Jump to content

Barbe-Blonde

Members
  • Content Count

    90
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Barbe-Blonde last won the day on August 12 2020

Barbe-Blonde had the most liked content!

Community Reputation

114 Excellent

About Barbe-Blonde

  • Rank
    Pirate

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Mon avis sur cette fin en quelques mots. Je n'ai vraiment pas aimé cette fin, je ne la trouve absolument pas dans le ton du manga qu'on avait eu jusque là. Pourtant j'ai adoré le manga du chapitre 1, jusqu'au 138 où je trouvais que l'auteur avait su gérer son écriture d'une main de maître. Mais force est de constater que rien ne va dans ce grand final. Pourtant j'ai été bon public. J'ai continué à croire en l'oeuvre jusqu'au bout. Mais non. Ça ne passe pas. On notera les incohérences qu'apporte cette fin, du style Armin qui s'accorde avec le plan d'Eren et le remercie, sans chercher à le défier davantage dans son débat philosophique, c'est complètement incohérent avec les discussions qu'ils ont eu auparavant, où Armin démontrait clairement son refus de suivre le plan d'Eren, quoiqu'il advienne. Il n y a aucun sens derrière ce retournement de révélation (qui n'en est même pas une en plus). En gros, au lieu de détruit tous les ennemis eldiens dans le monde, Eren en extermine "que" 80%. Et c'est censé faire de lui une personne suffisamment "bonne" pour qu'Armin se décide de le suivre dans ce projet ? 80% ou 100%, ça reste un génocide au cas où. C'est stupide de changer son opinion sur le sujet pour seulement 20% d'écart sur le nombre de victime. On notera également l'amour d'Eren pour Mikasa qui sort de nul part. On a pas arrêté de nous montrer qu'Eren ne la voyait pas comme un amour potentiel. Même l'auteur nous l'avait expliqué dans une interview. Pourquoi changer tout cela seulement maintenant ? C'est censé apporter quoi comme message au juste ? Pourtant tout dans le chapitre n'est pas à jeter. Par exemple, le plan d'Eren n'est pas totalement stupide. En gros, son plan, c'est plus ou moins de faire en sorte qu'Armin et sa bande deviennent les nouveaux "Helos". Le héros de la légende qui a bâti la nation de Mahr. Sachant que Mahr respectait énormément Helos, c'est plutôt naturel de leur part d'envisager une paix (bien que forcé) avec les héros qui ont vaincu la menace que représentait Eren. C'est pas totalement idiot comme plan. Mais il y a tellement de problème autour des personnages. Ymir qui est prisonnière de son amour pour le roi ? Sérieusement ? Quitte à en faire une prisonnière d'un amour, il aurait été bien plus cohérent de faire en sorte qu'elle porte un amour pour ses enfants. Le roi fut tellement un connard vis-à-vis d'elle, à aucun moment tu y crois à cet amour. L'intrigue d'Historia et de son bébé... Vraiment ? On a fait tout un foin avec cette histoire pour finalement que l'enfant soit la fille d'un random qui n'a ni de nom, ni de visage ? Pire même, quelqu'un peut me dire à quoi a servi l'intrigue de l'enfant ? Qu'est-ce que cela a apporté de plus à l'histoire ? Non, parce que je veux bien que l'enfant devait servir à gagner du temps et tout, pour pas qu'elle se fasse transformer en titan tout de suite, mais on peut m'expliquer ce que ça a apporté de plus sachant que finalement, cela n'a strictement rien changé au plan d'Eren ? C'est quoi le message derrière ? Rendez-vous compte. On ne nous donne même pas le nom de la fille. Pourquoi toute cette intrigue alors qu'il n y aucune utilité à tirer de tout cela ? Plus encore, le pari de la fin qui blesse les lecteurs n'est pas tenu. Cette fin m'a vidé. J'ai rarement été aussi déçu. Je ne peux pas croire que cela a été écrit par le même auteur. Du moins, je ne peux pas imaginer qu'il s'agit là de la fin qu'il a voulu faire, sans subir la moindre contrainte de la part de son éditeur. On ne me fera jamais avaler l'inverse. C'est tellement indigne que ce qu'on a eu d'habitude. Bref, je trouve cela fort dommage. SNK restera un grand manga qui m'aura marqué. Il restera un chef d'oeuvre, assurément. Mais un chef d'oeuvre avec une mauvaise fin.
  2. Tu prends Bleach et Naruto en exemple alors que ce sont des mangas qui sont reconnus par ses propres lecteurs comme ayant des fins très mauvaises. Ce n'est aucunement une preuve ce que tu avances là, ce n'est qu'une théorie. Naruto et Bleach ont vu leur durée être trainé en longueur, probablement à cause de leur succès à l'époque, ça oui. Le lectorat peut influencer une oeuvre, mais il ne faut pas oublier que ça reste l'éditeur qui en reste le maître, ce n'est pas les lecteurs qui décident, ce n'est pas eux qui prennent les choix. Si l'éditeur refuse de faire traîner un manga en longueur, alors le manga se terminera à la fin prévue initialement. Peu importe ce qu'en pense les lecteurs. Ne faites pas passer les éditeurs pour des boîtes qui ne peuvent survivre s'ils font, ne serait-ce, qu'un choix qui va à l'encontre de quelques fans (qui ne doivent pas être majoritaires en plus vu le qu'il est de notoriété publique que Naruto et Bleach se sont cassés la gueule à la fin.)
  3. Tu penses sincèrement que c'est les lecteurs décident la fin du oeuvre et que c'est le cas avec SnK ? Non parce que si c'est le cas, ça ne marche pas très bien hein, puisque quasiment tout le monde s'accorde à dire que c'est nul. Que les éditeurs fassent des concessions, je veux bien, mais c'est eux les responsables de leurs choix, et seulement eux. Ce n'est pas parce qu'une poignée de fan pleurent leur ship non canon Eren/Mikasa, que les éditeurs doivent céder à leurs demandes.
  4. Je t'invite à poster la source de l'interview où il a dit ça.
  5. Pour développer davantage mon avis sur la qualité de cet arc avec les leaks que nous avons jusqu'à présent (s'ils sont vrais), il y a un truc qui me dérange. Shingeki no Kyojin, c'était la promesse d'une oeuvre dont la fin blesserait ses lecteurs et jusqu'à présent, on ne peut pas dire que cet arc nous ait blessé, encore moins après avoir prit connaissance des leaks. Une part de moi a toujours envie d'y croire, mais force est de constater que la promesse n'est, pour l'instant, toujours pas tenue.
  6. Mais peux-tu m'expliquer où tu vois une décridibilisation de votre critique au juste ? Tu te méprends sur tout ce que je viens de dire. Que le chapitre ou l'arc soit mauvais ou pas, ce n'est pas la question. Je ne défends même pas l'oeuvre. Relis mieux. Je dis qu'il est stupide de chercher des coupables parmi les autres lecteurs qui auraient trouvé le manga trop cruel. Où est-ce que tu y vois un débart sur la qualité du chapitre en lui-même ? De plus, je dis bien que les maîtres restent les éditeurs non ? Évidemment que la plupart des mangakas doivent faire face à des refus et des changements forcés par l'éditeurs. Je dis aussi que certains ont les capacités de s'élever au dessus de ça et de dire "Non". Et ça aussi c'est une réalité.
  7. Bon, évitez de partir en vrille tout de même. ça ne sert à rien de chercher des coupables sur la qualité (bonne ou mauvaise) d'un chapitre qui n'est même pas encore sorti et sont les leaks sont incomplets. Surtout si c'est pour pour viser des lecteurs soi-disant mécontents de la cruauté présente dans l'oeuvre. N'oubliez pas que les éditeurs restent maître et que les décisions leur appartiennent (et encore l'auteur doit avoir des droits de veto pour certaines choses. Isayama n'est pas un petit mangaka). Vous pouvez trouver ça naze, moi-même je trouve l'ensemble pas top jusqu'à présent mais ça n'est pas une raison pour vous lancer dans des chasses aux sorcières.
  8. La tête d'Eren qui serre les dents vient de là aussi, c'est totalement fake.
  9. Mouais. Perso je n'y crois pas. Même si ce serait bien que le chapitre soit aussi fourni. On n'est pas à l'abri des fakes. Surtout quand il n y a pas de source ni rien. Donc ne soyez pas trop certain de la véracité des leaks. N'en attendez rien, sinon vous risquerez d'être déçu.
  10. Eh bien moi je ne l'espère pas, déjà car cela ruinerait tous les évènements qui se sont passés dans cet arc en les annulant purement et simplement, et ensuite, en partant du principe que Kurama puisse revenir à la vie, je pense que le renard a bien mérité sa liberté. Ce ne serait pas très l'esprit Naruto si ce dernier le renfermait encore une fois en son sein. Surtout après le sacrifice qu'il vient de réaliser.
  11. Endeavor a donc préféré protéger son fils d'un destin funeste, plutôt que de l'encourager à suivre un objectif qu'il ne pouvait pas accomplir. Effectivement, cela nuance fortement le truc, car des parents qui n'encourage pas leur enfant à suivre leur rêve afin de les préserver d'une société qui n'est pas faite pour eux, ce n'est pas rare dans MHA. D'ailleurs, la scène où Endeavor explique à Touya qu'il ne peut pas être un héros mais qu'il y a d'autres choses à faire dans la vie et qu'il peut s'épanouir autrement, fait fortement penser à la scène où Midoriya demande à sa mère s'il peut lui aussi devenir un héros et que cette dernière lui répond en pleurant, s'excusant de lui avoir donné naissance sans pouvoir. Effectivement, on voit qu'Enji semblait tenir à ses enfants, auquel cas, il aurait continué à entraîner son fils ainé, jusqu'au point de non-retour où un accident regrettable serait arrivé. Cependant, Touya a vu cela comme de la négligence et de l'incompréhension, et s'est tourné envers ce qui lui restait. Son pouvoir de feu. Je pense qu'on peut supposer que l'accident de Dabi aura profondément marqué Endeavor, quand il a vu que Shoto était né avec la combinaison parfaite (double alter et, j'imagine, des gênes parfaites), il a consacré tout son temps à Shoto, un enfant qui ne pourrait pas échouer, pour compenser la douleur que lui aura provoqué l'échec et la perte de Touya, à la fois en tant que mentor et en tant que père. Personnellement, je ne jetterais pas la pierre à Enji, ni à Rei qui n'a pas forcément fait plus pour éviter ce destin, ni même à Touya en fait. Mais plutôt à cette société où ton pouvoir va forcément dicter ton avenir. L'histoire de Touya est fortement similaire à celle de Midoriya en réalité. Celle d'un gamin à qui on ne voulait pas laisser sa chance, car il n'avait pas les prérequis pour devenir un héros. La différence, c'est que Midoriya était inoffensif de part sa condition de sans alter, même en tant que vilain il n'aurait pas eu un avenir bien glorieux, alors que Touya, lui, disposait d'un puissant pouvoir, mais trop dangereux pour sa propre personne. Et on le sait, avoir un puissant pouvoir dans l'univers de MHA a tendance à te donner des sentiments de supériorité et à péter plus haut que ton derrière, Bakugo en est la preuve parfaite. Sauf que Touya, on lui a d'abord dit "Waouh ! Ton pouvoir est si puissant qu'il surpasse même celui de ton père ! Tu es destiné à un grand avenir !" pour qu'on vienne ensuite lui dire "En fait non.". En gros, c'est comme si on lui avait reprit sa place qu'il devait détenir de droit, et qu'on ne te laissait aucune chance de faire des preuves. Car même si le choix d'Enji est normal, un père qui ne souhaite pas voir son enfant se mettre en danger tout seul est une mentalité parfaitement sensée, peut-être que l'accident de Dabi aurait pu être éviter s'il avait fait un autre choix. Peut-être aurait-il du entraîner Dabi en lui laissant l'occasion d'user encore de son pouvoir, tout en lui apprenant à reconnaître sa limite pour éviter qu'il ne se blesse davantage, plutôt que de lui retirer toute séance d'entraînement, créant ainsi un sentiment de vide chez son enfant. Cela n'aurait peut-être servi à rien. Peut-être que Touya serait devenu jaloux et haineux, même ainsi, car la société, déjà décadente, l'aurait poussé à user encore et toujours de son pouvoir. On ne le saura jamais, car comme tant d'autre, on ne lui aura pas laissé sa chance. Son histoire ressemble pas mal à celle d'autres personnages. Midoriya, Shinso, Shigaraki... Des personnages à qui on leur a d'abord dit "Non." avant que quelqu'un vienne leur donner une chance. Pour Midoriya c'est All Might, pour Shinso c'est Eraser Head, donc des héros. Pour Shigaraki il s'agit de All for One, un vilain. Reste à savoir qui aura laissé sa chance à Dabi, mais quelque chose me dit que lui n'a pas eu cette chance d'avoir un mentor qui le laisse s'exprimer. Ce qui expliquerait pourquoi il est aussi obstiné à l'idée de détruire sa propre famille plutôt que de réellement vouloir changer le système comme le ferait ses comparses de la ligue des vilains.
  12. Les stars de ce chapitre sont clairement Franky, Nami, Usopp et O-Tama. La mise en place du plan des kibi-dango est bien mit en scène. Présenter les kibi-dango comme un médicament afin d'encourager un maximum de soldats à les manger, c'est franchement bien vu. En ce qui concerne le combat Franky vs Sasaki, je dois dire que je suis étonné. Je m'attendais à un affrontement un peu plus serré entre les deux. En fait, Franky domine presque son adversaire, au point que ce soit dernier a besoin d'aide pour s'en sortir. Mais ce n'est pas pour me déplaire. J'ai toujours considéré Franky comme un combattant solide, ce qui se passe ici, c'est un peu un rappel à l'ordre, histoire de nous rappeler de quoi il est capable. On a également la confirmation qu'Ulti et Page One poursuivent toujours Nami et Usopp. J'ai comme l'impression que la navigatrice sous-entend qu'elle a besoin de Zeus pour vaincre Ulti. Mais en l'état actuel des choses, je ne vois pas comment elle peut le récupérer. Je pense que Nami va devoir battre Ulti sans Zeus. Trouver un moyen de devenir plus forte sans lui. Comme ça, lorsqu'elle le reprendra, ce sera comme si elle l'avait mérité. Cela dit, j'avoue ne pas savoir quel power up elle pourrait sortir. J'en ai vu dire qu'Usopp va affronter Page One. Honnêtement, je pense pas que ce sera le cas. Moi je le verrais plutôt contre Sanji. Cela permettra de reprendre le combat qu'ils ont laissé à Wano. D'ailleurs, en parlant du cuistot, le voilà dans un sacré dilemme. Sanji, toujours aussi droit dans ses valeurs, refuse catégoriquement de frapper la moindre femme. On le connait, on sait tous qu'il choisirait de mourir plutôt que de lever la main (ou plutôt le pied) sur une femme. Mais là, la situation est un peu différent d'Enies Lobby. Ici, ce n'est pas la vie de Sanji qui est en danger, mais celle de Kinemon et de tous les autres Fourreaux rouges. Si Sanji est capable de sacrifier sa propre vie pour éviter de toucher une femme, est-ce qu'il est capable de sacrifier la vie de quelqu'un d'autre pour rester dans cette même valeur ? Je pense que la question mérite de se poser. C'est d'ailleurs une réflexion plutôt intéressante je trouve, et un dilemme cruelle pour le cuisinier. Des gens ont comparé les valeurs à celle de Zoro qui lui n'a pas hésité à mettre sa fierté de côté, ou de Chopper, qui a accepté sa part monstrueuse afin de sauver la vie de leur proche. Mais je pense que c'est une erreur. Zoro qui s'agenouille, Chopper et sa part monstrueuse, ce sont deux choses qui n'ont aucun rapport avec ce que l'on appelle des "valeurs". Ce que Zoro a fait à Thriller Bark et sur l'île de Mihawk, c'est mettre sa fierté de côté. Il n'a pas abandonné la moindre valeur. Idem pour Chopper sur Enies Lobby, à la limite il a brisé une promesse, mais il n'a pas abandonné ses valeurs. C'est complètement différent de Sanji. S'il ne veut pas frapper une femme, ce n'est pas par question de fierté, mais parce que c'est ce que son père spirituel, Zeff lui a apprit. C'est dû à son apprentissage. S'il venait à frapper une femme, il ne pourrait plus voir son père pour qui il a un immense respect, dans les yeux. Ce serait comme trahir ses valeurs. Ce n'est donc pas la même situation. Sanji fait face à un dilemme bien plus important. Maintenant, aussi intéressant que cela puisse l'être, je pense que Robin interviendra d'une façon ou d'une autre pour sauver la situation. Quelqu'un a fait la remarque que Robin pourrait déjà être dans la pièce, masquée. Robin dispose de talents en matière d'espionnage, si elle parvient à espionner les espions du camp ennemi, se serait une totale masterclass de la part de Robin. Ce serait énorme. Enfin, en ce qui concerne la dixième personne aidant les fourreaux rouges à se soigner, je ne m vois que deux personnes à ce rôle. Toki ou Hiyori. Dans tous les cas, impossible que ce soit Ener. Il n'a rien à faire là et se serait vraiment bizarre de le voir pleurer pour des gens qu'il ne connait pas. Je suis surpris que des gens le pensent sincèrement d'ailleurs.
  13. Boarf, encore qu'Usopp soit pas au niveau des Tobbi Roppo ouais, mais Franky c'est quand même pas la même chose ! Contre Senior Pink, il ne s'était pas servi de toutes ses armes. Contre Sasaki par contre, il est dans l'Iron Pirate, c'est déjà un premier signe qu'il est plus sérieux. Puis, Franky, ça reste un perso qui a, théoriquement, un potentiel d'évolution quasi-infini. Il suffit qu'Oda lui fasse inventer une nouvelle arme surpuissante, et le tour est joué.
  14. Faut dire que depuis Dressrosa, une bonne moitié de l'équipage n'a pas été utilisé étant donné qu'ils sont séparés pour aller dans le territoire de Big Mom. Là, c'est la première fois qu'ils sont regroupés depuis un bon moment (même à Wano, Luffy trouvait toujours le moyen de se séparer de son propre équipage), du coup il est logique de penser que tous seront mit en avant dans cet arc. Ce n'est pas comme s'il n y avait pas assez d'adversaire chez Kaido. Il devrait y en avoir pour tout le monde.
  15. A Dressrosa, Usopp fut une pièce maîtresse de la victoire de Luffy et co sur Doflamingo. D'une, il a ramené tous les jouets à leur état normal, retournant ainsi ces mêmes personnes contre le flamand. On peut même dire qu'il est indirectement celui qui a crée la flotte du chapeau de paille. Et de deux en usant de son talent de sniper pour abattre Sugar à distance alors qu'elle s'apprêtait à transformer Luffy et Law en jouet. Ici, Usopp semble utiliser à nouveau ses compétences de sniper et profite des munitions offerts par Tama afin de créer un retournement de situation. Je ne vois pas vraiment ce qu'il y a de problématique avec ça, c'est totalement dans l'esprit du personnage. Moi aussi, je veux bien voir un combat de sniper contre sniper stratégique et tout. Mais il y a un gros bémol. Contre qui ? Les tireurs d'élite, ça ne court pas les rues dans le monde de OP, contrairement aux épéistes. En fait, je crois qu'on en connait que trois en tout. Usopp, Yasopp et Van Augur. Du coup, pour un combat purement à distance, je crains qu'il va falloir s'orienter uniquement sur Van Augur pour cela. Mais actuellement, là il a parfaitement trouvé une utilité à la bataille. D'autres ne peuvent pas en dire autant.
×
×
  • Create New...