Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



mollo

Members
  • Content Count

    165
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

18 Good

About mollo

  • Rank
    Pirate

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Ousen ne pouvait pas se permettre de laisser Riboku deviner ses intentions, jusqu'à la seconde où Riboku perd la partie. Ce dernier est redoutable, et Ousen le sait. Donc moins il a de temps pour réagir, moins il est un danger. C'est pour ça que Kanki et surtout ses troupes n'ont pas été prévenues (pour que des espions d'Ousen ne détectent pas que Kanki ne mène pas qu'un siège basique ; si Kanki l'a compris, ses lieutenants non). C'est sans doute aussi pour cela que l'incendie des provisions a eu lieu au dernier moment : si cela avait eu lieu bien plus tôt, Riboku n'aurait pas été à ce point persuadé qu'Ousen tentait de vaincre son armée. Moi qui pensais initialement que tuer les ailes de Zhao servait à clouer Riboku sur place, finalement ça a servi aussi de gigantesque bluff. Tout comme l'essaim des réfugiés. Brillant. Ousen devait de toute façon laver l'honneur de la famille Ou, dont le plus célèbre représentant Ou Ki a été vaincu par Riboku.
  2. mollo

    Kingdom chapitre 598

    Visiblement, pas de pause pour Kingdom la semaine prochaine btw. (Ni mentionné sur le site de la team Turnipfarmers, ni sur les scans.)
  3. Ok, c'est cohérent. Je n'avais pas pensé au bluff d'Ousen pour ne pas éveiller les soupçons de Riboku. Hâte de voir la réaction de Riboku d'ailleurs, à la fois à l'annonce de Gyou et de la mort de CGR et de la meilleure chaîne de commandement de toute l'armée (à l'exception de la garde personnelle de Riboku probablement).
  4. Très bonne idée. Cela étant dit, je ne comprends plus trop, dans ce cas de figure, pourquoi clouer les deux ailes de Riboku. Lors d'une retraite lente vers Gyou, Riboku aurait le temps de réorganiser ses ailes pour leur redonner de l'impact. Cela ne ferait pas grand sens. Mais pourquoi pas. Ou comment acheter 2 jours. Ceci dit, Riboku va être rapidement au courant de la situation de Gyou, sauf si Kanki met la main sur les pigeons voyageurs de Gyou rapidement (ce qui a peu de chances d'arriver ; le seigneur de Gyou a dû prévenir Riboku et Katan dans la minute suivant les incendies de la situation de Gyou). Donc je ne crois pas trop à une lente retraite.
  5. mollo

    Kingdom chapitre 598

    Ou une HSU repliée au fond, et donc aucun intérêt de l'attaquer. (Enfin c'est mon pronostic.)
  6. mollo

    Kingdom chapitre 598

    Pour que les armées de BNJ et de GU se replacent vers le centre, encore faudrait-il que l'armée d'Akou et la GHU les laissent faire. Cela n'arrivera pas, tout simplement. Si elles tournent le dos, elles se feront massacrer par les Qin, même en sale état. Le but de la GHU et de l'armée d'Akou c'est de bloquer les deux armées d'en face. Les deux armées Zhao ne peuvent pas bouger vers le centre, sinon, c'est l'assurance de se faire frapper durement. Et Zhao ne peut pas se permettre (surtout après l'annonce de la mort de CGR) de sacrifier des soldats pour une tête très hypothétique de la HSU, dans un plan décidé à l'arrache. Akakin n'a pas la place qu'il mérite. Il est proche du niveau d'Ouhon/Mouten/Shin, et devrait avoir 3000 ou 4000 hommes sous ses ordres. Il risque d'il y avoir un long épilogue à cet arc, après la bataille de Shukan. Peut-être que Gyou'Un ne survivra pas à cet arc et que son sort serra scellé pendant cet épilogue.
  7. mollo

    Kingdom chapitre 598

    La GHU et l'armée d'Akou doivent contenir leurs opposants. Ils ont réussi le temps que la HSU tue CGR. S'ils avaient raté, la débâcle aurait été totale. Mais ils doivent aussi contenir leurs adversaires le temps de la retraite de la HSU. Sinon, même résultat. On peut donc penser qu'ils vont y parvenir. Pour l'instant, en l'absence de mouvement de BNJ ou de la Raiun à travers leurs adversaires Qin, il n'y a rien qui empêche la HSU de se replier en fait (à part les lambeaux de l'armée de CGR, qui sont privés d'une chaîne de commandement, et massacrés pour leurs élites par la HSU : pas une grande menace, même avec une HSU exsangue). L'ordre de contenir couvrait à la fois l'assaut de la HSU et son repli. Bref : à suivre, mais sauf échec de la part de la GHU et de l'armée d'Akou, la HSU devrait se replier sans encombre. Mais il ne faut pas traîner. Par contre, après l'annonce de la mort de CGR, je ne sais pas du tout comment BNJ et la Raiun vont réagir. La Raiun me semble manquer de mobilité pour couper la retraite de la HSU, même entamée. L'armée de BNJ, peut-être. Dans tous les cas, à l'annonce de la mort de CGR (pour l'instant, c'est juste l'annonce de son repli en forêt) : - soit les Zhao pigent que la HSU est en sang, et tentent de forcer le passage pour couper leur retraite - soit ils se replient Dans le premier cas : quel bénéfice y trouveraient-ils ? Ils viennent de perdre leur stratège, et priver la HSU de Shin et de Kyoukai en même temps serait très complexe. Il suffit aux deux de se séparer pour énormément diminuer le risque de se faire attraper en même temps. Et en plus, Ten, commandante de l'aile, est séparée d'eux. Enfoncer l'armée d'Akou ou la GHU pour peut-être priver la HSU d'un de ses trois dirigeants, ça me semblerait un prix exorbitant à payer en hommes, pour un gain faible dans le temps : tant qu'un des trois (voire deux des trois) est encore en vie, la HSU reste un danger immense pour Zhao. C'est la grande force de la HSU : trois têtes pensantes, donc trois personnes à tuer. Une puissance hydréenne que la GHU et la GYU n'ont pas. Dans le second cas, c'est la défaite de l'aile gauche Zhao, sauf miracle de BNJ. Gyou'Un est a priori HS pour les jours à venir. Mais mieux vaut parfois une défaite en limitant les pertes qu'une victoire à la Pyrrhus (qui en plus a de très faibles chances d'advenir à cause de la structure tripartite de la HSU).
  8. mollo

    Kingdom chapitre 598

    Une fois CGR mort, la HSU va se retirer, ce qui sonnera la retraite de la GHU et de l'armée d'Akou. L'objectif (vaincre CGR) sera plus qu'atteint, vu que la Dojaku est en bonus totalement annihilée (ce qui n'était pas prévu au départ, et qui pose un gros souci pour l'aile gauche Zhao, qui n'a plus de Dojaku, et une portion de la Raiun d'amputée). Je doute que la Raiun et l'armée de BNJ forceront pour passer. S'ils arrivent à passer au travers de leurs adversaires, je pense que la HSU se sera déjà retirée depuis longtemps. Il est normal que Ten soit prise pour cible. Elle est littéralement le centre de commandement de toute l'aile droite. Mais après retraite, elle devrait être épargnée. Pour l'instant, la Raiun et BNJ savent que CGR est aux prises avec Shin, mais ne savent pas encore que CGR est mort. Normal, donc, qu'ils forcent pour passer. Autrement dit, au problème des provisions près, l'aile droite vient de faire carton plein. Un officier mort chez la HSU, contre un général et toute son unité d'élite en face. Même avec quelques pertes, le score reste très honorable.
  9. Qin est au bord du gouffre à condition qu'Ousen ne sorte pas 48h de provisions de derrière les fagots. Ce que j'aurais clairement anticipé, à sa place, en sachant l'instant décisif entre le 14eme et le 15eme jour. Pour l'intérieur de Gyou, il y reste probablement des agents d'Ousen. Il suffira d'attiser la mutinerie intelligemment pour faire flancher une ville déjà en état de siège depuis 15 jours, ça ne devrait pas durer longtemps. En 24h, on peut faire tomber une ville subitement privée de réserves. C'est pas juste "on va devoir rationner sévèrement les prochains repas", c'est littéralement "c'est l'heure du repas mais on a que dalle". Dire ça à une population affamée, c'est la porte ouverte à un soulèvement. Surtout si Kanki propose la ville contre la survie des habitants. C'est d'ailleurs là où avoir collé Kanki sur Gyou se révèle payant.
  10. Riboku nous a bien montré qu'il n'aimait ni la guerre, ni les massacres faciles. Sauf lapin sorti du chapeau au dernier moment, à l'annonce de Gyou sans provisions, il va très probablement capituler rapidement. Zhao a en outre besoin de toute l'énergie disponible pour encaisser l'invasion post-Gyou de Qin. Riboku, ancien premier ministre, le sait. Il n'emmènera donc pas à une mort certaine toute son armée centrale pour hypothétiquement sauver une cité déjà virtuellement prise.
  11. mollo

    Kingdom chapitre 598

    Riboku déplore le massacre qu'est la guerre, n'aime pas la guerre et déteste la confrontation ; par contre, s'il part au combat, c'est pour gagner vite et fort. Shin est quelqu'un d'appréciable, et ça l'emmerde de devoir se battre contre lui. Sinon, CGR aura tenu plus qu'un chapitre contre Shin... rien que parce que la victoire de la HSU contre l'armée de CGR et en particulier la Dojaku leur aura coûté cher. Mais c'est bien d'avoir vaincu CGR. Par contre, niveau prestige, entre Akou et Ouhon, ça la fout mal ce score de 2-0-0... et l'un comme l'autre, voir un mec même pas destiné à ce champ de bataille à la base venir coiffer deux généraux pépouze, ils vont l'avoir mauvaise.
  12. mollo

    Kingdom chapitre 597

    Je pense que contrairement aux Six ou aux Trois, Riboku a senti les affres de la guerre en tant que civil. Il a une réelle répulsion pour les massacres (avéré plusieurs fois). Quand il rencontre Ryo Fui pour la première fois, il lui parle de son envie de juste rester à la frontière nord de Zhao, élever des chèvres et couper du bois entre amis. Quelque part, c'est aussi le général qui a le moins l'amour de la guerre, et le plus le sens du devoir. Comme le disait Mouten "les Six avaient une vision de la guerre où ils se plaçaient comme héros au centre de l'action". C'est aussi le cas des trois, ou de Mouten/Ouhon/Shin, mais pas de Riboku. Je pense que par sa personnalité et son approche de la guerre, il est extrêmement différent de *tous* les Grands Généraux de son ère (et de la précédente). C'est probablement ce qui le rend si unique.
  13. mollo

    Kingdom chapitre 597

    La notion d'état de loi, universelle pour tous, est très peu répandue à cette époque. Dans le manga, on a Ri Shi, qui conçoit cela, mais c'est tout. (Correspondant au courant des légalistes, historiquement.) Du coup, pour RSJ, l'unification de la Chine n'enlèverait pas le traitement différencié entre nationalités préexistantes. Dit autrement, une unification consacrerait la suprématie d'un état et d'un peuple sur les autres. Ce dont il n'a aucune envie, concernant les Zhao. L'unification n'a rien, pour la plupart des gens du manga, d'une collaboration entre états pour s'unir (un peu comme les U.S.A. ou l'U.E.), mais n'est rien d'autre qu'une conquête à large échelle. D'où leur résistance face à Sei.
  14. mollo

    Kingdom chapitre 597

    C'est probablement Rinshoujo qui a glissé l'idée de l'unification à Ouki, finalement. Ou peut-être a-t-il eu un gros coup de foudre, auquel cas ça expliquerait l'enragement de Tou. x)
  15. mollo

    Kingdom chapitre 597

    Moi j'ai bien aimé. Parce que ça fout un vrai coup de stress pendant tout le manga... ce qui renforce l'effet que fait Kyoukai dans son état. Sinon, pour la suite pour Zhao, je vois facilement une ellipse temporelle d'un an ou deux, pour voir la HSU subjuguer de vastes pans de territoire. Shin sera général à la fin de cet arc, il pourra de droit gérer lui-même une invasion. SBS est le "verrou" de l'est de Zhao, et en effet il va poser soucis. Mais quand il sera question de lui, Katan aura été prise depuis bien longtemps, et Zhao en tant que superpuissance ne sera plus qu'un souvenir. Au mieux, des terres dans l'est.
×