Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Rassilon the Redeemer

Members
  • Content Count

    50
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Rassilon the Redeemer last won the day on May 11

Rassilon the Redeemer had the most liked content!

Community Reputation

94 Excellent

4 Followers

About Rassilon the Redeemer

  • Rank
    Pirate

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Watari mon gars sûr pour la victoire finale. Blanc pour la'utre groupe
  2. Rassilon the Redeemer

    The Délirium Box III: Délirium Return!

    Merci beaucoup @Mahoumaru pour ton super post, et désolé du délai de réponse, je ne suis plus très présent sur le forum ces derniers temps ! Pas grand chose à rajouter sur ta première partie. Merci pour toutes tes précisions sur le japonais. Intéressant pour le "fleuve du temps", et surtout pour l'étymologie de Poneglyphe. Après, cela aurait plus de poids s'il existait une expression qui ressemble à "fleuve du temps" en japonais. Parce que c'est vrai que là, ça s'appuie pas encore sur grand chose, mais je garde l'idée dans un coin de ma tête, elle est plaisante et poétique Pour la suite, maintenant : J'ai été assez imprécis sur deux trois trucs. Je dirais, au contraire, que le monde de One Piece est actuellement géographiquement ordonné. En effet, les voyages sont empêchés. Grand Line dispose d'un point de départ et d'une ligne d'arrivée. Pire, Grand Line ne semble exister que pour trouver la dernière île, par le moyen d'une carte au trésor géante. Les quatre mers extérieures sont navigables, mais elles sont fermées. En somme, le monde de One Piece est cloisonné et ne semble pas ressembler à quelque chose que la nature fait, mais à une construction ordonnée. Les seuls endroits qui permettraient une plus grande liberté de déplacement sont presque exclusivement réservés au GM (Red Line et Calm Belt). Pour la vision d'ordre ou de désordre géographique, je comprends que les deux points de vue puissent se défendre. Cependant, je ne suis pas vraiment d'accord avec ton idée qu'un continent soit plus facile à unir que des archipels. Il suffit de regarder notre monde réel à nous : beaucoup d'archipels et d'îles ont un gouvernement uni. Très peu de continents en ont un (si ce n'est l'Australie, et on pourrait discuter pour l'empire Américain). Parce qu'un continent est complexe et la géopolitique se joue toujours à plusieurs acteurs. On peut soumettre île après île de grandes portions de la planète, mais prendre de front tous les pays frontaliers d'un coup c'est bien plus compliqué. Dans One Piece, régner sur trois cents îles fermées (sur disons, 400 pays existants), c'est plus simple que de régner sur un continent constitué de 400 pays dont certains qui ont toujours résisté au GM. Si le monde devient un continent, le GM aura beaucoup de mal à soumettre à la fois géants, samouraïs, Minks, Kuja, etc. Cependant, tu soulèves un très bon point pour Tequila Wolf et le GM. Effectivement, étrange que le GM se lance dans un projet "d'unification du monde" alors qu'il pourrait utiliser le OP. Ma réponse à ce problème est très simple : il s'agit tout simplement de propagande, dont la raison s'est perdue au fil des siècles. Après le grand chamboulement du monde, le GM apparaît et justifie sa domination en se lançant dans un grand projet qui veut unir le monde à nouveau. Puisque ce n'est qu'un peu de propagande, ça ne risque pas de réellement marcher. Il est d'ailleurs tout à fait possible que le GM ait été opposé au premier chamboulement (le Déluge) pour les mêmes raisons qu'il est opposé à l'assèchement : il cherche la stabilité. Une lutte contre l'autorité (anti-autoritaire) et une lutte pour la liberté (libertaire), c'est synonyme Une lutte pour choisir ses dirigeants, cela peut aboutir sur le choix d'un monarque. Cela peut aboutir sur un conseil, un président, autre chose... Donc nous sommes plutôt d'accord sur la vision, que j'ai sans doute assez mal expliquée : les Révolutionnaires se battent pour un ordre nouveau, sans distinction de race ou de classe. Cet ordre nouveau est profondément, je crois, en terme de théorie politique, anarchiste, puisqu'il n'existe pas de pouvoir suprême qui impose sa vision par la force sur la population mais une population qui choisit ses orientations politiques : si la population aime son roi, ils le gardent, s'ils ne l'aiment pas, ils en changent. Suffit de voir le nombre de "rois" à qui Luffy a botté le derrière. Je reformule ma phrase qui te fait un peu bloquer, pour la rendre plus juste et plus en adéquation avec ce que je pense. Les "gentils" dans la Marine, ce sont ceux qui maximisent leur liberté ou celle des autres. Ce sont ceux qui n'obéissent pas toujours, en somme, qui comprennent que les lois doivent s'adapter aux contextes. Citons pêle-mêle Kobby pendant la guerre, Garp, Ao Kiji après les évènements d'Ohara, Fujitora et même Smoker. Au contraire, même parmi ceux qui n'ont pas de mauvaises intentions, ceux qui ne cherchent pas à maximiser la liberté de qui que ce soit mais qui obéissent (même pour de bonnes raisons) sont les méchants : Kizaru, Aka Inu, Sentomaru... Tu dis ensuite que la cause des Révolutionnaires n'a pas besoin d'être nuancée parce qu'elle est bonne et juste... Disons seulement qu'un autre mangaka n'aurait pas manqué de montrer le côté sombre qui va immanquablement de pair avec une lutte armée. Là, ça n'a pas été le cas, nous ne connaissons pas de membre des Révo méchants. Tous ceux que nous connaissons ont toujours été "gentils". Sans doute existe-t-il entre leurs rangs des personnages ambigus, voire mal intentionnés, mais si c'est le cas, Oda s'est bien gardé de nous les présenter. Je suis donc assez d'accord avec toi : les Pirates ne sont pas les gentils, et la Marine les méchants, puisque ce sont des groupes variés. En revanche, les Révo sont bien des gentils, et le GM des méchants, ça ce sera compliqué de m'en faire démordre Le propos d'un anarchiste n'est pas de supprimer les rois : ça c'est le but d'un républicain. En réalité, une des grandes maximes de l'anarcho-communisme est ce que tu dis à la fin : "seuls les agissements des individus comptent". Il n'existe pas une bonne réponse pour tout le monde. Tout doit s'adaoter aux contextes et individus. Haha en somme nos visions ne sont pas si éloignées pour le fond de l'idéologie d'Oda, c'est juste moi qui ai du mal à m'exprimer clairement. Je continue à penser que le propos d'Oda, c'est une exaltation de la liberté (et de la marginalité) et de l'égalité entre tous les êtres humains. Et je continue à penser que le changement de méthode politique, etc... doit s'accompagner d'un changement symbolique du monde, ce que permettrait un super-continent ou un océan unique. Oda n'écrit pas un traité de théorie politique, mais un manga pour les enfants. Faire que tous les êtres vivent à la surface et se tiennent la main dans une grande ronde d'égalité et de liberté bisounoursique me semble être une métaphore compréhensible par tous Je ne dis pas que dans notre monde un super continent supprimerait toutes les discriminations, je dis que cela pourrait en être le symbole dans un manga En tous les cas, ravi d'avoir pu te lire, nos visions bien qu'opposées sur certains points se complètent bien je pense, et c'est une discussion intéressante !
  3. Première participation sur ce topic. Je suis pas vraiment fan des débats sur les puissances, mais je vais me prêter au jeu. Des remerciements à @Natsũ pour tout le taff que ça demande Jack Note spéculative : 89,5% En tant que top commandant de Yonkou, je rappelle les notes de certains personnages comme Katakuri (92,49%) ou encore Luffy Dressrosa (88,67%) et Luffy fin WCI (92,32%) Il a affronté Inuarashi et Nekomamushi pendant 5 jours. Il affronte Ashura Doji dans le chapitre 921. Prime : 1 milliard de Berrys. Jack est très puissant. Les choses ont été assez bien résumées par les autres : c'est une grosse brute pas forcément très maligne, mais qui peut tanker à peu près tout ce que tu lui envoies. Son statut de Yonko Commander le rend incontournable. Doflamingo craint son arrivée... Je le vois strictement plus fort que le corsaire (sans vouloir me lancer dans une guerre) dans la plupart des domaines (puissance brute, haki, endurance), même s'il est bien moins intelligent et polyvalent. Je ne vois pas Luffy Dressrosa en mesure de battre Jack, alors que Katakuri en viendrait probablement assez vite à bout. Donc mes bornes pour Jack sont 88,67 et 92,5. Jack est sans doute largement suffisamment puissant pour battre quelqu'un comme Sabo (89,17%), mais son manque de subtilité l'handicape et le priverait sans doute de la victoire, ce qu'il faut prendre en compte. 89,5 me semble assez équilibré donc, puisque ça le rend à la fois une classe au-dessous des YC1 et une classe au-dessus des corsaires comme Jimbe Law ou Doflamingo. Sheepshead Note : 56 % Références prioritaires : Sanji (78,04%), Brook (60,97%), Wadatsumi (52,56%) et Zeo dopé (40,89%) Il s'agit d'un Headliner au même titre que Holdem, Speed, Babanuki ou encore Hawkins. Il affronte Brook puis est vaincu par Sanji dans le chapitre 795. Wadatsumi et Zeo sont des antagonistes qui n’ont pas posé de problèmes à Sanji et Brook donc il peut être pertinent de les comparer à Sheepshead. Cas beaucoup plus problématique en raison du manque de données. Il s'agit d'un combattant sérieux du nouveau monde, dans l'équipage d'un Yonko. Je le vois a priori du niveau approximatif d'un ministre secondaire de Big Mom. Très inférieur à Sanji, donc qui est à presque 80% mais en mesure de poser des problèmes à Brook (qui aurait sans doute fini par le vaincre). Etant donné le niveau actuel des Pacifistas, qui ne devraient pas poser de soucis à un combattant de Kaido comme Sheepshead, il me semble compliqué de le mettre en dessous de ce niveau, étant donné qu'il bloque le Soul Parade de Brook et est le seul Smile que l'on ait vu jusqu'ici à parfaitement maîtriser son fruit au combat. Le niveau des Minks est très correct et Sheepshead s'en sort sans souci contre eux. Donc effectivement, puisqu'il était un des meilleurs combattants côté Kaido, il doit au minimum s'approcher du niveau des bons combattants Minks, sinon l'équipage de Jack se serait fait rouler dessus, ce qui n'a pas été le cas. Mes bornes sont donc 52,5 et 60,97 %. Etant donné que le perso m'intéresse pas plus que ça, je vais le placer à 56%, égal à Carrot, mais la note n'est que très spéculative.
  4. Rassilon the Redeemer

    The Délirium Box III: Délirium Return!

    @The Dancing Bear Un seul continent peut être parcouru de fleuves, et mêmes de mers intérieures. D'autre part, l'océan All Blue peut être constellé d'îles, ce qui maintiendrait donc la nécessité de naviguer dans certains cas. Effectivement, plus de Puffing Tom ou de pont de Tequila Wolf, car plus d'utilité à ces projets. Ca ne me semble pas être une difficulté, au contraire ! Le train des mers pourra être transformé en train terrestre au besoin. Pour les îles célestes, je pense que seules les îles "terrestres" pourraient être amenées à retomber. Les îles constituées de nuages resteraient probablement en l'air. Pour les navires volants, ils existent déjà dans One Piece ! Entre Shiki, l'arche Maxim et même le Thousand Sunny... Un ballon à air chaud ne semble pas si compliqué à réaliser, alors que l'on sait qu'il existe des vaisseaux spatiaux. Pour l'accession aux îles célestes, il existe le moyen inconnu utilisé par Bellamy, ainsi que Zunesha qui permettent de se rendre au-dessus des nuages, au moins. En plus des autres moyens inconnus, utilisés par Urouge, Kaido... Au sujet de l'Océan, je verrai ça comme une redistribution des masses terrestres : une partie de l'eau des mers sera toujours là, mais elle serait autour de la Pangée. Effectivement, assécher entièrement les "bassins" ferait de la planète One Piece une terre aride : il faudra juste enlever le surplus (et ça, je ne sais pas comment ça arrivera, ne sachant pas non plus comment le monde a été inondé) On pourrait imaginer, par exemple, qu'une partie de la croûte océanique s'effondre, faisant que l'eau "coulera" vers ces nouveaux gouffres. Le niveau de la mer serait donc de facto plus bas, faisant apparaître la masse continentale. Pour que Luffy revoie ses amis, il y a deux possibilités : un second tour du monde avant l'assèchement, ou bien un voyage terrestre ! Il est tout aussi possible (voire plus simple) de faire le tour du monde sur terre avec une boussole qui fonctionne, que de parcourir Grand Line, et cela serait une toute nouvelle aventure bien différente. Les pirates dans One Piece opèrent même dans l'espace, ce n'est pas la mer qui importe, mais la volonté d'être libre ! Effectivement, dans notre monde, les terres nouvellement émergées seraient inhabitables. Je pense qu'Oda ne s'en soucierait pas vraiment, il veut raconter une histoire, une parabole. Effectivement le "nouveau monde" serait bien différent et ce ne serait pas que positif. Mais Luffy est un pirate, pas un héros. Il veut devenir plus libre, pas faire son devoir. Le One Piece va "chambouler le monde", et effectivement, assécher la planète en partie aurait des conséquences partiellement désastreuses, et ce serait la raison pour laquelle le GM est aussi opposé à la découverte du One Piece : pas par pure méchanceté, mais parce qu'ils croient réellement que la stabilité est meilleure pour le monde. Mais Roger et Luffy, la stabilité, ils s'en fichent. S'il y a bien grande guerre à la fin entre les Mugis et le GM, il faudra une opposition idéologique ET pratique. Il y a plein de critiques à faire à cette idée en tous les cas, et je suis loin d'avoir une réponse précise à toutes tes interrogations J'ai principalement essayé de rassembler les éléments que j'avais pour proposer une hypothèse, et je conçois qu'elle a encore des faiblesses. Il me semble en tous les cas qu'il est possible qu'Oda ait prévu un truc comme ça, étant donné les thèmes majeurs de One Piece : liberté, égalité et prise en main de son propre destin, en plus des clins d'oeil appuyés à la notion de continent et de rassemblement de toutes les îles. @Gabriel Pourquoi penses-tu que Ym vient de Wano ? Intéressante sinon ton idée que les D sont les anciennes familles royales des royaumes alliés. Cela permet d'expliquer leurs différences (couleur de peau et même race). Très intéressant aussi de savoir qu'akatsuki puisse vouloir dire aube. Effectivement, ça rajoute du crédit à ce que tu dis. Le tout étant très spéculatif pour le moment, je ne vois pas de grand contre-argument à t'avancer Pour le granit marin en revanche, même si je trouve l'idée super intéressante, il reste un paradoxe que je n'arrive pas à lever : pourquoi donc annulerait-il les pouvoirs de fruits du démon, alors que l'eau ne les annule pas ? En effet, avec le combat contre Arlong, on voit bien que l'eau n'annule pas les propriétés des utilisateurs de FDD, mais les prive simplement de leur force, ce qui n'est pas le cas du granit marin qui lui, annule bel et bien les pouvoirs. Comment expliquer cette différence ?
  5. Rassilon the Redeemer

    The Délirium Box III: Délirium Return!

    @The Dancing Bear L'idée principale serait de rendre les trajets plus simples et moins chaotiques, donc exit log pose et magnétisme, mais également la séparation par Red Line. Avec un continent, les cultures "isolées" cesseraient de l'être. Les HP seront de nouveau à la surface, les Minks également. Les quatre mers ne seront plus totalement fermées au monde extérieur, puisque jusqu'ici, pour y aller, on ne connaît que deux moyens très impraticables : Calm Belt et Red Line. Seuls les membres du gouvernement peuvent se balader librement, ainsi que certains pirates suffisamment puissants ou ingénieux. Si toutes les races et cultures coexistent sur un même territoire, cela relativise l'éloignement des îles dans One Piece, qui est la chose qui sépare les êtres humains (physiquement et symboliquement). La plupart des gens dans One Piece naissent, vivent et meurent sur la même île ou dans le même archipel. Rares sont ceux qui se déplacent, encore moins sur de longues distances. Personne ne connaît rien à personne. Suffit de voir le fait que les fruits du démon soient considérés comme une légende à East Blue alors que quasiment tous les grands personnages de la Marine en ont un, par exemple. Cet éloignement, c'est l'une des principales causes des discriminations/inégalités dans One Piece : le racisme contre les Homme-Poissons, c'est principalement ça, de l'éloignement et de l'ignorance comme on a pu le voir durant a Rêverie avec le personnage de Stelly. Les Tenryuubito qui leur sont opposés habite exactement au même endroit à vingt km de hauteur de différence, de manière diamétralement opposés. S'ils vivaient sur la même Terre et "fondaient une nouvelle Alliance", ça résoudrait, symboliquement, le problème. Suffit de voir également à quel point le goût de l'aventure et du voyage est un thème exalté encore et encore par Oda : Luffy, Carrot, Oden... Et un continent entouré d'une mer unique permet toujours à ceux qui le souhaitent de prendre la mer, sinon, ce ne serait plus vraiment One Piece Par contre, je ne vais pas rentrer dans le débat de savoir si l'anarcho-communisme est une idéologie cohérente Ceci dit, c'est une idéologie qui existe, et surtout a longtemps été très structurante dans l'histoire du socialisme mondial. Mais attention, rien à voir avec les communistes type Staline ou guerre froide, qui sont eux, des marxistes-léninistes autoritaires. Pour faire très simple, les anarchistes veulent une démocratie directe : pas de gouvernants ni de gouvernés, mais décider de règles ensemble, ce qui s'appelle aussi l'auto-gestion. Les communistes, eux, veulent l'abolition des classes sociales et la mise en commun des moyens de production. Certains le veulent par l'instauration d'une dictature du prolétariat : un Etat fort. Ce sont les Marxistes (Staline, Mao, Fidel Castro, tous ces braves gens). D'autres le veulent par l'instauration d'une démocratie sans élection de représentants. Ce sont eux, les anarcho-communistes, qu'on appelle plus souvent anarchistes ou libertaires. Par exemple, dans les un peu connus, on a Bakounine ou Albert Camus. https://fr.wikipedia.org/wiki/Communisme_libertaire Si vous voulez creuser plus, voilà un premier lien. Donc deux choses à retenir de ça : 1) l'anarchie, ce n'est pas en politique la loi du plus fort et l'absence de règles, mais l'absence de pouvoir central et de chef. En sciences sociales, ce qu'on appelle dans la vie de tous les jours "anarchie", dans le sens de désordre et de chaos violent, ça se nomme l'anomie. https://fr.wikipedia.org/wiki/Anomie 2) le communisme n'est pas toujours autoritaire ! Effectivement, il l'a généralement été au cours de l'histoire récente, mais certaines expériences de communisme libertaire ont existé, par exemple en Espagne durant la période révolutionnaire de 1936 à 1938. On peut également considérer que de nombreuses sociétés traditionnelles de chasseurs-cueilleurs fonctionnent selon des principes de ce type. Ce mouvement a eu de nombreuses variantes au cours de l'histoire. Les hippies en sont une forme plus proche de nous, par exemple, si ça peut aider à illustrer. Les punks aussi, comme évoqué plus haut. L'écologie radicale "altermondialiste" en est une autre mouvance. Donc peut-être que dans la vie de tous les jours, ce qu'on appelle anarchie et ce qu'on appelle communisme sont incompatibles, mais cela représente en réalité l'une des grandes familles d'idéologies politiques Libre à toi désormais de juger si tu considères cette idéologie comme paradoxale ou non, mais j'espère avoir pu lever l'ambiguïté sur les définitions ! @Sorceress : tout à fait éclairante la citation de Lucci. Je trouve ton idée de labyrinthe vraiment très très bonne, ça correspond totalement à l'idée de contrôle de la part du GM que je me fais. On peut imaginer bien des scénarios et bien des géographies différentes pour le monde d'avant, mais c'est vrai qu'il manquait encore le motif du crime ! Si effectivement, la planète de One Piece a été terraformée pour rendre l'accès à Raftel et au One Piece plus difficile, cela donne encore plus de sens au drapeau du GM. Seule petite limite : si le GM a utilisé le OP pour geoformer, le One Piece ne devrait il pas être entre les mais du GM et non sur Raftel?
  6. Rassilon the Redeemer

    The Délirium Box III: Délirium Return!

    Fausse manip, à éditer plus tard !
  7. Rassilon the Redeemer

    The Délirium Box III: Délirium Return!

    Qu'est-ce que le One Piece ? ☠️ ☠️ ☠️ ☠️ ☠️ ☠️ ☠️ ☠️ Afin de répondre à cette question, des milliers de pirates explorent Grand Line depuis plus de vingt ans, et les avides lecteurs que nous sommes s'abreuvent de leurs aventures depuis aussi longtemps. Dans ce délirium, je vais adapter la théorie assez populaire de la réunification du monde par la destruction de Grand Line. Mon but n’est aucunement de convaincre, mais de resituer certains éléments susceptibles de révéler leur importance lors de l’endgame de One Piece. J’ai conscience du fait que beaucoup des points que je vais aborder ont dû être évoqués sous une forme similaire dans d’autres déliriums et théories. Ce texte est le fruit de mes recherches et de mes idées sur le monde de One Piece, nourries par près de dix ans d’écumage de forums. Je ne revendique donc aucune originalité, ni aucune véracité. 🌍 La géographie au passé et au présent 🌍 Je vais essayer de défendre comme je le peux l’idée inverse de la théorie répandue : à la fin de One Piece, le monde ne sera pas qu’un grand océan, il sera un grand continent ! À mon sens, il est même possible que le monde ait un jour été principalement continental, mais qu’il ait subi une inondation cataclysmique, semblable au Déluge biblique, et c’est par ce point que je vais commencer. Grand Line était auparavant un immense fleuve, raison de l’appellation Rio Ponéglyphe. "Rio" signifiant fleuve en espagnol. En effet, Grand Line a un "sens d'écoulement" : l'eau part du sommet de Reverse Mountain et se déverse le long de Grand Line jusqu'à Lodestar (dernière île accessible via log pose), telle un fleuve. Le Rio Ponéglyphe est donc constitué des Ponéglyphes situés le long de ce "fleuve" L’Ancien Royaume était décrit comme immense. Curieuse description pour un royaume constitué d’une seule île. Mais sa gigantsque taille est évoquée par Clover ! Supposons pour le moment que cet ancien Royaume était un continent, et voyons si cela collera avec les informations dont nous disposerons un peu plus tard. Reverse Mountain est étrange. Elle culmine à 10 km de haut, et pourtant, elle est "différente" du reste de Grand Line qui s'élève à une hauteur de 10 km également. Comme si Red Line était une bande de terre artificielle dessinée depuis Reverse Mountain, en la prenant comme mètre étalon. Comme si les 4 océans connus de nos jours étaient en fait des bassins, eux aussi artificiels, inondés par les flots de Reverse Mountain. 🌊 Les mythes liés aux eaux 🌊 Cette idée de grande inondation renvoie à deux mythes de notre culture : ceux de l'Atlantide et du Déluge ! → L'Atlantide, thalassocratie légendaire, se heurta à la puissance d’Athènes avant d'être annihilée par un dieu vengeur. Dans la culture populaire, elle représente un immense et ancien royaume, technologiquement avancé, qui fut englouti sous les flots à cause de son hybris (sa démesure). → Le Déluge, déversement ininterrompu de pluies qui recouvrent le monde, existe sous une forme ou une autre dans de très nombreuses mythologies dans le Monde. Ainsi, on retrouve dans les récits sumériens, babyloniens, grecs, mésopotamiens, judéo-chrétiens et musulmans le récit d’une Terre noyée sous l’eau où une poignée d’individus survit grâce à une "arche", une "boîte" ou un grand bateau, et fondent une nouvelle humanité. Le mythe d'un couple sauvé d'un châtiment divin dévastant le monde, symbole du renouveau de l'espèce après un cataclysme, se retrouve dans le zoroastrisme, dans certaines traditions indiennes, mais également de manière plus surprenante au cœur des cosmogonies précolombiennes (mayas, incas, aztèques, etc.), vikings et amérindiennes du Nord. En synthèse, les "dieux" de ce monde punissent l'humanité pour une faute qu'elle a commise, laissant quelques survivants dans une arche/bateau repeupler la Terre sur des nouvelles bases. En appliquant ce principe à One Piece, je substituerais aux "dieux" les Tenryuubito et les dirigeants des vingts royaumes, tandis que l’humanité ayant commis une faute serait incarnée par l’Ancien Royaume. → Certains habitants de l’Ancien Royaume ont pu survivre grâce aux arches Maxim et Noah (et par d'autres moyens qui nous sont peut-être encore dissimulés). → Traumatisés, d'autres ont choisi de rester sous l’eau et sont devenus des Hommes-Poissons ou des Tritons/Sirènes. → D’autres encore se sont réfugiés sur les îles célestes, sur Zo (devenant les Minks que nous connaissons), etc., subissant ainsi de brutales évolutions morphologiques, s'adaptant à leur nouvel environnement, et développant par la même occasion une culture nouvelle. Je reviens sur l'arche Noah. C'est une référence assez claire à l’arche de Noé et au Déluge, tout comme le royaume Ryuguu est à la fois une référence au folklore japonais et à l’Atlantide, notamment à travers le personnage de Neptune. À travers l'arc narratif de l'île des HP, Oda unit ces deux mythes en un seul. Pas besoin d’épiloguer là-dessus, le lien One Piece/mythes diluviens est assez clair. Cependant, j’aimerais noter une chose importante. Noé, à la sortie de l’arche, établit une alliance/promesse (selon les traductions) avec Dieu, ce qui rappelle, dans One Piece, la promesse faite par Joy Boy à Poséidon et qui consiste à ramener l’île des Homme-Poissons à la surface. Il existe donc des allusions très claires au Déluge et à un très grand continent dans One Piece, tous en lien avec le Siècle Oublié, le Gouvernement Mondial et l’Ancien Royaume. 🌍 Les continents du passé 🌍 Les zones situées au sommet des montagnes, et autres bandes de terres flottantes, devinrent-elles les îles de ce nouveau monde créé ? Ma position ici est que le monde ait en effet connu au moins un autre continent que Red Line par le passé. Commençons par "l'évidence" : le concept de continent n'est pas étranger au monde de One Piece. Il y a déjà Red Line, qui est appelé continent, alors qu'il s'agit d’une chaîne de montagnes immenses, et aucunement de ce que nous, nous appelons continent. À vrai dire, par bien des aspects, Red Line a plus de similitudes avec nos chaînes de dorsales qu’avec nos continents terrestres. Étonnant donc que le concept de continent existe sur la planète où se déroule One Piece ! Surtout que ce n’est pas la seule mention aux continents qui existe. → Ainsi, on a, par exemple, Don Chinjao qui a brisé un continent gelé avec sa tête au cours de ses jeunes années. Encore une fois, d’où est sorti ce continent ? Il s'agit sans doute une exagération pour désigner une île et la calotte glacière qui l’entoure. Mais alors, pourquoi user d'une appellation ne correspondant à rien au sein de cet univers ? → On a également Oars. Il est nommé "Le transporteur de Continents". Il semble que ce soit ici une simple mécompréhension dans la traduction. En effet, en japonais, le mot "continent" se dit tairiku, et ici, le surnom d’Oars en japonais est "Kunihiki", donc constitué de "Kuni" qui signifie "pays/territoire". Cependant, la même confusion existe en anglais, il doit donc y avoir une raison pour cette traduction que j’ignore, ne parlant pas japonais. (voir les messages juste au dessus) @Gabriel pense d’ailleurs qu'Oars pourrait être le créateur de Wa no Kuni, tel que le royaume se dessine actuellement, en tractant plusieurs îles et les unissant autour de la capitale ; ces îles devenant les différentes provinces du pays de Wa. Le pays de Wa ne serait donc pas un continent, au vu de son histoire éclatée, si tel était le cas. Cependant, pourquoi vouloir assembler des îles ? D’où provient cette idée ? → On peut aussi citer le château de Pangea, siège du Gouvernement Mondial. Pangea, c’est le nom en anglais de l’ancien supercontinent que nous autres francophones appelons Pangée. Il est très étonnant de constater que le siège du pouvoir politique de One Piece, un monde-océan, ait le nom d’un supercontinent. De là à penser que derrière ce nom se cache quelque indice sur le Siècle Oublié, il n’y a qu’un pas, que je franchis joyeusement. Et ce n’est pas tout ! Qu’a donc fait le tout nouveau Gouvernement Mondial, dès son accession au pouvoir il y a 800 ans, à l’issue de la guerre ? Il commence à construire le pont de Tequila Wolf. Quel est le but de cette entreprise ? Relier toutes les îles du monde. Un projet pharaonique et tout à fait insensé, mais qui se comprend beaucoup mieux si l’on considère que le monde pré-siècle oublié était un continent. Il existe un dernier indice qui me permet de relier l’ancien royaume à un continent massif : l’or. En effet, la cité d’or de Shandora, qui est liée au Siècle Oublié et à l’Ancien Royaume par le biais des Ponéglyphes, s’écroule vers l’an 722 (du "calendrier maritime", dont on ignore tout), donc à la même époque que cet ancien royaume. On sait également que Wano Kuni était appelé le Pays de l’Or. Ces deux noms se ressemblent, et sont ceux de pays que l’on sait être liés à l’Ancien Royaume. On pourrait même lier ces noms à celui de Gol D. Roger, mais c’est sans doute un peu tiré par les cheveux. Toujours est-il que cette caractéristique commune peut laisser supposer que l’Ancien Royaume détenait de très grandes quantités d’or, et qu’il s’étendait de Wano à Shandora, qui sont pourtant aujourd’hui des îles bien distinctes et éloignées. Bien sûr, il est également possible de supposer que ces îles étaient gouvernées par un même peuple sans être reliées par la terre, ou d’imaginer d’autres idées. Mes suppositions sont ici tout à fait spéculatives et adoptent un parti pris assumé. Pour résumer, on aurait un royaume oublié constitué d’une immense masse continentale, avec une montagne majeure (Reverse Mountain) qui serait la source d’une longue rivière (Grand Line) et qui se jetterait dans la mer à un niveau inconnu du Nouveau Monde. Il est temps de passer à ma seconde partie. 👑 La politique au cœur de l'histoire 👑 Je vais essayer ici de décrire un des thèmes majeurs de One Piece : la lutte entre le chaos et l’ordre. Il s’agit non seulement de la lutte idéologique entre Pirates et Marine (anarchie contre gouvernance mondiale, démocratie directe contre totalitarisme), mais également d’un thème que l’on retrouve en filigrane dans tous les domaines du monde de One Piece : géographie, biologie, etc. Le monde de One Piece est en effet totalement chamboulé, mixé, "patchworké". → Sur Grand Line, les climats sont aléatoires, tout comme les champs magnétiques, les saisons ou les animaux. → Des îles faites de terre subsistent sous la mer ou au-dessus des nuages, à des endroits où l’on ne les y attendrait pas naturellement. Seuls de véritables cataclysmes naturels (tel que le Knock-up stream) peuvent propulser des îles en orbite où les engloutir à plusieurs kilomètres de profondeur. → Assez régulièrement, des espèces animales hybrides apparaissent. On pensera aisément aux Homme-Poissons et aux Minks, mais aussi aux animaux de l’île de Gaimon, où l’on croise des serpents-lapins, des lions-cochons et autres croisements étranges. Ce genre de détails, qui ajoute de la richesse à l’œuvre, font partie des procédés qui rendent le monde de One Piece si varié, organique et vivant. Ce chaos grouillant, ce désordre générateur et créateur, c’est ce qui rend One Piece aussi passionnant à suivre, à mon humble avis. Cela constitue un cadre idéal pour développer l’un des thèmes majeurs de One Piece, véritable pilier de l’idéologie d’Oda : la lutte entre l’ordre et le chaos, pour les plus spirituels d’entre nous, ce qui se traduit en politique par la lutte entre les idéologies libertaires et autoritaires. Ce n’est pas un hasard si Oda a choisi le cadre des pirates. Les pirates sont un symbole récupéré depuis très longtemps par les mouvements libertaires et anarchistes, et plus largement par de nombreux mouvements de contestation anti-autoritaires et révolutionnaires à travers le monde. En effet, même si le monde des pirates (de l’époque moderne occidentale, où nous avons puisé la plupart du folklore) était cruel, il est également l’un des berceaux de la démocratie et de la sécurité sociale ! → Dès le XVIème siècle, les sociétés marginales des pirates intègrent, sans distinction de race ou de classe, des concepts tels que l’assurance maladie ou l’élection (et la destitution) d’un chef, à une voix par tête. Tout cela en auto-gestion. Cet héritage profondément libertaire subsiste toujours dans l’inconscient collectif et la pratique militante. Par exemple, le Parti Pirate, un parti internationaliste dont le slogan est "liberté, démocratie, partage" existe partout en Europe, où il tente, sans grand succès, de devenir une force politique qui pèse. Lorsque l’on sait que les sociétés pirates à Jolly Roger des XVI et XVIIème siècles fonctionnaient en réalité comme des miroirs à la dictature maritime qui commençait à se mettre en place sous l’égide de la Grande-Bretagne, on comprend mieux le contexte donné par Oda à son œuvre : le combat d’une thalassocratie maritime raciste, esclavagiste et totalitaire (Gouvernement Mondial) contre des révolutionnaires constitués des parias et marginaux de toutes les mers. Oda a des convictions politiques. Elles transparaissent dans son manga. → Il a délibérément choisi de faire de la lutte contre les inégalités de tous types l'un des fondements de son manga. Il a choisi de faire des Hommes-Poissons des victimes de racisme institutionnel, alors qu'il aurait pu en faire des monstres sanguinaires (même leur race est scindée moralement). → Il a choisi de faire des travelos des héros révolutionnaires courageux et puissants, alors qu'il aurait pu les cantonner au rôle de blague → "c'est pas naturel, haha c'sont des filles, elles sont faibles". → Il aurait pu faire des vieux faibles, mais il s’est fait un point d’honneur à les rendre puissants parce qu’il n’aimait pas l’idée que les gens se font des vieux (même s'il ne nie pas la décrépitude et l'usure du temps, à travers certains aspects). Pour paraphraser Alexandre Astier, ce que fait Oda à travers son manga, c'est se battre pour la dignité des plus faibles. Et surtout, pour une certaine conception de la liberté : une liberté absolue. Faut-il des lois ? N'en faut-il pas ? Ça dépend. Et c'est le propos d’Oda : tout dépend des cas, des situations individuelles. La justice absolue d’Aka Inu est mauvaise, c’est un antagoniste. Au contraire, Ao Kiji a une justice souple, qui s’adapte au cas par cas : plus arbitraire, sans doute, mais plus libre. Rien n’est impossible, il n’y a pas de règles totalement fixes, les pirates ne sont pas tous gentils, ni méchants, tout comme les membres de la Marine. On peut choisir le mauvais camp pour de bonnes raisons et inversement. Seul compte la liberté que l'on accorde aux individus. Les individus, pas les structures. Les cas particuliers, pas les cas généraux. Chacun a le droit de choisir son propre destin. Luffy veut devenir le roi des pirates, soit l'homme le plus libre de toutes les mers. Logiquement, la lutte contre l'autorité est plutôt saluée dans One Piece. On a parlé des Révolutionnaires, qui sont tous présentés comme absolument gentils et sans doute trop peu nuancés, mais en réalité, toute idée de hiérarchie est généralement critiquée, bien qu'utilisée. La noblesse est répartie en deux camps : les rois bons et débonnaires, généralement destitués par un tyran sanguinaire, et la noblesse décadente, arrogante et cruelle. Les exemples ne manquent pas, d'un côté comme de l’autre. Dans la Marine, c'est beaucoup plus clair : les antagonistes sont ceux qui suivent les ordres quoi qu'il arrive alors que les "gentils" font preuve d'esprit critique. On peut surtout citer la marginalité et la différence qui est toujours présentée comme positive. On a cité les travestis, mais dans un autre style, c'est également le cas des yakuzas, dont l'imagerie parcourt l'œuvre de One Piece. On peut notamment citer en vrac Kyoshiro, papi Hyo, boss Jimbe, le rituel de la coupe de saké, mais aussi les tatouages (connotés très négativement au Japon, et pourtant fièrement arborés par de très nombreux personnages de One Piece). En somme, toutes ces caractéristiques (anti-autoritarisme, rejet des structures, goût pour la marginalité et l’écart à la norme social, égalitarisme socio-économique) se retrouvent dans une idéologie politique de notre monde réel : l’anarcho-communisme. Le monde idéal de Luffy, c’est une société anarcho-communiste. Oda est un énorme punk, tout comme Bartoloméo. 👑 Lien entre politique et géographie dans One Piece 🌍 Oda aime le désordre. Et qu'est-ce qu’il y a de plus ordonné qu’un monde divisé en 4 mers ? Qu’une mer finale avec un point de départ et une ligne d’arrivée ? La planète de One Piece ressemble beaucoup plus au plan autoritaire d’ordre du monde voulu par le Gouvernement Mondial qu’à l’identité profondément bordélique et diverse de l’univers sur lequel il règne. C'est ça que Luffy doit faire. Faire tomber le gouvernement mondial et unir le monde à nouveau. Symboliquement mais aussi physiquement. ☠️ Conclusion ☠️ L'activation du One Piece mènera donc, selon ce long délirium, à l'assèchement d'une partie de la planète One Piece et à la reconstitution de la Pangée originelle. La Terre en une pièce, entourée par All Blue. Tous les peuples à nouveau réunis, égaux, libres de s'organiser localement comme ils le souhaitent, libres d'échanger et de circuler à loisir, dans une pure utopie libertaire. 🦄 Un IMMENSE merci à @Sorceress, qui m'a aidé à mettre en page, illustrer et rendre agréable à lire ce délirium, ce qui n'était pas chose aisée ! 🦄
  8. Rassilon the Redeemer

    The Délirium Box III: Délirium Return!

    Oars est appelé en français “Le transporteur de continents”. Il semble que ce soit ici une simple méprise dans la traduction. En effet, en japonais, le mot continent se dit Tairiku, et ici, le surnom d’Oars en japonais est Kunihiki => donc constitué de “kuni”, le pays/le territoire. Cependant, la même confusion existe en anglais, il doit donc y avoir une raison pour cette traduction que j’ignore. Le dragon tranché par Ryuma, en revanche, c'est un dragon occidental dans mes souvenirs. Donc exit la possibilité que ce soit l'ancien détenteur du fruit de Kaido, même si l'idée était cool
  9. Rassilon the Redeemer

    Spoil la rencontre teaser fin du scan 956

    Boa Hancock me semble être encore dans une classe très différente de Coby, niveau YC. Il est supposé être l'héritier de Garp, mais il est trop tôt pour lui pour s'attaquer au gratin. Si confrontation il devait y avoir, il perdrait sans doute, malgré ses progrès. Apres, Fujitora a l'air d'être la aussi, et lui, c'est une autre paire de manches.
  10. Un vote pour Watari et un vote pour Light J'ai décidé de soutenir Watari mon gars sûr, plutôt que Ryuk, parce que je sais que sa place est moins assurée au prochain tour que le shinigami, pour qui je me fais pas trop de souci. Dommage pour Aizawa, qui est un bon personnage. J'aurais pu voter pour lui dans un autre groupe. Mes souvenirs de Code Geass sont assez lacunaires, mais je donne mes votes à Charles Vi Britannia, un antagoniste très intimidant et marquant, et à Orange, qui a une trajectoire intéressante et un pouvoir bien pratique. Nunally m'agace même si elle est indispensable au scénario, la mère de Lelouch est osef. Violetta est un bon perso, mais sans plus
  11. Rassilon the Redeemer

    One piece Chapitre 978

    Je n'ai plus de réactions pour liker vos messages, mais de très nombreux le mériteraient ! Au sujet des dragons en papier mais également de la danse et du petit numéro de Queen, une petite info aura sûrement échappé à la plupart d'entre nous. Queen exécute en effet le "kagura doré annuel" ! Mais le kagura, kézako ? Petit instant culture sur le kagura : le kagura, de manière littérale, ça veut dire "agrément des kamis". De manière plus compréhensible, c'est donc le "divertissement des dieux". Ca consiste en une forme de danse théâtrale rituelle. Elle tire selon la religion shinto sa source dans la légende de l'Ama-no-iwato. En gros, Amaterasu, la déesse du soleil, s'était retirée dans une grotte, ce qui cause un hiver sans lumière sur la Terre. Pour l'en faire sortir, Uzume, déesse de la joie, effectue une danse "lascive", "érotique" ou même "obscène" (une danse pour @The Dancing Bear en somme ), qui fait rire tous les dieux et entraîne la curiosité d'Amaterasu. Après les dieux la piègent en lui présentant un miroir, et la sortent de la grotte. Et c'est chouette parce que du coup, on a un soleil. A partir de cette légende donc, les Japonais ont élaboré de nombreuses formes de kagura, des populaires comme des aristocratiques, mais qui sont toujours liés à la religion shinto et au folklore japonais. Il s'agit de théâtre japonais, donc avec masques, instruments traditionnels, histoires tirées de la mythologie... L'une d'entre elles me semble particulièrement intéressante dans le cadre de One Piece. Le kagura est à la fois très rituel et très sécularisé (regardé dans un cadre pas sacré, pas religieux). On peut notamment y voir le combat légendaire entre Susanoo et le Yamata no Orochi, le célèbre serpent à huit têtes. (Désolé pour la qualité de la photo, il y a sûrement mieux) Voilà, c'est donc pour ça qu'Oda a montré des dragons tenus par des bâtons, que Queen danse et chante, et que c'est plus ou moins en lien avec le théâtre kabuki et le Japon féodal. On y voit plus clair dans la hiérarchie de l'équipage des cent-bêtes, à part pour Apoo du coup, qui semble juste être le DJ personnel de Queen D'ailleurs, petit délirium, mais vous ne trouvez pas qu'il y a un truc entre Queen et Apoo ? Je veux dire, l'amour de la musique, les tresses, le style chinois... Après Apoo fils de Kaido, nouvelle théorie de la semaine : Apoo disciple de Queen ! Kaido a des problèmes de famille, semble-t-il. Sa relation avec son fils est donc compliquée, mais peut-être y a-t-il un sens caché. Sa "famille" s'élargit de chapitre en chapitre. Chez les Tobbi Roppo, il semble exister une forme de hiérarchie de puissance. En effet, lorsque est évoquée l'hypothèse de la mort de Queen, Who's who est pressenti comme un remplaçant et Drake dit qu'il s'en fiche. Il me semble donc assez probable que ces deux là soient les meilleurs, même si tous ont l'air puissants et cool et que je surinterprète peut-être un peu. J'ai vraiment un coup de coeur pour le charadesign de Blackmaria avec ses sabres dans les cheveux ! En revanche je persiste, Who's who me dit vraiment quelque chose, mais impossible de savoir quoi... Et puisque nous nous attendons à ce que la mission d'infiltration ne marche pas, je vais parier sur le fait qu'elle fonctionne parfaitement. C'est ça qui va faire foirer le plan de Law : pour une fois, Luffy va suivre le plan, et tout stratège qu'il est, Law ne va pas le voir venir Déjà, il y a un truc intéressant avec les pouvoirs de Kinemon. Ils ont l'air de toujours tromper tout le monde. Kinemon a même pu se faire passer pour Doflamingo devant son équipage, ça va quand même vraiment très loin ! Donc si ça fonctionne toujours aussi bien, aucune raison que Luffy et les autres se fassent remarquer.
  12. Rassilon the Redeemer

    One piece Chapitre 978

    Haha @kenbian et @Knuckle bien trouvé mais je crois pas que les masques soient des références (directes en tout cas) au COVID, mais plus aux masques de shinobis. D'ailleurs le masque de Page One ressemble quasi trait pour trait au masque de Kakashi (edit : modifié pour plus de clarté @xx-apokalips-xx ) Enfin ça me saute aux yeux perso (Avec le chapeau du Zodiaque taureau de HxH) Sinon, effectivement, comme mentionné par beaucoup, il semble évident qu'il existe au moins une autre île des HP afin d'expliquer l'existence de Dellinger, Kawamatsu, Jack... Sans que Jimbe ou personne ne les connaisse. Après tout, Sauro nous apprend qu'il y a plusieurs îles de géants, cela doit être la même chose pour les HP. Sinon j'aime vraiment beaucoup le design des Tobbi Roppo, mais j'ai vraiment le sentiment de connaître les deux personnages sur la droite, sans être capable de dire où je les aurai vus... Il doit y avoir un air de ressemblance avec des designs d'autres mangas peut-être ? Mention spéciale à Black Maria la géante et au personnage au look de taureau. En tous cas, ils ont tous un design travaillé, et ont probablement des Fruits du Démon. Si l'HP a un fruit, ce serait le troisième homme-poisson à en détenir un, après Van Der Decken et Jack. Je suis pas vraiment emballé par les nouvelles tenues des Mugiwaras en revanche. Enfin, disons plutôt que j'adorais les tenues qu'ils avaient durant cette courte bataille navale. J'aimerais que Usopp reste sapé comme un perso de Naruto et que Luffy garde son flow seigneur des pirates... Après, la "mission d'infiltration" risque d'être de courte durée... Même avec le pouvoir de Kinemon (qui permet de tromper la vigilance de n'importe qui apparemment), il y aura bien un Mugi pour se faire avoir.
  13. Je ne suis pas Kingdom donc ce sera un vote blanc. Par contre, le groupe de Death Note ne me fait pas vraiment rêver. Je n'aime pas trop Mikami, qu'il aurait sans doute fallu introduire bien plus tôt pour que l'on ait pas le sentiment que c'était une invention de dernière minute. Je suis pas fan de Misa Misa, même si j'admets que c'est un personnage bien écrit, utile dans l'avancement du scénario et plutôt intéressant sur le papier. J'apprécie Matsuda en revanche, une des seules sources de légèreté dans une oeuvre pas forcément propice à ça. Je vote donc pour ces deux là.
  14. Rassilon the Redeemer

    L'animé One Piece : de l'épisode 674 à l'épisode ...

    Surtout, l'animé va devoir adapter dans quelques mois un passage extrêmement important du manga, et pour lequel ils pourront à loisir rajouter des épisodes pour notre plus grand plaisir. En effet, dans le manga, le va vraiment à l'essentiel, est super dense et propose des cases et chapitres très chargés. Les animateurs pourront se faire plaisir avec les combats, les personnages secondaires trop peu détaillés... Je pense qu'ils gratteront probablement quelques épisodes à ce moment là.
  15. Rassilon the Redeemer

    [SPOIL] Le fils d'un Yonkou

    On a revu Rockstar après l'ellipse d'ailleurs, page de couverture du chapitre 837. L'équipage de Shanks célèbre alors un mariage sur une île en ruines avec des cactus (très très probablement dans le Nouveau Monde). Etant donné la tenue de Shanks (les roses sur son pantalon), on peut penser que c'est le sien, de mariage, non ? Ou du moins celui d'un membre de son équipage. Par exemple, Lucky Roo est absent de cette couverture et de la précédente. En fait, ça me semble plus probable à bien y réfléchir que ce ne soit pas son mariage. 1) On ne lit pas son journal lorsqu'on sort de l'église le jour de son mariage 2) Il y a un lâcher de colombes en arrière-plan. Les mariés sont probablement en train de sortir de l'église Du coup, ça me donne envie d'aller vérifier si Shanks a une alliance au moment de son entrevue avec les 5 étoiles. Désolé pour le petit HS, mais cette couv m'intrigue. Si quelqu'un a une idée de qui sont les mariés et d'où a lieu le mariage, je suis preneur.
×