Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Ares

Membres
  • Compteur de contenus

    45
  • Donations

    0,00 € 
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

14 Bon

À propos de Ares

  • Rang
    Rookie

Visiteurs récents du profil

279 visualisations du profil
  1. Snk Chapitre 104

    Je ne retiendrai que ceci de ton poste et surtout la partie en gras. Je suis pour la suprématie, car elle est là plus logique. Les oppressions qu'on commit l'empire Eldia est pour moi négligeable même normale au vu de la nature humaine. Tout homme qui se sent tout-puissant sera cruel et excentrique au comportement de "diva". Il exigera, il ne demandera pas. Moi, je suis pour le concept qu'il faut s'améliorer et non tout balayer. Notre société a été bâtir en grande majorité sur la cruauté des gens, pourtant nous voilà, nous tous sur ce forum. Je suis plus ou moins persuadé que vos êtes des bonnes personnes et quand je dis "bonne personne", je ne dis pas que vos faites preuves d'une grande gentillesse, mais que vos êtes des personnes civilisent et que vous ne cherchent pas chaque matin à faire du mal à votre voisin. L’homme est nécessairement gris par nature, car notre univers est gris par nature ; la destruction et la défaite font partie de notre univers. Si, le monde de SNK était identique au nôtre, où tout le monde est plutôt égal, aucun homme n'est au-dessus d'un autre par nature. Ici les Eldia son vraiment, extrêmement diffèrent de l'humain normal, de ce fait, il ne peut qu'être au-dessus de l'homme. Le petit plus qu'ils ont face aux êtres humains normaux, les positionne tout au-dessus sûr la pyramide, tout haut de l'échelle alimentaire. Les Titan surpassent les hommes en tout point. Il est donc logique et naturel qu'ils ont la suprématie. "Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités", quels que soient les choix ou les actent qu'aurait fait un être supérieur, quels soient bonnes ou mauvaises, il sera toujours mieux que de rien faire. Ce que veut faire Sieg est pour moi contre nature. Cela revient pour moi à mettre l’être humain au niveau d'un cafard, une aberration. @Flyou Je partage ton point vu, l'auteur nous a habitué à mieux. Aucun personnage ne meurt, ce chapitre est l’équivalent de prendre le bus pour une station. C'est la première fois que je ne suis pas envieux de voir la suite. Il nous avait habitué au rythme des tragédies Grec pour finir sur ce chapitre de niveau Shonen. Je m'attendais à m’abreuver d'un crâne plein de sang mais je finis avec des brocolis...
  2. Snk Chapitre 104

    Ce que je voulais dire dans mon poste précédant, c'est que si tu dis vrai @Tenroku sur le fait que l'auteur veut faire de Sieg son personnage-clé alors qu'on sait qu'il veut aussi finir son manga en "happy end", il ne reste que de possibilité au vu du déroulement de l'histoire. Bien sûr, il peut me surprendre et crée pas mal d'imprévus. Si, on associe le fait que Sieg est la clé et que nous prenons en compte la personnalité de Sieg et le contexte actuel du manga alors, l'auteur fera la même chose que sur l'Ile du Paradis, mais cette fois-ci avec les Eldia de Mahr : la révolution. Cette réflexion me vient du fait que Sieg veut vivre avec les Mahr d'égal à égal. Sieg souhaite la paix non par la voie de la suprématie Eldia (je trouve meilleure la voie de la suprématie Eldia au vu de leur pouvoir qui les hausse au rang de Dieux) mais par l'intégration de celle-ci dans un nouveau monde où le peuple Eldia serait un peuple à part entier du monde. Cela reflète plus au "happy end" pour l'auteur, car cela contenterait tous ses lecteurs. Quand on voit le chapitre, qui nous sort : aucun mort important, cela ne peut que consolider le fait qu'il a besoin d'eux pour la suite de l'histoire. Le contexte qui laisse Sieg leader incontestable en puissance titanesque, le doute du peuple Eldia captive et un Mahr fragiliser sur tous les plans, ça ne peut que déboucher sur une révolution.
  3. SnK Chapitre 103

    Je suis d'accord sur ce point, mais cela ne tient pas si on considère que Sieg veuille suivre Eren sur l'Ile du Paradis. S'il est un allié d'Eren là à ce moment-là, alors pourquoi ne pas directement le soutenir, afficher qu'il est un traite au lieu de faire semblant ? Cela n'explique pas tout. Il est possible qu'il est une explication de Sieg après la bataille à ces coéquipiers, mais de là qu'ils croient que Sieg est un traite… Sieg ne fait aucun effort pour résoudre le problème au début, mais arrive sur place, il répond et abaisser les doutes.
  4. Snk Chapitre 104

    Il y a une théorie qui met venu ce matin en me réveillant. Cela fessait déjà un moment qu'un son de cloche raisonnait dans ma tête par rapport au dire @Tenroku sur l'auteur qu'avait fait de Sieg un personnage clé de son histoire. Je pensais au début que l'auteur avait maladroitement fait de Sieg est personnage important, même après l'annonce de @Tenroku, j'ai cru à une boutade d'Isayama. Cela était de ma part un déni de réalité. L'auteur a déjà bien assez précisé qu'à chaque personnage dessine, imagine, conçu par lui, qu'il avait déjà imaginé le destin de ses créations. Le hasard, l'imprévu n'a plus lieu d'être face à la divine volonté. Sieg ne sera pas un personnage clé, il est un personnage clé. Mon erreur fut de voir le scénario dans le présent, en ne prenant en compte que la situation de chaque "Guerrier", mais pas de l'idéologie, de ce qu'a voulu laisse transparaître l'auteur à travers eux. Pourtant, c'était évident, le lien, le lien qu'ont les Guerriers avec les Mahr. Il est bien plus profond qu'il n'y paraît. Je ne dis pas que ma théorie est vraie, mais elle me semble plus intéressante. De mon point de vue, cela crédite l'auteur et l'empêche d'être un menteur pour certaine. Il me paraît difficile d'imaginer de faire de Sieg un personnage clé après cette défaite, si ce n'est pas impossible. Sauf que ma seconde erreur est pour moi d'avoir regardé ce manga dans le prisme d'Eren. Il m'était impossible d'imaginer un avenir sans Eren ou qui ne tournait pas autour de lui. Quelles que soient les victimes Eren était obsédé par le titan marteau, il n'y voyait que lui. Il devait le vaincre, récupérer son pouvoir et puis après ? Le bas blessé, en quoi le pouvoir du titan marteau était censé lui donner un ascendant dans la prochaine bataille ? Le pouvoir de Porco était plus utile à Eren que celui du marteau… Eren avait des informations inédites comme où trouver un lieu anti-titan. De plus, il aurait mis en place un plan si ingénieur sans l'aide de personne, juste grâce à son petit cerveau en un temps réduit… Si Eren a bien été e a bien été aidé de l'intérieur, en quoi la chute du Titan Marteau bénéficie aux "Guerriers" et au peuple Eldia en captivité ? J'ai remarqué que la relation entre les Guerriers de Mahr et le peuple Mahr a nettement progressé. Gabi s'entend très bien avec les gardes de la porte, ils vont même à sacrifier leur vie pour elle et elle ressentir une profonde peine pour eux. Tout n'est pas rose non plus. Je ne crois pas que Porco est la même relation avec les gardes. C'est peut-être cette relation qu'a Sieg avec des membres de Mahr qui la pousser à croire à une union entre Mahr et Eldia, peut-être même qu'il aime une fille issue de la branche Mahr ; l'amour interdit. Quoi qu'il en soit quelque chose, la pousser à croit en cette union. Grisha lui ne pouvait croire en cette union, ils ont fait un homicide crapuleux, ils lui ont pris un bout de son cœur, deux fois. Lors du premier cambriolage crapuleux qu'ils ont fait dans sa poitrine, Grisha est devenu un Malcolm X. Eldia, criant à la suprématie Eldia, bien loin des unions idylliques de Sieg. Actuellement, Sieg est bien plus proche d'un Martin Luther King Eldia ; l'unité, la mixité, il ne cherche pas la suprématie, mais la reconnaissance d'un peuple en tant qu'humain. Sieg n'a pas envoyé ses parents au purgatoire pour cette idéologie, mais pour être libre, libre des convictions de ses parents. Les mêmes espoirs qu'a Reiner pour Gabi et Falco. Il déclare depuis peu vouloir les sauver, les sauver du malheur qu'il endure… La liberté a toujours été au centre de ce manga. L'auteur ne cesse de répéter "liberté" de façon directe ou une indirecte. Il est donc tout à faire normal de lire Reiner vouloir sauver les siens après avoir connu la liberté. Comme durant l'ère de la guerre froide, ce qui avait connu le souffle de la liberté, considère qu'il fallait sauver les leurs des oppressions. Malgré toute la volonté de Reiner à vouloir sauver son peuple, il me paraît difficile au vu de la situation de Reiner de pouvoir libéré son peuple. Reiner se fait-il de faux espoir ou ceci est un message de l'auteur qu'offre à Reiner la possibilité de sauver les siens ? Va-t-il comme Erwin lancé la révolter ? Cela semble possible pour m'à part. Beaucoup de choses, ont changé ce qui offre un contexte favorable à toute révolte Eldia sur le continent. Une en particulier, Sieg est devenu le titan le plus fort du continent. Mahr n'a plus le marteau pour faire plier les guerriers. À cette demandée, si ce n'était pas le but ultime d'Eren… libérer se peuple du seul vrai ennemi. Les Eldia n'ont jamais eu autant leur destin entre leurs mains que maintenant, Sieg n'a jamais été aussi près de ses responsabilités, Reiner si proche de se racheter. Est-ce qu'Isayama nous offre une révolter, mais du côté de Mahr ? Ou j'ai juste complètement déliré en me réveillant…
  5. Snk Chapitre 104

    Je trouve que ce chapitre consolide ce que j'avais dit précédemment et tends vers la possibilité que cette histoire finie bien sur l'Ile du Paradis. Je continue à penser que ceci est la fin d'un cycle pour les "Guerriers" de Mahr. C'est un échec de trop pour la génération de Sieg. Certes, Reiner fait un coup décisif en sauvant Porco, mais a été pitoyable tout le long du combat. Sieg n'est plus dans les grâces de la haute autorité Mahr. Pieck est utile, son intelligence a fait beaucoup, mais son âge joue contre elle. Porco, son manque de concentration, à coûter très cher. Quand on prétend à la victoire, on ne va pas en guerre avec des perdants, des états esprit délétères ou un effectif âgé. La jeunesse blessée, assouvira plus les attentes de Mahr. Je ne sais pas, si Eren récupère avec certitude le pouvoir qu'il est venu chercher, mais je pense que oui. Je me suis demandé, s'il attaquait Porco, car il n'avait pas récupéré le pouvoir du titan marteau, mais cela n'est pas le cas. Il souhaite en réalité récupérer le pouvoir de Porco pour pouvoir priser le cristal d'Annie. Je suis d'accord avec @Draco. Eren aurait très bien peu finir Porco. Reiner était bien trop affaibli pour pouvoir tenir un combat contre lui. Je serais plutôt content, si le bataillon d'exploration réussi sa mission.
  6. SnK Chapitre 103

    Isayama est humain, comme tout écrivain, pour garde une cohérence dans son histoire, il doit dessiner des scènes parfois futiles, car elles composent les structures scénaristiques. Chaque carré dessine par Isayama n'a pas obligatoirement vocation à suspicion. Moi, je suis le genre de personnes qui trie les informations et garde ce qui on le plus de pertinence. Pour continuer à aller dans le sens de la discussion qui est Sieg, je vais prendre un exemple qui le touche. Chapitre 97 quand Falco va remettre la lettre dans la boite aux lettres, l'auteur nous montrer explicitement Sieg, sans aucune raison particulière… On peut dire que l'auteur à essayer de tromper ses lecteurs, mais… il n'avait jamais fait cela auparavant (dites le moi si je me trompe, je vous remercie d'avance). Ceci était volontaire, mais l'auteur n'use pas de subterfuge aussi grossier pour cacher ses intentions. De ce fait, je n'arrive pas à penser autre chose d'autre que l'auteur est créé réellement un lien entre la lettre et Sieg… Malgré cela, je suis persuadé que la lettre n'était pas destinée à Sieg. L'histoire du gant chapitre 98 renforce cette conviction. Le gant semble directement être lien a Sieg mais on voit que Sieg a toujours son gant, il joue même avec. L'auteur a encore ici volontairement créé un lien avec le gant, mais pas directement avec Eren. Cela signifie que Sieg parlait au téléphone avec la personne à qui Eren à envoyer la lettre et que c'est cette même personne qu'Eren a rencontré à l'hôpital. Cette personne semble bien connaître Sieg, car il est possible qu'il joue avec lui au baseball et peut-être même que c'est cette personne qui est initie Sieg au baseball. (Pur speculation !) Pieck n'affiche rien comme expression, Porco est surpris, juste surpris, Magath n'a jamais eu confiance en Sieg, il a le même regarde méfiant que le jour de l'écoute. Sieg est un mercenaire, il ne joue que pour sa gueule. Il a protège les autres hôtesses de titan parce qu'il avait besoin d'eux, mais quand le temps des adieux s'annonce alors là Sieg ne pense qu'a lui; Annie, Bertholdt… Magath n'a aucune raison de faire confiance à Sieg ni Pieck, elle sait qu'il est louche. Il est ni avec eux ni contre eux. Le truc pertinent dans la scène que tu parles, ce ne sont pas les jolis dessins, mais le fait que Pieck est eu le temps d'enfiler tout son équipement de blindé, d'arriver dans la zone de combat, d'abattre quelques soldats sans que Sieg ne soit encore arrivé. Les regards ne sont que la conséquence du retard de Sieg, ils ne se disent pas qu'il est un traite. Ils ne se posent pas les dix mille questions que tu crois qu'ils se sont posées. Sieg se transforme aussi que quand il arrive dans la zone de bataille. En sommes Sieg a pris son temps ; rien de mal en soit. S'il arrive à pied sans se transformer, alors celui-ci n'a rencontré aucune résistance sur la route, il ne sait pas battu. Il ne semble pas avoir de raison particulier d'avoir pris son temps, mais c'est Sieg, il est lunatique et arrogant. Ceci ne le rend pas suspect pour autant. Sauf pour Magath. Si on revient en arrière et qu'on suppose que Pieck et Porco son reste dans le trou, alors on peut se demander ce qui se serait passé…. Il est sûr que Magath et ses soldats seraient mort. Le Titan Marteau serait tombé plus vite ou capturer plus vite. Je ne sais pas quel serait la position du bataillon d'exploration après avant l'explosion provoquée par Armin, proche de la balise que Connie à placer sans doute. Du coup est ce que Sieg aurait rencontré le bataillon d'exploration ou serait juste arrive trop tard… Quel que soit le choix que tu, choisie dans de l'une de ces deux options, je te réponds comme Eren Kruger : "Tant mieux si c'est effectivement ce que tu penses". Kruger, ce médecin mystérieux qui pleure au côté des grands parent de Sieg, qui falsifie les dossiers d'Eren et de Sieg, qui pense à la pauvre famille de Falco, qui pense à mettre de la nourriture et à boire dans le trou ou sont tombé Pieck et Porco et qui à même assez de pouvoir sur Sieg pour lui demander certaine chose. La deuxième famille des fils de Grisha. Je raconte peut-être beaucoup de merde, mais c'est la seule qui entre dans les "casses" pour moi. Il n'y a rien d'anormal dans le comportement des personnages dans le chapitre 102 et 103, ils se comportent tous normalement. Sieg a toujours eu cette nonchalance, il serait même anormal de le voir courir, qu'il est pris son temps cela ne semble pas incohérent. Il est possible que son comportement n'ait pas plus à ses collègues, mais ils ne semblent pas lui en avoir tenu rigueur au vu de la peine et la détresse affiche sur leur visage quant-il est tombé. Jolie cadrage mais rien.
  7. SnK Chapitre 103

    Il est vrai qu'auparavant, j'étais plus proche d'une mort certaine de Sieg que maintenant. Au vu de tous les arguments évoque et la plus probable celle que tu as évoqué ; je ne peux qu'envisage qu'il est de grande chance que Sieg soit encore vivant. J'attends malgré toute la confirmation d'une grâce que l'auteur aurait offerte à Sieg. Le reste par compte est pour moi très contestable. J'ai du mal avec tes arguments qui semble beaucoup trop subjectif. L'auteur n'a jamais donné d'explication avant chaque mort ou acte. Par exemple : pourquoi tue Erwin ? Qu'a-t-il fait ? Aurait-il froissé Dieu tout-puissant lors d'un coup de crayon ? Pourtant, il avait son importance scénaristique, mais il n'était pas indispensable à l'histoire. Qu'Erwin soit vivant ou mort cela n'aurait pas change grandement l'histoire, sauve peut-être que la vaillance d'Eren n'aurait pas été la seule. Sieg, c'est la même chose. Il a une importance scénaristique, mais qu'il soit vivant ou mort cela ne changera pas l'histoire, car malgré tout l'amour que vous porte à ce personnage celui-ci n'est pas indispensable. Sieg est comme une mission secondaire dans un jeu vidéo, il n'influence pas l'histoire. Eren a fait tout ceci, non pas pour faire des câlin à son frère, mais pour récupérer le Titan Marteau. A aucun moment Eren ce souci de Sieg, c'est même le dernier de ses soucis. Porco à une personnalité impulsive, ce qui le rend parfois imprévisible. Porco était changé de couvrir l'ail gauche de Sieg, mais Porco à quitter son poste laissant une ouverture dans le dos de Sieg. Qui de Sieg ou de Livaï aurait peu prévoir l'imprévisible ? Il ne faudrait pas tombe dans la psychose paranoïaque. Ce que tu dis par rapport aux regards des personnages, est pour moi une vision très subjective de t'a lecture, car moi, je ne vois pas du tout ou tu veux en venir avec ces regards… Pieck n'est pas une fille très expressif ni Magath…contrairement à Porco. Je me demande qu'attendais-tu d'eux ? Qu'ils ouvrent le champomy ? Qu'ils crient : "Oh ! Messie" ? Qu'ils attendent que Sieg soit tellement fort au point qu'il n'avait pas échoué auparavant sur l'Ile du Paradis et que de ce fait, ils devaient tous s'assoit prendre un pot de pop-corn caramélisé ou salé et attendre que le Dieu Sieg invaincu fasse le travail ? Je me demande bien ce que tu attendais comme réaction ou peut-être que le problème, c'est que tu attendais une réaction de leur part ou tu l'aurais voulu, mais elle n'a pas eu lieu ; cela ne veut pas dire qu'il y a nécessairement un complot si les gens n'agissent pas comme tu l'aurais attendu. Ne donne pas à Sieg des pouvoir divin que même lui n'aurait pas connaissance, ni lui trouver des excuses. Pieck et Sieg son tous deux des personnages intelligent pourtant tout deux fut tombent au combat. Je sais que souvent dans les mangas traditionnels les personnes intelligentes sont des surdouée qui manipulent même le lecteur…ce n'est pas le cas ici. J'ai pensé la même chose que toi quand j'avais des doutes sur l'identité de l'infiltrer. Je me suis dit qui si l'infiltrer était bien Eren qu'elle était les options qu'il avait pour active le pouvoir du titan originel sans la présence de Historia. Je suis d'accord avec ce que tu dis. Il n'y a aucune raison particulier pour Eren de manger son frère. Le pouvoir que lui donnerait son frère n'est que ponctuel. Il n'a pas non plus l'utilité d'utiliser le pouvoir du titan originel dans ce combat actuellement. Les titans adverses se font allègrement massacre par le bataillon d'exploration. Seul le Titan Marteau intéresse Eren.
  8. SnK Chapitre 103

    Après avoir lu la version française, je comprends mieux certaine chose. Le bataillon d'exploration est composé d'un peu près 300 soldats, impossibles pour envahir une ville ou la conquérir. Il n'y a pas assez de soldats pour maintenir une position aussi longtemps. Le combat final se fera donc bien sur l'Ile sauf évènement inattendu. Le bataillon d'exploration va s'envoler dans les airs via un dirigeable, c'est la raison pour là qu'elles, ils ont éliminé tout artillerie qui pouvait mettre à mal une position aérienne. Ceci est une attaque éclaire. Je n'apprends rien, j'imagine. Je comprends mieux les raisons de nous montrer ces gamins. Aucun des titans actuels (Mahr) ne fera partie du voyage sur l'Ile du Paradis sauf peut-être Porco. La penser que le bataillon d'exploration part avec le titan marteau ou avec celui de Sieg et je pencherais plus pour le titan marteau. Le bataillon semble gagner une bataille. Une guerre mondiale s'annonce.
  9. SnK Chapitre 103

    @Tenrokuc'est intéressant ce que tu dis. Paradoxalement, je viens à peine de comprendre ce que tu voulais dire par "indice", ce mot "indice" que tu me répètes sans cesse. Cette importance qu'à donner l'auteur au personnage Sieg dans son histoire, fessant planer autour de lui tout un mystère, rendant par la même occasion son personnage mystérieux, insondable ; m'avais aussi auparavant fait penser que Sieg serait un jour l'allié d'Eren, mais au fur et à mesure que l'histoire avançait les points de convergence ne lie à peine que leur destin, mais ne laisse apparaître aucune alliance possible entre ces deux personnages, leur idéologie divergent trop pour cela. Leur destin son lier cela est certaine et au vu de ce que tu dis cela renforce ma certitude. Je ne sais pas réellement ce qui liera ces deux personnages, le flou scénaristique qu'a voulu laisser l'auteur autour de ce personnage (Sieg), ne permet pas de savoir ce qui va advenir de lui, mais juste qu'il semble être important. Je pense qu'on a eu plus ou moins la même analyse au début, mais contraient à toi, je n'ai pas de personnage préfère, j'ai juste choisi un camp et Sieg diverge totalement de ce camp. Eren est Sieg son frère ! Si, Eren venait à bouffer Sieg, celui-ci profiterait de la "Blood Connection". C'est la seule possibilité pour que Sieg soit encore vivant dans le chapitre 104. Eren aura accès à ces souvenirs, une part de lui subsistera en Eren. Il y aura peut-être une connexion entre Eren et Sieg, pas nécessairement comme tu l'imagines. Si, tu n'es pas d'accord avec moi alors élargie le champ de tes possibilités, car là, pour ma part, c'est une voie sans issue que tu empreinte. Sieg ne sait jamais entraîner à utiliser l'équipement tridimensionnel. Au vu de l'entraînement qu'on subit les recrues pour pouvoir utiliser l'équipement tridimensionnel, je vois mal comment Sieg aurait eu le temps de s'entraîner à user de l'équipement tridimensionnel, en plus sans professeur (même si Reiner aurait peu lui servi de professeur, je pense que Sieg est bien trop fier de son titan pour "s'abaisser" à utiliser ce genre d'attirail). Le temps que Sieg met pour arriver est pour moi assez normal. Sieg se trouvait dans une position plus en arrière que ces deux collègues. De plus, il a peut-être attendu avant de se transformer pour éviter d'encrasser des civils. Sieg a toujours eu une attitude plutôt calme…la seule fois où il a perdu son sang-froid se fut face à Livaï. Pourquoi cela changerait-il ? Même si, la ville était à feu et à sang, Sieg prendrait quand même tout son temps. Et du temps il en avait…la bataille ne fessait que commencer. Il n'a pas "explicitement" affiché une seule fois, l'assassinat d'un soldat par un titan. Les seules démonstrations de meurtre, ont été "explicitement" fait par des soldats des différents camps (Soldat IDP vs Soldat Mahr). Après, ce n'est pas parce que l'auteur n'est pas "explicitement" démontré que Sieg est tué des soldats d'IDP que cela doit effacer l'intention ; plusieurs fois Sieg attentent à la vie des soldats d'IDP. Ce n'est que grâce à leur aptitude impressionnante au combat tridimensionnel que les soldats esquivent les attaques féroces de Sieg. Il ne faut pas plonger dans le déni. Je ne sais pas non plus ce qui attendait Sieg à l'autre bout du camp, mais le fait de ne pas avoir emprisonné Sieg peut aussi signifier qu'il attendait sa venue. Il ne faut pas oublier que si Pieck n'avait pas prévenu l'unité blinder alors ces deux la serait resté bloquer et Sieg se serait retrouver seule face au bataillon d'exploration. Le discours de Sieg n'a qu'un intérêt, semé le doute dans l'esprit d'Eren et faire sortir Livaï de son trou. Sieg craignait beaucoup plus Livaï ou les Ackerman qu'Eren. La stratégie était que les deux autres neutralisé les Ackerman pendant que Sieg combattait et bouffait Eren. Un échec et mat bien orchestré, mais voilà, s'est toujours la même chose avec Sieg, il sous-estime trop ces adversaires. Quand Sieg fait référence au temps limité qui reste aux batailles d'exploration pour agir, Sieg parle des renforts qui arrivaient par voie marine. Nous avons bien pu voir ce qui est arrivé de ces renforts et Sieg aussi. Comme une grenade flash, l'explosion provoquée par Armin pour détruire l'arme marine de Mahr, aveugle et tétanise Sieg et les deux autres, laissant une jolie attaque à la découverte pour Livaï. Le visage de Livaï quand il attaque Sieg est loin d'une personne montant un scénario de toute pièce. La haine est exprimée sur son visage. Je suis d'accord avec toi, mais j'ai encore le droit d'avoir un avis…
  10. SnK Chapitre 103

    Salut, Je suis plutôt d'avis que Sieg est mort, j'attends quand même une confirmation, mais l'auteur n'a jamais était du genre à faire revivre ces personnages. De plus, rien au vu de la situation ne donnerait un avantage à Sieg de faire semblant de mourir. J'ai toujours fait partie de ce qui pensait que Sieg n'était pas un collaborateur d'IDP et le chapitre 103 me le confirme. Là où vous voyez une coopération entre Sieg et Livaï, je vois un acte de vengeance pur. Livaï regarde ça montrer, mais entend Sieg parler, une explosion s'ensuit et Livaï profite de ça pour attaque Sieg par surprise. Il était impossible ni à Livaï ni à Sieg de prévoir ce que l'autre allait faire d'avance. Je ne vais pas vous mentir, de mon point de vue, le regarde d'une personne qui n'a jamais partage la vision d'une collaboration entre Sieg et IDP, certaines personnes laisse à penser qu'ils sont plongés dans un déni profond. Bien sûr les chapitres suivant peuvent peut-être me donner tort, mais j'ai du mal à le croire. La mort de Sieg peut se voir aussi en parallèle avec celle de la mort d'Eddard Stark dans la première saison épisode final de Game of Thrones. Eddard Stark était un personnage symbolique pourtant sa mort fut banal, sans feu d'artifice. Celle de Sieg est plus ou moins identique. Je partage par compte le faite quel fut rapide, trop rapide. L'auteur accélère-t-il brutalement la fin de son manga ou nous réserve-t-il des surprises ? On ne le sera que plus tard. Malgré tout, jusqu’à présent, beaucoup de personnages son mort de manière insipide…pourquoi pas Sieg ? Ce n'est pas parce que vous avez un attachement particulier envers Sieg que l'auteur-là aussi. Choisir le jour et l'heur de sa mort est un luxe. Concernant l'activation du pouvoir du titan original, rien ne nous dis qu'en dévorant Sieg, il n'ait pas pour une durée limiter la possibilité d'active le pouvoir du titan original. Le touché est une des possibilités pour activer le pouvoir, peut-être pas la seule. Surtout que s'il venait à dévorer Sieg celui-ci (Eren) serait en contact direct avec un sang royal pour tout la durée de la digestion. PS : s'ils n'ont toujours pas trouvé de manière pour prise les personnes cristalliser alors Annie, est vivante. Pourtant, acte étonnant, Eren a stupidement cherché à avaler le cristal. L'avait-il déjà fait auparavant ?
  11. SnK Chapitre 102

    De mon point de vu il n'y a pas de doute possible, Sieg n'est pas l'allier d'Eren. Peut-être dans un futur proche mais pour ce qui est du chapitre 102 cela n'est pas le cas. Je doute que ça soit le cas dans le chapitre 103, je crois plus que cela soit Reiner.
  12. SnK Chapitre 101

    @Tenrokuje vais essayer d'être objective le plus possible pour répondre à ta question et ouvrir une vision plus subjective, plus sujet à controverse. Eren n'a jamais nié être venu ici avec de l'amertume dans le cœur mais a changé d'avis sur le peuple Eldia captive après avoir remarqué que le problème était bien plus haut. Remontons un peu dans le passé d'Eren au combat avec Annie sur le sol IDP en pleine ville… Eren ne semble pas se soucier des victimes qu'il fait sur son chemin, même au contraire il use de tout son environnement pour gagne, le nombre de victimes ne semble pas l'atteindre comme Annie. Eren n'est pas un monstre, juste moins sensible à ce genre de chose. Ayant une personnalité recentrée sur lui-même comme Sieg, Reiner, Willy, Mikasa et j'en passe, ces personnages sont plus intéressés par les personnes proches d'eux que des inconnues. Exemple, je ne sais pas si Reiner serait si héroïque avec un autre enfant que Falco. Disons-le clairement Reiner a littéralement demandé à Falco de se sacrifie pour Gaby. Eren est fait du même bois sur ce sujet, on a largement pu le voir avec Armin. Ceci est normal, humain, il nous sera plus facile d'accepter une perte, temps que celle-ci est une personne étrangère à nous. Exactement ce qui s'est passé pour les personnes qu'Eren tue dans le bâtiment habité. Ce n'est pas qu'il cherche à les tués mais juste que dans son esprit sauvé leur vie n'est pas une priorité face à l'urgence de la situation, car il ne l'ait connaît pas. C'est triste dit comme ça mais c'est la vérité que tout le monde ici connait bien. On a moins de facilité à aider un étranger qu'une personne chère à notre cœur. Dans la destruction l'intention de meurtre n'est absolument pas prouvable, à aucun moment Eren semble s'acharner sur le bâtiment comme il la fait avec l'estrade des officiers Mahr, ou là l'intention de meurtre est avérée, comme pour le titan marteau. Concernant les civiles (Sofia n'est pas une civile mais un enfant soldat, donc je ne la prendrais pas en compte) et les ambassadeurs à tout moment Eren aurait pu les tués. Pourtant au lieu de ce jeté à corps perdu sur les civiles et ambassadeurs qui était juste en face de lui, il a préféré l'estrade des amiraux. De plus l'auteur nous a montré aucune victime civile ni diplomate. En sommer aucun dommage collatéral n'est à déplorer chez les civiles ou les diplomates sauf dans le bâtiment. Ce dû bâtiment on peut les considère comme dommages collatéraux car comme toi Eren ne pouvait savoir à 100% ce qui pouvait se produire s'il sortait du bâtiment. Un soldat l'aurait peut-être empêché de passe etc. Beaucoup de choses auraient pu mettre en péril la situation confortable qu'il avait. Dit toi que c'est comme un sniper qui avait un bon t'angle de tir. Ce que je veux dire c'est que rien ne prouve qu'Eren a fait cela pour un acte purement criminel aux vues de ces réactions avant l'action (le pardonne et compréhension de la situation Eldia) et après l'action (démontre aucune volonté à s'attaque aux civiles). Les actes justifiés par la guerre sont tous les actes nécessaires à l'avance de la guerre, tout autre acte est considéré comme crime de guerre. Ni Eren ni RBA ont commis des crimes de guerre, pourtant certaine chose ne sont pas acceptable à mes yeux. Je vais être un peu dur face au contexte mais j'aimerais dire "et alors ?" même s'il avait tué ces personnages par intention, qu'il avait écrasé Gaby, Falco, (j'aime beaucoup ces deux personnages) etc. En quoi moi cela me gênerait ? Quand il devait tuer Annie, j'étais très content de la situation, pourtant malgré ce que tu pourrais penser ou d'autres j'adore le personnage Annie, elle est l'un de mes personnages favoris, mais voilà elle a choisi le mauvais camp. Je trouve triste, si telle ou telle personne meurt de manière injuste etc, même regrettable mais j'ai choisi un camp, non parce qu'il était bon ou mauvais mais par idéologie, pour ce qui représentait et même peut être par pure émotion, attachement au personnage, quel qu'en soit la raison. Je ne suis pas avec les Eldia captive. Je ne déresponsabilisé pas Eren mais que je le soutien. Je pense que l'auteur nous a donné libre choix à chacun de choisir avec qui nous aimerions être. Nous pouvons aussi bien reste neutre que choisir un camp ou même aimer des personnages individuellement. L'idée de l'auteur pour moi est que chacun de nous défende ce qui nous semble juste de défendre, d'adhérent aux philosophies et idée que nous partageons, d'aimer les personnages que nous voulons, d'ébranler notre éthique et notre morale, nous permettant de comprendre la complexité de certaines choses et position de chaque personnage.
  13. SnK Chapitre 101

    Salut à tous bonne année 2018 ! Je vous souhaite les meilleurs vœux pour cette nouvelle année. @Tenroku j'ai lu tes arguments sur le sujet dès la responsabilité criminelle d'Eren durant cet affrontement. Je me suis demandé, si tu n'aies pas à la chercher un débat d'idéologie. Je remarque que dans ton discours tu as déjà répondu à la question que tu te poses. Dans une vision pragmatique de la scène, les victimes sont tous des dommages collatéraux, sans exception et tu le sais au vu de ton discours. Eren n'a jamais eu l'intention d'agir pour tue des civiles mais celle d'assassiner Willy et les amiraux pour coup la tête du serpent. Bien sûr ces actions on cause un nombre de victimes mais tant que l'intention d'agir n'est pas de tuer les civiles alors toutes victime qui risquait de survenir ne peut être vu que comme des dommages collatéraux. L'acte d'agir contre les civiles n'a jamais été démontré dans ce chapitre. Mais tu sembles vouloir pousser le débat plus loin en questionnant l'intention émotionnelle d'Eren, comme si tu cherches à croire ou vouloir qu'Eren soit Reiner ou que l'évolution soit identique… Quoiqu'il en soit cette recherche, ce questionnement pousse un débat idéologique, je pense. Il y a pour moi deux idéologies, la A & la B (ainsi tout le monde s'identifiera à l'idéologie qui lui correspond et non au symbole). L'idéologie A est celle que tu prônes (tu me corrigeras si je m'éloigne ou me trompe). L'idéologie de la justice un peu contraire à celle de Saint-Louis, qui juge l'acte et non la personne. Ici, le but est de juge l'intention criminel d'Eren, beaucoup sont mort directement par sa faute et indirectement par sa faute. Sans compte l'impact psychologique que ceci a provoqué et surtout il connaissait ce sentiment. Il aurait pu mieux prépare son coup. Il savait bien avant qu'il allait inviter Reiner dans une cave, l'idée de neutralise dans l'intention d'agir était bonne, mais il pouvait aussi récupérer une seringue à l'hôpital pour le neutraliser au moment où lui passerait à l'action. De plus risque la vie de Falco alors qu'il avait largement le temps de sortir de la cave où ils étaient et de se transformer pour éviter des dégâts inutiles. Et au vu du massacre qui suit on peut se pose la question des intentions d'Eren… L'idéologie B a déjà jugé, statué sur le procès d'Eren. Dans cette idéologie Eren n'est pas coupable car tout ceci est un mal nécessaire pour atteindre la victoire. Il ne pouvait penser à sauver des vies, cela aurait remis la victoire en doute. Plus il aurait pris des risques à sauver des vies plus il mettait en danger le plan initial. Les raisons qu'il l'a poussé à faire cela ? On s'en fout car au fonds personne n'était vraiment innocent ici, seul le résultat compte. Au moins sur le dernier point Eren aura fait fort. Il a atteint plus ou moins l'objectif qui c'était fixe. Malgré ce que tu penses le résultat est sans appeler. Willy, l'homme qu'Eren a assassiné était un cancer pour le peuple Eldia, avoir auprès d'eux un tel représentant aurait été néfaste pour tout le peuple Eldia. La haine et le mépris pour son propre peuple sont aberrants. Son sens de la loyauté est inexistant. Il a balayé d'un revers de la main tout un héritage, certes bâti sur de fausse histoire et gloire, mais elle a nourri et protège sa famille, tout ceci pour un souci d'intégrité personnel et d'une possible nounou ancienne détentrice du titan marteau. Historia sera mieux représenté le peuple Eldia, je pense… La mort des généraux était aussi nécessaire, malgré que le plan de Magath et de Willy était de se débarrasse dans le gouvernement toutes personne contre les Eldia, il n'en reste que tant que chacun des généraux était en vie, l'idéologie et la haine serait reste. Et rien n'aurait peu évité, le risque d'un renversement d'état. Au fonds tu ne peux pas attendre d'Eren d'être Reiner, ce sont deux personnalités totalement différentes. Ils ont vécu chacun dans des environnements diffèrent. Eren à plus ou moins était bien entouré, il a une fille qui l'aime et serait prêt à tous les sacrifices pour lui, des amis plutôt fidèles, tout pour une bonne évolution et gagne confiance en lui. Ce n'est pas le cas de Reiner. Il y avait très peu de chance que Reiner et lui évolue de la même manière. Eren a toujours été fort, Reiner non, il l'est devenu. Tu ne peux pas juger Eren sur une intention ponctuelle, mais sur la globalité de sa personnalité. Quelles que soient les raisons qui ont poussé Eren à agir, la question est plus : aimes-tu le personnage ou pas ? Tu as réussi à aimer Reiner malgré tout ce qu'il a fait, alors que moi pour tout ce qu'il a fait je n'apprécie pas particulièrement ce personnage, car après avoir jugé ces actes répressibles, j'ai juge la personnalité qui est pour moi bien trop loin de mes valeurs. On peut tous comprendre des actes, des intentions mais cela ne veut pas dire qu'on peut tout accepter, cautionné. Une des choses ultras importantes a gardé en tête : comprendre n'est pas accepté. Je suis d'accord avec les partisans de ce qui croient qu'Eren a agi seul, de son propre chef, mais je ne pense pas qu'il a était seul. Ce que je veux dire, c'est que rien nous dis qu'IDP n'avait pas infiltré Mahr bien avant qu'Eren ne le fasse. Ma théorie c'est qu'Eren était impatient (ou juste désaccord avec la stratégie annoncer par les dirigent IDP) et a donc décidé d'agir que de laisse une chance à Willy et aux amiraux. D’où pourquoi la stratégie menée par IDP semble schizophrène par rapport aux actes d'Eren. Il est possible qu'Historia n'ait jamais cautionné les actes d'Eren et que même au contraire elle a cherché la paix. Peut-être qu'ils ont contacte Sieg pour essayer trouver un terrain d'entente qui c'est. En tout cas il faudra des personnes pour remplacer l'ancien gouvernement. Magath est très bon pour ma part pour récupérer le pouvoir de Willy (Mahr). Je doute que Sieg récupère quoique ce soit après cette bataille. La mort le quête bien trop pour cela. PS : Vous avez quoi contre Eren, sa personnalité ?
  14. SnK Chapitre 100

    Ouais, il est vrai que je n'ai jamais vu les choses ainsi. Ton poste @Curarpikt me donne un autre point de vue sur Sieg. Malgré tout, je reste sur ce que j'ai dit, tu ne peux pas démontre une preuve de loyauté par une déloyauté. Sieg doit normalement loyauté envers ses parents avant ses grands-parents. De ce fait, pour moi, il a été déloyal. Mais je suis d'accord sur ce que tu as dit, Sieg ne démontre aucune loyauté ni pour Mahr ni pour Eldia. On peut même dire aussi ni pour sa famille. Pour que normalement un enfant (sauf bien sûr, si celui-ci est tordu) fasse preuve de trahison envers ses parents, s'est que ces parents ont du mal se comporte envers lui, mais il ne semble pas que ce soit le cas de Sieg, ou du moins d'un point de vue général. Je ne l'avais jamais vu ainsi, mais il est vrai que Sieg n'avait aucune volonté, non pas de croire en la doctrine Eldia, mais d'aller porter sur son dos le grand fardeau de sauver le peuple Eldia. Sieg voulait peut-être être docteur comme son père ou professeur…en aucun cas soldat en tout cas. La seule façon pour lui de fuir ce châtiment était donc de trahir ses propres parents, malgré tout cela n'a pas suffi; pour laver les péchés de son père, celui-ci devient soldat (Guerrier en l'occurrence), tout ce qu'il ne voulait donc pas devenir. Il doit du coup ressentir une profonde haine envers ses parents, son père en particulier. Cela explique son discoure au moment où il massacre le bataillon. Il comprend bien la situation Eldia, donc la doctrine, mais il ne veut pas la considérer car c'est cette même doctrine qui la conduit à être là à tuer le bataillon d'exploration, a dénigré son père et vouloir tuer son frère qui est le portrait craché de Grisha. La loyauté de Sieg ne semble aller envers personnes. Il choisit une troisième voie, celle qu'il crée de lui-même. Solitaire, seul, il démontre qu'il n'est qu'un mercenaire, sans patrie ni conviction profonde pour la race Eldia. Il ne porte de loyauté envers personne d'autre que lui-même. En tout cas, je le vois ainsi. @strikefreedom42 Je suis d'accord sur le sujet Lelouch, Eren et le parallèle que tu en fais mais pas sur Willy. Pour éviter que le poste soit trop long je vais répondre à @Marco Pollo et à toi en même temps sur ce sujet-là. Intéressante la théorie sur la fille de Willy @Marco Pollo mais je partage l'avis de @Curarpikt là-dessus. Je ne partage pas la vision que tu as de Willy. Le discours de Willy et tout ce qu'il a entrepris, n'a pas pour vocation première de sauver les Eldia dans le but d’unifié l'humanité mais parce qu'il semble avoir appris la terrible nouvelle que sa famille était aussi une "pourriture Eldia" et cette information lui a vrai semble-t-il coûter un sacrifice conséquent. Étant lui-même, éduqué à haïr ça propre race et ses ancêtres, Willy a dû être étonné que sa propre famille, qu'il devait considère comme étant la seule famille Eldia digne d'être épargné, n'était rien d'autre qu'une famille banale comme les autres. Ne pouvant accepte que la "pourriture Eldia" qu'il était est un si haut rang par rapport aux crimes que cet ancêtre Edia avait commis dans le passé. Willy veut donc faire pénitence et détruire le rang usurpateur que sa famille s'est approprié (celle de Mahr par inadvertance). Problème c'est qu'il a une famille et celles-ci risquent le goulag, du coup cette "pourriture" commence a ce soucis de la situation Eldienne captive. Sa famille ne devait pas subir le même sort que les autres, les choses devaient évoluer. C'est pour cela @strikefreedom42 que je ne crois pas que Willy aurait fait quoi que ce soit pour réellement aider Eren à faire la paix. Willy est un lâche qui a délaissé ces responsabilités comme le 145e. Tous deux ont fui le fardeau et la responsabilité qu'ils avaient en vers leur peuple. Willy comme les 145e rois Fritz avait le pouvoir de change les choses de manières moins brutales, mais chacun des deux protagonistes a fait preuve d'une lâcheté sans nom face à la grande responsabilité qu'ils leur comblaient. Willy aurait largement pu commencer par libérer les Eldia captivent sur le sol Mahr et prospecté pour le pardon Eldia. Lancer une vaste propagande sur les chaines de la haine et sur le côté viscéral de la vengeance. Willy aurait pu changer son monde, faire développer les consciences et apporter une paix sur le continent. Pensez-vous que si Eren serait venu sur le continent et aurait vu l'effort de Willy pour change les choses celui-ci aurait tué Willy ? Changer le monde demande beaucoup d'efforts et se sacrifie personnel. Ni le roi Fritz ni Willy n'a eu le courage de change leurs mondes, ils ont juste fui lâchement leur responsabilité et laissé à d'autres comme Eren se charge d'un fardeau qui pèse bien trop lourd sur leur épaule. Personnellement, Wily pour moi, n'est pas un gars bien mais juste une pourriture de plus dans le monde SnK.
  15. SnK Chapitre 100

    @strikefreedom42 Je ne suis pas sûr que tu perçoives tous les éléments sous-jacents. Ce que j'essaie de dire par là c'est que tu ne remarques pas les variations de direction des coups de pinceau que l'artiste peint ni ces nuances de couleur, la matière utiliser pour peindre son tableau. Ce que tu ne sembles, pour moi, ne pas voir est que l'auteur, a fait en sorte que chaque personnage voit leur monde de manières subjectives. Tu démontres que tu comprends très bien la situation globale de Willy mais tu nies son mal-être et aussi du coup son idéologie. Le défaut n'est pas que Willy soit globalement quelqu'un de bienveillant mais que dans le fond il est identique aux ambassadeurs. Il a une profonde haine du peuple Eldienne et que la seule raison qui peut pousser cet homme à agir ainsi est qu'il est lui-même Eldien. Il souffre d'être lié par le sang à cette race comme Sieg souffre d'être un Jäger. Willy n'aurait jamais aidé Eren sauf en public pour faire le change diplomatique. Ne soit pas naïf par compte, Willy détesté Eren en plus haut point. Il représente tout ce qu'il hait. Ce genre d'Eldien qui cherche la liberté sans reconnaitre les péchés de leur ancêtre, sans faire preuve de pénitence. Les corrélations entre Code Geass et Snk s'arrêtent à "l'ennemi n°1". L'histoire le contexte dans sa globalité et par les aspects sous-jacents que referme chaque histoire fait que la corrélation entre ces deux mangas s'arrête à ce croisé des chemins. Que signifie "agrougrou" ? Rien de méchant juste que je ne comprends pas le terme. @Curarpikt & @Draco J'ai cette sensation que vous jouez les avocats du Diable. Je ne trouve que @myeknom est tort dans le fonds. Sieg n'est pas défendable pour moi et ce que vous apportez pour le défendre est léger. Je n'arrive pas à comprendre par exemple le discours de @Curarpikt qui cherche à prouver un acte de loyauté par un acte de déloyauté…cela n'a pas du tout de sens. La théorie qui donnerait Kruger complice sur la trahissons Sieg envers sa famille, pour ensuite trahi Mahr et parle de regret. Il aurait anticipé tout ceci, jusqu’à la naissance d'Eren et le meurtre de Willy…? J'ai du mal à le croit. Le mobile manque dans cette théorie, Kruger n'a aucune raison de demandé à Sieg de trahir sa famille. Magath aurait du mal à cerner n'importe quelle personne qui aurait trahi sa propre famille l'âge de 7 ans. Le fait qu'il cache son sang royal ne prouve pas qu'il soit contre Mahr mais juste qu'il est très clair qu'il sait bien ou se situe ces intérêts. Reiner est défendable, même pardonnable pour certaine, mais pas pour moi. Ce malade, ce traitre de la pire espace a dormi, mangé, partagé de longues nuits et journée avec ces camarades de promo. Ils se sont battues, haïes, aimés… La première chose qu'a pensée Reiner à la sortir de leur promotion était de vendre tous ces souvenirs, cette amitié en pâture au titan dès le lendemain; sachant très bien que la plus par des recrût ne survivrait pas. Malgré ce que je peux penser de lui, il est pardonnable. Le contexte joue en sa faveur. Mais Sieg, dites-moi en quoi ce garçon peut-il être pardonnable…? N'est-il pas naïf de croit en une personne qui ressemble à une mante religieuse, de placé t'en d'espoir en une fausse croyance que celui-ci changera ? Sieg n'a pas trahi des compagnons d'armes par obligation, il a trahi ses parents, ce qui le bordait la nuit, ce qui lui donnait à manger, ce qui le protégeait la nuit tombe, ce qui le couvrait de leur chair, les jours de maladie. Quelle que soit la raison, rien ne justifie à cet âge-là trahissons du dernier rempart que vous avez contre la société si ce n'est la stupidité et la naïveté… Vous le peignez souvent comme une personne douée d'un intellect supérieur, mais moi, je ne vois qu'un imbécile à ces 7 ans et un connard aujourd'hui. Bien sûr ce n'est qu'un manga et l'auteur peut me donner tort, mais je sais très bien que dans la vie réelle, j'aurais crucifié ce garçon. Là où je veux en venir, c'est que si nous prenons un soldat Allemand qui faisait de la torture durant la Seconde Guerre mondiale et que nous entrons dans sa tête que pensez-vous voir. Des pensées obscures, ça c'est sûr mais vous risque de voir aussi, un père, un marie, un homme capable de tendresse, de gentillesse, une personne normale en soi. Mais aujourd'hui ces personnes sont considéré comme des criminels, des barbares de la pire espace, des sauvages sadiques. On dit de ces actes qu'ils sont des crimes de guerre. Quelle est la différence entre ce soldat et Sieg ? Les deux ne sont-ils pas pourrir aux vues de la société ? Ne sont-ils pas des criminels de guerre ? J'ai lu l'interview et l'auteur voulait joue sur la perception du mal et du bien, sur cette dite éthique morale. L'auteur pour moi met en avant que souvent derrière chaque crime odieux, il y a un père, une mère, un frère, une sœur et j'en passe derrière chacun de ces oppresseurs. Chaque oppresseur est une personne aussi normale que vous et moi. La question alors se pose comment reconnaitre si une personne est une bonne personne ou pas ? Ou plutôt comme le dit Annie "est-ce que j'ai l'air de quelqu'un de bien à tes yeux ?" Est-ce que Sieg à l'air de quelqu'un de bien à vos yeux au point d'en devenir son avocat ? Je vais modérer mon discours et quitte le fond pour la forme. Il est normal d'avoir eu de l'espoir en Sieg. Il était la clé dans un amasse de merde. Frère d'Eren et aussi ennemi d'IDP, il aurait largement pu faire le lien entre ces deux nations. Moi aussi, j'ai espéré qu'il choisit le camp d'Eren mais il ne l'a pas fait. Il n'a jamais démontré une envie d'aller vers Eren, depuis le début jusqu’à maintenant. On peut donc se demande s'il n'est pas naïf de croit que celui-ci changerait ici maintenant juste pour un gant…qui jusqu’à maintenant ne prouve en rien que c'est Sieg qui a transmis le gant. Même si je suis conscient qu'il existe un doute perceptible, mais se doute est née de la croyance, de la foi et non de fait, qui eux parte tous dans le sens contraire. Bien sûr libre à vous de croit que Sieg va rejoindre Eren, mais ceci n'est qu'une croyance, elle ne se base sur aucun fait et paraît bizarre d’argumenté sur des faits alors que cela n'est que pure sensation ressenti par vos lecteurs que des faits que l'auteur aurait écrits.
×