Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Jufoba

Members
  • Content Count

    149
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Jufoba last won the day on December 7 2019

Jufoba had the most liked content!

Community Reputation

212 Excellent

About Jufoba

  • Rank
    Pirate

Recent Profile Visitors

1321 profile views
  1. Jufoba

    Hunter x Hunter: Nouvel animé [No Spoil]

    Déjà que le seiyuu de Leolio vient de trépasser... Mais c'est pas si grave, je pense que 70% du cast de personnages de l'arc en cours est inédit, donc ça ne changera pas grand chose dans les deux sens !
  2. Jufoba

    Snk 128

    Je sais, j'en avais déjà parlé lors du chapitre précédent, sur les deux manières de voir Floch ! Ce que je trouvais très intéressant, c'est qu'avec ses actions on pouvait le voir de deux manières différentes, sans que ça paraissent incohérent. À savoir d'un côté le patriote extrémiste et de l'autre le lâche opportuniste avide de puissance. Si je tend plus vers la deuxième possibilité avec ce chapitre, c'est d'une part car la mise en scène nous le montre de façon pathétique, comme un gars qui, à force de faire le malin, se fait rabaisser plus bas que terre par une personne que l'on sous-estime tous. D'autre part, je ne peux m'enlever de la tête la profonde soif de Floch en ce qui concerne le respect et l'estime qu'il veut obtenir, et ça depuis l'arc RTS, lorsqu'il pleure face à Marlo. Ce n'est pas tant le fait que ses actes soient répréhensibles qui me donne un biais (parce que bon, dans ce chapitre, Armin et Conny sont à peine mieux que lui), au contraire je pense même être l'un des plus objectifs en ce qui concerne le cas de Floch. Là où beaucoup de gens, soit l'incendie, soit le trouve cool compte tenu de son évolution, je vois parfaitement les deux cas coexistés ensemble, avec les éléments qu'on a sur lui, les deux cas sont parfaitement possibles. À vrai dire, je pense même qu'on peut voir les deux cas se mélanger. D'un côté, il pourrait être un connard opportuniste, mais qui a de la considération pour l'avenir d'Eldia (et pas seulement le sien), de l'autre il pourrait être un patriote absolue qui profite de manière abusive de son poste. En outre, si je penche plus pour la possibilité d'un Floch plus opportuniste que patriotique, c'est dans son opposition par rapport à Jean. Je me répète de chapitre en chapitre, mais encore une fois, je trouve ça plus pertinent d'avoir d'un côté un gars qui devient leader car il a forcé tout le monde à le voir ainsi, et de l'autre un gars qui devient leader car il le devait, par responsabilité.
  3. Jufoba

    Snk 128

    Chapitre lu ! Je pense que je vais rester sur le style de réponses que j'ai fait pour le 127, c'est plus intéressant de parler de points précis que de tout le chapitre. Pour peu que d'autres en ait déjà bien parlé avant, si c'est pour dire la même chose, je ne vois pas trop d'intérêt. Premièrement, ça fait plaisir de voir Magath s'excuser auprès des eldiens. Que ce soit l'escouade Livai ou même les Guerriers, l'hypocrisie et le déni dont il a fait preuve lui reviennent en pleine face lorsqu'il torture Jelena, puis voit Gaby. Son acte, qui s'apparente plus à de la torture gratuite pour passer ses nerfs, plutôt qu'à un interrogatoire, lui fait voir la réalité en face, il n'est pas mieux que les eldiens et il a cruellement besoin d'eux (d'autant plus que, selon Hange, Eren a déjà atteint Marh). Je trouve ça intéressant que Magath évolue face à Jelena, elle qui reste dans l'erreur et dans la discorde, parce qu'elle l'a mauvaise d'avoir perdue, Magath ravale sa fierté et sa fausse haine pour accepter l'aide de ceux qu'ils traitent de démons. Vraiment, c'est un passage qui m'a fait chaud au coeur. Ce n'est pas la première fois qu'un non-eldien s'excuse face aux habitants de l'Île, mais c'est bien le premier militaire Marh, le maréchal qui plus est. Bon, on dira qu'il y a Nicolo, mais bon, en terme de vécu, il n'est pas comparable à Magath qui a passé toute sa vie à voir l'horreur des titans et à envoyer des eldiens au casse-pipe. Ah et le simple fait de voir Jelena souffrir me comble de joie, hu, hu, hu... Deuxièmement, je retiens ce merveilleux duel entre Floch et Kiyomi. Qui l'eut cru, mais oui, après avoir fait une énième fois le malin, Floch se prend un retour de karma par la vieille Azumabito. Plus sérieusement, ce que j'aime vraiment, c'est l'espèce de punition humiliante qui, selon moi, se conclura par une descente aux enfers pour ce bon vieux Floch ! En effet, depuis le début de l'ellipse, Floch menace les gens, c'est son atout principal... Son flingue. Remarquez, lorsqu'il capture l'escouade Livai au restaurant, quand il menace Keith, face aux volontaires, durant l'exécution de Jelena et Onyan et maintenant, devant Kiyomi. Cela dit, alors qu'il l'a sous-estime tellement qu'il ne voit même pas l'intérêt de l'attacher, il se fait totalement boloss par la personne la plus inoffensive qu'il n'ait jamais menacée. En plus, il a fait le malin au début, c'est tellement l'arroseur arrosé. Et ça, ce n'est que le début, Floch va revenir à la réalité, celle où il n'est pas le seul à avoir un flingue, celle où il n'est qu'une merde qui tente de mater tout le monde pour avoir le respect et l'estime qu'il veut tant. Je pense qu'avec ce chapitre, on revient vers "l'origine" du personnage, le gars moyen qui voulait être un héros, un leader charismatique, Erwin en somme. Jusqu'à maintenant, il accomplissait ce fantasme, mais de manière artificiel, vu qu'il n'obtenait se respect seulement via la peur. Mais bon, vrai ou faux respect, Floch s'en fout, ça lui va bien, du moment qu'on se tait quand lui parle, il kiffe ! À cela j'ajoute, encore une fois, cette dualité avec Jean. Floch est un gars qui veut être un leader, qui en a la prétention et qui obtient le respect par la peur. Jean, lui, est un gars qui veut être un random, mais qui par respect envers ses défunts amis (et un peu envers lui-même) s'impose en tant que leader, qui guide ses camarades à la victoire et obtient le respect de ses pairs. Je le dis, et je suis pas le seul, mais dans les chapitres qui vont suivre, l'un va tuer l'autre... Mais je suis content, j'ai l'impression de mieux cerner Floch. À hésiter entre pro-jaëgers extrémiste convaincu et opportuniste notoire, j'ai plus l'impression qu'il est le second. D'une certaine manière, il profite de l'ombre d'Eren pour assoir sa place de leader au sein de l'île et donc s'investie pleinement, mais aussi probablement faussement, dans le dogme des pro-jaëgers. Je suis sûr qu'entre mourir pour la cause et vivre en la trahissant, il n'hésiterait pas à sauver son cul. Et donc ouais, le final, Armin et Conny face à... Samuel et Daz, vous allez bien, ça fait bien vingt tomes qu'on vous a plus vu ! Et ouais, c'est inattendue (la vérité, je pensais qu'ils étaient morts à Trost), mais finalement leur retour est bien vu, je trouve... Bref, certes, mais intense ! C'est surtout pour l'évolution d'Armin et Conny. @Tenroku en a déjà bien parlé en ce qui concerne ce dernier, c'est globalement la même chose pour Armin, il comprend encore plus les états d'âmes de Bertholdt. La case sur ce bon vieux Bert est pertinente, comme lui, Armin n'a pas le choix, "mais quelqu'un doit se salir les mains", une réplique qu'ils partagent tous les deux maintenant. Et ouais, petit pincement au coeur pour ce pauvre Samuel, qui n'a vraiment rien fait de mal. Autant j'ai pas trop d'empathie pour la brigade anti-personnelle de Kenny ou les Marhs random à Shiganshina, mais là c'est différent. Non seulement Isayama fait appel à un vieux souvenirs pour nous atteindre, mais en plus, Samuel est juste à la place de Conny dans l'arc du Choc des Titans, à savoir celui du gars qui n'arrive pas à se figurer que ses potes l'aient trahis... Et ouais, du coup, Conny, Armin et les autres, sont devenus comme Reiner, Annie et Bertholdt. C'est triste, mais pour sauver le monde, faut être un salaud, mais juste un peu moins que les autres... À part ça, j'aime bien quelques petits détails, comme Reiner qui se remémore sa discussion avec Eren (enfin, Reiner commence à émerger), le retour du Féminin, bien sûr ça fait plaisir, Mikasa est toujours aussi badass (n'oublions pas que un saut périlleux dans le manga, c'est une dizaine de sauts périlleux dans l'animé) et j'aime bien l'une des seules cases sur Livai, qui même lui semble en avoir marre de la violence. Ce côté "bon, on va y aller, avec un peu de chance, ça se passera bien" et bien non, ça ne se passera jamais bien, il faudra toujours en payer le prix pour avancer, c'est dur pour tout le monde, mais c'est comme ça... PS : c'est pas mon habitude de réclamer des trucs spécifiques aux prochains chapitres, mais j'aimerai quand même un petit pov sur Pieck, pour voir comment la mort de Porco l'a impactée... Parce qu'on n'en parle plus et de tous, à part peut-être Reiner (mais lui était aux premières loges, ça compte pas), Pieck était la plus proche de Porco... C'est un peu pareil pour Bertholdt, j'aimerai bien voir un petit dialogue entre Armin et Reiner... Une petite remarque d'Annie, soyons fous ! Bref, c'était cool !
  4. Jufoba

    Hunter x Hunter Chapitre 390

    Pas avant un moment ! Sans compter les Hiatus, Gon et Kirua n'ont rien à faire dans l'arc Succession War ! À la limite, Gon et Kirua peuvent apparaître dans l'arc Dark Continent, grâce à Moreau et Knov qui tiennent le checkpoint avant les eaux inconnues, mais c'est tout ! Certains pensent que Gon (et peut-être Kirua) reviendront dans une seconde partie de l'arc Dark Continent, où ils devront sauver (avec d'autres Hunters) les survivants de l'expédition (donc possiblement Kurapika et Leolio). Pourquoi pas, on les a pas revu réunit depuis l'échange d'otage dans l'arc Yorkshin City. Mais d'un autre côté, est-ce que ce serait intéressant de revoir Gon et Kirua ? En soit, même s'il peut toujours avoir de nouveaux objectifs (parce qu'être un Hunter, c'est ça), Gon a finit son intrigue, il a retrouvé son père, son but est accomplit, lui-même le dit à Mito, ce qu'il cherchait, ce n'est pas tant son père, mais plutôt d'avoir la certitude d'en être capable. De plus, depuis l'arc Kimera Ants, on n'a un peu fait le tour de Gon : son éveil au Nen, sa lutte pour ses amis, sa pureté inquiétante, sa part sombre et l'accomplissement de son but. De même pour Kirua. On a tout vu de lui : son sauvetage par son ami, son éveil au Nen, la perte de son meilleur ami qui le plonge dans la tristesse et finalement l'accomplissement en sauvant à la fois l'ami qui l'a lui-même sauvé auparavant, ainsi qu'un nouveau but dans sa vie, en libérant Aruka et Nanika. D'une pierre deux coups, il sauve les personnes les plus importantes à ses yeux et bat sa famille, il n'est plus un assassin, mais un Hunter, c'est la meilleure fin possible pour ce personnage, car ça conclue toute la problématique autour de son personnage (trouver un but dans la vie, autre qu'être un assassin car ta famille t'a modelé ainsi). Dans l'absolu, c'est possible qu'ils reviennent, mais c'est clairement pas nécessaire. Même si, dans l'optique où l'expédition a besoin d'être sauvée, Gon, Kirua et surtout Nanika ne seraient pas de trop, c'est sûr !
  5. Jufoba

    Snk 127

    Chapitre lu ! Hum, j’ai beaucoup aimé celui-là. Contrairement aux trois derniers, le 127 se concentre sur un truc précis et l’exploite complètement, en prenant son temps, s’attardant sur chaque personnage. J’vais pas épiloguer bien longtemps, y’a plein de trucs de cool dans ce chapitre. À la limite, j’aimerai revenir vite fait sur le cas de Magath. Bon, le fait est qu’il a prit la mouche au début du chapitre, certains trouvent ça bizarre, compte tenu que c’est sûrement le marh le plus indulgent envers les eldiens (même moi, je l’ai dit au scan 117). Mais d’un autre côté, ça ne m’étonne qu’à moitié qu’il réagisse comme ça face aux paradisiens. De un, parce qu’il ne les connait pas, il a beau avoir du respect pour Reiner, Pieck, Willy, Gabi, etc, ce n’est pas le cas des « démons du paradis » (j’adore ce terme), qui n’ont fait que détruire Liberio. Et secondement, ils l’ont empêché de sauver le monde, juste ça. Dans le contexte, Magath comprend pourquoi ils ont fait ça, mais je ne peux lui reprocher qu’il ait salement les boules de s’allier avec les gars qui l’ont empêcher de buter Sieg et de prévenir le Grand Terrassement. C’est comme ça, c’est logique, mais ça lui fout les boules, c’est compréhensible qu’il taunt Jean et les autres, selon moi. S’ils n’avaient pas été là, le monde ne serait pas autant dans la merde. Et puis, Magath est un vieux de la vieille, c’est normal qu’il garde ses préjugés et soit autant sur la défense. À cela s’ajoute les dernières cases où il tente de réconforter Gabi, comme au 117. C’est assez explicite, Magath ne sait pas où il en est. Toutes les certitudes qu’il a accumulé jusqu’ici (souvenons-nous, il s’en battait les couilles des eldiens au chapitre 91) sont boulversées, car il se rend bien compte qu’il éprouve de l’empathie pour Gabi et Falco, qui ont montré une plus grande maturité que lui dans ce chapitre. Je reviens aussi sur le cas de Floch. C’est un personnage que je trouve assez fascinant, on peut le voir de deux manières différentes selon moi, sans pour autant être sûr de l’un ou de l’autre. D’un côté, on peut le voir comme un vrai pro-jaëger, un extrémiste impitoyable, qui n’hésite pas à se jeter dans le feu de la guerre, pour faire encore plus de feu. On peut voir ça quand il attaque de manière bien téméraire Revellio, quand il menace Keith, lorsqu’il fonce sur le Charrette, lorsqu’il défie Jelena et l’autorité de Jean, et même maintenant en fin de chapitre 127 en prenant les devants face à… « L’Alliance ». Mais d’un côté, avec les mêmes scènes précédemment évoquées, on peut le voir comme un couard opportuniste. À Revellio, on ne le voit bombarder que des bâtiments civils, pas très classes et qui soulage sa soif de vengeance et de massacre. Face à Keith, il fait le malin, mais au final, il ordonne à la bleusaille de faire le sale boulot, tout en ayant Hange en otage et en mettant la pression avec son fusil. Quand il va sus à Pieck et les marhs, même s’il est le premier à lui courir après, il est le dernier à venir lorsque les eldiens se font canarder par les soldats de Magath. Face à Jelena, il est toujours armé, avec le Grand Terrassement en fond et la prétention qu’il est dans la confidence avec Eren depuis longtemps. Même à la fin du dernier chapitre, il a beau avoir l’air « badass », il reste quand même derrière une femme sans défense, la menaçant de son arme, avec une centaine de soldats lourdement armés pour le couvrir. Bon, on peut certainement débattre de ses autres « qualités », une certaine éloquence, un charisme « froid », comme j’aime l’appeler et, faut le dire, une chance incroyable. Après, sauf contradictions au prochain chapitre, on peut supposer que Floch reste tout de même assez malin pour avoir deviner l’entourloupe avec Jean bouffé par Pieck et l’absence de Mikasa. Pour le coup, si tout le raisonnement qui l’a amené au port vient de lui, bah faut avouer qu’il est très malin. Bref, petit digression sur ce personnage assez fascinant, qui, au fur et à mesure que le manga avance, prend une nouvelle dimension, passant du survivant franc et chanceux, à l’extrémiste revanchard et opportuniste, jusqu’à cette espèce de menace qui parvient à rassembler une armée derrière lui. Beaucoup, dont moi, le voient un peu comme un sous-boss en fait, c’est très spécial comme évolution de personnage. Quand je revois la première fois où on l’a vu, si on m’avait dit ce qu’il allait devenir, je ne l’aurai sans doute pas cru…
  6. Jufoba

    Snk 127

    Chapitre 55, page 5 !
  7. Jufoba

    Snk 127

    C'est un fake, ça vient d'Uprising !
  8. Jufoba

    Snk 126

    Chapitre lu ! Moi qui pensait que toutes les intrigues du tome ne seraient pas résolus dans ce chapitre, homme de peu de foi que je suis. Ça commence là où l'on s'était arrêté. On constate que Livai ne semble pas en si mauvais état... Bon, il a perdu son oeil droit, ainsi deux de ses doigts et je pense que ses jambes ne sont pas en bon état non plus. Mis à part ça, c'est intéressant ce petit moment isolé, juste Livai et Hange, les plus vieux membres du bataillon d'exploration. D'ailleurs, on continue sur l'évolution d'Hange, qui maudit ce moment où Sannes lui a dit que, tôt ou tard, se serait elle qui serait à sa place, en prison. Seulement, et c'est là que c'est cool, Hange ne se laisse pas abattre, contrairement à tout ce qu'elle s'est prit depuis la mort d'Erwin, elle prend les devants et, avec Livai, propose l'alliance avec Magath et Pieck. Bon, ce qu'ils veulent, c'est buter Sieg ! Dans ce cas là, j'me demande qu'elle menace Sieg peut encore représenter ! En soit, ils ne semblent pas être au courant de tout ce qu'il s'est passé (du moins, ils ne savent pas qu'Eren a les pleins pouvoir et que Sieg est sous les décombres). Ça me paraît bizarre de faire une intrigue là dessus, pour tuer Sieg, alors que pour nous, il ne représente plus une menace. Il n'a plus de titans à dispositions, son seul atout c'est le bestial. Dans un sens, c'est déjà suffisant, à la fin, ils n'ont aucun équipement tridimensionnel à disposition visible (même si Hange a très bien pu en récupérer sur les deux cadavres au début du chapitre) et leur seul atout, c'est Pieck, qui est assez forte pour battre Sieg sans même utiliser le Charrette , mais quand même ! M'enfin, c'est peut-être là que va intervenir Jelena. Magath a voulu négocier, seulement si Jelena faisait partie du navire. Pourquoi ? Pour distraire Sieg ? Magath sait que ce vieux singe est trop futé, jamais il ne l'auront comme ça, je pense. Peut-être qu'il prévoit un accord avec les colonies, dont Jelena est une "représentante", mais bon, avec Eren, avec ou sans la mort de Sieg, ça ne servira à rien... Et les jours passent et le Grand Terrassement fait un bruit de tous les diables. J'adore cette planche avec Jean qui se bouche les oreilles, on sent qu'il craint plus la honte de son passivité plutôt que le terribles son des Colossaux. Au final, comme on s'y attendait, Jean ne se relâche pas, Floch n'aura pas ce qu'il veut ! J'aime bien le "damn, i missed". Non seulement, c'est un bon signal pour que Pieck intervienne, mais en plus, ça fait référence à la fois ou Floch à manqué Keith. Encore une fois, la différence entre les deux est palpable. L'un rate pour mieux briser sa cible, l'autre le fait pour l'épargner. Clairement, là où il ne reste plus grand monde à l'état-major et où Hange et Livai n'ont pas la garantie de survivre, on peut voir une vraie lutte pour le pouvoir entre Jean et Floch. Jean veut protéger les gens, à l'inverse de Floch qui, d'une certaine manière, le veut aussi, mais le fait surtout pour se sentir héroïque et respecter (c'est un peu ça tout le paradoxe de Floch, selon moi). Et là aussi, encore une fois très bien pensé, les os retournés à la poussière, ça c'est Marco (et un peu tout ceux qui ont péri), la promesse que Jean a faite, elle lui revient en pleine gueule, neuf ans plus tard. En restant sur cette partie, c'est assez émouvant cette tirade d'Oyankopon, il met bien en évidence toute l'hypocrisie des eldiens de l'île (comme quoi, on donne l'ascendant à des personne, elles deviennent le pire des démons). C'est bien aussi cette relation entre Oyankopon et les eldiens comme Jean et Armin, cette vraie relation de confiance entre eux, malgré les imprévus... Et donc Connie... J'ai envie de dire "tout ce foin pour ça ?", mais c'était prévisible, dans un sens où il y avait de grandes chances que ça finisse comme ça. Connie retrouve toute sa tête et Armin un peu du charisme et de ce côté "sacrifice" du major. C'est trop rapide et trop superficielle pour que ce soit vraiment impactant, mais bon, au moins c'est réglé. En tout cas, j'aime ce Connie "to save the world", c'est très classe ! Étrangement, je le vois pas trop dire ça, mais dans le groupe actuel, c'est lui le plus enclin. Surtout qu'on sent un certain soulagement (sûrement dû au fait qu'il n'a, intérieurement, jamais voulu sacrifier Falco) et une certaine "sagesse" dans son visage. Mikasa et Élise qui lui a piqué son écharpe. Elle va mourir, Mikasa n'en a rien a foutre et... J'ai envie de dire que moi aussi, j'aime pas Élise, vraiment pas, mais d'un côté, qu'elle fin de merde. Elle s'est engagé car elle admirait Mikasa, mais une fois militaire, elle se fait ignorer et repousser par son modèle, pour au final mourir d'un accident causé par sa propre arme... Et à son lit de mort, son modèle n'en a toujours pas grand chose à foutre. Argh ! Hum, en fait, il se passe beaucoup de choses dans ce chapitre, sans parler d'Hitch, Annie ou la fin en mode Avengers, même si c'est pas très important. Sinon, c'est qui le gars à la fenêtre ? Bref, c'est un chapitre qui, non seulement conclut les intrigues lancées au 124 (Annie, Connie-Armin, Mikasa-Jean-Floch, Hange-Magath), mais aussi un peu toute l'évolution des persos de l'île du paradis depuis l'ellipse. Jean qui en avait marre des tueries et qui hésite entre rester passif, au mépris de sa promesse ou agir, quitte à mourir. Connie, fatigué d'être trahit par tout le monde et qui n'arrive pas à oublier le fait de n'avoir put sauver personne, au prix de devenir un monstre. Armin, qui accepte définitivement de ne pas être Erwin et d'aller de l'avant. Hange qui surpasse les sombres prédictions de Sannes et ne s'apitoie pas sur son sort. Et Mikasa... Je sais pas, on verra. Bref, ce petit monde, en route pour sauver le monde... Je suis hypé, même si ce chapitre "rushe" un peu ces intrigues, au risque de rendre ses intrigues un peu moins impactantes qu'escomptées !
  9. Jufoba

    Snk chapitre 125

    Chapitre lu ! Un chapitre comme je les aime, avec beaucoup de dialogues sur beaucoup de personnages ! On apprend qu'Annie était à moitié consciente pendant 4 ans, ce qui est logique avec ce qu'on a pu voir auparavant avec Miss Teyber, qui était consciente dans son cristal. C'est à ce moment là que je me demande si Armin a été assez con pour parler de trucs militaires avec elle. Genre, est-ce qu'il lui a révélé ce qui est arrivé à Bertholdt ? Certes, il devait douter du retour d'Annie (comme nous tous), mais en toute logique, il n'aurait pas dû lui en parler, ça relève du secret militaire, surtout face à une Guerrière. Remarque, c'était soit ça, soit Hitch qui lui parle de ses copains, donc bon... Et donc ouais, on apprend aussi qu'elle a été adoptée, on connait enfin son avis sur toute cette merde, à savoir "J'm'en fous", comme on s'y attendait. J'dois avouer qu'Annie n'est pas du tout mon personnage préférée, mais bon, ça fait toujours plaisir de la revoir, même si, comme dit @Draco, c'est un peu long, surtout que le "écoute, j'ai envie de parler, ça fait 4 ans, j'en ai marre que la discussion soit à sens unique", c'est un peu facile je trouve. Je vois mal Annie dire ça en fait, surtout à Hitch. Pendant ce temps, à Marh, on a enfin un début d'insurrection. Tu vas me dire, entre mourir flingué ou mourir écrasé, mieux vaut se révolter. Si seulement les deux gardes qui étaient potes avec les cadets Guerriers étaient encore là... M'enfin, je suis content que ce soit Leonhart qui donne l'impulsion. Après s'être fait buter le pied, il revient en force en reprenant les techniques de sa terre natale où il a été enlevé, contre ses oppresseurs, et ça c'est beau ! Retour sur ce bon vieux Keith, il a enfin le respect de ses soldats, il est enfin le héros qu'il voulait être ! Au moins un personnage qui aura accomplit son but avant de mourir... D'ailleurs, on l'introduit en entendant le bruit d'une arme à feu. Au début, je pensais que c'était le bruit de l'arme de l'officier marh qui emmerdait le père d'Annie, que Keith l'entendait miraculeusement à travers les paths, comme la transition aurait put le laisser entendre. Cependant, je pense que c'est le bruit du flingue de Floch qui a tiré sur la main du pauvre volontaire. C'est une transition efficace, peu importe où l'on se trouve, la violence fait rage. Armin pète un câble, ça commence à devenir récurrent. "Celui qui aurait dû revenir... Ce n'était pas moi", c'est fort ça. J'aime bien le voir réagir à ces questions "qu'est-ce qu'on fait pour ci ? Qu'est-ce qu'on fait pour ça ?" et lui, il en a marre que tout le monde en attendent trop de lui "Je suis tellement fatigué, j'ai juste envie d'aller me coucher et dormir deux jours d'affilés !", bah ouais, tu m'étonnes. Entre Connie, Annie et Floch, il peut pas tous gérer et c'est dur pour lui, car c'est ce qu'on lui avait demandé lorsqu'il s'est réveillé après avoir bouffé Bertholdt ! Bon, je reviendrai pas sur tout ce qu'Armin a pu accomplir pendant les 25 derniers chapitres, que beaucoup de gens éclipsent, mais c'est sûr et certain, avant la fin de l'histoire, Armin sauvera la situation en faisant quelque chose qu'Erwin n'aurait pas pu faire. Ah et l'écharpe de Mikasa a disparue... Louise ? Elle est tellement à fond sur Mikasa qu'elle lui vole son écharpe juste pour avoir son odeur auprès d'elle en permanence x) ? Et revoilà Floch ! Égal à lui-même, il gère très bien les menaces et les choix binaires imposés. Il ressemble vraiment à Jelena par moment. J'pense que c'est parce qu'on a vu l'ancien Floch et c'est pour ça que je l'aime bien maintenant, quand bien même c'est la pire des ordures. Plus ça va, plus il ressemble à Eren en fait. Remarque, c'est ce qu'il veut, être un héros charismatique et admiré, il prend sur son modèle. Après, j'me demande si Floch était vraiment au courant du plan d'Eren depuis tout ce temps. Au début, ça sonnait comme une excuse pour choqué tout le monde et montrer qu'il était dans la confidence et pas d'autres, comme Jean, Mikasa, etc... Et du coup, c'est toujours aussi marquant, cette opposition entre Jean et Floch. L'un avec un charisme chaleureux, qui encourage les autres à se battre avec lui, l'autre très froid et qui force à les gens à se battre. Surtout que dès le départ, Jean est un lâche qui finit par se battre et foncer dans la cause par conviction et Floch un lâche qui veut se lancer dans la cause pour être un héros. En bref, Jean ne voulait pas être un héros, mais le devient, Floch voulait être un héros et devient presque son antithèse. Conny et Falco, une histoire qui va mal finir, ça c'est certain... Introspection sur Conny et ouais, c'est encore plus clair maintenant, ses réactions et ses choix sont logiques. Conny, c'est un mec qui a perdu tout ce qu'il était censé protéger (sa famille, son village, Sasha, etc...), qui plus est, à cause de ses propres amis (Reiner, Bertholdt, Eren), donc ouais, tu m'étonnes qu'il parte en vrille. Et donc Falco se doute bien de quelque chose. Il dit avoir déjà vu Conny quelque part, j'imagine qu'il ne parle pas des fois où il l'a lavé dans un lavabo, du coup, ce doit être un souvenir d'Ymir. On ne sait pas à quelle vitesse reviennent les mémoires, mais bon, j'imagine que ça varie selon les éléments extérieurs, ici Conny qui était l'ami d'Ymir. Du coup, il va capter que là où ils vont se trouve un titan incapable de bouger et que ce dernier n'est autre que la mère de Conny. Il va comprendre un peu tard je pense. Et pour finir, Hange et Livai, de retour de la rivière. J'me demande où elle a trouvé ses bandages et ce cheval d'ailleurs. Et donc, rencontre avec Pieck et Magath. Hum, donc les plus hauts gradés en somme (officiellement, parce que bon, le peuple des murs n'aime pas Hange). Pff, j'me demande comment ça va aboutir, parce que là, les vies d'Hange et de Livai sont entre les mains de Magath... Ce qui n'est pas rassurant, quand bien même Magath est très sage. Bref, tellement de choix, tellement de possibilités pour le 126. Je pense qu'Isayama va se concentrer sur une intrigue et mettre des petits bouts d'autre intrigues çà et là, comme pour le 113. Donc, ça peut partir sur Annie et Hitch; ou bien Jean, Mikasa, Floch et les volontaires (pitié, laissez les Braus et Nicolo en paix), si c'est sur eux, on en apprendra peut-être plus sur Historia et le plan d'Eren (si Floch dit vrai); peut-être la confrontation entre Armin, Gabi contre Conny, même si je pense que Falco risque de s'échapper par-lui-même, on verra. Et ouais, ça peut aussi être Pieck et Magath qui décident "d'aider" Hange et Livai (ce serait drôle que Pieck les bute en début de chapitre, hé, hé, hé...), remarque, là je sens vraiment une possible alliance Marh-Eldien se faire, parce que les deux plus gradés sont là et sont en voie de négociation !
  10. Jufoba

    Snk chapitre 125

    T'inquiète, c'est pas Nicolo, c'est un random, on le voit sur une image. Non seulement les vêtements ne sont pas les mêmes (le gars à une veste noire, pas Nicolo) et puis Nicolo est au sous-sol avec les Braus, Armin, Mikasa et Gabi. Jean n'irait jamais vendre l'a position de Nicolo à se taré de Floch ! Nicolo survivra à ce monde cruel, j'ai espoir ! Mais quand même... Floch et Jelena se valent bien, sérieux x) !
  11. Jufoba

    SnK Chapitre 124

    Hum, justement, c'est quelque chose que personne ne comprend, que ce soit Armin, Jean ou même Jelena ! Jelena en déduit que Sieg est mort (plus personne pour les contrôler), c'est pour ça qu'elle semble apathique et totalement indifférente à la menace de Floch en fin de chapitre. Armin et Jean captent pas pourquoi les titans attaquent, vu qu'Eren possède l'Originel et donc l'Axe. On peut voir plusieurs théories : - Eren a le contrôle. Soit il n'a pas assez d'énergie pour contrôler tous les Colossaux et en même temps les titans de Sieg (vu sa gueule au chapitre 123, on peut penser ça, ça n'a pas l'air très sûr comme pouvoir); soit tout ceci est finement calculé de sa part, mais franchement, pour un gars qui dit vouloir protéger les eldiens de son île, ça me parait bizarre. - Sieg à le contrôle. Soit il n'est plus en mesure de les contrôler, auquel cas il est mort ou comateux. Soit, attention c'est perché, en injectant son propre liquide cérébro-spinal, Sieg crée ses propres Chemins qui le relie à ses titans (mais Ymir les empruntent quand même pour donner les ordres à l'Axe ou simplement créer les titans). Ainsi, ses chemins ne sont pas complètement reliés à ceux d'Ymir. Bref, quand Ymir "fusionne" avec Eren, elle ne peut plus permettre à Sieg de contrôler ses titans (parce que c'est toujours elle qui agit sur l'Axe, les sang-royaux demande à Ymir, mais c'est elle qui agit au final), mais Eren ne peut les contrôler non plus, car ce ne sont pas vraiment "ses chemins", il ne peut pas y accéder ! Mais en soit, si Eren est "fusionné" à Ymir, il devrait avoir la capacité d'aller dans ses fameux chemins inaccessibles, donc bon... Mais ne t'inquiète pas, c'est une question que ce pose tous les personnages, donc elle aura une réponse à un moment de l'histoire !
  12. Jufoba

    SnK Chapitre 124

    @Rouletabille, hum, oui, je vois ce que tu veux dire ! Mais même si j'ai dit qu'Armin a toujours été plus pour la diplomatie et la négociation, il savait être intransigeant quand il le fallait. Il n'a pas hésité à briser psychologiquement Bertholdt pour libérer Eren, il a tué une femme en lui tirant dans le dos pour sauver Jean et encore une fois, lorsque Reiner perd la face durant l'arc RTS, Armin dit bien qu'il ne pouvait pas en être autrement, car ils n'ont que trop peu d'informations. Bref, quand la cause est perdue, Armin sait que la violence est la seule solution, même si c'est dur. Du coup, c'est quoi qui dérange les gens ? Peut-être que l'ellipse nous a fait perdre cette habitude de voir Armin douter, peut-être que les flashbacks de l'escouade Livai ont été trop dispersés pour ne pas que l'on trouve le comportement d'Armin trop mou... Après, encore une fois, Armin a tué des centaines de personnes lors de l'attaque de Revellio. Certes, il ne le voulait clairement pas, mais il la fait. Je doute un peu de qui vient l'idée, c'est très logique de détruire la flotte Marh avec le Colossal, mais vu le nombre de personnes innocentes happés par l'explosion, on peut se poser la question : de qui vient cette partie du plan ? Je pense que ça vient d'Armin toujours, briser la flotte était nécessaire, en bref, même si Eren lui avait ordonné de faire ça via la lettre de Falco, Armin serait tombé sur cette solution aussi ("Le Colossal ne fait pas dans la finesse", qu'il disait). Il aurait accepté le tribu à payer. Quoi d'autre donc ? On l'a bien vu dans les flashbacks des chapitres 106 et 108, Armin est clairement pour une paix et c'est lui le plus optimiste (en même temps, en quelque mois, ils ont put entretenir de bonnes relations avec la plupart des prisonniers marhs). Tout a été clarifié dans le flashback du chapitre 123, c'est là qu'il a constaté que non, il n'y aucun espoir de paix entre eldiens et le reste du monde. Depuis, je me demande s'il a fait des allusions sur une possible paix entre l'Île et le reste du monde, mais je ne m'en souviens d'aucune. En même temps, après Revellio, proposé la paix, c'est un peu se foutre de la gueule du monde... Mais même sans ça, on se souvient, au chapitre 108, qu'il était prêt à donner Eren en pâture à quelqu'un d'autre pour être sûr d'avoir toujours l'Originel de son côté. À l'époque, on pensait que l'Originel avait l'ascendant sur le sang-royal, donc cette option servait à s'assurer que Sieg ne la leur mette pas à l'envers, sans pour autant avoir à sacrifier Historia. Donc, ça aurait aboutit sur le Grand Terrassement pour calmer l'hypothétique future coalition entre les nations. Il visait la paix comme ça, mais la paix basée sur la peur et la force de dissuasion, c'est clairement pas ce qu'il voulait, mais il l'a accepté. Et même quand on considère Eren comme son ennemi, Armin n'a pas hésité trop longtemps avant de lui en coller une. Certes, il était dans le déni, mais à l'avant dernier chapitre, mais bon le comportement d'Eren est louche. Tellement louche que Jean pense que c'est totalement volontaire de sa part (chapitre 118). Du coup, si Jean voit cette possibilité, c'est sûr qu'Armin aussi. C'est pour ça qu'il pense qu'Eren est de leur côté jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il a déchainé tous les titans muraux de l'Île... C'est sûrement une différence de tolérance ou de patience par rapport au comportement d'Armin, mais selon moi, c'est tout à fait normal. En plus, en étant vraiment tatillon : - Entre sa réapparition au scan 103 et la fin de la bataille de Revellio au chapitre 105, il a agit, il s'est transformé et a détruit la flotte Marh. - Entre le chapitre 106 et le chapitre 117, Armin ne peut pas se transformer, ça n'aurait servit à rien et il aurait buté ses potes. De plus, s'il n'a pas trouvé de stratégie miracle, c'est car Eren n'est pas encore clairement son ennemi. Il le dit au chapitre 108, il donnera à manger Eren à un soldat eldien fidèle s'il comprend, à la suite d'une discussion, si son ami est encore quelque de bien, selon lui. Bref, le moment venu, il ne comprend pas, donc ne peut pas agir correctement. - Et du chapitre 118 jusqu'à maintenant, il trouve des stratégies, berne relativement bien Jelena, surprend Pieck et Magath, ce qui sauve Eren indirectement, et même après s'être rendu compte du plan de ce dernier, il garde la tête froide et prend la meilleure solution, à savoir garder Falco en vie, au cas où Reiner, Pieck et Magath tentent quelque chose. Bref, j'vois rien de gênant chez Armin depuis l'ellipse. Il montre encore plus son désir de paix et de diplomatie ? Tu m'étonnes, avant il ne savait même pas qui était vraiment l'ennemi, que le problème était la rancoeur et l'ignorance. Reiner et Bertholdt brouillaient sans cesse les pistes, ce dernier à même prétendu que c'était lui qui prenait les décision. C'est normal qu'Armin parle plus de paix, il connait le contexte maintenant.
  13. Jufoba

    SnK Chapitre 124

    Je suis d'accord ! Sur Reddit y'a trois trucs : Armin est devenu useless, Gabi est OP as fuck et Annie is back. T'as très bien résumé Armin, c'est un personnage très lucide, alors que certains le trouve naïf. Armin sait très bien que même si la paix est quelque chose de logique, personne ne sera pour. Sérieux, entre Bertholdt, le comité de protection des sang-mêlé eldien et Eren, il a bien comprit que tout le monde n'est pas aussi pacifique que lui et que tout le monde n'arrive pas à faire l'impasse sur les conflits passés. C'est un peu comme on disait à l'époque, que Falco était naïf... Juste nan, Falco est très lucide, c'était Gabi qui était naïve. Selon moi, c'est Gabi, Magath, Fritz 145ème, les endoctrinés, Floch et tous les autres qui sont naïfs en pensant que la violence et l'extermination va tout résoudre. Quand bien même Eren tuera tous les autres humains, qui dit qu'il n'y aura pas un eldiens insulaires qui sera vénère parce que l'humanité, des gens innocents, se sont fait buter ? Une seule personne suffit à déclencher les braises de la haine et du conflit, Eren en ait la preuve. Bref, le génocide n'est pas plus une solution que la diplomatie. Ça parait tout gentil et con de dire ça, mais ça me parait tout aussi con que de résoudre la violence par plus de violence. En plus, comme tu dis, il n'y a pas qu'un seul Armin. Jean et Mikasa sont clairement pour la paix entre les peuples (chapitre 108 : "Le problème, c'est l'ignorance." Mikasa; chapitre 105 : "C'est pas en balançant des gamins qu'on va arrêter ces tueries !" Jean). Même côté "ennemi". Gabi a prit son temps, certes, mais même avant, y'avait des gens qui était plus pour la paix. Falco le premier, mais aussi Reiner, j'suis sûr qu'il aurait préféré que tout ça se passe autrement (idem pour Bertholdt, mais lui avait abandonné cette idée). Même Pieck, j'suis sûr qu'elle préférait éviter ça. "Mais il prévoit de garder Falco en vie parce qu'il est trop gentil, il pense encore pouvoir faire la paix avec Reiner", ben oui, si le reste de l'humanité meurt, les seuls "ennemis" seront Reiner et Pieck (et Magath), donc garder Falco vivant, c'est un bon deal. Certes, y'a toujours Eren, mais là encore, rien ne dit qu'Eren survivra à ce qu'il fera (dans la tête d'Armin, je veux dire). Déjà que réduire le monde à néant ça prendra pas qu'une journée, donc oui, c'est pas déconnant de garder Falco en vie. Pendant les quelques jours, voir semaines, durant lesquelles Eren va détruire le monde, Reiner et Pieck vont peut-être tenter quelque chose, donc Falco en otage ou garantit, c'est un bon plan. De même, c'est lui qui a eut l'idée de contourner les murs pour surprendre Pieck et Magath, sans ça, Eren aurait été descendu par la Big Bertha (et là, sa tête n'aurait jamais atteint la main de Sieg). Et bien sûr, il aurait pas put se transformer en Colossal, car sinon, il aurait défoncé les murs et les titans dedans se seraient réveillé à cause du soleil. À Revellio, c'est lui qui a eut l'idée des balises et du dirigeable pour s'enfuir, pas Eren. Encore une fois, si y'a eut si peu de victimes et si Eren a put s'en sortir, c'est grâce à Armin. Idem en prison, il n'aurait pas put s'échapper en titan, sinon il aurait broyé ses amis. Son titan l'handicap plus qu'autre chose, Armin est quelqu'un qui fait dans la finesse, le Colossal ne lui correspond pas trop. Si les gens ont l'impression qu'il est useless, c'est parce qu'il n'arrive pas à lire dans le jeu d'Eren, qui est devenu son "ennemi" entre temps. Par conséquent, s'il ne peut pas comprendre la menace principale, il agit moins efficacement. Mais c'est comme l'arc RTS, Armin à bugué pendant 3 bons chapitres face à Bertholdt, il était tellement perdu, il avait tellement fait de la merde qu'il a laissé les commandes à Jean. Et au final, c'est lui qui a sauvé la situation. Ma main à coupé qu'il va refaire la même. Bien sûr, y'a aussi la comparaison avec Erwin qui rentre en jeu, mais c'est clairement fait exprès. "Tu ne remplaceras jamais Erwin !" disait Livai, il avait raison. Ici, ça nous montre que oui, la perte d'Erwin est une perte tragique, c'est l'une des conséquences de l'arc RTS. C'est tellement clair que je comprend pas pourquoi les gens pinaillent dessus ! Si Eren doit se faire arrêter, c'est Armin qui saura comment faire. Et c'est pour ça que ce sera triste. Après, le cas Gabi, c'est tellement évident du pourquoi du comment elle est OP que c'est pas la peine d'épiloguer là dessus.
  14. Jufoba

    SnK Chapitre 124

    Hum, la troisième bataille de Shiganshina techniquement, premier chapitre. Décidément, cette ville à prit cher... Dans la tier list de la souffrance, y'a Ymir, Grisha et Shiganshina dans le top du top. C'est vrai que Jean est de plus en plus appréciable, c'est l'un des personnage qui a l'évolution la plus cool ! Après, certes, tout ça est en partit la faute du gouvernement Marh, ils ont crée Eren. Cela dit, ce que je trouve vraiment pertinent, c'est qu'au final, il n'y a pas de vrai responsable. Eren veut détruire le monde suite au conflit haineux entre son peuple et le reste de l'humanité, tout ça a commencé avec la mort de sa mère, dû à l'attaque des Guerriers Marhs. Cependant, si Marh attaque, c'est parce qu'ils ont peur du Grand Terrassement (et aussi pour les ressources naturelles). Ironique, ils ont creusés leur propre tombe... S'ils ont peur de ça, c'est parce qu'ils ont subit la suprématie d'Eldia durant deux millénaires. Et si Eldia a fait ça, c'est à cause d'un roi absolument terrible qui a obtenu un pouvoir beaucoup trop dévastateur. En bref, si l'on exclus le parasite d'Ymir, tout ça a commencé avec un despote comme il en existe tant d'autre. Ce despote était eldien, mais il aurait très bien put être Marh, oriental, de Slava, d'Heazul, etc... Parce que c'est Nicolo qui donne la réponse, on a tous le Démon en nous. Le coupable n'est pas Eren, pas plus que Marh, c'est simplement le démon qu'il y a dans chaque homme. Certes, Eren est sur le point de détruire le monde, mais ça aurait put être n'importe qui, car Eren est n'importe qui et ça c'est beau ! Ça me rappelle cette théorie disant qu'Eren est le Démon de la Terre, même Willy Teyber le présentait comme ça. Finalement, le démon de la terre, c'est pas ce parasite, car il est neutre, il s'est accroché à la première personne qui lui tombait sous la main. Le vrai démon, celui qui a poussé Ymir à faire des choses terribles, comme dans la légende, c'est juste l'Homme en général, la part malveillante et haineuse que l'humanité à au fond d'elle. Le Démon, c'est le roi d'Eldia, c'est les esclaves qui ont dénoncé injustement Ymir, c'est les marhs qui ont lynchés les eldiens pendant un siècle, c'est la partie lâche de Rhodes Reiss et de ses serviteurs, c'est Erwin qui a sacrifié plusieurs personnes pour atteindre son but, c'est Sieg qui retourner tout le monde pour accomplir sa mission, c'est Eren, etc... D'ailleurs, ça permet de rajouter encore plus au parallèle entre Eren et Sieg. Les deux voient un problème à tous les maux de l'humanité, à savoir une population bien précise. Les deux ont une solution radicale pour y remédier, à savoir l'annihilation de cette population (de manière plus ou moins douce). Cependant, là où Sieg voyait le problème du côté des eldiens, Eren voit le problème chez le reste de l'humanité. Après, sur la question du pourquoi les titans primaires s'attaquent même aux eldiens, on ne peut connaitre la réponse pour l'instant. Isayama, à travers Jelena, à posé la question, elle devra donc être résolue plus tard, c'est inévitable. En tout cas, Sieg ne peut pas les manipuler, car à chaque fois que Sieg donne des ordres à des titans spéciaux, il utilise inconsciemment le Chemin pour ça, car il est de sang royal. Cependant, Ymir ne lui obéit plus, donc il ne peut plus donner d'ordres. Oui, j'suis d'accord pour Falco. J'ai fait tout un paragraphe sur ce que je pensais sur ce personnage dans la rubrique du Scan 118, il ne mourra pas (pas avant ses 25 ans, tout du moins), selon moi. Connie prend les devants, mais le fait d'une mauvaise manière. Scénaristiquement parlant, il va forcément échouer, soit en se rendant compte de ce qu'il fait (et que c'est mal), soit il va continuer, mais échouer et là... J'me fais du soucis pour lui. Le truc, c'est que je me demande ce qui va l'en empêcher. Falco est immobilisé correctement, à Ragako il n'y a personne pour l'entraver, sa mère ne peut pas bouger, Eren et les Colossaux sont trop loin et même s'il tombe sur Livai et Hansi, ils ne pourraient rien faire contre lui (Hansi est sans équipement et Livai est trop amoché). En fait, le seul truc que je peux voir, c'est que Pieck et Magath l'ait suivit. Là, c'est possible. Même si au fond de moi, je veux toujours voir Connie achever Sieg. Pour la suite, alliance ou non, je vois pas de fin joyeuse. En fait, c'est ce que je me dit depuis l'arc de Marh, c'est tellement la merde que peu importe la fin, elle ne pourra pas être joyeuse. Ici, même si une alliance Eldia-Marh se construit et parvient à descendre Eren, je doute que Magath puisse rendre Eldia sympathique aux yeux de la population (surtout que les eldiens continentaux sont prêts à témoigner, Eren est du côté des insulaires, bref rien ne va en la faveur d'Armin, Mikasa, etc...). À côté de ça, si Eren l'emporte... Bah, tout l'humanité, sauf l'Île du Paradis disparait et on ne peut pas appeler ça une bonne fin, même une fin nuancée, ce serait une fin absolument terrible.
  15. Jufoba

    SnK Chapitre 124

    Chapitre lu ! Une fois n'est pas coutume, un chapitre bourré d'action et d'émotions. Cette mise en scène, c'est beau de voir le chapitre s'ouvrir sur monsieur Leonhart et se terminer sur sa fille. Et donc, on a déjà quelques infos. Eren ne contrôle pas les shifters, même les titans de Sieg ne semble pas être contrôlés (parce que c'est le liquide cérébro-spinal de Sieg ? Peut-être qu'Eren est trop occupé avec les titans muraux...), cependant il est en mesure d'annuler le durcissement. Ce qui me fait me dire qu'il n'est pas tout puissant, si c'était le cas, il aurait annuler que celui des murs et non pas celui d'Annie. Ou alors il nous manipule tous et Annie fait partie de son plan depuis le tout début. Et donc, qu'est-ce qui se passe concrètement. Maintenant, on sait que la mère de Connie est toujours "vivante". Ce dialogue entre eux, c'était fort. Jean réalise le plan d'Eren, il aimerait évité ça, mais il n'en a plus la force. Et à côté, y'a Connie qui en a marre (comme d'hab') et qui prend les devants ENFIN. J'ai hâte de voir la suite. Connie part en solo avec Falco sous le bras pour le donner à becter à sa mère. Enfin Connie n'agit plus sous l'impulsion des autres, enfin il prend le large et devient... Carrément l'opposé de ce qu'il était en fait. On l'oubli tout le temps, mais selon moi, si y'a bien un soldat eldien qui a morflé durant toutes cette histoire, c'est bien lui. Entre sa mère, son village, ses amis qui l'ont trahit et Sasha, tu m'étonnes qu'il pète des câbles. Enfin il a la chance de faire quelque chose de bien, pour rattraper la merde des autres (selon lui), mais même là ses amis sont contre. Il en a juste marre d'Armin, de Jean, de Mikasa et surtout d'Eren. Vraiment hâte de voir la suite sur ce personnage. De son côté, t'as Armin qui prévoit déjà la suite. Si le monde est détruit, les seuls ennemis seront le groupe de Reiner. Il est pas idiot, il sait que supprimer Falco n'est pas une bonne idée (surtout quand tu sais qu'avec Reiner, y'a Gabi, aka "je te défonce des tanks blindé et des soldats génocidaires oklm"). Bref, l'alliance avec Reiner est proche, j'ai très envie de voir le traitre et ses anciens potes à nouveau se battre ensemble. Entre temps, Jelena pète un câble (comme d'hab'). Mais elle pose une bonne question : qu'est-ce que devient Sieg. S'il ne contrôle plus les titans, c'est qu'il est mort. Ou comme Reiner, il a la flemme et veut juste crever (en même temps, le plan de sa vie est tombé à l'eau, y'a de quoi être déprimé). On peut voir le chaos complet à Shiganshina (comme d'hab'), la bleusaille qui se plaignait des méthodes archaïques de l'instructeur et mon dieu quel homme ! C'est à ce moment là qu'il devient un héros. Il ne veut pas l'être, il l'est déjà ! En vrai, il est costaud le Shadis, déjà qu'il est plus très jeune, mais en plus il venait de se faire passer à tabac par tout un régiment... Franchement respect. D'ailleurs, le titan qu'il bute c'est Roeg, donc doublement respect ! De même, Gabi qui nous fait du grand Gabi, entre la référence à Eren dans le miroir et le sauvetage de Kaya, elle prend littéralement le style des personnes qu'elle bute. Et donc ouais, la rédemption est là et elle apprend ça leçon, elle est le démon. Mais pas que elle, comme le dit Nicolo, chacun à le démon en lui. Ymir ne dirait pas le contraire. Ah et pour ceux qui ne l'ont pas capté, c'est Naile que Gabi a buté. On peut donc rajouter ce bon vieux Naile à la liste des kills de Gabi... Jean prend les devants, lui aussi accomplit son rôle et son évolution, il devient un vrai leader. Littéralement, c'est lui qui dirige l'assaut et tout le monde le suit sans broncher. Si Jean survit à tout ça, j'suis sûr qu'il aura le poste de Zackley (déjà que beaucoup de postes viennent de se libérer). Et donc oui, lui aussi y passe, Pixis meurt définitivement. Armin l'achève avec tout le respect qu'il lui doit. C'est assez émouvant, Pixis était aussi important qu'un Erwin, à ceci prêt qu'il semblait plus noble dans ses intentions. En plus, c'est l'un des personnages les plus anciens, ça fait bizarre de le voir partir pour de bon... Et donc finalement, alliance entre Gabi et le groupe d'Armin (Reiner sera dans le lot aussi, même s'il n'est plus aussi utile qu'avant sans son blindage). Ce qui veut donc dire alliance avec Pieck et Magath. Je ne doute pas de leur survie, si on ne les voit pas, c'est qu'ils sont encore en vie. Si ce branquignole de Floch à survécu, alors eux aussi. D'ailleurs Floch ne perd pas son temps (comme d'hab') et arrête Jelena et je dis OUI. En vrai, j'aime bien Floch, passé du petit cadet voulant être un héros, mais n'ayant aucun charisme, à putain de leader froid et pragmatique, ça fait quelque chose. C'est un peu un Jean inversé, qui fait froidement, préférant avoir recourt à la violence plutôt qu'à la parole. Et puis, je peux pas saquer Jelena, donc merde. Et ouais, Annie is back, qui l'eut cru. Je me demande ce qu'elle apportera, c'est pas le titan féminin qui va sauver la situation. Quoique, si ça se trouve, en criant elle va peut-être attirer les colossaux, pour peu qu'elle se trouve sur le titan d'Eren, peut-être qu'ils le buteront ou l'emmerderont... Noté bien ça, au cas où j'ai raison dans les chapitres à venir x). Finalement, y'a pas grand chose à analyser dans ce chapitre, c'est très clair du début à la fin. Ce chapitre sonne vraiment comme le début de la fin, on a le commencement de plein d'intrigues. L'alliance entre le groupe Armin et celui de Gabi, Connie qui va donner Falco à manger à sa mère, le réveil d'Annie. Et même sans les voir, on peut se douter que Pieck, Magath et Sieg font des choses dans leurs coins. 'Fin, plus Pieck et Magath, parce que c'est clair maintenant que le gars allongé par terre dans les chemins aux côtés de Reiner, Pieck et Gabi n'était autre que Sieg. Non seulement il est pas en bonne état mentalement, mais physiquement, il n'est qu'à la moitié de ses capacités, hu, hu, hu...
×