Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



lilas

Members
  • Content Count

    1412
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Everything posted by lilas

  1. Voilà le fameux sujet tant attendu. Vous serez libres d'y apporter toutes vos connaissances sur l'histoire réelle de l'unification de la Chine et de permettre ainsi la comparaison avec ce que raconte Kingdom. Le manga est-il fidèle ? Attention aux novices de l'histoire chinoise, vous risquez d'apprendre plein de choses qui ne se sont pas encore déroulées dans le manga mais qui risquent d'arriver...
  2. Je sais, je dévoile le suspens insoutenable de Kingdom : à l'issue de la campagne de Gyou, Shin devrait être promu général ! Tout comme Ouhon et Mouten. La grande différence avec la troupe actuelle de Shin sera désormais la taille. Shin commandera au moins une troupe de 10 000 hommes. On a vu que Mouten avait fait siens les hommes de feu Makou. On ne sait pas s'il les gardera mais c'est un début. Ouhon a lui rallié un des casse-cous de la troupe de Akou. La question est alors : quel personnage et sa troupe rallieront Shin ? - Kisui et les hommes de Rigan ? Je pense que c'est une trop grosse troupe. eux pourraient éventuellement rallier Ousen mais en l'état, s'il y avait fusion avec la HSU, numériquement, ce seraient eux qui l'avaleraient ! Il faut donc cibler des groupes de combattants plus petits. - Heki ? Voir un général plus ancien intégrer la troupe d'un nouveau général serait un peu surprenant. Mais pas impossible. Il faut bien voir que Heki n'apporterait pas grand chose militairement mais il est un proche de Shin et serait un commandant fiable du type Sosui. Sosui avait l'expérience d'une troupe de mille hommes et avait aidé Shin lors de sa nomination comme commandant d'une unité de 1000 hommes. Heki pourrait faire la même chose. Ou pas. - J'ai un petit favori, le maître de cavalerie de Kanki, au masque de joker. Lors de la bataille de Kokuhou, il se tenait en retrait, aux côtés de Kanki, dans le quartier général parce que ses troupes ne pouvaient être utilisées. C'est lui qui avait ramené Bihei en urgence pour éviter que Denyu ne soit égorgé. Il n'est ni un maniaque des massacres ni un grand fan de Kanki, ni un bâtard comme les autres membres du groupe de Kanki (Maron, Raido et la fille). Bref, je crois qu'il a encore toutes ses chances. - J'avais un moment pensé à Gyou'un mais en fait non ! Avez-vous aussi votre avis et vos favoris sur la question ?
  3. Je suis quasiment sûr qu'il ne se battra pas contre Wei parce qu'il est un homme d'honneur et qu'il ne se retournera pas contre ses anciens hôtes. Mais contre Qin, rien ne le retiendra et Chuu a perdu le plus de généraux à la coalition. Si Renpa nous a été montré, et en particulier lors de la prise de pouvoir de Ri'en, je pense que ce n'est pas pour rien. Ri'en est un fin politicien et Renpa est son homme de confiance dans les affaires militaires, contrairement à Karin (imprévisible avec ses déviances) et Kouen (qui pour une raison inconnue ne semble vouloir se mêler des affaires politiques pour le moment). Après, il ne va pas forcément diriger une armée mais peut intervenir ponctuellement à plusieurs moments. Son armée personnelle peut suffire pour cela. Lorsque Shin se fera piéger et dégommer, je vois bien Renpa venir lui compliquer la tâche en venant le titiller un peu. Pendant que son armée se fera dézinguer, Shin pourrait être retenu par un combat avec Renpa qui lui serait opportunément tombé dessus. Ou bien Renpa peut venir voir Shin après cette défaite, juste pour discuter de l'impact d'une grosse râclée et de la pertes de gens importants sur le champ de bataille (je préfère que cela se passe en direct sur le champ de bataille perso). Ou être le vice-général de Karin (première invasion) ou de Kouen (deuxième invasion). Mon scénario favori actuellement, c'est que lors de la première invasion, Karin se fera éclater par Shin. Les troupes de Chuu se replieront. Renpa pourra mener ce repli ou bien être envoyé par Ri'en pour le faciliter. Et au moment où Kou'en et Shouheikun attaqueront, il repassera à l'offensive. Bon, mais si Renpa meurt paisiblement sans prendre part à aucun combat, cela ira aussi. Il est déjà entré dans la légende de ce manga.
  4. Trop tôt à mon avis. Tant que Karin est là, je ne vois qu'elle pour prendre la tête d'armées. Kou'en restera l'atout caché jusqu'au dernier moment. Et je pense que c'est Shin qui le découvrira à ses dépends. J'ai vraiment envie de revoir Renpa mais le problème que tu soulèves est juste, et encore plus aigü maintenant que Renpa a perdu Rinko et Genpou. Une solution serait que Renpa ait sous ses ordres Hakurei et Kouyokuu. A la différence de Karin, lui les formerait véritablement. Et ils auraient la capacité de motiver les hommes de Chuu et de les rallier. On verra bien. Cela dit, je ne vois pas Renpa intervenir encore. A mon avis, Karin prendra sera la première en action. Si elle est défaite, Renpa sera la solution de secours de Ri'en (et à ce moment, Renpa pourrait récupérer Hakurei et Kouyokuu). Kou'en n'apparaitra qu'après cela, comme l'atout ultime. Là, dans l'immédiat, Karin devrait se charger de Moubu ce qui ne laisserait que Hakurei et Kouyokuu pour lancer une offensive sur Wei.
  5. Voilà, Houken l'atout principal de Riboku (jusqu'ici) est mort. Je parle peut-être un peu trop vite mais il semble bien que cet événement va précipiter la défaite de Riboku sur les plaines écarlates. Sa situation est donc critique : Lui-même est en train de perdre, Shunsuiju a perdu et personne ne semble en mesure de sauver Gyou. La fin de l'antagoniste principal du manga approche-t-elle à grand pas ? Et en même temps, la parution des chapitres est en pause pour les fêtes de fin d'année. Toutes les circonstances sont donc réunies pour un sondage. Je précise bien l'objet du vote : il ne s'agit pas de parier sur l'avenir de Riboku à moyen ou long terme mais là tout de suite. Que va-t-il se passer dans le futur immédiat pour Riboku, l'homme qui élève les orphelins (Keisha, Shunsuiju, Kaine...) et qui protège les enfants (Shin lors de la mort du duc) ? Quatre choix : 1- Riboku c'est fini. Que vous l'ayez aimé ou que vous ne le supportiez plus, Riboku arrive à la fin de son rôle dans le manga (peu importe comment mais vous pouvez mettre vos hypothèses). Accessoirement, on ne saura jamais pourquoi il était censé être si bon sur un champ de bataille (à part être tombé par hasard sur un illuminé et élever des chevaux dans la steppe) mais on peut au moins reconnaître qu'il avait la classe (Loréal avec des cheveux pareils !) et que ses meilleurs moments sont hors du champ de bataille (diplomatie, banquets à Kanyou, dissertations philosophiques, travaux rustiques, etc...), voire hors du manga (dans le chapitre bonus). Avec, pour moi en tout cas, une acmé lorsqu'il espère que le Duc ne l'obligera pas à tuer Shin. Voilà un beau, vrai moment digne de cet humaniste. 2- Cela fait plus de trois ans et 100 chapitres que cela dure, mais vous en voulez encore de cette campagne de Gyou ! Riboku n'a pas dit son dernier mot. On n'est même pas encore certain qu'il va perdre Gyou : une armée de Xiongnu fidèles à Riboku va arriver et tuer tout le monde et surtout Kanki... Plus sérieusement, Riboku pourrait rejoindre Shunsuiju à Retsubi pour un dernier combat qui déciderait de l'issue de cette campagne. 3- Vous n'en pouvez plus de cet arc mais vous pensez que Ribou n'est pas encore fini : c'est ici que ça se passe ! Riboku va donc perdre cet arc mais il se tient déjà prêt pour la revanche au prochain épisode. Avec cette fois Shibashou (ou n'importe qui d'autre) à ses côtés, et peut-être même les troupes d'élite de Kantan. 4- Vous penchez pour une autre solution, à vous de développer... Quelques questions annexes pour le divertissement et aussi pour permettre de sélectionner un peu les vainqueurs du sondage... Kaine va-t-elle être capturée par Ten (via Naki) sur les plaines écarlates pour permettre à Riboku de s'échapper ? (spéciale @Shin-wara celle-là) Si Riboku meurt, verra-t-on encore Shunsuiju (Bananji, je m'en fous) ? (je n'ai pas de place pour la question bonus/gag sur Futei alors tant pis...) A vous, n'hésitez pas à développer vos réponses... J'imagine clôturer ce sondage dans une quinzaine, à la reprise de la parution.
  6. Bon et bien il est difficile de vous départager : mes questions n'étaient pas assez discriminantes et/ou vous êtres trop forts. Une grosse majorité des votants (+20 sur 40) a vu juste pour les trois questions. Félicitations à vous et merci à tous d'avoir participé. Riboku va revenir. Kaine n'a pas été capturée. Shunsuiju a eu le rôle de dirigeant de la faction de Riboku. Eventuellement, si Shunsuiju revient un jour razzier Qin à la tête de Xiongnus, cela redistribuera les cartes et un vainqueur unique se démarquera. Mais d'ici là...
  7. lilas

    Qui avec le général Shin ?

    Effectivement . Je vais même la coupler avec ta théorie sur Kisui. En fait, je ne crois pas que des Gaimou ou des Kisui puissent intégrer la HSU immédiatement suite à la chute de leurs états respectifs car ils ont un standing trop élevé et des armées trop importantes sous leurs ordres. Mais Shin pourrait bien se créer une sorte de réseau de connaissance/sympathie dans tous les différents royaumes de généraux de haut standing qui seraient susceptibles de se battre sous son commandement suprême en tant que GG si un jour le besoin s'en faisait sentir (du genre Shin qui essuierait des grosses pertes à un moment donné). A Wei, Gaimou est en tête de liste. Et Kisui à Zhao, si le fil ténu qui existe entre les deux armées est développé. En gros, les adversaires de Shin soit seraient tués par lui, soit le rallieraient à terme. Tous ceux qui ont survécu à un affrontement avec lui pourraient entrer potentiellement dans la seconde catégorie. Au final, Sin pourrait se retrouver à la tête d'une sorte de coalition internationale, avec Gaimou de Wei, Kisui de Zhao, etc... Reste à savoir si on aura des personnages de cette envergure ou de ce charisme à Han et Yan (pas Chuu puisque j'imagine Chuu comme l'adversaire ultime). Comme ça, ce n'est pas garanti. En attendant que Shin ait cette envergure et se construise son réseau, je ne vois que des Kaine ou des Futei qui aient le grade, l'âge ou l'expérience pour intégrer l'armée de Shin. Et des Kyoukaï ou des Heki pour être ses vice-généraux.
  8. lilas

    Kingdom 647

    Rien ne nous dit que Kochou a un avantage numérique si extraordinaire que cela. Il en avait 20 000 à Retsubi (+10 000 de Shunsuiju). Et probablement plusieurs dizaines de milliers autour de Ryouyou (avec le nouveau général, Touri je crois) et les restes de l'armée de Riboku. A cela s'ajoute les 100 000 de Kantan plus probablement d'autres mobilisés. Soit en étant gentil entre 200 et 300 000. Ce n'est pas un nombre insurmontable pour Qin. Les armées principales de Riboku, Bananji, Shunsuiju et Rai ne sont pas là. Cela fait quatre généraux de classe en moins. Il manque des officiers comme Kaine et Futei. En bref, Kochou est plutôt exposé avec peu de généraux/officiers connus. Peut-être Kisui et Batei. Mais comparativement à Yotanwa, Kanki et Ousen, c'est chaud. Le jour où Qin va passer à l'attaque, ce ne sera pas de la rigolade pour Kochou. Bon sinon, si Shunsuiju survit à Riboku, je le vois vraiment déchaîner les feux de l'enfer avec les Xiongnus pour se venger (et être le nouveau Khan). Le mec n'a pas de limite, surtout si Riboku n'est pas là pour le tenir en bride.
  9. lilas

    Qui avec le général Shin ?

    Heki a trop la classe depuis qu'il s'est inventé une devise et un style de combat pour son armée (plus classe que le style Akou dont la devise est : je fonce tout droit dans le mur plutôt que d'ouvrir la porte...). Pour crack, je ne m'avancerais pas trop mais bon, on ne peut pas tout avoir. Il colle cela dit au profil classique qui assurerait les arrières de Kyoukaï. C'est effectivement un scénario qui semble réalisable (le seul ?). D'autant plus qu'il semble bien que Kisui ne suive pas Riboku et soit donc mobilisé avec Kochou. Cela dit, Batei en a quand même gros sur la patate avec la mort de Ryuutou. Même si Kyoukaï sauve Kisui et toute son armée, ce n'est pas évident de voir Batei suivre Kyoukaï. Mais indépendamment de toute idée de recrutement de Batei par Kyoukaï, j'aimerais beaucoup voir Kyoukaï sauver les hommes de Rigan des exactions Kanki. Ringyoku a le bon profil si Kanki se fait dézinguer. Alors cela voudrait dire qu'il n'aurait guère évolué par rapport à sa situation actuelle. Ce qui est tout à fait possible même si un peu décevant. On verra bien. Ten pourrait avoir avec eux (lui et Kaine) son coeur d'armée si jamais elle doit avoir une armée. Ou bien ses "bras" si elle reste au coeur de la HSU.
  10. lilas

    Kingdom 647

    Idem. Et puis avec la VA cela passe beaucoup mieux je trouve. Shunsuiju m'a bien fait rire : le vassal que Ousen aurait rêvé d'avoir . Je ne suis même pas sûr que les vassaux actuels de Ousen seraient prêts à ça honnêtement. Sinon, bon chapitre de transition pour clore enfin véritablement l'arc de Gyou du côté de Zhao avec Riboku qui promet de mettre le feu. Statu quo sur le front de Zhao et on va passer à une autre guerre. C'est cool et cela va faire du bien ce petit renouvellement.
  11. Je répète ce que j'ai déjà annoncé dans le titre, il y a dans ce sujet un gros, un très gros poiler historique. Le plus gros spoiler historique concernant Shin et Kingdom, probablement. Cela se passe plus de 11 ans après la prise de Gyou, pendant la guerre avec Chuu. Donc voilà, vous êtes prévenus. **** **** **** Donc, comme vous le savez certainement si vous avez un peu suivi la discussion sur l'Histoire de l'unification et l'histoire de Kingdom, Shin va connaître une grosse défaite face à Chuu. Une défaite au cours de laquelle il est dit dans le Shiji qu'il perdra 7 de ses lieutenants. Vous me voyez venir avec mon sondage : qui sont selon vous ces 7 lieutenants ? Je mets dans mes propositions tous ceux qui sont nommés dans l'organigramme de l'armée de Shin. Mais il y a un doute sur comment interpréter ce "lieutenant". Sont-ce des lieutenants qui en ont le titre, comme Kyoukaï, En et Sosui ? Si c'est le cas, cela semble difficile d'en imaginer 7 à ce moment de l'histoire. Sont-ce tous les officiers connus, y compris les plus modestes comme Bihei ? C'est possible. Personnellement, je choisirais une définition mixte : sans forcément avoir le titre de lieutenants, ce sont des officiers importants, qui participent aux réunions du QG (soit uniquement des officiers de 1000). Cela restreint le choix tout en permettant d'en avoir quand même 7... Enfin, n'oublions pas qu'à ce moment dans le futur, l'armée de Shin aura bien grandi et qu'il aura probablement intégré de nouvelles recrues qui pourraient entrer dans cette catégorie... N'oublions pas non plus que certains historiques de la HSU qui ne sont pas encore commandants de 1000 pourraient l'être dans 10 ans : Ryuusen, Denei, Tan et Jin notamment qui sont actuellement commandants de 500 ou de 400.
  12. Je comprends l'idée et cela me gênerait aussi de voir Shin agir comme un Ousen, un Riboku ou un Mouten. Cela dit, j'espère le voir commander véritablement, et utiliser Ten simplement comme conseillère ou comme appui. Ce qu'on a un peu vu sur le Shukai. Du coup, je modifie encore mon pronostic si je dois faire survivre Ten (après, j'arrête un peu, promis ) : et ce n'est pas beaucoup plus facile puisque Kyoukaï prend la place de Ten si jamais elle a déjà été enceinte et a déjà donné naissance aux enfants de Shin (je ne sais pas pourquoi, j'envisage des jumeaux). On aurait donc les trois lieutenants historiques : En, Sosui et Kyoukaï. Plus trois figures d'anciens de la HSU : Denyuu, Hairou et Gakurai. Et enfin en dernier, Heki, l'homme de confiance. Voici mes 7 du moment.
  13. lilas

    Qui avec le général Shin ?

    Kyoukaï n'a à mon sens pas besoin d'un soutien stratégique étant donné qu'elle est un génie stratégique elle-même. Honnêtement, je ne sais pas trop faire de Kaine, si ce n'est la coller aux basques de Ten ou de Futei. Futei ne viendra jamais à la HSU si Kaine n'y est pas en premier. Kaine serait capable de franchir le pas si elle voyait la HSU comme un moyen de venger Riboku si le pouvoir central de Zhao l'assassine, en plus d'avoir une seconde maison avec Ten. Avant même donc la chute de Zhao. Une fois Zhao tombé, l'ambitieux Futei pourrait rejoindre Kaine pour continuer à rêver d'être un grand GG sous les Cieux. Kaine, c'est donc eux pour le prix d'un. Sachant que Futei a probablement plus de potentiel et d'ambition que Kaine, sur ce qu'on a vu en tout cas. Quant au style, le style double épée, on n'a pas dans la HSU. Et puis Futei se distinguera malgré tout par sa mobilité à la tête de sa cavalerie de Zhao montée sur des chevaux magiques. Alors que Kyoukaï aime bien quand même les mêlées sanglantes. Je suis d'accord pour l'adéquation du profil mais si c'est Qin qui tue Kisui, cela me semble chaud patate de rallier Batei. Et Kisui n'a pas de raisons d'être tué par quelqu'un d'autre que Qin. Ou alors il prend sa retraite en se plaçant sous la protection de Qin. Autant qu'il soit sympathique et HSU compatible alors. Comme Heki.
  14. lilas

    Kingdom 647

    Sur l'argumentaire on est d'accord mais cela ne marche que pour que Shibashou rejoigne Riboku. Pas pour qu'il aille défendre Kantan sans Riboku. Shibashou ne blairait pas le roi précédent, je ne pense pas qu'il va plus apprécier le nouveau ni même Kakukai. En revanche il peut être touché par la plaidoirie d'un Riboku humble. Notamment si l'objectif derrière est de renverser le pouvoir central corrompu. On verra. Je ne sais pas. Il négocierait quoi ? A la première grosse défaite, il va juste aller pleurer parce que toutes ses intrigues n'auront servi à rien et c'est tout. J'ai dans l'idée qu'on va encore faire du yoyo du côté de Qin. Après s'être avancé puis s'être replié puis de nouveau avancé, j'imagine un nouveau repli du à ça: En toute logique, maintenant que Gyou est reliée à Qin, Chuu devrait agir pour empêcher l'équilibre des 7 royaumes de basculer complètement. Je vois donc Chuu attaquer ce qui obligera Shouheikun à rappeler des forces armées du front de Zhao pour renforcer le front de Chuu.
  15. C'est le cas actuellement mais ne serais-tu pas séduit de voir Shin prendre une toute autre ampleur, sans Ten ? Non pas être le bras armé mais la tête de la HSU ? Moi, ça me botte, et pourtant je suis très attaché à Ten. Ce n'est pas de gaieté de cœur que je la mets dans ma liste (comme aucun personnage d'ailleurs). En prenant en compte l'idée qu'à partir de maintenant, Shin intègre/garde des monstres à ses côtés pour être ses vice-généraux (Kyoukaï, Gaimou, etc...) et que donc ses officiers prometteurs restent dans l'armée principale de Shin, on pourrait imaginer la HSU faire une véritable mue suite à cette bataille et à ces pertes immenses. Exit (réactualisation de mon pronostic) les En, Sosui, Denyuu, Hairou, Gakurai, Ten et Tan, ce qui laisserait la HSU ravagée tout en laissant apparaître les cadres qui auront survécu et seront les fondations de la renaissance : - Suugen le commandant d'infanterie (5000 hommes) secondé par Ryuusen (2 ou 3 000 hommes) au centre. - Garo et la Hi Hyou (5 000 hommes) sur une aile. - Naki et son unité (5 000 hommes) sur l'autre aile. - Jin et ses archers montés (5 000 hommes) en réserve pour frapper librement. Et enfin Shin serait accompagné en permanence par Denei (2 ou 3 000 hommes) et ses cavaliers armés de boucliers, comme Shin qui portera le bouclier du Duc. On aurait ainsi une armée principale de Shin d'environ 25 000 hommes.
  16. lilas

    Qui avec le général Shin ?

    Non clairement pas. Kaishibou est limité aux combats frontaux. Renpa en plus de sa fore monstrueuse est aussi une tête et un véritable génie de la chose militaire, ce qui le différencie grandement de Kaishibou. Shin et Gaimou ont tous deux un grand "poids" ainsi qu'une incroyable force. Bon, mais le côté "tête" ou "génie" est encore largement à développer chez Shin, ce qui le rend encore assez semblable à Gaimou. Son talent instinctif est encore assez peu développé même s'il est réel. Cela dit, je commence à me faire à cette idée de Gaimou aux côtés de Shin. Avec une recrue pareille, il se placerait au niveau des plus grands, sachant que pour moi Gaimou est supérieur à Kaishibou des quatre piliers de Renpa. Gaimou et Kyoukaï ont de la gueule comme vice-généraux. Je garde mon idée Futei en espérant qu'il ait un grand développement d'ici la fin de Zhao et qu'il soit digne d'intégrer cette équipe de monstres. Kyoukaï et Futei sur les ailes, Gaimou au centre, la HSU historique en réserve (avec Jin, Garo, Naki et Suugen). Cela ferait très mal. Je n'écarte pas le scénario d'un développement interne des Garo ou Naki sur le modèle de Rokuomi ou Ryuukoku mais il y a là deux scenarii alternatifs et intéressants. Oui, j'aime bien l'idée. Un combat côté à côte histoire d'approfondir les liens et permettre un éventuel rapprochement. Hmm. Ils ont des styles comparables, c'est vrai. Mais j'espère voir Kyoukaï recruter et fidéliser ses propres lieutenants et non pas hériter de ceux de Shin. Whôt ? Répète pour voir ? Un profil à la Akou ne me branche pas trop. Un bon général obéissant, c'est bien avec Ousen mais pas avec Shin. Il leur faut du caractère et du relief pour suivre Shin.
  17. lilas

    Qui avec le général Shin ?

    @Shin-wara et @Novasm18, vous ne rigolez pas avec vos vice-généraux pour Shin. Kyoukaï et Gaimou sont eux-mêmes comparables avec de vrais GG. C'est intéressant mais je reste sceptique pour Gaimou. Trop vieux et en même temps trop semblable à Shin tout en ayant une philosophie qui le rend difficilement HSU compatible. Et j'imagine mal le contexte le poussant à se rallier à Shin. Mais admettons, cela va être difficile d'en trouver ne serait-ce que deux autres de ce calibre. Je mets Futei dans le jeu, principalement parce qu'il aspire aussi à être un de ces vrais GG, même si l'on peut actuellement douter de ses capacités. Qui serait le dernier ? Je sais @Shin-wara que tu pense qu'on ne le connaît pas encore. Mais Yan et Han ont-ils beaucoup de monstres de cette envergure à vendre ?
  18. Je comprends l'idée mais quand tu as Mouten et Ousen en activité, cela semble quand même compliqué. On pourrait aussi bien dire que Ten doive mourir pour que le général Ri Shin prenne toute son ampleur en tant qu'instinctif et tête unique de son armée. Ten aurait joué un rôle crucial pour la transition de commandant de 1000 jusqu'à grand général et s'effacerait de l'histoire. L'autre point qui pourrait jouer pour cette hypothèse serait que Ten a explicitement avoué ses sentiments pour Shin à Gaimou. Mais Shin devrait bientôt avoir des enfants. Et pas avec Ten. Et se marier aussi. Toujours pas avec Ten. Que fera-t-elle à ce moment ? Où vivra-t-elle ? Le fait que Ten ait été inventée comme personnage tardivement ne pousse pas non plus à l'optimisme (initialement, le trio du début du manga n'était pas Shin-Ten-Sei mais Shin-Sei-Kyoukaï). Mais tu as raison, ce serait un choc énorme pour Shin.
  19. En tout cas, si Ousen aide Kakukai à se débarrasser de Riboku, tu sens qu'il va se créer là un antagonisme fort entre Shin et Ousen. Actuellement, Shin est sous la coupe de Ousen, il apprend. Mais le manigances de Ousen pourraient l'indigner et lors de la campagne contre Yan, ils seraient rivaux. Avant que tout cela ne se règle contre Chuu. Cela promet.
  20. lilas

    Qui avec le général Shin ?

    J'aime bien l'idée et assuréent Ten a un lien spécial avec les frères archers. Toutefois, tous les scearii sont ouverts selon moi. Ten peut avoir sa propre armée, effectivement, mais elle peut aussi rester la deuxième tête de la HSU, se servant des archers pour appuyer les charges de Shin depuis son QG. Surtout évidemment si les archers sont montés. Du coup, tout ce petit monde resterait au sein de la HSU sous le commandement direct de Shin. Les autres armées étant un héritage de celles de Grands Généraux qui ont croisé le chemin de Shin : Garo représente l'héritage du Duc, Naki celui de Kanki, Futei/Kaine celui de Riboku. Un dernier point : quand pensez-vous que Shin portera le bouclier du Duc ? La guandao, c'était pour la campagne pour devenir général. Le bouclier dans la campagne pour devenir GG ? J'aimerais bien qu'il commande du coup une unité de cavaliers qui soient tous équipés d'un bouclier comme lui.
  21. lilas

    Kingdom 646

    En tout cas, on se posait la question mais Ousen a intégré dans son armée les tigres. Il dirige les 6 (les tigres, Denrimi, Sou'ou et Akou). . Quant à Zhao, on voit bien la faction de Riboku avec Kaine, Futei, Bananji et Shunsuiju. Kochou a fait ce qu'il pouvait mais il reste loyal au pouvoir en place malgré tout et dirige les armée de Zhao contre Qin. Quant à Kisui, il est peut-être mobilisé quelque part sur la ligne de front mais nous n'en avons aucune certitude. Pour revenir sur Kakukai, il n'est pas à la solde de Qin. Il est un intriguant de palais très doué (meilleur que Riboku) mais à courte vue sur les affaires extérieures. Il pense que la force actuelle de Zhao, indépendamment de Riboku, peut permettre de tenir face à Qin, en quoi il fait erreur. Il cherche donc simplement un général loyal qui ne fera pas d'ombre et se battra simplement. Kochou quoi. D'ailleurs, il n'avait pas compris que Kochou ne puisse pas tenir Retsubi sans aide extérieure. En bref, il est médiocre sur le plan militaire. Enfin il me semble compréhensible que Kakukai n'ait pas ordonné aux gardes royaux de tuer Riboku et Ka. Les gardes royaux n'obéissent pas à Kakukai mais au mouflet qui n'a pas dit un mot. Qui plus est, il leur est à mon avis inconcevable de tuer un prince de sang royal, même s'il n'est pas l'héritier (ce ne sont pas eux qui chassent Ka après coup). La tentative d'assassinat surprend les suivants de Ka. Ils ne se pensaient pas exposés ainsi, en plein jour. Et certainement pas du tout en danger dans la salle du trône. Les assassinats, c'est un truc discret, fait la nuit. Le plus souvent. Le recours aux forces armées de KAtan ne vient qu'après l'échec des assassins et des soldats de Kakukai.
  22. Clairement, je n'ai pas pu me retenir . Et puis de toutes les façons, comme on aura forcément ce débat en spoiler, pourquoi ne pas commencer dès maintenant ? En plus, c'est une façon de continuer mon sujet préféré sur la formation de la HSU, ou sur la forme finale qu'elle aura (oui je ressasse). Oui, finalement, je crois qu'en ce moment, je suis convaincu par cette idée. On sait que Shouheikun viendra prendre Shin en tenailles. Or qui se trouve à l'arrière de la HSU ? Personne d'autre que Ten. Et Shouheikun se dira que la meilleure façon d'annihiler la HSU est d'annihiler sa stratège. Cela va faire mal, très mal. Ce qui change ma liste : Gakurai, En, Hairou (ou Denyuu) et Sosui sont toujours dans ma liste (malheureusement pour eux, je ne les vois vraiment pas survivre). Bref, je suis sûr pour ces quatre. Si on met Ten il n'en reste plus que deux à trouver. Deux entre Jin, Kaine, Denyuu (ou Hairou), Ringyoku et Heki. Difficile choix. Je dirais : Gakurai, En, Sosui, Hairou, Ten, Ringyoku et Heki. Et au final on aura une armée personnelle de Shin structurée autour de Suugen (et Ryuusen son adjoint) / Denei / Denyuu / Jin (et Tan son second), plus les armées des anciens du Duc, des anciens de Kanki et des anciens de Riboku. Bon, mais j'hésite aussi à sacrifier Denyuu ou Kaine pour sauver Heki.
  23. lilas

    Kingdom 646

    Beau chapitre. Emouvant pour un Riboku nostalgique qui semble chérir le souvenir de ses années à Ganmon. Avant qu'il ne soit un Grand Cieux et ne rentre dans le jeu politique national... On se souviendra que Riboku a déjà été au bord de l'abîme où il avait croisé... Houken qui l'avait remis debout. Espérons que là il croise... Shibashou qui n'aura pas pu résister à l'idée d'aider des rebelles pour faire la nique au pouvoir central de Zhao qu'il hait. Bon, même si je suis bien conscient qu'il n'aime pas bouger de sa cité. A voir. J'avoue que je me pose toujours la question.
  24. lilas

    Le commanditaire

    Disons que la reine est la seule au courant de ce qui se passe avec le scribe. Elle est donc la principale suspecte. D'autant que c'est elle qui vient chercher Kakukai immédiatement après. Il est probable que c'est elle qui a agi dès qu'elle connu les intentions de son roi. Poison, arme de femme dit-on. Un autre suspect intéressant aurait pu être la tante de Toujou dont le mari s'est suicidé parce que Toujou n'a pas voulu aider Gyou. Mais le moment, juste après l'exclusion de la succession de Ka, pointe vraiment du doigt vers la reine-mère.
  25. lilas

    Kingdom 645

    @Pab Plutôt que l'honneur, j'aurais dit la vertu mais sur le fond on se rejoint. Je pense que Ka se trahirait à se comporter comme un César Borgia, une des références de Machiavel. @Jonysos, il y a peut-être là une différence culturelle à prendre en compte. La référence à Machiavel est rigolote parce qu'elle montre les différences de regard entre la Chine et l'Occident. Pour nous, la renaissance est une sorte d'acmée intellectuelle et culturelle. Un âge d'or de l'humanité. Alors qu'en fait, en Italie, c'est aussi une série sans fin de guerres civiles où les massacres, exils et trahisons se succèdent à un rythme effréné. A l'inverse, la période des royaumes combattants est vue en Chine comme une période d'anarchie et de désordre sans fin. Alors qu'elle est aussi une période de floraison intellectuelle. Je ne suis pas un spécialiste mais de ce que j'ai lu, la tradition chinoise met à l'honneur une harmonie sociale qui est l'objectif visé dans un monde apaisé, et où le souverain guide par sa vertu son peuple et exhorte chacun à remplir rituellement son rôle, par sa vertu individuelle (ce qu'on voit ici avec un prince sage qui rallie des sages autour de lui, ce qui est synonyme pour Ousen de renaissance de Zhao...). Les moyens ne peuvent être sacrifiés à une fin, puisqu'ils constituent la fin elle-même. Alors qu'en Occident, c'est le contraire. La fin justifie les moyens. La vertu du prince est une bêtise si elle ne lui permet pas de prendre le pouvoir et d'assurer la paix, envers et contre tous. @Xeden je sais que la situation n'est pas la même qu'avec Sei mais le point commun est que la minorité du roi ouvre la porte au jeu des factions. Si Sen veut se débarrasser de Riboku, il sera peut-être tenu d'attendre d'avoir les plein pouvoirs, soit sa majorité, comme Sei avait dû attendre la sienne pour éliminer Ryofui.
×