Jump to content


Psaro

Members
  • Content Count

    418
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Psaro last won the day on May 12

Psaro had the most liked content!

Community Reputation

854 Excellent

About Psaro

Recent Profile Visitors

8663 profile views
  1. L'arc n'est pas finit, la conclusion pourra améliorer à mes yeux cet arc. C'est pas un échec en soi Wano Kuni, le lore est dingue, les personnages attachants (surtout les antagonistes à mes yeux, les randoms de Wano je m'en balance tellement...), les paysages sont sympas...Mais le rythme des chapitres est trop désequilibrés, j'ai relu 4 fois depuis le début Wano, et c'est clairement trop lent sur la partie Wano. Le nombre de personnages OSEF qui nous est révélé est énorme, ca ralentit notamment avant le passage contre Holdem (le passage du Sumotori était clairement évitable, c'est un exemple parmi tant d'autres). Même une bonne conclusion (que j'attends impatiemment, Oda gère bien les fins d'arcs) ne résoudra pas les problèmes de l'arc, les avalanches de facilités, les ralentissements abusifs, les combats expédiés pour certains...C'est un arc assez inégal, à la fois bon et brouillon. Mais vous dégoutez dans les commentaires, ok il y a des critiques trop virulentes que je ne suis pas, mais quand j'en voit qui parlent de critiques exécrables...Bon sang les gars, l'oeuvre elle a jamais été parfaite hein, c'est bien aussi de relever ce qui ne va pas et d'en parler, ca fait partie de l'appréciation d'une oeuvre. Je sais bien que le public américain est bien moins critique envers l'oeuvre, la critique y est très mal vue (ca en devient toxique...), mais en France que voulez-vous, la critique est culturelle Et je trouve cela sain de garder un oeil critique sur la qualité d'écriture d'une oeuvre. Adorer aveuglément un artiste, une oeuvre, un parti politique, etc etc...N'a jamais été une démarche saine intellectuellement. Encore moins rejeter en bloc tout type de critique.
  2. Alors visiblement, si Kaido tombe au 1050, ca sera pile 10 ans après le chapitre à Punk Hazard ou Luffy dit "je veux vaincre tous les Yonkos !". Je comprendrai qu'Oda ait voulu rendre cet hommage, mais c'était clairement pas nécessaire de rallonger le récit ainsi juste pour faire le perfectionniste. Enfin ce n'est que mon avis. L'arc a été trop rallongé de flashbacks et de persos inutiles, faisant qu'en plus, certains persos intéressants comme les Tobi Roppos sont passés à la trappe du non-développement. Bref je verrai à la toute fin de Wano, mais ca reste un arc très inégal à mes yeux. Et bien trop léger en terme d'enjeux et de punitions.
  3. Oui ca me paraitraît cohérent que par exemple, Ulti et Page One aillent chez Kidd ! Ils correspondent totalement à l'esprit de l'équipage. Tu me diras ca marche aussi pour Sasaki. Par contre, Drake il va sûrement se barrer loin, se faire oublier. Idem pour Apoo. Black Maria étant originaire de Wano Kuni, je lui voit malheureusement un avenir très très sombre...Les habitants et les Yakuzas vont pas faire de cadeau à une telle beauté, qui a en plus été Oiran un jour. Je pense que son histoire aurait méritée d'être développée d'ailleurs ! Et Who's who, il va y passer. Il est trop dangereux pour le GM pour être laissé en vie. Les Numbers je sais pas. Peut-être que certains, visiblement amis de Yamato, pourraient la rejoindre ? Queen et King vont aller en taule à perpèt' c'est clair, la marine va torturer Queen pour connaître toutes ses inventions et ses savoirs. Et King risque de redevenir un cobaye de la marine... Quand aux gifters et aux pleasures, je ne sais pas non plus. Peut-être que certains de ces gars vont redevenir "bons", maintenant qu'ils ont vu que leurs supérieurs les considéraient si mal.
  4. Chose intéressante, l'architecture de l'intérieur des bâtiments du royaume Uokka semblent s'inspirer des anciens bâtiments de l'époque de l'unification russe, quand Ivan le terrible a unifié les peuples slaves disparates sous une même nation : la Russie. Même genre d'architecture, assez simple et très archée. Sinon, je pense vraiment qu'au final, même si c'est Luffy le vainqueur officiel, Kaido s'est en partie laissé battre à la fin. Il a compris qui était Joy Boy et a arrêté de résister, il a compris que sa vision du monde n'était pas celle dont le monde avait besoin. Évidemment que le coup de Luffy lui a fait des dégâts, mais il semblait encore conscient. Je pense qu'il s'est aussi laissé chuter. En tout cas le chapitre est bon dans l'ensemble ! Seul bémol pour moi, les scènes dans Onigashima étaient pas nécessaires, j'aurai préféré avoir plus de flashback de Kaido et moins de vue globale. Mais c'était très bon dans l'ensemble, très bon flashback (en espérant en avoir plus, là c'est très bon mais trop peu), et j'ai hâte pour la suite des évènements. Tous les monstres de puissance, hormis Yamato, sont hors d'état de nuire, hâte de voir ce qu'il va arriver. Momo vas-t-il venir voir son peuple et lui dire qu'ils sont libérés ? Auras-t-on plus de FB sur Kaido ou sur la relation Yamato-Kaido ? La marine vas-t-elle venir capturer Big Mom et Kaido, avec l'accord des locaux ? Le GM vas-t-il négocier avec Momo au sujet du statut de son pays ? Que vont devenir les membres de l'équipage des cent bêtes ? Trop hâte pour la suite , même si c'est une œuvre imparfaite et critiquable, One Piece c'est la vie
  5. Je suis assez d'accord. On a pas assez vu physiquement le Yonkou s'éroder peu à peu. La défaite parait un peu abrupte alors qu'il avait pas l'air si peu en forme que cela. C'est un détail, mais c'est important de s'intéresser aux détails aussi
  6. Aaaaaaah, Oda, merci, mille fois merci pour ce flashback injustement trop court. J'en espère plus, mais en quelques pages le développement de Kaido a été magistral. Il est un enfant qui n'a connu que la guerre depuis sa jeunesse. Il n'a jamais été traité comme un être humain, mais comme un soldat, un monstre, une arme de destruction massive. Ce garçon n'a jamais connu l'amour, la compassion et l'empathie, juste la brutalité, la cruauté et l'infamie dans le cœur des hommes... Il a été vendu, tel un objet, à la Marine. Vendu par son propre roi, son propre peuple l'a rejeté. C'est donc de là que lui vient cette haine des dirigeants et des hommes, qui ne l'ont jamais accepté, qui l'ont toujours crains ou vu comme un monstre. Aux yeux de Kaido, les rois sont comme son ancien roi : des despotes faibles incapables d'aller se battre, des lâches qui font se battre des gens à leur place. Et des lâches qui considèrent leur peuple comme de la marchandise. C'est d'ailleurs pour ça qu'Oden a tant fasciné Kaido ; il faisait mentir toutes ses idées reçues, étant à la fois un bon roi et un guerrier d'exception. Une mentalité guerrière, forgée par le combat dès le plus jeune âge, couplée à une haine des dirigeants ont fait de Kaido un anarchiste darwiniste ; un être qui souhaite la fin de l'ordre établi corrompu, pour instaurer le seul système dans lequel il se sent à l'aise : une ère de chaos et de guerres, la loi du plus fort. Voilà comment a été conçu ce monstre : dans un pays de despotes et de barbares, dépourvus d'amour...C'est sans amour que l'on forge les monstres. Il est d'ailleurs intéressant de noter que l'on comprend à présent pourquoi Kaido a appelé Arbel King. Aux yeux de Kaido, un vrai roi se doit d'être un guerrier invincible. Arbel fut la première personne qu'il a connu, en dehors des Rocks, à impressionner Kaido de par sa force, sa témérité et son endurance. Les seules valeurs que Kaido, depuis qu'il est enfant, a appris à respecter. Seul Arbel à ses yeux avait la valeur de ce qu'il déterminai comme étant un vrai roi. C'est ainsi qu'il a offert le nom de King à Arbel : car il était le seul digne à ses yeux d'être un vrai roi. Mais le règne de Kaido et de King est terminé. C'est en vérité avant le coup de poing final que Kaido fut vaincu. Kaido a été vaincu quand il a posé la question à Luffy : quel monde souhaites-tu construire ? à ce moment-là, Kaido avait déjà compris que Luffy était le Joy Boy qu'il attendait depuis tant de temps. Kaido pensait être Joy Boy mais a découvert qu'il ne pouvait l'être. Mais pourquoi ? Pourquoi ne pouvait-il pas être Joy Boy ? Voilà pourquoi depuis tout ce temps il attends Joy Boy : pour comprendre ce que cette personne a de plus que lui. Et c'est là que Kaido a tout compris. En posant la question, il se posait une question à lui-même aussi. Pourquoi Luffy et pas lui ? Qu'est ce que Luffy avait au fond de lui que Kaido n'a pas, qu'est ce qui fait que Luffy a la pureté et la légitimité à être Joy Boy ? Et là il a compris. Luffy ne veut pas juste détruire l'ordre établi, cela ne suffit pas pour devenir Joy Boy. Il faut aussi souhaiter construire un monde de justice, dans lequel chaque humain a droit à la dignité, ou chaque humain peut manger à sa faim. Volonté de liberté, de destruction de l'ordre corrompu, mais aussi et surtout volonté de justice. Voilà ce qui détermine qui peut devenir Joy Boy. Là Kaido a compris qu'il ne pourrait jamais devenir Joy Boy, car il n'a jamais appris la définition du mot justice, ni appris ce qu'était l'empathie. à partir du moment ou Luffy lui a dit sa vision du monde, Kaido a compris qu'il n'aurait jamais pu devenir Joy Boy. C'est alors qu'il a arrêté de lutter, il a laissé Luffy l'achever. Il a arrêté de stopper le poing de Luffy et a laissé le garçon l'achever. Joy Boy est bien de retour, et Kaido a compris bien tard ce que cela signifiait d'être Joy Boy. Il ne serait jamais le libérateur du monde car il n'en avait pas l'esprit. C'est à Luffy de libérer ce monde du gouvernement mondial, que Luffy et Kaido haïssent tant. "Les enfants qui n'ont jamais connu la paix et ceux qui n'ont jamais connu la guerre ont des valeurs totalement différentes." - Doflamingo à cause de son passé terrible et de l'endroit ou Kaido a forgé son identité, sa mentalité, il n'aurai jamais pu avoir la vision du monde libératrice de Joy Boy. Luffy, malgré son passé tragique, a connu un foyer accueillant (Dadan faisait sa chaude, mais aimait en vérité Luffy), Luffy a connu une fratrie qui l'a aimé et protégé. Luffy a connu toute la bonté de l'humanité dans son enfance, pas Kaido, qui lui n'a connu que le pire ce que l'humanité a à offrir au monde. Là est la différence qui les séparent. à cause de son passé tragique, dans lequel il n'a connu que le pire que l'humain avait à offrir au monde, Kaido n'aura jamais compris les bons côtés de l'humanité, et n'aura donc jamais appris à chérir cette humanité. Voilà pourquoi il n'aurai jamais pu devenir Joy Boy : car il n'aimait pas la société. Joy Boy doit aimer les êtres pour mieux les sauver. Kaido n'a jamais appris l'amour. Quel personnage, mais quel personnage en or massif. C'est un mine d'or à ciel ouvert son passé. Oda nous a à peine donné des bribes de ce passé, on a à peine exploré les plus beaux filons. J'espère qu'Oda nous en montrera plus, car les quelques pages de Flashback étaient parfaites. Je veut savoir comment Kaido a cru qu'il pourrait devenir Joy Boy. Je veut savoir comment s'est passé son voyage chez les Rocks. Je veut connaître sa relation avec Yamato avant ses 8 ans. Il y a tant de choses en suspens, je suis tellement impatient d'en apprendre plus ❤️
  7. Je reviens juste sur un point : les pauses d'Oda. Je comprend parfaitement que cela en frustre certains qu'il y ait des pauses aussi fréquentes. Mais il faut bien se rendre compte, pour ceux qui ne savent pas, que le rythme d'un mangaka est terriblement rude. Ce sont des horaires de malades, des délais hyper courts à tenir (16 pages encrées en une semaine, même avec des assistants c'est énorme !). Et du coup, ces rythmes infernaux, ça impacte sur la santé des auteurs, sur celle d'Oda plus que tout. Je critique beaucoup son œuvre, mais c'est une vraie réussite à mes yeux ce manga. Je chipoterai toujours évidemment, mais le travail effectué est dans l'ensemble magistral. Vous voulez qu'Oda nous fasse un drame à la Kentaro Miura ? Moi j'ai pas envie de revivre cela. Gatsu n'aura jamais droit à sa fin heureuse, du moins à la conclusion de sa quête. Faisons tout pour que Luffy puisse un jour devenir roi des pirates, et que son créateur soit là pour l’introniser. Acceptons qu'Oda puisse se reposer. Il en a besoin, son corps en a besoin. Ca fait mal d'attendre autant, mais je préfère avoir plein de pauses et garder un auteur en forme, plutôt que d'avoir un chapitre par semaine et de voir Oda mourir d'épuisement. Les mangakas aussi passionnés et talentueux qu'Oda sont des espèces rares. Comme les baleines bleues ou les lucanes Cerfs-volants, préservons-les du mieux que l'on peut
  8. Ainsi donc, Kaido a été vendu par son propre pays, rejeté par sa propre patrie... Il n'y a rien de plus terrible qu'un enfant grandissant sans amour. C'est comme cela que l'on fabrique des psychopathes ou des nihilistes. "L'enfant qui n'est pas embrassé par le village le brûlera pour sentir la chaleur". Proverbe africain. J'attends les spoils plus développés pour développer mes propos, mais heureux que ce flashback soit arrivé! J'en attends beaucoup ❤️
  9. Bon, avec un peu de recul j'ai lu les premiers scans en anglais (et une version en francais, oui c'est mal je sais). En fait on apprend quoi dans de chapitre ? Non vraiment. Ok Kaido a une dernière technique de la mort qui tue. Mais ca reste vraiment 13 pages de "olalah Wano a trinqué pendant 20 ans", chose que l'on a vu développé pendant tout l'arc. En fait ce genre de flashback c'est cool, mais vu qu'on a du flashback ne montrant que le point de vue des protagonistes, bah j'ai du mal j'avoue. Quand un antagoniste à la Kaido est bien écrit et qu'on te montre qu'il est pas si binaire que ca, bah le voir sans développement en terme de flashback alors qu'on a eu blinde de FB sur les FRs et Wano en général, je trouve ca un peu injuste. Oui, je suis mauvaise langue quelque part. Le flashback de l'empereur ne va sûrement pas tarder à arriver, mais pour l'instant, d'un niveau narratif, je trouve que le récit insiste trop à mon goût sur des flashback sur la souffrance du pays. C'est comme une soupe qu'on veut te faire avaler chaque jour sans en changer la saveur. Là il me faut les deux côtés de la pièce, si on a que le point de vue d'un côté je marche plus. Mais bon, ce flashback arrivera bien vite. C'est terrible de dire ca, mais à force d'insister sur leur souffrance à chaque chapitre, moi je suis devenu apathique au sujet des habitants de Wano Kuni. (bon ok, pas au sujet de l'état du fleuve et de la désertification. Kaido je t'aime bien, mais je bosse dans l'environnement, et les écocides c'est impardonnable.) Bon l'arrivée finale de Denjiro est pas mal, venant clôturer d'une belle facon ce flashback. On nous a développé 10 pages sur les 20 ans de souffrance de Wano, et Denjrio, celui qui a enduré plus que les autres ces 20 ans de tyrannies, vient arrêter le massacre en coupant la tête du monstre responsable de ce malheur. Les 20 ans sont terminés, la tyrannie touche à sa fin. Ca c'était beau, mais le reste du chapitre c'est lourd je trouve. J'espère vraiment qu'Oda va assurer avec un bon FB sur Kaido et les Rocks, je pense que mon appréciation de l'arc en dépendra en partie. Meilleur est le méchant, meilleur est le récit
  10. Ouais bon, le Flashback est de nouveau là pour nous rappeler que Kaido et Orochi sont des méchants très méchants et que les habitants de Wano ont beaucoup soufferts... Ok maintenant on sait que les samourais ayant aidé Yamato ont également subit le courroux de son père et ont défendu Oden (mais on le savait déjà). Bref, un flashback visuellement sympa mais sans plus. JDG résume ce flashback très bien : Sinon waouh, le visuel de Kaido est énorme...C'est presque exactement le même visuel que pour l'attaque de King si on regarde bien ! Un bel hommage de King à son capitaine, démontrant une fois de plus à quel point King (NON JE L'APPELLERAI PAS ALBERT !) respecte son capitaine et est totalement dévoué à sa cause. Bref franchement avec Kaido je me régale perso, même si je peut comprendre la lassitude de certains. Pour moi ce perso c'est une masterclass. Une bête, un monstre increvable tout droit sorti des enfers (là le visuel fait vachement infernal), digne de son titre d'empereur. Je savoure ce personnage tel un repas dans un bouchon lyonnais ❤️
  11. J'ai dit au sommet de LA puissance, pas au sommet de SA puissance. Kaido a été essoufflé par les combats d'avant c'est clair, même s'il a encaissé plus de coups de Luffy que du reste des alliés. De tout de facon on est dans la fin de l'oeuvre là, Luffy va atteindre son pic quand il va maitriser son Gear 5 et le HDR. Kaido il l'aura pas vaincu en solo, j'ai dit que Kaido était le sommet de la pyramide des puissances chez les pirates actuellement, pas qu'il combattait Luffy en étant au top de sa forme.
  12. On a pas les images, mais pour moi on a déjà eu tous les signes que Kaido va tomber dans pas longtemps. Il fatigue, certes, mais ca veut pas dire qu'il est mort. Un animal essoufflé n'est pas pour autant vaincu, au contraire c'est dans les moments de faiblesse et de fatigue qu'un animal peut se montrer le plus agressif. Je voit cette transformation comme un baroud d'honneur, un chant du Cygne. Kaido va y passer mais il veut se donner à fond jusqu'au bout. Mais c'est clair que le combat est plié. Perso je suis très content de voir la bête toujours aussi increvable. Oda avait annoncé Kaido comme étant un monstre inarrêtable, il tient ses promesses. Je comprend que ca puisse devenir lassant de le voir jamais tomber, mais pour moi ca montre juste à quel point les empereurs restent des monstres de puissances. Même avec le Gear 5 Liffy galère, et je suis très content de cela. Voir Luffy triompher facilement avec le Gear 5 en main, c'aurait été décevant. Là c'est une satisfaction. L'empereur va tomber, mais après nous avoir montré la toute-puissance qu'il représente. Petit rappel ; il a été introduit comme la créature la plus puissante du monde. Kidd en a parlé comme étant le pirate le plus puissant actuellement. C'est pas de la blague le gus, c'est le sommet de la puissance. Encore heureux qu'on galère à le faire tomber. Donc bon, pas merci Oda pour les flashback un peu ennuyeux à mes yeux (mais c'est habituel avec les FRs au final ^^), mais merci Oda de laisser à Kaido toute sa crédibilité. Il est l'une des plus belles réussites de l'arc Wano à mes yeux.
  13. Wow. Moi qui trouvai déjà Kaido assez fumé comme ca mais qui attendais juste une dernière forme hybride un peu plus grosse que les autres...J'avoue que je suis pressé de voir le visuel là. On résume, Kaido il est quasi-invulnérable de base, est reconnu comme étant intuable, possède une puissance physique démesurée, ainsi qu'une grande agilité maîtrise les trois types de Hakis à la perfetion quand il le veut. Mais il peut aussi, grâce à son FDD augmenter sa force et son endurance. maîtriser le feu, le vent, créer des tornades, provoquer des orages monstrueux...Et en plus de tout cela, il possède une forme bien vénère qui lui permet de faire fondre tout ce qui l'entoure ? Punaise quel monstre. Il mérite vraiment son titre d'empereur. Venez plus me dire que Big Mom joue dans la même cours que lui XD Bon à côté de ca, allez la mort d'Orochi épisode 4, on finit par se lasser mais bon, j'espère que ce sera la dernière. Visuellement ca pourra être sympa je pense, hâte de voir le visuel de l'attaque de Denjiro. Par contre j'espère qu'il a une bonne excuse de ses parents pour une absence aussi longue, le conseil de classe ne va pas apprécier Et un flashback sur Kawamatsu, ouais à voir, mais ça m'emballe pas tant que ça, Kawamatsu étant le plus osef des fourreaux rouges à mes yeux. C'est la caution "minorité marine" des fourreaux rouges quoi. J'aurai préféré un Flaschback centré sur Kaido plutôt que sur l'autre anchois sur pattes. Mais bon à voir, en espérant que le full summary fasse taire mon attitude cynique ^^
  14. Je ne suis pas entièrement d'accord avec ta vision de l'hypocrisie de Kaido. Même s'il est clair que se reposer sur la quantité de Zoans (en plus, détraqués), montre l'hypocrisie du discours de l'empereur, les attaques les plus puissantes en terme de dégâts ne sont pas les attaques venant de son DFF. Les Boro Breath, Tatsumaki Fiuka et autres infligent des dégâts aux ennemis, mais quand l'empereur veut faire des dégâts massifs, il balancent du Ragnarock ou du Raimei Hakke, des attaques surtout imprégnées de Haki. Donc la puissance de l'empereur réside bel et bien dans sa force brute primaire et son Haki. Les formes hybrides arborées en combat permettent un boost de puissance, mais la majorité de la force de ses coups provient du Haki qu'il infuse dans son Kanabo. C'est ma vision des choses en tout cas.
  15. La partie sur les samourais prêts à accepter la mort est au final la meilleure partie à mes yeux de ce chapitre. On a une bonne fusion entre l'esprit du Bushido et l'esprit bon enfant de One Piece. Les guerriers de Wano sont prêts à accepter la mort, leur devoir accompli. Mais ils le font avec sourire, en sachant que les jours heureux arriveront bientôt pour leur radieux pays. Ce serait une mort magnifique, le sacrifice ultime des combattants pour l'avenir du pays. En espérant bien sûr que toute la beauté de cette scène ne soit pas gâchée par un happy end ou tout le monde survit, mais je doute de plus en plus qu'on ait véritablement une seule mort importante dans cette bataille...Mais bon, j'espère, on a que ca après tout Sinon ouais, le combat est sympa mais les enjeux disparaissent. Luffy et Kaido paraissent tous deux aussi increvables. La bête commence à s'essoufler, mais Luffy a beau se prendre l'arsenal le plus meurtrier que l'empereur a dans ses manches, il revient tout de suite après en pleine forme. Autant je suis content de voir que Kaido encaisse mais commence à flancher, autant la résistance hallucinante de Luffy, combinée à son apparences gagesque après chaque coup, fait que j'arrive vraiment plus à prendre le combat au sérieux. C'est sorti de mes centres d'intérêts. La partis sur Momo, ma foi tout a été dit, le flashback est pas si lourd que ca au final, mais ca insiste sur des éléments que l'on connait déjà, donc zéro véritable rélévation. C'est la pleurnicherie habituelle de Momo, un peu lassante à la longue. C'est comme les fausses morts d'Orochi, c'est tellement fréquent que ca en devient lassant et plus du tout surprenant/hypant à suivre. Bon, Orochi a pris le type feu au passage, mais va vite se faire prendre dans une déferlante d'eau et de morve sortie tout droit de la trompe de Zunesha, donc on s'en fiche. Ah, Usopp était dans le chapitre ? Bon bah Usopp était dans le chapitre. Bref chapitre pas si mal, avec des éléments surprenants. Mais je croit qu'il m'a fait prendre réellement conscience de la lassitude causée par la répétition de nombreux éléments (la non-mort d'Orochi, les scènes osef d'Usopp, la pleurnicherie de Momo, le combat Kaido/Luffy vide d'évolution sérieuse). à voir si le gros poing de Luffy aura un impact au chapitre 1048. Mais je reste vraiment sur ma faim.
×
×
  • Create New...