, celui de la vengeance, un classique dans les shonens (et aussi les seinens, d'ailleurs - coucou Berserk - pourtant à ma connaissance personne n'a qualifié Naruto de "shonen-seinen"). On ne voit pas souvent les membres de l'Akatsuki interagir entre eux, hormis en binômes, alors qu'à l'inverse on voit quasiment tout le temps la Brigade ensemble, que ce soit pour massacrer des mafieux ou boire un verre en terrasse, de façon presque banale. Ils ont chacun des relations clairement établies, des caractères différents, on sait par exemple que Feitan et Phinks s'apprécient particulièrement, alors que Nobunaga a plus de mal avec eux et, à l'inverse, est le bro d'Uvoguine. Tous, cependant, ont pour point commun une véritable affection pour la Troupe en elle-même, et leur leader, le très charismatique Chrollo. La première différence, selon moi, entre l'Akatsuki/Itachi et la Brigade est que là où dans le premier cas Sasuke est manipulé (c'est Itachi qui lui demande de venir le voir), dans le second c'est l'Araignée qui est attaquée par Kurapika, et qui tout au long de l'arc, est dans la réaction, plus que dans l'action. Le traitement de Kurapika est aussi, à mon sens, bien plus fin que celui de Sasuke. Là où ce dernier devient au fil du manga un être uniquement habité par la haine, jusqu'à en devenir comique, Kurapika n'est pas aussi caricatural. Il se montre aussi calme et doux avec Léorio, Kirua et Gon qu'impitoyable et cruel avec Uvoguine. A l'inverse, Sasuke devient, plus qu'un personnage ivre de vengeance, un sale con, qui devient plus agaçant qu'autre chose. A l'inverse, c'est précisément parce qu'on s'attache plus facilement - selon moi - à Kurapika, plus doux, plus mesuré, que l'on est d'autant plus choqué de le voir torturer Uvoguine, et le tuer, le visage couvert de son sang, pour ensuite l'enterrer (c'est un détail, mais un détail important : combien de shonen montrent une scène où un personnage décédé se fait enterrer par son meurtrier, les yeux ouverts qui plus est ? Le calme de Kurapika se change en froideur meurtrière). Et, en contraste avec le comportement de Kurapika, on a la réaction de la Brigade : Nobunaga pleure, Chrollo pleure, et, pour honorer sa mémoire, ils organisent un "requiem" meurtrier à base de massacre de mafieux. La fraternité de la Brigade dégage une chaleur qui s'oppose à la froideur de Kurapika, et inverse les rôles : on se met à éprouver une forme de compassion pour des assassins sans foi ni loi, amoraux. Ce que je veux dire, c'est que je ne pense pas que les qualificatifs seinen et shonen changent les thématiques abordées, mais plutôt la manière dont on les aborde, la FORME plutôt que le FOND. Je crois que Togashi a une espèce de fascination pour les contradictions inhérentes à l'homme, et cherche à faire réfléchir son lectorat sur ces dernières. Comment aborder des questions aussi complexes que, par exemple, le meurtre ? Qu'est-ce qui peut pousser des gens à en tuer d'autres, sans remords ? HxH aborde ces questions, profondes, avec un axe shonen, qui passe notamment par le personnage de Gon, symbole de l'innocence. Ainsi, quand il demande directement à Chrollo pourquoi il tue, ou à Nobunaga comment il peut ne ressentir aucune compassion pour ses victimes, Togashi nous pousse à nous poser les mêmes questions, à travers les yeux de Gon. Et ce, tout en n'apportant aucune réponse ! Parce que l'être humain est ainsi : fondamentalement paradoxal. Un autre exemple, plus tardif, est l'arc des fourmis-chimères, avec Meruem, le Roi, peut-être un de mes personnages préférés. Cet arc a souvent divisé, pour plusieurs raisons : sa longueur, déjà, le dessin, souvent médiocre il faut l'avouer (merci l'anime), mais aussi son côté "trop" shonen, pour certains, prétextant qu'il s'agit de l'arc avec le plus d'action (ce qui est vrai). Pour autant, peut-on si facilement le catégoriser shonen ou seinen ? Le début de l'arc paraît simple : d'un côté les Hunters, les gentils, contre les Chimera Ants, les méchants. Pitou est un monstre dénué d'humanité, qui massacre Kaito, et le roi est encore plus monstrueux. Et puis, peu à peu, les contradictions chères à Togashi s'invitent dans l'arc. Le roi s'interroge sur qui il est, Komugi entre en jeu, Gon sombre dans les ténèbres...Jusqu'à arriver au final : Meruem contre Netero. L'un des rares combats "classiques" de HxH, dans le sens où ça bouge partout, il y a des explosions, et ça se bastonne sévère. A cela s'ajoute le stéréotype du vieux hyper puissant des shonens (Yamamoto, Makarov, Barbe Blanche...La liste est longue) : Isaac Netero. Il conclut même le combat en envoyant un vrai Kaméhaméha d'énergie sur Meruem, quelque chose d'encore plus rare dans HxH ! Et pourtant, Meruem n'en sort qu'avec de légères égratignures. Et là, plot twist : Netero lui rit au nez, se moque ouvertement de lui, et lui nucléarise la gueule à coup de bombe atomique cachée dans le torse. Beaucoup de gens autour de moi se sont plaints de cette scène, mais personnellement, je la trouve magnifique, et symptomatique de Togashi et HxH. Il ne faut pas oublier que le Roi, Meruem, est un enfant, comme Gon. Il y a d'ailleurs beaucoup de parallèles entre les deux. Meruem découvre le monde, et notamment ses contradictions, qu'il énonce lui aussi à Netero au début de leur combat (permettant de les expliciter même aux plus jeunes lecteurs, encore une fois, la forme est peut-être simplifiée mais le fond reste solide). Est-ce que Netero essaye d'y répondre ? Non, il se contente de l'attaquer, très loin du talk no jutsu de Naruto. Parce qu'il n'existe aucune réponse universelle. Tout nous porte à croire que Meruem est l'être ultime, un très grand danger pour l'humanité toute entière, pour une raison simple : lui-même en est convaincu. Gon et Kirua le sont aussi. Mais, en vérité, tout ces personnages ne voient les choses que sous un certain angle, le leur. C'est pourquoi Netero se moque de lui. Netero, d'ailleurs, est à la fois une incarnation de la sagesse et de l'excentricité, du haut de ses 120 ans, preuve qu'il n'y a pas d'âge pour être constitué de contradictions et paradoxes. Et, en se moquant de Meruem, il se moque aussi de nous, lecteurs ! Car, en se confinant nous-mêmes dans les codes du shonen, on ne s'attendait pas à une telle conclusion. Un combat se doit d'être en 1v1 loyal, tout propre, avec des personnages bien adaptés (coucou Bleach avec ses Nnoitra/Kenpachi et Szayel/Mayuri). En s'entêtant à voir l'oeuvre par le trou de la serrure, on en oublie de considérer que le monde d'HxH est moderne. Netero a beau être l'homme le plus fort du monde (ou dans le top 5 je pense), la technologie l'a depuis longtemps dépassé. De même pour Meruem, la forme de vie ultime pourtant : il est vaincu par la "malice" des hommes. C'est là un point divergent, d'ailleurs, avec Jojo. Araki est un fervent défenseur de l'humanité, grand admirateur de l'homme, et c'est donc grâce à son intelligence, à sa "ruse" que Joseph bat Kars, une autre forme de vie ultime. Je pense que Togashi a une vision plus sombre de l'homme : ce n'est pas une "ruse" qui vient à bout de Meruem, mais une arme de destruction massive, et pourtant très répandue nous dit-il après, une "bombinette" (qui nous rappelle que les bombes d'Hiroshima et Nagasaki ne sont rien en comparaison de ce qui se fait aujourd'hui). Ainsi, en reprenant tout les codes du shonen, puis en les déjouant, Togashi nous fait du Togashi, du Hunter x Hunter : c'est personnellement ce que j'adore dans ce manga, et ce qui en fait l'un de mes préférés, il est imprévisible. Est-ce que cela en fait un seinen pour autant ? Je ne pense pas, car sa base, ses fondations sont celles d'un shonen. De temps en temps, il s'en écarte, afin de créer ses contradictions, mais jamais il ne s'en écarte complètement. On pourrait, à la limite, qualifier Hunter x Hunter de manga hybride, à mi-chemin entre deux cases, mais je le rapprocherai malgré tout plutôt du shonen.
  5. Kokuto

    Nanatsu no Taizai : Seven Day

    Aucun intérêt, honnêtement. Comme tu l'as dis, on connaît déjà suffisamment l'histoire, et le bonus est...Superflu. Surtout que le style graphique appuie le côté loli de leur romance, ce qui est assez malaisant à voir.
  6. Kokuto

    Tower of God : Chapitre 332

    Suis-je le seul à ne pas comprendre pourquoi tout d'un coup le FUG aide Baam ? J'avais compris qu'ils sont alliés de circonstance, et c'est normal, mais là Karaka qui s'interpose et dit "We win if you escape", je trouve ça vraiment abusé...J'ai peur qu'on ne switch d'ennemi trop rapidement, du FUG à l'empire de Jahad. Il reste plus grand chose des terroristes inquiétants début S2 : Jinsung, qui rappelons le se servait quand même des potes de Baam comme otages, est devenu un gentil mentor attentionné, Yu Han Sung l'un des plus vicieux manipulateurs du manga a l'air complètement dépassé par les évènements et Karaka, qui était juste là la seule "menace" (en enchaînant les échecs...) défend Baam. Je comprends plus.
  7. Kokuto

    Tower of God : Chapitre 329

    Et bien je trouve que c'est n'importe quoi. Ca n'a plus aucun sens. On pourrait aussi bien skip tous les autres étages de la Tour, vu qu'il peut exploser n'importe qui. A ce stade là, autant faire venir Jahad ou les chefs de famille directement dans l'arc suivant.
  8. Kokuto

    Hunter X Hunter Chapitre 389

    C'est vraiment trop bien. Un peu une overdose de textes, c'est vrai (y a eu un peu trop de chapitres explicatifs alors que les années précédentes y en avait au moins quelques uns plus musclés), mais j'adore cette ambiance, l'originalité des pouvoirs de Nen, les conditions, les manipulations entre les princes et les gardes. Tout peut arriver à n'importe quel moment. Rien n'est prévisible. Et ça, c'est génial. Une expérience unique dans le milieu du shonen (là je crois que même dans Jojo y a pas d'équivalent, et pourtant bon sang que c'est bon Jojo). J'attends chaque semaine avec impatience. L'attente va être longue.
  9. Kokuto

    Chapitre 94

    C'est bien le problème. Ce ressort scénaristique est drôle et original, mais a vite tendance à s'essouffler. OPM est un manga qui est "chouette", mais qui manque de potentiel à mon avis, car on en a vite fait le tour. Saitama, contrairement à tout héros shonen, n'a pas vocation à évoluer. Mais si le héros n'évolue pas...Les personnages secondaires autour de lui le peuvent, certes, c'est sans doute sur eux que va se jouer l'avenir scénaristique du manga (King, Fubuki, Genos). M'enfin, j'ai peur que la formule commence à s'essouffler et à lasser.
  10. C'est triste un peu, je trouve. Même si c'est logique et attendu. Peut-être que l'époque où on explorait de nouvelles îles et on découvrait de nouveaux personnages charismatiques et importants est révolue, et qu'aujourd'hui on va se concentrer sur ce qui reste. J'ai vraiment l'impression qu'Oda a donné un coup d'accélérateur à One Piece, et je pense que le second Ponéglyphe rouge sera sur Wano et pas sur une autre île de Kaidou. Il n'y aura plus qu'à aller sur Erbaf, et hop la bataille finale. La vraie question que je me pose, c'est si elle se passera avant ou après Rough Tell. Plus ça va plus je me dis que trouver le One Piece ne sera plus synonyme de "fin" du manga, et qu'on aura encore quelque chose après. C'est à la fois inquiétant et excitant de se dire que Rough Tell n'est peut-être pas aussi loin qu'on le pense, et qu'on va finir par la voir, cette île qu'on nous tease depuis des dizaines d'années.
  11. Kokuto

    Tower of God : Chapitre 308

    Omg, serait-ce de la hype que je ressens ? Après avoir ressenti un profond ennui en lisant les 10, 20, 30 derniers chapitres, celui-là fait revivre en moi une petite flamme d'espoir concernant ToG. Une guerre entre les familles ? L'idée est assez simple mais je n'y avais pas pensé, et ça me hype à mort. Zahard ne rigole pas. Ca y est, je pense qu'on en arrive à un tournant : l'ennemi de Baam et ses alliés ne sera plus que Karaka et sa faction du F.U.G mais bien les grandes familles, ou au moins celles fidèles à Zahard. Ca promet. On notera quand même à quel point l'intrigue concernant Batis et Yu Han Sung a été expédiée en 2 3 mouvements. Ca sent le rush de SIU qui a dû se dire que cette intrigue n'était pas très intéressante et il a bien raison punaise.
  12. Kokuto

    Tower of God : Chapitre 307

    C'est carrément l'inverse perso. Depuis qu'on sait que Baam est un banal héros de shonen descendant de personnages illustres, bof bof...Y a que son éventuelle rivalité avec Wangnan qui pourrait m'intéresser, vu que Baam doit devenir un "tueur de roi" et Wangan est le "prince".
  13. Kokuto

    Tower of God : Chapitre 307

    N'oublions pas que les autres Khun n'étaient pas des High Rankers quand ils sont entrés dans la salle des Data, mais des Regulars. Baam Top 1000 ? Ca n'a aucun sens. Karaka est dans le top 2000/3000 si j'ai bien compris, ça voudrait donc dire qu'il est plus fort que lui en 1v1 ? Complètement improbable. Ca reste un shonen, y a une courbe de progression logique du protagoniste, Baam a quand même bien galéré à battre Hoaqin et Kaiser qui sont le top des D Rank. Donc top 1000 laissez moi rire, pour moi il a quoi, le niveau d'un Régulier rang B/A AU MIEUX. EDIT : Après vérification, il y a, d'après le Wiki, 1000 High Rankers. Donc Baam top 1000 ça veut dire qu'il surclasse n'importe quel Ranker. Donc Karaka, de loin, comme je l'avais dis. Et, soit dit en passant, Poken, le SUBORDONNE de Karaka qui a donné une PETITE PARTIE de son pouvoir à Reflejo, ce qui a suffi à lui donner un pouvoir équivalent à celui d'un régulier de Rang B. Oui Reflejo ça fait déjà longtemps et Baam est plus fort, mais quand même. Et top 10 ça voudrait dire qu'il est plus fort que son professeur, Ha Jinsung. Aucun sens. Ne parlons même pas du fait que s'il était aussi fort, il pourrait juste détruire n'importe quel membre du F.U.G comme il le souhaiterait, le chef du F.U.G, Luslec, étant lui-même..Numéro 15 du classement.
  14. Kokuto

    One Piece Chapitre 907

    Je suis le seul à qui le trône creux rappelle le fameux siège de la Table ronde sur lequel aucun chevalier ne peut s'asseoir, à l'exception de celui qui devra rapporter le Graal ?
  15. Kokuto

    Dragon Ball Super

    Le problème c'est qu'avec ta logique, Goku SSJ1, SSJ2, et SSJ3 c'est combien ?
×