Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



mollo

Membres
  • Compteur de contenus

    13
  • Donations

    0,00 € 
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de mollo

  • Rang
    Rookie

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. mollo

    kingdom chapitre 589

    La GHU me semble très mal équipée pour encaisser un mouvement de Gyou'Un, même blessé. Pas d'instinctif dans ses rangs. Or, ce qui le rend redoutable n'est pas seulement sa force de frappe et celle de la Raiun, mais aussi sa capacité à entrer dans les rangs ennemis entre différentes unités sans qu'elles ne puissent réagir. Et ça, même blessé il saura faire. S'il bouge, c'est la HSU qui devrait en tenir compte (mais avec l'armée de KyouKai de 3000 hommes + elle-même, ils ont de quoi gérer deux armées assez proprement). Banaji et CGR sont par contre gérables par l'armée d'Akou et/ou la GHU, même si pour le premier ça va pas être une promenade de santé, ça reste un combattant aguerri. Pour moi, connaissant Shin, la HSU au centre et une sur chaque flanc, ça me fait penser à une grosse grosse flèche. Taillée pour enfoncer l'armée adverse tellement fort qu'ils ne peuvent absolument pas agir coordonnés et seulement réagir. Ce qui laisserait à Qin le champ libre pour abattre Gyou'Un et CGR (dont le destin est probablement de mourir sur les plaines de Shukai). Quand on sait à quel point Shin peut se révéler lorsqu'il est à la tête de plusieurs dizaines de milliers d'hommes (cf la bataille de la coalition), utiliser sa capacité à entraîner avec lui d'immenses quantités de soldats me semble être un bon plan (quitte à avoir un peu plus de structure interne et de subtilité que lors de la charge contre Mangoku pendant la coalition). Surtout contre un CGR qui a prévu de finir sa journée à midi, donc d'être extrêmement offensif. Enfin voilà, c'est mon avis. Si Shin galvanise ses troupes, la subtilité n'est pas la base d'une stratégie gagnante. J'aimerais bien que Kyou Kai tue Gyou'Un. Elle mérite un bon power up. Shin pourrait gérer BNJ et CGR en simultané et tuer le second sous le nez du premier.
  2. mollo

    kingdom chapitre 589

    Défaire, non. Passer à travers... c'est autre chose. Sauf que si Ousen est en forme, il peut prendre à revers l'armée de Riboku fonçant vers Gyou. Et là ça serait une m**** absolue pour Zhao. Ousen a vidé tous les greniers sur le trajet vers Gyou, mais ça ne veut pas dire qu'il a pour autant récupéré beaucoup de vivres. C'est même plausible qu'il n'en ait pas eu tant que ça.
  3. mollo

    kingdom chapitre 589

    Riboku est très fort pour anticiper et prévoir des stratégies globales. On pourrait même dire que les personnes de son niveau se comptent sur les doigts d'une main dans toute la Chine. Par contre, son temps de réaction à courte distance (par exemple un changement brutal) ne me semble pas des plus optimaux, par rapport à des instinctifs ou un Kanki. Par contre, Gyou sans réserves, ça c'est hors de sa portée de calcul, je pense. Je ne crois pas qu'il ait calculé ce coup, et je le vois mal réussir à trouver une bonne solution rapidement. Je pense qu'il va être tétanisé, comme à Sai, et perdre là-dessus.
  4. mollo

    kingdom chapitre 589

    Au moins, on sait pourquoi les hommes d'Ousen (je ne savais pas qu'il pouvait engendrer un tel fanatisme au point que ses hommes acceptent de se sacrifier pour lui...) ont pris leur temps pour piéger Gyou : c'est bien plus simple de se coordonner pour brûler quatre gros greniers de provisions que des dizaines de petits et moyens. Et en plus, si les réserves avaient été brûlées dès le début, Gyou aurait sûrement rationné plus sévèrement les provisions. Et enfin : ils agissent le 14eme jour. Juste avant la fin des réserves de Qin. Cela ne me semble pas un hasard, comme si Ousen avait déjà anticipé que Qin arriverait théoriquement à la fin des réserves, et qu'il fallait ce renversement juste avant, pour piéger Zhao (et éventuellement sortir des réserves de sous le tapis).
  5. mollo

    kingdom chapitre 589

    On verra quand on relira d'une traite dans 6 mois. Mes impressions d'un coup et mes impressions a posteriori changent assez souvent. Sinon, les remarques grivoises en continu sur KyouKai et Ouhon, c'est un poil relou. On l'a vu une fois, ça nous a fait sourire, c'est peut-être pas la peine d'en rajouter 18 couches. Pour Gyou... à partir du moment où Kanki propose soit la reddition, soit le massacre complet dans la douleur, peut-être qu'ils sauront s'en remettre à la première option. Vous pensez vraiment que tout ceci est un plan de Ousen et Kanki pour attirer Riboku dans un immense piège ? Comme si le vrai but de Ouski/Kansen était non pas Gyou mais Riboku...
  6. mollo

    kingdom chapitre 589

    Un bon chapitre de transition. Finalement on aura eu 6 ou 7 chapitres de transition, une bonne ellipse quoi (à voir comment ça va rendre en lecture d'un seul coup). Difficile de savoir si Chougaryou aura anticipé la prise de leadership de Shin. Si c'est le cas, la bataille va être dure. Sinon, l'aile droite de Qin pourrait bien créer la surprise. Pour Gyou... lançons les paris : Kanki va-t-il causer un bain de sang ? (Je parie que non, si les civils se rendent facilement.)
  7. mollo

    kingdom chapitre 588

    Exact. C'est même annoncé depuis le début du manga que Ousen finira par trahir. (Peut-être même qu'il trahira pendant la prise de Katan...)
  8. mollo

    kingdom chapitre 588

    C'est pas Keisha, c'est Riboku, qui fanfaronne sur la faiblesse supposée de Kanki. Du reste, comme cela a été dit ici, je doute que Kanki lâche Qin en pleine campagne militaire. Certes, certains généraux ont changé de pays lors de leur carrière (Renpa ou Mougou), mais toujours hors campagne militaire. Quelle confiance pourrait-on avoir en un général qu'on vient de recruter et qui a lâché son employeur en pleine guerre, le foutant grave dans la mouise ? Je pense par contre que le jour où Ousen trahira Qin (ce qui arrivera tôt ou tard), c'est Kanki qui l'abattra. C'est de loin le plus à même de le vaincre. (Et accessoirement, Kanki est suffisamment terrifiant pour être utilisé contre les traîtres.)
  9. mollo

    kingdom chapitre 588

    Compliqué. Seuls Shin et Kyou'Kai ont la force de frappe nécessaire pour tomber BNJ et GU (même blessé, il reste du calibre de Shi, voire au-dessus), ça ne fait que deux commandants potentiellement à terre. Akakin est fort mais probablement pas à ce point... sauf à tuer Chougaryuu. Avec un plan à la Ouhon, trois unités qui ciblent trois généraux, c'est pas impossible non plus.
  10. mollo

    kingdom chapitre 588

    Kanki sait qu'Ousen est un génie de la stratégie, et que donc il faut se fier à son plan. Je pense qu'il y a presque une forme d'amitié entre ces deux-là. Et en plus, Kanki a quand même envie de conserver sa peau lors de cette campagne, si la stratégie d'Ousen permet d'y arriver, il s'y tiendra. Surtout que ça lui permet de conserver une position sociale des plus enviables pour un chef de brigands. Dans tous les cas, on sait maintenant que les "criquets" d'Ousen étaient un leurre pour infiltrer Gyou. Ce qui m'inquiète, c'est que Riboku semble aveugle, lui qui calcule si puissamment. Il sait qu'Ousen est un monstre de stratégie. Il sait que Qin perd sur l'endurance en ressources. Il sait que Ousen ne se lance pas dans un plan sans avoir des certitudes sur son issue. Il doit donc sentir que Ousen a un tour dans sa manche. Donc soit Riboku a négligé une infiltration (notamment parce que le plan des criquets d'Ousen était de base brillant... donc il ne pouvait pas songer à un leurre), soit il s'est aveuglé tout seul. Ce qu'on peut supposer, en voyant sa rage face à l'audace de Qin abandonnant Retsubi. En tout cas, c'est l'interprétation que je m'en fais : Ousen joue avec Riboku, en l'amenant dans un duel de force pure sur les plaines, pour l'empêcher non pas d'atteindre Gyou mais de voir que Gyou est menacée de l'intérieur. Comme pour Sai, finalement, ce qui permet de vaincre Riboku c'est la rétention d'informations, tout comme Riboku a vaincu Ouki en le privant d'informations.
  11. mollo

    kingdom chapitre 588

    Non. Pour administrer une ville et la région qu'elle dirige, il faut avoir des locaux qui connaissent les lieux, les habitants, les us et coutumes. Tu ne peux pas envoyer des fonctionnaires de la capitale de Qin administrer à blanc. Encore une fois, le but de Sei n'est pas d'annihiler la région mais de la rattacher à Qin... et tout fou que soit Kanki, j'imagine qu'il est capable de faire avec les instructions du roi. Si Gyou est prise, je pense que le sort de Zhao sera scellé sur un arc "politique" et non un arc campagne militaire (voire avec Riboku qui cède Zhao à Sei en échange du droit de gouverner pour le prince de Zhao, ou un arrangement du type ; si le prince de Zhao est un jeune homme bon, il conviendra à Sei). [Dans ma tête, Kingdom alterne arc militaire (long) / arc politique (court, parfois avec combat).] Wei ou Chu seront les prochains à se faire frapper. Je miserais sur Wei, vu qu'ils sont voisins de Gyou, l'invasion pourra alors commencer de deux côtés pour Wei. Han devrait survivre encore longtemps. Sinon, BNJ+GU vs Shin, je ne pense pas que Shin se balade. Akakin est bon, mais entre défendre contre deux combattants, et prendre la vie de deux forces de la nature à la résistance immense (comme Shin), il y a un monde. Cela reste deux généraux accomplis. On ne sait toujours pas quel est le point faible de Kanki, dont Riboku avait percé le secret. Ce qui va aussi jouer, à un moment, à mon avis.
  12. mollo

    kingdom chapitre 588

    Kanki est cruel mais Kanki n'est pas un idiot. Il faut pouvoir contrôler une ville fraîchement capturée, et pas la mettre à sac. Surtout dans l'optique d'unifier la Chine : massacrer une population, surtout d'une capitale régionale, ça fait mauvais genre. Je ne pense donc pas qu'il commettra un massacre. En revanche, il incitera les habitants à coopérer, parce que sa réputation le précède : "obéissez sinon Kanki vous torture". Pour Shin, tout est prêt pour un véritable embrasement. Gyou'Un n'est pas au sommet de sa forme, et c'est le seul instinctif du calibre de Shin. S'il tombe, CGR pourrait bien avoir du mal à le gérer. BNJ est fort, mais pas autant que Gyou'Un. Le top serait un duel Shin vs BNJ/GU, mais bon là je m'enflamme. Tuer un général de plus serait déjà un bel achievement.
  13. mollo

    kingdom chapitre 587

    Le nouvel an asiat approche. Donc ça ne me choque pas que Hara prenne du repos, et lève le pied. Surtout que les prochains chapitres vont être déterminants. Concernant le chapitre, ça fait trois jours qu'il y a un jour qui est décisif mais pas si décisif. J'ai presque l'impression que l'auteur change d'avis entre deux chapitres. Les unités s'éveillent, mais en fait Zhao fuit. Puis Zhao attaque, mais foire en partie son coup : Gyou'un est sévèrement blessé, son unité bien entamée et la moitié de la Rauin à terre, c'est comparable aux dégâts en face. Ainsi, même si l'unité de Ouhon est un peu en PLS, la seule "réelle" force de frappe localisée de Zhao sur ce flanc (Gyou'un et sa Raiun) a perdu une bonne moitié de sa force, et ne pourra donc en aucun cas down quelqu'un du niveau de Shin. Peut-être même que Ouhon va revenir en état le lendemain, et là ça fera deux commandants puissants et compliqués à arrêter. Donc... finalement, la journée est plutôt positive pour Qin. Si Ouhon n'avait pas pu être soigné par KK, j'aurais dit match nul. Là, on peut espérer un Ouhon en état de se battre, comme Shin contre Rinko le dernier jour. Faut se rappeler que de tous les commandants de Qin sur ce front, Shin est le plus apte à commander un énorme batch de soldats et enflammer le champ de bataille (tant qu'on lui demande pas de réfléchir à de la stratégie). Il reste officiellement deux jours pour cette bataille. Donc on peut espérer largement que le lendemain soit décisif pour le flanc droit. Si je devais parier, je dirais que Shin va enflammer toute l'aile droite, Gyou'un va tenter de l'arrêter, parce que c'est le seul instinctif puissant sur ce flanc, il va périr des mains de Shin, et le flanc droit va se faire avaler. Pendant ce temps, Chougaryuu devrait se faire snip par Ouhon (c'est une pièce maîtresse qui doit tomber pour abattre l'aile gauche de Zhao), qui de toute façon n'a pas l'énergie pour aller se coltiner un GU. C'est mon pronostic. Gyou'un est un jalon sur le chemin de Shin, il serait inconcevable qu'il ne soit pas down par ce dernier. Par contre, je n'arrive pas à me décrocher de l'idée que Gyou n'est pas la vraie cible d'Ousen. Kanki n'a pas l'air d'avancer assez. (ou alors le match par provisions n'est pas la vraie arme d'Ousen)
×