Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Harty64

Members
  • Content Count

    1
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Harty64

  • Rank
    Rookie

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour à tous, Avant même de commencer le développement de ce sujet (j'espère qu'il n'a pas déjà été trop évoqué) concernant comme le titre l'indique le Rinnegan et la nature précise du Rinnegan, je voudrais préciser qu'à mon sens ce que je vais soulever se situe dans une "thématique" qui est plus large et que je désignerais comme le tournant de Kishimoto dans son oeuvre. Ce tournant, que je juge comme beaucoup d'autres comme malheureux, s'ancre définitivement selon moi au début de la grande guerre des ninjas (d'autres le situent plus tôt, justement avec l'attaque des Pain), il n'en reste que c'est à ce moment là que j'ai vu Kishimoto sacrifiait progressivement ce que j'estimais comme les bases, le charme, la cohérence et la précision de son travail. Malgré tout, je suis toujours resté fidèle à Naruto (des fois difficilement sur la fin) et je relis les premières dizaines de tomes encore aujourd'hui avec la même délectation que j'avais étant adolescent. Quand je dis que Kishimoto se perd dans son "tournant", cela se passe à plusieurs niveaux. Disons que pour résumer, en voulant donner plus d'ampleur et de profondeur à son oeuvre, il en résulte tout le contraire : traitement de sujets philosophiques, moraux et politiques qui le dépassent de très loin, syndrome DBZ dans la surenchère de puissance de certains personnages, planches des fois bâclées ou brouillonnes, une intrigue qui n'a plus ni queue ni tête, des deux ex anima à foison et j'en passe .. Et cela n'épargne rien, ni même les techniques qui constituaient pourtant la base de son univers .. J'en viens donc comme mon sujet l'indique au Dojutsu et aux techniques particulières qui se rapportent au Dojutsu. Pour rappel et comme tout le monde ici le sait, le dojutsu rassemble les techniques dont peut faire usage un porteur de pupilles extraordinaires dont il est le porteur héréditaire. Au début de Naruto, on en découvre deux, le Sharingan, attribut du clan des Uchiwa et le Byakugan du clan Hyuga. Ce que l'on comprend assez vite dans le déroulement de l'aventure c'est que les techniques qui proviennent ou se rattachent à ses pupilles sont basées sur le regard et la puissance accrue de la vision de leurs possesseurs. Le Sharingan permet de décrypter les mouvements de l'adversaire, d'imiter ses techniques ou de le plonger dans de puissantes illusions s'il y a échange de regards. Même si le Sharingan peut devenir offensif par la suite avec Amaterasu, il reste dépendant du regard de l'utilisateur ou du moins de ce qui est vu par lui : c'est sur quoi se pose son regard que les flammes noires inextinguibles surgissent par exemple, de la même façon il faut qu'il y ait échange de regard pour qu'il y ait illusion, tout se passe dans un jeu de regard et de vision. Le Byakugan, s'il ne bénéficie pas de la même force offensive que le sharingan, offre cependant une vision à 360°c, une profondeur de vue sur plusieurs kilomètres et peut rendre visible les canaux et méridiens de chakra. Ce qui en découle des techniques adaptées à ces formidables pupilles : le chidori pour le sharingan, le tourbillon divin et le hakke pour le byakugan, c'est très cohérent .. ces techniques pour être parfaitement utilisées exigent d'être plus "voyant" que le commun des mortels. Mais là gros problème dans la suite de l'aventure : le rinnegan, le dojutsu ultime .... Et là pour tout vous dire je n'y comprends plus rien. Enfin si, je comprends quelque chose, c'est que Kishimoto dans l'intérêt de vouloir faire un antagoniste surpuissant (Pain) en a oublié les règles qui animaient depuis le début la logique du dojutsu qui est avant tout un art de la pupille ! Et c'est la même chose pour Susano qui est juste de mon point de vue ce qui précède le craquage de Kishimoto (et d'une certaine façon gâche la fin du combat Sasuke-Itachi si grandiose et soigné pourtant de part en part). Car si jusque là, les techniques du Byakugan et du Sharingan étaient liées aux pupilles, à la vision, à la clairvoyance .. qui peut me dire maintenant en quoi la télékinésie est liée à la vision ? Il en est de même pour l'absorption du chakra et encore pire un corps truffé d'armes mécaniques, là je ne sais même plus quoi dire cela ressemble beaucoup plus aux arcanes marionnettistes qu'à une technique de "pupille" .. Même pour la vision partagée du Rinnegan, elle nécessite déjà une division des corps qui est une spécificité de Pain mais pas tellement de la pupille en elle-même ou alors c'est bien léger si on parle là de la pupille la plus puissante. Désolé c'est un peu long, je me suis fais la réflexion en relisant quelques tomes ces jours-ci .. Vous ne pensez pas vous aussi qu'ils sont un peu pétés ces Rinnegan ?
×