Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



lilas

Members
  • Content Count

    716
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by lilas

  1. lilas

    Kingdom chapitre 600

    Tout cela est quand même bien piquant : la bataille des collines de Kokuyu a été présentée comme le prélude à cette campagne de Gyou (chapitre 484). Riboku avait alors admis s'être trompé en sous-estimant Kanki ; là, il est en passe d'être battu par Ousen : Riboku est donc en train d'être battu par les deux génies détectés par Ouki qui en avait averti Renpa au début du manga... On ne sait pas ce qu'aurait fait Renpa face à Ousen et Kanki mais la comparaison est intéressante. Les aurait-il battus ? Aurait-il fait mieux ? Je pense que oui (contrairement à Gyou'un), simplement parce que Renpa aime plus les défis guerriers que Riboku. En tout cas, lui comme Riboku risquent d'être plombés par le même roi...
  2. Un petit sujet pour aborder plusieurs problèmes de cette vaste campagne à l'ampleur inédite, un peu au dessus de la mêlée (passionnante mais évoquée dans chaque chapitre chaque semaine)... Comme on le sait, l'enjeu crucial de l'ensemble de cette campagne reste le ravitaillement. Dès le plan initial de Shouheikun, abandonné après le départ de Retsubi, il était nécessaire de faire sans une ligne de ravitaillement continue. Mais maintenant, c'est encore plus évident. Au point qu'il est nécessaire de se demander ce qu'a prévu Ousen pour dans 10 jours, terme prévu de l'épuisement des réserves de nourriture de Qin. Même si Gyou tombait, cela n'apporterait aucune ressource alimentaire. Cela aggraverait même le problème. J'imagine plusieurs solutions : - Ousen compte peut-être sur le fait que Shouheikun trouve un moyen de le ravitailler en forçant le blocus de Zhao à Retsubi. Cela me semble très improbable d'autant que cela nécessiterait l'envoi d'une armée supplémentaire. Or Tou et Moubu sont occupés, respectivement par Wei et Chu. J'avais rêvé un temps de voir Shouheikun reprendre les armes mais je n'y crois plus. Ce serait rigolo quand même s'il conduisait sa propre armée pour sauver les fesses de Ousen. Mais je l'ai dit, c'est très improbable. - Un ravitaillement par le fleuve jaune pourrait être une autre alternative. - Ou bien, le souverain de Qi, un état qui a un long passif d'affrontement avec Zhao, pourrait ravitailler Ousen en venant donc de l'Ouest, qui devrait être a priori peu gardé. On sait que feu Saitaku était particulièrement actif dans l'Ouest de la Chine. Il était souvent du côté de Yan ou de Qi. Cela ne m'étonnerait pas que du coup, Yan et Qi aient des sympathies pour Qin, ou en tout cas moins d'antipathie pour Qin que pour Zhao. Or on a vu Yan déjà intervenir, légèrement, pour aider Ousen. Qi pourrait-il être le sauveur de Qin sur ce coup, et le bourreau de Zhao ? Deuxième problème important, la frontière de Qin avec Wei et Chu. On a vu, lors de la guerre de coalition, Karin se jouer de Moubu et Tou. Si elle s'y met sérieusement, je vois mal comment Moubu pourrait lui résister. J'imagine donc bien une deuxième invasion importante de Qin pendant que ses meilleurs éléments sont coincés dans Zhao. Idem pour Tou face à Gohoumei. Lors du premier affrontement des deux hommes, si Ouhon n'était pas arrivé avec son plan audacieux, Tou aurait peut-être mis en difficulté Qin. Or là, il va devoir se creuser les méninges tout seul face au génial stratège de Wei et à Gamou. Wei et Chu me semblent tous deux en mesure de défaire les troupes de Qin qui leur sont opposées. Aura-t-on droit à un deuxième rendez-vous à la passe de Kankohou, avec cette fois Shouheikun à la manoeuvre pour sauver la mise de Qin ? Quin pourrait, au moment où Sei songe à réinstaurer ses 6 généraux, se retrouver très vite orphelin de ses deux uniques grands généraux. Edit: et je dirais même plus. Maintenant qu'on va avoir tous les généraux et personnalités militaires importantes de Qin en action lorsque Wei et Chu attaqueront, on va vraiment voir qui pourra faire partie des 6. Moubu devra mener une bataille défensive et Tou faire face à des nouveaux génies qu'il n'a pas connus dans le passé. C'est-à-dire que tous deux devront prouver qu'ils peuvent surmonter leur faiblesse supposée. Quant aux autres qui sont dans Zhao, pas de doutes sur leur futur s'ils s'en sortent bien et parviennent à revenir ! Voili voilou, à vos réflexions...
  3. Selon moi, l'ordre de Ousen ne concerne que Shin et la HSU. Pour Ousen, la bataille de l'aile droite est terminée. Ce qui compte, maintenant, c'est le centre. Et Shin doit rappliquer là le plus vite possible, de la même manière que lorsqu'il avait été rapatrié après sa mission du côté de Mouten. C'est là, au centre, qu'il va y avoir le "feu" selon le terme usé par Ousen lui-même à propos du second jour de l'aile droite, ce qui est assez surprenant pour un tacticien. Ce qui est aussi intéressant, c'est que la tatique de l'aile droite a été arrêtée avant même que Ouhon ne se réveille. Et je pense qu'elle est très simple: Dansa doit reprendre la main et occuper Bananji. Le retour de Ouhon pourrait changer un peu la donne dans le sens où Qin pourrait prendre un avantage plus important que prévu sur le côté, comme cela pourrait aussi se passer côté gauche avec Mouten. Ouhon va vouloir se rattraper et obtenir un scalp. Ou carrément renverser l'aile droite. Il va avoir faim. Personnellement, j'espère que l'essentiel sera sur le champ de bataille central. Je veux voir les armées de Riboku et Ousen en venir aux mains. Vraiment et sérieusement. Avec Shin en joker contre le joker de Riboku Houken. On verra forcément un peu ce qui se passe du côté de Mouten et Ouhon (qui pourraient avoir un rôle décisif s'ils battent leurs adversaires), et aussi forcément Gyu'un (soit face à Shin, soit face à Ouhon), mais l'attraction principale pour moi est au centre.
  4. lilas

    Kingdom chapitre 600

    Je n'attribue pas tous les mérites de la HSU à Ten. Enfin pas directement. Mais pour moi, c'est bien elle qui a fait de la HSU une armée digne de ce nom. Avant elle, c'est une bande de paysans teigneux et transcendés par le domestique qui les guide. Après, c'est une armée (de paysans). Et du coup, les exploits de cette armée, indirectement, lui sont aussi dus. C'est ça. Et ça aussi. La tactique de la flèche m'évoque plus ce que Ousen a fait contre Kisui, avec le succès que l'on sait. De ce que je comprends, là, Shin va y aller avec une grande partie de son armée, ce qui va permettre certes de prendre en tenaille Riboku mais aussi d'équilibrer numériquement l'affrontement : faire passer le 30 000 vs 50 000 à un 38 000 vs 50 000... (je ne compte pas les pertes parce que je n'en sais rien). Je ne vois pas de leurre en jeu. Du coup, j'imagine ça assez différemment : dans la bataille finale des chefs (Fuuki était une bataille préliminaire), Shin aura le rôle de celui qui fait basculer l'affrontement d'un côté. Avec probablement, pour la première fois du manga, Shin qui menace réellement Riboku après avoir torché Houken (ou avant, au choix). En parlant de Ryuutou, sa mort a vraiment été extrêmement préjudiciable à Kisui parce qu'il était probablement le plus doué du lot. Il a effectivement baladé Ten, et, quoique tu en penses, c'est plutôt rare dans le manga. Ensuite encore moins de gens ont mis autant Kyoukaï en difficulté dans un duel, voire carrément personne (à part Houken). Si Ryuutou avait été là, Mouten aurait probablement été plus sollicité. Ses escarmouches n'auraient pas trompé un Ryutou comme elles ont égaré un Batei.
  5. lilas

    Kingdom chapitre 600

    Je mets Kyoukaï à part car elle est un génie naturel du champ de bataille, stratégiquement comme martialement. Elle est capable de comprendre intuitivement les stratégies d'un Mouten... Mais le fait est que lorsque Shin passe commandant de 1000 hommes, Kyoukaï n'est plus là. Et lorsqu'elle revient et que Shin est commandant de 3000, elle va très vite prendre la tête de sa propre unité. Grosso modo, depuis ce moment, Kyoukaï a pu voler de ses propres ailes car la HSU est devenue autonome sous l'égide de Ten. Ten est le chef d'orchestre de cette armée dont les mouvements impressionnent autant Gyou'un que Ouhon ou Akou lors de son arrivée sur le côté droit du champ de bataille. Elle l'a construite et façonnée en tant qu'armée. Et maintenant, Shin va pouvoir la prendre en main comme instinctif, et Ten fonder sa propre armée...
  6. lilas

    Kingdom chapitre 600

    Et ? Peu importe la raison. Shin commandant de 1 000 hommes, c'était la catastrophe. Il a fallu Ten pour que la HSU soit une troupe de plusieurs milliers d'hommes viable. Grâce à son savoir-faire stratégique, logistique, etc... Shin le servant illettré qui va apprendre la stratégie ? Sérieux ? Peu importe le stratège qui serait venu, son rôle aurait été crucial pour faire de ce petit groupe de paysans une vraie armée. Cela a été Ten. Et pas sûr que beaucoup d'autres auraient réussi. Evidemment que les gens rejoignent Shin. Mais ils rejoignent aussi une unité qui gagne. Et sans Ten l'unité n'en serait pas là. Question d'appréciation. Rien que lors de sa première apparition elle évite à la HSU d'être éradiquée. On peut ajouter à son crédit l'éveil de son unité et de la HSU. Honnêtement, s'il a fait des erreurs, il a aussi plutôt évolué dans le bon sens humainement je trouve. Je pense bien que cette deuxième volonté entrera en jeu à un moment (et il n'y a personne d'autre que Gyou'un pour le faire), mais "le reste dépend de Gyou'un" n'est pas non plus super explicite comme dernière parole.
  7. lilas

    Kingdom chapitre 600

    A mon sens, c'est juste pour annoncer qu'il est là. Si dans la journée du lendemain, il apparaissait au milieu du champ de bataille central au moment où Shin lève sa guandao sur Riboku, cela aurait été un peu gros. Mais là, on est prêt. Après, c'est Houken, je mets aussi mon cerveau au ralenti quand il est là... L'effet secondaire imprévu et indésirable qui n'est pas négligeable sera la réaction de Mouten qui pourrait être un facteur clé (pas pour Houken mais pour le champ de bataille dans son ensemble). C'est plus que cela. C'est l'organisation des forces armées en une structure cohérente et efficace à laquelle il est possible d'ordonner des manœuvres tactiques. Ouhon ou Mouten n'ont jamais (ou peu) eu à faire ce travail dans leurs unités car il héritaient de soldats d'élite formés à la stratégie, ce qui n'était pas le cas de la HSU. Eux, c'étaient des fourmis pour reprendre les mots de Ouhon, et Ten les transformés. Ten ne propose pas de cibler Gaku'ei, c'est bien Ouhon. Elle a par contre le même plan que Ouhon une fois que Gaku'ei a été désigné comme cible. L'erreur stratégique, selon Ousen, est bien de Ouhon. Oui mais c'est bien Ten qui agit malignement, en surclassant Chougaryu, pour mettre Kyoukaï et Shin en bonne position, à la gorge de l'ennemi. Après, les combattants doivent pouvoir s'adapter un minimum pour trouver la faille. Je comprends tout à fait et je suis globalement d'accord, sauf pour le "clairement" qui me semble trop fort. Peu de choses les distinguent. La différence est plus grande avec Mouten qui pourtant reconnaît clairement les talents de Ten. J'ai l'impression que la psychologie du personnage et sa perception par les lecteurs (son stress, son angoisse, le fait qu'elle soit là pour verbaliser les tactiques...) desservent la juste appréciation des qualités de tacticienne de Ten. Reste que Ten a réussi là où Ouhon a échoué, même si des raisons affectives sont l'explication de cet échec.
  8. Je ne sais pas. J'espère mais je n'y crois plus trop. Je pense que la bataille des ailes est finie pour lui, et plutôt en échec. Il croit qu'il peut renverser le centre. Ce sera intéressant de voir les Kaine, Futei, Sou'ou and co en action en tout cas. Je rêve de voir Riboku botter les fesses de Ousen jusqu'à ce que Shin arrive mais je doute de voir mon rêve se réaliser. J'espère un beau final en tout cas.
  9. lilas

    Kingdom chapitre 600

    Voilà un beau flagrant délit de déni de Ten ! 1- Dire que c'est la qualité des pions de Ten qui permet le triomphe de sa stratégie et du coup lui en enlever le mérite, c'est abusé. Je te rappelle que sans Ten, Shin et la HSU, tout aussi bons soient-ils, n'auraient pas dépassé l'unité de 300 hommes. Shin était incapable de gérer une unité de 1 000 hommes. La HSU de 5 000 hommes, elle est l'oeuvre de Ten. C'est elle qui a façonné ses pions entièrement... 2- Ten a sauvé une situation qui avait été salement embourbée... à cause de Ouhon. D'abord du fait du ciblage de Gaku'ei, puis de son refus de collaborer avec Ten, et enfin de prendre la tête de l'aile droite. La situation n'a pu être renversée qu'au moment où Ouhon a été mis provisoirement hors jeu : merci Gyou'un. 3- Ten a gagné par la tactique une bataille dont Ouhon disait que la tactique n'y pouvait plus rien... Je ne cherche pas à discréditer Ouhon qui est un stratège de premier choix. Simplement à défendre Ten qui l'est également. Et il faut reconnaître que Ouhon a été plus en difficulté que d'habitude dans cette campagne, tout en faisant de remarquables progrès. La présence de Ousen n'y est pas pour rien : cela embrouille sérieusement le cerveau du fiston. A son crédit : les sauvetages répétés de Akou, la première défaite de Bananji, l'éveil de son unité, réussir à parler à Shin. A son débit : l'erreur Gaku'ei, le déni de Ten, le refus de prendre la tête de l'aile droite ou tout au moins d'élaborer un plan commun. Je ne sais pas si la traduction française souligne quelque chose qui n'est pas dans l'américaine, mais le "je vais me battre" de Gyou'un me semble bien plus net que "take the field". A priori, il pense encore devoir réaliser le premier vœu de Rinshoujo. Il semble se rapprocher de sa fin. Je n'avais pas vu que Kingdom était en pause la semaine prochaine...
  10. Justement non. La situation à Gyou était idéale pour que le roi envoie des troupes. Le roi de Zhao a très clairement plombé Riboku. Il est la grande différence entre l'issue de cette invasion de Zhao et l'invasion précédente de Qin. Riboku a toujours affirmé que l'affrontement avait deux dimensions : la partie strictement militaire et l'approvisionnement. Il pensait avoir l'avantage sur les deux fronts mais il imaginait surtout que, s'il perdait sur le plan militaire ou du moins était réduit à l'inaction, il finirait par triompher sur le plan des provisions. On sait aujourd'hui qu'il risque de perdre ce pari des provisions à cause de la situation à Gyou. Cela est le fait de Ousen qu'il a tout de même un peu sous-estimé. Ousen a gagné sur le plan des manigances et des manipulations, soit le point fort habituel de Riboku. En revanche, sur le plan militaire, Riboku est en train d'être défait par les trois louveteaux. Sans ces trois louveteaux qui ont agi en toute indépendance de Ousen, Ousen aurait été défait par Riboku sur le plan militaire, et ce depuis longtemps. Toutes ses ruses ont été éventées et ses seconds ont été battus. Ce sont les trois louveteaux qui ont sauvé les fesses de Ousen par leur propre initiative, en contrant les mouvements de Riboku. Ils ont clairement mérité tous les trois de devenir généraux. Et c'est là que l'inaction du roi de Zhao fait vraiment mal. Si Zhao avait mobilisé l'intégralité de ses forces mobilisables (celles de Kantan), Qin n'en serait pas là. La neutralisation de Riboku n'aurait pas eu de conséquences graves alors que là elle va se révéler fatale. C'est pour cela que la première demande de Riboku au roi de Zhao était de mobiliser ces forces de Kantan. C'est là, sur le refus du roi de Zhao, que se joue l'issue de la campagne, aussi doués soient les louveteaux et aussi cauteleux que soit Ousen. Et c'est d'ailleurs aussi sur ce refus que Ousen a bâti sa stratégie. Sur le sujet Riboku (imposteur ou génie), une distinction avait été faite entre stratégie et tactique, Riboku excellant plutôt dans le premier registre. Là, c'est dans la stratégie globale qu'il a été battu par Ousen, mais tactiquement, il aurait battu Ousen, n'eussent été les trois louveteaux qui sont en train de le battre en conjuguant leurs efforts.
  11. lilas

    Kingdom chapitre 600

    On ne sait comment cela va se passer mais la consigne de Ousen est de "bypass" l'aile droite, soit de l'éviter pour aller au centre... Le retour de Ouhon est de ce fait une aubaine pour occuper Zhao pendant que la HSU se fait la malle.
  12. lilas

    Kingdom chapitre 600

    Justement, j'attends de Mouten que, pour un instant, il abandonne sa nonchalance habituelle pour venger Kozen. Je n'attends pas qu'il écrase Batei en duel mais qu'il lance des troupes enragées à l'assaut de Kisui pour le mettre en difficulté. Ce qui ne veut pas dire oublier ses facultés habituelles. Juste élargir sa palette de talents en guidant son armée vers un autre niveau. Ce qui fera que les ailes de Zhao seront bien occupées et ne pourront venir seconder Riboku. Trop tôt ? Cela fait 15 jours qu'on l'attend... Et le lendemain est le dernier jour de bataille donc c'est maintenant où jamais je dirais. Oui, c'est clair. Je dirais même que Ouhon est légèrement au-dessus de Ten car il a un côté plus pratique, lié au fait d'agir lui-même sur le terrain, qui manque encore un peu à Ten. Ce qu'on attend de Ouhon, c'est d'oser prendre la tête de toute l'aile droite en l'absence de Shin.
  13. lilas

    Kingdom chapitre 600

    Mon sentiment sur les différents points de ce chapitre - Houken... est donc bien venu tout seul. Néanmoins, Riboku l'attendait. On attend demain la grande confrontation avec Shin sur le champ de bataille central. Houken n'a fait qu'une brève apparition et n'a pas renversé l'aile gauche de Mouten. Donc son raid n'a pas d'impact stratégique immédiat : il ne s'agissait que d'annoncer son retour. En revanche, on pourrait bien voir Mouten s'éveiller et pousser ses troupes à l'attaque le lendemain, du fait de la mort émouvante de Kozen. Du coup Kisui et peut-être surtout Batei ne vont peut-être pas rigoler le lendemain. - Kozen. Il est surprenant qu'il arrive à blesser Houken mais voici comment je le comprends : il n'attaque presque pas Houken. Il vient juste planter son épée, sans aucune aura agressive ni meurtrière. Par pur dévouement et sacrifice. C'est la raison pour laquelle, Houken ne sentant pas cette "intention", ne voit pas venir cette blessure. - Gyou'un... va retourner sur le champ de bataille. Honnêtement tout est possible pour Gyou'un (de sa mort en affrontant Qin à un ralliement futur en passant par une retraite ou sa survie comme opposant à Qin) mais là, cette option conjuguée au retour de Ouhon laisse plutôt attendre sa mort de la main d'une des "lames" de Sei. - Shin va enfin agir sur le champ de bataille central, là où je l'attendais depuis le début. Evidemment il va menacer Riboku, et va avoir un duel avec Houken. Tout cela est prévisible mais intéressant en même temps. On se demande comment la HSU va "éviter" l'armée de Zhao pour foncer sur l'autre champ de bataille. - Ousen va attaquer. Je suis sans voix et sous le choc😶. - Ouhon fait toujours la tronche, même quand il vient de se relever d'une blessure presque fatale. Il devrait prendre en main l'aile droite et briller. J'attends pour lui un scalp, même si je ne sais pas lequel : Bananji ou Gyou'un ? En conclusion, les deux ailes de Qin pourraient prendre l'avantage sur les ailes de Zhao (ou pas). Ousen va attaquer avec le renfort de Shin. On sent venir un gros combat et une défaite de Zhao. J'espère sérieusement que Riboku en a sous la semelle pour rendre cette journée excitante.
  14. lilas

    Ouhon va-t-il mourir ?

    Allez, c'est le moment de se divertir un peu et de laisser libre cours à sa fantaisie. Ou de jouer son madame soleil, à la mode Ousen. Eh oui, évidemment qu'un jour Ouhon va mourir car il n'est pas immortel... Mais va-t-il mourir maintenant ? Sur les plaines écarlates de Zhao ? Je suis bien conscient qu'être défait n'est pas synonyme d'être tué et qu'il peut être défait de bien des manières sans pour autant y laisser sa peau. Néanmoins la question se pose : Qin va-t-il subir sa première très lourde perte avec la mort de Ouhon ? Ousen le calculateur a-t-il pris la mort de son fils dans ses prévisions ? Et puis la mort de Ouhon va-t-elle être un élément déclencheur dans l'évolution de Shin ? Un petit sondage avec peu de temps pour se décider : il sera clos dimanche soir. Je commence par moi-même : je vote oui. Et c'est dommage car j'avais commencé à apprécier un tout petit peu le personnage ... Et une deuxième question bonus dans la foulée : qui va tuer ou défaire Ouhon ? Sur l'aile droite, je ne vois qu'une personne qui en a la capacité, Gyou'un. Chougaryu et Bananji ont déjà tous deux, ensemble, été défaits par Ouhon. Bien sûr ils pourraient prendre leur revanche mais je ne le crois pas. Cela va être le moment de furie destructrie de Gyou'un... A vos prédictions !
  15. @Hwg, il est effectivement bon de rappeler que Ousen a déjà fait un sacré pari en misant sur le fait que le roi de Zhao n'enverrait pas ses 100 000 hommes d'élite fondre sur Gyou et annihiler Kanki. Et là tu te dis que Riboku n'est vraiment pas aidé. Pendant un temps, je ne voyais comme issue positive de la guerre pour Qin qu'un événement politique, conséquence de l'annonce de la chute de Gyou. Néanmoins, la tournure que prend la bataille des plaines écarlates laisse présager un triomphe complet de Qin sur le plan militaire (qui m'agace légèrement, je ne peux m'en cacher) et qui rendrait possible le fait que Ousen et les autres puissent s'en tirer par leurs seuls moyens. Néanmoins, je n'écarte pas cette idée d'un chamboulement venu de Kantan qui rebattrait les cartes en faveur de Qin notamment si Riboku arrive à préserver un statut quo sur les plaines écarlates. Car si c'est le cas, c'est la seule issue que j'imagine pour les armées de Qin.
  16. lilas

    Ouhon va-t-il mourir ?

    Voilà, maintenant, on peut le dire, Ouhon n'est pas mort ! Il a quand même fallu près de 5 mois pour en avoir la confirmation ! La très grande majorité d'entre vous prévoyait ce résultat mais seuls trois avaient pensé que ce serait Gyou'un qui lui imposerait cette défaite et ferait souffler très fort sur Ouhon le vent de l'au-delà. Bravo donc à @Quintessence, @Legewien et @Blacksven !
  17. lilas

    Kingdom chapitre 600

    Ouaip, risque potentiel important pour Gyou'un s'il s'arme de nouveau.
  18. lilas

    Kingdom chapitre 600

    Je suis assez séduit par l'idée d'un éveil de l'unité de Mouten qui du coup mettrait en difficulté Kisui. Avec Ouhon et Shin de l'autre côté, les deux ailes de Qin mettraient ainsi la pression sur le centre de Riboku... incitant Ousen à attaquer et à se faire rétamer par Riboku ! Je suis d'accord sauf sur le fait de critiquer les autres moments plus fous et épiques. J'ai clairement besoin des deux et je peux apprécier tout autant les deux. Mais soyons honnêtes, si on s'est enfilés 600 chapitres de Kingdom, c'est qu'on aime aussi les moments survoltés et parfois un brin irréalistes !
  19. lilas

    Kingdom chapitre 599

    Si c'est le cas et que Riboku ne bouge pas pendant cette 15e journée puis ne bouge plus du tout à l'annonce de la situation à Gyou, Kingdom va devenir sacrément ennuyeux. Jusque-là, on nous montrés longuement l'évolution des louveteaux sur le chemin de l'obtention du grade de général, et c'était bien. Mais on a besoin d'un peu de folie et d'excitation portée par les grands chefs eux-mêmes pour la décision finale de la bataille. Cela fait quand même 15 jours et 80 chapitres qu'on attend ça ! J'espère bien que Riboku, avant sa défaite annoncée, va avoir un grand moment de panache et faire passer quelques frissons dans le dos du si impassible Ousen. Que Kaine et Futei démontrent un peu leur talent, que Sou'ou apprenne la vie de la guando de Houken, et que Ousen prenne peur avant d'être sauvé par Shin... Au moins !
  20. Je sais, je dévoile le suspens insoutenable de Kingdom : à l'issue de la campagne de Gyou, Shin devrait être promu général ! Tout comme Ouhon et Mouten. La grande différence avec la troupe actuelle de Shin sera désormais la taille. Shin commandera au moins une troupe de 10 000 hommes. On a vu que Mouten avait fait siens les hommes de feu Makou. On ne sait pas s'il les gardera mais c'est un début. Ouhon a lui rallié un des casse-cous de la troupe de Akou. La question est alors : quel personnage et sa troupe rallieront Shin ? - Kisui et les hommes de Rigan ? Je pense que c'est une trop grosse troupe. eux pourraient éventuellement rallier Ousen mais en l'état, s'il y avait fusion avec la HSU, numériquement, ce seraient eux qui l'avaleraient ! Il faut donc cibler des groupes de combattants plus petits. - Heki ? Voir un général plus ancien intégrer la troupe d'un nouveau général serait un peu surprenant. Mais pas impossible. Il faut bien voir que Heki n'apporterait pas grand chose militairement mais il est un proche de Shin et serait un commandant fiable du type Sosui. Sosui avait l'expérience d'une troupe de mille hommes et avait aidé Shin lors de sa nomination comme commandant d'une unité de 1000 hommes. Heki pourrait faire la même chose. Ou pas. - J'ai un petit favori, le maître de cavalerie de Kanki, au masque de joker. Lors de la bataille de Kokuhou, il se tenait en retrait, aux côtés de Kanki, dans le quartier général parce que ses troupes ne pouvaient être utilisées. C'est lui qui avait ramené Bihei en urgence pour éviter que Denyu ne soit égorgé. Il n'est ni un maniaque des massacres ni un grand fan de Kanki, ni un bâtard comme les autres membres du groupe de Kanki (Maron, Raido et la fille). Bref, je crois qu'il a encore toutes ses chances. - J'avais un moment pensé à Gyou'un mais en fait non ! Avez-vous aussi votre avis et vos favoris sur la question ?
  21. lilas

    Qui avec le général Shin ?

    Ce n'est pour le moment pas mon idée mais si Naki doit avoir une armée indépendante de l'armée personnelle de Shin, il aurait besoin de renforts. Et étant donné sa particularité (un clan, des anciens brigands etc...) et sa mobilité, je ne peux imaginer que lui en renfort, juste pour son style Come on le joker Ringyoku !
  22. Noël approche, et il est donc temps de se poser des questions existentielles sur le futur de notre manga favori (ou pas). Donc, à votre avis, Heki rejoindra-t-il un jour l'armée de Shin ? Heki a depuis longtemps été aux côté de Shin. Dès la rébellion de Seikyou, Heki est là, et depuis ce moment, une amitié fraternelle est née entre l'ancien serviteur et ce membre de la noblesse. Heki se sentait endetté vis-à-vis de Shin puisqu'il était chargé de la protection du double de Sei et ami de toujours de Shin, Hyou, avec le succès que l'on connaît. Il est là lors de la première campagne de Shin sur les plaines de Dakan, en tant que commandant de 1 000 hommes (il est donc mille fois en avance sur Shin, simple fantassin !). Il vient prévenir Shin de l'imminence de la campagne contre Wei à laquelle la HSU doit se préparer. Il est présent à la bataille de Sanyou où il sert, en tant que commandant de 3 000 hommes (Shin en commande 300 à ce moment, donc toujours 1000 fois en retard) d'appât à Ousen. On le retrouve au siège de Sai où il dirige la défense d'un des murs après avoir servi sous Moubu dans la bataille de la passe de Kankokou. Au moment de la cérémonie de récompense, Shin obtient temporairement le même rang que Heki puisque tous deux sont alors des commandants de 3000 hommes. A leur rencontre suivante, lors de la rébellion de Tonryu, Heki est général quand Shin commande 4000 hommes. Shin retrouve ensuite Heki à la bataille de Kanyou pour sauver le règne de Sei. Par contre, Heki n'est plus présent pendant les campagnes de Choyou (avec Tou) ni de Kokuhou (avec Kanki). Cette campagne de Gyou est donc synonyme de retrouvailles pour Shin et Heki. Comme d'habitude, ils ne sont pas ensemble (Heki et avec Tanwa, Shin avec Ousen). La question, bien entendu, concerne le futur. Pour que Heki, général, finisse sous les ordres de Shin, il faudra au préalable que Shin soit lui-même général, et même un grand général capable de commander à d'autres généraux. Mais ce moment, on le sait, arrivera un jour. Et je ne vois que Heki pour être le premier général, membre à part entière de la noblesse et de la caste militaire pour entrer au service de Shin. Dès les premiers temps, Heki croit au rêve de Shin qu'il respecte. Et déjà il se sacrifie pour que Shin réussisse des choses incroyables. Un des premiers exploits de Shin, la défaite en duel de Saji n'est possible que parce que Heki met sa vie en jeu pour l'affaiblir. Or cette abnégation résume tout le caractère de Heki. Sa droiture et sa simplicité, malgré sa noblesse, font qu'il est compatible avec la HSU. Le maître-mot de son armée, c'est "réparer et défendre". Il est là pour que les autres puissent s'illustrer. Son talent dans la défense équilibrerait parfaitement la HSU, un peu trop portée sur l'offensive, et qui manque parfois un peu de jugeotte tactique (non pas que Heki soit un brillant tacticien, mais il ne fait pas d'erreur de base). Sa capacité à user à très bon escient des archers (son seul scalp de général, à Tonryu, il l'a eu grâce à ses archers, et on l'a vu déjouer aussi les Quanrongs ainsi) compenserait aussi un manque de la HSU. Evidemment, Heki pourrait aussi avoir un destin autre, en dehors de la HSU ; il pourrait suivre la voie de la bureaucratie comme son maître Shoubunkun ; il pourrait rester dans l'armée de Yotanwa qu'il adore avec les montagnards avec lesquels il a de forts liens ; il pourrait mourir. Mais, il va, je le crois, être le premier général qui rejoindra Shin. Je ne mets pas de date de clôture parce que cela pourrait arriver dans assez longtemps... Je vous invite évidement à argumenter vos réponses, parce que oui ou non, c'est un peu sec...
  23. lilas

    Heki rejoindra-t-il l'armée de Shin ?

    Je rajoute cela d'un autre sujet de discussion pour accréditer les capacités de Heki à seconder Shin efficacement dans l'armée principale de l'épée de Sei. Je rajouterais aussi un autre élément en pensant à la discussion entre Ouki et Rinshoujo. Rinshoujo voit en Ouki et ses suivants la vertu de leur roi, son innocence, et il les respecte en cela. Je pense qu'on peut dire que Heki et Shin sont tous deux extrêmement influencés par la vertu de leur propre roi, par sa force morale, par sa volonté. Rien que ce fait les rapproche pour former une armée commune. Pour ceux qui pensent que Heki n'apporte pas assez de puissance martiale, pensez à Rinbou ou à Doukin, les suivants de Ouki. On ne les a pas assez vus pour estimer leur valeur mais elle ne devait pas être exceptionnelle non plus. Seul Tou est assez exceptionnel ; Rokuomi a une vraie force brute et Ryukoku est un bon tacticien (à la Ten). Les autres, qui sont morts, étaient plus "normaux".
  24. lilas

    Kingdom chapitre 599

    Le pire dans tout cela (enfin selon moi) étant que les deux protagonistes principaux de la bataille centrale pourraient décider de rester en mode défensif et attentiste pour cette ultime journée, Houken assurant la part d'animation jusqu'à sa mise à mort. Riboku parce qu'il est un peu en difficulté et qu'il se dit qu'un jour de gagné le rapproche de la victoire. Ousen parce qu'il n'aime pas prendre de risque et qu'il sait que la situation à Gyou a va évoluer en sa faveur. Mais bon, je n'espère vraiment pas. Le tempérament de ces deux généraux a tout de même beaucoup contribué à un sentiment d'insatisfaction et de longueur dans cette bataille, alors qu'il n'y en a pas vraiment à mon sens. Ils éprouvent notre patience. On a assisté à une bataille d'endurance. J'espère un truc un peu fou quand même, une sorte de feu d'artifice, même si j'ai un peu fait une croix sur mes scénarii de sauvetage furtif de Gyou par Riboku que j'aimais pourtant beaucoup. Je serai reconnaissant à celui des deux qui lancera le grand feu.
  25. lilas

    Kingdom chapitre 599

    oui, j'ai bien vu... Mais cela ne fait pas vraiment sens si le gros de l'armée d'Akou n'était pas pleinement engagé. Ce qui ne veut pas dire que tu ne disposes pas de bataillons de réserve (Hara nous a expliqués qu'il y en avait toujours dans les batailles d'infanterie) mais voilà. Simplement Akakin demande à Dansa d'envoyer tout le monde et surtout de mettre la gouache en passant dans une attaque totale et pas seulement de défendre... Après, je suis bien conscient que c'est mon interprétation. J'essaie de donner un sens cohérent au truc. Il lui aurait donné un lance-pierre, Ouhon serait aussi devenu un expert je pense. Je ne suis pas sûr que ce soit tant la qualité du conseil que le fait qu'il se soit intéressé à Ouhon. Cela dit, Ousen doit être correct. Pour revenir à la bataille finale, beaucoup va quand même dépendre de ce que fera Houken la nuit. S'il débarque juste comme ça et disparaît assez vite sans déstabiliser l'aile gauche, Ousen pourrait tout de même passer à l'offensive le lendemain. Enfin, restons réalistes : être présent pour que Shin ait l'opportunité de venir jouer au centre, ce qui serait difficilement le cas si Ousen se repliait. Mais si Houken ne fait qu'un passage éclair chez Mouten qui signifie juste qu'enfin il est arrivé, on peut être sûr que Riboku l'enverra contre Shin, ou qu'il ira tout seul de ce côté. Globalement, je pense que Ousen restera sur sa réserve habituelle, tout en engageant le combat, quelque soit l'impact (petit ou grand) de Houken pendant la nuit. Par contre j'espère que Riboku passera à l'offensive et que le show Riboku sera bon. Bon parce que court, même si l'intéressé ne le sait pas encore : la fin de journée apportera soit la nouvelle de sa défaite, soit le fait qu'il est presque condamné. Pour ce qui est de l'aile de Shin, je ne sais pas. J'imagine que Bananji et les restes de toutes les autres armées vont se mettre en formation défensive toute la journée. La HSU et les autres auront-il suffisamment de force pour les renverser ? Je ne sais pas. Mais même si ece n'est pas le cas, on devrait avoir du duel pour Shin. Soit parce que Houken se placera sur sa route, soit parce que Shin devrait mener un petit groupe à l'assaut de Riboku.
×