Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



lilas

Membres
  • Compteur de contenus

    385
  • Donations

    0,00 € 
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Réputation sur la communauté

18 Bon

À propos de lilas

  • Rang
    Hunter

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. lilas

    Chapitre 568

    Bien vu l'histoire du pied de Yotanwa. Je n'avais pas tilté. Je me disais aussi que ce n'était pas vraiment juste que le premier personnage qui ait une crampe ou une tendinite après une éprouvante journée de combat soit une femme ! Tout est dans le détail ! Après pour les ellipses, je ne suis pas vraiment surpris, tout dans cette partie du champ de bataille est allé excessivement vite. Hara veut tout nous montrer mais sans s'appesantir. Il avait la possibilité de faire quelques planches de plus pour nous faire ressentir encore plus l'ambiance dantesque de cette poursuite et de cet affrontement nocturnes. Mais il a tellement de matière que non, il file... En contrepartie de cette célérité de l'auteur, l'intensité du manga est assez incroyable. Je ne vais vraiment pas m'en plaindre quand je pense à Berserk où au contraire, l'auteur prend son temps pour dessiner plein de choses précisément parce qu'il ne se passe plus rien ! Kingdom, c'est de l'action, et tant mieux ! Ou en tout cas, quand il prend son temps, c'est pour Shin ! Ah, merci pour la précision sur les renforts de SSJ. Après affrontement, je pense aussi que le 1 contre 3 est toujours un bon ratio. Il est même peut-être encore plus en défaveur de Qin que cela. Cependant, tout en y étant attentif, j'essaie quand même de ne pas trop accorder d'importance aux chiffres : j'attends un minimum de cohérence mais je laisse aussi la place à la licence épique ! Par contre pour Ousen je ne crois vraiment pas qu'il va ramener sa fraise. Il a déjà les mains bien pleines. Je pense que Tanwa va devoir trouver une solution toute seule et prouver au monde entier qu'elle a la classe. Comme pour moi elle est au niveau d'Ousen, je ne l'imagine pas avoir besoin de son aide. J'en serais même peut-être un peu déçu. Je serais surpris si c'était le cas. Déjà la retraite de Akou, elle n'était pas vraiment prévue. Et je pense qu'elle n'est que très provisoire. Ensuite, revenir à Gyou avec sur les talons Riboku et SSJ et d'immenses armées de Zhao serait le contraire de l'objectif que s'était fixé Ousen. A savoir : tenir les principales forces militaires de Zhao le plus éloigné possible de Gyou. D'autant que comme tu le dis bien, cela n'avancerait pas le schmilblick pour faire tomber Gyou. Cela mettrait simplement les forces de Qin entre le marteau (Riboku, SSJ/quanrongs) et l'enclume (les murs de Gyou) sur un espace découvert peu propice à Qin. Le temps n'est pas encore venu où les trois champs de bataille vont se mêler. Cela va arriver forcément mais pas tout de suite. Avant cela, je crois que la températiure va aussi fortement augmenter sur le champ de bataille de Ousen et je m'en pourlèche les babines. J'attends aussi que Kanki se les sorte du fondement et fasse quelque chose ! Enfin, un point madame soleil : imaginez-vous que de l'autre côté de l'abyme rocheux, Bunen va reprendre la poursuite, acculer Yotanwa et Bajio qui seront sauvés par Heki ?
  2. lilas

    Chapitre 568

    Nan, Kanki n'est pas le plus normal lol🤐 Mais probablement celui qui est le moins capable d'assumer de lourdes pertes. Ses hommes ne le suivront pas dans cette voie... Pour revenir à Bajio, au début, j'icru que c'était lui qui disait "je crois en toi"... Genre il allait sauter en sachant qu'il n'y arriverait pas et projeter Tanwa de l'autre côté avant de chuter... Mais en fait je pense que c'est Tanwa qui dit ça, et que donc cela va juste donner du gaz à Bajio pour réussir le saut de l'impossible..
  3. lilas

    Chapitre 568

    C'est vrai mais en même temps l'objectif n'est pas de prendre Khantan 😉. Ouf ! Après, c'est très vrai aussi que l'objectif de Tanwa est d'empêcher SSJ d'aller à Gyou. Cela dit, Tanwa ne joue à cache-cache que la nuit alors ça va 😁. Plus sérieusement, on s'était déjà demandé si SSJ n'avait pas envoyé les hommes de Zhao à Gyou pendant que Tanwa était occupée avec les Quanrongs. Visiblement non. La question va cependant se reposer si Tanwa arrive à occuper la ville des Quanrongs, car alors là, le chemin sera libre vers Gyou alors que jusque-là, elle faisait obstacle. Donc la prise de la ville des Quanrongs apparaît comme un objectif ambigu. Cela apporterait des vivres nécessaires, et peut-être des ressources en hommes si une partie de a masse quanrong la rejoint mais en même temps, cela permet à SSJ de filer vers Gyou. Cela dit, vu les qualités de chasseurs/traqueurs des quanrongs/montagnards, cela ne sera pas évident pour SSJ et ses hommes même s'ils ont la voie libre. Ils seront tellement harcelés que la meilleure option pour eux sera quand même de faire front. Et puis surtout, vu là où on en est, on ne voit pas comment Tanwa peut gagner sans un coup de folie, du genre prendre la ville des Quanrongs. Sinon à trois contre un, à la longue, ils vont tous y rester. Ou alors elle va perdre... N'oublions pas que l'événement qui a déclenché cette bataille, c'est la perte des vivres par Heki. Une perte qui était censée avoir un impact sur la campagne de Gyou dans son ensemble... Reste à trancher : impact négatif ou impact positif ?
  4. lilas

    Chapitre 568

    Je plussoie. Les images m'avaient bien trompé. On n'assiste pas du tout à une défaite de Tanwa ! Les Quanrongs ont pris de face les montagnards désespérés, et ils ont pris cher. Non seulement les pertes sont très lourdes côté Quanrongs, non seulement KuusonRyuu est désormais manchot mais surtout les montagnards ont rompu l'encerclement et ont réussi pour une partie d'entre eux (une minorité néanmoins nous Kuuson, donc moins de la moitié...) à échapper à la poursuite. Tout cela en grande partie grâce à Tanwa qui a joué avec bonheur à l'appât. En sortant la première derrière Bajio, elle a tout de suite concentré sur elle une grande partie des forces ennemies. Ce qui a permis aux autres de s'en sortir. Et les Quanrongs sont tombés à fond dans le jeu en donnant la priorité absolue à la capture de Tanwa qui elle priorisait de son côté la survie de ses propres hommes. Cela dit, Tanwa pensait certainement s'en tirer plus facilement que cela mais les Quanrongs sont décidément de très rudes adversaires. Il y a en tout cas une très grosse intensité depuis quelques chapitres. Cela va vite et fort... Et ces combats de nuit, à cette échelle, c'est assez rare dans Kingdom. Cela rappelle l'intensité tout aussi folle des nuits de Banyou ! Heki avait 10 000 hommes à la base avec Katari. Il en a perdu la moitié, donc il lui en reste 5000 au mieux. Sur l'autre aile Danto en a aussi perdu la moitié mais on ne sait pas de combien il disposait au début. Probablement 10 000 également, 15000 au max (question d'équilibre entre les ailes selon moi). Il lui en reste donc 5000. Tanwa au centre devait avoir au max 20 à 25 000 hommes. Il lui en reste désormais moins de la moitié. Les totaux avant combat (entre 40 et 45000 hommes) correspondent à peu près au 60 000 hommes du début, moins les pertes de 8 jours de combat. Côté Zhao, je ne sais pas exactement ce qu'il en est mis je pense qu'on est resté à peu près dans les proportions du début, à savoir trois contre un (180 000 vs 60 000). Sauf que l'élite du côté Zhao/Quanrong a été plus durement touchée. Et que Tanwa a un plan pour le lendemain ! Il faut bien se souvenir que Tanwa mène une armée de 60 000 hommes contre près de 180 000 hommes (90 0000 de KuusonRyu, 10 000 de Shunsuiju, et 20 000 pour chacun des membres de la fratrie de Rozo, Rozo y compris. Les chiffres pour ce dernier ne sont pas confirmés mais probables). Le fait qu'elle soit encore debout avec une armée relève du miracle. Et ce d'autant plus qu'elle agit sur le terrain de jeu des Quanrongs qui jouent à domicile. Clairement, elle assure tactiquement. Notamment en concentrant sur elle le gros des attaques Quanrongs pour préserver sa troupe. C'est la raison pour laquelle elle fatigue mais elle est assez exceptionnelle. Mais pas suhumaine non plus, ce qui aurait été décevant à mon sens et aurait enlevé du piquant à cette bataille décidément captivante. Même les 6 GG n'étaient que des humains, il ne faut pas l'oublier... Un dernier mot : c'est moi ou à chaque fois qu'on nous parle de la cruauté des Quanrongs envers leurs propres hommes, Shunsuiju tique ? Je ne serais vraiment pas surpris d'apprendre qu'il est lui-même le rescapé d'une famille d'un guerrier Quanrong ou Xiongnu qui a été exterminée parce qu'il avait été mis en échec sur le champ de bataille. En bref, il a un peu la rage contre Rozo et ses méthodes...
  5. lilas

    Chapitre 568

    http://wasabisyrup.com/archives/RKISmbN-MwY J'attends la traduction avec délice. Parce que cela cause un max ! Tajifu est-il mort ? Et Bajio va-t-il survivre à ce saut de la mort ? C'est chaud patate.
  6. lilas

    Chapitre 568

    Cette claque ! Personne dans le sondage n'avait imaginé une telle défaite des montagnards. J'attends d'en voir plus avant de commenter mais c'est juste géant.
  7. lilas

    Quelques questions

    Cela se discute😉. J'admets être souvent assez sévère avec les anciens de Ouki. Ryuukoku est fiable et compétent, pour sûr. Il est extrêmement bien organisé et est un bon stratège. Rokuomi, ouais. Costaud, c'est sûr mais un peu limité. Kanou paradoxalement, je l'aime bien. Il avait un regard bienveillant sur Shin à Banyou, et voilà... Ce que je veux dire, c'est qu'indépendamment de Tou, ils ne me semblent pas exceptionnels. Des bons commandants relais quoi. De ce point de vue assez comparables à Akou, c'est vrai. Des seconds qui ne marqueront pas l'histoire quoique je pense que Akou est un poil supérieur à tout ce monde. Il n'y a que Shin, dans sa naïveté et son ingénuité, pour imaginer que Ryuukoku et Rokuomi puissent faire partie des 6... Cela ne viendrait pas à l'idée de Ouhon et Mouten avec lesquels il discute à ce moment. Rinko était un monstre. Que Shin l'ait abattu ne veut rien dire précisément parce que c'est Shin et qu'avec Shin tout est possible (c'est un peu le principe du personnage lol). Mais pour moi Rinko n'est pas dans la même catégorie que Rokuomi et Ryuukoku. Tu ne peux pas minorer le fat que le mec a percé les défenses de Ouki ! Quant à Genbou, dire qu'il s'est "fait botter le cul" par Kanki n'est pas vraiment lui rendre justice. Kaishibou, que tu catégorises comme un monstre, s'était fait balader comme un idiot par Kanki. Genbou, lui, a su analyser et comprendre les mouvements de Kanki et rendre impuissante son armée même s'il y a laissé la vie. C'était déjà un excellent résultat et peu de gens (aucun ?) ont autant malmené Kanki sur son terrain de jeu favori (les montagnes propices aux escarmouches). Alors que Rokuomi ou Ryuukoku, Kanki te les écrase en deux temps trois mouvements. Après, tu as forcément des seconds de qualité dans toutes le armées. Mais il est très rare, a priori, de les voir servir quelqu'un d'autre que leur maître. Et la plupart n'ont pas le talent, semble-t-il, pour être calife à la place du calife. D'où leur "disparition". Tou est assez exceptionnel à ce titre, de même que Gyou'un.
  8. lilas

    Chapitre 567

    C'est ce qu'on appelle un psychopathe. Le gars a l'information qui te ferait du bien mais il préfère la garder pour lui pour que tu sois sur le gril. Un sadique. Kanki. Enfin bon, peut-être que ce n'est pas le cas et qu'il est juste plus relaxé que Maron mais je ne crois pas. Après pour les signaux, le plus raisonnable serait que les infiltrés sachent à l'avance à quel jour de siège ils doivent intervenir. Disons le douzième par exemple pour faire monter la pression au maximum dans Gyou sans pour autant affamer Kanki et ses hommes. Les signaux de fumée ont l'inconvénient d'être visibles par tous et donc d'alerter la garnison de Gyou. Qui plus est, les communications entre les tris armées sont très sérieusement surveillées/coupées, ce que Ousen a dû anticiper. Et oui, on va fonder un club de soutien pour Heki, lol ! L'éternel perdant au grand coeur.
  9. lilas

    Chapitre 567

    L'hypothèse des assassins/espions/infiltrés à Gyou a déjà été avancée mais jusque-là j'étais sceptique. Avec un peu plus de recul, je dois admettre que cela se tient. Cela pourrait expliquer pourquoi Kanki se contente d'attendre tout en ayant l'air confiant que quelque chose va sa passer. Mais il n'a pas dû passer le message à Maron qui du coup est complètement paniqué😅... Cela expliquerait aussi pourquoi c'est Kanki qui a été laissé devant Gyou. Il serait le plus à même de profiter d'une situation très peu habituelle. C'est dans ses cordes. Je me disais aussi que les lascars de Kanki, ils passaient quand même difficilement inaperçus ce qui ne facilitait pas la tâche pour s'infiltrer. Mais bon, si ce sont des assassins recrutés par Kanki Ousen (edit), pourquoi pas... Cela dit, s'ils attendent un signal d'Ousen, Kanki est dans la merde quand même parce qu'ils ne risquent pas de l'avoir de sitôt ce signal lol... Ah, donc toi aussi tu doutes un peu que Heki puisse se marier avec Tanwa🤔... D'ailleurs, la scène avec Kaioku à Sai n'étai pas bien claire. On se demande si Heki n'intervient juste pas pour que Kaioku cesse de lorgner Tanwa comme ça, juste pour exprimer son respect plutôt que son amour pour elle... C'est assez différent de ce qui s'était passé pour Mouki et Ten par exemple🤩 Enfin, une montagnarde, y'a pas pléthore de choix quand même... Je n'en vois pas d'autre à part Kitari. Cela fera donc un vassal de Sei avec une vassale de Tanwa. L'ordre est respecté et les montagnards intégrés ! La grosse question si cela a lieu est : Heki restera-t-il dans l'armée de Tanwa ou rejoindra-t-il Shin, ou encore autre chose ?
  10. lilas

    Une semaine d'attente, c'est long...

    Comme c'est le dernier week-end de vote, un petit point sur les choix des douze participants (merci à eux, les autres n'hésitez pas, ce n'est pas encore fini !). Sans surprise, personne ne donne Zhao vainqueur. L'immense retournement de situation serait donc que Tanwa soit défaite. Près de la moitié d'entre vous ne voit pas Shunsuiju être tué durant la nuit de combat à venir. Donc on se dirige vers un scénario majoritaire où Zhao est défait mais où SSJ parvient à s'en tirer. Donc ce n'est pas non plus une déculottée totale pour Zhao. J'imagine que vous pensez que comme les Quanrongs sont en première ligne, ce sont eux qui prennent les coups et probablement Rozo qui trinque. Cela voudrait dire aussi que TAnwa et ses hommes ne seront pas tiré d'affaire si SSJ et l'armée de Zhao sont toujours en état de se battre... Enfin vous voyez le montagnards connus survivre, et s'il faut en sacrifier un, ce sera Shunmen, le moins connu d'entre tous ! En gros, dans votre majorité, vous voyez les montagnards s'en tirer plutôt bien, mais ne pas être tirés d'affaire pour autant... On va voir si vous avez de bons instincts de lecteurs ! ps: évidemment, ce n'est que ce que je comprends de vos votes amalgamés ! J'imagine bien que je ne rends pas compte de la singularité de vos scenarii personnels mais vous pouvez les développer si vous ne vous reconnaissez pas (j'ai identifié celui de didoune qui voit un raliement des Quanrongs à Tanwa mais sinon, c'est plus dur !)...
  11. lilas

    Chapitre 567

    C'est même le vassal principal du chancelier de la gauche, donc un des premiers personnages de l'Etat. Les montaganrds qui seraient ses clients intégreraient ainsi très vite le coeur du royaume de Sei : ils ne seraient plus seulement un peuple ami mais distinct. Si Heki marie la Tanwa, il se rapprochera le plus près qu'il lui soit possible d'un voeu qu'il n'a formulé qu'une fois au début du manga : devenir un grand général. Il n'a objectivement pas le talent, mais il pourrait être le mari et l'égal de Tanwa qui elle est digne des 6 de Qin...
  12. lilas

    Quelques questions

    Pareil, je ne suis pas trop choqué par l'absence de seconds des 6. Il faut bien voir que 6 généraux d'élite, c'est beaucoup ! A Zhao, ils ne sont au mieux que trois. Donc ils peuvent avoir aussi des seconds de grande qualité qui sont comparables aux 6. Y'a peut être moins de quaité chez les seconds des 6. Kyou était la suivant de Ouki par exemple mais finalement elle a elle-même été promue parmi les 6... Après, l'argument principal reste celui-ci : on voit quand même très clairement que les suivants sont très attachés à leur chef. Quand il se retire ou meure, ils font de même. Gyou'un et Chougaryu sont des exceptions. Eux deux seulement ont survécu sur les 10 généraux de Rinshoujo. Et encore parce que celui-ci les avait ait jurer de ne pas le suivre dans la mort. Et malgré cela, ils sont restés en retrait pendant plus d'une décennie à pleurer leur maître... Donc je ne suis absolument pas étonné que la plupart des seconds/suivants disparaissent de la scène avec leurs maîtres. C'est plutôt le contraire qui est surprenant. Pareil pour Ouki, il a forcé ses généraux à lui survivre. Mais aucun de ses suivants ne sont exceptionnels, à part Tou. C'est un peu mieux qu'un général lambda mais pas du niveau des suivants de Renpa par exemple. Kochou a visiblement laissé derrière lui une école de stratèges plutôt que des féroces soldats, ce qui semble logique. Celui qui s'est suicidé, j'imagine que ses suivants ont fait de même ou se sont faits discrets. Oukotsu, il faut l'imaginer comme Moubu : une brute qui est la force principale de son armée. Pas surprenant qu'il n'ait pas de seconds notables (quid de ceux de Moubu ?).
  13. lilas

    Meilleur stratège

    Riboku pâtit à mon sens du fait que ce n'est pas un méchant garçon, un "badass". En général, quand on a quelqu'un qu'on nous vend comme un gros cerveau, et un personnage antagoniste, c'est aussi un bâtard impitoyable, sans coeur et machiavélique. Or ce n'est pas du tout le cas de Riboku. Le type est humain et s'il est un stratège, c'est avant tout parce qu'il n'aime pas les massacres inutiles et voudrait que le monde reste en paix. Il est humble et aspire à une vie simple et vertueuse. Il répugne au meurtre d'enfants comme Shin, ou à toute action immorale. Du coup on a du mal à fantasmer sur lui. On préfère Ousen avec son masque mystérieux et ses 10 lignes de textes en 500 chapitres du manga... Riboku a certainement des faiblesses comme vous les avez justement énumérées (un peu trop présomptueux, et peut-être s'ppuyant trop sur des schémas préparés à l'avance, à la différence d'un Ouki ou d'un Renpa qui improvisent sur le champ de bataille avec génie). Mais il reste une tête au-dessus de tous les autres en dehors de Qin. Et même comparés aux meilleurs de Qin, à lui seul il fait face à Shouheikun (à la planification), Ousen et Kanki (à la maoeuvre) : je dirais que c'est pas mal. Il est complet et excellent. J'ai voté pour lui. Ousen est évidemment un monstre mais Renpa me semblait supérieur (si Shin ne tue pas Rinko, la stratégie de Ousen signait carrément la perte de Mougou. C'était on ne peut plus hasardeux). Il reste brillant défensivement, probablement le meilleur en tant que "bouclier", mais il pêche un peu sur l'offensive comme on le constate sur les plaines de Shukai. Kanki est aussi un monstre, dans le sens propre et figuré. Lui excelle à l'attaque et dans les stratégies non conventionnelles mais c'est aussi sa limite. Il ne peut commander que son armée de brigands. Karin est forte mais a ses limites également : elle pour elle d'être une brillante tacticienne et une farouche combattante. C'est un vrai atout que peu de tacticiens ont. Shouheikun est défavorisé par le fait qu'il ne participe pas aux batailles. Shunsuiju reste en dessous de Riboku même s'il est excellent. Il partage un peu de l'arrogance de son maître... Gohoumei est excellent aussi mais bon, cela entame un peu son crédit d'être mis en échec par le duc Hyou puis carrément défait par Ouhon. Un peu trop cérébral probablement, comme Riboku.
  14. lilas

    Une semaine d'attente, c'est long...

    Je suis bien d'accord mais il faut se rappeler que Shin enfonce son épée dans la poitrine de Houken à l'endroit où se trouve son coeur. Il n'enfonce pas assez son épée mais cela s'est joué à très peu de chose. Même si Houken n'était pas à sa limite et était supérieur à Shin, si, sur un coup audacieux, celui-ci lui transperce le coeur, ben Houken aura du mal à inverser le cours du duel. Donc si quand même, Shin est passé à cheveu de tuer Houken ! @Caldrissian J'imagine quand même bien une armée, ou carrément toutes, se faire battre. Si Qin triomphe sur tous les fronts, ce n'est pas drôle. Donc j'attends quand même un gros retournement de situation pour que cela devienne encore plus tendu. Je n'ai pas l'impression que cela va arriver sur le champ de bataille de Tanwa, quoique cela reste possible. Alors qui de Kanki ou de Ousen va flancher ? Quelle manoeuvre de Riboku va changer la donne ?
  15. lilas

    Chapitre 567

    Enfin en fait, je ne suis pas vraiment déçu par Heki même si j'espérais un peu plus de lui et de ses hommes durant la poursuite de Bunen. Pour le reste, il s'est montré à la hauteur. L'action décisive était bien malgré tout de sauver la tribu de Katari et Kitari. Mais surtout, j'aime bien que Heki prenne véritablement fait et cause pour les montagnards. Qu'ils soit celui qui réalise véritablement la portée de leurs sacrifices pour Qin et qui se fasse le défenseur de leur cause. Non seulement il tente de les préserver au maximum à la guerre, mais j'imagine qu'après, il sera leur porte-parole et leur ambassadeur à la cour de Sei, où il mettra toute l'influence de sa famille à promouvoir les intérêts peuple des montagnes. De ce point de vue, le mariage avec Yotanwa aurait une certaine logique même si j'ai du mal à l'envisager. Tanwa n'est pas véritablement attirée par Danto, le mec bravache qui aime sa bite et son épée. Mais peut-être que Heki avec son ouverture d'esprit, son amour des montagnards et sa dévotion pour eux représente les horizons plus larges et ouverts dont elle rêvait. Qu'un membre aussi important de l'aristocratie de Qin s'intéresse de si près à eux est véritablement ce qu'elle pouvait espérer de mieux pour que les montagnards puissent s'intégrer au royaume de Qin. Et puis en plus Heki est en train de se bâtir une certaine popularité chez les montagnards. Déjà que les hommes de Katari l'aimaient avant qu'il ne fasse rien, je ne dis pas maintenant qu'il les a sauvés et leur a redonné un chef !
×