Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Konan

Members
  • Content Count

    3258
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    12

Konan last won the day on December 9 2019

Konan had the most liked content!

Community Reputation

369 Excellent

3 Followers

About Konan

  • Rank
    Seigneur des pirates

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Concernant ce chapitre je trouve que nous restons sur une dynamique plutôt positive, ou, pour le dire autrement, dans l'ensemble très supérieure à tout ce que le manga a pu produire jusqu'à présent dans le sens où on nous raconte des éléments importants, fondateurs et essentiels à l'intrigue, certes en étirant cela de façon un peu indigeste, mais qui sont largement les bienvenus et qui, d'ailleurs, auraient dû être introduits dans l'histoire depuis longtemps au lieu de temporiser et de perdre du temps avec des arcs successions d'événements tous plus misérables les uns que les autres. Le rythme de ce manga est certes dégueulasse, mais en l'occurence ça ne me dérange pas de perdre du temps dans ce genre de chapitre, qui au moins dit quelque chose, plutôt que dans les terribles longueurs d'autres moments du manga qui brillaient par leur vide narratif total. Donc pour le coup le problème de rythme il est présente depuis le début, c'est un boulet et fléau pour ce manga (je ne cesse de le répéter depuis des années désormais ...) qui n'a déjà pas grand chose pour lui (mais ça rend l'histoire d'autant plus pénible à suivre) mais ce n'est pas spécialement visible de ces 2 derniers chapitres qui nous fournissent à mes yeux plus d'éléments intéressants que d'habitude et auxquels il est donc plus facile de pardonner les longueurs. D'ailleurs comme l'oeuvre en général a peu de chose à dire et se repose au final sur très peu de créativité et d'inventivité (car rien de ce qu'on nous révèle ne casse 3 pattes à un canard, c'est le moins qu'on puisse dire) on comprend qu'ils étalent la confiture le plus possible. Quand on a peu de choses à dire mais qu'on est dans un moment qui est supposé être un des grands temps forts de cette nouvelle histoire, un des moments les plus épics, de révélations etc... et bien on tente comme on peut de gonfler le truc et de lui donner de l'ampleur par le nombre de pages. Ce n'est pas très fin, et d'aucun aimerait qu'en fait l'histoire soit simplement plus travaillé, mais bon, ça reste malgré tout très au-dessus des arcs précédents. Ce qui est sidérant dans le cas de Boruto c'est pourquoi ce choix de mode de publication, car n'importe qui comprendrait très facilement et très vite que c'est totalement inapproprié au déroulé de l'histoire qui serait 100 fois plus digeste dans une publication hebdomadaire ou 2 fois par mois, mais qui n'a jamais eu les épaules, la vision d'écriture, le contenu et la structure pour supporter une publication mensuelle. Du reste pour ce chapitre la révélation du clone de Jiraya était un truc prévisible et évident depuis la première apparition de ce personnage aux gros sabots, donc ça n'a rien d'un twist phénoménal et ça ne produit à vrai dire aucun effet car on sait depuis des lustres qui on voit combattre. Alors après on peut s'amuser à théoriser, sur réfléchir et chercher des explications sur le pourquoi du comment, sans doute aurons-nous quelques éléments mais c'est évident que cela est motivé par la nostalgie, sans laquelle cette suite n'aurait jamais existé pour commencer, mais là où je vais peut être calmer le jeu c'est que pour moi ça n'a rien de mal de sombrer dans une forme de nostalgie maîtrisée qui va servir une histoire. Justement, on est dans une suite, et on n'a cessé de reprocher à Boruto de maltraiter le manga original, de piétiner Naruto, de négliger les vétérans, de casser l'univers etc... donc bon, ce n'est pas pour ensuite s'offusquer au moindre signe de nostalgie ou de référence qui pointerait le bout de son nez. Tout est une question d'équilibre, et le fan-service est un terme générique qui n'est ni bon ni mauvais à proprement parlé. Une oeuvre doit satisfaire ses fans, et parfois ce sera en les surprenants, parfois ce sera en leur donnant à petite dose des choses qu'ils veulent, et le faire correctement. Non parce que dans l'absolu je peux dire le retour de Marco dans le chapitre de OP de la semaine dernière olalala quel fan-service graveleux, sauf que non, quand on écrit une histoire on a des outils et on articule les différents éléments, dont certain s'avèrent être des choses que les gens veulent voir et qui seront exploités. De la même manière qu'un fan-service bête et méchant, sans substance à la Fairy Tail, peut être le niveau 0 de l'écriture, l'extrême inverse de systématiquement tout défaire et de piétiner chaque sentiment et chaque attente élémentaire des fans est une pure hérésie, quand vous faites ça vos obtenez Star Wars 8 de Rian Jonson ou la saison 8 de Game of Thrones, autrement dit des oeuvres qui sont des insultes aux fans et à l'intelligence humaine en générale (puisque ce faisant on éradique tout ce qui a été construit petit à petit, la narration, l'histoire sur le long terme etc... juste pour surprendre sans raison et dire ba non vous n'aurez pas ce que vous voulez et ce qu'on vous tease depuis des années). Des mangas comme Naruto et Dragon Ball sont remplis de fan-service (souvent maîtrisé, dosé, au service d'une histoire, mais pas toujours, osez me dire que Kishi n'a jamais merdé avec son fan-service ...) à chaque arc, ce qui n'en fait pas de mauvaises oeuvres, donc je ne crois pas qu'il soit juste de diaboliser ce terme qui dans l'absolu ne veut pas dire grand chose. Fatalement quand une histoire est bien écrite elle annonce des choses, et quand elle annonce des choses, les lecteurs les attendent, et parfois il n'y a rien de mal à simplement accoucher logiquement de ce qui est annoncé et de ce que les gens attendent. Alors là c'est un cas différent puisque ce n'est pas du world-building, du forshadowing, c'est juste une référence, mais on peut la comprendre. Moi je suis 100 fois moins choqué par le fait qu'un être artificiel construit sur une légende du passé soit surpuissant plutôt qu'on me sorte que Delta rivalise avec Naruto, sans parler de cette tanche de Boro etc... Au moins en usant d'une figure du passé on légitime la force d'un nouveau personnage, et en l'occurence on donne aussi du poids au passé parce qu'on induit que Jiraya était quelqu'un de surpuissant. Ensuite on verra comment on nous explique cela en terme de procédure, de création etc..., je ne vais pas dire que tout est un dégueuli d'incohérences avant d'avoir le fin mot de l'histoire, on verra, ce sera sûrement boiteux, mais attendons un peu. Reste que pourquoi Jiraya, et bien évidemment c'est un choix de fan-service en l'occurence, mais on remarque aussi simplement que Jiraya était un grand absent de la dernière grand guerre alors que la plupart des légendes de ce manga ont été exploitées par l'ET. On a déjà vu les retours d'Itachi et Minato par exemple, ce qui était bien évidemment un choix purement fan-service de la part de Kishimoto. On a déjà vu l'émergence des figures mystérieuses du passé, avec Hashirama et Madara notamment qui nous ont tout montré. Donc déjà d'une part je signalerais tout de même que ce clone de Jiraya dans l'absolu ce n'est pas pire que l'arc de la grande guerre, mais qu'ensuite si c'est Jiraya c'est certainement aussi parce que les autres ba on les a déjà revu et ils ont déjà été exploités à nouveau après leur mort. Dans l'absolu dans le manga original cette présence du passé et la pléthore des moyens qui existent pour lutter contre la mort (changement de corps à la Orochimaru, homme-pantin à la Sasori, voler les coeurs comme Kakuzu, l'ET, sceller une partie de sa conscience dans son fils comme Minato / Kushina, la réincarnation d'Indra / Ashura etc...) c'est quelque chose qui revient souvent voire de manière obsessionnelle, et ce n'est pas étonnant qu'éventuellement on nous montre d'autres moyens d'approcher de cet idéal, en l'occurence on exploite la technologie du clonage qui a été de base déjà évoquée losqu'Orochimaru tentait de reproduire le mokuton d'Hashirama (ça a fait Yamato), puis avec la création de Mitsuki (dont on voit aussi un autre clone adulte), puis avec la spin-off sur Shin avec tous ses clones qui se retrouvent à l'orphelinat de Kabuto, donc ce n'est pas non plus un processus qui sort de nul part : ne faisons pas les aveugles. Concernant le combat en lui-même moi je souligne tout de même une chose c'est que pour une fois une ancienne figure, Jiraya qui est à moitié présent on dira, ou représenté sous une autre forme, n'est pas mal traité. Il a une performance louable, le combat le mieux construit depuis le début du manga qui souffre terriblement de piètres affrontements et c'est une figure qui en impose pas mal depuis qu'il a été introduit, un des seuls qui titillent au moins vaguement notre intérêt de lecteur. Donc pour moi, franchement, il y a bien pire. Ils ont fait un choix simple, peu élaboré, certainement sans substance, mais ce n'est pas un drame dans l'absolu, il y a pire qu'un clone de Jiraya qui a un combat décent dans cet univers qui depuis les premiers chapitres c'est totalement pété la gueule et engouffré dans l'irrespect de l'oeuvre original. Moi je préfère un clone de Jiraya bien traité qui a apporté une présence un brin charismatique à l'histoire plutôt que de voir Naruto ridicule contre Delta entre autre exemple fameux. Donc voilà, ça n'a rien de fou, c'est du facile, ce n'est pas créatif du tout, mais honnêtement est-ce que c'est un truc innommable et médiocrissime selon les standards de ce manga actuellement, pour moi pas, les deux derniers chapitres que j'ai lu sont de très loin les meilleurs depuis le début de la parution et sans doute les seuls qui peuvent vraiment commencer à attiser l'intérêt de certains lecteurs. En l'occurence concernant les rapports de force on nous explique aussi que le vilain est très affaibli à cause de son réceptacle et de son combat contre Naruto & Sasuke, donc n'allez pas chercher plus loin la cohérence. Parfois quand on nous donne une explication elle suffit, réjouissons-nous car souvent on ne nous en donne pas, encore une fois ce n'est pas du niveau de Delta vs Naruto ou de Boro vs team 7, c'est un tantinet plus construit. Reste le méchant qui retrouve son apparence normale, on retombe dans des travers à la Kishi sur la fin de son oeuvre avec une overdose de dojutsu qui varient tous les 2 chapitres, puis avec son délire d'aliens mais voilà ça c'est inhérent à l'oeuvre de part les choix finaux de Kishi. Bon, son design est assez cool, à vrai dire je trouve que le dessinateur dans tous ses défauts sait plutôt bien dessiner les Otsutsuki. Il avait déjà largement améliorer le design de Momoshiki fusionné par rapport à la version du film. Ici Ishiki me semble décemment classe, ce n'est pas folichon folichon mais ça passe, c'est un adversaire crédible. Sur la fin du chapitre je trouve certaines cases brouillonnent et peu clair sur ce qui se passe vis à vis de son pouvoir de rapetisser les choses et ça m'a fait une piqure de rappel sur les problèmes persistant du dessinateur pour donner à voir les choses à défaut de devoir les décrire avec des mots, ce qui montre que parfois il échoue dans son travail malgré un progrès notable depuis le début. Il y a juste un truc que je me demande moi maintenant qu'on est recentré sur les Otsutsuki ce qui inévitablement devait arriver, c'est pourquoi Boruto est le protagoniste principal en fait ? Pourquoi le choix de se calquer sur l'enfance alors qu'en fait les ennemis sont de suite pensés comme la continuité de Kaguya. En soit la même histoire racontée du point de vu de Naruto & Sasuke, et sans ce héros vide et sans but, qui ne sait pas ce qu'il fait là et qui devrait être totalement largué, qu'est Boruto, ce serait peut être plus digeste. Et là il y a un problème d'écriture et de dosage pour incorporer ces enfants dans un monde qui le dépasse beaucoup trop. Ce problème est palpable depuis le début mais il le devient de plus en plus. Alors certes Boruto va avoir son PU de Momoshiki qui fait que blablabla mais je trouve qu'encore à ce stade de l'histoire on se demande ce qu'il fout là et pourquoi c'est lui qui est au centre du truc et surtout pourquoi Naruto et Sasuke sont à ce point des présences négligeables. Encore ici avec le choix du clone de Jiraya on a un lien avec Naruto, et des scènes qu'on pourrait nous montrer qui seraient éventuellement impactantes du point de vu de Naruto. Est-ce que ça a une quelconque résonance avec Boruto : non, outre les épisodes de l'anime ignominieux du voyage temporel (mais qui sont peut être canons après tout, au point où on en est). En soit ce choix de commencer l'histoire avec des genins de 13 ans dans un tel contexte qui évolue chronologiquement si vite vers Kaguya bis ba ça a largement participé au WTF ambiant total qui entoure les rapports de force et l'illisibilité de beaucoup d'éléments. Sans parler du traitement de certains, notamment Konohamaru qui avec tout ça est évidemment dors et déjà totalement largué et hors course, donc en faisant ça on a en plus exclut des éléments qu'on avait envi de voir etc... bref, énorme maladresse de mon point de vu et absence totale de proportion, de paliers logiques et clairs dans la progression de l'histoire. Shikamaru toujours 0, désastreux le traitement de ce personnage ce qui me fait justement dire, en voyant ces anciens qui n'ont plus rien de leur caractère et de leur splendeur, qu'il y a des choses bien plus choquantes et blessantes qu'un clone de Jiraya qui paraît charismatique, fort, efficace et mis en avant. Bon bref je me suis un peu étalé sur quelques points mais tout ça pour dire que dans l'absolu j'ai trouvé ce chapitre assez bon, dans la continuité du précédent. Je trouve que quand on arrive à la fin on a envi, pour une fois, de voir la suite. Franchement je crache souvent sur Boruto mais pour une fois qu'on a des choses décentes qui raconte un peu quelques trucs, qui nous fournissent quelques éléments, ba je ne vais pas exagérément m'en plaindre. Ca ne veut pas dire que c'est super (je maintiendrai toujours que cette oeuvre ne fait que vivre comme un parasite sur un succès précédent et qu'elle n'a en soit aucun mérite propre, et que sans le support de l'original la publication aurait arrêté au bout de quelques mois à tout péter, c'est juste une évidence) mais franchement restons mesurés, tout n'est pas systématiquement scandaleux et scabreux dans le moindre page de ce manga et en l'occurence on vit un petit sommet que je trouve décent et très éloigné de la qualité à laquelle on était habitué jusqu'à présent. S'ils pouvaient ne serait-ce que changer le rythme de publication (car ils ne sont d'évidence pas capables de changer leur niveau d'écriture, découpage et planification pour légitimer le format mensuel) cela aiderait déjà beaucoup à avoir un regard parfois moins noir. Il faut dire qu'après tant d'année de publications ce manga n'allait strictement nul part, et si je suis heureux d'avoir enfin des explications, je me gratte aussi la tête en me disant que c'est sidérant que l'oeuvre ait pu vivre si longtemps dans un tel degré de vide et de platitude pour seulement maintenant fournir des éléments qui font que la narration commence tout juste et que les enjeux sont posés.
  2. Et dans ce cas là au moindre coup sérieux il changerait de nouveau de forme ... S'il commence le combat dans sa forme ultime au moindre choc sérieux il retournera à sa forme de base la plus faible ... Le tout avec un processus d'évolution qui le rend vulnérable. Le mec a montré ses 3 formes en l'espace de quelques minutes contre Pedro, vous croyez qu'il se passerait quoi au juste dans un combat sérieux qui durerait des heures et des heures ? Qu'importe la forme dans laquelle Tamago commence, ça ne change strictement rien à ce qu'il se passera de façon récurrente sur le champ de bataille. Vous en connaissez beaucoup vous des utilisateurs de FDD qui n'utilisent pas et ne montrent pas leurs capacités aux combats ? Le pouvoir de Tamago c'est la transformation, donc quand il combat ba on le voit se transformer ... L'important c'est qu'il est impossible de négliger le fait que s'il prend un coup sérieux il va changer de forme, ce qui est très différent du fait d'isoler une forme qui n'a aucune existence propre indépendante ... Du reste on nous dit aussi que la différence entre Tamago et le Vicomte était énorme : résultat le mec se fait OS par Pedro avec la même facilité qu'auparavant. Des sbires qui hypent leur supérieur et le pensent invincible : quoi de nouveau sous le soleil ? Si la différence entre le Comte et le Vicomte est aussi marquée que celle entre Tamago et le Vicomte on peut imaginer à quoi s'attendre : pas grand chose. On compare la performance de Tamago avec un Perospero qui te couche Pedro en 2 cases ? Il n'y a rien à dire de plus sur Tamago, qu'importe la forme ou autre : le mec est inférieur à Pedro et clairement moins mis en avant que d'autres membres de l'équipage qui sont eux-mêmes faciles à noter (vu qu'on connait les limites de Snack qui était un SC et donc un des meilleurs combattants de l'équipage qui va servir de limite pour placer tous les autres). Après si certains trouvent vraisemblable d'imaginer Tamago (un simple cavalier) dans sa forme ultime d'un niveau proche (à quelques %) d'un Snack, aka un sweet commander qui ne peut décemment pas dépasser le bas des 80% vu la façon dont il est introduit (et destitué), très bien, mais il va falloir m'expliquer votre perception de la hiérarchie dans l'équipage de BM à ce moment là parce que ça n'a ni queue ni tête. Bref, partant de là on a tout ce qu'il faut pour lui donner une note globale aisément sans se compliquer la vie et qui sera un bien meilleur reflet de ce que donneraient des simulations (tout le contraire de 3 notes isolées qui ne veulent rien dire et n'illustrent pas la globalité du personnage sur le champ de bataille). On sait que Tamago ne peut pas frôler les 80% (puisqu'il serait bien trop proche de Perospero et Snack), qu'il est clairement inférieur à Pedro vu leur combat (qu'il a perdu malgré une préparation qui l'avantageait ...) et que son FDD, même s'il permet certains PU, a des faiblesses absolument immenses qui limitent largement son niveau (temps de transformation, manque de contrôle sur ses évolutions ...) mais qui vous tentez d'occulter et de cacher sous le tapis en séparant ses formes. Avec tout ça c'est facile, clair et net de lui donner une note qui caractérise le personnage dans sa globalité et d'imaginer sa position dans un équipage qui m'a semblé regorger de pirates beaucoup plus dangereux que lui. Je rappelle accessoirement quand même qu'aux échecs le cavalier, dans la théorie, a la même valeur que le fou. De nos jours grâce à l'IA ou sait qu'en vérité ça vaut trèèèèès légèrement plus qu'un fou (la belle affaire). Le fou qu'on a vu de l'équipage de BM est Bobbin le larbin qui se fait OS par Sanji. Dans sa forme ultime Tamago ne prétend devenir qu'un véritable chevalier et rien d'autre ... La tour est déjà un grade supérieur, et je doute que l'équipage de BM ne compte que Bege dans son rôle qui n'était qu'un pirate allié et pas un subordonné directement membre de l'équipage. Au minimum du minimum on peut imaginer que l'équipage a 2 représentants de chaque pièce. Pour peu qu'il y ait ne serait-ce qu'une ou deux tours dans l'équipage c'est déjà des personnages à placer entre Tamago et Perospero / Snack, sans même parler du niveau des meilleurs enfants de BM qui ont été quand même un petit peu plus impressionnants que Tamago (pour ne citer qu'Oven et Daifuku via leurs performances contre Sanji, Pedro, Pekoms etc...). Tout ça pour dire que le mec est clairement loin du sommet de l'équipage et noter son niveau global ne présente, à ce titre, absolument aucune espèce de difficulté, il suffit de réfléchir en terme de hiérarchie et de le comparer avec les notes qu'on donnerait aux autres éléments : Perospero, Snack, Oven, Daifuku ... + la base de Pedro évidemment, + la proximité avec un Pekoms (les deux forment clairement un duo) qui a sacrément perdu de sa superbe depuis son introduction et qui était clairement surestimé, je veux dire même en forme Sulong le mec se fait balayer par Oven comme un random donc bonne chance pour me justifier la moindre proximité entre Oven et Tamago ... Les limites de Pekoms en forme Sulong qui est un PU gigantesque devraient d'ailleurs suffire à borner la spéculation sur le niveau de la forme ultime de Tamago mais passons (je vais me répéter mais c'est le genre à se faire OS par n'importe qui qui s'approche ou dépasse de peu les 80%). Vous vous compliquez inutilement la vie pour un résultat qui au final ne représentera strictement rien et éclatera en 3 bouts non significatifs un personnage qui peut aisément être résumé en une seule note. C'est vraiment quelque chose qui me dépasse ... Je maintiens que ça n'a aucun intérêt de faire ça et d'ailleurs je ne suis pas sûr de noter Tamago dans ces conditions. Non Oda a confirmé que si le Comte était blessé Tamago évoluerait à nouveau dans sa forme de base. Ce qui veut d'ailleurs dire qu'à mon sens les gens surestiment largement sa forme finale, puisqu'il a beau être au sommet de sa puissance au moindre faux pas il retrouvera sa forme la plus faible ce qui est tout bonnement synonyme de game over (car vu l'évidence et le temps de transformation aucun adversaire sensé ne le laissera évoluer à nouveau en sa forme finale). Si encore Tamago avait montré la capacité, comme Vergo et Pica, de sa recouvrir entièrement de haki je ne dis pas mais dans son combat le mec a surtout brillé par un degré d'imprudence et un manque de défense qui sont préoccupants.
  3. Tamago ne peut pas réellement choisir d'évoluer quand il le veut mais dans un combat où il sera poussé à bout cela arrivera forcément. Il peut aussi tout simplement volontairement se prendre un coup pour enclencher le processus d'évolution, cela ne paraît pas bien compliqué ... Combien d'occasion par combat de laisser passer un coup pour passer au stade supérieur sincèrement ? Ensuite il faut juste assumer de prendre le risque du temps d'évoluer, mais ça n'a rien de difficile à mettre en place. Reste que de toute façon contre un adversaire puissant qui a 2 neurones il se fera tuer avant de pouvoir entrer dans sa forme ultime, et ça aurait été le cas contre Pedro si les sbires n'étaient pas intervenus, et cette faiblesse énorme ba c'est évident qu'il faut en tenir compte et que ça le bride. Isoler chaque former et la noter comme une entité à part ça ne reflète strictement en rien le réel niveau de Tamago au combat, donc moi la question que je pose à ce stade c'est : à quoi bon noter des choses qui ne représentent rien ? Si on fait une simulation de combat avec Tamago on ne va pas faire combattre une seule forme et donner l'adversaire gagnant s'il peut prendre le dessus sur cette seule et unique forme, on le fera combattre dans son intégralité, en tenant compte de possibilités de transformations et de l'éventualité qu'il se fasse tuer avant de pouvoir se transformer. Un tel personnage n'a rien de difficile à noter puisqu'on l'a vu, de fait, perdre contre Pedro (et apparemment vu leur passé il avait déjà perdu le premier combat contre lui). Personnellement je ne vois pas l'intérêt de noter des choses qui n'existent pas ... Tamago limité à cette forme, sans un avant et un après, sans tenir compte de son FDD, est un personnage qui n'existe pas dans une simulation de combat, c'est aussi simple que ça, donc pourquoi le noter ? Par ailleurs de ce qu'on a vu la différence de niveau entre Tamago et le Vicomte est franchement peu significative, il ne pose pas plus de problème à Pedro une fois transformé. Donc soit la différence est faible, soit de base il était en vérité largement inférieur à son adversaire, dans les deux cas ce n'est pas très flatteur. Or dans la mesure où de toute manière Tamago est forcément infiniment inférieur à Snack, lequel a perdu contre un supernova (je doute qu'Urouge soit bien plus fort que Law, Bege, Jinbei, Zoro qui sont tous vers 84-85%), on sait très bien que ce personnage n'a rien à faire proche des 80% quelque soit sa forme. Snack aurait sûrement sa place entre 80 et 84%, et en tant que SC le mec mérite probablement facilement 10% de plus qu'un Tamago qui a une prestation franchement pas très impressionnante contre Pedro et qui n'est pas si important que ça dans l'équipage de BM qui regorge de personnages ayant des pouvoirs bien plus cheatés que lui et qui ont fait meilleure impression (même un Mont-D'or qui a une prime bien inférieure je me dis que ça vient sûrement du fait que les enfants de BM sortent peu du territoire (ils sont ministres de leur île et tout) et commettent donc moins de crimes que les soldats comme Pekoms, Tamago et autre qui eux vont récolter l'argent, faire du chantage, les petits massacres, les vengeances etc etc...). Donc bon même si on n'a pas vu sa forme ultime combattre on sait très bien que dans l'équipage il y a des personnages qui sont évidemment meilleurs que lui et qui servent de facto de limite supérieur à son niveau global : Snack et Perospero sont d'évidence dans une toute autre catégorie, Oven et Daifuku ont fait une bien meilleure impression (y compris contre Sanji et Pedro). Tout ça pour dire qu'à mes yeux on n'a pas besoin d'en avoir vu plus de Tamago pour le juger ni de le découper en petit bout ce qui donne une idée totalement fausse du personnage. Je veux dire en lisant cet arc moi j'ai clairement compris Katakuri > Smoothie > Cracker > Snack / Perospero > Oven / Daifuku > Tamago / Pekoms et autres soldats, or on sait que Snack a perdu contre Urouge qui ne doit sûrement pas être plus fort que Law, Jimbei, Bege, Zoro etc... (surtout que c'était il y a quelques années je crois ? Plus sûr de ça ...). Oven et Daifuku de leur côté ça me semble assez clair qu'ils étaient aux alentours du niveau de Sanji ou de sa famille, pas plus (je ne le vois pas dans les 80% pour le moment, vous prenez un Jimbei ses prestations contre BM le placent déjà largement au-dessus d'eux à n'en pas douter). Si je devais résumer la hiérarchie avec des notes arrondies (j'utilise le classement de mémoire) ça ferait un truc du genre Katakuri (92%) > Smoothie (90%) > Cracker (89%) > Snack / Perospero (82%) > Oven / Daifuku (78%) > Tamago / Pekoms (70% en étant gentil), et on tombe sur plus de 10% d'écart entre ce type de soldat et des mecs comme Snack / Perospero ce qui me semble être un minimum vu la différence dans la hiérarchie. Pekoms de base a été surestimé parce que son importance dans l'équipage de BM a été clairement surévaluée. C'est le même phénomène que Bobbin qui créait grave la hype au départ ... Enfin bref, je m'égards mais je trouve le scindage de cette notation complètement inutile car il n'y a strictement aucune difficulté à évaluer Tamago dans son intégralité, on connaît plein de personnages plus gradés et forts que lui, on sait qu'il a perdu 2 fois contre Pedro (la première fois ce n'est pas très clair mais visiblement Tamago a perdu un oeil et Pedro a été vaincu par l'armée de BM et pas Tamago solo, et puis Tamago a gardé une grande rancoeur et s'est préparé pour la revanche, tout ça m'indique qu'a priori Pedro avait l'avantage, surtout qu'il le domine encore la seconde fois), je veux dire qu'est-ce qu'on va s'embêter à créer 3 notes pour un personnage secondaire comme lui, tout ça pour un résultat qui, dans le fond, ne reflètera même pas son vrai niveau au combat ... Dans OP c'est extrêmement rare qu'on voit un personnage montrer l'intégralité de ses capacités et un personnage secondaire de l'équipage de BM comme Tamago faut pas croire qu'on va le revoir combattre à fond dans une mise en scène centrée sur lui de sitôt, sauf qu'on n'en a pas du tout besoin pour estimer les limites de sa puissance.
  4. Je suis un peu perplexe vis à vis du principe de noter Tamago uniquement sous une de ses formes ... Je ne suis pas sûr que ce soit l'option la plus juste. Ca veut dire qu'il va se retrouver avec 3 notes différentes dont, au final, aucune ne représentera vraiment son niveau moyen sur le champ de bataille. Le personnage est un tout, qui peut alterner entre 3 formes cycliques, et sa vraie puissance ne se limite à aucune de ses 3 apparences, il faut le juger dans sa globalité. Tamago peut être très facilement tué lorsqu'il se transforme, passant d'une forme à l'autre, ou simplement par l'utilisation de Haki en général qui est efficace contre tous les FDD (donc aucune raison de croire que lui soit particulièrement immortel) et que les minks n'utilisent en peu, préférant l'électro contre lequel il était préparé spécifiquement. Notons aussi que si sa transformation soigne les dégâts dans une certaine mesure ça n'a pas, par exemple, fait repousser son oeil, donc là encore on voit bien que le truc a des limites. En soit je n'ai aucun mal à imaginer un certain nombre de pirates capables de le tuer avant qu'il ne puisse se transformer et lui causer des dégâts de façon bien plus systématique que Pedro contre lequel il était préparé à combattre. Notez que Tamago m'a semblé être un combattant bien imprudent qui se fait avoir bêtement par Pedro, il y a des scènes qui franchement ne pardonneraient pas contre un utilisateur systématique du haki, mais s'il se comporte comme ça c'est aussi à cause de la nature de son FDD et s'il n'avait pas ces caractéristiques il combattrait différemment. De manière générale de toute façon lors du combat qu'on nous montre, Pedro aurait tué Tamago avant qu'il ne se transforme dans sa forme finale si les figurants n'étaient pas intervenus, de là on peut aussi avoir une vision globale du niveau du personnage qui est limité par les faiblesses de son FDD (ça peut surprendre une fois, pas deux). D'un autre côté ce n'est pas une évidence non plus que si quelqu'un arrive à neutraliser une forme il gagne le combat puisque, s'il est exténué après le combat ou qu'il est surpris la première fois par le pouvoir du FDD de Tamago qui change de forme le combat peut basculer. Je note toutefois que la temps de transformation, sa vulnérabilité, et la différence de niveau franchement pas très significative qui nous a été montrée tempèrent largement les effets de ce FDD bizarre. Ca reste un élément qui peut favoriser Tamago (l'effet de surpris de la première fois). Et tout ça ce sont des facteurs qui changent évidemment la perception de la puissance de Tamago. Isoler une de ses formes et le noter uniquement ainsi (sachant que par ailleurs son style de combat dépend des caractéristiques de son FDD et de la possibilité de changer de forme) élude finalement la principale faiblesse (très facile à tuer lorsqu'il se transforme) et la principale force (le fait de pouvoir changer de forme et encaisser un certain nombre de dégâts) du personnage ce que je ne trouve franchement pas très juste en terme de notation ni représentatif du réel niveau de Tamago. Et si le problème c'est de ne pas avoir vu Tamago combattre sous sa dernière forme et bien on peut soit spéculer soit attendre pour le noter (le reverra-t-on avoir un combat solo développé un jour : j'en doute très fortement). Honnêtement à titre personnel je ne pense pas qu'il aurait vaincu Pedro même sous cette forme donc de toute manière ses limites hautes me paraissent assez claires. Mais je ne sais pas j'ai un peu du mal avec l'idée de noter chaque forme individuellement avec que le seul combat qu'on a vu de lui ba on a vu les 3 formes dans le même combat et qu'on a bien compris que c'était le principe de son FDD ... Par ailleurs il avait perdu ce combat donc bon, n'est-ce pas suffisant pour le noter entièrement je me le demande (il a sa forme normale après son premier combat contre Pedro où il a perdu un oeil, donc soit il a perdu avant de pouvoir se transformer, soit il a retrouvé sa forme normale après coup). Le "circuit" classique de Tamago a l'air d'être de le combattre de la forme la plus faible à la plus forte, du moins c'est ce qui a le plus de probabilité d'arriver. A ce titre je me demande d'ailleurs si au bout d'un certain temps il ne reprendrait pas sa forme normale naturellement, car il paraît en effet curieux que Tamago ait été si longtemps dans sa forme initiale alors que les subordonnées connaissent sa forme finale et que donc, parfois, il s'en sert malgré tout (et je ne suis pas sûr qu'il rencontre tous les jours des adversaires capables de le vaincre dans sa forme ultime sans pour autant être capables de le tuer par la même occasion, enfin bref, ce FDD est chelou de toute façon ...).
  5. Pourquoi inférieur de façon significative ? A ce que je sache Luffy D est noté à 88,67%, note qui le place devant Doflamingo (88,10%) dont il n'est absolument pas certain qu'à ce stade il eut été capable de le vaincre en solo au demeurant. Doflamingo a été capable d'affronter simultanément Luffy, Law, et notre héros a même reçu de l'aide de beaucoup de figurants lors du combat : pour autant les gens ont aussi fait la part des choses entre le scénario, le combat tel qu'on nous le raconte, et un rapport de force général, avec des simulations qui auraient pu, dans d'autres contextes, se dérouler différemment (car il y a eu plein d'éléments extérieurs dans ce combat très complexe). Je ne vois pas trop en quoi une différence de moins de 1% (Crackers que je donne à 88% vs Luffy à 88, 67%) dans le classement se traduit par une infériorité marquée et significative ... Ni même où serait l'affront de croire que Luffy D aurait pu faire face à Crackers. Pourquoi les mêmes qui affirment que Luffy aurait pu s'en sortir après le G4 contre Doflamingo seul en temporisant penseraient que face à Crackers ce serait impossible ? Le combat Luffy vs Crackers est d'évidence farcesque. Luffy n'a pas reçu plus d'aide lors de ce combat que lors de son affrontement contre Doflamingo. Si vous regardez la façon dont on nous raconte l'affrontement, c'est une évidence que le combat contre Doflamingo est plus tendu et que le héros est plus poussé à bout, autant physiquement que psychologiquement, que face à Crackers. La façon de raconter l'histoire n'est pas la même. J'ajoute que Luffy nous a montré dans l'arc WCI qu'il avait plus d'une arme dans son sac en réserve et ce depuis un certain temps ... Qu'est-ce qui vous dit qu'un Snake Man n'aurait pas défoncé Crackers, lui qui déteste recevoir des coups et la douleur ? Bref, dans cet arc le gros combat qui fait progresser Luffy c'est Katakuri, avec un nouveau PU, un affrontement qui le pousse à bout physiquement etc... et non Crackers, qui est un combat expédié de façon farcesque qui n'a en rien montré les limites de Luffy et qui ne le fait pas progresser dans l'absolu. Luffy s'en sort beaucoup trop facilement et sans dégâts significatifs dans un combat bien trop peu détaillé pour qu'on voit Crackers comme un immense obstacle et un pilier considérable dans l'épopée du héros et sa progression. Bref, chacun est libre de croire que Luffy solo aurait été totalement impuissant face à Crackers, aka un mec qui a été incapable de prendre le dessus sur un Luffy obèse quasiment immobile, Nami et quelques homies randoms, mais moi je ne le crois pas. D'ailleurs dans ce manga ça fait belle lurette qu'on a compris que les persos se donnaient rarement à fond et qu'ils sont souvent en difficulté contre plus faible qu'eux pour le bien du scénario. Vous croyez sérieusement que Zoro était à fond contre Pica ? Et qu'il n'aurait pas pu terminer ce combat un petit peu plus vite ? Qu'il n'a rien en réserve qu'il ne nous a pas encore montré et qui va être révélé dans cet arc ? Moi je n'y crois pas une seule seconde. Tout affrontement ne montre pas les personnages principaux dans leurs limites les plus extrêmes. A côté de ça je me pose des questions comme : Vous croyez vraiment que Crackers gagnerait contre Barbe Noire ? Parce que moi pas, BN neutralise son fruit et on a vu que sans Crackers était, somme toute, quelqu'un d'assez vulnérable ... Vous croyez que Crackers ferait fuir un trio Jinbei, Crocodile & Invankov comme des lapins à l'instar de Magellan ? Quand on sait que Jinbei pare des coups de Akainu et BM quand Crackers se fait OS par Luffy G4 ... Franchement là encore j'y crois moyen. Est-ce que Crackers aurait mieux que Doflamingo face à toute l'équipe qui a aidé Luffy sur Dresrossa (Law, tout le colisée) ? Vu son inaptitude à prendre le dessus sur un Luffy en mode blague, Nami et quelques randoms je doute un peu. Est-ce que Doflamingo n'aurait pas fait mieux que Crackers contre une team seulement composée de Homies, Nami et Luffy, en sachant qu'un simple coup de haki des rois aurait neutralisé King Baum & co ... ? Ca ne me paraît pas absurde de le penser. Est-ce que Crackers est vraiment d'un tout autre niveau qu'un Ace (~85% si je ne dis pas de bêtise) qui était un important commandant de BB, l'équipage le plus fort du monde à ce moment là ? Est-ce que Crackers est plus fort que Sabo (~89% je crois), le N°2 des révolutionnaires ? Ou seulement comparable à lui ? Moi j'y crois très moyen ... Bref il y a plein de questions qu'on peut se poser qui fait que oui pour moi mettre Crackers dans les 90% vu la tête actuelle du classement c'est drôlement généreux pour quelqu'un qui a fait preuve d'aussi peu d'initiative et d'adaptation contre une team qui, franchement, vu l'état dans lequel était Luffy et le niveau de sérieux de ce combat, n'est pas si glorieuse que ça. Crackers a des éléments très impressionnants qui se combinent à une contre-performance (se trou de 11h) significative. Et j'ai l'impression que les gens ne voient que le positif chez lui et non les autres limites évidentes. Du reste ce n'est pas comme si 88% était une note scandaleuse non plus ... honnêtement j'aurais pu le mettre plus bas que ça, j'avais noté Jack à 87,5%. Souvenez-vous qu'à l'époque de MF les commandants de Yonko n'ont pas été jugé avant de candeur ... Marco à 91%, Joz à 88%, Vista à 85%, Ace initialement était à 82% ... pourquoi cela ? En vrai parce que tous ces commandants qui, je ne le doute pas, sont des monstres et sûrement meilleurs que ceux de BM d'ailleurs (on parle de l'équipage le plus puissant) n'ont pas semblé infiniment plus forts que les Shichibukai présents (dont Jinbei par exemple), n'ont pas visuellement été vraiment à la hauteur face aux amiraux (le databook corrige certaines impressions mais on retient aussi quand même qu'Akainu a pu affronter tous les commandants en même temps et le mec s'en sortait dieu sait comment) et j'en passe. Il n'y a pas eu un sentiment de toute puissance qui a émané des commandants de BB, peut être à tort, mais je souligne juste qu'il faut arrêter aussi de trouver choquant qu'on puisse mettre 2-3 limites au niveau des commandants de Yonko. Je rappelle quand même qu'on a des amiraux comme Fujitora, Sengoku, Garp, qui sont notés à moins de 94%. Dans le classement de Naruto les combats entre du 90 et du 93% peuvent être serrés et indécis, du moins avec de belles affiches pour faire des simulations (Tobirama vs Tobi NG, Minato vs SDR, Itachi vs Guruguru ... et même en allant chercher Pain à 95% des simulations contre Minato, Naruto KCM1 etc... sont envisageables) même si l'échelle s'élargit. Donc bon, dans l'idée entre 90 et 95% on est sensé pouvoir faire des simulations intéressantes quand même. Perso vous me mettez un Crackers contre du Garp ou du Fujitora (entre autre nom qui se balade là-dedans) pour moi c'est un massacre.
  6. Groupe 49 – Big Mom Pirates : Cracker, Brûlée et Randolph Charlotte Cracker Note : 88,00% Références prioritaires : Katakuri (92,49%), Luffy fin WCI (92,32%), Luffy Dressrosa (88,67%) et Doflamingo (88,19%) Il s’agit d’un des trois Sweet Commanders de Big Mom. Dans les chapitres 879 et 934, il est dit que Katakuri est le plus puissant des commandants donc sa note est une limite supérieure à la note de Cracker. Sa Vivre Card indique qu’il maîtrise aussi le Haki de l’observation puis qu'il est très bon pour renforcer son épée avec du HDA. Prime : 860,000,000 Je trouve que beaucoup de gens sont très tendres avec Crackers alors que le personnage alterne excellente performance avec contre-performance assez dramatique. Etre incapable de prendre le dessus sur un Luffy n'utilisant pas le G4 (et vous avez vu son état : le mec ne peut pratiquement plus bouger ! Il fout quoi Crackers pour ne pas être capable de prendre le dessus à ce moment là sérieusement ?), Nami et quelques homies ridicules pendant des heures et des heures à reproduire sans cesse le même schéma de combat inefficace montre un manque d'adaptation, de polyvalence et d'intelligence significatifs de la part de Crackers. Un autre point faible évident du personnage est son manque de résistance qui, au top niveau, peut quand même très vite devenir un gros problème ... Je veux dire c'est bien beau d'avoir des armures de biscuits mais si dès que le vrai se prend le moindre coup significatif il est HS on retient surtout que le personnage est certes pénible à toucher, mais à la fin des fins fragiles. Alors oui, l'attaque qu'il a subit est ultra lourde, on est bien d'accord, mais de là à se faire purement et simpelment OS c'est quand même une contre-performance quand on met ça dans la balance avec par exemple tout ce qu'un Doflamingo a pu encaisser lors de son combat. Je rappelle qu'on a vu un mec comme Jinbei être capable de parer des attaques de Akainu et de Big Mom, donc oui, j'affirme qu'à ce niveau se faire OS par Luffy G4 n'est pas la preuve d'un niveau de résistance considérable. Du coup même si Crackers a certes un haki exceptionnel sur le plan offensif, j'ai quand même l'impression que si son FDD est mis à mal (mettons par un Jinbei utilisant de l'eau, par un Law etc...) ba très vite il va être extrêmement vulnérable. Ce qui ajouté au fait qu'il est très arrogant, pas très malin de toute évidence, surestime ses pouvoirs et sous-estime ses adversaires peut faire un mélange très dangereux. Franchement je peine à imaginer ce genre de personnage poser de gros problèmes à un amiral par exemple, alors que d'autres commandants par exemple chez BB sont décrits comme capables de plus ou moins leur tenir tête ou au moins de leur poser des problèmes. Pour moi Crackers a clairement trop de faiblesse et de fragilité pour passer dans les 90%, en plus du fait que la différence avec Katakuri doit à mes yeux rester assez significatives et nette. Après en terme de puissance ba oui clairement on est sur du personnage proche de Doflamingo, Luffy, Jack sans doute, ensuite chacun décide qui est son favori là-dedans ... Personnellement je trouve Jack et Crackers moins polyvalents et intelligents que Doflamingo ce qui peut jouer contre eux dans certaines situations mais chacun des 3 a des armes intéressantes et pourrait être privilégié suivant le contexte. Typiquement je pense que Crakers aurait fait beaucoup mieux que Jack sur Zoo, de surcroît il a pour le moment plus de feats sur le plan offensif où, épée à la main, il semble assez redoutable. Doflamingo est sans doute le plus neutre dans toutes les situations. Jack je reste perplexe sur le personnage : pour moi il est surfait. Dans tous les cas je ne vois pas Crackers comme un mec d'une toute autre catégorie que Law, Zoro, Jinbei, Luffy Dresrossa ... Je ne le vois certainement pas passer devant un Barbe Noire Yami Yami, clairement pas vaincre un Magellan qui te fait fuir un trio Crocodile / Jinbei / Invankov comme des lapins etc... Donc pas de 90%. Il reste un personnage qui d'un côté est assez bien traité lors de son introduction et qui, très vite, a été tourné en dérision et a montré des limites d'adaptation et d'intelligence qui me laissent perplexe. Charlotte Brûlée Note : 45,00% Références prioritaires : Carrot (56,00%), Nami fin WCI (43,81%) et Nami Dressrosa (39,31%) Elle affronte Nami et Carrot dans le chapitre 835 puis Nami dans le chapitre 837. Le groupe de Brûlée est vaincu par Chopper et Carrot (chapitre 849) Elle maîtrise le Mira Mira no Mi (le fruit du miroir) Je vais la juger comme un personnage qui a un FDD pénible et qui peut surprendre mais qui à côté de ça est assez limité. Ses pouvoirs sont déroutants, après est-ce que c'est plus chiant qu'un logia comme Caribou, pas vraiment (à cause de ses limites personnelles à vrai dire), dans la mesure où beaucoup de pirates peu expérimentés ou peu habiles avec le haki seraient assez impuissants face à un logia (bien que cet avantage disparaisse assez vite à un certain niveau comme Pekoms a pu le montrer). Ca reste néanmoins un perso avec des aptitudes 100 fois plus pénibles qu'un Sheepshead donc bon, curieux de voir cette sévérité contre elle qui a de vrais feats et des pouvoirs qui, au moins, peuvent vraiment surprendre, sont redoutables défensivement, très polyvalents, et une arme précieuse de l'armée de BM. Ses pouvoirs entre les mains de quelqu'un de plus prudent, intelligent, avec un bon HdO pourraient faire des ravages, le potentiel de ce FDD est immense (je veux dire dans l'idée ça peut être une sorte de Kamui ... rien que ça). Randolph (avec sa grue) Note : 33,00% Références prioritaires : Carrot (56,00%) Il s’agit d’un homie. On le note avec sa grue. Il attaque Nami dans le chapitre 831. Il affronte Carrot dans le chapitre 832. Il essaye d'attaquer Luffy dans le chapitre 836. Il sera vaincu par Carrot dans le chapitre 849. Un peu au pif mais on ne va pas me faire croire que ce genre de perso est inabordable pour les héros au début du manga.
  7. Konan

    Dragon ball

    Ce chapitre est totalement WTF, avec des partis pris qu'on n'arrive pas à comprendre. Cette histoire autour de Végéta est ridicule. Le boss des Yardrat pouvait l'amener sur terre finalement, donc à quoi bon tout ce remplissage, pour au final nous pondre que Végéta va apprendre le déplacement instantané mais que mystérieusement il ne pourra s'en servir qu'une fois ce qui n'a strictement aucun fichu sens. Je veux dire à part remplir des pages et des pages à ne rien dire sinon à patauger dans la stupidité la plus totale toute cette partie du chapitre est inutile, sinon nuisible. Sur le principe je n'ai rien contre le fait que Végéta puisse apprendre le déplacement instantané rapidement ou n'importe quel autre technique des Yardrat (ça va Goku et lui désormais ont un tel niveau et maîtrisé tellement de transformations complexes qui les hissent à l'égal des dieux que ce n'est pas étonnant qu'apprendre des techniques d'un peuple de non combattant ne soit pas insurmontable), mais là faut pas pousser c'est tellement stupide au niveau des explications. Comment on peut laisser écrire un scénario à ce point risible, avec des excuses aussi bidons que même un enfant ne pourrait pas trouver vraisemblables. Je veux dire soit tu assumes que Végéta apprenne la technique soit tu fais que c'est l'autre qui la téléporte, mais là le coup du "ouai non j'ai réussi une fois mais t'inquiète j'ai déjà oublié, je ne saurais plus jamais l'utiliser", non mais c'est quoi ça ? Qu'est-ce que je suis en train de lire ? Du reste oui, combat qui n'est pas fameux. Impression de puissance assez limitée, c'est peut être un tantinet mieux que d'autres combats vu jusqu'alors dans le manga DBS, mais malgré tout on en revient à des affrontements qui ont l'air d'avoir moins d'impact qu'au début de DBZ. On se croirait à l'époque de Radditz ou, à tout péter, au début de Namek. Quand on compare ça à Cell vs Gohan par exemple ... Franchement, c'est un peu la honte. C'est un problème récurrent de DBS qui ne se règle pas et c'est bizarre. On ne voit pas dans ce chapitre que l'UI est sensé avoir des spécificités (en terme de vitesse, d'agilité, d'esquive, d'absence de gestes inutiles etc...). Je veux dire le principe du truc est que justement tout ne repose pas sur la puissance. Et puis finalement un chapitre plus tard : fuck this shit, en fait c'est un Kaioken x 10 000. Donc en fin de compte là encore pourquoi tout ce foin autour de l'UI si c'est juste pour faire ça ? Au début cet arc repartait dans une optique où il pouvait y avoir autre chose que la puissance brute pour régler un combat (introduction de la magie de Moro, principe de l'UI), on est vite revenu en arrière pour faire un combat dès plus classiques qui n'est ni bien découpé, ni particulièrement bien dessiné, ni intense, et ne transmet même pas une impression de puissance. Reste que les persos de Beerus et Whis sont problématiques. Whis en mode "ouai on ne peut pas intervenir" --> flashback de Whis qui remonte le temps pour sauver la terre face à Freezer 🙄 Je croyais que c'était super important pour eux de conserver la terre et ses délicieuses spécialités culinaires, maintenant ils sont de nouveau en mode "ouai non en fait osef". Du coup c'est comme ça arrange l'auteur : un coup ils ont envi, un coup ils n'ont pas envi ... mais il n'y a pas de constance et de cohérence. De surcroît pour en venir à Beerus spécifiquement lui a littéralement le droit d'intervenir : c'est PRECISEMENT son rôle. Maintenant l'équilibre ça ne veut pas dire "ne rien faire". Les dieux sont là pour quelque chose tout de même ... Même Kaioshi a bougé son derrière quand Babidi et Boo ont menacé l'univers. Le problème c'est que les Kaioshin ne sont pas très forts, enfin, assez pour OS du Freezer époque Namek mais à ce stade ils sont complètement dépassés, or le dieu de la destruction qui lui est est un vrai combattant est peut être un peu là pour gérer ce genre de danger. Beerus nous raconte qu'il avait prévu de tuer Freezer à l'occasion (c'était son projet une fois sorti de sa sieste), donc oui, clairement, en tant que dieu de la destruction c'est son rôle de détruire les planètes (normalement sur base de certains critères) et il n'est pas supposé laisser ce luxe au premier méchant venu. Si un mec détruit et dépeuple plusieurs planètes en quelques jours c'est peut être un peu le genre de situation où un dieu devrait intervenir (autrefois n'était-il pas allé voir le roi Végéta aussi pour lui foutre un coup de pression ?). D'autant que bon l'U7 a participé au tournoi du pouvoir justement parce que Beerus et Kaio Shin étaient des dieux qui ne faisaient pas leur boulot et qu'à cause de leur mauvaise gestion l'U7 avait un niveau de développement très bas : quelles leçons ont été tirées de ça ? Aucune visiblement. On dirait qu'à ce stade Beerus est un boulet, l'auteur ne sait pas quoi en faire. Il y a toujours cette présence qui est là, on nous fait miroiter qu'il pourrait intervenir et régler la situation (enfin ce n'est même plus sûr parce que désormais c'est probable que plusieurs persos soient plus forts que lui) mais il y a toujours des raisons débiles et injustifiables qui font qu'en fait non, et c'est très frustrant. Ce ne serait pas compliqué de nous montrer Beerus tenter d'intervenir et se faire vaincre, là on dirait "ah oui merde l'univers est vraiment en danger et Goku et Végéta vont devoir se surpasser", mais non à la place on nous ressort toujours le "Meeee osef je suis fatigué ce n'est pas mon rôle d'intervenir". Toyotaro devrait peut être nous expliquer ce que c'est que le rôle d'un dieu de la destruction selon lui parce que bon ... Clairement pour que ce manga avance il est INDISPENSABLE que Beerus perde un combat une bonne fois pour toute, qu'on nous montre les limites de son Hakai, et qu'enfin on n'ait plus ce dôme au-dessus du manga où il y a toujours des persos qui pourraient régler la situation en claquant des doigts mais qui refusent de bouger leur cul par flemme, c'est tellement énervant et idiot d'un point de vu scénaristique. En plus dans le manga Kaio Shin nous dit quand même qu'il y a genre 28 planètes habitées seulement dans l'univers 7 (ce chiffre était complètement débile de base mais passons). Or là Moro a l'air d'avoir déjà fait un sacré massacre ... On sait qu'autrefois il en avait détruit 320. Donc concrètement il reste quoi comme êtres vivants dans cet univers ? Non parce que si l'univers est vide la présence des dieux n'est même plus justifiés. C'est tellement absurde que le dieu de la destruction se contrefiche d'un mec qui désintègre des centaines de planètes. Mais bon apparemment Freezer était dans le collimateur de Beerus (alors que Freezer a tendance à mettre des planètes en esclavage et à créer un empire, il ne détruit pas tout ce qui se trouve sur son chemin, il veut régner quand même) mais Moro lui non, ce n'est pas un danger suffisant pour qu'il se bouge. Mon dieu la cohérence de ce manga 🤦‍♂️ Je ne sais pas si c'est vrai cette drôle d'histoire que Toyotaro a perdu le scénario de ce chapitre ou du suivant ou de je ne sais quelle partie du manga, mais il suffit de réfléchir 2 secondes à ce qu'on écrit pour voir que là il n'y a juste plus rien qui se tient. Ce dernier chapitre est plus qu'amateur, il n'est même pas digne d'un numéro d'improvisation totale tellement ça n'a ni queue ni tête et aucune substance. Pas besoin d'avoir un scénario prévu des mois à l'avance pour faire mieux que ça (ou se souvenir de choses établies au préalable dans l'oeuvre), du pur bon sens suffit. Franchement c'est triste la façon dont cet arc qui avait bien commencé s'est engouffré dans un tel niveau de jemenfoutisme absolu.
  8. Chapitre agréable pour le coup. Je trouve le combat entre Jigen et Kashi Kojin bien dessiné, dynamique et bien fichu. En fait pour une fois l'auteur fait un combat dans la continuité de la NG donc bon ... on ne va pas s'en plaindre, ça change. C'est comme revoir Jiraya combattre avec une petite actualisation, et ça ba forcément ça fait mouche. Naturellement ce n'est pas hyper neuf et inspiré (tout est repompé mais bon, c'était prévisible, le mec est clairement une sorte de clone de Jiraya), mais franchement, j'ai beaucoup aimé les échanges et je trouve que c'est de loin ce qu'on a du mieux niveau combat jusqu'à présent (car la performance de Naruto et Sasuke n'était pas très digne ...). Du reste les explications sur les Otsutsuki, Ishiki etc... sont les bienvenues car elles donnent enfin de la substance à ce manga. Tout ça paraît bien bricolé et tiré par les cheveux (c'est du même niveau que les 2 films en fait : oh regardez en fait il y en avait un autre depuis le début ! Ahah plot twist ! Autant dire un niveau 0 dans l'absolu mais bon), dans la continuité de ce que fut Kaguya en son temps, MAIS au moins on nous raconte une histoire ce qui est une énorme pas en avant (dans ce manga où le héros jusqu'alors n'a aucun but). Et les enjeux deviennent plus clairs et plus palpables. Alors oui je suis sûr qu'on va encore trouver moult contradictions avec la fin de Naruto et l'histoire telle que racontée par Hagoromo, sauf que cette histoire de base ne tient pas debout, est poreuse, et de surcroît racontée par quelqu'un qui ne connaît pas la vérité sur son clan donc bon, l'un dans l'autre ... Au moins à défaut d'avoir quelque chose de vraiment cohérent avec l'histoire originale, qui n'est elle-même qu'un bordel incohérent et incompréhensible de A à Z j'ai au moins une intrigue, des enjeux, des révélations et des pistes qui ne sont pas inintéressantes pour la suite. En fait ce qui est sidérant c'est de devoir attendre aussi longtemps pour avoir ce genre de chapitre alors qu'on aurait dû sauter dedans dès le début si le projet était de finir les histoires des Otsutsuki, mais bref ... Peut être que cette suite arrivera à clore définitivement et de façon décente ces histoires de Otsutsuki ce que le manga original n'a pas su faire (vu le délire de Kishi de revenir dessus dans les films etc...), ce serait déjà un semblant de réussite à défaut d'être une oeuvre convaincante dans son ensemble. Une fois n'est pas coutume j'ai trouvé que c'était un assez bon chapitre. La fibre nostalgie me fait avoir une certaine tendresse par ce chapitre, puisqu'évidemment comme on a l'impression de voir Jiraya combattre, ça nous donne l'impression de voir un ancien perso traité correctement et avec respect ce qui paraît incroyable et inconcevable après les performances désastreuses de Naruto. Point noir : Shikamaru est encore le guignol de service qui n'a aucun sang froid et n'analyse pas la situation ... La façon de traiter ce personnage n'a aucun sens depuis 2 chapitres. Sérieusement Naruto est plus réfléchi, perspicace et calme que lui, wtf ...🙄
  9. Moi je crois qu'on va tout droit vers un problème si on part du principe que c'est normal que le classement ne représente plus les rapports de force des simulations. Mettre un mec à la hype très faible 10% au-dessus de personnages dont on sait très bien que jamais, ô grand jamais, il ne gagnerait une quelconque simulation de combat contre eux, ba c'est juste absurde et ça n'a pas lieu d'être. Après tout une autre façon de faire un classement de puissance serait de faire s'affronter tous les persos entre eux, regarder les résultats et les classer en fonction ... ça fonctionnerait parfaitement, ça prendrait juste infiniment de temps à faire. Et oui je redis hype très faible parce qu'encore une fois ce n'est pas faute de le répéter mais même jusque dans la marine on a vu du vice-amiral (ce qui implique d'ailleurs une bonne maîtrise du haki) tout juste bon à se faire OS par Bartholomeo (performance minable pour un personnage d'un tel grade), et j'affirme haut et fort qu'un mec aussi random que Sheepshead dans la marine il serait tout au plus un lieutenant, un commandant ou un contre-amiral mais jamais un vice-amiral qui reste un titre très élevé dans le monde de One Piece. Par ailleurs je vous rappelle aussi que l'équipage de Barbe Blanche a été décrit dans le databook explicitement comme l'équipage le plus puissant, et que donc, dans l'absolu, on a déjà vu en action à Marineford ce qui se faisait de mieux parmi les Yonko à ce moment là (n'en déplaise à ceux qui ont l'impression de découvrir soudainement la puissance des commandants de Yonko ... j'ai envi de dire on a vu Marco & co sur le champ de bataille il y a des années), y compris de nombreux pirates du nouveaux monde alliés de BB dont beaucoup ne semblaient pas plus forts que les vice-amiraux et qui, ensuite, se sont même fait martyriser par l'armée de Pacifistas et Sentomaru. On repassera pour le côté tout sous-fifre de Yonko vaut plus de 50%, tout pirate allié vaut facile 80% et devrait être capable de OS des dizaines de Pacifista à la seconde. Il faut croire que ces pirates alliés et leur équipage respectif pour eux c'est intenable de faire face à une armée de lvl 50% ... Le fameux point de repère qui sert à dire que le niveau du nouveau monde n'a rien à voir avec la pré-ellipse parce que les Mugi ont défoncé en Pacifista à leur retour (peut être que les Mugis n'ont pas un niveau random du nouveau monde aussi, je dis ça je dis rien). Voilà ce que c'est que des cadors du nouveau monde alliés à l'équipage le plus puissant de l'époque : des mecs impuissants face aux Pacifistas. Pacifistas qu'il ne faut d'ailleurs pas prendre à la légère puisque la brigade technologique est supposée remplacer les Shichibukai comme grande puissance. Je vous signalerais aussi que les Shichibukai et leur équipage sont largement au niveau pour briller dans le nouveau monde, ce sont des pirates qui y brillaient avant d'obtenir la protection du gouvernement d'ailleurs, et typiquement Moria et Crocodile se sont retrouvés dans le nouveau monde avec comme équipage des mecs du niveau de Daz Bones ou Absalom après Marineford. Est-ce que ces mecs sont tous morts au bout de 2 jours : non ... Ce serait pareil avec les soeurs Kuja et autre ... D'ailleurs l'équipage de Crocodile a été très utile et a survécu a la bataille de Marineford. Qui aurait prédit que DAZ BONES (35%), de tout personnage, soit capable de parer un slash de MIHAWK ? Est-ce que Sheepshead aurait paré un slash de Mihawk ? Moi j'ai envi de dire non, allez savoir pourquoi ... Et même si je me doute que Mihawk n'y va pas du tout à fond et que sa priorité n'est pas de tuer Luffy (mais juste de le tester) demeure que d'un côté on a Daz Bones qui pare un coup de Mihawk, de l'autre un mec qui se fait OS par Sanji, mais curieusement pour Sheepshead ça veut dire automatiquement +50%, pour Daz Bones on est là "ouai osef ça ne veut rien dire, bim 35%". Qui aurait cru que M3 (24%) soit capable de survivre à une attaque avec volonté de tuer de Sengoku en mode Bouddha ? 🙄 Donc la perception des rapports de force c'est très relatif ... Voilà deux persos dans les 20 et 30% qui ont survécu à du level Amiral / Yonko ... A côté de ça un mec qui se fait OS par Sanji : attention, la hype monte ! Dans tout manga qui dure longtemps l'auteur a du mal à conserver la même impression de puissance tout du long, on a forcément un sentiment de montée en puissance généralisée. Que ce sentiment, cette impression, soit automatiquement valable à tous les niveaux, en revanche, n'est pas toujours vrai. Dans Naruto Hiruzen (qu'on pourrait qualifier d'équivalent de Barbe Blanche ne quelque sorte) meurt tôt et, selon la NG puis la fin du manga, son combat est un combat lvl jounin (le mec fait un mur de terre, un katon, un shuriken kage bunshin et 2 clones), est-ce que pour autant le mec est un nullard ? Ba non, parce que tu relativises l'image, tu ajoutes 2 et 2 grâce aux databooks, et tu peux reconstituer dans ta tête ce que ce combat aurait été s'il avait dessiné 10 ans plus tard ... et surprise quand Hiruzen apparaît durant la guerre il est un tantinet plus impressionnant : qui l'aurait deviné ... Il a dû s'entraîner après sa mort sans doute. Début FG les mecs comme Darui, Onoki, Ae, Bee etc... existaient déjà chronologiquement (pas dans l'esprit de l'auteur, mais selon la chronologie oui), pourtant on nous confirme dans les databook 1, 2 et 3 Konoha est le village le plus puissant, de facto l'élite de Konoha (Hiruzen, Kakashi début FG etc...) n'est pas larguée par rapport à celle des autres villages (de la même manière nous avons dans OP l'équipage de BB, introduit tôt et bien avant les autres Yonko, mais qui reste décrit comme le plus puissant) dès le départ : tout ça c'est juste dans la tête. Et OP c'est exactement pareil, de nombreux personnages introduits tôt et vaincus tôt, montrant certes des limites, sont en vérité beaucoup plus fort qu'on ne serait tenté de le croire et ça la bataille de Marineford l'a dors et déjà largement prouvé. Bataille au sommet qui par ailleurs nous a déjà montré ce qui se faisait de mieux dans cet univers en terme de guerriers. Et oui honnêtement de part son simple traitement dans la page que j'ai montré perso je serais tenté de dire que même un perso comme Daz Bones dans la première partie du manga c'est déjà sans doute un perso plus fort qu'un Sheepshead dont jamais l'auteur ne lui accorderait assez d'importance pour le mettre en avant au point de parer une attaque d'un mec aussi hypé que Mihawk. Si on fait une simulation en me basant là-dessus je donne Daz Bones gagnant sans hésiter. S'il a traité Crocodile et Bones de cette façon à Marineford c'est justement pour dire aux lecteurs : "attention les mecs ne vous méprenez pas ces persos introduits tôt sont forts, arrêter de les sous-estimer (accessoirement ils ont un avenir et vous les reverrez)", et du coup il nous montre Crocodile se fritter avec Joz, Mihawk, être utile contre Akainu etc... fort de café pour un mec noté à moins de 53% initialement ! Je serais curieux de voir Sheepshead ou Wanda faire 1% de tout ça. Quand Oda annonce l'air de rien qu'Ener est un pirate qui devrait valoir 500 millions (donc comme Luffy après avoir vaincu Doflamingo) c'est aussi un moyen de dire : "arrêtez de croire que les persos vaincus dans les premiers arcs sont forcément largués par les nouveaux standards". D'ailleurs elle est très relative cette dureté envers certains persos plus anciens, parce qu'un mec comme Magellan curieusement est assez largement considéré comme incroyablement puissant malgré ses déboires contre un Luffy pré-ellipse. Tout ça pour dire que là encore on ne peut pas toujours comparer les choses trop facilement, ce n'est pas si précis et juste de dire "tel perso prend des dégâts contre Luffy pré-ellipse donc il se ferait OS par Sanji arc Zoo", car sinon vous admettez que Sanji serait capable de défoncer Magellan, BN, capable de OS Crocodile (le mec qui encaisse une attaque de Joz : crédible) etc... ce qui relève de la pure absurdité. Donc les choses ne sont pas toujours si linéaires que ça. Si Bones a été capable de parer un coup de Mihawk, si Crocodile a survécu à un coup de Joz, est-ce que c'est absurde d'imaginer que Lucci ne se ferait peut être pas OS par Sanji ? Tout ça ça nécessite d'analyser ce que représente Lucci pour l'auteur, pour le gouvernement mondial etc... et perso je suis tenté de croire que c'est un personnage un peu trop important et hypé pour se faire traiter de cette façon, précisément parce que ce n'est pas un Sheepshead 2.0 et qu'il a un peu plus de substance qu'un Pacifista (qui est un robot facile à sacrifier pour faire un peu de hype, on ne traite pas un personnage développé de la même façon). Du moment que dans le manga des mecs du calibre des amiraux, de Mihawk, de Barbe Blanche, des Shichibukai sont introduits très tôt il faut arrêter de croire qu'à chaque arc on découvre ce que c'est qu'un pirate du top niveau car on n'avait jamais vu ça auparavant. L'élite de l'élite de ce monde on en a vu à l'oeuvre depuis le début, exactement comme on voit à l'oeuvre Hiruzen (un des plus puissants ninjas de toute l'histoire) dès le tome 14 du Naruto, Itachi dès le tome 16 ... Le manga commence avec du lvl Zabuza qui pose de gros problèmes à Kakashi (le jounin N°1 du village le plus puissant) de la même manière que OP commence haut avec du lvl Crocodile etc... Le reste c'est juste de l'inconstance dans le coup de crayon, dans la mise en scène, et non réellement des personnages véritablement 10 fois plus fort (exactement comme dans Naruto quand les vieux persos reviennent dans une grosse guerre ba on voit qu'en fait ils ne sont pas du tout largués). Les héros progressent mais leurs adversaires ont toujours été forts et vaincus par des aides scénaristiques majeures et des circonstances favorables. Donc il y a beaucoup de rapports de force qui peuvent être relativisés, et surtout le fait de traiter trop favorablement des personnages sans feat, sans hype, sans charisme et sans intérêt narratif (bref, de pions dont l'auteur se débarrasse d'un claquement de doigt) juste parce qu'ils sont introduits plus tard, alors qu'on se doute qu'ils ne gagneraient pas des combats contre des persos que l'auteur estime vraiment, développe et traite mieux et qu'ils ne pourraient pas reproduire beaucoup de feats même de personnages aussi secondaires comme Mr3, Bones ou autre. Ce n'est pas une question d'intuitif, contre-intuitif, de manque d'information ou autre : on fait avec ce qu'on a, on tâche de coller au mieux aux informations du moment, et on tente de remettre les choses dans un contexte large qui va un peu au-delà des impressions de mises en scène (et le databook aide), le tout en ayant en tête un classement qui doit refléter les simulations de combat parce que sinon ce n'est plus un classement de puissance. Or le traitement de faveur d'un auteur pour certains persos et l'importance scénaristique des personnages ça peut aussi être un indicateur, puisque typiquement, si Oda est capable de mettre en avant Bones contre un Mihawk juste pour redorer son blason (il n'avait aucune raison de dessiner une case comme celle-là que personne n'attendait), c'est révélateur de l'estime qu'il porte au personnage, estime qu'il n'accorde pas à n'importe quel random, qu'importe le moment où il est introduit dans le manga. Et ça me paraît d'ailleurs évident qu'Oda a parfaitement conscience du problème de l'évolution graphique des combats puisque régulièrement il rebalance une couche de hype sur certains vieux persos, typiquement le 500 millions de Ener ou des trucs du genre.
  10. Groupe 48 – Dernier groupe Zou : Nekomamushi, Rody et Zunesha Nekomamushi Note spéculative : 86,07% Références prioritaires : Jack (spéculative : 88,95%) et Inuarashi (spéculative : 86,07%) Wanda déclare que Nekomamushi et Inuarashi ont le même niveau dans le chapitre 809. Il a affronté Jack en alternance avec Inuarashi pendant 5 jours Sa Vivre Card mentionne qu’il maîtrise le Haki de l’armement et le Haki de l’observation. Même si dans la vraie vie perdre une jambe est sûrement plus handicapant ici on est dans de la fiction avec des êtres surnaturels, et je doute qu'Oda brise l'équivalence qui règne entre les deux chefs des Minks. Rody Note spéculative : 59% Références prioritaires : Luffy Dressrosa (88,67%) et Pedro (77,11%) Il s’agit d’un des gardiens. Je rappelle que Pedro est le capitaine des gardiens. Il rivalise avec un Gomu Gomu no Kane de Luffy dans le chapitre 805. Au-dessus de Carrot de part son statut et son expérience mais ça s'arrête là. Quoi qu'on en dise les minks ont galéré contre de la piétaille, et même si elle était en grand nombre, ça reste de la piétaille avec à sa tête un N°2 tout juste bon à se faire OS par un Sanji décontracté. Zunesha Note : 96% Références prioritaires : Jack (spéculative : 88,95%) On le note en mode « combat » lorsqu’il est contrôlé par Momonosuke. Il terrasse la flotte de Jack dans le chapitre 821. C'est une créature millénaire capable de OS Jack comme si c'était un vulgaire insecte donc je ne comprends pas comment on peut mettre un truc pareil en-dehors des 90% ... Les comparaison avec des personnages dans les 70% sont totalement invraisemblables en ce qui me concerne. On sait que dans la forêt où Luffy s'entraînait il y avait des animaux capables d'encaisser le G4, de même Shanks a perdu un bras contre un roi des mers, donc ouai dans l'univers de OP il y a des créatures complètement cheatées et il n'y a rien de choquant à ce qu'une créature de ce type puisse monter extrêmement haut. A part un Yonko ou équivalent (genre les meilleurs amiraux peut être) je ne vois pas qui pourrait, de réputation, surpasser une créature de ce type en l'état actuel des choses. Et encore sa seule faiblesse c'est son âge mais à son apogée ça devait être quelque chose.
  11. Konan

    Paper Mario : The Origami King

    Paper Mario et la porte millénaire est un des meilleurs jeux produits sous licence Nintendo, une pure merveille qui surpassait le Paper Mario original (qui était déjà un super jeu mais qui m'a moins marqué) et qui restera dans les annales. Le jeu a très bien vieilli d'ailleurs, quelqu'un qui n'a jamais joué à Paper Mario devrait se lasser tenter, c'est vraiment un chef-d'oeuvre ce jeu. Super Paper Mario sur Wii, bien que changeant le style de combat (pas vraiment pour le meilleur soyons honnêtes ... les combats sont beaucoup moins intéressants mais bon, on pouvait jouer avec Peach et Bowser et les Pixels étaient assez marrants donc pas mal de fun malgré tout) restait un jeu solide et inspiré avec lequel j'ai eu beaucoup de plaisir. Ce n'est pas le chef-d'oeuvre qu'était son prédécesseur mais un jeu très solide néanmoins. Par contre après ça ce fut le drame : une saga à la dérive, des jeux sans aucune ambition aux mécaniques de combat ridicules, Paper Mario était tombé très bas pour mon plus grand désespoir ... Ca fait longtemps que j'espère que Nintendo sorte un nouvel opus sur console de salon, un jeu ambitieux qui renoue avec les 2 premiers opus où qui, à défaut, au moins innove de façon intéressante comme l'opus sur Wii et non les sous-jeux sortis sur console portable qui brillaient uniquement par leur mécanique de combat déséquilibrée, pénible et stupide et la pauvreté de l'univers, des histoires et des figurants, bref, objectivement des jeux cheaps, tu sens qu'il n'y avait plus de budget ni d'envi. Ici je dois dire que premièrement j'ai été extrêmement surpris de voir ce trailer sortir de façon inopinée, et encore plus en découvrant la date de sortie si proche ! Clairement je vais sauter sur le jeu ... J'attends ça depuis si longtemps. Concernant le contenu, j'ai l'impression qu'ils sont partis très loin dans leur délire, et c'est ce qu'on aime avec Paper Mario (dès les premières secondes du trailer tu es mort de rire, on retrouve cette patte si efficace !). Il y a un humour très particulier dans les jeux Paper Mario et Mario & Luigi (je ne dirais pas non à un Mario & Luigi sur console de salon d'ailleurs ...), ce sont des univers qui personnellement me plaisent énormément et que je trouve très rafraichissant. Tant qu'ils ne réintroduisent pas ces immondes stickers à usage uniques, qu'ils s'attardent sur la richesse de l'univers et des mécaniques (et non juste des toads de différents couleurs comme dans Color Splash ... punaise mais quelle déchéance ce fut) et qu'ils réintroduisent les partenaires atypiques (quelle idée d'avoir supprimé cet élément qui faisait tant le charme des premiers opus), le tout sur fond d'une histoire totalement perchée, absurde et improbable comme on les aime ce sera un jeu qui aura tout pour plaire et, de prime abord, j'ai l'impression que c'est le cas ! Déjà le combat tour par tour est de retour ainsi que le public. Mais évidemment il ya un twist invraisemblable auquel on n'aurait pas pensé par-dessus 😂 Total délire. J'approuve. Paper Mario est un jeu qui doit surprendre. Et puis la musique est cool 😎 J'ai l'impression que dans le jeu après la chute du royaume champignon on est allié avec l'armée de Bowser, ce qui fait que parmi les partenaires, le trailer laisse supposer que Kamek ou Bowser Jr sont de solides possibilités, outre la bombe et le Toad aventurier. J'espère que les partenaires vont reprendre une importance de premier ordre car ça manque cruellement aux derniers mauvais opus. Une grande partie du charme du jeu était là-dedans quand même. Bref, une super nouvelle totalement random dans la journée d'hier. Et vu la qualité des jeux switch pour les licences importantes (Breath of the Wild, Mario Odyssey, Luigi's mansion 3, Smash ultimate etc...) je suis à peu près certain qu'ils ne vont pas massacrer un paper mario sur console de salon (surtout que les derniers jeux sur ds se sont pas mal clasher à juste titre), j'ai beaucoup d'espoir et il n'y a que peu de temps à attendre avant la sortie ! D'ailleurs ça fait longtemps que j'espère voir Paper Mario rejoindre le casting des jeux smash bros, et avec de nouveaux DLC dans les valises et ce jeu qui sort je me dis que ce n'est plus impossible. Edit : Génial, le site officiel insiste sur la présence des partenaires, j'ai hâte J'espère qu'ils ne seront pas juste des soldats génériques de l'armée de Bowser qui accompagnent Mario juste pour une potion de l'aventure mais qu'on aura des histoires et des designs un peu plus fouillés que ça comme à la belle époque.
  12. @Kouza N'oublie pas que Mashima est le mec qui a publié le chapitre spécial de Noël suivant : http://w11.mangafreak.net/Read1_Fairy_Tail_Christmas_Special_2 Cela suffit à démontrer que ce genre de passage qu'on peut retrouver dans la suite ba il a toujours eu ça en stock, il se retenait juste de mettre ça dans l'intrigue principale. Désormais que l'intrigue principale est terminée et qu'on est sur du bonus il n'a plus le même filtre, et on est presque tenté de croire qu'il montre des choses qu'il aurait eu envi de pouvoir montrer plus tôt (aussi débile que ce soit ... mais tous les chapitres bonus qu'ils faisaient démontrent que c'est des trucs qu'il avait envi de pouvoir dessiner, montrer ou faire faire à ses personnages). On retrouve exactement ce genre de contenu depuis longtemps chez Mashima, ça n'a rien de nouveau ... Tout le monde sait que ce mec devrait dessiner du hentai à ce stade. Ca chapitre de Noël est un OVNI d'ailleurs, like, WTF Mashima ? J'irais même jusqu'à dire que c'est précisément ce genre de chose qui prouve incontestablement que Mashima a la main mise sur cette suite parce qu'un auteur tiers n'oserait à mon avis pas se laisser aller à ce point (il faut en effet oser pousser aussi loin ce type de délire dans un manga aussi grand public).
  13. Mashima est crédité au scénario et au storyboard (donc l'histoire est de lui il n'y a pas de doute), Ueda au scénario (probablement les dialogues en vrai et les détails) et aux dessins (et oui on remarque les irrégularités car on a beau critiquer Mashima le mec a un sacré coup de crayon et il peut dessiner énormément de contenu, très rapidement et avec une immense qualité que son successeur n'égale absolument pas). Mais honnêtement Fairy Tail est un manga WTF avec des passages niveau fan-fic depuis toujours. Sans même parler des gros plans sur les formes généreuses des personnages féminins et des mises en scène graveleuses, on a quand même le méchant hypé depuis le début du manga (Zéréf) qui se fait OS par le poing de l'amitié juste après son PU ultime, le tout réglé en 1 chapitre en mode rien à battre, puis rebelotte avec Acnologia. Il y a Makarov qui revient d'entre les morts 43 fois avec des phrases du type "je crois que j'ai fait un mauvais rêve" et j'en passe ... En fait il suffit de relire l'arc final pour réaliser à quel point ce manga avait sombré dans des abysses de facilité et jemenfoutisme encore infiniment plus violents qu'au début (non parce que l'arc Hadès par exemple c'était quand même bien mieux), du troll à l'état pur de A à Z. Donc bon oui il y a des trucs bizarres dans cette suite mais c'est dans la continuité de l'original qui est un manga dont il ne faut rien attendre en terme de cohérence des rapports de force, de courage scénaristique, de profondeur, de développement ou autre, surtout dans les derniers arcs où tous les défauts ont été exacerbés puissance 10. Ca transpire le fan-service et la fan-fic à tous les niveaux mais c'est FT quoi ... Moi je ne vois rien de choquant à imaginer que Mashima puisse écrire ce type de scénario. Evidemnent vu qu'il s'occupe d'Eden Zéro ce n'est pas lui qui va gérer le moindre détail et le moindre dialogue mais l'histoire ça reste la sienne. Et puis même dans certains passages qui ont l'air de gros HS, genre la ville avec les doubles qui sont acteurs ba franchement c'est tellement débile et tendancieux que ça ressemble à du Mashima (surtout dans ses chapitres spéciaux là). Reste qu'effectivement c'est dommage que quelqu'un comme Mashima qui sait créer des univers géniaux, des personnages badass, qui sait même établir des intrigues sur le long terme, qui a malgré tout un super humour etc... finisse toujours par sombrer dans les pires facilités, les pires reculades, les trucs le plus WTF, les solutions les plus absurdes et faciles (Nakama punch et hop c'est réglé, des PU sortis de nul part) et j'en passe. Mashima est un auteur qui manque d'ambition et qui à bien des égards gâche un peu son talent qu'il pourrait faire éclore dans quelque chose de mémorable. Mais bon, ça me fait penser à ce que disait Dali (qu'il faut quand même toujours prendre avec une certaine ironie, à côté de ça il disait être le meilleur peintre vivant avec Picasso) en son temps quand il justifiait ses propos (de dire qu'il était "un très mauvais peintre car il était trop intelligent pour être un bon peintre") : Regardez donc l'état de santé d'Oda par exemple, et ce court extrait peut aussi faire sens ... Mashima sait travailler vite et bien en terme de dessins (beaucoup beaucoup de contenu, il est incroyable), si par-dessus il faisait des histoires complexes, bien pensées, qui lui donnent la pression etc... ba en effet je pense que sa santé en pâtirait beaucoup. Donc il fait de la masse, est il est sûrement un mangaka qui vit très bien, il a pu développer une bonne notoriété ... Franchement a-t-il besoin de faire plus ? Il n'a pas peut être pas d'ambition artistique extravagante et se plait dans le style facile qu'il maîtrise. Je crois qu'à bien des égards il préserve sa santé et joue à fond sur ce qu'il sait faire en étant à l'aise et sans se brusquer. Car en effet il a sûrement choisi de vivre bien et longtemps.😁 Edit : d'ailleurs très simple, prenez un tome de FT 100 years quest et voyez comment on nous présente les choses : Scénario et storyboard par Hiro Mashima / Dessins par Ueda (même pas scénario contrairement à ce que je pensais !). Donc pour le coup ce n'est pas le genre de suite où on peut se réfugier derrière "ouai les mecs qui ont repris font n'importe quoi". De surcroît Ueda n'a pas changé le style graphique de l'oeuvre. Même si on voit nettement la différence avec Mashima, il reste dans la continuité. Tout ça pour dire qu'il n'y a pas de bouc émissaire ici, on sait qui prend les décisions scénaristiques et je n'ai aucun doute quant au fait que Mashima assumerait tout ce qui se passe dans cette suite.
  14. Groupe 47 – Les Minks : Inuarashi, Shishilian et Wanda Inuarashi Note spéculative : 86,50% Dans la narration il est évident que Jack est introduit comme plus puissant que les chefs individuellement vu les circonstances du combat. Néanmoins le fait qu'un personnage puisse tenir tête à un autre pendant rien de moins que 12h sans qu'aucun n'arrive à prendre le dessus de façon décisive où à blesser l'autre gravement montre que leur niveau est globalement très proche. Inu fait match nul avec Ashura qui est lui-même hypé de part sa performance contre Jack, donc bon, on comprend bien que tout ça se tient dans un mouchoir de poche. Je peux comprendre que certains ne trouvent pas évident que Inu ou Neko soient plus forts que des Law, Zoro, Jinbei, pire encore Doflamingo et Luffy etc..., et je peux tout à fait partager ce sentiment. Raison pour laquelle d'ailleurs je crois que Jack est un personnage sensiblement surestimé alors que d'autres dans les 80% sont un peu négligés. Est-ce que la perte d'un membre l'handicape tant que ça ? Spontanément on a envi de dire oui mais dans l'univers de OP ça a été un facteur anecdotique pour tellement de pirates de très haut niveau que franchement on en doute un peu. Les mecs sont tellement puissants, endurants (capables de combattre des jours et des jours) etc... qu'on peine à distinguer les limites de leur corps. Tout au plus ça a l'air de représenter moins de 1%, même si perso j'aurais tendance à dire que perdre une jambe est bien plus handicapant que de perdre un bras (mais là encore dans un univers aussi fantaisiste avec des combattants aux capacités aussi surnaturels tout est relatif). Bref, est-ce que ce perso est bien meilleur que les personnages qu'on trouve entre 84 et 85% (Zoro, Law, Jinbei) j'ai envi de dire non, à mon avis clairement pas, mais est-ce qu'il peut être à ce point éloigné de Jack là encore j'aurais tendance à dire non, car bon on parle quand même de 5 affrontements de 12h d'affilé là, on n'est pas sur de l'escarmouche ... Perso j'avais mis Jack à 87,5% je crois où un truc du genre, dans ces conditions mettre Inu et Neko vers 85% ne m'aurait pas dérangé, mais avec un Jack à 89% fatalement le note est obligée de monter. De manière générale je suis à peu près certain que Zoro est plus fort que les épéistes alliés introduits dans cet arc (que ce soit Ashura, Inu, Denjiro, Kawazu ...), car je vois mal le N°2 de Luffy être relégué au second plan dans la bataille à venir. Shishilian Note spéculative : 74,00% Analogie évidente avec Pedro mais tant qu'on n'a pas vu de prestation convaincante de sa part (ça arrivera peut être pendant la bataille finale) on a toutes les raisons de le mettre un peu en-dessous vu qu'il semble moins observateur, qu'il a moins d'expérience et qu'il n'a pas (encore ?) été développé. D'ailleurs dans les 70% on a quand même des mecs level Pika, Smoker, Sanji ... est-ce qu'il est vraiment de ce niveau ? A voir ... Moi je reste perplexe vis à vis du fait que des personnages de ce niveau n'aient pas pu balayer facilement l'armée de Jack. Pour rappel, si ce mec a bien le niveau de Sanji (~77%) ba il aurait dû être capable de OS le N°2 de Jack, donc en fait ils ont foutu quoi sur le champ de bataille les gars ? Wanda Note spéculative : 43,50% Références prioritaires : Pedro (77,11%), Carrot (56,00%) et Nami (43,81%) Elle est membre de l'escouade des Mousquetaires d'Inuarashi. Elle affronte les forces de Jack dans le chapitre 809. Malgré qu'elle soit affaiblie par le poison de Caesar, elle attaque Nami dans le chapitre 811. Encore un personage borderline random. Si un jour on voit quelque chose de sa part pourquoi pas, pour le moment il n'y a rien à en dire. J'ai l'impression que l'armée des Minks est pas mal surestimée. Jack n'a débarqué qu'avec des guignols et une portion infime de la puissante armée de Kaido, si les mecs étaient une armée remplie à ras bord de level 55-60% je ne crois pas qu'ils auraient eu des difficultés face à de la piétaille (sachant que Jack était occupé par les deux chefs). Balancer moi un Crocodile là-dedans il aurait fait un massacre et il aurait fallu que Jack en personne vienne l'arrêter. Il faut quand même rappeler que le N°2 de Jack est un personnage ridicule qui se fait OS par Sanji, donc à partir de là ils foutaient quoi l'armée de Minks à 60 et 70% à galérer contre des adversaires de ce niveau ? Pour le moment qu'a-t-elle pour elle qui nous indique qu'elle soit plus forte que Nami par exemple sinon une spéculation ultra généreuse par défaut ? Carrot, elle, a été développée et hypée pour avoir du potentiel, on n'a pas fini de la voir d'ailleurs. Wanda en comparaison on a rien à se mettre sous la dent. Accessoirement je rappelle que dans une armée aussi redoutable que la marine on a des vice-amiraux (donc le grade le plus élevé après le big boss et les amiraux et qui ont genre encore au moins 5 grades en-dessous d'eux avant d'arriver au soldat de base) qui tournent autour de 50%, genre Maynard là le vice amiral qui a été spécialement choisi pour être envoyé au colisée et qui se fait OS par Bartholomeo (la honte cette performance). Donc va falloir arrêter de croire que n'importe quel random mérite d'approcher les 60% juste parce qu'il est dans le nouveau monde ou qu'il appartient à tel ou tel groupe. Le fait que des personnages aussi gradés que des vices-amiraux puissent avoir des performances aussi désastreuses en dit long sur certains titres plus ou moins pompeux (ici on a l'exemple d'un vice-amiral en sachant que ce titre est supposé assurer qu'on a là un personnage qui a un bon niveau pour le nouveau monde a priori) et sur les grandes armées en générale (surprise surprise, plus l'armée est grande plus il y a du random à l'intérieur ... la marine est gigantesque et parmi les vices-amiraux il y a plein de persos qui sont objectivement nuls, on trouvera le même phénomène chez Kaido et n'importe quelle armée d'ampleur, de même chez les Minks n'importe qui portant une épée ou sachant mettre un coup de poing ne vaut pas automatiquement 55%, faut calmer le jeu).
  15. Konan

    Star Wars The Clone Wars (série 3D)

    Dernier épisode sorti pour la fête de Star Wars du 4 mai. Grande tristesse de savoir que Clone Wars est terminé ... C'était déjà un crève coeur du temps de l'annulation de la série, maintenant c'est un déchirement de voir la fin dont on savait qu'elle serait de toute manière tragique vu le contexte. On est toujours impatient de voir quels seront les futurs projets de Dave Filoni cela dit. Si seulement ils pouvaient lui confier l'écriture d'une trilogie de film sérieux ... Cet épisode comme les précédents démontrent de façon spectaculaire les progrès réalisés en terme d'animation et de graphisme. J'ajoute que pour les derniers épisodes la bande son est incroyable, extrêmement judicieuse et impactante : je suis sidéré de constater que le travail sur la musique et son usage judicieux soit 100 fois plus poussés ici que dans les derniers films. Quand je vois la qualité du travail effectué ici, et qui avait commencé il y a longtemps, je suis encore et toujours sidéré en me disant que tant et tant de contenu a été coupé, que normalement on aurait dû avoir 2 saisons complètes ... Bref, voir qu'on est arrivé à la fin de la série sans voir la fin de Ventress, la fin de Cad Bane etc... est vraiment rageant. Pourquoi, face à un travail d'une telle qualité, se priverait-on de donner tous les moyens aux talents qu'il reste à Lucasfilm pour produire entièrement ce qui était, il faut quand même le rappeler, l'un des derniers cadeaux de Georges Lucas à l'univers Star Wars (avec les scénarios de la postlogie qui a été jeté à la poubelle : oupsi). Il y a tout de même une chose que je me demande de nouveau ici mais : imaginez 2 secondes qu'Ahsoka meurt dans ces épisodes. Ce personnage qu'on a suivi si longtemps et qu'on aime si passionnément depuis des années ... Ca aurait été violent, et c'était la volonté initiale de Lucas. Je n'ose par ailleurs imaginer la tension supplémentaire qui aurait infusée ces épisodes si on avait des doutes sur la survie des protagonistes. En tout les cas il va être possible de faire de sacrées compilations Ahsoka / Anakin maintenant, et lier les dernières scènes que nous avons ici (notamment le final qui est le coup de grâce pour Vador après tout ce qu'il vient de subir) avec la rencontre dans Rebels etc... D'une certaine manière Ahsoka, qui du coup a encore des histoires à nous raconter de toute évidence, est tout ce qu'il reste de l'héritage d'Anakin qui a été dérobé de son statut d'élu et dont la famille est un fiasco de A à Z dans la nouvelle trilogie. Donc d'une certaine manière merci Ahsoka de sauver, je l'espère encore à l'avenir et sous la main du même auteur qui la manipule si bien, le précieux enseignement d'Anakin qui a d'ailleurs gagné en épaisseur tout du long de la série. Je trouve quand même dommage qu'on ne l'ait pas plus vu cette saison d'ailleurs, peut être de peur de contredire l'épisode III mais tout de même. Pour m'attarder plus sur le déroulé propre de l'épisode et bien il y a tout de même un dose d'épic qu'on attendait même si, honnêtement, j'aurais aimé un petit focus sur le reste de la galaxie et je pense notamment qu'on a raté l'occasion de nous remontrer Anakin dans le temple Jedi (Yoda avait eu la vision d'Anakin tuant Shaak Ti d'ailleurs, et on aurait pu nous le montrer concrétisé). Ca aurait pu être intéressant qu'Ahsoka ait d'autres moments de connexions avec Anakin (massacre du temple, combat contre Obi Wan) car il faut dire que ça fonctionnait incroyablement bien dans l'épisode précédent (qui est sans doute mon préféré). Reste que beaucoup de scènes sont assez incroyables, j'ai beaucoup aimé les droïdes (et on est ultra peiné quand ils meurent les pauvres), on ressent de la difficulté et de l'incertitude alors qu'on connait l'issue (ce qui n'était pas gagné d'avance). J'ai des réserves sur les excès liés à la force qui font référence à l'épisode 9 : Ahsoka qui retient la navette de Maul (moment assez surfait et superfétatoire pour moi, mais bon, maintenant que ça a été introduit dans le 9 on est obligé de réécrire le passé en mode "ah non mais en fait ils pouvaient le faire aussi c'est juste qu'on l'avait jamais vu"), Maul qui manipule et détruit des hyperdrives géants avec la force (quand Yoda galère à soulever un pilier contre Dooku, mouai mouai), au moins il concrétise la prophétie d'Ahsoka qui lui disait que provoquer le chaos est sa spécialité ... Disons que c'était là pour compenser le fait qu'on n'ait pas de duel entre épéistes pour l'épisode final. Donc certes, cela donne du grandiose au final mais ce n'est pas ce que j'ai préféré, j'ai trouvé un peu excessif niveau fan service, et ce qui est excessif peut vite devenir un terreau à l'émergence d'incohérences. D'autant que bon à côté de performances improbables avec la force au sabre on comprend bien qu'Ahsoka n'est pas invincible et on cherche à nous montrer la vulnérabilité (même si elle cherche à éviter les morts ce qui est une difficulté majeure). Le respect qu'Ahsoka porte à ses troupes est intéressant, ainsi que le conflit de Rex qui est vraiment expressif et un favori des fans. Je note néanmoins que quand on met ça en parallèle avec la façon dont Yoda et Obi Wan défoncent du clone dans l'épisode 3 ça fait un peu bizarre, mais il faut faire un choix : quand la survie de la République et de l'ordre Jedi sont en jeu pas sûr que le devoir du Jedi soit d'être dans le sentimentalisme. En tout cas c'était un bel hommage aux clones qu'on suit depuis si longtemps et auxquels on s'est attaché, et qui ont été traité dignement jusqu'au bout. RIP Jesse avec son casque symboliquement marqué du sigle de la République, son enterrement nous donne à voir la fin d'une époque (à côté des masques honorant Ahsoka, quelle tragédie). Je pensais qu'on verrait Wolf et Gregor mais du coup c'est une histoire qu'on nous racontera plus tard je suppose ? D'ailleurs ça me fait penser qu'en parallèle de tout ça ça peut valoir le coup de regarder à nouveau l'arc se déroulant sur Umbara avec Pong Krell qui fait se battre les clones entre eux, puis la rébellion des clones contre lui etc... La scène finale avec Vador est déchirante à tous les niveaux ... Vador croit bel et bien qu'Ahsoka est morte à ce stade puisque dans Rebels il découvre la survie de son apprentie. On peut imaginer ce qu'il ressent après tant d'échecs successifs (Padmé, Obi Wan, son état de cyborg) en découvrant ce qui semble être la mort d'une véritable soeur car Ahsoka, à ce stade, n'était plus qu'une simple apprentie mais bien une petite soeur. Dans l'ensemble l'épisode est incroyable et il y a de quoi être stupéfait de la réalisation. Bilan de la saison cela dit. Déjà je pense que ces 4 épisodes vu leur qualité mériteraient d'être montés et montrés en 1 seul, comme un film d'animation, parce qu'honnêtement ça en a largement la qualité, le contenu, et ça fonctionnerait je pense très bien. Je me demande s'ils n'auraient pas dû carrément attendre et sortir un machin de 1h30 ce Lundi 4 Mai en mode gros évènement, et je crois sérieusement que ça aurait été grave la hype. Ils auraient même pu lui donner un titre en rapport direct avec Ahsoka sur laquelle tout est centrée. Reste que l'équilibre de la saison n'est pas top pour moi. La premier arc je comprends pourquoi ils ont choisi de garder celui-ci plutôt que d'autres déjà partiellement animés qui traînent dans les archives (genre celui avec Grievous). Ils voulaient rendre un dernier hommage aux clones, se focaliser sur Rex et résoudre le cas Echo dont on aura sûrement, d'ailleurs, un comic ou autre pour nous expliquer ce qu'il faisait pendant l'ordre 66. Vu l'importance que l'hommage aux clones prend à la fin je conçois ce choix du premier arc. Par contre le second c'est juste une honte d'avoir perdu 4 épisodes pour ça et d'avoir sélectionner cet arc plutôt que d'autres pour les ressusciter (quand on sait ce qu'on aurait pu nous montrer à la place). Concrètement cet arc servait juste à introduire Maul, ce qui pouvait être fait en 1 épisode, et les soeurs à la fin des fins ne servent à rien (on aurait pu imaginer qu'elles aident Ahsoka à s'en sortir mais non ... en plus initialement Ahsoka devait avoir une sorte de romance dans cet arc avec le garçon qui a été remplacé par les deux soeurs donc bon, ils n'ont même pas exploité cet aspect qui aurait pu être développé). L'arc n'a aucun impact et aucun rapport avec le final, donc c'est vraiment du remplissage qualité fillers, totalement cheap, avant le bouquet final, et c'est vraiment dommage. Remplacez ces 4 épisodes par du contenu en rapport avec la guerre (Anakin, Dooku, Grievous, bataille du Coruscant avec Shaak Ti, pourquoi pas nous montrer chaque Jedi aller sur sa bataille finale : je rappelle qu'Ahsoka a un lien très fort avec Plo Koon, on aurait pu nous montrer Plo Koon sur Cato Nemoidia ...) voire exploitez ce temps pour agrandir l'arc final et la saison serait beaucoup plus cohérente et épique de bout à bout. Dommage que cette saison soit déséquilibrée et inégale, avec un début moyen, un milieu parmi les pires épisodes de toute la saga, et une fin extraordinaire. Ca aurait mérité un sérieux réglage à mes yeux. Bon de toute manière on ne retiendra que les 4 derniers épisodes, le reste c'est quasiment du osef, mais je trouve que pour un machin qui est dans les cartons depuis si longtemps et ressuscité comme ça ba ça aurait pu être plus peaufiné de A à Z, et pas juste les 4 derniers épisodes. Des scènes qui sont d'autant plus intéressantes à regarder qu'on a ce dernier épisode : L'arc narratif Anakin / Ahsoka est sûrement une des choses les plus abouties de l'univers de Star Wars.
×