Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

lilas

Members
  • Content Count

    930
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

lilas last won the day on July 28

lilas had the most liked content!

Community Reputation

148 Excellent

About lilas

  • Rank
    Capitaine

Recent Profile Visitors

1314 profile views
  1. lilas

    Kingdom 618

    J'abandonne mon idée, alambiquée, de duel mais la percée de Kinmou montrait bien ce que pouvait faire à mon sens un stratège quand il se décide à attaquer lui-même (sans pour autant avoir de qualités martiales particulières). Lire le flux de la bataille à la tête d'un petit groupe avec des archers pour aller chercher une cible stratégique. Ten avec ses archers et son talent pour lire le flux de la bataille pourrait presque le faire. Ne manque que sa petite garde rapprochée... Après, en te lisant, je comprends que nous n'avons tout simplement pas la même appréciation des différentes actions de Ten : Comme le rappelle @mollo, rallier la HSU contre Mangoku est un bel exploit. Shin ne s'en serait pas sorti sans ça ou la HSU aurait essuyé de beaucoup plus grosses pertes face aux enragés Chouhei. Elle était la seule à pouvoir faire (car elle sait lire le champ de bataille comme nul autre dans la HSU, même dans la poussière...) cela mais si elle prend un risque fou puisqu'elle vient en première ligne. En soi, le fait qu'elle soit ciblée par le stratège de Gaimou est une sorte d'honneur qu'il lui rend sur la belle organisation de l'armée. Après, elle se fait attraper mais elle a l'intelligence de signaler immédiatement à Kyoukaï la cible à abattre en retour. Et il a fallu un peu de temps aux têtes un peu épaisses de la HSU pour comprendre le cadeau qu'elle leur avait fait. Je dirais donc égalité et je soulignerais sa grande réactivité. Puis set et match pour sa tactique pour berner Gaimou et son stratège et permettre à Kyoukaï de passer. Paradoxalement, je ne trouve pas trop. Comme quoi (ou j'ai trop l'esprit de contradiction...) Alors Ryutou est un local et connaît le terrain, ce qui peut expliquer son avantage, mais j'admets qu'il lui en fait une belle. Cela dit, En, ce n'est pas un pari mais un des plus grands coups d'éclat de Ten. La pression est forte, puisque Kanki leur a promis la mort en cas d'échec ; Ryutou a concocté un plan qui est, selon les dires de Shouheikun himself, impossible de contrer. Et Ten trouve l'idée et l'homme qu'il faut pour retourner une situation complètement compromise. Là elle gagne ses galons de stratège hors pair selon moi, rendant à Ryutou le coup de la journée précédente (et c'est un de plus beaux moments du manga, en plus...). Egalité encore dirais-je... C'est joliment dit. Mais pour la lance, j'aurais quand même plus vu Kyoukaï. Le bouclier pose plus de problème dans une unité si tournée vers l'offensive. Pour rebondir sur cette idée, j'ai longtemps adhéré à la proposition selon laquelle Ten devrait former une aile pour prendre son indépendance et laisser Shin prendre la sienne en tant que commandant pour développer ses talents de général instinctif. Mais à la réflexion, je n'en suis plus si sûr. Shin est un instinctif pur et dur, à la mode du Duc. Or le Duc et les grandes armées (face à Keisha ou face à Gokei), cela n'a jamais été extraordinaire car il acceptait des pertes énormes pour "allumer le feu" (grâce à moi, vous associerez dorénavant le Duc et Johnny. A qui on dit merci ? ). Le Duc n'a jamais été aussi bon qu'à la tête de ses fidèles (forts mais peu nombreux) dans ses charges de folie. Pour gérer des armées d'une plus grande envergure et pérenne, un stratège de qualité est nécessaire (même si à ses débuts la HSU n'a que 15 000 bonhommes, ce sera toujours plus que les 10 000 du Duc). Pour cette raison, Ten ne s'excentrera peut-être pas sur une aile mais restera bien au centre de la HSU, son coeur battant comme tu le dis poétiquement (et justement). Je suis d'accord sur le fait que Shin pourrait rester un électron libre, un peu à la Renpa, pour intervenir avec des charges décisives comme celles du Duc. Reste à trouver qui pourrait occuper l'autre aile... Il manque un pion à la HSU.
  2. lilas

    Kingdom 618

    Sauf que la règle de la seconde chance pour des talents particuliers a été édictée par Ten elle-même. Shin et Ten se baladent au milieu des recalés pour voir justement, à l'instigation de Ten, si certains sont talentueux. Elle est donc largement responsable de leur recrutement et elle est décisionnaire, Shin s'en remettant à elle. Je suis d'accord que je sollicite un peu le mot. Mais il y a là un véritable affrontement de stratèges, directement, pas par l'intermédiaire de plans de bataille (car sinon Ten aurait eu un duel avec tous les généraux défaits par la HSU...). Je n'en vois pas d'autres exemples à part avec le stratège de Gaimou. Et là, à la différence de ce premier duel, elle est sauvée par ce qui ressemble de plus en plus à ses propres hommes car les frères archers ont une relation spéciale avec elle et resteront très probablement sous ses ordres à elle. Donc une sorte de duel, même si Ten ne l'a pas vraiment voulu. Je ne pense pas. Elle n'a jamais été un boulet pour la HSU, bien au contraire. Je ne vois pas pourquoi elle le deviendrait. Que sa garde doive être renforcée, certes j'en conviens mais le qualificatif de boulet me semble mal approprié pour autant. Ici sa prise de risque permet à Shin de passer les forces de Kinmou. Il faut juste qu'elle songe à mieux se protéger (les archers sont un début mais il faudrait un combattant de près. Ou une combattante...). C'est une force essentielle de la HSU, mais fragile. Ten la force fragile...
  3. lilas

    Qui avec le général Shin ?

    Mouhahah, @Shin-wara désespéré par les suivants de Ousen... Ce serait un peu mettre tous les oeufs dans le même panier et cela freinerait la progression des louveteaux à mon avis mais l'hypothèse est marrante. Et puis tu peux rêver pour que Ousen propose cela à Ouhon. Quant à Mouten, il a déjà dit niet. Ne resterait que Shin et cette intrigante histoire d'armure.
  4. lilas

    Kingdom 618

    Je ne pense pas. En tant que les deux héritiers des deux plus fameuses familles militaires de Qin, recruter des talents ne leur est pas difficile. On nous a présenté du jour au lendemain Rikusen comme étant au niveau de Ouhon (après que ce dernier ait tué le comte Shi) et c'est passé comme une lettre à la poste. Cela fera pareil pour des archers je pense... Après tout, on ne suit pas la vie interne de ces compagnies et de leurs hommes comme celle de la HSU (et heureusement car on est déjà au 617e chapitre sans cela...). Oui, à ceci près que Tan n'est même pas un officier ! Mais pour la première fois, un homme de la sphère de Ten tue un général, même si ce n'est pas Ten elle-même (contrairement à Kyoukaï ou Shin qui font le boulot eux-mêmes) qui tue Kinmou. C'est elle qui a identifié le besoin de la HSU d'avoir des archers, qui les a recrutés, qui les a réconfortés, qui leur a donné des instructions de combat... Et elle enfin qui, en attirant involontairement Kinmou, leur a donné l'occasion de l'abattre. On voit ici se constituer petit à petit la force propre de Ten : Kinmou est un miroir éclairant de ce fait. En tant que général stratège, son talent principal est de bien lire le flux du champ de bataille, au point de pouvoir circuler dans le gros d'une mêlée avec facilité. Cette capacité, Ten la possède également en propre (pensez notamment à la bataille contre Mangoku). Du coup que possède Kinmou comme arme pour intervenir directement dans le champ de bataille ? Parmi d'autres, des archers qu'il peut guider à la bonne position pour abattre des cibles stratégiques. Exactement comme Ten maintenant. On vient de voir un duel entre un général stratège et Ten, stratège de la HSU. Duel remporté par Ten. Il ne manque à Ten à mon sens qu'une garde rapprochée qui soit compétente dans le corps à corps, à la fois pour veiller sur elle-même mais aussi sur les archers. Vous savez à qui je pense. En parallèle au fait que Ten soit lentement en train de former sa propre force de frappe, elle délègue un peu plus la gestion du gros des troupes à d'autres. Il est symptomatique que lors de l'attaque contre Chougaryu, En ait pris le relais de Ten et se soit montré compétent pour savoir où envoyer des soutiens ou pas. C'est peut-être là qu'il va continuer son développement (ce qui est en cohérence avec ce qu'on connaît du personnage). On aura ainsi plusieurs têtes à la HSU et une véritable armée qui prend forme : Suugen, Kanto et les fantassins d'élite. Shin et ses grognards (Denyu, Denei, Hairou, Kyogai). Kyoukaï et ses troupes. Gakurai, Garo et la Hi Hyou. Naki et le gang des couettes. En tant que lieutenant, En gérera plus le gros des troupes, notamment de fantassins Reste à voir l'évolution de Sosui : plutôt comme En ou alors il se développe comme une force d'élite avec les kakubis ? Et Ten qui aura oeil général sur tout cela mais aussi une relation spéciale avec ses archers d'élite. Je trouve le contraire. Il a échoué, certes, mais il avait trouvé la faille de la HSU et est passé à deux doigts de réussir son coup. Autant Gaku'ei était nul autant Kinmou a une sortie digne d'un général.
  5. lilas

    Kingdom 618

    Je suis sûr que ce n'est absolument pas réaliste mais sans regret car cela m'a quand même beaucoup faire rire.
  6. lilas

    Kingdom 618

    On ne voit que 10 pages mais déjà la dernière page du chapitre. J'imagine que les 10 premières sont aussi sur cette scène (où on voit Jin ne plus arriver à tirer, ne pas solliciter Tan et se mettre à courir vers Ten...) mais du coup je suis un peu désespéré... Il faudra attendre la semaine suivante pour avoir des nouvelles plus larges du champ de bataille. En tout cas, quand tu élimines un général et que tu sauves le stratège de ta compagnie, tu as une sacrée promotion, non ? Hâte de voir leur évolution prochaine. En tout cas le Tan est tout désigné pour aller lancer des obus sur l'autre bestiau qui ne saurait tarder à se montrer. Et spécialement dans la HSU
  7. lilas

    Kingdom 617

    Ouhon ne s'interpose devant Futei que dans un second temps. D'abord il tue des soldats de Zhao qui étaient sur le point d'embrocher un Ousen surpris (dans la mesure où l'on peut interpréter son masque). Peut-être sait-il se débrouiller martialement sur un champ de bataille, peut-être pas. Ce n'est quand même visiblement pas sa force. Tout cela est assez cohérent avec tout ce que l'on sait du bonhomme (il se replie, il est prudent, etc...). Je ne doute pas qu'il sache manipuler une guandao, mais tout le monde le sait sur un champ de bataille. Cela n'empêche des milliers d'hommes de mourir comme des mouches en ce moment même. Riboku sera déconfit s'il n'arrive pas à renverser la table car un match nul signifie sa défaite. Je pense qu'il pourrait encore faire face à Ousen mais ce n'est plus son objectif. Je ne sais pas si l'exemple du Duc est le plus pertinent pour ton argument. Souvenons-nous que le duc reste un petit général frontalier avec 10 000 bonshommes la majeure partie de sa carrière. Heki ne le connaît pas au début du manga. Certes parce qu'il avait snobé les convocations du roi Sho mais aussi parce qu'il avait ses faiblesses. Individuellement, il était incroyablement fort et son armée personnelle aussi mais pour de grandes batailles, il avait une approche extrêmement coûteuse en vies humaines et risquée. Face à Gokei, deux de ses armées de fantassins sont exterminées et sans la coup de folie de Gokei et l'intervention de Ouki, la bataille aurait été perdue. Et comme il doit opérer une retrate après son duel, c'est plus un match nul qu'une victoire. Quand il a été à la tête d'une grosse armée face à Keisha, le duc aurait aussi perdu sans l'intervention de Shin. Donc je ne suis pas sûr qu'il y ait eu une grosse base d'infanterie derrière lui. En dehors des vétérans à cheval qui chargent avec lui (5 ou 10 000), le reste devait beaucoup mourir et être renouvelé fréquemment. Shin avec ses 8000 hommes, d'un certain point de vue, surpasse déjà le duc. Son instinct n'est pas aussi développé, il n'est pas aussi fort individuellement, et ses troupes n'ont peut-être pas encore la puissance de celles du Duc mais grâce à Ten, les pertes humaines sont limitées et l'armée dans son ensemble a plus de ressources que de foncer dans le tas derrière le chef. Grâce à Ten, la HSU me semble avoir dépassé le niveau du Duc qui aurait sans doute représenté le plafond de verre que Shin, tout seul, n'aurait pas pu dépasser. Honneur donc à Ten. L'arc pourrait être une arme intéressante pour Ten mais cela nécessite quand même un long apprentissage. Je n'insisterai pas sur Kaine car j'ai déjà longuement développé ce sujet, mais avoir en plus la tribu de la pierre bleue apporterait un peu de classe à sa garde rapprochée (en plus d'être en adéquation avec ses missions : éclairage, repérage, etc...).
  8. lilas

    Kingdom 618

    Décidément ces images tombent vraiment tôt en ce moment. C'en est presque éprouvant quand on sait qu'on va devoir patienter jusqu'à mardi pour la VC... C'est un peu difficile de se prononcer sur ce qu'il se passe. Est-ce que Jin a sauvé Ten et du coup a été visé par un des survivants du groupe de Kinmou qui a foncé sur leur groupe ? Ou bien ne pouvant plus tirer il est aller défendre Ten avec son petit corps, offrant la possibilité à Tan de le sauver de loin (Tan qui aurait dégommé le cheval, ce qui expliquerat que le mec de Zhao soit à terre mais encore bien vivant) ? Jin est un personnage qui a bien du charisme et que je regretterais s'il vient à mourir mais j'ai encore bon espoir pour lui.
  9. lilas

    Kingdom 617

    Hé bien personnellement, voilà un chapitre que j'apprécie beaucoup, pour plusieurs raisons. - Kinmou rend ses honneurs à Ten. On a tous un peu moqué les stratégies de Ten, du style "foncez tout droit à fond". Mais en tant que général-stratège, Kinmou lui rend bien grâce en mettant en évidence toute la pertinence tactique de son organisation et de ses décisions qui permet à Shin et à la HSU d'être vraiment une force de frappe phénoménale (même si tout à fait simple et directe). Ten est véritablement la tête pensante de l'armée HSU. On pouvait avoir oublié qu'au-delà de 1 000 hommes et sans Kyoukaï, la HSU enchainait défaites sur défaites et que seule Ten avait réussi à structurer ce groupe de paysans mal dégrossis en une armée d'élite. J'avoue ne pas trop comprendre les critiques sur le fait qu'elle s'expose. Elle fait son travail, être au plus près de l'action pour ordonner les mouvements les plus justes. Kinmou voit bien que cette réactivité est ce qui pourrait permettre à la HSU de franchir ses défenses. Son rôle n'est pas de rester à l'arrière à donner des directives de loin, encore moins dans une mêlée potentiellement désordonnée comme celle-là : sa présence est impérative. Par contre je suis d'accord qu'effectivement la HSU ne lui a pas encore trouvé une garde qui lui permette de donner son plein potentiel. Mais là, chapeau Ten, c'est un beau chapitre qui lui est consacré. - Mouten est un chef. Ousen à la niche, Mouten prend le relais et de quelle manière ! Ousen semble confirmer que sa réactivité de près est dramatiquement faible (bien plus que Fuuki en fait). Mouten n'a pas cette faiblesse tout en ayant potentiellement une vue à longue portée de la même qualité. Il montre aussi véritablement sa supériorité sur Ouhon dans le domaine stratégique. Et avec un peu de recul, je comprends mieux le fait que Ouhon ne soit venu qu'avec 20 clampins. Non pas que cela fasse sens d'un point de vue tactique (comme Ousen le lui reproche bien, et le contraste avec le mouvement du brillant Mouten est saisissant) mais la cohérence existe avec le caractère de Ouhon tel qu'on le connaît. On nous a expliqué et on a constaté que Ouhon prenait souvent de (très) gros risques et avait tendance à n'en faire qu'à sa tête, quitte à foncer quasiment tout seul, sûr de finir par réussir (notamment lors de son moment de gloire contre le comte Shi). Et là, il nous fait exactement la même chose. Notez que son intervention est loin d'être inutile puisque Mouten, sans lui, serait arrivé trop tard et Ousen mangerait les pissenlits par la racine mais cela reste un peu son pêché mignon de se croire appartenir tellement à l'élite de l'élite qu'il imagine pouvoir tout résoudre tout seul, envers et contre tous. Bref, les trois louveteaux ont véritablement chacun leur rayon et leur spécificité. Et là, Mouten est admirablement mis en valeur : j'apprécie. - J'y crois pour Kaine. Earl Kou n'était là que pour la mettre en valeur indirectement. - On voit Riboku transpirer pour la première fois. Je trouve cela chouette. Cela dit, j'en suis également effrayé. Jusqu'ici, on voyait toujours Riboku confiant voire condescendant alors qu'il était neutralisé ou mis en échec. Là, en le voyant transpirer, je peux paradoxalement imaginer un retournement à son avantage. Soit Hara continue de nous vendre l'égalité entre les deux grands esprits (Riboku devant se retirer tout comme Ousen doit se retirer), soit Riboku pourrait finalement renverser le jeu avec un Ousen mis de côté. Pour cela, il faudrait que Shiryou soit éliminée par Kaine et Sou'ou par Batei. Alors s'ouvrirait une opportunité pour Riboku de profiter de la déconfiture de l'armée de Sou'ou qui aurait perdu ses deux meneurs pour l'anéantir pendant que la manoeuvre de Kinmou destabilisera suffisamment la HSU pour limiter son impact. La suite de la bataille promet beaucoup. Je suis content car j'avais besoin d'un vraiment bon chapitre de kingdom. Celui-là est excellent.
  10. lilas

    Kingdom 617

    Autant pour moi, je n'ai compris la première phrase de ton message qu'à la relecture
  11. lilas

    Kingdom 617

    Lol. Pas de chance pour Riboku, il a les chevaux magiques, mais c'est Qin qui a les cavaliers magiques ! Si Batei vient fumer Shiryou avant Kaine, je vais être fumasse ! @Erebus, la première image aussi est extraite de l'histoire annexe, non ? Le manga principal est plus, comment dire, retenu me semble-t-il.
  12. lilas

    Kingdom 617

    Le jour J vers l'heure fatidique, venir papoter sans apporter le chapitre, ce n'est pas gentil😭
  13. lilas

    Kingdom 616

    Il est vrai mais on aurait pu espérer de l'esprit de tacticien de Ouhon qu'il se doute que Bananji ne déplaçait pas son armée par plaisir. Je veux bien l'accepter pour Dansa, pas pour Ouhon. Mais bon c'est fait. On va dire que le mouvement était tellement surprenant et rapide que voilà... Et personne ne se doutait qu'une armée de cavaliers pourrait traverser au trot une forêt. Personnellement, je tourne la page et préfère ne plus y penser à ce foutu chapitre 615.
  14. lilas

    Kingdom 617

    et la VC aujourd'hui usuellement. Alleluia !
  15. lilas

    Kingdom 616

    Oui, mais cette discussion se trouve être avant l'éveil de Mouten. Les mots que je cite sont dits par Ousen après l'éveil de Mouten. Ce n'est plus tout à fait le même homme. Cela dit je ne pense pas qu'il puisse tenir le rythme à la longue face à Riboku mais il n'est plus très loin. Pas au même niveau mais dans la même cour. Ce n'est simplement pas encore lui qui règne dans la cour. Ce que je veux dire par dans des "conditions particulières", c'est que si Ousen n'est pas obligé de rester là pour empêcher Riboku d'aller à Gyou, il se serait replié depuis longtemps pour tendre des pièges et faire mariner l'adversaire. Là, il est obligé de faire une entorse à son mode de combat habituel, ce qui le met en difficulté. C'est la première fois qu'il est obligé de faire barrage lui-même je pense. Donc ce n'est pas tellement le fait d'être dans une situation bouillante, c'est le fait de ne pas pouvoir se replier. Et du coup, comme tu le disais bien, sa faiblesse - à confirmer - est exposée. En beaucoup plus fort. Mais oui. Et c'est d'autant plus difficile de la coincer d'habitude que c'est un professionnel du repli, qui ne peut ici pas se replier. Renpa ne craignait pas d'affronter frontalement Hakuki. Mais Hakuki se défilait et tendait des pièges dont Renpa ne pouvait se défaire. Ousen est du même calibre sauf qu'il ne peut se défiler. Quelle facilité scénaristique ? Je rappelle que Ouhon n'a pas de chevaux magiques qui peuvent traverser la forêt... Donc seulement de petits groupes de 20 bonhommes passent... La pilule est décidément difficile à passer. Par contre les soldats de Chougaryu et de Gyou'un ne se sont pas rendus. Cela ne justifie pas que Ouhon n'ait pas 100 bonhommes sous le coude mais voilà. C'était juste fait pour que Ousen puisse traiter son fils d'idiot. Notez bien que la dernière personne qu'il a traité d'idiot, il a tenté de la recruter (Ordo). Et après qui s'étonne que @Shin-wara se désespère du niveau de ses seconds ? Notez toujours que ce recrutement avait échoué.
×