Jump to content

Lung

Members
  • Content Count

    237
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Lung last won the day on January 9

Lung had the most liked content!

Community Reputation

240 Excellent

About Lung

  • Rank
    Hunter

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. S'il y a bien une chose de sûr dans ce chapitre, c'est que le rêve de Mikasa n'est pas une autre timeline. Pourquoi ? Outre le fait que le Eren de ce rêve à un caractère à l'opposé du vrai Eren, les événements de ce rêve sont impossibles pour la simple et bonne raison que si Eren avait fui avec Mikasa au chapitre 123, l'attaque de Revelio n'aurait jamais eu lieu, Sieg n'aurait pas été récupéré et il n'aurait pas touché Eren lors de la dernière bataille de Shiganshina, donc Eren n'aurait pas influencé son père pour qu'il tue la famille Reiss et bouffe Freida. Grisha aurait été tué par Frieda et Eren n'aurait jamais eu de pouvoir de titan, il serait donc mort à Trost. D'ailleurs Rod n'aurait également pas eu besoin d'Historia et celle-ci aurait tué en même temps que sa mère. Donc les évènements du chapitre 123 n'aurait jamais pu avoir lieu. D'ailleurs Historia était déjà enceinte avec l'enfant d'Eren lors du flashback du chapitre 123, cela ne fait que renforcer la démonstration que Mikasa ne sait rien d'Eren post-ellipse. Sauf bien sûr si le fermier est le père ce qui équivaudrait à jeter à la poubelle tout le développement d'Historia et le chapitre 130. @Ayoub1301415 Il ne peut pas, la timeline de SNK est fixe, tout est déjà écrit, le futur ne peut pas être changé. Les évènements du manga se sont produit parce que Eren était destiné à influencer son père pour tout ce passe comme cela doit se passer. D'ailleurs c'est très probablement pour revérifier cela qu'Eren pose la question "Qu'est-ce que je suis pour toi ?" à Mikasa. Il a déjà vu sa réponse dans ses visions et veut savoir s'il est vraiment impossible de changer le futur, sa réponse ne fait que lui reconfirmer. C'est pour ça que c'est un faux débat de savoir si une autre réponse de Mikasa aurait pu changer quoique soit, elle ne pouvait pas donner une autre réponse.
  2. Ce que je retient surtout de ce chapitre c'est que Mikasa n'a jamais compris Eren et ne le comprendra jamais. La dernière image qu'elle aura de lui est une version fantasmé de lui qui est en totale opposition avec tous ce qui nous a été montré de lui. Dans son rêve, elle imagine un Eren qui aurait abandonner Historia et l'île du Paradis et qui aurait même abandonné l'idée de se rebeller contre ce monde cruel et de se battre pour sa liberté ! Tous l'opposé de l'Eren réel qui n'a jamais accepté de sacrifier Historia, qui se bat pour la survie de l'ïle mais aussi pour sa liberté contre un monde qui lui a toujours refusé le droit de vivre. Je ne comprend même pas comment on peut croire que ce sont des visions envoyé par Eren alors que ce Eren n'a d'Eren que le nom. De plus les Ackerman sont immunisés aux manipulations de mémoire. Ce chapitre montre juste à quel point l'obsession de Mikasa pour Eren déconnecté de la réalité, presque malsaine (coucou le baiser à la tête décapité de son cher et tendre). D'ailleurs, je trouve ce baiser très symbolique de leur relation. Alors qu'elle aurait pu essayer de discuter avec Eren pour comprendre les raisons de ses actions, Mikasa rêve de sa version d'Eren et tue le vrai sans chercher à comprendre pourquoi il a agit comme ça. Et par dessus le marché, embrasse sa tête décapité, comprenez : le seule moyen de l'embrasser c'est de le tuer avant. Alors oui, je trouve l'obsession de Mikasa pour Eren malsaine. Mikasa est tombée amoureuse d'une version d'Eren qui n'a jamais existé, elle est tombé amoureuse du jeune garçon qui la sauver des meurtriers de ses parents mais a complétement oublié que pour cela, ce même jeune garçon a tuer de sang froid 2 adultes. Eren a toujours eu cette faculté d'accepter de se salir les mains pour atteindre ses objectifs, mais Mikasa n'a jamais compris cela. Elle s'est construite une version idéalisé d'Eren, altruiste, prêt à abandonner ses objectifs personnels pour le bien commun. Mais Eren n'est pas comme ça, il est égoïste et toujours prêt à se battre pour ses objectifs, qu'elle que soit les conséquences de leur accomplissement. Cela nous est parfaitement montré dans ce chapitre, le Eren du rêve de Mikasa sacrifie sa liberté, Historia et la survie de son peuple pour sauver le monde car ils sont plus nombreux, alors que le Eren réel préfère détruire le monde que renoncer à sa liberté, sacrifié Historia et laisser Paradis se faire massacrer. D'ailleurs concernant Historia, si le fermier est le père, ça détruit juste toute son évolution de l'arc uprising. Historia n'aime pas le fermier, la tronche qu'elle fait quand elle est avec lui le prouve. Donc si le fermier est le père, ça veut dire qu'elle s'est sacrifier alors même qu'Eren lui propose de se battre ou de se cacher et que le vin assure déjà la sécurité de Sieg. Donc Isayama détruirait toute son évolution de l'arc uprising pour rien. Historia et Eren sont pareils, ils sont égoïstes, ils veulent vivre pour eux, peu importe les conséquences. Après tout ils sont les ennemis de l'humanité ! Ils se comprennent parce qu'ils sont les mêmes, la pire filles du monde et le démon. Et surtout ils ne veulent pas transmettre à la génération futur leur fardeau, donc leur enfant ne servira jamais à un quelconque plan, contrairement à eux qui n'ont été que des outils pour leur parent.
  3. Je ne vais pas répondre sur les erreurs que tu fais concernant les motivations de Marh et l'origine du conflit actuel, @Lux Æterna l'a très bien fait. Tu nous reproche d'être biaisé concernant notre interprétation des actions d'Eren mais quand on te cite ses dernières paroles du chapitre 123 ou même du 133 où il précise très clairement qu'il veut protéger l'île du Paradis tu les ignore. Peut être est-tu autant si ce n'est plus biaisé que nous sur ton interprétation d'Eren. Pourquoi pense-tu qu'il est fou et pas juste déterminé à faire tout ce qu'il peut pour protéger son peuple ? Pour la légitimité d'Eren c'est simple, il ne fait que se défendre. Marh n'avait pas besoin d'attaquer Paradis il y a 9 ans, ils ne l'ont fait que par appât des ressources et à cause de la haine qu'ils leur vouent. Alors évidement aujourd'hui Reiner, Pieck, Annie, Gaby et Falco et le reste du monde son légitime à se défendre alors qu'il sont entrain de se faire exterminer, il ne font que se défendre. Mais ils n'auraient pas à se défendre s'ils n'avait attaqué il y a 9 ans. Je ne reproche pas à Reiner and co de combattre Eren maintenant, au contraire je comprend et je respecte leur combat actuel. Je reproche à Marh d'avoir attaquer Paradis il y a 9 ans alors que strictement rien ne les y obligeait et c'est pour cela que je trouve qu'Eren est plus légitime que Marh. Marh avait le choix, Eren ne l'a pas, c'est aussi simple que ça. Alors après je comprend que la haine vis-à-vis de Paradis est très forte et que la tentation était grande, mais est-ce que ça leur donne raison ? Sûrement pas ! Ils avaient le choix de ne pas relancer le cycle de la vengeance et de la destruction mais ils l'ont quand même fait. Par conséquent il mérite une sanction. Alors oui, Eren est plus légitime à essayer d'exterminer ses ennemis que Marh. D'ailleurs c'est justement pour ça que selon moi, d'un point de vue strictement narratif Eren doit gagner. Le cycle de la vengeance était arrêté avant l'attaque d'il y a 9 ans. Rien n'obligeait Marh à essayer d'exterminer l'île du Paradis. Mais ils ont quand même attaqués, car la haine n'a jamais disparu malgré 100 ans de paix. C'est pour ça que la paix ne sera jamais possible et que, aussi horrible que soit le génocide d'Eren, c'est la seule façon de protéger l'île du Paradis. Déjà il ne va plus rester beaucoup d'animaux pour consommer les cadavres. Ensuite le caractère pathogènes d'une bactérie ou d'un virus est spécifiques à une ou quelques espèces. Par exemple le terme vaccin vient de la vaccine, la variole des bœufs. Au XVIIIème si je me souvient bien, un médecin a volontairement inoculé la vaccine à un enfant pour savoir si ça le protégerait de la variole humaine. L'enfant a eu une forme bégnine de la variole et était protégé de la souche humaine qui tue dans 30% des cas. Tout ça pour dire que la très peu de virus ou bactéries capable de rendre malade gravement plusieurs espèces. Donc désolé mais les risques de transmission d'une bactérie ou d'un virus dangereux d'un cadavre du continent jusqu'à l'île du Paradis sont infinitésimales. Ensuite dit-moi ou tu as vu une quelconque preuve que l'écosystème de Paradis est connecté à celui du continent ? Les îles sont par définition des écosystèmes isolés sans lien avec le continent, et ce d'autant plus quand ceux-ci sont séparés par plusieurs centaines de kilomètres d'océans contrairement au Royaume-uni et la France et les pauvre 30 km de Manche au niveau de Calais. Les insectes ne se déplace que sur quelques centaines de mètre, peut être sur quelques kilomètres pour les abeilles les plus déterminés mais pas plus. Quant à d'éventuelles espèces d'oiseaux migrateur, je donne pas cher de leur peau sur le continent où il ne reste plus rien à manger. Concernant la pollution du GT, mis à part soulever le la poussière, il ne rejette rien dans l'atmosphère. Après est-ce la disparition de la flore peut influencer le climat ? Peut être localement localement mais pas au niveau globale car la composition de l'atmosphère ne change pas (les océans continuent de produire de l'oxygène grâce aux algues photosynthétiques et au phytoplancton, et la pollution humaine est quasi nulle) et les courants marins et aériens ne change pas non plus. Tu t'accroche désespérément à ta vision du fonctionnement de la biosphère et du climat mais elle est fausse. Et quand bien même tu aurais raison, de une SNK est une œuvre de fiction et à ce titre n'est pas obligé d'être exacte scientifiquement, et de deux, ce n'est pas un sujet aborder dans l'œuvre et ça n'aurait aucun sens que le manga se termine sur "Ainsi Eren sauva son peuple de la haine du monde en commettant la pire des atrocités, une atrocité qui le hantera toute sa vie, mais il ne savait pas que tout ses sacrifices allaient être vain car une souche mutante du chikungunya allait décimé les habitants de l'île 20 ans plus tard."
  4. Un bon chapitre. Fuegoleon est super classe. Pour le reste la résistance parvient à s'en sortir et à sauver les civils grâce à Makusa et son groupe. Mais il finissent par être débordé. Heureusement le groupe de Heart arrive. Ca fait plaisir de revoir Noelle, j'ai hâte de voir sa magie ultime. Les autres vont surement rester s'occuper des démons de bas niveau à part Patry et peut être Gajah qui vont avoir un combat important. Patry va surement aider Yuno contre Zenon pour venger William et Gajah pourrait aider Noelle contre Vanica pour sauver Loropechika, à moins qu'il l'a tire des griffes de Morris. Mais je vois bien Mars s'occuper de ce dernier, et s'il le faisait en duo avec Fana pour se venger de tous ce qu'il leur a fait ce serait encore mieux.
  5. Je le répète, c'est Marh qui a relancé la guerre en envoyant ses guerrier il y a 9 ans. Les paradisiens vivait tranquillement sans emmerder personne. C'est Marh qui a décidé d'attaquer l'île pour en récupérer les ressources. Si Willy était si bienveillant vis-à-vis des eldiens de Paradis, pourquoi il n'a pas proposé à l'état-major Marh d'ouvrir des relations commerciales avec les habitants de l'île ? A cette époque le titan originel était toujours en possession de la famille royale, le risque de grand terrassement était inexistant. C'est la chute du mur Maria qui a obligé Grisha à récupérer le titan originel puis à le transmettre à Eren (d'ailleurs Eren nous tease le moment où il a bouffé son père, Isayama se doit de nous montrer comment il a convaincu son père de lui transmettre ses titans). La paix était possible à l'époque et c'est Marh et par conséquent aussi Willy qui l'ont refusé. Cela montre d'ailleurs clairement que Willy n'en a jamais eu rien à faire des eldiens, qu'ils soient du continent ou de Paradis. Il le dit lui-même dans son discours de Revelio, il exècre son sang eldien qui coule dans ses veines. De même quand Magath lui fait remarquer que beaucoup de civils vont mourir à Revelio, il s'exclame qu'on s'en fout, ce sont des démons ! Cette guerre, c'est Marh qui l'a déclenché avec son désir d'exterminer les eldiens de Paradis, Eren ne fait que mettre à exécution la menace qui leur était promis s'il décidait de relancer les hostilités. Concernant Eren, t'étais où quand il a annoncer le grand terrassement et qu'il dit 'le reste du monde veut notre extermination, je refuse cela" ou quand il dit à Historia que c'est le seul moyen de mettre un terme au cycle de la haine ? Oui, Eren a un désir égoïste de liberté, mais si tu pense qu'il n'est motivé que par ça je t'invite à relire le manga, parce que tu as loupé pas mal de chose. Eren, n'est pas un taré obsédé par la liberté à tout prix. Sa discussion avec Ranzi montre qu'il ne veut pas faire le grand terrassement mais qu'il n'a pas le choix. A ta décharge, Isayama a soigneusement caché l'ensemble du point de vue d'Eren. Pour ta gouverne, j'ai un master en biologie végétale. Autant te dire que des exemples d'ecosystèmes menacé, j'en ai vu un rayon en cours d'écologie, d'entomologie, d'écotoxicologie ou de protection des cultures. Et je peux te dire que le meilleurs moyen d'endommager un écosystème c'est d'y introduire une espèce invasive. Il faut arrêter de croire que tous les écosystèmes sont interconnecté et interdépendant. Evidemment beaucoup d'écosystème sont connectés et peuvent s'influencé mutuellement mais la destruction de l'un n'entraîne pas la destruction du voisin. Celui-ci sera perturbé mais il s'adaptera. D'ailleurs il est très difficile de totalement détruire un écosystème, il y aura toujours des espèces végétales ou animales qui survivront et qui s'adapteront ou au pire elles seront remplacé par des espèces plus adapté aux nouvelles conditions. Tu serais surpris par la capacité de certaines plantes à absorber et stocker voire dégrader les métaux lourd tel que le zinc, le cuivre ou le mercure. Pour en revenir aux écosystèmes, il existe beaucoup d'écosystème isolé, parmi lesquels les... îles. A tu déjà entendu parler de nanisme ou de gigantisme insulaire ? C'est qu'en une espèce animale ou végétale prend une taille extrême pour s'adapter à l'environnement particulier d'une île. Beaucoup de ressource alimentaire, pas de compétition pour ces ressources, pas de prédateur, les animaux mange beaucoup sans avoir à fuir de prédateur et grandissent logiquement. A l'inverse, peu de ressource et beaucoup de concurrence pour celles-ci, les animaux mangent peu et sont donc plus petit que leur équivalent du continent. Je ne vais pas refaire mon explication sur les pandémies. Sache juste qu'un virus ou qu'une bactérie n'apparait pas du jour au lendemain. Il existe dans la nature mais ne peut pas contaminer un humain tant que celui-ci n'entre en contact avec lui. Donc si personne ne se rend sur le continent, il n'y a aucune raison qu'un virus s'exporte sur l'île. Quant au mutation, il est extrèmement rare qu'un virus relativement bénin comme celui de grippe se transforme en virus hautement mortel. Et oui, la grippe espagnole est l'un de ces rares cas mais si le risque biologie était un thème important de SNK, ça se saurait. Enfin concernant la pollution, quelle que soit son type, elle est proportionnelle à la taille et au mode de vie de la population qui la produit. Tu pense vraiment que les habitants de l'île du Paradis vont produire peu de CO2 mais rejeter des quantité astronomique d'arsenic dans ses fleuves ? P.S. : Désolé du retard de ma réponse, mais mon boulot à l'INRAE m'a occupé toute la journée.
  6. Tu connais tous les généraux de Paradis ? Non, pourtant est-ce que ce sont des incapables ? Je n'espère pas. Ce n'est pas parce qu'on ne connaît pas le nom d'un personnage qu'il est incompétent dans son rôle. Alors je te concède que le mouvement est fragile mais jusqu'à preuve du contraire c'est lui qui contrôle l'île et à moins d'un soulèvement populaire ou d'une invasion étrangère, ça n'a pas de raison de changer. Concernant Eren, tant qu'on aura pas son point de vue on ne peut pas savoir quelle est l'ordre de ses motivations entre son désir de liberté et son désir de protéger l'île du Paradis et sa famille. Est-ce que ce n'est pas la définition d'un idéaliste de se battre pour un rêve en apparence irréalisable, d'abandonner ses objectifs concret, réaliste et court-termiste pour atteindre un objectif noble, idéal et long-termiste ? Pour moi si. Ce n'est pas moi qui ai fait échouer toutes les tentatives de paix des paradisiens. Ce n'est pas moi qui dépeint un monde où la haine des eldiens est viscérale et presque universelle partout dans le monde. C'est Isayama qui a choisi de montrer à chaque fois que Paradis tentait de tendre la mains au reste du monde, celui-ci ne faisait que lui prouver que la paix est impossible. C'est Isayama qui a créé un monde où la paix a toujours été impossible et où les paradisiens en sont réduit à ce choix binaire tragique. Donc en gros le reste du monde a raison ? Les paradisiens actuels sont innocents des crimes de l'ancien empire eldien ! Aucun d'entre eux n'ont participé aux exactions de l'ancien empire, ils ne peuvent même pas s'en souvenir car on leur a effacé la mémoire. Dois-je comprendre que selon toi les enfants doivent payer pour les crimes de leur parents ? Est-ce que ça veut dire que je dois me faire réduire en esclavage pour expier les siècles de colonisation mené par la France ? Ce raisonnement est stupide et c'est justement ce qui a conduit le monde de SNK au grand terrassement. C'est parce que Marh a attaquer l'île il y a 9 ans et lui a déclarer la guerre aujourd'hui qu'il se font exterminer en ce moment. Ironiquement, c'est Eren qui se bat pour éviter aux générations futurs d'hériter des maux actuels du monde. Il veut mettre un terme au cycle de la haine tout comme Historia a décider de mettre un terme au cycle des Reiss quand elle a refusé de bouffer Eren. Historia a décidé qu'elle ne transmettrait pas le pouvoir du titan originelle à sa lignée et Eren a décidé que son peuple et son enfant n'aurait plus a subir la haine du monde ni probablement le pouvoir des titans. Eren n'est pas fou, il fait juste la seule chose qui peut sauver son peuple et sa famille à coup sûr. Ce n'est pas lui qui a décidé de faire de cette guerre une guerre d'extermination. Le monde a déclaré une guerre totale à Paradis, maintenant il doit faire face aux conséquences. Mais est-ce que Armin a raison ? Ses intentions sont louables mais quand le risque c'est l'extermination de ton peuple et de ta famille, c'est un luxe qu'on ne peut pas se permettre. Oui, Eren a pris une décision égoïste et a fait le choix pour tout les habitants de l'île du Paradis. Mais pour pouvoir faire un choix il faut être vivant. Je pense qu'Eren n'en a rien à foutre de ce que penseront les habitants de l'île sur ses actions une fois le grand terrassement terminé. Il veut juste leur donner une chance de vivre pour pouvoir faire ce qu'ils veulent de leur vie sans avoir à craindre leur extermination. Le monde post-GT c'est une île peuplé d'environs un millions d'habitant avec suffisamment de terre agricole pour nourrir tout le monde, le tout dirigé par une reine épaulé par des conseillés, militaire ou non. Une île tout ce qui a de plus vivable. Et à l'extérieur de l'île, c'est un désert où des plantes commencent petit à petit à se remettre à pousser. Je ne sais pas quel manga tu as lu mais l'île a toujours vécue en complète autarcie depuis plus de 100 ans. Ils produisent leur propre nourriture, ils parviennent à gérer les épidémies tout seul et leur déficit technologique ne les empêche pas de survivre. Et comment une pandémie pourrait atteindre l'île du Paradis ? Les pandémies se déclenche parce qu'un humain entre en contact avec un pathogène dans la nature et le transmet à son entourage quand il revient dans une ville. Si personne ne met les pieds dans une zone naturel vierge, il n'y a aucune raison que l'espèce humaine se retrouve exposé aux bactérie ou virus qui peuvent y résider. Alors si en plus on extermine toutes forme de vie complexe à l'extérieur de l'île il n'y aura plus ces réservoirs à pathogène donc plus aucun risque de pandémie. Surtout si les habitants reste sur l'île, loin des bactéries qui elles ont pu survivre au GT (contrairement aux virus qui eux ont besoin d'un hôte pour survivre donc pas d'animaux ni de plante, pas de virus) Ensuite je pense que le risque de surpopulation est très lointain, 250000 habitants ont été envoyés au casse pipe car il y avait trop de bouche à nourrir après la chute du mur Maria, mais depuis celui-ci a été repris et l'extérieur des murs a été sécurisé donc il y a beaucoup plus de terre cultivable que nécessaire. Pour la pollution et le changement climatique, tu est sérieux ? Tu crois qu'un million d'habitant avec la technologie pré-industrielle peut polluer suffisamment pour changer le climat ? En faite tu projette nos erreurs environnementales sur le monde de SNK. Tu ne peux pas comparer la pollution produite par une civilisation de 7 milliards d'individus qui utilise des industries polluantes depuis 150 ans avec une civilisation d'1 million qui n'a pas encore développé cette industrie. De la même façon il n'y a pas de risque de pandémie car aucun paradisiens ne mettra jamais les pieds dans une forêt vierge. L'humain n'a besoin que de 3 choses pour vivre, d'oxygène dont la moitié est produite par les océans, qui n'ont pas été touchés par le grand terrassement, d'eau dont l'île n'a jamais manqué et de nourriture que l'île a toujours réussit à produire en quantité suffisante sauf quand le mur Maria est tombée.
  7. Oui, le mouvement très fragile, il vient tout juste d'arriver au pouvoir grâce çà un coup d'état et ses principales figures de proue sont absente voir morte. Mais ça ne change pas le fait qu'à l'heure actuelle ce sont eux qui contrôle l'île du Paradis. Et à moins d'un soulèvement populaire ou d'une invasion étrangère (justement la menace qu'ils cherchent à éviter), il n'y a pas de raison que le mouvement s'effondre. Pour la simple et bonne raison qu'il partage tous le désir de protéger l'île du Paradis. Tant qu'une idée les unira, ils pourront se réunir et essayer de choisir un nouveaux chef même s'il aura jamais le charisme fédérateur qu'Eren avait pour eux. Ils pourraient d'ailleurs aussi remettre Historia au pouvoir pour se légitimer, d'autant plus qu'elle soutient Eren vu qu'elle n'a rien cafté de son plan. De toute façon elle est la seule à avoir le pouvoir symbolique et l'apparence politique neutre pour pouvoir réunir les tous les paradisiens autour d'elle quelque soit leur camp. Par contre, je suis sûr que si l'alliance revient sur l'île accompagné de centaines de soldats marhs pour mettre en place un gouvernement d'occupation militaire, il n'y a aucune chance que cela dérape en guerre civile et en mise en place de réseau de résistance. Pour le reste, @Tablis a très bien résumer les lacunes de ton raisonnement.
  8. Comme je l'ai déjà dit, Floch n'aurait pas quitter Shiganshina sans s'assurer qu'il reste quelqu'un pour assurer l'intérim. Et je le répète, les yeageriste tiennent l'armée et dans un gouvernement militaire comme celui de Paradis, celui qui dirige l'armée dirige le pays. L'alliance c'est 10 eldiens dont 5 qui viennent de l'île du Paradis. Tu croit sincèrement qu'à 10 voire peut être seulement 5 si Reiner and co reste sur le continent pour maintenir des contacts diplomatique ils vont renverser une dictature militaire même privé de son chef ? Si tuer le chef d'une organisation suffisait à la faire disparaître, ça ferait longtemps qu'Al-Queida et l'Etat islamique aurait disparus. Peu importe le chef, les paradisiens qui ont rejoint Eren l'on fait parce qu'il partage son avis que sans le grand terrassement, l'île du Paradis est condamné pour les raisons que @Tablis a très bien expliqué. D'ailleurs leur cris de ralliement n'est pas "Vive Eren !" ou "Vive Floch !" mais "Dédié vos cœurs !", le cris de ralliement du bataillon d'exploration qui signifie dédié votre cœur à la survie de l'humanité. Sauf que pendant longtemps, sauver l'humanité voulait dire sauver votre famille, sauver votre frère, votre femme, votre fille, vos amis. Aujourd'hui la définition d'humanité a changer mais est-ce que ça veut dire veut dire qu'on doit laisser nos frères, notre femme ou notre fille se faire massacrer parce qu'il ne représente plus qu'une infime partie de l'humanité ? Pour Eren et ses partisans, non ! C'est ça que veut "dédié vos cœurs !" pour eux et ce n'est pas parce que la définition d'humanité a changer qu'ils doivent arrêter de se battre pour les êtres qu'ils aiment. Et tant que l'île du Paradis sera menacé, ils se battrons, parce qu'il ne se battent pas pour Eren, ils se battent pour leur survie et celle des gens qu'ils aiment. L'alliance a montrer sa totale incapacité à trouver une solution durable pour la survie de l'île du Paradis et tant que cela sera ainsi, les yeageristes continueront à se battre car c'est leur moyen d'essayer de survivre dans le monde impitoyable de SNK. Au final, ils sont les héritiers des membres normaux du bataillons d'exploration, des gens ordinaires qui se battent avec l'énergie du désespoir pour espérer peut être un jour voir leur proches libre et en sécurité, ou comme Erwin atteindre un rêve égoïste (dans son cas prouver que son père avait raison). A l'inverse, l'alliance incarne à l'instar de son chef Armin, la petite portion d'idéaliste qui se sont engagé avec un rêve d'Humanité avec un grand H. Mais ce rêve n'est pas possible car il n'y a pas qu'une seule Humanité avec un grand H, mais simplement plusieurs peuples avec leur histoire, leur culture, leur vision du monde et leur intérêt. Et le tout formaté par 2000 ans de haine des eldiens. Tu peux en effet adopter un point de vue neutre en tant que lecteur extérieur au récit. Cependant je pense que c'est pas passer à côté de l'intérêt principal de cette œuvre. SNK est pour pour moi un manga qui explore la psychologie humaine. C'est l'histoire d'êtres humains ordinaires confrontés aux pires situations et aux pires choix. Ne pas se demander qu'est-ce qu'on ferait dans la situation d'Eren à devoir choisir entre voir son peuple et sa famille se faire massacrer ou commettre la pire des atrocités en exterminant plus d'un milliard d'individus, et résumer cela à un simple calcul mathématique est pour moi passer à côté de l'intérêt principal de l'œuvre. Est-ce que massacrer l'humanité est morale ? Bien sûr que non ! Mais est-ce que laisser son peuple et sa famille se faire massacrer l'est ? Sûrement pas non plus ! Alors dans ce cas quel est le meilleur choix ? C'est tout l'intérêt de ce manga ! Il n'y a pas de réponse universelle à cette question. Pour moi et pour Eren, la vie de nos proche vaut plus que celle d'illustres inconnus, a fortiori quand ceux-ci veulent massacrer notre peuple et notre famille. Pour toi et Armin, le plus grand monde importe le plus. Qui a raison et qui a tord ? Personne. On a deux visions du monde et deux idéologies différentes, toi plus utilitariste et moi plus dans l'émotion, toutes deux forgé par notre vécu et notre personnalité. Mais je ne pense pas qu'on puisse dire que l'une est supérieur à l'autre, tout simplement parce que la définition de la morale dépend de chacun. Pour moi il est plus immoral de laisser sa famille et son peuple se faire massacrer que tuer le plus grand nombre, pour toi c'est le contraire. Au final on en revient au dilemme de Kakashi : "Celui qui abandonne la mission (et donc met en danger de nombreuses vies) est un moins-que-rien, celui qui abandonne ses amis est pire qu'un moins-que-rien." Les eldiens ont très bien vécus pendant 100 ans sans le reste du monde, il n'y a pas de raison que ça change. Ils n'ont pas besoin des ressources naturelles ou des technologies du reste du monde. Ils n'ont pas besoin de la biodiversité du reste de la planète. Même si le grand terrassement est aussi une catastrophe écologique en plus d'être une tragédie humaine, ça n'aura que peu d'impact sur les habitants de l'île du Paradis. La protection de la nature n'a jamais été une préoccupation des personnages et ça n'est pas à 2 chapitre de la fin que cela va le devenir. Ce qui préoccupe les personnages, c'est leur survie et ce qu'il devront sacrifier pour l'obtenir. Dans ce cadre là, tous ce que veulent les habitants de l'île du Paradis c'est pouvoir vivre leur vie sans avoir à craindre qu'un titan colossal défonce leur porte, sans avoir à craindre que leur voisin se transforme en titan ou sans avoir à craindre qu'un dirigeable largue son stock de bombe sur leur maison. Et c'est cette liberté que leur offre Eren, et c'est largement suffisant.
  9. Les yeageristes tiennent le gouvernement et l'armée. Si l'alliance revient, il seront arrêté par l'armée. Il faut pas oublier qu'ils ont dû tuer des yeageristes pour quitter l'île. Les yeageristes n'ont pas miraculeusement disparus après que l'alliance ai quitter l'île. Après reste à voir le futur du mouvement si Eren perd mais pour l'instant ils sont les seuls dirigeant de l'île du Paradis. Et je le répète, ils sont soutenu par la majorité de la population, on a vu plusieurs manifestation pro-Eren, personne n'a essayer de s'opposer à l'exécution programmé d'Onyankopon et à part les familles des victimes du réveil des titans des murs et les membres de l'alliance on a vu personne s'opposer à Eren. Mais personne n'est neutre ! Ni les eldiens de Paradis, ni les marhs. C'est ça la tragédie de la guerre, que ce soit dans notre monde ou dans celui de SNK. Tu as obligatoirement un point de vue biaisé et des intérêts qui sont propres aux camps auquel tu appartient. Essayer d'imaginer un point de vue neutre est totalement utopiste et à l'opposé du réalisme dépeint dans l'œuvre. Ce manga nous montre pourquoi la paix est impossible dans le monde. Alors que plus personne de l'époque des exactions de l'Empire eldiens n'est vivant, ceux qui les avaient vécus ont réussi à transmettre leur haine aux générations suivantes si bien que celles-ci haïssent les eldiens autant que s'il les avaient vécus eux-mêmes. Peut-être ai-je tord de quitter ma position de lecteurs externes au récit pour m'impliquer émotionnellement dans cette histoire et essayer de me mettre à la place des personnages. Mais je pense que je peut mieux comprendre la psychologie des personnages de cette façon. Concernant l'après grand terrassement, pour moi le pouvoir des titans doit disparaître quelque soit le vainqueur. Les eldiens ne seront jamais libre tant que ce pouvoir existera. Armin disait il y a pas mal de chapitre que les guerres pour le contrôle des titans primordiaux continuerait sur l'île même si le reste du monde disparaissait. Donc même si Eren gagne le pouvoir des titans sera supprimé, reste à savoir comment.
  10. Les yeageristes ne se résume pas qu'à Floch et Eren. Il est évident que Floch n'est pas parti au port sans s'assurer qu'il reste quelqu'un diriger l'île. Les yeageristes ont réussi leur coup d'état, tous les dirigeants militaires opposé à Eren ont été arrêtés et la majorité de la population soutient le grand terrassement comme ça nous a été montré lors de son lancement. Si l'alliance revient sur l'île, ils seront arrêté par les yeageristes car ils contrôlent l'armée, ils seront jugé pour trahison et à moins qu'Historia demande leur grâce (si elle le peut, à l'heure actuelle elle n'a plus aucun pouvoir politique), ils seront exécutés. Ce que j'aime dans SNK, c'est son réalisme, en particulier dans le traitement de son cycle de la haine. Armin avait essayé de discuter avec Annie et Berthold mais à chaque fois cela n'avait pas marcher car la haine était trop forte. Même si Armin avait réussit à nouer des liens personnels avec eux, ce qui marche entre 2 personnes ne peut pas marcher entre 2 peuples qui se vouent une haine viscérales depuis 2000 ans. Pour moi, SNK est une œuvre fataliste, une démonstration de la cruauté de l'espèce humaine et du pouvoir destructeur de la haine qui n'amène qu'à la destruction. Si le thème principal de cette 2ème partie du manga, à savoir l'inarrêtable cycle de la haine, est résolu de façon baclé en 1 chapitre, alors je serait déçu. La paix nous à toujours été présenté comme impossible, tout simplement parce que le reste du monde n'a aucune envie ni aucun intérêt à essayer de comprendre les habitants de l'île du Paradis. Aujourd'hui le reste du monde ne peut plus attaquer l'île du Paradis mais cela ne durera pas éternellement. Quand le reste du monde aura à nouveau les moyens d'exterminer l'île du Paradis, pourquoi s'en priverait-il ? Le désir de vengeance sera à son paroxysme et même s'ils ont appris à connaître les paradisiens, je doute que cela suffise à faire oublier toute la rancœur accumuler. Pour moi le monde de SNK a perdu toute rationalité concernant la haine vis-à-vis des eldiens et cela me paraîtrait incohérent et mauvais si 5 traîtres suffisait à faire changer cet état de fait. Ensuite si on transposait le dilemme de cette histoire dans notre monde, en tant que français, si toutes les nations du monde se coalisé pour nous exterminé sous prétexte des crimes de Napoléon dont notre génération est totalement innocent, je n'hésiterait pas une seule seconde à utilisé nos 300 têtes nucléaires pour anéantir tous les pays qui nous attaquerait, quitte à tuer des milliards de personne pour en sauver 66 millions. Tu peux trouver ça très cynique et immoral, c'est ton droit, mais j'assume qu'en tant que français la vie de mes concitoyens, de mes proches et de ma famille vaut plus que celle de n'importe quelle autre peuple. Et de la même façon, après avoir suivit l'histoire des habitants de l'île du Paradis pendant 137 chapitres, j'estime qu'ils méritent plus de survivre qu'un groupe de nations dont certaines sont fascistes, même si certains de leurs citoyens ne veulent aucun mal à l'île du Paradis. Pour moi, il n'y pas de gentils dans SNK, juste 2 peuples engager dans une guerre où le perdant sera effacer de la surface de la Terre. Il n'y a pas de morale dans SNK, juste un exemple à ne pas suivre où la haine amène le reste du monde à sa destruction. Et à ce titre, j'accepte le dilemme qu'Isayama me propose entre ces 2 camps et je choisit l'île du Paradis. Enfin concernant Gaby, je ne l'ai pas particulièrement détesté après qu'elle ai tué Sasha parce que je n'ai jamais été particulièrement attaché elle. Mais je ne l'aime pas pour autant car elle combat pour Marh. Mais je la respecte tout de même plus qu'Armin et Hansi car elle se bat pour quelque chose de réaliste, la survie de son peuple (comme Eren en somme), contrairement au monde utopiste dont rêve Armin. Pour moi, une fin utopiste comme en rêve Armin n'a pas sa place dans un monde fataliste et cruelle comme celui de SNK. L'attaque des titans est une tragédie et ne peut donc et ne dois pas avoir une fin heureuse.
  11. Depuis que j'ai lu ce chapitre je n'arrête pas d'essayer d'imaginer comment ce manga pourrait ce terminer, mais quelque soit le camp qui pourrait gagner je n'arrive pas à trouver de fin qui soit cohérente avec le caractère des personnages ou le monde qui nous a été décrit par Isayama. Commençons par le plus probable, la victoire de l'alliance. Même si je suis persuader qu'Eren n'a pas été tué par l'explosion d'Armin, il est très probable que le parasite y est succombé et qu'avec lui le pouvoir des titans ai disparu. L'alliance n'aurait qu'a achever Eren dans une scène poignante. Mais cela ne réglerait pas le cœur de l'intrigue actuelle, la haine contre les eldiens. Il faut se souvenir que les 5 paradisiens de l'alliance sont des traîtres pour l'île du Paradis, ils ne représentent personne à part eux-mêmes or un traité de paix ce signe entre 2 pays, entre 2 gouvernements qui se promettent mutuellement de cesser les hostilités et de ne plus se déclarer la guerre. Or le gouvernement de l'île du Paradis est Yeageriste et soutien Eren. Armin ne peut pas promettre la paix au nom du gouvernement de l'île du Paradis et à ce titre il n'a aucun droit d'exiger la paix de la part du reste du monde. Et quand bien même le reste du monde lui promettrait la paix, notre propre histoire montre bien que les promesses n'engage que ceux qui croit, en particulier en relation internationale. D'ailleurs qui pour représenter ces nations, le chef du fort Salta ? Armin va-t-il devoir faire une tournée des dirigeants mondiaux ? Et puis comment Armin and co vont rentrer sur l'île du Paradis ? En toute logique ils devrait être arrêter à la seconde où ils remettent les pieds sur l'île, jugés pour trahison et très probablement exécutés. Je ne voit aucune façon cohérente, réaliste et non-baclés d'en finir avec la haine du monde vis-à-vis des eldiens en 2 chapitres. Mais alors qu'en est-il en cas de victoire d'Eren ? Déjà comment pourrait-il gagner ? Il y a la théorie qu'il est sur l'île du Paradis et qu'il relance le grand terrassement en touchant le bébé d'Historia. Cette théorie est plausible mais a 3 gros défauts. Premièrement c'est totalement contre l'idéologie d'Eren de ne pas utilisé la nouvelle génération comme un simple outil. Ensuite si le parasite meurt, il y a de grandes chances que le pouvoir des titans disparaissent et il serait donc impossible pour Eren de relancer le grand terrassement. Enfin je ne vois pas comment la scène "A plus tard Eren" pourrait arriver dans ce scénario. Une variante de ce scénario serait qu'Eren, qui a vu une bonne partie du futur je le rappelle, aurait laisser faire l'alliance justement parce qu'il savait que la mort du parasite supprimerait le pouvoir des titans, mais cela reviendrait à la théorie Lelouch totalement incohérente avec la détermination qu'Eren a monter pour protéger l'île du Paradis et on reviendrait au même problème qu'en cas de victoire de l'alliance (on serait d'ailleurs dans ce cas). Alors que reste-t-il ? Peut être que la mort du parasite n'entrainerait pas la fin du pouvoir des titans car chaque shifter aurait un parasite et il faudrait tous les tuer pour supprimer le pouvoir des titans mais cela ne règle pas les 2 autres problèmes de la théorie "Eren sur Paradis". D'ailleurs cela voudrait-il dire qu'il devrait tuer le bébé d'Historia qui est très probablement aussi le sien ? Aucune chance ! A moins que vu qu'il aurait obtenu le bestial sans le bouffer il n'aurait pas de parasite ? Mais ça ne solutionne toujours pas les 2 problème de cette théorie. Alors peut être qu'Eren n'est tout simplement pas sur l'île du Paradis. Mais alors comment relancer le grand terrassement ? Peut être qu'il a pas besoin de Sieg, Ymir peut le réinviter dans le chemin pour qu'il relance le grand terrassement. Il se mettrait alors enfin à se battre pour de vrai et tuerait les membres de l'alliance les uns après les autres. Mais pourquoi ne pas l'avoir fait depuis le début ? Et comment compterait-il supprimer le pouvoir des titans une fois le grand terrassement terminé ? Et pourquoi Ymir a aidé l'alliance dans ce chapitre ? Au final, ce dernier scénario semble le plus cohérent mais pose beaucoup de questions et je me demande si Isayama peut le faire rentrer dans les 2 derniers chapitres alors qu'il doit encore expliquer le point de vue d'Eren, nous montrer la suite de sa conversation avec Historia du chapitre 130 et faire un épilogue.
  12. Mais j'en parle. La vrai question c'est pourquoi Ymir trahit Eren. Pourquoi elle leur rend leur liberté alors qu'elle sait qu'il vont aider l'alliance ? D'ailleurs tant qu'on y est pourquoi Kruger aide de facto Marh alors qu'il a toujours voulu la survie des eldiens ? Et pourquoi l'Ymir de la 104ème aide les gens qui veulent exterminer l'île du Paradis et donc Historia ? Quoique pour cette dernière elle a déjà aidé Reiner et Berthold mais on ne sait toujours pas pourquoi. Est-ce que s'était par culpabilité d'avoir bouffé Marcel, ou par attachement à son pays de naissance malgré toutes les horreurs qu'elle y a subit ? Mais au final c'est bien Ymir qui les laisse reprendre leur liberté donc ce sont ses motivations à elle qui doivent être expliqué sous peine de vraiment devoir déplorer un "TG c'est magique". Ymir aurait pu refuser le grand terrassement dés le début, donc s'il a été lancé c'est bien qu'elle l'a voulue. Donc si on a aucune explication convaincante sur son comportement dans les 2 derniers chapitres, on sera totalement en droit de crier à l'incohérence.
  13. Je ne vais pas y allez par 4 chemins, je n'ai pas aimé ce chapitre. Tout d'abord le discours niais d'Armin sur le sens de la vie alors que ça n'a jamais été un des thèmes principaux du manga. SNK c'est choses principalement : un cycle de la haine inextricable et un questionnement sur la liberté et sur ce qu'on est prêt à sacrifier pour l'obtenir. Et là on a Armin qui nous sort "Ben non Sieg, le sens de la vie ce n'est pas que se multiplier, c'est aussi apprécier les petits moments simples comme monter sur une colline ou aller au marché." Sérieusement ! Alors je ne suis totalement demeuré, je sais que l'idéologie de Sieg c'est que la vie des eldiens ne vaut pas d'être vécue parce qu'ils sont opprimés partout dans le monde, et que donc lui montrer que la vie vaut d'être vécue pour ces petits moment de plaisir n'est pas totalement déconnant. Mais je crois que ça fait une belle jambe au pauvre soldat eldien coincé dans sa tranché ou à l'habitant de l'île du Paradis qui se prend une caillasse dans la tronche de savoir qu'il a pu se faire à aller au marché. C'est simple, cette conversation est complètement à côté de la plaque. Sieg veut stériliser les eldiens parce qu'il pense que leur vie ne vaut pas d'être vécue mais aussi parce qu'il veut sauver le monde. Pourquoi nous faire un discours pseudo-philosophique et gnangnan sur le sens de la vie alors qu'il suffisait de lui rappeler que même si son plan à échoué, il peut toujours sauver le monde. Le pire c'est qu'il dit lui-même qu'il pense toujours que son plan était le meilleur, ce qui montre qu'il n'a pas changé d'idéologie. Enfin bref, il arrive à convaincre d'anciens shifters de se battre pour l'alliance y compris Eren Kruger et l'Ymir de la 104ème alors qu'ils n'ont jamais été motivé respectivement que par la survie d'Eldia et d'Historia. Et tout ça sous les yeux d'Ymir qui les laisse faire et même qui rend leur liberté aux dit shifters en question. Alors je sais qu'Ymir n'a jamais dit texto qu'elle voulait le grand terrassement mais si ça n'était pas le cas pourquoi l'avoir lancé de base. A moins que ce soit une machination planifié par Eren et accepté par Ymir (théorie Lelouch complétement incohérente avec le caractère d'Eren ou autre chose) ça n'a pas de sens. Au final, est-ce que ce chapitre contient une incohérence absolue ? Pas encore. Mais est-il bon pour autant ? Sûrement pas ! Outre les thèmes de la haine et de la liberté, par ailleurs absent de ce chapitre, SNK est un manga où chaque victoire à un prix. A Stohess, Erwin à accepter de sacrifier des centaines de civils pour capturer Annie, lors de la capture d'Eren par Reiner et Berthold, Erwin a encore envoyé des dizaines de soldats se faire tuer pour le sauver, enfin à Shiganshina Erwin à sacrifié sa vie et celle de ses recrues pour permettre à Livai de terrasser Sieg. A chacune de ces batailles le bataillon a été obliger de sacrifier VOLONTAIREMENT et CONSCIEMMENT des dizaines voire des centaines de soldats ou de civils. Qu'est-ce que l'alliance à dû sacrifier pour vaincre Eren ? C'est simple, RIEN ! Et qu'on ne me sorte pas le "mais des millions de civils sont mort", de une ce sont des illustres inconnues dont une bonne partie voulait exterminer l'île du paradis, et de deux, ils n'ont pas été sacrifier VOLONTAIREMENT et CONSCIEMMENT pour permettre à l'alliance de saisir une infime chance de victoire. Sérieusement, ils affronte un dieu, c'est la bataille ultime pour le sort de l'humanité et la seule perte c'est Livai qui c'est fait mordiller la jambe ! D'ailleurs on ne peut même pas dire que c'est Armin qui sauve l'humanité puisque si Ymir n'avait pas trahie Eren il serait rester coincé dans les paths comme Sieg. Donc je suis désolé mais la victoire de l'alliance est par le pouvoir du scénario et si on a pas d'explication en béton armé sur le comportement d'Ymir au prochain chapitre, cette fin sera mauvaise. D'ailleurs je vois pas mal de gens s'attendre à un plot twist au prochains chapitre, pour moi c'est trop tard. Il y a beaucoup trop de chose à expliquer pour qu'il y ai un retournement dans la bataille. Rien que le point de vue d'Eren et la suite de sa conversation avec Historia ne peut pas se faire en moins d'un chapitre selon moi auquel il faut ajouter un épilogue. Donc pour moi c'est terminé, Eren a perdu et j'espère qu'Isayama va un minimum essayer de rendre sa fin cohérente avec le monde qu'il a créé et le caractère qu'il a donné à ses personnages.
  14. La paternité d'Eren ne fait aucun doute pour moi. Eren est obsédé par la protection d'Historia, il a caché des informations capitales au bataillon d'exploration, il agresse Hansi dés qu'elle sous-entend qu'il ne se soucie pas d'elle, il lui fait assez confiance pour lui partager son plan. Mais s'il n'y avait que ça. Le chapitre 130 a debunké presque toutes les suppositions des brigades spéciales (ce n'est pas Yelena qui informe Historia de leur plan de lui donner Sieg à bouffer mais Eren, ce n'est pas Yelena qui force Historia à tomber enceinte, mais Historia qui le décide elle-même). Enfin on sait qu'Historia a menti sur la date du terme puisque Livai dit qu'il reste plusieurs mois avant l'accouchement. Donc ni les brigades spéciales ni le bataillon ne savent quoique ce soit de la grossesse d'Historia alors pourquoi auraient-ils raison à propos du père du bébé. De plus, si tu pense que le bébé n'est qu'un plan, tu as mal compris l'idéologie d'Eren et d'Historia et la symbolique de cet enfant. Eren a été un outils pour son père pour perpétuer son combat et Historia était vu par sa mère que comme un outil pour améliorer son statut social et par son père que comme un pion sacrifiable pour garder le pouvoir. Eren s'oppose totalement à la poursuite du cycle des Reiss où chaque enfant n'est qu'un outil destiné à préserver le pouvoir du titan originel et doit accepter de mourir au bout de 13 ans. Historia a aussi rejeté ce cycle en se proclamant d'ailleurs l'ennemie de l'humanité. La philosophie d'Eren c'est la liberté parce qu'il est né dans ce monde. L'enfant d'Historia ne servira à aucun plan car c'est en opposition totale avec l'évolution d'Historia et son idéologie qu'elle partage avec Eren. Donc cet enfant est né de l'amour et contrairement à ses parents, il ne sera pas un outil.
  15. Un très bon chapitre. On apprend le nom des 2 démons supérieurs, Lilith et Naamah. Ce sont les noms de 2 démons du Qliphoth dans notre mythologie, à l'exception que Naamah est un démon feminin. Tabata semble donc avoir gardé les mêmes noms pour ses démons du Qliphoth. Mais Il n'y a pas Lucifer dans le Qliphoth et Megicula semble être un nom original, donc peut être que Tabata compte changer quelques noms quand même (Satan est au dernier spot du Qliphoth et pourrait être remplacé par Lucifer). A part ça, la triade noire peut utilisé 100% de pouvoir démoniaque puisque la porte est ouverte. je me demande comment ils vont être battus. Enfin, un démon géant attaque Clover et il sera sûrement battu par Asta pour faire le parallèle avec le 1er Empereur-Mage.
×
×
  • Create New...