Jump to content

Lung

Members
  • Content Count

    250
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Lung last won the day on January 9

Lung had the most liked content!

Community Reputation

266 Excellent

About Lung

  • Rank
    Hunter

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je vais revenir sur le chapitre de la semaine dernière. Pour moi, il y a une incohérence sur le fait que Yuno n'ai jamais utiliser sa véritable magie jusqu'à aujourd'hui. La magie de quelqu'un fait partie de lui, ce n'est pas quelque chose que tu développe consciemment. Tu né avec une magie et tu la découvre durant l'enfance. Pourquoi ce n'est pas arrivé avec Yuno ? Et pourquoi c'est la magie de l'enfant de Licht et Tétia réincarné en lui qui c'est manifesté ? Pour moi, la réincarnation était passive jusqu'au lancement du sort de réincarnation par Patry, c'est a ce moment là que la magie du fils de Licht et Tétia aurait dû ce manifester, pas avant. Alors peut être que ces le mana naturel de Clover qui a permis à la magie de l'enfant de Licht et Tétia de s'exprimer et empêcher celle de Yuno de le faire mais ça nécessiterait de plus ample explication. Et puis pourquoi Yuno a une magie différente de celle de l'elfe réincarné en lui ? Jusqu'à présent seul Patry contrevenait à la règle de correspondance des magies de l'elfe réincarné et de son hôte, mais pour celui-ci j'ai toujours cru que c'était parce qu'il avait été choisi par Zagred pour mettre à exécution son plan dans le futur. Bref, encore une facilité scénaristique pour donner un power up à un perso et lui permettre de battre un adversaire trop puissant pour lui jusqu'à présent, le problème classique de la surenchère de puissance irréfléchi dans les arcs de guerre. Je précise que ce n'est pas tant le fait que Yuno ait deux magies qui me gène, même si ça soulève son lot de problème, mais surtout qu'on apprenne au chapitre 308 que le rival du héros n'a JAMAIS utilisé sa véritable magie mais celle d'un enfant mort avant même sa naissance réincarné sans conscience en lui. A plot twist exceptionnelle, explication exceptionnelle, et on en est loin aujourd'hui, et ce n'est pas l'air choqué d'un membre de la résistance quand il avait découvert la magie de vent de Yuno qui va me convaincre. Malheureusement je crains qu'on est rien d'autre à l'avenir pour expliquer l'absence totale de la magie des étoiles chez le prince de Spade jusqu'à aujourd'hui. J'espère que Sally, Makusa ou Patry nous donnerons des explications sur cela à la fin de l'arc mais j'en doute. D'ailleurs, autre chose mais ce chapitre nous apprend que le premier grimoire de Yuno était en faite celui de l'enfant de Licht et Tétia. Est-ce que ça veut que le grimoire de Yami n'est en faite pas le sien et que son réel grimoire l'attend dans son pays d'origine avec une magie inédite ? Je troll un peu mais ce chapitre contredit tellement d'éléments qu'on pensait solidement établi que je ne dit qu'on est à l'abri de rien. Pour le chapitre de cette semaine, la magie des étoile est très classe, mais comme d'habitude ce n'est pas au niveau de la forme que le manga pêche, mais sur le fond. Et encore une fois, le scénar... euh je veux dire le destin aide Yuno puisque son nouveau grimoire possède déjà plusieurs sorts très puissant. Mention spéciale à la phrase de Yuno "Ce grimoire est fait pour te détruire !" ou comment dire "je vais gagner parce que c'est le scénario" sans dire "je vais gagner parce que c'est le scénario".
  2. Pour moi, j'ai toujours eu du mal à imaginer un couple Boruto-Sarada. Déjà, je pense que ce mariage signifierait la mort du clan Uchiwa, tant au niveau du niveau du nom que des pouvoirs. En effet, je pense que l'enfant d'une telle union non seulement porterait le non de son père mais n'aurait probablement pas le sharingan mais le rinnegan. Ensuite, on connaît les conséquences du rôle de Hokage sur la vie personnelle de Naruto, donc j'ai du mal à voir Boruto "infliger" ça à son enfant avec une mère Hokage (sans compter que Boruto lui-même risque de ne pas être très présent à la maison s'il s'inspire un peu trop du mode de vie de Sasuke). Je vois bien Boruto et Sarada adopter une relation très similaire à celle que partage leur père respectif, c'est-à-dire une amitié très proche. En ce qui concerne Sumire, Boruto à eu un impact absolument énorme sur sa vie. Il l'a libéré des chaines de vengeance que lui a imposé son père et lui a sauvé la vie à la fin de l'arc Nué. Mais ce sont aussi ces mots sur le fait de choisir librement sa façon de vivre qui l'on motivé à rejoindre l'unité scientifique dans l'arc Jugo. Si aujourd'hui Sumire peut vivre la vie qu'elle veut, c'est en très grande partie grâce à Boruto. A l'inverse, la vie de Sarada n'a jamais été révolutionné par Boruto. Désormais c'est à Sumire, grâce aux compétences scientifiques qu'elle va développé avec Amado, de sauver la vie de Boruto. Et puis le manga tourne autour du thème de comment concilier arts ninja et technologie, alors quoi de mieux pour symboliser le mariage de ses deux aspects de la société du monde de Boruto que de terminer l'oeuvre sur le mariage des 2 personnages qui symbolise le mieux ces thèmes, le dernier shinobi, Boruto, et la plus grande scientifique de Konoha, Sumire.
  3. Exactement ! Surtout qu'il reste aussi les Hawkings vs Killer, Appoo vs X Drake et Raizou vs Fukurokuju. Donc à mon avis il reste au moins 5 chapitres pour terminer ces combats avant d'avoir la conclusion de l'affrontement des bras droits.
  4. Voilà, c'est ça que je veux voir dans Black Clover, du développement ! Des antagonistes qui ont une histoire, une raison d'agir comme il le font, pas juste parce que ces fun d'être méchant. Avec ce chapitre, Zenon confirme être de loin le membre de la triade noire le plus intéressant, largement devant l'egocentrique mégalo et l'hystérique de service. Le parallèle entre Asta et Yuno d'un côté et Zenon et Allen de l'autre est intéressant, reste à voir ce que va faire Tabata avec. Zenon est un Yuno qui a mal tourné après avoir dû tuer son meilleur amis. Comment ce parallèle va être exploité pendant le combat ? Est-ce que les 2 combattants vont se rendre compte de la similarité de leur histoire au cour de l'affrontement ? Est-ce un foreshadowing d'un pétage de plomb de Yuno si Asta venait à "mourir" comme Julius l'avait annoncé au tout début de l'arc ? Enfin cet arc pose des questions qui peuvent amené à un développement plus profond de Yuno. Maintenant il faut continuer, moins de combat et plus d'histoire et de développement de personnage. Pour le reste du chapitre, je ne pense pas qu'Allen soit le père d'Asta, trop jeune et surtout il ressemble trop à Licita. Déjà qu'Asta est la version masculine de sa mère, il ne manquerait plus que son père soit son portrait craché juste avec les cheveux plus court. Je pencherait plus sur un frère ou un cousin de Licita. Ou alors aucun lien avec Asta, après tout Zenon et Yuno n'ont aucun lien de sang. La ressemblance ne servirait qu'à appuyer le parallèle. Enfin on connaît maintenant le nom du démon de Zenon, Belzebuth. Un nom logique puisqu'on sait qu'il fait partie des 3 démons qui dirige les enfers d'après de flashback de Nacht. P.S. : Je n'ai pas réagi la semaine dernière mais ravi de voir Noelle gagner le sondage de popularité. C'est largement mérité pour le personnage le mieux écrit de ce manga.
  5. Pourquoi je ne suis pas surpris que Gajah ai été sauvé par la magie ultime de Mimosa ? Ah oui, c'est parce que c'est la première la première chose à laquelle j'ai pensé quand j'avais lu sa prétendu mort il y a prés de 2 mois de ça ! (Si vous voulez vous en assurez, il y a mon message du 9 juillet sur la page 50). Bref, que dire si ce n'est que ce chapitre est le dernier clou dans le cercueil de la tension de cet arc, un arc que je propose d'ailleurs de renommer "les mages de Clover au parc d'attraction". Plus sérieusement, cet arc réunit tout les défauts des autres arcs de guerre des autres manga : les gentils se baladent, les power up tombent du ciel par dizaines et sont comme par hasard parfaitement adapté à l'ennemi en face, trop d'ennemis pour avoir le temps de les rendre un minimum crédible et surtout maintenant, les fausses morts ! Mais le problème de cet arc ne date pas du combat contre Mégicula, ni même du début de la contre-attaque de Clover mais bien du tout début : cet arc ne raconte rien ! Il n'a jamais qu'une succession de combat de moins en moins intense et intense et prenant. La triade noire est générique au possible, ils sont méchant parce qu'il veulent être méchant, ça ne va plus loin, et les démons n'en parlons pas. Le discours de Dante au début de l'arc sur la nature violente de l'Homme aurait pu amener à une réflexion intéressante chez nos héros alors assoiffés de vengeance. Ca aurait certes été très cliché et déjà vu des centaines de fois mais la triade noire aurait au moins eu un impact sur la psychologie de nos héros. Mais non, il ne servent que de punchingball dans cette 2ème partie de l'arc. De même on aurait pu avoir un sous-texte politique intéressant avec les réflexion de Yuno sur son héritage de prince de Spade. Va-t-il renoncer à son rêve de devenir Empereur-Mage pour aider son peuple qui subit la tyrannie de la triade noire pendant plus de 15 ans ou va-t-il joué l'égoïste et laissé son peuple se démerder tout seul pour reconstruire le pays ? Mais non, on nous révèle les origines de Yuno et les responsabilités immenses qu'elles lui confère et on reparle PLUS UNE SEULE FOIS pendant plus de 50 CHAPITRES ! Le pire c'est que je vois bien un autre membre de la famille royale de Spade sortir de nulle part à la fin de l'arc pour permettre à Yuno de retourner à Clover. Et une intrigue jeter à la poubelle (tiens, ça me rappelle la fin d'un manga qui s'est terminé récemment). Au final, cet arc aurait pu être intéressant si les ennemis avaient été développés, le propos sur la violence de la nature humaines et sur les responsabilité d'un prince en exil creuser et si la psychologie des personnages approfondis (on a même pas vue les réactions de Noelle et Mimosa à l'attaque de leur compagnie respective et à la capture de leur capitaine). Le péché originel de cet arc est justement de n'en n'avoir qu'un seul gros arc au lieu d'une saga regroupant plusieurs arcs bien distinct. Les power up des héros aurait été dilué dans le temps, rendant leur progression plus crédible, la triade noire aurait gagné en charisme en restant une menace floue et entouré de mystère plus longtemps. Elle aurait pu être hypé petit à petit par les boss des arc intermédiaires. Enfin, les effets des révélations sur le passé de nos héros sur leur psychologie aurait pu être approfondis.
  6. Lung

    Pokémon [Nintendo]

    Ça devient une tendance récurrente : annonce relativement tôt, plus rien jusqu'aux tout derniers mois avant la sortie, aucune annonce transcendante et on comprend tout de suite pourquoi en jouant au jeu, un contenu famélique. La seule différence entre ces remakes et les jeux originaux sera le passage du style chibi à la 3D, aucun contenu ne sera ajouté et surtout pas en post-ligue.
  7. Je suis partagé concernant Gaja. D'un coté, j'ai du mal à croire à sa mort, Tabata n'a pour l'instant tué personne d'important et la fantrad anglaise dit à la fin du chapitre qu'il est au "bord de la mort", sous-entendant ainsi qu'il n'est pas encore mort. D'un autre côté, il reste un personnage très secondaire et je trouve la mise en scène de sa "mort" réussi et ce serait dommage que ça ne servent à rien. Pour moi, le prochain chapitre va être charnière, soit Gaja est sauvé in extremis, très probablement par la magie ultime de Mimosa qui doit être le sort de soin le plus puissant du manga, soit il meure. Si c'est la première option, alors on peut raisonnablement penser que Tabata ne tuera jamais ses personnages, et que la promenade de santé qu'est devenue cet arc va continuer jusqu'à la fin. A l'inverse si Gaja meure, ce sera le retour d'un peu de tension mais il ne fait aucun doute que Noelle va achever Mégicula avec sa magie ultime avec ou sans l'aide de Nozel. Le seul personnage pour qui je m'inquiète c'est Yuno puisqu'il a déjà utilisé son nouveau power up. Mais je me doute que Tabata va trouver une pirouette pour faire perdre Zenon, en espérant que ce ne sera pas un power up sorti de nulle part.
  8. Mais je suis d'accord avec toi. Évidemment qu'avec ses dernières pages tout le manga perd son intérêt. Tout les sacrifices consentis par les habitants de l'île du Paradis pendant plus d'un siècle n'auront servi à rien. Toutes les morts dont celle d'Erwin et l'escouade Livai n'auront servies à rien car l'île a finit exterminé et que le pouvoir des titans est réapparu.
  9. Floch avait raison, Historia avait raison, le Eren d'avant le chapitre 139 avait raison, ça a toujours été une guerre d'extermination et le perdant allait quoi qu'il arrive être effacé de la surface de la Terre. Ca a pris quelques décennies mais le reste du monde s'est reconstruit et a pu accomplir son rêve : exterminer les eldiens ! Et merci qui ? Merci l'alliance ! (et merci Eren, c'est sa lâcheté qui à permit à l'alliance de gagner.) Plus sérieusement, l'alliance n'est évidement pas la seule responsable de l'extermination de l'île de Paradis, et j'insiste, L'EXTERMINATION DE L'ILE DU PARADIS (Paradis à été RASEE, pas occupé, pas annexé, mais RASEE ! et ses habitants avec) mais a évidement une part de responsabilité. Vous savez ce qu'il y a aujourd'hui à Berlin ? Berlin ! Et vous savez ce qu'il y a aussi à Berlin ? Des allemands ! Des allemands qui parle allemand, qui apprennent l'histoire de l'Allemagne, et qui y chantent des chansons allemandes. Même chose à Hiroshima, aujourd'hui sur le lieu de l'explosion nucléaire se tient la ville d'Hiroshima peuplé par des japonais qui y apprennent l'histoire du Japon. Tout ça pour dire que quelques soit les crimes atroces commis par le Troisième Reich ou l'Empire du Japon avant et pendant la seconde guerre mondiale, aujourd'hui leur peuple existe toujours et les villes détruites ont été reconstruites. Ce n'est pas une simple quête de ressources ou une divergence idéologique qui justifie l'extermination de l'île et sa non-reconstruction. Cela montre une volonté d'anéantissement des eldiens et de toute trace même de leur existence. Seule une haine millénaire et un désir de vengeance sans limite peut pousser un peuple à non seulement en exterminer un autre mais aussi effacé toutes trace que cet autre peuple ai un jour existé. Le reste du monde a littéralement fait subir à Paradis ce que 80% du monde à subit à cause d'Eren, osé encore me dire que l'alliance n'a rien à voir dans ce massacre ! L'alliance (et Eren) a eu tord de croire en une paix qui n'a jamais été possible, après le grand terrassement encore moins qu'avant son lancement, et les conséquences sont là !
  10. Les leaks semblent se confirmer Et un autre leak qui paraît très plausible.
  11. Mais pourquoi Historia déciderait consciemment d'avoir un enfant avec quelqu'un qu'elle n'aime pas alors que c'est inutile ? Pourquoi elle reproduirait les mêmes du passé alors que ça n'est pas du tout nécessaire ? Pourquoi elle imposerait à son enfant le même sort misérable qu'elle alors que rien ne l'y oblige ? Et pourquoi elle en parlerait à Eren alors qu'il a toujours tout fait pour la protéger ? Tu vois sincèrement Historia aller voir Eren et lui dire "je sais que tu fais tout pour me protéger mais je vais quand même me sacrifier en couchant avec le fermier qui me balançait des caillasses à la tronche quand j'étais petite et que je ne peux pas sacquer." ? Et puis pourquoi elle aurait menti sur la date du terme (Livai pensait qu'il restait plusieurs mois avant l'accouchement) ? Et pourquoi caché la réponse d'Eren au chapitre 130 s'il n'y a aucun mystère sur la paternité du bébé ? Et enfin quelle message cela porte ? "Ne prenez jamais votre liberté, soyez de bon esclave et faite ce que les autres veulent de vous même si ça implique de vous prostituer." Et beh bravo Isayama, tu as détruit un des messages principaux de ton manga.
  12. Eren et Historia ont tous les deux été des outils pour leurs parents. Eren n'a pas choisi d'hériter des titans assaillant et originel tandis qu'Historia n'a toujours été vue que comme un moyen de devenir la femme officielle du roi par sa mère et que comme un sacrifice par son père. Ils sont tous les deux victimes d'un cycle de transmission d'un fardeau. Mais Historia l'a brisée quand elle s'est rebellé contre son père et qu'elle a sauvée Eren. Elle a décidé de vivre pour elle-même. Si le fermier est le père alors qu'elle ne l'aime clairement pas, ça veut dire qu'elle s'est sacrifiée alors que ce n'était pas nécessaire (le vin assurait déjà la sécurité de Sieg) et qu'Eren lui a dit qu'il ne la laissera pas se sacrifier. L'arc narratif d'Historia c'est d'apprendre à vivre pour elle-même et d'arrêter de se sacrifier, ça détruirait toutes son évolution si elle se sacrifiait et elle relancerait le cycle des Reiss. Elle ferait subir à son enfant la même chose qu'elle a subis avec son enfance horrible. Donc à moins qu'Isayama ait décidé de jeter à la poubelle l'évolution d'Historia et de détruire un des messages principaux du manga, à savoir "ne pas transmettre aux enfants les fardeaux de leurs parents", le père ne peut être qu'Eren. Et je ne parle même pas de l'obsession qu'Eren a de protéger Historia depuis l'arc du soulèvement ou que toutes les suppositions des brigades spéciales ont été debunké dans le chapitre 130.
  13. Ce chapitre dit clairement que Lucifugus est un démon qui soutient les 3 démons régnant sur les enfers, à savoir Lucifero avec sa magie de gravité, un démon à la magie spatiale (probablement celui de Zenon) et un démon à la magie du temps. Donc Lucifugus n'est pas Lucifero mais est sûrement tout de même un démon de Qliphoth.
  14. S'il y a bien une chose de sûr dans ce chapitre, c'est que le rêve de Mikasa n'est pas une autre timeline. Pourquoi ? Outre le fait que le Eren de ce rêve à un caractère à l'opposé du vrai Eren, les événements de ce rêve sont impossibles pour la simple et bonne raison que si Eren avait fui avec Mikasa au chapitre 123, l'attaque de Revelio n'aurait jamais eu lieu, Sieg n'aurait pas été récupéré et il n'aurait pas touché Eren lors de la dernière bataille de Shiganshina, donc Eren n'aurait pas influencé son père pour qu'il tue la famille Reiss et bouffe Freida. Grisha aurait été tué par Frieda et Eren n'aurait jamais eu de pouvoir de titan, il serait donc mort à Trost. D'ailleurs Rod n'aurait également pas eu besoin d'Historia et celle-ci aurait tué en même temps que sa mère. Donc les évènements du chapitre 123 n'aurait jamais pu avoir lieu. D'ailleurs Historia était déjà enceinte avec l'enfant d'Eren lors du flashback du chapitre 123, cela ne fait que renforcer la démonstration que Mikasa ne sait rien d'Eren post-ellipse. Sauf bien sûr si le fermier est le père ce qui équivaudrait à jeter à la poubelle tout le développement d'Historia et le chapitre 130. @Ayoub1301415 Il ne peut pas, la timeline de SNK est fixe, tout est déjà écrit, le futur ne peut pas être changé. Les évènements du manga se sont produit parce que Eren était destiné à influencer son père pour tout ce passe comme cela doit se passer. D'ailleurs c'est très probablement pour revérifier cela qu'Eren pose la question "Qu'est-ce que je suis pour toi ?" à Mikasa. Il a déjà vu sa réponse dans ses visions et veut savoir s'il est vraiment impossible de changer le futur, sa réponse ne fait que lui reconfirmer. C'est pour ça que c'est un faux débat de savoir si une autre réponse de Mikasa aurait pu changer quoique soit, elle ne pouvait pas donner une autre réponse.
  15. Ce que je retient surtout de ce chapitre c'est que Mikasa n'a jamais compris Eren et ne le comprendra jamais. La dernière image qu'elle aura de lui est une version fantasmé de lui qui est en totale opposition avec tous ce qui nous a été montré de lui. Dans son rêve, elle imagine un Eren qui aurait abandonner Historia et l'île du Paradis et qui aurait même abandonné l'idée de se rebeller contre ce monde cruel et de se battre pour sa liberté ! Tous l'opposé de l'Eren réel qui n'a jamais accepté de sacrifier Historia, qui se bat pour la survie de l'ïle mais aussi pour sa liberté contre un monde qui lui a toujours refusé le droit de vivre. Je ne comprend même pas comment on peut croire que ce sont des visions envoyé par Eren alors que ce Eren n'a d'Eren que le nom. De plus les Ackerman sont immunisés aux manipulations de mémoire. Ce chapitre montre juste à quel point l'obsession de Mikasa pour Eren déconnecté de la réalité, presque malsaine (coucou le baiser à la tête décapité de son cher et tendre). D'ailleurs, je trouve ce baiser très symbolique de leur relation. Alors qu'elle aurait pu essayer de discuter avec Eren pour comprendre les raisons de ses actions, Mikasa rêve de sa version d'Eren et tue le vrai sans chercher à comprendre pourquoi il a agit comme ça. Et par dessus le marché, embrasse sa tête décapité, comprenez : le seule moyen de l'embrasser c'est de le tuer avant. Alors oui, je trouve l'obsession de Mikasa pour Eren malsaine. Mikasa est tombée amoureuse d'une version d'Eren qui n'a jamais existé, elle est tombé amoureuse du jeune garçon qui la sauver des meurtriers de ses parents mais a complétement oublié que pour cela, ce même jeune garçon a tuer de sang froid 2 adultes. Eren a toujours eu cette faculté d'accepter de se salir les mains pour atteindre ses objectifs, mais Mikasa n'a jamais compris cela. Elle s'est construite une version idéalisé d'Eren, altruiste, prêt à abandonner ses objectifs personnels pour le bien commun. Mais Eren n'est pas comme ça, il est égoïste et toujours prêt à se battre pour ses objectifs, qu'elle que soit les conséquences de leur accomplissement. Cela nous est parfaitement montré dans ce chapitre, le Eren du rêve de Mikasa sacrifie sa liberté, Historia et la survie de son peuple pour sauver le monde car ils sont plus nombreux, alors que le Eren réel préfère détruire le monde que renoncer à sa liberté, sacrifié Historia et laisser Paradis se faire massacrer. D'ailleurs concernant Historia, si le fermier est le père, ça détruit juste toute son évolution de l'arc uprising. Historia n'aime pas le fermier, la tronche qu'elle fait quand elle est avec lui le prouve. Donc si le fermier est le père, ça veut dire qu'elle s'est sacrifier alors même qu'Eren lui propose de se battre ou de se cacher et que le vin assure déjà la sécurité de Sieg. Donc Isayama détruirait toute son évolution de l'arc uprising pour rien. Historia et Eren sont pareils, ils sont égoïstes, ils veulent vivre pour eux, peu importe les conséquences. Après tout ils sont les ennemis de l'humanité ! Ils se comprennent parce qu'ils sont les mêmes, la pire filles du monde et le démon. Et surtout ils ne veulent pas transmettre à la génération futur leur fardeau, donc leur enfant ne servira jamais à un quelconque plan, contrairement à eux qui n'ont été que des outils pour leur parent.
×
×
  • Create New...