Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



lilas

Membres
  • Compteur de contenus

    459
  • Donations

    0,00 € 
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3

lilas a gagné pour la dernière fois le 22 septembre

lilas a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

35 Excellent

À propos de lilas

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. lilas

    Composition et évolution de la HSU

    Le wiki confirme bien ce qu'il me semblait : Sosui n'est pas officiellement pas un commandant de 1 000 hommes. Nous n'en avons bien que trois : Gakurai, Naki et Denyu qui est donc l'historique qui a le plus gravi les échelons ! Il me semble néanmoins logique que les deux plus hauts gradés de la HSU (ses deux lieutenants) aient au moins la capacité de diriger 1000 hommes comme les trois précédents, ce qui nous fait cinq commandants de 1000 hommes pour une unité de 5000 hommes. Je préfère ces comptes ronds !
  2. lilas

    Kingdom Chapitre 582

    Les ressentis sont variables et particuliers à chacun. Honnêtement, je peux comprendre @Caldrissian et @Hisashi qui trouvent le temps un peu long. Cette campagne nous a été annoncée comme véritablement folle, et elle reste en-deçà, pour le moment, d'autres campagnes/batailles plus épiques tout en étant beaucoup plus longue. Et par exemple, les moments que tu cites ne sont pas ceux que je retiendrais. Moi, ce qui m'a le plus marqué (liste non exhaustive) : - la stratégie pour affamer Gyou. Au moment où j'ai compris, je me suis quand même dit que c'était grandiose. - Shin à la commande tactique contre Gyou'un : un moment attendu et excellent. - le "réparer et défendre" d'un Heki conquérant. C'est tout bête mais c'est comme ça ! - la chasse à la torche des troupes de Yotanwa et la bataille aux flambées (quand ils sont acculés). C'est là que c'est allé trop vite pour moi. Cela aurait pu être génial. - l'évolution de Ouhon et ses paroles à Shin ! Gaku ei ou Rozo, cela le faisait moins pour moi. Même Bajio, comme il ne parle pas, j'accroche moins...
  3. lilas

    Les 6 grands généraux de Qin - next generation :

    La Chine réunifiée ne sera pas plus démocratique mais plus impériale. Donc Ousen se sentira tout autant inféodé. Par contre, ce trône là est probablement plus intéressant que tous ceux dont il avait pu rêver. D'où sa collaboration actuelle. Pour revenir aux 6, on en aura 6 qui ont la confiance de Sei, mais aussi six qui voient l'intérêt des 6 grands généraux : - Pour Moubu, l'intérêt est évident, il veut se battre et prouver qu'il est le meilleur de toute la Chine. Et ce système lui permet de se confronter à l'ensembe de la Chine. - Pour Tou aussi, c'est en fait évident. Il a accepté de devenir grand général (à la surprise de Ryouyou et Rokuomi) dès qu'il a compris l'ambition de Sei et surtout vu l'émergence de nouveaux talents (Shin, Ouhon et Mouten) qui permettront de réaliser cette ambition. Lui, pour avoir cotoyé Ouki, sait la nécessité de cet "ensemble des 6" pour unifier la Chine. - Pour Ouhon qui a grandi loin de l'approbation paternelle, la confiance directe du souverain est très importante, et je pense qu'il lui est très sincèrement dévoué et a fait sien ses rêves d'unification (c'est le seul des louveteaux, à part Shin, qui en parle, contre Bananji). Et son arrogance lui interdit d'être moins qu'un des 6. - Shin, no comment. - Kyoukaï s'en fout un peu je pense mais elle partage les rêves de Shin (pacification qui ne peut être apportée que par l'unification) et ne veut pas limiter son ambition. - Pour Mouten les choses sont moins claires car c'est un petit cachotier. Mais être un des 6 ne le laisse certainement pas indifférent. Au pire il voudra suivre Shin et Ouhon et réaliser l'ambition de son grand-père. Pour Kanki, on verra bien, mais clairement, il méprise les rêves de Sei. Je le vois être utilisé jusqu'à ce que l'incompatibilité éclate. Ousen veut être calife à la place du calife. Mais il veut aussi conquérir la Chine. Aussi je le vois collaborer mais ne pas être un des 6. Yotanwa remplit tous les critères pour faire partie des 6. Ce sera elle ou Kyoukaï selon moi, quoique la perspective des deux femmes dans les 6 me plairait énormément. Mais elle rêve peut-être plus de la communion des montagnards et des hommes des plaines qu'autre chose... Je concède que c'est un peu un argument jésuitique pour l'écarter... Et puis elle a sa légitimité propre, qui est royale. Elle peut presque traiter d'égale à égale avec Sei. Donc elle ne sera peut-être pas un de ses 6, mais son atout royal. La différence avec tous les autres candidats est de ce point de vue flagrante (et elle ressemble de ce point de vue un peu à Ousen, sans l'hostilité passive).
  4. lilas

    Kingdom Chapitre 582

    Les goûts et les ressentis, cela ne se discute pas... Mais en même temps, Ousen étant le roi de l'attente et de l'endormissement, j'y vois une certaine logique même si je ne partage pas du tout ce ressenti ! Et on sort d'une période avec Yotanwa où le rythme était un peu trop rapide selon moi ce qui ne fait en tout cas qu'accentuer le contraste. Ousen avait au contraire dit que c'était maintenant un affrontement en puissance avec Riboku. Et là on arrive au moment clé, le moment pour Shin de briller. Parce que Mouten à été décisif à gauche et Ouhon à droite (en défaisant Bananji et Chougaryu, en sauvant Akou et en transcendant Shin et sa propre unité). Shin a eu sa part d'évolution en se révélant comme général instinctif, en résistant à Gyou'un et en tuant le faire-valoir à corne. Mais il n'était pas au centre. Là, avec la stratégie de Riboku, il va avoir un rôle absolument central. Celle-ci est claire. Maintenant que Ousen s'est exposé, Gyou'un est l'arme la plus importante de Riboku : il doit faire une percée à la droite de Qin pour tuer ou faire tuer Ousen. En toute logique, Chougaryu et Bananji devraient lancer l'offensive en attendant que Gyou'un perçoive une ouverture. Et qui va se trouver sur le chemin de Gyou'un ? Nul autre que notre petit Shin. Et on devrait avoir l'épisode IV de Kaine/Karyo Ten.
  5. lilas

    Composition et évolution de la HSU

    Merci beaucoup @SuperKoala Dès que j'ai le temps, j'explore ce wiki. Je n'ai pas vraiment de problème pour relire les chapitres quand c'est précisément indiqué (au chapitre près). Le problème est plus quand tu sais que tu as vu l'info, que tu crois savoir à peu près où cela se situe sans en être sûr, voire que tu ne sais plus du tout où... Là, cela peut être long ! D'autant que comme tu le faisais remarquer, les informations sur les grades de chacun, c'est un peu au hasard et au fil de l'eau, dans des moments qui passent relativement inaperçus !
  6. lilas

    Composition et évolution de la HSU

    Petit appel à contribution: j'ai essayé de retracer succinctement l'histoire de la HSU. Maintenant, si vous voyez dans vos lectures les titres et grades des membres de la HSU (machin, commandant de 100 ou de 1000, la création d'un groupe ou d'une unité qui m'aurait échappé, le nom d'un leader quelqconque, etc...), n'hésitez pas à le rapporter ici avec la page... Ce sera une aide très bienvenue pour mettre à jour l'évolution de la HSU. Merci par avance ! Par ailleurs j'essaierai d'intégrer dans mon texte les images des pages sélectionnées pour que cela soit plus joli et parlant...
  7. lilas

    Kingdom chapitre 579

    Si tu retrouves la page, je veux bien car je suis passé à côté...
  8. lilas

    Qui va tuer Rozo ?

    Ah ouais mais laisse tomber c'est trop compliqué avec en plus Kou (de la HSU) et le duc Hyou ! Je vais y arriver un jour ! Mais oui, c'est bien de Kyou (l'ex future promise de Ouki) dont je parlais.
  9. lilas

    Kingdom Chapitre 581

    Ousen n'est pas Madame soleil on plus... 😶 Oui, effectivement, le temps est très important. Je n'y avais pas pensé mais je ne pense pas qu'une journée entière soit passée. Même pas une matinée entière. Après pour la suite, même si Chougaryu, Gyou'un et Bananji se replient, Ouhon et Shin vont-ils arrêter leur charge pour autant ? Je ne sais pas.
  10. lilas

    Qui va tuer Rozo ?

    My bad ! C'était bien Shoubunkun ! Après tout, Heki avait bien rêvé d'être un des 6 une fois dans le manga. Mais cela semble dur. Il pourrait remplir auprès de Kyoukaï le rôle que son maître Shoubunkun remplissait auprès de You. Le mec solide aux stratégies raisonnées et raisonnables qui équilibre le côté un peu trop porté sur l'offensive de sa talentueuse maîtresse. Cela fait un peu bis répétita de l'histoire, mais c'est un futur qui me plaît pour Heki.
  11. lilas

    Les 6 grands généraux de Qin - next generation :

    Je pense que l'on peut voir la phrase de Philogan un peu différemment. Non pas que Yotanwa s'en fiche comme le duc Hyou mais disons qu'elle a sa propre légitimité et qu'être une des 6 de Sei ne lui apporterait pas grand chose. Je veux dire, elle sera toujours pour les montagnards la maîtresse de la mort et la reine des montagnes. Elle est de fait l'alliée la plus ancienne et la plus importante de Sei mais ne sera jamais un de ses 6. Un peu comme Ousen qui ne sera peut-être jamais un des 6 car il ne souhaite pas être inféodé à Sei (puisqu'il songe à prendre sa place...). Il l'aide à construire le seul et unique royaume tout en lorgnant sur le trône... Le fin mot de l'histoire étant que je change d'avis comme de chaussettes sur la composition des 6 et qu'en ce moment j'y mets les trois louveteaux+Kyoukaï+Tou+Moubu et qu'il me faut donc des raisons pour écarter Yotanwa et Ousen.
  12. lilas

    Composition et évolution de la HSU

    Quatrième moment clé de la HSU, la guerre de la coalition et la bataille de la passe de Kankoku. La HSU a rencontré fortuitemment le duc Hyou, et affronte avec lui Gohoumei de Wei. Puis les deux unités restent ensemble pour faire face à l'armée de Zhao à la passe de Kankoku. Très vite, le duc Hyou voit en Shin le potentiel d'un général instinctif et lui adjoint un millier d'hommes pour les diriger à sa guise. la HSU est donc à ce moment une unité de deux mille hommes. Après la bataille et le siège de Sai, le duc Hyou ayant connu la fin tragique que l'on connaît, une petite partie (500) des hommes du duc Hyou, des cavaliers, rejoint la HSU qui a été promue une unité de 3000 hommes (chapitre 356, page 2) : c'est la Hi You (la troisième entité de la HSU après la tribu de la pierre bleue qui était là dans le groupe de 100 hommes, puis les soldats de Kakubi qui étaient arrivés lors de l'élargissement à 1000 hommes). Elle est commandée par Gakurai, un commandant de 1000 expérimenté et taiseux, et son second Garo, beaucoup plus bavard et provocant (chapitre 357, page 7)... A partir de là, l'évolution de la troupe se fait de façon insensible. Kyoukaï réintègre l'unité et fait part de son propre désir de devenir générale, et même grande générale. Ses succès font que très vite, elle devient elle-même une commandante de 1000 hommes. Lorsque Shin est promu commandant de 4000 hommes, elle le devient de 2000. Enfin, lorsque après la bataille de Chiyoyou, Shin est promu commandant de 5000 hommes, Kyoukaï devient commandante de 3000 hommes, tout en restant aux côtés de la HSU qui devient de fait une force de 8000 hommes, jusqu'à aujourd'hui (soit la campagne d'invasion de Gyou). Entre-temps, après la bataille menée avec/contre Kanki sur les collines Kokuyou, un autre commandant de 1000 hommes, Naki, rejoint la HSU avec son clan. Lui, sa spécialité, c'est aussi la mobilité et la capacité à intervenir au bon moment au bon endroit. Plutôt des cavaliers donc... (chapitre 471, page 11 pour leur première action au sein de la HSU. Chapitre 484 pour voir Naki lâcher Kanki pour la HSU). Au-delà des promotions fulgurantes de Shin et Kyoukaï, il est difficile de discerner l'évolution des autres historiques. Kyogaï et Denei dirigent chacun de véritables unités de cavalerie (de plus de 100 hommes ?). Quand Shin s'entoure de ses 800 cavaliers les plus rapides pour aller prendre la tête de Kisui, ils en sont, avec Garo qui mène la Hi Hyou et aussi Naki. Hairou par contre, si on le voit à cheval dirige également des fantassins. Je fais la supposition que avec Denyuu et Ryuusen (qui sont montés à cheval sans être dans les grands mouvements de cavalerie), son unité est construite comme une sorte "d'infanterie mobile" dont la force de frappe fait qu'on la met à cheval pour pouvoir la transporter rapidement sur les différents points chauds du champ de bataille. Par exemple, quand Kyoukaï tend son piège aux troupes de Gyou'un, elle apporte ses costauds mobiles (dont Ryuusen et Hairou) aux cavaliers Sosui et Garo pour constituer des points d'ancrage. Ils sont donc des fantassins montés... (Ou alors simplement, Ryuusen et Denyuu sont montés pour mieux commander leurs unités d'infanterie, comme En par exemple. Voir chapitre 397 page 19, Denyuu monté au milieu des fantassins). Enfin il y a les purs fantassins Suugen, Shousa, et Ryuuyuu. Suugen semble avoir pris du galon (on l'appelle commandant d'infanterie) et commande donc peut-être plus d'hommes que Shousa qui lui en commande 100. Avant la campagne de Gyou, la HSU intègre aussi deux archers d'élite, Jin et son frère Tan. Plus largement, la HSU se dote de compagnie d'archers (chapitre 493 page 14).
  13. lilas

    Kingdom Chapitre 580

    Je ne dirais pas que la charge est inattendue pour les généraux de Zhao. Chougaryu dans le chapitre précédent dit bien qu'il s'attendait à ce que Qin mette le paquet sur cette journée parce qu'après, l'armée risquait soit de s'effondrer toute seule, soit de devenir incontrôlable. Donc lui-même voulait attaquer avant que Qin n'engage la mêlée. Il a simplement été pris de court. Ce à quoi les deux généraux ne s'attendaient pas, c'est que Shin et Ouhon prennent la main par rapport à l'armée principale de Akou et n'attendent pas après elle pour agir. Ils ne s'attendaient probablement pas non plus à un tel déchaînement de folie furieuse de la part des deux unités. Après, je ne suis pas inquiet pour Gyou'un. C'est un combattant d'élite et un instinctif. Ce n'est pas une mêlée brouillonne qui va le destabiliser. Par contre le tacticien Chougaryu devrait avoir un peu plus de mail à gérer la Gyoku Ou. Si lui n'a pas d'ordres clairs et nets à donner, comment son armée va-t-elle réagir ? D'autant que je ne le vois pas faire jeu égal en duel avec Ouhon qui est un duelliste d'élite. Chougaryu me semble donc très mal barré. Bananji a clairement dit qu'il ne se lâchait que dans une situation désespérée. Ce qui n'est pas encore arrivé jusqu'ici puisque Zhao a toujours eu l'avantage. Par contre si les deux louveteaux obtiennent chacun un scalp, l'armée de Zhao sera dans une situation périlleuse et il pourrait se révéler à ce moment. J'imagine donc bien Bananji capable de sauver les meubles pour Zhao après les morts de Gyou'un et Chougaryu. En attendant, comme je pense que Chougaryu devrait tomber assez vite, on devrait avoir une mêlée incluant Bananji, l'armée d'Akou, Ouhon et les restes des armées de l'autre général et de Chougaryu d'un côté et Gyou'un et Shin de l'autre. Parce que par contre, le scalp de Gyou'un, il va être incroyablement dur à obtenir.
  14. lilas

    Composition et évolution de la HSU

    Le troisième moment de transformation de la HSU est juste après cette victoire de Sanyou, quand la troupe devient officiellement une armée de 1000 hommes. Deux petites images pour illustrer ce moment. D'abord le groupe des vétérans de la HSU qui salue Kyoukaï qui se sépare momentanément de la troupe : Et puis surtout, cette image qui montre le chemin parcouru par ce groupe de paysans qui ressemble désormais à une véritable armée de métier: Cette fois, plus de guenilles de paysans. Une page se tourne dans l'histoire de a HSU et même Bihei a son armure qui brille. On notera qu'effectivement Kyogai, Denyu et Hairou sont passés dans la cavalerie. Pour ce que j'en perçois, tous les anciens capables (Denyu, Ryusen, Denei, Hairou, Shousa, Suugen) doivent être à ce moment là des commandants de 100 hommes même si je n'en ai pas officiellement la confirmation. On approche là d'un autre grand tournant : alors que la HSU rencontre de grosses difficultés - l'unité enchaîne défaite sur défaite lorsque que Shin et En sont à la manoeuvre tactique - Ten est envoyée par Mouten et Mouki puis adoptée, après quelques péripéties, par Shin et la HSU. Dès lors, la HSU devient une véritable unité indépendante, selon l'appréciation de Mouten, capable par elle-même de faire de véritables différences et qui n'est pas systématiquement défaite quand il ne s'agit pas uniquement de foncer dans le tas.
  15. lilas

    Composition et évolution de la HSU

    Le deuxième moment de l'évolution de la HSU est au début de la bataille de Sanyou, durant la campagne d'invasion de Wei. Peu avant cette campagne, Shin fait la connaissance de Mouten et de Ouhon, les autres meneurs prometteurs d'unité de 300 hommes. Kou, le petit jeune qui accompagne Bihei avoue son admiration face à la classe, la discipline et aux armures brillantes des hommes de Gyokou Ou qui font tous partie de la caste militaire. Alors que les hommes de la HSU ont un aspect de paysans qui sortent de leurs campagnes, avec des cuirasses de bric et de broc. Shin, dont l'unité s'est décidément fait un nom, reçoit la visite de Kakubi, un ancien domestique comme Shin, mais qui a été adopté par une famille noble, et est devenu un des plus prometteurs commandants de 1 000 hommes de Qin. Kakubi est ciblé par Rinko et assassiné. Mougou doit donc, avant la bataille attribuer des unités de 1 000 hommes à de nouveaux commandants. Sur la volonté propre de Mougou, Shin est nommé et 700 hommes de l'unité Kakubi, menée par Sosui, rejoignent alors la HSU. Ce sont les premiers véritables militaires de métier, complètement équipés qui rejoignent la HSU. Et le contraste est marquant avec les premiers membres de la HSU comme on le voit sur cette planche (chapitre 201). A cette occasion, Shin nomme Sosui comme le troisième lieutenant de la HSU. Pour la première fois, une troupe de cavaliers, menée par Sosui, intègre la HSU qui change par ce seul fait de dimension. Car avant cela, seuls Shin, Kyoukaï ou En étaient éventuellement sur une monture, principalement pour que les fantassins puissent les voir et obéir à leurs directives. Et la cavalerie de la HSU aura un rôle important dès les premiers affrontements de Sanyou. La suite à suivre...
×