Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Red Hood

Members
  • Content Count

    2547
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

44 Excellent

About Red Hood

  • Rank
    One Punch-Man
  • Birthday 12/24/1985

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Red Hood

    Jeu du Zoom

    Du mal à définir la complexité... Pour moi c'est simple, mais bon... En fonction de la rapidité j'imagine.
  2. Red Hood

    Jeu du Zoom

    Erwin Smith?
  3. Red Hood

    Vos Musiques du Moment (2)

    Dernière découverte en date. Groupe italien avec une carrière assez conséquente (23 ans) qui a débuté par un style rock/grunge, mais qui a clairement évolué vers des sons plus pop sur ses derniers albums. Ils ont la particularité de ne pas chanter en anglais mais en italien. Ca change et ça sonne plutôt bien.
  4. Red Hood

    Jeu du Zoom

    C'est bien Makie A toi.
  5. Red Hood

    Jeu du Zoom

    Indice 2 :
  6. Red Hood

    Jeu du Zoom

    Alexandre (Historie) J'enchaine direct. Difficulté... disons 10 pour le forum. 15-16 pour ceux qui connaissent mes gouts (huhu) Indice : Tuberculose
  7. Red Hood

    Kingdom chapitre 596

    Ca me choque moins lorsque Sei parle d'unifier la Chine. Son royaume porte déjà son nom, royaume de Qin. Donc il est logique qu'il transpose ça au futur empire qu'il souhaite mettre en place. Mais il est nettement plus improbable qu'un stratège œuvrant pour une puissance ennemie (Zhao) imagine l'unification sous le même nom. Mais baste. C'est un manga après tout ^^
  8. Red Hood

    Kingdom chapitre 596

    Il y a une belle incohérence dans la trad. Le terme Chine n'est apparu que très tardivement. A l'époque moderne pour être exact. Auparavant, lorsque l'on nommait le pays (ou plutôt le royaume ou l'empire) on le faisait en fonction de la famille régnante (dynastie). En 1913, à la chute de la dynastie Qing, la république naissante choisi de se nommer en référence au premier unificateur de l'histoire du pays, le roi de Qin (qui se prononce Ch'in), en uniformisant le nom à l'écrit pour qu'il puisse être aussi compris des étrangers, notamment européens (c'est la romanisation Wade-Giles). Sans insister sur l'Histoire, c'est quand même gros de nous servir ce terme comme ça. Aucun philosophe/penseur antique n'aurait pu penser à nommer les territoires des royaumes combattants en prenant en compte la romanisation... Mais bon, je vais attendre le chapitre en bonne et due forme avant de m'emballer.
  9. Red Hood

    Riboku, génie ou imposteur ?

    Tactique qui (de souvenir) ne marche pas et ne suffit pas à briser l'élan de l'élite de l'armée de Duke Hyou. Il faut encore une fois faire appel au sempiternel Hou Ken pour résoudre le problème. Un joker ok. Mais là, c'est éculé jusqu'à la moelle. Et on sait déjà, grâce au petit intermède scénaristique lorsque Shin tue Gaku'Ei, qu'on aura le droit au même retour fracassant dans la campagne en cours. Genre lorsque notre jeune héros sera à portée de Riboku. Hop hop hop, chapeau de magicien : HOU KEN!
  10. Red Hood

    Nanatsu no Taizai chapitre 307

    Ah le pouvoir de l'amitié! Voila un bon résumé :
  11. Red Hood

    Riboku, génie ou imposteur ?

    C'est typiquement là que se dessine la différence entre le Riboku stratège et le Riboku tacticien. Ses manœuvres politiques et diplomatiques sont à rapprocher de la stratégie à grande échelle. Elles sont logiques et plutôt bien amenées, ce qui tend à lui donner un statut d'excellent stratège. Par contre, les actions entreprises sur le champ de bataille relèvent bien plus de la tactique. Et comme vous le soulignez à diverses reprises, elles apparaissent un peu trop comme une facilité scénaristique. Du coup, comme on n'a pas d'explications rationnelles sur ce qui amène Riboku à prendre ces décisions, ses aptitudes de tacticien sonnent comme des coups de poker. Après, je vois mal l'auteur nous donner toutes les clés pour déchiffrer les plans de Riboku. Ca casserait l'effet de surprise. Il nous spoilerait son propre récit en quelque sorte. Sans compter que ça reste un manga. cf. La petite excursion nocturne en solo de Hou Ken dans le camp de Qin (j'en rigole encore).
  12. Red Hood

    Riboku, génie ou imposteur ?

    En termes militaires il existe deux notions : La stratégie et la tactique. La stratégie est l'art d'analyser un conflit dans son ensemble et d'établir un plan d'action à grande échelle. Ses résultats doivent être pensés à long terme. La tactique, c'est l'art de remporter une bataille. D'établir un plan d'action et réagir aux chamboulements qui peuvent avoir lieu sur un seul théâtre d'opération. En prenant en compte ces deux paramètres, il apparait évident que Riboku est un stratège de génie, mais un tacticien plutôt banal (pas mauvais, mais loin d'être au niveau des meilleurs). Il établi ses plans sur un échiquier global et ne focalise pas son attention sur un seul champ de bataille. Avant tout affrontement, sa stratégie est déjà établie et il n'en déroge jamais. Si effectivement et comme c'est souvent le cas, il a bien analysé la situation et réussi à prévoir à l'avance les coups de ses adversaires, il en sort chaque fois vainqueur. Le soucis c'est que si un élément vient chambouler son engrenage, il n'est pas capable de réagir à court terme. Il aura besoin de repenser intégralement son action. L'influence de Riboku sur la bataille des plaines de Shukai n'est palpable que dans les premiers jours, là ou son plan était applicable avec des risques minimaux. C'est à dire en prenant rapidement la tête de Makou et en misant sur une bataille d'usure pour affamer les troupes de Qin. Mais ironiquement, plus la bataille se prolonge plus son plan est susceptible de connaitre des imprévus. Il doit donc déléguer de plus en plus le travail à ses généraux. La perte de Chougaryu (excellent tacticien) serait pour lui une bien plus grande perte que celle de Gyou'Un ou de n’importe quel autre général.
  13. J'ai toujours adoré le thème principal de Escape From New York. Ca fait parti de ces sons de synthétiseurs, très typiques de la fin des années 80 et du début des années 90. Dans le même registre on retrouve toutes les BO signées Tangerine Dream, comme celle-là : La plupart du temps pour des films de genre SF et/ou horreur de série B. Toute une époque.
  14. Blade Runner et Les Chariots de Feu. En parlant de musique de documentaire, je me souviens de celle réalisée pour le film L'Apocalypse des Animaux. Deux morceaux m'avaient marqués étant gamin. (La qualité du son est pas top, mais je crois pas qu'il y ai eu de remaster. Dommage.)
  15. Red Hood

    Vos Musiques du Moment (2)

    C'était y a presque 10 piges. L'un de mes meilleurs concert.
×