Jump to content


Konan

Members
  • Content Count

    3268
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    13

Konan last won the day on November 23 2020

Konan had the most liked content!

Community Reputation

412 Excellent

3 Followers

About Konan

  • Rank
    Seigneur des pirates

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Vous vous méprenez je pense. Le kage bunshin n'est pas plus rapide que l'Amaterasu dans l'absolu, mais Momoshiki perçoit que Sasuke s'apprête à utiliser ce jutsu (capacités sensorielles + le saignement occulaire + connaissances générales des dojutsu et de Sasuke en particulier qu'il a déjà combattu) ce qui lui permet d'anticiper. Amaterasu est instantané au moment il est lancé mais le jutsu peut être contré si l'adversaire anticipe son utilisation, et il y a toujours un temps de latence entre le moment où l'utilisateur décide d'utiliser le jutsu, sa consommation de chakra, le saignement, le fait de viser, et l'invocation des flammes qui est, elle, instantanée dès lors que tout le rituel est réalisé. Par ailleurs c'est une technique qui a été contrée à maintes reprises dans le manga donc pas très étonnant qu'un Otsutsuki, même sous forme diminuée, soit capable d'y faire face. Honnêtement à l'époque on imaginait déjà un Naruto Sennin capable de faire face à ce type de jutsu dans le cadre d'un combat potentiel avec Sasuke MS juste avec ses capacités de perception accrues et ses clones justement ... Pas comme si Sasuke MS était capable de OS l'intégralité du monde Shinobi. D'ailleurs niveau vitesse on a déjà vu mieux qu'Amaterasu puisqu'A4 peut l'esquiver et que ce-même Raikage n'a jamais été à la hauteur de Minato niveau vitesse (donc il y a des techniques plus rapides comme l'Hiraishin, Kamui ...). Bref, je ne vois aucune incohérence personnellement. Du reste excellent chapitre. Comme précédemment on s'attarde ici sur le développement des personnages avec la relation Kawaki / Boruto et ça fonctionne. Souvent par le passé ce manga m'a semblé superficiel dans son traitement de nombreux personnages. On reste focalisé sur les 2 héros mais force est de constater que Boruto va aussi gagner en épaisseur, lui qui semblait si souvent dans l'histoire malgré lui et sans but. Le combat est correct, les dessins relativement dynamiques et clairs (mieux que dans certains autres chapitres confus avec des mouvements parfois laids et difficiles à comprendre). La conclusion est encore une fois intelligente pour forcer Momoshiki à aspirer du chakra, c'est malin et puissant. Sasuke est moins ridicule que précédemment dans l'absolu, le mec montre au moins qu'il se souvient encore de 2-3 techniques et qu'il est quand même capable de réagir quand il se passe quelque chose. Moi je me demande plutôt où était son esprit d'analyse et son cerveau au début du combat où Naruto et lui ont l'air d'avoir débarqué sans la moindre stratégie contre Ishiki alors qu'ils connaissaient ses pouvoirs. Ce qui bride Sasuke encore une fois c'est sa réserve de chakra qui paraît, depuis le début de cette suite, ridiculement faible, un peu comme si c'était Sasuke MS qui combattait (et encore) alors que durant la guerre il a des feats qui démontrent qu'il a 100 fois plus de chakra que ce qu'on nous montre mais admettons ... Ici en lisant ce chapitre on est supposé partir du postulat, même si on ne trouve pas ça crédible, que Sasuke est quasiment à sec et très affaibli physiquement et psychologiquement (au point qu'il désactive son sharingan d'où le fait qu'il ne voit pas le rasengan invisible), or en partant de cette idée le chapitre fait sens, ce qui est maladroit c'est la façon dont Sasuke est arrivé à cet état qu'on trouve parfois peu vraisemblable car à chaque fois il en fait bien trop peu avant d'être à bout. Sasuke est un peu traité comme si c'était un sensei à la Kakashi FG, très limité niveau chakra et capable d'utiliser sa ou ses meilleurs techniques 2-3 fois par jour, alors que le mec n'a plus de problème d'endurance depuis des lustres. Du reste on se dirige logiquement vers l'idée que Naruto et Sasuke vont sortir très diminués de ce combat, un choix qui à mon sens fait sens puisque leur puissance est un poids pour la suite. S'ils n'agissent pas contre un danger c'est incohérent car leur toute puissance doit leur permettre de régler tout problème. De là une menace sérieuse autre qu'extraterrestre était invraisemblable et ça limitait les possibilités en terme de scénario. Ca a aussi mené à des absurdités type Naruto qui galère contre une sous-fifre à la delta, comme si des persos randoms plus forts qu'Hashirama ça couraient les rues. Ca n'avait aucun sens. Mieux vaut Naruto et Sasuke bridés par un procédé logique (perte de dojutsu, contrecoup d'un mode) que de les voir martyriser de façon incohérente dans des performances qui ne sont pas à la hauteur de leur plein potentiel. Je ne pense néanmoins pas que Naruto va mourir tout de suite. Si l'idée était de le tuer sur le coup autant le faire sur le moment, au plus fort de la tension, ça aurait été un adieu plus fort et impactant que de rentrer au village mourir dans son lit, du moins en ce qui me concerne. Un peu comme si Jiraya avait fuit contre Pain pour rentrer à Konoha au lieu de mourir sur le champ de bataille : l'effet n'est juste pas le même. Néanmoins il va y avoir des dégâts le concernant oui, et c'était annoncé. Heureusement que l'auteur n'a pas oublié d'ailleurs car au chapitre précédent Naruto avait l'air étrangement en forme. Bref, une continuité logique et réussie en ce qui me concerne. Le manga a pris une tournure intéressante ces derniers chapitres. Edit : Par exemple Nagato est capable de sentir à l'avance qu'Itachi va utiliser Amaterasu Idem pour Obito
  2. Groupe 17 - Réévaluations 1 : Magellan, Shiliew, Luffy & Jinbei & Crocodile (Impel Down), Crocodile & Jinbei & Mr 1 (Impel Down) Magellan Note : 90,00% Références prioritaires : Barbe Noire (89,38%), Jinbei (84,99%), Ivankov (78,80%), Crocodile (67,20%) et Monkey D. Luffy (entre 47,88% et 50,00%) Magellan a des pouvoirs excessivement dangereux et ses performances tant contre BN, un commandant des révolutionnaires comme Ivankov (qui tient tête à Kuma), ou encore la crainte qu'il inspire à un groupe formés de pirates très renommés qui fuient rien qu'à l'évocation de son nom (mais c'est vrai que le contexte n'invite pas non plus à se lancer dans un grand combat, traîner jouerait en la défaveur de ses pirates, et le terrain n'était pas à leur avantage, dans un contexte neutre auraient-ils pu le vaincre ? C'est possible, honnêtement Jimbei notamment a des feats assez incroyables que ce soit face à Akainu ou Big Mom) en dit long sur le personnage. Du reste comme tout personnage introduit avant l'ellipse il souffre d'une mauvaise introduction, à l'époque, du haki (dans le sens où rétrospectivement c'est clair que Luffy n'aurait jamais dû être capable de blesser un vétéran de cet univers à l'époque, tous auraient dû avoir des défenses impénétrables ...), ainsi que de l'obligation d'insérer un héros alors encore assez faible dans une histoire où, finalement, la plupart des personnages devraient être totalement en-dehors de sa portée. En vérité quand on voit la différence de performance entre un Crocodile à Alabasta et à MF où il se frotte à l'élite du monde de OP on comprend bien que tout ça n'avait pas beaucoup de sens sinon une utilité scénaristique. Magellan, Ener et même BN souffrent exactement de la même chose ... Oda n'est pas surhumain, comme tout auteur il brode et ajoute des éléments à son histoire petit à petit, tout n'est pas toujours prévu à l'avance. Il y a une différence entre avoir les grandes lignes en tête et la réalisation à proprement parlé de l'histoire. Malgré tout il est assez facile d'imaginer ce que donnerait ce genre de personnage si on le voyait actuellement ou s'il était introduit seulement maintenant. Ce qui n'aurait pas beaucoup de sens par contre ce serait de prendre littéralement le fait que Luffy blesse Magellan à l'époque pour en déduire que n'importe quel commandant de Yonko pourrait le OS avec n'importe quel coup de poing imbibé de haki, les choses ne peuvent pas se transposer si facilement, on le voit déjà très bien quand Crocodile, aka le mec qui se fait mettre KO par Luffy au début du manga, est soudainement capable d'encaisser un coup de Joz utilisant son FDD du diamant et du haki puisqu'il est passé outre le logia (or j'aurais tendance à imaginer que Joz avec son physique, son FDD et sa place dans l'équipage le plus fort du monde est sans doute un des commandants de Yonko qui dispose de la plus grosse patate physique). On sait que tout VA doit avoir une maîtrise du haki, donc oui, un directeur d'ID qui fait fuir 2 Shichibukai et un commandant de l'armée révolutionnaire forcément il est compétent dans ce domaine. De manière générale Magellan me semble avoir toutes les caractéristiques, tant en performance contre des vétérans, en dangerosité de ses aptitudes, de part son grade et de part l'analogie avec Shiliew qui est devenu un membre important de l'équipage d'un futur Yonko, pour pouvoir prétendre à un niveau équivalent à un bon commandant de Yonko. Certainement pas un N°2 d'équipage à la Katakuri, mais je ne le vois pas du tout largué par du lvl Cracker ou Jack. Pour le moment des persos comme Smoothie et Queen n'ont eux non plus toujours rien montré de convaincant par ailleurs ... Bref, les commandants de Yonko ne forment pas une catégorie intouchable en ce qui me concerne, je pense qu'en-dehors des amiraux il y a des Shichibukai et autres personnages puissants (meilleurs combattants de certains pays (Minks, Elbaf ?), Magellan, Supernova ...) qui peuvent leur être comparables. Shiliew (pré-ellipse) Note spéculative : 90,25% Références prioritaires : Barbe Noire (89,38%), Donquixote Doflamingo (88,19%), Portgas D. Ace (85,73%), Jinbei (84,99%) et Crocodile (67,20%) Je crois que ce serait une erreur de le voir inférieur à Magellan sous prétexte qu'il n'avait pas de FDD. Le monde de OP regorge de personnages surpuissants n'ayant pas de fruit ... On peut avoir le niveau de Yonko sans FDD (Garp, Shanks, Mihawk). Magellan a deux caractéristiques intéressantes du fait de son fruit : il est d'autant plus dangereux à ID car c'est un milieu clos mais il a des effets secondaires handicapants qui font qu'il n'est pas actif h24 ce qui fait d'ailleurs que Shiliew est décrit comme plus dangereux que lui car lui est actif en permanence. Shiliew lui est un épéiste, donc le voir à son meilleur niveau ne dépend pas spécialement de l'environnement où le combat a lieu, et de surcroît il ne souffre pas d'effets secondaires. Dans l'univers de OP il ne semble pas rare qu'un combat puisse s'étaler pendant des heures et des heures, sinon des jours, ça peut être un problème pour un personnage comme Magellan qu'on n'imagine mal pouvoir combattre 3 jours non stop ... Tout ça pour dire que même s'il n'a pas de capacité cheat ba dans l'absolu il ne me semble pas absurde d'imaginer que dans une majorité de cas, contre des pirates de très haut niveau ce qui impliquerait un combat long, et surtout en terrain neutre et ouvert, il serait peut être un peu plus consistant que Magellan, même s'il faut aussi bien dire que les déboires de Magellan sont aussi et surtout un ressort comique. J'aurais presque tendance à trouver logique que Magellan soit plus dangereux à ID vu que c'est un environnement qui rend son poison d'autant plus efficace, et que Shiliew soit plus efficace en milieu neutre ... Quoi qu'il arrive je ne trouve pas très justifié de mettre Shiliew en-dessous sous prétexte qu'il n'a pas de FDD puisque celui de Magellan comporte son lot de handicaps. Du reste Shiliew me semble être un adulte ayant dors et déjà atteint son apogée physique au moment de sa libération, après tout le mec a 42 ans, je le vois mal progresser de façon très significative, idem pour les criminels qui ont rejoints BN qui ont déjà tous un casier judiciaire long comme le bras et dès plus atroce. BN ne s'est pas encombré de pirates à entraîner ou qui devaient encore se former, il a pris du tout fait. Son équipage originel lui a dû progresser c'est une évidence, par contre les vétérans j'ai de gros doutes ... De plus on ne les a jamais vu combattre donc on n'aura littéralement aucune preuve d'une quelconque progression chez eux (et ça vaut pour Shiliew). Certains vont peut être obtenir de nouveaux FDD, comme Shiliew qui récupère celui d'Absalom, mais bon, suivant les cas est-ce que ça change vraiment du tout au tout ... Franchement dans le cas de Shiliew compte tenu du fait qu'on est dans un monde qui regorge de pirates ayant un excellent haki de l'observation (au point que des persos peuvent littéralement combattre en étant aveugle comme Fujitora ou carrément voir l'avenir comme Katakuri) je vois mal ce FDD changer catégoriquement son niveau (à voir s'il a un éveil intéressant mais bon). On a même tous été surpris de le voir recevoir un pouvoir aussi "inutile" mais restons prudent, l'auteur sait surprendre (bien que j'ai l'impression que les commandants de Yonko vont tomber au second plan, à partir du moment où Luffy va passer définitivement dans la catégorie au-dessus ce qui est en train d'arriver ba ils vont devenir des antagonistes secondaires et probablement, pour certains d'entre eux, restés très sous-développés malheureusement). A mon sens Shiliew était proche à l'époque du niveau que l'auteur nous montrera le jour où on le verra combattre. Par ailleurs plus ça va plus dans OP il me paraît clair qu'à la fin des fins si les FDD permettent d'obtenir des pouvoirs assez cheat et impressionnants à voir (ils rendent les combats intéressants etc...) plus derrière tout ça c'est le physique qui, principalement, fait la résolution du combat : qui sera le plus endurant, pourra le mieux encaisser, le mieux esquiver, qui frappera le plus fort ... les fruits sont un support (ça peut faire gagner en mobilité, augmenter la puissance de frappe) mais on en revient toujours à une composante physique, d'autant qu'en général les adversaires arrivent à contrer les caractéristiques spécifiques du FDD de l'autre. Ces derniers temps on arrive à un point où on va voir des Yonko combattre et finalement jusqu'à présent c'est quoi le plus impressionnant chez BM et Kaido ? C'est leur physique et leur haki ... Leur FDD ils sont "incroyables" et ils ont un côté magiques et mystiques, mais est-ce que c'est ça leur force ? Bof. Kaido parait vulnérable en mode dragon, il est bien plus fort sa massue à la main (on verra pour le mode hybride s'il sort un jour, sinon son FDD restera assez inutile sauf pour impressionner la piétaille). BM elle obtient une grande variété de pouvoirs grâce à son FDD mais au final sa principale force c'est d'être un tank indestructible ce qui est une caractéristique qu'elle a depuis gamine et qui dépasse de très loin le fait de pouvoir brûler une forêt ou faire tomber la foudre (quant à sa capacité à arracher l'âme n'importe quel esprit fort peut y résister). Pour en revenir aux deux principaux concernés comme Magellan se repose essentiellement sur son FDD qui permet des attaques à distance (outrepassant la défense de l'autre au demeurant) et que de l'autre Shiliew est un simple épéiste j'aurais tendance à penser que physiquement Shiliew est probablement au-dessus (plus rapide, plus endurant d'autant qu'il n'a pas d'effets secondaires) et ça ba au meilleur niveau à mon sens c'est un élément crucial pour départager des personnages. En vrai on nous présente 2 persos "égaux" sauf qu'un des deux est incapacité la moitié du temps, pourquoi il serait nécessairement la référence haute du duo ? Luffy & Jinbei & Crocodile (Impel Down) Note : 89,50% Références prioritaires : Jinbei (84,99%), Crocodile (67,20%) et Monkey D. Luffy (entre 47,88% et 50,00%) Franchement j'aurais quand même tendance à croire que s'ils s'étaient tous mis sur lui (je veux dire toute la team avec Ivankof) ils auraient gagné. On peine à imaginer Magellan, vu ce qu'il a montré, pouvoir faire face aux assauts simultanés d'autant de grands noms de la piraterie. Jimbei est redoutable et à lui seul serait sans doute quelqu'un qui pourrait poser des problèmes à Magellan, voire le vaincre dans un environnement favorable (Jimbei ayant accès à l'eau, Magellan se trouvant dans un milieu ouvert). A ID la situation était autre, avec en plus le temps qui jouait quand même contre nos pirates. Quoi qu'il arrive il est bon de garder à l'esprit que le contexte n'était pas neutre, même si je suis d'accord pour dire que tout porte à croire que Magellan était un énorme danger, qu'il valait mieux pour tout le monde d'éviter le combat (y compris et surtout en raison de la force du gardien) et que là vu qu'ils ne sont que 3 pas toute l'équipe et bien on a toutes les raisons de les laisser en-dessous. Crocodile & Jinbei & Mr 1 (Impel Down) Note : 89,00% Références prioritaires : Jinbei (84,99%), Crocodile (67,20%) et Mr.1 (35,09%) Le truc c'est qu'en théorie à ce niveau la présence d'un Luffy ou M1 ça devrait avoir un impact très facile. Dans les faits Luffy reste le héros et il a toujours des bonnes performances et le plot armor avec lui, donc là où un Mr1 se ferait OS, ce n'est pas vraiment le cas du héros du manga ... Luffy reste un mec qui a plusieurs excellentes performances contre Magellan, aussi absurde que ce puisse paraître vu l'écart de niveau théorique entre les deux (littéralement un adversaire qui n'aurait pas à rougir devant un Cracker ou pirates de ce genre, or qui imagine Luffy pré ellipse se retrouver face à ce type de pirate vu les combats que ça donne avec un Luffy G4). Bref, tout ça pour dire que Mr1 dans cette team ça n'apporte rien, par contre Luffy lui ba qu'on le veuille ou non il apportera toujours quelque chose en plus. Après reste que le duo Jimbei et Crocodile pour moi c'est clair que ça bat un Doflamingo par exemple. Ca me paraît aussi assez clair que ça bat un Cracker.
  3. En ce qui me concerne c'est certainement le chapitre le plus intéressant de Boruto depuis le début de la parution du manga. Je trouve que ce chapitre est une conclusion pertinente et bien mené à ce combat, au personnage de Jigen, qu'il est une étape cruciale et touchante dans le développement de Kawaki (qui est finalement le seul personnage intéressant développé dans cette suite car Mitsuki est transparent, Sarada peu utile et présente, et Boruto pas franchement captivant) et que dans sa philosophie il renoue avec l'esprit originel du manga Naruto. Je ne vois aucun problème au fait que Kawaki ait été capable de rapidement apprendre quelques jutsu. A ce stade on sait que maîtriser des techniques élémentaires de base n'a rien de bien complexe (même sans posséder l'affinité en question), et le KB bien qu'une technique au potentiel énorme est très répandue et pas difficile à apprendre puisqu'un jeune Naruto résolument médiocre sur le plan scolaire a pu s'approprier cette technique. Le problème de ce jutsu a toujours été qu'il est consommateur en chakra, et non qu'il est spécialement difficile à apprendre. A ce titre d'ailleurs c'est le taijuu kage bunshin no jutsu qui est considéré comme un Kinjutsu du fait de la quantité de chakra nécessaire pour réaliser des centaines de clones (chose dont la plupart des ninjas seraient incapables de toute façon) et non le clonage en lui-même que la plupart des jounin de Konoha maîtrisent (sachant que dans les autres villages ils ont leur propre variante élémentaire et moins puissante du clonage, tout ça pour dire que l'idée du clonage fait parti des ressources assez courantes du shinobi). Symboliquement ça a beaucoup de poids que Kawaki arrive à piéger son tortionnaire, beaucoup trop sûr de lui et de ses capacités, beaucoup trop méprisant des shinobi, avec la technique qui a accompagnée Naruto le plus longtemps et qui est à ce point liée à son identité. De surcroît qu'il le fasse avec des aptitudes qu'il s'est approprié normalement, qu'il a apprise, et non par un cheat code à la Karma ou un outil ninja (c'est un peu comme quand le dernier réflexe de Ao avant de mourir alors que jusque là on ne l'a vu combattre qu'avec des armes c'est de sauver Boruto avec un ninjutsu). La filiation et le respect qui se créé entre Naruto et Kawaki ne rendra que d'autant plus tragique la future confrontation avec Boruto. Ca a un côté jouissif de voir Kawaki prendre sa revanche sur Jigen et de voir cette créature prétendument supérieure s'effondrer, perdre son sang froid et se faire piéger. Je dois dire que je n'ai pas trop compris le délire du nuage minéral pour bloquer le Byakugan puisque le Byakugan permet de voir à travers les murs et autre, mais dans l'absolu l'idée qu'on puisse créer des armes anti-dojutsu ne me semble pas absurde (à voir pour le fond de l'explication). En fait j'aurais même aimé qu'on voit davantage de préparation du côté de Naruto et Sasuke qui, ayant fait face à Jigen déjà une fois (sans parler du background avec Kaguya, Madara, Obito ...), auraient justement dû être mieux préparés à ce combat avec des stratégies derrière la tête, entre autre des idées sur comment contourner les dojutsu. En ce sens je trouve logique et opportun que Sasuke ait par exemple un fumigène spécial anti Byakugan, et je pense qu'ils auraient pu jouer davantage là-dessus au début du combat où, au contraire, Naruto et Sasuke semblaient totalement perdus et incapables de faire quoi que ce soit de neuf par rapport à la première fois contre un adversaire qui a l'époque était moins fort (alors que Jiji 2.0 lui avait justement montré toute l'étendue de sa réflexion sur les pouvoirs de Jigen et de ses stratégies préalables pour les contrer, de la même manière que Konan avait surpris Obito etc... avec les bonnes infos et la bonne préparation il y a moyen de faire des miracles malgré un écart de niveau). Que Naruto et Sasuke ne fassent pas grand chose dans ce chapitre est normal puisque ce n'est plus le sujet : c'est avant qu'il fallait nous montrer ce qu'ils avaient dans le ventre. Il s'avère que le combat, en ce qui me concerne, était plat, peu dynamique, manquait de verve en terme de coup de crayon et de mise en scène ... c'est vraiment dommage. Mais ce chapitre n'est plus axé sur le combat contre Ishiki mais sur la résolution finale et comment exploiter au mieux sa durée de vie limitée et les conséquences de l'action de Naruto, donc ce n'était plus le moment de nous montrer Sasuke ou autre faire autre chose que réussir à vaguement temporiser. Je trouve la conclusion à ce combat parfaite, il faudrait juste réécrire les chapitres précédents pour nous montrer un affrontement plus digne des monstres qui s'affrontaient là où on a eu l'impression, visuellement, de voir un combat de jounin. Je suis aussi satisfait du fait que, comme je l'espérais la dernière fois, le chapitre prenne le chemin de se débarrasser de Jigen (ce qui donne plus de force à l'action de Naruto qui aurait été amoindrie si Jigen survivait par X moyen) et de nous prendre à revers avec Momoshiki. Finalement le twist de la perte du Rinnegan à la fin est à mon sens une double bonne idée où non seulement ça marche pour choquer dans le contexte pour clore le chapitre de façon violente et épique mais à long terme (car je ne crois pas que Sasuke le récupérera, je trouverais ça stupide, ce manga a déjà fait l'erreur plusieurs fois de tourner en rond inutilement comme avec la première fois où Naruto se fait sceller) c'est préférable à mes yeux de diminuer Sasuke de cette façon pour rendre plus vraisemblables ses (sous-)performances voire un probable futur retrait relatif de l'histoire (par rapport à ce qu'on a vécu dernièrement) que de nous montrer un Sasuke full power qui, franchement, n'a pas bien été mis en avant et n'était pas du tout à la hauteur de ce qu'il devrait être à son apogée avec un Rinnegan pleinement maîtrisé. J'imagine aussi que Naruto aura de graves effets secondaires liés au mode Baryon et que par conséquent les deux sortiront largement et définitivement amoindris de ce combat, sacrifice qui va permettre de reconsidérer des rapports de force plus sains. Au final les deux ne sont pas sans rappeler Kakashi à la fin de la guerre qui après un baroud d'honneur perd son sharingan, ce qui ne veut pas dire par ailleurs qu'il ait été incapable de se renouveler par la suite (j'imagine que l'actuel Kakashi est un ninja très puissant). La différence c'est que durant la guerre puis contre Kaguya ba Kakashi est sacrément mis en avant et brille de 1000 feux, là Naruto et Sasuke ba c'est resté plat et peu abouti en terme de mise en scène malheureusement mais bon, on peut toujours se rassurer en se disant que dans quelques années l'anime en arrivera à ce point de l'histoire et nous proposera un combat plus à la hauteur des derniers moments des anciens à leur meilleur niveau. Naruto et Sasuke auront certainement encore des rôles de mentors et de professeurs (avec un retour de Kaji Koshin sans doute qui devrait revenir dans l'histoire à un moment donné), mais dans l'ensemble je pense que c'est positif si le manga fait tout descendre de plusieurs crans en terme de référence pour les niveaux de puissance des personnages, on ne peut pas être perpétuellement sur du niveau divin, je pense que le manga a encore plusieurs années de publication devant lui et on ne peut pas voir que des combats contre des Otsutsuki. De base c'est évident pour moi que le niveau supposé de Naruto et Sasuke est un problème depuis le début, que parce que c'est un problème ça énerve et qu'en substance c'est donc un poids ... Par exemple le combat Naruto vs Delta n'avait aucun sens du fait du niveau que devrait avoir Naruto et qu'il n'y avait aucune raison qu'à ce moment là il sous-performe à ce point. Accessoirement je me demande ce qui va se passer au prochain chapitre ... Probablement Kawaki qui va réussir à talk-no-jutsu Boruto pour qu'il reprenne le dessus sur Momoshiki. Je ne sais pas, j'ai un peu de mal à anticiper la mort de Naruto ou Sasuke maintenant, je pense qu'une mort au moment fort du combat contre Jigen aurait été plus impactante que de mourir après coup comme un vieux pet, donc je ne vois pas trop ça se produire par contre l'échange avec Kawaki risque de permettre à Momoshiki de partager son Karma à nouveau ce qui nous mènera gentiment au retour de la rivalité Kawaki / Boruto et dans la direction du chapitre 1. Bref, personnellement je n'ai aucun problème avec ce chapitre, au contraire je l'ai trouvé très bon et très au-dessus de ce que le manga propose habituellement en terme de narration et développement de personnage. J'ai trouvé que c'était une conclusion superbe pour ce combat, je déplore juste que le combat en lui-même des chapitres précédents n'ait pas du tout été à la hauteur (puisque logiquement qu'on n'aime ou pas ce style ça aurait dû être plus proche des combats contre Madara, Kaguya et Momoshiki que d'un vieux combat au taijutsu entre ninja de niveau supérieur, c'est une question de continuité, d'autant plus que là si Naruto et Sasuke en ressortent très diminués ça aurait pu être la dernière fois qu'on voit se style de combat ce que personnellement j'aurais trouvé très positif, un dernier combat divin puis un adieu logique à ce style). D'autant plus si on considère que c'est la dernière fois qu'on voyait Naruto et Sasuke à fond, ça aurait dû envoyer du très très lourd et ça je trouve que c'est malgré tout difficilement excusable. Si le combat précédent avait été incroyable ba franchement ça aurait été un 10/10 cette succession d'évènements. Je suis intrigué de voir la suite et surtout comment l'histoire va aller de l'avant après la disparition (j'espère définitive) de Ishiki (parce qu'il reste un Juubi, il reste des membres de Kara, Sasuke ne va plus pouvoir voyager dans les différentes dimensions, à voir ce qui va être le moteur qui va faire avancer l'histoire après ça).
  4. Groupe 13 – Vice-amiraux : Strawberry, Stainless, Tsuru (apogée), Momosagi, Chaton Strawberry Note spéculative : 72,00% Références prioritaires : Maynard (50,86%), Momonga (73,81%), Dalmatian (71,68%), Bastille (65,39%) Un VA qui tape un peu plus dans l'oeil, c'est difficile d'établir une hiérarchie entre eux mais les bons VA devraient avoir leur place dans les 70%. Le traitement de cette catégorie de personnages reste très décevant en ce qui me concerne dans ce manga ... Oda est passé aux amiraux trop vite et parfois on se demande où sont les bons lieutenants de la marine parce qu'ils ne servent jamais à rien. Stainless Note spéculative : 65,00% Références prioritaires : Maynard (50,86%), Momonga (73,81%), Dalmatian (71,68%), Bastille (65,39%) Honnêtement lui je ne m'en souviens même pas ... Bastille a eu quelques échanges lui même si c'était pas glorieux. Tsuru (apogée) Note spéculative : 89,00% Références prioritaires : Tsuru Marineford (87,69%), Kizaru flash back Fisher Tiger (89,59%), Fujitora (93,26%) Je pense que Tsuru est surestimée, je veux dire elle a une certaine hype oui, mais on ne lui a jamais proposé le titre d'amiral. Que ce soit une marine redoutable oui, je veux bien, qu'elle soit si haut dans les 90%, aussi forte que Fujitora ou autre j'ai beaucoup plus de mal à y croire. Là on créé un chevauchement de catégorie qui me semble étrange, car si du côté de Garp son grade a été à mainte reprise justifié et qu'il a été établi qu'il ne représente pas son niveau ba pour Tsuru le perso a été pensé comme un Vice Amiral de carrière, certes très puissant, mais ça s'arrête là, il y a d'évidence des limites à son potentiel. Je trouve qu'il y a beaucoup de largesse avec ce personnage ... prenez Zephyr film Z, un ancien amiral, il tourne à 85-86%, j'ai beaucoup de mal à croire que Tsuru Marineford soit meilleure que lui, même pas sûr que Tsuru à son apogée puisse vaincre un ancien amiral même s'il est mal en point. De fait même Tsuru marineford me semble notée bien haute, je ne suis pas du tout certain qu'elle aurait pu vaincre les meilleurs Shichibukai présents ... Lors de la bataille sa présence semble anecdotique par rapport à bien des monstres présents, l'auteur choisit de ne pas trop la mettre sur le devant de la scène alors qu'il aurait pu par exemple montrer des escarmouches avec des commandants de Barbe Blanche. Après référence oblige je la mets au-dessus de sa note précédente mais pour moi c'est une bulle, il y a beaucoup trop peu d'éléments pour la mettre au-dessus de Jack, les rois des Minks, Ace, Barbe Noire Yami Yami, Jimbei (je veux dire regardez la performance du mec contre BM) etc... En ce qui me concerne Tsuru âgée devrait être dans le bas des 80% ce qui laisserait une marge plus raisonnable plus la placer à son meilleur niveau sans doute proche de 85% pour marquer une différence visible avec les persos qui eux avaient la stature et le potentiel pour devenir amiral. Momousagi Note spéculative : 85,00% Références prioritaires : Tsuru Marineford (87,69%), Kizaru flash back Fisher Tiger (89,59%), Fujitora (93,26%) Disons que ces deux là sont des personnages en théorie créent pour être très puissants. Après à voir si cela se confirmera et s'ils seront exploités un jour, entre l'idée de base et ce qui en sera fait c'est une toute autre histoire, Oda a finalement choisi d'autres designs pour les nouveaux amiraux monstrueux. On verra s'ils relèvent le niveau des vices amiraux mais j'ai un peu des doutes, c'est plus du fan service qu'autre chose ... Bon après sur le papier si on nous dit qu'ils ont été ne serait-ce que considéré pour être amiral ba ça implique d'être dans la seconde moitié des 80% au minimum pour ne pas exagérer la spéculation et compte tenu du fait que ce sont un peu des personnages bonus qu'on ne verra peut être jamais combattre. Tsuru elle n'a jamais été considérée pour la promotion donc déjà c'est aussi un indicateur, mais encore une fois Tsuru me semble surévaluée sur une base bien poreuse, d'autant que les marines d'autrefois ne sont pas particulièrement plus forts que ceux d'aujourd'hui a priori (je veux dire on nous raconte que depuis qu'Akainu est le big boss la marine est plus forte que jamais). Vers 85% on a du lvl Ace, Jimbei etc... soit des personnages qui sont de fait capables d'échanger au moins quelques coups avec des amiraux et Yonko, c'est déjà énorme de se retrouver par là. Chaton Note spéculative : 85,00% Références prioritaires : Tsuru Marineford (87,69%), Kizaru flash back Fisher Tiger (89,59%), Fujitora (93,26%) Je ne vois rien qui les distingue dans l'absolu.
  5. Ca faisait longtemps vieille branche ! 😁 Ca fait toujours plaisir de revoir des anciens (moment flashback de la grande époque), même si pour beaucoup nous ne participons plus tant que ça. J'espère que tu vas bien et je te dis à bientôt 🙃
  6. Pour ce chapitre je ne peux pas m'empêcher de dissocier le fond de la forme. Dans l'ensemble le chapitre est bon, mais pour moi ça n'est malgré tout pas à la hauteur de ce que ça devrait être. Sur le fond l'histoire avance et Naruto est enfin mis en avant décemment (au moins symboliquement), ce qui est très positif. Ca fait longtemps qu'on remarque que le traitement de certains anciens personnages manque de dignité et il était temps de réparer une grosse faute (après des performances franchement misérables genre contre Delta). L'idée d'un nouveau mode pour Naruto admettons, personnellement j'aurais simplement préféré que Naruto et Sasuke utilisent leur tête et montrent enfin le réel étendu et la réelle polyvalence de leur capacité plutôt que créer des nouveaux modes à chaque fois à la sauce DBS. En vérité les deux ont montré tellement peu de choses par rapport à ce dont ils sont normalement capable dans cette suite qu'à mes yeux ce n'était pas nécessaire d'inventer quelque chose de nouveau mais bon ça reste dans une logique courante du Shonen. Le problème de ces modes sortis de nul part, de surcroît sans entraînement, juste en claquant des doigts, genre Kyuubi se réveille et se dit "bon si jamais j'ai ça dans les cartons depuis des lustres donc si ça t'intéresse", c'est qu'à mes yeux ça s'incorpore assez mal dans les récits précédents (que ce soit la première défaite face à Jigen et plus généralement la fin de l'arc de la guerre avec les combats contre Madara, Kaguya Sasuke ...). Difficile aussi pour moi d'expliquer que Kyuubi ait connaissance de ce genre de manipulation du chakra mais pas les jins de Juubi, les Otsutsuki et autre, Kyuubi n'est jamais qu'un fragment d'un Juubi, je trouve peu vraisemblable que son niveau de connaissance excède celui des Otsutsuki. Après l'idée derrière ce mode n'est pas mauvaise dans le sens où on nous vend simplement une sorte d'ouverture des portes 2.0, qu'en somme ça peut entourer dignement le sacrifice d'un hokage. L'idée de partager les effets secondaires du mode avec Ishiki afin de réduire l'espérance de vie qu'il lui reste elle est très bonne, c'est un twist plaisant. De là à dire que niveau stratégie ça enterre le manga original faut peut être pas pousser, même durant la guerre l'auteur n'a eu de cesse de montrer de combats où la stratégie devait prendre le pas sur la puissance brute (pour neutraliser Gengetsu, le Sandaime Raikage, contrer le Kamui d'Obito, les techniques collaboratives des kage contre Madara et j'en passe). Kaguya elle-même n'est vaincue que de part le collaboration de l'équipe 7 en entière (+Obito), le Rikudo remarque que sans l'esprit d'équipe et le leadership de Kakashi cette victoire aurait été impossible. Ici tout ce qu'on voit niveau stratégie c'est une idée qui consiste à inventer une caractéristique à un mode sorti de nul part pour comme par hasard obtenir une capacité spécifiquement efficace contre un mec qui de base a encore quelques heures à vivre donc d'une certaine manière on ne travaille pas avec des contraintes déterminées, on sort une solution nouvelle de nul part pour palier à un problème, et l'idée de pouvoir réduire l'espérance de vie de Ishiki est bonne, mais ce n'est pas du grand art à se taper le cul par terre non plus. Il eu été plus difficile de travailler avec des capacités pré-établies et des contraintes pré-existantes, c'est ça qui fait la beauté d'un retournement stratégique à savoir contourner la supériorité d'un ennemi donné en enchaînant des capacités qui d'ordinaire n'avaient pas d'effet mais qui, articulées correctement et avec la bonne approche, peuvent faire mouche. Quand Naruto sort son nouveau mode Sennin contre Pain très vite le simple gain de puissance brute ne suffit plus et il est obligé d'avoir recours à plein de stratagèmes pour tenir face à un tel adversaire, il me semble que ça allait un peu plus loin tout de même, sans parler d'à quel point le combat était plus dynamique, intense, graphique et émotionnel. Mais enfin dans tous les cas de manière globale sans dire que c'était magistral et de l'ordre du chef d'oeuvre mémorable et inégalable j'ai trouvé que dans l'ensemble l'idée fonctionnait (si je m'attarde sur le détail pour une analyse plus poussée qu'un sentiment de première lecture je dirais que c'est quand même un peu sombrer dans des excès de facilité) et qu'enfin on touchait du doigt sur le plan théorique une utilisation intelligente du personnage de Naruto et une histoire qui raconte quelque chose d'intéressant qui devrait découler sur un bon combat. Sur la forme par contre ba franchement c'est pauvre ... Un combat de taijutsu dès plus quelconque, pas d'impression particulière ni de vitesse ni de puissance, des échanges somme toute basiques. On a vu un art de dessiner le taijutsu beaucoup plus prenant et impressionnant dès le début de la FG (Lee vs Gaara) donc ça la fout un peu mal en ce qui me concerne. Même pas besoin d'aller chercher un Madara vs Gai pour comparer. Graphiquement ce combat est plutôt vide et pas épic du tout, en fait c'est un peu dessiné comme certains chapitres de DBS au niveau des mouvements, on voit des poses qui font très Dragon Ball et pas taijutsu habituel du monde de Naruto, mais le tout réalisé avec peu de panache et peu d'intensité. On reste légitimement sur sa faim puisque dans cet univers qu'est le monde de Naruto on sait que le taijutsu permet beaucoup plus que ce qu'on nous montre là, qu'il existe au demeurant de nombreuses techniques de taijutsu etc... qui peuvent être du plus haut niveau (qu'en somme on peut faire plus que juste un combat de rue si on va sur l'idée du tout taijutsu). C'est aussi frustrant de voir tant de limites dans les possibilités des personnages car concrètement ce que fait Naruto dans ce chapitre ba normalement il devrait pouvoir le faire avant, genre arrêter 3 bloques avec des bras de chakra, pas comme si le mec avait les capacités sensorielles les plus développées de tout le manga, mais curieusement il lui faut un boost théorique de vitesse et force physique pour y parvenir. Clairement la réalisation de ce combat n'est pas à la hauteur et quand on lit ça ba on est intrigué par le nouveau mode et les explications de la stratégie de Naruto mais derrière ça ne fait aucun frisson, le combat est plat. On peine à croire qu'on se cantonne à ça pour le baroud d'honneur du Hokage et d'un personnage qu'on a vu progresser pendant 20 ans. Le sentiment que ça me laisse d'ailleurs c'est que le jour où ce sera animé ba en fait le combat sera sûrement totalement différent et infiniment mieux, comme si ici on nous disait "bon ba voilà l'idée" et que si on veut un truc à la hauteur ba faudra attendre. Alors la chose n'est pas terminée, le prochain chapitre va certainement être porteur d'un certain nombres de rebondissements ou, au minimum, d'une certaine tension. J'espère que les choses ne se dérouleront pas de façon trop prévisibles et que l'intervention de Momoshiki va rebattre les cartes. Dans l'ensemble ce chapitre est bon, et heureusement que l'histoire, enfin, depuis quelques temps (mettons entre parenthèse la purge qu'a été l'affrontement avec Boro qui était inutile et une perte de temps monumentale, le tout pour libérer Naruto et le remettre instantanément dans la même position face à Ishiki que plusieurs chapitres avant, donc tourner en rond pour rien) va quelque part, répond à la mythologie et essaie d'annoncer des choses fortes. Demeure que pour moi la réalisation reste un gros problème et autant Ikemoto a progressé depuis le début, ça me paraît clair, autant quand je vois un chapitre comme celui-là je ne peux m'empêcher de remarquer du début à la fin que le mec n'est pas du tout à la hauteur. Et c'est frustrant qu'une histoire soit retenue et bridée par de telles limitations graphiques ... Du reste concernant la surenchère dans Naruto faut quand même rappeler que la première page du chapitre 1 (et pas le chapitre 650 ou je ne sais quoi) commence en racontant que le démon renard à 9 queues pouvait pulvériser des montagnes et créer des tsunamis au moindre mouvement de l'une de ses queues, donc n'agissons pas comme si une partie de la surenchère (à savoir la puissance démesurée d'un jin parfait) sortait de nul part. Les choses sont partis loin mais avec un tel point de départ dans le fond est-ce si absurde que ça ... la description de Kyuubi dans le premier chapitre du manga correspond tout à fait au cataclysme que provoque Juubi maigre durant la guerre par exemple. C'est courant dans un shonen que les choses aillent un peu loin avec le temps, mais l'univers de Naruto avait le mérite de l'annoncer dès le départ au niveau de la légende, de la mythologie, n'en déplaise. Il était établi que dans cet univers des créatures capables de raser des montagnes OKLM ça pouvait exister, ensuite il s'est avéré que des ninjas pouvaient atteindre ce niveau (chose qu'on pouvait aussi presque entendre quand on nous annonçait très tôt que la 8ème porte permettait d'atteindre un niveau supérieur aux hokage sachant que le 4ème avait neutralisé Kyuubi). Kishimoto dès le départ avait laissé des portes ouvertes et ce n'est pas étonnant qu'avec le temps il se soit engouffré dedans, d'autant qu'on l'a forcé à allonger la durée de son manga ce qui, évidemment, fait chavirer les fondements d'une oeuvre en général (dès qu'elle étend sa durée de vie excessivement il y a des conséquences). Dans tous les cas il est souvent difficile de justifier quand une histoire progresse que graphiquement les combats deviennent moins impressionnants, que les coups perdent leur impact etc... Genre personne ne peut justifier dans DBS de voir des combats où les coups ont un impact digne des premiers tournois avec Goku petit alors que dieux capables de raser l'univers combattent. Le manga Boruto nage en pleine inconsistance graphique depuis le début, non pas qu'il soit obligé de revenir à des Megazords à tout va à tout instant de chaque combat, mais faut savoir donner un minimum d'intensité aux choses, nous montrer la puissance des coups, nous donner à sentir la vitesse, le côté incroyable des personnes qui s'affrontent. Ce n'est pas normal que le mode ultime de Naruto qui se sacrifie ne provoque rien graphiquement alors que Gai 8 portes tout le monde était sur le cul, où est la magie ? Faut que le dessinateur se remue un peu. Concernant la critique du traitement des persos féminins par Kishimoto comme si c'était mieux dans Boruto je trouve ça plus que douteux. Déjà Sarada c'est Kishimoto qui l'a créé hein, avec un potentiel et un style de combat qui découle uniquement de lui (mix de Sasuke FG et Sakura NG), et autant dans l'anime le personnage est un peu développé, autant dans le manga c'est borderline un personnage secondaire qui était juste dessiné de façon sexy pour attirer (alors qu'elle a genre 13 ans mais on lui fout des talons de 10cm, des poses suggestives et des habits le plus courts possible). Dans l'anime et le gaiden Sarada l'air d'une enfant de son âge, dans le manga c'est une autre histoire. Mais de manière générale je vois mal comment on peut craindre que Kishimoto massacre un personnage qui de base est le sien et qui n'a de toute façon jamais été utilisé à sa juste valeur dans le manga (en plusieurs années elle a servi une fois à un truc contre Boro, qui est l'un des pires combats du manga ... super). Delta c'était aussi un combat atroce et un perso par intéressant pour un centime ... Entre des capacités ridiculement abusées, une performance totalement inconsistante de Naruto, et un adversaire qui ne raconte rien et est littéralement une coquille vide, il n'y a pas à s'étaler sur le sujet. Il est clair que le développement des persos féminins n'a pas forcément été le fort de Kishimoto mais enfin quand on voit Konan forcer Obito à utiliser Izanagi, quand on voit Chiyo tuer Sasori (Sasori vs Chiyo et Sakura est un des meilleurs combats du manga en ce qui me concerne), quand on voit Tsunade faire face à Madara, sans parler du fait que le boss final du manga est une femme force est de constater que Kishi a tout de même créé des personnages féminins souvent intéressants (je ne classe pas Kaguya dans la case intéressante, ce perso est une purge) et quelques fois très forts. Accessoirement si on élargit son champ de vision on peut aussi tout à fait affirmer que la sous représentation des femmes dans cet univers est cohérente puisque c'est un monde archaïque et traditionnel avec encore des seigneurs de pays, peu de technologie, et le tout raconté du point de vu de l'armée, milieu par excellence peu féminin, donc ouai fallait pas s'attendre à ce que 50% des ninjas de cet univers soient des femmes. C'est déjà une marque de modernité profonde vu le contexte politique du monde de Naruto que des femmes puissent être kage et donc, littéralement, chefs des armées de grandes puissances (encore aujourd'hui c'est pas possible dans de nombreux pays du monde au 21ème siècle ...). Elles n'ont évidemment pas toutes été développées autant qu'on l'aurait aimé (par exemple la Mizukage qui était très badass dans son introduction mais qui a été délaissée ensuite, Kurenai est le seul sensei qui n'a jamais servi à rien, Sakura qui a été un échec après un début NG extrêmement réussi et qui du coup donne le sentiment de sortir de nul part à la fin de la guerre, qui de surcroît n'est qu'un clone de Tsunade alors que Naruto et Sasuke se sont distingués largement de leurs mentors etc...) mais j'ai vu sur un autre forum des gens réagir très négativement au retour de Kishimoto en mode "oh mon dieu c'est terminé le développement des persos féminins", j'ai eu l'impression qu'on n'avait pas lu le même manga : comme si Boruto avait fait quoi que ce soit de mieux que Naruto à cet égard ... De manière générale ce n'est pas si commun dans les shonens les plus populaires de faire la part belle aux persos féminins, prenez les mythiques OP et Dragon Ball ... Notez d'ailleurs que la qualité d'une histoire n'est pas intrinsèquement liée à l'équilibre ou non du développement des persos féminins. Je veux dire Mashima met en avant beaucoup de persos féminins ouai, de là à dire que ça fait une bonne histoire ... Il est bon de d'abord regarder les grandes lignes et la qualité du fil conducteur avant d'aller dans ce genre de détails qu'on peut critiquer, mais il y a une hiérarchie. Dans tous les cas dans ce manga à part Boruto et Kawaki je m'excuse mais le reste du développement leur politique c'est : "regardez l'anime on n'a pas le time". Donc si vous voulez voir Mitsuki ou Sarada ba faut regarder l'anime, les chapitres promotionnels et autre. Kishimoto a raconté plus de choses sur Sarada dans le Gaiden en 10 chapitres et sur Mitsuki en un chapitre spécial que le manga Boruto en plusieurs années de parution et ça ba c'est carrément catastrophique quand on y pense. Car oui je suis désolé mais ce qu'on sait de la psychologie de Sarada et de ses motivations ça vient du dernier chapitre du manga (on sait qu'elle veut être hokage) et du gaiden (relation avec son père absent etc...). Le manga ne montre même pas comment elle développe son sharingan et relègue ça à l'anime. C'est donc un perso totalement vide si on se limite au manga. Tout ça pour dire que je récuse totalement cette idée que le manga Boruto met en avant le persos féminins. Vu l'obsession de Kishi pour les Uchiha je serais même tenté et penser qu'il utilisera beaucoup plus Sarada mais ça nous le verront bien à l'avenir. Si des changements interviennent dans la façon de raconter cette histoire (ce qui n'est pas sûr), ça ne se verra pas forcément instantanément. Edit : Tiens par curiosité ça fait un moment que je n'avais pas relu le début du manga donc j'ai mis mon nez dedans pour voir si mes souvenirs étaient faussés (peut être en ayant une version animée en tête). Piqûre de rappel voilà un combat du tout début de la FG (tome 10) ... De quoi calmer les critiques du type surenchère, c'est littéralement la fondation du manga et la première grande démonstration de que permet vraiment du taijutsu qui n'est pas juste du combat de rue random. Grande impression de puissance, impact sur l'environnement et les observateurs, taijutsu épique et impressionnant mais avec de la technicité (techniques nommées, mouvement inédits etc...), sensation énorme de vitesse, émotion à chaque instant ... Tout le monde était sur le cul en découvrant ça la première fois et ça fait encore son effet aujourd'hui. On est dans le même genre de schéma de surcroît : un PU temporaire prétendument surpuissant qui pousse le corps dans ses retranchements et qui fait que le ninja doit agir vite. A côté Naruto vs Ishiki graphiquement ba c'est juste un combat de 2 randoms qui se mettent 2-3 coups de poing pas si méchants et ça ce n'est pas normal qu'importe comment on retourne les choses. Un Shonen ça doit aussi avoir sa part de grandiose, faut pas déconner. En vrai qu'un mec qui ait été assistant de Kishimoto si longtemps soit si mauvais pour dessiner des combats ça me laisse pantois.
  7. Miser sur l'anime pour raconter l'histoire à la place du manga est évidemment une erreur grossière et mercantile qui ne va pas dans le sens d'une oeuvre papier soignée et à la hauteur. Malheureusement c'est de plus en plus courant ... pas pour autant qu'il faut y voir quelque chose de positif. C'est une pratique qui de manière générale nuit à la qualité d'une oeuvre, même si elle n'est ni rare ni unique. Un manga papier se doit de raconter une histoire comme un tout et doit pouvoir être intégralement suivi uniquement sur ce format sinon il n'y a aucun intérêt à le lire, surtout s'il est diablement incomplet par rapport à d'autres supports. Si j'écris un roman je ne vais pas mettre en post scriptum : ah ouai et si jamais il faudrait acheter le jeu-vidéo, voir 2 films et entendre le cd complémentaire vendu séparément pour avoir une histoire qui se tient et comprendre les intrigues principales du récit, c'est ridicule. Notez qu'avec ce genre de pratiques on ne cesse aussi de se contredire car on ne sait plus ce qui fait foi ou non : par exemple le jeu Storm avait annoncé prétendument l'histoire officielle de l'akatsuki (avec chara-design de Kishimoto), sauf qu'après il y a aussi eu l'anime qui a raconté l'histoire, peut être même une nouvelle, à chaque fois différemment ... au final plus rien n'a de sens, on a 36 versions d'une histoire et 0 officielle réellement de la main de l'auteur, c'est juste épouvantable. Ca vaut aussi pour les films, à force de varier les supports on a des histoires qui sont racontées en film au cinéma, en roman, en manga papier et dans l'animé, rien que ça, 4 versions différentes avec des différences dans les combats, dans les designs (genre Momoshiki a plusieurs designs allez savoir pourquoi, le mec est un des antagonistes principaux de cette suite vu qu'il a "parasité" Boruto mais son design n'est même pas établit clairement, il fluctue sans cesse) etc... C'est totalement ridicule en ce qui me concerne cette débauche de doublons et de réécriture perpétuelle. Des documents complémentaires intéressants pour les fans mais dispensables pour l'histoire type databook ça fait toujours extrêmement plaisir, mais c'est juste du bonus pour les fans les plus assidus, il n'y a jamais eu un besoin fondamental d'y avoir accès pour comprendre l'oeuvre, en revanche venir te raconter de façon rétroactive des éléments centraux et prétendument essentiels à l'histoire avec plusieurs années d'intervalles en mode "ah ouai mais en fait le manga a un rythme de parution dégueulasse qui fait qu'on n'a pas le temps de raconter l'histoire du coup allez voir l'anime" ba ça monte juste une logique totalement dysfonctionnelle à tous les niveaux. L'anime peut être utilisé pour offrir de petits bonus de temps en temps, pas pour être le vecteur principal d'autant d'informations, et certainement pas en l'occurence l'identité et la structure de l'organisation antagoniste principale (je veux dire sérieusement quoi, imaginez Naruto mais ou saute la NG, on passe de la FG à la guerre et on vous dit ouai bon si vous voulez savoir ce qu'est l'akatsuki ba faut regarder l'anime qui sort dans 3 ans et puis zut hein). Tout ce que ça fait c'est une histoire qui ne tient pas debout et qui est impossible à suivre décemment. C'est la porte ouverte a des grandes fluctuations de qualité, un scénario qui ne tient pas debout et j'en passe (tous les épisodes ne sont pas scénarisés par les mêmes personnes, pas animés avec la même qualité etc...). De manière générale l'anime est d'une qualité d'écriture extrêmement faible et inconstante, ce n'est pas une valeur sûre et contrôlée pour raconter l'histoire. S'ils ont des informations pertinentes à dévoiler sur Kara, c'est à dire quand même les ennemis principaux, qu'ils le fassent quand ça a du sens dans l'histoire principale, pas avec un support dévoyé. Il y a des années de décalage entre le manga et l'anime, à partir de là c'est ridicule de se baser sur l'anime comme un vivier d'information complémentaire et, surtout, indispensable à l'histoire : on nous raconte l'histoire de Victor et on nous montre Mugino un peu en action à un moment où ces personnages ont disparu du manga depuis des années et où la plupart des lecteurs ont au mieux un vague souvenir de leur existence et de leur rôle (par ailleurs très mineur) dans le manga. C'est hier seulement que je me suis rendu compte en me baladant sur un forum anglo-saxon que le jounin qui accompagne Konohamaru, Mugino, était le même que dans l'arc Ao du manga, et que donc on nous le montrait un peu pour rendre sa mort plus forte dans l'arc suivant ... Sauf que le mec était tellement random dans le manga que je l'avais déjà totalement oublié, que je n'avais même pas reconnu ni son nom ni son visage (alors que ça fait plusieurs épisodes qu'on le voit), et qu'en vérité ba j'en ai rien à faire de lui. Sans ça le lien ne se serait fait dans ma tête qu'au moment de voir ce mec dans la même situation que dans le manga face à Ao, c'est dire ... Je serai curieux de connaître le pourcentage de gens qui ont reconnu ce personnage random et fait le lien avec l'arc suivant. Franchement que c'est pauvre ... Ca sous-entend qu'en vrai dans le manga on était supposé être attaché à Mugino et voir son sacrifice comme un gros truc. Attention 3 ans plus tard le mec apparaît dans un arc de l'anime : versez votre petite larme ! L'anime gagne juste du temps, la vérité c'est qu'il ne veut pas avancer vite car le manga est extrêmement lent (avec des chapitres mensuels qui ont un contenu de chapitre hebdomadaire), donc il remplit des trous comme il peut. Accessoirement il est quand même important de souligner la médiocrité abyssale de l'animé qui est regorgé d'arcs tous plus médiocres et idiots les uns que les autres (l'arc Iwa, l'arc Kiri, l'arc du voyage dans le passé pour combattre un Urashiki (mon dieu cet arc...) pour ne citer qu'eux ...), je veux dire le manga a des défauts mais l'anime sombre parfois littéralement dans une qualité de HS random sans queue ni tête. Si les gens ne prennent pas l'anime au sérieux c'est précisément parce que quand on le regarde on a l'impression de voir des arcs HS ridicules qui font du recyclage raté d'arcs originaux de Naruto pace qu'il faut absolument que Boruto vive des choses comparables à son papa (donc genre contre Deepa on va lui faire prendre conscience de sa faiblesse comme les ex-genins contre les 4 du son etc...). En vrai rien qu'à voir les designs de certains persos introduits on ne peut que comprendre que tout le monde ait son radar à HS qui s'allume (je suis désolé mais ce Deepa c'est juste une farce, et avant lui les nouveaux épéistes étaient farcesques, l'arc Iwa était une purge etc...). Dernièrement j'ai essayé de regarder quelques épisodes honnêtement c'est juste pénible à regarder, on a envi de sauter des passages. 20 minutes ça paraît long ... Si je dis la phrase : Boruto remonte le temps et affronte un Otsutsuki avec l'aide de Naruto gamin et Jiraya la réaction spontanée c'est de dire qu'est-ce que c'est que cette fanfic à la con et pas waw voilà un arc qui enrichit notablement le manga. Un peu facile d'écrire un manga en mode bon ba de toute façon c'est l'animé qui développera les méchants, montrera la progression et l'entraînement des personnages principaux (ouai parce que bon dans le manga d'un coup Sarada est en mode chidori et sharingan 3 tomoes sans explication, yipi), montrera la plupart des combats, définira la géopolitique du monde etc... Mais évidemment comme c'est un anime il le fera avec une médiocrité notable, sans vision claire, et sans cohérence (car ouai niveau contradiction ça y va, Boruto, Mitsuki et Sarada n'ont littéralement jamais les mêmes aptitudes pour une chronologie donnée entre l'anime et le manga, avec des jutsus qui varient etc... ce n'est pas consistant du tout). Et si le manga est si vide par nécessité (car ils se sentent incapables d'assumer plus), ils n'auraient dû faire qu'un animé en mettant des scénaristes compétents à toutes les étapes et en payant pour avoir une qualité d'animation et de dessin constante. L'autre option serait de faire un manga avec un rythme de parution adapté qui permette de raconter l'histoire dans son intégralité, ce qui me semble être le minimum syndical quand même (et pas de dire voilà les grandes lignes le reste vous verrez peut être un jour écrit par des scénaristes random et animé à la zeub). Par ailleurs ce serait aussi bien de souligner que parfois tous ces documents alternatifs ba en-dehors du Japon c'est fort peu accessible : bien des romans / nouvelles ne sont pas traduits, parfois les databook eux-mêmes ne le sont pas et j'en passe. Donc en plus faut encore compter sur des traducteurs bénévoles qui vont partager ça sur le web, fin franchement ça ne tient pas la route une seule seconde, respectez un peu vos fans. Récemment j'ai appris par hasard l'existence d'une nouvelle sur Kakashi où il montre de nouvelles techniques et où il y a est dit qu'il est plus fort qu'il ne l'était durant la guerre (le Kakashi Retsuden) qui s'inscrit dans une chronologie officielle visiblement, mais c'est un pur hasard, j'ai découvert ça, ainsi que des traductions (faites par des bénévoles), en me promenant sur des forums. Je suis désolé mais je trouve ça triste, il y a des choses qu'on doit donner à voir de façon claire, accessible, simple, ça ne doit pas être limité aux fans qui sont à l'affut de tout. Tout ça pour dire que cette critique elle ne va pas que contre l'idée d'un anime qui raconte l'histoire à la place du manga, car au moins l'anime lui est accessible facilement, mais c'est un sentiment global et ça touche plein de vecteurs possibles. C'est dommage de voir que ça devient de plus en plus une norme, pour faire du chiffre, pour vendre, pour diversifier, que d'établir une déliquescence d'une oeuvre de l'exploser façon puzzle entre plein de supports qui se contredisent, se recoupent mal et nuisent à l'intégrité d'une bonne histoire qui se suffit à elle-même. Clairement il y a un seuil où on passe davantage du côté de la marchandise désincarnée que du côté de l'oeuvre d'art respectable, et oui il y a toujours des chevauchements, mais quand le merchandising prend autant le dessus ba au bout d'un moment faut pas s'étonner d'avoir des histoires décousues qui n'ont plus rien d'intéressants. Mais oui d'évidence l'anime contient des informations importantes, ce qui est plus un défaut qu'autre chose. Quand je vois que des arcs d'une telle médiocrité sont considérés comme canon ba franchement ça me fait froid dans le dos. Ce n'est pas un cadeau fait au manga faut être clair. Typiquement faut regarder l'animé pour savoir comment et pourquoi Onoki est mort. Le mec est juste un des personnages les plus importants de l'arc final du manga mais ce n'est pas grave, ce sera peut être évoqué dans une case dans un chapitre s'il a de la chance. Franchement c'est affligeant de caser des informations pareils dans des arcs aussi mauvais 🤦‍♂️ Au départ j'avais eu un espoir que l'anime soit un vrai enrichissement mais vu la qualité des arcs et les dissonances cognitives que ça créé vis à vis du manga j'ai vite déchanté, ça ne fonctionne pas du tout et c'est une erreur dramatique. C'est véritablement difficile de suivre le manga et l'anime tant l'anime raconte à la fois un peu la même histoire et en même temps quelque chose de tellement différent à tous les niveaux que ça ne semble pas être la même oeuvre. Enfin bref, pour en revenir au chapitre qui vient je pense que beaucoup l'attendent car on verra enfin si ce combat, jusqu'à présent franchement pas bon, va décoller et nous faire sentir quelque chose. Tous les éléments devraient être là pour faire quelque chose de mémorable, le rater serait criminel. Aura-t-on autant de frisson que lors du sacrifice d'Hiruzen, de Jiraya, de Minato, de la mort d'Itachi ? Si le manga faisait bien son travail c'est au moins dans ces astres qu'on devrait se situer, on parle quand même du personnage de Naruto ... Nous verrons bien. Je reste inquiet car jusqu'à présent Naruto a été très mal géré dans cette suite et n'a pas eu cette aura que doivent avoir les figures légendaires. La transition de Naruto personnage principal à Naruto le kage, mentor et la légende qui doit te servir de modèle comme Jiraya, Minato ou même Hashirama lors de son apparition dans le manga (le mec en imposait un truc de malade) l'étaient à mon sens elle a été totalement ratée jusqu'à présent. J'aurais aimé voir un Naruto incarner davantage cette stature de hokage et j'espère que là ce sera le cas. Ca devrait l'être car normalement quand on commence à parler de sacrifice et bien j'espère que la volonté du feu brillera de nouveau et avec dignité. Dans tous les cas pour le coup j'ai hâte de voir le résultat.
  8. J'ai trouvé ce chapitre assez médiocre personnellement ... Franchement avec un manga qui était sur une pente ascendante j'en attendais un peu de ce chapitre et j'ai trouvé le résultat terrible et préoccupant car on est sensé être sur un moment d'apothéose qui prend le lecteur aux tripes. Ce combat est totalement fade, sans saveur, absolument pas épique et à la hauteur des belligérants. Naruto et Sasuke paraissent ridiculement faibles et sans ressource, au passage peu incisifs vu leur manque d'adaptation à leur adversaire malgré un premier combat et les observations de l'affrontement avec Jiji 2.0. A croire que tout cela n'a servi à rien : on tourne en rond et on recommence. Naruto est particulièrement fantomatique et inutile, au point que ce soit Boruto qui doive sauver Sasuke : la honte purement et simplement. Ca me rappelle sa performance contre Delta, autant dire qu'il y a une constance dans le traitement du personnage, une constance que je trouve insultante ni plus ni moins. Les deux n'ont simplement aucune superbe, et si le parti pris d'introduire un ennemi qui soit hors de leur portée peut se concevoir, le fait de nous montrer à nouveau un Naruto moins réactif que son mioche et de mettre les deux légendes en si grande difficulté sans qu'ils n'opposent la moindre performance décente et digne (on ne voit tellement rien de leurs capacités sérieux ... en se basant sur ça on pourrait croire que n'importe quel kage aurait ses chances contre Naruto et Sasuke tellement ils ne font rien) est tout simplement indigeste (si certains sont satisfaits et impressionnés du fait que Naruto et Sasuke arrivent à utiliser une fois la téléportation de Sasuke pour presque faire un truc à Ishiki franchement il vous en faut vraiment peu les gars ...). Je n'aurais pas de problème avec le fait de les voir en difficulté avec les honneurs, là ils tombent en combattant comme des ninjas quelconques, plus grave encore comme des personnages qui sont passifs et n'ont au final rien à dire dans cette histoire. L'un des plus gros problèmes c'est la réalisation : des dessins pas à la hauteur, un découpage abusif et confus, beaucoup de planches pour ne rien dire, aucune impression de mouvement, de vitesse, de puissance, le tout est incroyablement fade et, je suis désolé de le dire, mais par conséquent chiant à lire et à suivre. Le combat devrait nous mettre sur le cul, paraître plus démesuré encore que les combats contre Madara, Juubito, Kaguya et j'en passe. Pourtant on a l'impression de voir des jounins combattre ... Franchement on avait des combats qui semblaient plus démesurés en FG : va peut-être falloir se remuer un peu les gars. Le tout me donne un sentiment de lire un fanart maladroit ... c'est triste. Il y a un problème particulier avec Ishiki d'ailleurs dont très souvent on peine à suivre et percevoir les techniques tant le dessin est peu clair, j'ai le sentiment que l'auteur veut nous faire sentir des trucs imparables et impressionnants, dans les faits c'est juste plat, confus, on relit 3 fois les pages pour essayer de comprendre, et à la fin des fins on se dit qu'il est invraisemblable que de telles attaques posent problème aux personnages ayant les meilleures aptitudes de perception, détection, réaction et anticipation de tout le manga. Mais bon, il faut se rendre à l'évidence : bien loin les héros de la grande époque, ils paraissent tellement dépourvus de leurs propres pouvoirs qu'on ne les reconnaît même plus. Je rappelle juste quand même que durant la guerre lors des combats contre les divins il a été montrés à maintes reprises que la capacité à gérer l'instantané (téléportation de Minato / Tobirama / Kaguya / Sasuke, Kamui etc...) était un acquis, une évidence pour les divins, or là il semblerait que ce n'est plus du tout une évidence pour Naruto et Sasuke et ça ba je suis désolé mais ça ne passe pas, je n'ai pas l'impression de voir une performance qui s'inscrit dans une quelconque continuité avec le manga original. Par ailleurs de nouveau on a un chapitre qui aurait pu tenir en 15 pages (les passages avec Kawaki ne servent à rien, le combat est découpé et mis en scène n'importe comment). Un mois de préparation pour un combat bâclé et peu lisible, quelques pages de conversation inutiles, et dans le fond un contenu tout juste digne de remplir un chapitre hebdomadaire le tout avec un couverture d'une laideur invraisemblable et avec une erreur de dessins assez étonnante pour une page colorisée : ça ne fait vraiment pas pro. Non vraiment je me suis ennuyé en lisant ce chapitre, et ça m'a saoulé d'encore une fois voir les anciens personnages exploités de façon aussi médiocre, peu impliquée, peu imaginative, peu valorisante. Je trouve dommage que ce manga reparte de nouveau dans ses pires travers ... Avis personnel évidemment, mais bon, personnellement si je vois un chapitre qui attire mon attention je le dis (il y en avait dans les derniers), si un chapitre me paraît raté je le dis aussi. Pour moi là on est sur un foirage total, je n'ai eu aucun plaisir à lire ce chapitre et je trouve ça dramatique car on devrait trouver ça aussi incroyable, palpitant, être pris aux tripes devant une telle affiche (ça devrait faire le même effet que, je ne sais pas moi, à l'époque quand on voit le combat des Sannin par exemple ou des trucs du genre, on devrait être émotionnellement très impliqué devant un combat avec Naruto & Sasuke, mais il n'y a plus aucune magie). Quelle occasion manquée ... Et ce n'est pas le petit twist final sur l'incapacité à tuer Boruto qui va sauver les meubles. Bref, ce chapitre m'a gonflé, et c'est bien dommage. Je n'ai pas des attentes particulièrement hautes pour ce manga mais franchement là niveau combat je suis navré mais ce chapitre n'est pas du tout à la hauteur. On est dans un shonen non de non, être capable dessiner un combat décent c'est la base.
  9. J'ai terminé Paper Mario The Origami King hier, je peux donc faire ma critique de ce jeu que j'attendais beaucoup. Et bien je dois dire qu'au final j'ai adoré ! Après un début un peu difficile par la lourdeur des tutoriaux, le temps de prendre la chose en main et de s'habituer au système de combat, et les défauts du premier monde (trop indigeste de découverte des mécaniques, on a l'impression dans le premier monde que l'intégralité du jeu ne sera que de chercher des toads qui sont caché sur chaque mètre carré de pelouse : heureusement la suite du jeu n'est pas du même acabit et bien plus dosée), le jeu finit par s'envoler et ne retombe pas en ce qui me concerne. L'histoire étant bien ficelée, on est pris dedans et on a du mal à s'arrêter, le jeu est par ailleurs assez long, je pense facilement une trentaine d'heures. Au départ j'ai eu un peu peur et m'attendais à un jeu très moyen suite au premières heures de gameplay puis au final tout est allé de mieux en mieux et arrivé à la fin le jeu m'a laissé une grande impression de satisfaction et beaucoup d'heures de plaisir. Les points forts du jeu sont évidemment : - une bande son phénoménale même selon les standards déjà hauts des Paper Mario en général. - des graphismes merveilleux avec une patte artistique évidente, inventive et un grand soin apporté aux détails pour créer un univers aussi beau que drôle. - un humour à la Paper Mario aussi présent que jamais, toujours très décalé, et c'est ce qui me plaît avec cette série ... j'y suis très sensible personnellement et ces jeux me font mourir de rire. - une histoire bien écrite, avec un contraste singulier entre un environnement enfantin et un jeu léger et humoristique rempli, quand on y réfléchit 2 minutes, de moments d'une étonnante noirceur. - un retour (bien que parfois relatif si on compare aux deux premiers opus) de personnages plus uniques avec des personnalités marqués par rapport au vide insondable de Color Splash et Sticker Stars. - les combats de boss qui sont franchement bien fichus, très amusants à démêler, et bien souvent très épiques. Combats qui sont par ailleurs très présents dans le jeu qui contient beaucoup de boss. Il y a deux formes de boss d'ailleurs, ceux qui fonctionnent en tour par tour avec un ring inversé et d'autres en temps réel (des boss en papier mâchés) qui sont aussi extrêmement funs. Ce jeu doit se voir comme un jeu d'aventure avec des puzzles plus que comme un RPG. Il contient des temples où il convient de résoudre des puzzles pour avancer et qui sont plutôt bien fichus (gardons en tête que c'est un jeu pour un jeune public). A bien des égards ce jeu n'a pas peur de faire des clins d'oeil à Zelda, avec l'exploration des mers à la Wind Waker, avec un passage où l'on doit passer les 3 épreuves (Sagesse, Courage et Force) pour récupérer 3 orbes et débloquer l'entrée d'un tour des les mers ... Les temples élémentaires, eux, reprennent une caractéristique classique de bien des rpgs (la présence d'esprits élémentaires) et sont très plaisants et amusants, offrant par ailleurs des combats de boss palpitants. Je précise cela car il me semble aussi que le système de combat contre les ennemis lambdas est là-aussi plus une sorte de puzzle qu'un tour par tour classique de RPG. Par rapport à La Porte millénaire par exemple il est évident qu'ici le plus préoccupant et au final le plus important et de résoudre le puzzle initial, ce qui peut être parfois assez difficile (en vrai on peut se rendre le jeu difficile en refusant d'utiliser les aides du public Toad et des résolveurs d'énigmes etc...). Outre cet aspect les combats ne sont en soit pas passionnants, mais lorsqu'ils sont scriptés pour s'insérer dans l'histoire (afin de libérer un cercle de pouvoir, de faire une recharge de confettis ou autre) ils s'y intègrent bien. Au final passé le premier monde il m'a semblé que l'univers ne regorgeait pas d'une overdose d'ennemis et que l'absence d'expérience n'est pas un point qui m'a embêté ni découragé de livrer combat. Par ailleurs l'entièreté du système de combat est plus complexe que ça puisque l'univers propose aussi d'affronter les ennemis géants en papier mâchés qui, eux, doivent être combattus en temps réel dans le monde comme dans Super Paper Mario, certains boss fonctionnent aussi comme ça. De plus le jeu offre aussi un système de progression par le nombre de points de vie, plus Mario en a plus il est fort et à mesure qu'il devient plus fort il peut tuer certains origamis en leur sautant dessus ou frappant dessus avec le marteau sans déclencher de combat au tour par tour, ce qui permet d'explorer les mondes à nouveau plus paisiblement et qui en fin de compte créé un équilibre intéressant dans le jeu qui est à bien des égards plus proche de Super Paper Mario qu'on ne pouvait s'y attendre. On peut reprocher au système de combat tour par tour qu'il est peu varié, Mario n'a pas accès à une grande variété d'armes, la seule variante étant des marteaux qui peuvent se lancer, et on n'a pas du tout le même éventail de possibilités qu'à l'époque de la porte millénaire ce que je trouve dommage, j'aurais aimé plus de variétés d'attaques. Il y a bien des objets mais ils ne m'ont que rarement été utiles, et eux-mêmes ne sont pas si variés qu'autrefois, ça se limite aux fleurs de feu et glace, pow, queue de tanuki et les champis de soin, alors qu'autrefois on avait les étoiles filantes, la foudre, les trucs hypnotisants, gelants, la possibilité de provoquer des états etc etc... Quant aux combats en temps réel là aussi je me dis que dans le monde en général ça aurait pu être intéressant de donner plus de techniques à Mario dans l'esprit des précédents jeux (avec les différentes transformations en papier dans la porte millénaire ou les pixels dans Super Paper Mario). Au final le jeu aurait sans doute gagné, sur ce plan, à un petit peu plus de complexité et d'ambition autour de la mécanique du combat propre et non seulement autour des puzzles, mais d'un autre côté ils ont fait un choix et combiner les deux aurait pu donner un jeu trop complexe et trop pénible pour un enfant. A la fin des fins le système de combat, une fois qu'on s'y fait, et avec les équilibres dont j'ai parlé plus haut, ne m'a pas dérangé. Je note toutefois que je pense avoir préféré combattre les adversaires en papier mâché en temps réel que les combats tour par tour (en-dehors des boss) et je me dis qu'à la limite le jeu aurait peut être pu garder le système du ring uniquement pour les combats scriptés essentiels à l'intrigue (et les combats par vagues avec plusieurs vagues successives d'ennemis) et le reste rester sur une logique à la Super Paper Mario en poussant les possibilités de Mario. Il y a un point qui est un peu pénible dans ce jeu c'est que Mario est assez lent ... Et autant parfois on peut avoir des véhicules, limités à certaines zones, pour se déplacer (mais pas dans le temps) autant bien souvent on se dit quand même qu'un petit coup de boost ne lui ferait pas mal, ni une mécanique qui permettrait d'aller plus vite n'importe où (comme autrefois le bébé Yoshi ou le pixel de transport). En plus il y a deux passages de course poursuite dans ce jeu qui ne font que souligner davantage la lenteur de Mario ce qui montrent que les développeurs le savaient mais on choisit de le laisser ainsi, et je me demande pourquoi. Au niveau de l'argent je trouve que le jeu n'est pas trop mal dosé, certaines dépenses dans l'histoire sont conséquentes, même si c'est pour débloquer des choses parfois optionnelles. Il m'est arrivé de devoir sortir des 10 000 ou 25 000 pièces pour avoir un ticket, un trophé, un coeur ... Un joueur normal ne sera jamais à court de pièces, mais je n'ai pas été dans une profusion indécente de pièces avant la fin du jeu où, avant d'aller battre le dernier boss j'ai exploré un peu les mers et gagné un beau pactole. Dans tous les cas en points faibles du jeu je dirais : - la lenteur de Mario, et n'oubliez surtout pas d'améliorer le bateau dès que possible pour avoir le turbo sinon c'est insoutenable d'explorer les mers. - des combats trop peu variés qui peuvent devenir rébarbatifs au point qu'on les évite (pas assez de variété d'attaques, pas assez de variété d'objets) puisque souvent il n'y a pas d'intérêt particulier à livrer combat contre les ennemis basiques (sauf que c'est scripté et nécessaire pour avancer dans un donjon). - un sentiment de progression qui certes existe un peu avec les points de vie, le fait de pouvoir tuer des ennemis sans déclencher de combat et un sac de confettis plus gros mais qui pourrait être tellement plus souligné et développé. - tout le monde aurait évidemment aimé que les partenaires aient un rôle plus importants au combat. Ce point mérite développement mais ici les partenaires sont certes de retour dans une certaine mesure mais le joueur ne les contrôle pas. Ils agissent de leur propre chef, ratent parfois leurs attaquent, et ne suivent pas Mario partout, ils ne sont pas toujours présents dans l'arc qui leur est consacré. Leur présence a un but davantage narratif que pour l'aspect combat, et je me dise : pourquoi ne pas avoir fait les deux ? Sur le plan narratif la présence des partenaires propres à chaque arc marche parfaitement, ils sont tous très attachants, ça fait des scènes rigolotes etc... Bobby la bob-omb a un arc qui, en vérité, est un des plus audacieux qu'on verra dans un jeu Mario. Mais pourquoi ne pas aller au bout du truc et permettre de les intégrer pleinement dans la mécanique de combat ? Je trouve que c'est vraiment dommage. Aucun partenaire n'est présent lors des combats contre les boss par exemple, c'est dommage. Ca n'a pas gâché le plaisir de l'aventure cela dit qui est sans doute, à la fin des fins, plus narratif qu'autre chose mais bon, il vous reste encore un pas à franchir les mecs. En ce qui concerne la difficulté je dois dire que certains boss peuvent être tordus, et j'essayais de faire les choses sans avoir recours aux indices donc j'ai eu parfois quelques difficultés pour les premiers boss, beaucoup moins sur la fin où, avec l'habitude, on devine très facilement ce qu'il faut faire. Le jeu peut avoir ses difficultés lors de la première partie, j'imagine qu'en terme de rejouabilité et bien il sera beaucoup plus simple, car si on applique les bonnes mécaniques de suite tout peut être très facile. Je note néanmoins l'existence d'accessoires qui fortifient Mario (plus de vie, plus de défense, plus de temps pour agir) et si quelqu'un voulait faire ce jeu sans équiper ces accessoires il peut se créer de la difficulté, car à vrai dire au combat le moindre faux pas peut coûter un nombre invraisemblable de Pv. Du coup la difficulté je me dis que si un joueur en a vraiment envi il peut l'accentuer et sans doute se créer ses propres difficultés comme à l'époque de la porte millénaire avec le badge qui faisait que Mario prenait 2 fois plus de dégâts etc... De base ses jeux sont faits pour des enfants donc bon, le but n'est pas de faire un truc vraiment compliqué. Bon à la fin des fins que vaut ce jeu par rapport d'une part aux autres jeux switch et d'autres part à la série Paper Mario en général. Et bien après un début de jeu qui m'aiguillait vers un sentiment très mitigé (genre un 14/20, truc du genre, pas ouf) le jeu s'est envolé et j'ai été absorbé et j'ai adoré, aujourd'hui je lui mettrais peut être un 17/20, car à ce stade dans un jeu vidéo je cherche juste de passer de bons moments, de rigoler, de m'occuper agréablement ... je me fiche des détails de ce que j'aurais voulu avoir, de difficulté ou autre, je juge au feeling car ça reste un jeu. Ce jeu n'a pas à rougir en comparaison par exemple d'un Luigi's Mansion 3 ou d'un Link's Awakening remake pour citer deux jeux que j'ai fait avant ce Paper Mario. Mario Odyssey est un jeu qui m'a plu, certes, mais qui ne m'a pas transcendé non plus, je ne peux pas dire que j'y avait pris beaucoup plus de plaisir que pour ce jeu là mais ça après c'est ma personnalité. De part ses quelques platitudes en terme de combat je ne dirais pas que ce jeu vaut La porte millénaire qui reste un jeu difficilement détrônable mais sur lequel on pouvait difficilement renchérir (je comprends que les créateurs aient pu vouloir changer et innover, je n'ai rien contre), toutefois je n'ai aucun problème à voir ce jeu au même niveau voire mieux que Super Paper Mario qui était un jeu que par ailleurs j'avais aussi adoré. Je trouve qu'on renoue ici avec un jeu solide pour la saga Paper Mario, un jeu qui est un mélange étrange de beaucoup de références et d'éléments des précédents opus, à la fois proche de Color Splash, à la fois évoquant les 2 premiers (avec les partenaires un peu présents, avec les spectateurs) à la fois proche de Super Paper Mario (les combats contre les boss en papier mâchés), enfin bref, c'est un melting pot de plein d'éléments des précédents jeux et ça fonctionne plutôt bien. Ce jeu n'est sans doute pas pour tout le monde cela dit. C'est une aventure faite pour se marrer, pour prendre ça légèrement, pour ceux qui aiment les puzzles, ce n'est pas un jeu de gros gamers qui cherche du challenge avant tout. Il y a des gens qui par ailleurs sont totalement insensibles à cet humour. C'est un jeu inventif cela dit, et je trouve à titre personnel intéressant et positif pour l'avenir de voir qu'ils osent essayer des choses. Après parfois quand je vois certaines critiques de Nintendo en général je m'interroge parce que bon, on connaît la firme, et on sait que ce genre de jeu restera dans l'âme enfantin, et ici quand on voit certains boss on a l'impression d'être un enfant qui joue avec des fournitures de bureau, ils ont capté cette état d'âme et moi je trouve ça beau. Ceux qui ne cherchent pas ça ne doivent pas s'embêter avec une firme comme Nintendo et passer à autre chose. Ce que je veux dire c'est que parfois j'ai l'impression que certains vont juger un jeu comme Paper Mario avec les mêmes lunettes que s'ils jugent un FF7 remake ou un Red Dead Redemption 2 et pour moi ça n'a aucun sens.
  10. Bon chapitre pour ma part, dans la continuité des précédents. Je n'ai pas grand chose à dire : Le combat entre Jiraya 2.0 et Ishiki a été bon de bout à bout, ici on a eu droit à quelques belles planches à vrai dire ... des moments assez badass. Alors oui, purement fan-service, un peu facile, mais bon, ça fait quand même un peu plaisir et ça reste bien meilleur que tout ce que le manga avait proposé jusqu'à présent. Curieux de savoir ce que l'auteur nous réserve pour la fin de ce personnage qui n'a pas encore rendu son dernier souffle. Petit bémol tout de même sur une chose c'est qu'à fois qu'Ishiki utilise son étrange pouvoir j'ai du mal à comprendre le mouvement et ce qu'il se passe, le dessinateur a tendance à avoir du mal à faire des planches qui montrent l'action de façon fluide et claire lorsque cette technique est utilisée. Je note cependant que ce pouvoir apparaît de plus en plus puissant pour une technique qui, de prime abord, ne m'avait pas fait grand effet lors du combat contre Naruto. Du reste la conversation suit son cours, rien de particulier à dire là-dessus ... A la fin la tension monte, une revanche à venir avec Naruto et Sasuke qui, espérons-le, aurons une prestation plus digne cette fois-ci. Evidemment ici on peut toujours râler sur les rapports de force, je note cependant que Ishiki à ce stade se ballade contre Jiji 2.0 et qu'il pourrait d'évidence le OS si ça lui faisait plaisir, la différence de niveau est actée de façon claire. Ce que je peux reproche au scénario cela dit c'est la vacuité de l'enchaînement des derniers actes, car bon, on a eu Sasuke & Naruto vs Jigen il y a, finalement, chronologiquement très peu de temps, suite à quoi on nous a fait miroiter un Naruto mis à l'écart de l'intrigue, ce qui a été instantanément abandonné (en quoi ? 25 minutes de temps réel dans le manga ?) pour revenir au point de départ d'un Naruto & Sasuke vs Ishiki, donc en fait concrètement ça fait des mois et des mois que le manga tourne en rond pour en revenir au même point. La même histoire aurait pu être raconté en, au bas mot, 2 fois moins de temps, mais on en revient sur l'habituel problème de ce manga de format et de narration. Alors autant ce chapitre en lui-même me satisfait en terme de contenu (ça ne me dérange pas d'attendre un mois pour ça) autant l'enchaînement dans le temps long de tout l'arc là ba à mes yeux ça ne tient pas debout et c'est dommage. Je suis néanmoins positivement surpris des derniers chapitres et de voir qu'enfin Boruto arrive à raconter quelque chose de décent et à susciter un peu d'intérêt chez moi. J'espère que tout ne va pas mal finir avec une énième performance lamentable et insultante de Naruto & Sasuke ... Ca me fait un peu peur.
  11. Concernant ce chapitre je trouve que nous restons sur une dynamique plutôt positive, ou, pour le dire autrement, dans l'ensemble très supérieure à tout ce que le manga a pu produire jusqu'à présent dans le sens où on nous raconte des éléments importants, fondateurs et essentiels à l'intrigue, certes en étirant cela de façon un peu indigeste, mais qui sont largement les bienvenus et qui, d'ailleurs, auraient dû être introduits dans l'histoire depuis longtemps au lieu de temporiser et de perdre du temps avec des arcs successions d'événements tous plus misérables les uns que les autres. Le rythme de ce manga est certes dégueulasse, mais en l'occurence ça ne me dérange pas de perdre du temps dans ce genre de chapitre, qui au moins dit quelque chose, plutôt que dans les terribles longueurs d'autres moments du manga qui brillaient par leur vide narratif total. Donc pour le coup le problème de rythme il est présente depuis le début, c'est un boulet et fléau pour ce manga (je ne cesse de le répéter depuis des années désormais ...) qui n'a déjà pas grand chose pour lui (mais ça rend l'histoire d'autant plus pénible à suivre) mais ce n'est pas spécialement visible de ces 2 derniers chapitres qui nous fournissent à mes yeux plus d'éléments intéressants que d'habitude et auxquels il est donc plus facile de pardonner les longueurs. D'ailleurs comme l'oeuvre en général a peu de chose à dire et se repose au final sur très peu de créativité et d'inventivité (car rien de ce qu'on nous révèle ne casse 3 pattes à un canard, c'est le moins qu'on puisse dire) on comprend qu'ils étalent la confiture le plus possible. Quand on a peu de choses à dire mais qu'on est dans un moment qui est supposé être un des grands temps forts de cette nouvelle histoire, un des moments les plus épics, de révélations etc... et bien on tente comme on peut de gonfler le truc et de lui donner de l'ampleur par le nombre de pages. Ce n'est pas très fin, et d'aucun aimerait qu'en fait l'histoire soit simplement plus travaillé, mais bon, ça reste malgré tout très au-dessus des arcs précédents. Ce qui est sidérant dans le cas de Boruto c'est pourquoi ce choix de mode de publication, car n'importe qui comprendrait très facilement et très vite que c'est totalement inapproprié au déroulé de l'histoire qui serait 100 fois plus digeste dans une publication hebdomadaire ou 2 fois par mois, mais qui n'a jamais eu les épaules, la vision d'écriture, le contenu et la structure pour supporter une publication mensuelle. Du reste pour ce chapitre la révélation du clone de Jiraya était un truc prévisible et évident depuis la première apparition de ce personnage aux gros sabots, donc ça n'a rien d'un twist phénoménal et ça ne produit à vrai dire aucun effet car on sait depuis des lustres qui on voit combattre. Alors après on peut s'amuser à théoriser, sur réfléchir et chercher des explications sur le pourquoi du comment, sans doute aurons-nous quelques éléments mais c'est évident que cela est motivé par la nostalgie, sans laquelle cette suite n'aurait jamais existé pour commencer, mais là où je vais peut être calmer le jeu c'est que pour moi ça n'a rien de mal de sombrer dans une forme de nostalgie maîtrisée qui va servir une histoire. Justement, on est dans une suite, et on n'a cessé de reprocher à Boruto de maltraiter le manga original, de piétiner Naruto, de négliger les vétérans, de casser l'univers etc... donc bon, ce n'est pas pour ensuite s'offusquer au moindre signe de nostalgie ou de référence qui pointerait le bout de son nez. Tout est une question d'équilibre, et le fan-service est un terme générique qui n'est ni bon ni mauvais à proprement parlé. Une oeuvre doit satisfaire ses fans, et parfois ce sera en les surprenants, parfois ce sera en leur donnant à petite dose des choses qu'ils veulent, et le faire correctement. Non parce que dans l'absolu je peux dire le retour de Marco dans le chapitre de OP de la semaine dernière olalala quel fan-service graveleux, sauf que non, quand on écrit une histoire on a des outils et on articule les différents éléments, dont certain s'avèrent être des choses que les gens veulent voir et qui seront exploités. De la même manière qu'un fan-service bête et méchant, sans substance à la Fairy Tail, peut être le niveau 0 de l'écriture, l'extrême inverse de systématiquement tout défaire et de piétiner chaque sentiment et chaque attente élémentaire des fans est une pure hérésie, quand vous faites ça vos obtenez Star Wars 8 de Rian Jonson ou la saison 8 de Game of Thrones, autrement dit des oeuvres qui sont des insultes aux fans et à l'intelligence humaine en générale (puisque ce faisant on éradique tout ce qui a été construit petit à petit, la narration, l'histoire sur le long terme etc... juste pour surprendre sans raison et dire ba non vous n'aurez pas ce que vous voulez et ce qu'on vous tease depuis des années). Des mangas comme Naruto et Dragon Ball sont remplis de fan-service (souvent maîtrisé, dosé, au service d'une histoire, mais pas toujours, osez me dire que Kishi n'a jamais merdé avec son fan-service ...) à chaque arc, ce qui n'en fait pas de mauvaises oeuvres, donc je ne crois pas qu'il soit juste de diaboliser ce terme qui dans l'absolu ne veut pas dire grand chose. Fatalement quand une histoire est bien écrite elle annonce des choses, et quand elle annonce des choses, les lecteurs les attendent, et parfois il n'y a rien de mal à simplement accoucher logiquement de ce qui est annoncé et de ce que les gens attendent. Alors là c'est un cas différent puisque ce n'est pas du world-building, du forshadowing, c'est juste une référence, mais on peut la comprendre. Moi je suis 100 fois moins choqué par le fait qu'un être artificiel construit sur une légende du passé soit surpuissant plutôt qu'on me sorte que Delta rivalise avec Naruto, sans parler de cette tanche de Boro etc... Au moins en usant d'une figure du passé on légitime la force d'un nouveau personnage, et en l'occurence on donne aussi du poids au passé parce qu'on induit que Jiraya était quelqu'un de surpuissant. Ensuite on verra comment on nous explique cela en terme de procédure, de création etc..., je ne vais pas dire que tout est un dégueuli d'incohérences avant d'avoir le fin mot de l'histoire, on verra, ce sera sûrement boiteux, mais attendons un peu. Reste que pourquoi Jiraya, et bien évidemment c'est un choix de fan-service en l'occurence, mais on remarque aussi simplement que Jiraya était un grand absent de la dernière grand guerre alors que la plupart des légendes de ce manga ont été exploitées par l'ET. On a déjà vu les retours d'Itachi et Minato par exemple, ce qui était bien évidemment un choix purement fan-service de la part de Kishimoto. On a déjà vu l'émergence des figures mystérieuses du passé, avec Hashirama et Madara notamment qui nous ont tout montré. Donc déjà d'une part je signalerais tout de même que ce clone de Jiraya dans l'absolu ce n'est pas pire que l'arc de la grande guerre, mais qu'ensuite si c'est Jiraya c'est certainement aussi parce que les autres ba on les a déjà revu et ils ont déjà été exploités à nouveau après leur mort. Dans l'absolu dans le manga original cette présence du passé et la pléthore des moyens qui existent pour lutter contre la mort (changement de corps à la Orochimaru, homme-pantin à la Sasori, voler les coeurs comme Kakuzu, l'ET, sceller une partie de sa conscience dans son fils comme Minato / Kushina, la réincarnation d'Indra / Ashura etc...) c'est quelque chose qui revient souvent voire de manière obsessionnelle, et ce n'est pas étonnant qu'éventuellement on nous montre d'autres moyens d'approcher de cet idéal, en l'occurence on exploite la technologie du clonage qui a été de base déjà évoquée losqu'Orochimaru tentait de reproduire le mokuton d'Hashirama (ça a fait Yamato), puis avec la création de Mitsuki (dont on voit aussi un autre clone adulte), puis avec la spin-off sur Shin avec tous ses clones qui se retrouvent à l'orphelinat de Kabuto, donc ce n'est pas non plus un processus qui sort de nul part : ne faisons pas les aveugles. Concernant le combat en lui-même moi je souligne tout de même une chose c'est que pour une fois une ancienne figure, Jiraya qui est à moitié présent on dira, ou représenté sous une autre forme, n'est pas mal traité. Il a une performance louable, le combat le mieux construit depuis le début du manga qui souffre terriblement de piètres affrontements et c'est une figure qui en impose pas mal depuis qu'il a été introduit, un des seuls qui titillent au moins vaguement notre intérêt de lecteur. Donc pour moi, franchement, il y a bien pire. Ils ont fait un choix simple, peu élaboré, certainement sans substance, mais ce n'est pas un drame dans l'absolu, il y a pire qu'un clone de Jiraya qui a un combat décent dans cet univers qui depuis les premiers chapitres c'est totalement pété la gueule et engouffré dans l'irrespect de l'oeuvre original. Moi je préfère un clone de Jiraya bien traité qui a apporté une présence un brin charismatique à l'histoire plutôt que de voir Naruto ridicule contre Delta entre autre exemple fameux. Donc voilà, ça n'a rien de fou, c'est du facile, ce n'est pas créatif du tout, mais honnêtement est-ce que c'est un truc innommable et médiocrissime selon les standards de ce manga actuellement, pour moi pas, les deux derniers chapitres que j'ai lu sont de très loin les meilleurs depuis le début de la parution et sans doute les seuls qui peuvent vraiment commencer à attiser l'intérêt de certains lecteurs. En l'occurence concernant les rapports de force on nous explique aussi que le vilain est très affaibli à cause de son réceptacle et de son combat contre Naruto & Sasuke, donc n'allez pas chercher plus loin la cohérence. Parfois quand on nous donne une explication elle suffit, réjouissons-nous car souvent on ne nous en donne pas, encore une fois ce n'est pas du niveau de Delta vs Naruto ou de Boro vs team 7, c'est un tantinet plus construit. Reste le méchant qui retrouve son apparence normale, on retombe dans des travers à la Kishi sur la fin de son oeuvre avec une overdose de dojutsu qui varient tous les 2 chapitres, puis avec son délire d'aliens mais voilà ça c'est inhérent à l'oeuvre de part les choix finaux de Kishi. Bon, son design est assez cool, à vrai dire je trouve que le dessinateur dans tous ses défauts sait plutôt bien dessiner les Otsutsuki. Il avait déjà largement améliorer le design de Momoshiki fusionné par rapport à la version du film. Ici Ishiki me semble décemment classe, ce n'est pas folichon folichon mais ça passe, c'est un adversaire crédible. Sur la fin du chapitre je trouve certaines cases brouillonnent et peu clair sur ce qui se passe vis à vis de son pouvoir de rapetisser les choses et ça m'a fait une piqure de rappel sur les problèmes persistant du dessinateur pour donner à voir les choses à défaut de devoir les décrire avec des mots, ce qui montre que parfois il échoue dans son travail malgré un progrès notable depuis le début. Il y a juste un truc que je me demande moi maintenant qu'on est recentré sur les Otsutsuki ce qui inévitablement devait arriver, c'est pourquoi Boruto est le protagoniste principal en fait ? Pourquoi le choix de se calquer sur l'enfance alors qu'en fait les ennemis sont de suite pensés comme la continuité de Kaguya. En soit la même histoire racontée du point de vu de Naruto & Sasuke, et sans ce héros vide et sans but, qui ne sait pas ce qu'il fait là et qui devrait être totalement largué, qu'est Boruto, ce serait peut être plus digeste. Et là il y a un problème d'écriture et de dosage pour incorporer ces enfants dans un monde qui le dépasse beaucoup trop. Ce problème est palpable depuis le début mais il le devient de plus en plus. Alors certes Boruto va avoir son PU de Momoshiki qui fait que blablabla mais je trouve qu'encore à ce stade de l'histoire on se demande ce qu'il fout là et pourquoi c'est lui qui est au centre du truc et surtout pourquoi Naruto et Sasuke sont à ce point des présences négligeables. Encore ici avec le choix du clone de Jiraya on a un lien avec Naruto, et des scènes qu'on pourrait nous montrer qui seraient éventuellement impactantes du point de vu de Naruto. Est-ce que ça a une quelconque résonance avec Boruto : non, outre les épisodes de l'anime ignominieux du voyage temporel (mais qui sont peut être canons après tout, au point où on en est). En soit ce choix de commencer l'histoire avec des genins de 13 ans dans un tel contexte qui évolue chronologiquement si vite vers Kaguya bis ba ça a largement participé au WTF ambiant total qui entoure les rapports de force et l'illisibilité de beaucoup d'éléments. Sans parler du traitement de certains, notamment Konohamaru qui avec tout ça est évidemment dors et déjà totalement largué et hors course, donc en faisant ça on a en plus exclut des éléments qu'on avait envi de voir etc... bref, énorme maladresse de mon point de vu et absence totale de proportion, de paliers logiques et clairs dans la progression de l'histoire. Shikamaru toujours 0, désastreux le traitement de ce personnage ce qui me fait justement dire, en voyant ces anciens qui n'ont plus rien de leur caractère et de leur splendeur, qu'il y a des choses bien plus choquantes et blessantes qu'un clone de Jiraya qui paraît charismatique, fort, efficace et mis en avant. Bon bref je me suis un peu étalé sur quelques points mais tout ça pour dire que dans l'absolu j'ai trouvé ce chapitre assez bon, dans la continuité du précédent. Je trouve que quand on arrive à la fin on a envi, pour une fois, de voir la suite. Franchement je crache souvent sur Boruto mais pour une fois qu'on a des choses décentes qui raconte un peu quelques trucs, qui nous fournissent quelques éléments, ba je ne vais pas exagérément m'en plaindre. Ca ne veut pas dire que c'est super (je maintiendrai toujours que cette oeuvre ne fait que vivre comme un parasite sur un succès précédent et qu'elle n'a en soit aucun mérite propre, et que sans le support de l'original la publication aurait arrêté au bout de quelques mois à tout péter, c'est juste une évidence) mais franchement restons mesurés, tout n'est pas systématiquement scandaleux et scabreux dans le moindre page de ce manga et en l'occurence on vit un petit sommet que je trouve décent et très éloigné de la qualité à laquelle on était habitué jusqu'à présent. S'ils pouvaient ne serait-ce que changer le rythme de publication (car ils ne sont d'évidence pas capables de changer leur niveau d'écriture, découpage et planification pour légitimer le format mensuel) cela aiderait déjà beaucoup à avoir un regard parfois moins noir. Il faut dire qu'après tant d'année de publications ce manga n'allait strictement nul part, et si je suis heureux d'avoir enfin des explications, je me gratte aussi la tête en me disant que c'est sidérant que l'oeuvre ait pu vivre si longtemps dans un tel degré de vide et de platitude pour seulement maintenant fournir des éléments qui font que la narration commence tout juste et que les enjeux sont posés.
  12. Et dans ce cas là au moindre coup sérieux il changerait de nouveau de forme ... S'il commence le combat dans sa forme ultime au moindre choc sérieux il retournera à sa forme de base la plus faible ... Le tout avec un processus d'évolution qui le rend vulnérable. Le mec a montré ses 3 formes en l'espace de quelques minutes contre Pedro, vous croyez qu'il se passerait quoi au juste dans un combat sérieux qui durerait des heures et des heures ? Qu'importe la forme dans laquelle Tamago commence, ça ne change strictement rien à ce qu'il se passera de façon récurrente sur le champ de bataille. Vous en connaissez beaucoup vous des utilisateurs de FDD qui n'utilisent pas et ne montrent pas leurs capacités aux combats ? Le pouvoir de Tamago c'est la transformation, donc quand il combat ba on le voit se transformer ... L'important c'est qu'il est impossible de négliger le fait que s'il prend un coup sérieux il va changer de forme, ce qui est très différent du fait d'isoler une forme qui n'a aucune existence propre indépendante ... Du reste on nous dit aussi que la différence entre Tamago et le Vicomte était énorme : résultat le mec se fait OS par Pedro avec la même facilité qu'auparavant. Des sbires qui hypent leur supérieur et le pensent invincible : quoi de nouveau sous le soleil ? Si la différence entre le Comte et le Vicomte est aussi marquée que celle entre Tamago et le Vicomte on peut imaginer à quoi s'attendre : pas grand chose. On compare la performance de Tamago avec un Perospero qui te couche Pedro en 2 cases ? Il n'y a rien à dire de plus sur Tamago, qu'importe la forme ou autre : le mec est inférieur à Pedro et clairement moins mis en avant que d'autres membres de l'équipage qui sont eux-mêmes faciles à noter (vu qu'on connait les limites de Snack qui était un SC et donc un des meilleurs combattants de l'équipage qui va servir de limite pour placer tous les autres). Après si certains trouvent vraisemblable d'imaginer Tamago (un simple cavalier) dans sa forme ultime d'un niveau proche (à quelques %) d'un Snack, aka un sweet commander qui ne peut décemment pas dépasser le bas des 80% vu la façon dont il est introduit (et destitué), très bien, mais il va falloir m'expliquer votre perception de la hiérarchie dans l'équipage de BM à ce moment là parce que ça n'a ni queue ni tête. Bref, partant de là on a tout ce qu'il faut pour lui donner une note globale aisément sans se compliquer la vie et qui sera un bien meilleur reflet de ce que donneraient des simulations (tout le contraire de 3 notes isolées qui ne veulent rien dire et n'illustrent pas la globalité du personnage sur le champ de bataille). On sait que Tamago ne peut pas frôler les 80% (puisqu'il serait bien trop proche de Perospero et Snack), qu'il est clairement inférieur à Pedro vu leur combat (qu'il a perdu malgré une préparation qui l'avantageait ...) et que son FDD, même s'il permet certains PU, a des faiblesses absolument immenses qui limitent largement son niveau (temps de transformation, manque de contrôle sur ses évolutions ...) mais qui vous tentez d'occulter et de cacher sous le tapis en séparant ses formes. Avec tout ça c'est facile, clair et net de lui donner une note qui caractérise le personnage dans sa globalité et d'imaginer sa position dans un équipage qui m'a semblé regorger de pirates beaucoup plus dangereux que lui. Je rappelle accessoirement quand même qu'aux échecs le cavalier, dans la théorie, a la même valeur que le fou. De nos jours grâce à l'IA ou sait qu'en vérité ça vaut trèèèèès légèrement plus qu'un fou (la belle affaire). Le fou qu'on a vu de l'équipage de BM est Bobbin le larbin qui se fait OS par Sanji. Dans sa forme ultime Tamago ne prétend devenir qu'un véritable chevalier et rien d'autre ... La tour est déjà un grade supérieur, et je doute que l'équipage de BM ne compte que Bege dans son rôle qui n'était qu'un pirate allié et pas un subordonné directement membre de l'équipage. Au minimum du minimum on peut imaginer que l'équipage a 2 représentants de chaque pièce. Pour peu qu'il y ait ne serait-ce qu'une ou deux tours dans l'équipage c'est déjà des personnages à placer entre Tamago et Perospero / Snack, sans même parler du niveau des meilleurs enfants de BM qui ont été quand même un petit peu plus impressionnants que Tamago (pour ne citer qu'Oven et Daifuku via leurs performances contre Sanji, Pedro, Pekoms etc...). Tout ça pour dire que le mec est clairement loin du sommet de l'équipage et noter son niveau global ne présente, à ce titre, absolument aucune espèce de difficulté, il suffit de réfléchir en terme de hiérarchie et de le comparer avec les notes qu'on donnerait aux autres éléments : Perospero, Snack, Oven, Daifuku ... + la base de Pedro évidemment, + la proximité avec un Pekoms (les deux forment clairement un duo) qui a sacrément perdu de sa superbe depuis son introduction et qui était clairement surestimé, je veux dire même en forme Sulong le mec se fait balayer par Oven comme un random donc bonne chance pour me justifier la moindre proximité entre Oven et Tamago ... Les limites de Pekoms en forme Sulong qui est un PU gigantesque devraient d'ailleurs suffire à borner la spéculation sur le niveau de la forme ultime de Tamago mais passons (je vais me répéter mais c'est le genre à se faire OS par n'importe qui qui s'approche ou dépasse de peu les 80%). Vous vous compliquez inutilement la vie pour un résultat qui au final ne représentera strictement rien et éclatera en 3 bouts non significatifs un personnage qui peut aisément être résumé en une seule note. C'est vraiment quelque chose qui me dépasse ... Je maintiens que ça n'a aucun intérêt de faire ça et d'ailleurs je ne suis pas sûr de noter Tamago dans ces conditions. Non Oda a confirmé que si le Comte était blessé Tamago évoluerait à nouveau dans sa forme de base. Ce qui veut d'ailleurs dire qu'à mon sens les gens surestiment largement sa forme finale, puisqu'il a beau être au sommet de sa puissance au moindre faux pas il retrouvera sa forme la plus faible ce qui est tout bonnement synonyme de game over (car vu l'évidence et le temps de transformation aucun adversaire sensé ne le laissera évoluer à nouveau en sa forme finale). Si encore Tamago avait montré la capacité, comme Vergo et Pica, de sa recouvrir entièrement de haki je ne dis pas mais dans son combat le mec a surtout brillé par un degré d'imprudence et un manque de défense qui sont préoccupants.
  13. Tamago ne peut pas réellement choisir d'évoluer quand il le veut mais dans un combat où il sera poussé à bout cela arrivera forcément. Il peut aussi tout simplement volontairement se prendre un coup pour enclencher le processus d'évolution, cela ne paraît pas bien compliqué ... Combien d'occasion par combat de laisser passer un coup pour passer au stade supérieur sincèrement ? Ensuite il faut juste assumer de prendre le risque du temps d'évoluer, mais ça n'a rien de difficile à mettre en place. Reste que de toute façon contre un adversaire puissant qui a 2 neurones il se fera tuer avant de pouvoir entrer dans sa forme ultime, et ça aurait été le cas contre Pedro si les sbires n'étaient pas intervenus, et cette faiblesse énorme ba c'est évident qu'il faut en tenir compte et que ça le bride. Isoler chaque former et la noter comme une entité à part ça ne reflète strictement en rien le réel niveau de Tamago au combat, donc moi la question que je pose à ce stade c'est : à quoi bon noter des choses qui ne représentent rien ? Si on fait une simulation de combat avec Tamago on ne va pas faire combattre une seule forme et donner l'adversaire gagnant s'il peut prendre le dessus sur cette seule et unique forme, on le fera combattre dans son intégralité, en tenant compte de possibilités de transformations et de l'éventualité qu'il se fasse tuer avant de pouvoir se transformer. Un tel personnage n'a rien de difficile à noter puisqu'on l'a vu, de fait, perdre contre Pedro (et apparemment vu leur passé il avait déjà perdu le premier combat contre lui). Personnellement je ne vois pas l'intérêt de noter des choses qui n'existent pas ... Tamago limité à cette forme, sans un avant et un après, sans tenir compte de son FDD, est un personnage qui n'existe pas dans une simulation de combat, c'est aussi simple que ça, donc pourquoi le noter ? Par ailleurs de ce qu'on a vu la différence de niveau entre Tamago et le Vicomte est franchement peu significative, il ne pose pas plus de problème à Pedro une fois transformé. Donc soit la différence est faible, soit de base il était en vérité largement inférieur à son adversaire, dans les deux cas ce n'est pas très flatteur. Or dans la mesure où de toute manière Tamago est forcément infiniment inférieur à Snack, lequel a perdu contre un supernova (je doute qu'Urouge soit bien plus fort que Law, Bege, Jinbei, Zoro qui sont tous vers 84-85%), on sait très bien que ce personnage n'a rien à faire proche des 80% quelque soit sa forme. Snack aurait sûrement sa place entre 80 et 84%, et en tant que SC le mec mérite probablement facilement 10% de plus qu'un Tamago qui a une prestation franchement pas très impressionnante contre Pedro et qui n'est pas si important que ça dans l'équipage de BM qui regorge de personnages ayant des pouvoirs bien plus cheatés que lui et qui ont fait meilleure impression (même un Mont-D'or qui a une prime bien inférieure je me dis que ça vient sûrement du fait que les enfants de BM sortent peu du territoire (ils sont ministres de leur île et tout) et commettent donc moins de crimes que les soldats comme Pekoms, Tamago et autre qui eux vont récolter l'argent, faire du chantage, les petits massacres, les vengeances etc etc...). Donc bon même si on n'a pas vu sa forme ultime combattre on sait très bien que dans l'équipage il y a des personnages qui sont évidemment meilleurs que lui et qui servent de facto de limite supérieur à son niveau global : Snack et Perospero sont d'évidence dans une toute autre catégorie, Oven et Daifuku ont fait une bien meilleure impression (y compris contre Sanji et Pedro). Tout ça pour dire qu'à mes yeux on n'a pas besoin d'en avoir vu plus de Tamago pour le juger ni de le découper en petit bout ce qui donne une idée totalement fausse du personnage. Je veux dire en lisant cet arc moi j'ai clairement compris Katakuri > Smoothie > Cracker > Snack / Perospero > Oven / Daifuku > Tamago / Pekoms et autres soldats, or on sait que Snack a perdu contre Urouge qui ne doit sûrement pas être plus fort que Law, Jimbei, Bege, Zoro etc... (surtout que c'était il y a quelques années je crois ? Plus sûr de ça ...). Oven et Daifuku de leur côté ça me semble assez clair qu'ils étaient aux alentours du niveau de Sanji ou de sa famille, pas plus (je ne le vois pas dans les 80% pour le moment, vous prenez un Jimbei ses prestations contre BM le placent déjà largement au-dessus d'eux à n'en pas douter). Si je devais résumer la hiérarchie avec des notes arrondies (j'utilise le classement de mémoire) ça ferait un truc du genre Katakuri (92%) > Smoothie (90%) > Cracker (89%) > Snack / Perospero (82%) > Oven / Daifuku (78%) > Tamago / Pekoms (70% en étant gentil), et on tombe sur plus de 10% d'écart entre ce type de soldat et des mecs comme Snack / Perospero ce qui me semble être un minimum vu la différence dans la hiérarchie. Pekoms de base a été surestimé parce que son importance dans l'équipage de BM a été clairement surévaluée. C'est le même phénomène que Bobbin qui créait grave la hype au départ ... Enfin bref, je m'égards mais je trouve le scindage de cette notation complètement inutile car il n'y a strictement aucune difficulté à évaluer Tamago dans son intégralité, on connaît plein de personnages plus gradés et forts que lui, on sait qu'il a perdu 2 fois contre Pedro (la première fois ce n'est pas très clair mais visiblement Tamago a perdu un oeil et Pedro a été vaincu par l'armée de BM et pas Tamago solo, et puis Tamago a gardé une grande rancoeur et s'est préparé pour la revanche, tout ça m'indique qu'a priori Pedro avait l'avantage, surtout qu'il le domine encore la seconde fois), je veux dire qu'est-ce qu'on va s'embêter à créer 3 notes pour un personnage secondaire comme lui, tout ça pour un résultat qui, dans le fond, ne reflètera même pas son vrai niveau au combat ... Dans OP c'est extrêmement rare qu'on voit un personnage montrer l'intégralité de ses capacités et un personnage secondaire de l'équipage de BM comme Tamago faut pas croire qu'on va le revoir combattre à fond dans une mise en scène centrée sur lui de sitôt, sauf qu'on n'en a pas du tout besoin pour estimer les limites de sa puissance.
  14. Je suis un peu perplexe vis à vis du principe de noter Tamago uniquement sous une de ses formes ... Je ne suis pas sûr que ce soit l'option la plus juste. Ca veut dire qu'il va se retrouver avec 3 notes différentes dont, au final, aucune ne représentera vraiment son niveau moyen sur le champ de bataille. Le personnage est un tout, qui peut alterner entre 3 formes cycliques, et sa vraie puissance ne se limite à aucune de ses 3 apparences, il faut le juger dans sa globalité. Tamago peut être très facilement tué lorsqu'il se transforme, passant d'une forme à l'autre, ou simplement par l'utilisation de Haki en général qui est efficace contre tous les FDD (donc aucune raison de croire que lui soit particulièrement immortel) et que les minks n'utilisent en peu, préférant l'électro contre lequel il était préparé spécifiquement. Notons aussi que si sa transformation soigne les dégâts dans une certaine mesure ça n'a pas, par exemple, fait repousser son oeil, donc là encore on voit bien que le truc a des limites. En soit je n'ai aucun mal à imaginer un certain nombre de pirates capables de le tuer avant qu'il ne puisse se transformer et lui causer des dégâts de façon bien plus systématique que Pedro contre lequel il était préparé à combattre. Notez que Tamago m'a semblé être un combattant bien imprudent qui se fait avoir bêtement par Pedro, il y a des scènes qui franchement ne pardonneraient pas contre un utilisateur systématique du haki, mais s'il se comporte comme ça c'est aussi à cause de la nature de son FDD et s'il n'avait pas ces caractéristiques il combattrait différemment. De manière générale de toute façon lors du combat qu'on nous montre, Pedro aurait tué Tamago avant qu'il ne se transforme dans sa forme finale si les figurants n'étaient pas intervenus, de là on peut aussi avoir une vision globale du niveau du personnage qui est limité par les faiblesses de son FDD (ça peut surprendre une fois, pas deux). D'un autre côté ce n'est pas une évidence non plus que si quelqu'un arrive à neutraliser une forme il gagne le combat puisque, s'il est exténué après le combat ou qu'il est surpris la première fois par le pouvoir du FDD de Tamago qui change de forme le combat peut basculer. Je note toutefois que la temps de transformation, sa vulnérabilité, et la différence de niveau franchement pas très significative qui nous a été montrée tempèrent largement les effets de ce FDD bizarre. Ca reste un élément qui peut favoriser Tamago (l'effet de surpris de la première fois). Et tout ça ce sont des facteurs qui changent évidemment la perception de la puissance de Tamago. Isoler une de ses formes et le noter uniquement ainsi (sachant que par ailleurs son style de combat dépend des caractéristiques de son FDD et de la possibilité de changer de forme) élude finalement la principale faiblesse (très facile à tuer lorsqu'il se transforme) et la principale force (le fait de pouvoir changer de forme et encaisser un certain nombre de dégâts) du personnage ce que je ne trouve franchement pas très juste en terme de notation ni représentatif du réel niveau de Tamago. Et si le problème c'est de ne pas avoir vu Tamago combattre sous sa dernière forme et bien on peut soit spéculer soit attendre pour le noter (le reverra-t-on avoir un combat solo développé un jour : j'en doute très fortement). Honnêtement à titre personnel je ne pense pas qu'il aurait vaincu Pedro même sous cette forme donc de toute manière ses limites hautes me paraissent assez claires. Mais je ne sais pas j'ai un peu du mal avec l'idée de noter chaque forme individuellement avec que le seul combat qu'on a vu de lui ba on a vu les 3 formes dans le même combat et qu'on a bien compris que c'était le principe de son FDD ... Par ailleurs il avait perdu ce combat donc bon, n'est-ce pas suffisant pour le noter entièrement je me le demande (il a sa forme normale après son premier combat contre Pedro où il a perdu un oeil, donc soit il a perdu avant de pouvoir se transformer, soit il a retrouvé sa forme normale après coup). Le "circuit" classique de Tamago a l'air d'être de le combattre de la forme la plus faible à la plus forte, du moins c'est ce qui a le plus de probabilité d'arriver. A ce titre je me demande d'ailleurs si au bout d'un certain temps il ne reprendrait pas sa forme normale naturellement, car il paraît en effet curieux que Tamago ait été si longtemps dans sa forme initiale alors que les subordonnées connaissent sa forme finale et que donc, parfois, il s'en sert malgré tout (et je ne suis pas sûr qu'il rencontre tous les jours des adversaires capables de le vaincre dans sa forme ultime sans pour autant être capables de le tuer par la même occasion, enfin bref, ce FDD est chelou de toute façon ...).
  15. Pourquoi inférieur de façon significative ? A ce que je sache Luffy D est noté à 88,67%, note qui le place devant Doflamingo (88,10%) dont il n'est absolument pas certain qu'à ce stade il eut été capable de le vaincre en solo au demeurant. Doflamingo a été capable d'affronter simultanément Luffy, Law, et notre héros a même reçu de l'aide de beaucoup de figurants lors du combat : pour autant les gens ont aussi fait la part des choses entre le scénario, le combat tel qu'on nous le raconte, et un rapport de force général, avec des simulations qui auraient pu, dans d'autres contextes, se dérouler différemment (car il y a eu plein d'éléments extérieurs dans ce combat très complexe). Je ne vois pas trop en quoi une différence de moins de 1% (Crackers que je donne à 88% vs Luffy à 88, 67%) dans le classement se traduit par une infériorité marquée et significative ... Ni même où serait l'affront de croire que Luffy D aurait pu faire face à Crackers. Pourquoi les mêmes qui affirment que Luffy aurait pu s'en sortir après le G4 contre Doflamingo seul en temporisant penseraient que face à Crackers ce serait impossible ? Le combat Luffy vs Crackers est d'évidence farcesque. Luffy n'a pas reçu plus d'aide lors de ce combat que lors de son affrontement contre Doflamingo. Si vous regardez la façon dont on nous raconte l'affrontement, c'est une évidence que le combat contre Doflamingo est plus tendu et que le héros est plus poussé à bout, autant physiquement que psychologiquement, que face à Crackers. La façon de raconter l'histoire n'est pas la même. J'ajoute que Luffy nous a montré dans l'arc WCI qu'il avait plus d'une arme dans son sac en réserve et ce depuis un certain temps ... Qu'est-ce qui vous dit qu'un Snake Man n'aurait pas défoncé Crackers, lui qui déteste recevoir des coups et la douleur ? Bref, dans cet arc le gros combat qui fait progresser Luffy c'est Katakuri, avec un nouveau PU, un affrontement qui le pousse à bout physiquement etc... et non Crackers, qui est un combat expédié de façon farcesque qui n'a en rien montré les limites de Luffy et qui ne le fait pas progresser dans l'absolu. Luffy s'en sort beaucoup trop facilement et sans dégâts significatifs dans un combat bien trop peu détaillé pour qu'on voit Crackers comme un immense obstacle et un pilier considérable dans l'épopée du héros et sa progression. Bref, chacun est libre de croire que Luffy solo aurait été totalement impuissant face à Crackers, aka un mec qui a été incapable de prendre le dessus sur un Luffy obèse quasiment immobile, Nami et quelques homies randoms, mais moi je ne le crois pas. D'ailleurs dans ce manga ça fait belle lurette qu'on a compris que les persos se donnaient rarement à fond et qu'ils sont souvent en difficulté contre plus faible qu'eux pour le bien du scénario. Vous croyez sérieusement que Zoro était à fond contre Pica ? Et qu'il n'aurait pas pu terminer ce combat un petit peu plus vite ? Qu'il n'a rien en réserve qu'il ne nous a pas encore montré et qui va être révélé dans cet arc ? Moi je n'y crois pas une seule seconde. Tout affrontement ne montre pas les personnages principaux dans leurs limites les plus extrêmes. A côté de ça je me pose des questions comme : Vous croyez vraiment que Crackers gagnerait contre Barbe Noire ? Parce que moi pas, BN neutralise son fruit et on a vu que sans Crackers était, somme toute, quelqu'un d'assez vulnérable ... Vous croyez que Crackers ferait fuir un trio Jinbei, Crocodile & Invankov comme des lapins à l'instar de Magellan ? Quand on sait que Jinbei pare des coups de Akainu et BM quand Crackers se fait OS par Luffy G4 ... Franchement là encore j'y crois moyen. Est-ce que Crackers aurait mieux que Doflamingo face à toute l'équipe qui a aidé Luffy sur Dresrossa (Law, tout le colisée) ? Vu son inaptitude à prendre le dessus sur un Luffy en mode blague, Nami et quelques randoms je doute un peu. Est-ce que Doflamingo n'aurait pas fait mieux que Crackers contre une team seulement composée de Homies, Nami et Luffy, en sachant qu'un simple coup de haki des rois aurait neutralisé King Baum & co ... ? Ca ne me paraît pas absurde de le penser. Est-ce que Crackers est vraiment d'un tout autre niveau qu'un Ace (~85% si je ne dis pas de bêtise) qui était un important commandant de BB, l'équipage le plus fort du monde à ce moment là ? Est-ce que Crackers est plus fort que Sabo (~89% je crois), le N°2 des révolutionnaires ? Ou seulement comparable à lui ? Moi j'y crois très moyen ... Bref il y a plein de questions qu'on peut se poser qui fait que oui pour moi mettre Crackers dans les 90% vu la tête actuelle du classement c'est drôlement généreux pour quelqu'un qui a fait preuve d'aussi peu d'initiative et d'adaptation contre une team qui, franchement, vu l'état dans lequel était Luffy et le niveau de sérieux de ce combat, n'est pas si glorieuse que ça. Crackers a des éléments très impressionnants qui se combinent à une contre-performance (se trou de 11h) significative. Et j'ai l'impression que les gens ne voient que le positif chez lui et non les autres limites évidentes. Du reste ce n'est pas comme si 88% était une note scandaleuse non plus ... honnêtement j'aurais pu le mettre plus bas que ça, j'avais noté Jack à 87,5%. Souvenez-vous qu'à l'époque de MF les commandants de Yonko n'ont pas été jugé avant de candeur ... Marco à 91%, Joz à 88%, Vista à 85%, Ace initialement était à 82% ... pourquoi cela ? En vrai parce que tous ces commandants qui, je ne le doute pas, sont des monstres et sûrement meilleurs que ceux de BM d'ailleurs (on parle de l'équipage le plus puissant) n'ont pas semblé infiniment plus forts que les Shichibukai présents (dont Jinbei par exemple), n'ont pas visuellement été vraiment à la hauteur face aux amiraux (le databook corrige certaines impressions mais on retient aussi quand même qu'Akainu a pu affronter tous les commandants en même temps et le mec s'en sortait dieu sait comment) et j'en passe. Il n'y a pas eu un sentiment de toute puissance qui a émané des commandants de BB, peut être à tort, mais je souligne juste qu'il faut arrêter aussi de trouver choquant qu'on puisse mettre 2-3 limites au niveau des commandants de Yonko. Je rappelle quand même qu'on a des amiraux comme Fujitora, Sengoku, Garp, qui sont notés à moins de 94%. Dans le classement de Naruto les combats entre du 90 et du 93% peuvent être serrés et indécis, du moins avec de belles affiches pour faire des simulations (Tobirama vs Tobi NG, Minato vs SDR, Itachi vs Guruguru ... et même en allant chercher Pain à 95% des simulations contre Minato, Naruto KCM1 etc... sont envisageables) même si l'échelle s'élargit. Donc bon, dans l'idée entre 90 et 95% on est sensé pouvoir faire des simulations intéressantes quand même. Perso vous me mettez un Crackers contre du Garp ou du Fujitora (entre autre nom qui se balade là-dedans) pour moi c'est un massacre.
×
×
  • Create New...