Jump to content


Jufoba

Members
  • Content Count

    203
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Jufoba last won the day on December 7 2019

Jufoba had the most liked content!

Community Reputation

289 Excellent

About Jufoba

Recent Profile Visitors

2208 profile views
  1. Ouais, la plupart du temps, il nous fait un exposé à chaque fois qu'un sort apparaît ou réapparaît (le Domain Amplification ou le Shin Kageryu, par exemple). Après, Akutami à l'habitude d'expliquer et réexpliquer les capacités de ses personnages dans les inter-chapitres (surtout Gojo). En général, je suis pas fan de cette méthode, quand tu veux expliquer dans ton manga, fais le dedans, pas entre les chapitres. Mais là, je pense que ça va, vu qu'au final il explique à chaque fois comment ça marche et puis ça permet de satisfaire les plus curieux et ceux qui n'ont pas parfaitement comprit. J'me souviens que beaucoup ne comprenait pas l'Infini de Satoru lorsqu'il a été introduit face à Jogo, du coup Akutami l'a explicité dans un inter-chapitre avec l'exemple d'Achille et de la Tortue. En soit, je pense que l'explication dans le manga suffisait, mais j'imagine que son pouvoir est juste compliqué à se représenter pour chaque lecteur.
  2. C'est juste un lâche. L'excuse de "l'handicap" marchait à l'époque car Historia ne savait rien. D'une certaine manière, ça se confirme encore plus au chapitrez 121, mais je n'en dirai pas plus si t'as pas encore lu.
  3. Elle la déteste autant car, avec Historia, elle est reliée officieusement à la personne la plus puissante des murs (à savoir Rhodes), la personne qui a le droit de vie ou de mort sur tout le monde. Si elle dit "tout cela ne serait jamais arrivé sans toi", c'est parce qu'effectivement, si elle n'avait pas été un témoin gênant (adultère royal, fille illégitime, tout ça), elle ne se serait jamais faite assassinée par Kenny. En gros, si elle n'avait pas donné naissance à Historia, elle ne se serait jamais faite butée, car elle n'aurait eut aucun lien avec la famille royale. Si Rhodes dit "je n'ai aucun lien avec elles", c'est juste une façon pour dire à Kenny "tu as mon autorisation pour les tuer". S'il avait dit qu'il les connaissait, Kenny ne les aurait pas tué, car elles auraient eu un lien avec le roi, mais en disant le contraire, elles n'ont plus aucune importance, elles n'ont jamais existé, personne ne les connaît. C'est comme dire "pas de prisonniers" pour dire "tuer tout le monde". Après, si Rhodes revient sur sa décision de ne pas tuer Historia, on peut supposer, dans un premier temps, qu'il s'agit d'un "acte de bonté". Je ne me souviens plus si c'est explicité, mais je pense juste qu'il prévoyait déjà à l'époque d'en faire la réceptacle de l'Originel, c'est juste qu'il ne pouvait pas la garder, pour des raisons de discrétions (adultère, encore une fois) et aussi parce qu'il n'avait aucune idée de qui possédait l'Originel (à savoir Eren, ce qu'il découvrira cinq ans plus tard). S'il l'avait tué, il aurait dû assumer être le prochain réceptacle de l'Originel, ce qu'il ne voulait absolument pas (pour ne pas mourir après treize ans, c'est un lâche). Ou alors, il aurait dû faire de nouveaux enfants, donc trouver une épouse assez timbrée pour comprendre tous les secrets de la famille Reiss, puis ensuite enfanter un maximum en moins de treize ans (avant que le porteur de l'Originel ne meurt et que le pouvoir du titan aille à un nouveau né aléatoire). Non, ça aurait été impossible, laisser Historia vivre était la meilleure solution.
  4. Hakari, c'est le nom du terminal. Akutami a aussi teasé sa capacité, comme étant déconcertante et en rapport avec son prénom. Je sais pas ce que ça veut dire par contre. M'enfin, Gojo disait que la plupart des élèves actuels atteindront son niveau, Yuta, Yuji, Hakari, mais aussi Todo et surtout Megumi, avec ses Dix Ombres, dont on raconte que le précédent possesseur rivalisait avec celui du Sixième Oeil (en gros, Megumi à le potentiel d'atteindre le niveau de Satoru). Sinon, le chapitre 141 est sortit. Naoya maîtrise la technique de Naobito, je m'en doutait un peu, il a utilisé cette technique sur Yuji et Choso au chapitre précédent pour les immobiliser. Hum, j'imagine que c'est pas un hasard si le nom du père et du fils on leurs trois premières lettres en communs et qu'ils maitrisent la même technique. Tu m'étonne que c'est lui qui hérite du clan, c'est presque stratégique, je vois bien Naoya reproduire les mêmes exploits que son défunt père pour atteindre la tête de la famille plus vite. Et donc, Rika est toujours là. C'est peut-être ce que symbolisait la dernière case du tome 0, leur alliance sert peut-être d'outil maudit pour canaliser l'esprit de Rika, qui sait. Dans tous les cas, il n'a plus cette alliance sur lui. Au final, même avec la puissance de quinze doigts dans le bide, Yuji n'est juste pas assez fort pour répliquer face à elle. Et donc, même si c'est clair que Yuji ne va pas clamser comme ça (pas définitivement tout du moins), le plus intéressant, c'est bien la réaction de Sukuna. Je ne sais pas, peut-être prévoit-il de prendre possession de Rika, ou bien de s'infiltrer dans l'épée de Yuta (si c'est le même genre d'épée que dans le tome 0, il peut, peut-être, transvaser sa puissance dans la lame) et là, ce serait probablement échec et mat. On ne sait pas pourquoi Yuji peut aussi bien résister à Sukuna, mais ce n'est pas une question d'énergie occulte, alors, la question est la suivante : si Ryomen Sukuna s'infiltre dans le corps de Yuta, ce dernier pourra-t-il lui résister ou bien sera-t-il le corps parfait pour le retour du fléau ?
  5. Ouais, j'ai aussi apprit ça. À vrai dire, je trouve aussi ça un peu court, même si ça veut dire qu'il nous reste encore une quinzaine de tomes à lire (c'est pas mal dans l'immédiat). Je pense qu'on a cette appréhension, entre autre, à cause du fait que, jusqu'à maintenant, Akutami ne faisait (presque) que placer des set-up pour des pay-off. Dans cette première moitié, on introduit les Embryons Maudits, les hauts placés qui régissent le monde du Jujutsu, Yuta et Hakari, Toji, Kamo Noritoshi, le coma de Tsumiki, le potentiel de Megumi, etc... Par conséquent, en réponse à cette première partie, la seconde va devoir répondre (en partie tout du moins) à tout ce qu'elle a introduit. Ça fait du boulot, mais vu comment Akutami balance du lore à ses lecteurs comme des miettes de pains à des pigeons, avec une quinzaine de tomes, ça me semble possible. D'autant plus que l'auteur est très fort pour balancer des explications denses et précises en plein combat, il ne fait que ça même, ça me semble tout à fait possible de terminer ce manga en deux, trois ans. Bon, ça veut pas dire que ce sera bien fait, ni que c'est rassurant, le principal défaut que l'on peut trouver à Jujutsu Kaisen, c'est sa trop grande vitesse, notamment au début de son histoire (que l'on peut incomber au système de publication du WSJ, certes), mais on sait déjà qu'Akutami a prévu la fin de son histoire avant de la commencer. S'il dit que son manga peut se terminer dans deux ans, je pense qu'on peut lui faire confiance.
  6. Moui, après, Yuji a toujours eu un côté "ballek de la menace". Pas toujours (genre Jogo), mais relativement souvent (Hanami, Geto, même Todo). Après, ça peut vouloir dire certaines choses. Yuji est clairement devenu plus fort, son combat face à Mahito, les doigts de Sukuna qu'il a ingérés, sa maîtrise du Black Flash, etc... Même Choso le rappelle lors du précédent chapitre. Mais ouais, ça reste un classe S qui a une puissance similaire à Gojo, donc ça calme. Actuellement, du point de vue de Yuji, la seule chose qui se démarque chez Yuta, c'est son énergie occulte démesurée, par conséquent, il ne compte que sur des attaques directes. Tant que ce n'est que ça, Yuji peut, à peu près, gérer. La différence, c'est que nous, on sait que Yuta est bien plus fort que ça, ses capacités sont totalement fumées (même si on ne connaît pas l'état actuel de son pouvoir, notamment à cause de Rika). M'enfin, face à Yuta, une chose est sûr, Yuji ne tombera jamais dans un désespoir dû à un écart de puissance, c'est pas son genre (ça ne l'est plus du moins), actuellement, il est plus dans un mood "je n'ai plus rien à perdre", que l'on perçoit lors de son dialogue avec Choso au chapitre 138 et que l'on remarque juste via sa gestuelle et ses répliques, il est plus sérieux, plus froid, plus ballek. Ce qui va être intéressant, ce seront ses retrouvailles avec ses camarades. Megumi est en danger juste avec sa présence (car il est courant que Sukuna lui veut quelque chose), Kugisaki est défigurée et il n'a pas pu la protéger (et il doit se sentir un peu responsable), il a faillit tuer Panda lorsque Jogo a balancé sa Météorite, il a couper le bras d'Inumaki, etc... J'aime bien ce côté "Yuji Underground", comme un exorciste mercenaire en vadrouille, moyennement légal. Le voir seul (ou presque) contre deux camps ennemis (exorcistes et fléaux), ça le rend tellement intéressant et charismatique. D'autant plus que ça change de la plupart de héros de shonen, notamment Deku de MHA ou de plus anciens, genre Ichigo et Naruto. J'suis partis assez loin, hé, hé, tout ça pour dire que j'ai hâte de voir le Yuji actuel dans d'autres situations inextricables !
  7. C'est cadeau : https://ww1.readjujutsukaisen.com/chapter/jujutsu-kaisen-chapter-140/ Bon, il semblerait que Yuta soit bien là pour en finir avec Yuji. Pas grand chose à dire, Naoya semble être là juste pour bloquer Choso, même s'ils parlent d'un point de rendez-vous (probablement pour servir de solution et fuir), ça risque d'être un classique combat en deux temps. J'attend la VF pour bien comprendre ce qu'ils disent en début de chapitre, notamment sur les arrières pensées de Naoya et Choso. Pour le reste, on nous montre bien en quoi Yuta pose un problème : chacun de ses coups peuvent être fatals. C'est pas mal, ça fait monter un peu plus la tension. Que dire d'autres, si ce n'est que Yuta possède une certain charisme, pas chaleureux et nonchalant comme Satoru, plus comme Snape dans Harry Potter, fatigué et sévère. Et ouais, clairement, s'il avait voulut ne pas tuer Yuji, il n'aurait pas arrêté leur conversation. Donc, sachant que Yuta ne peut pas mourir maintenant et que Yuji ne peut probablement pas le tuer (faire l'un ou l'autre maintenant serait contre-productif), l'issue de ce combat sera dans le fameux "spot we spent yesterday".
  8. Ouais, c'est exactement ce que l'on disait : les descriptions et la densité du Nen d'Hunter X Hunter et le développement du Chakra de Naruto. Bon combo, mais j'imagine pas pleinement satisfaisant pour ceux qui se paument facilement dans le système et pour ceux qui n'aiment pas quand c'est pas carré. En ce qui concerne l'arc de Shibuya, je me rend compte que la vitesse et le style d'Akutami ne change pas trop. Ce n'est pas un auteur qui prend les lecteurs par la main et qui se répète de chapitre en chapitre, il donne ce qu'il faut savoir et il estime qu'on retienne tout. Bon, on voit dans les inter-chapitres qu'il met plus ça sur son "incapacité" à être clair que sur une sorte d'élitisme mal placé. Mais d'une certaine manière, j'aime bien cette rapidité dans l'exécution de l'Incident de Shibuyan ça me rappelle l'Expédition Punitive d'Hunter X Hunter (venant de moi, ça veut dire beaucoup). Remarque, ça posait quelques problèmes au début, c'était pas mal rushé (la mort du papy, l'entretien avec Yaga, la mort de Yuji, etc...), tout était trop rapide. Bon, on rentrait vite dans le vif du sujet, c'était cool, mais, comme j'en ai vu dire sur la page de l'animé, pas le temps de s'attacher et de ressentir pleinement les émotions des personnages (notamment Megumi et Nobara quand Yuji est "mort"). Chez les fléaux, y'aura peut-être le mystérieux chef du groupe de Jogo qu'on tease depuis le tome 2, lorsqu'ils parlent avec Geto au restaurant. Y'a aussi toute la merde qu'à préparé Geto au Japon d'ailleurs, ça risque d'être le bordel. Mais j'ai hâte qu'on rentre dans une sorte d'histoire pratiquement post-apo, comme une guerre ouverte contre les fléaux, où le monde entier est au courant qu'un énorme truc se passe (vu l'état de Tokyo...). Et ouais, le scellement de Gojo était une excellente idée. Non seulement ça le rend encore plus classe et puissant (quand t'es une condition sine qua non à la victoire de l'ennemi, c'est que tu pèse) et en plus ça rend les enjeux encore plus grands. Gojo Satoru out, les camps s'équilibrent, il ne peut plus secourir les héros comme ça. D'autant plus que sur les grades S, le premier est scellé, le second est l'ennemi public numéro un, la troisième est dans un camp ambigüe et le dernier semble vouloir buter le héros, tout devient plus critique. Concernant Mahito, à voir, je ne sais pas s'il sera lavé de sa volonté comme le dit @Azula.. Le garder dans son état actuel est intéressant, il représente à la fois l'espoir des fléaux (Jogo, Hanami et Dagon), mais en même temps, il est une sorte de reverse Yuji. J'imagine qu'en modifiant son âme à sa guise, il peut possiblement garder sa volonté de Geto, sait-on jamais. Dans l'arc actuel, Naoya sera sûrement une grande menace (je ne sais pas ce qu'est un spécial grade 1, mais ça a l'air aussi balèze que Todo). Naobito en était un aussi, je me demande s'il était plus fort que son fils. Si c'est le cas, il devrait n'avoir aucune chance contre Yuta, même si plusieurs paramètres rentre en jeu (Rika, ses capacités innées, ce genre de chose). Une chose sûre, il n'a pas le pouvoir de Megumi, sinon il n'aurait pas de problème d'héritage. Mais bon, compte tenu de son machisme bien crade, il a de grande chance de se faire battre, voir tuer, par une femme (Yuki, Maki, Mai, qui sait...), mais peut-être pas dans cette arc. Et en ce qui concerne Yuta, le coup de "je vais tuer Itadori", j'y crois moyen. Je pense très fort qu'il a fait ça juste pour que les vieux l'envoi choper Yuji officiellement, pour qu'il puisse ne pas être embêté par d'autres exorcistes (des grades 1, comme Naoya, du coup). Inumaki ne le laisserait jamais faire ça, c'est une certitude. Peut-être que Yuta s'en fout, mais il est bien placé pour savoir que la situation de Yuji est complexe. Les deux avaient le même problème à l'époque, la différence, c'est que Sukuna est potentiellement bien plus dévastateur que Rika et souvenons-nous qu'elle pouvait largement battre Geto avec son Uzumaki (soit son sort ultime de grade S). En plus, Rika attaquait uniquement quand on emmerdait Yuta, Sukuna attaque tout le monde indifféremment (sauf Megumi).
  9. Oui, c'est un peu ce que l'on expose dans notre discussion avec @Azula.. En soit, les règles sont précises, mais souvent incomplètes. Bon, ça semble contradictoire, mais c'est assez parlant avec Gojo. On t'explique vite fait ce que c'est que "l'infini", mais après, on te balance des "rotation inversée : rouge", "convergence : bleue", etc... C'est plus tard qu'on t'explique comment ça marche (dans l'arc Flashback, quand Gojo affronte Toji) : - Bleue : matérialise l'infinie dans une zone, ce qui provoque une implosion; - Rouge : en faisant l'inversion sur Bleue, ça provoque une explosion (comme contre Jogo); - Violet : la fusion des deux, une double rotation horaire et anti-horaire, quelque chose d'impossible, une division par zéro matérialisée par l'Energie Maudite de Gojo, ce qui annihile tout sur son passage (contre Hanami lors du Tournoi et la technique qui bute Toji); D'une certaine manière, c'est un peu frustrant de ne pas avoir toutes les cartes en main, mais d'un côté, ça va bien avec la perception du protagoniste : Yuji, qui est nouveau dans le monde du Jujutsu et donc ne pige rien aux techniques. De plus, Akutami, avec ses descriptions très denses, permet de bien croire en son univers pour ne pas être déstabilisé à chaque nouvelles techniques. D'autant plus que ça permet de décoincer certaines situations sans trop de mauvaise foi. Mais ouais, j'admet que ça peut devenir chiant à la longue d'avoir un ou deux pas de retard sur les personnages.
  10. À vrai dire, je ne pense pas qu'il soit mort. La transformation en sphère et le fait de le dévorer fait partit du processus de sortilège de Geto, dans sa manipulation des shikigamis. Ce qui veut dire que Mahito risque de revenir, en tant que Fléau Rang S contrôlé par Geto (tout ceux de l'Uzumaki, en gros).
  11. Oui, Geto le dit lui-même, il aurait préféré absorbé Jogo plutôt que Mahito à la fin de l'incident de Shibuya. Si Jogo peut "paraître faible", c'est surtout parce que ses deux seuls combats sont contre, respectivement, monsieur top 1 (Gojo) et monsieur top 2 (Sukuna), donc ouais, il va pas bien loin de toute façon.
  12. Je pense qu'un jour, les limites seront clairement exposées. Jujutsu Kaisen à une approche similaire à Hunter X Hunter dans le système d'énergie ésotérique, quelque chose d'à la fois très naturelle et très dense, mais pas dans le déroulée des explications. Dans Hunter X Hunter, même si au tome 37, tu apprends encore des choses sur le Nen, ça va crescendo, chaque arc apporte quelque chose de plus (bases, post-mortem, techniques avancées, POP AOP, sous-catégories, bêtes de Nen, etc...), comme si on utilisait le microscope, on va plus en détails. Jujutsu Kaisen est plus du genre à balancer des techniques et (peut-être plus tard) à te poser les bases. Bien sûr, on la base de l'Énergie Maudite, des sorts, etc... Mais on ne sait pas comment on devient un incantateur, un invocateur, un marionnettiste, comment marche le Boogie Woogie, etc... Un peu à la Naruto en fait, on te balance du Katon, Suiton, Hyoton, etc... Mais on apprend que bien plus tard comment on trouve les éléments, les fusions entre eux, etc... Je pense qu'un jour, on aura peut-être un entraînement plus poussé (plus poussé que mater des films, m'voyez) où Yuji apprend à, justement comme l'espère @Azula., diversifier ses sorts (qui sait, d'une certaine manière, peut-être que Sukuna lui apprendra quelques tricks). Bon, ça, se sont mes fantasmes, à catégoriser les pouvoirs ésotériques, peut-être qu'il s'en cogne Akutami, mais j'ai pas l'impression compte tenu de la densité et de la cohérence (de surface, pour l'instant) de l'Énergie Maudite. Bon après, concernant le chapitre 138, vu que quelques spoils sont tombés récemment :
  13. À ce niveau là, c'est la mort qui lui échappe sans arrêt x)
×
×
  • Create New...