Jump to content


Mahoumaru

Members
  • Content Count

    1307
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    31

Mahoumaru last won the day on November 21

Mahoumaru had the most liked content!

Community Reputation

917 Excellent

7 Followers

About Mahoumaru

Recent Profile Visitors

4338 profile views
  1. Ce n'est pas que je déteste l'humour, c'est juste que ça ne m'avait pas vraiment fait trop rire. Pour autant, je trouve que l'idée derrière le manga est très originale et intéressante. Raison pour laquelle j'étais curieux de savoir comment ça évolue. Je viens de rattraper mon retard, et j'ai bien apprécié ma lecture. Au fait, il me semble que tu peux créer un sujet dédié dans la section shonen ou shonen jump de mangapolis (je sais pas trop lequel convient)! Il y a récemment eu une création d'ailleurs pour le manga Sakamoto days qui vient à peine de débuter.
  2. J'avais commencé à le lire sur mangaplus, mais l'humour n'avait pas vraiment marché sur moi, je dois dire. A un moment donné, j'ai arrêté de le lire, puis plus tard, quand j'ai voulu retenter le coup, j'ai vu que les chapitres intermédiaires n'étaient déjà plus dispo. Avec son arrivée sur Scantrad, je vais essayer de continuer ma lecture, vu que je suis quand même assez curieux.
  3. La traduction officielle est sortie sur Mangaplus: https://mangaplus.shueisha.co.jp/viewer/1007922 Et le moins qu'on puisse dire, c'est que la fin est vraiment, mais vraiment surprenante!!! Un retour d'Orochi, peut-être? Je ne vois pas qui d'autre pourrait être ce fameux "lord"! Sanji va très probablement s'arrêter au second étage, et laisser Luffy et Jimbei continuer seuls. Pour le poneglyphe, ils ont opté pour une traduction qui dit que ce n'est pas une pierre rouge: Le prochain chapitre nous dira si c'était le bon choix.
  4. Ce qui est bizarre, c'est que tout le monde n'a pas cessé de dire que Endeavor avait forcé la mère de Shoto à l'épouser pour accomplir son plan ! Je m'étais toujours demandé comment il avait fait ça, la menace ayant été l'explication que j'avais trouvé la plus logique. Mais avec les derniers chapitres, on apprend d'Endeavor que celle-ci était en réalité partante, et d'accord pour le plan, et que c'est même elle qui a eu l'idée d'avoir plus d'un enfant, afin qu'ils puissent se soutenir (elle était peut être fille unique, ou une orpheline, et ne voulait pas que ses enfants se sentent seuls ?). Du coup, je me demande ce qui l'a réellement rendue "malade", et remontée contre son mari ! Peut être était ce le choc de la mort de Touya ? Peut être qu'elle en a voulu à Endeavor de ne pas été capable de sauver Touya ?
  5. Malheureusement manqué la notation du légendaire groupe des Mugiwara!! Faudra d'ailleurs que je pense à changer mon profil pour virer les faux mugiwara de ma photo de profil! 😅 Groupe 12 – Le Zoo (Mr13, Miss Friday, Sodom, Gomorrhe) Mr.13 Note : 12.00 % Références prioritaires : Vivi Nefertari (11%), Mr.9 (9,55%), Miss Goldenweek (19,03%), Mr.3 (23,78%), Sanji (25,15%) Légèrement plus fort que la princesse, mais pas de trop non plus! Miss Friday Note : 1.1 % Références prioritaires : Vivi Nefertari (11%), Mr.9 (9,55%), Miss Goldenweek (19,03%), Mr.3 (23,78%), Sanji (25,15%) Même avis que mon voisin du dessus! Un petit 0.1 vu que ce rapace là a l'air un peu plus intelligent que la normale. Sodom Note : 19.00 % Références prioritaires : Kashi (30,63%), Juge Baskerville (23,07%) Gomorrhe Note : 19.00 % Références prioritaires : Kashi (30,63%), Juge Baskerville (23,07%) Vu la note du duo, je vais aussi les placer en dessous de 20% et m'aligner sur la note de 19%.
  6. @Alexandrelepetit, Je sais que tu ne vas probablement pas répondre, et franchement, ce n'est pas très important. Et c'est bien là le problème et la raison pour laquelle tu restes incapable de comprendre l'analogie que j'ai faite entre Sanji vs Kalifa et Usopp vs Jabura! Dans la VO, lorsqu'il répond à Nami à propos de l'éducation qu'il a reçu, il utilise le verbe 叩き込む (tatakikomu) qui est un peu difficile à retranscrire totalement fidèlement, mais qui signifie en soit que cette idée a été implantée, enfoncée dans sa tête. Raison pour laquelle j'ai parlé de "lavage de cerveau" dans mon précédent poste. C'est construit directement dans son subconscient. L'idée fait partie de lui au plus profond de son être. A cause de la difficulté de retranscription, et parce que je n'étais pas totalement sûr, je n'ai pas insisté là dessus, mais j'ai fait une petite recherche et je suis tombé sur une réponse de Odacchi en lien avec ça dans le SBS du tome 50: 😧 Voici ma question: à la p. 80 du volume 42, Sanji dit: «J'ai été élevé pour ne jamais donner de coups de pied à une femme.» Cela aurait-il été une leçon de Zeff le chef? Cela voudrait-il dire que Zeff est également très doux envers les femmes? Dîtes-moi. depuis Ariga-san SBS Vol 50 11 O: Oups, celui-ci vient de la même personne que le dernier. C’est une bonne question, alors je vais y répondre. Quand j'ai dessiné Sanji contre Kalifa (Chapitre 403), certaines personnes ont loué la position de Sanji, et certaines personnes se sont senties désolées pour lui. La vérité est que je ne voulais pas vraiment écrire ces lignes. Sanji n'a pas de «politique» de ne pas donner de coups de pied aux femmes; la bonne interprétation est qu’il "ne peut pas" leur donner de coups de pied. C'est un homme très fier. Je pense qu'il était vraiment frustré à cela. Je pense que Nami a reconnu cela et a choisi de le féliciter pour une fois. C’est une scène qui, j’espère, trouvera un écho auprès des lecteurs masculins, mais chacun est libre de la prendre comme il le souhaite. De plus, Zeff n'est qu'un homme parmi les hommes. (J'ai la version originale de ce SBS, donc s'il y a un mot sur lequel tu n'es pas sûr, je peux poster le texte original. Ici, j'ai juste attrapé la traduction anglaise, l'ai passée sur google tran., et ait corrigé deux trois petites chose pour mieux correspondre au texte original.) Sanji n'a pas juste décidé de ne pas combattre les femmes, il en est simplement incapable, parce que c'est implanté en lui. Et comme Oda le dit lui-même, Sanji était terriblement frustré par son incapacité à vaincre Kalifa (ce qui indique qu'il voulait vraiment la battre, mais n'a simplement pas été capable de le faire). Il faut bien faire la différence ici entre "avoir une politique de ne pas frapper les femmes" et "être incapable de le faire", car le premier cas est une décision consciente et délibérée, tandis que la seconde touche aux capacités même de la personne concernée! Lorsque Sanji perd contre Kalifa, il perd à cause de son incapacité à la frapper, et non parce qu'il ne voulait pas la battre! D'où l'analogie avec Usopp vs Jabura! Usopp voulait vaincre Jabura, mais en était physiquement incapable d'accomplir cet objectif. Et tous les deux s'excusent de leurs échecs; celui du premier étant rattrapé par Nami, et celui du second étant rattrapé par le premier, Sanji! C'est pour cette raison que les propos de Sanji sont si importants lorsqu'il inspire et encourage Usopp à trouver ce qu'il peut faire pour aider l'équipage: Tout le monde a des choses qu'ils peuvent faire, et d'autres qu'ils ne peuvent pas. Ce que tu ne peux pas faire, moi je vais le faire, ce que je ne peux pas faire, à toi de t'en occuper!!! Sanji à Usopp, Chapitre 414: Sanji vs Jabura Et c'est quelque chose que tu ne prends pas en compte quand tu dis que la faiblesse de Sanji est la plus handicapante pour l'équipage (note bien que je ne remets pas en cause ta vision de la chose; mais vu que tu as posté ton opinion sur un forum publique, j'estime qu'il est normal que tu reçoives des réponses qui confrontent ta vision des choses. Nous avons tous eu et avons tous des opinions peu populaires, et le nombre de débats qui n'ont pas mené à un accord mutuel sur le forum One Piece est légendaire; donc ne le prend pas contre toi). Ce qu'il ne peut pas faire, quelqu'un d'autre (Zoro, peut-être? Vu que ça ne lui fait rien de taper sur une femme) doit être capable de le faire (personnellement, je préfèrerais que Robin et Nami deviennent assez fortes et puissantes pour gérer ces situations-là, mais bon... Oda est bizarre avec elles, alors que Robin et son FdD ont un potentiel monstrueux!), tandis que Sanji ira s'occuper d'autre chose ou de quelqu'un d'autre (ce ne sont pas les ennemis et les choses à faire qui manquent)! Donc que Sanji soit incapable d'affronter et de vaincre une femme ennemie n'est pas en soit un réel problème, tant qu'il peut être utile ailleurs (et à moins qu'ils ne se retrouvent face à un équipage exclusivement féminin, il y aura toujours des gars sur qui taper)! Franchement, le rapport femme/homme est extrêmement bas dans le monde de la piraterie, et même de la marine, surtout quand on parle des personnages puissants! Sanji aura toujours quelqu'un sur qui taper, ou quelque chose à faire pour sauver le groupe! Il peut très bien laisser à Zoro l'exclusivité des personnages féminins ennemis (quand il s'agit de taper dessus, uniquement, bien sûr). La clé étant Tout le monde a des choses qu'ils peuvent faire, et d'autres qu'ils ne peuvent pas! C'est le cas de chaque membre de l'équipage, et c'est pour ça qu'ils forment justement un équipage, pour se soutenir et s'entraider! Le problème, c'est que ce sont les rêves qui sont plus importants que la vie des personnages! En tout cas, dans le monde de One Piece! La fixation sur l'honneur vient surtout de Zoro! Et pour lui, même son rêve prévaut sur son honneur (relit le chapitre où il implore Mihawk! Il lui déclare que c'est dans le but de le battre un jour, et c'est surtout ce qui impressionne Mihawk! La détermination de Zoro à devenir plus fort, quelqu'en soit le prix)! Ca, je trouve ça très bizarre, parce que ça nullifie ce que ça signifie d'être le capitaine! Il faut noter que ce n'est pas à Zoro ou Sanji de protéger l'équipage, mais bien à Luffy! Ce rôle lui incombe en premier lieu! Zoro, Sanji et tous les autres ne font que l'assister dans le maintien de l'équipage. D'ailleurs, à Enies Lobby, la survie de Robin ne dépendait pas de la récupération des clés, mais bien de Luffy! C'est Luffy qui devait rattraper Lucci, le vaincre pour l'empêcher d'emmener Robin au-delà de la porte, et ramener Robin saine et sauve! C'est Luffy qui avait la mission de sauvetage, c'est Luffy qui, en tant que capitaine et élément le plus puissant, devait protéger Robin! En effet, nous sommes au chapitre 400, l'équipage vient tout juste d'infiltrer en grande pompe (ou en grand train? 😅) la tour où Robin et Franky étaient retenus prisonniers. Le gros lascar du CP9, Fukurou, leur apparaît alors et leur déclare que Robin ne se trouve plus dans la salle où elle était détenue, mais que Lucci est en train de l'emmener à la porte de la justice. C'est après ça qu'il leur montre sa clé et leur dit qu'à moins de défaire le CP9 pour récupérer leurs clés, la dureté des menottes en granit marin fera que même si ils récupèrent Robin, elle restera éternellement menottée. Après ça, il explique les règles du jeu, et s'échappe par les airs. Là-dessus, Luffy veut immédiatement partir à la poursuite de Lucci pour se le faire, mais Zoro le retient. Sanji prend alors la parole pour exposer le plan et déclare que laisser Luffy aller en avant devrait être suffisant, chargeant son capitaine d'éclater Lucci (et donc récupérer Robin). Puis, il dit que le reste des mugi resteront pour récupérer les clés qui permettront de libérer Robin de ses menottes. La survie de Robin ne dépendait initialement pas de la récupération des clés, mais bien de Luffy! Dans le chapitre 414, Sanji attire l'attention de Usopp et Nami sur le fait que les portes sont en train de s'ouvrir. Là-dessus, Nami se demande si Luffy n'est pas arrivé en retard (elle n'envisage pas sa défaite, et vu que Fukurou a refusé de dévoiler la voie qu'il fallait prendre pour rejoindre Lucci et Robin, je pense que c'était une bonne supposition). Sauf que, la scène coupe pour montrer le fait que Luffy est retenu par Lucci et ne peut donc plus aller vers Robin. En fait, si Usopp n'était pas monté au sommet de la tour pour empêcher quiconque de traverser le pont, gagnant ainsi du temps pour que Franky achève la mission de Luffy (toujours retenu par Lucci), Robin aurait été perdue, et la récupération des clés n'auraient servi à rien. Notez que je ne dis pas que Luffy a échoué dans sa mission! Il a simplement été obligé de reléguer une partie de sa mission à Franky, Lucci s'étant avéré impossible à battre avant le temps imparti pour empêcher Robin de passer de l'autre côté! Pour autant, je pense personnellement que Luffy est un excellent capitaine qui sait déléguer quand il en a besoin, qui respecte les forces et les faiblesses de chacun de ses nakama et leur fait extrêmement confiance (confiance qu'ils lui rendent bien). P.S.: En relisant Enies Lobby, je me rends compte qu'ils n'avaient même pas besoin de se séparer! Ils auraient tous pu aller avec Luffy, l'aider à éclater Lucci vite fait, bien fait (au moins le combo Luffy-Zoro-Sanji! a eux 3, ils auraient clairement victimisé Lucci), puis revenir éliminer le reste des CP9 jusqu'à récupérer la bonne clé! (Bon, il y avait le risque que ceux-ci s'échappent avec la clé, ce qui aurait laissé Robin avec ses menottes à vie) Mais bon, le déroulement d'Enies Lobby était vraiment un choix purement scénaristique (et merci Oda d'avoir choisi cette voie-là! C'était épique!) --------------------------------------------------------------- Pour en revenir au chapitre actuel, quelqu'un aurait une idée de la carte d'Onigashima? Il me semble que le château de Kaido se trouve au sommet du crâne, mais il y a plusieurs pièces (deux en réalité) que je n'arrive pas à bien situer par rapport aux différents étages: la Salle de Concert (Intérieur du Crâne) où Zoro et les autres se trouvent, et le Couloir Central (Tour de l'hémisphère droit?) où se trouvaient Yamato et maintenant Franky!
  7. @Alexandrelepetit, Et je n'affirme aucunement le contraire! Ses attaques sont inefficaces car il refuse de les utiliser sur Khalifa. C'est ce que j'ai écrit, donc non, je ne raconte pas n'importe quoi! C'est toi qui ne prends pas le temps de lire et de comprendre ce que tu lis (je m'excuse pour l'accusation. Ce sera le seul passage véhément et accusateur de ma réponse). Ensuite, dans mon message, je n'excuse pas son comportement car je ne pense pas qu'on ait besoin de l'excuser pour avoir retenu ses coups face à Khalifa et c'est bien pour cela que je conclue avec: Sanji lui avait le choix et avait en ligne de mire d'autres méthodes qui lui permettraient de ne renoncer ni à Robin, ni à l'un de ses principes. Il aurait été complètement illogique pour lui d'abandonner immédiatement ses principes, au lieu de chercher une autre solution. Je vois aussi que tu ressors ce "il a laissé Khalifa gagner" et "il ne se défend pas"! Je ne sais pas si tu as relu le combat récemment, mais ce sont de fausses affirmations! Le principe de Sanji, c'est de ne pas frapper une femme, et non de ne pas se protéger! Face à Khalifa, il se protège très bien! On les voit même échanger plusieurs coups de pied à la Vergo! Donc, non, Sanji ne se défend pas contre une femme est une fantaisie. Ensuite, tu sembles reprocher à Sanji de ne pas avoir porter le moindre coup à Khalifa et d'avoir à la place chercher à lui faire entendre raison. Pour le coup, je ne peux rien y faire si c'est là une valeur que tu méprises. Personnellement, ce n'est pas mon cas. Mais là où je ne peux pas être conciliant, c'est sur le fait que tu affirmes que Sanji a fait un choix entre abandonner Robin et battre Khalifa! Comme tu le dis, Sanji a effectivement chercher à proposer une alternative à son adversaire, que celle-ci n'a pas accepté (son but étant de tuer Sanji qu'elle sait être plus forte). Mais le fait est que Sanji n'a pas eu le temps de réagir au refus de son adversaire! Et c'est pour cela que j'insiste pour que l'on se mette d'accord sur le fait que Sanji n'a pas laissé Khalifa le battre en encaissant sans broncher ses attaques, il a purement et simplement perdu le combat en sous-estimant son adversaire et en se faisant surprendre par une capacité inconnue de l'ennemie! Chose qui est arrivée plus d'une fois à Luffy lui-même! Lorsque le combat comence, on voit Khalifa qui essaie de se jouer de Sanji pour qu'il perde du temps. Mais le cuistot réalise très vite la supercherie et recentre son attention sur la clé. A partir de ce moment-là, le combat avait en réalité déjà commencé, et ce sans même qu'ils aient échangé le moindre coup. Sanji avait déjà commencé à chercher un moyen de récupérer la clé sans avoir à frapper Khalifa. Alors, certes, Khalifa est une espionne surentraînée, experte de l'art de la tromperie et de l'assassinat. Ce n'est pas un enfant de cœur. De surcroît, elle menace l'équipage et Robin. Tout cela, Sanji l'énonce et le prend immédiatement en compte lorsque la scène du thé prend fin. Lorsque Khalifa lui propose de lui faire une fouille au corps, il baisse sa garde du fait de sa perversion (pas d'excuse) et lorsqu'il se fait frapper, il déclare lui-même qu'il est stupide pour s'être fait avoir. C'est seulement après ça que Sanji essaie l'approche qui consiste à lui démontrer sa supériorité pour qu'elle abandonne le combat. Et cela ne prend que deux attaques! Par deux fois seulement, Sanji retient ses attaques, et c'est lors de la dernière qu'il lui crie sa stratégie (le fait qu'elle devrait abandonner vu qu'il est clairement le plus fort), et on peut voir qu'à ce point, il est en colère et que ça ne l'amuse plus: En fait, après cette deuxième attaque retenue, Sanji est véritablement en colère. Après ça, il perd totalement sa galanterie et crie à Khalifa de la fermer, juste avant de l'attaquer de front: Là, Khalifa esquive et se saisit de lui. C'est là la dernière page que l'on a de leur combat! Après cela, on voit juste Sanji tomber aux pieds la tour, complètement vitrifié. Ce n'est que dans le chapitre 408 que l'on réalise ce qui lui ait arrivé! En effet, dès que Khalifa touche Nami, elle la vitrifie instantanément et celle-ci devient incapable de tenir sur ses pieds: Donc, jusqu'à preuve du contraire (j'avoue ne pas me rappeler si l'anime a continué après), dès l'instant où Khalifa a touché Sanji, le combat était fini. La vitrification ayant été le résultat de la dernière scène de leur combat. En fait, ce passage me rappelle Luffy vs Monet, quand cette dernière se saisit de lui, ou encore Luffy vs Ceaser, quand Ceaser asphyxie Luffy qui ne savait pas à quoi s'attendre. Dès l'instant où Sanji s'est fait toucher et vitrifier, il a perdu le combat! Khalifa n'a juste eu qu'à le balancer au-dehors! Et cette défaite est survenue juste au moment où Sanji avait réalisé qu'il allait devoir changer de stratégie afin de récupérer la clé! Il n'a pas laissé Khalifa le battre, et il n'a jamais abandonné Robin au profil de ses principes. En fait, je pense qu'il était en colère à cause de la perspective de ce que Khalifa voulait le pousser à devoir faire! Mais bon, tu me diras que c'est juste mon interprétation de la colère du cuistot! Mais le fait est que Sanji ne perd jamais de vue le fait de sauver Robin! A aucun moment il ne met ses principes avant la survie de Robin! Certes, ces principes l'ont amené à perdre au final face à un adversaire qu'il aurait facilement pu mettre hors d'état de nuire et à échouer à récupérer une clé. Mais il ne se laisse pas juste battre par Khalifa, et osef de Robin! Jusqu'à la fin, il fait tout son possible pour trouver une solution au problème, propose d'utiliser une stratégie de dissuasion qui ne marche pas, et, avant d'avoir pu penser à autre chose, se fait surprendre par une étrange capacité dont il n'avait aucune idée! Après, je ne dis pas qu'il aurait commencé à taper sur Khalifa, s'il ne s'était pas fait vitrifier avant! Pour autant, je pense qu'il a assez de jugeotte pour trouver une solution et sauver Robin, sans avoir à taper directement sur Khalifa. Euh... je ne le dis pas! Sauf que si dès le départ Zoro avait partagé ses suspicions, il n'aurait probablement pas été obligé de devoir affronter tout seul 100 adversaires à la fois, adversaires qui facilement pouvaient prendre en otage son équipage (et qu'on a vu faire). En fait, il a même mis en danger l'équipage en entier en cherchant à s'occuper de tout tout seul, et par la force! Sanji n'aurait pas agit ainsi, surtout s'il avait suspecté le fait que des femmes pourraient y être mêlées! Là où Zoro ne vit que par la puissance, et résout tous ses problèmes en cherchant plus de puissance, Sanji utilise aussi son cerveau quand il en a besoin, et généralement, c'est surtout ce qui sauve l'équipage! Non, ce n'est pas moi qui le dis, c'est Zoro (chapitre 108, page 10)! Après, c'est vrai qu'il ne se compare pas spécifiquement à Sanji. Mon erreur, j'ai cru lire "coq", le soubresaut que Zoro utilise pour désigner Sanji en tant que cuistot.
  8. Il y a clairement une tendance dans la communauté qui consiste à s'acharner sur Sanji. Je trouve ça personnellement un peu injuste. D'abord on critique sa puissance, et maintenant, c'est sa personnalité qui est dénigrée et présentée comme une "preuve" qu'il est un mauvais mugiwara (ne prenons pas de pincettes, @Alexandrelepetit, c'est en réalité ce que tu sous-entends)? Sanji est systématiquement comparé à Zoro; Zoro est fort, Sanji n'est pas fort, Zoro est cool, Sanji n'est pas cool, Zoro fait ci, Sanji ne fait pas ça! Sanji est différent de Zoro, ils n'ont pas le même background, n'ont pas le même vécu et donc il n'y a pas moyen que Sanji devienne un Zoro-bis en termes de personnalité! Je tiens à préciser que je ne suis pas particulièrement fan ni de Sanji, ni de Zoro. Je comprends pourquoi beaucoup préfèrent Zoro à Sanji ou Luffy, car c'est une particularité qui se retrouve dans plusieurs autres mangas/œuvres. L'effet personnage froid, ténébreux et fort entoure Zoro comme il entourait Sasuke dans Naruto ou Végéta dans DB, et les gens ont tendance à beaucoup apprécier ce genre de personnage. Personnellement, à part Luffy, qui est, toute œuvre de fiction confondue, mon personnage préféré, chaque Mugi pris indépendamment m'indiffère quand même beaucoup. Je les apprécies en tant que groupe, mais individuellement, je préfère de très loin Luffy. Après, on ne va pas nier le fait que Zoro est cool, à sa façon. Sanji est beaucoup plus "goofy", plus excentrique. Mais tout comme Luffy, quand il se met au sérieux, il dégage le même genre d'aura que les deux autres du monster trio. Cela dit, revenons au cas des principes, et du comportement de Sanji vis-à-vis de cela. -------------------------------------------------------------------------------- 誰にでもできる事とできねェ事がある こいつの鍵はおれに任せろ お前にできねェ事はおれがやる、おれにできねェ事をお前がやれ!!! Tout le monde a des choses qu'ils peuvent faire, et d'autres qu'ils ne peuvent pas. Laissez-moi m'occuper de la clé de ce type. Ce que tu ne peux pas faire, moi je vais le faire, ce que je ne peux pas faire, à toi de t'en occuper!!! Sanji à Usopp, Chapitre 414: Sanji vs Jabura Chapitre 403 Mr.騎士道 Mister Kishidô Tout le monde connait le fameux titre de chapitre "Mister Bushidô" qui mettait en avant la voie du sabre que Zoro a choisi de poursuivre et qu'il ne trahira jamais, mais peu se rappelle que le même genre de titre a été attribué à Sanji. Kishidô signifie "chevalier" et, de la même manière que le Bushidô représente la voie du samouraï et du sabre, Kishidô représente la voie du chevalier. Voilà ce que le wiki japonais dit du 武士道 (Bushido, Zoro) et du 騎士道 (Kishido, Sanji) respectivement: J'ai mis en gras les parties qui définissent les principes que chaque voie doit respecter. Le Bushidô est en premier lieu tourné vers l'accomplissement de soit, devenir plus fort et faire en sorte de ne jamais jeter le déshonneur sur son propre nom, et si fait, il faut se faire sepukku pour la regagner. Le Kishidô est plus axé sur le respect des dames. Les deux classes sont des guerriers, et les principes de chacune a été nourrie par son environnement et par les besoins de la société et de leur époque. De même, Zoro et Sanji ont été forgés dans des environnements différents. L'un a grandit avec pour seul objectif le dépassement de soit et l'accomplissement dans l'art du sabre, l'autre a grandit en valorisant avant tout la vie d'autrui (Zeff lui a appris à nourrir n'importe qui qui serait dans le besoin), le respect des arts culinaires (il ne gaspille jamais rien, et se refuse à employer ses mains dans un combat, alors qu'on a tous bien vu ce que ça donnait quand il se mettait à manier des couteaux de cuisine), et enfin, last but not least, à respecter la gente féminine et à ne jamais lever la main (ou le pied) sur elles! Ces trois principes ne sont pas seulement chers à Sanji, ils font partie du personnage en lui-même. On peut même dire qu'il a subit un véritable lavage de cerveau. Pour Sanji, trahir l'un de ces principes, c'est échouer en tant qu'homme, c'est un acte qu'il ne pourrait jamais se pardonner, peu importe les raisons... en clair, comme il le dit lui-même dans le chapitre correspondant, c'est pire que de mourir. Donc, oui, Sanji préfère mourir que de frapper sur une femme, mais le fait est que, il préfère aussi mourir que d'abandonner son équipage! En fait, Sanji a toujours été prêt à mourir pour protéger ceux qui lui sont proches. Sur le Baratié, il est prêt à abandonner son rêve pour soutenir celui de Zeff, est prêt à laisser le gars qui enflamme son armure le tuer et le torturer afin de ne pas mettre la vie de Zeff en danger, est prêt à échanger sa vie avec celle d'Usopp face à Ener et nous savons tous que s'il avait été à la place de Zoro à Thriller Bark, il aurait accepté d'encaisser l'attaque de Kuma afin d'épargner Luffy. Les priorités de Sanji sont dans l'ordre suivant: Kishidô > équipage > propre vie. Il ne trahira jamais ses principes, mais n'hésitera jamais à mettre sa propre vie en jeu pour protéger ses proches/camarades. Chapitres 402-403, L'échec d'Enies Lobby, face à Khalifa Il faut d'abord commencer par dire que face à Khalifa, Sanji a simplement perdu! C'était un adversaire qu'il ne pouvait pas battre, et qu'il a également un peu sous-estimé (il se laisse surprendre par les pouvoirs de FdD de Khalifa et finit paralysé). Mais l'important ici, c'est de reconnaître que Sanji ne pouvait pas battre Khalifa. C'était l'unique membre du CP9, en dehors de Lucci, que Sanji ne pouvait pas battre. Donc, on ne peut pas lui reprocher sa défaite contre elle, de la même manière qu'on ne peut pas reprocher à Usopp son échec face à Jabura. Alors, je sais ce que tu vas me dire, "ce n'est pas la même chose!". Pourtant, c'est exactement la même chose! Usopp échoue face à Jabura car toutes les attaques qu'il a en stock sont impuissantes face à son adversaire. De même, Sanji échoue face à Khalifa car toutes ses attaques sont inefficaces contre elle. Toute sa puissance est devenue inutile à partir du moment où il a reconnu en Khalifa une lady. Et le fait qu'il ait été infiniment plus puissant qu'elle n'a pas aidé non plus, parce que ce serait juste un homme qui brutaliserait une femme en se servant de sa force supérieure. Au cours de leur combat, on voit plusieurs fois que Sanji essaie de raisonner Khalifa et à chercher une solution au problème qu'il a! Il n'abandonne jamais l'idée de récupérer la clé pour sauver Robin. Il essaie à la place de trouver une solution à sa propre impuissance. Mais avant qu'il ait réussi à trouver une solution, son adversaire fait usage de capacités inattendues qui le paralysent (voilà pourquoi je dis plus tôt qu'il l'a sous-estimée. Certain de sa supériorité, il n'a pas été assez attentif, et le combat s'est achevé avant qu'il ait pu trouver une solution au fait que son adversaire soit une dame). A Enies Lobby, chaque mugiwara se sépare pour chercher les clés, et chacun tombe par hasard sur son adversaire. En réalité, c'est ce choix de stratégie (aléatoire) qui a failli leur coûter la victoire, et non l'esprit chevaleresque de Sanji (parce que faut le reconnaître, ni Nami, ni Usopp n'auraient été capables de battre leurs adversaires. Nami trouve une solution pour éviter le combat, mais est très vite rattrapée. Sans l'intervention de Chopper, elle serait morte). Néanmoins, il faut aussi reconnaître qu'ils n'avaient pas d'autres choix. Dans leur situation où le temps jouait contre eux, se séparer et chercher chacun de son côté pour couvrir plus de terrain était la stratégie la plus efficace. L'adversaire a de ce fait été vraiment brillant en leur forçant ainsi la main (diviser pour mieux régner). Luffy est le seul qui ait choisi son adversaire dès le départ. Après ça, Sanji, Nami et Usopp tombent tous les trois sur les pires adversaires possibles pour eux, et c'est là qu'ils réalisent qu'il vaut mieux pour eux de choisir leurs adversaires. Nami choisit Khalifa, Sanji, Jabura et Usopp, Spandam! Zoro est chanceux car il tombe directement sur Kaku, qui se revendique épéiste. Sanji est le plus malchanceux de tous car il se retrouve face à la seule femme de l'équipe adverse! En fait, on le voit même à son visage lorsqu'il découvre qu'il va devoir affronter Khalifa: C'est un adversaire qu'il ne prévoyait pas de rencontrer, et à juste titre! Il y avait une chance sur cinq qu'il tombe sur elle! En fait, à un moment même, juste avant que Khalifa ne décide d'utiliser les pouvoirs de son FdD, Sanji essaie même de lui donner un coup de pied en lui criant de lui remettre la clé: Même si, évidemment, je ne pense pas qu'il ait mis toute sa force sur cette attaque. Quand on lit leur combat, on voit tout de suite que si les principes de Sanji lui ont effectivement rendu la tâche plus difficile, le personnage ne renonce jamais à sauver Robin et à aider de ce fait son équipage. Pendant le combat, il cherche une issue à l'obstacle que représente(nt) Khalifa (et ses principes), et ne perd jamais de vue la mission qui est sienne. Il essaie de raisonner son adversaire en lui démontrant sa supériorité au combat, mais se fait avoir par une capacité dont il n'avait aucune idée et qui le met aussitôt hors d'état de nuire. Quand Khalifa le jette au pied de la tour et qu'il atterrit aux pieds de Chopper et Nami, on le voit s'excuser d'avoir échoué. En fait, ce sont là ses premiers mots: Je suis désolé... j'ai échoué... la clé... je n'ai pas pu voler la clé... (すまねェ... 敗けた... 鍵... 奪えなかった) En fait, lorsque Sanji sauve Usopp de Jabura, すまねェ est exactement le même mot que le sniper utilise pour s'excuser d'avoir échoué à battre Jabura! Là où je veux en venir, c'est que pour Sanji, ce n'était pas de choisir entre l'équipage ou ses principes, mais plutôt de protéger l'équipage et ses principes à la fois! Le personnage n'abandonne à aucun moment son devoir, cherche un moyen de l'accomplir et de surmonter son impuissance, et s'excuse et s'en veut amèrement lorsqu'il échoue. C'est là que Nami lui demande alors ce qu'il ferait si sa vie était en jeu dans un combat contre une femme, et là il répond qu'il préfèrerait mourir plutôt que de trahir ses principes. Ici, il faut bien noter que Nami ne lui demande plus de choisir entre l'équipage et/ou Robin et ses principes, mais entre sa propre vie et ses principes. Pour sauver l'équipage (Robin), il était prêt à donner un coup de pied léger à Khalifa et à faire tout son possible pour lui voler la clé. Mais s'il n'y avait eu que sa vie en jeu, il aurait préféré mourir. This is Mister Kishidô!! L'attitude de Zoro envers les femmes ennemies Comme indiqué plus tôt, les principes de Zoro ne lui empêchent pas de s'attaquer à une femme (c'est même un running gag entre lui et Sanji, avec Sanji qui lui reproche souvent son attitude et sa brusquerie envers les damoiselles). En fait, le passif entre Zoro et Kuina montre que pour l'épéiste, seule la puissance compte en général. Mais on constate que Zoro fait généralement son possible pour éviter l'usage de la force contre une femme, surtout quand il sait qu'il est le plus fort. On le voit d'abord à Logue Town lorsqu'il refuse d'accorder à Tashigi un combat sérieux. On le revoit face à Monet! En effet, Zoro ne bat pas Monet! C'est Tashigi qui la bat, avec l'aide de Zoro! Jusqu'au bout, Zoro se refuse à la trancher sérieusement. Il dit à Tashigi que si celle-ci ne l'avait pas terminée, il l'aurait fait, mais je doute fort que ce soit vrai. Même Zoro n'est pas sans scrupules. En fait, c'est parce que Monet se rend compte que Zoro ne faisait que bluffer qu'elle a été capable de rassembler son courage pour l'attaquer à la fin. Dès le moment où Zoro a attaqué et n'a pas utilisé le HdA, il a révélé son bluff. J'ai vu que tu avais affirmé, @Alexandrelepetit que Zoro avait tranché des femmes à Whisky Peak. Il est vrai qu'il y avait quelques femmes parmi les chasseurs de prime, mais en réalité, on ne voit jamais Zoro les "trancher". A un moment donné, il assomme une femme vêtue comme une nonne ainsi que l'enfant qui l'accompagnait, tous les deux ayant essayé de le tromper pour le prendre par surprise, et à ce moment-là, il fait un commentaire sur le fait que son cœur à lui n'est pas aussi "propre" que celui de Sanji. De ce fait, Sanji n'aurait probablement pas été capable de battre les 100 adversaires s'il avait été à la place de Zoro, car il aurait refusé de frapper sur les femmes qui composaient les assaillants. Pour autant, il est faux de dire qu'il les aurait laissé blesser l'équipage. Sanji ne résout pas tous ses problèmes par la force. En fait, c'est à cause de cela qu'il a été en mesure de sauver l'équipage autant de fois en trouvant des parades astucieuses pour défaire les plans des adversaires (Alabasta en tant que Mr. Prince, Enies Lobby avec le sabotage du mécanisme de fermeture des portes, sur les îles célestes avec le sabotage du navire de Ener qui permet de le retenir et de donner sa chance à Luffy, sur WCI avec la préparation du gâteau et enfin sur Wano, avec l'utilisation de l'invisibilité pour délivrer Momo). Le sacrifice des principes Lorsque Zoro supplie Mihawk de l'entraîner, il le fait afin de devenir plus puissant et met de côté son honneur afin de devenir quelqu'un capable de soutenir Luffy dans le Nouveau Monde. C'est en effet un véritable sacrifice, que même Mihawk reconnaît après pourtant l'avoir rabroué. Lorsque Sanji se jette sur Khalifa avec un coup de pied, même si on considère qu'il s'est retenu, c'est également un véritable sacrifice qu'il se consent à faire de lever le pied sur une femme. Il le fait dans le but de récupérer la clé et de sauver Robin. Mais là où Zoro n'avait pas d'autres choix que de renoncer à sa fierté et à l'un de ses principes, Sanji lui avait le choix et avait en ligne de mire d'autres méthodes qui lui permettraient de ne renoncer ni à Robin, ni à l'un de ses principes. Il aurait été complètement illogique pour lui d'abandonner immédiatement ses principes, au lieu de chercher une autre solution. On ne peut donc pas comparer les deux situations, car leur nature et circonstance ne sont pas les mêmes.
  9. Je pense comprendre maintenant les propos de Law. Lorsqu'il trouve la pierre, il déclare que "ce n'est pas ça" (これじゃねェ...), autrement dit, ce n'est pas ce qu'il cherche. Puis il dit "c'est une pierre rouge..." (赤い石だ...), et là je pense qu'il fait référence à ce qu'il est supposé trouver. Donc, c'est genre Law trouve une pierre/ponéglyphe, mais reconnaît que ce n'est pas ça dont Robin lui a parlé, mais que ce que Robin a mentionné est sensé être une pierre rouge. Ca me paraît être l'explication la plus logique. Mais franchement, les propos de Law sont très confus! Je me demande ce qu'avait fumé Oda! J'ai aussi noté, qu'il y avait des scènes avec apparemment des dessins inachevés? (notamment Page One lors de sa première apparition, puis le gars qui tire sur Yamato).
  10. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, mais les deux traductions ont une des phrases bonne et l'autre non. Voici la VO procurée par Zorro-sensei sur la précédente page: Law dit d'abord: これじゃねェ... qui veut dire "Ce n'est pas ça..." comme traduit dans la version anglaise (comme on peut le remarquer, il n'y a pas de point d'exclamation d'interrogation) puis il ajoute: 赤い石だ... qui veut dire "C'est une pierre rouge..." comme traduit dans version française (la version anglaise a mal traduit cette phrase-là. Ou plutôt, je pense qu'ils ont cherché à corriger l'apparent paradoxe, sans égard à la véritable phrase). Du coup, le mec dit une chose et son contraire, et franchement, je n'ai aucune idée de ce que ça signifie! Comme le suggère Naz, je pense qu'il vaut mieux checker pour voir comment les pierres rouges sont normalement rendues par rapport aux pierres grises dans le manga noir blanc. Edit: Ah, Mige fournit une image comparative plus haut, ce n'est clairement pas une pierre rouge, du coup.
  11. Assez difficile. J'avoue ne pas trop savoir quand un film est connu ou non, vu que je ne participe pas généralement aux discussions autour de films (surtout pour des films datant d'il y a plus de 3 à 5 ans). Je vais donc citer des films que je n'aurais probablement jamais découvert, n'eut été par hasard: 6. Flipped Il me semble que ce soit adapté d'un roman. Une petite histoire assez sympathique, que j'ai commencé sans trop savoir ce qui m'attendait, et que j'ai franchement apprécié au final.
  12. C'est vrai que la couleur de cheveux de Sanji similaire à celle de ses deux parents est un indice, mais ça a aussi été montré qu'il n'avait pas d'exosquelette (milieu de l'image, à droite), au chapitre 682:
  13. @Pig Daddy, Ah bah, if faut quand même avouer qu'elle a deux arguments très convaincants : 😅 Arguments qui n'ont cessé de grossir au file du temps, et vu la tête que fait Odacchi, vous pouvez compter sur lui pour qu'ils deviennent de plus en plus incontournables: 🙄
  14. @I shiro, Normalement c'est à tour de relancer avec un nouveau sujet, sauf si tu passes la main.
×
×
  • Create New...