Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

k.hyuga

Members
  • Content Count

    3502
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

105 Excellent

1 Follower

About k.hyuga

  • Rank
    Seigneur des pirates
  • Birthday 12/18/1985

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. k.hyuga

    Snk chapitre 125

    Oui enfin c'est pas l'attaque de Eren qui change quoi que ce soit. Pour moi du coté des non eldiens le point de non-retour est atteint au moment du discours de Willy Teiber où il harangue les autres nations à venir exterminer les eldiens et qu'il est acclamé avec de chaudes larmes : à ce moment là que Eren agisse ou pas, ce n’est qu'un détail vu que leur choix est déjà fait dans leur tète. Après ça il reste que deux choix aux eldiens : 1/ Continuer à croire que c'est possible de négocier et se retrouver pris au dépourvu avec toutes les armées du monde attaquant l’île. Dans ce cas il leur resterait plus que la solution de Sieg en ultime recours de survie et comme on sait, ça aurait été la stérilisation derrière (donc l'extermination sur la longue durée). 2/ Faire ce qu'a fait Eren. Le coup de se contenter de détruire toutes les installations militaires, je ne vois pas ça comme une solution, ça n'aurait fait que renforcer l'idée que les Eldiens sont à exterminer et donc fermer encore plus les portes des négociations, qui étaient déjà fermées de base. Les eldiens étaient pris dans les cordes sans vrai marge de manœuvre pour s'en sortir (ou avec un très mince espoir) on est là dans le concept de l'art de la guerre : "toujours laisser une porte de sortie à son ennemi, sinon il va se battre avec l'énergie du désespoir et te causer d'innombrables pertes". Les non eldiens ne leur laissaient que le choix d’être exterminer à partir du discours de Willy....
  2. k.hyuga

    Star Wars

    J'avais pas mis ma critique de film, la voici , je vais pas citer point par point tout le film juste mon sentiment global sur celui ciet cette nouvelle trilogie en générale : Avant de m’atteler à parler de ce Star Wars 9, il convient de parler de cette nouvelle trilogie dans sa globalité et dire que celle-ci doit servir de leçon à Disney qui a péché par orgueil à tous les niveaux : l’orgueil de rejeter l'aide de Lucas qui avait proposé ses scripts, l'orgueil de renier l'UE pour au final finir par revenir la queue entre les jambes pour y pécher des idées, l'orgueil de croire que sa stratégie de faire marcher des films comme une série pouvait marcher avec Star Wars (avec l'idée des 3 réalisateurs différents sans aucune personne derrière pour maintenir un fil rouge de cohérence), l'orgueil de vouloir imposer sa patte quitte à renier Lucas en voulant conclure la saga Skywalker alors que celle-ci avait été conclu avec l'épisode 6, l'orgueil de vouloir croire que deux ans entre chaque film suffisait là où Lucas prenait 3ans pour en réaliser totalement un (pré-prod, prod, post prod)... Bref réussir à dégouter pas mal de gens de Star Wars est un exploit sans nom. Perso j'ai été voir ce film à reculons car des amis voulaient y aller... Cette trilogie avait très mal commencer (trop ?) : trop de précipitation à vouloir tout de suite une trilogie sans avoir en amont une réflexion pousser sur quoi allait parler les films, qu'est-ce que ça allait raconter, etc... Pour moi c'était déjà une erreur de ne pas se détacher de l'immense poids de l'ancienne génération et ne pas commencer cette nouvelle trilogie au moins un millénaire après le 6. JJ en mode fan service a voulu sur le 7 brosser les fans dans le sens du poil afin de les ménager mais les problèmes se voyaient tout de suite avec une absence de contexte, une héros mary sue dont on ne savait pas pourquoi elle maitrisait la force 10 fois mieux que l'élu, un Kylo Ren qui pouvait être intéressant mais trop en mode ado rebelle pour son age, etc... Ensuite est arrivé Ryan Johnson qui visiblement n'a pas compris ce que signifiait un film appartenant à une saga vu qu'il a fait comme si il réalisait un spin off en faisant ce qu'il lui plaisait quitte à être incohérent avec énormément de choses de la saga (car oui il n'a pas que démolit toutes les intrigues du 7, mais a carrément été incohérent avec des choses vues dans la saga) et qui laissait une terre dévastée au dernier réalisateur de cette trilogie, celui ci se fera d'ailleurs dégager et Disney rappellera JJ au pied levé. JJ s'est retrouvé avec la sale tache de devoir commencer cette trilogie en quelques semaines et il se retrouve avec la sale tache de devoir improviser sa fin en quelques semaines également. Comment finir une saga dont l'épisode charnière (le 8 n'a pas voulu faire le liant) sans plus aucun élément restant quasiment ? Et bien JJ a fini par trouver une solution, un scénario certes maladroit, bourré d'incohérence, mais qui au final évite le crash absolu de cette trilogie. Ce film n'est pas mauvais en soi, si il est pris indépendamment, il est même plutôt bon : visuellement, les planètes sont variés, les interactions entre personnages travaillés (notamment le trio Finn, Poe et Rey enfin exploité) et la seule chose de réussi de la saga jusque là (la relation Rey/Kylo) est toujours bien exploitée même si elle finit bizarrement en mon sens tant elle est pas construit pour finir en love interest. Le soucis, c'est que ce film ne peut pas être pris de manière indépendante, il appartient à une trilogie et est censé conclure une saga tout entière de 9 films (l'orgueil de Disney....) et c'est là que les choses se gâtent car JJ n'a pas pu faire en sorte que ça se rattache bien avec les 6 films d'origines, voir difficilement avec cette trilogie. On commence par ce qui a été annoncé en grande pompe dans les trailers : le retour de Palpatine qui est complètement WTF en mode "HAHAHA j'étais pas mort" (non le mec a juste été balancé dans un puits de l'étoile de la mort, elle même qui a explosé et il n'est pas mort !!! En fait ça résume tout le pan du film qui va nous dire constamment "ta gueule, c'est la force, c'est magique" comme le 8 avait fait). Alors on va me dire que dans l'UE originel il revenait aussi : certes mais pas d'une façon aussi conne et caricatural. Le problème n'est pas la chose, mais plutôt comment elle est introduite : là on nous balance que Anakin n'a jamais tué Palpatine au final, donc n'a jamais réalisé la prophétie : gros gros soucis sachant que Lucas avait dit que la prophétie avait bien été réalisé et qu'Anakin avait bel et bien tué Sidious dans le 6 (quand j'avais dit pour ma critique de l'épisode 8 que cette nouvelle trilogie a juste eu pour but de chier sur le travail de toute une vie de Lucas).... Bon ensuite on nous annonce que Rey est formé par Leia : 2eme gros WTF, cette dernière a le niveau maitre Jedi (entrainement totalement terminé par Luke). Alors dans le principe ok sauf que dans ce cas pourquoi dire que Luke était le dernier espoir de la galaxie dans le 7 car le dernier jedi ? Et c'est là qu'on voit qu'il y a vraiment aucun liant dans cette nouvelle trilogie et que le scénario est limite improvisé entre chaque film car finir par jeter un tel pavé sur ce qui a constitué toute l'intrigue du 7, c'est assez grave : on ne parle pas d'un petit studio indépendant et sans moyen, mais de Disney : comment un tel amateurisme est possible ? Bref le rythme du film est vraiment très speed, on a deux films en un car forcément vu que Ryan Johnson avait laissé un champ de ruine et qu'il restait plus qu'un film, bah JJ a du mettre énormément de contenu. On part sur l'intrigue de retrouver deux artefacts Sith pour retrouver la planète des Siths, Kylo la retrouve, Palpatine lui demande de retrouver et tuer Rey en promettant son armée à Kylo, de l'autre coté la résistance tente de contrecarrer ça, etc... Bref un rythme effréné, un sprint sans fin qui va prendre d'énormes raccourcis : -Un membre Lambda de la résistance va parler de secrets sith pour justifier que Palpatine soit en vie : euh comment un mec lambda sait quoi que ce soit aux Sith sachant que c'est un culte très très mystérieux ? Les Jedis sont une légende dans le 7, les Sith sont encore plus une légende (on voit bien à travers les 6 premiers films comment Sidious ne met jamais en avant qu'il en est un, on en parle jamais), mais leurs secrets semblent connus de tous dorénavant. -Les héros vont partir à la recherche d'une dague sith très anciennes censés indiquer ou se trouve l'artefact Sith : ok, sauf que quand cette dague indique comme lieu l'étoile de la mort sur Endor, alors là mais gros WTF !!! Comment une dague vieille de quelques millénaires peut indiquer un artefact se trouvant dans une station spatiale construite il y a 40ans ? Là encore ta gueule, c'est magique. -Kylo apprend à Rey qu'elle est la petite fille de Palpatine : oui oui le grand seigneur Sith à trouver le temps de faire une partie de jambes en l'air pendant qu'il se concentrait à la conquête du pouvoir, et l'extermination des Jedis lors de la prélogie...Leia était au courant, Luke aussi, tout va bien : personne a pensé à retrouver la progéniture de Palpatine pendant ces 30ans, tout va bien. -Rey affronte Kylo et le tue vu que ce dernier est distrait par l'appel Skype de sa mère qui en crève... Mais Rey maitrise les pouvoirs de soins et soigne Kylo (lui préserve la vie plutot) : donc en gros les Jedis maitrisent le pouvoir que Sidious avait promis à Anakin dans le 3 pour le séduire et l'amener dans le coté obscur ? On va me dire "elle a lu les livres du lieu où se trouvait Luke", oui ok mais c'est les livres où Yoda disait qu'il n'y avait rien d'intéressant dedans donc ces livres étaient déjà connus des Jedis et pourtant ils n'avaient pas le pouvoir de préserver la vie dans la prélogie... Allez hop on rebalance de l'action pour éviter qu'on réfléchisse trop à ça. Petit troll de JJ a RJ avec Luke qui dit à Rey qu'on ne balance pas un sabre comme ça. Pendant ce temps là on voit que certains persos sont jetés dans la corbeille de l'inutilité : Rose, Hux, Maz. Puis sur le final grosse baston contre les milliers de vaisseaux interstellaires sortis d'on ne sait pas ou et avec une équipage sortant d'on ne sait pas ou, qui peuvent détruire une planète (quel était l’intérêt de StarKiller dans ce cas ?). Enfin là grosse fin typique Disney : le méchant qui retrouve ses pouvoirs et devient méga puissant, les gentils se retrouvent en PLS, Poe est sur le point d'abandonner mais ses amis arrivent à l'ultime seconde, de son coté Rey se relève et utilise le pouvoir de l'amitié/amour pour tuer le méchant en lui revoyant ses propres éclairs car oui celui-ci est trop con pour arrêter en voyant qu'il se les prend dans la gueule, Rey s’effondre morte (le pouvoir de l'amitié/amour, c'est épuisant), mais Kylo arrive et utilise lui aussi le pouvoir de préserver de la mort (alors qu'il a juste vu Rey l'utiliser une fois, il ne l'a pas appris du tout), l'embrasse (ah parce qu'il voulait se la taper lui aussi ? Comme Finn et sa private joke "faut que je te parle" qui aura pas de fin dans le film.) et meurt (rédemption donc, il ne pouvait réaliser ça sans crever ? Non trop dur). Célébration des gentils et à la fin on finit sur Tatooine (quelle imagination !!!) à la ferme des Lars et Rey enterre le sabre de Luke/Leia (pourquoi celui de Leia ? Cette dernière s'en foutait de cet endroit) et annonce ensuite à un perso Lambda qu'elle s'appelle Rey Skywalker.... Ok donc pendant tout le film on lui dit de ne pas avoir honte de qui elle est pour qu'au final elle prenne le nom des Skywalker au lieu d'assumer le sien : en fait c'est juste histoire de nous prendre pour des idiots pour faire croire que tout se conclut positivement sauf que Palpatine a gagné, les skywalker sont tous morts et la dynastie Palpatine bien en vie via Rey.. Bref tout le scénario de cet épisode 9 résume bien le grand foutoir de cette nouvelle trilogie : on croirait lire une fan fiction prise sur internet. Après le film n'est pas mauvais en lui même comme je l'ai dit, mais cette trilogie est complètement incohérente avec elle même au final et ne parlons même pas de la connexion entre celle-ci et les 6 films de Lucas : impossible de les emboiter ensemble... Disney a annoncé un hiatus de Star Wars au ciné et Kaithleen Kennedy est sur un siège éjectable : je pense que Disney a bien compris que cette trilogie s'est bien loupée comme il fallait et qu'il convient de revenir avec un peu plus de réflexion pour la prochaine fois plutôt que de nous sortir une trilogie dispensable racontant concrètement rien. @Kouza + 1, Rey est une putain de cheaté que ça en est même du hack dans la définition : en l'espace de 24h (elle apprend l'existence de la force dans le 7 et entre celui-ci et le 8 il se découle que 24h) elle devient limite la meilleure Jedi qu'il y ait jamais eu faisant passer Anakin, l'élu de la force, pour un clochard de service. Qu'elle ait une grande affinité avec la force et un grand patrimoine génétique, ne rend en rien cohérent qu'elle puisse faire autant en si peu de temps.
  3. k.hyuga

    Star Wars

    Pour moi cette trilogie se résume à son contexte politique dont même la trilogie d'origine est plus explicite dessus : rien que par le texte défilant et quelques dialogues on comprend vite la situation dans le 4 : on comprend qu'il y a un Empire dominant qui enterre définitivement à la république (dissolution totale du sénat annoncé par Tarkin), tu comprends qu'il y a une rébellion bien plus faible mais qui prend un peu d'ampleur et que tout le monde n'est pas acquis à la cause de l'empire (dialogue avec Vador sur le fait de détenir Leia qui pourrait amener plus de gens vers la rébellion) Alors certes c'est pas du Machiavel mais ça a le mérite de poser un contexte. Dans la postlogie on sait qu'il y a une nouvelle république, mais qu'on ne voit jamais. Qu'il y a une résistance mais on ne sait pas trop pourquoi et qu'il y a un 1er ordre qui semble sortir tout droit du trou du cul de l'univers tant ce n'est pas expliqué. Rapport de force et le reste ? Inexistant Et RJ qui arrive derrière en grand génie disant que le premier ordre est plus fort que jamais alors qu'il a perdu Starkiller juste avant : WTF 1er du nom !!! Qu'il domine tout l'univers donc qu'il n'y a définitivement plus de république : ah bon ? WTF 2eme du nom sachant qu'en plus il ne se passe que 24h entre l'épisode 7 et 8 donc le 1er ordre a conquis l'univers en 24h : juste magnifique, sacré génie le type. Et enfin que la résistance n'a plus aucune force : 3eme WTF !!! Et le 9 : c'est "ta gueule c'est magique" comme les pouvoirs de la force. Bref c'est à l'image de toute cette trilogie au final : improvisé totale et Disney a fait la grosse connerie de se précipiter à vouloir acter une nouvelle trilogie fort du rachat de Lucasfilm sans mème se poser la question du scénario avant : JJ s'est retrouvér en 1ere de cordée à devoir pondre un scenar en quelques semaines, succéder par un gugus qui a pas compris ce que signifiait un film imbriqué dans une saga vu qu'il s'est dit "tiens si je chiais sur tout ce qui a été construit jusque là dans la saga (coucou les entrainements Jedis qui ne servent plus à rien) et aussi en détruisant tout ce que raconte le 7" et le 9 bah fallait conclure du mieux possible avec 0 élément restant. (plus de méchant, le 1er ordre réduit à peau de chagrin avec l'attaque suicide, un Kylo dont on ne sait pas son objectif mais juste qu'il n'est pas un vrai bad guy, plus de résistance, plus rien) La 1ere connerie qui a fait partir cette postlogie directement dans le fossé, c'était de vouloir succéder directement aux 6 premiers films au lieu de couper définitivement les liens en mettant le 7, 200/300/400/500/1000ans après, mais bon Disney a tellement voulu effacé les traces de Lucas que voila Pas faute que Lucas l'ait bien dit dans les commentaires audios du 6 meme du temps du coffret VHS : c'était la saga d'Anakin et il accomplit la prophétie en tuant Palpatine, terminus, fin de sa saga. Donc repartir sur des histoires de succession de Vador, Sith et finir sur Palpatine qui a survécu par magie (on parle pas d'un clone là, mais du vrai Palpatine) : mon dieu le HS violent Je ne serais vraiment pas surpris que dans 10/15ans on nous reboot ça en mode "euh il s'est rien passé, c'était de la merde, on va vous montrer la vraie postlogie" comme c'est à la mode
  4. k.hyuga

    SnK Chapitre 119

    Ce chapitre, c'est une boucherie comme dans les premiers chapitres du manga. Bye bye les derniers restants de l'état major eldien (Pixis et co), bye bye Porco qui se fait bouffer par Falco, Magath me semble dead aussi (en tout cas il ne sera pas en bonne condition vu qu'il se prend la lance explosif tout près de sa gueule). Et ce cliffhanger avec Eren qui se fait décapiter à deux pas de la ligne d'arrivée pour déclencher le pouvoir de l'axe. Bon après je doute qu'on en ait fini avec lui, Sieg est revenu de bien pire (une désintégration totale) et Reiner a déjà survécu a des trucs quasi similaire, mais ça va etre l'occase surement d'en savoir plus sur le path et Ymir (ou le démon). La théorie de la mémoire altérée peut se tenir aussi vu comment Isayama est doué pour ça, bref un mois à rester dans un gros suspense.
  5. k.hyuga

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Pour les 3 gros événements du livre que voulait l'auteur, c'est à valider (enfin on verra si il se magne à sortir ses 2 derniers bouquins un jour), mais apparemment c'était : -Mort de Shireen via un bucher -Hold the door -Massacre de Port Real (non ce n'était pas Arya qui tue le NK pour ceux qui le pensaient, vu que l'auteur a clairement dit qu'il n’existait et n’existerait pas dans les livres) Maintenant moi ce qui m'a fortement déplu dans la mort de Shireen dans la série, c'était celui qui la tue : c'est pour ça que je le juge le moment le plus WTF de la série car totalement hors personnage. Je parlerais que de ce qui se passe dans la série, le reste importe peu même si la série part de la même base que le livre. Stannis dans la série nous a été montré comme quelqu'un aimant sa fille plus que tout (les seuls moments où le personnage n'est pas rigide et est en mode détente, c'est quand il est avec elle) au point de dire à la mère qu'elle n'avait pas intérêt à la gifler (quand ils parlaient de son éducation dans la saison 2). Et là le mec devient un gros fanatique sans aucune valeur qui va cramer sa fille pour quelle raison au final ? Sauver le monde ? Non même pas (la seule raison qui serait justifiable) juste que la neige s’arrête et qu'il puisse aller conquérir Winterfell... Ouais en fait cette scène à elle seul fait de Stannis le plus connard de la série même devant Ramsay : j'ai pas compris cette scène et je la comprends toujours pas. Alors maintenant si ça doit arriver dans le livre ? Peut être, mais ça ne sera pas Stannis le responsable car il est surement le dernier dans tout Westeros/Essos qui serait capable de faire ça. Tiens question comme ça, quels sont vos scènes préférés (pas d'ordre précis) de la série, pas forcément celles qui vous ont le plus marqués, mais celles que vous avez le plus revisionné. Perso 5 scènes que j'ai aimé de tete comme ça : -Le discours de Tyrion lors de la Bataille de Blackwater : https://www.youtube.com/watch?v=YEVkm60TPKk (purée mais si Jon avait pu avoir une scène similaire dans le 8x03 au lieu de servir à rien...) -La 1ere confrontation entre Tyrion et Oberyn : https://www.youtube.com/watch?v=eSgYZksIoUw (cette scène met direct au parfum sur tout le caractère d'Oberyn grâce au très bon jeu d'acteur de Pedro Pascal) -Le huit clos entre Tyrion et Oberyn (globalement je trouve que leurs interactions étaient les meilleurs de la série) : https://www.youtube.com/watch?v=M7n79tN6Fpw (l'émotion qui ressort de cette scène...) -La confession de Tyrion (juste monstrueux le jeu de Dinklage) : https://www.youtube.com/watch?v=e4Uq8O5ZhUA (du temps où le perso de Tyrion était encore au sommet et ambigu. Et quand on repense à cette saison 8 avec les "ouh je m'inquiète pour la santé mentale de notre reine", son coté manichéen et qu'on voit cette scène après, ce discours est quand même sacrément extrême où il balance qu'il aimerait tous les voir agoniser avec du poison... Le même Tyrion qui dit "non on brule pas Port Real grande méchante"... Bref la scène qui ressort toute l’ambiguïté du personnage et toute la haine qu'il peut avoir en lui du fait de sa condition de nain moqué.) -Et le fameux "Chaos is Ladder" : https://www.youtube.com/watch?v=PxlIraEV8n4
  6. k.hyuga

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Dans le même genre :
  7. k.hyuga

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    En effet l'acteur avait dit ça, mais il me semble avoir lu une interview des scénaristes il y a quelques années (après la saison 5) qui disaient qu'ils n'étaient pas fan du personnage de Stannis, en tout cas que c'était un de ceux qu'ils aimaient le moins dans l'univers GOT. (Alors en soi c'est leur droit, mais quand tu adaptes une œuvre, tu ne laisses pas tes préférences guider ton scénario au point de massacrer un perso qui passe de la saison 2 à dire à sa femme "tu ne lèves pas la main sur ma fille" à finir par bruler sa fille vivante avec ensuite le twist de sa mère qui tout à coup découvre de l'amour pour elle alors qu'elle a jamais pu la saquer... L'événement le plus WTF par rapport au caractère d'un personnage, c'est celui là pour ma part.)
  8. k.hyuga

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Puisqu'on est à classer les saisons de la série. La saison 8 : je ne développerais pas plus, 4/10. Une extraordinaire réalisation et ost, par contre gros foutage de gueule sur tout le reste avec baclage totale du scénario dont des raccourcis immenses, des tactiques de batailles risible, des propres règles instaurés pas respecter (un jour un dragon ne peut pas casser un mur avec son feu, un autre si, etc...) et des erreurs d'inattention effarantes montrant que les showrunners n'en avaient plus rien à faire et voulaient juste se barrer faire leur trilogie Star Wars. Cette saison ce n'était pas du GOT, mais du Bay ou Emmerich Top 8 des saisons : 1/ Saison 3 (9,5/10 : rien n'est parfait en ce bas monde) : un très bon développement avec le point culminant du Red Wedding (mis en parrallèle avec la libération de Yunkai par Daenerys à l'épisode d'après) qui redistribue totalement les cartes. 2/ Saison 4 (9/10) : très bonne saison qui aurait pu être première si et seulement si elle n'avait pas marquer le commencement d'une certaine faiblesse scénaristique (Yara qui fait le tour de Westeros pour tenter de sauver son frère... 2 minutes, les Thenns cliché sur patte) 3/ Saison 2 (8,5/10) : La bataille de la Nera fait un peu cheap en comparaison de celles de ces dernières saisons, mais c'était encore du temps où ils n'avaient pas trop de moyens, mais ils avaient des idées pour donner de la qualité. 4/ Saison 1 (8/10) : évidemment qui est celle qui démarre tout, un peu longue à se mettre en place au début vu que faut conter pas mal de choses. (j'avais eu du mal à me mettre à GOT au début) 5/ Saison 6 (7/10) : Ça reste encore d'un bon niveau, la bataille des bâtards est bien réalisé même si elle débute le WTF des tactiques militaire et ça finit sur un gros événement. 6/ Saison 8 (4/10) : j'en parle en haut 7/ Saison 7 (3,5/10) : beaucoup critique la saison 8, mais si cette saison là est raté scénaristiquement elle le doit énormément à la saison 7 qui a posé les bases de ce final de manière totalement bancal (rien que le fait que Cersei reste sur le trône plus de deux épisodes est une ineptie sans nom en terme de cohérence de scénario, j'en avais déjà parlé) et la fin de LF est un scandale où il ne meurt pas grace à un scénario bien construit, mais grâce à un deus ex machina (le début de la paresse scénaristisque) sans parler de tous ses personnages devenant des pots de fleur. 8/ Saison 5 (3/10) : honnêtement je ne me souviens pas de quoi que ce soit de marquant dans cette saison à part l'épisode 8 et la marche de la honte. L'arc de Dorne n'a ni queue ni tete, c'est le début de la fin en terme de qualité de scénario. En fait le twist de fin résumé parfaitement la saison pour moi, Jon Snow qui se fait poignarder dans un coin tel un mec qui se serait fait coincé par des racailles dans une ruelle sombre avec le superbe panneau en carton "traitre" : on se serait cru dans un nanard pour un événement pourtant pas anodin... Quand à la fin du personnage de Stannis, on ne s’étonnera pas après coup que les scénaristes avouent clairement qu'ils n'aimaient pas le personnage (merci on avait pas remarquer : "ironie"....)
  9. Pour revenir à ça et la "folie" de Daenerys, j'en parlais sur un autre forum.. Bon déja Jon c'est Jon, hein : elevé en pur Stark donc avec un tas de valeur que beaucoup n'ont pas dans le monde de Westeros, ça n'en fait pas une famille d'oie blanche pour autant (cf l’exécution du déserteur par Ned dès le début de la série) Je trouve qu'il y a beaucoup d''autopersuasion contre Daenerys car quand on regarde la série depuis le début, il y a un paquet de personnage qu'on pourrait considérer comme fou et malsain si on va par là... Faut pas oublier qu'on est dans un univers médiéval, voir antique (pour Essos) donc nos considérations de peuple du 21eme siècle n'ont rien à faire là dedans : en ce temps là c'était cruel et impitoyable. Tu trahis, tu es exécuté : point barre, ce n'est pas être fou que de faire ça. Là je dis ça pour les Tarly notamment. Et depuis le départ pour son frère il menace ouvertement de tuer son enfant, l'a vendu comme une chocolatine de luxe, il la frappait, fallait qu'elle le pleure ? Pour la sorcière pareil elle tue son enfant pour rien... Pour Qarth les mecs menacent de la laisser crever elle et ce qui reste de ses suiveurs dans le désert aride et ce alors qu'ils avaient déjà marcher depuis plusieurs jours et étaient totalement exténué : fallait qu'elle prenne ça au calme ? Les esclavagistes : no comment vu leur CV. Non forcément c'est une grosse folle car c'est une targaryen et comme on dit à leur naissance on jette une pièce pour savoir si ça tombera du bon coté.. (bonne excuse d'une paresse d'écriture ça) Toutes les réactions de Daenerys sont surinterprétés pour dire que c'est justifier qu'elle devienne une grosse folle alors qu'elle réagit juste normalement pour son époque. Ça aurait été Tywin Lannister qui aurait eu des dragons et il n'aurait pas fait mieux : non parce que lui le massacre de Castamere, la mise à sac de Port Real lors du renversement d'Aerys II, les noces pourpres qu'il a fomenté : il est saint d'esprit lui par contre ? Faut croire que oui puisque personne n'a remis en cause son état d'esprit. La vraie folie ce n'est pas ça... C'est de la brutalité, de la cruauté certes, mais pas de la folie. Pour moi la série c'est complètement loupé là dessus et ce coup de la folie (avec cette scène magistralement mal joué sur le dragon où on a l'impression qu'elle est constipé et est entrain d'essayer de chier).... Elle aurait du jouer la carte qui est surement celle que jouera Martin et que oui est visible depuis le départ : le coté mégalomane du personnage qui pense avoir une destinée auquel se rajoute un coté "messie". Que ce coté là dérive en un espèce de tyran, ça fait sens. Le coup de Daenerys la folle ça ne fait pas sens au vu du paquet de personnages qui sont loin d'avoir les mains propre : la différence c'est juste qu'ils n'ont pas 3 armes de destruction massive pour que ça fasse impressionnant.
  10. A regarder à froid, les deux zozos ont pas pris bien soin des détails de l'épisode, il y a quelques trucs qui me font tiquer. Tyrion débarque en mode prisonnier qui va être juger et décide du roi limite et se déclare limite non coupable lui meme. Vert Gris qui dit ok à tout le verdict alors que c'est complètement bidon, cf la fin où au final Jon va gambader tranquillement comme il veut (les immaculés vont pas aller voir si ils restent bien au mur). Les dothrakis sans foi ni loi, qui acceptent aussi cela sans broncher alors qu'ils foutraient de nouveau le feu à la ville pour le dixième de ça juste par plaisir.. Les mecs qui proposent aux Immaculés de fonder leur maison : et comment ? les mecs sont castrés et c'est un secret pour personne. Ce conseil c'est un peu comme un film Marvel : tu es dans une situation exigeant un ton sérieux et au final tu as des blagues à deux balles... Bronn Grand trésorier : soyons sérieux encore pour chef militaire pourquoi pas, mais là c'est comme si tu mettais Balkany au ministère des finances. Ça tombe mal pour commencer une nouvelle ère et éviter les erreurs d'avant. Bran qui parle d'un maitre des chuchoteurs : euh pourquoi faire ? Un emploi fictif ? Il a déjà le réseau de caméra dispo à lui seul.
  11. Un épisode 6 qui forcément pâtit de toute cette saison : logique sur ce qu'il passe, mais vu que tout a été amené à la truelle, c'est un gros mouais. Le meurtre de Daenerys par Jon est logique, par contre la scène fait vraiment mauvais soap opéra. Drogo qui brule le trône c'est WTF : genre le dragon a la conscience que le trône est le malheur de tous ? Non mais lol La scène du conseil est un peu trop gagesque alors que ça devait être un minimum sérieux et Tyrion qui retrouve limite à être celui qui décide de tout (enfin influence) alors qu'il est prisonnier : oui, mais non ^^ Bran qui finit roi : pourquoi pas, mais il a tellement servi à rien cette saison que ça arrive comme un cheveu sur la soupe. La double scène du départ de Arya et du couronnement de Sansa était classe : fin logique aussi (même si pour Arya ça sent un peu le forçage pour un des spin off ce coté Christoph Collomb) Sam c'est un cosplay de GRR Martin avec son livre ? Bref la conclusion est bonne sur le fond, mais ça a tellement été mal amené sur la forme que ça fait pas mal artificiel et bidon sur certains aspects.
  12. k.hyuga

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    Je ne pense pas que l'auteur ait tout mâché aux scénaristes et c'est bien là le soucis qui fait que ces derniers se sont retrouvés à devoir broder et nous montrer leur manque de talent (pourtant ils sont écrivains de base les deux il me semble). Il a participé aux premières saisons, mais ensuite à part avoir donner les 3 gros événements (le 1er je sais plus, Hold the Door et le massacre de King Landing par Daenerys, ça parait clair que c'est le 3eme gros événement ça), qu'il voulait impérativement dans la série, je ne crois pas qu'il leur ait dit quoi que ce soit. Parce que si il leur avait tout détaillé, les scénaristes n'auraient pas zappé un personnage de l'intrigue qui semble essentiel pour la cohérence du scénario justement. Vu qu'on est dans le topic série, je n'en parlerais pas, mais Kag5n a réalisé un post très bien developpé dessus sur le topic livres. De toute façon même sans ça se voit dans le scénario et sa cohérence dans les dernières saisons car oui le problème ne date pas de cette saison à ce niveau, la saison 7 en pâtit beaucoup, la saison 5 et 6 un peu aussi mais moins car elles avaient encore les livres en point de repère un peu. L'arc de Dorne en Saison 5 comme tu dis est un gloubiboulga inutile et bidon : même les purs fans de la série n'ont pas apprécié cet arc... Cet arc ne raconte rien et aurait pu limite être zapper de la série sans que ça ait aucune incidence sur le récit : suffit de voir comment a été utilisé Dorne ces 2 dernières saisons pour le voir, il y a eu le meurtre des 3 filles d'Oberyn et basta plus rien. D'ailleurs ou est l'amante d'Oberyn ? Parce que Cersei avait dit qu'elle la maintiendrait en vie. C'est qu'un détail, mais pensez y en version globale, en vous disant "comment je prendrais ça en regardant la série de A à Z , de voir qu'on parle de quelque chose pour ne jamais y revenir ? " Ensuite concrètement faire de Cersei, l'antagoniste principale est une erreur énorme je trouve. Que ça soit clair, j'ai rien contre le personnage, au contraire je l’aime bien car je trouve l'actrice qui l'incarne très doué, mais ça n'a aucune crédibilité ça et pourquoi ? 1/ La marche de la honte qui la ridiculise auprès de toute la population de King Landing. Perte de crédibilité totale auprès de la populace. Alors ok face à celle-ci, vous me direz qu'on peut imposer la puissance militaire, certes sauf que... 2/ Elle a commis un régicide en tuant Margeary la reine : crime au combien très grave dans cet univers (suffit de voir comment est traité le personnage de Jaime alors qu'il a tué un Roi fou : personne ne l'aime, ni lui fait confiance hormis Brienne en dehors de sa famille) ce qui devrait faire retourner toute les familles de Westeros contre elle. Bah non même pas, l'armure en scénarium fait qu'elle a même le soutien de mecs ultra porté sur les valeurs comme le père Tarly, ce qui est complètement incohérent (d’où un mec porté sur les valeurs soutiendrait une régicide ?) 3/ J'ai dit un régicide ? Ah non pardon je voulais dire un double régicide parce que dans le lot il y avait aussi un personnage qui a été vite oublier (car il a eu très peu de scènes) alors qu'il avait été introduit après la marche de la honte à savoir Kevan Lannister, celui qui a pris les rennes de la famille après la mort de Tywin et dont Tommen en avait fait sa main. Il était dans le septuaire de Baelor. Donc non content de tuer la reine, Cersei a également tué le chef de sa propre famille et main du roi, ce qui aurait du faire qu'elle aurait du s'aliéner totalement l'armée Lannister. Mais non encore une fois par le miracle du scénario Cersei s'en sort à bon compte avec personne qui ne dit rien à ce niveau... 3 points et non des moindres qui montrent le coté extrêmement bancal de leur antagoniste final. Et à mon avis les scénaristes s'en sont quand même rendu compte que c'était un peu trop gros pour être avaler puisqu'ils l'ont associé à un autre larron, le soucis c'est que celui-ci n'avait pas plus de crédibilité au contraire aka le Jack Sparrow Cdiscount. Enfin je dis Jack Sparrow, mais là on dirait un croisement entre l'univers Pirate des Caraibes X Naruto plutôt avec ses bateaux ninjas et son surcheatage total. En fait quand on se rend compte de ça, on voit de suite que la série ne pouvait pas finir de manière convenable niveau scénario : c'est comme si vous construisiez une maison sur des fondations en papier mâché, peu importe la qualité du travail au dessus, elle finira par s'écrouler forcément, bah là c'est pareil : le chemin de leur final était dès le début bancal au possible. Quand tu pars avec un/deux antagoniste(s) final(ux) qui n'a aucune crédibilité à être là ou il est est et que de par ce fait tu te sens obligé de le(s) surcheater totalement : ça part déjà très très mal. Sans compter que c'est pas trop dans l'esprit GOT de faire un combat bien vs mal, gentils vs méchants en tout cas pas pour le trône, ça a toujours été ambigu avec chaque coté qui avait autant raison que tort donc ça aurait du rester dans ce sens. Le combat bien vs mal, c'était celui contre les marcheurs blanc. Le reste découle de lui même : regardez le nombre d'épisodes gaspillés du fait de mettre Cersei en bad guy final, un paquet. Un gros gâchis pour moi, qui aurait du servir à plutôt exploiter la menace marcheurs blancs et la développer afin d'éviter qu'elle finisse en deux coups de cuillères à pot comme là : l'hiver qui a durée une nuit, 8 saisons de teasing pour finir en un épisode : magnifique, non ? Bah oui le problème c'est que quand dans ta saison 7, tu as pris 4/5 épisodes pour narrer la bataille Cersei vs Daenerys, bah tu es obligé de sprinter tel Usain Bolt sur la fin quand tu te rends compte de ce qu'il te reste à finir.... Et un autre personnage pâtit de ça, Jon qui ne sert à rien sur cette saison 8 : c'est un pot de fleur à l'image de sa scène lors du procès de Jaime. La réponse qu'il sort purée, on dirait que le mec on l'a tiré de sa sieste, qu'il était entrain de roupiller, genre "hein comment ça, on veut mon avis ?" Lui aussi on a fait des caisses et des caisses de son origine, de ses parents et tout ça pour quoi ? Bah pour rien car les révélations ont été bazardé et en plus cette révélation n'a jamais vraiment été exploité pour le récit. Et c'est logique à vrai dire car tout le personnage de Jon est construit sur le fait qu'il n'en a rien à branler du pouvoir, c'est l'anti cliché du héros bâtard qui se trouve avoir une origine royale, à avoir une grande destinée et qui finit par régner, Jon ne cherche pas avoir de grande destinée, ni régner, donc c'est une révélation qui n'a en réalité pas une si grande importance que ça donc là encore c'était une erreur d'en faire des tonnes là dessus, surtout si c'est pour accoucher d'une souris comme avec le NK. Pour la conclusion on a le coup de folie de Daenerys sur une population qui ne lui a rien fait et ce alors même qu'elle a toujours défendu les pauvres gens comme ça : aucune justification, là encore c'est logique quand on regarde la construction depuis la fin de saison 6. Ils ont voulu faire genre qu'elle était jalouse de Jon, mais jalouse de quoi ? Le mec est aimé dans le nord. Oui ok et après ? Dans le Sud (qui est la majorité de la population de Westeros), ils en ont rien à branler de lui. En fait la seul justif cohérente pour que Daenerys brule la population de King Landing aurait été qu'en point d'orgue de tout le bad shit qui lui ait tombé dessus, celle-ci se retourne contre elle en soutenant Jon et sa légitimité au trône... Là oui le pétage de câble aurait été cohérent. En fait à partir du moment où les scénaristes n'avaient plus les livres en point de repère, qu'ils avaient juste le 3eme événement à mettre obligatoirement (le massacre de Port Real), je n'ai pas l'impression qu'ils aient vraiment réfléchi à comment amener ça de manière cohérente, à comment essayer de tout imbriquer ensemble ou en tout cas ils ont échoué à y parvenir. Je pense que si on prend les mèmes éléments qu'ils ont mis dans cette saison 7 et 8 , mais en les montant de manière cohérente (donc en gros le problème Cersei devait être expédier en deux épisodes et le problème "marcheurs blancs" être bien plus long) ils seraient tombé sur leurs pieds et la série aurait peut être eu une baisse de qualité, mais elle aurait gardé ses lettres de noblesse parmi les grandes séries qui restent très bonne jusqu'à la fin. Là ils ont tout mis dans le contrepied à tout va, les twists, dans la réalisation(qui est exceptionnelle), sans oublier l'OST (Djawadi est pour beaucoup dans le succès de la série, ses musiques sont juste une tuerie) au détriment du scénario qui est ultra bancal et forcément ça a fini par s'écrouler comme un château de carte car comme dit plus haut une maison ne peut pas tenir sur des fondations bancales.
  13. k.hyuga

    Game of Thrones [Serie TV SAISON 8] (2)

    En parlant de making of, les insides avec les interviews des scénaristes sont surement les pires que j'ai vu de ma vie. Tu m’étonnes que les gens sont mécontents quand tu entends les deux zozos s'exprimer : les deux donnent l'impression de ne rien maitriser et font que creuser encore plus profond dès fois que faudrait prouver encore plus qu'ils sont totalement perdu sans les livres pour leur mâcher tout le travail. Ils fermeraient leur gueule et diraient rien que les choses pourraient passer bien mieux et être explicable de soi même, mais non faut qu'ils mettent une couche là dessus. 2 exemples flagrants de ça : -Inside Episode 3 : alors même que les fans défendaient le choix d'Arya pour tuer le NK en ressortaient la scène avec Melissandre & Arya en saison 3 et en mettant en avant le génie du foreshadowing des scénaristes. Les mecs arrivent derrière ça et disent ouvertement que ça a été prévu bien après.... Alors certes c'est honnête, mais aussi très débile de dire que cette décision n'est pas si vieille car du coup tu accentues l'effet fan service de mettre en avant un perso aimé, ce qu'ils n'auraient pas fait en se taisant. -Inside Epsiode 4 : alors là on atteint le summum de la débilité avec le fameux "Kind of Forgot" de Daenerys (en gros ils ont dit qu'elle avait oublié la flotte de fer) qui est devenu un même sur Internet depuis, pour justifier la mort de Rhaegar (surtout que le pire c'est que quand on remate l'épisode, une des scènse d'avant, c'était la planification militaire des troupes restantes avec Daenerys bien présente dans la pièce....) Je ne sais pas si ils sont stupide ou tellement en tilt par rapport à la qualité scénaristique de leur saison 8 qu'ils oublient de réfléchir, parce que purée leur interview c'est gratiné...
  14. Épisode 5 : réalisation exceptionnelle, mais alors l'écriture on atteint les bas fond. Cette saison 8 de GOT c'est du Michael Bay : ça se visionne avec plaisir, mais faut éteindre son cerveau. Bon déjà comme tout le monde la réalisation de la mise à feu de King Landing est super bien fait, ce sentiment de terreur, d'apocalypse, de Pompéi est magnifiquement mise en scène avec la frénésie des soldats à l'image de ces massacres de civil et viols même de la part de l'armée du nord : franchement chapeau. Le tout toujours avec une très bonne ost pour accompagner. Par contre du coup la mort du dragon à l'épisode précédent, était bien du faux suspense : il y a pas eu de bataille juste une branlée : du coup la compagnie dorée, c'était bien beau, des figurants avec de beaux costumes qui n'ont servi à rien. La flotte de fer réduit en cendre comme elle l'aurait du l’être à l'épisode précédent. Notons que par magie tout à coup Euron ne sait plus viser ou plutôt il retrouve une visée humaine contrairement à l'épisode 4 Pour l'écriture de l'épisode c'est moins ça par contre : Le combat Euron vs Jaime: ça sort de nulle part et c'est juste parce que les scénaristes pour une raison x ou y ne voulait ou ne pouvait pas mettre Yara. Le clégane bowl : je voyais quelque chose de plus épique qu'un combat dans un environnement confiné. En plus la montagne on dirait trop Varys sous stéroïde. Çà fait ultra cliché ce combat : "je te plante l'épée, oh bah tu peux pas mourir"et vas y qu'on reprenne la scène choquante d'Oberyn pour finir par un suicide. Arya qui s’échappe de manière miraculeuse à une dizaine de morts dans l'épisode : alors ok c'est sympa de la suivre pour pouvoir être à la place de la populace et ressentir la terreur, mais elle doit jamais survivre à cette épisode... Pour finir l'écriture des persos, mais c'est une horreur, sans nom : est-ce que les scénaristes ont compris quoi que ce soit au persos qu'ils ont accompagné et developpé (mais en réalité je me demande si ils se sont pas contenté de suivre les écrits de Martin et ensuite bah c'était freestyle) Qyburn qui meurt comme un PNJ lambda : alors ok c'est pas un perso non plus ultra important et populaire, mais bon il méritait une mort un peu plus impressionnante que se faire balancer comme un vulgaire sac de patate sur le marché. Jaime qui meurt avec Cersei tel Romeo et Juliette ? Alors ok c'est poignant, ça peut paraitre une bonne conclusion, sauf que c'est la négation même du développement du perso de Jaime : on fait évoluer le perso d'un, gros connard fini pour qui seul sa sœur compte à quelqu'un qui devient sympa, qui prend en compte les autres et s'émancipe de sa sœur en se rendant bien compte de sa folie pour que sa scène final soit de mourir avec elle ? C'est sérieux ça : 8 saisons de développement pour revenir au point de départ... Sans parler que la série a parlé de la prophétie que Cersei devait mourir de la main de son petit frère : bah non trololo faut faire un twist pour contredire ça alors même qu'on a fait en sorte de respecter la prophétie à la lettre jusque là... Non trop difficile de respecter ce qu'on met dans l’œuvre, faut obligatoirement faire un twist à ce qu'on raconte pour faire genre qu'on a du talent pour savoir surprendre les spectateurs. Puis Cersei à part tourner des scènes au bord de balcon, terrasse : elle n'aura pas trop eu d'acting à faire Lena Heasley. Daenerys : son pétage de plomb, ok c'est dans l'évolution du personnage, mais là c'est trop trop rapide. Elle pète un câble pour quoi là ? Elle a liquidé toutes les défenses de King Landing, l'armée Lannister s'est rendu, les cloches retentissent pour indiquer que la ville se rend et.... elle décide de niquer tous les civils.... Le son de cloche elle supporte pas, les ultras sons ? Elle est comme un chien ? Encore une fois son pétage de câble : ok, mais là c'est juste n'importe quoi. La libéreuse de chaine qui décide de massacrer du civil sans aucune raison valable : encore une fois c'est du démolissage de persos gratuit parce que de toute façon on va l'amener à la mort donc on ne prend pas le temps d'amener les choses de manière crédible. Ça coutait quoi d'amener à une vraie raison de lui faire péter définitivement un câble ? Genre les cloches qui retentissent, le climat qui s'apaise momentanément jusqu'à un ultime coup de poignard dans le dos de Cersei qui aurait fait péter du feu grégeois emportant quelques soldats de l'armée de Daenerys ce qui aurait fait repartir en couille les choses et qui aurait justifier qui Daenerys pète vraiment un câble pour de bon. Non faut juste la faire passer pour une folle sans raison pour l'épisode 6 où elle crèvera de la main de je sais pas qui : j'espère pas Arya.... Jon : le pauvre aurait du rester mort. Depuis la bataille des bâtards à partir tenir des beaux discours et se jeter tel un kamikaze dans la mêlée, il ne sert plus à grand chose : les deux gros épisodes de bataille de la saison 8, il n'a servi à rien, juste à faire de la figuration. Espérons que son écriture se relève dans l'épisode 6, parce que j'ai l'impression qu'on va avoir un autre perso qui va se suicider avec la femme qui l'aime. Au final on comprend mieux pourquoi autant de monde a survécu à l'épisode 3 , fallait le quota pour cet épisode 5. Bon maintenons que le 6 arrive et qu'on en finisse : je sais pas quel fin on va avoir là, mais bon je sens qu'on va avoir encore une bataille (Vert Gris ayant vu la "trahison" de Jon), la mort de Daenerys, pour le reste nous attendons pas à grand chose.
  15. k.hyuga

    Captain Tsubasa: Rising Sun ~ Yōichi Takahashi

    Chapitre 93 Schneider tue un 2eme joueur japonais en la personne de Misugi qu'on voit partir de son corps avec des petits anges en fin de chapitre. Dès fois je me dis que si l'auteur avait pas été mangaka, il aurait fini serial killer quand je vois les blessures dans ce manga lol 3-2 pour l'Allemagne à quelques minutes de la fin et Misugi en expérience de mort imminente : je me demande comment il va faire revirer la situation, mais ça promet du twist de nulle part.
×