Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

lilas

Members
  • Content Count

    1139
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by lilas

  1. lilas

    Kingdom 627

    En tout cas, vu comment tous les membres de la hsu ont la mâchoire décrochée, il ne doit plus y avoir aucune mouche sur les plaines écarlates...😁 Je sens qu'on approche du troisième et dernier acte entre Kaine et Ten (au moins en tant qu'adversaires). Au premier acte, Kaine avait l'avantage. Match nul au second. Je pense que c'est au tour de Ten d'avoir l'avantage. Je rêvais de Naki vos Houken, et cela se transforme en Naki vos Kaine. Moins prestigieux quand même 😁.
  2. Les mathématiques n'ont jamais été mon fort. Bon alors pour la divination, je ne sais pas mais Riboku va s'enfuir la queue entre les jambes des plaines écarlates, et sortir bientôt du manga. Avec peut-être entre temps un passage par Retsubi pour éclater Kanki. Du coup j'aurais dit que c'était le scénario 1 non ? Tu ne crois pas aux menaces de son roi ? Il semble il est vrai très pusillanime. Tu as Naki frais comme un gardon, En et Sosui qui ont la forme, soit l'essentiel des grosses têtes de la HSU (en dehors du trio magique). Et Denei, Denyuu et Suugen, soit l'essentiel des gros bras. Ten a de quoi faire. Surtout tu n'as plus personne en face... Ce n'est pas si sûr ! Le dernier chapitre suggérait qu'il était passé. Honnêtement, il apporte quoi ? A part dire qu'il est le meilleur et qu'il a tout prévu ? Sans Houken, c'est un perdant Je provoque un peu mais voilà quoi... Passons à autre chose. Moi je préfèrerais voir à l’œuvre le mec qui a plié Ordo en 5 minutes avec trois fois moins d'hommes. Préparation de la veille au soir quand même. Pour l'improvisation, c'est à venir (ou pas. Je ne considérerai pas la fuite pure et simple comme de l'improvisation mais de l'abandon) et comme tu le dis, cela pourrait relever de la prestidigitation.
  3. lilas

    Vinland Saga [Makoto YUKIMURA]

    Je sèche. Halvor fils de qui ? Un autre bâtard de Thorkell ? Sinon gros yeux m'a bien fait marrer quand même dans l'avant dernier chapitre.
  4. lilas

    Kingdom 627

    Merci @Shin-wara Je clôturerai mon sondage ce week-end alors... On ne sait jamais qu'il y ait un spoil de fou Les nouveaux trois grands cieux devaient être Riboku, Houken et Shibashou. Shibashou a dit niet. Keisha était semble-t-il le mieux place pour occuper le dernier siège vacant. Futei en a l'ambition mais voilà quoi... Futei. Cela dit, avec l'hécatombe de généraux de Zhao, il va y avoir de la promotion dans l'air. Promotion par défaut mais promotion quand même... Mais le temps qu'il arrive aux trois cieux, Zhao sera-t-il encore debout ? Pour le titre du chapitre à Sai, je ne suis pas sûr que ce soit une prédiction ou une annonce de son futur : simplement une reprise de son ses déclarations outrageuses. Par contre effectivement, on ne nous a rien dit de tel sur Shunsuiju. Lui, on sait juste qu'il parle le xiongnu comme un natif, qu'il a une armure particulière et qu'il est un orphelin. Je le vois bien en fils d'un xiongnu tué dans une bataille contre Riboku et qui pourrait reprendre un jour le flambeau des Xiongnus si Riboku venait à être trahi par Zhao.
  5. lilas

    Kingdom 627

    La parution est censée reprendre quand ? Le 14 ?
  6. Bonne année à tous ! Même à ceux qui espèrent ou parient sur la survie de Riboku en 2020... Bon, j'en profite pour faire un petit point sur ce sondage. Sur 28 votants, 21 voient Riboku revenir dans un prochain arc, soit 2/3 d'entre vous. Parmi le tiers restant, on a 1 vote "autre" non détaillé, 1 qui pense que l'arc de Gyou n'est pas fini, et 5 qui pensent qu'on assiste à la fin de Riboku. 10 d'entre vous (35%) pensant ensuite que Kaine va être capturée par Ten. C'est un peu plus que le tiers qui voit un avenir sombre pour Riboku, ce qui est un peu paradoxal. Comme quoi la "théorie Kaine" a ses adeptes 24 d'entre vous enfin voient Shunsuiju revenir aux côtés de Riboku, soit 85%. C'est beaucoup puisque c'est plus des 2/3 qui voient revenir Riboku dans un autre arc, et plus aussi que le total de ces derniers + le scénario autre + La bataille de Gyou n'est pas terminée. Faut croire qu'avec sa tête de cochon et son arrogance Ribokuesque, il vous a séduits. Deux seulement veulent le voir disparaître. Et deux autres seulement le voient revenir semer la désolation à la tête des Xiongnus (ce qui est quand même un scénario séduisant. Beaucoup d'éléments ont été mis en place pour préparer ce scénario, Shunsuiju étant peut-être lui-même un Xiongnu que seul son lien à Riboku rattache à Zhao). Je laisse le sondage encore un peu ouvert pour les retardataires mais je devrais le clore bientôt. Merci pour votre participation
  7. lilas

    Kingdom 627

    Je dois préciser un peu ce que j'entends par déception. Ouki et Renpa aiment la guerre. Plus ils sont en difficulté, plus ils apprécient et se lancent à corps perdu dans la bataille. Riboku, lui fait son devoir. Et s'il peut éviter le combat, il l'évite. Je ressens ce désintérêt très fortement, et ce ne sont pas les manœuvres contre Akou et Makou qui vont me le faire passer. Comme le dirait un personnage célèbre de Berserk, "enjoy excitment". Sauf que là, avec Riboku, il n'y a ni excitation ni plaisir... Et quand il est opposé à Ousen l'attentiste, c'est juste horrible. Il est évident que si Mouten n'avait pas sauvé l'aile gauche, que si Ouhon n'avait pas sauvé le corps de Akou, que si Ouhon encore ne s'était pas sorti miraculeusement vivant du piège de Gyou'un et que si Ouhon toujours (et Mouten) n'étaient pas venus sauver Ousen, Riboku aurait gagné. Quatre fois les attaques de Riboku ont été neutralisées par les louveteaux (sans parler de la HSU qui stoppe Gyou'un au jour 3). Donc c'est difficile de dire que Riboku n'a rien fait. Mais là, sur le champ de bataille central, je suis déçu de ne pas le voir plus actif. Il était en supériorité numérique avec l'obligation de passer à l'attaque générale et au final, il a sorti son armée "instinctive", son Bananji, son Houken, et puis c'est tout. Je dois m'y résigner, Riboku n'est pas un meneur qui enflamme le champ de bataille comme Ouki/Renpa mais c'est un peu dur. Ou plutôt décevant. Même Ousen a été plus chaud que Riboku en prenant brièvement la tête de ses troupes et en défaisant le comte Rai. Et je trouve que le roi Ouken de Qi s'est un peu avancé à nous dire qu'il fallait craindre Riboku encore plus qu'on ne le craignait déjà... Je ne tiens pas rigueur au personnage de s'être vanté de manger tous les généraux de Qin en même temps car il s'agissait d'une déclaration de guerre et tu ne cherches pas à faire des compliments à l'adversaire à ce moment mais voilà : en un contre un contre Ousen, il se prend une déculottée à 30 000 (+10/13 avec Shin et Akakin) contre 50 000 (+ 2 à 5 000 de Bananji). Pas fameux. J'apprécie Riboku pour sa personne, pour ses discours et sa présence hors du champ de bataille mais sur le champ de bataille, je reste cruellement déçu. D'où le "qu'il meure" car je suis lassé à l'idée d'une autre bataille contre lui. Je suis d'accord. Riboku n'a, à mon sens, commis qu'une erreur. Avoir opté pour l'attentisme après 8 jours de bataille. Il aurait dû continuer à harceler Qin avec tous ses moyens. Même si les quatre premiers jours, il s'était fait refouler. Peu importe, il aurait dû mettre le feu, y compris avec son armée centrale, même si c'était risqué. Mais il s'agit de Riboku ici. Riboku qui n'aime pas le combat. La possibilité qui lui était offerte de triompher sans combattre était trop belle et il est tombé dans le panneau. Si Retsubi tombe, je vois mal ces forces réintégrer l'ouest de Zhao. Qin tiendra l'entrée des montagnes Taikou avec Ryouyuou, le sud avec Retsubi et les collines de Kokuhou. C'est l'avantage de tomber Gyou et Ryouyou. Tout l'ouest de Zhao peut te tomber dans la main en un coup. D'autre part, il n'y a pas de nécessité à ce que Zhao cède Retsubi en cas de chute de Gyou. Si Zhao décide de poursuivre la guerre au lieu de s'éparpiller en querelles intestines, le lieu de l'affrontement final pourrait bien être Retsubi. Je suis d'accord là aussi. Les réfugiés étaient contrôlés précisément parce que la possibilité d'une infiltration était claire à l'esprit de tout le monde. Les espions de Ousen ont été habiles, simplement. Ils ont réussi à se faire passer pour d'autres puis à disparaître. Riboku n'aurait simplement jamais dû jouer la montre. Même quand ses attaques ont été repoussées, il aurait dû insister et mettre Qin au bord de la rupture beaucoup plus vite. Ou essayer. Jamais il n'aurait dû laisser ses 50 000 hommes du centre au repos 15 jours.
  8. lilas

    Kingdom 627

    Nan mais c'était une petite blague par rapport à Riboku pour dire que tout ce qui se rapportait à lui était décevant. Après, plus sérieusement, je ne pense pas que ce soient les ordres de Riboku de rester inactif pendant 14 jours. D'ailleurs Kisui n'est pas resté inactif pendant 14 ours, il a essayé de battre Mouten par tous les moyens mais n'y est pas parvenu. Et il n'est pas arrivé non plus aujourd'hui (peut-être pas encore, qui sait) à leur donner la plus grosse déculottée de leurs vie non plus (selon les mots de Batei). Dans cette optique, Riboku est aussi dans le jeu. Donc Riboku+Batei alors que Futei et BAnanji sont dans le dos de Qin et le Earl face à Ousen, cela fait beaucoup pour éviter le naufrage d'une armée de Sou'ou qui a l'air très dépendante du duo Sou'ou-Shiryu. J'y crois très peu mais j'aime bien mes trois scénarios - la force individuelle de Riboku en 1 - l'armée "cachée" de Riboku en 2 - la force de Kisui en 3 Honnêtement, je ne critiquerai pas Riboku s'il fait quelque chose, j'applaudirais au contraire. Je crains tellement qu'il ne fasse rien... Une zone fortifiée certes, mais sans soldats puisque ce sont ceux de Kochou et de Shunsuiju. Après je n'ai pas dit que la chute de Gyou entrainerait sa reddition mais le fait d'être abandonné par Riboku qui file et cerné par Ousen qui ne laisse en général que deux choix : la soumission ou la mort. Zhao ne me semble plus en mesure de mettre une pâtée à Qin sur les plaines écarlates (sauf si une armée de secours arrive du nord sur des poneys magiques) car ils sont sous une grosse pression et ce sont eux qui risquent de prendre le bouillon. A moins que Riboku ne trouve quelque chose pour neutraliser un peu l'avancée de Qin sur les paines écarlates(d'où le mach nul). Gyou viendra après.
  9. lilas

    Kingdom 627

    60 000 menés par les trois frères. L'armée de Rozo est en plus, et elle est présentée comme importante. Après, 5000 hommes représentent aussi une masse importante. Mais cela va de 65 à 80 000 pour les Quanrongs. Yotanwa avait bien pris en compte le fait de tomber Rozo. Son plan était en deux étapes : tuer les trois frères puis tomber Rozo. La sortie de Rozo a juste favorisé ses plans en permettant de faire les deux étapes en une : Danto le dit bien. Mais il faut bien voir que c'est aussi Shunsuiju qui a aussi utilisé Rozo pour piéger Yotanwa. Ce qui s'est retourné contre lui, doublement. Il a mis toutes ses forces dans un piège... qui n'a pas fonctionné. Du coup Yotanwa a pu en profiter. Ce qui revient au même Jusquà ce jour il n'était pas vraiment décevant mais le fait de ne pas être capable de déborder Chouyou et Rikusen est quand même frustrant. Il n'est pas impossible que Riboku s'esquivant, la bataille tourne en déroute pour Zhao. Si c'est le cas, on pourrait imaginer Ousen avec tous ses hommes se rabattre sur l'aile gauche où opère Kisui et lui proposer son alternative habituelle : la mort ou l'entrée à son service. La soumission de Kisui serait symboliquement l'entrée de tout l'ouest de Zhao sous la domination de Qin. Dans ce cas, ce serait vraiment le pire scénario pour Zhao. Et Riboku aurait perdu sur toute la ligne. Il n'aurait décidément plus qu'à mourir.
  10. lilas

    Kingdom 627

    Je me souviens bien. Riboku craignait que les deux n'arrivent à son QG. Si un seul y parvient, cela change un peu la donne. Mais en fait, cela m'indiffère que Riboku soit capable de gagner ou non. J'aimerais juste bien le voir les armes à la main, même si cela doit finir par une débandade pitoyable. Mais il est probable que Riboku me déçoive une fois de plus en s'esquivant (ou pire, en envoyant Kaine). Mouais enfin il pond le plan et la tactique générale des Quanrongs. Il a plus de 60 000 quanrongs (+ l'armée personnelle de Rozo) à disposition qui acceptent de suivre son plan et qui sont physiquement aussi costauds que les montagnards. Plus 90 000 soldats de Zhao. Et... rien alors qu'il est à la manœuvre le dernier jour où il échoue à tuer Yotanwa et perd Ryouyou. Pour un stratège en position de force, c'est un peu décevant. Je suis bien d'accord, et je sais que tu as de la sympathie pour Kisui . Mais il est ici aussi un peu décevant même s'il est peut-être le seul général de Zhao qui ne va pas perdre sur les plaines écarlates... Néanmoins il n'a pas l'air d'être assez puissant pour peser dans le grand jeu. Voilà bien un exploit digne de Riboku : s'enfuir... Si prendre la fuite était un exploit, Mougou serait le plus grand général du manga... Les arrières de Riboku sont dégagés et tout le monde va se sacrifier pour qu'il s'éloigne. Pas vraiment un exploit selon moi. (correctif, je n'avais pas lu le "avec des troupes") Effectivement. Denrimi va gérer Bananji et Futei. Shiryou va immobiliser Batei. Ousen va s'occuper du dernier Earl. On ne voit aucun officier de Zhao en mesure de changer la donne. Sou'ou est en position pour aller chercher la tête de Riboku et la HSU aussi. Qui pour les retenir ? Après, on peut toujours rêver mais plus le temps passe et plus ces rêves se révèlent chimériques : 1- Riboku s'occupe de Sou'ou et le tue. Shiryu est choquée puis coupée en deux par la hache de Batei ce qui entraîne la déroute de l'armée de Sou'ou. Zhao sort vainqueur du côté gauche et peut opérer sa jonction avec Kisui alors que Qin est vainqueur côté droit. Match nul. Je sais, cela relève du déni de réalité. 2- Riboku avait 50 000 hommes au début de la journée. Il en a mis 30 000 contre Ousen et 10 000 contre Shin. Il en a caché 10 000 autres qu'il récupère puis avec Kisui et Bananji, il va à Gyou. Hautement improbable. 3- Kisui vient sauver Riboku comme il avait sauvé Keisha. Il devient Kisui le super pompier ou le super héros. Il renverse l'armée de Sou'ou et cela se termine par un match nul. Assez improbable au vu de la sudation intense sur le visage de Kisui au chapitre 615. Il ne reste que l'option vraisemblable, Riboku s'enfuit piteusement sans rien faire. Riboku le grand qui mangeait au petit déjeuner Ousen, Kanki, Tou et Moubu réunis. Riboku le grand qui était le meilleur des grands cieux ayant jamais existé. Je serai déçu. Alors je serai impitoyable : autant qu'il meure.
  11. lilas

    Kingdom 627

    Ils ont retraduit la VF et ont rajouté des passages omis dans la première version. J'en suis bien content car l'anglais un peu poétique des premières pages me laissait dans l'incertitude. Là, il apparaît : - que le soir n'est pas encore tombé. Les combats ne vont peut-être donc pas s'arrêter avec la mort de Houken. - que la mort de Houken va avoir un effet sur tout le champ de bataille. Même si Riboku s'est révélé excellent pour renverser des situations compromises (attaque sur le QG de Ousen), j'ai du mal à imaginer que les effets à venir ne seront pas en faveur de Qin. Donc, les combats pourraient tourner très nettement en faveur de Qin avant que la journée ne se finisse. Alors que jusqu'ici, les troupes de Zhao étaient certes en difficulté mais contenaient Qin malgré tout. Là, Riboku semble dans l'impasse. Direction Retsubi pour sauver la face ? C'est une des rares fois où l'on a vu les pensées de Houken. La dernière fois je crois, c'était face à Ouki. Il est encore moins prolixe que Ousen Houken s'est interrogé mais il a persévéré sur sa voie, jusqu'au bout. Je ne le voyais pas faire autre chose. Ce serait marrant que Sou'ou arrive au QG de Riboku pour un duel. Enfin, on verrait ce qu'il en est. Sinon, la présence de Ten et de Naki à la tête de la HSU va peut-être permettre à la HSU de lancer une dernière charge qui balaiera le QG de Riboku. Autre occasion de voir - ou pas - ce qu'il vaut. La perte de Gyou , une forteresse imprenable au cœur de Zhao, est probablement le plus gros problème de Zhao. Même si par miracle Zhao se remontait une armée de qualité, Gyou est là, comme une écharde qui va paralyser tous leurs efforts de reconquête. Et quand je dis par miracle, c'est parce que si Zhao semble posséder en Riboku et en Shibashou deux monstres, le pouvoir central ne semble pas vouloir les utiliser à leur plein potentiel. Au niveau des armées, tous les commandants de Zhao connus ont été défaits par Qin (Shunsuiju par Yotanwa, Riboku a priori par Ousen, Kisui par Kanki). Cela ne rend pas très optimiste. Reste Shibashou qui pour le moment ne veut pas se battre avec le roi actuel... Ou Kochou dont on pourrait bientôt voir ce qu'il vaut.
  12. Et tu as bien raison. Dans mon esprit pas seulement. Même lorsqu'on connaît vaguement ce qui est rapporté par les chroniques, je pense que pour autant, ce n'est pas si aisé de deviner comment Hara va raconter les choses. A mon sens, les trois propositions que j'ai faites permettent chacune de raccrocher (à peu près) les éléments historiques connus, ce qui les rend toutes trois possibles à scénariser.
  13. Ayant une fois par désœuvrement traîné mes guêtres sur le sujet historique, j'ai formulé ma question d'une façon qui, au vu du relatif flou qui entoure les événements historiques quand même (je ne suis pas allé creuser dans le détail non plus), permet à des gens qui connaissent un peu l'Histoire de voter pour chacune des trois propositions en toute cohérence, me semble-t-il... Oui, même si je peux imaginer aussi plein d'autres options, je me laisse un peu plus convaincre par celle-ci quand même. Et je crois que cela me plairait de passer à autre chose qu'à Riboku. Les éléments qui plaident pour la survie de Riboku existent mais ils ne sont pas légion non plus : - la faille de Kanki (qui pourrait être exploitée par SSJ) - l'adversité avec Shin - Le fait qu'on nous ait dit que Riboku "était le meilleur des grands cieux ayant jamais existé" (Gyou'un qui décidément racontait souvent n'importe quoi)... ce qui n'a pas encore été démontré (c'est le moins que l'on puise dire). Oui, effectivement, le sort des suivants de Riboku dépend bien de Riboku himself. Pour que Shunsuiju se batte pour Zhao après la mort de Riboku, il faudra quand même un grand retournement : il est son vassal et ne se battra pas pour le roi qui a exécuté/exilé/mis fin à la carrière de Riboku. Il ne pourra s'engager qu'avec son successeur, un peu comme Shibashou d'ailleurs... Ce renversement politique nécessaire pourrait être causé par la mort inique de Riboku qui choquerait une grande partie de Zhao, le roi étant jugé, au final, comme le grand responsable de l'échec de Riboku à Gyou par son inaction. J'avoue que ce serait séduisant mais on parle de Riboku ici. Le mec montage qui n'a toujours accouché que d'une souris.
  14. Je vois que vous imaginez un futur à Riboku après la chute de Gyou, ou plutôt une vie à Riboku en dehors de Houken. Mais comme vous le notez tous, le roi de Zhao reste le gros problème dans cette hypothèse. Personnellement, je ne sais pas trop mais j'ai voté sa sortie du manga. Shunsuiju mettant à profit ce qu'il a appris sur Kanki et Kaine étant l'héritière des idéaux de Riboku (qui sont vraiment, je pense, ce qu'il y a de plus intéressant dans ce personnage).
  15. lilas

    Kingdom 627

    Donc c'est le soir et bientôt la fin des combats. L'attaque de Riboku a raté, et bien comme il faut. La contre attaque de Ousen n'a pas réussi non plus à faire tomber le QG de Riboku (pour le moment en tout cas). La chute de Houken va-t-elle accélérer les choses dans ce sens ? Pas impossible. Ousen sort donc vainqueur soit aux points, soit carrément par KO si Riboku est forcé de s'éclipser. Je ne suis pas sûr cependant que Riboku ait encore abandonné Gyou. Il ne lui reste que deux choix s'il veut continuer le combat : filer à Retsubi ou filer à Kantan. Je n'ai pas eu mon Naki show. Le choix de Ten n'aura donc servi qu'à ouvrir la voie de la retraite à Riboku et à Kaine... A moins que, de là où elle est, elle relance l'assaut contre Riboku quand Shin tombe dans les vappes...
  16. lilas

    Kingdom 627

    Je ne pense pas que le bras ait été coupé parce qu'on voit clairement le coude (mais je ne sais jamais si l'avant bras c'est avant ou après le coude...). En revanche, effectivement, la main semble avoir disparu et tu n'as pas l'impression que ce soit ce coup-ci qui l'ai tranchée car on ne la voit pas du tout. Du coup, la question à 1000 euros en attendant la VC : est-ce Shin qui a réussi à couper la main de Houken (si c'est bien le cas) ou bien une autre personne (cela me semble court quand même pour un combat contre Naki). En tout cas, je suis presque soulagé de pouvoir passer à la suite...
  17. lilas

    Kingdom 626

    Houken ne bougera pas, clairement. Riboku sert d'appât pour attirer le client dans une situation où il ne peut que passer par un duel contre Houken. Mais si Shin déserte son aile pour aller attaquer le Earl... Hé bien Riboku pourra envoyer toues ses troupes mobilisées pour faire face à la HSU au secours du Earl. Il y aura un front de moins à gérer pour Riboku et la menace sera pour un temps éloignée. Tous les bénéfices du mouvement seront pour lui. Alors que si Houken tombe maintenant, c'est la débandade pour Zhao (à moins que Riboku ait un autre atout caché que Houken), même si Ten et Naki n'ont pu couper la retraite de Riboku et qu'il arrive à s'échapper. Riboku est l'enjeu majeur mais il n'est pas atteignable directement. Du coup Shin a dû tuer Gaku'ei, Chougaryu et maintenant Houken pour mettre à nu Riboku. Cela lui offrira certainement l'occasion de fuir mais Shin n'a pas le choix.
  18. lilas

    Kingdom 626

    Si tu reprends le combat de Kyoukaï contre le Shiyuu, tu vois bien que la référence à la HSU n'est pas la même chose que le poids porté par un général de Ouki qui maintient encore Shin debout. Pour Kyoukaï, l'existence de la HSU lui permet de perfectionner sa technique en donnant une profondeur inédite à sa transe, tout comme sa soeur l'avait expérimenté. Mais cela ne reste qu'une technique. Or, en technique, Kyoukaï reste dominée par Houken. L'issue de leur combat se comprend. Kyoukaï n'est pas celle qui a la réponse de Houken car elle reste une experte comme lui, mais moins forte que lui. Le poids du général est vraiment porté par Shin plus que par tout autre dans la HSU. Cela dit, ce n'est pas suffisant. Et Shin va y rester s'il n'est pas aidé. Pour ce qui est du plan collectif, je répète que la situation de Houken, dans la proximité immédiate de Riboku, est en soi une manoeuvre stratégique. S'il était plus loin, il serait possible de le contourner, de le leurrer, ou d'élaborer une attaque conjointe. Mais là, il y a un effet de gloulot d'étranglement (quand tu fais une percée) qui rend Houken incontournable. De fait, et c'est au crédit de Riboku, il sait comment employer et positionner de manière optimale Houken sur un champ de bataille. Mais j'attends vraiment l'apport de Ten et de Naki pour aider à la résolution du problème Houken.
  19. lilas

    Kingdom 626

    Cela ne renverse pas le jeu mais cela freine l'attaque de Qin. Là, un Earl fait face à Ousen, Ouhon et Mouten. Sou'ou a le champ libre mais Shiryou est immobilisée. Denrimi semble mobilisé par Bananji et Futei. Riboku fait donc face à deux menaces directes : Shin et Sou'ou. Si Shin est éliminé, Riboku pourra se concentrer sur le seul Sou'ou. Cela facilitera sa retraite ou pourra permettre de faire match nul contre Ousen. mais cela ne lui permettra pas de tout renverser. Pour renverser la situation, je ne vois que Kisui s'il a réussi à mettre la pâtée à Chouyou et à Rikusen, ce qui n'est certes pas garanti. A moins que Riboku soit un tueur au combat et réduise en charpie Sou'ou, mais j'en doute aussi. Je ne sais pas. Je crois que Shin ne s'est pas focalisé sur le fait de tomber personnellement Houken. Il n'est justement pas comme Houken... Cela dit, je reste convaincu que c'est bien Shin qui donnera le coup final, même s'il reçoit entre temps l'aide de son unité (sans oublier celle de Kyoukaï). Après le traducteur n'est pas responsable des mots de Hara. Sur ce chapitre, il y a juste une bulle qui me semble maladroite (la traduction sur le fait que le Duc et Ouki sont venus pour donner une réponse que Houken ne veut pas entendre...) Sur le fond, Riboku utilise toutes les armes qu'il a sous sa main. Après tout, c'est bien Houken qui l'a choisi plutôt que l'inverse. On sent bien que Riboku ne partage pas la vision de Houken, et ce depuis le début du manga. On a bien vu aussi qu'en fait il donnait raison au duc. Là où à mon avis Riboku a tort, c'est que engagé sur son chemin comme il l'est, Houken ne peut que soit réussir soit mourir. Riboku l'utilise en se disant qu'il ne mourra (parce qu'il est au sommet de la force) ni ne réussira (car il est humain) et que surtout il est aveugle à son propre échec. Mais tant que Houken gagne, Houken peut se croire sur le chemin de la réussite... Il n'y a que la mort qui signera son véritable échec. Finalement, s'il y en a bien un qui est responsable de la déshérence de Houken, c'est bien Riboku qui a faussé le duel face à Ouki à Bayou. Sans archer, Houken aurait eu sa réponse. C'est depuis ce moment qu'il est perdu. Il a gagné mais il n'est pas sûr d'être le meilleur, le dieu du combat pour autant.
  20. lilas

    Kingdom 626

    Je pense qu'aller sauver Shin d'une mort quasi certaine reste quand même le meilleur mouvement à faire. Si Shin meurt, la HSU s'effondre quoi qu'il en soit et personne n'ira chasser Riboku. Même si Ten est encore vivante. Hmm. Il a déjoué un piège mais c'est bien Dansa qui a défoncé Kinmou. Honnêtement, si Naki n'apporte que cela, je serais un poil déçu. Je veux voir la bête qui brise les nuques d'un coup de genou et qui, sous l'effet de la fureur, plie en quatre Raido... Je veux voir un autre officier de la HSU capable de défier un temps Houken, même s'il finira tout cassé lui aussi. C'est le genre de baston qui en fera vraiment un élément à part entière de la HSU. Il doit sauver Shin et le soulager, le temps que celui-ci recharge un peu ses batteries pour achever Houken ou que Ten élabore un mouvement pour que tous les anciens de la HSU ensemble achèvent Houken. Je pense qu'il y a une maladresse dans la traduction française. Ouki et le Duc ont été en mesure de prouver à Houken que ses prétentions étaient fausses. Mais ce n'était pas leur but. C'était juste une évidence pour eux, et pour Riboku. Riboku constate que le vœu de devenir un dieu est futile et en même temps le fait que Houken n'en est pas moins au sommet de la force martiale, ce qui rend risqué sa fréquentation, même si au passage on apporte la preuve qu'il n'est pas encore ni ne sera jamais divin.
  21. lilas

    Kingdom 626

    Excellent chapitre à mon sens. Shin prend progressivement l'avantage sur Houken mais il est au bout du bout. S'il n'y a pas une intervention extérieure rapide, il va connaître le même sort que Ouki et que le Duc. Mais à la différence de ces deux derniers, Shin n'a pas son armée mise à mal face à Riboku. Le duc était seul en raison du Rindou et l'armée de Ouki était à la limite de l'extermination suite au piège de Riboku. Là, le contexte est plus favorable car l'armée de Riboku est sur le reculoir face à celle de Ousen et, de plus, aucun archer n'attend traîtreusement Shin au coin du bois. Donc, la HSU va pouvoir venir l'aider. L'arrivée de Ten devrait pouvoir faire participer tous les Denyuu, Denei, Hairou, Ryoutou, Bihei, Sosui, En, Garo, Gakurai et Suugen qui pour le moment sont paralysés, en dirigeant collectivement leur mouvement. Mais surtout, Naki va entrer dans la danse, et j'attends ce moment avec impatience. Cette campagne a vu s'intégrer tous les nouveaux de la HSU. Les frères archers en sauvant Ten et en tuant Kinmou ; Kanto en assistant à la mort de Shousa ; mais Naki n'a pas encore eu son grand moment. Là, face à Houken il devrait être servi et pourrait gagner son titre de noblesse en se classant officiellement et au vu de tous comme la troisième force individuelle de la HSU... Le prochain chapitre promet d'être torride. Une belle conclusion à l'année, j'espère. Et puis une grande pause avant de repartir à l'attaque.😭 Kisui est effectivement le seul homme qui pourrait être en mesure de sauver Riboku de la défaite qui s'annonce. Mais je ne sais pas si on peut compter sur lui honnêtement. Suspense. S'il arrive à renverser l'aile gauche et à venir impacter Sou'ou, alors Bananji reprendra toute son importance (et Futei ) et ce sera chaud pour Qin. MAis la fuite reste le scénario le plus probable. C'est marrant, on a presque échangé nos points de vue sur l'issue de la bataille.
  22. lilas

    Kingdom 626

    C'est le Naki show à venir ! J'ai hâte !
  23. lilas

    Kingdom 626

    On connaît déjà GAimou à Wei. Et Ranbihakou qui donnait du mal à Kyou comme à Ouki... Shibashou a l'air d'être un guerrier et est au niveau des grands cieux, soit au niveau d'un Houken (en différent évidemment). Le jeune de Chu était au-dessus de Shin en terme de force pure et de technique. Et vu l'énorme inconnu qu'est l'état Chu, ce ne serait pas étonnant qu'il recèle des monstres de ce niveau. Je vais attendre la traduction, mais ça me donne des frissons. Sacré Riboku qui distingue nettement la réponse et la victoire de Houken... Je suis très curieux de voir aussi ce que Ten et Naki vont bien pouvoir faire pour sauver un Shin au bout du rouleau. Va-t-on voir enfin un tacticien essayer de juguler Houken ? Ou la force de Naki quand il devient sérieux (et que Raido ne peut se comparer à lui) ? Je suis assez d'accord. Mais où En dit-il que c'est un génie ?
  24. Encore une fois, ce n'est pas la cité qui compte. Mais bien la zone géographique. Un messager à cheval n'arrive pas à y passer. Donc ce sera encore pire pour une armée de dizaine de milliers d'hommes qui devra passer en force si Zhao décide de s'y opposer. Là-dessus, nos avis divergent un peu. - Soit le roi de Zhao décide de punir Riboku, et dans ce cas, Zhao ne sera pas dans l'optique de se battre (Shunsuiju est un vassal de Riboku). Alors, le ravitaillement de Gyou ne sera pas trop problématique. Je ne pense pas que le seul Kochou pourra battre Kanki (sans parer d'un potentiel renfort de Qin). Là je suis d'accord avec toi. - Soit Riboku a encore de la marge de manoeuvre et dans ce cas, c'est lui qui sera là pour empêcher Qin de passer. Et dans ce cas, il y aura un affrontement indécis (évidemment, on sait que Qin va gagner mais...). Le risque sera alors réel d'échec, ce qui entraînerait la possible annihilation de toutes les troupes de Qin dans Zhao, car on aura 100 000 mecs de Zhao commandés par Riboku, Shunsuiju et Kochou. Dans ce cas, un renfort de Qin aiderait mais ne garantirait pas la victoire de Qin. 10 à 15 000 conscrits menés par Shouheikun ne feront pas le poids face à 100 000 soldats entraînés et menés par Riboku. Donc tout va dépendre de la politique à Kantan et du désir de Hara de clore en vitesse ou non cet arc. Cela dit, le fait que Shin soit à la limite de l'inconscience laisse penser que l'arc va très vite se conclure et que donc Riboku sera écarté. On n'a jamais vraiment suivi une bataille cruciale alors que Shin était dans les choux... L'option 1 est donc la plus vraisemblable même si elle n'est pas la plus excitante... Décidément dans cette campagne, Riboku nous mène de déception en déception...
  25. lilas

    Kingdom 626

    Cela promet !
×