Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Patricia

Members
  • Content Count

    414
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

1 Neutral

About Patricia

  • Rank
    Membre du conseil des 10

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Patricia

    Hajime no Ippo : "THE FIGHTING" [George MORIKAWA]

    J'ai lu les chapitres à partir du combat contre Guevarra, et je pense que l'on se dirige vers un long détour, mais un come-back de Ippo comme boxeur : 1) il reste de fortes chances que ce dont il souffre ne soit pas le syndrome de "punch drunk" mais des effets post concussion 2) dans l'esprit du shonen ce ne serait pas une défaite honorable, une défaite qui comprendrait un accomplissement : il n'a pas utilisé sa nouvelle technique, il n'a pas "montré sa gratitude" au coach, il n'a pas tenu sa promesse à Miyata 3) Ippo reste en parfaite condition physique et n'arrête jamais l'entraînement de foncier 4) l'auteur a insisté sur le fait qu'il manquait à Ippo autre chose qu'une parfaite santé pour accomplir les buts définis pour le personnage au début du manga : battre Miyata (situé par l'auteur comme N°3 des génies absolus après Takamura et Martinez) et faire du bruit au plus haut niveau mondial ; une dimension psychologique (liée à des traits importants de sa personnalité comme sa gentillesse, son humilité et son indécision), qui le fait systématiquement choisir de contourner la ligne tracée par Takamura qui sépare les boxeurs normaux de l'élite absolue. Il y a une voie de développement psychologique à côté de la voie technique d'arrêter de prendre autant de coups, qui est intéressante à raconter. Bien sûr, comme c'est un gars défini d'abord par l'altruisme et l'admiration pour un rival, on peut penser que sa motivation va passer par la progression de Miyata vers les sommets, éventuellement une défaite du bôgoss avec de grosses séquelles contre Martinez, le come-back de Ippo pourvenger son rival chéri et le combat final avec Miyata (où, là, Ippo peut perdre tant qu'il veut). La mort du coach peut aussi jouer un rôle (il a plus de 80 piges tout de même), Takamura peut très bien devenir un mentor d'entraînement de Ippo en sa mémoire (il a toujours été montré comme extrêmement perspicace concernant la boxe, et pour les méthodes d'entraînement ; bien sûr ce n'est pas un pédagogue, mais Ippo peut devenir autonome pour l'entraînement, surtout en développant son sens tactique en tant que second. En tous cas, Takamura en traçant la ligne dit que Ippo n'a pas la détermination pour le niveau mondial, qu'il traite la boxe comme un passe temps, qu'il a une fausse résolution (le "faire de son mieux", "voir ce que ça va donner")... ce sont des handicaps à surmonter dans la tradition du shonen. Et revenir après une "mort de carrière" crédible serait l'ultime come-back du boxeur dont la marque de fabrique a toujours été le come-back improbable.
  2. Patricia

    Snk chapitre 89

    L'idée d'Eren comme quoi il pourrait accéder à l'Axe en touchant Historia (associée dans le même chapitre à l'histoire d'Ymir) me paraît amener une future scène de bataille, où la nouvelle reine serait en première ligne (ce qui serait plus intéressant dramatiquement que son rôle actuel) aux côtés d'Eren, éventuellement sous forme titanesque grâce aux seringues. En ce cas, ce serait vraiment chaud à contrôler et ça réduirait considérablement leur avantage. Ymir me paraît destinée à revenir du continent pour être présente dans cette bataille et intervenir pour tenter de protéger Historia. J'ai une autre hypothèse concernant la "boucle temporelle" (même si celle de l'Axe comme hors espace-temps est intéressante), une boucle narrative : la scène originelle au début du manga replacerait tout le récit qui suit dans le passé lointain, à travers les souvenirs/rêves du descendant du Titan Assaillant. Lui dispose de tous les souvenirs d'Eren (y compris la suite du récit) au moment où Eren accède à la mémoire de Krüger, et c'est sa conscience confuse qui "produit" la pensée anachronique de Krüger concernant Armin et Mikasa. Il peut "donner des conseils" pour les sauver parce qu'il a les souvenirs de la suite...
  3. Patricia

    SnK Chapitre 86

    Il ne s'agit pas du Cri, car si elle avait un pouvoir aussi sophistiqué que celui que Sieg a sur les Titans-zombies, ou celui qu'on suppose bien supérieur que les Marley convoitent chez Eren, elle aurait pu les guider pour qu'ils attaquent ses ravisseurs au lieu de la dévorer. Son pouvoir semble plus rudimentaire. Mais il est vrai que la proximité de certains pouvoirs chez différents shifters créé une ambiguïté.
  4. Patricia

    SnK Chapitre 86

    Je pense que Sieg n'a pas le pouvoir de contrôler les Titans, sinon il n'y aurait aucune raison de se décarcasser à mettre la main sur Eren qui a récupéré le pouvoir de l'Axe. Sieg a selon moi le pouvoir de créer des Titans-zombies (puisque le village de Conny a été transformé), et par la suite de commander ses créations. Mais il n'a pas le pouvoir de commander les shifters que semblait avoir Fritz, ni les colossaux scellés dans les murs. La transformation en Titan-zombie est aussi la peine appliquée aux conjurés (donc Sieg aurait été chargé d'exécuter ses parents....).
  5. Patricia

    SnK Chapitre 86

    Même si la mythologie de l'origine des Titans est passée au filtre de la propagande des Marley, les évènements neutres sont fiable à mon avis, et la capacité d'accumulation des pouvoirs est contenu dans le mythe d'origine puisque les 9 Titans sont une division du Titan original, qui devait avoir l'ensemble des capacités.
  6. Patricia

    SnK Chapitre 62

    J'ai songé à une théorie à propos de ce qui a pu motiver les personnes héritant de la mémoire du premier titan-coordinateur à garder le secret et sans doute à user du pouvoir d'amnésie pour effacer les connaissances de la génération initiale : étant donné que Frieda nous est présentée comme une personne compatissante, on peut penser que celui qui connaît les circonstances de la création des murs et de l'existence des titans souhaite en gardant le secret épargner les humains vivant dans ces murs plutôt que simplement contribuer à les contrôler. Si cette hypothèse est juste, il faut les protéger de la vérité, soit parce qu'elle constitue un motif de culpabilité insupportable, soit parce qu'elle anéantit tout espoir... ou bien les deux ! [glow=red,2,300]Théorie de la culpabilité : [/glow]pour protéger l'humanité, plusieurs millions d'humains-titans ont été sacrifiés pour édifier les murs, probablement contre leur gré, et en éradiquant un groupe ethnique particulier ; le titan-coordinateur les a forcé à utiliser le pouvoir de cristallisation qu'Annie a montré. Il vaut mieux ignorer que leur survie est au prix d'un génocide. Ce pouvoir dérive des capacités d'un clan de titans particuliers dont Annie, Berthold et Rainer sont des survivants (Berthold est un colossal et les deux autres ont la capacité à cristalliser, dont Eren ne dispose pas apparemment). Incidemment, la motivation de leur clan serait de mettre la main sur le coordinateur en espérant qu'il est possible de faire sortir les titans du mur de leur transe et ressusciter leur nation. Dans cette perspective, on pourrait comprendre que malgré leur compassion, ce clan ou cette ethnie soit prêts à des massacres à grande échelle, voire à mettre l'humanité des murs en péril, si un génocide de même ampleur est à l'origine et peut être réversible. La question qui subsiste, c'est pourquoi le Coordinateur, possédant une armée de titans colossaux/blindés qu'il pouvait soumettre à sa volonté, aurait-il choisit de fortifier l'humanité plutôt que de combattre des titans stupides certainement bien inférieurs pour les éradiquer. [glow=red,2,300]Théorie du désespoir [/glow] : Cette question m'amène à une proposition soutenant l'idée du "désespoir" : et s'il s'agissait non pas de protéger les humains intra muros des titans extra muros, mais de protéger une humanité préservée sur d'autres continents contre la menace d'un peuple "infecté" par la mutation ? On sait maintenant que tous les titans hors les murs étaient auparavant des humains, et que n'importe quel humain dans les murs peut devenir titan (sous l'effet du pouvoir du titan simiesque ou de l'injection de Grisha). On ignore seulement la nature du déclencheur. Il est possible que ce qui les transforme n'est pas un agent actif, mais un suppresseur d'inhibition, et que toute la population soit une bombe à retardement. (Peut-être "l'épidémie" que Grisha a contribué à endiguer selon les dires d'Hannes était-elle un signe d'affaiblissement des défenses contre la transformation en titan ?) Le périmètre confinant les humains les aurait protégés d'une solution plus radicale, à savoir l'extermination prophylactique (prônée par exemple par le parti du titan-singe). Révéler la vérité serait donc en même temps faire savoir aux habitants qu'ils sont littéralement eux-même leur pire cauchemar, mais aussi une menace pour le reste du monde, des parias susceptibles d'être exterminés par les humains, et que toute évolution est impossible....
  7. Patricia

    Chapitre 50

    Je ne pense pas que le pb de compréhension soit de mon côté... D'une part, effectivement, Ymir dit à Historia qu'elle risque des représailles de la part de la faction de Rainer et Berthold, pas de l'intérieur des murs (mais je ne sais pas si on doit la croire complétement sur les raisons, car à ce moment, elle essaye de convaincre Historia - comme d'habitude - qu'elle agit par cynisme et égoïsme). Tout ce que Rainer dit, qui n'est pas biaisé, c'est qu'Ymir pense être foutue si elle est ramenée à leur base, mais que son sacrifice peut en revanche bénéficier à son amie. D'autre part, oui, la motivation d'Ymir est toujours fonction de protéger Historia, contre son gré si nécessaire initialement. Or, Rainer et elle semblent savoir qu'Historia (et même "ce monde" entier) n'ont pas d'avenir. C'est ce qui la pousse à capturer son amie pour suivre les deux titans humains. Mais je ne vois pas pourquoi, même si Ymir respectait finalement le choix d'Historia de rester (ce qui équivaut à renoncer à la protéger), elle accompagnerait quand même Berthold et Rainer, pour son malheur et sans contrepartie, au lieu de périr héroïquement à ses côtés... En tous cas, ce qui est clair, c'est qu'à partir du moment où Eren est confirmé en tant que "coordinateur", ce que Rainer supposait initialement, Historia ne leur est plus nécessaire : il disait que c'était dans le cas où il s'avérait qu'Eren n'était pas le "coordinateur" qu'ils cherchaient, alors Historia pourrait leur faciliter leur recherche en tant que membre d'une famille dans le secret. Cela suppose d'ailleurs que le Culte connaît non seulement l'existence de ce pouvoir, mais celui qui pourrait en être à l'origine.... Un questionnement qui reste en suspens, c'est si Eren se limite à cet aspect du pouvoir commun avec le Titan-singe, où s'il peut, lui aussi, transformer des humains en titans "basiques"...
  8. Patricia

    Chapitre 50

    L'auteur sait vraiment faire monter toutes les émotions au paroxysme avec la puissance d'un orchestre symphonique ! La vache... la juxtaposition du "coming out" émotionnel de Misaka (à un moment délirant), du chef œuvre charcutier des tripes de Hannes (avec à la fois sa rédemption et l'absurdité totale), d'une révélation majeure de l'histoire ET (last but not least) les décisions crève-coeur de la relation Ymir/Historia... C'est fortissimo dans tous les pupitres ! Le pouvoir d'Eren ne sort pas de nulle part, ça fait depuis le début de l'arc qu'il y est fait directement allusion, et depuis l'arc précédent qu'il est "préparé" : Eren possède "le coordinateur". Un élément de bio-ingénierie nécessaire à la fresque des Titans/armes biologiques manufacturées qui se dessinait de plus en plus précisément à l'arrière plan. Option A : similaire à une arme bactériologique, tu balances à grande échelle dans le paysage et tu attends le nettoyage Option B (et la fonction "coordinateur" devient indispensable) : tu as besoin d'une force de frappe beaucoup plus discriminante, des plus utiles quand le camp d'en face dispose de Titans-shifters.... Informations capitales : 1) cette fonction de "coordination" est transmissible, ou tout au moins peut être acquise 2) du point de vue de la faction Rainer & co, Eren est un porteur particulièrement dangereux : est-ce à cause de son tempérament (indice sur le fonctionnement en "résonateur émotionnel"), comme une bombe atomique qui pourrait s'emballer ? Ou par son affiliation, son idéologie, qui en ferait l'ennemi absolu de leur groupe ? Une qui n'est pas facile à suivre, c'est Ymir : on en est au combientième revirement ?
  9. Patricia

    Top manhwa du moment

    1. Tower of God ...a tout pour lui, l'ambition, l'originalité, la complexité de l'univers, une kyrielle de personnages nuancés, bien développés, particulièrement bien menés, un dessin excellent, un premier niveau action/interaction/mystère qui fonctionne au taquet, un second niveau propice aux interrogations philosophiques et aux théories.... 2. Kubera a beaucoup de tout ça, notamment la très grande tenue de la narration et l'ambition et la cohérence de la fresque (ça pourrait vraiment donner une grande série en 10 romans de Fantasy), la profondeur psychologique et la subtilité morale... le dessin est très bon pour l'expressivité des personnages, mais un peu raide niveau action et moins bien géré niveau décors que TOG. 3. Stream : the flow on n'en est qu'au début, mais d'ores et déjà une qualité graphique exceptionnelle et une intrigue qui promet beaucoup. 4. Black Wind une histoire très originale, qui revisite l'histoire des chasses aux sorcières, une narration très bien maîtrisée et un dessin remarquable (y a une trad française en plus!) 5. Killer Stall un "film d'action noir" classique, avec des combats extrêmement bien menés et de beaux personnages. Mention honorable J'aime beaucoup Dice, qui me parait extrêmement prometteur comme univers, avec une intrigue très intéressante... le dessin est bon, mais un poil en deça de Flow. Lessa est très agréable, l'intrigue mystérieuse à souhaits, mais la saison 1 n'est probablement qu'un hors d'œuvre au "Grand Plan" Annarasumanara est magnifique pour les dessins, attachant pour ses personnages malgré une narration un peu confuse.... j'avais bcp accroché au début de Baptist, mais la scanlation a l'air suspendue à mon grand dam... Déceptions J'ai essayé Noblesse mais n'accroche pas à la narration et ses plages de silence interminables du perso principal the breaker manque d'originalité en tous points et le dessin n'est pas assez sublime pour racheter...
  10. Patricia

    Tower of God [SIU]

    Pas certaine à 100% pour l'ensemble des règles, mais pour Wangnan, c'est une question économique : les "éclaireurs" de chaque équipe ont aussi un prix, qui ampute donc le budget. Koon a besoin de sauver son pokeflouz parce qu'il pense préférable de faire entrer les membres les plus onéreux ultérieurement. Ce qui est intéressant, c'est que les règles sont un mix de duel, de quête et de survival : pour gagner, on doit vaincre le leader de l'équipe appariée ; mais il est aussi plus que judicieux de s'attaquer aux autres équipes de la poule, puisque ça rapporte du Pokeflouz, et que ça peut être négocié en alliance ou en pognon auprès de l'équipe/adversaire. Ca va donc comme un gant à Koon, mais en même temps ça permet aux soudoyés par le FUG de se liguer contre Tangsooyok. Tout ce qu'a à faire Wangnan, c'est de courir sans engager l'adversaire jusqu'au moment où il pourra faire venir de l'aide plus qualifiée.
  11. Patricia

    Tower of God [SIU]

    SIU a bien résolu comme je pensais le foutoir mis par Parakewl : Ran et Anak restent éliminés, mais comme la plupart des équipes seraient ratissées et ne pourraient participer à la finale (pas bon pour l'audience), les organisateurs se rangent - en partie - à la plaidoirie de Koon... Car si les paris sur Anak/Ran étaient annulés sans contrepartie, cela signifierait que les leaders en restent aux gains de la fois précédente, et Koon ou Leesoo seraient classés devant Ron Mei ! Celle-ci reçoit la rétribution de sa chance en étant mise sur le même pied que FUG : qualifiés pour un face-à-face éliminatoire pour la finale. Ils restent donc désavantagés par rapport à ce qu'ils devaient gagner initialement : les vont combattre une équipe comprenant des monstres. On peut supposer que ça fait partie d'une manigance entre le Gongbang et FUG pour se débarrasser de Mad Dog avant le dernier stade, ou tester Viole, puisque si on les avait qualifiés, ils étaient très désavantagés par leur manque de fonds. Pour tous les autres, si j'ai bien compris, on démarre une Quête façon RPG avec un seul membre de l'équipe (Wangnan est choisi pour des raisons financières... quel radin ce Koon, vu que s'il a obtenu l'annulation du dernier pari, il est le plus riche de la Minor League!) ; il a semble-t-il l'occasion de concourir pour des épreuves, permettant de gagner des items ou des points, lesquels permettent de recruter des réguliers qualifiés qui participeront à la finale. En plus, ils démarrent avec 100 000 pts de rab. C'est a priori un format idéal pour les talents de Koon, lui permettant de mettre en œuvre le même genre de stratégie que dans le 1er jeu. SIU va aussi introduire les items gagnés dans le jeu préliminaire ... il peut aussi jouer sur du mind game, en alignant dans des épreuves (c'est apparemment le format Pokemon/MOBA : un joueur choisi pour une épreuve, qui peut être upgradé par des items) les mauviettes de Tangsooyook sournoisement upgradées par des items négociés à l'arrière-plan, ou des foirages volontaires (Chang et Quattro aux manettes, soudoyés par exemple avec l'item secret déjà gagné...) A mon avis SIU va se débrouiller pour garder hors-jeu les vrais balèzes de la S1 (Hatsu et Anak sont déjà hors-jeu, reste Androssi mais je pense que c'est le but de la petite confrontation en cours avec Rak et Yiwah), histoire de mettre du suspense et de faire jouer Verdi, Laure, Vespa...
  12. Patricia

    Tower of God [SIU]

    J'ai lu dans un "afterword" de SIU qu'il était souvent surpris du décalage entre la perception des lecteurs et ses choix, notamment qu'il voulait faire parfois avancer l'histoire et que les lecteurs avaient le sentiment que ça traînait, ou qu'un truc qu'il pensait foiré était apprécié et vice-versa. On est bien dans le cas de figure ici : tout le monde trouve que le combat s'éternise, SIU mentionne qu'il avait voulu le ramasser, pour arriver plus vite au plat principal ! C'est sûr qu'un combat sur 3 chapitres, c'est pas énorme dans les standards du shonen... mais du coup, les révélations de Beta se font à un rythme homéopathique, y en a même plein qui on loupé le scoop "Viole=premier prix de la bataille" Je suis les discussions sur le forum de Batoto, attention à la traduc de Mangacow, y a pas mal de coquilles... Sinon SIu a révélé sur son blog de considérer que "Emile avait dit la vérité (pour l'instant)", et qu'elle fonctionne comme un wiki et non une machine à dire la vérité : il faut que quelqu'un ait entré les données pour qu'elle redonne une info. Après, il doit bien y avoir un système d'évaluation, sinon ce serait trop facile de piper les dés : on donne massivement des gros bobards à Emile, comme ça tout le monde se plante. Le fait que Viole puisse être "lié" (soumission absolue) au vainqueur a quand même des conséquences énormes sur ce que FUG attend de la bataille : il n'y a plus besoin de recourir au chantage (pas si fiable, car d'autres factions pourraient y recourir, Viole pourrait craquer....), tous les otages virtuels (Team S1et Tangsooyook) sont donc en danger mortel, puisqu'ils connaissent la véritable identité de Viole alors que FUG veut l'effacer... Ca implique aussi qu'ils n'ont pas une seconde l'intention de respecter le contrat s'ils perdent la bataille. La question, c'est tout de même "qui" est envisagé pour devenir le porteur/maître de l'arme JVG ? Qui peut avoir suffisamment de loyauté à FUG pour recevoir cet énorme pouvoir ?
  13. Patricia

    Tower of God [SIU]

    J'ai trouvé pour ma part que SIU arrivait à très bien sauver narrativement un combat qui, de toutes façons, était sacrifié dès le départ, puisqu'il servait de leurre/écran à ce qui constitue le véritable "main event" de l'arc : l'élucidation du mystère de la Fabrique. (D'ailleurs, loin de ménager les fanbases, le procédé frustre tous ceux qui plaçaient un enjeu dans le combat). Ce n'est pas la résistance d'Anak qui est abusée, c'était sa nullité précédente. A aucun moment, elle ne retourne la situation en reprenant le dessus sur Ran, l'analyse in petto de Koon est très claire là-dessus. Elle conserve un brin de dignité, ce qui n'est pas trop demander, et surtout elle parvient à émouvoir en mettant en question le label 'pure arrogance' que tout le monde lui avait collé. De la même façon, Ran n'est pas déconsidéré, ni tactiquement, ni techniquement, puisqu'il dépasse le délai pour deux raisons : sa magnanimité/intérêt pédagogique envers Anak, qui lui fait d'abord épargner son adversaire, son respect/compréhension pour l'honneur manifesté par cette dernière, en abandonnant son avantage à longue distance au grand dam de Koon. L'intervention de Parakewl n'est là que pour donner un peu de peps à 'l'égalité faute de combattants" : sans lui on avait soit une victoire à la Phyrrus (Ran gagne puis s'écroule et ne peut tenir sa place dans la compétition par équipe), soit un 'pof' simultané d'Anak et Ran - nécessaire au trollage sur les paris - qui aurait frustré tout le monde. Parakewl éternel grain de sable scandaleusement veinard des plans les mieux ourdis, personnellement je trouve ça plus rafraîchissant que les éternels débats sur qui a la plus longue... lance. Le message, c'est que ces compétitions sont de la poudre aux yeux, que les parieurs (qui vont tous se retrouver à égalité le bec dans l'eau) se sont fait prendre à l'instar des lecteurs qui "espéraient" une victoire de l'un ou de l'autre (Droite, gauche, camarades, on vous ment, l'ennemi c'est le Patronat ), et que l'essentiel (et la Vérité) est ailleurs... On sent bien que Ran et Anak feront des petits lézards bleus à la fin, et que Parakewl sera le Parrain. Comme j'ai lu plusieurs fois ce com sur le 'cliché du match nul", j'ai essayé de trouver d'autres exemples en passant en revue les maîtres du genre Naruto, Bleach, One Piece et Hippo (ça doit bien en faire 200 combats à eux tous), je n'ai pas trouvé d'équivalent... Ce qui se rapproche le plus de l'effet Parakewl c'est le pet de Naruto qui défait l'odorat sensible de Kiba à l'examen chunin, des idées pour d'autres comparaisons ? J'ai adoré l'intervention de Beta, complètement à contre courant du cliché "sale gosse, psychopathe, chercheur d'embrouilles" qui se dessinait : calme, adulte, réfléchi, distancié, discours aux consonances morales, sortie coolissime... entourant une énorme révélation que personne n'avait vu venir et que je trouve géniale, résumant toute la saison 2 et la façon dont Baam et finalement, on le pressent, tous les Réguliers, sont instrumentalisés et déshumanisés par les véritables tireurs de ficelle (la collusion amorale capitalo-technologique de la Fabrique). Je pense que Baam s'est trouvé une nouvelle raison de gravir la Tour après la perte de sa première motivation infantile "coller Rachel"... Je vois une évolution complexe se dessiner dans sa psychologie, dépassant justement (et critiquant) les motivations habituelles du héros de shonen : 1. sauver la princesse (la princesse veut que tu lui lâches les basques) 2. protéger ses amis à tout prix (il y a peut-être des prix qu'il faut refuser de payer) 3. être le plus fort, pour ne jamais être un perdant (oui ben relis "If" pour savoir ce que veut dire 'tu seras un homme") - le plus infantile, qui n'a jamais été la tasse de thé de Baam de toutes façons, et qui se trouve ramené à ses proportions modestes par le foirage dans les grandes largeurs du Combat des Coqs que la Fabrique avait tant fait mousser). Le dernier grand thème motivationnel classique du héros, la liberté, devrait d'ailleurs être abordé dans la prochaine direction qui s'esquisse pour notre héros après que Baam envoie bouler FUG et compagnie (je vois mal comment relancer les dés sinon), avec les protagonistes du Wingtree et leur discours libertaire (nous on est surtout cool, écolos, neutres, tout ça on s'en fiche un peu, on veut des grands espaces et fuck le système)... Je prévois que Baam, avec son sens inné des responsabilités, choisira de toutes façons de dépasser la révolte adolescente de Mazino et Cie et ne restera pas sourd à l'appel des esclaves et souvenir des sacrifiés. Mais de l'air fera du bien après l'ultime emprisonnement vécu avec le FUG !
  14. Patricia

    Tower of God [SIU]

    J'ai un peu la même perception, je trouve que l'ego de Ran est bcp plus développé, dans la mesure où celui d'Anak lui sert à "survivre" dans un monde qui rejette son existence même, alors que Ran est né avec une cuillère en or dans la bouche. Anak est pour l'instant bien plus dévouée à son équipe : tous deux ont un épisode où ils sabotent le travail d'équipe (au jeu de la couronne pour Anak, à la main de Arlen pour Ran), mais le motif est plus profond pour le lézard, puisqu'il s'agit du symbole de l'oppression qui a assassiné ses parents. sinon, c'est la première fois que je lis sur les forums aussi souvent que le jeu devient lassant, ou n'apporte rien... je partage ce sentiment, mais je pense que c'est un gros troll de SIU, qui a l'intention de ne pas mener à terme le combat... ou le tournoi. Ce qui est important, c'est ce qui se passe dans la tête de Baam, de ses amis, et le sort d'Emile. Je peux imaginer que les deux soient éliminés (de concert avec Leesoo qui a fait le mauvais pari) et se retrouvent à crapahuter avec Hatsu pour sauver Emile, tandis que les autres sont coincés à la soirée de remise des prix intermédiaires. Koon bien sûr a parié sur un autre et se fera des cheveux blancs. Emile est le symbole de ce qu'est devenu Baam : un outil sacrifiable, même quand il obéit au doigt et à l'œil (puisque FUG a tenté de tuer Koon, envisageait d'éliminer les Tangsooyook...), à qui on refuse le statut d'être humain avec ses désirs propres. J'envisage que SIU veut créer une overdose de FUG, voire une overdose des "petits jeux" de test, pour nous faire accepter le virage à 180° que va prendre Baam : protéger ses amis*, envoyer paître le FUG et le système, et se faire l'ascension de la Tour "à l'ancienne", en passant par la zone du milieu avec un guide et une équipe resserrée, en prenant directement les tests des Gardiens. Je me demande si ce n'est pas le but caché de Headon, d'ailleurs, ce qui fait que Hwa Ryun serait un agent triple... Je vois bien YHS dans la combine d'ailleurs. * c'est l'occasion rêvée, ils sont presque tous sous la main à part Rozeal, Serena, Blarouse Lewin, le Chevalier et Nare. Une fois que Koon va connaître la situation de chantage, il va bien nous concocter un plan pour planquer tout le monde.
  15. Patricia

    Tower of God [SIU]

    Je voulais partager avec vous les prédictions de deux forumeurs de Batoto, qui m'ont tellement fait triper que je les vois gros comme une maison : l'un imagine Androssi tout miser sur la soirée précédant les finales pour tenter en vain de parler à Viole... qui sera retenu par Beta, éventuellement, selon l'autre. Elle pourrait aussi se faire tenir la jambe par ses grands fans de l'équipe Wangnan . (c'est du grand fan que viendrait la confirmation, mais notre princesse resterait sur sa frustration !) Mais surtout, la soirée avec les Daft punk en maîtres de cérémonie serait l'occasion de remettre les items bonus, la sanglante Tamara, le Miroir céleste Blanc, et le cadeau d'Androssi. Et là, qui voit-il à ses côtés en récipiendaires ? Rachel pour la plus rapide à dégainer, (en traitresse qui tire plus vite que son ombre ) & Koon pour le meilleur chef d'équipe.... Niveau plausibilité, je ne sais plus si Reflejo a pu envoyer lui aussi tous les membres de l'équipe (il y en avait un super blessé par Vespa, mais je crois qu'il est avec Cassano) ; Leeso a pu rater Amigo. Mais Koon a qualifié tout le monde.... [glow=red,2,300]Pour le dernier pari[/glow], grâce au bonus, tout est encore possible sur le dernier tour. Le meilleur parieur sera soit celui qui s'abstient sagement de miser sur Anak et Ran (qui s'autodétruiraient), au contraire de tous les autres, soit celui qui fait tapis sur un des trois qualifiés (Michael est-il le docteur FUG psychopathe embauché dans l'équipe de Koon ? Voire Michelle Light ?) et ne se plante pas.... Comme Koon n'était pas présent et peut difficilement être informé du contentieux entre le Lézard et Ran, je le vois plutôt réussir un joli coup avec un 2è couteau mystère (Mickael?). Leeso peut éventuellement se refaire grâce à sa connaissance du caractère d'Anak (il a quand même failli se faire bouffer par le Bull pendant qu'elle se crêpait le chignon avec Androssi), l'info qu'il a sur son contentieux avec Ran, le niveau de ce dernier, et ses facultés d'analyse hors-pair. La conversation entre Ran et Novik sur les [glow=red,2,300]motivations du FUG à inscrire Viole et son équipe dans cette bataille [/glow] annonce du lourd à mon avis concernant Emile - la récompense suprême dont l'humanité serait sacrifiée pour créer une arme majeure. SIU avait annoncé que l'histoire d'Horyang (qui a lui même pointé la similitude du "homard" de Baam avec son Démon ; Leeso fait une piqûre de rappel à ce sujet dans le dernier chapitre du jeu préliminaire), Cassano et la bataille de la Fabrique seraient intimement liées. J'avais suggéré d'ajouter les Pitbulls de Yama à la liste, voire Akryung... Maintenant, on peut spéculer sur la nature de cette arme, ce que le FUG compterait en faire... et ce que Koon ferait du trophée s'il réussit son pari ! Comme arme, ça me parait super mystérieux, car Emile est de type "info" et non offensif. La Lighthouse ultime, en fait. Mais alors, pourquoi la modifier, lui faire perdre sa personnalité (la "tuer") probablement en "l'intégrant" comme les différents prototypes présents ? Il suffirait de mettre le Lightbearer de l'équipe gagnante aux manettes, a priori ! Peut-être est-ce obligatoire pour la rendre "portative" et/ou obéissante ? Il va sans dire que Koon & Tangsooyuk refuseraient le sacrifice, mais pourraient-ils cependant tirer un bénéfice de la version actuelle en cas de victoire ? J'ai plutôt tendance à penser que ça rendrait Koon ou son équipe trop puissante pour le suspense, et que SIU rendra nécessaire une escapade Traveller/Emile pour leur sauvegarde. Si les équipe A & B sont reconstituées, avec Baam en plus, et les armes du tour préliminaire, ça pourrait déjà constituer un sacré boost ! Pour ce qui est du FUG, ils ont deux Lightbearer très intéressants pour devenir les "porteurs" d'Emile : Xiaxia et Rachel. Se pose la question de la loyauté, puisque Xiaxia travaille apparemment pour l'argent et Emile est une mine d'or potentielle infinie, ce qui la dispenserait de se dévouer au FUG (après, elle est aussi dépeinte comme une fanatique - ce qui paraît contradictoire, mais allez savoir!). Rachel est elle aussi contrainte à servir sous les ordres du FUG pour réaliser son rêve, puisqu'elle ne possède pas à première vue de talent hors norme. Mais avec une arme aussi inouïe, cela pourrait changer la donne... Il y a aussi la possibilité que le contrat avec Headon l'oblige à servir le FUG. Concernant le [glow=red,2,300]future - logique - amalgame des équipes menées par Koon [/glow] (retardé artificiellement par Hwaryun et sa faction), qu'en pensez-vous ? Il parait difficile de garder tout le monde... Encore qu'avec les modalités des deux derniers tests de l'étage d'Evankhell, on avait un très vaste effectif. Il faut maintenir des impératifs d'efficacité (un bon nombre des "poids lourds"), d'historique (le trio Rak-Koon-Baam, au minimum, le duo Anak-Androssi et/ou le trio Leeso-Hatsu-Anak), de morale amicale (les Tangsooyok), plus le plan revendiqué par SIU de renouveler les têtes à chaque changement d'arc. Le sauvetage d'Emile pourrait permettre une bifurcation d'une partie des personnages importants pour permettre ce renouvellement : je vois bien les deux brothers/armes faire cause commune avec leur sœur d'infortune (et qui sait, leur nouvel ami Hatsu ? ), peut-être sous escorte des deux nouveaux intérimaires du Wingtree - rendez-vous à l'étage 77 ! Peut-être aussi le groupe des petits jeunes et leur mentor (Miseng-Goseng- Akraptor-Prince) pourrait-il faire une pause, jugée déjà souhaitable antérieurement ? Cela laisserait Wangnan et Yihwa, des personnages avec un côté comique prononcé et un bon potentiel de développement chez Tangsooyok. Agglomérés, mais des plus intéressants, on a le coupe Quatro/Chang, le premier potentiellement excellent avec Yihwa et Wangnan, le second avec un alléchant contentieux avec Koon... Du côté de Koon bis, Ran, Novik et Dan pourraient continuer... Dan me paraît le plus intéressant, avec sa motivation originale et son "handicap." je trouve que Ran et Novik seraient redondants comme "Gros bras" si le duo Androssi-Anak est maintenu, mais SIU pourrait faire prendre un détour à ces dernières... Un arc des princesses est annoncé, ça pourrait être l'occasion de retarder leur intégration (trop de stars fait perdre le statut d'outsider qui met si bien en évidence les qualités de Koon et Leeso). Chez Leeso, en dehors des historiques, on a Laure, Amigo, Verdi et Vespa ; ces derniers font de très bons caractères à développer à mon avis. Mon choix d'équipe préféré pour le prochain arc serait le suivant : Scout : Dan (vitesse) Leeso (analyse) Vespa (attaque) Fisherman : Chang, Wangnan (sisi, il l'est...) et Yihwa Spear bearer : Rak et Anak Wave controller : Baam, Quatro, Verdi (anima), Laure Lightbearer : Koon + Miroir blanc céleste (sûrement un accessoire idéal pour cette position) Mais je vois bien SIU nous faire un casting un peu différent : Scout : idem Fisherman : + Ran Spear bearer : + Novik et Amigo, - Anak Wave controller : - Laure (il a développé un duo spécial avec Hatsu qui le trimballe, semble-t-il... et même s'il dort presque tout le temps, ça fait un peu redondant dans les phases de combat si Baam revient) Lightbearer : + Xiaxia (je sais pas, une intuition... il faut bien que le FUG laisse quelqu'un pour surveiller, et s'il garde Novik et Ran, ils ont développé un lien avec Bunny)
×