Jump to content

I shiro

Members
  • Content Count

    2505
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    26

I shiro last won the day on August 8

I shiro had the most liked content!

Community Reputation

1572 Excellent

About I shiro

  • Rank
    One Punch-Man
  • Birthday 01/03/2000

Recent Profile Visitors

19559 profile views
  1. Ça tombe bien, je suis entrain d'entreprendre de lire tous les livres Harry Pother. Du coup, j'opte pour Harry Potter à l'école des sorciers (2001) :
  2. Tout Oda qu'il est, il reste qu'un employé qui est soumis à un contrat par son employeur. Il a eu un emploi du temps plus flexible, mais il ne peut pas faire ce qu'il veut sous prétexte qu'il leur fait gagner beaucoup. Je pense qu'il a une juste renumération. D'ailleurs ce n'est pas à lui "d'assumer". Les mangakas sont très sollicités dans ce milieu, au point où cela peut déteindre sur leur santé et entraîne plusieurs complications. Dans le Jump, à ma connaissance, on a Eiichiro Oda, Gege Akutami, Yuki Tabata et Kohei Horikoshi. Et trouver une façon intermédiaire, alors que la fin pointe le bout de son nez ? Le système actuel a l'air de plutôt convenir. D'ailleurs, si rush il y a, on ne sait pas vraiment si c'est pour des raisons de santé ou non, où si ça n'influe pas un peu sans pour autant être le seul facteur dans cette prise de décision. En tout cas, il est tôt pour faire le bilan. Par ailleurs je suis d'accord avec le message global de Peorth, certains, ici, ne prennent pas suffisamment de recul pour juger, ça étrique considérablement votre jugement. Sachez-le.
  3. Pour parachever avec l'annonce de production de la saison 6 :
  4. Il me semble que l'anime insinue que c'est Yamato. Quant à l'autre, le suspense reste entier.
  5. Je parlais de la partie MVA. Et où je traite d'idolatration (même si le terme est un peu fort en soit), c'est que tu arrives au début à qualifier l'animation de MHA comme "vraiment nulle" (ce sont tes mots) et que tout d'un coup grâce à un épisode tu t'es littéralement, dans une posture un peu théâtrale, remis en question. Donc, oui, concernant un épisode, tu t'es exprimé avec une certaine passion. Ah, finalement, t'as réussi à regarder One Piece même après WCI. Je ne dis pas que l'animé est parfait, je dis juste qu'être toujours dans l'extrême à chaque fois fait que ça rajoute une impression d'un jugement étriqué. D'où le pourquoi j'ai mentionné l'exemple avec MHA sur la partie MVA dont ce "mea-culpa".
  6. CR7 et MU ? Sinon côté parisien, ce sont des débuts assez décevants pour une entrée en lice en C1 contre Bruges. Ce qui est assez dommage car c'est dans ce genre de rencontre qu'il faut s'assurer d'engrenger un maximum de points possible. On sait que le football ne consiste pas à une addition d'individualités, ça va très être compliqué pour gagner la C1. Si je serai parisien, j'aurai très peur de la rencontre à venir contre City au Parc des Princes. Je vois le Bayern favori en ce moment, peut-être un petit cran en dessous en deuxième le Chelsea de Thomas Tuchel qui a l'air de marcher sur l'eau ces derniers temps.
  7. @Talib Kweli Tu ne crois pas qu'il faut revoir ton jugement ? J'ai l'impression que tu refais la même erreur que pour MHA à trop dénigrer les premiers épisodes, puis, au final, à limite idolâtrer au niveau des derniers épisodes de la saison 5. En fait, il n'y a pas de juste milieu dans tes propos. Quant au rythme, c'est juste normal que la Toei adapte très peu de pages. Étant donné que ce support est quasiment proche du manga. Je n'ai pas vu l'épisode (pas le temps), mais je veux bien croire, au vu de ce que j'ai lu avec images à l'appui, qu'il devait être somptueux.
  8. Bienvenue Dytique ! Chouette avatar, de loin comme ça, on dirait que c'est un cafard... Tu sais il existe un adage qui dit que plus on est de fous et plus on rit. Amuse-toi bien parmi nous, on se reverra, sans doute, dans la section OP.
  9. Si je ne m'abuse, l'info ne provient pas d'un OP Magasine v8 et que Ace les a rencontrées en étant choqué de leurs bonnes manières par hasard ?
  10. J'ai lu en diagonale. Pas hyper emballer en vrai (pas fait sur terre ce genre de bestiole) , mais c'est plutôt une bonne piste en vrai. L'un est légendaire et monstrueux de par sa force et sa taille, l'autre est juste normal.
  11. Le jeu de la Dame : Auteur : Walter Tevis Nombre de pages : 448 Prix : 11, 40 euros Éditeur : Gallmeister RÉSUMÉ Kentucky, 1957. Après la mort de sa mère, Beth Harmon, neuf ans, est placée dans un orphelinat où l’on donne aux enfants de mystérieuses ”vitamines” censées les apaiser. Elle y fait la connaissance d’un vieux gardien passionné d’échecs qui lui en apprend les règles. Beth commence alors à gagner, trop vite, trop facilement. Dans son lit, la nuit, la jeune fille rejoue les parties en regardant le plafond où les pièces se bousculent à un rythme effréné. Plus rien n’arrêtera l’enfant prodige pour conquérir le monde des échecs et devenir une championne. Mais, si Beth prédit sans faute les mouvements sur l’échiquier, son obsession et son addiction la feront trébucher plus d’une fois dans la vie réelle. AVIS Il me reste vingt pages avant que je termine ce livre, c'est assez suffisant pour donner un avis. Je connais de nom la série qui a "popularisé" les échecs en 2020, c'est par cette renommée soudaine et éclaire, et n'ayant pas Netflix, que j'étais tenté de voir ce que ça valait réellement. Surtout que cette curiosité coïncidait justement parce que j'étais remis dans ma période échec ( Elo dans les 750 points si je joue bien, pas terrible en somme). À ma lecture des premières pages, c'est sympa, j'ai dévoré les pages. La protagoniste Beth, une surdouée, est intéressante dans son développement, où elle doit maîtriser son niveau des échecs et surtout son addiction à différentes drogues (sans que ça fasse trop "toxico") . Ça sort un peu des standards. La lecture est très fluide, on ressent intensément les choses sans pour autant passer sur des descriptions interminables et ennuyantes pour décrire les lieux, personnages et parties. Il y a du challenge, une envie de toujours connaître la suite qui est présente. C'est un bon livre pour passer le temps. Ça donne envie de se jeter sur la série qui fait 7 épisodes, mais qui sont relativements longs. J'ai visionné les premières minutes de l'ep 1 assez étonné de la voir déjà adulte et sur Paris, j'imagine qu'on reviendra sur son enfance à l'orphelinat à travers des flashbacks. Je verrai si j'ai le temps ou non pendant les vacances de la Toussaint.
  12. Je trouve ça bien et étonnant que Stain explique le concept de la “volonté du feu” à Toshinori. Ce dernier n'a pas si tord que ça en se morfondant, bien qu'un peu trop de manière excessive, vis-à-vis du cas Midoriya, où celui-ci s'est fait complètement débordé par les agissements et volonté de son héritier. En autre, je suis quand même surpris du sens de la conversation, j'imaginais qu'All Might avait un sujet de discussion déjà établi avec le tueur de héros par rapport au fait que le tuteur de Midoriya avait demandé une "entrevue" avec le ressortissant de Tartarus il y a quelques temps. Il s'est juste fait porté et n'a pas vraiment prit l'initiative devant Stain. Sinon on dirait qu'il y a la possibilité d'un scoop sur les origines d'AM, je crois.
×
×
  • Create New...